L ARTISANAT EN PROVINCE NORD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ARTISANAT EN PROVINCE NORD"

Transcription

1 Direction des services de développement économique Observatoire de l Artisanat L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Date impression : 8 février 2013

2 S O M M A I R E L artisanat en Province Nord Février 2013 I. PREAMBULE.. Page 2 II. CARACTERISTIQUES. Page 3 1. Caractéristiques des établissements artisanaux de la Province Nord.. Page 3 2. Répartition géographique des établissements du Nord et densité artisanale.. Page 5 3. Répartition des établissements par zones géographiques et secteurs d activités Page 6 4. Caractéristiques des chefs d entreprises. Page 8 5. Qualification des chefs d entreprises. Page 9 III. DYNAMIQUE ENTREPREUNARIALE. Page Dynamique entrepreunariale portée par la construction de l usine du Nord.. Page Evolution des inscriptions et radiations des entreprises artisanales de Province Nord Page Taux de survie des entreprises artisanales de Province Nord... Page Taux de survie selon le secteur d activité et la forme juridique de l entreprise.. Page Zoom sur le secteur du bâtiment par zones géographiques Et analyse de l activité de terrassement Page Impacts de la démobilisation de l usine du Nord Page 17 CONCLUSION Page 19 Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 1

3 I. PREAMBULE Les données et informations suivantes sont extraites de la base du Répertoire des Métiers et des Services de Développement Economique de la Chambre de Métiers et de l Artisanat (CMA), ainsi que des données CAFAT en ce qui concerne le nombre de salariés. La Province Nord comprend plusieurs aires géographiques formant des entités cohérentes. NB : Ces zones géographiques sont celles utilisées par la Province Nord notamment dans le dépliant intitulé «Province Nord en bref, édition 2011». Ces aires regroupent les communes suivantes : Commune HIENGHENE POINDIMIE PONERIHOUEN TOUHO KONE POUEMBOUT VOH POYA BELEP KAALA-GOMEN KOUMAC OUEGOA POUEBO POUM CANALA HOUAILOU KOUAOUA Aire géographique COTE OCEANIENNE COTE OCEANIENNE COTE OCEANIENNE COTE OCEANIENNE ESPACES DE L'OUEST ESPACES DE L'OUEST ESPACES DE L'OUEST ESPACES DE L'OUEST GRAND NORD GRAND NORD GRAND NORD GRAND NORD GRAND NORD GRAND NORD SUD MINIER SUD MINIER SUD MINIER Sur la zone Espaces de l Ouest, une attention particulière sera portée sur la zone VKP, pour analyser les impacts de la construction de l usine du Nord ainsi que de la démobilisation récente des entreprises en raison de la fin du chantier. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 2

4 CARACTERISTIQUES 1. CARACTERISTIQUES DES ETABLISSEMENTS ARTISANAUX DE LA PROVINCE NORD Avec établissements, l artisanat en Province Nord représente 14.6% de l artisanat de l ensemble du territoire ( établissements au 1 er Janvier 2012). Un peu moins d un établissement actif sur cinq en Province Nord relève de l artisanat (9 514 établissements actifs en Province Nord au 1 er janvier 2011, Source ISEE, RIDET). Répartition des établissements de la Province Nord selon le secteur d activité (04/2012) et comparaison avec la Nouvelle-Calédonie (01/01/12) : Province Nord Nouvelle-Calédonie 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 59,9% 57,7% 23,5% 21,8% 15,2% 7,5% 5,3% 9,1% ALIMENTATION BATIMENT PRODUCTION SERVICES Hormis pour le secteur de la production, lequel est nettement moins important en Province Nord (9,1%) que sur la globalité du territoire calédonien (15,2%), les 3 autres secteurs ont une part supérieure de 2 points à l ensemble territorial. Répartition des établissements de la Province Nord selon le statut juridique et comparaison avec la Nouvelle-Calédonie (01/01/2012) : Province Nord Nouvelle-Calédonie 100% 80% 60% 81,1% 83,9% 40% 20% 0% 18,6% 15,9% 0,3% 0,2% Entreprise individuelle EURL/SARL Autres NB : «Autres» recouvrent les statuts juridiques suivants : GIE et SNC. On observe une part plus importante de SARL/EURL en Province Nord (18,6% versus 15,9%). Ceci peut s expliquer par la structuration entrepreneuriale qui a été nécessaire pour prendre part aux projets liés à l usine du Nord. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 3

5 Répartition des 1771 établissements du Nord selon la commune de localisation : Les communes de Koné et Koumac regroupent près d un tiers des établissements artisanaux de la Province Nord. La 3ème place revient à Voh, avec 9.3% des établissements implantés sur la commune. Commune Nb d'établissements % BELEP 8 0,5% POUEBO 38 2,1% KOUAOUA 52 2,9% POUM 54 3,0% HIENGHENE 55 3,1% KAALA-GOMEN 55 3,1% OUEGOA 64 3,6% PONERIHOUEN 69 3,9% TOUHO 71 4,0% CANALA 72 4,1% POUEMBOUT 123 6,9% POYA 133 7,5% HOUAILOU 140 7,9% POINDIMIE 153 8,6% VOH 165 9,3% KOUMAC ,5% KONE ,8% Total général % Ancienneté des établissements de Province Nord et comparatif avec la répartition sur l ensemble du territoire calédonien : Nb d'établissements du Nord selon l'ancienneté de l'immatriculation (28 ans) 1985 (27 ans) 1986 (26 ans) 1987 (25 ans) 1988 (24 ans) 1989 (23 ans) 1990 (22 ans) 1991 (21 ans) 1992 (20 ans) 1993 (19 ans) 1994 (18 ans) 1995 (17 ans) 1996 (16 ans) 1997 (15 ans) 1998 (14 ans) 1999 (13 ans) 2000 (12 ans) 2001 (11 ans) 2002 (10 ans) 2003 (9 ans) 2004 (8 ans) 2005 (7 ans) 2006 (6 ans) 2007 (5 ans) 2008 (4 ans) 2009 (3 ans) 2010 (2 ans) 2011 (1 an) 2012 (0 an) Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 4

6 La Province Nord compte proportionnellement plus d établissements actifs très jeunes que l ensemble du territoire : 61% ont en effet moins de 5 ans d ancienneté, dont 36.5% ont moins de 3 ans (soit 5 points de plus que pour la Nouvelle-Calédonie). Ce constat peut s expliquer par la dynamique de mise en place d équipements structurants en Province Nord, ainsi que par la construction de l usine du Nord sur ces dernières années. Ces projets ont été générateurs de nombreuses créations d établissements artisanaux. 2. REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ETABLISSEMENTS DU NORD ET DENSITE ARTISANALE Répartition des 1771 établissements artisanaux du Nord selon la zone géographique : Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 5

7 Comparatif avec la répartition du nombre total d établissements en Province Nord : Source ISEE RIDET au 01/01/2011, Nombre total d établissements par zone géographique. Plus d 1 établissement actif sur 5 relèvent de l artisanat dans la zone Espaces de l Ouest. Les autres zones géographiques ont des situations comparables avec des parts situées entre 17,2% et 17.7% d établissements artisanaux. Densité artisanale par zone géographique : En Province Nord, la densité artisanale (nombre d établissements artisanaux pour habitants) s élève à 391. Pour rappel, la densité artisanale pour l ensemble du territoire est nettement plus élevée puisqu elle atteint 495 établissements pour habitants. Nb d'établissements Nb d'habitants* Densité artisanale COTE EST ESPACES OUEST GRAND NORD SUD MINIER * Source ISEE, recensement de Les Espaces de l Ouest, avec une densité de 554 établissements pour habitants, sont la seule zone géographique présentant une densité artisanale supérieure à la moyenne du territoire. La zone VKP présente une densité artisanale de 568 ce qui confirme son rôle de moteur de l artisanat en Province Nord. 3. REPARTITION DES ETABLISSEMENTS PAR ZONES GEOGRAPHIQUES ET SECTEURS D ACTIVITES Nombres d établissements par zones géographiques et par secteurs d activités : GRAND NORD SUD MINIER ESPACES OUEST COTE EST ALIMENTATION BATIMENT PRODUCTION SERVICES Total général Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 6

8 - La zone Grand Nord se caractérise par des secteurs des services et de l alimentation particulièrement représentés (respectivement 27% et 10% des établissements artisanaux contre une moyenne de 23.5% et 7.5% pour la Province Nord). Cela se fait aux dépends des entreprises du bâtiment bien qu elles constituent toujours la grosse majorité des établissements artisanaux (53%). - Le Sud Minier dispose de la part des entreprises en alimentation la moins élevée des différentes zones géographiques définies (4% contre une moyenne de 7.5% en Province Nord). - Les espaces de l Ouest ont la part des établissements du bâtiment la plus élevée de la Province Nord (64%) et celle des établissements de service la moins importante (20%). - La Côte Est est la zone géographique qui présente le moins de différence avec la moyenne provinciale en ce qui concerne les parts des différents secteurs d activités. 80% 60% 40% 20% 0% Part des différents secteurs d'activités selon la zone géographique 61% 64% 61% 53% ALIMENTATION 27% BATIMENT 25% 24% 20% 10% 10% 10% 4% 7% 9% PRODUCTION 7% 7% SERVICES GRAND NORD SUD MINIER ESPACES OUEST COTE EST La zone VKP enregistre 550 établissements artisanaux sur son territoire. Cela correspond à 31,1% des effectifs de l artisanat de la Province Nord et 21,4% des établissements actifs de la zone tout secteur d activité confondu. Nb d'établissements ALIMENTATION 38 BATIMENT 368 PRODUCTION 43 SERVICES 101 Total général 550 SERVICES 18% ALIMENTATON 7% PRODUCTION 8% BATIMENT 67% VKP : part des différents secteurs d'activité La principale caractéristique de VKP est un taux d établissements du bâtiment très important avec 67% du total des établissements artisanaux de la zone. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 7

9 4. CARACTERISTIQUES DES CHEFS D ENTREPRISES 1688 chefs dirigent les 1771 établissements en activité de la province. 63 d entre eux gèrent plus d un établissement (soit 3.7%), parmi eux 10 au moins 3 établissements. Répartition des chefs d entreprises selon leur sexe et leur âge : hommes Age moyen : 46 ans 391 femmes Age moyen : 46 ans L artisanat en Province Nord est un secteur à dominance masculine constitué à 77% d hommes et 23% de femmes. L âge moyen des chefs quel que soit leur sexe est de 46 ans. Ces chiffres sont comparables à ce que l on constate sur l ensemble du territoire calédonien. Répartition en pourcentage des chefs d entreprises sur les tranches d âge extrêmes : Hommes Femmes Total PN NC PN NC PN NC Plus de 60 ans 16,04% 15,86% 12,79% 15,17% 15,28% 15,71% Moins de 30 ans 9,56% 11,56% 6,14% 7,64% 8,77% 10,75% Comparé aux chefs d entreprises calédoniens, la proportion des chefs d entreprises de moins de 30 ans est plus faible en Province Nord. De même, les artisanes de plus de 60 ans sont moins représentées en Province Nord. A l inverse, la part des artisans de plus de 60 ans y est plus importante. Répartition des chefs d entreprises selon leur sexe et le lieu de localisation de leur entreprise : Hommes % Femmes % Total général COTE EST ,9% 58 17,1% 340 ESPACES OUEST ,0% ,0% 637 GRAND NORD ,8% ,2% 450 SUD MINIER ,7% 53 20,3% 261 Total général Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 8

10 11 points séparent la proportion de femmes chefs sur la Côte Est (17.1%) de celle observée dans le Grand Nord (28.2%). Les femmes sont donc proportionnellement particulièrement nombreuses à devenir chef d une entreprise artisanale dans le Grand Nord et proportionnellement moins nombreuses sur la Côte Est. 5. QUALIFICATION DES CHEFS D ENTREPRISES Taux de qualification professionnelle selon le sexe : (par qualification professionnelle, il faut entendre une formation technologique et théorique, validée par l obtention d un diplôme professionnel dans le domaine du métier exercé par l artisan) Hommes Hommes % Femmes Femmes % Total général Total général % Non qualifié ,7% ,6% ,0% Qualifié ,3% 33 8,4% ,0% Le taux de qualification professionnelle en Province Nord est de 16 % (270 chefs), tandis qu il est de 22.6% pour l ensemble de la Nouvelle-Calédonie. Les femmes sont proportionnellement moins qualifiées que les hommes (8.4% de femmes qualifiées pour 18.3% chez les hommes). Taux de qualification professionnelle selon le secteur d activité : (par qualification professionnelle, il faut entendre une formation technologique et théorique, validée par l obtention d un diplôme professionnel dans le domaine du métier exercé par l artisan) Non qualifié % Qualifié % Total général ALIMENTATION ,5% 13 10,5% 124 BATIMENT ,7% ,3% 1004 PRODUCTION ,9% 28 18,1% 155 SERVICES ,4% 55 13,6% 405 Total général ,0% ,0% 1688 Des disparités existent entre les secteurs d activité pour ce qui concerne la proportion d artisans qualifiés en Province Nord. L alimentation est le secteur le moins qualifié mais avec un taux de 10.5% comparable à la moyenne territoriale de ce domaine d activité. A l opposé, la production a une proportion de chefs qualifiés la plus haute à l échelle de la Province Nord (18.1%), mais qui reste inférieure au 23.7% d artisans calédoniens du secteur disposant d une qualification. Enfin, les secteurs du bâtiment (17.3%) et des services (13.6%) recensent également un taux de qualification inférieur à ce qui est observable sur l ensemble des 3 provinces (respectivement 22.2% et 25.6%). Taux de qualification professionnelle selon la zone géographique : (par qualification professionnelle, il faut entendre une formation technologique et théorique, validée par l obtention d un diplôme professionnel dans le domaine du métier exercé par l artisan) Les taux de qualification des différentes zones géographiques définies précédemment oscillent entre 14.9% pour les Espaces Ouest et 16.9% pour le Sud Minier. Il s agit de différences non significatives qui indiquent qu il n y pas de corrélation entre la qualification et la zone géographique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 9

11 Non qualifié % Qualifié % Total général COTE EST ,5% 56 16,5% 340 ESPACES OUEST ,1% 95 14,9% 637 GRAND NORD ,3% 75 16,7% 450 SUD MINIER ,1% 44 16,9% 261 Total général ,0% ,0% 1688 En plus des 270 chefs disposant d une qualification professionnelle, 321 artisans ont déclaré au Répertoire des Métiers un diplôme non directement en lien avec leur métier. Le taux de qualification globale en Province Nord est de 35%, avec 591 chefs d entreprises possédant un diplôme. Ce taux reste nettement inférieur à la moyenne territoriale qui atteint 43.6%. Enfin, sur l ensemble de la province, 11 chefs ont obtenu le titre d artisan délivré par la CMA, aucun chef n ayant obtenu le titre de Maître Artisan. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 10

12 III. DYNAMIQUE ENTREPRENEURIALE 1. DYNAMIQUE ENTREPRENEURIALE PORTEE PAR LA CONSTRUCTION DE L USINE DU NORD Début des grands travaux de terrassement de l usine du Nord Début de la phase de démobilisation (fin de chantier de l usine du Nord) NB : Données excluant les activités d entretien de parcs et jardins, de dessin en bâtiment et traiteurs, suite à la mise en place de la nouvelle nomenclature NAFA rev2 au 1 er septembre L évolution semestrielle du nombre d établissements artisanaux en Province Nord révèle une augmentation constante des effectifs de l artisanat en Province Nord, marquée par une période particulièrement faste : les premier et second semestres 2010 ont été témoins d une croissance de respectivement 5% et 6% du nombre d établissements artisanaux. Cette croissance témoigne du réel effet moteur de l usine du Nord. Malgré la phase de démobilisation, on ne constate une stagnation des effectifs que depuis le 1 er semestre EVOLUTION DES INSCRIPTIONS ET RADIATIONS DES ENTREPRISES ARTISANALES DE PROVINCE NORD : Evolution des immatriculations et radiations sur 10 ans : Début de la phase de démobilisation (fin de chantier de l usine du Nord) Début des grands travaux de terrassement de l usine du Nord Entre 2003 et 2006, le solde entre les inscriptions et les radiations était systématiquement négatif. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 11

13 Entre 2006 et 2010, celui-ci n a fait qu augmenter et est devenu positif. Cette progression est liée à une très forte augmentation des immatriculations dont le nombre annuel a plus que doublé entre 2006 (170 immatriculations) et 2010 (381 immatriculations), tandis que le nombre de radiations poursuivait une croissance très modérée (autour de 200 par an). En 2011, on observe une baisse des immatriculations et une progression des radiations, expliquant la stagnation des effectifs (avec un solde de +97). Pour le début de l année 2012, le solde est de 2 mi-avril, avec 95 inscriptions et 93 radiations, et vient confirmer la décroissance constatée en Evolution des immatriculations et radiations selon la zone géographique : L augmentation du nombre d inscriptions sur la période 2006/2010 a surtout été profitable pour les Espaces de l Ouest. La Côté Est et le Grand Nord ont également constaté une croissance du nombre d immatriculations. La baisse globale du solde entre inscriptions et radiations enregistrée en 2011 concerne l ensemble des zones de la Province Nord, même si en termes de nombre d entreprises cela touche particulièrement la zone qui avait bénéficié de la plus grosse croissance lors des années précédentes : les Espaces de l Ouest. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 12

14 Evolution des immatriculations et radiations selon le secteur d activité : La période faste des années se constate nettement sur l évolution du nombre de nouvelles inscriptions dans les secteurs du bâtiment et des services. Seule l alimentation est épargnée par la baisse globale du solde d établissements supplémentaires enregistrés au Répertoire des Métiers en Les autres secteurs d activités voient leur solde afficher une baisse de 50% ce qui est surtout notable pour les secteurs phares : 23 nouvelles inscriptions annuelles en moins pour le secteur des services et 54 pour le secteur du bâtiment. 3. TAUX DE SURVIE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE PROVINCE NORD : Taux de survie à 3 ans (créées en 2009 et toujours actives en 2012) à 5 ans (créées en 2007 et toujours actives en 2012) Entreprises artisanales Province Nord 64% 44% Entreprises artisanales NC 52% 45% Le taux de survie des entreprises artisanales de Province Nord représente 64% pour les entreprises créées il y a 3 ans, et tombe à 44 % pour celles créées il y a 5 ans. Celui-ci est toutefois meilleur que le taux de survie des entreprises artisanales calédoniennes à 3 ans. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 13

15 4. TAUX DE SURVIE SELON LE SECTEUR D ACTIVITE ET LA FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE Le taux de survie est très variable selon la forme juridique de l entreprise. En effet, plus de 8 SARL sur 10 ont dépassé les 5 ans d activité (pour les établissements inscrits en 2007). Moins de 4 entreprises individuelles sur 10 enregistrées au Répertoire des Métiers en 2007 sont encore actives aujourd hui (taux de survie à 5 ans). Cette différence selon les formes juridiques peut s expliquer notamment par la fragilité de la structure en nom propre, mais également par les facilités de formalités de radiation à la différence des structures sociétales, qui peuvent être mises en sommeil. Taux de survie ALIMENTATION BATIMENT PRODUCTION SERVICES Total général A 3 ans 73,3% 62,2% 60,9% 69,1% 64,2% A 5 ans 50,0% 44,1% 25,0% 52,3% 44,4% Le taux de survie est meilleur pour les entreprises exerçant dans les secteurs de l alimentation et des services. A l inverse, le secteur de la production est celui qui est le plus durement touché par les défaillances dans les 3 ou 5 ans d exercice après l inscription. 5. ZOOM SUR LE SECTEUR DU BATIMENT PAR ZONES GEOGRAPHIQUES ET ANALYSE DE L ACTIVITE DE TERRASSEMENT La chute du nombre de nouvelles inscriptions (et par conséquent celle du solde entre immatriculations et radiations) constatée en 2011 semble toucher plus particulièrement le secteur du bâtiment. Il est par conséquent intéressant de zoomer sur ce secteur et d en faire une analyse selon la localisation géographique et l activité. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 14

16 La baisse du nombre d inscriptions et du solde dans le bâtiment se constate surtout dans les zones du Grand Nord et de la Côte Est. Les Espaces Ouest échappent à une conjoncture aussi défavorable que les autres zones grâce à un nombre d immatriculations qui se maintient en 2011 au même niveau que 2010 (115 enregistrements). Cependant, pour l ensemble des régions, le solde est en baisse, y compris pour les Espaces de l Ouest avec une chute moins lourde (-24% contre -50% au global de la Province Nord). Le zoom sur la zone VKP met en évidence une baisse du solde encore plus faible (-14%) que pour les Espaces Ouest (-24%). Cela est dû notamment à la poursuite de la croissance des immatriculations de nouveaux établissements sur ces communes. Le secteur du bâtiment connaît donc un fort ralentissement du nombre de nouvelles créations d entreprises, mais cette conjoncture ne touche pas de la même manière l ensemble de la Province Nord. Le Grand Nord et la Côte Est sont les zones les plus touchées, contrairement aux Espaces Ouest qui stagnent et surtout à la zone VKP qui tire son épingle du jeu. L activité de terrassement : 228 établissements de terrassement sont en activité en Province Nord en avril 2012, soit 12.9% de la totalité des établissements. Répartition des établissements de terrassement selon la zone géographique : Les Espaces Ouest localisent 38.6% des établissements actifs de la Province Nord, mais 61.6% des établissements ayant pour activité principale le terrassement. Cela se fait aux dépens de l ensemble des autres zones géographiques mais notamment de la zone Grand Nord : région qui concentre 30.9% des établissements tous secteurs confondus mais seulement 18.6% des établissements de terrassement. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 15

17 Ratio des établissements de terrassement par rapport au nombre d établissements total/dans le bâtiment selon la zone géographique : Nb d'établissements de terrassement Nb total d'établissements Ratio COTE EST ,6% ESPACES OUEST ,8% GRAND NORD ,2% SUD MINIER ,2% Total général ,7% Nb d'établissements de terrassement Nb d'établissements bâtiment Ratio COTE EST ,8% ESPACES OUEST ,2% GRAND NORD ,0% SUD MINIER ,8% Total général ,8% Un peu plus d un établissement sur 5 dans les Espaces Ouest exerce une activité de terrassement, soit plus de 3 artisans du bâtiment sur 10 se situant dans cette zone géographique. 127 établissements de terrassement sont situés sur la zone VKP, soit près de 53% des établissements du secteur considéré. Le terrassement est donc une activité extrêmement favorisée par le développement de la zone VKP via l usine du Nord notamment. Inscriptions et radiations dans le terrassement selon la zone géographique : Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 16

18 L observation du nombre d inscriptions et de radiations selon les zones géographiques vient confirmer le fait que le terrassement est une activité principalement développée dans les Espaces Ouest et dans une moindre proportion dans la zone Grand Nord. On s aperçoit également que le nombre d inscriptions dans ce secteur d activité est en chute pour les Espaces Ouest, alors que cette région était la seule à voir ce nombre stagner pour l ensemble des établissements du bâtiment. Le nombre de radiations a significativement augmenté en 2010 et 2011 toujours sur la zone Espaces Ouest, le terrassement étant particulièrement touché par les différentes phases de démobilisation de IMPACTS DE LA DEMOBILISATION DE L USINE DU NORD Observation des immatriculations et radiations sur les activités de terrassement et transport VLC sur l ensemble de la Province Nord ainsi que sur les Espaces Ouest uniquement. Inscriptions et radiations dans le terrassement et le transport VLC en Province Nord : Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 17

19 Inscriptions et radiations dans le terrassement et le transport VLC dans la zone Espaces Ouest : % % 34+12% +89% % +29% % +21% % 9 +56% Immat Rad Solde On constate que ces activités connaissent effectivement depuis 2010 une augmentation du nombre de radiations et une baisse du nombre d immatriculations, laissant présager que les démobilisations de l usine du Nord ont un fort impact sur la dynamique de l activité des professionnels. Une observation mois par mois de ces immatriculations et radiations ne permet cependant pas de mettre en évidence ce lien avec les différentes phases de démobilisation. Le rapprochement des données publiques sur la démobilisation et des fichiers du Répertoire des métiers a permis d observer que parmi les entreprises de terrassement et transport VLC de Province Nord qui se sont radiées en 2010 et 2011, près de la moitié ont été concernées par la démobilisation de l usine du Nord (soit 11 en 2010 et 16 en 2011 entreprises démobilisées dont nous avons eu connaissance et radiées). Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 18

20 CONCLUSION L artisanat en Province Nord Février 2013 La croissance constante des effectifs de l artisanat en Province Nord, avec une année 2010 particulièrement faste, témoigne du réel effet moteur de l usine du Nord. La dynamique de mise en place de nouveaux équipements structurants en Province Nord et la construction de l usine du Nord sont la source de créations de nombreux établissements artisanaux. La zone VKP renforce, quant à elle, son rôle de moteur de l artisanat en Province Nord. La démobilisation liée à la fin du chantier de l usine du Nord engagée en 2011, a un impact sur la dynamique de l activité en Province Nord, marquée par une baisse des immatriculations et une progression des radiations, touchant le secteur du bâtiment et en particulier l activité de terrassement. Pour autant, les effectifs de l artisanat conservent un bon niveau de croissance, avec un solde entre les immatriculations et les radiations similaire à la période de début des grands travaux de terrassement de l usine du Nord. Chambre de Métiers et de l Artisanat Page 19

1, rue de la Somme B.P 497-98845 Nouméa cedex Tél. 28 10 82 - Fax. 27 20 79 - Courriel : idc.nc@idcnc.nc Site : www.idcnc.nc

1, rue de la Somme B.P 497-98845 Nouméa cedex Tél. 28 10 82 - Fax. 27 20 79 - Courriel : idc.nc@idcnc.nc Site : www.idcnc.nc Année 21 Bilan Mémo STATISTIQUES DE L EMPLOI Observatoire de l Emploi, des qualifications, des Salaires et de la Formation 1, rue de la Somme B.P 497-98845 Nouméa cedex Tél. 28 1 82 - Fax. 27 2 79 - Courriel

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

Comment obtenir un fichier d'entreprises et ses contacts?

Comment obtenir un fichier d'entreprises et ses contacts? Fichier d entreprises FICHE PRATIQUE Comment obtenir un fichier d'entreprises et ses contacts? Marketing,commercial et communication La volonté d entreprendre, le choix de réussir Annuaire d'entreprises

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET DE VILLEBRUMIER COMMUNE DE CANALS

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET DE VILLEBRUMIER COMMUNE DE CANALS ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET DE VILLEBRUMIER COMMUNE DE CANALS 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 2015 MARS 2015 ÉTUDE

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup.

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup. * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Belep Structures de santé de compétence provinciale entres médicaux secondaires ou infirmeries Poum Ouégoa Bondé entres spécialisés irconscriptions

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Les artisans et leur banque

Les artisans et leur banque Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les artisans et leur banque Analyse des relations entre les artisans et leur banquier Enquête réalisée en août et septembre 2013 Octobre

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

12.1. Le cumul emploi-retraite

12.1. Le cumul emploi-retraite 12.1. Le cumul emploi-retraite Le cumul emploi-retraite est un dispositif qui permet de cumuler le bénéfice d une pension avec la perception de revenus d activité. Dans un premier temps soumis à certaines

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER : la place des véhicules légers (3,5 T au plus) en POITOU-CHARENTES

TRANSPORT ROUTIER : la place des véhicules légers (3,5 T au plus) en POITOU-CHARENTES TRANSPORT ROUTIER : la place des véhicules légers (3,5 T au plus) en POITOU-CHARENTES TRANSPORT ROUTIER : la place des véhicules légers (3,5 T au plus) en POITOU-CHARENTES Sans doute parce que sa prise

Plus en détail

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Données issues du Fichier Consulaire de la CCI IG Département CFE/GU CCIIG Fichier consulaire Le 28/02/2013

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

TABLEAU DE BORD RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

TABLEAU DE BORD RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION Zoom sur les chiffres 2011-2012 DRJSCS Centre Edito Numéro 4 Date de publication Novembre 2013 La Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Centre, en collaboration avec

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Etude 2014 sur le devenir des Actuaires de l Université de Strasbourg

Etude 2014 sur le devenir des Actuaires de l Université de Strasbourg l Université de Strasbourg Novembre 2014 L Union Strasbourgeoise des Actuaires a proposé à ses membres de remplir un court questionnaire sur leur situation professionnelle actuelle. Ce document s attache

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Restitution des résultats de l Enquête Emploi EDDEE

Restitution des résultats de l Enquête Emploi EDDEE Restitution des résultats de l Enquête Emploi EDDEE Enquête menée de début novembre 2013 à fin janvier 2014 auprès des promos 2011/2012 EDDEE environnement et énergie Mai 2014 Enquête menée par Florian

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup.

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup. * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Structures de santé de compétence provinciale Belep entres médicaux secondaires ou infirmeries entres spécialisés irconscriptions médicales

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services

Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS-DIRECTION DES CHAMBRES CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION RAPPORT D ACTIVITE

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007

Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Synthèse des données statistiques sur les salariés de la presse en 2007 Des tendances stables En 2007, le périmètre de la presse tel que défini par l Observatoire comprenait 2 066 entreprises, soit 321

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00

Communiqué de presse 1 9. Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Communiqué de presse 1 9 Communiqué de presse Lieu: St-Gall / Zurich Date: lundi 9 juillet 2007 Embargo: mardi 10 juillet 2007, 11h.00 Aperçu 1 Augmentation dramatique des faillites des privés... 2 1.1

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Juin 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées avec

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005

Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Observatoire des SARL au capital inférieur à 7 500 à Paris Bilan de deux ans : août 2003 août 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire,

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconférence est un nouveau moyen de communication de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent organiser des réunions

Plus en détail

CHAPITRE 7. Économie des ménages

CHAPITRE 7. Économie des ménages CHAPITRE 7 Économie des ménages Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Relations des ménages avec le marché du travail Rapport de dépendance économique des ménages Le rapport de

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

ENQUETE REMUNERATION DES ACTUAIRES EN 2011

ENQUETE REMUNERATION DES ACTUAIRES EN 2011 ENQUETE REMUNERATION DES ACTUAIRES EN 2011 Département Carrières Conférence du 25 janvier 2013 Eclairer les risques, tracer l avenir 1 OBJECTIF INITIAL : Apporter des éléments de rémunération aux membres

Plus en détail

information Les chercheurs en entreprise

information Les chercheurs en entreprise note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.05 AVRIL En 2007, plus de 137 000 chercheurs (en personnes physiques) ont une activité de R&D en entreprise, ils étaient 81 000 en 1997, et deviennent

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales du 01/07/2015 au 31/12/2015

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales du 01/07/2015 au 31/12/2015 n 8 - JANVIER 216 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 24 58 c est * le nombre d entreprises 25 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne fin décembre. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN Points forts 05 BILAN EN 2011 P L U S D E R A D I A T I O N S Q U E D E C R É A T I O N S INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2011, le nombre de radiations d entreprises augmente de

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE ARRONDISSEMENT DE CASTELSARRASIN

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE ARRONDISSEMENT DE CASTELSARRASIN ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE DE CASTELSARRASIN 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 2014 PRÉSENTATION DES TERRITOIRES D'ÉTUDE TARN-ET-GARONNE 195 15 3 2 251 042 5 681 44 COMMUNES

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique Chiffres clés Établissements 86 1,0 % des établissements industriels en Emploi 2 292 2,6 % des emplois industriels en 4,5 % des emplois salairés industriels en France 12 e région française pour l'emploi

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim.

PAYS DE LA LOIRE. Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T. 2 rue Jean Mermoz - BP 68401. 44984 SAINTE LUCE S/LOIRE 02 40 18 13 13 Jehan-paullabrusse@aft-iftim. TABLEAU DE BORD RÉGIIONAL DE L EMPLOII ET DE LA FORMATIION PROFESSIIONNELLE DANS LES TRANSPORTS ROUTIIERS ET LES ACTIIVIITÉS AUXIILIIAIIRES DU TRANSPORT PAYS DE LA LOIRE 2009 Jehan-Paul LABRUSSE A.F.T.

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans 6. Les retraites A. Les départs à la retraite des personnels du secteur public en 213 111 B. Un nombre de départs à la retraite tendanciellement en diminution depuis 23 112 C. Le nombre de retraités de

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Rapport : ville de Trois- Rivières

Rapport : ville de Trois- Rivières Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE.

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE. ETUDE THEMATIQUE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS 3 311 entreprises 3 471 établissements 2 198 établissements employeurs 5 971 salariés 1 551 apprentis

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de janvier 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de

Plus en détail

III.3. La consommation de soins et de biens médicaux

III.3. La consommation de soins et de biens médicaux III.3. La consommation de soins et de biens médicaux III.3.1 Evolution d ensemble sur 5 ans. Le tableau qui suit détaille les différents postes de consommation de soins et de biens médicaux, ventilés par

Plus en détail

CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE

CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE L artisanat du Val d Oise : UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE MAJEURE POUR LE DÉPARTEMENT chiffres-clés conjoncture 16 514 entreprises Au 1 er juillet 3 449 immatriculations

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014. Réalisé par Malcolm XENIE

Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014. Réalisé par Malcolm XENIE Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014 Réalisé par Malcolm XENIE Internet en Nouvelle-Calédonie Les secteurs d activités numériques englobent les télécommunications

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE PAYS MIDI-QUERCY

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE PAYS MIDI-QUERCY ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE MIDI-QUERCY 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 2015 artisanumerique.fr JANVIER 2015 ÉTUDE DE L'ARTISANAT SUR LE MIDI-QUERCY Présentation des

Plus en détail