Commission de la santé et de la sécurité du travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commission de la santé et de la sécurité du travail"

Transcription

1

2 Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un de nos stagiaires en stage dans votre entreprise. Le rôle des entreprises est primordial dans la formation des futurs travailleurs. Elles participent activement à préparer la relève à la réalité du monde du travail. La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay détient une assuranceaccidents et responsabilité civile pour tout stagiaire qui effectue un stage non rémunéré dans le cadre de sa formation. De plus, chaque stagiaire en stage est inscrit à la Commission de la santé et de la sécurité du travail (C.S.S.T.). Nous demeurons à votre disposition pour vous fournir tout autre renseignement utile et nous vous prions d agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées. Anne Savard Directrice 2

3 QU EST-CE QUE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES UNE DÉFINITION La formation en alternance est un modèle d organisation pédagogique qui repose sur l acquisition de compétences, de savoirs et d un savoir-faire dans des lieux distincts, le centre de formation et l entreprise, répondant chacun à une logique propre : une logique de formation et une logique de production. Cette approche de formation permet à un candidat d acquérir des connaissances et en même temps de développer, en situation de travail, les compétences nécessaires à l atteinte des objectifs du programme. Elle favorise une meilleure insertion des finissants au marché du travail par le développement ou l amélioration de leur employabilité. SES AVANTAGES Pour les stagiaires : Elle leur permet de mieux faire le lien entre les connaissances acquises au centre de formation et leur application dans un contexte réel de travail. Elle les aide à acquérir une perception plus réaliste de l exercice de leur métier ou de leur profession. Elle favorise une plus grande motivation à l égard des études et, par conséquent, diminue les abandons scolaires. Elle favorise le placement plus rapide à la fin des études. Pour les entreprises : Elle offre la possibilité à l employeur d évaluer un employé potentiel sans avoir d obligation à long terme envers lui. Elle peut réduire le coût de recrutement de personnel. Elle fait diminuer le temps de formation du nouveau personnel, ce dernier devenant productif plus rapidement. Crédit d impôt pour la supervision du stagiaire. 3

4 Pour l établissement de formation : Elle permet d établir et de maintenir des liens étroits et suivis avec le milieu de travail. Elle permet au personnel enseignant de maintenir ses connaissances à jour en suivant l évolution technologique des entreprises. LES CONDITIONS D APPLICATION L alternance s applique à un programme d études : qui est donné par un établissement de formation reconnu par le MELS. qui mène à la sanction des études en formation professionnelle. qui s inscrit dans le cadre d études à temps plein. GLOSSAIRE Coordonnateur : Personne de l établissement scolaire responsable de la qualité, de la cohérence et de l adéquation du processus de formation en entreprise, ainsi que des visites des élèves en entreprise lors des séquences qui s y tiennent. Il est en relation pédagogique avec le superviseur de l entreprise. Superviseur : Personne de l entreprise responsable de la progression des apprentissages de l élève en milieu de travail. Il est en relation pédagogique avec le responsable de l encadrement et de la coordination des séquences en entreprise et en établissement scolaire. Stagiaire : Élève qui effectue un stage. Séquence : Ensemble continu de situations d apprentissage articulées entre elles dans le temps et organisées autour d une ou de plusieurs activités en vue d atteindre des objectifs fixés dans le programme d études. 4

5 LE PROGRAMME D ÉTUDES ESTHÉTIQUE (DEP 5035) Titre du module Durée Heures école Heures entreprise 01. Situation au regard du métier et de la démarche Hygiène et sécurité Appareils et équipement Systèmes du corps humain Communication interpersonnelle Examen de la peau Relations professionnelles Cosmétologie Massage manuel Facial de base Gestion quotidienne Vente personnalisée Maquillage de base Manucure Épilation à la cire Traitement facial Maquillage personnalisé Soin esthétique des pieds Soins du visage Soin du dos Information sur les soins du corps Intégration au milieu de travail Total :

6 PARCOURS DE L ATE 6

7 PLAN DE FORMATION PROFIL A VOLET PHARMACIE M o d u l e D e s c r i p t i o n T e m p s s u g g é r é 5 Communication interpersonnelle 8 8 Cosmétologie Gestion quotidienne 8 12 Vente personnalisée 8 13 Maquillage de base Manucure Épilation à la cire Maquillage personnalisé Soin esthétique des pieds 2 Total des heures 94 7

8 PROFIL A DEUXIÈME SÉQUENCE VOLET PHARMACIE Module Description Communication interpersonnelle. Établir le contact avec la clientèle. Écouter et recevoir les propos de la clientèle. Conseiller la clientèle. Entretenir une conversation Cosmétologie. Maîtrise des contenus techniques d usage. Explications claires de la fonction des substances actives d un produit. Conseiller la clientèle selon son type de peau Gestion quotidienne. Accueillir la clientèle. Répondre au téléphone. Prendre des rendez-vous. Effectuer la facturation. Faire la mise en marché Vente personnalisée. Conseiller des produits personnalisés à la clientèle. Offrir les autres services. Faire une prescription personnalisée Maquillage de base. Accueillir et installer la cliente. Effectuer une analyse morphologique. Effectuer une épilation de sourcils. Effectuer un maquillage complet. Échange pertinent avec la cliente Manucure. Accueillir et installer la cliente ou le client. Effectuer l examen des mains et des ongles. Effectuer les étapes préliminaires et finales du soin des mains Temps suggéré

9 Module Description Épilation à la cire. Accueillir et installer la cliente ou le client. Rédiger la fiche de consultation. Choisir une technique et les produits d épilation. Effectuer l épilation. Terminer avec les soins postépilatoires Maquillage personnalisé. Accueillir et installer la cliente. Établir un échange pertinent avec la cliente. Procéder à un maquillage harmonieux selon les désirs de la cliente Soin esthétique des pieds. Accueillir et installer la cliente ou le client. Effectuer un examen complet des pieds et des ongles. Effectuer les étapes préliminaires et finales du soin des pieds Temps suggéré Total des heures 94 9

10 PROFIL B PLAN DE FORMATION VOLET SALON Module Description Temps suggéré 5 Communication interpersonnelle 2 9 Massage manuel Gestion quotidienne 2 12 Vente personnalisée 2 13 Maquillage de base 5 14 Manucure 2 15 Épilation à la cire Traitement facial Soin esthétique des pieds 3 19 Soins du visage Information sur les soins du corps 10 Total des heures 96 10

11 PROFIL B DEUXIÈME SÉQUENCE VOLET SALON Module Description Communication interpersonnelle. Établir le contact avec la clientèle. Écouter et recevoir les propos de la clientèle. Conseiller la clientèle. Entretenir une conversation Massage manuel. Accueillir et installer la cliente. Effectuer le massage manuel complet du visage. Effectuer les étapes préliminaires et finales du massage Gestion quotidienne. Accueillir la clientèle. Répondre au téléphone. Prendre des rendez-vous. Effectuer la facturation. Faire la mise en marché Vente personnalisée. Conseiller des produits personnalisés à la clientèle. Offrir les autres services. Faire une prescription personnalisée Maquillage de base. Accueillir et installer la cliente. Effectuer une analyse morphologique. Effectuer une épilation de sourcils. Effectuer un maquillage complet. Échange pertinent avec la cliente Manucure. Accueillir et installer la cliente ou le client. Effectuer l examen des mains et des ongles. Effectuer les étapes préliminaires et finales du soin des mains Épilation à la cire. Accueillir et installer la cliente ou le client. Rédiger la fiche de consultation. Choisir une technique et les produits d épilation. Effectuer l épilation. Terminer avec les soins postépilatoires Temps suggéré

12 Traitement facial. Accueillir et installer la cliente ou le client. Sélectionner le choix du traitement. Effectuer le traitement. Effectuer les étapes finales Soin esthétique des pieds. Accueillir et installer la cliente ou le client. Effectuer un examen complet des pieds et des ongles. Effectuer les étapes préliminaires et finales du soin des pieds Soins du visage. Accueillir et installer la cliente ou le client. Effectuer le traitement. Sélectionner et établir le suivi du traitement. Effectuer les étapes finales Information sur les soins du corps. Connaissance des différents champs d activités des centres de santé. Connaissance des différents traitements corporels offerts en salon Total des heures 96 12

13 STAGE D INTÉGRATION DATE : 21 Intégration en milieu de travail Cette période devra permettre au stagiaire l intégration de l ensemble des savoir-faire et savoir- être relative à la profession d esthéticienne. Temps suggéré (en heures) 105

14 LES MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT Un protocole d entente stipule les responsabilités de chacune des trois parties impliquées dans la réalisation des séquences de formation en entreprise. Ce contrat peut, après entente, être résilié en tout temps par l une ou l autre des parties. L entreprise s engage à : Désigner, parmi les employés, un superviseur qui organisera et supervisera le travail du stagiaire. Cette personne : accueillera le stagiaire; facilitera son intégration en entreprise; lui fournira un travail à la mesure de ses capacités en tenant compte des compétences à acquérir en cours de formation; guidera le stagiaire dans ses apprentissages; appréciera régulièrement le travail et le comportement du stagiaire. Assumer la responsabilité du matériel, de l équipement et de la production qui est effectuée par le stagiaire. Signaler tout accident ou incident au coordonnateur. La commission scolaire s engage à : Nommer un coordonnateur. Cette personne : préparera le superviseur à recevoir le stagiaire; guidera le stagiaire dans l intégration des différents aspects de sa formation; 14

15 guidera et outillera le superviseur tout au long de la séquence de formation en entreprise, notamment en clarifiant le plan de formation, de même que les objectifs d apprentissage que le stagiaire aura à atteindre dans le cadre des tâches effectuées; dispensera en institution l enseignement complémentaire requis; planifiera et organisera la démarche d évaluation des apprentissages et de sanction des acquis. Inscrire les stagiaires à la Commission de la santé et de la sécurité du travail (C.S.S.T.). Détenir, conformément à la politique de stages en vigueur à la commission scolaire, une assurance-accidents et une assurance responsabilité civile pour tout stagiaire qui effectue un stage non rémunéré dans le cadre de sa formation. Le stagiaire participant s engage à : Respecter l horaire de travail et les règlements de l entreprise. Respecter et appliquer les règles de sécurité. Effectuer les tâches demandées en fonction de ses connaissances et de ses possibilités. Respecter la propriété des autres et à ne jamais s approprier ce qui n est pas à lui. Aviser le coordonnateur ou le superviseur de tout problème qui surviendrait en cours de formation. 15

16 LA FONCTION ESSENTIELLE DU SUPERVISEUR : RENDRE LE TRAVAIL FORMATEUR Le superviseur est, avant tout, un professionnel de son métier ou de sa profession à qui on demande d être partenaire de l établissement scolaire, en participant à la formation d un élève en alternance travail-études. On vous demande de faire bénéficier l élève de votre compétence et de l expertise que vous avez acquises au fil des années. Pour être superviseur, nul besoin d expérience en enseignement. Certaines caractéristiques de base sont cependant importantes pour assumer efficacement ce rôle, à savoir l expérience professionnelle, l amour de son travail et la volonté de partager un savoir et un savoir-faire pour assurer la relève. Avoir ce qu il faut! Les aptitudes et les qualités de base du superviseur sont : La facilité de communication La facilité à exprimer ses idées assure une communication plus efficace. La clarté et la précision dans les explications, les consignes ou l appréciation aident l élève à se situer dans sa progression face au milieu de travail. La capacité de solliciter et de recevoir des commentaires ou des suggestions crée un climat de coopération et de confiance entre l élève et vous-même. Le dynamisme Quoi de plus agréable et de plus stimulant pour apprendre qu une personne dynamique qui aime son travail et le démontre! Le contrôle de soi Être capable de maîtriser ses réactions, parfois négatives, évite certainement des problèmes qui peuvent retarder et parfois même compromettre les apprentissages. L ouverture d esprit Cette qualité permet de reconnaître et d accepter les différences qui existent entre l élève et vous-même. 16

17 La capacité d écoute C est en laissant exprimer le stagiaire et en suscitant des commentaires et des réactions qu on comprend mieux les comportements. En écoutant, il devient plus facile d intervenir efficacement. L attitude aidante Approcher l élève et l aider comme on aimerait soi-même être approché et aidé, c est ce qu on appelle une attitude aidante. Ceci suppose la capacité de se mettre à la place de l élève. La capacité de rétroaction Féliciter, encourager, montrer le chemin parcouru, corriger, rétablir et rectifier. Commenter, apprécier, mais surtout, donner l heure juste. Le discernement Savoir jusqu à quel point il faut écouter, tolérer, répéter, recommencer et faire recommencer. Si la patience est de rigueur, il est importe d éviter une trop grande tolérance. Vous pensez que c est beaucoup de qualités à posséder. Dites-vous bien que puisqu on vous a demandé d assurer la supervision des élèves en alternance travail-études, c est qu on a constaté que vous possédiez la plupart d entre elles. 17

18 Savoir ce qu il faut faire À retenir En sollicitant la participation de votre entreprise au projet de formation en alternance travail-études, l établissement scolaire s est également engagé à fournir le soutien nécessaire au superviseur pour assurer cette fonction. Vous pouvez vous référer au responsable de l élève de l établissement scolaire pour obtenir des informations, pour demander conseil ou pour avoir de l aide si vous éprouvez des difficultés au cours de la séquence en entreprise. Pour créer des conditions propices à la formation de l élève en alternance travail-études, le superviseur doit : Assurer le lien avec l établissement scolaire Avant la séquence en entreprise, le superviseur doit : s approprier le contenu du Plan de formation en entreprise; connaître le partage des responsabilités entre l établissement scolaire et l entreprise concernant le suivi et l évaluation de l élève; s approprier le matériel de suivi et d évaluation à utiliser; convenir de la fréquence des rencontres et des moyens utilisés avec le coordonnateur en établissement scolaire. Pendant la séquence en entreprise : échanger avec la personne de l établissement scolaire responsable de la séquence en entreprise sur la performance de l élève et son comportement; signaler tout ce qui peut modifier le Plan de formation en entreprise comme : le changement de la technique de travail; la modification de l horaire; l insuffisance ou la surcharge de travail. Accueillir l élève Avant la séquence en entreprise : préparer l installation de l élève à son poste; s assurer que les personnes qui travailleront avec l élève ont été informées de son arrivée. 18

19 Pendant la séquence en entreprise : donner à l élève des renseignements sur l entreprise; informer l élève des règlements et des directives en vigueur dans l entreprise : horaire, pauses et autres; informer l élève des attentes de l entreprise à son égard : sécurité, ponctualité, confidentialité et autres; échanger avec l élève sur son plan de formation en entreprise et sur ses projets professionnels; préciser avec l élève la façon dont sera réalisée la supervision de ses apprentissages. Superviser le travail et les apprentissages de l élève Avant la séquence en entreprise : prendre connaissance du Plan de formation en entreprise ainsi que des instruments de suivi et d évaluation; prévoir des activités professionnelles formatrices dans le contexte productif de l entreprise; planifier la répartition de l ensemble des activités pour assurer la réalisation graduelle du Plan de formation. Pendant la séquence en entreprise : donner des consignes claires et vérifier la compréhension de l élève; mettre l élève en action et superviser son travail; questionner et susciter la réflexion chez l élève; vérifier et corriger au besoin; apprécier et évaluer les performances de l élève; encourager ses progrès. Participer à l évaluation de l élève Avant la séquence en entreprise : planifier des périodes régulières de rétroaction avec l élève sur le déroulement de la séquence en entreprise et sur ses performances en milieu de travail; prendre connaissance des instruments de suivi et d évaluation. 19

20 Pendant la séquence en entreprise : faire le point régulièrement avec l élève sur ses performances et ses progrès; valoriser et soutenir son auto-évaluation; rendre compte des performances de l élève, à l aide des instruments de suivi et d évaluation mis à sa disposition par l établissement scolaire. 20

21 Deux pièges à éviter L évaluation qui décourage Il faut éviter d évaluer l élève comme on le ferait pour un employé régulier de l entreprise, qui maîtrise déjà le métier ou la profession. L élève en alternance travail-études dans votre entreprise est dans un processus de formation. L appréciation de son travail et de ses attitudes professionnelles devient un moyen, pour l élève, de mesurer sa progression, et a une valeur hautement formatrice. L offre d emploi qui fait décrocher Même lorsqu il fait preuve d une excellente performance, l élève en alternance travail-études dans votre entreprise est dans un processus de formation. Il faut éviter de lui offrir des perspectives d embauche qui pourraient l inciter à abandonner ses études avant la fin de son programme d études. Au contraire, encouragez l élève à continuer sa formation et patientez : le résultat n en sera que meilleur et durable. Ainsi, l élève autant que l entreprise, seront gagnants à moyen et à long terme. 21

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Esthétique Secteur de formation : Soins esthétiques Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5035 Nombre d'unités : 90 unités Durée de la formation : 1350 heures Objectifs du programme : Acquérir

Plus en détail

Guide du superviseur en entreprise

Guide du superviseur en entreprise Service Alternance Travail-Études et Placement Les conditions gagnantes Guide du superviseur en entreprise Pour que l embauche d un stagiaire soit une réussite, les conditions suivantes doivent être remplies

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Une stratégie éducative L alternance travail-études (ATE) est une stratégie éducative comportant des sessions où

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

La date limite pour transmettre le formulaire est le :

La date limite pour transmettre le formulaire est le : Alternance travail-études Évaluation de stage en milieu de travail / formulaire de suivi des heures Gestion de réseaux informatiques stage Nom de l entreprise : Nom du superviseur de stage : Nom du stagiaire

Plus en détail

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis.

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis. ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du au EVALUATION DU STAGE Acquis Non acquis Absences pendant le stage : jours Date et Signatures : Stagiaire

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE

SERVICES AUX PERSONNES ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE EFFECTUER UN SOIN VISAGE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 8 SERVICES AUX PERSONNES ORIENTATION D'ETUDES : ESTHETICIEN/ESTHETICIENNE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE EFFECTUER UN SOIN VISAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE

Plus en détail

Compagnonnage en milieu de travail

Compagnonnage en milieu de travail Programme d apprentissage en milieu de travail Compagnonnage en milieu de travail Outil de référence pour compagne et compagnon Technicien et technicienne de véhicules récréatifs Note Dans le but d alléger

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

Dans une séquence de mise en œuvre de compétences, les heures réalisées en milieu de travail s ajoutent en totalité à la durée du programme d études.

Dans une séquence de mise en œuvre de compétences, les heures réalisées en milieu de travail s ajoutent en totalité à la durée du programme d études. LA SÉQUENCE DE MISE EN ŒUVRE DE COMPÉTENCES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES VISE L APPLICATION, DANS L EXERCICE DE LA FONCTION DE TRAVAIL, D UNE OU DE PLUSIEURS COMPÉTENCES OU ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES DU PROGRAMME

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Commission de la santé et de la sécurité du travail 1 Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un de nos stagiaires en stage dans votre entreprise. Le rôle des entreprises est primordial dans la formation des futurs travailleurs. Elles participent

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Pour les employeurs et les stagiaires Gestion de commerces Techniques de l informatique Gestion de réseaux informatiques Techniques de l informatique

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Évaluation des apprentissages en formation professionnelle L évaluation des apprentissages fait partie intégrante de l enseignement. L APEQ vous propose ici un document qui devrait vous permettre de clarifier

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Nom du tuteur Nom du stagiaire Formation préparée POUR LES EMPLOYEURS, À PARTAGER AVEC LEURS COLLABORATEURS! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial Le tuteur est

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Collège Essor 2700, Rachel Est, Montréal (QC) H2H-1S7 Tél. 514 525-5551 Téléc. 514-525-3777 www.collegeessor.com

Collège Essor 2700, Rachel Est, Montréal (QC) H2H-1S7 Tél. 514 525-5551 Téléc. 514-525-3777 www.collegeessor.com Collège Essor 2700, Rachel Est, Montréal (QC) H2H-1S7 Tél. 51 525-5551 Téléc. 51-525-3777 www.collegeessor.com Madame, Monsieur, Le Collège Essor offre une gamme riche et diversifiée de formations courtes

Plus en détail

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs LA GESTION DU RENDEMENT Plan Introduction 1.1. Définition 1.2. Gestion du rendement dans une entreprise 1.2.1. Étapes d un processus de gestion du rendement 1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées

Les personnes âgées et les personnes en fin de vie. L animation Conduire des ateliers spécifiques en lien avec les besoins des personnes âgées CFPC Formation Professionnelle Sommaire Les personnes âgées et les personnes en fin de vie 9 heures Repérer, pour mieux y répondre, les phases de la fin de vie. Comment prendre soin des personnes âgées

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Les compétences de base et la communication dans les Secteurs du Tourisme et des Loisirs Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES TOUT AU LONG DU PROJET : SOUTIEN DES ACTEURS DE L ENTREPRISE, PRÉPARATION ET SOUTIEN DES ÉLÈVES 42 Pour mettre en application des programmes d études

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Coiffeuse ou coiffeur

Coiffeuse ou coiffeur Description du métier Coiffeuse ou coiffeur Les coiffeuses et les coiffeurs proposent des coiffures en tenant compte des goûts, de la personnalité, des traits, des caractéristiques des cheveux et des tendances

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-008. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-008. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Accueil et intégration du nouveau personnel et du personnel en période d essai NUMÉRO : DRH-008 EN VIGUEUR : Le

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS Dispositif de Formations de formateurs 1 RÉUSSIR SON PARCOURS Vous souhaitez : Devenir formateur permanent ou occasionnel Obtenir une certification de formateur Vous perfectionner dans votre métier Réaliser

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Automne 2013 Responsable de la formation : Hélène Martin 418 629-4190, poste 5225 Type de sanction : Attestation d études

Plus en détail

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions 1) Comment se fait le partage des responsabilités en matière de

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) MARS 2011 Conseil québécois des ressources humaines en tourisme 1 AVANT-PROPOS Ce guide d implantation s adresse spécifiquement

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Formulaire d appréciation de la performance

Formulaire d appréciation de la performance Formulaire d appréciation de la performance Personnel en période de probation ou d essai et personnel temporaire Nom et prénom de l employé(e) Numéro d employé (Matricule) Titre Unité administrative Date

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION RENFORCER LA QUALITE DE SON ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE OBJECTIFS DE LA FORMATION OBJECTIF GENERAL Acquérir les bonnes pratiques et attitudes afin de gagner en aisance, efficacité

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière DEP en ÉLECTRICITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Affluents (450) 492-3411 C

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage Cadre des bénévoles Centre-Femmes du Grand-Portage Printemps 2012 Préambule Le bénévolat est un geste libre (volontaire), une contribution qui vise le développement de la personne et de la collectivité.

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion Trousse du présentateur 2014-2015 Cégeps Technique de comptabilité et de gestion _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec. Celle-ci

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF

PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF PROFIL DE COMPÉTENCES DU GROUPE DE SOUTIEN ADMINISTRATIF 00 Introduction Qu est-ce qu un profil de compétences? Les compétences sont des manifestations comportementales spécifiques des connaissances, des

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Les services de la SOFAD

Les services de la SOFAD Les services de la SOFAD Un volet essentiel de sa mission Marcelle Parr, conseillère recherche et développement 1946: Création des cours par correspondance (DGFD) 1972: Création de la Télé-Université 1988:

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

CONTRAT PEDAGOGIQUE TRIPARTITE

CONTRAT PEDAGOGIQUE TRIPARTITE CONTRAT PEDAGOGIQUE TRIPARTITE Réunissant : Nom de l'étudiant 1 : Nom du praticien formateur: Nom du conseiller aux études : contact: contact: contact: Se déroulant à : (Coordonnées du lieu de formation

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Formation au métier de conseiller en image

Formation au métier de conseiller en image Cette formation s adresse aux personnes ayant l envie de se reconvertir dans le conseil en image et ayant la volonté et la motivation d acquérir un complément à leur formation initiale grâce à des techniques,

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Enseignant PNL Certifié a PARIS

Enseignant PNL Certifié a PARIS La formation d'enseignant certifiée INLPTA se compose de 151 heures passées en salle de cours pendant lesquelles vous aurez l'opportunité d'intégrer les techniques de formation et les mettre en pratique

Plus en détail

Certificat encadrant opérationnel d équipe

Certificat encadrant opérationnel d équipe Certificat encadrant opérationnel d équipe Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) : Encadrant Opérationnel

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail