Guide technique sur la participation des employeurs territoriaux aux garanties de protection sociale complémentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide technique sur la participation des employeurs territoriaux aux garanties de protection sociale complémentaire"

Transcription

1 Guide technique sur la participatin des emplyeurs territriaux aux garanties de prtectin sciale cmplémentaire

2 PLAN 1 ère PARTIE : LES BASES JURIDIQUES DE LA PARTICIPATION FINANCIERE DE L'EMPLOYEUR PUBLIC A / Définitin de la prtectin sciale cmplémentaire B / L'évlutin juridique depuis 2005 C / Le caractère facultatif de la participatin de l'emplyeur territrial 2 ème PARTIE : LES DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES A / Les cntrats suscrits B / Les garanties exigées des cntrats uvrant drit à participatin C / Les agents bénéficiaires de la participatin D / Les mdalités de sélectin des garanties uvrant drit à participatin 3 ème PARTIE : LA PARTICIPATION DE L'EMPLOYEUR TERRITORIAL A / L'exigence d'un mntant unitaire par agent B / Les pssibilités de mdulatin C / Le régime scial et fiscal de la participatin 4 ème PARTIE : LA MISE EN ŒUVRE DE LA PARTICIPATION A / Au titre de la labellisatin B / Au titre d'une cnventin de participatin C / Au titre d'une cnventin de participatin négciée par le Centre de Gestin 5 ème PARTIE : CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE DES NOUVELLES DISPOSITIONS A / Le régime des cntrats en curs sans participatin de l'emplyeur B / Le régime des cntrats en curs avec participatin de l'emplyeur C / La majratin de la ctisatin en cas d'adhésin individuelle tardive ANNEXES : MODELES DE DOCUMENTS A / Mdèle de rapprt au Cmité Technique (Cmmunes de plus de 50 agents) B / Prjet de délibératin Labellisatin C / Prjets de délibératin Cnventin de participatin (Mise en œuvre + chix) 2

3 1 ère PARTIE : LES BASES JURIDIQUES DE LA PARTICIPATION FINANCIERE DE L'EMPLOYEUR PUBLIC A / Définitin de la prtectin sciale cmplémentaire La prtectin sciale cmplémentaire ne dit pas être cnfndue avec l'actin sciale qui crrespnd à un autre champ d'actin des cllectivités territriales. L'actin sciale se définit cmme les mesures individuelles et cllectives qui visent "à amélirer les cnditins de vie des agents et de leurs familles ntamment dans les dmaines de la restauratin, du lgement, de l'enfance et des lisirs, ainsi qu'à les aider à faire face à des situatins difficiles" (Article 9 de la li n du 13 juillet 1983). La prtectin sciale cmplémentaire est cnstituée par les prestatins financières venant en cmplément de celles du régime bligatire de prtectin sciale furnies à chaque assuré. Seln le décret n du 8 nvembre 2011, elles se répartissent en 2 catégries : - le risque SANTE : risques prtant atteinte à l'intégrité physique de la persnne et les risques liés à la maternité garantis par la suscriptin à une cmplémentaire santé auprès d'une mutuelle ntamment, - le risque PREVOYANCE : risques liés à l'incapacité de travail, à l'invalidité et au décès garantis par la suscriptin de cntrats de type maintien de salaire. B / L'évlutin juridique depuis 2005 La Cmmissin Eurpéenne ayant estimé que les subventins versées par les emplyeurs publics aux mutuelles catégrielles cnstituaient une entrave à la libre cncurrence, le Cnseil d'etat a demandé aux puvirs publics d'abrger les dispsitins réglementaires alrs en vigueur (Cnseil d'etat du 26 septembre 2005). Depuis cette date, la participatin des emplyeurs publics à la prtectin sciale cmplémentaire de leurs agents était privée de tute base légale. Avec les lis de mdernisatin de la fnctin publique en 2007, il était prévu que les cllectivités peuvent participer à la prtectin sciale cmplémentaire de leurs agents pur les cntrats présentant des garanties de slidarité, ntamment intergénératinnelle. Les mdalités de vérificatin de cette slidarité intergénératinnelle devaient être précisées par un décret d'applicatin. Le décret d'applicatin, ainsi que 4 arrêtés cnnexes, est finalement paru en nvembre 2011 (Décret n du 8 nvembre 2011). C / Le caractère facultatif de la participatin de l'emplyeur territrial Les cllectivités territriales peuvent cntribuer au financement des garanties de prtectin sciale cmplémentaire auxquelles leurs agents adhèrent (Article 22 bis de la li n du 13 juillet 1983). Les cllectivités n'nt dnc pas bligatin de mettre en place une participatin à la prtectin sciale cmplémentaire. 3

4 2 ème PARTIE : LES DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES A / Les cntrats suscrits La participatin des emplyeurs territriaux ne peut être versée qu'aux cntrats et règlements présentant des garanties de slidarité, ntamment intergénératinnelle, entre les actifs et les retraités (Article 88-2 de la li n du 26 janvier 1984 mdifiée). Ces cntrats peuvent être prpsés par : - des mutuelles u unins de mutuelles, - des institutins de prévyance, - des assurances. B / Les garanties de slidarité exigées des cntrats uvrant drit à participatin Qu'il s'agisse du risque Santé u Prévyance, les cntrats bénéficiant d'une participatin versée par l'emplyeur divent furnir des prestatins qui viennent en cmplément des prestatins servies par le régime de prtectin sciale de base (Article 2 du décret n du 8 nvembre 2011). Au-delà de cette exigence cmmune aux deux risques, les cntrats Santé et Prévyance divent présenter des garanties spécifiques de slidarité pur uvrir drit au versement de la participatin par l'emplyeur territrial. Les garanties de slidarité exigées des cntrats relatifs au risque Santé (Articles 28 et 29 du décret n du 8 nvembre 2011) Présenter un rapprt de 1 à 3 entre les ctisatins appliquées aux agents âgés de plus de 30 ans, Pas d'âge maximal d'adhésin, Pas de tarificatin seln l'état de santé, l'empli, le sexe de l'adhérent, Pas de prise en charge de la participatin incmbant à l'assuré lrs de la cnsultatin d'un médecin traitant, Prise en charge des dépassements d'hnraires des médecins autrisés à les pratiquer, Garanties identiques pur les retraités, Rembursement effectué au mins au niveau minimum prescrit par les ministères de la santé et de la fnctin publique, Le tarif "Famille nmbreuse" ne peut excéder celui prévu pur les familles cmprenant 3 enfants. 4

5 Les garanties de slidarité exigées des cntrats relatifs au risque Prévyance (Articles 30 et 31 du décret n du 8 nvembre 2011) Cuverture au mins du risque incapacité de travail, Ctisatin identique pur tus les agents exprimée en purcentage de la rémunératin, L'adhésin ne peut être cnditinnée par l'état de santé u l'âge de l'agent, L'adhésin dit intervenir dans un délai de 6 mis suivant la mise en place du cntrat u du recrutement de l'agent, Au-delà de 6 mis, l'adhésin est sumise à l'accrd de l'rganisme et peut faire l'bjet d'un questinnaire médical et d'une tarificatin majrée. C / Les agents bénéficiaires du dispsitif Quels agents peuvent adhérer à un cntrat de prtectin sciale cmplémentaire? Tus les agents territriaux, quel que sit leur statut, peuvent adhérer de façn facultative et individuelle à un cntrat de prtectin sciale cmplémentaire (Articles 1 er et 3 du décret n du 8 nvembre 2011). Dès lrs, peuvent adhérer à un cntrat de prtectin sciale cmplémentaire : - les fnctinnaires stagiaires et titulaires, - les agents nn titulaires de drit public, - les agents de drit privé (cntrats aidés, apprentis), - les agents retraités. Les agents retraités recevrnt une infrmatin par la caisse de retraite (CNRACL, IRCANTEC) qui assure aujurd'hui le paiement de leur pensin. L'infrmatin des agents en activité est assurée par l'emplyeur (Article 22 du décret n du 8 nvembre 2011). Quels agents peuvent percevir une participatin de l'emplyeur territrial? Seuls les agents en activité peuvent bénéficier directement de la participatin mise en place par un emplyeur territrial. Les agents retraités ne peuvent pas percevir de participatin de leur dernier emplyeur territrial mais ils bénéficient, de façn indirecte, des effets sur la ctisatin de la participatin versée aux agents en activité (Article 23 du décret n du 8 nvembre 2011). En effet, ces derniers bénéficient des effets indirects du nuveau système et peuvent ainsi adhérer à des garanties cmplémentaires Santé dnt le tarif ne peut pas excéder le triple de la ctisatin demandée à un agent en activité âgé de 30 ans. Par ailleurs, seuls les agents qui adhérent au cntrat "slidaire" peuvent percevir la participatin ; lrsque l'agent n'est que bénéficiaire du cntrat, et nn l'adhérent, il ne peut percevir de participatin de la part de l'emplyeur. 5

