NOTE D ORIENTATION APPUI PROPOSE DU PNUD A L ORGANISATION DE LA PARTICIPATION TUNISIENNE A LA COP22

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTE D ORIENTATION APPUI PROPOSE DU PNUD A L ORGANISATION DE LA PARTICIPATION TUNISIENNE A LA COP22"

Transcription

1 NOTE D ORIENTATION APPUI PROPOSE DU PNUD A L ORGANISATION DE LA PARTICIPATION TUNISIENNE A LA COP22 JUIN 2016

2 CONTEXTE La 21 ème Conférence des Parties de la CCNUCC (COP21) a débouché, le 12 décembre 2015, sur un nouvel accord historique qui a rassemblé pour la première fois tous les pays de la CCNUCC autour de la cause climatique. A la veille de cette COP, 188 pays - représentants 98% des émissions mondiales - ont présenté leurs contributions nationales prévue et déterminée (INDC) comportant des objectifs quantifiés d atténuation des émissions de gaz à effet de serre. La Tunisie a soumis, le 16 Septembre 2015, sa contribution au Secrétariat de la CCNUCC confirmant ainsi son engagement à contribuer aux efforts de la communauté internationale pour contenir le réchauffement de la planète à moins de 2 C et ce, à travers l objectif d atténuation exprimé en termes de réduction de l intensité carbone de son économie de 41% en 2030 par rapport à Cependant, pour pouvoir mobiliser les moyens financiers nécessaires à l atteinte de cet objectif, la Tunisie devra se conformer aux exigences de l accord notamment en matière de transparence, à travers la mise en place de systèmes de mesurage, de suivi et de reporting qui permettront d évaluer l impact des politiques d atténuation mises en œuvre mais aussi de rassurer les bailleurs des fonds quant à l utilisation efficiente des soutiens financiers reçus. La Tunisie devra également démontrer sa capacité à mobiliser d une manière coordonnée tous les acteurs pour mettre en œuvre tous les programmes prévus mais également sa capacité à améliorer les dispositifs nationaux institutionnels et règlementaires répondants aux défis des changements climatiques. Comme suite aux débouchés de la COP 21 et dans la perspective de la préparation à la mise en œuvre de l accord de Paris et la vulgarisation de ses enjeux auprès de tous les acteurs nationaux en Tunisie, un atelier sur «le nouvel accord de Paris et les enjeux de sa mise en œuvre pour la Tunisie» a été organisé par le e Ministère de l Environnement et de Développement Durable avec l appui du PNUD Tunisie le 21 et 22 Avril 2016 à la marge de la cérémonie de signature de l accord de Paris. En effet, le 22 Avril 2016 la communauté internationale a vécu un moment historique après la signature l accord de Paris par 175 pays sous le patronage du Secrétaire Général des Nations Unies, dont 10 pays l ont ratifié. La Tunisie était parmi les pays signataire de l accord mais ne l a pas encore ratifié. Les pays auront un an au plus tard pour ratifier l accord et la plupart des pays ont besoin d une autorisation parlementaire pour le faire. Chaque pays devra ensuite déposer formellement son instrument de «ratification» auprès du Secrétaire Général des Nations Unies. Parmi les principales recommandations de cet atelier ayant un lien avec la préparation de la participation de la Tunisie à la COP22 on cite : 1. Mettre en place un comité de suivi restreint au niveau national pour suivre le processus de ratification, la préparation de la participation à la COP22 et la mise en œuvre de l accord de Paris ; 2. Lancer au plus vite le processus de ratification au niveau national avec le leadership du Ministère des Affaires Etrangères et du Ministère de l Environnement et de

3 Développement durable. Bien que la ratification est prévue au plus tard le 21 avril 2017, il est fortement recommandé de conduire ce processus et le finaliser avant la COP 22 pour l annoncer durant cet évènement très important et profiter d une meilleure visibilité vis-à-vis de la communauté internationale ; 3. Mise en place d un réseau de compétences de différents secteurs pour impliquer tous les acteurs dans la préparation de la participation de la Tunisie à la COP22 notamment le secteur privé, la société civile et les collectivités locales ; 4. Accélérer la mise en place du programme «readyness support» du fonds climat vert (FCV), qui va aider à identifier des idées de projets à présenter lors de la COP22 ; Au vu de ces recommandation et après un appui quant à la préparation de l INDC de la Tunisie et la participation à la COP21, le PNUD propose de continuer à appuyer la Tunisie dans la facilitation de mise en œuvre de l accord de Paris, et comme première étape de faciliter la mise en place d une feuille de route claire pour la ratification ainsi que la préparation à la participation pour la COP 22. Cet appui vient confirmer une volonté de long terme du PNUD d accompagner les partenaires nationaux dans leurs efforts de lutte contre les changements et d encourager un développement informé sur les risques climatiques. Le premier pas de cet appui constitue la mise en place de «Focus Group» représentants les acteurs les plus importants et pertinents pour le sujet objet de la présente note. Cette démarche œuvre pour définir la participation tunisienne à la COP22 et identifier les rôles des différentes parties prenantes. Par ailleurs et pour mener à bien le processus de la préparation à la COP22, il est nécessaire de mettre en place incessamment, le comité de suivi restreint suscité dans les recommandations. A ce titre, il est proposé la composition suivante à titre indicatif: Ministère des Affaires Etrangères ; Ministère de l Environnement et du Développement Durable ; Ministère des Finances ; Ministère de Développement, d Investissement et de Coopération Internationale ; Ministère de l Agriculture; Agence Nationale pour la Maîtrise de l énergie ; Agence de Protection et d Aménagement du Littoral ; Autre partenaires bilatéraux ou multilatéraux selon le besoin

4 FOCUS GROUPES PROPOSES 1 GROUPE RESULTAT PRELIMINAIRE ATTENDU DE LA REUNION BESOIN EN TERMES D EXPERTISE ET LOGISTIQUE BUDGET ESTIME POUR L APPUI PNUD 2 COMMENTAIRE Société civile Secteur privé, secteur bancaire, assureurs/ experts indépendants et institutions publiques en lien avec le secteur privé 3 Media Adoption d une vision commune quant à l apport et le rôle de la société civile dans la participation Tunisienne à la COP 22 et définition d une feuille de route pour leur implication dans le processus de préparation à la COP 22. Le secteur privé est activement associé à la participation tunisienne à la COP 22 et son rôle est bien défini Un réseau de media préparé sur la thématique et les techniques de Expert/facilitateur dans le domaine des changements climatiques avec parfaite connaissance des dynamique de la SC en Tunisie (15 h/j) 1 atelier d un jour dans un hôtel (à définir le lieu) pour 50 participants Expert/facilitateur dans le domaine des changements climatiques avec parfaite connaissance des enjeux de la COP22 en termes de financement CC notamment via ou au profit du secteur privé (15h/j) 1 atelier d un jour dans un hôtel (à définir le lieu) pour 50 participants Un facilitateur pour la journée 1000$ Il est proposé d inviter des points focaux de réseaux associatifs (incluant des ONGs de femmes et de jeunes) actifs dans le domaine du développement durable, des changements climatiques, de l économie sociale et solidaire, de citoyenneté au niveau national et régional ainsi que les syndicats afin de présenter des propositions concrètes de leur appui à la préparation de la participation Tunisienne à la COP 22 (leur rôle, leur contribution, leur besoin) Cet atelier aura pour but d avancer avec la concrétisation des recommandations de l atelier du 21 et 22 Avril 2016, notamment la demijournée dédiée à la société civile (voir recommandations en haut) L idée est d impliquer le secteur privé, le secteur bancaire et les assureurs pour d abord présenter des expériences de l implication du secteur privé en Tunisie mais aussi au niveau mondial à travers des mécanismes bilatéraux ou multilatéraux tel que le FCV par exemple. L association du secteur privé à la préparation de la COP22 sera discutée en termes techniques (side event, réseautage) ou financier (prise en charge de stands dans le pavillon Tunisien par exemple). Il est proposé que l UTICA coordonne la contribution du secteur privé y compris le réseau de la responsabilité sociétale des entreprises, qui a été mis en place en Tunisie en Pour chaque atelier/réunion de focus groupe, une note conceptuelle sera préparée ainsi qu une synthèse des différentes recommandations sera élaborée pour servir la feuille de route 2 Le budget est à titre estimatif, nous sommes en train de vérifier la possibilité de mobiliser des experts qui sont déjà engagés sur certains des projets E&E. 3 Exemple API, APIA

5 FOCUS GROUPES PROPOSES 1 GROUPE RESULTAT PRELIMINAIRE ATTENDU DE LA REUNION BESOIN EN TERMES D EXPERTISE ET LOGISTIQUE BUDGET ESTIME POUR L APPUI PNUD 2 COMMENTAIRE communication sur des évènements d ampleur tel que la COP 22 Un expert sur les techniques de communication, y compris les réseaux sociaux (15h/j) Institutions publiques Bailleurs de fonds Le rôle des différentes institutions dans la préparation à la participation Tunisienne à la COP 22 est défini et la feuille de route pour la participation tunisienne est adoptée Les bailleurs de fonds intervenant dans la problématique des CC sont informés de la feuille de route de la préparation de la participation tunisienne à la COP 22 et des axes de collaboration et de financement sont identifiés en appui à ladite feuille de route Un atelier d une demi-journée dans un hôtel pour 20 journalistes (presse écrite, TV, radio, presse alternative/réseau sociaux/blogs, etc..) Un atelier d une journée dans un hôtel pour 70 personnes Un facilitateur 2000$ 4000$ BUDGET TOTAL ESTIME POUR LES ATELIERS/REUNIONS DES FOVUS GROUPES 22,500$ NA Il est attendu qu après organisation des ateliers cités auparavant (SC, secteur privé, et Media) une proposition de feuille de route pour la participation tunisienne à la COP 22 sera préparée et proposée aux différentes institutions publiques (départements sectoriels, représentants de la ou des commissions pertinentes à l ARP, R&D, collectivité locale, etc..) Une réunion au MAE 500$ 4 Le Ministère des Affaires Etrangères, PF politique de la CCNUCC, et le MAE, PF technique de la CCNUCC, seront les organisateurs de cette réunion importante avec les bailleurs de fonds pour présenter la feuille de route et voir l appui nécessaire pour concrétiser les efforts de la Tunisie pour une bonne participation à la COP 22 comme objectif de court terme. 4 Coût pour pause café si nécessaire

6 REFLEXION ET PROPOSITION SUR LES AXES D INTERVENTION DU COMITE DE SUIVI La participation tunisienne pourrait être assurée à travers la mise en place d un pavillon où une série d évènements thématiques et des sessions B2B pour le secteur privé seront organisés et des supports de communication sur les différents projets/programmes seront exposés. Les focus groupes vont contribuer aux inputs de la feuille de route que le comité de suivi restreint aura à finaliser. Ci-dessous quelques propositions sur les tâches à considerer : Identifier les supports de communication sur les différents programmes/projets à concevoir et à exposer dans le pavillon ; Définir et préparer les évènements à organiser tout le long de la COP : o Définir les thèmes à aborder dans les focus groupes; o Préparer les notes conceptuelles de tous les évènements ; o Identifier les speakers ; o Identifier les modérateurs ; o Nouer des contacts avec des personnalités internationales de haut niveau pour prendre part aux évènements programmés ; o Mobiliser des personnalités nationales de haut niveau (chef de gouvernement, ministres, etc.) en tant que panelistes dans les différents évènements ; Préparer, avec l assistance d expertise, un portefeuille de projets ou un programme (ayant un certain degré de maturité) en vue de le présenter aux différents bailleurs de fonds (cas du PST) ; Engager une agence de communication qui aura pour mission de : o Concevoir et éditer des flyers et les distribuer aux différents participants de la COP pour les informer des évènements programmés ; o Tenir un journal (journalier) pour informer sur la participation tunisienne à la COP 22. o Développer une page Web dédiée ; o Organiser la couverture médiatique nécessaire à la participation tunisienne Mobiliser des journalistes pour assurer une bonne couverture médiatique de la participation tunisienne ; Discuter de la composition de la délégation tunisienne et la proposer au Ministre de l Environnement pour validation, tout en sachant qu une participation de haut niveau est souhaité en plus des cadres qui vont préparer et coordonner les différents évènements proposés ;

Cas de la Plateforme du Niger

Cas de la Plateforme du Niger Plateformes Nationales de Dialogue entre Acteurs pour l Adaptation de l Agriculture au Changement Climatique Cas de la Plateforme du Niger M me HIMA Fatimatou, Plateforme Paysanne/Niger avril 2013 UNE

Plus en détail

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Opérateur du ministère des Affaires étran gères et européennes (MAEE) et du ministre de l Immi gration, de l Intégration, de l

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Offre d emploi ENPI/2013/320-938. Rue Froissart 123-133 1053 Les Berges du Lac Tunisie. B- 1040 Bruxelles, Belgique Téléphone: + 216 71 960 330

Offre d emploi ENPI/2013/320-938. Rue Froissart 123-133 1053 Les Berges du Lac Tunisie. B- 1040 Bruxelles, Belgique Téléphone: + 216 71 960 330 Offre d emploi Programme d Appui à la Société Civile Tunisie (PASC - Tunisie) ENPI/2013/320-938 Le Programme d Appui à la Société Civile PASC- TUNISIE est une initiative de l Union Européenne en Tunisie

Plus en détail

Animation du processus de leadership des paysan(ne)s dans le dialogue politique sur l adaptation aux changements climatiques au Sénégal.

Animation du processus de leadership des paysan(ne)s dans le dialogue politique sur l adaptation aux changements climatiques au Sénégal. Colloque international du SIFEE et de l IEPF Evaluation environnementale et Changements climatiques Niamey (NIGER), du 26 au 29 mai 2009 Animation du processus de leadership des paysan(ne)s dans le dialogue

Plus en détail

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS Brazzaville, Palais des congrès / Ministère des Affaires Etrangères

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CEP/2015/L.1 Conseil économique et social Distr. limitée 18 août 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des politiques de l environnement Vingtième

Plus en détail

Termes de référence Pour la réalisation d une étude sur les indicateurs de mise en œuvre et de suivi de la Convention relative aux droits de l enfant

Termes de référence Pour la réalisation d une étude sur les indicateurs de mise en œuvre et de suivi de la Convention relative aux droits de l enfant Termes de référence Pour la réalisation d une étude sur les indicateurs de mise en œuvre et de suivi de la Convention relative aux droits de l enfant (CDE). 1 Sommaire I. Contexte général et objectifs

Plus en détail

Stratégie Nationale sur le Changement Climatique

Stratégie Nationale sur le Changement Climatique Publié par la En collaboration avec le Ministère de l Equipement, de l Aménagement du Territoire et du Développement Durable Stratégie Nationale sur le Changement Climatique Synthèse Publié par Bureau

Plus en détail

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4)

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

Génération A Venir 1 / 5

Génération A Venir 1 / 5 1 / 5 PRESENTATION DU PROGRAMME Dans le cadre de son appui aux différentes composantes de la société civile tunisienne, la Fondation Friedrich Ebert se propose de mettre en place un nouveau programme destiné

Plus en détail

Accord sur le droit syndical et le dialogue social Branche des Etablissements d Enseignement Privés

Accord sur le droit syndical et le dialogue social Branche des Etablissements d Enseignement Privés Accord sur le droit syndical et le dialogue social Branche des Etablissements d Enseignement Privés Les partenaires sociaux signataires de la branche des Etablissements d Enseignement Privés ont souhaité,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

Avancement de la REDD+ en RDC : processus participatif d auto-évaluation pour la soumission du R-Package au Comité des Participants du FCPF

Avancement de la REDD+ en RDC : processus participatif d auto-évaluation pour la soumission du R-Package au Comité des Participants du FCPF République Démocratique du Congo Avancement de la REDD+ en RDC : processus participatif d auto-évaluation pour la soumission du R-Package au Comité des Participants du FCPF Plan de consultation Kinshasa,

Plus en détail

Perspectives de la COMIFAC sur le REDD+ et cas de la République Démocratique du Congo

Perspectives de la COMIFAC sur le REDD+ et cas de la République Démocratique du Congo 1 Perspectives de la COMIFAC sur le REDD+ et cas de la République Démocratique du Congo Nicky Kingunia Ineet Direction Développement Durable, Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et

Plus en détail

Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l UIP

Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l UIP 134 ème Assemblée de l'uip Lusaka (Zambie), 19-23 mars 2016 Conseil directeur CL/198/7b)-R.1 Point 7 15 janvier 2016 Rapports sur de récentes réunions spécialisées de l UIP b) Réunion parlementaire à l

Plus en détail

Un aperçu au niveau international. Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme

Un aperçu au niveau international. Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme 1 FONDS CLIMAT NATIONAUX Un aperçu au niveau international Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme Sommaire 2 La finance climat et la question de l accès direct L architecture

Plus en détail

ENGAGEMENT DES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA COP21 ET DE L AGENDA DES SOLUTIONS

ENGAGEMENT DES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA COP21 ET DE L AGENDA DES SOLUTIONS ENGAGEMENT DES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA COP21 ET DE L AGENDA DES SOLUTIONS Septembre 2015 INTRODUCTION La contribution du secteur privé est décisive pour le succès des négociations de Paris sur

Plus en détail

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE

L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE L Observatoire des coûts d envoi d argent à l étranger depuis la France CHARTE SOCIETE CIVILE 1. Objet de la Charte L objet de la présente charte (ci-après la «Charte») est de définir les modalités de

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE

PROJET D APPUI A LA SOCIETE CIVILE ET A LA RECONCILIATION NATIONALE RÉPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTÈRE AUPRES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHARGE DE LA PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE UNION EUROPÉENNE FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT PROJET

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises N 5. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises N 5. www.conect.org.tn conect 2014 Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises By N 5 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel

Plus en détail

27-28 Janvier 2011, Casablanca - Royaume du Maroc

27-28 Janvier 2011, Casablanca - Royaume du Maroc Rapport de la Réunion préparatoire de la Conférence des Bailleurs de Fonds pour le Financement du Projet Régional de Développement durable du Tourisme dans un Réseau de Parcs et Aires Protégées Transfrontaliers

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA NORMALISATION. Journée du 22-06-2005 sur la Normalisation dans les Transports Publics

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA NORMALISATION. Journée du 22-06-2005 sur la Normalisation dans les Transports Publics ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA NORMALISATION Journée du 22-06-2005 sur la Normalisation dans les Transports Publics DEFINITION D UNE NORME UNE NORME EST UN DOCUMENT : *ETABLI PAR CONSENSUS ET APPROUVE

Plus en détail

ATELIER SOUS-REGIONAL DE PROGRAMATION DES ACTIVITES ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES COORDINATIONS NATIONALES ET INSTITUTIONS PARTENAIRES

ATELIER SOUS-REGIONAL DE PROGRAMATION DES ACTIVITES ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES COORDINATIONS NATIONALES ET INSTITUTIONS PARTENAIRES ATELIER SOUS-REGIONAL DE PROGRAMATION DES ACTIVITES ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES COORDINATIONS NATIONALES ET INSTITUTIONS PARTENAIRES Bujumbura, 11-13 février 2008 COMMUNIQUE FINAL Le Secrétariat

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA

Première réunion. 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Première réunion 21 février 2006 LA PREMIERE REUNION DU COMITE REGIONAL DE PLANIFICATION DU NECEMA Description: Ce document constitue les termes de référence du réseau régional pour la conformité et lʹapplication

Plus en détail

Lycéens Franciliens, notre COP21. CliMates Réunion du 14 janvier 2015

Lycéens Franciliens, notre COP21. CliMates Réunion du 14 janvier 2015 Lycéens Franciliens, notre COP21 CliMates Réunion du 14 janvier 2015 Plan 1. Retour sur la COP20 et les notions clé a Vidéo de la COP20 b Retour sur les notions atténuation, adaptation, reporting c Retour

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

Point No. 14 a) de l'ordre du jour: Protocole additionnel à la CMR

Point No. 14 a) de l'ordre du jour: Protocole additionnel à la CMR CONSEIL DE DIRECTION 87 ème session Rome, 21-23 avril 2008 UNIDROIT 2008 C.D. (87) 14 a) Original: anglais Mars 2008 FR Point No. 14 a) de l'ordre du jour: Protocole additionnel à la CMR (Note préparée

Plus en détail

L atelier a été modéré par M. Jean-Marie Noiraud, avec comme rapporteur M. Armand Asseng Ze.

L atelier a été modéré par M. Jean-Marie Noiraud, avec comme rapporteur M. Armand Asseng Ze. Compte rendu final de l atelier sous-régional d évaluation de l avancement du projet «Renforcement de la sécurité alimentaire en Afrique Centrale à travers la gestion et l utilisation durable des produits

Plus en détail

A cet effet, des ateliers de formation ont été prévus à leur endroit.

A cet effet, des ateliers de formation ont été prévus à leur endroit. TERMES DE REFERENCES DE L ATELIER DE FORMATION DES RELAIS COMMUNAUTAIRES SUR L APPUI A L AMELIORATION DE L ACCES AUX DROITS ET A LA JUSTICE EN CÔTE D IVOIRE (PALAJ) CLINIQUE JURIDIQUE DE BOUAKE 1 CONTEXTE

Plus en détail

OCTROI D UN CONCOURS TECHNIQUE ET FINANCIER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT PARTIES A LA CONVENTION

OCTROI D UN CONCOURS TECHNIQUE ET FINANCIER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT PARTIES A LA CONVENTION Distr. GENERALE A/AC.237/38 16 août 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DE NEGOCIATION D UNE CONVENTION-CADRE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Huitième session Genève, 16-27 août

Plus en détail

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN)

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) Cité de la démocratie,libreville du 01 au 04 Décembre 2006 28/04/2006 eme II EDITION «Une rencontre pour la promotion des partenariats

Plus en détail

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004 Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux Nairobi, le 20 mai 2004 Résumé des Discussions et Recommandations 1. Il s est tenu à Nairobi,

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains

Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains Rapport provisoire du séminaire de renforcement de la dynamique des mouvements sociaux ouest africains «Pour un nouvel élan du mouvement altermondialiste ouest africain.» Lieu : Ouagadougou Date : du 15

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport

Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport I. Introduction La Convention sur le droit relatif aux utilisations des cours d eau

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015

Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Conférence Accés de la PME au financement en Tunisie 2015 Rapport de synthèse CONECT 2015 1. Problématique de l'étude L objectif de cette étude est de faire ressortir la problématique et la complexité

Plus en détail

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Qui sommes-nous? Catalyseur d innovation sociale, IMS est le réseau luxembourgeois qui accompagne les organisations dans leur engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006.

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. Bénin Burundi Comores Guinée Niger RCA - Togo Bénin... 1 Burundi...

Plus en détail

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition)

Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Second communiqué 1 Conférence mondiale 2015 sur la réduction des risques de catastrophe (3 e édition) Introduction Le 20 décembre 2013, l'assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution en

Plus en détail

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE M i n i s t è r e d e l a S a n t é CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE *-*-*-* Cotonou, Hotel du Lac le 11 novembre 2014 Discours

Plus en détail

Le Bureau des Traités. M o d e d e m p l o i

Le Bureau des Traités. M o d e d e m p l o i Le Bureau des Traités M o d e d e m p l o i Depuis sa création, en 1949, le Conseil de l Europe contribue par la conclusion de traités à la réalisation d une union plus étroite entre ses 47 Etats membres

Plus en détail

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux Comprendre les négociations internationales sur le climat Contexte, historique et enjeux Chapitre 1 LE CONTEXTE: L URGENCE CLIMATIQUE La planète s est déjà réchauffée de +0,8 C Les impacts Les impacts

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Forum Arabe sur le Recouvrement des Avoirs II AGENDA 26 28 Octobre 2013;Marrakech, Royaume du Maroc

Forum Arabe sur le Recouvrement des Avoirs II AGENDA 26 28 Octobre 2013;Marrakech, Royaume du Maroc Forum Arabe sur le Recouvrement des Avoirs II AGENDA 26 28 Octobre 2013;Marrakech, Royaume du Maroc L'objectif principal du Forum Arabe II est de poursuivre et approfondir la collaboration sur la question

Plus en détail

Organisation et enjeux de la Conférence Environnementale 2014 Point sur les échéances nationales et internationales Agenda de travail

Organisation et enjeux de la Conférence Environnementale 2014 Point sur les échéances nationales et internationales Agenda de travail Ségolène ROYAL Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Organisation et enjeux de la Conférence Environnementale 2014 Point sur les échéances nationales et internationales Agenda

Plus en détail

Rapport national du CANADA à la Commission du développement durable (CDD) 16-17 Profil thématique : La désertification dans le monde

Rapport national du CANADA à la Commission du développement durable (CDD) 16-17 Profil thématique : La désertification dans le monde Rapport national du CANADA à la Commission du développement durable (CDD) 16-17 Profil thématique : La désertification dans le monde 1. Cadres de planification stratégique pour la protection et la gestion

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission -------------------------

NOTE D INFORMATION. UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission ORGANISATION DES SESSIONS DE RESEAUTAGE B TO B, A L OCCASION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE DES INVESTISSEURS A DUBAI ------------ Dubaï, 09

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER

RAPPORT DE L ATELIER République de Côte d Ivoire Union Discipline - Travail ---------------- AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT AUTORITE NATIONALE DU MDP CÔTE D IVOIRE En partenariat avec : UNEP RISOE CENTER UNION EUROPEENNE

Plus en détail

CARREFOUR TECHNOLOGIES LE PRINTEMPS DES PME, LA TUNISIE DÉCLINE SES ATOUTS PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014

CARREFOUR TECHNOLOGIES LE PRINTEMPS DES PME, LA TUNISIE DÉCLINE SES ATOUTS PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014 Ministère de l Industrie, de l Energie et des mines Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation CARREFOUR D AFFAIRES ET DE TECHNOLOGIES PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014

Plus en détail

SOMMET MONDIAL SUR LA SOCIETE DE L INFORMATION CONFERENCE REGIONALE AFRICAINE. (Bamako 28-30 mai 2002)

SOMMET MONDIAL SUR LA SOCIETE DE L INFORMATION CONFERENCE REGIONALE AFRICAINE. (Bamako 28-30 mai 2002) SOMMET MONDIAL SUR LA SOCIETE DE L INFORMATION CONFERENCE REGIONALE AFRICAINE (Bamako 28-30 mai 2002) La Conférence Régionale Africaine Préparatoire au Sommet Mondial sur la Société de l Information (SMSI)

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Encourager. une démarche. Ecochantier. en Travaux Publics. Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12

Encourager. une démarche. Ecochantier. en Travaux Publics. Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12 Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir Encourager une démarche Ecochantier en Travaux Publics GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12 Chapitre 1. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 2 19/11/10 12:12 Guide

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. Bonn, 19 au 21 juin 2012 THEME: «participation du public àla prise de décision

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

Plan d action. Stratégie de réalisation du droit international. A. Introduction. Mandat confié par la Charte

Plan d action. Stratégie de réalisation du droit international. A. Introduction. Mandat confié par la Charte Mandat confié par la Charte Stratégie de réalisation du droit international Plan d action A. Introduction Aux termes de la Charte, l'organisation des Nations Unies doit prendre des mesures pour renforcer

Plus en détail

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais Le Réseau des Experts Consultants Africains pour le Développement Economique Organise La première édition du Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais 27 30 septembre 2015 à Dakar (SENEGAL)

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 93 93 PERMETTRE LE RENFORCEMENT DE LA DÉMOCRATIE LOCALE

Plus en détail

Programme activités 2015 Club France Développement durable

Programme activités 2015 Club France Développement durable Programme activités 2015 Club France Développement durable En 2015, les activités du Club France Développement durable donnent la priorité à la préparation de la mobilisation et de la contribution des

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING SOMMAIRE Qui sommes-nous? 1 Notre objectif 1 Nos cibles 1 Notre programme de célébration 2 Sponsors, quels bénéfices? 4 Budget prévisionnel 5 Nos formules de sponsoring 6 Notre plan

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

Accès des populations rurales au capital en Agroland

Accès des populations rurales au capital en Agroland PROGRAMME DE FORMATION AUX POLITIQUES DE LA FAO Programme de renforcement des capacités sur les politiques et les stratégies relatives à l'agriculture et au développement rural Ressources en ligne pour

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Sous le Haut-patronage de Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, Premier Ministre de la République de Côte d Ivoire, s est

Plus en détail

Désignation d organismes intergouvernementaux aux fins de l article 76 du Règlement intérieur du Conseil

Désignation d organismes intergouvernementaux aux fins de l article 76 du Règlement intérieur du Conseil Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. restreinte 16 avril 2013 Français Original: anglais TD/B/EX(57)/R.4 Conseil du commerce et du développement Cinquante-septième

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Burkina Faso Ministère de l Environnement et du Développement Durable. PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER (PIF Burkina Faso) Termes de référence

Burkina Faso Ministère de l Environnement et du Développement Durable. PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER (PIF Burkina Faso) Termes de référence Burkina Faso Ministère de l Environnement et du Développement Durable PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER (PIF Burkina Faso) Termes de référence Deuxième mission conjointe 18-22 Avril 2011 - 2 - PROGRAMME

Plus en détail

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau et des lacs internationaux Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève, 24 et 25 juin 2015 Point

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

QUELLES SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE?

QUELLES SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE? QUELLES SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE? Romain Morel CDC Climat Recherche Ian Cochran CDC Climat Recherche Transitions énergétiques en France et en Allemagne CIRAC / Maison

Plus en détail

Le Ceser et la COP21. Plan de communication

Le Ceser et la COP21. Plan de communication Le Ceser et la COP21 Plan de communication Objectifs et cibles La COP21 Sommet mondial sur le changement climatique Organisation : Nations Unies Date : 30 nov. / 11 déc. 2015 Lieu : Paris, Le Bourget Participants

Plus en détail

N 37 Journal Officiel de la République Tunisienne 8 mai 2007 Page 1499

N 37 Journal Officiel de la République Tunisienne 8 mai 2007 Page 1499 Vu le décret n 2007-421 du 28 février 2007, chargeant Madame Sihem Gherairi épouse Gharbi, inspecteur en chef du travail, des fonctions de sous-directeur des affaires administratives à la direction des

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI DOSSIER DE PRÉSENTATION MERCREDI 10 AVRIL 2013 MONTREUIL Salle des fêtes Mairie de Montreuil LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI www.diplomatie.gouv.fr 1/7 PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT

Plus en détail

Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie

Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Janvier 2014 Défendre un objectif européen de réduction d émissions de gaz à effet de serre de 40 % en 2030 puis de 60 % en 2040 accompagné d un mécanisme d'inclusion carbone Rechercher un accord global

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Projet d Aide-Mémoire

Projet d Aide-Mémoire Renforcement des capacités de gestion des ressources humaines de la fonction publique en Afrique Atelier sur le Renforcement des Capacités sur L innovation et l évaluation de la performance dans la fonction

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 Introduction: Le Programme de travail conjoint CMS-CITES pour 2015-2020 comprend une liste non exhaustive d activités conjointes qui s articulent autour

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pacte Mondial Communication on Progress 2010 Entreprise : ADP France Date : Janvier 2011 Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pays : France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

ACCORD DE COOPERATION

ACCORD DE COOPERATION SUIVI DE LA MISE EN OEUVRE DES RESOLUTIONS DU SOMMET DES CHEFS D ETATS D AFRIQUE CENTRALE SUR LA CONSERVATION ET LA GESTION DURABLE DES FORETS TROPICALES PREMIERE CONFERENCE DES MINISTRES EN CHARGE DES

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Mesdames et messieurs, Dans quelques jours s ouvrira la COP21, l une

Plus en détail

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Date: 15 Février 2013 Pays Intitulé de la mission : République Démocratique du Congo RDC Sélection d un consultant Chef d équipe pour l élaboration

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail