L ACCÈS AUX TRAITEMENTS ET AUX SOINS POUR LE VHB ET LE VHC AU CAMEROUN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ACCÈS AUX TRAITEMENTS ET AUX SOINS POUR LE VHB ET LE VHC AU CAMEROUN"

Transcription

1 L ACCÈS AUX TRAITEMENTS ET AUX SOINS POUR LE VHB ET LE VHC AU CAMEROUN Fanny Chabrol Atelier de Restitution du projet EVOLCAM (ANRS 12288) 16 novembre 2016 Université Catholique d Afrique Centrale - Yaoundé

2 Contexte Dans le monde Un problème de santé publique majeur Plus de personnes meurent chaque année des conséquences d une infection sévère ou chronique de l hépatite B ou C En Afrique subsaharienne - prévalences très élevées de l hépatite B (8%- 15%) - Cancer du foie (CHC): 2ème cause de cancer Au Cameroun VIH: épidémie généralisée : 5% VHB: 12% (EDS 2011) VHC: 1,3% (EDS 2011) (jusqu à 50% selon région et classes d âge) : une épidémie iatrogène liée aux campagnes médicales coloniales Coinfection VIH/VHB? coinfection VIH/VHC?

3 Présentation de l étude Objectifs Expérience de la maladie et la prise en charge des hépatites virales. Comprendre les obstacles sociaux, économiques et politiques à la prise en charge des hépatites virales. Méthodologie qualitative Observation participante - Ethnographie hospitalière adaptée à l analyse des enjeux structurels - Services VIH (deux hôpitaux à Yaoundé, Hôpital Obala) et service de gastroentérologie (Hôpital Yaoundé) entre 2013 et 2015 Entretiens approfondis N = 45 patients, soignants, responsables de santé publique et associatifs

4 Résultats Hépatite C: le programme «Access» (Roche) Porté par la Société camerounaise de gastroentérologie: faible présence des associations rôle structurant des laboratoires pharmaceutiques Hépatite B: un enjeu majeur de santé publique Impact économique et social au sein de la population, pesant fortement sur les services hospitaliers Coûts très élevés de la prise en charge Impuissance et désespoir des patients, familles et soignants

5 L hépatite C : un programme Access Programme Access Roche: Accord Gouvernement - Laboratoire Roche (depuis 2012) Un embryon de politique publique : Nous avons commencé avec la proposition du laboratoire Roche (resp. santé publique, ministère de la santé, juin 2014) - Accès à l interféron pegylé + ribavirine du programme Roche : réduction de 30% (puis 50%) mais prix demeure très élevé - Comité d éligibilité (Yaoundé, Douala) : bilan pré-thérapeutique complet Seulement quelques centaines de patients sous traitement pour l hépatite C au Cameroun Accord avec Gilead, janvier 2016: Sofosbuvir environ 500 mais quels mécanismes de distribution?

6 L hépatite B un enjeu majeur de santé publique Opportunités de dépistage de l hépatite B Consultations de gastroentérologie 7-8 patients sur 10: récent examen positif pour AgHBs (banque de sang, suivi prénatal, suivi infection à VIH, bilans de santé) Déstabilisation immédiate: Financière : série(s) d examen couteux (min ) pour évaluer l infection et l atteinte du foie. Dépenses catastrophiques à un moment de fragilisation (grossesse, assistance à un proche) Physique et morale : «Moi, je vais seulement mourir?» (patiente VIH-VHC, 50 ans) ; «l hépatite B est un virus qui ne fait pas de symptômes quand il se déclare c est la mort» (Patient VHB, 21 ans). Sociale : gérer le risque de contamination, ses relations familiales, ses projets professionnels Accès problématique au tenofovir pour les patients mono-infectés VHB Jusqu en 2014, tenofovir seulement commandé par le programme VIH/sida Disponibilité pour patients mono-infectés par le VHB mais difficultés en pratique

7 L hépatite B un enjeu majeur de santé publique Coûts liés de dépistage de l hépatite B Consultations de gastroentérologie 7-8 patients sur 10: récent examen positif pour AgHBs AgHBe Ac => HBs Patients dépistés à des moments 7000 de vulnérabilité 11 ASAT ALAT Ac anti HBc Fibrotest CV (ARN) Génotype VHC Déstabilisation immédiate: Financière : série(s) d examen couteux (min ) pour évaluer l infection et l atteinte du foie. Dépenses catastrophiques à un moment de fragilisation (grossesse, assistance à un proche) Physique et morale : «Moi, je vais seulement mourir?» ; «un virus qui ne fait pas de symptômes quand il se déclare c est la mort» Sociale : gérer le risque de contamination, ses relations familiales, ses projets professionnels Salaire moyen: entre 50 et 80 Accès problématique au tenofovir pour les patients mono-infectés VHBJ Préférence pour le «traitement «à l indigène»: proximité, accessibilité et efficacité.

8 La prise en charge hospitalière des hépatites virales Désespoir et impuissance Pour les patients, leurs proches et pour les soignants Le traitement n est envisageable que lorsque le bilan complet a pu être effectué (et à jour) = autour de F CFA (457 euros) pour VHC comme pour le VHB, très peu de patients y ont accès «Cela nous fait pas mal de voir des jeunes patients arriver à ces stades terminaux» (gastroentérologue, HCY) En hospitalisation Complications liées aux hépatites virales chroniques symptomatiques: cirrhose et CHC, jeunes entre 15 et 35 ans = 30-35% des patients hospitalisés Porte d entrée pour les patients VIH+ au stade sida (non diagnostiqués, non suivis, ou en interruption de traitement): GE aigue, anémie, cryptococcose, méningo-encéphalite = 35 % des patients Nombreux patients dits «indigents», ne peuvent payer pour les soins Soins palliatifs: recommandations alimentaires, quelle gestion de la douleur?

9 Plaidoyer pour une approche globale des hépatites - Au Cameroun : une épidémie ancienne et omniprésente : «on a tous l hépatite», «l hépatite on vit avec, vraiment!» - Un dépistage positif entraine une déstabilisation et une angoisse immédiate - Des jeunes gens malades et qui meurent de cancer ou de cirrhose - Pas de population clé tout le monde est à risque (transfusion sanguine, pratiques médicales, TME, relations sexuelles) - comme aux débuts du sida - Plaidoyer pour de solides interventions de santé publique - Prévention: sécurisation des transfusions et des gestes médicaux, vaccination à la naissance - Accès au dépistage (rapide) du VIH et VHB dans toutes les structures sanitaires et associatives - Le coût des examens et le coût des traitements

10 Merci pour votre attention! Remerciements Les patients et le staff de l Hôpital Central de Yaoundé: Dr Noah Noah, Dr Tchoumi, Dr Méli, Dr Kouanfack, et l ensemble des acteurs ayant accepté de participer. Le personnel du site ANRS Cameroun: O. Elad, S. Le Gacq, Dr Ciaffi Sidaction pour son soutien financier (V. Noseda, V. Douris et S. Lhuillier) Les membres du projet EVOLCAM à Marseille et Yaoundé: L. Vidal, C. Kuaban, S. Boyer, B. Spire, G. Maradan, A. Ambani, L. Sagaon-Tessier, P. Carrieri, M. Mora, M-T. Mengue, H. Essama, E. Kouokam, O. Ossanga. Fanny Chabrol

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue LES HEPATITES VIRALES DANS LES PAYS DU SUD Améliorer la prévention et la prise en charge des patients

Plus en détail

Présentation du Projet EVOLCAM

Présentation du Projet EVOLCAM Présentation du Projet EVOLCAM Christopher KUABAN, Laurent VIDAL Atelier de Restitution du projet EVOLCAM (ANRS 12288) 16 novembre 2016 Université Catholique d Afrique Centrale - Yaoundé EVOLCAM : Analyse

Plus en détail

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal Dr Judicaël Tine Objectif CI ANRS 12331 MOBSEN Réaliser un état des lieux des conditions actuelles

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes LES HÉPATITES VIRALES Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Plan 1. Généralités 2. Hépatite A 3. Hépatite E 4. Hépatite B 5. Hépatite delta 6. Hépatite C Définition Groupe

Plus en détail

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC de «Cotrimo-CI

Plus en détail

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an Hépatite B Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an zone de forte endémie (8-20%): Asie SE, Afrique zone d endémie moyenne

Plus en détail

DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE

DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE Région : Département :..District :.. Prénom(s) :...Nom : Site :...Numéro d identification du patient : Date de l examen initial : / / 1 Caractéristiques sociodémographiques

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

TROD hépatites VHC VHB

TROD hépatites VHC VHB TROD hépatites VHC VHB Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Corevih Ile de France Nord Journée prévention SPILF 16 Octobre 2014 1 Prévalence des Infections VHC en France Population générale: Prévalence (2004)

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS

Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS L ANRS (France REcherche Nord & sud Sida-hiv Hépatites) est née en 1988. Elle mobilise les chercheurs du Nord et du Sud, de toutes

Plus en détail

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et

Dr PENALBA. Formation NANCY 03 et Dr PENALBA Formation NANCY 03 et 04.02.2016 Hépatite = inflammation du foie toxiques / des virus causée par des Le virus pénètre la cellule, se multiplie, le système immunitaire détruit les cellules infectées

Plus en détail

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Projet 12289 Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur

Plus en détail

Rapport de recommandations Dhumeaux 2014 :

Rapport de recommandations Dhumeaux 2014 : Rapport de recommandations Dhumeaux 2014 : Quelle actualité sur la prise en charge des personnes détenues infectées par le virus de l hépatite B ou de l hépatite C? Dr Laura Harcouët Pharmacien PH GH Cochin

Plus en détail

Dépistage. Nouvelles recommandations Coordination Régionale de lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine

Dépistage. Nouvelles recommandations Coordination Régionale de lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine Dépistage Nouvelles recommandations 2010 Pr Jean-Marie LANG Président COREVIH Alsace 8 mars 2011 Coordination Régionale de lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine Enjeux du

Plus en détail

Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur du Cameroun ANRS

Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur du Cameroun ANRS Projet 12303 Étude Observationnelle de l efficacité de la vaccination contre l hépatite B chez les enfants nés de mères AgHBS positives commencée dès la naissance. Richard Njouom Chef du Service de Virologie

Plus en détail

Epidémiologie VIH/IST/VHB/VHC chez les étrangers en situation précaire

Epidémiologie VIH/IST/VHB/VHC chez les étrangers en situation précaire Epidémiologie VIH/IST/VHB/VHC chez les étrangers en situation précaire 2 JOURNÉE RÉGIONALE PRÉVENTION VIH VHB VHC IST COREVIH NORD PAS DE CALAIS 18 novembre 2014 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE

Plus en détail

Recommandations sur la prise en charge de l hépatite C

Recommandations sur la prise en charge de l hépatite C Recommandations sur la prise en charge de l hépatite C Marc Bourliere, MD Hôpital Saint Joseph Marseille, France 1 er colloque francophone méditerranée VIH / hépatites 27-29 Mars 2015 Alger Conflits d

Plus en détail

Accouchement d une patiente VIH Le point de vue de l obstétricien.

Accouchement d une patiente VIH Le point de vue de l obstétricien. Accouchement d une patiente VIH Le point de vue de l obstétricien. J. Massardier, A. Bordes, C. Battie, M. Doret, M. Massoud, M Kaemmerlen, P. Gaucherand Service d Obstétrique, Diagnostic Anténatal et

Plus en détail

Pierre Lahmek, Nadine Meunier, Eve Bettach, Jean Baptiste Trabut, Mohamed-Ali Gorsane, Sylvain Balester-Mouret.

Pierre Lahmek, Nadine Meunier, Eve Bettach, Jean Baptiste Trabut, Mohamed-Ali Gorsane, Sylvain Balester-Mouret. Pertinence de la mise en place d un programme de dépistage et de vaccination contre le virus de l hépatite virale B chez des patients hospitalisés pour une conduite addictive Pierre Lahmek, Nadine Meunier,

Plus en détail

Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004

Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004 Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004 6 èmes journées d infectiologie Nice 2005 FNPRRH Contexte de l étude Morbidité accrue progression

Plus en détail

MALADIE A VIH épidémiologie, dépistage et diagnostic en 2012

MALADIE A VIH épidémiologie, dépistage et diagnostic en 2012 MALADIE A VIH épidémiologie, dépistage et diagnostic en 2012 Dr Geneviève BECK-WIRTH Centre Hospitalier de Mulhouse Novembre 2012 1 ÉPIDÉMIOLOGIE 2012 2 3 4 5 6 7 8 9 DES RECOMMANDATIONS 10 11 DES ENJEUX

Plus en détail

VIH/SIDA Améliorer le dépistage XIIème rencontre des Amicales de Paris 17 janvier 2015

VIH/SIDA Améliorer le dépistage XIIème rencontre des Amicales de Paris 17 janvier 2015 VIH/SIDA Améliorer le dépistage XIIème rencontre des Amicales de Paris 17 janvier 2015 Professeur Alain Sobel Président du Corevih Ile de France Sud Centre de Diagnostic et de Thérapeutique Hôtel-Dieu

Plus en détail

Prévention des maladies du foie

Prévention des maladies du foie Prévention des maladies du foie Mythe ou réalité? Jean-Claude TRINCHET Hôpital Jean Verdier - 93140 Bondy AP-HP et Université Paris 13 ou comment éradiquer les maladies du foie Epidémiologie des maladies

Plus en détail

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA)

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA) GENERALITES Les hépatites virales Dr LAMBERT Virus des hépatites A, B, C, D, E Impossibilité ou grande difficulté d isolement en culture, intérêt de la biologie moléculaire dans leur étude Virus A et E

Plus en détail

Se faire dépister, c est se donner des chances de guérir. épatite

Se faire dépister, c est se donner des chances de guérir. épatite Se faire dépister, c est se donner des chances de guérir épatite Qu est-ce qu une hépatite C? L hépatite C est une maladie du foie due au virus de l hépatite C (VHC). Il ne faut pas la confondre avec les

Plus en détail

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E Hépatites virales Pr. M. Messast Introduction Problème de santé mondial 350.000.000 HVB, 170.000.000 HVC Virus A, B, C, D, E Hépatite aiguë (tous) Hépatite chronique (B, C, D) Cirrhose Carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

Hépatite C Un traitement pour tous?

Hépatite C Un traitement pour tous? Hépatite C Un traitement pour tous? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Histoire naturelle de l hépatite C F0 F1 F2 F3 F4 CTP B CTP C HCC (Adapted from Asselah T,

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

HEPATITES VIRALES B et C. D. Capron 26/05/2004

HEPATITES VIRALES B et C. D. Capron 26/05/2004 HEPATITES VIRALES B et C D. Capron 26/05/2004 1 HEPATITES VIRALES B et C Contraste entre la vision «santé publique» et celle du généraliste au niveau individuel Investissement en temps important pour peu

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE C

HÉPATITE CHRONIQUE C ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS -1- SOMMAIRE SOMMAIRE...2 AVERTISSEMENT...3 LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS...4 I. ACTES MEDICAUX ET PARAMEDICAUX...4 II. BIOLOGIE...5 III. ACTES

Plus en détail

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre Incidence du VIH en France

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre Incidence du VIH en France Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral Rapport Morlat Septembre 2013 Incidence du VIH en France Entre 2004 et 2007, 7000 à 8000 contaminations par an, soit une incidence

Plus en détail

Actualités épidémiologiques

Actualités épidémiologiques Actualités épidémiologiques D.Lacoste SFLS 12 décembre 2011 1 Nombre estimé d adultes et d enfants vivant avec le VIH 2010 Amérique du Nord 1,3 million [1,0 million 1,9 million] Caraïbes 200 000 [170 000

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

Formation médicale sur les des hépatites

Formation médicale sur les des hépatites Organise Formation médicale sur les des hépatites Hôtel Wissal 05/11/2013 فندق وصال 2013 حصيلة عمل المنظمة 2005- BILAN D ACTIVITE D AMLIV 2005-2013 I. Contexte La forte prévalence de l Ag Hbs en Mauritanie

Plus en détail

Impact positif de l accès aux ARV sur les comportements sexuels à risque des personnes vivant avec le VIH/Sida au Cameroun

Impact positif de l accès aux ARV sur les comportements sexuels à risque des personnes vivant avec le VIH/Sida au Cameroun Impact positif de l accès aux ARV sur les comportements sexuels à risque des personnes vivant avec le VIH/Sida au Cameroun Essai STRATALL (ANRS 12-110/ESTHER) - données à 6 mois Gilbert Ndziessi 1,2,3,

Plus en détail

Dépistage de l infection par les virus B, C et HIV en situation de précarité : Expérience aux Restos du cœur

Dépistage de l infection par les virus B, C et HIV en situation de précarité : Expérience aux Restos du cœur Dépistage de l infection par les virus B, C et HIV en situation de précarité : Expérience aux Restos du cœur Bruno Bour CH Le Mans - pour le groupe de dépistage Conflit d intérêts Gilead qui soutien cette

Plus en détail

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Cascade de prise en charge du VIH en France en 2010 160000 149900 140000 120000 100000 80000 100% 121100 81%

Plus en détail

Prise en charge des cas particuliers d hépatite C

Prise en charge des cas particuliers d hépatite C Prise en charge des cas particuliers d hépatite C Rim Abdelmalek Le 30/1/2013 Introduction Hépatite C généralement asymptomatique Passage fréquent à la chronicité Traitement efficace, codifié Effets indésirables

Plus en détail

Virus des hépatites B, D, C L expérience de Tokombéré, Nord Cameroun Programme GEMHEP GEMHEP 2011

Virus des hépatites B, D, C L expérience de Tokombéré, Nord Cameroun Programme GEMHEP GEMHEP 2011 Virus des hépatites B, D, C L expérience de Tokombéré, Nord Cameroun Programme GEMHEP M. J Birguel, Dr JJ Sobnangou, Dr JG Ndong, Dr C Aurenche Hôpital privé & Sce de Santé Publique de Tokombéré Pr Françoise

Plus en détail

Prise de risque : quel accompagnement? Journée Régionale Prévention VIH, Hépatites, IST 22 octobre 2013 Lens

Prise de risque : quel accompagnement? Journée Régionale Prévention VIH, Hépatites, IST 22 octobre 2013 Lens Prise de risque : quel accompagnement? Journée Régionale Prévention VIH, Hépatites, IST 22 octobre 2013 Lens Quels acteurs? Qu est-ce qu une prise de risque? AES = accident d exposition au sang ou sexuelle

Plus en détail

Présentation des résultats de l Enquête Nationale de Prévalence des Hépatites Virales A, B & C en Tunisie,

Présentation des résultats de l Enquête Nationale de Prévalence des Hépatites Virales A, B & C en Tunisie, Présentation des résultats de l Enquête Nationale de Prévalence des Hépatites Virales A, B & C en Tunisie, 2015-2016 Hammamet 22/04/2016 Objectif Estimer les prévalences nationale et par grande région

Plus en détail

La a d onne e c hange g Novembre 2014

La a d onne e c hange g Novembre 2014 Novembre 2014 La donne change IST -Chaque année 500 millions de personnes dans le monde contractent une IST parmi chlamydia, gonocoque, syphilis, trichomonase - 530 millions de personnes atteintes de HSV2-290

Plus en détail

Les XXVIe journées nationales d'hépato-gastroentérologie et d endoscopie digestive. Alger - 12, 13 et 14 Décembre 2014

Les XXVIe journées nationales d'hépato-gastroentérologie et d endoscopie digestive. Alger - 12, 13 et 14 Décembre 2014 Les XXVIe journées nationales d'hépato-gastroentérologie et d endoscopie digestive. Alger - 12, 13 et 14 Décembre 2014 N.Belabas - A.Amrane - M.Zeroual - FZ.Aissat M.Mehidi B. Boulkaria - F.Hachani - Dif

Plus en détail

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre 2013

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre 2013 Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral Rapport Morlat Septembre 2013 Incidence du VIH en France Entre 2004 et 2007, 7000 à 8000 contaminations par an, soit une incidence

Plus en détail

Dépistage. Recommandations 2010 du groupe d experts sous la direction du professeur Patrick Yeni

Dépistage. Recommandations 2010 du groupe d experts sous la direction du professeur Patrick Yeni Dépistage Recommandations 2010 du groupe d experts sous la direction du professeur Patrick Yeni Enjeux du dépistage Le contexte épidémiologique 1 Incidence de l infection VIH (2004-2007) 7000 à 8000 nouvelles

Plus en détail

Livret de suivi et d information

Livret de suivi et d information Exposition aux infections sexuellement transmissibles IST Livret de suivi et d information Nom de votre médecin :... Pour prendre ou modifier votre rendez-vous Cachet du service ou de l hôpital et numéro

Plus en détail

Indicateurs régionaux de dépistage et de prévalence des hépatites B et C

Indicateurs régionaux de dépistage et de prévalence des hépatites B et C Maladies infectieuses Maladies chroniques et traumatismes Indicateurs régionaux de dépistage et de prévalence des hépatites B et C France 2010-2012 Mai 2014 Unité VIH/sida IST Hépatites B et C Département

Plus en détail

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections VIH/VHC D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH 1 Cohortes concernées CO 3 Aquitaine CO 13 HEPAVIH EP 25 PRETHEVIC CO 12 CIRVIR

Plus en détail

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST Journée régionale Sens, 02 Octobre 2015 M Duong Service des Maladies Infectieuses CHU Dijon INFECTION VHB EN FRANCE - Porteurs chroniques(ag

Plus en détail

Chapitre 3. Des inégalités devant la santé

Chapitre 3. Des inégalités devant la santé Chapitre 3 Des inégalités devant la santé Sommes-nous tous égaux dans le monde devant la santé? problématique Dans les pays riches, l accès aux médicaments est aisé : grande quantité de médicaments disponibles,

Plus en détail

Soignants infectés par VIH, VHC, VHB Gestion du risque en France. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES

Soignants infectés par VIH, VHC, VHB Gestion du risque en France. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES Soignants infectés par VIH, VHC, VHB Gestion du risque en France D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES Cas rapportés de TSS, 2008 Virus VIH VHC VHB Nombre épisodes

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Cours de collège: présentation de cas clinique

Cours de collège: présentation de cas clinique Cours de collège: présentation de cas clinique Dr KAABIA N Service de Maladies Infectieuses CHU Farhat Hached Sousse Mars 2009 CAS CLINIQUE M me F, 24 ans, G1P1A0, adressée pour Ag Hbs+ Pas d ATCDS notables

Plus en détail

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Denise ANTONA Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Connaître l'évolution de l'épidémiologie de l'infection par HBV. Connaître l'état actuel et l'évolution souhaitable de

Plus en détail

Sophie PLUMECOCQ Technicienne d Etudes Cliniques COREVIH Haute-Normandie

Sophie PLUMECOCQ Technicienne d Etudes Cliniques COREVIH Haute-Normandie PREVENTION/DEPISTAGE VIH, HEPATITES VHB VHC, IST LA DONNE CHANGE! Point épidémiologique en France et en Région Lundi 17 Novembre 2014 Sophie PLUMECOCQ Technicienne d Etudes Cliniques COREVIH Haute-Normandie

Plus en détail

Vaccinations,Ouvrons le Dialogue

Vaccinations,Ouvrons le Dialogue Vaccinations,Ouvrons le Dialogue Pourquoi vacciner contre l hépatite B dès l enfance? Henri Laurichesse, Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand, Université d Auvergne Histoire naturelle de l hépatite

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites Hélène BARRAUD, CHU NANCY Le problème Hépatite aigue Hépatite chronique Cirrhose Evènements Cancer HCV - Population générale : Prévalence des Ac anti-vhc

Plus en détail

ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG. Service de Médecine & Santé au Travail -Octobre 2011-

ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG. Service de Médecine & Santé au Travail -Octobre 2011- ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG Service de Médecine & Santé au Travail -Octobre 2011-1 Accident d'exposition au Sang (A.E.S.) Tout accident survenant en contact avec du sang ou un liquide biologique contaminé

Plus en détail

Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS. 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés

Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS. 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés INVS: Contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB

Plus en détail

Education thérapeutique. Quels changements pour les patients au quotidien?

Education thérapeutique. Quels changements pour les patients au quotidien? Education thérapeutique Quels changements pour les patients au quotidien? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Rapport Dhumeaux Dépistage Diagnostic Traitement Prévention

Plus en détail

Dépistage et prévention de l hépatite B en CDAG L expérience de Bichat Claude-Bernard Projet d étude multicentrique

Dépistage et prévention de l hépatite B en CDAG L expérience de Bichat Claude-Bernard Projet d étude multicentrique Dépistage et prévention de l hépatite B en CDAG L expérience de Bichat Claude-Bernard Projet d étude multicentrique Politique vaccinale VHB en France ENFANTS Nouveau-nés de mère porteuse de l'antigène

Plus en détail

Les hépatites : diagnostic, transmission et traitement Congrès national de l Association Française des Hémophiles

Les hépatites : diagnostic, transmission et traitement Congrès national de l Association Française des Hémophiles Les hépatites : diagnostic, transmission et traitement Congrès national de l Association Française des Hémophiles Julien Vergniol Hépatologie Hôpital du Haut Lévêque, Pessac 19 mai 2014 Disponible en ligne

Plus en détail

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU TRAITEMENT DE L HÉPATITE C AU SEIN D UNE COHORTE DE PATIENTS CO-INFECTÉS VIH-VHC. N. Bertiaux-Vandaële, H. Montialoux, F. Borsa-Lebas, O. Goria, E. Lerebours, G. Riachi.

Plus en détail

Hépatite B : je comprends sa. dépistage et de la prévention

Hépatite B : je comprends sa. dépistage et de la prévention Hépatite B : je comprends sa gravité, l'importance du dépistage et de la prévention L hépatite B est une maladie du foie, due à un virus. On estime à près de 300 000 le nombre de porteurs chroniques de

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Enquête Coquelicot 2011 INVS/ANRS/INSERM : Estimation de la séro-prévalence

Plus en détail

L hépatite C, l hépatite B et le VIH,

L hépatite C, l hépatite B et le VIH, L hépatite C, l hépatite B et le VIH, et la communauté chinoise au Canada Selon Statistique Canada, en 2011, 1,5 millions de personnes ont déclaré être d origine chinoise. Parmi les répondants à l enquête

Plus en détail

Dépister, diagnostiquer et suivre le traitement

Dépister, diagnostiquer et suivre le traitement Dépister, diagnostiquer et suivre le traitement des HÉPATITES VIRALES Votre biologiste médical est médecin ou pharmacien, demandez-lui conseil! Analyse biologique Biologiste médical Diagnostic biologique

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année

Les hépatites virales. Dr Karine LACOMBE ---- Année Les hépatites virales Dr Karine LACOMBE ---- Année 2016 2017 SOMMAIRE Classification des hépatites Elément d anamnèse et de sémiologie générale Epidémiologie et clinique des hépatites HEPATITES VIRALES

Plus en détail

AES et VHB. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES. D. Abiteboul- Journées ANMTEPH 2007

AES et VHB. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES. D. Abiteboul- Journées ANMTEPH 2007 AES et VHB D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES L AES : risque de transmission du VHB au soignant Piqûre 0,07/IDE/an [1990 : 0,4/IDE/an] Taux de transmission

Plus en détail

LE VIH/SIDA. Historique Épidémiologie Modes de transmissions Prévention Le dépistage

LE VIH/SIDA. Historique Épidémiologie Modes de transmissions Prévention Le dépistage LE VIH/SIDA Historique Épidémiologie Modes de transmissions Prévention Le dépistage Historique En bref L épidémie a 30 ans 1981: les premiers malades Découverte en 1983 du VIH1, et en 1986 du VIH2 1987:

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

Les nouveautés sur le dépistage VIH/VHC/VHB Tests rapides d orientation diagnostique (TROD) Perspectives

Les nouveautés sur le dépistage VIH/VHC/VHB Tests rapides d orientation diagnostique (TROD) Perspectives Les nouveautés sur le dépistage VIH/VHC/VHB Tests rapides d orientation diagnostique (TROD) Perspectives Bernard FALIU Annette COLONNIER Bureau DGS RI2 15 janvier 2015 Journée des CAARUD 10 ans Nouveautés

Plus en détail

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde 150 millions de sujets porteurs chroniques Prévalence entre 0,1 et 5 % selon les pays 5 millions en Europe de l Ouestl En Europe, le VHC est responsable

Plus en détail

Les hépatites tuent près de 1,4 millions de personnes par an, surtout l hépatite B et l hépatite C.

Les hépatites tuent près de 1,4 millions de personnes par an, surtout l hépatite B et l hépatite C. Dossier de presse (27.07.2017) 28 juillet : Journée mondiale contre l Hépatite La Journée mondiale contre l hépatite, le 28 juillet 2016, est l une des quatre journées mondiales officielles de l Organisation

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE CAS CLINIQUE Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE Observation Madame N.. 26 ans, G2P1A0, adressée pour Ag HBs+ Pas d antécédents notables Enceinte à 24 SA Découverte fortuite

Plus en détail

Les hépatites virales, une menace pour la santé publique en République Centrafricaine

Les hépatites virales, une menace pour la santé publique en République Centrafricaine Les hépatites virales, une menace pour la santé publique en République Centrafricaine Narcisse P KOMAS Laboratoire des Hépatites virales Institut Pasteur de Bangui 1 INTRODUCTION (1) Inflammation du foie

Plus en détail

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014 AFEFoie @AFEFoie Association reconnue d utilité publique Traitement des hépatites virales C Avis d experts 4 décembre 2014 M. Bourlière (Marseille) JP. Bronowicki (Nancy) Ch. Hézode (Créteil) D. Larrey

Plus en détail

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C?

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? T.Fontanges FMC francophones 2005 quelles sont les particularités du sujet âgé porteur du VHC? existe-t-il un rationnel pour traiter? Définition

Plus en détail

Les représentations sociales des hépatites chroniques B et C

Les représentations sociales des hépatites chroniques B et C Les représentations sociales des hépatites chroniques B et C Annabel Desgrées du Loû et Dolorès Pourette, IRD, CEPED 7èmes Rencontres Nord-Sud 2012 - IMEA-IRD-DST PARIS VII -21 novembre 2012 «SIDA EN AFRIQUE

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale

Hépatites. a. Généralités et modes de transmission Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Hépatites I. Hépatites virales 1. Hépatite A Présence du virus dans les selles dès la période d incubation Transmission oro-fécale Icubation : 2 à 6 semaines Symptômes : asymptomatique dans 90% des cas.

Plus en détail

Informations et Actualités Sur les Hépatites virales. Mardi 4 février 2014 Association Afrique Avenir

Informations et Actualités Sur les Hépatites virales. Mardi 4 février 2014 Association Afrique Avenir Informations et Actualités Sur les Hépatites virales Mardi 4 février 2014 Association Afrique Avenir Plan de la présentation Points communs hépatites virales Spécificités Hépatite A Hépatite B Hépatite

Plus en détail

Sida : 30 ans d idées reçues

Sida : 30 ans d idées reçues Sida : 30 ans d idées reçues Bruno Spire Graciela Cattaneo Issues de la tradition ou de l air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. Les auteurs les prennent

Plus en détail

Contre quelles hépatites existe-t-il un. Il existe aujourd hui des vaccins contre les hépatites A et B. Pourquoi se faire vacciner contre l hépatite

Contre quelles hépatites existe-t-il un. Il existe aujourd hui des vaccins contre les hépatites A et B. Pourquoi se faire vacciner contre l hépatite Hépatites : je comprends pourquoi et quand me faire vacciner 5 000 nouvelles contaminations par le virus de l hépatite B surviennent tous les ans en France, alors qu il existe un moyen sûr et efficace

Plus en détail

Julie Bouscaillou Journées Epiter 2013 INSTITUTIONAL STRAPLINE

Julie Bouscaillou Journées Epiter 2013 INSTITUTIONAL STRAPLINE Infection par le virus de l hépatite C chez les usagers de drogues par voie intraveineuse (UDVI) à Tbilissi, Géorgie : Estimation de la prévalence et des besoins en traitement par Respondent Driven Sampling

Plus en détail

Gouvernement du Canada Points marquants de l initiative fédérale de lutte contre le sida

Gouvernement du Canada Points marquants de l initiative fédérale de lutte contre le sida Le VIH au Canada : Tendances et enjeux pour faire progresser la prévention, les soins, le traitement et le soutien grâce à l échange des connaissances Michael R Smith, Conseiller principal en politiques,

Plus en détail

Journée Mondiale de l Hépatite C. 28 juillet 2016 à la villa des arts de Rabat

Journée Mondiale de l Hépatite C. 28 juillet 2016 à la villa des arts de Rabat Contexte : Journée Mondiale de l Hépatite C «Assez de souffrances, les traitements existent contre cette épidémie silencieuse» 28 juillet 2016 à la villa des arts de Rabat L'Hépatite Virale (HV) est un

Plus en détail

STAGES DE MEDECINE «HUMANITAIRE» AU SEIN DES MISSSIONS INTERNATIONALES DE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE. Document d information.

STAGES DE MEDECINE «HUMANITAIRE» AU SEIN DES MISSSIONS INTERNATIONALES DE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE. Document d information. STAGES DE MEDECINE «HUMANITAIRE» AU SEIN DES MISSSIONS INTERNATIONALES DE LA CROIX-ROUGE FRANCAISE Document d information Lutte contre le VIH/Sida Contexte Dans le monde, l Afrique est le continent le

Plus en détail

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Dr Laurence MORAND-JOUBERT CHU Saint-Antoine-Inserm U943 Qu appelle-t on tests rapides d orientation diagnostique? Ce sont des

Plus en détail

ACCIDENTS EXPOSANT AU RISQUE DE TRANSMISSION VIRALE DOSSIER MEDICAL ETABLISSEMENT :... Service :... Numéro du dossier :...

ACCIDENTS EXPOSANT AU RISQUE DE TRANSMISSION VIRALE DOSSIER MEDICAL ETABLISSEMENT :... Service :... Numéro du dossier :... ACCIDENTS EXPOSANT AU RISQUE DE TRANSMISSION VIRALE DOSSIER MEDICAL ETABLISSEMENT :... Service :... Numéro du dossier :... 1 MEDECIN TRAITANT : Dr... ANTECEDENTS : TRAITEMENTS EN COURS : AUTRES OBSERVATIONS

Plus en détail

Traitement préemptif de la réactivation virale B

Traitement préemptif de la réactivation virale B Traitement préemptif de la réactivation virale B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, INSERM. 567 Hôpital Cochin - Paris La problèmatique o Homme de 65 ans, né au Laos

Plus en détail

L hépatite C, l hépatite B et le virus de l immunodéficience humaine dans les communautés ethniques d'immigrants à risque élevé

L hépatite C, l hépatite B et le virus de l immunodéficience humaine dans les communautés ethniques d'immigrants à risque élevé UN PROJET DU CONSEIL ETHNOCULTUREL DU CANADA L hépatite C, l hépatite B et le virus de l immunodéficience humaine dans les communautés ethniques d'immigrants à risque élevé en partenariat avec 2014 PROJET

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail