NOTIONS DE DISTANCES VERTICALES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOTIONS DE DISTANCES VERTICALES"

Transcription

1

2 A L T I M É T R I E NOTIONS DE DISTANCES VERTICALES RÉFÉRENCES ALTIMÉTRIQUES VALIDITÉ DES INFORMATIONS ALTIMÉTRIQUES ERREURS ALTIMÉTRIQUES ET RÉGIMES DE PRESSION RÈGLE SEMI-CIRCULAIRE ALTITUDE, COUCHE ET NIVEAU DE TRANSITION CALAGES ALTIMÉTRIQUES EN EAC et EANC CARACTÉRISTIQUES DE L ATMOSPHÈRE STANDARD L ALTIMÈTRE, CONCEPTION ET IMPERFECTIONS CALCULS DES ERREURS ALTIMÉTRIQUES ALTITUDE PRESSION ET ALTITUDE DENSITÉ

3 Ne peut être utilisé, éventuellement, qu en vol local ou tour de piste. Hauteur doit être précisée (FOX ECHO) si positionnement demandé par contrôleur. RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE HAUTEUR : distance par rapport au sol. Elle est continuellement variable. On entend par sol, la surface naturelle du terrain sous l avion (sol, étang, points culminants,...) Peut être notée : ASFC ou AGL (référence sol survolé), AAL (au-dessus du niveau de l aérodrome).

4 Est utilisée pour déterminer simplement l altitude à adopter pour passer les reliefs ou Évaluer la hauteur entre l avion et le sol (Altitude avion Altitude sol = hauteur). RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE ALTITUDE : distance par rapport au niveau moyen des mers. Toutes les références des points culminants sur les cartes sont exprimées par rapport à ce niveau. Elle est notée : AMSL (Above Mean Sea Level). QNH LOCAL QNH LOCAL QNH LOCAL

5 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE NIVEAU DE VOL : distance par rapport à la pression de référence La pression atmosphérique au sol est différente en tout lieu et évolue constamment, d où cette ligne courbe représentant la trajectoire suivie en fonction de la pression de référence Il est noté : FL (Flight Level). QNH LOCAL 1021 hpa QNH LOCAL 1013 QNH LOCAL 1002 Est utilisé en voyage par tranche de 500 ft au dessus de 3000 ft sol en espace aérien non contrôlé et au-dessus de l altitude de transition en espace aérien contrôlé.

6 RÉFÉRENCES ALTIMÉTRIQUES L altimètre mesure une pression convertie en distance par rapport à une surface isobare de référence choisie par le pilote. Cette distance peut être : Une hauteur si l on mesure par rapport à la pression au sol (QFE), Une altitude si l on mesure par rapport à la pression au niveau de la mer (QNH), Un niveau de vol si l on mesure par rapport à la pression 1013 hpa. FL 50 Altitude Niveau de vol Hauteur QNH 1013 hpa Cas QNH > 1013 hpa ; QNH = 1031 FL = 50 mais Alti = 4500 ft Si QNH = 1013 hpa FL = 50 et Altitude = 5000 ft QFE sur ce point 1013 hpa Cas QNH < 1013 hpa Ex : QNH = 995 FL = 50 mais Altitude = 5500 ft

7 RÉFÉRENCES ALTIMÉTRIQUES EN VOYAGE Deux références réglementaires en matière de positionnement vertical L ALTITUDE LE NIVEAU DE VOL QNH 1013 Désignée par la référence AMSL Repéré par le préfixe FL La distance de l avion par rapport au sol prend le nom de hauteur. Elle peut être utilisée en circuit d aérodrome ou au cours d une approche finale aux instruments et a pour référence le QFE. Dans ces cas, la mention «QFE» est obligatoirement ajoutée à l indication de hauteur.

8 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE En espaces aériens contrôlés, le changement de calage altimétrique nécessite l adoption d une règle commune appelée : TRANSITION Un avion en trajectoire de montée passera de la référence QNH au calage standard 1013 à «l altitude de transition» En France, l altitude de transition des TMA est de 5000 ft, sauf pour certaines TMA (région montagneuse ou autres). Dans ce cas, sa valeur est indiquée entre autres sur la carte au 1/ Un avion en trajectoire de descente passera du calage standard 1013 au calage de référence QNH au «niveau de transition», Le niveau de transition est situé : à 1000 ft au moins au-dessus de l altitude de transition et au premier millier de pieds au-dessus de la valeur précédente. Ce niveau de transition dépend donc du QNH et de la valeur de l altitude de transition. Les services de la Circulation Aérienne déterminent ces niveaux de transition pour les aérodromes ou pour les régions concernées.

9 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE CALCUL DU NIVEAU DE TRANSITION Niveau de Transition Niveau de Transition Altitude Transition Altitude Transition FL 70 FL ft 280 ft Différence de référence = 10 hpa soit 10 x 28 = 280 ft TA en réf 1013 = = 5280 ft Le premier niveau supérieur situé à 1000 ft au-dessus ( ) et arrondi au premier millier de pieds au-dessus est le FL70 Différence de référence = 30 hpa soit 30 x 28 = 840 ft TA en réf 1013 = = 4160 ft Le premier niveau supérieur situé à 1000 ft au-dessus ( ) et arrondi au premier millier de pieds au-dessus est le FL60

10 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE COUCHE DE TRANSITION NT Niveau de transition Calage 1013 hpa QNH Couche de transition PAS DE CROISIÈRE POSSIBLE TA = 5000 Ft 1013 Altitude de transition Calage QNH

11 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE Au-dessus de 3000 Ft au dessus du sol ou de la mer, tout vol s exécute suivant la Règle semi-circulaire Chiffre des milliers de pieds est déterminé par la route magnétique suivie Chiffre des centaines de pieds est déterminé par le régime de vol (VFR ou IFR) Route magnétique entre180 et 359, niveau PAIR + 5 (VFR) niveau PAIR + 0 (IFR) Route magnétique entre360 et 179, niveau IMPAIR + 5 (VFR) niveau IMPAIR + 0 (IFR) La règle semi-circulaire s applique en croisière aussi bien aux ALTITUDES (en dessous de l altitude de transition) qu aux NIVEAUX DE VOL

12 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE

13 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE E S P A C E FL VOL TRIFOUILLY - FARFOUILLY Libre QNH Règle semi-circulaire Calage 1013 FL N O N C O N T R O L É 3000 Feet mer ou sol Altitude libre Calage QNH Pseudo Alti Transition 3000 Feet mer ou sol FARFOUILLY TRIFOUILLY

14 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE VOL de X à Y E S P A C E FL FL TMA Z3 FL TMA Z QNH Altitude Transition C O N T R O L É Altitude Transition Altitude Transition TMA Z Feet /sol ou mer TMA 1 CTR Aérodrome X CTR Aérodrome Y

15 E S P A C E C O N T R O L É PARTICULARITÉS AU-DESSOUS D UNE ALTITUDE DE TRANSITION TMA 4 CTR 1 Sol / 2500 Ft 2500 Ft / FL115 Niveau de Transition Altitude Transition Classe D DINARD D CTR 2 DINAN Classe D TMA 3 FL065 / FL115 Règle semi-circulaire - Calage Ft 1500 Ft TMA Ft / FL 065 Règle semi-circulaire - Calage QNH TMA Ft / 3500 Ft CTR Sol / 1500 Ft D RENNES Classe D Classe D Classe D Règle semi-circulaire Calage Feet mer ou sol Altitude libre Calage QNH LAVAL Précision : Lorsqu une altitude de transition est définie dans un espace aérien contrôlé, elle s appliquera dans les limites latérales de cet espace, à partir du sol ou de l eau.

16 RÈGLES DE CALAGE ALTIMÉTRIQUE FL 65 FL 75 FL 70 Règle semi-circulaire - Calage 1013 Niveau de Transition Altitude Transition Ft TMA QNH Règle semi-circulaire - Calage QNH 3500 QNH FL 60 FL 40 FL 45 FL 55 FL 50 Règle semi-circulaire - Calage 1013 FL 35 TMA1 CTR Altitude libre - Calage QNH 3000 Feet mer ou sol ESPACE AÉRIEN CONTRÔLÉ ESPACE AÉRIEN NON CONTRÔLÉ

17 LES IMPERFECTIONS DE L ALTIMETRE Correction due à tempé = 4 ft par 1000 ft et par 1 C tempé Std Constat : Alti lue = 3500 ft Tempé lue = -10 C Tempé std à 3500 ft = +8 C Correction = = 4 x 3,5 x 18 = 252 ft Alti réelle = = 3248 ft T E M P É R A T U R E Plus froid = plus bas P R E S S I O N Plus faible = plus bas

18 VALIDITÉ DES INFORMATIONS ALTIMÉTRIQUES 6000 Ft UN ALTIMÈTRE N EST CRÉDIBLE QUE SI SA RÉFÉRENCE EST CONFORME A L UTILISATION RECHERCHÉE AU GRADIENT DE PRESSION ET EN TENANT COMPTE DE LA CORRECTION DE TEMPÉRATURE 810 hpa 1013 hpa 6000 Ft 5000 Ft 850 hpa 5000 Ft 4000 Ft 883 hpa 4000 Ft 3000 Ft hpa 3000 Ft 2000 Ft 950 hpa 2000 Ft 1000 Ft 978 hpa 1000 Ft Sol 0 Ft 1013 hpa Sol 0 Ft ALTITUDES RÉELLES Référence Altimètre conforme à la Pression atmosphérique 1048 hpa Ft MESURE JUSTE

19 VALIDITÉ DES INFORMATIONS ALTIMÉTRIQUES 6000 Ft UN ALTIMÈTRE N EST CRÉDIBLE QUE SI SA RÉFÉRENCE EST CONFORME A L UTILISATION RECHERCHÉE AU GRADIENT DE PRESSION ET EN TENANT COMPTE DE LA CORRECTION DE TEMPÉRATURE 810 hpa 850 hpa 1048 hpa 6000 Ft 5000 Ft 5000 Ft 883 hpa 4000 Ft 4000 Ft hpa 3000 Ft 3000 Ft 950 hpa 2000 Ft 2000 Ft 978 hpa 1000 Ft 1000 Ft 1013 hpa Sol 0 Ft Sol 0 Ft 1048 hpa Ft ALTITUDES RÉELLES QNH non pris en compte dans la mesure par l altimètre = 35 hpa 35 hpa X 28 ft = ft

20 VALIDITÉ DES INFORMATIONS ALTIMÉTRIQUES 6000 Ft UN ALTIMÈTRE N EST CRÉDIBLE QUE SI SA RÉFÉRENCE EST CONFORME A L UTILISATION RECHERCHÉE AU GRADIENT DE PRESSION ET EN TENANT COMPTE DE LA CORRECTION DE TEMPÉRATURE 978 hpa 5000 Ft 810 hpa 6000 Ft 4000 Ft 850 hpa 5000 Ft 3000 Ft 883 hpa 4000 Ft 2000 Ft hpa 3000 Ft 1000 Ft 950 hpa 2000 Ft Sol 0 Ft 978 hpa 1000 Ft ALTITUDES RÉELLES QNH non pris en compte dans la mesure par l altimètre = 35 hpa 35 hpa X 28 ft = ft 1013 hpa 1048 hpa Sol 0 Ft Ft

21 Q N H2000 FT Q F E CALAGES ALTIMÉTRIQUES LES CALAGES DE BASE DE L ALTIMETRE 2000 FT 1000 FT 1000 FT 0 FT 0 FT 588 ft QNH 1002 Données de base : Altitude du point culminant : 1820 ft Altitude du terrain : 588 ft Départ aérodrome : Alti calé au QFE 981 hpa ; Alti indique O ft Alti calé au QNH 1002 hpa ; Alti indique 588 ft 2000 FT 1000 FT 0 FT QNH Les règles de survol des obstacles naturels indiquent un minimum de 500 ft. L altitude minimum pour passer le point culminant aurait dû être 2320 ft.

22 Q N H ERREURS ALTIMÉTRIQUES RÉGIME DE HAUTES PRESSIONS 6000 FT Altitude réelle 5200 ft Voyage au niveau 45 Alti calé à 1013 hpa FL 055 FL FT 2000 FT 0 FT POINT CULMINANT DU TRAJET 4000 Ft Surface HpA X 25 = 700 ft QNH 1038 FL FT QNH C alculs altimétriques en croisière (Niveau de vol) Point culminant sur le trajet : 4000 ft

23 Q N H ERREURS ALTIMÉTRIQUES Règle des trois D : Dérive Droite + Décroissance de température = voyage vers une Dépression donc baisse du QNH d ou Danger altimétrique. RÉGIME DE BASSES PRESSIONS = DANGER 4000 FT Voyage au niveau 45 Alti calé à 1013 hpa POINT CULMINANT DU TRAJET 4000 Ft FL 055 Altitude réelle 3688 ft FL FT QNH 984 FL 035 QNH 28 HpA X 29 = 812 ft Surface FT C alculs altimétriques en croisière (Niveau de vol) Point culminant sur le trajet : 4000 ft

24 24 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES En atmosphère non standard, l altitude indiquée par l altimètre est faussée : Par une pression non conforme à la pression standard et Par une température différente de celle pour laquelle il a été réglé. Pour ceux qui souhaitent connaître la valeur de ces erreurs, regardez la suite. Altitude réelle??? QNH 1013 /SL

25 PRESSION MESURÉE - ALTITUDE LUE L altimètre est un baromètre gradué en mesure de distance. Aiguille des dizaines de milliers de pieds Aiguille des milliers de pieds Pression de référence en In Hg ou hpa (1015 hpa) Aiguille des centaines de pieds Molette de réglage de la référence Témoin altitude < ft La référence de mesure est réglable (calage altimétrique) et peut prendre par exemple comme point de référence : la pression standard la pression au niveau de la mer la pression au sol.

26 CONCEPTION DE L ALTIMÈTRE IMPERFECTIONS DE L ALTIMETRE : Erreurs instrumentales (hystérésis, mobilité, justesse, ) Erreurs dues aux conditions extérieures (pression, tempé) Erreurs de statique (choix de la position de la prise, ).

27 L ATMOSPHÈRE STANDARD International Standard Atmosphere (ISA) NORMES DE L ATMOSPHÈRE STANDARD Température : 15 C au niveau de la mer Pression : 1013,2 hpa au niveau de la mer Densité de l air : r = 1,225 kg/m 3 Gradient de température : C/m Tropopause : 11,0 km dans nos régions Température tropopause : - 56,5 C

28 CARACTÉRISTIQUES DE L ATMOSPHERE TYPE ATMOSPHÈRE STANDARD TEMPÉRATURE Décroissance linéaire jusqu à la tropopause 2 C / 1000 FT PRESSION Décroissance logarithmique 1 hpa / 28 Ft (sol / 2500 Ft) 1 hpa / 30 Ft (3300 Ft) 1 hpa / 37 Ft (10000 Ft) 1 hpa / 81 Ft (30000 Ft) 850 hpa 950 hpa 5 C 11 C 6000 Ft 5000 Ft 4000 Ft 3000 Ft 2000 Ft Valeurs caractéristiques 1013 hpa au Niveau de la mer 850 hpa vers 5000 Ft 700 hpa vers Ft 500 hpa vers Ft 300 hpa vers Ft 1013 hpa 15 C 1000 Ft 0 Ft 1013 hpa 15 C au niveau de la mer Niveau de la mer (SEA LEVEL)

29 ALTITUDE COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES GRADIENT LINÉAIRE DE TEMPÉRATURE ISA DANS LA TROPOSPHÈRE TROPOPAUSE 20 C Gradient de t : 2 /1000 ft ou de 6,5 /1000 m ft Isotherme 0 C à 7500 ft SOL -56,5 C 0 C +15 C TEMPÉRATURE ( C) VARIATION DE LA TEMPÉRATURE EN FONCTION DE L ALTITUDE

30 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Mesure de la pression atmosphérique par la méthode de Toricelli Principe fondamental de l hydrostatique : P A -P B = w. h w =poids volumique du mercure = kg/m 3 P A =pression atmosphérique du lieu P B = pression nulle (vide audessus de B) Lors d une journée standard, h = 76 cm donc : P A = * 9.81 * 0.76 = N/m 2 (ou Pa) = 1013,2 * 10 2 Pa = 1013,2 hpa

31 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Dans les liquides, la variation de la pression en fonction de la profondeur obéit à une fonction linéaire. Dans l air, la variation de la pression en fonction de l altitude obéit à une fonction parabolique. Comparaison de la variation de pression dans les fluides.

32 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES La formule altimétrique internationale La variation de la pression en fonction de l altitude peut être décrite par une équation mathématique : la formule altimétrique internationale A = T SL a 1 P P A SL ar A = altitude en mètres T SL = température au niveau de la mer A = gradient de température = 0,0065 /m P A = pression à l altitude donnée P SL = pression au niveau de la mer R = constante des gaz = 29,27 m/

33 Altitude (feet) COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES REPRÉSENTATION GRAPHIQUE DE LA FORMULE ALTIMÉTRIQUE La courbe représentative de la fonction est une hyperbole. En vue de simplifier les calculs, l altitude est calculée à partir de la pression en faisant appel à une fonction linéaire du type y = a.x. On en déduit la valeur d un hpa en feet Courbe de décroissance de la pression avec l'altitude A = D hpa hpa 6000 ft A = D hpa hpa 4500 ft A = D hpa hpa 2800 ft Pression (hpa) Du sol à ft, on admet qu une différence de 1 hpa correspont à 28 pieds

34 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Variation de la pression dans l atmosphère non-standard ALTITUDE - PRESSION RÉELLE Altitude (ft) ISA+30 C ISA+20 C ISA+10 C ISA ISA - 30 C ISA - 20 C ISA - 10 C Pression (hpa)

35 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Variation de la pression dans l atmosphère non-standard Calcul de l Altitude pour ISA, pour ISA+10 : De la formule générale, on peut déterminer 298 P 1 a P = = = , ,5% 4% A SL 288 a ar P 1 P 288 a A SL P 1 P ar A SL ar AISA 10 AISA A ISA le taux de variation d altitude en fonction de l écart de température : Conclusion : Le calcul nous indique un déplacement des isobares de +/- 3,5 % pour chaque tranche d écart de 10 C. Pratiquement : Dans un souci de simplification des calculs, le taux de 4% par tranche de 10 C suffit à définir correctement l altitude réelle

36 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Variation de la pression dans l atmosphère non-standard Règle pratique du calcul de l altitude réelle : 1- Calcul de la différence entre température standard (TS) et température externe (OAT). 2- Multiplier cette différence par 0, Multiplier ensuite le produit obtenu par Altitude Indiquée 4A- Si OAT > Tstd, additionner le résultat précédent à l Altitude indiquée (A lue). 4B- Si OAT < Tstd, retrancher le résultat de l altitude indiquée (A lue). A réelle = EXPRESSION MATHÉMATIQUE A lue OAT - Tstd0,004A lue

37 CALCUL DE L ALTITUDE RÉELLE À PARTIR DE L ALTITUDE INDIQUÉE Exemple de calcul n 1 : Altitude indiquée : pieds OAT(tempé. extérieure) : - 20 C 1 - Calcul de la température à pieds en atmosphère standard : Tous les 1000 pieds, la température décroit de 2 C, donc à ft nous avons perdu : 10 2 C = 20 C A pieds la température standard (ISA) devrait être : (Tempé Std au sol) = - 5 C. 2 Calcul de l écart de température avec la température réelle : (- 20 ) - (- 5 ) = - 15 C 3 Calcul de l écart d altitude dans ces conditions L écart de 15 C correspond à : = ft 4 Calcul de l altitude réelle (température plus faible donc altitude réelle plus faible) l altitude réelle est : = 9400 pieds.

38 CALCUL DE L ALTITUDE RÉELLE À PARTIR DE L ALTITUDE INDIQUÉE Exemple de calcul n 2 : Altitude indiquée : pieds OAT(tempé. extérieure) : + 1 C 1 - Calcul de la température à pieds en atmosphère standard : Tous les 1000 pieds, la température décroit de 2 C, donc à ft nous avons perdu : 12 2 C = 24 C A pieds la température standard (ISA) devrait être : (Tempé Std au sol) = - 9 C. 2 Calcul de l écart de température avec la température réelle : (+ 1 ) - (- 9 ) = + 10 C 3 Calcul de l écart d altitude dans ces conditions L écart de + 10 C correspond à : = ft 4 Calcul de l altitude réelle (température plus forte donc altitude réelle plus forte) l altitude réelle est : = pieds.

39 ATMOSPHÈRE STANDARD ATMOSPHÈRE PLUS CHAUDE + 11 C ATMOSPHÈRE PLUS FROIDE 1 C Altitude réelle 7000 ft Altitude réelle = % de 7000 = = 7280 ft - 9 C Altitude réelle = % de 7000 = = 6720 ft + 15 C + 25 C + 5 C

40 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES NOTIONS D ALTITUDE DENSITÉ La densité de l air est directement dépendante de la température. Si la température augmente, la densité diminue et inversement. Dans les conditions standards : L ALTITUDE DENSITÉ = L ALTITUDE PRESSION En conditions non standards ceci n est plus vrai. L examen des formules des forces aérodynamiques montrent toute l importance de cette densité d air dans les performances aérodynamiques de l avion (portance, traînée) mais également dans ses conséquences sur la puissance des moteurs (-10% tous les mètres).

41 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES FORMULE DE CALCUL DE L ALTITUDE DENSITÉ DA = PA Ts a 1 Ts OAT DA = Altitude Densité en pieds PA = Altitude Pression en pieds Ts = Température standard en K A = Gradient de température = 0, /ft OAT = Température extérieure réelle en K Cette formule est par trop complexe pour une utilisation courante, l analyse des représentations graphiques du slide suivant devrait nous permettre de trouver un moyen de calcul plus abordable et mieux adapté à notre pratique. 41

42 Altitude (feet) COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES COURBES ALTITUDE-DENSITÉ TEMPÉRATURE A chaque température, les courbes d altitude restent quasiment identiques Mais se déplacent parallèlement et dans le même sens algébrique ALTITUDE PRESSION ET ALTITUDE DENSITÉ feet par 10 C ISA-20 C ISA-10 C ISA+20 C ISA+10 C ISA Pression (hpa) 42

43 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Pour chaque écart de température de 10 C d écart, nous avons un écart de 1200 ft. Cette observation nous permet de simplifier le calcul de l Altitude Densité. de Pour chaque degré par rapport à l atmosphère standard, l Altitude Densité diffère de l Altitude Pression de : 1200 / 10 = 120 pieds. La formule devient : Ts a 1 Ts Ts Règle pratique pour le calcul de l Altitude Densité (DA) : 1 - Calcul de la différence entre température standard (Tstd) et température externe réelle (OAT). 2 - Multiplier cette différence par A Si OAT > Tsdt, Ajouter le produit à l Altitude Pression (PA) 3B Si OAT < Tsdt, Retrancher le produit à l Altitude Pression (PA) Expression mathématique DA = PA OAT - Tstd120

44 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Calcul l Altitude Densité àpartir de l Altitude Pression Exemple de calcul n 1 : Altitude Pression (PA) : pieds OAT (tempé. extérieure) : - 20 C 1 - Calcul de la température à pieds en atmosphère standard : Tous les 1000 pieds, la température décroit de 2 C, donc à ft nous avons perdu : 10 2 C = 20 C A pieds la température standard (ISA) devrait être : (Tempé Std au sol) = - 5 C. 2 Calcul de l écart de température avec la température réelle : (- 20 ) - (- 5 ) = - 15 C 3 Calcul de l écart d altitude du à l écart de température : 1 correspond à 120 ft donc l écart = = pieds 4 Calcul de l Altitude Densité (DA) Écart tempé négatif = écart alti négatif DA = = 8200 pieds.

45 COMPLÉMENTS D EXPLICATION SUR ERREURS ALTIMÉTRIQUES Calcul l Altitude Densité àpartir de l Altitude Pression Exemple de calcul n 2 : Altitude Pression (PA) : pieds OAT (tempé extérieure) : + 1 C 1 - Calcul de la température à pieds en atmosphère standard : Tous les 1000 pieds, la température décroit de 2 C, donc à ft nous avons perdu : 12 2 C = 24 C A pieds la température standard (ISA) devrait être : (Tempé Std au sol) = - 9 C. 2 Calcul de l écart de température avec la température réelle : (+ 1 ) - (- 9 ) = + 10 C 3 Calcul de l écart d altitude du à l écart de température : 1 correspond à 120 ft donc l écart = = pieds 4 Calcul de l Altitude Densité (DA) Écart tempé positif = écart alti positif DA = = pieds.

46 RÉSUMÉ DES CALCULS D ERREURS ALTI ALTITUDE LUE ET ALTITUDE PRESSION La différence entre ces deux altitudes est égale au produit de la différence entre QNH et 1013 par 28. On retient : chaque hpa correspond à 28 pieds Alt lue = PA QNH ALTITUDE LUE ET ALTITUDE RÉELLE EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE La différence entre ces deux altitudes est relative, elle se calcule à l aide d un pourcentage par rapport à l altitude indiquée. On retient : 4 % de variation pour chaque tranche de 10 C et dans le même sens Alt réel = Alt lue OAT - TS0,004Alt lue ALTITUDE PRESSION ET ALTITUDE DENSITÉ La différence entre ces deux altitudes est pratiquement constante, elle se calcule en fonction de la température. On retient : 120 pieds pour chaque C d écart et dans le même sens. DA = PA OAT - Tstd120

47 NOTIONS PRATIQUES D ALTIMÉTRIE ALTITUDE PRESSION ET ALTITUDE DENSITÉ Huez 6100 ft Altitude Pression 6400 ft Δ ISA = + 20 C Température ISA = +3 C ( 2 ) Δ T = - 12 C Altitude Densité 8800 ft ( 3 ) Δ Z2 = 2400 ft Température Lue +23 C MSL 0 ft QNH 1003 hpa Calage 1013 hpa ( 1 ) Δ Z1 = 300 ft EXEMPLE Alpes d Huez Alti topo : 6100 ft Tempé = +23 C Alti Pression = = 6400 ft ( 1 ) Alti Densité = = 8800 ft ( 3 ) Température ISA = +15 C ( 1 ) Δ Z1 30 ft x 10 hpa = 300 ft / Calage 1013 ( 2 ) Δ T - 2 C x 6000 ft / 1000 = - 12 C / ISA ( 3 ) Δ Z2 120 ft x 20 C = 2400 ft / Altitude Pression LA PUISSANCE UTILE DU MOTEUR EST DÉPENDANTE DE L ALTITUDE DENSITÉ

48

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

Définition Circulation Aérienne

Définition Circulation Aérienne Définition Circulation Aérienne Analogie avec la circulation routière C est l ensemble des mouvements des aéronefs Dès qu un aéronef se met en mouvement par ses propres moyens (à l aide de sa motorisation),

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

Calcul du niveau de transition

Calcul du niveau de transition Calcul du niveau de transition I. Pré requis Avant toutes choses, dés que l on parle d altimétrie on prend un crayon et une feuille de papier et on se fait un dessin!!!!! La définitions de l altitude de

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR 1. Conversions d unités 2. Opérations élémentaires 3. Corrections instrumentales et des performances 4. Calculs relatifs à la trajectoire dans le plan vertical

Plus en détail

Navigation version 1.1

Navigation version 1.1 Lycée Jean Dupuy - Tarbes 2nde SIA Navigation version 1.1 Le pilote doit être capable de se rendre d un aérodrome à un autre en sachant se diriger et se localiser afin d éviter des zones ou de contacter

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

La réglementation aérienne du Vol Libre

La réglementation aérienne du Vol Libre La réglementation aérienne du Vol Libre Février 2005 Auteur : Philippe FLAMENT Commission Espace Aérien FFVL 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document a pour objet d être un document de référence dans l application

Plus en détail

Pourquoi ce document

Pourquoi ce document Sommaire des cartes Page 6 : Journée de trafic des aérodromes de Charles De Gaulle, Orly et Le Bourget en configuration face à l Ouest Page 7 : Journée de trafic des aérodromes de Charles De Gaulle, Orly

Plus en détail

Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne.

Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne. N interne 033-0003 Vitesse sol à l allée = 100+20 = 120 kt Distance parcourue en 16 minutes à cette vitesse = La vitesse sol au retour sera de 100-20 = 80 kt 60 D où un temps de vol retour = 32 = 24min

Plus en détail

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile.

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile. QUESTIONS OUVERTES POUR LE BREVET DE PILOTE CONFIRME, SUR LES THEMES «Mécanique de vol/aérodynamique», «réglementation/espace aérien», «météo/aérologie», «pilotage». Les questions liées au brevet de pilote

Plus en détail

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre La réglementation aérienne applicable au Vol Libre Auteur du document d origine : Philippe FLAMENT Mise en page et mise en forme : Bettina HAMARD Actualisations effectuées par : Gérard DELACOTE - au 1

Plus en détail

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord.

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord. A. Réglementation Aérodrome Aérodrome contrôlé Un aérodrome contrôlé n'est accessible qu'aux aéronefs: R : pouvant établir une liaison radio avec la tour de contrôle Vous êtes en final sur un aérodrome

Plus en détail

T-Touch, multifonctions Mode d emploi

T-Touch, multifonctions Mode d emploi 138_fr / 03.11 1/14 www.tissot.ch T-Touch, multifonctions Mode d emploi Aiguille des minutes Aiguille des heures Correction + / chrono Lunette tournante Activation / validation Afficheur numérique Correction

Plus en détail

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE

LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE LA REGLE SEMI-CIRCULAIRE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Afin d'améliorer la séparation des

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

Éléments de calcul mental

Éléments de calcul mental Éléments de calcul mental Introduction Calcul mental! Son but est de faciliter la tâche du pilote pour lui éviter de lâcher les commandes en manipulant une calculatrice.! En vol il ne doit pas perturber

Plus en détail

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre

La réglementation aérienne applicable au Vol Libre La réglementation aérienne applicable au Vol Libre Auteur du document d origine : Philippe FLAMENT Actualisation suite à la refonte de la réglementation au 1 er Janv 2007 (MAJ Juin 2011) : Gérard DELACOTE.

Plus en détail

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures.

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures. République Tunisienne ***** Ministère du Transport et de l Equipement Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

METEOROLOGIE CAEA 1990

METEOROLOGIE CAEA 1990 METEOROLOGIE CAEA 1990 1) Les météorologistes mesurent et prévoient le vent en attitude à des niveaux exprimés en pressions atmosphériques. Entre le niveau de la mer et 6000 m d'altitude, quels sont les

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE DE LA RADIO AVIATION. Version simplifiée, le minimum à connaître - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

LE GUIDE PRATIQUE DE LA RADIO AVIATION. Version simplifiée, le minimum à connaître - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - LE GUIDE PRATIQUE DE LA RADIO AVIATION Version simplifiée, le minimum à connaître - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Pages 1- LA RADIO SUR UN TERRAIN NON CONTROLE 2 à 3 2- LA RADIO SUR UN

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

METEO n 1. !"#$%$&$'%() enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres. ( ( ( ( ( (

METEO n 1. !#$%$&$'%() enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres. ( ( ( ( ( ( n 1 "#%&'()*+,+ L atmosphère "#%&'%() enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres. ( ( ( ( ( ( *"+,-&&'%(./-&0,1/() Le gaz se raréfie avec l'altitude. 99% de la masse totale

Plus en détail

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz 4 La pression atmosphérique 4.1 L atmosphère La Terre est entourée d une couche d air qui nous permet de respirer et de vivre. Cette couche d air s élève à une grande altitude en devenant de moins en moins

Plus en détail

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195.

QCM n 15. 3 - Le niveau de vol maximal pour un ULM sans réserves d'oxygène est le : A : FL125. B : FL175. C : FL145. D : FL195. QCM n 15 1 - Accompagné d'un passager, vous faites une navigation entre deux aérodromes sur un ULM équipé d'une radio. Les documents qui doivent obligatoirement se trouver à bord sont: 1 - votre licence

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ;

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ; Bulletin officiel n 4992 du 20 moharrem 1423 (4 avril 2002) Arrêté du ministre du transport et de la marine marchande n 119-02 du 11 kaada 1422 (25 janvier 2002) fixant les programmes et le régime des

Plus en détail

B- Météorologie. En présence de cumulus alignés en bande parallèles vous prévoyez un vent: R : de même direction que les alignements

B- Météorologie. En présence de cumulus alignés en bande parallèles vous prévoyez un vent: R : de même direction que les alignements B- Météorologie Nuages Brouillard Les brouillards côtiers sont du type: R : brouillard d'advection Il y a brouillard dès que la visibilité est inférieure à: R : 1 km Les facteurs favorisant l'apparition

Plus en détail

L'atmosphère est subdivisée en plusieurs couches qui ont pour nom troposphère, stratosphère, mésosphère et thermosphère.

L'atmosphère est subdivisée en plusieurs couches qui ont pour nom troposphère, stratosphère, mésosphère et thermosphère. L'ATMOSPHERE N 1 Def : enveloppe gazeuse qui entoure la terre, sur quelques centaines de kilomètres Répartition verticale : Le gaz se raréfie avec l'altitude. 99% de la masse totale de l'atmosphère se

Plus en détail

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR

LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR LES SERVICES ET UTILISATION DU RADAR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. FONCTIONNEMENT DES RADAR : Les radars de contrôles aériens sont des instruments de télédétection utilisés

Plus en détail

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion)

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion) Bundesamt für Zivilluftfahrt (BAZL) Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) Ufficio federale dell'aviazione civile (UFAC) Federal Office for Civil Aviation (FOCA) Flight Training and Licenses Maulbeerstrasse

Plus en détail

STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS

STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS STRUCTURE DE L'ESPACE AERIEN FRANÇAIS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : L'espace aérien est

Plus en détail

REGLEMENTATION (Durée 45 mn, 24 questions)

REGLEMENTATION (Durée 45 mn, 24 questions) Compilation du théorique PPL du mercredi 17 novembre 1999, réalisée grâce à la participation d une vingtaine de candidats ayant accepté de mémoriser des questions et des réponses. En cas de rediffusion,

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle NOTE D INFORMATION A L ATTENTION DES OPERATEURS D APPAREILS DE MTOW INFERIEURE A 5.7t Pour une exploitation en Transport public Page 2 Consignes

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA)

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT (UE) n 923/2012 (SERA) Différences entre le règlement européen et la réglementation française Choix nationaux de mise en œuvre Le présent document, à visée pédagogique, liste

Plus en détail

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR

LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR LES PROCEDURES D'ARRIVEES IFR 1. DEFINITION: La procédure d'arrivée est la phase transitoire entre la croisière et l'approche. Elle permet de rejoindre l'un des IAF (Initial Approch Fix), point de départ

Plus en détail

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée Unité 3 LA PREION Un corps peut se déformer s il est soumis à une force pressante, c est-à-dire, une action de contact répartie sur sa surface. Ainsi, si on fixe une affiche sur un mur à l aide d une punaise,

Plus en détail

BIA NSR n 1 LE GLOBE TERRESTRE

BIA NSR n 1 LE GLOBE TERRESTRE n 1 LE GLOBE TERRESTRE Définitions Grand cercle : intersection de la terre avec un plan passant par le centre de la terre. Petit cercle : intersection de la terre avec un plan quelconque ne passant pas

Plus en détail

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES CARTES IAC. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES CARTES IAC A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION Nous allons présenter les cartes «Instrument

Plus en détail

REGLEMENTATION AERIENNE

REGLEMENTATION AERIENNE REGLEMENTATION AERIENNE Dès la seconde guerre mondiale, avec l avancée technologique de l aviation, il s est avéré nécessaire de créer un organisme international qui serait chargé de rédiger des règles

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

SECTION 5 PERFORMANCES

SECTION 5 PERFORMANCES TABLE DES MATIERES Page LIMITATION ACOUSTIQUE 5.2 CALiBRATION ANEMOMETRIQUE 5.3 COMPENSATION AL TIMETRIQUE 5.4 VITESSES DE DECROCHAGE 5.5 COMPOSANTES VENT 5.6 AVERTISSEMENT 5.7 INFLUENCE DE L'ALTERNATE

Plus en détail

LES PROCEDURES EN ROUTE

LES PROCEDURES EN ROUTE LES PROCEDURES EN ROUTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cette phase de vol est aussi appelée

Plus en détail

d) proportionnelle à T a) 3426 Kg/h d) distance d accélération - arrêt d) La TOM diminue Elle ne serra pas affectée

d) proportionnelle à T a) 3426 Kg/h d) distance d accélération - arrêt d) La TOM diminue Elle ne serra pas affectée 1) Toutes autres choses égales par ailleurs, avec T la température statique exprimée en degré K, la consommation horaire d un avion à réaction en croisière à nombre de mach constant et vent nul, est :

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Exercices sur les écoulements compressibles

Exercices sur les écoulements compressibles Exercices sur les écoulements compressibles IUT - GTE - Marseille 2012-13 1 Exercice 1 Calculer la température et la pression d arrêt sur le bord d attaque de l aile d un avion volant à Mach Ma = 0.98

Plus en détail

Supplément au cours 3 Instruments à pression L altimètre, L anémomètre, Le variomètre, Le machmètre L altimètre simple

Supplément au cours 3 Instruments à pression L altimètre, L anémomètre, Le variomètre, Le machmètre L altimètre simple Supplément au cours 3 Instruments à pression L altimètre, L anémomètre, Le variomètre, Le machmètre L altimètre simple La petite aiguille d un altimètre indique les 1000 pi, la grande aiguille indique

Plus en détail

Chapitre 4 Statique des fluides

Chapitre 4 Statique des fluides Chapitre 4 Statique des fluides Un fluide est corps liquide (état compact et désordonné) ou gazeux (état dispersé et désordonné). On ne s intéresse ici qu à une partie de la statique des fluides : la notion

Plus en détail

Evaluation des risques. Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève

Evaluation des risques. Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Evaluation des risques Aéroport International de Genève Analyse des risques pour les tiers - Risques liés aux accidents d'avions à proximité de l'aéroport de Genève Résumé

Plus en détail

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC Propriétés de l atmosphère et aéronautique Janvier 2007 O.LOSEILLE Plan du cours I. Atmosphère réelle I.1 Chimiquement I.2

Plus en détail

NICE COTE D'AZUR Les SIDs de la 04R ou de la 22L. Atelier de Patrick HIROUX (FAVPH) et de Jean-Pierre RABINE (FAVJPR)

NICE COTE D'AZUR Les SIDs de la 04R ou de la 22L. Atelier de Patrick HIROUX (FAVPH) et de Jean-Pierre RABINE (FAVJPR) NICE COTE D'AZUR Les SIDs de la 04R ou de la 22L. Atelier de Patrick HIROUX (FAVPH) et de Jean-Pierre RABINE (FAVJPR) Voyons d'abord le haut de la carte... AD2 LFMN SID CONV 1 AD Aérodrome LFMN code ICAO

Plus en détail

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution TOP250v-GIS 1. Concept La base de données vectorielles TOP250v-GIS de l IGN à l échelle conceptuelle de 1:250 000 donne, malgré la petite échelle, une représentation détaillée de la topographie et de la

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

Mémo du pilote VFR 2014/2015

Mémo du pilote VFR 2014/2015 www.ffa-aero.fr Mémo du pilote VFR 2014/2015 Ce guide vous apportera sous forme synthétique les informations principales utiles avant, pendant et immédiatement après le vol en VFR de jour en France. A

Plus en détail

OBJECTIFS DE L EXPOSÉ

OBJECTIFS DE L EXPOSÉ OBJECTIFS DE L EXPOSÉ Définir ce qu est un espace aérien Présenter les différents types d espace aérien Expliquer les avantages et les contraintes pour le pilote PLAN DE L EXPOSÉ Organisation de l espace

Plus en détail

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TOUR DE PISTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION: Le tour de piste ou appelé également circuit

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti

Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti Rapport Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation

Plus en détail

Deux amis de longue date, Jean-Daniel Carrard et Patrick Guerne en unissant

Deux amis de longue date, Jean-Daniel Carrard et Patrick Guerne en unissant De Havilland, la naissance d une nouvelle marque horlogère Pierre Rogé, JDC Electronic SA Uttins 40, CH-1400 Yverdon-les-Bains www.jdc.ch Deux amis de longue date, Jean-Daniel Carrard et Patrick Guerne

Plus en détail

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Formation de base 3. Méthodes de navigation

ECOLE DE CHASSE C6 Manuel du parfait newbie. Formation de base 3. Méthodes de navigation Formation de base 3 Méthodes de navigation 1 Table des matières Outils disponibles..3 Panne de l électronique que faire?.....9 2 1) Outils disponibles Le HUD, l ICP et le DED HUD ICP DED 3 Le HSD et le

Plus en détail

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007.

Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU. Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. Mis à jour le 23/11/06 LE RCA NOUVEAU ARRIVE Publié au JO du 3 mai 2006, l arrêté du 3 mars 2006 entrera en vigueur le 1 er Janvier 2007. 1 1.Pourquoi une refonte de la Réglementation de la Circulation

Plus en détail

Avion Robin DR400 immatriculé F-GCAV Date et heure 21 février 2015 à 10 h 30 (1) Exploitant. Saint-Hérent (63), altitude 2 830 ft Nature du vol

Avion Robin DR400 immatriculé F-GCAV Date et heure 21 février 2015 à 10 h 30 (1) Exploitant. Saint-Hérent (63), altitude 2 830 ft Nature du vol www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Heurt avec la cime des arbres et collision avec le relief, par conditions météorologiques défavorables (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont

Plus en détail

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Économies de carburant Procédures opérationnelles dans un souci de meilleur rendement environnemental Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Qu est-ce

Plus en détail

ALTIMETRE ELECTRONIQUE

ALTIMETRE ELECTRONIQUE ALTIMETRE ELECTRONIQUE Version 1.10 Manuel d utilisation 1 Edition : 09 janvier 2005 Composition du document INDEX DES PAGES Ce document comprend 18 pages numérotées et datées conformément au présent tableau.

Plus en détail

Sommaire. Description de la montre Principe général de manipulation Organisation du module. 13.Setup (réglages de base de la montre)

Sommaire. Description de la montre Principe général de manipulation Organisation du module. 13.Setup (réglages de base de la montre) Sommaire Description de la montre Principe général de manipulation Organisation du module 1. Réglage de l heure digitale & de la date 2. Réglage de l alarme 3. Réglage de l heure UTC 4. Chrono 5. Flight

Plus en détail

GT simplifications de l espace aérien du Sud-Est Réunion n 4 du mardi 14 décembre 2010 Lieu : DSAC- SE, Aix enprovence

GT simplifications de l espace aérien du Sud-Est Réunion n 4 du mardi 14 décembre 2010 Lieu : DSAC- SE, Aix enprovence GT simplifications de l espace aérien du Sud-Est Réunion n 4 du mardi 14 décembre 2010 Lieu : DSAC- SE, Aix enprovence Coordinateur : DSAC-SE Note : Suite à décision du directoire de l espace aérien, ces

Plus en détail

PARTIE IV HELICOPTERES

PARTIE IV HELICOPTERES Procédures aux instruments - Recueil des critères de conception IV-1 16 mars 2012 PARTIE IV HELICOPTERES Procédures aux instruments - Recueil des critères de conception IV-2 16 mars 2012 Page laissée intentionnellement

Plus en détail

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation

Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication N 1735 Rapport Final du Bureau d enquêtes sur les accidents d aviation concernant l accident de l avion Piper

Plus en détail

VFR. Région Parisienne. Pour que voler reste. plaisir

VFR. Région Parisienne. Pour que voler reste. plaisir MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aviation civile Roissy, le 02 avril 2011 Direction des services de la Navigation aérienne Direction

Plus en détail

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite

Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Programme d autoformation de 2014 destiné à la mise à jour des connaissances des équipages de conduite Consulter l alinéa 421.05(2)d) du Règlement de l aviation canadien (RAC). Une fois rempli, il permet

Plus en détail

4 Des fonctions à la résolution d équations

4 Des fonctions à la résolution d équations Des fonctions à la résolution d équations SAÉ 7 Un nouveau médicament Voici une démarche qui permet de déterminer la situation la plus avantageuse pour la commercialisation de ce médicament sur une période

Plus en détail

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne

BIENVENUE AU REFRESH 2014. Heli-Lausanne BIENVENUE AU REFRESH 2014 Heli-Lausanne SOMMAIRE 1. Liste de présence 2. Informations générales - 2014 3. Prix charter 2015 et conditions spéciales, assurances 4. Minimas météo location 5. LSGL nouveaux

Plus en détail

Activités numériques et graphiques. Les conversions des mesures des grandeurs physiques

Activités numériques et graphiques. Les conversions des mesures des grandeurs physiques Les conversions des mesures des grandeurs physiques I. Grandeurs physiques et unités Activités numériques et graphiques 1. Qu'appelle-t-on pression atmosphérique? Notre planète est entourée d'une couche

Plus en détail

CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS

CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS CHAPITRE 1 GÉNÉRALITÉS 13 1 - A - INTRODUCTION L utilisation d une phraséologie adaptée lors des communications radiotéléphoniques entre les agents des organismes de la circulation aérienne et les pilotes

Plus en détail

F BUMA CHECK LIST CESSNA F 150. Carburant 100 LL

F BUMA CHECK LIST CESSNA F 150. Carburant 100 LL AERO-CLUB JEAN DOUDIES CASTELNAUDARY Tel : 04 68 23 10 50 Web : http://jeandoudies.free.fr e-mail : ac.jd@freesbe.fr CHECK LIST CESSNA F 150 F BUMA CHECK LIST NORMALE PARTIE SOL PAGE 1 CHECK LIST NORMALE

Plus en détail

Daniel Bernoulli 1700 1782

Daniel Bernoulli 1700 1782 Capacités C1 mesurer la pression à l aide d un manomètre ; C2 calculer une pression et la convertir en bar ou en pascal ; C3 vérifier expérimentalement la loi de Boyle-Mariotte (pv = n RT ); C4 calculer

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 11 octobre 2007 à Bellevaux (74) à l avion Piper PA 28-161 «Warrior 2» immatriculé F-GGPO

Rapport. Accident survenu le 11 octobre 2007 à Bellevaux (74) à l avion Piper PA 28-161 «Warrior 2» immatriculé F-GGPO Rapport Accident survenu le 11 octobre 2007 à Bellevaux (74) à l avion Piper PA 28-161 «Warrior 2» immatriculé F-GGPO Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile Ministère de

Plus en détail

L E G I S L A T I O N

L E G I S L A T I O N Réponses commentées du QCM de l examen théorique FSVL pour pilotes de parapente, troisième partie : L E G I S L A T I O N J. Oberson, instructeur parapente, FSVL/OFAC 4427 www.soaringmeteo.com 2 ème édition

Plus en détail

Simulation de vol avec FSX

Simulation de vol avec FSX Simulation de vol avec FSX TUTO Nav-Voyage au départ de LFSN Nancy Essey à destination de LFBZ Biarritz pour scènes photo de France VFR et Avion à hélice à pas variable PA28 ARROW IV de Carenado *********************************************

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A00P0244 IMPACT SANS PERTE DE CONTRÔLE (CFIT) EN APPROCHE

RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A00P0244 IMPACT SANS PERTE DE CONTRÔLE (CFIT) EN APPROCHE RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A00P0244 IMPACT SANS PERTE DE CONTRÔLE (CFIT) EN APPROCHE PIPER AEROSTAR 602P N88AT MONT OKANAGAN (COLOMBIE-BRITANNIQUE) LE 31 DÉCEMBRE 2000 Le Bureau de la sécurité des

Plus en détail

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT CALCUL DU CARBURANT NECESSAIRE AU VOYAGE CARBURANT ET SÉCURITE DES VOLS Annexe 2 de

Plus en détail

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique MANUEL FORMATION Page 1 MANUEL FORMATION PROGRAMME FORMATION CPL (A) Pratique MANUEL FORMATION Page 2 I L OBJET DE LA FORMATION : La formation s adresse aux personnes possédant une Licence de Pilote Privé

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE 1 ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE

Plus en détail

Aérodrome de Cerfontaine Règlement d ordre intérieur

Aérodrome de Cerfontaine Règlement d ordre intérieur Aérodrome de Cerfontaine Règlement d ordre intérieur Art 1. LOCALISATION 2 Art 2. ACTIVITES 2 Art 3. OBLIGATIONS 2 Art 4. INTEGRATION / CIRCUITS 2 Art 5. SECURITE AU SOL 3 Art 6. SECURITE EN VOL 3 Art

Plus en détail

Méthode de détermination des énergies livrées aux PCE raccordés au réseau de GrDF, à partir des volumes mesurés par les compteurs

Méthode de détermination des énergies livrées aux PCE raccordés au réseau de GrDF, à partir des volumes mesurés par les compteurs RÉFÉRENCE : Méthode de détermination des énergies livrées aux PCE raccordés au réseau de GrDF, à partir des volumes mesurés par les compteurs Ce document a pour objet de décrire la méthode de détermination

Plus en détail

Prévoir les bonnes journées : Les prévisions d'émagramme NOAA

Prévoir les bonnes journées : Les prévisions d'émagramme NOAA Prévoir les bonnes journées : Les prévisions d'émagramme NOAA Pour commencer Ce que je veux savoir pour aller voler Emagramme : définition, altitude, température, trucs et vocabulaire, humidité, rapport

Plus en détail

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M 100 ch., VFR de nuit, Xponder A Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin Les procédures (parties encadrées) doivent être effectuées de mémoire VISITE PREVOL

Plus en détail

Accident survenu le 16 septembre 1995 à Broin (21) à l avion Mooney M20 J-205 immatriculé OO-JGB

Accident survenu le 16 septembre 1995 à Broin (21) à l avion Mooney M20 J-205 immatriculé OO-JGB MINISTERE DE L'EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE LA MER - BUREAU D'ENQUETES ET D'ANALYSES POUR LA SECURITE DE L'AVIATION CIVILE Accident survenu le 16 septembre

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 16 novembre 2008 au large de Cherbourg (50) à l avion Cirrus SR22 immatriculé N224AG. n-ag081116

Rapport. Accident survenu le 16 novembre 2008 au large de Cherbourg (50) à l avion Cirrus SR22 immatriculé N224AG. n-ag081116 n-ag081116 Rapport Accident survenu le 16 novembre 2008 au large de Cherbourg (50) à l avion Cirrus SR22 immatriculé N224AG Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile Ministère

Plus en détail

Accidents et incidents en France et à l étranger. Recommandations et messages de sécurité. Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA

Accidents et incidents en France et à l étranger. Recommandations et messages de sécurité. Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA Accidents et incidents en France et à l étranger Recommandations et messages de sécurité Emmanuel DELBARRE Enquêteur BEA Plan Bilan des accidents et incidents depuis 2004 en France Facteurs de cause Accidents

Plus en détail

SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr. Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N

SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr. Cette AIC annule et remplace l AIC 04/12 PAC-N SERVICE TECHNIQUE : 05 57 92 57 57 Fax : 05 57 92 57 77 : sia-direction@aviation-civile.gouv.fr Site SIA : http://www.sia.aviation-civile.gouv.fr AIC PAC-N A 05/12 Date de publication : 20 SEP OBJET :

Plus en détail

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

B.A -BA. Ministère de l écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr B.A -BA Copyright illustrations : René Deymonaz - Conception & réalisation : DGAC / Bureau web / Cre@tion - Avril 2011 du RTBA Direction Générale de L Aviation Civile Direction du Transport Aérien Mission

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 30 mai 2008 sur l aérodrome de Toulouse-Lasbordes (31) à l ULM FK9 identifié 31-GJ. 31-j080530

Rapport. Accident survenu le 30 mai 2008 sur l aérodrome de Toulouse-Lasbordes (31) à l ULM FK9 identifié 31-GJ. 31-j080530 31-j080530 Rapport Accident survenu le 30 mai 2008 sur l aérodrome de Toulouse-Lasbordes (31) à l ULM FK9 identifié 31-GJ Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile M I N I S

Plus en détail

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse A) La fonction "carré" : f() = ² ) Domaine de définition Elle est définie sur ℝ complet (on peut toujours multiplier deu nombres entre eu). 2) Sens de variation

Plus en détail

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone Programme individuel de formation Formation Télé-pilote de drone Pilotage de Drone Civil De Type Multi-rotor Et au métier de la prise de vue aérienne. Programme de formation 2015 Durée : Formation théorique

Plus en détail