6 D / Les mdalités de sélectin des garanties uvrant drit à participatin La participatin ne puvant être versée qu'aux seuls cntrats présentant des garanties de slidarité, ntamment intergénératinnelle, l'emplyeur territrial dit déterminer s'il suhaite faire prcéder à la vérificatin de cette cnditin par d'autres rganismes u s'il suhaite vérifier par lui-même cette cnditin (Article 3 du décret n du 8 nvembre 2011). L'emplyeur détermine, par délibératin après avis du Cmité Technique, la prcédure de sélectin retenue pur chacun des risques (Article 4 du décret n du 8 nvembre 2011). La vérificatin par un rganisme extérieur (LABELLISATION) Dans ce cas, des rganismes indépendants nt sllicité l'autrité de Cntrôle Prudentielle (ACP), autrité publique de cntrôle en matière d'assurance, afin de se vir habilités à vérifier les garanties de slidarité des cntrats et règlements (Articles 6 et 7 du décret n du 8 nvembre 2011). L'habilitatin est délivrée par l'acp pur une durée de 3 ans aux rganismes qui aurnt attesté de leurs capacités et de leur indépendance dans les cnditins prévues par le décret (Article 7 du décret n du 8 nvembre 2011), sit : - Psséder des cmpétences dans le dmaine des risques santé et prévyance, en matière actuarielle, en drit de la prtectin sciale cmplémentaire et de drit de la fnctin publique, - Justifier d une expérience prfessinnelle dans ces dmaines d au mins 3 ans au curs des 5 années précédant la demande, - Déclarer les intérêts et les mandats sciaux qu ils détiennent u nt détenu dans des rganismes de prtectin sciale cmplémentaire au curs des tris ans précédant la demande, les fnctins qu ils y exercent u nt exercé ainsi que les relatins d affaires entretenues par eux-mêmes u par leur emplyeur avec ces rganismes au curs de la même péride, susceptibles de prter atteinte à leur indépendance dans l exercice de leur missin, - S engager à ne pas mettre en situatin de cnflit d intérêt et ntamment à ne pas délivrer de labels à des cntrats u à des règlements pur lesquels ils auraient précédemment effectué des prestatins de cnseil u d actuariat, que ce sit directement u par l intermédiaire de l entreprise u du cabinet dnt ils snt membres. Les rganismes habilités par l'acp délivrent les labels aux cntrats et règlements sumis par les pérateurs (mutuelles, assurances et institutins de prévyance) pur une durée de 3 ans et prcèdent également à leur retrait si le respect de la cnditin de slidarité intergénératinnelle n'est plus assuré (Article 13 du décret n du 8 nvembre 2011). Les cntrats et règlements auxquels un label a été délivré figurent sur une liste mise à jur et publiée par le ministre chargé des cllectivités lcales (Article 14 du décret n du 8 nvembre 2011). En ptant pur cette prcédure de sélectin, l'emplyeur ne versera pas sa participatin à un seul rganisme sélectinné mais à tus les cntrats et règlements auxquels les agents adhèrent qui se sernt vus délivrer un label attestant du respect de la cnditin de slidarité intergénératinnelle. La liste des cntrats labellisés a été publiée au 31 aût 2012 et est réactualisée péridiquement ; la liste est dispnible dans sn intégralité sur le site Internet de la Directin Générale des Cllectivités Lcales (www.dgcl.interieur.guv.fr). 6

7 La vérificatin par la cllectivité (CONVENTION DE PARTICIPATION) La démarche de cnventin de participatin impse à la cllectivité de mener une démarche similaire à un marché public ; tutefis, cette prcédure, mtivée par la furniture d'un service aux agents et nn à la cllectivité, ne peut pas être cnsidérée cmme étant un marché public et n'est pas sumise aux dispsitins du Cde des Marchés Publics (Nte de la Directin des Affaires Juridiques du Ministère de l'ecnmie du 21/03/2012). Le recurs à la prcédure de cnventin de participatin exclut l'utilisatin de la prcédure de labellisatin pur le même risque (Article 4 du décret n du 8 nvembre 2011). La cllectivité qui engage une démarche de cnventin dit prcéder à la publicatin d'un avis d'appel public à la cncurrence dans un jurnal d'annnces légales et dans une publicatin spécialisée dans le secteur des assurances (Article 15 du décret n du 8 nvembre 2011). Au-delà d'un mntant annuel de participatin de , l'avis d'appel public à la cncurrence devra faire l'bjet d'une publicité au Jurnal Officiel de l'unin Eurpéenne. Au terme d'un délai minimal de 45 jurs pur la réceptin des ffres, la cllectivité présente pur avis les ffres sumises au Cmité Technique et prend une délibératin d'attributin de la participatin à un seul cntrat seln des critères précisés par le décret (Article 18 du décret n du 8 nvembre 2011). Une cnventin de participatin est alrs cnclue entre la cllectivité et l'rganisme sélectinné pur une durée de 6 ans (Article 19 du décret n du 8 nvembre 2011). Les tarifs snt cnvenus pur la durée de la cnventin de participatin mais peuvent être révisés dans certaines situatins spécifiques (Article 20 du décret n du 8 nvembre 2011). L'emplyeur verse sa participatin au titre du cntrat sélectinné et peut, si l'rganisme ne respecte plus les dispsitins du décret n et après respect d'une prcédure spécifique, prcéder à la résiliatin de la cnventin avant le terme des 6 ans (Article 21 du décret n du 8 nvembre 2011). Au terme d'une péride de 3 ans et au terme de la cnventin, l'rganisme sélectinné prduit un rapprt permettant de s'assurer que les critères de slidarité prévus dans la cnventin nt été respectés (Article 19 du décret n du 8 nvembre 2011). Au curs de la cnventin, l'rganisme sélectinné dit adresser annuellement à l'emplyeur la liste des agents adhérents au cntrat. Au terme des 6 années de cntrat, la cnventin cesse nrmalement ses effets. Tutefis, il est pssible de prlnger sn exécutin pur une durée maximale d'un an pur des mtifs d'intérêt général (Article 19 du décret n du 8 nvembre 2011). En cas de nn renuvellement de la cnventin, l'emplyeur dit infrmer les agents adhérents dans le délai d'un mis avant la date d'échéance de la cnventin ; le nn renuvellement prend alrs effet au 1 er jur du secnd mis suivant la fin de la cnventin (Article 21 du décret n du 8 nvembre 2011). 7

8 3 ème PARTIE : LA PARTICIPATION DE L'EMPLOYEUR TERRITORIAL A / L'exigence d'un mntant unitaire par agent La participatin de l'emplyeur territrial à la prtectin sciale cmplémentaire cnstitue une aide à la persnne dnt le mntant est exprimé sus frme d'un mntant unitaire par agent qui vient en déductin de la ctisatin due par les agents (Article 24 du décret n du 8 nvembre 2011). La participatin de l'emplyeur territrial ne peut pas être exprimée en purcentage. La mentin d'un mntant unitaire par agent permet : - de maîtriser le cût budgétaire que représente la participatin pur l'emplyeur, - de mettre en œuvre une mesure d'équité sciale car les agents à faibles revenus vient une part imprtante de leur ctisatin prise en charge cmparativement à celle des agents aux revenus plus élevés. Les dispsitins réglementaires ne fixent aucun mntant minimum à la participatin versée par l'emplyeur. Tutefis, la participatin versée par l'emplyeur ne peut excéder le mntant de la ctisatin qui serait due par l'agent en l'absence de participatin (Article 25 du décret n du 8 nvembre 2011). L'incidence du temps de travail sur la participatin Aucune dispsitin de la réglementatin ne prévit expressément la pssibilité de mduler la participatin seln le temps de travail de l'agent (Cf. infra). Dès lrs, sauf décisin cntraire de la cllectivité, les agents emplyés à temps nn cmplet u autrisés à travailler à temps partiel peuvent percevir le même mntant de participatin que les agents emplyés à temps cmplet. Le cas particulier des agents intercmmunaux u pluricmmunaux Cncernant les agents intercmmunaux u pluricmmunaux, aucune dispsitin du décret ne prévit de limitatin de la participatin des emplyeurs. Tutefis, cnfrmément à l'bligatin que la participatin ne dépasse pas le mntant de la ctisatin, il sera nécessaire que les différents emplyeurs d'un même agent se crdnnent afin que le mntant des participatins cumulées n'excède pas le mntant de la ctisatin acquittée par l'agent. B / Le versement de la participatin L'emplyeur chisit les mdalités de versement de la participatin parmi deux mdalités (Article 24 du décret n du 8 nvembre 2011) : - Sit la cllectivité verse directement la participatin aux agents bénéficiaires, - Sit la cllectivité verse la participatin aux rganismes de prtectin sciale cmplémentaire qui la déduisent de la ctisatin due par l'agent. 8

9 Dans le cas ù la cllectivité a pté pur un versement de la participatin à l'rganisme, la cllectivité verse sa participatin au vu de la liste des agents bénéficiaires qui lui est adressée annuellement par l'rganisme (Article 25 du décret n du 8 nvembre 2011). Lrsque la participatin est versée directement à l'rganisme, celui-ci dit tenir une cmptabilité permettant de retracer l'utilisatin de la participatin reçue, prduire annuellement les pièces justificatives et faire figurer sur les appels de ctisatin le mntant ttal de la ctisatin et de la participatin versée (Article 24 du décret n du 8 nvembre 2011). C / Les pssibilités de mdulatin L'emplyeur peut décider de mduler sa participatin dans un but d'intérêt scial en prenant en cmpte le revenu des agents et, le cas échéant, leur situatin familiale (Art.23 du décret n du 8 nvembre 2011). Le décret d'applicatin et la circulaire n'nt pas prévu la pssibilité pur la cllectivité d'ajuter d'autres critères de mdulatin de la participatin. D / Régime scial et fiscal de la participatin Le régime scial de la participatin Le régime scial de la participatin versée par l'emplyeur fait l'bjet d'une étude apprfndie de la part des services du Centre de Gestin. Ce supprt sera actualisé dès finalisatin de cette étude. Le régime fiscal de la participatin La participatin versée par l'emplyeur est incluse dans le revenu impsable de l'agent bénéficiaire (Art.79 du Cde Général des Impôts). 9

10 4 ème PARTIE : LA MISE EN ŒUVRE DE LA PARTICIPATION Quelle que sit la prcédure de sélectin des cntrats bénéficiaires de la participatin, l'emplyeur territrial dit cnsulter, préalablement à sa décisin, le Cmité Technique (Article 4 du décret n du 8 nvembre 2011). Pur les cllectivités relevant du Cmité Technique Intercmmunal, celui-ci a émis les 3 juillet et 9 ctbre 2012 un avis de principe favrable à la mise en place d'une participatin pur les risques Santé et Prévyance au titre de la labellisatin. A l'issue de cette cnsultatin, la cllectivité adpte une délibératin dans laquelle elle indique : - le principe de la mise en place d'une participatin par l'emplyeur, - le u les risques bénéficiant d'une participatin (Santé et/u Prévyance), - le mntant de la participatin, - le cas échéant, les critères de mdulatin de la participatin, - le mde de versement de la participatin. L'emplyeur dit infrmer les agents en activité de la mise en place d'une participatin à la prtectin sciale cmplémentaire (Article 88-1 de la li n du 26 janvier 1984 mdifiée). L'infrmatin des agents retraités, même si elle n'est pas bligatire, peut également être réalisée par le dernier emplyeur territrial. En tute hypthèse, les agents retraités snt infrmés par les caisses de retraite (CNRACL et IRCANTEC) sur le dispsitif de prtectin sciale cmplémentaire par le biais des sites Internet et des publicatins des caisses. A / Au titre de la labellisatin 10

11 B / Au titre d'une cnventin de participatin Après signature de la cnventin de participatin, l'emplyeur infrme les agents en activité de la signature de la cnventin, des caractéristiques du cntrat et des mdalités d'adhésin (Article 19 du décret n du 8 nvembre 2011). C / Au titre d'une cnventin de participatin négciée par le Centre de Gestin Le Centre de Gestin a la pssibilité de cnclure une cnventin de participatin au nm des cllectivités lui dnnant mandat (Article 25 de la li n du 26 janvier 1984 mdifiée). Dans ce cadre, le Centre de Gestin recueille les mandats des cllectivités lui cnfiant le sin de négcier la cnventin de participatin ; cette cnventin, cnclue pur une durée de 6 ans, ne permet pas l'adhésin des cllectivités qui n'aur aient pas cnfié mandat au Centre. 11

12 Délibératin du Cnseil d'administratin du Centre de Gestin engageant la démarche après avis du Cmité Technique Intercmmunal Recueil des délibératins des cllectivités décidant d'une participatin et cnfiant mandat au Centre de Gestin Publicatin d'un avis d'appel public à la cncurrence Présentatin des ffres au Cmité Technique Intercmmunal Chix de l'rganisme par le Cnseil d'administratin du Centre de Gestin Signature de la cnventin de participatin par le Centre de Gestin Infrmatin et signature des cntrats d'adhésin par les agents des cllectivités ayant cnfié mandat au Centre de Gestin 12

13 5 ème PARTIE : CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE DES NOUVELLES DISPOSITIONS Les cllectivités, qui n'auraient ni cntrat négcié pur le cmpte de leurs agents ni participatin déjà accrdée, snt libres de mettre en place u nn une telle rganisatin seln les mdalités décrites cidessus à l'échéance qu'elles aurnt librement déterminé. Pur les cllectivités qui ctrient déjà une participatin, aucun délai spécifique n'est prévu par le décret n u par la circulaire d'applicatin pur mettre en cnfrmité la participatin aux nuvelles mdalités. Tutefis, cmpte tenu du fait que, depuis le 31 aût 2012, la liste des cntrats labellisés a été publiée et que les cnventins de participatin peuvent librement être cnclues depuis cette date, il cnvient de cnsidérer que les cllectivités divent mettre leur pratique en cnfrmité dans un délai raisnnable. A / le régime des cntrats en curs sans participatin de l'emplyeur Les cntrats suscrits par les agents n'entraînant aucune participatin de la part de l'emplyeur peuvent demeurer en l'état. Lrsqu'elle ne verse aucune participatin au financement des garanties de prtectin sciale cmplémentaire, la cllectivité emplyeur n'est dnc pas tenue de mdifier sn rganisatin. Tutefis, la cllectivité peut, sil elle le suhaite, décider de verser une participatin à ses agents. Dans ce cas, deux hypthèses snt uvertes : - sit le cntrat actuellement est labellisé et permet le versement de la participatin sans autre frmalité que l'adptin par la cllectivité de sn principe. - sit le cntrat n'est pas labellisé et dit être résilié pur permettre le versement de la participatin à un cntrat labellisé u cnventinné qu'aurnt suscrit les agents. Dans le cas ù la cllectivité décide de résilier le cntrat nn labellisé pur mettre en place une participatin, il cnvient d'être attentif au délai de préavis cntractuel. La décisin de résiliatin dit généralement être adressée à l'rganisme cntractant au mins 2 mis avant la fin de l'année civile en curs. Il peut être cnvenu, à titre exceptinnel et dérgatire, d'une résiliatin à une date intermédiaire si l'rganisme cntractant en appruve le principe. B / Le régime des cntrats en curs avec participatin de l'emplyeur Depuis l'annulatin cntentieuse de la précédente réglementatin en 2005, le versement par l'emplyeur d'une participatin aux garanties de prtectin sciale cmplémentaire ne dispse d'aucune base légale. Le décret n du 8 nvembre n'impse aucun délai pur que les emplyeurs qui versent actuellement une participatin se mettent en cnfrmité avec les nuvelles dispsitins réglementaires. Dès lrs, il faut estimer que les mdalités de versement de la participatin divent être révisées dans un délai raisnnable. 13

14 En effet, cmpte tenu la publicatin de la liste des cntrats labellisés au 31 aût 2012, les cllectivités dispsent aujurd'hui de l'ensemble des utils leur permettant de se mettre en cnfrmité avec la nuvelle réglementatin. Tutefis, il cnvient de suligner que la mise en cnfrmité des cllectivités ne peut intervenir qu'à l'issue d'un dialgue scial ayant permis d'établir les principes généraux de cette participatin ; seule l'absence u l'impssibilité de tenir un dialgue scial prductif serait de nature à retarder la mise en cnfrmité. C / La majratin de la ctisatin en cas d'adhésin individuelle tardive Pur le seul risque Santé, un mécanisme de majratin des ctisatins des agents a été intégré au dispsitif afin d'inciter les agents à adhérer rapidement à un cntrat labellisé u cnventinné (Article 28 du décret n du 8 nvembre 2011). Pur les agents en activité lrs de la publicatin du décret, la majratin s'applique si leur adhésin à cntrat Santé labellisé u cnventinné intervient à cmpter du 1 er janvier 2014 (Article 4 de l'arrêté du 8 nvembre 2011 relatif aux majratins de ctisatins). Pur les agents recrutés après la publicatin du décret, la majratin est appliqué si leur adhésin à un cntrat Santé labellisé u cnventinné intervient plus de 2 ans après leur entrée dans la fnctin publique. La majratin de ctisatin, fixée à 2% par année nn ctisée à un cntrat labellisé u cnventinné, est dnc établie à partir de : - l'âge de l'agent, - sn ancienneté dans la fnctin publique, - les pérides antérieures ctisées à un cntrat labellisé u cnventinné. Pur les pérides précédant la publicatin du décret, il est cnsidéré que les agents nt tujurs adhéré à un cntrat labellisé u cnventinné lrsque : - les agents adhèrent à un cntrat labellisé u cnventinné dans le délai d'un an suivant la publicatin de la liste des cntrats labellisés, sit avant le 31 aût 2013, - les agents adhéraient à un cntrat qui a fait l'bjet d'une labellisatin dans le délai d'un an suivant la publicatin de la liste des cntrats labellisés. 14

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014

Cadre d intervention des aides versées aux employeurs d apprentis : Création d une aide au recrutement à compter du 1 er juillet 2014 Cadre d interventin des aides versées aux emplyeurs d apprentis : Créatin d une aide au recrutement à cmpter du 1 er juillet 2014 Adpté par délibératin 15.03.21.19 du 20.03.2015 et abrgeant les délibératins

Plus en détail

Le Financement de la protection sociale des territoriaux

Le Financement de la protection sociale des territoriaux Le Financement de la prtectin sciale des territriaux A) Présentatin du décret N 2011-1474 du 8 Nvembre 2011 Le décret encadre et rganise la participatin financière des cllectivités relative à la prtectin

Plus en détail

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours

Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au soins de premier recours Titre II / Chapitre 1I : Faciliter l accès au sins de premier recurs Article 18 : Généralisatin du tiers-payant Cmmuniqué du Ministère Purqui le Guvernement prend-il cette mesure? De nmbreux Français renncent

Plus en détail

RÈGLEMENT MUTUALISTE

RÈGLEMENT MUTUALISTE Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle sumise aux dispsitins du livre II du Cde de la Mutualité. RÈGLEMENT MUTUALISTE Appruvé par l Assemblée Générale du 24 avril 2014

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE?

FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? FOCUS: LA PARTICIPATION A LA PERMANENCE DES SOINS EST- ELLE TOUJOURS VOLONTAIRE? Plusieurs d entre vus se snt plaints du fait que, malgré le fait qu ils sient nn vlntaires pur participer à la permanence

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants Master en alternance dans l enseignement supérieur Vade-mecum à destinatin des étudiants Préambule Ce dcument ne préjuge pas de l évlutin des législatins ni de l indexatin et /u des mdificatins des mntants

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX

CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX CHARTE DE QUALITE DE LA PROFESSION DE PRESTATAIRE DE DISPOSITIFS MEDICAUX PREAMBULE La présente charte a pur bjectif d'expser les principes essentiels devant dicter la cnduite prfessinnelle des furnisseurs

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS

DEMANDE D AIDE D INVESTISSEMENT POUR LES LIEUX DE VIE COLLECTIFS Ce dcument est une aide à la cnstitutin du dssier de demande d aide financière et cmplète les circulaires qui définissent le champ d applicatin des prjets financés par la Carsat Sud-Est : - CNAV N 2010-45

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation Mairie de Salaise sur Sanne BP 20318 19 rue Avit Niclas 38150 SALAISE SUR SANNE Tel : 04.74.29.00.80 Marché de prestatins de services divers Règlement de cnsultatin Objet du marché à bns de cmmande Vidé

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS»

CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» CATALOGUE DE FORMATION «EXPERTS COMPTABLES ET AVOCATS» APS Frmatin 15 Rue de Ngent 51100 REIMS Tel : 03.26.82.84.84 / Fax : 03.26.82.58.23 www.apscnsult.fr CONTEXTE Dans l Entreprise, le rôle de l Expert-Cmptable

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Entre 16 et 19 ans Né(e) entre le 01/10/96 et le 30/09/2000. Sécu Etudiante obligatoire et GRATUITE COCHER 450. Sécu des parents GRATUITE COCHER 000

Entre 16 et 19 ans Né(e) entre le 01/10/96 et le 30/09/2000. Sécu Etudiante obligatoire et GRATUITE COCHER 450. Sécu des parents GRATUITE COCHER 000 Vtre âge au curs de l année universitaire et la prfessin de vs parents déterminent si vus devez être inscrit à la Sécurité Sciale Etudiante et si vus devez u nn verser la ctisatin étudiante Vtre âge au

Plus en détail

Agent à temps partiel travaillant 2 jours et demi par semaine : 5 x 2,5 jours = 12,5 jours par an

Agent à temps partiel travaillant 2 jours et demi par semaine : 5 x 2,5 jours = 12,5 jours par an www.cdg-64.fr Directin Expertise statutaire et ressurces humaines Pôle Gestin statutaire statut@cdg-64.fr Tél. : 05 59 84 59 44 - Fax : 05 59 90 03 94 FICHE STATUT LES CONGES ANNUELS L'ensemble des prjets

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC (classique)

CONTRAT DE SYNDIC (classique) PARTIES : ENTRE LES SOUSSIGNES CONTRAT DE SYNDIC (classique) LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES L'immeuble RESIDENCE XXX sis : XXX 65000 TARBES cmprtant XXX lts principaux. Représenté par le Président de

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

Accueil des participants et collation. Ouverture du séminaire et tour de table

Accueil des participants et collation. Ouverture du séminaire et tour de table Jeudi 18 ctbre 2012 a/c 12h30 : 14h00 : 14h30-15h30 : Accueil des participants et cllatin Ouverture du séminaire et tur de table La rémunératin, dimensin incnturnable d une mbilité réussie Le package de

Plus en détail

AVENANT NUMERO DEUX AU CONTRAT D ACCES AUX IMMEUBLES FTTH SFR v1.2

AVENANT NUMERO DEUX AU CONTRAT D ACCES AUX IMMEUBLES FTTH SFR v1.2 AVENANT NUMERO DEUX AU CONTRAT D ACCES AUX IMMEUBLES FTTH SFR v1.2 1. PREAMBULE... 4 2. OBJET DE L AVENANT... 4 3. PRISE D EFFET... 5 4. NOUVELLES DEFINITIONS... 5 5. PERIMETRE DE L OFFRE D ACCES FTTH...

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

VDI Vendeur à Domicile Indépendant

VDI Vendeur à Domicile Indépendant VDI Vendeur à Dmicile Indépendant Nte liminaire L'activité de vendeur à dmicile indépendant (VDI) désigne une frme de distributin réalisée auprès de particuliers, à leur dmicile u sur leur lieu de travail

Plus en détail

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

Employeurs, vous embauchez un travailleur

Employeurs, vous embauchez un travailleur Emplyeurs, vus embauchez un travailleur étranger Quelles démarches effectuer? Vs bligatins, vs respnsabilités? Les salariés étrangers divent, sans discriminatin, bénéficier des mêmes drits que les salariés

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ...

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ... 1 CONTRAT DE SEJOUR EN FRANCE OU A L ETRANGER POUR AMELIORER LES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES OU CULTURELLES (cf Décret n 94-490 du 15 juin 1994 pris en applicatin de la li n 92-645 du 13 juillet 1992)

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

Cahier des charges pour le référencement dans le réseau MOUV EMPLOI

Cahier des charges pour le référencement dans le réseau MOUV EMPLOI Dévelppement d un réseau de partenaires lcaux spécialisés dans la mise à dispsitin de slutins de mbilité lcale (Lcatin de vitures, deux rues, transprt à la demande) Cahier des charges pur le référencement

Plus en détail

Club des Léopards de Rouen

Club des Léopards de Rouen Club des Lépards de Ruen Saisn 201 4 / 2015 Qui et quand dis-je vir rendre le dssier d inscriptins? Après les entrainements en direct avec les nms/mails suivants : Les lundis et mercredis pur les sénirs/flag

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation

Ville de Bordeaux. Prix de l Innovation Associative. Règlement de participation Ville de Brdeaux Prix de l Innvatin Assciative Règlement de participatin Article 1 : Cnditins d admissin Peuvent faire acte de candidature les assciatins dmiciliées à Brdeaux u tut autre assciatin dnt

Plus en détail

ACCORD DE SERVICE DU PROGRAMME DE RÉFÉRENCE

ACCORD DE SERVICE DU PROGRAMME DE RÉFÉRENCE ACCORD DE SERVICE DU PROGRAMME DE RÉFÉRENCE Le présent accrd de service (ci-après l «accrd») est établi et cnvenu par Peples Trust Financial Ltd («PTF») et l agent de référence (dnt le nm figure sur le

Plus en détail

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE Le Préfet de l Ardèche, Le Prcureur de la République près

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION CABINET

DOSSIER D ADMISSION CABINET DOSSIER D ADMISSION CABINET NOUS ATTIRONS VOTRE ATTENTION SUR LE FAIT QUE SEULS POURRONT ETRE PRESENTES A LA COMMISSION D ADMISSION LES DOSSIERS COMPORTANT L INTEGRALITE DES PIECES DEMANDEES Chambre Natinale

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

SECURITE FINANCIERE DU PROPRIETAIRE NON OCCUPANT

SECURITE FINANCIERE DU PROPRIETAIRE NON OCCUPANT CONDITIONS SPECIALES SECURITE FINANCIERE DU PROPRIETAIRE NON OCCUPANT L bjet du présent dcument est de décrire les cnditins d assurance de L assurance «Sécurité financière du prpriétaire nn ccupant» Ce

Plus en détail

Les accidents du travail

Les accidents du travail Les accidents du travail Table des matières Qu est-ce qu un accident du travail?... 2 Que faire en cas d accident du travail?... 3 Cmment s effectue l indemnisatin?... 4 Pur les membres de SMartBe?...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE article 1 : Objet...2 article 2 : Les titres de transprt...2 article 3 : La tarificatin...4 article 4 : L achat du titre de transprt...4 Article 4.1 L achat a brd des cars...4

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Snt éligibles au de la Fndatin Médéric Alzheimer les thèses de dctrat en sciences humaines et sciales et en santé publique sutenues entre le 15 septembre 2013 et le 31 mai 2015 et

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LÉVIS CAHIER DES CHARGES

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LÉVIS CAHIER DES CHARGES SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LÉVIS CAHIER DES CHARGES Préparé en février 2014 APPEL D OFFRES PUBLIC La Sciété de transprt de Lévis (STLévis) demande des sumissins pur le régime d assurance cllective de ses

Plus en détail

INCAPACITÉ Ŕ INVALIDITÉ LIGNES DIRECTRICES DE LA CONSTRUCTION DES LOIS DE MAINTIEN EN INCAPACITÉ ET EN INVALIDITÉ

INCAPACITÉ Ŕ INVALIDITÉ LIGNES DIRECTRICES DE LA CONSTRUCTION DES LOIS DE MAINTIEN EN INCAPACITÉ ET EN INVALIDITÉ INCAPACITÉ Ŕ INVALIDITÉ LIGNES DIRECTRICES DE LA CONSTRUCTION DES LOIS DE MAINTIEN EN INCAPACITÉ ET EN INVALIDITÉ Supervisé par Thierry Pincelin Écrit par : Igtz Aubin Anne Rlland Nvembre 2010-1 - TABLE

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

Les primes d'assurance sont-elles déductibles d'impôt?

Les primes d'assurance sont-elles déductibles d'impôt? Les primes d'assurance snt-elles déductibles d'impôt? Aût 2014 Est-ce que je peux déduire les primes? C'est une questin que l'n vus pse très prbablement lrsque vus abrdez le sujet de l'assurance. Malheureusement,

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

I N A M I Institut National d Assurance Maladie-Invalidité

I N A M I Institut National d Assurance Maladie-Invalidité I N A M I Institut Natinal d Assurance Maladie-Invalidité Circulaire aux Offices de tarificatin Circ. OT 2011/023 Service des Sins de Santé Crrespndant: Blandine Divry Attaché Tél: 02/739 78 01 Fax: 02/739

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Directin générale de l ffre de sins Sus-directin de la régulatin de l ffre de sins Bureau du premier recurs (R2) Jcelyn Vidn-Buthin Tél. 01 40 56 64 86 jcelyn.vidn-buthin@sante.guv.fr

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

L évaluation L évaluation externe Questions Questions / / réponses

L évaluation L évaluation externe Questions Questions / / réponses L évaluatin L évaluatin externe externe uestins uestins / / répnses répnses Les symbles utilisés dans le texte : 1.1 1.1 Les questins snt classées par thème et snt numértées dans le thème. Face à ce symble,

Plus en détail

VEHICULE UTILITAIRE LEGER

VEHICULE UTILITAIRE LEGER CARSAT NORD PICARDIE 11 ALLEE VAUBAN 59662 VILLENEUVE D ASCQ CEDEX Gestin des Risques Prfessinnels Incitatins Financières Ref : S2012 N 08 AIDE FINANCIERE SIMPLIFIEE NATIONALE Validité de l ffre du 20

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Les assurances automobiles

Les assurances automobiles Les assurances autmbiles I. Les différentes assurances a) L assurance au tiers est une bligatin légale Cette assurance au tiers que l n peut qualifier de base cuvre uniquement les dmmages causés à un tiers.

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas».

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». R è g l e m e n t d e l a c r è c h e - n u r s e r y Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». c r è c h e - n u r s e r y A P e t i t s P a s... P la c e du Par c 6 1 6 3 6 Br

Plus en détail

L Association sans but lucratif, asbl

L Association sans but lucratif, asbl L Assciatin sans but lucratif, asbl 1. Intrductin Lrsque deux u plusieurs persnnes s'asscient pur mettre des activités u des biens en cmmun, cette cllabratin est qualifiée, du pint de vue juridique, de

Plus en détail