Plan d'enseignement individualisé (PEI)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d'enseignement individualisé (PEI)"

Transcription

1 Plan d'enseignement individualisé (PEI) CE PEI CONTIENT ADAPTATIONS ATTENTES MODIFIÉES ATTENTES DIFFÉRENTES RAISON JUSTIFIANT L ÉLABORATION DU PEI Élève identifié(e) comme étant en difficulté par le CIPR Élève n'ayant pas été formellement identifié(e) par un CIPR mais nécessite un programme ou des services pour l'enfance en difficulté, y compris des attentes modifiées ou différentes, ou des adaptations. Date de la réunion du CIPR : 27/05/2013 Placement : Classe ordinaire avec enseignante-ressource ou enseignant-ressource Anomalie (identifiée) : de comportement PROFIL DE L ÉLÈVE NISO de l élève : Nom de famille : MM Prénom : M Sexe : M Date de naissance : 30/09/2001 École : École élémentaire M ; début du placement : 03/09/2013 Palier : Élémentaire Directrice / directeur d école : M. Directeur Année d études : 7e année Année scolaire : Période pour rendre compte des progrès Elémentaire Étape 1 Élémentaire_Comportement 1

2 M MM DONNÉES DES RAPPORTS D ÉVALUATION PERTINENTS Sources d'information Date Résumé des résultats Lettre du médecin 08/10/2010 Le lettre indique un diagnostic de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité. Rapport d'évaluation psychoéducationnelle 15/11/2011 Le rapport confirme un diagnostic de trouble oppositionnel avec provocation (TOP). Le rapport indique également que l'élève a des aptitudes intellectuelles et des processus cognitifs dans la moyenne. Évaluation éducationnelle 10/04/2012 L'évaluation indique que l'élève a des compétences appropriées à son niveau d'âge dans les domaines de lecture, écriture et mathématiques. Évaluation fonctionnelle du comportement Énoncé de décision du CIPR, parents, élèves 12/09/2013 Le rapport confirme des besoins au plan de la gestion de colère et de l'auto-régulation. 09/09/2013 Les documents énoncés, les parents et l'élève ont été consultés pour élaborer le PEI. LES POINTS FORTS ET LES BESOINS DE L ÉLÈVE Points forts Apprenant kinestésique/tactile Habiletés de communication Habiletés de leadership Besoins Habiletés liées à la gestion de la colère Habiletés liées à l'auto-régulation Habiletés touchant le respect de l'autorité Habiletés de motricité fine Habiletés de motricité globale Élémentaire_Comportement 2

3 M MM MATIÈRES, COURS / CODES OU AUTRES PROGRAMMES AUXQUELS LE PEI S APPLIQUE «Adaptations» (AD), «Attentes modifiées» (MOD) ou «Attentes différentes» (D) 1. Toutes les matières ADAPTATIONS ATTENTES MODIFIÉES ATTENTES DIFFÉRENTES 2. Habiletés d'auto-régulation ADAPTATIONS ATTENTES MODIFIÉES ATTENTES DIFFÉRENTES 3. Habiletés de gestion de la colère ADAPTATIONS ATTENTES MODIFIÉES ATTENTES DIFFÉRENTES 4. Habiletés touchant le respect de l'autorité ADAPTATIONS ATTENTES MODIFIÉES ATTENTES DIFFÉRENTES FORMATS DES BULLETIN Bulletin scolaire de l'ontario Autre format de bulletin ADAPTATIONS, Y COMPRIS L ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE Les adaptations sont censées être les mêmes dans toutes les matières, sauf indication contraire. Adaptations pédagogiques Indices non-verbaux pour rediriger son attention Approche positive de résolution de problèmes Jumeler avec un pair (élève modèle) Fournir des explications claires et précises Connaître les éléments déclencheurs et les éviter Enseignement différencié Pauses fréquentes Matériel de relaxation Adaptations environnementales Local personnalisé accessible à l'élève Adaptations en matière d évaluation Réponses à l'oral Pauses fréquentes Permettre de bouger lors des évaluations Rappels fréquents Milieu calme Variétés de productions Élémentaire_Comportement 3

4 M MM ÉVALUATIONS PROVINCIALES C est une année d évaluation provinciale Non Oui Adaptations autorisées Non Oui (énumérer ci-dessous) Exemption et motif Non Oui (énumérer ci-dessous) Report - Test provincial de compétences linguistiques (TPCL) et motif Non Oui (énumérer ci-dessous) Cours de compétences linguistiques des écoles secondaires de l'ontario (CCLESO) Oui Élémentaire_Comportement 4

5 PROGRAMME D'ENSEIGNEMENT À L'ENFANCE EN DIFFICULTÉ Niveau de rendement actuel (en général d après le bulletin du mois de juin précédent) : Cours préalable au palier secondaire (s il y a lieu) : Cote / Pourcentage : Année d études dans le curriculum : MATIÈRES, COURS / CODES OU AUTRES COURS Habiletés d'auto-régulation M MM Niveau de rendement actuel dans les autres cours : L'élève a besoin d'appui pour établir des objectifs d'apprentissage personnels et suivre son propre progrès. Il a besoin d'appui pour déterminer des options et des stratégies en matière d'apprentissage qui lui permettront de répondre à ses besoins. Le ou les buts annuels du programme : Il s agit d un énoncé qui décrit ce qu un élève devrait raisonnablement avoir accompli à la fin de l année scolaire (ou d un semestre) dans une matière, un cours ou un programme. Avec un appui limité, l'élève sera en mesure d'établir et d'évaluer ses progrès face à des objectifs d'apprentissage personnels. Il pourra avec un appui limité, déterminer les possibilités, les options et des stratégies en matière d'apprentissage qui lui permettront de répondre à ses besoins. Attentes d apprentissage Stratégies pédagogiques Méthodes d évaluation Bulletin de progrès scolaire Amener l'élève à reconnaître comment il se comporte lorsqu'il est calme, frustré ou fâché. Étape 1 L'élève utilisera les stratégies appropriées qui lui permettent de rester calme durant les périodes d'enseignement. Discussion avec l'élève par rapport aux signes émotionnels. Développer un système personnalisé avec l'élève pour reconnaître les diverses émotions. Appuis visuels (affiche représentant les émotions) Utiliser l'humour avec l'élève. Rétroaction fréquente Apprendre à l'élève à reconnaître les éléments déclencheurs qui lui causent de la frustration et l'empêchent de rester calme. Enseigner des techniques de relaxation. Convenir d'un lieu où l'élève peut se retirer discrètement pour des moments de retour au calme. Discussion avec l'élève de situations vécues et des sentiments qui s'y rattachent. Établissement d'un contrat avec l'élève pour suivre ses progrès. Grille de comportement Auto-évaluation de l'élève Observations Journal anecdotique Auto-évaluation Élémentaire_Comportement 5

6 Établissement d'un système de renforcement Étape 2 Élémentaire_Comportement 6

7 PROGRAMME D'ENSEIGNEMENT À L'ENFANCE EN DIFFICULTÉ Niveau de rendement actuel (en général d après le bulletin du mois de juin précédent) : Cours préalable au palier secondaire (s il y a lieu) : Cote / Pourcentage : Année d études dans le curriculum : MATIÈRES, COURS / CODES OU AUTRES COURS Habiletés de gestion de colère M MM Niveau de rendement actuel dans les autres cours : L'élève est souvent d'humeur changeante et un rien le fâche. Il a de la difficulté à accepter la rétroaction des gens dans son entourage et il devient colérique. Le ou les buts annuels du programme : Il s agit d un énoncé qui décrit ce qu un élève devrait raisonnablement avoir accompli à la fin de l année scolaire (ou d un semestre) dans une matière, un cours ou un programme. L'élève utilisera la majorité du temps les stratégies enseignées pour ainsi être en mesure de mieux gérer sa colère. Attentes d apprentissage Stratégies pédagogiques Méthodes d évaluation Bulletin de progrès scolaire L'élève pourra gérer davantage son impulsivité, ses émotions et ses frustrations dans diverses situations. S'assurer d'être proche de l'élève en tout temps. Revoir explicitement les étapes à suivre pour une résolution de conflit. Utilliser des renforcements positifs. Valoriser les réussites. Faire des rappels fréquents des comportements désirables. Observation Grille de progrès Étape 1 L'élève pourra participer la plupart du temps aux activités scolaires sans avoir recours à la violence physique ou verbale. Faire des mises en situation. Modelage de scénarios (p.ex., récréations) Enseignement explicite de techniques de respiration et de relaxation Offrir des pauses dans un milieu calme. Système de renforcements Connaître les étapes à suivre pour une intervention non-violente en situation de crise. Observation Grille de fréquence Élémentaire_Comportement 7

8 Étape 2 Élémentaire_Comportement 8

9 PROGRAMME D'ENSEIGNEMENT À L'ENFANCE EN DIFFICULTÉ Niveau de rendement actuel (en général d après le bulletin du mois de juin précédent) : Cours préalable au palier secondaire (s il y a lieu) : Cote / Pourcentage : Année d études dans le curriculum : MATIÈRES, COURS / CODES OU AUTRES COURS Habiletés touchant le respect de l'autorité Niveau de rendement actuel dans les autres cours : L'élève éprouve de la difficulté à faire preuve de respect face à l'autorité et aux règles établies dans le code de vie de l'école. Le ou les buts annuels du programme : Il s agit d un énoncé qui décrit ce qu un élève devrait raisonnablement avoir accompli à la fin de l année scolaire (ou d un semestre) dans une matière, un cours ou un programme. L'élève utilisera la majorité du temps les stratégies enseignées pour ainsi faire preuve de respect face à l'autorité en plus de respecter davantage le code de vie de l'école. Attentes d apprentissage Stratégies pédagogiques Méthodes d évaluation Bulletin de progrès scolaire M MM L'élève respectera le code de vie de l'école et les consignes données. Étape 1 L'élève sera en mesure de se conformer davantage aux exigences des adultes et ainsi faire preuve de respect. Étape 2 Revoir explicitement le code de vie de l'école. Offrir des précisions en donnant des attentes claires pour chaque tâche. Utiliser un système de renforcements positifs. Valoriser les réussites de l'élève. Faire preuve de calme en tout temps. Faire preuve de cohérence dans l'application des conséquences. Utiliser un système de renforcements positifs. Appliquer les techniques d'intervention non-violente au besoin. Offrir une rétroaction fréquente. Féliciter l'élève lorsqu'il fait preuve de respect. Observations Grille de progrès Entretien avec l'élève Observations Entretien avec l'élève Fiche de progrès Élémentaire_Comportement 9

10 M MM RESSOURCES HUMAINES (personnel enseignant et non enseignant) Type de service Enseignante-ressource Aide-enseignante Conseillère en comportement Travailleuse sociale Fréquence ou intensité des services fournis par le personnel du conseil scolaire 3 périodes de 20 minutes par semaine dès septembre. Jusqu'à 30 minutes par jour (partagé) dès septembre Consultation 1x par trimestre dès septembre Session de groupe 1x semaine de septembre à décembre. Endroit où est dispensé le service Classe ordinaire Classe ordinaire Classe ressource Classe ressource Prestation de services auxiliaires de santé en milieu scolaire : Non Oui ÉQUIPE DE L ÉLABORATION DU PEI Membre du personnel Titre Mme Titulaire Mme Ressource M. Directeur Mme Comportement Enseignante titulaire Enseignante-ressource Directeur Conseillère en comportement PLAN DE TRANSITION Non Oui But(s) à long terme : Assurer une transition harmonieuse de l'élève en 8e en continuant de développer des comportements appropriés. Mesures nécessaires Personne(s) responsables des mesures Échéanciers Compléter son profil de transition. Enseignante titulaire, élève Mettre à jour son profil de transition. Enseignante titulaire, élève Rencontre de l'équipe-école pour partager les besoins de l'élève. Direction et enseignanteressource Septembre de chaque année Participer au CIPR à chaque année. Direction, parent, élève CIPR annuel Élémentaire_Comportement 10

11 M MM REGISTRE DES CONSULTATIONS MENÉES AUPRÈS DU PARENT / DE L ÉLÈVE Date Description de la consultation Commentaires du parent et de l élève / Résultats de la consultation 12/09/2013 Rencontre avec les parents pour discuter des points forts et besoins de l'élève. 20/09/2013 Le PEI est acheminé à la maison pour consultation et signature. 05/11/2013 Rencontre avec les parents et l'enseignante-ressource 06/11/2013 Rencontre parent, titulaire et enseignante-ressource 19/02/2014 Présentation des progrès et des nouveaux buts et nouvelles attentes en comportement. Les parents indiquent que les comportements provocateurs sont aussi présents à la maison. Les parents renvoient le PEI signé à l'école. Partage des progrès de l'élève en lien avec son PEI Partage des progrès de l'élève et discussion des objectifs pour la prochaine étape. Les parents apprécient la mise à jour par la conseillère en comportement sur les objectifs à poursuivre avec leur enfant. RESPONSABILITÉS DU DIRECTEUR OU DE LA DIRECTRICE D ÉCOLE La directrice et le directeur d école est tenue par la loi de s assurer que le PEI soit terminé dans les 30 jours de classe qui suivent le placement de l élève dans un programme et / ou des services d éducation de l enfance en difficulté, et que les parents ont été consultés lors de son élaboration. La directrice et le directeur d école doit s assurer qu une copie du PEI soit remise aux parents (ou à l élève si celui-ci est âgé d au moins 16 ans) et que le PEI sera mis en oeuvre et révisé en fonction du bulletin scolaire de l élève et à chaque étape visée par le bulletin. Signature de la directrice ou du directeur d école Date Observations des parents et de l élève / Résultat de la consultation (S'il vous plaît signez et retournez cette page à l'école pour le dossier scolaire de l Ontario) Date Signature de l élève (âgé de 16 ans ou plus) Date Date à laquelle le PEI a été terminé : 15/11/2013 Élémentaire_Comportement 11

Le Comité d identification, de placement et de révision (CIPR)

Le Comité d identification, de placement et de révision (CIPR) Le Comité d identification, de placement et de révision (CIPR) IMPORTANT : LIRE AUSSI LE MODULE : PRÉPARATION AU CIPR Objectifs Connaître le processus complet pour identifier les élèves en difficulté d

Plus en détail

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Une vision renouvelée de l éducation en Ontario Atteindre l excellence Assurer l équité Promouvoir le bien-être Rehausser la confiance

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

RAPPORT SUR L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ

RAPPORT SUR L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ RAPPORT SUR L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS 1 PROGRAMMES ET SERVICES D ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ 1.1 Modèle pour l éducation de l enfance en

Plus en détail

7515, promenade Forest Glade. Windsor, Ontario N8T 3P5

7515, promenade Forest Glade. Windsor, Ontario N8T 3P5 7515, promenade Forest Glade Windsor, Ontario N8T 3P5 Mission Dans une ambiance scolaire catholique, francophone et accueillante, le Conseil scolaire catholique Providence offrira une éducation de qualité

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

Directrice des services éducatifs FEUILLE DE ROUTE. ADOPTION 14 novembre 2014 Ordonnance 14-172

Directrice des services éducatifs FEUILLE DE ROUTE. ADOPTION 14 novembre 2014 Ordonnance 14-172 CODE D IDENTIFICATION POL14-172 TITRE : Politique sur l enseignement à domicile DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR 14 novembre 2014 AUTORISATION REQUISE Directrice des services éducatifs RESPONSABLE DU SUIVI Directrice

Plus en détail

ÉVALUATION DU RENDEMENT DE L ÉLÈVE

ÉVALUATION DU RENDEMENT DE L ÉLÈVE DIRECTIVE ADMINISTRATIVE ÉLV.2.1 DOMAINE : ÉLÈVES En vigueur le : 31 août 2002 Révisée le : 18 mai 2011 ÉVALUATION DU RENDEMENT DE L ÉLÈVE BUT : Le but premier de toute évaluation et de la communication

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DUNORD-EST DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DUNORD-EST DE L ONTARIO CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DUNORD-EST DE L ONTARIO Siège social 820, promenade Lakeshore C.P. 3600 North Bay ON P1B 9T5 Téléphone : 705-472-3443 Sans frais : 888-591-5656 Télécopieur : 705-472-5757 www.cspne.ca

Plus en détail

Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier

Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier Code : 2521-02-12-02 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE D ACCUEIL École maternelle École élémentaire Collège lycée. Établissement (nom et adresse) :

ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE D ACCUEIL École maternelle École élémentaire Collège lycée. Établissement (nom et adresse) : ENFANT M.D.P.H. de la Manche 50000 SAINT LO Année scolaire : / NOM : Prénom : Né(e) le : Sexe : Masculin Féminin Adresse : PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION Des enfants et adolescents handicapés (loi

Plus en détail

Service de soutien Français Mathématiques. Guide des enseignants

Service de soutien Français Mathématiques. Guide des enseignants Service de soutien Français Mathématiques Guide des enseignants Dernière mise à jour : 29 août 2012 Table des matières Description de la tâche (réseau de la FGA)... 3 Le service de soutien au... 4 Le service

Plus en détail

RAPPORT SUR L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ

RAPPORT SUR L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ RAPPORT SUR L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS 1 PROGRAMMES ET SERVICES D ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ 1.1 Modèle pour l éducation de l enfance en

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

POLITIQUE : ENSEIGNEMENT À DOMICILE CODE : PS-15

POLITIQUE : ENSEIGNEMENT À DOMICILE CODE : PS-15 POLITIQUE : ENSEIGNEMENT À DOMICILE CODE : PS-15 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 00-06-20-9.5 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, Article 15 RAISON D ÊTRE La Loi sur l

Plus en détail

Dossier de demande 2015-2016

Dossier de demande 2015-2016 Dossier de demande en prévision d une admission au programme de l école d application pour l année scolaire 2015-2016 (Prénom et nom de l élève D.D.N.) Programme pour élèves ayant des troubles d apprentissage

Plus en détail

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q. c.1-13.3,

Plus en détail

Plan de réussite 2013-2014 Villemaire(101)

Plan de réussite 2013-2014 Villemaire(101) Plan de réussite 2013-2014 Villemaire(101) I. LES OBJECTIFS VISÉS ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE Objectif : Augmenter de 50%, d'ici juin 2016, les capacités attentionnelles face à une tâche des élèves 4-5

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE09-DA21 ADMINISTRATION DES ÉCOLES Enseignement à domicile pour des raisons médicales Enseignement Filet de sécurité OBJECTIF

RECUEIL DES POLITIQUES ADE09-DA21 ADMINISTRATION DES ÉCOLES Enseignement à domicile pour des raisons médicales Enseignement Filet de sécurité OBJECTIF RÉSOLUTION : C.E. Date d adoption : 3 mai 2013 En vigueur : 1 er septembre 2013 À réviser avant : OBJECTIF Le Conseil des écoles publiques de l Est de l Ontario a comme priorité d assurer la sécurité et

Plus en détail

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Curriculum en littératie des adultes de l Ontario Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Banque Scotia Charte du Comité de gouvernance et du régime de retraite

Banque Scotia Charte du Comité de gouvernance et du régime de retraite Banque Scotia Charte du Comité de gouvernance et du régime de retraite Obligations et responsabilités du Comité de gouvernance et du régime de retraite du conseil d'administration («le comité»). GOUVERNANCE

Plus en détail

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12, 13-09-25-13 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q.

Plus en détail

Dossier de demande 2014-2015

Dossier de demande 2014-2015 Dossier de demande en prévision d une admission au programme de l école d application pour l année scolaire 2014-2015 (Nom de l élève- D.D.N.) Programme pour élèves ayant des difficultés d apprentissage

Plus en détail

Projet de l'établissement. du Mandement 2012-2016

Projet de l'établissement. du Mandement 2012-2016 Projet de l'établissement 2012-2016 du Mandement Dans le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Programme D'amélioration des Écoles de la Nouvelle-Écosse. Plan d'amélioration de l'école. Version draft

Programme D'amélioration des Écoles de la Nouvelle-Écosse. Plan d'amélioration de l'école. Version draft Programme D'amélioration des Écoles de la Nouvelle-Écosse Plan d'amélioration de l'école Version draft Plan d'amélioration de l'école ESDC 2009-2013 Conseil scolaire acadien provincial May 12, 2010 RÉSUMÉ

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU FÉVRIER 2004 SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE Conception et rédaction : Marie Lefebvre,

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 8 DIRECTIVE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LA GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 8 DIRECTIVE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LA GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 8 LA GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L'ÉLÈVE 1.0 FONDEMENTS La présente directive administrative est fondée sur les dispositions de : - la Loi sur l'instruction

Plus en détail

Evaluation des compétences et des connaissances des élèves

Evaluation des compétences et des connaissances des élèves REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Direction générale de l'enseignement obligatoire Service enseignement et évaluation DIRECTIVE D-DGEO-EP-01-17

Plus en détail

Somme liée à l incidence spéciale (SIS)

Somme liée à l incidence spéciale (SIS) Financement de l éducation Lignes directrices sur le financement de l éducation de l enfance en difficulté Somme liée à l incidence spéciale (SIS) 2009-10 Printemps 2009 Ministère de l Éducation La présente

Plus en détail

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Année scolaire 2013-2014 Sommaire Sommaire p. 3 Présentation générale des APC p. 5 Conception et mise en œuvre des APC p. 6 Annexe 1 : questions/réponses

Plus en détail

Document test AP-TSA

Document test AP-TSA ACADEMIE D'ORLEANS TOURS Inspection Académique d'indre et Loire Promotion de la Santé en faveur des Elèves Document test AP-TSA AMENAGEMENTS PEDAGOGOGIQUES POUR UN ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES DE L ONTARIO 1999

PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES DE L ONTARIO 1999 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES DE L ONTARIO 1999 Ministère de l Éducation et de la Formation Table des matières 1 Préface 5 2 Introduction 6 3 Conditions d obtention du diplôme et modalités

Plus en détail

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Description du système éducatif en Ontario L enseignement scolaire au Canada relève de la compétence des Provinces et des Territoires. Il n

Plus en détail

Le diagnostic d'une déficience intellectuelle se base, d'une part, sur la présence d'un rendement intellectuel

Le diagnostic d'une déficience intellectuelle se base, d'une part, sur la présence d'un rendement intellectuel PROFIL DES BESOINS DE SOUTIEN DE L ÉLÈVE AYANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE Le diagnostic d'une déficience intellectuelle se base, d'une part, sur la présence d'un rendement intellectuel significativement

Plus en détail

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie

Plus en détail

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée I. LES OBJECTIFS VISÉS ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE Objectif : Maintenir un taux de réussite de plus de 90%, d'ici juin 2016, pour tous les élèves des classes

Plus en détail

Guide pour les cours élaborés à l échelon local de la 9 e à la 12 e année

Guide pour les cours élaborés à l échelon local de la 9 e à la 12 e année Ministère de l Éducation Guide pour les cours élaborés à l échelon local de la 9 e à la 12 e année PROCESSUS D ÉLABORATION ET D APPROBATION 2004 Table des matières Introduction 3 Considérations préalables

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 RÈGLE DE RÉGIE SUR L ENSEIGNEMENT À DOMICILE RÈGLE DE RÉGIE SUR L ENSEIGNEMENT À DOMICILE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 RÈGLE DE RÉGIE SUR L ENSEIGNEMENT À DOMICILE RÈGLE DE RÉGIE SUR L ENSEIGNEMENT À DOMICILE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page de 7.0 FONDEMENT La présente règle de régie a comme fondement l'article de la Loi sur l'instruction publique, l'article 7 du régime pédagogique de l'éducation

Plus en détail

Le but n'est pas de poser un jugement sur les réponses fournies et celles ci ne seront pas utilisées pour fins d'évaluation du rendement.

Le but n'est pas de poser un jugement sur les réponses fournies et celles ci ne seront pas utilisées pour fins d'évaluation du rendement. En vertu de son plan stratégique, plus précisément l'axe de performance, le Conseil désir mettre en oeuvre un programme de développement professionnel continu pour le personnel cadre, le personnel de soutien

Plus en détail

ÉDUCATION. Le Conseil scolaire Viamonde (le Conseil) reconnaît trois types d intervention physique :

ÉDUCATION. Le Conseil scolaire Viamonde (le Conseil) reconnaît trois types d intervention physique : Approuvées le 3 mars 2007 Révisées le 22 mai 2015 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 8 TYPE D Le Conseil scolaire Viamonde (le Conseil) reconnaît trois types d intervention physique : 1. Les interventions

Plus en détail

Éducation de l enfance en difficulté

Éducation de l enfance en difficulté MInistère de l Éducation Éducation de l enfance en difficulté Guide pour les éducatrices et éducateurs 2001 TABLE DES MATIÈRES Préface et remerciements............................... v Introduction..........................................

Plus en détail

Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon. Décembre 2011

Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon. Décembre 2011 Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon Décembre 2011 Communication des résultats scolaires dans les écoles du Yukon i Table des matières PARTIE 1 Processus 1 Introduction 1 Bulletins

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE (Adoptée par le Conseil d administration lors de son assemblée régulière du 2 juin 2004) 1. PRINCIPE DIRECTEUR LE COLLÈGE, UN MILIEU

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires

Ministère de l Éducation. Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires Ministère de l Éducation Normes concernant les plans de l enfance en difficulté des conseils scolaires 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction................................................ 2 Processus de

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Dossier scolaire de l Ontario Guide

Ministère de l Éducation. Dossier scolaire de l Ontario Guide Ministère de l Éducation Dossier scolaire de l Ontario Guide 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction...................................................... 3 1. Constitution d un DSO...........................................

Plus en détail

DÉROGATIONS. Procédure relative à la demande de dérogation à l âge d admissibilité à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire

DÉROGATIONS. Procédure relative à la demande de dérogation à l âge d admissibilité à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire DÉROGATIONS Procédure relative à la demande de dérogation à l âge d admissibilité à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire Document révisé en février 2010 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION...

Plus en détail

Les parents, de grands observateurs

Les parents, de grands observateurs La dernière semaine du mois d août marque la rentrée des classes de près d un million d élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire au Québec. De ce nombre, environ 160 000 enfants ont des besoins

Plus en détail

Mission ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ GUIDE DES PARENTS POUR LE COMITÉ D IDENTIFICATION, DE PLACEMENT ET DE RÉVISION (CIPR)

Mission ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ GUIDE DES PARENTS POUR LE COMITÉ D IDENTIFICATION, DE PLACEMENT ET DE RÉVISION (CIPR) Mission ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Dans une ambiance scolaire catholique, francophone et accueillante, le Conseil scolaire de district des écoles catholiques de Sud-Ouest offrira une éducation

Plus en détail

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Communication Qualité de la langue École L Odyssée secteur primaire 2015-2016 1 P a g e TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Objet du document 3 Buts du document

Plus en détail

Écoles européennes. Bureau du Secrétaire général. Secrétariat général. Réf. : 2009-D-422-fr-5 Original : FR

Écoles européennes. Bureau du Secrétaire général. Secrétariat général. Réf. : 2009-D-422-fr-5 Original : FR Écoles européennes Bureau du Secrétaire général Secrétariat général Réf. : 2009-D-422-fr-5 Original : FR Règlement d'application concernant la nomination et l évaluation des Directeurs et des Directeurs-Adjoints

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À HULL SERVICE DE LA BIBLIOTHÈQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS EN ANIMATION

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À HULL SERVICE DE LA BIBLIOTHÈQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS EN ANIMATION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À HULL SERVICE DE LA BIBLIOTHÈQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS EN ANIMATION LE 4 JUILLET 2000 POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS EN ANIMATION OBJECTIFS DE LA

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION RAPPORT PRÉALABLE À L INSPECTION DES ÉCOLES PRIVÉES 2015-2016

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION RAPPORT PRÉALABLE À L INSPECTION DES ÉCOLES PRIVÉES 2015-2016 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION RAPPORT PRÉALABLE À L INSPECTION DES ÉCOLES PRIVÉES 2015-2016 École Numéro de l école (BDICE) Adresse Direction Téléphone Courriel Site Web Nombre de cours donnant droit à des

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Quels indices prendre en compte pour un repérage étayé? Observer les jeunes enfants dans leur comportement, dans leurs apprentissages, à l aide de critères précis et pertinents

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française NOTE : Les élèves inscrits aux écoles de jour ordinaires entre septembre 1984 et le

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC

Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Guide pour la rédaction, la défense et l'évaluation des travaux de fin d'étude (TFE) dans le cadre de la formation Did@cTIC Afin de finaliser son parcours de formation Did@cTIC, chaque participant-e au

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques FICHE PEDAGOGIQUE UF n 732: relations publiques niveau 1 ECTS : 8 Déterminante? NON Code EPS : 742001U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution #

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # PROCÉDURE GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE # 40-02 Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # Autorisation Susan Tremblay Directrice générale Page 1 de 10 1. Préambule Le

Plus en détail

Quatrième partie. L orientation scolaire : les grands principes

Quatrième partie. L orientation scolaire : les grands principes Quatrième partie L orientation scolaire : les grands principes 83 La loi du 11 février 2005 donne priorité à l inscription de l enfant ou adolescent handicapé en milieu ordinaire, dans l école le plus

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

Politique du Barreau du Haut-Canada

Politique du Barreau du Haut-Canada Politique du Barreau du Haut-Canada Accessibilité pour les personnes ayant une incapacité : Prestation de services, renseignements, communication, emploi et milieu bâti En vigueur le 1 er janvier 2014

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Protocole d intervention en situation de crise

Protocole d intervention en situation de crise Protocole d intervention en situation de crise École : Date : 20 1) Personnes répondantes au protocole Personnel régulier Substituts 2) Nom de code 3) Lieux pouvant accueillir l élève en difficulté 4)

Plus en détail

Le passage au secondaire

Le passage au secondaire Mon trajet ma reussite! Le passage au secondaire AGENDA Bienvenue au secondaire! Te voilà face à un moment de ta vie où tu auras plein d occasions d élargir tes horizons. Tu fréquenteras l école secondaire

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

LA STRATÉGIE APPRENTISSAGE ÉLECTRONIQUE DE L ONTARIO

LA STRATÉGIE APPRENTISSAGE ÉLECTRONIQUE DE L ONTARIO LA STRATÉGIE APPRENTISSAGE ÉLECTRONIQUE DE L ONTARIO ORDRE DU JOUR POLITIQUE DE LA STRATÉGIE APPRENTISSAGE ÉLECTRONIQUE ONTARIO STRUCTURE DE COLLABORATION COMPOSANTES DE LA STRATÉGIE MISE EN OEUVRE APPRENTISSAGE

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

MODÈLE GUIDE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL DU PERSONNEL INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU GUIDE D ÉVALUATION DE RENDEMENT BUT

MODÈLE GUIDE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL DU PERSONNEL INTRODUCTION LES OBJECTIFS DU GUIDE D ÉVALUATION DE RENDEMENT BUT INTRODUCTION En matière de gestion des ressources humaines, il ne suffit pas à une municipalité de bien choisir et de bien former son personnel, il faut qu'elle puisse périodiquement en contrôler l'évolution,

Plus en détail

Les outils de suivis en SEGPA et les modalités de leur mise en oeuvre. Définitions et modalités Recueil de bonnes pratiques Fiches outils pour agir

Les outils de suivis en SEGPA et les modalités de leur mise en oeuvre. Définitions et modalités Recueil de bonnes pratiques Fiches outils pour agir Les outils de suivis en SEGPA et les modalités de leur mise en oeuvre Définitions et modalités Recueil de bonnes pratiques Fiches outils pour agir Mars 2012 AVANT PROPOS Le principe de l école du socle

Plus en détail

Stage professionnel en responsabilité - B Suivi des semestres 1 et 2

Stage professionnel en responsabilité - B Suivi des semestres 1 et 2 Filière Enseignement secondaire I Stage professionnel en responsabilité - B Suivi des semestres 1 et 2 Haute Ecole Pédagogique Document à l usage des étudiants, des praticiens formateurs et des professeurs

Plus en détail

Protocole d accueil et de communication

Protocole d accueil et de communication Annexe ÉLV 2.1.5 Protocole d accueil et de communication (Révisé le 27 mai 2011) Table des matières Section A : Introduction 1. Préambule et mise en contexte 2. Principes directeurs Section B : Procédures

Plus en détail

B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ

B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Date d émission : le 25 mars 2000 Dates de révision : le 24 mars 2007, le 2 juin 2010, le 25 août 2014 Page 1 de 6

Plus en détail

Règlementation pour l'année universitaire 2013-2014. Premier semestre

Règlementation pour l'année universitaire 2013-2014. Premier semestre 1 ère année Master MEEF «Métiers de l enseignement, de l'éducation et de la formation» Règlementation pour l'année universitaire 2013-2014 Premier semestre Total semestre : 269 h - 30ECTS UE 1-1 Contextes

Plus en détail

Page : 1 de 9 POLITIQUE DE SUPERVISION DE LA FORMATION DANS LES CENTRES DE FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

Page : 1 de 9 POLITIQUE DE SUPERVISION DE LA FORMATION DANS LES CENTRES DE FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES POLITIQUE Code : Page : 1 de 9 Titre : POLITIQUE DE SUPERVISION DE LA FORMATION DANS LES CENTRES DE FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Origine : Le Service de l'éducation des adultes et de la formation professionnelle

Plus en détail

Art. 4 - L association est constituée pour une durée illimitée. Elle peut être dissoute à tout moment.

Art. 4 - L association est constituée pour une durée illimitée. Elle peut être dissoute à tout moment. 1 Sur 5 Entre 1. nom, prénom, domicile, date et lieu de naissance, (pour les personnes physiques) 2.. 3.. 4. dénomination sociale, forme juridique et adresse du siège social, (pour les personnes morales)

Plus en détail

ADAPTIONS EN SALLE DE CLASSE SELON LE COMPORTEMENT

ADAPTIONS EN SALLE DE CLASSE SELON LE COMPORTEMENT ADAPTIONS EN SALLE DE CLASSE SELON LE COMPORTEMENT Comportement 1. Difficulté à suivre un plan (a des aspirations élevées mais n assure pas le suivi nécessaire); veut des A mais a des F et ne comprend

Plus en détail

recommandations d autisme suisse romande en matière de qualité des services/prestations destinés aux personnes avec Troubles du Spectre Autistique

recommandations d autisme suisse romande en matière de qualité des services/prestations destinés aux personnes avec Troubles du Spectre Autistique recommandations d autisme suisse romande en matière de qualité des services/prestations destinés aux personnes avec Troubles du Spectre Autistique recommandations 1 préambule L autisme est un trouble neuro-développemental

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013 Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année,

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Français langue seconde : français de base

Français langue seconde : français de base Français langue seconde : français de base 1 Programme d études et guide d enseignement 2 3 4 Ministère de l Éducation Educational Programs & Services C.P. 6000 2005 Ministère de l Éducation Educational

Plus en détail

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Annexe A Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Afin de jouer son rôle de chef de file dans le développement et la croissance des diverses communautés de langue française sur son territoire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE - CENTRE PIERRE LEGRAND

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE - CENTRE PIERRE LEGRAND REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE - CENTRE PIERRE LEGRAND Préambule La ville de Longueil Annel organise un accueil périscolaire pour les enfants : le matin, le midi et le soir, avant et après la

Plus en détail

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 9 février 2004 000309/SGDN/DCSSI/SDR Référence : CER/P/01.1 Direction centrale de la sécurité des systèmes d information PROCEDURE

Plus en détail

RECOMMANDATION. Compensation des désavantages. Constitution fédérale, art. 8, al. 1 Tous les êtres humains sont égaux devant la loi.

RECOMMANDATION. Compensation des désavantages. Constitution fédérale, art. 8, al. 1 Tous les êtres humains sont égaux devant la loi. RECOMMANDATION No 7 adoptée le 17.09.2014 par l assemblée plénière CSFP RECOMMANDATION Commission de la CSFP Thème 1. Situation initiale G Formation professionnelle initiale (CFPI) Compensation des désavantages

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Certified Internal Auditor DIRECTIVES POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

Certified Internal Auditor DIRECTIVES POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Ce document définit les exigences de la Formation Professionnelle Permanente (FPP) pour les Auditeurs Internes Certifiés (CIAs). Il donne également aux CIAs les modalités de déclaration qu'ils doivent

Plus en détail

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE Outil de planification du soutien pédagogique Nom de l élève : Année d études : École : Date de naissance : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une catégorie* FONCTIONNEMENT

Plus en détail