Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014"

Transcription

1 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

2 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le volume d exportation d un produit particulier au Québec; les pays qui ont un besoin croissant pour ce produit; les pays qui exportent le même produit que vous fabriquez et leur volume respectif; dans quel pays les meilleurs exportateurs du produit vendent le plus? Comment vous y prenez-vous?

3 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement S il vous arrive de vous interroger à propos : du volume d un produit importé au Canada; de la proportion import / export qu occupent les autres provinces canadiennes pour ce même produit. Comment répondez-vous à ces questions?

4 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Plusieurs études existent à propos des importations / exportations dans le monde, mais elles traitent généralement le sujet de façon globale. Elles permettent difficilement de faire des liens directs entre les opportunités et les besoins des PME d ici. Il est donc très difficile de trouver des réponses aux précédentes questions.

5 Identification d Opportunités d EXportation Est la solution!

6 Déroulement 1. Présentation du service IOEX; 2. Origines du service IOEX 3. Présentation d un exemple; 4. Présentation de données de secteurs identifiés avec MEQ.

7 1. Présentation du service IOEX

8 Identification d Opportunités d EXportation Objectif L objectif de IOEX est d aider les entreprises à augmenter les exportations des produits qu elles fabriquent en ciblant les meilleurs marchés potentiels à l étranger. C est donc un service personnalisé en lien avec leurs secteurs d activités.

9 Exportation du produit dans trois pays; Québec France Turquie Vénézuela

10 On observe que trois autres pays importent aussi le produit en grande quantité; Suède Québec France Mexique Turquie Vénézuela Australie

11 Parce qu il y a de forts échanges commerciaux entre ces pays pour le produit; Suède Québec France Allemagne Mexique Turquie Chine Vénézuela Brésil Australie

12 Ces trois pays importateurs du produit deviennent donc de nouveaux clients potentiels pour l entreprise. Suède Québec France Allemagne Mexique Turquie Chine Vénézuela Brésil Australie

13 Identification d Opportunités d EXportation Des chiffres, pas des perceptions En analysant les données d import / export par produits et par pays. Provenance des données : Les services de douane officiels ou les offices nationaux de statistiques des pays.

14 Identification d Opportunités d EXportation Des chiffres, pas des perceptions Bénéfices pour l entreprise et les acteurs économiques : Permet de se comparer face à la concurrence étrangère. Permet de connaître là où leurs produits sont en demande croissante. Permet de connaître les différents facteurs (économiques, politiques, technologiques et normatifs) qui influencent les variations des échanges entre les pays cibles et les pays fournisseurs. Permet aux acteurs économiques de poser des gestes concrets et ciblés pour favoriser la croissance des exportations.

15 2. Origines du service IOEX

16 Origines 1. Offre du CRIQ au gouvernement pour la production de bulletins de veille à propos des exportations; 2. Identification de catégories de produits pour lesquels le Québec fait moins bonne figure au niveau des exportations et souvent, dans des secteurs de hautes compétences; Bois et papier Industrie chimique Industrie pharmaceutique Mines 3. Pour 2012, 46 produits pour 17.5 MM$.

17 Critères de sélection pour l analyse Critères pour les 3 pays choisis : Canada : comment le Québec se compare avec le pays; États-Unis : principal partenaire économique et plus grand importateur de nos produits; Allemagne : premier pays exportateur dans le monde jusqu en 2010 (où il fut dépassé par la Chine). Critères de sélection pour les produits : Volume d exportation de plus de 45 millions $ annuellement (génère un certain nombre d emplois); Croissance supérieure de plus de trois fois celle du Québec pour la période de Cela pourrait aussi être fait pour des produits québécois dont les exportations sont inférieures à 45 M $ mais qui représentent beaucoup d'emplois au Québec et un potentiel d'exportations intéressant et inexploité. Validation : À l interne par le département des finances; À l externe par une firme spécialisée en recherche, analyse, interprétation et communication d'intelligence scientifique et technologique internationale : Inforex.

18 HEC Montréal Le directeur du Centre sur la productivité et la prospérité, Robert Gagné, affirme que le Québec doit augmenter sa productivité et relancer ses exportations s'il ne veut pas devenir la province la plus pauvre du Canada. Entre 2001 et 2012, la valeur des exportations québécoises a chuté de $ à $ par habitant, ce qui représente un recul de 30 % sur onze ans.

19 3. Présentation d un exemple

20 Identification d Opportunités d EXportation Forfait 1 : Constat, à partir de 3000 $ par code SH Comparaison des données avec les pays observés. Listes des principaux pays clients des pays observés; Les plus grands importateurs et exportateurs d un produit. Codes SH de 8 caractères pour l exportation et à 10 caractères pour les importations. Données sur les principaux pays importateurs d un produit. Recherche documentaire sommaire sur la tendance du marché. Données d import / export du produit au Canada. Portrait des entreprises du Québec.

21 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 1 : Comparatif pour les années 2010 à 2012 entre l Allemagne, le Canada, les États-Unis et le Québec Les États-Unis ont connu une hausse de leurs exportations de 28 % pour ces produits entre 2010 et 2012 comparativement à une hausse de 3 % pour le Québec durant la même période. Question : Qu est-ce qui pourrait bien expliquer cette différence?

22 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 2 : Comparatif pour les années 2010 à 2012 entre l Allemagne, le Canada, les États-Unis et le Québec incluant une précision supplémentaire au niveau de la description du produit

23 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 3 : Les 10 premiers pays clients pour le Québec en 2012 Outre les États-Unis qui importent 83 % du marché québécois, la France est deuxième avec 11 % du marché. Par contre, dans les prévisions obtenues pour 2013, on indique que la France serait le 4e pays importateur de ce produit en 2013 avec 7 % du marché mondial. Question : Comment augmenter les parts de marché du Québec en France?

24 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 4 : Les 10 premiers pays clients pour le Canada en 2012 Le Québec obtient 100 % des exportations en France et en Jamaïque. Par contre, il n obtient que 37 % du marché américain. Question : Comment le Québec peut-il augmenter ses ventes aux États-Unis?

25 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 5 : Répartition par provinces des exportations canadiennes en 2012 (134 M$) L Ontario et le Québec sont les deux plus grands exportateurs de ces produits avec respectivement 46 % et 40 % des exportations canadiennes. Question : Le Québec pourrait-il avoir une plus grande part du marché au Canada pour ces exportations?

26 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 6 : Les 10 premiers pays clients pour les États-Unis en 2012 Le Canada correspond à seulement 55 % du marché américain pour ces exportations (contre 88 %). Question : Pourrait-on diversifier davantage les pays clients intéressés par ces produits? Le Mexique est le deuxième client en importance des États-Unis avec 30 M$. Question : Comment intéresser le Mexique à acheter au Québec?

27 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 7 : Prévisions des 10 plus importants exportateurs en 2013 L Allemagne serait le deuxième pays exportateur de ces produits en 2013 avec 21 % du marché. Question : Le salaire moyen des Allemands est bien supérieur à celui des Québécois. Qu est-ce qui explique le succès des entreprises allemandes au niveau des exportations?

28 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 8 : Prévisions des 15 plus importants importateurs en 2013 Selon les prévisions, Le Nigéria se retrouve au premier rang des importateurs pour ces produits et un article paru dans le Door & Window Market Magazine confirme la croissance du marché africain. Question : Devrait-on considérer le Nigéria comme nouvelle destination pour l exportation de ces produits?

29 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 8 : Prévisions des 15 plus importants importateurs en 2013 La Belgique se retrouve au 9 e rang mondial des importateurs de ces produits. Question : Le Québec et la Belgique ont de bonnes relations. Pourquoi ne retrouve-t-on pas la Belgique parmi les principaux clients du Québec?

30 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 9 : Importations par provinces pour l ensemble du Canada en 2012 (154 M$) Les importations du Québec pour cette catégorie de produits ne représentent que 4 % pour l ensemble du Canada alors que les parts de l Ontario et du Manitoba sont de 54 % et 16 %. Question : Est-il possible pour le Québec de vendre plus de ces produits à l intérieur du Canada, plus particulièrement en Ontario et au Manitoba?

31 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier Tableau 10 : Nombre d unités importées au Canada en 2012 Les différentes provinces du Canada ont importé plus de unités de portes et fenêtres en fer ou acier, dont portes, près de portes de garage et plus de fenêtres. Question : Les technologies afin de fabriquer les produits importés existent-elles au Québec? Sont-elles différentes de celles déjà implantées dans les usines? Y-at-il des différences exigées au niveau de la finition ou de la qualité?

32 Forfait Portes et fenêtres (et leurs cadres, chambranles et seuils) en fer et en acier À la fin de cet exercice, il est possible de constater que de nouvelles possibilités s offrent aux exportateurs. Des marchés ciblés ouverts, souvent connus et à proximité ressortent grandement de cette réflexion : Certains de ces marchés étaient connus et méritent d être mieux exploités : États-Unis; France; Ontario; Manitoba. D autres ne se retrouvent pas sur la liste des clients du Québec en 2012, mais offrent un potentiel certain : Belgique; Nigéria; Mexique; Tous les autres pays importateurs selon les prévisions.

33 Identification d Opportunités d EXportation Forfait 2 inclut le forfait 1 : analyse, à partir de $ Explications des phénomènes observés au Forfait 1 Recherche documentaire plus approfondie. Analyse de la situation : normes territoriales, changements douaniers, enjeux technologiques, etc. Consultations d experts. Recommandations.

34 Identification d Opportunités d EXportation Bilan normatif; Si désiré, un bilan normatif peut être effectué en accompagnement au projet. Entre 1500 et 5000 $.

35 4. Présentation de données de secteurs identifiés avec MEQ

36 Chapitre 48 Papiers et cartons, ouvrages en pâte de cellulose, en papier ou en carton

37 Chapitre 73 Ouvrages en fonte, fer ou acier

38 Chapitre 76 Aluminium et ouvrages en aluminium

39 Chapitre 84 Réacteurs nucléaires, chaudières, machines, appareils et engins mécaniques

40 Chapitre 84 Réacteurs nucléaires, chaudières, machines, appareils et engins mécaniques (suite)

41 Si le Québec avait égalisé la croissance des exportations pour les 27 catégories de produits identifiées avec MEQ : 2,8 milliards $ de plus en 2012 (à ajouter aux 5.5 milliards $ déjà exportés)

42

43

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Par David Goldstein, président directeur général de l AITC 2 Association

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Canada-Afrique du Sud

Canada-Afrique du Sud Canada-Afrique du Sud Publication n o 2014-43-F Le 12 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca PUBLICATION JLR 2016 Rapport sur le marché hypothécaire www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Sur les 243 000 hypothèques notariées enregistrées au Registre foncier en 2015, un peu plus de 119 000 ont été contractées

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES Pour vous guider dans un monde de possibilités Tous les investisseurs connaissent l importance de bien choisir leurs placements en fonction de leurs objectifs d

Plus en détail

Présentation Journée d information technique AFIAP CLAP 18 mai 2010

Présentation Journée d information technique AFIAP CLAP 18 mai 2010 Présentation Journée d information technique AFIAP CLAP 18 mai 2010 1 Sommaire 2 Sommaire 3 Chiffres clés de la robinetterie industrielle Marché mondial de la robinetterie industrielle : > 32 Mds USD (2009,

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Publications financières

Publications financières 1/5 L accès à un large éventail d informations en français Nous mettons à votre disposition ce document afin de vous offrir l accès à toute l information que vous recherchez, et ce en français. Vous y

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Canada-Suisse. Alexandre Gauthier* Publication n o 2011-130-F Le 15 novembre 2011

Canada-Suisse. Alexandre Gauthier* Publication n o 2011-130-F Le 15 novembre 2011 Canada-Suisse Publication n o 211-13-F Le 15 novembre 211 Alexandre Gauthier* Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires Canada-Suisse

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Canada-Émirats arabes unis

Canada-Émirats arabes unis Canada-Émirats arabes unis Publication n o 2011-149-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015 25 ans d AQTion terrain ÉVOLUTION ET TENDANCES DE L INDUSTRIE 132 000 emplois 35 milliards $ de chiffre d affaire 5 milliards $ exportations* *Clientèle visée par

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015 LA MISE EN MARCHÉ LOUIS FLEURENT Février 2015 INTRODUCTION Les raisons de la fondation de la Fromagerie l Ancêtre inc. (volonté des actionnaires) : Transformer la production des 10 fermes laitières des

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Juillet 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Juillet 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS Cette note présente des données et analyses supplémentaires en lien avec la création d emplois. L objectif de cette note est de porter l analyse au-delà du nombre d emplois

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale de la Compétitivité, de l'industrie et des Services LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE RECENTRAGE EN CHINE QUELLE PLACE POUR LES INVESTISSEURS ETRANGERS?

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 Ph. Burny 1 2 1 Production céréalière mondiale...2 1.1 Production mondiale de céréales en 2010/2011... 2 1.2 Production mondiale de froment en

Plus en détail

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE CHAPITRE 1 LES DONNES DE LA MACROECONOMIE I Le circuit économique. II Le Produit Interieur Brut. Le Produit intérieur brut est une mesure de la richesse nationale Le PIB correspond à : - La production

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international

PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE. Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international PROFITEZ DE DONNÉES DE CLASSE MONDIALE Creditsafe lance une suite de solutions conçues pour accompagner votre développement à l international Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme de solutions

Plus en détail

Activités de commerce et d investissement du Canada Le Canada et le Pérou

Activités de commerce et d investissement du Canada Le Canada et le Pérou Activités de commerce et d investissement du Canada Le Canada et le Pérou Publication n o 21-48-F Le 22 juillet 21 Michael Holden Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service

Plus en détail

Les 10 principales entreprises exportatrices au Canada étaient à l'origine de près de 25 % des ventes totales à l'exportation en 2014.

Les 10 principales entreprises exportatrices au Canada étaient à l'origine de près de 25 % des ventes totales à l'exportation en 2014. Commerce par caractéristique d'entreprise : exportateurs de biens selon la catégorie de taille de l'effectif, 2014 (estimations provisoires) Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées N o 65-507-MIF au catalogue N o 005 ISSN: 1712-1353 ISBN: 0-662-79733-7 Document analytique Le commerce canadien en revue Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées par Carlo Rupnik

Plus en détail

Canada-Pérou. Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil. Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014

Canada-Pérou. Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil. Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014 Canada-Pérou Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés C E R C L E C A N A D I E N D E M O N T R É A L - 27 avril 2015 François Olivier Président et chef de la direction TC Transcontinental Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés Information

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

Fiche thématique n 9 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012

Fiche thématique n 9 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012 Principaux enseignements En 2012, les enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Canada-Vietnam. Pascal Tremblay. Publication n o 2014-60-F Le 22 juillet 2014

Canada-Vietnam. Pascal Tremblay. Publication n o 2014-60-F Le 22 juillet 2014 Canada-Vietnam Publication n o 214-6-F Le 22 juillet 214 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires La Série

Plus en détail

Canada-Australie. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-25-F Le 25 mai 2011

Canada-Australie. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-25-F Le 25 mai 2011 Canada-Australie Publication n o 211-25-F Le 25 mai 211 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) constituent

Plus en détail

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI Global Standards, Local Values, Outstanding Performance Présenté par: Jalal JIHAZI AGENDA Présentation des Emirats Arabes Unis (E.A.U). L économie des Emirats. Présentation des secteurs d activités. Opportunités

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

Le ministère des Finances et de l Économie. Votre partenaire d affaires Présentation à la foire des entrepreneurs

Le ministère des Finances et de l Économie. Votre partenaire d affaires Présentation à la foire des entrepreneurs Le ministère des Finances et de l Économie Votre partenaire d affaires Présentation à la foire des entrepreneurs Formation du nouveau ministère À la suite de la formation du nouveau Conseil des ministres

Plus en détail

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international.

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international. Diagnostic Export L entreprise doit faire le point sur sa capacité à atteindre les marchés qu elle s est fixé afin de pouvoir déterminer la meilleure façon pour elle de les exploiter. 1) phase de diagnostic

Plus en détail

Le déclin de l industrie en France

Le déclin de l industrie en France Le déclin de l industrie en France Le but de ce dossier pédagogique est de comprendre les causes de la désindustrialisation en France. Il faut distinguer quatre phénomènes : i) les gains de productivité,

Plus en détail

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC PROFIL SECTORIEL Fabrication des aliments pour animaux TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC un réseau à la portée des entreprises Avril 2009 Profil sectoriel Fabrication des aliments pour animaux Faits saillants

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages : Les organisations du domaine de la santé et des services sociaux Les institutions sans but lucratif

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL NOVEMBRE 2013 COMMERCE INTERNATIONAL AQUITAINE Enquête auprès des entreprises exportatrices aquitaines LES EXPORTATEURS AQUITAINS : QUI SONTILS? Présentation de l échantillon Ce document présente une synthèse

Plus en détail

Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie

Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie Portail de l'union des Chambres de Commerce et d'industrie des pays européens en Tunisie Appui aux investissements, opportunités d'affaires... Site Web Commun des Chambres de Commerce Mixtes Tuniso-Européennes

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations

Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations 1 Objectif de ce TD: - Mobiliser vos connaissances de l an dernier afin de réutiliser et de maîtriser ces outils statistiques

Plus en détail

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Août 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Août 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS Cette note présente des données et analyses supplémentaires en lien avec la création d emplois. L objectif de cette note est de porter l analyse au-delà du nombre d emplois

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise :

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L exploitation de 10 ans de visites d entreprises par les DIRECCTE Nicolas CAVALLO JMS 2015 SESSION 3 : ANALYSE DES DONNÉES 1 er avril 2015

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites et moyennes entreprises

Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites et moyennes entreprises 07T4 08T1 08T2 08T3 08T4 09T1 09T2 09T3 09T4 10T1 10T2 10T3 10T4 11T1 11T2 11T3 11T4 12T1 12T2 12T3 12T4 13T1 13T2 Indice = 100 Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites

Plus en détail

CHIFFRES PHARMA 2014. L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance. Les chiffres-clés

CHIFFRES PHARMA 2014. L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance. Les chiffres-clés CHIFFRES PHARMA 214 L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance Les chiffres-clés Editeur responsable : Catherine Rutten, pharma.be, Association générale de l industrie pharmaceutique

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Voyage pour PME suisses au Canada.

Voyage pour PME suisses au Canada. Voyage pour PME suisses au Canada. Canada: opportunités dans les branches TIC, Food et Medtech. Découvrez sur place les opportunités qui s offrent à vous, du 2 au 6 mai 2011. Voyage pour PME au Canada

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

Une solution de placement simple et efficace

Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues

Plus en détail