Loi HPST: Impact pour le Pharmacien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loi HPST: Impact pour le Pharmacien"

Transcription

1 Loi HPST: Impact pour le Pharmacien Rémy COLLOMP Pharmacien gérant Hôpital Archet CHU Nice JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 1

2 Au nom de la Loi Renforcer l efficacité et l efficience du système de santé Mieux répondre aux besoins de santé de la population Conforter les principes de solidarité et d équité Santé Publique Economique Accès au soins niveau d un territoire Organisation JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 2

3 Les 135 Commandements Titre I: Moderniser les ES Titre II: Accès aux soins de qualité?? Titre III: Prévention & Santé publique Titre IV: Organisation territoriale du Syst de santé JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 3

4 Titre I: Modernisation des ES Art 3 : Approvisionnement des HAD, Sous traitance des préparations magistrales Art 5: CME & Politique qualité et sécurité des soins Rôle de la CME Suppression des sous commissions de la CME - COMEDIMS Règles spécifiques certaines prescriptions Pilotage, suivi, indicateurs: CME (Nouvelle) organisation à déterminer Implication du pharmacien COMEDIMS ou équivalent Plus membre de fait CME ; chef de pôle Exigences CBU JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 4

5 Titre I: Modernisation des ES Favoriser les coopérations entre les ES Art 22: Communauté hospitalière de territoire (CHT) Réservé aux ES publics Stratégie et gestion commune Art 23: Groupements de coopération sanitaire (GCS) GCS de moyens GCS établissements de santé Public / privé JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 5

6 Titre I: Modernisation des ES Bernard DIEU Dialog Hôpital Mai 2010 JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 6

7 Titre I: Modernisation des ES Bernard DIEU Dialog Hôpital Mai 2010 JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 7

8 Titre I: Modernisation des ES Bernard DIEU Dialog Hôpital Mai 2010 JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 8

9 Titre I: Modernisation des ES Bernard DIEU Dialog Hôpital Mai 2010 JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 9

10 Titre I: Modernisation des ES Points + potentiels CHT - CGS Valorisation excellence certains secteurs, échelle territoire stérilisation, pharmacotechnie, chimiothérapie Economie de moyens : matériels Limites potentielles Périmètre des GCS très variables: cliniques, pharmacies.. Lourdeur administrative Eloignement? JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 10

11 Titre II: Accès aux soins de qualité Art 36: Principes d organisation des soins en niveaux de secours la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des patients ; la dispensation et l administration des médicaments, produits et dispositifs médicaux, ainsi que le conseil pharmaceutique ; l orientation dans le système de soins et le secteur médico-social ; l éducation pour la santé. JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 11

12 Titre II: Accès aux soins de qualité Art 38: Missions des pharmaciens d officine Contribuent aux soins de premier recours Participent à la coopération entre professionnels de santé Participent à la mission de service public de la permanence des soins Concourent aux actions de veille et de protection sanitaire organisées par les autorités de santé Peuvent participer à l éducation thérapeutique et aux actions d accompagnement de patients Peuvent assurer la fonction de pharmacien référent pour les EHPAD ne disposant pas de PUI ou non membre d un GCS gérant une PUI. JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 12

13 Titre II: Accès aux soins de qualité Art 38: Missions des pharmaciens d officine Peuvent, dans le cadre des coopérations, être désignés comme correspondants au sein de l équipe de soins parle patient. À ce titre, ils peuvent, à la demande du médecin ou avec son accord, renouveler périodiquement des traitements chroniques, ajuster, au besoin, leur posologie et effectuer des bilans de médications destinés à en optimiser les effets. Peuvent proposer des conseils et prestations destinés à favoriser l amélioration ou le maintien de l état de santé des personnes. Art 89: Possibilité de dispenser des contraceptifs oraux, renouvellement Art 40: Définition des pôles de santé JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 13

14 Titre II: Accès aux soins de qualité Points + potentiels Nouvelles missions Reconnaissance (renforcement) compétences pharmaceutiques par la loi Limites potentielles Nécessité formation spécifique et expérience Contraintes matérielles / officine ; pôle de santé? Indispensable pour reconnaissance.. par les autres professionnels de santé JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 14

15 Titre II: Accès aux soins de qualité Art 51: Coopérations entre les professionnels de santé Initiative des professionnels de santé Transfert d activités, d actes de soins, d organisation des interventions auprès du patient Art 78: Définition de la Télémédecine TIC Mise en contact patient avec 1 ou + professionnels de santé JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 15

16 Titre II: Accès aux soins de qualité Points + potentiels Coopérations Valorisation des compétences existantes Attribution nouvelles compétences Utilisation de la pharmacie comme point santé Nouveau métier? Limites potentielles Nécessité formation Place réelle à déterminer à partir d expériences à mettre en place JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 16

17 Titre II: Accès aux soins de qualité Art 59: Développement personnel continu (DPC) FMC + EPP Obligatoire pour pharmacien hospitalier et officine Points + potentiels Amélioration et mise à jour des connaissances Association théorique / pratique Limites potentielles EPP inconnues en ville JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 17

18 Titre III: Prévention et Santé Publique Art 84: Education thérapeutique, actions d accompagnement du patient Innovation Education thérapeutique, Accompagnement, Apprentissage Cahier des charges précis Formation spécifique Programme validé a priori JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 18

19 Titre III: Prévention et Santé Publique Art 84: Education thérapeutique et Pharmacien En tant que professionnel de santé : l ETP est par définition multi disciplinaire En tant que nouvelle mission définie HPST Par ses caractéristiques : Formation polyvalente Accessibilité et Répartition Lieu incontournable Bonne perception du citoyen Conformité aux évolutions, automédication Relations régulières Dossier pharmaceutique JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 19

20 Titre III: Prévention et Santé Publique Dr Bertrand MOURET JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 20

21 Titre III: Prévention et Santé Publique Phases de l ETP élaboration du diagnostic éducatif, formulation avec le patient des compétences à acquérir, conduite des séances d ETP individuelles ou de groupe, évaluation individuelle de l acquisition ou du maintien des compétences. Offre d ETP initiale Offre d ETP de suivi régulier (renforcement) Offre d ETP de suivi approfondi (reprise) JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 21

22 Titre III: Prévention et Santé Publique AVK Insuffisance rénale Post infarctus VIH Diabétologie Rhumatologie. JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 22

23 Titre III: Prévention et Santé Publique JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 23

24 Titre III: Prévention et Santé Publique Lien ville - hôpital Lors de l hospitalisation A la sortie Modifications de traitements Explications Art 37: Transmission des informations de suivi du patient hospitalisé JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 24

25 Synthèse Loi HPST: de nouvelles missions opportunité / contraintes? Pré requis: Formation : connaissances, organisationnelles, échanges Confiance des autres professionnels de santé Impact des actions pharmaceutiques à évaluer santé publique, économique Un challenge: de l apothicaire à l acteur de santé publique JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 25

26 Synthèse Soins pharmaceutiques Pharmaceutical care (OMS) ; Canada, Belgique Versant des soins médicaux, infirmiers Thérapeutique médicamenteuse Prise en charge générale du patient Qualité de vie Problématiques : Bon Usage - Sécurisation Expertise pharmaceutique Associée à celles des autres professionnels de santé Dédiée au patient JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 26

27 Merci pour votre attention JNI HPST & Pharmacien - R COLLOMP 27

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

(www.fvhpb.fr) Rencontre des pharmaciens du territoire de santé n 3

(www.fvhpb.fr) Rencontre des pharmaciens du territoire de santé n 3 Fédération Ville Hôpital des Pharmaciens de Bretagne () Rencontre des pharmaciens du territoire de santé n 3 1 Genèse de la FVHPB URPS des Pharmaciens en Bretagne Fédération Ville Hôpital des Pharmaciens

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

Position dans la structure :

Position dans la structure : FICHE DE POSTE ATTACHE D ADMINISTRATION HOSPITALIERE, Responsable du personnel médical, de la stratégie médicale et des affaires générales Direction de la Stratégie et des Ressources Humaines A.G.E.P.S.

Plus en détail

Permanence d Accès aux Soins de Santé CHU de Nice

Permanence d Accès aux Soins de Santé CHU de Nice 04 92 03 32 13 Permanence d Accès aux Soins de Santé CHU de Nice Comment répondre à la précarité aux urgences? Dr Pierre-Marie TARDIEUX Responsable PASS du CHU de NICE Vous rêvez d action, de mouvement

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

ROLE ET PLACE DE LA PHARMACIE AU SEIN D UNE EHPAD

ROLE ET PLACE DE LA PHARMACIE AU SEIN D UNE EHPAD DIU MEDECIN COORDONNATEUR ROLE ET PLACE DE LA PHARMACIE AU SEIN D UNE EHPAD ALAIN DANOWICZ coordonnateur janvier 2007 1 1. INTRODUCTION PLAN 2. PHARMACIE ET LÉGISLATION 3. APPROVISIONNEMENT ET FOURNITURE

Plus en détail

Le dossier pharmaceutique, une expérience avec les pharmaciens mutualistes

Le dossier pharmaceutique, une expérience avec les pharmaciens mutualistes Le dossier pharmaceutique, une expérience avec les pharmaciens mutualistes Dorothée Camus, Département Politique des produits de santé Fédération nationale de la Mutualité Française Grenoble, le 13 novembre

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale Tél 04 66 68 30 01 Fax 04 66 68 34 00 www.chu-nimes.fr

Plus en détail

Une priorité de la CME

Une priorité de la CME CME Avril 2014 Qualité de la prise en charge médicamenteuse du patient Une priorité de la CME Pr Béatrice Crickx Responsable Qualité Médicament AP-HP Pr Philippe Lechat Pt COMEDIMS Catherine Montagnier

Plus en détail

VERS UN PROJET DE SANTÉ POUR LE PAYS YON ET VIE

VERS UN PROJET DE SANTÉ POUR LE PAYS YON ET VIE VERS UN PROJET DE SANTÉ POUR LE PAYS YON ET VIE À partir de septembre 2011, avec le concours de l'afresc*, un travail consultatif et coopératif auprès des acteurs médico-sociaux a permis de cerner 16 problématiques

Plus en détail

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT TRACEUR Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie Pauline Bailleul, Responsable Département Management de la Qualité et de la Gestion des Risques 12 juin

Plus en détail

CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE CONVENTION DU GROUPEMENT D ETABLISSEMENTS GRETA DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Il est constitué entre les établissements publics locaux d enseignement relevant de l Education nationale suivants : -. (nom, siège)

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales FICHE DE POSTE IntitulÄ du poste : Agent de däveloppement local. Cadre statutaire : FiliÄre : Administrative CatÅgorie : B Cadres d emploi : RÄdacteur Territorial Emploi permanent : Oui Missions : Met

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100%? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Caisse Nationale

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

Le DPC, en bref. mars 13 n 2

Le DPC, en bref. mars 13 n 2 L OGDPC mars 13 Le DPC, en bref une obligation annuelle pour tous les professionnels de santé une démarche active tout au long de l exercice professionnel une formation professionnelle continue : l acquisition

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 04-2015

CAHIER DES CHARGES N 04-2015 CAHIER DES CHARGES N 04-2015 GROUPEMENT DE COMMANDES RELATIF A L ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES EN VUE DE FAIRE REALISER LES DIAGNOSTICS ET PLANS DE PREVENTION

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SECTEUR SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Management des risques Conseil - Formation - Information Partageons plus que l assurance Dans un environnement en évolution

Plus en détail

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique ACTIVITES Référentiel métier SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences CONNAISSANCES Référentiel de connaissances et formations de base à acquérir I- Conduite d un entretien psychiatrique à visée diagnostique

Plus en détail

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES Convention de partenariat entre L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France et L ACADEMIE DE VERSAILLES entre les soussignés : ACADEMIE DE VERSAILLES Rectorat Boulevard de Lesseps 78017

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus 80 Appui à la mise en application du

Plus en détail

Retour sur les autres travaux de l ASIP Santé : UNR, HAD et maisons de santé pluri-professionnelles

Retour sur les autres travaux de l ASIP Santé : UNR, HAD et maisons de santé pluri-professionnelles Retour sur les autres travaux de l ASIP Santé : UNR, HAD et maisons de santé pluri-professionnelles Les Rencontres Inter-Régionales de l'asip Santé Jeudi 10 février 2011 Introduction L existence du SI

Plus en détail

ÉQUIPE : DPadhésion Catégorie(s) : Service pour les pharmaciens d officine

ÉQUIPE : DPadhésion Catégorie(s) : Service pour les pharmaciens d officine ÉQUIPE : DPadhésion Catégorie(s) : Service pour les pharmaciens d officine L équipe DPadhésion Frédéric Bastie Yann Péoc h Jeremie Assezat Thibaut Charrier Pharmacien Spécialisé Marketing Management (ESSEC)

Plus en détail

GCS Télésanté Haute Normandie. Mardi 8 Février 2011

GCS Télésanté Haute Normandie. Mardi 8 Février 2011 GCS Télésanté Haute Normandie Mardi 8 Février 2011 1 Les Adhérents 21 Etablissements de santé publics 11 Etablissements de santé privés 1 association de structures d HAD 5 réseaux de santé 1 association

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

Quels impacts de la loi Touraine sur vos traitements dans le domaine médical, social et médico-social? Laurent Caron.

Quels impacts de la loi Touraine sur vos traitements dans le domaine médical, social et médico-social? Laurent Caron. Quels impacts de la loi Touraine sur vos traitements dans le domaine médical, social et médico-social? Mercredi 27 janvier 2016 Laurent Caron Avocat à la Cour Tel : 06.84.69.23.77 laurent.caron@caron-avocat.fr

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LE MINISTERE PUBLIC. ENM - 10 février 2014

PLAN D ACTION POUR LE MINISTERE PUBLIC. ENM - 10 février 2014 PLAN D ACTION POUR LE MINISTERE PUBLIC ENM - 10 février 2014 Le «Plan d action pour le ministère public» a pour vocation de présenter dans un document unique l ensemble des actions conduites par la garde

Plus en détail

Tél. : + 33 (0)1 45 67 77 67 Télécopie : + 33 (0)1 45 67 85 44 E-mail : info@afh.asso.fr Site : www.afh.asso.fr COMPTE-RENDU DE REUNION

Tél. : + 33 (0)1 45 67 77 67 Télécopie : + 33 (0)1 45 67 85 44 E-mail : info@afh.asso.fr Site : www.afh.asso.fr COMPTE-RENDU DE REUNION COMPTE-RENDU DE REUNION Emetteur Siège, comité, commission, etc. Objet de la réunion Siège de l AFH Santé Publique Journée de consultation sur la dispensation des médicaments antihémophiliques Date de

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL. Mise à jour août 2010 1

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL. Mise à jour août 2010 1 CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL Mise à jour août 2010 1 I ) STRUCTURE ET MISSIONS DU CADRE D EMPLOIS Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d emplois administratif de catégorie B au sens de

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée exonérante

La prise en charge de votre affection de longue durée exonérante La prise en charge de votre affection de longue durée exonérante Édition 2015 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE EXONÉRANTE Votre médecin traitant a établi pour vous une demande de prise

Plus en détail

Évolution du secteur pharmaceutique au MALI. Dr Douga CAMARA

Évolution du secteur pharmaceutique au MALI. Dr Douga CAMARA Évolution du secteur pharmaceutique au MALI Dr Douga CAMARA 1 Caractéristiques générales : Pays continental, le Mali avec une superficie de 1 241 238 km², partage ses frontières avec sept pays qui sont

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE RAPPORT AU CONSEIL GENERAL Direction Générale des Services Direction de la Solidarité 81 CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE Par délibération du 2 juillet 2007, notre assemblée a adopté son schéma

Plus en détail

en France, qui peut en faire quoi?

en France, qui peut en faire quoi? Données de Santé : en France, qui peut en faire quoi? n 1 PLAN 1/ Les données de santé Qu est est-ce que c est c? 2/ Les autorités s et organismes compétents Qui fait quoi? 3/ L utilisation L des données

Plus en détail

CIRCUIT DU MALADE DANS LE PSORIASIS. Marie Beylot-Barry Michel Le Maître

CIRCUIT DU MALADE DANS LE PSORIASIS. Marie Beylot-Barry Michel Le Maître CIRCUIT DU MALADE DANS LE PSORIASIS Marie Beylot-Barry Michel Le Maître Patrick R 45 ans Psoriasis depuis l âge de 25 ans A eu des traitements locaux multiples > 250 séances de PUVA et UVB Essai de Soriatane

Plus en détail

Missions Pharmacie des HUG

Missions Pharmacie des HUG Missions Pharmacie des HUG Approvisionner en médicaments l ensemble des services de soins des HUG (achat, production, distribution) Assurer la qualité de la production et de la préparation des médicaments

Plus en détail

Administrer les SI sur un territoire : la Champagne Sud. EPS, GHT et GCS

Administrer les SI sur un territoire : la Champagne Sud. EPS, GHT et GCS Administrer les SI sur un territoire : la Champagne Sud EPS, GHT et GCS le besoin dans le numérique «Les besoins des professionnels et des patients sont très importants, les exigences augmentent» Dans

Plus en détail

FICHE DE POSTE. EPS Ville-Evrard

FICHE DE POSTE. EPS Ville-Evrard 001 Page 1 sur 5 EPS Ville-Evrard Etablissement public de santé de Ville-Evrard 202, avenue Jean Jaurès 93332 NEUILLY-SUR-MARNE cedex http://www.eps-ville-evrard.fr RER A (Neuilly-Plaisance ) + Bus 113

Plus en détail

Habitat & Développement

Habitat & Développement Le réseau Habitat & Développement Habitat et développement territorial Architecture et maîtrise d œuvre Gestion locative Ingénierie thématique Retrouvez sur www.habitatdeveloppement.fr Toutes les aides

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2016

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2016 DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2016 FONDATION DES USAGERS DU SYSTÈME DE SANTÉ siège administratif 106 rue d Amsterdam - 75009 Paris contact@fondationdesusagers.fr CONTACT PRESSE : S O M M A I R E 01 La charte

Plus en détail

Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL

Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL 1 EVALUATIONS : LE CADRE LEGISLATIF et REGLEMENTAIRE La loi du 2 janvier 2002 dispose

Plus en détail

Exemple de manuel qualité 16

Exemple de manuel qualité 16 Exemple de manuel qualité 16 MANUEL QUALITÉ STRUCTURES DE FORMATION ET/OU D ÉVALUATION PAR LA SIMULATION Présentation 1. Finalité et gestion du manuel qualité (selon NF ISO 9001 version 2008) 2. Déclaration

Plus en détail

enf n une mutuelle qui sait que c est vous qui assurez.

enf n une mutuelle qui sait que c est vous qui assurez. le courtier expert du secteur sanitaire et social privé. enf n une mutuelle qui sait que c est vous qui assurez. un accompagnement et des services sur mesure pour vous aider à faire les meilleurs choix

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé Enquête A.R.H 2004 1 Circuit du médicament MÉDECIN Prescription de médicaments PHARMACIEN Dispensation de médicaments PATIENT Administration de médicaments

Plus en détail

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 1 e Introduction, contexte Le projet associatif définit les actions à poursuivre ou à entreprendre pour atteindre les objectifs de l Association.

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques RESPONSABILISER LES GESTIONNAIRES La responsabilisation des gestionnaires constitue la pierre angulaire de la démarche de modernisation de la gestion publique, cependant elle suscite de nombreuses interrogations

Plus en détail

le dispositif d addictologie avec hébergement fin 2013

le dispositif d addictologie avec hébergement fin 2013 RAPPORT D'ÉTUDE suivi du schéma régional médico-social d addictologie aquitaine 2009-2014 le dispositif d addictologie avec hébergement fin 2013 Dans le cadre du suivi de son schéma régional médicosocial

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

Du dossier patient informatisé en. Journée organisée par l ANAP, le 14 décembre 2010

Du dossier patient informatisé en. Journée organisée par l ANAP, le 14 décembre 2010 Du dossier patient informatisé en établissement t vers le DMP Journée organisée par l ANAP, le 14 décembre 2010 ASIP Santé : Anne Monnier, Pôle Territoires Ordre du jour Les référentiels publiés par l

Plus en détail

Système de financement des hôpitaux en Belgique

Système de financement des hôpitaux en Belgique 1 Système de financement des hôpitaux en Belgique 2 Principales étapes historiques 1964 : Golden Sixties programmation, agrément, financement 1974 : Crise pétrolière critères de programmation et prix prévisionnel

Plus en détail

Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité

Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité Résumé Le développement d une culture de la qualité pour l ensemble

Plus en détail

Charte de l Association Aurore

Charte de l Association Aurore Charte de l Association Aurore Introduction : Des valeurs et des principes directeurs Fondée en 1871, reconnue d utilité publique en 1875, l association Aurore a pour objet «la réadaptation sociale et

Plus en détail

Responsable du Département Parc automobile des véhicules de -3,5T

Responsable du Département Parc automobile des véhicules de -3,5T FIICHE DE FONCTIION Intitulé du poste Implantation géographique Responsable du Département Parc automobile des véhicules de -3,5T Toulon Draguignan Statut Catégorie Grade Cadre d emploi Délégation Générale

Plus en détail

PROJET CULTURAS (PS2.2.04) Culture et tourisme actif et soutenable Valorisation touristique du patrimoine archéologique AVIS DE CONSULTATION N 62/2015

PROJET CULTURAS (PS2.2.04) Culture et tourisme actif et soutenable Valorisation touristique du patrimoine archéologique AVIS DE CONSULTATION N 62/2015 PROJET CULTURAS (PS2.2.04) Culture et tourisme actif et soutenable Valorisation touristique du patrimoine archéologique AVIS DE CONSULTATION N 62/2015 Art.1. Objet de l avis L Office National du Tourisme

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement devrait assurer en 2015 le rôle de structure

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE Informations générales Nombre de postes demandés 1 Catégorie de métier Secteur d activité

Plus en détail

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT L Ecole belge de Bujumbura (EBB) est une école (Asbl) privée située au centre de Bujumbura. Elle dispense un enseignement

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Axe 3 : Développer une économie durable et créative

Axe 3 : Développer une économie durable et créative Axe 3 : Développer une économie durable et créative Intitulé de la fiche Responsable technique de la fiche : Etat d avancement de la fiche : 32.0 Mise en œuvre du plan d actions MECABOURG Frédérique Laroche

Plus en détail

santé Aquitaine Dijon, les 27 et 28 septembre 2006 Noëlle Saint Upery

santé Aquitaine Dijon, les 27 et 28 septembre 2006 Noëlle Saint Upery Présentation TélésantT santé Aquitaine Colloque Santé,, Systèmes d Informationd et TélémédecineT Dijon, les 27 et 28 septembre 2006 Noëlle Saint Upery Sommaire Historique Objectifs Principales missions

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E1/014 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 25/06/2016. Fiche formation Master ISS : Ingénierie des services et systèmes. Spécialité : technologie et territoire de santé - N : 4379

Plus en détail

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes

Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Déploiement d un environnement numérique de travail (ENT) dans les écoles du premier degré de l Académie de Nantes Dossier de presse Contact presse Rectorat : Laurence Veteau - Tél. : 02 40 37 33 13 -

Plus en détail

Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie.

Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie. Ministère de la Santé Publique Office national de la Famille et de la Population Place du programme de SR/PF dans la lutte contre la mortalité maternelle en Tunisie. 1 Place du programme de SR/PF dans

Plus en détail

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION FONDS DE DEVELOPPEMENT LOCAL RAHARINJATOVO HANITRA DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg Décret N 2007-530 du 11 Juin 2007, modifié

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise. Guide des négociateurs

Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise. Guide des négociateurs Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise Guide des négociateurs La protection sociale complémentaire en entreprise Complémentaire santé prévoyance - retraite 2 Préambule L offre

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente

Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente Vu le code de l éducation ; Vu le code général des collectivités territoriales ; Vu la loi du 7 août 2015 portant

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016. Date de clôture : 7 juillet 2016 BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION

APPEL A PROJETS 2016. Date de clôture : 7 juillet 2016 BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION APPEL A PROJETS 2016 Date de clôture : 7 juillet 2016 CAHIER DES CHARGES BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION Direction de la Vie Sociale (DVS) Service Insertion

Plus en détail

RECRUTE 1 PREPARATEUR EN PHARMACIE 100% POLE MEDICO-TECHNIQUE. Pièce jointe : Fiche de Poste. Renseignements à :

RECRUTE 1 PREPARATEUR EN PHARMACIE 100% POLE MEDICO-TECHNIQUE. Pièce jointe : Fiche de Poste. Renseignements à : Le Centre Hospitalier Jacques LACARIN RECRUTE 1 PREPARATEUR EN PHARMACIE 100% POLE MEDICO-TECHNIQUE Pièce jointe : Fiche de Poste Renseignements à : Madame RULL Pharmacien Responsable de service 04/70/97/33/93

Plus en détail

Restitution de l étude sur la

Restitution de l étude sur la Restitution de l étude sur la dynamique des AOP fromagères C o n s e i l s p é c i a l i s é f i l i è r e s l a i t i è r e s F r a n c e A g r i M e r L e 2 1 j u i n 2 0 1 6 CONTEXTE La dynamique des

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET PRÉFET DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR DIRECCTE PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR POLE ENTREPRISES, EMPLOI ET ECONOMIE SERVICE DES ENTREPRISES DEPARTEMENT REDRESSEMENT ECONOMIQUE Marseille, le 19 avril

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives

Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives Guide du Club Promotion 2014-2016 Qu est-ce que le DU Gestionnaire des Organisations Sportives? Cette formation de niveau bac + 2, inscrite

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES LYCEE EDOUARD BELIN - VESOUL (70) FC 1610- Chef d équipe maintenance et agent de maintenance polycompétent (h/f) Catégorie C Ouvert aux grades d adjoints techniques principaux de 1

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES Environnement / Sécurité 86 - Evaluation des Risques Professionnels Diagnostic de l entreprise sur la conformité à la réglementation dans le domaine

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL C.S.A.P.A L ASTROLABE. Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie. Tel : 02.98.62.64.02. Fax : 02.98.62.64.

LIVRET D ACCUEIL C.S.A.P.A L ASTROLABE. Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie. Tel : 02.98.62.64.02. Fax : 02.98.62.64. LIVRET D ACCUEIL Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie C.S.A.P.A L ASTROLABE 74, rue de Brest B.P. 97237 29 672 MORLAIX CEDEX Tel : 02.98.62.64.02 Fax : 02.98.62.64.77 Mail

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Éléments d information à l intention des professeurs de Troisième À la rentrée 2011, le

Plus en détail

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés Avril 2013 Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature Financements privés Le récapitulatif des appels à projets que nous vous proposons est le résultat de la veille quotidienne réalisée

Plus en détail

Présenté par Benjamin ZIMMER 29 Novembre 2011

Présenté par Benjamin ZIMMER 29 Novembre 2011 Une méthode de résolution des conflits potentiels : application au montage d'un réseau multi-acteurs et multidisciplinaire Exemple du Pôle Allongement de la vie de Hôpital Charles Foix Paris Présenté par

Plus en détail

Bienvenue. Guide de formation. des élus locaux. à Sciences Po Aix FORMATION CONTINUE INSTITUT D ÉTUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE

Bienvenue. Guide de formation. des élus locaux. à Sciences Po Aix FORMATION CONTINUE INSTITUT D ÉTUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE INSTITUT D ÉTUDES POLITIQUES D AIX-EN-PROVENCE FORMATION CONTINUE Guide de formation à Sciences Po Aix Bienvenue des élus locaux 2016 UNE GRANDE ÉCOLE EN PROVENCE Formation des élus OBJECTIFS - Aider

Plus en détail

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer!

PRÉSENTATION. Un «grand collège» qui continue de se développer! PRÉSENTATION Un «grand collège» qui continue de se développer! Voilà le titre qui chapeautait la présentation du plan stratégique 2010 2015 que le conseil d administration avait adopté en juin 2010. Deux

Plus en détail

LE DOMICILE, LEVIER D OPTIMISATION DU SYSTÈME DE SANTÉ

LE DOMICILE, LEVIER D OPTIMISATION DU SYSTÈME DE SANTÉ Janvier 2015 LE DOMICILE, LEVIER D OPTIMISATION DU SYSTÈME DE SANTÉ Plateforme de propositions des PSAD, acteurs essentiels de la chaîne de soin ÉDITO Olivier LEBOUCHÉ Président de la fédération des PSAD

Plus en détail

2. Types de pharmacies d établissements médico-sociaux

2. Types de pharmacies d établissements médico-sociaux LE CHEF DU DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L'ENERGIE DIRECTIVES DU DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L ENERGIE SUR LA PRISE EN CHARGE PHARMACEUTIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 - 1-411.200 Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 8, 43, 56, 58 et 59 de la loi sur le cycle

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «SCHEMAS INTERCOMMUNAL D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes Eyrieux aux Serres L

Plus en détail