RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER"

Transcription

1 RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER F2DP

2 BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER FLOTTILLE CONCERNÉE ZONES D EXPÉRIMENTATION DES PROJETS Manche Patrick Lazic Golfe de Gascogne LES CHALUTIERS CHIFFRES-CLÉS Méditerranée La pêche au chalut représente 65% des volumes vendus en halles à marée par les bateaux français ( t). Les chalutiers exclusifs ou polyvalents représentent 25% de la flotte (1 100 navires). LE SAVIEZ-VOUS? En général, adopter des équipements plus économes en énergie permet de réduire l impact des engins sur les habitats marins car les engins de pêche sont plus légers!

3 BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER DES PROJETS POUR RÉALISER UN DIAGNOSTIC DE LA FLOTTILLE CHALUTIÈRE! Pour les chalutiers, la répartition moyenne de l utilisation du carburant est la suivante : 1/3 pour la propulsion Consommation pour aller sur les lieux de pêche, propulsion pendant les opérations de chalutage, utilisation de l hydraulique, énergie utilisée pour le refroidissement et la conservation du poisson en cale 2/3 pour le train de pêche Répartition de l utilisation de carburant pour le train de pêche. Dans un processus de réduction de la consommation d énergie, la première étape est de caractériser précisément comment est utilisée l énergie au sein de chaque type de chalutier. F2DP

4 LES ENJEUX AUJOURD HUI 1 AMÉLIORER LES CHALUTS PAR SIMULATION NUMÉRIQUE LE PROJET SOIP s appuie sur l utilisation du logiciel «DynamiT» qui effectue des simulations numériques de chaluts. L intérêt de la simulation numérique : pouvoir effectuer des modifications virtuelles de la géométrie des chaluts utilisés par les professionnels et quantifier les potentielles économies de carburant. Ifremer Exemple de simulation numérique d un chalut de fond. Source : logiciel DynamiT Ifremer Cette étape est un préalable aux essais en bassin expérimental ou en conditions réelles d utilisation. Lors des essais en mer, des capteurs de géométrie sont installés. Ils permettent de surveiller en temps réel le comportement du chalut en action de pêche. Il existe également des capteurs de tension qui permettent de mesurer l énergie nécessaire pour tracter le chalut. Les données récoltées par les capteurs permettent de confirmer ou d infirmer les données issues des simulations numériques. F2DP F2DP Positionnement des capteurs. Lors de certaines expérimentations, l optimisation numérique de la géométrie du chalut a permis de réduire la traînée (force nécessaire à la traction du chalut) de 4,7 % et les frottements (volume filtré) de 5,3 %.

5 LES ENJEUX AUJOURD HUI 2 DIAGNOSTIQUER LA CONSOMMATION DES CHALUTIERS MÉDITERRANÉENS Dans le cadre du PROJET ASFEECH, une cinquantaine de chalutiers méditerranéens a été diagnostiquée. L objectif : identifier les postes critiques de dépense énergétique et proposer des solutions techniques ou comportementales pour diminuer la consommation de carburant. Exemple de fiche de diagnostic Source : Projet ASFEECH - AMOP

6 LES ENJEUX AUJOURD HUI 2 DIAGNOSTIQUER LA CONSOMMATION DES CHALUTIERS MÉDITERRANÉENS Les diagnostics énergétiques ont notamment permis d identifier comme priorité la pose d économètres performants et la mise en place de systèmes pompe hélice. Economètre : outil permettant de suivre en temps réel la consommation d un navire. Pompe hélice : système installé autour de l hélice permettant d optimiser la pression de l eau sur l hélice et donc le rendement. Consommation moyenne des chalutiers de l OP SATHOAN pour débarquer 1 kg de poisson. Source : OP SATHOAN

7 BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER CONCLUSION En Méditerranée, les démarches entreprises depuis 3 ans (mise en place d économètres, évolution des comportements, réglages des chaluts, etc.) ont déjà permis de réduire de 25% en moyenne la quantité de gasoil nécessaire pour débarquer 1 kg de poisson. Sur la façade Atlantique et en Manche, les chalutiers ont également adopté depuis plusieurs années des dispositifs permettant de faire des économies significatives de carburant. Avec le projet SOIP, l optimisation de l hydrodynamisme des chaluts devrait encore s améliorer! F2DP

8 PROJETS SOUTENUS PAR FRANCE FILIÈRE PÊCHE SOIP «SERVICE D OPTIMISATION ET D INNOVATION POUR LA PÊCHE» Après une phase d audits énergétiques des trains de pêche (géométrie des chaluts, taille, matériaux ) d une cinquantaine de chalutiers représentatifs des façades maritimes françaises, l objectif est de proposer des optimisations des chaluts (simulations numériques, essais en mer, diffusions de solutions techniques) pour réaliser des économies de carburant. ASFEECH PHASE 1 L objectif de ce projet est de réaliser un diagnostic énergétique au niveau du chalutier (moteur, circuits électriques ) et de caractériser son utilisation (vitesse de route, vitesse en action de pêche ) pour l ensemble des chalutiers de la façade Méditerranéenne. Ce diagnostic global doit permettre de proposer à chaque patron pêcheur des améliorations techniques et comportementales pour réaliser des économies de carburant. KOGUS L objectif de ce projet est de mettre au point une application mobile destinée à l échange entre pêcheurs sur leurs bonnes pratiques en matière d économie d énergie.

Programme «La Frégate»

Programme «La Frégate» Programme «La Frégate» Programme «La Frégate» Le Pourquoi Une Vision d avenir Navires modernisés, production de puissance optimisée, + Utilisation de carburants alternatifs, consommation maîtrisée, émissions

Plus en détail

FRANCE FILIERE PECHE aide à l investissement en faveur des économies d énergies et de la selectivité

FRANCE FILIERE PECHE aide à l investissement en faveur des économies d énergies et de la selectivité COMITE REGIONAL DES PECHES MARITIMES & DES ELEVAGES MARINS D AQUITAINE 12 Quai Pascal Elissalt - 64500 CIBOURE 05.59.47.04.00 Courriel : crpmem@peche-aquitaine.com Site internet : http://www.peche-aquitaine.fr

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LES ESPÈCES MIEUX CONNAÎTRE LES STOCKS DE RAIES

MIEUX COMPRENDRE LES ESPÈCES MIEUX CONNAÎTRE LES STOCKS DE RAIES MIEUX COMPRENDRE LES ESPÈCES MIEUX CONNAÎTRE LES STOCKS DE RAIES CRPMEN BN ESPÈCES CONCERNÉES ZONES DE PÊCHE DES BATEAUX FRANÇAIS RAIES Raja spp. Mer du Nord & Manche Mer Celtique Golfe de Gascogne CHIFFRE-CLÉ

Plus en détail

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre.

La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. Contexte / Objectifs La consommation énergétique des usines de dépollution est un poste de dépense important et l un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. A titre d exemple, pour compenser les émissions

Plus en détail

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des outils d'observationet de surveillance. A partir de ces

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Pierre-Michel Guilcher, Olivier Payen, Aurélien Drouet, Erwan Jacquin Plan de l exposé Contexte général Définition

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

RAPPORT FINAL PROJET REDOC : REDUCTION DE LA CONSOMMATION PAR L UTILISATION DE CHALUT DE FOND EN DYNEEMA

RAPPORT FINAL PROJET REDOC : REDUCTION DE LA CONSOMMATION PAR L UTILISATION DE CHALUT DE FOND EN DYNEEMA RAPPORT FINAL PROJET REDOC : REDUCTION DE LA CONSOMMATION PAR L UTILISATION DE CHALUT DE FOND EN DYNEEMA Partenaires : Scapêche, Morgère et Scapêche Bretagne Ouest Sommaire Résumé Introduction 1. Pré-étude

Plus en détail

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03 1 «REDUCTION DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES DES PARTIES COMMUNES D IMMEUBLES COLLECTIFS ET DE BATIMENTS TERTIAIRES» Contexte et enjeux Les consommations d électricité des parties communes (éclairage des

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

PROPULSION HYBRIDE ET PÊCHE SOUTENABLE

PROPULSION HYBRIDE ET PÊCHE SOUTENABLE PROPULSION HYBRIDE ET PÊCHE SOUTENABLE PROJET «FisH2energy» PROGRAMME EUROPEEN INTERREG IV A«2Mers» Chalutiers Démonstrateurs Présentation actualisée au 22 juin 2010 Contacts : FRANCE PÊCHE DURABLE ET

Plus en détail

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions :

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions : BANCS DE PUISSANCE Banc de puissance Disponible en 3 versions : Inertiel /DF2is Inertiel /DF2i Freiné /DF2fs Avec un frein à courant de Foucault 3 GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1

Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1 Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1 (Van Iseghem S., Daurès F., Demaneche S.) Référence : Van Iseghem S., F.

Plus en détail

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant

Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Goodyear Les pneumatiques longue distance qui font économiser du carburant Marathon LHS II + Marathon LHD II + Marathon LHT II Goodyear Marathon LHS II + Directeur Le Marathon LHS II + possède un mélange

Plus en détail

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE

Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête nationale sur la pêche récréative UMR AMURE Enquête relative à la pêche de loisir (récréative et sportive) en mer 3 OBJECTIFS : Quantifier l impact sur la ressource halieutique Quantifier les retombées

Plus en détail

La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer

La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer La sécurité maritime dans les parcs éoliens en mer Hervé Monin Chef de projet Usages et Sécurité Maritimes Infonavires 2014-27 novembre 2014 - Marseille Institut Méditerranéen des Transports Maritimes

Plus en détail

PROPOSITIONS DE MESURE DE GESTION : SOLE DU GOLFE DE GASCOGNE (CIEM VIIIab)

PROPOSITIONS DE MESURE DE GESTION : SOLE DU GOLFE DE GASCOGNE (CIEM VIIIab) PROPOSITIONS DE MESURE DE GESTION : SOLE DU GOLFE DE GASCOGNE (CIEM VIIIab) Contexte : - L avis scientifique du CIEM de 2015 pour la sole en zone CIEM VIIIab préconise une atteinte du RMD dès 2016 conduisant

Plus en détail

Sécurité. Efficacité. Compétitivité. Efficacité des opérations. éco conception. février 2015 euromaritime - eurowaterways. www.corican.

Sécurité. Efficacité. Compétitivité. Efficacité des opérations. éco conception. février 2015 euromaritime - eurowaterways. www.corican. les PROJETS de recherche et d innovation collaboratifs Efficacité énergétique Structures en mer Sécurité et sureté Efficacité des opérations éco conception Compétitivité des entreprises février 2015 euromaritime

Plus en détail

Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES VÉHICULES Option A : Voitures Particulières

Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES VÉHICULES Option A : Voitures Particulières Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES VÉHICULES Option A : Voitures Particulières Nature des activités professionnelles de référence Compétences Activités Tâches associées C1.2 Communiquer en interne

Plus en détail

UMS Flotte Océanographique Française

UMS Flotte Océanographique Française UMS Flotte Océanographique Française PREMIER APPEL D OFFRES SCIENTIFIQUE RELATIF AUX NAVIRES DE FACADE POUR L ANNEE 2015 1. PRÉAMBULE Le présent appel d offres concerne l année 2015 pour l ensemble de

Plus en détail

Efficacité énergétique et Energies Renouvelables dans les exploitations agricoles : potentiel d amélioration et outils de financement

Efficacité énergétique et Energies Renouvelables dans les exploitations agricoles : potentiel d amélioration et outils de financement Efficacité énergétique et Energies Renouvelables dans les exploitations agricoles : potentiel d amélioration et outils de financement Conférence sur la bioenergie: la biomasse pour la production de chaleur

Plus en détail

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Consomini - 2 000 km avec un litre d essence Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Apéro énergie 2014 2 avril 2014 HE-ARC ingénierie Présentation Arts appliqués

Plus en détail

L innovation énergétique pour sauver la pêche.

L innovation énergétique pour sauver la pêche. CONÇU ET SOUTENU PAR L ASSOCIATION 1 L innovation énergétique pour sauver la pêche. PROJET FRANÇAIS SOUTENU PAR L EUROPE POUR UNE PÊCHE ÉCONOME ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE CONÇU ET SOUTENU PAR L ASSOCIATION

Plus en détail

Contruire des navires neufs plus sûrs et plus économiques, libérés des contraintes dimensionnelles. www.imp-lorient.com

Contruire des navires neufs plus sûrs et plus économiques, libérés des contraintes dimensionnelles. www.imp-lorient.com Contruire des navires neufs plus sûrs et plus économiques, libérés des contraintes dimensionnelles www.imp-lorient.com Résultats d ErgoSpace - une fotte de pêche dramatiquement viellissante - des statistiques

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

Vos besoins? Vos besoins? : contrôler-vérifier-compléter les mesures d éco conduite-économiser sur vos charges et améliorer vos performances moteur et

Vos besoins? Vos besoins? : contrôler-vérifier-compléter les mesures d éco conduite-économiser sur vos charges et améliorer vos performances moteur et www.ecoviasystem.com 1 2 Vos besoins? Vos besoins? : contrôler-vérifier-compléter les mesures d éco conduite-économiser sur vos charges et améliorer vos performances moteur et exploitation Pour moteurs

Plus en détail

Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation

Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation Modélisation et gestion de la thermique globale d un véhicule en vue de réduire sa consommation Jacques MARACHLIAN 2, Riad BENELMIR 1, Cédric ROUAUD 2 1. LEMTA-CNRS UMR 7563 UHP Nancy I 2 Rue Jean Lamour,

Plus en détail

Modélisation en 3D du bassin d essais d engins de pêche de la station de Lorient

Modélisation en 3D du bassin d essais d engins de pêche de la station de Lorient RAPPORT DE STAGE Lycée Colbert, Lorient B.T.S. Conception de Produits Industriels Auteur : Erwan Davigo direction de l Ingénierie de la technologie et de l informatique Service technologie des pêches Maître

Plus en détail

TARIFS 2015 POUR LA CONCESSION PECHE DU PORT DE BREST TARIF APPLICABLE PAR LA SAS CRIEE DE BREST

TARIFS 2015 POUR LA CONCESSION PECHE DU PORT DE BREST TARIF APPLICABLE PAR LA SAS CRIEE DE BREST TARIFS 2015 POUR LA CONCESSION PECHE DU PORT DE BREST TARIF APPLICABLE PAR LA SAS CRIEE DE BREST Applicables à la date du 01 janvier 2015 Délibérations de la Région Bretagne SAS SOCIETE DE LA CRIEE DE

Plus en détail

Optimisation énergétique du réseau hydraulique regional du Languedoc Roussillon

Optimisation énergétique du réseau hydraulique regional du Languedoc Roussillon Optimisation énergétique du réseau hydraulique regional du Languedoc Roussillon Franck Maruéjols franck.maruejols@brl.fr Gaëtan Deffontaines gaetan.deffontaines@brl.fr 1 Plan de la Présentation 1. BRL

Plus en détail

Suite à des expériences de traction de modèles de coques sur la rivière Dart en Angleterre, Un premier bassin des carènes est construit à Torquay.

Suite à des expériences de traction de modèles de coques sur la rivière Dart en Angleterre, Un premier bassin des carènes est construit à Torquay. Historique des Bassins de carène Les tests en bassin de carènes ont été initiés dès la fin du 19ème siècle. L histoire des bassins de carènes est intimement liée à celle de William Froude (1810-1879).

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants

PLATEFORME REGIONALE D INNOVATION CISNA 2.0. Projets industriels-étudiants Projets industriels-étudiants Etude du comportement d un concept de module avant de moto innovant Concept de Jean Bertrand BRUNEAU (JBB) Modèle de 27 pièces Identification des zones contraintes Propositions

Plus en détail

L innovation énergétique pour sauver la pêche.

L innovation énergétique pour sauver la pêche. L innovation énergétique pour sauver la pêche. PROJET FRANÇAIS SOUTENU PAR L EUROPE POUR UNE PÊCHE ÉCONOME ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE CONÇU ET SOUTENU PAR L ASSOCIATION 1 SOMMAIRE p.3 CONTEXTE ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

Page 1 Innover en mécanique niq

Page 1 Innover en mécanique niq Page 1 Innover en mécanique Page 2 L efficacité énergétique des produits et procédés de l industrie mécanique Présentation de la vision et des projets suivis par le Cetim Thierry Ameye Contenu de la présentation

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

Sciences de l ingénieur. Création et Innovation Technologique

Sciences de l ingénieur. Création et Innovation Technologique Lycée Les Fontenelles / Louviers LES ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION : Sciences de l ingénieur Création et Innovation Technologique 1 Une approche complémentaire et différente Pour découvrir comment un produit

Plus en détail

L04 - L22. Compresseurs à vis à injection d huile. Intelligent Air Technology

L04 - L22. Compresseurs à vis à injection d huile. Intelligent Air Technology L04 - L22 Compresseurs à vis à injection d huile Intelligent Air Technology L04 - L22 Compresseurs à vis à injection d huile Le premier objectif du développement de la série L est d offrir une gamme de

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement

XDOC-MK-Novembre 2012 FR. Déplacement Gamme XDOC-MK-Novembre 2012 FR Coques à Déplacement Gamme Coques à Déplacement La gamme Nanni pour coques à déplacement Les moteurs Nanni pour coques à déplacement ont une fiabilité record éprouvée. La

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION

CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION M07 CONDITIONNEMENT DE L'AIR ET CLIMATISATION 18 Heures ISET MAHDIA Techniciens de bureau d études et installateurs. - Connaître le système de fonctionnement d une climatisation, - Connaître l ensemble

Plus en détail

Solutions existantes en économie d énergie pour les professionnels de la pêche

Solutions existantes en économie d énergie pour les professionnels de la pêche Faculté des Sciences Economiques Université Montpellier1 Année universitaire 2005/2006 Master 2 professionnel Information et ingénierie économique et financière des projets Présenté par Vincent ESCOFFIER

Plus en détail

SIMBIO. collaboratifs pour réussir le grenelle dans le bâtiment

SIMBIO. collaboratifs pour réussir le grenelle dans le bâtiment SIMBIO vers des outils logiciels vers des outils logiciels collaboratifs pour réussir le grenelle dans le bâtiment Un travail de définition collectif d une feuille de route sur les besoins de recherche

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène

L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr Mission Hydrogène Sommaire I. Présentation de la Mission Hydrogène II. Les projets de la Mission Hydrogène III. Les projets en Pays de La Loire I -Présentation

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Economie de carburant ans dans l es lles les automoteurs agricoles : Banc d essai moteur et «conduite économique conduite économique»

Economie de carburant ans dans l es lles les automoteurs agricoles : Banc d essai moteur et «conduite économique conduite économique» Economie de carburant dans les automoteurs agricoles : Banc d essai moteur et «conduite économique» Jean Baptiste t LECLERCQ (FNCUMA) Qu est ce qu une Cuma? Investir ensemble dans un matériel agricole

Plus en détail

Ciments Calcia / CFT Rencontre entre un besoin client et un fournisseur Paris 10 novembre2011

Ciments Calcia / CFT Rencontre entre un besoin client et un fournisseur Paris 10 novembre2011 Ciments Calcia / CFT Rencontre entre un besoin client et un fournisseur Paris 10 novembre2011 Sommaire 1. Présentation Ciments Calcia 2. Organisation Ciments Calcia et politique fluviale avant 2010 3.

Plus en détail

LA VAGUE DE L INNOVATION

LA VAGUE DE L INNOVATION MARINE LA VAGUE DE L INNOVATION FPT Industrial offre une gamme de produits complète et homogène par ses qualités et ses caractéristiques, visant à satisfaire les clients les plus exigeants grâce à l extrême

Plus en détail

SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2) UE-2 : Conversion énergie. Intitulé Volume horaire ECTS Intervenants Mode d évaluation

SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2) UE-2 : Conversion énergie. Intitulé Volume horaire ECTS Intervenants Mode d évaluation PROGRAMME PEDAGOGIQUE MASTER RECHERCHE 2 ème année (M2R) DOMAINE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE MENTION AUTOMATIQUE ET SYSTEMES ELECTRIQUES SPÉCIALITÉ Energie Electrique et Développement Durable (E2D2)

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Technicien du spectacle responsable de la mise en œuvre technique de la sonorisation d un spectacle, le

Plus en détail

PRATIQUE DES POMPES À CHALEUR REVERSIBLE

PRATIQUE DES POMPES À CHALEUR REVERSIBLE FICHE PEDAGOGIQUE Intitulé du stage Durée en heures 35 h 00 PRATIQUE DES POMPES À CHALEUR REVERSIBLE Objectif général Public visé Pré requis Ce stage permet d acquérir le savoir-faire en matière de dimensionnement

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

PROJET VASQUE. SeaExplorer. pour la surveillance de la qualité des eaux. F. FIQUET 20 Mars 2012. Confidentiel Industrie. Ne pas reproduire 1

PROJET VASQUE. SeaExplorer. pour la surveillance de la qualité des eaux. F. FIQUET 20 Mars 2012. Confidentiel Industrie. Ne pas reproduire 1 PROJET VASQUE SeaExplorer pour la surveillance de la qualité des eaux F. FIQUET 20 Mars 2012 Confidentiel Industrie. Ne pas reproduire 1 SOMMAIRE ACSA Présentation Le projet VASQUE Cadre et objectifs L

Plus en détail

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6

DYNADRIVE. Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 DYNADRIVE Machines asynchrones pour bancs d essai MACHINE_ASYNCHRONE_P_02_08 1/6 ROTRONICS ET LES BANCS D ESSAI Depuis près de 1 ans, Rotronics conçoit et fabrique des bancs moteurs pour l industrie, la

Plus en détail

Lundi 9 septembre 2013

Lundi 9 septembre 2013 1 ère Université d Eté Internationale sur les Energies Renouvelables et l Efficacité Energétique (UEI-EnR-Settat) pour Etudiants et Jeunes Chercheurs 09 13 septembre 2013, Université Hassan Premier -Settat

Plus en détail

solution intelligente pour travaux durs

solution intelligente pour travaux durs solution intelligente pour travaux durs Introduction Fonctions de dragage par excavation, dragage par aspiration, fonçage de pieux en une seule machine de taille compacte Pour les eaux peu profondes,

Plus en détail

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DU PORT DE TANGER

FICHE DE PRESENTATION DU PORT DE TANGER Royaume du Maroc MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE MARITIME المملكةالمغربية وزارةالفلاحة والصيد البحري Délégation des Pêches Maritimes de Tanger FICHE DE PRESENTATION DU PORT DE TANGER Année 2011

Plus en détail

On distingue les métiers de : - l'aquaculture et des cultures marines

On distingue les métiers de : - l'aquaculture et des cultures marines Les professionnels de la mer exercent leur activité sur le littoral ou au large, embarqués à bord de navires professionnels ou travaillant à terre dans des ateliers, des zones portuaires, des fermes aquacoles.

Plus en détail

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE)

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE) Remplace l édition du : / / Par : Equipe pédagogique Intro_EE_Prof_TP1_2012 Page 1 FICHE PEDAGOGIQUE Support d activité : Durée: Niveau Enseignement Type d activité : Voiture radiotélécommandée 4h Classe

Plus en détail

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation 1. Mise en situation (entourez le turbo) Renault Mégane 1.9 dci 2. Necessité du système 2.1 Rappel P = C.ω P Puissance (watt) C Couple (N.m) ω Vitesse angulaire (rad.s -1 ) 2.2 Paramètres influençant les

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 INDUSTRIE TERTIAIRE Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE

LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE LE BRUIT A BORD DES NAVIRES DE PECHE SOMMAIRE ENJEUX EN MATIERE DE PREVENTION ETAT DES LIEUX : ENSEIGNEMENTS DE L ETUDE «ERGOSPACE» EVOLUTION REGLEMENTAIRE EXEMPLE DANOIS ACTIONS ENGAGEES ENJEUX - 1 Le

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 Présentation en Conseil de Surveillance le 28 mars 2014 Démarche d élaboration Thème Analyse stratégique Perspectives de développement du

Plus en détail

Stratégies et Perspectives de l Exploitation et la Maintenance des parcs éoliens Philippe ALEXANDRE Dir. Etudes-Mesures & Systèmes Innovants

Stratégies et Perspectives de l Exploitation et la Maintenance des parcs éoliens Philippe ALEXANDRE Dir. Etudes-Mesures & Systèmes Innovants Stratégies et Perspectives de l Exploitation et la Maintenance des parcs éoliens Philippe ALEXANDRE Dir. Etudes-Mesures & Systèmes Innovants L énergie Naturellement! 1 Sommaire 1. La Compagnie du vent

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

Simulation avancée du procédé d injection

Simulation avancée du procédé d injection Simulation avancée du procédé d injection JT «Conception et optimisation numérique en plasturgie» Jeudi 30 juin Ronan Le Goff Sommaire Introduction Modèle numérique Cas d étude Paramètres rhéo Stratégies

Plus en détail

Le secteur français des pêches maritimes face à l augmentation du prix du gasoil. Note de synthèse

Le secteur français des pêches maritimes face à l augmentation du prix du gasoil. Note de synthèse Le secteur français des pêches maritimes face à l augmentation du prix du gasoil Note de synthèse IFREMER, Système d Informations Halieutiques http://www.ifremer.fr/sih Juillet 2008 PLANCHOT Marie, DAURES

Plus en détail

L Electricité Maîtrisée

L Electricité Maîtrisée L Electricité Maîtrisée Motors and Electrical Devices for Energy Efficiency MEDEE, initialement CNRT (2002) puis Pôle de Recherche (Pôle Phare de la Région Nord-Pas de Calais, 2007), vient de se doter

Plus en détail

Pompes d Assainissement Submersibles Type ABS XFP

Pompes d Assainissement Submersibles Type ABS XFP Pompes d Assainissement Submersibles Type ABS XFP Principales applications La pompe d assainissement submersible type ABS XFP est conçue pour les eaux usées industrielles et municipales et est équipée

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

BARGE DE POMPAGE DE FORTE CAPACITE

BARGE DE POMPAGE DE FORTE CAPACITE Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris BARGE DE POMPAGE DE FORTE CAPACITE Avril 2009 > Sommaire 1. Historique de la préétude 2. Cahier des charges 3. Coque 4. Moyens de pompage 5. Propulsion 6. Autoprotection

Plus en détail

Un propre service interne de développement des produits et procédés

Un propre service interne de développement des produits et procédés JTEKT Torsen Europe La société JTEKT Torsen est spécialisée dans la fabrication des différentiels automobiles qui équipent de nombreuses marques : Audi, Fiat, Toyota, Un différentiel est un système mécanique

Plus en détail

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur : scientifique : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES DE

Plus en détail

Objets Communicants et leurs utilisations à Bord du Matériel

Objets Communicants et leurs utilisations à Bord du Matériel Objets Communicants et leurs utilisations à Bord du Matériel Centre d Ingénierie du Matériel SOMMAIRE Objets communicants à Bord des engins «récents» Objets communicants à Bord des engins en exploitation

Plus en détail

Les voies de l éco-conception

Les voies de l éco-conception Les voies de l éco-conception Les voies de l éco - conception De ce domaine très vaste, qui embrasse tout le CYCLE DE VIE du produit «navire», nous allons extraire quelques problématiques relatives à la

Plus en détail

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel

Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Le Centre d Excellence «Moteurs de Traction» ALSTOM TRANSPORT ORNANS Activités de R&D et Partenariat académique et industriel Didier GIROD 6 octobre 2011 Présentation Alstom Transport- Juin 2011- Page

Plus en détail

Les stratégies des fournisseurs de biens et services aux pêcheurs

Les stratégies des fournisseurs de biens et services aux pêcheurs AGROCAMPUS OUEST CFR Rennes 65 rue de Saint-Brieuc CS 84215 35042 Rennes Cedex Université de Bretagne Occidentale UMR - AMURE 12 rue de Kergoat, Bât.B CS.93837 29238 Brest Cedex3 Mémoire de Fin d Etudes

Plus en détail

Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages. Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1

Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages. Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1 Classe de 5 ème Domaine d application : Habitat et ouvrages Auteurs : JR.GARBAY & B.LAMOUR Académie de Versailles 1 Nous proposons deux séquences ayant pour problématiques: 1) Quel est le secteur économique

Plus en détail

Les pompes à chaleur. Vous souhaitez : Il existe assurément une solution Pompe à Chaleur SET FREE pour votre projet!

Les pompes à chaleur. Vous souhaitez : Il existe assurément une solution Pompe à Chaleur SET FREE pour votre projet! Les pompes à chaleur sont-elles adaptées à mes besoins? Vous souhaitez : Trouver une solution sur-mesure Chauffer ou rafraîchir en fonction des saisons, chauffer et rafraîchir en fonction de l orientation

Plus en détail

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Vannes et systèmes de dosage destinés au traitement des gaz d échappement Des gaz d'échappement La contribution de Bürkert purs à pour une utilisation

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Secteur de la pêche artisanale au Maroc Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en

Plus en détail

Bateau à moteur PROPULSEURS. Comment choisir le propulseur adapté à vos besoins. Bateau 1 Tableau 1. Bateau 2. Bateau 4. Bateau 1. Bateau 3.

Bateau à moteur PROPULSEURS. Comment choisir le propulseur adapté à vos besoins. Bateau 1 Tableau 1. Bateau 2. Bateau 4. Bateau 1. Bateau 3. PROPULSEURS Comment choisir le propulseur adapté à vos besoins En tunnel ou rétractable? Les propulseurs en tunnel représentent une solution simple et efficace pour les bateaux à moteur et voiliers à fort

Plus en détail

puissance élevée, elle entre dans un conteneur maritime ISO 20 pieds, sans démontage d'outils.

puissance élevée, elle entre dans un conteneur maritime ISO 20 pieds, sans démontage d'outils. DIGGER D-250 Plus puissante et avec un train de chenille plus performant, la DIGGER D-250 est issue de l'évolution des trois générations de machines précédentes. Elle est le résultat de dix ans d'expérience

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

La Pompe-Hélice. Une première application aux navires de pêche Journées scientifiques et techniques du CETMEF Paris, 5 décembre 2012

La Pompe-Hélice. Une première application aux navires de pêche Journées scientifiques et techniques du CETMEF Paris, 5 décembre 2012 La Pompe-Hélice Une première application aux Journées scientifiques et techniques du CETMEF Paris, 5 décembre 2012 Avancement du projet Programme cofinancé par l État (DPMA) Et le fond Européen pour la

Plus en détail

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable

T.Flow Hygro. Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Chauffe-eau thermodynamique & Ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Jusqu à 75% d eau chaude et ventilation ultra-performant POUR MAISON INDIVIDUELLE ET HABITAT COLLECTIF Production d eau

Plus en détail