L application LED pour l éclairage des postes de travail. Séminaire IBE-BIV le 4 novembre 2010 Jan Van Riel TRILUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L application LED pour l éclairage des postes de travail. Séminaire IBE-BIV le 4 novembre 2010 Jan Van Riel TRILUX"

Transcription

1 L application LED pour l éclairage des postes de travail Séminaire IBE-BIV le 4 novembre 2010 Jan Van Riel TRILUX

2 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal pour poste de travail 3. LED 4. Poste de travail LED

3 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal pour poste de travail 3. LED 4. Poste de travail LED

4 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail NBN EN Lumière et éclairage Eclairage des lieux de travail : Partie 1: Lieu de travail intérieur 03/2003 (Partie 2: Lieu de travail extérieur 12/2007) DRAFT: NBN Révision 2010: Nouveautés

5 NBN EN Révision 2010

6 NBN EN Révision 2010

7

8 Plan de travail EN NBN Critères relatifs au projet d éclairage: 4.1 Ambiance lumineuse 4.2 Distribution des luminances 4.3 Éclairement (zone de travail, zones environnantes, uniformité) 4.4 Éblouissement (éblouissement d inconfort, défilement contre..., réflexions de voile éblouissement par réflexion) 4.5 Éclairage directionnel (Modelé, éclairage directe sur tâche visuelle) 4.6 Aspect Couleurs (apparence colorée, rendu des couleurs) PLAN DE TRAVAIL??? Pas mentionné??

9 Plan de travail Définition de la tâche visuelle et du plan de travail (NBN EN ) Code de bonne pratique(biv-ibe): Lieu de travail (local) Espace de travail Poste de travail Plan utile Plan de travail (partie du plan utile) Plan de travail effectif??? Trop de définitions dans la version 2003?

10 Plan de travail selon EN LOCAL: 1. Plan de travail 2. Zones environnantes immédiates 3. Zones de fond («background area»)

11 Plan de travail

12 Tâche visuelle / plan de travail dans l industrie Hall industriel Bilder: Trilux-Beleuchtungspraxis

13 Plan de travail 1. Plan de travail: à définir par le créateur (architecte, ingénieur, gestionnaire du projet ) 2. Si la définition est difficile: on ne connaît pas l endroit des bureaux Le créateur doit (ou a le droit de) définir le plan de travail ensemble, avec (ou sans) l architecte....job d éclairagiste

14 Plan de travail selon EN LOCAL TROIS ZONES: 1. Plan de travail 2. Zones environnantes immédiates 3. Zones de fond («background area») TOUS LES TROIS: Á définir par le créateur Somme des trois: local total But des trois zones: Uniformité Rapport de luminances dans les 3 Rapport de luminances entre les 3

15 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal pour poste de travail 3. LED 4. Poste de travail LED

16 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal pour poste de travail 2.1 Poste de travail avec écran 2.2 Poste de travail industriel 3. LED 4. Poste de travail LED

17 Éclairage idéal pour poste de travail avec écran Moins de problèmes de réflexion dans les écrans selon NBN EN12464: But: rapport de luminance idéale. - Réflexions dans l écran - Réflexions sur le clavier - Réflexions de voilant: Luminance générée par luminaires (ou par lumière de jour) - (luminance du plan de front: p.ex. fenêtre)

18 Éclairage idéal pour poste de travail avec écran Luminosité de l écran: en rapport avec la luminosité des papiers à coté: L papier: L papier = E ρ Π Donc pour E=500lux, ρ = 80% (papier blanc) et Π =3,14 L = 120cd/m² Selon EN 12464: I écran >200cd/m² II écran <200cd/m² Pas de réflexion dans l écran Pas trop de lumière sur l écran Pas trop de lumière autour de l écran

19 Éclairage idéal pour poste de travail avec écran

20 Éclairage idéal pour poste de travail avec écran L<= 1000 à 3000cd/m² Au dessus de γ>= 65 selon écran Direction de la lumière Parallèle à la vue de la personne

21 Poste de travail industriel Industrie: Situations différentes Exigences différentes Lieu de travail: p.ex. Femme >< homme

22 5. Indication de niveau d éclairement / UGR/ CRI et Poste de travail industriel EN NBN Critères relatifs au projet d éclairage: 4.1 Ambiance lumineuse 4.2 Distribution des luminances 4.3 Éclairement (zone de travail, zones environnantes, uniformité) 4.4 Éblouissement (Eblouissement d inconfort, défilement contre.., réflexions de voile éblouissement par réflexion) 4.5 Éclairage directionnel (Modelé, éclairage directe sur tâche visuelle) 4.6 Aspect couleur (Apparence colorée, rendu des couleurs) 4.7 Papillotement et effets stroboscopiques

23 Éclairage idéal pour les différentes zones de travail dans un hall industriel Bild: Trilux-Beleuchtungspraxis En général, dans l industrie on choisit un éclairage général. Mais chaque situation est différente! Il faut s informer et aller sur site pour obtenir le résultat désiré!!

24 Hall industriel Best-Practice

25 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal pour poste de travail 3. LED 4. Poste de travail LED

26 LED 1. HYPE 2. Croissance chiffre d affaire 3. La digitalisation: Agfa Gevaert = un des meilleurs fabricants de pellicule 4. Aspects de durabilité (durée de vie, consommation énergétique, tunable light, tunable white ) 5. Chance et opportunité pour les éclairagistes 6. Un défi pour les éclairagistes 7. Aspects techniques

27 LED Hype...

28 Développement du marché LED CAGR Stück ,8% CAGR W ert ,8% LED Lamps Total Wert (Mio $) LED Lamps Total Stück (Mio) Le marché des LED connait une croissance de plus de 20% par an!! Sours: LED Marktentwicklung (Datapoint Studie 2008, Europa, ME, AF)

29 Utilisation des LEDs dans l éclairage Folie 29

30 Aspects techniques: Thermo management Puissance totale Température ambiante, applications spécifiques Circulation d air Efficacité en Lm/W Durée de vie souhaitée Les critères et conditions de développement des LEDs doivent être incorporés dans le développement des luminaires

31 Aspects de durabilité 1. manque de standardisation à l instant (voir plus tard!) 2. «Tunable light et tunable white»: dimmabilité 3. Aspects énergétiques: consommation réduite par: - dimmabilité - combinaison avec lumière du jour et capteurs de présence 4. Aspect prix: «à la baisse» : danger de rater le marché!!

32 L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal poste de travail 3. LED 4. Poste de travail et LED 4.1 Poste de travail avec écran 4.2 Postes de travail industriels

33 Éclairage idéal: poste de travail bureau L<= 1000 à 3000cd/m² Au dessus de γ>= 65 selon écran Direction de la lumière Parallèle à la vue de la personne

34 Poste de travail avec écran et LED EN NBN Critères relatifs au projet d éclairage: 4.1 Ambiance lumineuse 4.2 Distribution des luminances 4.3 Éclairement (zone de travail, zones environnantes, uniformité) 4.4 Éblouissement (Eblouissement d inconfort, défilement contre.., réflexions de voile éblouissement par réflexion) 4.5 Éclairage directionnel (Modelé, éclairage directe sur tâche visuelle) 4.6 Aspect couleurs (Apparence colorée, rendu des couleurs) 500 lux // CRI > 80 // UGR < 19

35 Poste de travail avec écran et LED Luminaire suspendu et downlights encastrés

36 Poste de travail avec écran et LED Luminaire suspendu ciblé poste de travail bureau Enspiro (102 W) : 1. Répartition directe sans éblouissement par réflexion sur le plan de travail 2. Répartition indirecte et extensive afin d assurer un éclairage étendu de la pièce. C est notamment la structure lumineuse entre les lentilles qui assure une perception agréablement douce de la lumière. L ensemble assure un éclairage général du poste de travail homogène et stimulant. Quatre Downlights LED (32 W): Éclairage idéal des zones environnantes (plan de travail vertical - armoires.) Puissance totale: 230W ou 8,93 W/m² Système de gestion de lumière de jour incorporé afin d économiser jusqu à 75% en comparaison avec T8 58W ballast à faibles pertes (396W ou 15.38W:m²) Éclairage idéal du poste de travail avec écran par LED

37 Poste de travail avec écran et LED Éclairage suspendu LED avec réflecteurs ou avec lentilles.

38

39

40 Poste de travail industriel EN NBN Critères relatifs au projet d éclairage: 4.1 Ambiance lumineuse 4.2 Distribution des luminances 4.3 Éclairement (zone de travail, zones environnantes, uniformité) 4.4 Éblouissement (éblouissement d inconfort, défilement contre.., réflexion de voile éblouissement par réflexion) 4.5 Éclairage directionnel (Modelé, éclairage directe sur tâche visuelle) 4.6 Aspect couleurs (Apparence colorée, rendu des couleurs) 300 lux // CRI >= 80 // UGR < 25

41 Éclairage idéal pour les différentes zones de travail dans un hall industriel Bild: Trilux-Beleuchtungspraxis En général, dans l industrie on choisit un éclairage général. Mais chaque situation est différente! Il faut s informer et aller sur site pour obtenir le résultat désiré!!

42 Poste de travail industriel 1. Tunable Light = economie d énergie: - congélateur industriel: on peut éteindre et ré-allumer autant qu on veut. - couloirs industriels: la lumière intelligente peut être modulée (dimmé ou étendu /ré-allumé) sans influencer la durée de vie des sources lumineuses. Pas possible avec lampes à décharge de haute pression.

43 Poste de travail industriel 2. Durée de vie jusqu à h Circulation intérieur et extérieur dans l industrie: Là où on ne peut pas changer facilement les lampes. 3. L aspect de durabilité - utilisé à tors et à travers - mais de plus en plus important

44 L application LED - postes de travail CONCLUSIONS LED est de plus en plus la source lumineuse de l éclairage fonctionnel. LED sera sans aucun doute la source lumineuse du futur qui remplacera les tubes fluorescents. L ère des LED vient de commencer (Lm/W OLED )

45 Merci de votre attention Luminaire OLED présenté à Light&Building

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie Le 5 mars 2015 Bruxelles Environnement Case Study : Relighting Exemples de relighting dans diverses applications Ingrid VAN STEENBERGEN, Gérante

Plus en détail

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Séminaire à Namur - le 24 octobre 2014 Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Ingrid Van Steenbergen Consultante en

Plus en détail

Un éclairage de bureau innovant qui tient compte des besoins individuels

Un éclairage de bureau innovant qui tient compte des besoins individuels Communiqué de presse Un éclairage de bureau innovant qui tient compte des besoins individuels Au salon light+building, Zumtobel présente des solutions lumière adaptatives qui répondent au besoin d'individualité

Plus en détail

Flare. Confort et rendement garantis par les LED

Flare. Confort et rendement garantis par les LED Flare Confort et rendement garantis par les LED Flare Downlights et spots à technologie LED Flare, un concept de design unique Mun* product design Flare est une famille complète de downlights et de spots

Plus en détail

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie 5 mars 2015 Bruxelles Environnement Panel technologique des systèmes d éclairage Jean-Michel DESWERT, Technology Manager - Lighting Laboratoire

Plus en détail

Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Exemple : bureau «classique» Exemple : bureau «classique» Situation.

Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Exemple : bureau «classique» Exemple : bureau «classique» Situation. Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Présenté par Fiorenzo Namèche Tel. 0478/504798 Email: f.nameche@light-to-light.com 8 mai 2008 Exemple : bureau «classique» ancien éclairage

Plus en détail

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique U7/R7 U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique 2 ETAP U7/R7 Avec U7 et R7, faites entrer chez vous l éclairage du futur. Les luminaires utilisent la technologie LED+LENS et ont été mis au point

Plus en détail

Fiche 8 (Analyse): Unités

Fiche 8 (Analyse): Unités Fiche 8 (Analyse): Unités Le rayonnement lumineux visible est un rayonnement électromagnétique de longueur d'onde compris entre 400 et 760 nanomètres, entre l'ultraviolet (

Plus en détail

Éclairage LED pour grands espaces

Éclairage LED pour grands espaces Éclairage LED pour grands espaces Systèmes d éclairage en ligne à LED Avec E4, E5 et E7, ETAP propose une vaste gamme d éclairages à LED pour les espaces de grandes dimensions et avec une hauteur de plafond

Plus en détail

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere Kardó Une combinaison infinie de lumiere CONCEPT Design: eer architectural design, Belgique 2 - Kardó Kardó est un système d éclairage spécial qui permet de s adapter à l architecture à travers tout le

Plus en détail

Session d information pratique électriciens. Eclairage Rénovation des installations d éclairage

Session d information pratique électriciens. Eclairage Rénovation des installations d éclairage Session d information pratique électriciens Eclairage Rénovation des installations d éclairage Arnaud Deneyer 21 mai 2014 Laboratoire Lumière & Bâtiment Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES IP66, étanche à l eau et à la poussière. Corps en fonte d aluminium injecté, dissipateur thermique intégré Traitement anti-corrosion titanium, visserie inox traitement PCS.

Plus en détail

Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur

Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur Seminarie 04/11/2010 Toepassing van LED's in de binnenverlichting Séminaire 04/11/2010 Les applications LED en éclairage intérieur Michel Nicosia Verkoopleider Zuid - Chef de vente Sud IBE-BIV Séminaire

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ECLAIRAGE ARTIFICIEL : INTRODUCTION THÉORIQUE Thomas GOETGHEBUER MATRICIEL Objectif de la présentation Notion de base de la photométrie Valeurs

Plus en détail

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI PRÉSENTATION sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI Un bon éclairage est nécessaire pour créer des conditions visuelles optimums. En planifiant une installation d'éclairage un certain nombre de facteurs

Plus en détail

Seminaire IBE 2012. LED + LENS LA TECHNIQUE DE LA LUMIERE POUR LES APPAREILS A LEDs

Seminaire IBE 2012. LED + LENS LA TECHNIQUE DE LA LUMIERE POUR LES APPAREILS A LEDs Seminaire IBE 2012 LED + LENS LA TECHNIQUE DE LA LUMIERE POUR LES APPAREILS A LEDs En éclairage général traditionnel (càd tube fluo + réflecteur), les concepts de base de la technique de la lumière sont

Plus en détail

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour.

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. valable à partir du 1.2.2014 La lumière sert bien plus qu au simple éclairage. Alors qu à l origine, la lumière artificielle était destinée avant tout à

Plus en détail

ÉCLAIRAGE DE BUREAU POUR DES ESPACES DE TRAVAIL EFFICACES.

ÉCLAIRAGE DE BUREAU POUR DES ESPACES DE TRAVAIL EFFICACES. ÉCLAIRAGE DE BUREAU POUR DES ESPACES DE TRAVAIL EFFICACES. 02 03 Introduction 04 05 Éclairage optimal des bureaux Présentation 06 07 Plafonniers Neogrid 08 09 Plafonniers E-CORE LED Panel 2 10 11 E-CORE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ECLAIRAGE ARTIFICIEL : INTRODUCTION THÉORIQUE Thomas GOETGHEBUER MATRICIEL Objectif de la présentation Notion de base

Plus en détail

PSA PEUGEOT - CITROËN. Normes Biens d'equipement ECLAIREMENT DES LOCAUX METHODEDECALCUL REGLES D'ENTRETIEN. Sans restriction d'utilisation

PSA PEUGEOT - CITROËN. Normes Biens d'equipement ECLAIREMENT DES LOCAUX METHODEDECALCUL REGLES D'ENTRETIEN. Sans restriction d'utilisation Normes Biens d'equipement ECLAIREMENT DES LOCAUX METHODEDECALCUL REGLES D'ENTRETIEN E0.0.0.G ICS : 9..0, 29..0 Sans restriction d'utilisation Page /9 AVANTPROPOS Le calcul des niveaux d éclairement se

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011

Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 Lampes MASTER LED & Novallures Septembre 2011 GU5.3 GU10 GU4 E27 B22 Aujourd hui, MASTER LEDlamps c est: La gamme la plus large du marché. Le plus large choix de culots et de formes disponibles sur le

Plus en détail

Doux éclairage de la pièce par spots à lumière diffuse. Lumière romantique des chandelles

Doux éclairage de la pièce par spots à lumière diffuse. Lumière romantique des chandelles Doux éclairage de la pièce par spots à lumière diffuse Lumière romantique des chandelles Eclairage intégré dans la hotte Zone de travail exempte d ombres Eclairage ponctuel par spots Température des couleurs

Plus en détail

Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance?

Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance? Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance? Bernard Duval Délégué général de l AFE Assemblée générale AFE Paris, 22 mars 2012 Eclairages et écrans d ordinateur Quelle ambiance? Enjeux Objectifs

Plus en détail

Formation. L énergie dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Fiorenzo NAMECHE

Formation. L énergie dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Fiorenzo NAMECHE Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE Fiorenzo NAMECHE LIGHT TO LIGHT Lighting design & engineering LIGHT TO LIGHT Bureau indépendant

Plus en détail

4 Luminaires fluorescents linéaires pour montage encastré au plafond Généralités

4 Luminaires fluorescents linéaires pour montage encastré au plafond Généralités 4 Luminaires fluorescents linéaires pour montage encastré au plafond Généralités 174 Luminaires fluorescents linéaires pour montage encastré au plafond Généralités 4 Gammes de luminaires avec ELDACON ou

Plus en détail

Ils peuvent être accrochés individuellement ou en ligne et sont disponibles en versions en plafonnier ou suspendue.

Ils peuvent être accrochés individuellement ou en ligne et sont disponibles en versions en plafonnier ou suspendue. E7 E7 - éclairage à LED pour les grands espaces E7 est une série de luminaires individuels et en ligne à LED pour l éclairage de grands espaces. La série exploite la technologie LED+LENS d ETAP et offre

Plus en détail

SPOTS ENCASTRÉS LUMIANCE

SPOTS ENCASTRÉS LUMIANCE SPOTS ENCASTRÉS LUMIANCE Un modèle d évolution Stello Comfort LED Spot encastré élégant à LED 12/13W avec collorette blanche LED placées en retrait pour assurer un confort visuel exceptionnel et limiter

Plus en détail

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE

INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE INTRODUCTION À L ERGONOMIE: VOTRE POSTE DE TRAVAIL LIEU OÙ LE TRAVAIL EST FAIT; DANS UNE JOURNÉE, PLUS D UN POSTE DE TRAVAIL; COMPREND AUSSI LE MILIEU PHYSIQUE (TEMPÉRATURE, ÉCLAIRAGE, BRUIT). LE BUREAU:

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009

Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009 Performances environnementales Nouveaux enjeux de l éclairage Santé Ergonomie Qualité des ambiances Bernard Duval Délégué Général de l AFE Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009 Développement durable et

Plus en détail

Formation L énergie. dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Ingrid Van Steenbergen

Formation L énergie. dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Ingrid Van Steenbergen Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE Ingrid Van Steenbergen ODID Bureau conseil indépendant Economie d énergie en éclairage Bureau

Plus en détail

Paulmann PRO. Eclairage salle de bain

Paulmann PRO. Eclairage salle de bain Paulmann PRO. Eclairage salle de bain Les bons luminaires pour votre salle de bain La lumière nous accompagne du matin au soir. L éclairage de nos pièces peut avoir une influence sur notre humeur et sur

Plus en détail

L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX

L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX Syndicat Intercommunal de Gestion des Énergies de la Région Lyonnaise L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX Par Boudin Florent Service Énergies 9 Février 2011 [1] Sommaire Introduction : l'éclairage

Plus en détail

Certifications LEED / HQE (Eclairage)

Certifications LEED / HQE (Eclairage) Sylumis 3, Rue Victor Cousin 77127 Lieusaint www.sylumis.com Certifications LEED / HQE (Eclairage) LEED HQE 7 Chapitres (5 principaux + 2 bonus) 14 Cibles 4 niveaux de performances 3 niveaux de performances

Plus en détail

Grille de Maturité LED & OLED oct. 2015 validité 6 mois

Grille de Maturité LED & OLED oct. 2015 validité 6 mois Grille de Maturité LED & OLED oct. 2015 validité 6 mois Maturité Objectif : Apporter une vue dynamique cohérente équilibrée et partagée des adhérents du Syndicat de l éclairage à l utilisation des LED

Plus en détail

Notions de base de l éclairagisme

Notions de base de l éclairagisme OSRAM - Technologies de base et produits Emission thermique Décharge basse pression + Lampes à incandescence substance fluorescente Lampes halogènes Lampes fluorescentes en différents diamètres Lampes

Plus en détail

vous présente les ampoules

vous présente les ampoules vous présente les ampoules AMPOULES : comment choisir? Une ampoule est caractérisée par plusieurs grandeurs : 1 PUISSANCE en watts (W), indique la consommation d énergie de l ampoule. Plus la puissance

Plus en détail

ConneCtez-vous au soleil. au soleil

ConneCtez-vous au soleil. au soleil ConneCtez-vous au soleil ConneCtez-vous au soleil «L éclairage intérieur est un trait de caractère majeur de l ambiance d un bâtiment. Une lumière naturelle engendre une sensation de bien-être et de confort

Plus en détail

Grille de Maturité LED & OLED juil. 2014 validité 6 mois

Grille de Maturité LED & OLED juil. 2014 validité 6 mois Grille de Maturité LED & OLED juil. 2014 validité 6 mois Maturité Objectif : Apporter une vue dynamique cohérente équilibrée et partagée des adhérents du Syndicat de l éclairage à l utilisation des LED

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

Performances et évolution des technologies LED

Performances et évolution des technologies LED Performances et évolution des technologies LED Du composant à l application futur et perspectives Laurent MASSOL Expert AFE, président du centre régional Midi-Pyrénées de l AFE (Led Engineering Development)

Plus en détail

Qu est-ce-que l Indice de Rendu des Couleurs?

Qu est-ce-que l Indice de Rendu des Couleurs? Qu est-ce-que l Indice de Rendu des Couleurs? La couleur: concrétisation de la lumière La propriété de la source lumineuse qui influence l aspect/l apparence des objets en terme de couleur est appelé «Le

Plus en détail

CHECKPOINT 72 À NOTER POURQUOI COMMENT QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES. Favoriser le travail à la lumière naturelle.

CHECKPOINT 72 À NOTER POURQUOI COMMENT QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES. Favoriser le travail à la lumière naturelle. Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 72 Favoriser le travail à la lumière naturelle. POURQUOI La lumière naturelle est la meilleure forme d éclairage. Économique, elle permet de réduire les coûts

Plus en détail

RT 2012 et Eclairage Enjeux et Objectifs Lumière naturelle Eclairage éco-efficace Guide AFE-Bâtir un projet durable B Duval A F E

RT 2012 et Eclairage Enjeux et Objectifs Lumière naturelle Eclairage éco-efficace Guide AFE-Bâtir un projet durable B Duval A F E RT 2012 et Eclairage Enjeux et Objectifs Lumière naturelle Eclairage éco-efficace Guide AFE-Bâtir un projet durable B Duval A F E ANCENIS Centre Régional A F E Ouest-Atlantique ENJEUX DE LA RT 2012 LE

Plus en détail

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Comment optimiser les performances d un système de vision industriel avancées Utilisation de l éclairage 1. Éclairage pour le traitement

Plus en détail

è Risques et prévention...1 è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail...

è Risques et prévention...1 è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail... è Risques et prévention...1 AISMT-Avril 2013 TRAVAIL SUR ÉCRAN è Organisation du travail...2 è Aménagement et conception des locaux de travail...3 è L espace de travail... 4 è Choix du matériel...5 Document

Plus en détail

degré d humidité ou à hautes concentrations de poussière

degré d humidité ou à hautes concentrations de poussière K2 1 2 Sans risque dans des lieux publics Sans risque dans les environnements à haut degré d humidité ou à hautes concentrations de poussière Sans risque pour des applications extérieures 3 Robuste et

Plus en détail

Special Lightletter Tuningen. Tuningen s impose avec des luminaires intelligents à LED. Hess. Une société de Nordeon-Group

Special Lightletter Tuningen. Tuningen s impose avec des luminaires intelligents à LED. Hess. Une société de Nordeon-Group Tuningen s impose avec des luminaires intelligents à LED Hess. Une société de Nordeon-Group 82 % d économie énergétique En passant à la technique LED et en utilisant une commande d éclairage intelligente,

Plus en détail

Pour une gestion durable de l éclairage public

Pour une gestion durable de l éclairage public Pour une gestion durable de l éclairage public Mardi 6 décembre 2011 Amphi des 13-Vents CETE Méditerranée - Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Softlight. Lumière confortable, espaces lumineux

Softlight. Lumière confortable, espaces lumineux Softlight Lumière confortable, espaces lumineux Softlight Lumière confortable, espaces lumineux Lumière confortable Les luminaires softlight d ETAP masquent la source lumineuse et projettent la lumière

Plus en détail

Laurent MASSOL Led Engineering Development

Laurent MASSOL Led Engineering Development RESUME Technologies des LED Performances des LEDs actuelles de l intégration de cette technologie de la technologie LED du marché des LEDs - applications en éclairage public Retour sur le Rapport de l

Plus en détail

LED: Lumière projetée ou réfléchie?

LED: Lumière projetée ou réfléchie? Réflecteurs et lentilles Lumière projetée ou réfléchie? Michel Clerc ERCO Lighting SA Concepteur lumière AFE Responsable de projet et vente 1 de la lumière analogique au monde de la lumière digitale Analogique

Plus en détail

Chapitre 12 2012-2013. Détecteurs 24 V et modules de commande crépusculaires

Chapitre 12 2012-2013. Détecteurs 24 V et modules de commande crépusculaires Chapitre 12 2012-2013 Détecteurs 24 V et modules de commande crépusculaire Economisez de l énergie Allumer, éteindre et régler l éclairage de manière automatique. Les détecteurs offrent plus de confort

Plus en détail

Apporter la lumière indispensable au bien-être des enfants

Apporter la lumière indispensable au bien-être des enfants Apporter la lumière indispensable au bien-être des enfants Escaffre Laurent Ingénieur-Architecte, Directeur associé, ingélux Opération QELE Mobiliser la chaîne des acteurs Tester et mesurer de multiples

Plus en détail

Les clefs pour réaliser les bons choix

Les clefs pour réaliser les bons choix Les clefs pour réaliser les bons choix Benjamin MONTEIL Responsable de LED-fr.net Ingénieur développement chez Sammode Membre actif de l AFE (Association Française de l Eclairage) Mon parcours 2004 Vision

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

RELUX Etude d éclairage clinique dentaire

RELUX Etude d éclairage clinique dentaire RELUX Etude d éclairage clinique dentaire 1. Zones médicales Soins bi-poste / stérilisation Soins monoposte 2. Zones hors soins Accueil Attente Sas Hygiène Toilettes Pano Couloir Bureau Couloir sous-sol

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.4 Critères de confort PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

Finis les problèmes d éclairage.

Finis les problèmes d éclairage. Il est grand temps. Finis les problèmes d éclairage. Pour toujours. Plus d ampoules à changer. Plus de remplacement des ballasts. Et plus de factures d électricité exorbitantes. Le système d éclairage

Plus en détail

DuaLED Encastré à DEL doté de la technologie SpaceWise. Abordable. Automatisé. Sans fil

DuaLED Encastré à DEL doté de la technologie SpaceWise. Abordable. Automatisé. Sans fil DuaLED Encastré à DEL doté de la technologie SpaceWise Éclairage à DEL offrant des capteurs intégrés de mouvement et de récolte de lumière du jour Abordable. Automatisé. Sans fil Qu est-ce qu un encastré

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

Lampe d examen avec la technologie LED CHROMOPHARE F 300

Lampe d examen avec la technologie LED CHROMOPHARE F 300 Lampe d examen avec la technologie LED CHROMOPHARE F 300 La lumière au bon endroit, au bon moment Dans le domaine des éclairages pour petits traitements et examens, la lampe CHROMOPHARE F 300 représente

Plus en détail

ANNEXE RUBRIQUE CONFORT VISUEL

ANNEXE RUBRIQUE CONFORT VISUEL Sommaire ANNEXE RUBRIQUE CONFORT VISUEL 1. Eclairage naturel... 2 1.1 Indice d ouverture Io... 2 1.2 Facteur de lumière du jour Flj... 2 1.3 Dispositions réduisant les risques d éblouissement et permettant

Plus en détail

L éclairage efficace des logements

L éclairage efficace des logements L éclairage efficace des logements Guide pratique à destination du particulier À l heure actuelle, les problèmes environnementaux et la diminution des sources d énergie fossile sont deux enjeux majeurs

Plus en détail

Fiche 2.2 : La conception de l'éclairage artificiel dans les logements et les bureaux

Fiche 2.2 : La conception de l'éclairage artificiel dans les logements et les bureaux Rapport technique - Bâtiments exemplaires Architectes et professionnels du secteur de la construction Fiche 2.2 : La conception de l'éclairage artificiel dans les logements et les bureaux Plus d infos

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

eclairage de bureaux Des solutions LED durables pour la vie professionnelle de demain www.fagerhult.fr

eclairage de bureaux Des solutions LED durables pour la vie professionnelle de demain www.fagerhult.fr eclairage de bureaux Des solutions durables pour la vie professionnelle de demain Tibi Une touche de style suspendue dans les airs Suspension Plafonnier Hall d entrée, accueil, salle de repos, chambre

Plus en détail

CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS

CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS www.less-sa.com 2 TECHNOLOGIE Une innovation suisse au service de votre productivité et de votre qualité Making more with L.E.S.S. SYSTEMES D ILLUMINATION NOUVELLE GENERATION

Plus en détail

La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance

La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance énergétique Hervé PLACKOWSKI 25 mars 2015 Molsheim La gestion de l éclairage c est la au là ou au lumière adaptée bon niveau il faut bon moment

Plus en détail

«Pour des économies d énergie encore plus significatives»

«Pour des économies d énergie encore plus significatives» «Pour des économies d énergie encore plus significatives» Lieux d application Bureaux, écoles, résidences, lieux publics Parkings/parkings couverts Entrepôts, chambres froides, enseignes Zones de transport

Plus en détail

Systèmes d éclairage LED UNE TECHNOLOGIE INNOVANTE, ECONOMIQUE & ECOLOGIQUE WWW.CLORA.FR

Systèmes d éclairage LED UNE TECHNOLOGIE INNOVANTE, ECONOMIQUE & ECOLOGIQUE WWW.CLORA.FR Systèmes d éclairage LED UNE TECHNOLOGIE INNOVANTE, ECONOMIQUE & ECOLOGIQUE WWW.CLORA.FR sommaire 04 L entreprise 06 La technologie LED 08 Services 10 Solution sans investissement 12 Etudes de cas 16 Références

Plus en détail

VOTRE DESIR EST NOTRE NORME. PlazaLED. Information de produit

VOTRE DESIR EST NOTRE NORME. PlazaLED. Information de produit VOTRE DESIR EST NOTRE NORME PlazaLED Information de produit 09 13 Généralité Vos avantages chez GIFAS Echantillons gratuits pendant 30 jours Calculation d éclairage RELUX gratuite sur demande Accompagnement,

Plus en détail

ÉCLAIRAGE. Que la lumière soit! Et la lumière fut...

ÉCLAIRAGE. Que la lumière soit! Et la lumière fut... ÉCLAIRAGE À chaque mise en scene son éclairage! Directe, diffuse, secondaire... Loca images vous proposera un éclairage adapté a vos besoins. Que la lumière soit! Et la lumière fut... ÉCLAIRAGE LED LITEPANELS

Plus en détail

ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE.

ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE. ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. EXCELLENTES PERFORMANCES POUR UNE FAIBLE CONSOMMATION D'ÉNERGIE. 03 Introduction 04 05 Améliorer la motivation et la sécurité Présentation 06 07 Éclairage de façade Floodlight 3000

Plus en détail

Rénovation de l'éclairage. Consommer moins d'énergie et produire une meilleure qualité de lumière

Rénovation de l'éclairage. Consommer moins d'énergie et produire une meilleure qualité de lumière Rénovation de l'éclairage Consommer moins d'énergie et produire une meilleure qualité de lumière Pourquoi renouveler l'éclairage? Réduire la consommation d'énergie Si l'on veut limiter l'augmentation menaçante

Plus en détail

Yverdon les Bains. Le 7 mai 2009

Yverdon les Bains. Le 7 mai 2009 Yverdon les Bains Le 7 mai 2009 Werner Ulrich Salzmann Société d Ingénierie SA Nyon VD werner.ulrich@salzmannag.ch Tool : Nouveau tool de calcul sur www.energycodes.ch Programme de calcul SIA Éclairage

Plus en détail

Lumen Outpout. System Power Lm/W Tendertext. SKU GTIN Commercial Designation

Lumen Outpout. System Power Lm/W Tendertext. SKU GTIN Commercial Designation 911118160100 4250854103785 BALDUR 3200LM 830 DALI WB L1124 WH 3200 27,0 119 équipée de Mid-Power LED de qualité, DALI de driver LED et de lentilles optiques de haute précision en PMMA. WB faisceau large,efficacité

Plus en détail

Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23

Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23 Jurançon, le 8 avril 2013 Alarmes visuelles respectant la norme EN54-23 Histoire Les avertisseurs sonores sont depuis longtemps des appareils de sécurité nécessaires dans les systèmes d alarmes incendie

Plus en détail

Bases de la planification

Bases de la planification LUXOMAT Différence entre un détecteur de mouvement et un détecteur de présence Un détecteur de mouvement désactive la mesure de luminosité dès qu il allume la lumière. Après l extinction, la mesure de

Plus en détail

Présentation générale. ligne de produits. LED Lighting Development

Présentation générale. ligne de produits. LED Lighting Development Présentation générale ligne de produits LED Lighting Development Introduction (1/2) La marque commerciale LED Lighting Development propose toute une gamme de services à ses clients concernant la fourniture

Plus en détail

NOUVEAU LUMINAIRE D ÉCLAIRAGE PUBLIC SERA LED. Système bréveté, unique en son genre.

NOUVEAU LUMINAIRE D ÉCLAIRAGE PUBLIC SERA LED. Système bréveté, unique en son genre. NOUVEAU LUMINAIRE D ÉCLAIRAGE PUBLIC SERA LED Système bréveté, unique en son genre. 1962 Premières lampes LED SERA LED Premier système LED breveté qui anticipe l avenir. 1992 LED bleues Commercialisation

Plus en détail

Solutions durables pour le Bureau. Un futur éclairé pour votre entreprise

Solutions durables pour le Bureau. Un futur éclairé pour votre entreprise Solutions durables pour le Bureau Un futur éclairé pour votre entreprise Des solutions éclairées Un éclairage adéquat pour votre espace de travail Un bon éclairage contribue à un sentiment de bien-être,

Plus en détail

U N É C L A I R A G E D E R U E S E F F I C A C E

U N É C L A I R A G E D E R U E S E F F I C A C E Une chance immense pour les villes et les communes : des investissements très rentables pour économiser énergie et frais fixes. U N É C L A I R A G E D E R U E S E F F I C A C E Chances et possibilités

Plus en détail

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

NF EN12464-1. Retour sur la norme

NF EN12464-1. Retour sur la norme NF EN12464-1 Retour sur la norme Contenu de la NF EN 12464-1 Collecte des données nécessaires au projet et définition du contexte Historique La norme a été élaborée par le Groupe de Travail 2 du Comité

Plus en détail

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelles sur système KNX d ABB Info-produits Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelle / KNX, 16 sorties, DG/S 1.16.1 La flexibilité sous un nouvel éclairage La nouvelle passerelle DG/S

Plus en détail

Ergonomie du poste informatique. Ce qu est l ergonomie. Ergonomie francophone. Phase de compromis. Phase de régulation 28/03/2012

Ergonomie du poste informatique. Ce qu est l ergonomie. Ergonomie francophone. Phase de compromis. Phase de régulation 28/03/2012 Ergonomie du poste informatique Ce qu est l ergonomie Le mot «ergonomie» vient du grec ergon (travail) et nomos (lois, règles). L'ergonomie peut donc être définie comme la science du travail ayant pour

Plus en détail

Laser Blade Line to Circle

Laser Blade Line to Circle Laser Blade Line to Circle Nouveautés 2014 7 5 6 1 2 3 4 Laser Blade ( 1 ) High contrast Minimal ( 2 ) Orientable ( 3 ) General Lighting ( 4 ) Wall washer ( 5 ) in30 LED Low Contrast ( 6 ) in30 LED High

Plus en détail

Formation STI2D Architecture et Construction. Simulations d éclairage

Formation STI2D Architecture et Construction. Simulations d éclairage Formation STI2D Architecture et Construction Simulations d éclairage Académie Nancy-Metz 09 octobre 2012 Etude d éclairage sur une cantine Simulation d éclairage naturel Simulation d éclairage naturel

Plus en détail

Les LEDs : L éclairage du futur? Point de vue de l éclairagiste

Les LEDs : L éclairage du futur? Point de vue de l éclairagiste Consultants Les LEDs : L éclairage du futur? Point de vue de l éclairagiste Christophe MARTY Consultant Associé Ingénieur ITPE / Architecte DPLG : Positionnement et activités Carreau des Halles Paris :

Plus en détail

THORN THORN THORN THORN. Concept de luminance en éclairage routier. Concept de luminance : CIE 140 et EN 13-201

THORN THORN THORN THORN. Concept de luminance en éclairage routier. Concept de luminance : CIE 140 et EN 13-201 LUMINANCE ET MESURE DES REVÊTEMENTS ROUTIERS A L AIDE DE LUMINANCEMETRES NUMERIQUES Auteurs : Jean-Paul Rami Jacques Lecocq Retrouvez le programme et les autres présentations sur www.afe-eclairage.com.fr,

Plus en détail

Commande d éclairage Niko

Commande d éclairage Niko Commande d éclairage Niko Solutions d économie d énergie et de confort d éclairage 1 1 Commande d éclairage Niko Solutions d économie d énergie et de confort d éclairage Grâce à un vaste choix de solutions

Plus en détail

LYSA LED. Hébergement / Appliques

LYSA LED. Hébergement / Appliques LYSA LED Hébergement / Appliques Caractéristiques techniques Vue de face Diffusant éclairage d ambiance 1 050 mm / 1 300 mm 165 mm 34 mm Diffusant éclairage de lecture Coloris GRIS RAL 9006 GRIS RAL 9007

Plus en détail

KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique

KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique Énergie et productivité pour un monde meilleur Optimiser les leviers de performance énergétique Préserver le climat est l un des plus grands défis

Plus en détail

Eclairage à LEDs. Sommaire

Eclairage à LEDs. Sommaire Eclairage à LEDs Sommaire Editorial: Christian Eugène, UCL LED s klaar voor de toekomst, Ton Martinali, Philips Lighting Benelux Les LEDs pour l éclairage 1 ère partie : fondements théoriques, Christian

Plus en détail

Comportement de LA MAISON PASSIVE. Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues

Comportement de LA MAISON PASSIVE. Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues Comportement de LA MAISON PASSIVE Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues Sommaire Le contexte..... p.2 Consommations d énergies au cours d une année... p.3

Plus en détail

Notice du logiciel Dialux evo

Notice du logiciel Dialux evo Notice du logiciel Dialux evo Version janvier 2014 Notice Dialux Evo 2.0 et 3.0 Page 1 Sommaire I. Démarrage et configuration du logiciel :... 3 I.1 Lancement du logicel :... 3 I.2 Paramétrage du logiciel

Plus en détail