Économie, Emploi, Insertion...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Économie, Emploi, Insertion..."

Transcription

1 Économie, Emploi, Insertion... Les grandes orientations Soutien aux filières d activités : Mécatronique ( 6000 emplois ) qui doit tendre vers un cluster régional représentatif de la filière ; Graphique Packaging (2000 emplois) Image (900 emplois) Et les éco-activités (comme filière industrielle transversale). Le développement de la desserte des professionnels par la fibre optique du réseau communautaire Solstice Le déploiement de nouvelles structures immobilières et foncières au travers des études de maîtrise d œuvre GrandAngoulême, fédérateur des dispositifs d aides économiques Les grands projets Les projets initiés en 2010 se sont poursuivis : Plan d action de soutien à la filière mécatronique basé sur 5 axes : l animation, les ressources humaines et la formation, les développement des entreprises, le marketing et la promotion des savoirfaire et l accueil territorial. Le positionnement de la filière Image du GrandAngoulême au sein de l arc atlantique comme leader du programme européen Imagina Atlantica. Le GrandAngoulême, l IRPC, Magelis et la CCI s associent pour l implantation à Angoulême de l incubateur régional dédié à l Image. Le soutien aux relations université / entreprises au travers de l EFEC sous la maîtrise d ouvrage de l IUT. Lancement de la maîtrise d œuvre de Bel-Air et les Molines Sud. Lancement des travaux de construction du bâtiment qui accueillera l ARU et l ALFM sur le quartier de Basseau Grande-Garenne. Les chiffres clés 340 dossiers conclus représentant 550 emplois maintenus ou créés sur le territoire ; 73 Bourses Régionales Désir d Entreprendre accordées, le cap des 350 BRDE a été franchi ; investis en faveur du développement économique local ; 70 entreprises hébergées au sein de m 2 ² de surface bâtie appartenant au GrandAngoulême ; salariés des secteurs privé et public desservis par la fibre optique ; usagers ont fréquentés les EPN, ces derniers ayant proposé plus de heures d activités.

2 ...Économie, Emploi, Insertion (suite) À signaler par ailleurs L accompagnement individuel et collectif des entreprises reste soutenu. 340 dossiers ont été ouverts concernant des recherches foncières ou immobilières, des projets d investissements ou des recherches de partenariat et de compétences. Dans ce cadre, plus de 550 emplois créés ou maintenus, ont été accompagnés La convention de co-construction des réseaux électriques et de télécommunication signée entre ERDF et Grand Angoulême concerne ml. Les quartiers de la Grande Garenne, les Essarts et Saint-Exupéry et le quartier gare côté avenue De Lattre de Tassigny ont été partiellement irrigués par la fibre optique. L entreprise de tourisme fluvial LA BELANDRE implantée sur le Port l Houmeau et dont le siège est mis à disposition par le GrandAngoulême, a maintenant consolidé son implantation et son référencement auprès des Tours opérateurs. Le projet de création de la société de locations de bateaux électriques et de vélos sur Port l Houmeau s est concrétisé et le début d activité est programmé en avril Le GrandAngoulême a mis en place un programme transversal d animation territorial dénommé RELATIO Ce programme a pour vocation de créer les conditions visant à faciliter les relations entre entreprises et / ou centres de transfert de technologie et de formation du territoire et se décline sous la forme de : -le guide des savoir-faire ; -l espace professionnel du site web ; -le module cartographique ; -les business contacts ; -l appel à projet collaboratifs. Un autre programme dénommé DRH CONTACT est également mené et vise spécifiquement les DRH et chefs d entreprises sur la thématique de l attractivité du territoire et l accueil des salariés et des cadres En conclusion, dans la lignée de l année 2010, les chiffres témoignent d un réel dynamisme du territoire, plutôt orienté cependant vers des investissements portés par des TPE ou des projets de création d entreprises. Les PME et les filiales de groupe n ont pas lancé de projets d investissements significatifs. Concernant la vie des entreprises, les éléments marquants ont été : - L intégration réussie de LUXOR LIGHTNING au sein du groupe allemand PRETTL. - L implantation du centre de relation client ARVATO ANTELES. L appui aux filières d activités, aux actions collectives et à l animation territoriale prend une importance prépondérante. Le GrandAngoulême a donc été actif sur cet axe, avec plus de investis, notamment au travers des soutiens apportés à la filière Image, à la dynamique autour de la mécatronique et de l accompagnement des entreprises. À ce titre, le GrandAngoulême a poursuivi son appui à la société Luxor par une exonération de loyer dans le but de consolider une activité industrielle structurante pour le territoire. Le programme RELATIO doit permettre la mise en place de projets collaboratifs entre entreprises et centres de transfert de technologie. Sur le plan des infrastructures, l observation du territoire montre que le GrandAngoulême est déficitaire en foncier de taille moyenne (environ m²), les plus demandés par les PME en cours de développement.

3 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Division de l eau et de l assainissement EAU POTABLE Récurrent Procédures Périmètres de protection de captages Sources de la Touvre - Commune de Touvre : suite à l avis des hydrogéologues agréés en avril 2011, le GrandAngoulême a approuvé le lancement de la phase administrative (phase II). Une consultation est en cours pour une étude comparative des scénarios de protection. Grange à l Abbé - Commune de Saint Yrieix : dans le cadre de l Arrêté préfectoral du 11 mars 2010, les travaux relatifs à la mise en conformité du périmètre de protection immédiate (clôture, emplacement pour le stationnement) et ceux concernant le périmètre rapproché (amélioration de la collecte des eaux pluviales et déplacement d un poste de relèvement des eaux usées) ont été réalisés sur ces deux années. Forage Coteau des Varennes - Commune de Garat : lancement de la phase technique (phase I) fin Entretien du Patrimoine Réfection de l étanchéité intérieure des réservoirs de : Puyguillen - Ruelle sur Touvre ( TTC) Peux - Nersac ( TTC) Poteau - Saint Yrieix ( TTC), Galants - La Couronne ( TTC (fin août) Réfection de l étanchéité des toits terrasses des ouvrages : Bassac (Garat), Bois Blanc (Ruelle), Le Peux (Nersac), Pont Valteau et Les Galants (La Couronne). Réalisation d un diagnostic complet des ouvrages suivants : Toutyfaut m 3 (Soyaux), les Galants (La Couronne), Bois Blanc (Touvre) et Bassac (Garat) afin de programmer les travaux à réaliser. Poursuite des travaux de remplacement des branchements en plomb et des canalisations vétustes. Ponctuel Intégration de la commune de Mornac : suivi du marché de prestations de services attribué à Veolia. ASSAINISSEMENT/EAU POTABLE Suite à la construction de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux, signature septembre 2011 de la Convention Générale des réalisations d études et travaux pour la modification, la production et l entretien des ouvrages d Eau Potable et d Assainissement : Maîtrise d ouvrage et maîtrise d œuvre réalisées entièrement par le Bureau d Etudes du Service Eau et Assainissement du GrandAngoulême et financées par COSEA (opérateur de la LGV) sur la base de 6 % du montant total des travaux. *Travaux financés par COSEA (opérateur de la LGV) : montant prévisionnel soit 1 M d euro HT. Les travaux s échelonneront de 2012 à ASSAINISSEMENT Signature le 10 novembre 2011 Pacte Istanbul pour l Eau Potable et signature le même jour d une Convention Cadre de partenariat avec l Agence de l Eau Adour Garonne. Station d Epuration «Les Murailles» à FLEAC eq/h qualifiée H.Q.E : travaux de Génie Civil et Génie Epuratoire année 2011 et Montant total de l opération 19 M HT et subvention Agence de l Eau 3,3 M HT. Partenariat dans le cadre de l action de coopération décentralisée Ville d Angoulême/Ségou (MALI), convention triennale établie ainsi qu une convention avec Eau Vive/ MALI. Récurrent Construction de réseaux d assainissement et ouvrages associés 1,6 M HT sous maîtrise d œuvre globale : Bureau d Etudes du Service Eau et Assainissement. Ponctuel

4 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Assainissement non collectif -Obligation, depuis le 1er janvier 2011, de vérifier l état des systèmes d assainissement individuel dans le cadre des mutations d immeubles. ESPACES PAYSAGERS Récurrent Réfection du cheminement de la coulée verte et du Plan d eau suite aux inondations de l hiver; Suivi des contrats d entretien espaces verts communautaires (zones industrielles et bassins d eau pluviale) : , 00 TTC en Ponctuel Suivi des aménagements et projets paysagers de l agglomération (STEP des Murailles à Fléac ); Des travaux de dépose/réfection et de sécurisation des 11 passerelles situées sur le chemin de la Coulée verte ont été engagés et réalisés en 2011 et 2012 pour un montant total de ,00 TTC. Le maître d œuvre qui a monté le marché de travaux et qui a suivi le chantier, en collaboration avec le service espaces paysagers est le bureau d étude SECBA. Les travaux ont consisté à déposer certaines passerelles devenues vétustes, de par le vieillissement des matériaux utilisés (acier et bois dans un environnement soumis aux intempéries et aux crues) par des structures en acier galvanisé et tablier en béton rainuré. Le reste des travaux a consister à nettoyer certaines autres passerelles moins endommagées et à reposer/repeindre les gardes corps. Réfection de la cour du puits au siège du GA: Une étude, soumis à l avis de l ABF, a été réalisée par le service espaces paysagers en 2011 et des travaux de réfection de l ensemble du jardin sont engagés. Les travaux des plantations seront réalisés par les équipes en régie. ( TTC). DECHETS MENAGERS Récurrent Poursuite des implantations de colonnes enterrées, avec à chaque fois communication en porte à porte organisée par C.Gobin. Achat des colonnes par le GrandAngoulême, travaux et mise en œuvre par les bailleurs et/ou la commune. Programme Local de Prévention ( PLP): contrat cadre de 5ans avec l ADEME. Subvention d environ 1 /hab/an, conservée si Ordures Ménagères ( Collecte sélective + ordures ménagères résiduelles) d au moins 7% en 5ans. Cet objectif est en cours de dépassement et devra être consolidé dans la durée. Ponctuel Acquisition et distribution des bacs roulants pour les OM des particuliers en zone C1, accompagné d une campagne de communication sur ce changement lié à l optimisation des collectes. Date de mise en service et de bascule des fréquences : 3/10/2011. Acquisition d un nouveau type de camion pour l optimisation de la collecte du verre Achèvement de l extension de la déchèterie de La Couronne Démarche sur un centre de tri commun avec CALITOM : APD terminé Début des réflexions sur le futur traitement des OMR en commun avec CALITOM, depuis fin décembre 2011 Début des réflexions sur le réaménagement du site de Brébonzat Projet de vidéo-surveillance dans les déchèteries CONSTRUCTION ET PATRIMOINE Le patrimoine bâti et non bâti géré par la Division Construction et Patrimoine représente 136 bâtiments dont 13 SMAPE (surface m2 de planchers dont m2 Smape), 42 ouvrages de génie civil (surface m2), 13 kms de voirie de zones industrielles, 4 kms de voies ferrées, 180 véhicules et engins

5 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction En 2011, la Division Construction-Patrimoine a suivi environ 97 opérations de construction ou d aménagement, du chantier de à l opération de plusieurs millions d euros, pour un montant global de 7,6 M. L entretien du patrimoine a engendré une dépense de à l entreprise et en régie Pour l atelier, les dépenses d investissement ont été de (voir acquisitions en bas de page) et les dépenses de fonctionnement ont été de dont d entretien et de carburant CONSTRUCTION Siège - Travaux de réhabilitation et d aménagement du 55 rue du Gond - Travaux de mise en sécurité des planchers du 4e et réfection des locaux du 3e (services financiers) - Remplacement du logiciel de gestion des accès (sécurité) - Remplacement des menuiseries extérieures (économies d énergie) - Projet de construction d une chaufferie centrale pour 4 bâtiments en cours (optimisation énergétique, ) - Travaux d adaptation des locaux DRH mutualisée - EAP Les Acacias Remise en peinture des salles de cours - Réalisation des études de conception de l opération d aménagement et d extension de l école J Mermoz en groupement avec la Ville d Angoulême en 2011, chantier de septembre 2012 à août 2013, montant d opération TTC La Nef Acquisition de console lumière, console numérique son, gradateurs et informatique dans le cadre du renouvellement du matériel mis à disposition, par an Médiathèque Déconstruction de l îlot Leclerc Chauvin en 2011 Etudes de conception de la Médiathèque et consultation des entreprises en 2011 Début des travaux septembre 2012 pour un achèvement programmé au 1er trimestre 2014, montant d opération 31,7 M TTC Passerelle gare Réalisation de l étude de faisabilité en 2011, étude de programmation d ouvrage d art en cours Nautilis - Opération de remplacement des équipements mobiles (plancher, mur de séparation, fosse à plongée) - Remplacement du revêtement de la rivière extérieure - Travaux d optimisation énergétique, stratégie engagée depuis Réalisation d une chape pour requalification de la piste extérieure à destination des rollers Stand de Tir - Création d un couloir de protection entre tireurs et public - Installation de pièges à balles (environnement) Crèche - Mise en sécurité, remplacement des portes coupe-feu, réfection des vestiaires enfants et biberonnerie Assainissement Frégeneuil - Réfection complète de l installation d eau chaude sanitaire du centre technique - Réhabilitation des salles accueillant le public au Point Vert - Remplacement du portail motorisé de la STEP de Frégeneuil Déchets ménagers - Réalisation de la nouvelle déchetterie de La Couronne en Etudes de progammation de l extension de la déchetterie de Brébonzat, travaux prévus en , montant prévisionnel d opération 3,5 M TTC - Mise en place de portiques anti-vandalisme sur trois déchetteries - Réaménagement des douches du CTDM UIOM - Mise en place d une climatisation dans le TGBT et la salle de commande

6 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Zones industrielles - Réfection du revêtement de l avenue du Maréchal Juin entre Bd des 7 Moines et giratoire - Réfection revêtement Giratoire «Mazeau» - Réfection du revêtement de la rue M Bastié sur 200m Développement économique - Début des travaux du bâtiment d activités de l îlot Charité à Angoulême, achèvement prévu en février 2013, montant d opération TTC - Etudes de conception pour l aménagement du parc d activités de Bel Air et études annexes, consultation des entreprises prévue fin 2012, début des travaux avril 2013, montant prévisionnel d opération 7,5 M TTC Eau potable - Travaux d étanchéité des réservoirs de Puyguillen, du Peux, des Galants, du Poteau, montant global TTC - Travaux de sécurisation de plusieurs réservoirs (étanchéité toiture, défenses) SMAPE - Remplacement de la couverture de la maison Barbotin - Remplacement des menuiseries extérieures de la base de voile, isolation thermique extérieure, projet de chaufferie bois en 2013 STGA Travaux d économies d énergie (toitures terrasses, ventilation et traitement d air) ATELIER Acquisitions 2011 : balayeuse, 1 véhicule spécifique semi-remorque collecte du verre, 2 BOM 8 m3, 2 BOM 14 m 3, 7 véhicules légers dont 6 électriques, 5 véhicules utilitaires GESTION DU PATRIMOINE Par ailleurs,il faut citer des actions plus modestes, qui relèvent de la vie quotidienne des équipements et qui constituent cependant une part représentative de notre activité en régie : les aménagements de locaux, le ménage des locaux, la lampe grillée, la BOM en panne, le WC bouché, les travaux de peinture, une roue ou une batterie à plat, le nid de poule sur la chaussée ou un Tivoli à monter en urgence, ces travaux ayant représenté en 2011 environ d intervention entreprise et en régie

7 Aménagement, Mobilités, et Développement Durable Déplacements Transports TCSP Création de la commission d indemnisation amiable des préjudices économiques liés aux travaux du TCSP Délibération de «prise en considération du projet TCSP» permettant de favoriser la cohérence entre les autorisations d urbanisme et le projet TCSP. Concertation du projet de réorganisation du réseau avec l ensemble des conseils municipaux des communes de l agglomération. Réalisation des premiers travaux d aménagement du Transport en Commun en Site Propre rue de Basseau. ZAC Gare Lancement des études préliminaires de la passerelle (Arcadis) Acquisitions foncières amiables via l EPF Poitou-Charentes sur le site de la ZAC TRANSPORTS URBAINS Suivi de DSP : Acquisition de 5 bus standards et 1 minibus urbain Tarification : maintien de la grille tarifaire 2010 sauf pour les tarifs Age d Or (hausse spécifique afin d arriver au tarif prévu dans le contrat de DSP) Elaboration des critères de modification des lignes existantes Préparation de l entrée de Mornac au 1/01/2012 : étude des lignes STGA sur la commune de Mornac Participation financière du GrandAngoulême au Festival Musique Métisse 2011 : prise en charge des navettes Semaine de la mobilité : journée du mercredi transports publics gratuits ACCESSIBILITE Lancement d une démarche de groupement de commandes pour les PAVE et ERP avec des communes du GrandAngoulême PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Arrêt du projet, réunions de concertation et consultation des PPA sur le projet arrêté DEPLACEMENTS Edition de la 1ère lettre de l observatoire des déplacements Préparation de l Enquête Déplacement Ville Moyenne MOBILITE Préparation du contour des futurs services d autopartage et de rechargement de véhicules électriques Lancement d un appel d offres ouvert permettant l installation de points de charge pour véhicules électriques, de gestion d un service d autopartage et de fournitures de véhicules électriques légers et utilitaires légers (attribué pour partie à la société COFELY INEO et, pour les véhicules, à Mia) Mise à disposition de LFM de 4 Mia en remplacement des deux véhicules électriques Saxo afin d assurer la location courte ou moyenne durée à tarif abordable de véhicules pour les personnes ne pouvant emprunter les transports collectifs pour des questions d horaire et/ou de lieux d emploi Organisation d une 1ère réunion d information aux entreprises sur les possibilités de recharger les véhicules électriques (de la flotte, des collaborateurs, des visiteurs, des clients ) avec sensibilisation aux utilisateurs du service de LFM qui n ont pas de moyen de recharger à domicile Accompagnement du DevEco pour les 1ères Rencontres de l Électromobilité à l Hôtel de ville le 23 septembre 2011 Habitat Urbanisme PRODUCTION LOGEMENTS PUBLICS Concernant la production d une offre nouvelle de logements publics, 74 logements ont été financés sur l Agglomération en 2011 par le GrandAngoulême, pour un montant de En matière de reconstitution de l offre de logements démolis dans le cadre des ORU (Opérations de Renouvellement Urbain), 60 logements ont été financés en 2011 par l Agglomération, pour un montant de

8 Aménagement, Mobilités, et Développement Durable LUTTE CONTRE L HABITAT INDIGNE, Requalification de logements et production de logements privés à loyers accessibles : La décence de plus de 160 logements de l Agglomération a été contrôlée en 2011 (contrôles des logements présumés non-décents ou insalubres en vue de les guider vers une réhabilitation (financièrement aidée) et avec l appui administratif du GIP Charente SolidaritéS). Cette politique coûte annuellement au GrandAngoulême. En matière de lutte contre l habitat indigne et de requalification de logements offerts à la location des ménages sous plafonds de ressources avec plafonnement des loyers après réhabilitation -c est-à-dire dans le cadre des dispositifs d aide à la réhabilitation OPAH RU et PIG-, ont été investis par le GrandAngoulême pour participer à la requalification de 53 logements privés sur le GrandAngoulême en 2011 (155 logements privés réhabilités sur , pour un total de investis sur cette politique). ACCESSION A LA PROPRIETE L année 2011 a vu naître le lancement d un travail sur la mise en place de dispositif d aide à l accession à la propriété, tant dans l ancien à rénover que dans le neuf (dispositifs mis en place et opérationnels dès 2012). Développement Durable Développement durable ENERGIE Travaux d économie d énergie sur le patrimoine du Grand Angoulême (Nautilis, Espace Carat, bureaux de la STGA) : baisse de 2 % de la consommation d énergie par rapport à 2010 malgré un patrimoine en augmentation (nouveaux bureaux pour la DRH mutualisée, bureaux du conseil de développement, nouveaux postes de refoulement) Installation de 693 m² de panneaux solaires photovoltaïque sur un bâtiment industriel de la ZI 3 (revi + et envi 2e).Cette centrale produit environ kwh/ an soit l équivalent de la consommation de 38 foyers (hors chauffage et ECS) ENVIRONNEMENT Accompagnement du GA sur les démarches d écomanifestations locales (Festivals, associations sportives et culturelles, communes). Accueil de délégations étrangères sur les sites de traitement (Ecopôle, usine d incinération). Programmes pédagogiques à destination des scolaires sur le thème de l environnement dans le cadre d un multipartenariat. Mise en valeur de la coulée verte avec la réfection de la signalétique informative sur le patrimoine. 3e Fête du climat et de l environnement dans le cadre du volet sensibilisation du plan climat du GA. Livret découverte des sentiers d interprétation du GrandAngoulême. CLIMAT Signature de la charte climat pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l adaptation aux changements climatiques avec 51 partenaires du territoire, Lancement du programme famille à énergie positive visant à réduire de 8 % les consommations énergétiques des ménages. 30 familles participantes, Accompagnement de 6 communes sur le suivi des consommations d énergie dans la cadre de la mission conseil en énergie partagée, 3e fête du climat et de l environnement au plan d eau de Saint-Yrieix, avec une convergence de 300 vélos depuis l ensemble de l agglomération.

9 Ressources... Les grands projets Les grandes orientations Intégration de la commune de Mornac au GrandAngoulême après approbation du schéma directeur départemental de coopération intercommunale (SDCI) Reprise en régie du camping du plan d eau à Saint-Yrieix Constitution de groupements de commandes en vue de réaliser des économies d échelles Création du Réseau des Acheteurs du GrandAngoulême (RAGA) afin de développer les achats responsables et durables en groupement avec les communes membres de l agglomération Sécurisation des infrastructures et des données informatiques Poursuite de la mutualisation des services des ressources humaines et du service informatique SERVICE FINANCIER Mise en œuvre de la réforme de la fiscalité directe locale qui s est traduite, pour le Grand Angoulême, par des impôts économiques nouveaux ainsi que par des transferts de fiscalité ménage du Département (taxe d habitation et taxe foncière non bâtie) et de la Région (taxe foncière non bâtie). Création du budget annexe camping Préparation de l intégration de la commune de Mornac au 1er janvier 2012 Poursuite de la convention des services comptables et financiers. Modalités financières des conventions de mutualisation des services avec la ville d Angoulême : mise en œuvre des conventions pour les services mutualisés en 2011 et préparation pour les services à mutualiser en ADMINISTRATION GENERALE Accompagnement à l intégration de la commune de Mornac au GrandAngoulême : -Extension du périmètre communautaire -Modifications des statuts du GrandAngoulême prenant en considération l intégration de la commune de Mornac au sein de la communauté d agglomération du Grand Angoulême et la fixation du nombre de représentants à 2 délégués titulaires et 1 délégué suppléant.le nombre de membres du conseil communautaire passe de 59 à 61 titulaires et de 20 à 21 suppléants. Modification de la composition du bureau communautaire pour permettre au Maire de Mornac de siéger dans cette instance. Création de la commission locale d évaluation des charges transférées (CLECT) composée de 21 membres titulaires et de 21 suppléants nommés par arrêté du maire de chaque commune de l agglomération Préparation et suivi de 5 comités syndicaux du Syndicat Mixte de l Angoumois (SMA), de 4 comités syndicaux du Syndicat Mixte pour l Aménagement du Plan d Eau (SMAPE), de 4 Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL) SERVICE MUTUALISE DE LA COMMANDE PUBLIQUE Harmonisation des procédures et outils avec la Ville d Angoulême et son CCAS Mise en place d une plate forme commune de dématérialisation

10 ...Ressources des marchés publics Réduction du délai global de paiement des prestataires et fournisseurs Pilotage du groupe de réflexion «Construction et Bâti» du Réseau Grand Ouest (RGO) pour une commande publique durable Veille juridique réglementaire POLE JURIDIQUE, ASSURANCE ET PATRI- MOINE Soutien juridique au projet de Transport en Commun en Site Propre (TCSP) et à la reprise en régie du Camping d intérêt communautaire Instruction et finalisation du dossier d acquisition de l immeuble sis 8, rue Wresinsky à Angoulême pour l accueil de la direction mutualisée des ressources humaines Contribution à la mutualisation services GrandAngoulême/ville d Angoulême DIRECTION DES SYSTEMES D INFORMATION Ouverture des systèmes d information pour des utilisations à distance Diminution du coût des postes de travail grâce aux terminaux légers Accompagnement du service des déchets ménagers en prévision des projets d optimisation des tournées Mise en place d un système de déploiement des postes de travail pour faciliter les interventions sur les ordinateurs Finalisation du plan de déploiement des multifonctions avancés (copieurs, imprimantes, scanner fax) en remplacement des petites imprimantes personnelles DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Regroupement des DRH des deux collectivités dans les locaux communs Dématérialisation de la paye à la Trésorerie Révision du régime indemnitaire Délégation à l égalité professionnelle avec pour objectif de : -Professionnaliser le reclassement -Intégrer les personnes en situation de handicap Prise en charge des risques psychosociaux Optimisation de la prévention Mutualisation du document unique avec les communes membres Les chiffres clés Le service des assemblées a enregistré 427 délibérations adoptées lors de 7 séances de conseil communautaire et de 16 réunions de bureau, rédigé 217 décisions par délégation du conseil et arrêtés du Président. Le service financier traité factures, émis bons de commande et a produit mandats et titres. Le service archives/documentation veille sur 535,57 mètres linéaires d archives, gère 76 abonnements et a publié articles dans le panorama de presse accessible dans Intranet Le pôle juridique, assurances et patrimoine a géré 110 nouveaux sinistres La direction des ressources humaines gère 565 agents permanents, dont 453 titulaires et stagiaires jours de formation ont été consommés par agent ont été consacrés pour la prévention des risques professionnels. Le service mutualisé de la commande publique a constitué 160 procédures de marchés et accords-cadres ainsi que 13 groupements de commandes. La direction mutualisée des systèmes d information a assisté quelque utilisateurs utilisant 80 logiciels métier. Environ 4 terra octets de données sont stockées.

11 Politiques solidaires SOLIDARITES 11 associations soutenues sur des actions relevant de l insertion sociale et professionnelle des jeunes ; de l accès aux droits ; de la médiation ; de la lutte contre la précarité énergétique : PLIE : Mise en œuvre d une nouvelle convention de subvention globale du Fonds Social Européen pour les années à hauteur de par an au profit des actions d insertion du PLIE avec une participation financière conjointe de l agglomération de par an. 799 personnes accompagnées dans le cadre du PLIE dont 38% de bénéficiaires des minima sociaux, 22% de jeunes en difficulté et 40% de chômeurs de longue durée. 522 mises en situation de travail de courte durée (moins de 6 mois), 98 mises en situation de travail de longue durée (plus de 6 mois), 264 actions de formation. CRECHE DES POUSSINS 121 familles ; 132 enfants accueillis. Budget de fonctionnement et d investissement : Actions de solidarité au travers des autres compétences communautaires : Politiques tarifaires, logement social, exonérations de taxes, création d activités économiques, aide à la mobilité : CLAUSES D INSERTION La commande publique au service de l insertion des demandeurs d emploi généralisée dans les marchés de travaux du GrandAngoulême et des communes. Lancement de réflexions sur la mise en place d actions d insertion dans le cadre du projet de centre de tri des déchets de Mornac à l occasion de la construction puis du fonctionnement du centre de tri. Mise en place de la clause d insertion dans le cadre du chantier de la station d épuration de Fléac : environ h de travail sur la durée du chantier en faveur de personnes en insertion. Développement d un partenariat avec Pôle Emploi pour la mise en place d actions de formation pré-qualifiante préparatoire aux recrutements dans le cadre des clauses d insertion : coffreurs bancheurs pour la station d épuration de Fléac notamment heures de travail réalisées au cours de l année 2011 soit 20 équivalent temps plein, 82 personnes ayant bénéficié de missions dont 98% résidant en ZUS, une durée moyenne des missions de 152 h dans le cadre des clauses d insertion

12 Politiques communautaires Les grandes orientations POLITIQUES CULTURELLES Renforcer l efficacité globale du soutien apporté à la politique culturelle et améliorer la gouvernance des outils qui participent à sa mise en œuvre à travers une réflexion sur la création d une SPL Poursuite de l ACT avec 5 porteurs de projet (Musiques Métisses, TEF, Scène Nationale, Anis Trio, Les Gosses d Angoulême/Amadeus) : 13 communes touchées comprenant 24 représentations/concerts tout public Refondation du dispositif ACT vers Culture en Agglo avec une réflexion engagée auprès des adjoints à la culture pour un nouveau règlement et une meilleure communication Choix de l architecte pour la «création d un pôle arts plastiques» à l école élémentaire Jean Mermoz Coordination du travail sur le transfert des bibliothèques centrales et de leur personnel d Angoulême vers l Agglomération POLITIQUES COMMUNAUTAIRES Réussite du 3 e forum «Sport, Santé, Environnement», coup de projecteur sur tennis et escalade les 10 & 11 septembre 2011 : visiteurs, 115 associations, 52 disciplines, 486 nouvelles adhésions, 940 bénévoles associatifs, initiations, contacts renseignements fournis Recherche active de partenaires pour le financement du Forum 2012 POLITIQUES SPORTIVES Réussite du 2ème forum «Sport, Santé, Environnement» les 4 & 5 septembre 2010 : 7500 visiteurs, 101 associations, 43 disciplines, 682 nouvelles adhésions, 1065 bénévoles associatifs, 2655 initiations, 3469 contacts renseignements fournis Diagnostic du sport du GrandAngoulême (associations sportives et équipements spécifiques) pour la mise en place d un groupe de réflexion permettant d établir un schéma directeur du sport sur le territoire Programmation du Projet Stade d Athlétisme Communautaire Etude de réalisation d un stade d eau vive Les chiffres clés de l Ecole d Arts Plastiques 410 élèves (hors ateliers de vacances) dont 137 enfants (-15 ans) et 273 ados/adultes 80 jeunes enfants en crèche ateliers terre et couleur (5h/sem) 71 élèves participants aux ateliers de vacances et mater class Les grands projets ECOLE D ARTS PLASTIQUES 7 professeurs plasticiens (diplômés Bac +5); 4 professeurs titulaires, 1 professeur contractuel et 2 assistants, dont 1 contractuelle et spécialisée. Développement de l école - Adhésion au réseau national des classes Prépa aux concours d entrée des écoles sup d art - Dans le cadre de la réhabilitation de l école Jean Mermoz, création d un pôle d arts plastiques et projet pédagogique «apprendre par l art» extraits du calendrier : *février à juillet 2011 Consultation de maîtrise d œuvre *depuis mai 2011 : l architecte : cabinet Greenwich *juillet 2011 à mai 2012 : Études de conception Partenariats 2011/12 - Éducation Nationale, 18 classes dont 5 à Jean Mermoz - Atelier de cinéma au collège Michèle Pallet (collège ouvert) - Séminaire d intégration : Nautilis, fresque sur glace - Festival gastronomades : ACAPA et les gastronomades, l Art fait le mur - Ciné-concert : la classe d improvisation du conservatoire - Service communication : barrières du chantier médiathèque

13 Politiques communautaires Les grands projets (suite) - FRAC : ateliers modèle vivant au sein de l expo - Hestia : ateliers en milieu hospitalier - Espaces verts : bld bleu, jardin des jumelages, place du champs de mars Réalisations artistiques : - Semaine d intégration : fresque sur glace - Exposition et action de collages en ville lors du festival Les gastronomades - Ciné-concert au conservatoire - Participation à l événement lancé par le ministère de la culture «10 mots de la langue française» ; expo à la bibliothèque de Ma Campagne - Participation à la «Nuit des Musées» au musée de la BD - Exposition annuelle des travaux d élèves «Intuitions citadines» à l hôtel St Simon - Portes ouvertes au grand public et lancement des inscriptions sur les deux sites, «ateliers en fête» CONSERVATOIRE Invitations d artistes complétant l action pédagogique des enseignants : Sidar Güres (Big Band), Roberto Bestonso (danse classique), Charles Kelly (ensemble Kalimba), Iakovas Papas (clavecin), Alain Villard (piano), Jean-Philippe Biojout (chant), G. Martel (théâtre) Implication dans les écoles élémentaires du GrandAngoulême : - Danse à l école (3 écoles) - Classe d orchestre à l école de Linars - Présentation de la contrebasse (7 écoles) - Viens voir la musique (le principe est de faire découvrir le Conservatoire aux écoliers du GrandAngoulême) - Interventions régulières dans 14 écoles élémentaires par 2 professeurs dumistes en fonction des projets pédagogiques des instituteurs. Le secteur action culturelle produit et organise de nombreux concerts et spectacles au sein du Conservatoire mais également dans les communes du GrandAngoulême. Les chiffres clés du Conservatoire 1 réalisation en partenariat avec la bibliothèque municipale, le musée, la mairie d Angoulême : «André Thevet : cosmographe des Roys» 15 auditions publiques 50 concerts 20 concert d élèves CEM et CEPI 11 stages ou master class 4 échanges inter-conservatoires 2 sorties culturelles 18 conférences ou concerts lecture sur la musique 3 expositions Il est à noter également que 58 prestations ont été données dans 13 communes. Nombreuses actions en partenariat avec les festivals d Angoulême (BD, Musiques Métisses, Piano en Valois) mais également avec les festivals organisés par les communes du GrandAngoulême Chiffres clés rentrée 2011 : élèves dont 72 en 3ème cycle - 56 enseignants - 40 disciplines heures hebdomadaires d enseignement élèves de la maternelle au lycée sensibilisés à la musique, la danse et le théâtre

14 Politiques communautaires MEDIATHEQUE Acquisitions et circuit du document - Au 31/12/2011, les collections comprennent documents (hors périodiques), dont 7256 CD et 5692 DVD. - En 2011 : documents ont été commandés et réceptionnés. - Un travail de sélection a été mené sur les ouvrages en magasin de la bibliothèque centrale adultes, certains titres ont été transférés sur le site de Ruelle. Les activités - Le portail Fileas Web donne accès aux informations sur les médiathèques du réseau ( heures d ouverture, animation, services), sur l avancée du projet médiathèque et à des services numériques ( video à la demande, livres numériques, ludo Les chiffres clés de la Médiathèque éducatif, formation aux outils informatiques et aux logiciels courants). Le portail a reçu visites CA 2011 : en investissement / en fonctionnement en 2011, représentant environ 5000 visiteurs ,13 Les animations : 12 agents, trois recrutements en Stand de la Médiathèque au Festival Musiques Métisses Création et animation d une page Facebook - Participation à l édition 2011 du Salon du Livre de Ruelle sur Touvre - Participation à la journée «Médiation et handicap» du 26/09/2001 au Théatre d Angoulême Le projet Médiathèque - Validation de l Avant Projet Définitif 15/03/ Déconstruction du site de février à mai Versement de la subvention de l Etat de 4,5 M d euros en décembre Lancement des appels d offre des marchés de travaux pour la construction de la Médiathèque : octobre AMO du système d information de la future médiathèque confié le 22 novembre 2011 à la société Doxulting. - Mission confiée à l été 2011 au chef de projet Médiathèque d organiser le transfert des bibliothèques centrales d Angoulême et de leurs personnels en gestion communautaire dès Création au sein de l équipe de préfiguration d un poste de chargé de promotion et de communication du projet Médiathèque.

15 Politiques communautaires LA NEF spectateurs ( en 2009, la saison passée) 52 concerts programmés représentant 137 groupes en concert (42 concerts représentant 77 groupes en concert la saison passée) 171 groupes représentant 469 musiciens ont utilisé durant la saison les studios de répétions (175 groupes représentant 458 musiciens l année passé) 783 abonnés ont été comptabilisés durant la saison (751 la saison passée) 6 concerts «Dingo Goûters» au cours de la saison ont permis d accueillir enfants( année 2011 et 1er semestre 2012), ont assisté aux concerts jeune public Projet de concert participatif et concert jeune public «labellisé» la Nef a également été créé et a permis de faire des décentralisations (700 enfants la saison passée) Nombreuses actions de médiation et de découverte auprès des jeunes et des scolaires ESPACE CARAT visiteurs dont spectateurs pour les concerts et les spectacles. 56 manifestations (54 en 2010) ont été accueillies avec 122 jours d occupation (117 en 2010) 16 spectacles/concerts, 24 événements d entreprise, 10 salons grand public, 4 congrès avec exposition, 1 salon professionnel et 1 événement en nom propre «Ludopark». LE CENTRE EQUESTRE 517 licenciés 1er centre équestre du Poitou-Charentes en nombre de licenciés 166 licences de compétition, 93 chevaux et poneys Elaboration d un nouveau cahier de charges pour la DSP suite à un appel d offres infructueux Définition de ce que peut être un service public d intérêt communautaire de l équitation LE STAND DE TIR Plus de 312 licenciés Ecole de tir de 50 jeunes de moins de 20 ans dont 35 de 8 à 14 ans Nombreuses actions de formation notamment des nouveaux adhérents (60), des moniteurs et arbitres Travaux d investissement( pièges à balles et couloir de protection vitré). Organisation de championnats départementaux et régionaux NAUTILIS Les éléments mobiles ont été remis en état de fonctionnement après 5 mois de travaux (juin à octobre). Les bassins sportifs ont réouverts le 20 octobre 2011 et ont été inaugurés le 5 novembre Les murs de séparation, le plancher mobile et la fosse de plongée sont utilisés quasi quotidiennement pour l accueil du public, des clubs et des scolaires. Exposition BD dans le cadre de la réouverture des bassins sportifs jusqu à la fin du FIBD L exposition a mis à l honneur de jeunes auteurs Marine BLANDIN et Yoon Sun Park. Le thème abordé était celui de la piscine. 2 e réalisation de la fresque sur glace proposée par les étudiants de l école d Arts d Angoulême : inauguration et portes ouvertes organisées le 8 octobre Nouveaux clubs résidents à NAUTILIS : ELLES et l EAU qui propose l activité natation synchronisée et PA CAP qui propose la pratique du patinage sur glace. Acquisition de 6 vélos aquatiques supplémentaires pour augmenter la capacité d accueil sur les créneaux : activité très demandée qui a rencontré un franc succès. 2 e édition de la soirée AQUAZEN : un RDV attendu par les clients réguliers. Le nombre d usagers aux activités pour 2011 : usagers en AQUAGYM, usagers en AQUA- BIKE, usagers pour le créneau bébés nageurs, 304 enfants en leçons de natation. La fréquentation totale a été de usagers

16 Politiques communautaires piscine (clubs, scolaires et grand public) usagers patinoire. La fréquentation a été impactée par les travaux sur les éléments mobiles et par la météo peu clémente en été. Les chiffres clés de Nautilis Totale fréquentation NAUTILIS 2011 : usagers dont enfants accueillis dans le cadre scolaire. Fréquentation patinoire : usagers (meilleure fréquentation depuis 2004). CA 2011 : ,99 en fonctionnement / ,02 en investissement. Recettes 2011 : ,76.

Développement Économique

Développement Économique Développement Économique Les grandes orientations Soutien aux filières d activités : Mécatronique ( 6000 emplois ) qui doit tendre vers un cluster représentatif de la filière ; Graphique (2000 emplois)

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN 21/05/2015 STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN Blain, Bouvron, La Chevallerais, Le Gâvre Conseil Communautaire du 22 octobre 2014 Arrêté préfectoral du 21 mai 2015 Application au

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau eau potable et assainissement des eaux usées Editorial est le temps de la rentrée scolaire! L heure, donc, de faire un premier bilan

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Budget primitif 2014 de la CREA

DOSSIER DE PRESSE. Budget primitif 2014 de la CREA Lundi 10 février 2014 Les conseillers communautaires de la CREA se réunissent une dernière fois pour le vote du budget primitif avant les municipales et l élection du nouveau conseil communautaire le 14

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 DÉCEMBRE 2003 2003/3336 - ACTUALISATION DES TARIFS D'ENTRÉE DANS LES PISCINES MUNICIPALES DE LA VILLE DE LYON À COMPTER DU 1ER JANVIER 2004 (DIRECTION DES SPORTS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

Convention Qualité de réhabilitation du parc privé

Convention Qualité de réhabilitation du parc privé Convention Qualité de réhabilitation du parc privé Version 16 juin 2011 1 Sommaire Préambule 3 1 - Périmètre d application 4 2 - Préconisations générales 4 Le diagnostic préalable 4 Le projet de réhabilitation

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay Tourisme 1 2 3 4 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay 167 1 Meublés de tourisme classés et labellisés NATURE DE L OPÉRATION : Aide à la création, modernisation

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

SOMMAIRE. La Communauté de Communes de la Vallée de l Avance

SOMMAIRE. La Communauté de Communes de la Vallée de l Avance RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS 2002 1 SOMMAIRE I) Aspects réglementaires II) La Communauté de Communes de la Vallée de l Avance 1 Création et Transfert

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 1 SOMMAIRE : 1. EMPLOI 2. FORMATION 3. ATTRACTIVITE DES METIERS 4. INSERTION 2 Préambule : La démarche Compétences 2020* Cellule

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG - 11 ème édition - Délibération N 11-87 du 21 Décembre 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

dossier de presse Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction et d exploitation avec Idex énergies

dossier de presse Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction et d exploitation avec Idex énergies dossier de presse Rencontre du mercredi 23 janvier 2013 à 16h, salle Moyano-Delgado, à l hôtel de ville de Rezé. Réseau de chaleur du quartier Château : signature du contrat de financement, de construction

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Commission Permanente du 9 octobre 2006

Commission Permanente du 9 octobre 2006 Commission Permanente du 9 octobre 2006 I La Région axe la formation professionnelle sur la qualité et la pérennisation des parcours professionnels ainsi que la recherche en matière de santé - Mise en

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

I) Dénomination, siège, durée objet, de la Communauté de Communes :

I) Dénomination, siège, durée objet, de la Communauté de Communes : STATUTS COMMUNAUTE DE COMMUNES CEVENNES-GARRIGUE PREAMBULE Les communes de : COLOGNAC, CONQUEYRAC, CROS, DURFORT ET SAINT MARTIN DE SOSSENAC, FRESSAC, LA CADIERE ET CAMBO, LASALLE, MONOBLET, POMPIGNAN,

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes du pays de Craon CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 18 MAI 2015 1 COMPTE RENDU SYNTHÉTIQUE 1- CONTOURNEMENT DU SITE DE LA SOCIÉTÉ GROUPE LACTALIS À CRAON AVANT-PROJET DÉFINITIF (APD) ET MARCHÉ

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE VILLAINES LA GONAIS Séance du 25 septembre 2014 L'an deux mil quatorze et le vingt-cinq septembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal de cette Commune,

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

RAPPORT CONDENSE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2013 n IV/2013 ---------------

RAPPORT CONDENSE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2013 n IV/2013 --------------- 1 RAPPORT CONDENSE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2013 n IV/2013 --------------- O R D R E D U J O U R 1 ) APPROBATION DU RAPPORT DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 MAI 2013 n III/2013 2 ) DESIGNATION

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE ET DE DANSE DE PARIS RAPPORT D ACTIVITé 2012 Bruno MANTOVANI, directeur Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris

Plus en détail

Appel à Projet Mobilité électrique durable

Appel à Projet Mobilité électrique durable Appel à Projet Mobilité électrique durable 1 1 Objet de l appel à projet La problématique des modes de déplacements basés sur la prépondérance du véhicule individuel couplée à un mix électrique très carboné,

Plus en détail

Travaux d aménagements urbains Avenue de Franche Comté Requalification de l entrée nord de Moirans (CD470E)

Travaux d aménagements urbains Avenue de Franche Comté Requalification de l entrée nord de Moirans (CD470E) Consultation de maîtrise d œuvre Travaux d aménagements urbains Avenue de Franche Comté Requalification de l entrée nord de Moirans (CD470E) Cahier des Charges Page 1 sur 5 Section I Le Contexte : Moirans-en-Montagne,

Plus en détail

- organiser plus efficacement la gouvernance touristique du Cotentin.

- organiser plus efficacement la gouvernance touristique du Cotentin. LEADER 2014-2020 GAL du Pays du Cotentin Action 2 Conforter et optimiser la dynamique touristique de la destination Cotentin Sous-mesure 19.2 - Aide à la mise en œuvre d opérations dans le cadre de la

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe CEP & Eclairage Public Ordre du jour Présentation du Pays Vallée de la Sarthe Territoire Syndicat Mixte Pays Vallée de la Sarthe (SMPVS) Le service de Conseil en Energie

Plus en détail

Clémence LAPUELLE. Avocat Responsable du bureau de Toulouse

Clémence LAPUELLE. Avocat Responsable du bureau de Toulouse Clémence LAPUELLE Avocat Responsable du bureau de Toulouse - Droit de l environnement - Droit des télécommunications - Droit de l urbanisme - Droit des contrats publics - Droit des collectivités territoriales

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Présentation L année 2013 a été marquée par la conduite de démarches d envergure, transversales et fondatrices des politiques publiques de MPM en matière de lutte contre le changement climatique, d aménagement

Plus en détail

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401-60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME APPROBATION Vu

Plus en détail

Maison de l Emploi et Développement Durable

Maison de l Emploi et Développement Durable Maison de l Emploi et Développement Durable Comité de Pilotage Mardi 1 er Juillet 2014 14h30-16h30 Salle Matisse, Espace Cambrésis 14 rue Neuve, 59400 Cambrai Accueil - Introduction Hubert DEJARDIN Président

Plus en détail

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015

Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE. Lundi 23 Novembre 2015 Le SDE 18 vous souhaite la bienvenue à la COMMISSION GÉNÉRALE Lundi 23 Novembre 2015 LA COMPÉTENCE : AIDE AUX COLLECTIVITÉS L IDENTITÉ VISUELLE DE LA COMPÉTENCE RAPPEL DU CONTEXTE En septembre 2014 ont

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ

AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ PLAN RÉNOVATION CONFORT EN BEAUVAISIS «Bien chez soi» Règlement des actions communautaires Période 2015-2016 La communauté d agglomération du Beauvaisis met en

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN LES ULIS

MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN LES ULIS 1 MARCHÉ DU CHAUFFAGE URBAIN 11/09/2013 LES ULIS Le calendrier de mise en 2 place de la DSP 4 octobre 2011 Consultation pour avis du CTP (Comité Technique Paritaire). 6 octobre 2011 Consultation pour avis

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

- C O N V O C A T I O N -

- C O N V O C A T I O N - DEPARTEMENT DE LA CORREZE V I L L E DE T U L L E ANNEE 2014 - C O N V O C A T I O N - Nous, Maire de TULLE, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L. 2121-7 - 9-10 -12

Plus en détail

Programme Social Thématique Départemental

Programme Social Thématique Départemental DELEGATION DE LA LOIRE PREFECTURE DE LA LOIRE CONSEIL GENERAL DE LA LOIRE Programme Social Thématique Départemental Convention d opération Entre : Le Département de la Loire représenté par Monsieur Pascal

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures et de l Aménagement Service Travaux des Infrastructures Communautaires

DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures et de l Aménagement Service Travaux des Infrastructures Communautaires DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures et de l Aménagement Service Travaux des Infrastructures Communautaires 1 DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures

Plus en détail

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Mesure négawatt Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles Propositions 3 et 8 du Manifeste

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE...

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE... MAIRIE Place d Armes 71290 CUISERY Tél. : 03.85.40.11.76 Fax: 03.85.40.18.44 Courriel : mairie-cuisery@wanadoo.fr Responsable auquel doit être adressée toute correspondance : M. le Maire ou M. l Adjoint

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Lettre d information. Les travaux du plan de sauvegarde et du plan de relance. En 2011. Juin 2011 - N 2

Lettre d information. Les travaux du plan de sauvegarde et du plan de relance. En 2011. Juin 2011 - N 2 Lettre d information Grigny 2 En 2011 Juin 2011 - N 2 Les travaux du plan de sauvegarde et du plan de relance Depuis 2001 le quartier de Grigny 2 bénéficie d un plan de sauvegarde, qui a été renforcé le

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Emmaüs Norges-France CONTEXTE

Emmaüs Norges-France CONTEXTE Emmaüs Norges-France Nom : Communauté Emmaüs Norges Type de structure : communauté Nombre de personnes accueillies:110 compagnons Sur Norges, 11 salariés équipe encadrement, 20 contrats aidés CUI, environ

Plus en détail

COMMUNE BUDGET PRINCIPAL

COMMUNE BUDGET PRINCIPAL Le mardi 24 février 2015 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 19 janvier 2015 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement

MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement AMÉNAGEMENT & HABITAT 8 JANVIER 2015 MISE EN ŒUVRE DE L AUTO-RÉHABILITATION De l expérimentation au déploiement SÉMINAIRE CONTRAINTES ENERGETIQUES ET INNOVATIONS SOCIALES 2 QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Fiche de mise en œuvre du type d opération

Fiche de mise en œuvre du type d opération Fiche de mise en œuvre du type d opération «7.6.6 - Soutien aux opérations d aménagement et de mise en valeur dans une démarche d excellence patrimoniale et touristique» 1. Description Dans la continuité

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION Guide de l HABITAT durable 2012 PRÉSENTATION Un habitat durable pour tous Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant «engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2 a inscrit des objectifs

Plus en détail

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012 Commission de quartier SAINT SIMON Réunion publique Jeudi 18 octobre 2012 Au programme ce soir Présentation des travaux de rénovation de la salle associative Saint Simon Présentation du projet de jardin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

de la Fédération Française

de la Fédération Française Les bonnes pratiques Développement Durable de la Fédération Française d Aviron Les bonnes pratiques Développement Durable de la Fédération Française d Aviron sont structurées sur la base de la Stratégie

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 SEPTEMBRE 2008

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 SEPTEMBRE 2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 SEPTEMBRE 2008 1) Election d une adjointe au Maire Mme MANGIN a été élue Adjointe au maire en charge des affaires scolaires. 2) Acquisitions foncières - Construction

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du mardi 4 février 2014

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du mardi 4 février 2014 Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du mardi 4 février 2014 L an deux mil quatorze, le quatre février à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de BELLE-ISLE-EN-TERRE, dûment convoqué,

Plus en détail

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT Mercredi 21 septembre, salle des fêtes, à 20 h DEUX TEMPS DANS LA RÉUNION 1. Bilan et perspectives 2008 / 2011 : bilan - les 7 thèmes de notre programme : Nous nous

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail