Encourager le développement des compétences dans les petites et moyennes entreprises

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Encourager le développement des compétences dans les petites et moyennes entreprises"

Transcription

1 Encourager le développement des compétences dans les petites et moyennes entreprises Jean-Pierre Voyer, SRSA Table ronde Canada-Québec sur les PME et le développement des compétences, Montréal, 24 février 2011

2 LE MANDAT DE RECHERCHE 1. Revue des programmes, politiques et pratiques provinciaux visant à promouvoir le développement des compétences au sein des PME Revue de la littérature portant sur l étendue et la nature des défis auxquels les PME font face pour encourager le développement des compétences Aperçu des programmes, politiques et pratiques dans quatre provinces : la Colombie-Britannique, l Alberta, le Québec et la Nouvelle-Écosse

3 LE MANDAT DE RECHERCHE 2. Consultation auprès d experts par le biais d un sondage en ligne Représentants des gouvernements provinciaux (13) Représentants d entreprises et du personnel (7) Intervenants et représentants de prestataires de services (6) Chercheurs (4)

4 RÔLE DES PME DANS L ÉCONOMIE Les PME apportent une contribution majeure à l économie canadienne : 6,7 millions de travailleurs du secteur privé travaillaient dans des firmes de moins de 500 employés en 2009, soit 64 % de l emploi total dans le secteur privé 39 % travaillaient dans des firmes de moins de 50 employés Plus de 60 % de la croissance nette totale de l emploi en est attribuable aux PME Les PME constituent aussi la plus grande source d emplois pour les nouveaux venus sur le marché du travail

5 PME ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES En général, les PME offrent moins d opportunités de développement des compétences à leurs employés que les grandes firmes Les PME ont aussi plus tendance à investir dans la formation informelle en cours d emploi Environ un quart du budget de formation des PME est dépensé pour la formation formelle (FCEI, 2008)

6 Proportion des établissements appuyant des activités de formation, selon la taille de l établissement N = Taille de l établissement Formation structurée (1) Formation en cours d emploi (2) Petits établissements 49,2 69,8 De 10 à 19 employés 39,0 63,8 De 20 à 49 employés 53,8 74,0 De 50 à 99 employés 79,2 86,4 Établissements de taille moyenne 86,3 90,4 De 100 à 299 employés 85,2 90,0 De 300 à 499 employés 93,1 93,2 Grands établissements 500 employés ou plus 96,1 94,9 Total 51,9 71,4 Source : Statistics Canada, Workplace and Employee Survey, Tiré de : Rabemananjara et Parsley (2006).

7 PME ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES Mais lorsqu elles investissent, les PME le font avec autant d intensité Les dépenses moins élevées dans les PME en matière de formation formelle s expliquent par une incidence plus faible, et non une intensité plus faible Les firmes qui poursuivent des stratégies de croissance et d innovation, ainsi que celles qui utilisent la technologie de façon plus intensive, investissent davantage dans le développement des compétences, peu importe leur taille

8 Intensité de la formation dans les établissements appuyant la formation structurée (pourcentage) N = Taille de l établissement Proportion d employés ayant suivi une formation Dépenses de formation structurée par rapport aux recettes d exploitation Petits établissements 39,3 0,20 De 10 à 19 employés 44,2 0,24 De 20 à 49 employés 38,1 0,20 De 50 à 99 employés 38,2 0,19 Établissements de taille moyenne 41,7 0,26 De 100 à 299 employés 39,5 0,23 De 300 à 499 employés 47,3 0,34 Grands établissements 500 employés ou plus 41,4 0,22 Total 40,6 0,22 Source : Statistics Canada, Workplace and Employee Survey, Tiré de : Rabemananjara et Parsley (2006).

9 OÙ SESITUELEQUÉBEC? Une enquête de la Fédération canadienne de l entreprise indépendante auprès de propriétaires d entreprises au Canada de moins de 500 employés laisse entendre que : Les PME du Québec tendent à investir moins dans la formation que les autres provinces... mais que l investissement en formation structurée ou formelle est plus élevé que la moyenne canadienne.

10 Dépenses de formation annuelles des PME, par province Heures de formation par employé Dépenses totales ($) Dépenses par employé ($) Colombie-Britannique Alberta Saskatchewan Manitoba Ontario Québec Nouveau-Brunswick Nouvelle-Écosse Île-du-Prince-Édouard Terre-Neuve-et-Labrador Canada Source : Calculs de la FCEI basés sur le sondage Formation dans votre entreprise, 2 juin 11 juillet 2008.

11 Incidence de la formation, par province (% des réponses) C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. Can. Formelle 6,8 7,0 10,2 9,5 9,2 12,5 9,6 10,8 9,0 12,8 9,5 Informelle 49,6 42,2 46,6 44,3 47,1 39,7 43,2 49,1 56,4 49,6 45,3 Les deux 40,3 47,9 39,9 42,5 39,3 34,2 37,9 34,6 28,2 32,0 39,1 Aucune 3,4 2,9 3,3 3,7 4,4 13,5 9,3 5,4 6,4 5,6 6,1 Incidence 96,6 97,1 96,7 96,3 95,6 86,5 90,7 94,6 93,6 94,4 93,9 Source : FCEI, Sondage Formation dans votre entreprise, 2 juin 11 juillet 2008.

12 LES BÉNÉFICES Effets positifs reconnus sur des résultats clés au niveau des entreprises, notamment : la profitabilité, la productivité et l avantage concurrentiel des entreprises l adoption de pratiques innovatrices l introduction de nouvelles technologies la prestation de services et la satisfaction des clients les taux de rétention des employés (diminution du roulement du personnel) le sentiment d appartenance au milieu de travail de la part du personnel Les experts consultés sont en général du même avis, mais les chercheurs font remarquer que le lien entre la formation et la performance de l entreprise demeure équivoque.

13 LES BÉNÉFICES Effets positifs sur des résultats auprès des employés, notamment : la productivité la satisfaction professionnelle et la motivation la possibilité d un développement de carrière la confiance en soi des travailleurs la santé et la sécurité en milieu de travail l usage compétent de la technologie Les experts questionnés confirment ces résultats.

14 QUI REÇOIT LA FORMATION? Les entreprises ont tendance à mettre plus d emphase sur la formation de certains employés : Les employés ayant fait des études supérieures o mais pas nécessairement le cas pour la formation en cours d emploi Les employés qui occupent leur poste depuis longtemps Les employés réguliers, à temps plein

15 LES OBSTACLES Pour les employeurs : Manque de ressources : Les coûts financiers sont plus élevés et ce, de façon disproportionnée, pour les PME que pour les grandes entreprises Manque de temps : Les coûts d opportunité reliés à la libération du personnel peuvent être relativement élevés pour les PME Manque d information : Manque de preuves concrètes quant à la rentabilité de la formation Manque d infrastructures adéquates : Manque de compétences en RH et de ressources spécialisées pour planifier et structurer des activités de formation enrichissantes et adéquates

16 LES OBSTACLES (SELON LES EXPERTS CONSULTÉS) Pour les travailleurs : Dépend du bon vouloir des patrons de PME Manque de temps Pas assez de formations offertes menant à l obtention d un certificat officiel Manque de compétences essentielles

17 LES APPROCHES À LA FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL Approches orientées vers les employeurs Taxes ou prélèvements Crédits d impôts ou subsides Programmes encourageant la responsabilité sociale Conseils sectoriels Approches orientées vers les travailleurs Droits au congé de formation Comptes d apprentissage individuels Programmes de soutien à l apprentissage et aux métiers spécialisés Autres Information sur le marché du travail et services d orientation Cadre d analyse pour l évaluation des compétences et des besoins

18 LES TENDANCES AU CANADA Pratiques répandues Crédits d impôts pour les programmes d apprentissage et les métiers spécialisés Conseils sectoriels Pratiques en hausse de popularité Arrimage des systèmes de certification et normes professionnelles avec la formation Mesure des besoins et formation reliés à la littératie et aux compétences en milieu de travail Réseautage

19 COLOMBIE-BRITANNIQUE Projet pilote de Formation en milieu de travail pour l innovation (Workplace Training for Innovation Pilot Project) Fournissait aux employeurs ayant moins de 50 employés jusqu à $ pour offrir à leurs employés la formation Le financement est accordé sans que l employeur ait à remplir beaucoup de formalités administratives et les exigences quant à l admissibilité des employés sont inclusives SkillPlus Axé sur la formation en compétences essentielles en milieu de travail, dans des secteurs professionnels choisis Admissibilité flexible, reddition de comptes flexible et formalités administratives allégées Programme de formation des employés de petites entreprises (ASPECT) Fournit un soutien aux employeurs pour choisir la formation en institution et en ligne qui répond le mieux aux besoins identifiés (jusqu à 900 $ par employé) Limité à participants à l échelle de la province et aux employés sans diplôme du secondaire

20 ALBERTA Programme de formation en compétences essentielles en milieu de travail (Workplace Essential Skills Training Program) Soutient principalement les PME qui n ont pas la capacité de réussir à résoudre par elles-mêmes les problèmes de compétences essentielles en milieu de travail Partenariat entre employeurs, fournisseur de la formation et Alberta Emploi et Immigration Pour les entreprises de moins de 100 employés Financement des coûts directs de la formation et de gestion de projet

21 NOUVELLE-ÉCOSSE Initiative d éducation en milieu de travail (Nova-Scotia Workplace Education Initiative) Formation en compétences essentielles en milieu de travail Les programmes sont personnalisés et livrés par des instructeurs membres de l Association des éducateurs en milieu de travail de la Nouvelle-Écosse Les frais de formation sont couverts par le programme Incitatif aux compétences en productivité et à l innovation en milieu de travail (Workplace Innovation and Productivity Skills Incentive) Encourage les entreprises à investir dans le développement des compétences des employés et du personnel de la direction et à s adapter à l arrivée de nouvelles technologies et de procédés innovateurs Jusqu à $ par employé sous un régime de partage des coûts

22 QUÉBEC La taxe sur la formation de 1 % Nouvelle législation (2007) : la taxe s applique maintenant à toutes les entreprises dont la masse salariale est de 1 million de dollars ou plus Programmes d apprentissage en milieu de travail (PAMT) Apprentissage personnalisé et programmation individualisée Les programmes respectent les normes de qualifications professionnelles reconnues Mutuelles de formation Consortiums de PME Fournissent des services de formation pour répondre aux besoins communs et aux écarts de compétences dans un secteur ou une région donné SERRÉ et SEMER Soutiennent les PME qui vivent un ralentissement cyclique Aident à conserver les emplois pendant les périodes de difficultés économiques tout en offrant de la formation pour accroître la productivité une fois l économie relancée

23 APPROCHES PROMETTEUSES Système efficace et flexible d identification des qualifications professionnelles requises et des besoins de formation liés à l obtention de ces qualifications Programmes de formation qui répondent aux besoins commerciaux concrets et spécifiques des PME Établissement de réseaux d entraide et de consortiums entre PME (p. ex., les Mutuelles) Outils, matériel de soutien et autres mécanismes visant à aider les employeurs à reconnaître la valeur de leur investissement en formation

24 APPROCHES PROMETTEUSES Formation en ligne étendue aux PME Promotion d une culture de formation au sein des PME Programme de courtiers en formation des compétences visant à aider les PME à accéder à des programmes de formation ou à en établir Crédit national d impôt pour reconnaître la formation formelle et informelle

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Annexe technique. Au Point Les taxes sur la masse salariale : quel impact pour les travailleurs? Sources complètes du Tableau 1 :

Annexe technique. Au Point Les taxes sur la masse salariale : quel impact pour les travailleurs? Sources complètes du Tableau 1 : Annexe technique Au Point Les taxes sur la masse salariale : quel impact pour les travailleurs? Sources complètes du Tableau 1 : Commission, Rapport annuel de gestion 2013-2014, septembre 2014, p. 78;

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Jeux de hasard : miser gros

Jeux de hasard : miser gros Jeux de hasard : miser gros Tableau 1 Dépenses des ménages consacrées aux jeux de hasard Au moins Autres Casinos et un jeu de Loteries loteries/ machines hasard d État tombolas à sous Bingos Pourcentage

Plus en détail

Renseignements fiscaux 2013 en date du 20 juin 2013

Renseignements fiscaux 2013 en date du 20 juin 2013 www.bdo.ca FISCALITÉ Renseignements fiscaux 2013 en date du 20 juin 2013 Renseignements fiscaux 2013 contient un résumé des taux d impôt sur le revenu des particuliers et des montants en vigueur pour 2013

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada MC TECHNOLOGIE DU GÉNIE CIVIL Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada Si vous avez une formation et de l expérience en sciences appliquées ou en génie, une carrière

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS FISCAUX 2015 en date du 18 juin 2015

RENSEIGNEMENTS FISCAUX 2015 en date du 18 juin 2015 WWW.BDO.CA FISCALITÉ RENSEIGNEMENTS FISCAUX 2015 en date du 18 juin 2015 Renseignements fiscaux 2015 contient un résumé des taux d impôt sur le revenu des particuliers et des montants en vigueur pour 2015

Plus en détail

Assurance-emploi. Rapport de contrôle et d évaluation de l assurance-emploi CEIC-001-07-13F

Assurance-emploi. Rapport de contrôle et d évaluation de l assurance-emploi CEIC-001-07-13F Assurance-emploi Rapport de contrôle et d évaluation de l assurance-emploi 2012 CEIC-001-07-13F Mars 2013 L honorable Diane Finley Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international N o 81-599-X au catalogue Issue n o 008 ISSN : 1709-8661 ISBN : 978-1-100-98615-9 Feuillet d information Indicateurs de l éducation au Niveau de scolarité et emploi : le dans un contexte international

Plus en détail

PROTOCOLE PROVINCIAL-TERRITORIAL SUR LA MOBILITÉ DES APPRENTIS

PROTOCOLE PROVINCIAL-TERRITORIAL SUR LA MOBILITÉ DES APPRENTIS PROTOCOLE PROVINCIAL-TERRITORIAL SUR LA MOBILITÉ DES APPRENTIS LE PRÉSENT PROTOCOLE PROVINCIAL-TERRITORIAL SUR LA MOBILITÉ DES APPRENTIS (ci-après le «Protocole») entre en vigueur le 16 e jour de juillet

Plus en détail

La PME au Québec Profil comparatif. par. Marie-Hélène LÉGARÉ Germain SIMARD Louis Jacques FILION. Cahier de recherche no. 1999-06 Avril 1999

La PME au Québec Profil comparatif. par. Marie-Hélène LÉGARÉ Germain SIMARD Louis Jacques FILION. Cahier de recherche no. 1999-06 Avril 1999 La PME au Québec Profil comparatif par Marie-Hélène LÉGARÉ Germain SIMARD Louis Jacques FILION Cahier de recherche no. 1999-06 Avril 1999 ISSN : 0840-853X Copyright 1999 - École des Hautes Études Commerciales

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

GUIDE DE RENSEIGNEMENTS RELATIFS À LA PAIE ET AUX RESSOURCES HUMAINES DE CERIDIAN DES RÉSULTATS ÉPROUVÉS. UNE TECHNOLOGIE TRANSFORMATIVE.

GUIDE DE RENSEIGNEMENTS RELATIFS À LA PAIE ET AUX RESSOURCES HUMAINES DE CERIDIAN DES RÉSULTATS ÉPROUVÉS. UNE TECHNOLOGIE TRANSFORMATIVE. 2014 GUIDE DE RENSEIGNEMENTS RELATIFS À LA PAIE ET AUX RESSOURCES HUMAINES DE CERIDIAN DES RÉSULTATS ÉPROUVÉS. UNE TECHNOLOGIE TRANSFORMATIVE. UNE SEULE SOLUTION EN TEMPS RÉEL POUR LE PERFECTIONNEMENT,

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Québec, 22 octobre 2015

Québec, 22 octobre 2015 Québec, 22 octobre 2015 Un contexte propice à une réforme fiscale Le contexte économique et fiscal La croissance économique potentielle est appelée à être plus modeste (Pourcentage de croissance du PIB)

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

Transferts fédéraux et santé. Finances Canada Janvier 2003

Transferts fédéraux et santé. Finances Canada Janvier 2003 Transferts fédéraux et santé Finances Canada Janvier 2003 1 1 Justification traditionnelle pour les transferts aux provinces A B Pour corriger les déséquilibres horizontaux (p. ex., à ramener la capacité

Plus en détail

RENFORCEMENT DE L AVANTAGE NUMÉRIQUE DU CANADA BULLETIN TRIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE DU CANADA

RENFORCEMENT DE L AVANTAGE NUMÉRIQUE DU CANADA BULLETIN TRIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE DU CANADA RECHERCHE RENFORCEMENT DE L AVANTAGE NUMÉRIQUE DU CANADA BULLETIN TRIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE DU CANADA Conseil des technologies de l information et des communications Hiver 2015 1 RECHERCHES PAR

Plus en détail

Budget 2014-2015. Juin 2014. Le défi des finances publiques du québec

Budget 2014-2015. Juin 2014. Le défi des finances publiques du québec Budget 2014-2015 Juin 2014 Le défi des finances publiques du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que pour alléger le

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE 30 juin 2014

DEUXIÈME TRIMESTRE 30 juin 2014 SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Supplément d information sur les activités d assurance prêt hypothécaire DEUXIÈME TRIMESTRE 30 juin 2014 Afin de compléter ses états financiers consolidés

Plus en détail

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés

Plus en détail

Qui peut me venir en aide?

Qui peut me venir en aide? : Ressources en matière d apprentissage Il suffit de demander. Qui peut me venir en aide? 3 SOURCES RECONNUES D AIDE 1. Communiquez avec l organisme responsable de l apprentissage. Pour obtenir des renseignements

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Aux soins de Guyanne L. Desforges, greffière, Comité permanent des finances

Aux soins de Guyanne L. Desforges, greffière, Comité permanent des finances Les Syndicats des métiers de la construction du Canada Valeur sûre à tous les jours Département des métiers de la construction, FAT-CIO (DMC), bureau du Canada Proposition d un crédit d impôt favorisant

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

Les autres modes de paiement et la Base de données nationale sur les médecins (BDNM)

Les autres modes de paiement et la Base de données nationale sur les médecins (BDNM) Les autres modes de paiement et la Base de données nationale sur les médecins (BDNM) L état des programmes canadiens des autres modes de paiement des médecins au Canada, 2001-2002 et l information préliminaire

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Institut canadien d information sur la santé Évaluation des incidences sur la vie privée de la Base de données sur les avortements thérapeutiques

Institut canadien d information sur la santé Évaluation des incidences sur la vie privée de la Base de données sur les avortements thérapeutiques Institut canadien d information sur la santé Évaluation des incidences sur la vie privée de la Base de données sur les avortements thérapeutiques Préparé par David H. Flaherty, Ph.D., conseiller principal

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Perspectives économiques et financières 2014

Perspectives économiques et financières 2014 Banque Nationale au 1155 Metcalfe, Montréal Perspectives économiques et financières 2014 Cercle finance du Québec Le 16 janvier 2014 Stéfane Marion Économiste et stratège en chef 1 Perspective sur la croissance

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

Services de réparation et d entretien

Services de réparation et d entretien N o 63-247-X au catalogue. Bulletin de service Services de réparation et d entretien 2010. aits saillants Le secteur des services de réparation et d entretien a affiché des revenus de 22,5 milliards de

Plus en détail

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Agriculture and Agri-Food Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Les initiatives environnementales Eau Nutriments,

Plus en détail

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Rapport sommaire définitif Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage Enquête auprès d employeurs de certains

Plus en détail

Les charges sociales au Canada ont traditionnellement

Les charges sociales au Canada ont traditionnellement Charges sociales tendances récentes Zhengxi Lin Les charges sociales au Canada ont traditionnellement été jusqu ici parmi les plus faibles de toutes celles imposées dans le monde industrialisé. Cela est

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien Les caisses populaires et les coopératives de crédit au Canada Aperçu Information Le secteur des services financiers canadien Le Canada dispose d un solide secteur de coopératives financières qui englobe

Plus en détail

La dette. du gouvernement du Québec

La dette. du gouvernement du Québec La dette du gouvernement du Québec La dette du gouvernement du Québec Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec Décembre 2007 ISBN 978-2-550-51547-0 (Imprimé) ISBN 978-2-550-51548-7 (PDF)

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Vous êtes AUSSI des gens d affaires

Vous êtes AUSSI des gens d affaires Vous êtes AUSSI des gens d affaires Présentation au congrès de l OTTIAQ 2013 Vendredi 22 novembre 2013 Simon Gaudreault, économiste Qui sommes-nous? Association de PME fondée en 1971, 42 ans d existence

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca Le 8 juillet 2014 [TRADUCTION] Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca L honorable François Blais Ministère de l'emploi et de la Solidarité sociale 425, rue Saint-Amable 4e étage Québec (Québec) G1R 4Z1

Plus en détail

Une population en santé pour une économie plus robuste

Une population en santé pour une économie plus robuste Une population en santé pour une économie plus robuste Association médicale canadienne : Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le contexte des consultations prébudgétaires de 2011 Présenté

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES DE L ÉDUCATION (CANADA) RAPPORT DE RECHERCHE

CONSEIL DES MINISTRES DE L ÉDUCATION (CANADA) RAPPORT DE RECHERCHE CONSEIL DES MINISTRES DE L ÉDUCATION (CANADA) RAPPORT DE RECHERCHE 2005 Chercheur principal Élaboration d un cadre stratégique pour l éducation des adultes : terminologie, typologie et meilleures pratiques

Plus en détail

Évaluation Diplôme reconnu

Évaluation Diplôme reconnu Évaluation Diplôme reconnu 1 - Renseignements du postulant Appel : q M. q M me q Dr Adresse professionnelle : Adresse personnelle : Nom d organisation : Adresse municipale : Ville : Province : Code postal

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3 Alberta Afin de bénéficier de la couverture en matière de soins de santé de l Alberta, le résident doit demeurer physiquement en Alberta pendant au moins 183 jours au cours d une période de douze mois

Plus en détail

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES 2015 GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES table des matières Méthodologie 1 Le secteur des TI au Canada 2 Combler l écart 4 Embauche en 2015 5 Alberta 6 Colombie-Britannique 10 Manitoba 15 Nouveau-Brunswick

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes.

Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. Rôle de l entreprise autochtone en matière de perception des taxes. TPS/TVH-TVQ Revenu Québec 31 Août 2011 Direction générale des entreprises Plan de la présentation Mise en contexte... 3 Définitions...

Plus en détail

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés

Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés Info TPS/TVH GI-119 Juillet 2011 Taxe de vente harmonisée Nouvelle règle sur le lieu de fourniture pour les ventes de véhicules à moteur déterminés La présente publication explique une nouvelle règle sur

Plus en détail

13 Les finances publiques

13 Les finances publiques 13 Les finances publiques Mise à jour : 1 juillet 215 Tableau 13.1 Prévisions budgétaires 215-216 et résultats 214-215 En millions de dollars Parts des revenus totaux en pourcentage PROV.+TERR. Date des

Plus en détail

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Réalisé pour les Autorités canadiennes en valeurs mobilières Résumé le 28 septembre 2010 www.ipsos.ca TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... 1 Principales

Plus en détail

Des idées pratiques pour mettre en contact les PME avec la main-d œuvre immigrante qualifiée

Des idées pratiques pour mettre en contact les PME avec la main-d œuvre immigrante qualifiée Une idée de Maytree Talent mondial pour les PME Des idées pratiques pour mettre en contact les PME avec la main-d œuvre immigrante qualifiée Octobre 2011 Un partenariat de : Pour les leaders. Pour le changement.

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays?

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Actuellement, 8,8 % offres d emploi affichées au pays exigent des candidats qu ils parlent les deux langues officielles. Il s agit d une baisse

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée Jamie Golombek 1

Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée Jamie Golombek 1 Gestion privée de patrimoine Rapport sur les PME le 19 octobre 2010 Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée Jamie

Plus en détail

*Luttes pour les droits des femmes au Québec

*Luttes pour les droits des femmes au Québec *Luttes 1791 Droit de vote pour les femmes propriétaires Adopté en 1791, l Acte constitutionnel est une loi britannique qui crée le Haut- Canada et le Bas-Canada. Cette loi donne aux propriétaires terriens

Plus en détail

Fiche entreprise : E10

Fiche entreprise : E10 Fiche entreprise : E10 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est le directeur de la mutuelle de formation 1 dans le secteur des entreprises adaptées dont 95 % gèrent

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE»)

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Aperçu du programme et occasions à saisir Pascal Martel Yara Bossé-Viola 8 octobre 2014 Objectifs Objectifs du

Plus en détail

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015 Association canadienne de la construction Mémoire prébudgétaire 2015 Synopsis L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises de construction non résidentielle au Canada.

Plus en détail

www.icis.ca Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! Introduction Mars 2010 Rendement du système de santé

www.icis.ca Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! Introduction Mars 2010 Rendement du système de santé Mars 2010 Rendement du système de santé Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! Introduction Selon les critères de transférabilité et d accessibilité de la Loi canadienne

Plus en détail

Étude spéciale BUDGETS 2015 AU CANADA : ENTRÉE EN VIGUEUR DE DIVERS CHANGEMENTS FISCAUX. Services économiques TD

Étude spéciale BUDGETS 2015 AU CANADA : ENTRÉE EN VIGUEUR DE DIVERS CHANGEMENTS FISCAUX. Services économiques TD Étude spéciale Services économiques TD BUDGETS 2015 AU CANADA : ENTRÉE EN VIGUEUR DE DIVERS CHANGEMENTS FISCAUX Faits saillants La chute marquée des prix du pétrole a transformé le paysage économique du

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale Journée d étude - Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances publiques Union des consommateurs, 21 octobre 2010. État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison

Plus en détail

Les conditions du marché du travail en génie 2009-2018. Version finale - septembre 2010

Les conditions du marché du travail en génie 2009-2018. Version finale - septembre 2010 Les conditions du marché du travail en génie 2009-2018 Version finale - septembre 2010 Système de suivi du marché du travail en génie Les conditions du marché du travail 2009-2018 Version finale - septembre

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Les rendements de la formation en entreprise

Les rendements de la formation en entreprise Les rendements de la formation en entreprise Benoit Dostie Département d économie appliquée HEC Montréal Journées d étude de l ACDEAULF, Université du Québec à Rimouski, 5 juin 2014 Définition de la formation

Plus en détail

Guide d instructions

Guide d instructions Guide d instructions Objet : Date : Demande d agrément d un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) VERSION PROVISOIRE Introduction Les régimes de retraite qui accordent des prestations à des

Plus en détail

Profil des étudiants étrangers qui deviennent résidents permanents au Canada atlantique

Profil des étudiants étrangers qui deviennent résidents permanents au Canada atlantique Profil des étudiants étrangers qui deviennent résidents permanents au Canada atlantique Monica van Huystee Avril 2011 Recherche et Évaluation Les opinions et points de vue exposés dans le présent document

Plus en détail

Aidemémoire. fiscal. kpmg.ca/ aidememoire

Aidemémoire. fiscal. kpmg.ca/ aidememoire Aidemémoire fiscal 2012 2013 kpmg.ca/ aidememoire Organisme Site Web KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l......................................www.kpmg.ca The Funding Portal...................................www.thefundingportal.com

Plus en détail

RAPPORT PRÉSENTÉ AU MINISTRE POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1 ER AVRIL 2005 AU 31 MARS 2006

RAPPORT PRÉSENTÉ AU MINISTRE POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1 ER AVRIL 2005 AU 31 MARS 2006 PROGRAMME DES COÛTS INDIRECTS POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1 ER AVRIL 2005 AU 31 MARS 2006 PROGRAMME DES COÛTS INDIRECTS POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1 ER AVRIL 2005 AU 31 MARS 2006 TABLE DES MATIÈRES 1. Message

Plus en détail

L E POINT SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL CANADIEN

L E POINT SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL CANADIEN R A PPO R T SU R L E M P L O I : L E POINT SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL CANADIEN Ministère des Finances Canada Department of Finance Canada Sa Majesté la Reine du Chef du Canada (2014) Tous droits réservés

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL UNE QUALIFICATION OFFICIELLE UNE MAIN-D ŒUVRE COMPÉTENTE DU PERSONNEL EXPÉRIMENTÉ VALORISÉ UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ UN PROGRAMME BRANCHÉ

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Partenaires dans la croissance

Partenaires dans la croissance ents à valeur ajoutée Technologie de l information et des communications Bioscienc osciences Aérospatiale et défense Fabrication industrielle Bois à valeur ajoutée ents à valeur ajoutée Technologie de

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail