Qualité de Service TP N o 4

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité de Service TP N o 4"

Transcription

1 RICM 4 Option Réseau Qualité de Service TP N o 4 Martin Heusse, Pascal Sicard 1 La qualité de service dans les réseaux de données Dans bien des cas, le service best effort des réseaux IP est insuffisant par rapport à leur utilisation. Un exemple simple est celui de la téléphonie sur IP : pour obtenir un fonctionnement satisfaisant, les flots générés doivent être protégés pour ne pas souffrir de la présence d autres trafics. Dans le cas best effort, les paquets sont routés à leur réception et éventuellement mis en attente avant leur retransmission, tous dans la même file d attente. Pour obtenir des traitements différenciés, on utilise plusieurs files d attente, dans lesquelles on vient chercher les paquets à des taux différents. Le choix de la file d attente dans laquelle ira un paquet se fait en fonction de ses entêtes ou de son interface d arrivée. Il existe plusieurs approches pour décider comment mettre en correspondance les besoins des applications avec le service alloué aux différentes files d attente. On peut envisager les réservations explicites tout au long du trajet du flot, c est l approche IntServ. On parle sinon d approche DiffServ, quand c est uniquement l entête des paquets qui décide de leur priorité. Dans le cadre de ce TP, on se limitera à la mise en œuvre locale de techniques de qualité de service, qui sont les mécanismes à la base des architectures de qualité de service au niveau d un réseau complet. 2 Mise en place du réseau On considère le réseau apparaissant en figure 1. Dans un premier temps, les deux générateurs de trafic seront sur A et B, on observe ce qui parvient à C. ATTENTION Si vous utilisez des routeurs cisco 800 plusieurs points à respecter : Ce type de routeur intègre un mini commutateur (prises FE0 à FE7). L interface Ethernet sur le routeur connectée au mini switch s appelle Vlan 1. Il posséde de plus 2 interfaces Ethernet (FE8 (Fast Ethernet) et GE0 (GigaEthernet). Faites en sorte que tous les liens opèrent à 100Mb/s. Au besoin, cela est facilement ré- 1

2 A R1 R2 C B Fig. 1 Le réseau de travail glable, soit sur les routeurs par la commande speed sous configure interface XXX, soit sur les machines par la commande ifconfig nominterface media 100baseTX. Faites en sorte que le lien entre les deux routeurs n utilise pas le commutateur intégré. Choisissez des plages d adresses pour chaque lien. Etablir un plan d adressage précis (adresses, noms des interfaces des routeurs). Installez ce réseau. Configurez les interfaces des machines et des routeurs. Vérifier les connexions directes par des ping. Remplissez les tables de routage (à l aide de RIP ou de manière statique). Vérifiez que toutes les machines peuvent communiquer entre elles. Faisable en 15 minutes quand on est débrouillé, en 2 heures si on s y prend mal. 3 Premières manipulations On considère la concurrence entre un trafic UDP de A vers C avec un trafic TCP de B vers C. (Générés par exemple par udpmt et tcpmt.) Qu observe-t-on? Pourquoi? (Bien détailler ce pourquoi...) On observe maintenant la concurrence entre 2 trafics UDP. Utilisez udpmt / udptarget. Ces outils permettent de suivre l évolution de la bande passante dévolue à chacun des flots à une échelle de temps relativement fine. Qu observe-t-on? Vous seriez-vous attendu à cela? Par défaut il n y a qu une file d attente de sortie par interface ethernet, avec un service de type fifo. Il y a également un file d attente en entrée, qui ne sert qu en cas de surcharge du sous-système d aiguillage : les paquets sont commutés immédiatement et l attente se fait 2 M. Heusse - TP QoS

3 toujours devant l interface de sortie (voir figures 2). Pouvez-vous expliquer le phénomène observé? On observe maintenant la concurrence entre 2 trafics TCP. Qu observe t -on? Quel mécanisme de TCP est mise en jeu ici? Observez les courbes d évolution des flux depuis A et B donnés par Ethereal pour vous aider à comprendre. Remarque : sh interface ethernet x/x vous permet d observer la taille courante et maximale des files d attente d une interface. Les tailles maximales (en entrée et en sortie) peuvent être changée par la commande hold-queue des interfaces 1. Vous pouvez aussi capturer les paquets sur C pour observer l évolution des flux depuis A et B. Autre remarque (inutile) : pour observer la charge du routeur, il existe la commande show processes, qui est l équivalent du top de unix. 3.1 Fair Queuing Il est très simple (en termes de configuration) de corriger les problèmes relevés ci-dessus. Les routeurs Cisco permettent immédiatement d utiliser des files d attente différentes en fonction du flot auquel appartient chaque paquet ; cela suppose donc que ces flots sont identifiés par le routeur. Chaque file d attente est ensuite servie de manière équitable par rapport aux autres. On active cette politique par la commande fair-queue au niveau configuration d interface (sur l interface de sortie du trafic, c est là que les paquets sont mis en attente). Reprenez les expériences précédentes. Que constatez-vous? L équité s entend-elle en terme de nombre de paquets transmis ou en nombre d octets transmis? Comment vérifier cela? 4 Identification des flots Dans bien des cas, le problème de la protection d un flot particulier (identifié par le protocole de transport, les adresses IP ou les ports utilisés) se pose. Nous allons protéger le trafic venant de l hôte A (TCP par exemple), en limitant le débit de celui provenant de l hôte B (UDP par exemple). Supprimer tout d abord le fair-queueing. Indications : 1 Les compteurs de show interface, peuvent être remis à zéro par clear counters sous enable (ou au niveau interface). M. Heusse - TP QoS 3

4 Pour arriver à prendre en charge de façon particulière un flot donné, il faut d abord l identifier. On définit (sous configure) une access-list correspondant à ce flot (utiliser une liste de numéro supérieur à 100, c est alors une liste étendue qui permet de préciser l adresse source.) Exemple d acces list access-list 101 permit tcp eq 80 filtre les paquets TCP à destination du réseau /24, port 80 ; quelque soit l émetteur. Ici les bits désignés par les masques sont les bits sans importance (à l opposé de ce qui se passe pour les masques de sous-réseau) ; est équivalent à un netmask ; désigne donc effectivement une adresse quelconque. On peut aussi utiliser le mot clé any à la place de Ensuite, on peut associer à ce trafic une limite «dure» de bande passante sur l interface de sortie, par la commande rate-limit. Par exemple : Sous la commande interface ethernet... : rate-limit output access-group conform-action transmit exceed-action drop Les trois chiffres correspondent au débit moyen visé (bps) en bit par seconde (qui doit être un multiple de 8kbps), au dépassement temporaire autorisé en octets (typiquement, bps/2000) et au dépassement maximum autorisé en octets 2. Protéger un flux TCP en limitant le débit d un trafic UDP. Si maintenant c est en flux TCP qui est limité (sans concurrence), comment TCP adaptet-il son débit d émission au goulot d étranglement? Quelle est la limite de cette méthode? 5 Plusieurs files d attente différentes pour une interface [Ne pas oublier d effacer les commandes de la manipulation précédente] Il est possible d attacher plusieurs files d attente à un interface de sortie, comme en figure 2. La commande custom-queue-list de configuration d interface permet d attacher à cette dernière une liste de files d attente, par exemple par custom-queue-list 1. Ensuite, il faut définir cette liste «1», par exemple par les commandes suivantes (sous configure terminal) : 2 La commande traffic-shape group permet d imposer le même type de limitation 4 M. Heusse - TP QoS

5 File 0 File 1 Fig. 2 2 files d attente en sortie queue-list 1 interface Ethernet1/0 0 queue-list 1 interface Ethernet0/0 1 Dans ce cas, les paquets venant de l interface Ethernet 1/0 sont associés à la première file d attente, qui est la plus prioritaire. Tout trafic provenant de cette interface passera avant celui de l interface Ethernet 0/0. Mettre en évidence cette priorité au moyen de deux flux UDP, puis deux flux TCP, puis un flux TCP et un flux UDP 6 Marquage des paquets A R1 R2 C B Fig. 3 Il y a des situations où les paquets doivent être protégés plus loin dans le réseau. C est le cas si C émet deux trafics vers A, dont 1 devra être protégés si la bande passante disponible en aval de R1 est insuffisante du fait d un trafic entre B et A par exemple : voir figure 3. M. Heusse - TP QoS 5

6 Hop. Que constatez-vous sur le partage entre 3 flots UDP du lien R1-A? Que se passet-il si vous utilisez le fair-queueing? Et en TCP? Expliquez ces observations. Nous allons utiliser le champs ToS des paquets IP pour marquer sur R2 ceux qui sont à protéger. Il faut définir une access-list 101 (par exemple) qui correspond aux paquets en question, identifiés par le port utilisé. (Sous configure terminal) Ensuite, il vous faut créer une route-map qui spécifie de changer le champs ToS des paquets. On la crée par la commande route-map ma_route_map sous configure terminal. On règle (sous route-map) le match, match ip address 101 par exemple pour définir les paquets à traiter grâce à l acces list 101. Puis on définit le set, qui spécifie ce qu on doit faire de ce paquet changer le champs DSCP (set ip precedence xxx change la valeur du champ DSCP des entêtes IP. On peut spécifier directement la valeur du champ ou un traitement qualitatif qui est alors traduit en une valeur). Finalement, on attache cette route-map à une interface par ip policy route-map ma_route_map (sous configuration d interface). Attention, une route-map doit être attachée à l interface par laquelle le paquet arrive sur le routeur! Remarque : le champ DSCP (Differentiated Services Code Point) était auparavant appelé ToS (Type Of Service). Capturez ces paquets marqués. Pour le moment, le marquage n a aucune influence sur le traitement au routeur R1. En activant fait-queue sur l interface de sortie de ces trafics, avec les bons codes DSCP, le trafic marqué est privilégié. Pour aller un peu plus loin, on peut utiliser des files d attentes différentes en fonction du marquage. Créez une access-list pour identifier les paquets marqués Par exemple : access-list 101 permit ip any any tos 6 On fabrique une queue-list qui privilégie ces paquets : queue-list 1 protocol ip 1 list 101 queue-list 1 default 2 fait que tout trafic utilise par défaut la file 2 (moins prioritaire). Et il reste à attacher cette queue-list à l interface de sortie (custom-queue-list). (Sur les routeur cisco 800) queue-list 1 queue 1 byte-count 2000 queue-list 2 queue 1 byte-count 200 ces deux commandes distribuent des tokens de tailles différentes aux 2 files d attente. Si on s est bien débrouillé, les paquets marqués sont privilégiés! 6 M. Heusse - TP QoS

7 Dernière remarque : ces manipulations n abordent qu une partie des fonctionnalités offertes par les routeurs dans le domaine de la qualité de service. M. Heusse - TP QoS 7

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

PPE - Quality of Service

PPE - Quality of Service PPE - Quality of Service Contexte Nous disposons d un réseau de grande taille, avec de nombreux utilisateurs dont les applications informatiques sont diverses. Afin d adapter les moyens techniques aux

Plus en détail

TP Qualité de Services IP avec Cisco

TP Qualité de Services IP avec Cisco 1 TP Qualité de Services IP avec Cisco Objectif : Important : Un rapport électronique doit être envoyé au plus tard 15 jours après le TP à l adresse : rachedi@univ-mlv.fr.! Etudier le mécanisme de qualité

Plus en détail

QoS sur les cisco 3560

QoS sur les cisco 3560 QoS sur les cisco 3560 Catalyst 3560 : switch/routeur niveaux 2 et 3 mls : multilayer switch Principe général en entrée (ingress) paquet classifié paquet policé (limitation débit) paquet marqué ou jeté

Plus en détail

Travaux pratiques 8.3.3 : configuration et vérification de listes de contrôle d accès standard

Travaux pratiques 8.3.3 : configuration et vérification de listes de contrôle d accès standard Travaux pratiques 8.3.3 : configuration et vérification de listes de contrôle d accès standard Nom de l hôte Adresse IP FastEthernet 0/0 Adresse IP Serial 0/0/0 Type d interface Serial 0/0/0 Loopback Interface

Plus en détail

La QoS Qualité de service. dans les équipements actifs au niveau 2 et 3 du modèle OSI

La QoS Qualité de service. dans les équipements actifs au niveau 2 et 3 du modèle OSI La QoS Qualité de service dans les équipements actifs au niveau 2 et 3 du modèle OSI 1 Objectif de la QoS Assurer un acheminement plus rapide et plus sûr des flux jugés prioritaires, au détriment de flux

Plus en détail

Administration réseau Routage et passerelle

Administration réseau Routage et passerelle Administration réseau Routage et passerelle A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Routage et passerelle 1 Plan 1. Introduction 2. Routage dans IP Principes de base Manipulation des tables de routage 3.

Plus en détail

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VIII. Liste de Contrôle d Accès (ACL) ACL Standard et étendues Masque générique ACL nommées

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VIII. Liste de Contrôle d Accès (ACL) ACL Standard et étendues Masque générique ACL nommées TR2 : Technologies de l'internet Chapitre VIII Liste de Contrôle d Accès (ACL) ACL Standard et étendues Masque générique ACL nommées 1 Listes de contrôle d accès (ACL) Importance croissante de la sécurité

Plus en détail

Les ACL Cisco. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les ACL Cisco. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les ACL Cisco Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les ACL Cisco Présentation Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Les ACL Cisco? Les ACL (Access Control Lists) permettent de filtrer des packets

Plus en détail

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante :

Question n 1 : Sur le routeur, vérifier les débits de l interface Fa0/1 avec la commande suivante : TP QoS 1. Dispositif du Labo 2. Premier exemple : cas où la QoS n est pas activée Vérifions la connectivité avec le serveur FTP depuis le poste G1 : Puis on ouvre une session FTP : Idem avec H1. On télécharge

Plus en détail

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage:

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage: Administration d un Intranet Rappel: Le routage dans Internet La décision dans IP du routage: - Table de routage: Adresse destination (partie réseau), netmask, adresse routeur voisin Déterminer un plan

Plus en détail

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson Exercice 1 : Une entreprise veut installer un petit réseau. Elle dispose d un routeur sur Linux. Il doit servir à interconnecter deux réseaux locaux

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Désignation du périphérique Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut PC 1 192.168.1.3 255.255.255.0

Plus en détail

Sécurité et Firewall

Sécurité et Firewall TP de Réseaux IP pour DESS Sécurité et Firewall Auteurs: Congduc Pham (Université Lyon 1), Mathieu Goutelle (ENS Lyon), Faycal Bouhafs (INRIA) 1 Introduction: les architectures de sécurité, firewall Cette

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

Cisco Certified Voice Professional. Comprendre la QoS

Cisco Certified Voice Professional. Comprendre la QoS Cisco Certified Voice Professional Comprendre la QoS Présentation Définition Méthodes de QoS Facteurs d amélioration Cisco CCNA -2- Définition Capacité d un réseau à fournir des services spécifiques Notion

Plus en détail

Exercice PT 5.2.8 : configuration de listes de contrôle d accès standard Diagramme de topologie

Exercice PT 5.2.8 : configuration de listes de contrôle d accès standard Diagramme de topologie Diagramme de topologie Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 6 Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau S0/0/0 10.1.1.1

Plus en détail

Câblage, ARP, IP, routage, sous-réseaux

Câblage, ARP, IP, routage, sous-réseaux Chapitre 1 Câblage, ARP, IP, routage, sous-réseaux 1 Architecture Soit le schéma logique suivant : Internet R AI 204.18.23.0/24 254 1 2 3 4 ilot 1 : 200.100.50.0/24 ilot 2 : 200.100.100.0/24 ilot 3 : 200.100.150.0/24

Plus en détail

TP Installation d un simple réseau, L3 Liens physiques, configuration des adresses IP, routage

TP Installation d un simple réseau, L3 Liens physiques, configuration des adresses IP, routage TP Installation d un simple réseau, L3 Liens physiques, configuration des adresses IP, routage Auteur: Congduc Pham, Université de Pau et des Pays de l Adour 1 Introduction Ce TP s attache aux aspects

Plus en détail

Compte-rendu des tests pour le déploiement de classes de services sur RAP

Compte-rendu des tests pour le déploiement de classes de services sur RAP Compte-rendu des tests pour le déploiement de classes de services sur RAP Description : Ce document présente la validation des mécanismes de qualité de service par le biais de différents tests effectués

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Architectures de QoS pour Internet

Architectures de QoS pour Internet Architectures de QoS pour Internet IntServ, Diffserv 2011 RMMQoS-chap5 1 Architecture Intserv Intégration de Service définie en 1997 dans les RFC2205 à RFC2216 définie par flux (ex : IP src + IP dst +

Plus en détail

Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog

Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog Travaux pratiques 8.5.2 : configuration des listes de contrôle d accès et enregistrement de l activité dans un serveur Syslog Nom de l hôte Adresse IP Fast Ethernet 0/0 Adresse IP Serial 0/0/0 Routeur

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

Description du datagramme IP :

Description du datagramme IP : Université KASDI MERBAH OUARGLA Faculté des Nouvelles Technologies de l information et de la Communication Département Informatique et Technologies de les Information 1 er Année Master académique informatique

Plus en détail

TP 7 : Configuration des fonctions NAT et PAT Matière: RESEAUX LOCAUX

TP 7 : Configuration des fonctions NAT et PAT Matière: RESEAUX LOCAUX TP 7 : Configuration des fonctions NAT et PAT Matière: RESEAUX LOCAUX Enseignant: Ramzi BELLAZREG Configuration de la fonction DHCP d un routeur Router(config)#ip dhcp pool nom_liste Router(dhcp-config)#network

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 6 01 Regardez le schéma d adressage IP illustré. Quel préfixe réseau y est adapté? /24 /16 /20 /27 /25 /28 02 Parmi

Plus en détail

Rappel sur Ethernet commuté

Rappel sur Ethernet commuté Les VLAN sur les commutateurs Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.fr Rappel sur Ethernet commuté Un commutateur ne diffuse pas les trames, contrairement à un concentrateur (si la table de commutation

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels

Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels Périphérique Routeur A FastEthernet 0/0 FastEthernet 0/1 Adresse IP Passerelle par défaut Mot de passe secret actif Mots de passe

Plus en détail

XMLQoS. D. Benza - XMLQoS Mars 2006

XMLQoS. D. Benza - XMLQoS Mars 2006 1 XMLQoS 2 Présentation de la Qualité de Service sur le réseau Présentation générale de la QoS 3 Définitions QoS : Quality of Service Terme générique un peu fourre-tout. La définition exacte est assez

Plus en détail

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI Travaux Pratiques Octobre 2015 CESI 1. Adressage dans Internet 1.1 Identification d une machine Une machine (appelée aussi hôte ou host) est identifiée dans l Internet par son adresse. L adresse Internet

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

switchport access vlan 20

switchport access vlan 20 Chapitre 3 examen Quelles affirmations décrivent les avantages des VLAN? (Choisissez deux réponses.) Les VLAN améliorent les performances du réseau en régulant le contrôle du flux et la taille de la fenêtre.

Plus en détail

TP Réseaux Département Télécommunications 3A TP Routage interne Zebra OSPF

TP Réseaux Département Télécommunications 3A TP Routage interne Zebra OSPF TP Réseaux Département Télécommunications 3A TP Routage interne Zebra OSPF Martin Heusse Les manipulations décrites dans ce document portent sur le routage au sein d un système autonome. Elles visent également

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration de la traduction d adresses de port (PAT)

Travaux pratiques : configuration de la traduction d adresses de port (PAT) Travaux pratiques : configuration de la traduction d adresses de port (PAT) Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut Objectifs Gateway G0/1

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 69 Audit et Sécurité Informatique Chap 2: Firewall et Règles de Filtrage ACL Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2 / 69 Plan

Plus en détail

Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service. Partie 1. Mise en place du réseau et vérification de la connectivité

Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service. Partie 1. Mise en place du réseau et vérification de la connectivité Sébastien LEPEIGNEUL Romuald BARON LP GSR 19/03/07 Réseaux TP4 Voix sur IP et Qualité de service Objectifs : Nous allons étudier aujourd'hui les caractéristiques d'une communication VOIP. Nous allons observer

Plus en détail

Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap

Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap Description : Ce document présente la validation des mécanismes de qualité de service sur un Juniper M7i à l aide d une maquette

Plus en détail

Travaux pratiques 8.4.3 : configuration d une liste de contrôle d accès avec la fonction NAT

Travaux pratiques 8.4.3 : configuration d une liste de contrôle d accès avec la fonction NAT Travaux pratiques 8.4.3 : configuration d une liste de contrôle d accès avec la fonction NAT Périphérique Nom de l hôte Adresse IP FastEthernet 0/0 Adresse IP Serial 0/0/0 Type d interface Serial 0/0/0

Plus en détail

TP 6 : Configuration et Administration d un routeur (2) Réseaux Locaux sans Fils Matière: RESEAUX LOCAUX

TP 6 : Configuration et Administration d un routeur (2) Réseaux Locaux sans Fils Matière: RESEAUX LOCAUX TP 6 : Configuration et Administration d un routeur (2) Réseaux Locaux sans Fils Matière: RESEAUX LOCAUX Les commandes du protocole CDP Enseignant: Ramzi BELLAZREG Router(config)# CDP run //en mode global

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

acpro SEN TR firewall IPTABLES

acpro SEN TR firewall IPTABLES B version acpro SEN TR firewall IPTABLES du 17/01/2009 Installation du routeur firewall iptables Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectifs : - Être capable d'installer le service de

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

Les Réseaux. Par THOREZ Nicolas

Les Réseaux. Par THOREZ Nicolas Les Réseaux Par THOREZ Nicolas V - Description des protocoles de la couche Internet @ et MSR L'adresse est l'adresse d'un poste sur un réseau. Elle est noté pas une suite de 4 nombres décimaux compris

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

TP 11.2.3c Fonctions des listes de contrôle d'accès multiples (TP avancé)

TP 11.2.3c Fonctions des listes de contrôle d'accès multiples (TP avancé) TP 11.2.3c Fonctions des listes de contrôle d'accès multiples (TP avancé) Nom du routeur Type de routeur Adresse FA0 Adresse FA1 Adresse S0 Adresse S1 Masque de sousréseau Routage Mot de passe enable Mot

Plus en détail

SR04 - Introduction à Cisco IOS

SR04 - Introduction à Cisco IOS SR04 - Introduction à Cisco IOS Christophe Fillot 15 Novembre 2010 1/35 Christophe Fillot SR04 - Introduction à Cisco IOS Plan de l exposé 1 Introduction 2 3 4 5 6 7 2/35 Christophe Fillot SR04 - Introduction

Plus en détail

TP N o 2 de Réseaux Etude des protocoles ARP et ICMP

TP N o 2 de Réseaux Etude des protocoles ARP et ICMP TP N o 2 de x Etude des protocoles ARP et ICMP Pascal Sicard 1 INTRODUCTION L objectif de ce TP est d observer et comprendre le protocole de résolution d adresse ARP, et un protocole annexe : ICMP. Nous

Plus en détail

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr

DIFF AVANCÉE. Samy. samy@via.ecp.fr DIFF AVANCÉE Samy samy@via.ecp.fr I. RETOUR SUR QUELQUES PROTOCOLES COUCHE FONCTIONS Protocoles 7 Application 6 Présentation 5 Session 4 Transport 3 Réseau 2 Liaison 1 Physique Interface entre l utilisateur

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Compte-rendu du TP n o 3

Compte-rendu du TP n o 3 Qiao Wang Charles Duchêne 11 décembre 2013 Compte-rendu du TP n o 3 Document version 1.0 F2R UV301B Routage : mise en œuvre du réseau Sommaire 1. PLAN D ADRESSAGE 2 2. PREMIÈRE PARTIE : MATRICE DE CONNECTIVITÉ

Plus en détail

Exercice 1 - Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping.

Exercice 1 - Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping. Exercice 1 Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping. Avec la commande ping «134.206.90.196», nous essayons de vérifier la connexion au réseau

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP sur IP L'objectif de ce premier TP est de vous montrer comment les données circulent dans un réseau, comment elles

Plus en détail

Nous allons créer un réseau pair à pair avec deux ordinateurs. Lancez le simulateur réseau. Vous devriez obtenir la fenêtre suivante :

Nous allons créer un réseau pair à pair avec deux ordinateurs. Lancez le simulateur réseau. Vous devriez obtenir la fenêtre suivante : 1. PRISE EN MAIN DU SIMULATEUR RESEAU 1 1.1. Créer un réseau pair à pair (peer to peer) Nous allons créer un réseau pair à pair avec deux ordinateurs. Lancez le simulateur réseau. Vous devriez obtenir

Plus en détail

TP n 2 : Liaison de données

TP n 2 : Liaison de données TP n 2 : Liaison de données Ce TP a pour objectif que vous maîtrisiez certains concepts et outils de base des réseaux informatiques. Les concepts : modèle en couches encapsulation / multiplexage adressage

Plus en détail

Rapport du projet Qualité de Service

Rapport du projet Qualité de Service Tim Autin Master 2 TI Rapport du projet Qualité de Service UE Réseaux Haut Débit et Qualité de Service Enseignant : Congduc Pham Sommaire Introduction... 3 Scénario... 3 Présentation... 3 Problématique...

Plus en détail

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage :

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : TUNNEL IPSEC OBJECTIF Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : AH : Authentification Header, protocole sans chiffrement de données ESP : Encapsulation

Plus en détail

Liste de contrôle d accès. Jean Robert HOUNTOMEY hrobert@iservices.tg

Liste de contrôle d accès. Jean Robert HOUNTOMEY hrobert@iservices.tg Liste de contrôle d accès Jean Robert HOUNTOMEY hrobert@iservices.tg Présentation Les listes de contrôle d accès sont des instructions qui expriment une liste de règles supplémentaires sur les paquets

Plus en détail

TP réseaux Translation d adresse, firewalls, zonage

TP réseaux Translation d adresse, firewalls, zonage TP réseaux Translation d adresse, firewalls, zonage Martin Heusse - Pascal Sicard 1 Avant-propos Les questions auxquelles il vous est demandé de répondre sont indiquées de cette manière. Il sera tenu compte

Plus en détail

Packet Tracer : configuration des listes de contrôle d'accès étendues, scénario 1

Packet Tracer : configuration des listes de contrôle d'accès étendues, scénario 1 Packet Tracer : configuration des listes de contrôle d'accès étendues, scénario 1 Topologie Table d'adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut R1 Objectifs

Plus en détail

Concepts de base de l Internet Protocol IPv4. Module 2

Concepts de base de l Internet Protocol IPv4. Module 2 Concepts de base de l Internet Protocol IPv4 Module 2 Objectifs Comprendre les bases du protocole IPv4 IPv4 Internet Protocol version 4 (IPv4) est la 4ème version du protocole d internet et la première

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot 2009 1

Les Virtual LAN. F. Nolot 2009 1 Les Virtual LAN F. Nolot 2009 1 Les Virtual LAN Introduction F. Nolot 2009 2 Architecture d'un réseau Pour séparer, sur un réseau global, les rôles de chacun Solution classique : utilisation de sous-réseaux

Plus en détail

TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux

TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux TP 1 de Réseaux: Assemblage et configuration d'un réseau sous Linux Objectifs - répartition des adresses IP à partir d un schéma de câblage physique - manipulation du matériel (câbles croisés ou non, hubs,

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie

Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page 1 / 10 Table

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP sur IP L'objectif de ce premier TP est de vous montrer comment les données circulent dans un réseau, comment elles

Plus en détail

Les LANs virtuels (VLANs)

Les LANs virtuels (VLANs) C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 1 Les LANs virtuels (VLANs) Génaël VALET Version 1.21 Jan 2011 C h a p i t r e 7 : L e s V L A N s Slide 2 Sommaire Dans ce chapitre, nous aborderons : Qu est-ce

Plus en détail

Introduction aux VLAN L3 Réseaux

Introduction aux VLAN L3 Réseaux Introduction aux VLAN L3 Réseaux Ludovic Moncla Ce sujet est constitué de 6 page(s). Préliminaires L objectif de ce TP est de mettre en place des VLAN. Ce document comporte deux parties : 1. Mode opératoire

Plus en détail

LE ROUTAGE STATIQUE ET DYNAMIQUE

LE ROUTAGE STATIQUE ET DYNAMIQUE LE ROUTAGE STATIQUE ET DYNAMIQUE 1 Sommaire : I-Introduction p.3 II-Montage et configuration.p.3 1-schéma..p.3 2-plan de nommage..p.3 3-table de routage.p.4 4-routage par adressage statique..p.5 Configuration

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

QoS dans le réseau. Objectifs. Étapes de la QoS. Chapitre 4 : Ordonnancement et QoS Scheduling

QoS dans le réseau. Objectifs. Étapes de la QoS. Chapitre 4 : Ordonnancement et QoS Scheduling QoS dans le réseau Chapitre 4 : Ordonnancement et QoS Scheduling 2011 RMMQoS-chap4 1 Objectifs Hypothèse : plusieurs flux en compétition dans un switch/routeur même interface de sortie Quelques objectifs

Plus en détail

Implémentation de stratégies de qualité de service avec le point de code de services différenciés (DSCP)

Implémentation de stratégies de qualité de service avec le point de code de services différenciés (DSCP) Implémentation de stratégies de qualité de service avec le point de code de services différenciés (DSCP) Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Théorie générale

Plus en détail

Le Routage Statique. Plan. Qu est ce que le routage? Pourquoi faire du routage sur un réseau?

Le Routage Statique. Plan. Qu est ce que le routage? Pourquoi faire du routage sur un réseau? Plan Le Routage Statique Jean Robert HOUNTOMEY hrobert@iservices.tg Qu est ce que le routage? Pourquoi faire du routage sur un réseau? PRINCIPES DU ROUTAGE IP PROTOCOLES DE ROUTAGE IP Définition du routage

Plus en détail

TP2 Réseaux informatiques : Interconnexion de réseaux IP (Routeurs CISCO)

TP2 Réseaux informatiques : Interconnexion de réseaux IP (Routeurs CISCO) I4 IN411 groupe 5 T.GRANDPIERRE L.ADBAT TP2 Réseaux informatiques : Interconnexion de réseaux IP (Routeurs CISCO) RENOUX Charles ROHAUT Fanny ROUESSARD Julien TARRALLE Bruno TEA Christophe SCHAPIRA Boris

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Licence MIASS TP sur IP L objectif de ce second TP est de vous faire comprendre : l adressage IP, la fragmentation IP le fonctionnement

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Travaux pratiques 8.5.1 : configuration de listes de contrôle d accès et vérification avec la journalisation de console

Travaux pratiques 8.5.1 : configuration de listes de contrôle d accès et vérification avec la journalisation de console Travaux pratiques 8.5.1 : configuration de listes de contrôle d accès et vérification avec la journalisation de console Périphérique Nom de l hôte Adresse IP de l interface FastEthernet 0/0 Adresse IP

Plus en détail

Création d'un réseau étendu

Création d'un réseau étendu Quel est le but de l'activité? Création d'un réseau étendu Il s'agit de mettre en place le réseau d'une entreprise internationale dont le siège social est en France à Paris et qui possède une succursale

Plus en détail

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 2 : ARES 2010-2011

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 2 : ARES 2010-2011 Master Informatique ère année er sem. Anonymat : Numéro à coller Master Informatique ère année er sem. Examen Réparti : ARES 0- Durée totale: h00 Autorisé: Une feuille A4 manuscrite Non autorisés: Autres

Plus en détail

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission Adressage IP C. Pain-Barre IUT INFO Année 8-9 Introduction Les adresses IP font partie intégrante de IP. Elles ont pour but de se substituer aux adresses physiques (MAC) des réseaux, qui sont différentes

Plus en détail

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION BLOG : WWW.REUSSIRSONCCNA.FR CONTACT : REUSSIRSONCCNA@GMAIL.COM CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGEZ LE TEST BLANC QUESTION 1 C est le protocole TCP Transport Control Protocol qui

Plus en détail

TP sur l adressage dynamique

TP sur l adressage dynamique TP sur l adressage dynamique 1) Préparation du matériel Ce TP nécessite l utilisation de routeurs. Ne disposant pas de ce type de matériel spécifique, nous allons donc utiliser des machines virtuelles

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

Semaine 4 : le protocole IP

Semaine 4 : le protocole IP Semaine 4 : le protocole IP Séance 1 : l adressage... 1 Séance 2 : le protocole IP... 8 Séance 3 : l adresse IP... 16 Séance 1 : l adressage Introduction Au cours de cette séance, nous allons parler de

Plus en détail

TP CNA Routeurs IP Etude et Configuration IOS pré-requis CCNA 2 chapitre 2, 4, 5 et 6

TP CNA Routeurs IP Etude et Configuration IOS pré-requis CCNA 2 chapitre 2, 4, 5 et 6 Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique Auteur : C. Pham TP CNA Routeurs IP Etude et Configuration IOS pré-requis CCNA 2 chapitre 2, 4, 5 et 6 Basé sur les sujets de Equipe Réseaux

Plus en détail

Les classes de service de RAP

Les classes de service de RAP Les classes de service de RAP Séminaire «Classes de service et nouveaux usages de RAP» 10 novembre 2005 CORAP Lionel.David@rap.prd.fr Agenda Définition de la qualité de service Les mécanismes de QoS Contexte

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/9 http://robert.cireddu.free.fr/sin LA SEGMENTATION VIRTUELLE DES DOMAINES DE DIFFUSION : LES VLANs

Plus en détail

Serveurs DHCP et DNS

Serveurs DHCP et DNS T.P. n 2 Windows Server 2008 R2 Etudiant Serveurs DHCP et DNS Passerelle et routage Groupe Introduction Vous aller au cours de ce TP configurer un domaine (réseau local) «agence-i.c309.local» sous le simulateur

Plus en détail

Configuration des listes de contrôle d'accès IP les plus utilisées

Configuration des listes de contrôle d'accès IP les plus utilisées Configuration des listes de contrôle d'accès IP les plus utilisées Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Exemples de configuration Autoriser l'accès

Plus en détail

Sécurité des réseaux Firewalls

Sécurité des réseaux Firewalls Sécurité des réseaux Firewalls A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Firewalls 1 Plan 1. Firewall? 2. DMZ 3. Proxy 4. Logiciels de filtrage de paquets 5. Ipfwadm 6. Ipchains 7. Iptables 8. Iptables et

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

TP2 Configuration de niveau 2

TP2 Configuration de niveau 2 TP2 Configuration de niveau 2 1. Configuration de SWITCHS VLAN La configuration des switchs se fait par l'intermédiare d'un terminal passif. Comme nous n'en avons pas à disposition, il existe des programmes

Plus en détail

QoS Réseaux haut débit et Qualité de service

QoS Réseaux haut débit et Qualité de service QoS Réseaux haut débit et Qualité de service Auteurs : COUMATES Matthieu PETIT-JEAN Jérémy Responsable : PHAM Congduc (UPPA) 16 decembre 2010 Table des matières 1 Gestion de la QoS au niveau du noyau linux

Plus en détail

Grenoble 1 Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole de routage OSPF (Open Shortest Path First)

Grenoble 1 Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole de routage OSPF (Open Shortest Path First) UFR IMA Informatique & Mathématiques Appliquées Grenoble 1 UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Polytech Grenoble RICM 4 TP Interconnexions de réseaux P. Sicard Étude du protocole

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail