Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrôle moteur et planification SÉANCE 2. Emmanuel Guigon (guigon@ccr.jussieu.fr)"

Transcription

1 Contrôle moteur et planification Organisation anatomophysiologique du contrôle moteur SÉANCE 2 Emmanuel Guigon

2 Le muscle Muscle = ensemble de fibres musculaires Fibre musculaire = ensemble de myofibriles Myofibrile = ensemble de sarcomères Sarcomère = plus petite partie contractile = filaments fins (actine) + filaments épais (myosine)

3 La contraction musculaire Dépolarisation d une fibre musculaire accroissement du calcium intracellulaire contraction mécanique (couplage excitation-contraction) Théorie du filament glissant (interactions cycliques entre filaments) : les têtes de myosine s attachent sur les molécules d actine et forment des cross-bridges ; les têtes de myosine subissent une transformation qui résulte en une force exercée sur les filaments fins. Huxley (1969)

4 Force au niveau d un sarcomère La tension développée par un sarcomère dépend du degré de recouvrement entre filaments fins et filaments épais. Gordon et al. (1966)

5 Force musculaire Un muscle se comporte comme un ressort : il génère une force de contraction lorsqu il est étiré audelà d une longueur-seuil ; la force développée augmente avec la longueur ; le seuil change avec le niveau de stimulation. Raideur : pente de la relation longueur/force Rack et Westbury (1969)

6 Force musculaire (suite) La force produite par un muscle dépend de la fréquence des potentiels d action dans le nerf moteur. Le muscle se comporte comme un filtre passebas. A basse fréquence, la tension musculaire varie avec la même fréquence que l entrée. Quand la fréquence augmente, les fluctuations disparaissent. Partridge (1966)

7 Récepteurs sensoriels Les fuseaux neuromusculaires sont des structures disposées en parallèle avec le muscle. Ils transmettent des informations sur la longueur et les changements de longueur du muscle. Les organes tendineux de Golgi sont situés à la jonction du muscle et du tendon. Ils transmettent des informations sur la tension musculaire.

8 Les fuseaux neuromusculaires Ils transmettent des informations sur la longueur et les changements de longueur du muscle. Fuseaux primaires, sensibles à la longueur et à la vitesse d'allongement du muscle, et fuseaux secondaires, sensibles uniquement à la longueur.

9 Les fuseaux neuromusculaires (suite) Les fuseaux innervent les MNs alpha à travers les fibres Ia (primaires) et II (secondaires). Les fuseaux sont innervés par les MNs gamma, qui modulent leur sensibilité. La modulation par les MNs gamma permet de maintenir la sensibilité des fuseaux pendant les contractions musculaires.

10 Les organes de Golgi La décharge des organes de Golgi suit fidèlement la force développée dans le muscle. Note : Les récepteurs articulaires sont actifs pour une gamme restreinte de positions articulaires. Cependant, la plupart des récepteurs sont actifs uniquement vers les extrémités articulaires. Ils sont donc inappropriés pour transmettre des informations posturales précises.

11 Sens de la position et du mouvement La vibration d'un muscle entraîne l'excitation des fuseaux et induit une augmentation de la décharge des MNs qui contrôlent le muscle et une contraction du muscle. Quand l'effecteur est immobilisé, la vibration du muscle induit une illusion de position : une augmentation de la décharge des fuseaux semble indiquer que le muscle est plus long. une vibration du biceps (fléchisseur de l'avant-bras) entraîne l'illusion que l'avant-bras est plus étendu (biceps plus long). La contribution des différents récepteurs peut être étudiée expérimentalement. Les récepteurs articulaires et cutanés des doigts sont anesthésiés. La flexion de l'articulation du métacarpe proximal permet de désengager les muscles de la phalange distale. Un mouvement passif de la phalange distale n'active pas les fuseaux. Les fuseaux, les récepteurs articulaires et les récepteurs cutanés sont nécessaires à une bonne acuité proprioceptive.

12 L unité motrice - Chaque fibre musculaire est innervée par un seul MN. - Un MN innerve un ensemble de fibres musculaires. - Un MN et l'ensemble des fibres musculaires qu'il innerve définissent une unité motrice (UM). - Le nombre de fibres musculaires innervées par un MN s'appelle le ratio d'innervation. Ce ratio est à peu près proportionnel à la taille du muscle (10 pour les muscles extraoculaires, 100 pour les muscles de la main). Un ratio petit correspond à une plus grande capacité à contrôler finement la force musculaire.

13 L unité motrice (suite) - Trois types d'um: lente (faible force développée, résistant à la fatigue), rapide résistante (intermédiaire), rapide fatiguable (contraction et relaxation rapide, fatigue rapide en stimulation répétée, grande force développée). - Chaque muscle contient des proportions différentes des types d'um. - Dans une UM, les propriétés du MN et des fibres sont liées. Le diamètre et la vitesse de conduction des axones qui innervent les fibres rapides fatiguables sont plus grands que ceux des axones qui innervent les fibres rapides résistantes et lentes. Burke et al. (1974) Kernell et Monster (1982)

14 L unité motrice (fin) Principe de taille : les MNs sont recrutés par des entrées synaptiques selon un ordre fixe déterminé par leur taille. Les petits MNs sont recrutés en premier, par les entrées les plus faibles. A mesure que les entrées augmentent, le nombre de MNs activés augmente. Les unités lentes sont les plus nombreuses et les plus utilisées. Elles requièrent le plus gros apport métabolique. Les unités rapides sont utilisées plus occasionnellement. En plus de la modulation de la force par l'ordre de recrutement, le système nerveux peut contrôler la force par changement de la fréquence de décharge des MNs. Desmedt et Godaux (1977) Monster et Chan (1977)

15 La moelle épinière Les MNs sont situés dans la moelle épinière. Les informations afférentes entrent par les racines dorsales. Les informations efférentes sont transmises par les racines ventrales. La moelle épinière est le premier relai de transmission des informations somatiques sensorielles. La matière grise contient les corps des cellules nerveuses de la moelle, les MNs. La matière blanche contient les axones. Les MNs sont regroupés en noyaux (pools) qui s'étendent sur plusieurs segments.

16 Le réflexe d étirement Régule le tonus musculaire grâce à un mécanisme de rétroaction négative. Le gain de cette rétroaction peut être modulé par le système nerveux (e.g. MNs gamma). En anglais, stretch reflex. Délai minimum 30 ms.

17 Action du réflexe d étirement Système de rétroaction négative : réduit les déviations autour d une valeur de référence.

18 Mécanismes spinaux (suite) Un acte moteur requiert en général la coordination d'un grand nombre de muscles. Les circuits de la moelle épinière jouent un rôle critique dans cette coordination. Les réflexes spinaux forment un ensemble de patterns élémentaires de coordination (e.g. réflexe d'étirement). La plupart des réflexes impliquent des circuits complexes liant plusieurs muscles ou plusieurs articulations. Les interneurones (INs) sont les éléments de base des réflexes. Convergence, divergence, effet-porte (gating), réverbération, interactions cycliques, CPG.

19 Mécanismes spinaux (suite) Un réflexe de flexion qui coordonne un ensemble de segments à travers un circuit polysynaptique est mis en jeu pour éviter une stimulation cutanée douloureuse. Les muscles fléchisseurs du membre stimulé sont activés et les muscles extenseurs sont inhibés. Le réflexe a une action opposée sur l'autre membre. Certains réflexes s'adaptent à la posture du corps. Réflexe de flexion chez la grenouille. Certains réflexes consistent en des mouvements rythmiques.

20 Mécanismes spinaux (suite) Les circuits spinaux génèrent des patterns rythmiques pour la locomotion. L'automaticité de la locomotion peut être attribuée à des mécanismes spinaux intrinsèques. Après transection de la moelle épinière pour isoler les segments qui contrôlent les membres inférieurs, le chat marche de façon quasi-normale. Lorsque la transection isole l'ensemble de la moelle, une stimulation électrique de la région mésencéphalique locomotrice permet de générer la locomotion. Quand l'intensité de la stimulation augmente, la marche devient plus rapide. Il y a ensuite une transition entre le trot (flexions/extensions alternées) et le galop (flexions/extensions simultanées).

21 Il existe deux principaux systèmes somatiques ascendants : le système de la colonne dorsale et du lemniscus médian, qui transmet les informations tactiles et proprioceptives et le système antérolatéral, qui transmet la douleur et la température. Systèmes ascendants

22 Systèmes descendants Les commandes motrices sont transmises à travers les voies descendantes. La voie corticospinale est la voie la plus large (1 million de fibres, 30% à partir du cortex moteur). La voie latérale (croisée) contrôle la musculature distale et proximale. La voie ventrale contrôle la musculature axiale.

23 Représentations Somatiques Motrices

24 Anatomie corticale

25 Architecture et fonctions

26 Cortex moteur

27 Propriétés neuronales L activité des neurones du cortex moteur est liée à la force musculaire. Evarts (1968)

28 Propriétés neuronales (suite) L activité des neurones du cortex moteur dépend de la tâche. Muir et Lemon (1983) Cheney et Fetz (1980)

29 Propriétés neuronales (fin) L activité des neurones du cortex moteur dépend de la direction du mouvement. Georgopoulos et al. (1982)

30 Lésion du cortex moteur La voie corticospinale directe est nécessaire pour le contrôle fin des doigts. Lawrence et Kuypers (1968)

Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC

Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC Il existe 3 types de motoneurones dans la corne ventrale antérieure de la moelle épinière

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision

Perception. Bases neurophysiologiques de la vision Perception Bases neurophysiologiques de la vision Anatomie de l œil Vaisseaux sanguins rétinaux Paupière Cornée Nerf optique Muscles extraocculaires Rétine Anatomie de l œil cornée Pupille Liquide aqueux

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique

II. Les Réflexes Spinaux. A. Le Réflexe Myotatique II. Les Réflexes Spinaux Les réflexes spinaux sont des mouvements consécutifs mis en oeuvre indépendamment de la volonté et qui constituent une réaction rapide, et pré-déterminée, à l apparition d un stimulus

Plus en détail

Calcul de forces de réaction

Calcul de forces de réaction Calcul de forces de réaction Calculer la force musculaire, F M, du biceps brachii pour maintenir la charge et calculer la force de réaction articulaire, F C, au niveau du coude. L avant-bras et la main

Plus en détail

Le système nerveux: contrôle du mouvement

Le système nerveux: contrôle du mouvement Le système nerveux: contrôle du mouvement Contrôle spinal du mouvement - Moelle épinière. Contrôle des mouvements stéréotypés telles que la marche et la course sans obstacles. Contrôle descendant du mouvement

Plus en détail

Les Systèmes Sensoriels La somesthésie

Les Systèmes Sensoriels La somesthésie Les Systèmes Sensoriels La somesthésie PLAN 1. Généralités sur les systèmes sensoriels 2. La sensibilité tactile 3. La nociception 4. La proprioception 5. Les voies afférentes de la sensibilité 6. La représentation

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

Typologie des fibres musculaires

Typologie des fibres musculaires Typologie des fibres musculaires INTRODUCTION Muscle = ensemble de faisceau de fibres musculaires Potentialités différentes pour utiliser ATP Vitesse de contraction de fibre dépend de rapidité à scinder

Plus en détail

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants La motricité Plan du cours 1. Vue d ensemble 2. La voie finale de la motricité 3. Les neurones des circuits locaux 4. Les systèmes descendants 5. Le cervelet et les ganglions de la base 1. Vue d ensemble

Plus en détail

LE MUSCLE. Références. ζ Physiologie du sport, Hugues Monod et Roland Flandrois, édition Masson

LE MUSCLE. Références. ζ Physiologie du sport, Hugues Monod et Roland Flandrois, édition Masson LE MUSCLE Références Physiologie du sport, Hugues Monod et Roland Flandrois, édition Masson Physiologie du sport et de l exercice, J.H.Wilmore et D.L.Costill, De Boeck Université Généralités Issu du mésoderme

Plus en détail

Son poids représente environ 40 % de la masse totale de l'organisme. Au repos le tissu musculaire représente 25 % de la dépense de base.

Son poids représente environ 40 % de la masse totale de l'organisme. Au repos le tissu musculaire représente 25 % de la dépense de base. LE MUSCLE LE MUSCLE Il permet - le maintient de la posture - la saisie d'objet - le déplacement Par rapprochement des articulations Son poids représente environ 40 % de la masse totale de l'organisme.

Plus en détail

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux Partie 4 : système nerveux Chapitre 2 : La propagation du message nerveux L arc réflexe est constitué par un réseau de neurones connectés au niveau de synapses. Le message nerveux prend naissance au niveau

Plus en détail

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage.

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. L'apprentissage 1 Définitions a. Approche globale La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. Un apprentissage est l acquisition d un nouveau savoir. Dans la

Plus en détail

25/02/ /- Contrôle du mouvement. Voie finale commune

25/02/ /- Contrôle du mouvement. Voie finale commune Contrôle du mouvement Deux types de motricité : - une motricité «manipulative», volontaire et fine : muscles distaux - une motricité liée à la posture et à la locomotion, largement involontaire : muscles

Plus en détail

La posture est un arrangement des segments corporels qui reflète la géométrie segmentaire à un temps donné. Chez l homme 60% de la musculature est

La posture est un arrangement des segments corporels qui reflète la géométrie segmentaire à un temps donné. Chez l homme 60% de la musculature est 1 La posture est un arrangement des segments corporels qui reflète la géométrie segmentaire à un temps donné. Chez l homme 60% de la musculature est dédiée à la résistance à la gravité. Tout mouvement

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse Thème 3: Corps humain et santé Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Rappels : - Muscles

Plus en détail

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied Réflexe myotatique - réflexe achilléen muscle extenseur du pied percussion du tendon d Achille extension du pied Circuit neuronique simple du réflexe myotatique Neurone multipolaire (motoneurone) L'axone

Plus en détail

Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle

Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle 1) Le réflexe myotatique : un réflexe monosynaptique Bilan des activités 1 et 2 : Le centre nerveux impliqué dans le reflexe

Plus en détail

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE Plan du cours I LA SENSIBILITE TACTILE A/ Les mécanorécepteurs B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps C/ Les voies somesthésiques

Plus en détail

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI

Fonction de conduction de la moelle épinière. Dr F. TOUMI Fonction de conduction de la moelle épinière Dr F. TOUMI I. GENERALITES : Communication Moelle avec les centres supra spinaux Communication Intra segmentaire (ipsilatérale / controlatérale) Communication

Plus en détail

Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice.

Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice. Le contrôle moteur: mieux comprendre les contributions musculosquelettique et neurologique pour améliorer nos programmes de rééducation motrice. Laurent Bouyer, Ph.D. Professeur agrégé département de réadaptation

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

CHAPITRE IV LE CONTRÔLE REFLEXE DE LA MOTRICITE LES REFLEXES SPINAUX

CHAPITRE IV LE CONTRÔLE REFLEXE DE LA MOTRICITE LES REFLEXES SPINAUX CHAPITRE IV LE CONTRÔLE REFLEXE DE LA MOTRICITE LES REFLEXES SPINAUX I. La notion de réflexer Un réflexe est une réponse rapide, prévisible, automatique et involontaire à un stimulus Un réflexe peut être

Plus en détail

TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie

TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie QCM n 1 : En pathologie humaine Séance Pâques PHYSIOLOGIE NEUROMOSCULAIRE 1 Dr M. HAYOT Séance préparée par Marion Ahres Bastien Rives a) La sclérose latérale amyotrophique

Plus en détail

Mouvement, motricité : Introduction. Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar

Mouvement, motricité : Introduction. Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar Neurobiologie Intégrative Mouvement, motricité : Introduction Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar 1 Mouvement, motricité : introduction Système moteur = ensemble formé par la musculature du corps

Plus en détail

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices

Neurophysiologie Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. III. IV. Système nerveux périphérique Réflexes médullaires Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse. Rappels : - Muscles et mouvements

Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse. Rappels : - Muscles et mouvements Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Rappels : - Muscles et mouvements Un mouvement (flexion ou extension) est dû à la contraction d un muscle squelettique

Plus en détail

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 S étirer : Pourquoi? Les étirements ont un rôle préventif important : ils préparent la musculature, favorisent la récupération et permettent d'éviter

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

Comportement moteur, système nerveux et APSA

Comportement moteur, système nerveux et APSA LCOM100 : Semestre 1 / Unité 1 / 10h CM / 2 ECTS Comportement moteur, système nerveux et APSA L. Bringoux & A. Guillaume 2. Relation SNC & motricité: Illustration au travers des APSA 2.2. Le tronc cérébral

Plus en détail

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs.

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. I) Définition sous son aspect mécanique Les muscles Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. II) Structure et morphologie

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Chapitre 1 : Le système somesthésique

Chapitre 1 : Le système somesthésique Neurophysiologie Chapitre 1 : Le système somesthésique Docteur Colin DERANSART MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Le système somesthésique 1. Généralités

Plus en détail

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE 1- RAPPELS ET DEFINITIONS Cortex cérébral Cervelet Moelle épinière Nerfs Tronc cérébral Schéma

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Dans ce chapitre : Sommaire 93

Dans ce chapitre : Sommaire 93 Dans ce chapitre : Les différents types de contractions musculaires 78 Contraction statique 78 Contraction dynamique 80 Contraction isométrique 80 Contraction auxotonique 80 Contraction isotonique 82 Contraction

Plus en détail

Physiologie du Muscle Strié Squelettique

Physiologie du Muscle Strié Squelettique Module Appareil Locomoteur DFGSM S4 Physiologie du Muscle Strié Squelettique «Notions de Physiologie Appliquée» Docteur Fabien PILLARD, MCU-PH Service d Exploration de la Fonction Respiratoire et de Médecine

Plus en détail

Chapitre I La commande réflexe du muscle. -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique

Chapitre I La commande réflexe du muscle. -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique Chapitre I La commande réflexe du muscle -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique 1 Tableau présentant les résultats des expériences de démédullation, sections et stimulations électriques

Plus en détail

C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau.

C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau. Le Cervelet C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau. Situation Situation Situation Situation Organisation Organisation Sur un plan anatomique,

Plus en détail

Le contrôle de la contraction musculaire :

Le contrôle de la contraction musculaire : Licence Biologie UE physiologie animale Le contrôle de la contraction musculaire : le réflexe r Étienne Roux Adaptation cardiovasculaire à l ischémie INSERM U 1034 UFR des Sciences de la Vie Université

Plus en détail

DEFINITIONS DES MOUVEMENTS

DEFINITIONS DES MOUVEMENTS DEFINITIONS DES MOUVEMENTS L ostéopathe, qui se veut être un spécialiste du mouvement en restituant la mobilité des structures qu il traite quotidiennement, se doit de posséder la terminologie adéquate.

Plus en détail

La transmission de l influx nerveux

La transmission de l influx nerveux La transmission de l influx nerveux 1 1. Découverte de l activité éléctrique des neurones 2 Luigi Galvani (1737 / 1798) Montre qu un courant électrique appliqué à un nerf provoque la contraction des muscles

Plus en détail

HISTOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

HISTOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL HISTOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1 HISTOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL Première partie: HISTOLOGIE DU TISSU NERVEUX CENTRAL 1) Les cellules du système nerveux (rappel!) 2) Les tissus nerveux (Histologie

Plus en détail

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr Organisation du système nerveux porcher@inmed.univ-mrs.fr Plan du cours A. GENERALITES B. VOIES AFFERENTES OU DE LA SENSIBILITE VEGETATIVE C. CENTRES VEGETATIFS D. VOIES EFFERENTES E. PARTICULARITES DU

Plus en détail

TECHNIQUE DU STRAIN COUNTERSTRAIN (TENSION CONTRE TENSION)

TECHNIQUE DU STRAIN COUNTERSTRAIN (TENSION CONTRE TENSION) TECHNIQUE DU STRAIN COUNTERSTRAIN (TENSION CONTRE TENSION) RANDALL S. KUSUNOSE En observant un praticien expérimenté en «strain/counterstrain» (tension contre tension), on est immédiatement impressionné

Plus en détail

La cicatrisation après lésion du tendon et de la fibre musculaire. Déductions thérapeutiques. Dr C.J.Arnal CRF Pasteur 10 000 TROYES

La cicatrisation après lésion du tendon et de la fibre musculaire. Déductions thérapeutiques. Dr C.J.Arnal CRF Pasteur 10 000 TROYES La cicatrisation après lésion du tendon et de la fibre musculaire Déductions thérapeutiques Dr C.J.Arnal CRF Pasteur 10 000 TROYES PLAN Les collagènes Le tendon, la jonction musculo-tendineuse et ostéotendineuse

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie TISSU NERVEUX Sommaire : CELLULES - Histologie CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie SUBSTANCE GRISE et BLANCHE - Anatomie - Physiologie NEURONES et NERFS

Plus en détail

CHAPITRE 1: Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

CHAPITRE 1: Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse 1 Introduction : activité à faire https://www.education-et-numerique.fr/0.3/activity/embed.html?id=535a33fe3361eb112e6fa814 Système nerveux

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

MOTRICITE VOLONTAIRE

MOTRICITE VOLONTAIRE SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN COURS NEUROPHYSIOLOGIE : ohammed yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

Plus en détail

Jean-René Duhamel. Institut des Sciences Cognitives CNRS - Université Claude-Bernard Lyon

Jean-René Duhamel. Institut des Sciences Cognitives CNRS - Université Claude-Bernard Lyon Jean-René Duhamel Institut des Sciences Cognitives CNRS - Université Claude-Bernard Lyon Neurophysiologie des fonctions visuelles supérieures 1. Introduction 2. Le système visuel cortical 3. Perception

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Une approche de l amélioration de la Mobilité, la souplesse par les étirements.

LES ETIREMENTS. Une approche de l amélioration de la Mobilité, la souplesse par les étirements. LES ETIREMENTS Une approche de l amélioration de la Mobilité, la souplesse par les étirements. Ph. MAQUAIRE Master 2 recherche STAPS Laboratoire Recherche Littoral en Activités Corporelles & Sportives,

Plus en détail

squelettique Juin 2003

squelettique Juin 2003 Le muscle squelettique Juin 2003 Repères Le mot muscle vient du mot latin musculus qui signifie «petite souris». Les muscles peuvent être considérés comme les «moteurs» de l organisme. Les propriétés des

Plus en détail

Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception. Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel. vincent.roy@univ-rouen.

Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception. Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel. vincent.roy@univ-rouen. Licence 2 de Psychologie Sensorialité et Perception vincent.roy@univ-rouen.fr Partie 1 : Principes généraux du traitement sensoriel http://www.retinalmicroscopy.com/bipolar.html http://psychobiologierouen.free.fr

Plus en détail

«Au début était l action»

«Au début était l action» Le Système Moteur 1 «Au début était l action» Logique et Constitution du Système Nerveux La phylogenèse a incrémenté le système moteur depuis la périphérie jusqu au niveau central. 2 3 «Au début était

Plus en détail

Chapitre 9 : Muscle Muscle squelettique

Chapitre 9 : Muscle Muscle squelettique Chapitre 9 : Muscle Muscle squelettique On distingue trois types de tissu musculaire : le muscle squelettique, le muscle lisse et le muscle cardiaque. La contraction du muscle squelettique est déclenchée

Plus en détail

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle.

Thème 2 : Corps humain, sport et santé. Chapitre 6 : La régulation nerveuse de la pression artérielle. Thème : Corps humain, sport et santé Chapitre : La régulation nerveuse de la pression artérielle. - La notion de pression artérielle : La pression artérielle (ou tension artérielle) correspond à la force

Plus en détail

Source illustration: Calais-Germain, B. Anatomie pour le mouvement, tome 1 : introduction à l analyse des techniques corporelles, Éditions Désiris,

Source illustration: Calais-Germain, B. Anatomie pour le mouvement, tome 1 : introduction à l analyse des techniques corporelles, Éditions Désiris, Source illustration: Calais-Germain, B. Anatomie pour le mouvement, tome 1 : introduction à l analyse des techniques corporelles, Éditions Désiris, 1991. 27 Effets de la contraction et de l étirement des

Plus en détail

Les muscles et le système nerveux

Les muscles et le système nerveux Les muscles et le système nerveux 2 e volet cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan «Les muscles et le système nerveux» 1-Innervation des muscles 2-Innervation motrice des muscles 2 1-Innervation

Plus en détail

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs,

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Les étirements Introduction : Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Le choix des méthodes doit être en liaison avec l objectif

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion

Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion 2 e volet cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan «Réflexes médullaires, circuits locaux et locomotion» 1-Notion de réflexe 2.2-L organe tendineux

Plus en détail

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied Réflexe myotatique - réflexe achilléen muscle extenseur du pied percussion du tendon d Achille extension du pied Circuit neuronique simple du réflexe myotatique Arc réflexe myotatique Circuit réflexe myotatique

Plus en détail

Docteur Patrick MOUCHET

Docteur Patrick MOUCHET NEUROPHYSIOLOGIE Chapitre 1 : Bases physiologiques de la motricité somatique Docteur Patrick MOUCHET MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. MOTRICITE SOMATIQUE:

Plus en détail

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 POLYPREPAS Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 1 POLYPREPAS Première partie les supports anatomiques du message nerveux 2 INTRODUCTION 3 Introduction Toute réaction de l organisme à

Plus en détail

Force maximale volontaire

Force maximale volontaire Force maximale volontaire Capteurs de force La force maximale volontaire (FMV ou en anglais MVC, maximal voluntary contraction) d un groupe musculaire correspond à la valeur maximale de la force que peut

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE

LES MECANISMES DE LA FORCE LES MECANISMES DE LA FORCE Les mécanismes qui sont décrits ci dessous vont vous permettre d'argumenter et de justifier l'ensemble des méthodes d'entraînement qui ont souvent été mises en oeuvre de façon

Plus en détail

Comportement moteur, système nerveux et APSA

Comportement moteur, système nerveux et APSA LCOM100 : Semestre 1 / Unité 1 / 10h CM / 2 ECTS Comportement moteur, système nerveux et APSA L. Bringoux & A. Guillaume Bibliographie COLLET C. (2001) Mouvements et cerveau : neurophysiologie des APS.

Plus en détail

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX 2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION cliquez : UNE ANIMATION POUR COMPRENDRE LE ROLE DES MUSCLES DANS LA MOUVEMENT Je ne donne pas de réponse à la 4/ car c'est votre hypothèse

Plus en détail

Natation et musculation

Natation et musculation Natation et musculation Pour aborder le thème de la musculation du nageur il est nécessaire d avoir une idée fondée de la locomotion du nageur Le «modèle théorique» du nageur nous renseigne : Pour limiter

Plus en détail

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS

Motricité globale DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE LE DÉVELOPPEMENT PROGRESSIF DES HABILETÉS MOTRICES DES ENFANTS DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L ENFANT: LA MOTRICITÉ GLOBALE Rigal Robert Motricité globale Activités motrices sollicitant plusieurs ou l ensemble des parties du corps (marche, course, sauts, lancer, natation,

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Cellule musculaire. I- Muscle squelettique

Cellule musculaire. I- Muscle squelettique Cellule musculaire Le tissu musculaire représente environ 40 à 50% de notre masse corporelle totale (600 muscles) et est formé de cellules hautement spécialisées impliquées dans le mécanisme de contraction

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

Les voies motrices descendantes

Les voies motrices descendantes Les voies motrices descendantes Voies motrices descendantes («Les fils électriques qui raccordent les hémisphères cérébraux et la moelle épinière») Comment le cerveau communique-t-il avec les motoneurones

Plus en détail

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes Approche de la musculation «sans matériel lourd» du jeune et du collégien par le renforcement musculaire Nicolas DOMBROWSKI, professeur agrégé eps, académie de la Martinique, 2008 Document réalisé en 2008,

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier

PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier PHYSIOLOGIE DE LA MOTRICITE (1 ère partie) C. Massé Service de Physiologie Faculté Médecine de Montpellier 1 INTRODUCTION La motricité ou capacité de mouvement : Intègre la notion de contraction musculaire

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

Système musculaire. Lycée-Collège de la Planta, Sion Martine Morend Gattlen, Blaise Perruchoud, Grégoire Raboud, Sonia Sierro

Système musculaire. Lycée-Collège de la Planta, Sion Martine Morend Gattlen, Blaise Perruchoud, Grégoire Raboud, Sonia Sierro Système musculaire Lycée-Collège de la Planta, Sion Martine Morend Gattlen, Blaise Perruchoud, Grégoire Raboud, Sonia Sierro LE SYTEME MUSCULAIRE 1. INTRODUCTION 2 2. TYPES DE MUSCLES Muscles squelettiques

Plus en détail

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle.

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique est un outil diagnostique utilisé par les médecins pour vérifier le bon fonctionnement du système neuromusculaire

Plus en détail

Perception 05/10/2015. Plasticité neuronale. Plasticité. Quelles modalités d'informations peut recevoir et transmettre le SN?

Perception 05/10/2015. Plasticité neuronale. Plasticité. Quelles modalités d'informations peut recevoir et transmettre le SN? Plasticité neuronale La plasticité désigne la propriété des organisations vivantes d'être des structures organisées et remodelables, c'est-à-dire d'être malléables, déformables sous l'action des contraintes

Plus en détail

Blessure neurologique : qui, que, quoi??

Blessure neurologique : qui, que, quoi?? Blessure neurologique : qui, que, quoi?? Présenté par le Dr Aroussen Laflamme Chiropraticien Il y a quelques semaines sur cyclingnews, ont pouvait lire l histoire de Bobbie Traksel, un jeune coureur de

Plus en détail

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien.

Le mésencéphale (pédoncules cérébraux et colliculus), le pont et le bulbe rachidien. BIOLOGIE 101-A82-SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 EXERCICES : LE SYSTÈME NERVEUX 2 1. Quelle est la différence entre l encéphale et le cerveau? L encéphale est constitué de tout le contenu de la boîte crânienne.

Plus en détail

Lésion traumatique des nerfs périphériques

Lésion traumatique des nerfs périphériques Lésion traumatique des nerfs périphériques Classification, Principes et indications des techniques réparation nerveuse Emmanuel MASMEJEAN Unité de Chirurgie de la Main & des nerfs périphériques Hôpital

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail