Même si les printemps s additionnent L ÉTÉ ARRIVE ET LES VACANCES AUSSI!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Même si les printemps s additionnent L ÉTÉ ARRIVE ET LES VACANCES AUSSI!"

Transcription

1 Volume 5, numéro 1, juillet 2007 Même si les printemps s additionnent L ÉTÉ ARRIVE ET LES VACANCES AUSSI! André J. Boucher Président Le coin de la rue est deux fois plus loin qu avant! Et ils ont ajouté une montée que je n avais jamais remarquée. J ai dû cesser de courir après le bus parce qu il démarre bien plus vite qu avant. Je crois qu on fait les marches d escalier bien plus hautes que dans le temps! L hiver, le chauffage est beaucoup moins efficace qu autrefois. Puis, avez-vous remarqué les petits caractères que les journaux se sont mis à employer? Les jeunes eux-mêmes ont changé! Ils sont bien plus jeunes que lorsque j avais leur âge! Et d un autre côté, les gens de mon âge, sont bien plus vieux que moi! L autre jour, je suis tombé sur une vieille connaissance, il avait tellement vieilli qu il ne me reconnaissait pas! Tout le monde parle si bas qu on ne comprend quasiment rien. On vous fait des vêtements si serrés, surtout à la taille et aux hanches, que c est désagréable! Je réfléchissais à tout cela me faisant la barbe ce matin! Ils ne font plus d aussi bons miroirs qu il y a soixante ans. BONNES VACANCES À CHACUN DE VOUS ET PROFITEZ-EN PLEINEMENT! sommaire Même si les printemps s additionnent 1 Vie de section: centre-du-québec, Outaouais 12 Congrès Vie de section: Laval et Seigneurie-des-Milles-Iles 13 Nouvelles de l assemblée générale 4-9 Au sujet des assurances / Rigolons un peu 14 Coin bloc-notes / nouveaux membres 10 Fraudes bancaires / Rigolons un peu 15 L indexation de nos rentes de retraite / décès 11 Informations générales / Annonce La Personnelle 16

2 CONGRÈS 2007 Digne de celui d une association professionnelle! «Nous nous souviendrons de vous mais aussi de la Beauce d hier et d aujourd hui» par Gilles Gaudet Témoignages éloquents L accueil chaleureux réservé aux congressistes, le choix judicieux des activités, le respect de l horaire, une organisation sans faille, le tout baignant dans un climat de cordialité, de gentillesse En somme, un congrès qui a permis aux participants de se retrouver et de se ressourcer dans une ambiance détendue et enrichissante. Tels sont les propos glanés ici et là dans les couloirs du congrès! Taux de satisfaction éloquent Les participants ont pu vivre un congrès à la hauteur de la réputation des beaucerons. Si l on en juge par l évaluation écrite que 83 participants ont complétée et remise au comité organisateur avant leur départ, la note de passage parle d elle-même: 97,5% (très bien et excellent) a été accordé au «congrès dans son ensemble». Alors que les activités du vendredi après-midi récoltaient une cote de 100 % d appréciation, les ateliers quant à eux recevaient (ceux du jeudi après-midi : 91 % tandis que ceux des personnes qui accompagnaient attribuaient un 98 % pour leurs activités du vendredi matin pendant que les membres participaient à leur assemblée générale annuelle). Programme diversifié axé sur l authenticité et la simplicité Le comité organisateur a su présenter un programme tout aussi varié qu intéressant et divertissant. En effet, une fois passé à l accueil, le participant pouvait, quelques pas plus loin, faire la rencontre d excollègues de sa famille professionnelle, découvrir dans l enceinte regroupant les généreux exposants «certains produits du terroir tels ceux de l érable, de charcuterie, de bons fromages, sans oublier ceux de la pomme ; des 2 magnifiques pièces d artisanat, des nouveautés en librairie en plus de pouvoir trouver réponse à un certain questionnement relatif aux assurances auto, habitation, vie et santé» fermaient la boucle! Le jeudi, 7 juin après-midi, après l ouverture officielle du congrès, tous ont apprécié la qualité des personnes ressources et le contenu des ateliers. Vint la balade à la cabane à sucre chez Aurélien qui a fait vibrer bien des cordes, déguster des œufs dans le sirop d érable (une première pour plusieurs congressistes); se délecter de tire à l érable sur la neige (un 7 juin, faut l faire!) visiter une cabane d antan conservée sur les «4 épingles», tout en gardant son cachet d autrefois (cela a fait revivre des souvenirs de jeunesse dans le cœur des visiteurs retraités ébahis ) Le retour sur les lieux du congrès en fin d après-midi, agrémenté d un cocktail a facilité les retrouvailles et préparé l estomac pour déguster le copieux repas servi avec attention par le personnel de l Hôtel / Auberge Benedict Arnold. Pour terminer cette journée fort bien remplie, tous se souviendront de la prestation inoubliable fournie par la CHORALE LA BONNE CHANSON de la FADOQ de Ville de Saint-Georges. En effet, pendant plus de 90 minutes, les quelque 40 chanteurs ont présenté les plus belles chansons de leur répertoire. C est dans l enthousiasme que les congressistes ont mis leur voix à l épreuve en chantant avec les choristes les refrains bien connus des 11 chansons au programme qui, d ailleurs, a été prolongé d une bonne demi-heure supplémentaire en réponse aux applaudissements nourris des congressistes heureux qui en redemandaient Voici quelques titres de ces chansons qui vous diront certainement quelque chose : On prend toujours un train pour quelque part Gilbert Bécaud Je reviens chez nous Jean-Pierre Ferland J ai pour toi un lac Gilles Vigneault C est beau la vie Jean Ferrat Les enfants du Pirée Popularisée par Dalida Quand les hommes vivront d amour Raymond Lévesque

3 CONGRÈS 2007, la suite Digne de celui d une association professionnelle! Le lendemain, vendredi, 8 juin, une fois l assemblée générale terminée, les conjoints ou conjointes de retour de leur activité de l avant-midi, ont eu l occasion de fraterniser à nouveau autour de la table de l Auberge Benedict Arnold. Mais avant de prendre le chemin du retour, une dernière tournée en Beauce par un beau soleil d après-midi permit d incruster d autres souvenirs de la région : visite des Maisons miniatures; Musée Victor Bélanger et Village des défricheurs alors que d autres optaient pour le golf pendant que certains s en donnaient à cœur joie sur les magnifiques sentiers cyclables de Ville de Saint-Georges. Ainsi se terminait le congrès 2007 dans cette belle région du Québec méconnue de plusieurs! Ce fut agréable de se retrouver dans ce si beau coin de notre pays. Le prochain rendez-vous aura lieu en Dès que l endroit sera connu, nous nous empresserons de vous le faire connaître. Encore une fois chapeau et MERCI à vous, membres du comité organisateur : Jean-Guy Isabel, président du comité; Guy Roy, secrétaire; Jules Caron, trésorier; Yves K. Laflamme, protocole et animation; Georges Pelletier, thématique; André J. Boucher, représentant du CA de l ACREQ LE COMITÉ ORGANISATEUR A LE DERNIER MOT! Collaboration : Guy Roy, secrétaire du comité organisateur Merci Gilles! Le Congrès de l ACREQ est déjà derrière nous. On a beaucoup parlé d organisation, de réalisation, d activités mais un élément essentiel doit être ajouté à cette liste: la présentation, la promotion, la visibilité qui a été rendue possible dans «le Rassembleur», par Gilles Gaudet. Le comité organisateur a fait sa part de boulot puis, vint le temps de mettre ses idées en pages. Nous avons eu droit à une grande disponibilité pour l échange d informations et les corrections d épreuves que ce soit par télécopieur, par courriel ou même une heure de téléphone avec casque d écoute pour ne rien manquer. Le produit monté et imprimé nous a toujours surpris par sa grande qualité tant au point de vue visuel que sur le respect de l information fournie. De la Beauce, nous tenons donc à dire Merci à toi, Gilles, pour ta participation à la réussite de ce Congrès. 3

4 ACREQ PRINCIPALES NOUVELLES DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Ville de Saint-Georges 8 JUIN 2007 Par Gilles Gaudet L assemblée générale, malgré un programme relativement chargé, s est déroulée dans un climat de détente. L intérêt y était, des remarques à la fois judicieuses et positives ont été formulées, un ambitieux plan d action a été adopté pour la prochaine année et surtout, l horaire prévu a bien été respecté Nous soumettons, pour le bénéfice de ceux qui n ont pas pu y participer, l essentiel des informations et décisions précises. NOMBRE DE PARTICIPANTS 78 membres (sur 1159), soit 6,73% ont répondu «présent» et participé activement à l assemblée générale. Ils provenaient de 30 sections différentes (sur 46) à travers la province. Fait à noter, mesdames Thérèse Bouchard et Rosa Roy ont démontré une fois de plus leur courage en faisant honneur à la section Baie James et à leur Association. L aller-retour de Chibougamau à Ville de Saint-Georges leur a permis comme elles se plaisaient à le répéter de venir se ressourcer, de se mettre à la page puis, en même temps, d encourager leurs dirigeants tout en se payant une p tite sortie pour l occasion. Bravo à ces dames ainsi qu à tous ceux et celles qui ont parcouru semblables distances pour la cause. Des gestes à imiter par d autres dans l avenir! RAPPORT ANNUEL Le vice-président de l ACREQ, Gilles Gaudet a préparé et présenté, au nom du conseil d administration, le rapport des activités que le C.A. a menées afin de donner suite aux dix objectifs retenus par l assemblée générale de juin 2006 tenue à Lévis. Suite à la présentation du rapport de 22 pages, les participants ont pu émettre leurs commentaires et poser leurs questions de clarification auxquelles chaque porteur de dossier s est empressé de répondre à la Présentation du rapport annuel par Gilles Gaudet grande satisfaction des membres. L assemblée a vigoureusement et chaleureusement applaudi la qualité et le contenu de cette pièce maîtresse présentée à l assemblée, s en déclarant satisfaite et impressionnée par l ampleur du travail et des réalisations accomplis par leurs officiers au cours des douze derniers mois. Vous voulez prendre connaissance du rapport annuel? Vous en désirez un exemplaire? Eh bien, les internautes peuvent rapidement le faire en cliquant sur le site web de l ACREQ de la façon courante et habituelle. Si vous êtes un «non branché» vous n avez qu à en formuler la demande au secrétariat de l ACREQ. L on s empressera de vous faire parvenir votre copie gratuitement. RAPPORT DU VÉRIFICATEUR Dans son rapport pour l année d exercice terminée le 30 avril 2007, le vérificateur Denis Bolduc, comptable agréé, démontre des revenus de l ordre de $ et des dépenses de $ libérant ainsi un surplus d exercice de $. Le surplus accumulé à cette date est de $. BUDGET Le trésorier, Gilles Hébert a présenté, au nom du Conseil d administration, sa recommandation de prévisions budgétaires pour l année Les revenus, basés sur un effectif de membres, prévoient des recettes globales de $ et des dépenses du même ordre. Après une brève période de questions, l assemblée a adopté intégralement ledit budget pour la prochaine année. 4

5 ACREQ Ville de Saint-Georges PRINCIPALES NOUVELLES DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, la suite 8 JUIN 2007 Par Gilles Gaudet PLAN D ACTION L assemblée générale s est dotée d un ambitieux plan d action. Elle a, du même souffle, mandaté le conseil d administration de tout mettre en œuvre pour le réaliser. Voici donc ci-après les objectifs ainsi que les moyens retenus : 1. TRAVAILLER RÉSOLUMENT À LA POURSUITE DE L AMÉLIORATION DU REVENU À LA RETRAITE DE NOS MEMBRES En poursuivant activement les travaux entrepris avec l Alliance des associations de retraités et, si nécessaire, d autres groupes partageant notre objectif afin d obtenir : la correction à la désindexation partielle de nos rentes de retraite. une juste représentativité des retraités pour influencer les instances décisionnelles et faire changer la législation ayant un effet négatif sur leur revenu à la retraite. En informant régulièrement les membres des résultats de nos démarches. En évaluant, avec nos alliances stratégiques, la pertinence de mobiliser systématiquement le plus grand nombre de membres dans nos actions collectives. 2. SE PRÉOCCUPER CONSTAMMENT DU DÉVELOPPEMENT DE SERVICES RÉPONDANT VÉRITABLEMENT AUX BESOINS DES MEMBRES EN MATIÈRE D ASSURANCE AINSI QU EN D AUTRES MATIÈRES DE NATURE ÉCONOMIQUE En s assurant d une participation adéquate à toute table de consultation visant d abord à établir le besoin de nos membres puis, également la gestion et le renouvellement de nos régimes d assurance collective (maladie et vie). En améliorant, pour le bénéfice de nos membres, le contenu de l entente de partenariat avec La Personnelle, en matière d assurance automobile et habitation. En travaillant à la recherche de rabais et de gratuités, ou l obtention d autres bénéfices ou privilèges qui pourraient être reconnus à tout membre en règle de l Association, sur présentation de sa carte de membre. 3. DÉVELOPPER DES PARTENARIATS POUR LA DÉFENSE DES DROITS DES RETRAITÉS EN MATIÈRE DE FISCALITÉ, DE LUTTE À LA PAUVRETÉ, DE SANTÉ OU DE TOUT AUTRE DOSSIER AFFECTANT LA CONDITION DE VIE DES AÎNÉS DE NOTRE SOCIÉTÉ En saisissant, avec d autres groupes du secteur public et parapublic préoccupés par ces questions, toute occasion pour établir et entretenir des contacts avec ces groupes ou organisations qui ont à cœur la défense de causes qui sont chères à nos membres ainsi qu aux aînés de notre société. En s exprimant dans tout autre dossier d intérêt public. 4. DÉVELOPPER DES RELATIONS INTER- ASSOCIATIONS En encourageant des membres d une section ou d une région à participer à des activités sociales organisées par et pour des membres de l ACREQ et de l AQDER. En poursuivant la réflexion sur un éventuel regroupement de nos forces avec d autres associations dont les objectifs et la mission sont compatibles aux nôtres. 5. POURSUIVRE LE DÉVELOPPEMENT DES SERVICES DE SECRÉTARIAT DE NOTRE ASSOCIATION Par une prise en charge graduelle de l ensemble des tâches administratives requises pour le bon fonctionnement de notre Association. 6. AUGMENTER LES EFFECTIFS ACTUELS DE L ASSOCIATION PAR UNE PRÉOCCUPATION CONSTANTE DE L ADHÉSION DE NOUVEAUX RETRAITÉS, MEMBRES En confiant à un des membres de l Association, sous l autorité du conseil d administration, la charge exclusive du dossier «recrutement», dont le mandat sera : de s assurer de la collaboration des présidents de section de l ACSQ en vue d identifier plus rapidement les 5

6 ACREQ Ville de Saint-Georges PRINCIPALES NOUVELLES DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, la suite 8 JUIN 2007 Par Gilles Gaudet PLAN D ACTION , fin retraités qui ont pris ou qui prendront leur retraite dans un avenir rapproché. de recruter de nouveaux membres chez d excollègues de travail ou non, de l éducation, notamment en établissant des contacts avec les cadres retraités des Cégeps situés dans le territoire des sections ou régions ainsi que par la visite des membres du conseil d administration, entre autres. 7. MAINTENIR ET DÉVELOPPER DES MODES DE COMMUNICATION APPROPRIÉS En poursuivant la publication régulière du bulletin «le Rassembleur», qui, par sa fréquence et son contenu, cherche à répondre aux besoins des membres dont ceux déjà exprimés lors de la consultation effectuée en avril En remettant à tout nouveau membre, les informations pertinentes usuelles concernant l Association. En poursuivant la mise à jour régulière du fichier «membres» et du bottin électronique des effectifs. En communiquant le plus souvent possible par des moyens électroniques avec nos membres et les présidents de section. En effectuant sur le site Web de l ACSQ une mise à jour régulière de la banque 6 d informations destinées principalement aux membres de l ACREQ. 8. PRÉVOIR L ORGANISATION D UN CONGRÈS DES MEMBRES EN 2009 En lançant le plus rapidement possible une invitation auprès de nos membres afin d obtenir une région ou une section intéressée à relever le défi d une telle organisation. En apportant le support nécessaire au Comité organisateur dans l amorce de ses activités. 9. PROMOUVOIR LA VIE ASSOCIATIVE DES MEMBRES DES SECTIONS En confiant à une personne ressource ayant une bonne connaissance de notre organisation et de notre fonctionnement le mandat de préparer le contenu d un programme complet de formation destiné à tous les présidents de section et à leurs adjoints, afin de les conforter dans leurs connaissances de l Association, dans leur véritable rôle d animateur de milieu et de les dynamiser en tant que représentants indispensables dans notre structure, auprès des membres. En continuant à soutenir l action du président de section : Par la fourniture régulière d une documentation complémentaire utile à l animation des membres de son milieu afin de mieux être en mesure de répondre à leurs besoins. Par la transmission, une fois adoptée, d une copie des procès-verbaux des réunions du conseil d administration. Par l utilisation du courrier électronique comme moyen privilégié de communication auprès des détenteurs d une adresse électronique. Par l assurance, sur invitation, d une présence aidante et assidue d un ou plusieurs membres du Conseil d administration dans la section. 10. FAVORISER LE RAPPROCHEMENT INTERGÉNÉRATIONNEL En sollicitant la contribution de nos membres pour la mise en valeur et la promotion des activités qui existent déjà dans nos rangs et qui favorisent les relations entre les générations. En diffusant les résultats de l inventaire recueilli auprès de nos membres au cours de l année En utilisant les médias régionaux pour faire connaître localement, après adaptation appropriée, ces mêmes résultats. En identifiant d autres actions qui pourraient être prises pour faire connaître l implication de nos collègues en ce domaine. En s associant à des jeunes dans des activités particulières à déterminer suite à une consultation auprès de nos membres à cet effet.

7 ACREQ Ville de Saint-Georges PRINCIPALES NOUVELLES DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, la suite 8 JUIN 2007 Par Gilles Gaudet ÉLECTIONS L assemblée générale a élu pour un terme de 2 ans (années impaires ) les officiers suivants : Au poste de vice-président Au poste de trésorier H.-Jules Sauvé (section Seigneurie-des-Mille-Îles) Gilles Hébert (section Outaouais) Au poste de directeur Le poste, détenu depuis 2005 par Paul-Henri Tremblay (section De La Jonquière), sur recommandation du conseil d administration n a pas été soumis à l élection. La fin du terme a plutôt été prolongée d une année afin de respecter l article 16.2 des règlements de l ACREQ qui prévoit que l élection au poste de directeur doit avoir lieu les années paires. Cette façon de faire, acceptée par l assemblée générale, a permis de corriger l irrégularité observée. Le mandat de Paul-Henri Tremblay à ce poste a donc été prolongé d une année. La fin de son terme ayant ainsi lieu en 2008 (année paire), il sera alors soumis à la procédure d élection selon les règlements. 7

8 ACREQ Ville de Saint-Georges PRINCIPALES NOUVELLES DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, la suite 8 JUIN 2007 Par Gilles Gaudet ÉLECTIONS, la suite Le conseil d administration de l ACREQ est donc ainsi composé: André J. Boucher, président Section Capitale H-Jules Sauvé, vice-président Jean Gay, secrétaire section Seigneurie-des-Mille-Îles Hautes-Rivières section Gilles Gaudet quitte le conseil d administration J ai annoncé au c o n s e i l d administration il y a plusieurs mois que je ne solliciterais pas un nouveau mandat à la fin de ce terme (2007). En effet, après avoir consacré dix (10) années de travail intensif au sein de l Association, j ai décidé de passer mon tour, laissant ainsi la place pour du sang neuf, ce qui aura l avantage d amener un peu de renouvellement au sein de l équipe. De 1997 à 2000, j ai travaillé comme collaborateur au bulletin P TIT TRAIN qu était l En Bloc du Regroupement des retraités de l Association des cadres scolaires du Québec. En juin 2000, j étais élu secrétaire-trésorier au Conseil d administration du Regroupement des retraités de l ACSQ, lors de l assemblée générale qui avait lieu à Saint-Jovite. De secrétaire-trésorier, je devenais, à l élection 2003, vice-président de la nouvelle Association autonome (ACREQ) qui s est détachée de l ACSQ cette même année. Dans le partage des tâches au sein du C.A. j ai accepté de m occuper, entre autres, du dossier «communications». C est ainsi que j assume depuis ce temps (2003), la responsabilité du présent bulletin «le Rassembleur» en plus de jeter un œil discret sur certains écrits quand ce n est pas la prise en charge complète de la rédaction de documents d importance, notamment le «rapport annuel» du Conseil d administration. J ai travaillé avec passion avec mes collègues du conseil d administration que je salue et à qui j offre mes voeux de succès! Les dossiers qu ils auront à poursuivre au cours de la présente année et les nouveaux qu ils auront à initier sont nombreux. Je suis fier du travail accompli et lorsque je jette un regard sur le passé depuis le début de mon implication dans notre Association, je suis stupéfait de constater L INCROYABLE CHEMIN PARCOURU Pourtant, je sais aussi qu il en reste tant à faire. J ai fait ma part. Je souhaite que d autres se placent en ligne pour en faire autant. C est le seul moyen d espérer voir avancer les choses. Je vous salue tous. Je vous assure que je ne m éloignerai pas de la bergerie et demeurerai un membre convaincu, actif et intéressé. Je souhaite que de plus en plus de nos membres prennent la résolution dans leur cœur de travailler au recrutement de nouveaux membres, à l amélioration du taux de participation de nos membres ainsi qu à la bonne marche de notre Association. Au revoir! Passez un bel été. Au plaisir de vous serrer «la pince» à la prochaine occasion! 8

9 ACREQ Ville de Saint-Georges PRINCIPALES NOUVELLES DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, la suite 8 JUIN 2007 Par Gilles Gaudet Hommage et reconnaissance à Gilles Gaudet Pour le bénéfice des lecteurs, nous reproduisons ci-après le texte de l hommage qui lui a été lu à la fin de l assemblée générale tenue à Ville de Saint-Georges, par le président André J. Boucher. «Gilles! Les membres de l ACREQ sont peinés de te perdre comme membre de leur conseil d administration. Même si nul n est irremplaçable, il est triste de voir s éloigner celui qui a toujours été un collaborateur éclairé, responsable, habile et compétent. Nous te remercions pour toutes les années que tu as consacrées aux membres de l ACREQ, à la défense de leurs droits et à l amélioration de leurs conditions de vie. Le président remet le texte de l hommage qu il lui a lu. Nous te remercions pour ton implication dans l information aux membres et dans le développement de moyens de communications efficaces et bien conçus. Ta collaboration à «l En-Bloc» et à «le P tit train» a conduit à la création du «le Rassembleur» dont tu as assuré la coordination, la supervision du contenu et la qualité de la langue. Pour tout cela, Merci! Membre et secrétaire-trésorier du REGROUPEMENT DES RETRAITÉS DE L ACSQ de juin 2000 à juin 2003 et vice-président de l ACREQ depuis sa fondation en juin 2003, tu as toujours été pour tes collègues du conseil d administration un travailleur acharné, minutieux, très consciencieux dans tout ce que tu fais. Ton esprit de logique et d analyse, ta capacité à dégager l essentiel de situations complexes, nous manqueront. Tu as beaucoup donné de ton temps et de ta personne à notre Association. Aujourd hui, tu as décidé de passer le flambeau à d autres pour te consacrer à de nouveaux engagements tout en jouissant un peu plus du temps libre que permet la retraite. Puisse la santé te permettre de vivre de nombreux et agréables jours parmi les tiens et de poursuivre ta découverte du monde. En hommage pour tout ce que tu as généreusement fait pour les membres de l ACREQ, nous te remettons un chèque de 300,00 $ comme contribution à l achat d un cellier. Nous espérons que les précieux vins qui y mûriront, te rappelleront de bons souvenirs et te feront grand bien.» De la part de tous les membres de l ACREQ, encore MERCI! Paul-Henri Tremblay remet le cadeau à Gilles Gaudet André J. Boucher, président Jean Gay, secrétaire Gilles Hébert, trésorier Paul-Henri Tremblay, directeur 9

10 COIN BLOC-NOTES Gilles Gaudet FERMETURE DU BUREAU DE L ACREQ CHANGEMENT À L ADRESSE CIVIQUE? À L ADRESSE COURRIEL? AU NUMÉRO DE TÉLÉPHONE? Nous vous rappelons l importance de communiquer tout changement (à votre adresse, téléphone ou adresse courriel) au secrétariat. Numéro de téléphone : , poste 225. En cas d absence, laissez le message à la boîte vocale. C est notre clef de communication et de transmission de toute information qui vous concerne. À l occasion des vacances annuelles d été, le bureau de Québec, arrondissement Sainte-Foy, sera fermé du 13 juillet au 24 août Pour toute situation d urgence, prière de communiquer avec votre président de section ou le membre du conseil d administration responsable de votre région. LE C.A. ANNONCE SES VISITES DANS LES RÉGIONS DÉCÈS Prenez déjà note du calendrier des réunions du Conseil d administration pour l année Veuillez noter que 2 déjeuners sont prévus avec les membres en région ainsi que 3 autres rencontres de membres de sections ou de groupes de section d une même région. Voici son calendrier. Les invitations et précisions suivront auprès des membres des sections concernées le moment venu. Soyez attentifs! 5 et 6 juillet 2007 Québec Pas de rencontre de membres 6 et 7 septembre 2007 Longueuil Déjeuner rencontre avec les membres 15 et 16 novembre 2007 Montréal Rencontre des membres 17 et 18 janvier 2008 Trois-Rivières Rencontre des membres 20 et 21 mars 2008 Saguenay Déjeuner rencontre avec les membres 24 et 25 avril 2008 Rimouski Rencontre des membres 5 et 6 juin 2008 Québec Assemblée générale Nous apprécions connaître les noms des membres qui sont décédés. Vous êtes souvent les premiers à en être informés. Nous vous remercions à l avance de nous en faire part (nom du défunt, date de décès et section). Nous transmettrons cette information dans le bulletin qui suivra et ce, pour le bénéfice des membres qui auraient pu les connaître. Merci de votre collaboration. BIENVENUE AUX 10 NOUVEAUX MEMBRES Nom, prénom Section Nom, prénom Section Nom, prénom Section Bernier, Michel Baie-desChaleurs Gagné, Nicole Mauricie Laflamme, Normand Louis-Hémon Dallaire, Dolorès De La Jonquière Girard, J. Marie Rives-du-Saguenay Larose, Pierre Mauricie Dubois, Jean-Guy Outaouais Gratton, Michel Seigneurie-des-Mille Iles Massicotte, Pierre Rive-Sud Fournier, Jean-Guy Navigateurs 10

11 L'INDEXATION DE NOS RENTES DE RETRAITE Revue du dossier Collaboration: Jean Gay Source: bulletin AAR juin 2007 RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS RÉCENTES Le Groupe de travail réunissant les 7 associations les plus représentatives des retraités des secteurs public et parapublic «AAR, ACREQ, APRQ, AQDER, AQRP, AREQ, RIIR» auxquels se sont joints les associations anglophones «ACRA ET QART» a tenu à ce jour 11 réunions. Un des points importants est le suivi à la Loi 27 qui donne la possibilité aux associations de retraités de nommer un représentant aux Comité de retraite du RRÉGOP, du RRPE et au Conseil d'administration de la CARRA. Le Groupe a formé un comité de candidatures ainsi qu un comité de sélection et a ensuite préparé des recommandations à formuler au gouvernement. M. Robert Gaulin a été nommé au Conseil d'administration, M. André Bruneau au Comité de retraite du RRÉGOP et M. André Vaillancourt au Comité de retraite du RRPE. Un premier pas dans la bonne direction pour assurer notre représentation. Les démarches pour l'obtention d'une Table de travail ont repris dès le résultat des élections connu. Démarches auprès du Premier Ministre, de la Présidente du Conseil du trésor et de la nouvelle Ministre responsable des aînés, Mme Marguerite Blais. LE 13 JUIN 2007 À L ASSEMBLÉE NATIONALE : ON A RAPPELÉ NOS 25 ANS D APPAUVRISSEMENT! Mercredi, le 13 juin, après des démarches menées par le Groupe de travail auprès des 3 partis de l'assemblée nationale, un député de l'adq, M. Hubert Benoit, a accepté de présenter à l'assemblée nationale une «motion sans pré-avis» pour souligner le 25 e anniversaire du décret de 1982, source de notre appauvrissement. À notre grande surprise, cette motion fut acceptée à l'unanimité. Vingt-cinq représentants des associations de retraités étaient présents dans la galerie de l'assemblée nationale dont André J. Boucher et Jean Gay pour l'acreq. Une conférence de presse s'est tenue devant le Parlement où le président de l'aar (M. André Goulet) agissait comme porte-parole du groupe des associations de retraités. Les propos tenus par André Goulet ont été diffusés le 13 juin sur les ondes de Radio-Canada à Québec au bulletin de 14 h 5. LE 18 JUIN 2007 À DRUMMONDVILLE : ON A FAIT LE POINT. Une réunion du groupe des associations de retraités avait lieu pour faire le point sur les actions entreprises concernant l'indexation des retraites et pour planifier la suite à donner aux gestes posés. Il a été décidé d'organiser, à partir de septembre 2007, certaines manifestations régionales pour éviter que nos demandes tombent dans l'oubli, pour que le «pouvoir gris» se manifeste et maintienne une pression politique sur un gouvernement minoritaire. AUTOMNE 2007 : DES RASSEMBLEMENTS RÉGIONAUX EN VUE! Pour ce faire nous utiliserons les mêmes structures et la même organisation que pour les Rassemblements régionaux de l automne 2006 qui ont été une réussite. Chaque région organisera avec l'approbation du Groupe des associations de retraités, une action propre à son milieu. Nous espérons que les présidents et présidentes de section qui seront sollicités par les responsables de région collaboreront au succès de ces actions. Serrons-nous les coudes! Au fédéral, concernant le secteur municipal et privé, un projet de loi est à l'étude pour protéger les retraités en cas de faillite d'un employeur. Nous voulons davantage : que les rentes de retraite soient considérées comme créances privilégiées en cas de faillite d'un employeur. 15 OCTOBRE 2007 À TROIS-RIVIÈRES: ASSEMBLÉE ANNUELLE DE L AAR L assemblée annuelle de l'aar est reportée à cette date. Ce report permettra à un groupe de travail de compléter l étude sur les orientations de l'alliance. À suivre. Sont décédés Rosario Boudreau, section Outaouais le 23 avril 2007 Jean-Guy Brais, section Rive-Sud le 21 mai 2007 Ronald Clermont, section Val-des-Cerfs le 22 janvier 2007 Gilles Gagnon, section Rive-Sud le 1er mai

12 VIE DE SECTION Quelques nouvelles Section CENTRE-DU-QUÉBEC Collaboration: Céline Bonneau La vie actuelle et future de la section implique la participation des membres de notre Association qui acceptent de partager quelques moments de leur agenda. Céline Bonneau, présidente de section par intérim, et Jean Gay, secrétaire de l'acreq et responsable de la section Centre-du-Québec, se sont rencontrés à Drummondville au mois d'octobre puis à Notre- Dame-du-Bon-Conseil en décembre Lors de ces rencontres, il a été question en particulier de l'amélioration de la formule d'indexation qui est toujours un dossier à suivre. Céline Bonneau et Jean Guay De gauche à droite: Nicole Turgeon Lecompte, Roger Lemoyne, Yvon Lauzière, Gaétan Janelle, Céline Bonneau et André Tardif Au mois de décembre 2006, c est au Restaurant Le Luxor de Victoriaville que quelques membres retraités de l endroit et des alentours se sont rencontrés afin d'échanger sur les activités à organiser dans leur section. Pour les membres de la région de Drummondville, c'est le mardi 13 février 2007, lors d un déjeuner rencontre, que les personnes présentes ont donné leurs idées pour la suite de l'organisation des activités de la section. Cette activité a pris place au Restaurant La Verrière du Best Western. Enfin, au début de mai 2007, lors d'une réunion tenue à Drummondville, madame Céline Bonneau acceptait la présidence de la section pour une période de deux ans. Au début juin dernier, Céline a participé au Congrès de l'acreq à Ville de Saint-Georges. Ce fut le moment idéal pour prendre contact avec d'autres présidents de section et envisager des partenariats. Une belle histoire à suivre! Section OUTAOUAIS Collaboration: Denis Bergeron Bien que peu nombreux (9), les participants à la réunion annuelle de la section, le 27 avril dernier ont été enchantés de la visite du Conseil d administration provincial. Les membres de cette section sont aussi très heureux d'avoir participé à un rapprochement avec leurs collègues, anciens directeurs d'école, lors d'un tournoi de golf. Au cours de cette rencontre, plusieurs dossiers ont été «ressassés». «Face à la lenteur de la fusion avec nos collègues issus des écoles il a été suggéré une approche par dossier. Pourquoi attendre la fusion quand certaines choses peuvent être faites tout de suite?» La demande de commentaires du responsable du bulletin «le Rassembleur», Gilles Gaudet, n'est pas restée sans réponse. D'abord, l'outaouais a une approche verte. Il faut favoriser la distribution par Internet. Pour encourager ce mode de distribution, il a été suggéré que le «provincial» partage les économies de papier, d'impression, de timbres, avec les sections. Ce serait un incitatif pour que les sections encouragent leurs membres à utiliser davantage l'internet. Aussi, pour inciter les membres à lire leur bulletin, il a été suggéré que dans le courriel qui annonce que le journal est disponible, on ajoute les «manchettes», une idée accrochante pour inciter le membre à lire assidûment son bulletin de nouvelles. Suite à cette rencontre tenue à la fin d avril, la motivation pour assister au congrès du début de juin à Ville de Saint-Georges a monté d'un, de deux, et même de trois crans Il suffit maintenant de le vérifier en parcourant la liste des participants à cette activité. Comme quoi la motivation est le moteur par excellence de nos choix! 12

13 VIE DE SECTION, la suite Section LAVAL Collaboration: Gilles Ross L assemblée générale des membres de la section Laval a eu lieu lors d un déjeuner, le 30 avril 2007, au restaurant Le Dîner Ste- Rose à Laval. Pour l occasion, quinze membres ont répondu à l appel. En raison de la démission du président de section qui a dû abandonner son poste pour raison de santé, le vice-président de l ACREQ, Gilles Gaudet a présidé l assemblée. Parmi les questions traitées qui ont retenu l attention des participants, notons qu en vertu des règlements, il devenait impératif de combler le poste de président de section et ce, pour un mandat de 2 ans. Puis, afin de faciliter la tâche du nouveau président, l assemblée a décidé de lui nommer 3 adjoints qui pourront l assister dans l exercice de ses fonctions. PARTICIPATION À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE : Les membres présents ont également convenu d utiliser le solde du budget de la section au 30 avril 2007 pour permettre à un ou quelques membres de participer à l assemblée générale de l Association devant avoir lieu à Ville de Saint-Georges au début de juin. AUTRES SUJETS : Profitant de la présence du vice-président de l ACREQ, les participants ont pu recevoir de l information à point sur :. le dossier de l indexation de nos retraites. les assurances. les communications de l ACREQ puis discuter des bonnes relations qu ils entretiennent avec l AQDER sur des sujets communs. Puis, afin de ne pas perdre comme membres les nouveaux cadres retraités, un certain nombre se sont partagé la tâche de recruteur auprès de ceux qui n ont pas encore osé faire parvenir leur adhésion à l Association. ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE SECTION ET DE SES ADJOINTS M. Roger Desbiens a été élu à la présidence de la section tandis que madame Lise Caron, MM. Jean-Louis Préseault et Jacques Boulianne ont accepté de le seconder en tant qu adjoints, dans son nouveau rôle. FÉLICITATIONS À LA NOUVELLE ÉQUIPE ET BON SUCCÈS! Section SEIGNEURIE-DES-MILLE-ÎLES Collaboration: Lucien Paquette C est le 8 mai 2007 dernier que les membres de cette section se sont réunis à Saint- Eustache. Après avoir passé en revue un certain nombre de sujets d ordre général et échangé avec le vice-président de l ACREQ sur les sujets suivants : - effectif et recrutement des non-membres - budget de la section - indexation de nos rentes de retraite - assurances - moyens de communication de l Association - assemblée générale et congrès - vie de section et activités à caractère social - élections à la section et à la viceprésidence de l ACREQ, les membres ont procédé à l élection de leur président de section pour les 2 prochaines années. ÉLECTIONS : L actuel vice-président de l ACREQ, M. Gilles Gaudet ayant décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat a cependant accepté celui de président de sa section locale. Il sera assisté de MM. Denis Lauzon et Lucien Paquette qui agiront comme adjoints. Devant l intérêt d un des leurs, H.-Jules Sauvé de se porter candidat à la viceprésidence de l ACREQ, les membres ont unanimement résolu de le soutenir en autorisant qu une partie de ses dépenses pour participer à l assemblée générale soit assumée par le solde budgétaire de la section au 30 avril 2007 comme l autorise maintenant la politique de l Association à cet effet. 13

14 AU SUJET DE NOS ASSURANCES...des résultats intéressants en 2006! Collaboration: Gilles Bourget Le 19 juin dernier, lors de la rencontre régulière du Comité consultatif des retraités (CCR), vos représentants ont pris connaissance du rapport de ristourne couvrant la dernière année civile de nos régimes collectifs d assurance. Au niveau du régime d assurance accident maladie, l écart d une part entre les primes, et d autre part les prestations et les clauses de rétention a généré pour l année 2006 un surplus de $ alors qu au niveau de l assurance vie, les activités de la dernière année ont généré un surplus de $. En tenant compte qu une partie (environ $), doit être versée au fonds de stabilisation et que la ristourne donne droit à un retour sur la taxe de vente d environ $, c est un montant de $ qui est versé au montant en dépôt au 31 mai Cette somme, augmentée des sommes résiduelles de l année précédente, pourra être utilisée en 2008 comme réduction de l augmentation de la tarification demandée par l assureur lors de la négociation des conditions de renouvellement de notre régime d assurance accident maladie OU par l application d un congé de prime. Ces bonnes nouvelles sont susceptibles TOUTEFOIS d être assombries par les incidences de «La politique du médicament du Québec», en vigueur depuis avril dernier. L impact du dégel du coût des médicaments par les fabricants est inconnu présentement. Au niveau de l assurance vie, aucune surprise. En effet la négociation effectuée l an passé a l avantage de maintenir une tarification stable à cet égard pour une période de trois ans. Seul le congé de prime pourrait avoir une influence sur les montants à payer. RIGOLONS UN PEU Gilles Gaudet Amusons-nous avec quelques perles extraites de rapports de police publiés dans une revue annuelle des policiers de la Sûreté du Québec. Ayant perdu les deux bras, le conducteur faisait de grands signes pour attirer l attention des autres automobilistes. La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière. Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l un avec l autre exactement le même jour. Le pendu est mort noyé. Il lui bottait le derrière à tour de bras. 14

15 FRAUDES BANCAIRES Gare à toi! Gare à moi! Gare à nous! Un nouveau genre de fraude par carte de crédit aurait cours depuis quelque temps. Cette tactique inquiète les autorités policières et devrait nous inquiéter aussi. En quoi consiste-t-il? Eh bien, les fraudeurs téléphonent à la maison et se font passer pour un agent de la compagnie de votre carte de crédit. Ils vous disent que présentement, il y a des transactions inhabituelles qui se font sur votre carte et ils veulent vérifier le numéro de votre carte de crédit. Le hic! Ces gens ont déjà en main VOTRE VRAI NUMÉRO DE CARTE et ils vous le disent au téléphone pour que vous le leur confirmiez. Ensuite, ils vous demandent les 3 chiffres qu il y a à l endos de votre carte. Et vlan! NE JAMAIS, AU GRAND JAMAIS, DONNER CES 3 PETITS CHIFFRES, CE NUMÉRO!!! Ces 3 petits chiffres sont là, justement, pour éviter certaines fraudes. La police ne comprend pas ce qui arrive, mais vous conviendrez qu il y a lieu pour chacun de nous d être sur nos gardes, d être vigilants. En pareil cas, il est conseillé, si vous avez un téléphone avec afficheur, de noter le numéro de téléphone de l appelant. S il n apparaît pas, demandez-lui son numéro de téléphone en lui disant que vous le rappellerez. Une fois la conversation terminée, téléphonez à la police et à votre compagnie de crédit pour les avertir qu il y a des fraudeurs qui ont en possession votre numéro de carte et donnezleur le plus d information possible. IL EST ÉGALEMENT CONSEILLÉ D ÊTRE EXTRÊMEMENT PRUDENT LORS D ACHATS SUR LE WEB. Source : France Lemire, conseillère en finances personnelles Caisse populaire Desjardins; Nathalie Savard, adjointe administrative, soutien opérationnel GRC Identité judiciaire (418) ; Mention : transférez ce message au maximum de personnes. Ceci est confirmé par la Sûreté du Québec. Sous réserve : provenance de cette information reçue par Internet sous la signature de France Lemire (conseillère en finances personnelles, Caisse populaire Desjardins) RIGOLONS UN PEU la suite Gilles Gaudet Il rédigea lui-même par écrit son témoignage oral. Toutes les entrées de la femme étant verrouillées, les deux cambrioleurs la pénétrèrent par le devant. Mort sur le coup, l homme avait déjà été victime d un accident identique l an dernier. Le mur avançait à grand pas vers le véhicule. La disparition de l enfant a été signalée par ses parents dès son retour. La femme essayait de cacher son identité derrière ses larmes. 15

16 Ecrivez-nous! Vous menez une vie active, vous êtes dynamique, engagé. Vous faites du bénévolat, vous apportez votre contribution aux niveaux paroissial, des services sociaux et communautaires, des loisirs, de la politique, auprès d organismes étrangers et internationaux. Quel que soit le type d engagement qui vous caractérise ou le milieu dans lequel vous oeuvrez, faites-le-nous connaître, partagez votre joie de vivre avec vos collègues, membres de l Association, lecteurs de ce bulletin. Pas besoin d être journaliste ou écrivain pour nous donner des nouvelles de vos activités. Fournissez-nous les grandes lignes, les éléments importants à mentionner. Nous ferons le reste Ajoutez-y des photos et vos coordonnées au cas où l on désirerait en savoir plus. Envoyez le tout à : «le Rassembleur» est le bulletin officiel de l Association de cadres retraités de l éducation du Québec (ACREQ). Nous remercions ceux qui participent au courrier du lecteur ou à d autres rubriques. Nous rappelons toutefois que les opinions émises par les auteurs ne reflètent pas nécessairement les opinions et les orientations du Conseil d administration et de l Association et n engagent que leur auteur. Édition, rédaction et correction Gilles Gaudet Mise en page Sophie Gaudet Collaboration Membres du conseil d administration Impression Impressions Intégrales Remise des textes au coordonnateur de l édition: Au moins 30 jours avant la date de publication. Pour nous joindre au sujet de ce bulletin (commentaires, communications, articles): Gilles Gaudet, coordonnateur de l édition 3149 rue Glenn, Laval, Qc H7P 1S9 Tél.: (450) téléc.: (450) Association de cadres retraités de l éducation du Québec (ACREQ) Édifice Iberville , rue de Lavigerie, bureau 170 Québec (Québec) G1V 4N3 (418) poste 225 téléc.: (418) Courriel du secrétariat: / Membres du conseil d administration de l ACREQ Date de la prochaine publication 15 octobre 2007 André J. Boucher, président Section Capitale H-Jules Sauvé, vice-président Section Seigneurie-des-Mille-Îles Jean Gay, secrétaire Section Hautes-Rivières Gilles Hébert, trésorier Section Outaouais Paul-Henri Tremblay, directeur Section De La Jonquière Dans ce bulletin, le masculin est utilisé uniquement dans le but d alléger le texte

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne.

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne. Bienvenus dans le Système de demande de subvention en ligne du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies, disponible chaque année entre le 1 er janvier et le 1 er avril pour recevoir les demandes

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 APRES-INRS Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 Local 4412 de l Édifice INRS à Québec et Local G-09 de l Édifice 18 au Campus de l IAF à Laval Étaient présents

Plus en détail

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités

Association québécoise. des directeurs et directrices d établissement d enseignement. retraités Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités La retraite, pour les ex-membres de la FQDE ou ceux 1 qui ont déjà occupé une fonction à la direction d établissement

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN Montréal, le 9 juin 2015 À toutes les présidences des sections locales À tous les exécutifs régionaux À l exécutif national SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN La sixième Assemblée générale

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Questions de retraite

Questions de retraite Questions de retraite Vous entreprenez une nouvelle étape de votre vie : la retraite. Elle sera, nous l espérons, des plus enrichissantes et remplie de nouvelles expériences. Pour cela, il vous faut la

Plus en détail

Le perfectionnement dans l industrie de la construction Une expertise, ça se construit!

Le perfectionnement dans l industrie de la construction Une expertise, ça se construit! UNE INITIATIVE DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION PRODUITE PAR LA COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC. Édition Hiver 2015 Bulletin destiné aux salariés de l industrie de la construction Le perfectionnement

Plus en détail

Si vous désirez conserver vos choix actuels, vous n avez rien à faire durant la campagne.

Si vous désirez conserver vos choix actuels, vous n avez rien à faire durant la campagne. L a campagne de réadhésion pour 2013 et 2014 arrive à grands pas. Vous êtes donc invité à faire vos choix du 19 au 30 novembre 2012. ESSENTIEL DE LA CAMPAGNE DE RÉADHÉSION Durant la campagne de réadhésion,

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

ADDIROUM: Assemblée Générale

ADDIROUM: Assemblée Générale ADDIROUM: Assemblée Générale 7 octobre 2009, 17:30, Salle 1409 - Pavillon André-Aisenstadt Membres Présents : Marcel Aubin, Yan Bergeron, Jacques Gaumond, Hélène Gravel, Yves Fredette, Jean-Yves Potvin,

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX Volume 16, numéro 5 Le 22 janvier 2014 SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX MODIFICATIONS AUX PRIMES D ASSURANCE TABLEAU DES PRIMES PAR 14 JOURS POUR L ANNÉE 2014 PRIMES APPLICABLES À LA

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Admissibilité à la retraite

Admissibilité à la retraite LA RETRAITE PROGRESSIVE LA RETRAITE Le présent document vous est transmis à titre informatif. Il ne constitue pas un outil de travail détaillé. De plus, le syndicat n offre pas le calcul de vos prestations

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective des contremaîtres syndiqués du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information

Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective des contremaîtres syndiqués du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information Novembre 2014 Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective des contremaîtres syndiqués du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information Il est temps de revoir : vos protections

Plus en détail

SUPPORT D AIDE MEMOIRE.LAVOIXDUNORD.FR

SUPPORT D AIDE MEMOIRE.LAVOIXDUNORD.FR SUPPORT D AIDE MEMOIRE.LAVOIXDUNORD.FR 1 Qu est ce que Memoire.lavoixdunord.fr? Memoire.lavoixdunord.fr est un site qui s adresse aux familles des défunts Parce que nous sommes soucieux de proposer aux

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Dossier reçu le : PARTIE RÉSERVÉE AU R.N.J.A Numéro National Junior Association délivré par le RNJA RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Coordonnées de la Junior Association que vous avez constituée

Plus en détail

Une autre belle année remplie d apprentissages et d activités qui se termine sur une belle note : la langue de chez nous! Bon été à tous!

Une autre belle année remplie d apprentissages et d activités qui se termine sur une belle note : la langue de chez nous! Bon été à tous! VOLUME 3, N 3 PRINTEMPS 2014 Dans ce numéro 2 Spectacle-bénéfice 6 Espace Bénévolat 7 Espace Grande Lecture 2014 10 Espace Apprenants 11 Calendrier des activités 12 Nos coordonnées 13 Formulaire de don

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL CONSEILS PRATIQUES À DESTINATION DES CORRESPONDANTS RÉGIONAUX

CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL CONSEILS PRATIQUES À DESTINATION DES CORRESPONDANTS RÉGIONAUX CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL CONSEILS PRATIQUES À DESTINATION DES CORRESPONDANTS RÉGIONAUX 2 CHARTE DU CORRESPONDANT RÉGIONAL (Correg) Prader-Willi France est une association nationale animée par des

Plus en détail

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016 Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études Guide 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation, de l

Plus en détail

MODULE DES ENCAISSEMENTS. Outil de comptabilisation et de transfert de revenus des établissements au Service des finances GUIDE TECHNIQUE

MODULE DES ENCAISSEMENTS. Outil de comptabilisation et de transfert de revenus des établissements au Service des finances GUIDE TECHNIQUE MODULE DES ENCAISSEMENTS Outil de comptabilisation et de transfert de revenus des établissements au Service des finances GUIDE TECHNIQUE Mai 2007 MODULE DES ENCAISSEMENTS TABLE DES MATIÈRES Présentation

Plus en détail

Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014

Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014 Introduction Société de généalogie de l Outaouais (SGO) Rapport annuel du président pour l année 2013-2014 Il me fait plaisir de vous présenter le rapport annuel pour l année 2013-2014. Vous le savez déjà,

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE CREATION D ASSOCIATION

GUIDE PRATIQUE CREATION D ASSOCIATION GUIDE PRATIQUE CREATION D ASSOCIATION Avant de déposer votre dossier à la D.R.D.J.S, n avez-vous rien oublié? Une déclaration sur papier libre Un P.V de l assemblée générale constitutive Un exemplaire

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

Ministère des Services sociaux et communautaires

Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services sociaux et communautaires FORMULAIRE DE DEMANDE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS ENGAGÉS PAR LES BÉNÉFICIAIRES DE SUBVENTION pour le Programme de formation à la langue des signes québécoise

Plus en détail

Nos partenaires annuels

Nos partenaires annuels 6 E ÉDITION : Février 2014 Nos partenaires annuels Que le temps passe vite. Nous sommes déjà rendus au mois de février 2014 et à la 6 e édition du Bulletin AJBL. Dans cette édition, vous trouverez plusieurs

Plus en détail

GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR

GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR GUIDE À L USAGE DU CURATEUR À UN MAJEUR ET DU CONSEIL DE TUTELLE AIDE-MÉMOIRE DES 8 ÉTAPES DE LA CURATELLE D UN MAJEUR TABLE DES MATIÈRES 1 S assurer du bien-être de la personne... 3 sous curatelle 2 Faire

Plus en détail

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012

Assemblée générale annuelle Alliance. Mardi 29 mai 2012 Assemblée générale annuelle Alliance Mardi 29 mai 2012 1.Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour Quorum? Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée et lecture de l ordre du jour 2. Adoption

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction.

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction. Objet Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone La date Monsieur, Madame, Mademoiselle Formules d introduction Texte Formules de conclusion signature Objet numéro d abonné, du client votre

Plus en détail

Comment remplir la demande en ligne

Comment remplir la demande en ligne Comment remplir la demande en ligne Vous allez remplir une demande en ligne de bourses de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada. Veuillez lire ce guide avant de remplir la demande. À noter

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

ÉDITION 2011 Du 24 novembre au 4 décembre 2011

ÉDITION 2011 Du 24 novembre au 4 décembre 2011 présentent ÉDITION 2011 Palais des congrès de Montréal formulaire d inscription pour les nouveaux exposants FORMULAIRE D INSCRIPTION 2011 Nom de la compagnie : (tel qu il doit apparaître dans tout le matériel

Plus en détail

Régime de soins de santé de la fonction publique

Régime de soins de santé de la fonction publique Régime de soins de santé de la fonction publique Effectuer l adhésion préalable Table des matières Introduction... i Ayez les renseignements suivants à portée de la main... 1 Protection de vos renseignements

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements

Plus en détail

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Daniel Puche, Ph.D., CEGEP de St-Hyacinthe, 2012 Ce guide se veut une référence pratique pour les enseignants-chercheurs dans leurs démarches de

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat COMITÉ ÉTUDIANT CPA DE L ESG UQAM WWW.COMITECPAESG.COM COMITÉ ÉTUDIANT CPA DU HEC Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat Nos comités étudiants En tant que

Plus en détail

Comment remplir la demande en ligne

Comment remplir la demande en ligne Comment remplir la demande en ligne Vous allez remplir une demande en ligne de bourses de la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada. Veuillez lire ce guide avant de remplir la demande. À noter

Plus en détail

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle

BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada. Direction : Lorraine Desmarais. Programme de transformation et de guérison spirituelle BIOÉNERGIE SPIRITUELLE «CORE ENERGETICS» Institut du Canada Direction : Lorraine Desmarais Programme de transformation et de guérison spirituelle MODALITÉS : ENGAGEMENT ET PAIEMENTS À vous toutes et tous

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Comment recruter autrement? Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Quels postes peuvent convenir aux retraités? Il y a probablement autant de réponses à cette question qu il y a de

Plus en détail

Statut de l Association Cenabumix

Statut de l Association Cenabumix Statut de l Association Cenabumix Lange Sébastien 4 décembre 2005 Table des matières 1 ARTICLE 1 : Constitution et dénomination 2 2 ARTICLE 2 : Buts 2 3 ARTICLE 3 : Siège social 2 4 ARTICLE 4 : Durée de

Plus en détail

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE INFORMATIONS GÉNÉRALES RELEVÉ D EMPLOI POUR LA PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 COMMUNIQUÉ IMPORTANT PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 RELEVÉ D EMPLOI POUR

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013 Procès-verbal de la 45 e réunion du Conseil d administration tenue le lundi 19 août 2013 à 9h30, par vidéoconférence Étaient présents : Local 4412 de l Édifice INRS à Québec Salle G-09 de l Édifice 18

Plus en détail

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe.

Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : Gixe. Gixe Statuts d association conforme à la loi du 1er juillet 1901 1 Constitution Il est constitué entre les soussignés une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

ASSURANCE VIE. 2. Information bancaire Ne pas oublier de nous envoyer l information bancaire de votre client avec la proposition.

ASSURANCE VIE. 2. Information bancaire Ne pas oublier de nous envoyer l information bancaire de votre client avec la proposition. Édition février 2014 ASSURANCE VIE 1. Formulaire Exigences de livraison Il n est pas nécessaire de nous retourner le formulaire; il est pour votre usage seulement. (Voir page 2) 2. Information bancaire

Plus en détail

CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations!

CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations! 24H DE MOBILISATION CONTRE LE CANCER Une manifestation de la ligue contre le cancer CAPITAINE D EQUIPE : Quel est votre rôle à jouer? Félicitations! Vous venez de créer votre équipe pour participer au

Plus en détail

2 septembre 2015. Dans ce numéro INFO-PARENTS 01

2 septembre 2015. Dans ce numéro INFO-PARENTS 01 2 septembre 2015 École primaire Jules-Émond 1065, avenue de la Montagne Est Téléphone : 418 686-4040 poste 4024 Courriel : ecole.julesemond@cscapitale.qc.ca École primaire Amédée-Boutin 3330, route de

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Manuel d'instruction. Manuel d'instruction. Transmission électronique. du rapport mensuel. en ligne. Novembre 2014 Version 1.2

Manuel d'instruction. Manuel d'instruction. Transmission électronique. du rapport mensuel. en ligne. Novembre 2014 Version 1.2 Manuel d'instruction Manuel d'instruction Transmission électronique du rapport mensuel en ligne Novembre 2014 Version 1.2 LE COMITÉ PARITAIRE DE L'INDUSTRIE DES SERVICES AUTOMOBILES DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

Plus en détail

ESSENTIEL DE LA CAMPAGNE DE RÉADHÉSION

ESSENTIEL DE LA CAMPAGNE DE RÉADHÉSION Novembre 2014 Campagne biennale de réadhésion Programme flexible d assurance collective du 15 au 28 novembre 2014 Bulletin d information Membres de l état-major Il est temps de revoir : vos protections

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 hypothécaire Représentant de BMO Banque de Montréal Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements sur le compte et

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION

FICHE DE PRÉSENTATION CATÉGORIE Jeune bénévole Prix Claude-Masson ET PRIX DISTINCTIF EN communication CATÉGORIE Bénévole FICHE DE PRÉSENTATION Catégorie à laquelle s applique la candidature (cochez la case correspondante) Jeune

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES»

REGLEMENT INTERIEUR. «ADASP des YVELINES» REGLEMENT INTERIEUR «ADASP des YVELINES» ARTICLE PREMIER - AGREMENT DES MEMBRES 1.1 Membres actifs du 1er collège : Le 1 er collège est composé au plus de 15 membres. Sont admis de droit les membres actifs

Plus en détail

Compte à rebours. avant le départ à la retraite

Compte à rebours. avant le départ à la retraite Compte à rebours avant le départ à la retraite Planification de votre retraite Chacun est unique, et il existe de nombreuses façons de choisir la date de départ à la retraite qui vous convient. Nombreux

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail