Enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie LE PROJET D ECOLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie LE PROJET D ECOLE"

Transcription

1 Enseignement primaire de la Nouvelle-Calédonie LE PROJET D ECOLE

2 Délibération n 191 du 13 janvier 2012 : Article 12 : Dans les écoles primaires publiques, le projet d école, qui peut se décliner annuellement en contrats d objectifs, validés par l autorité pédagogique, constitue le cadre dans lequel sont définies, dans chaque école primaire, les modalités de mise en œuvre des objectifs et des programmes scolaires de la Nouvelle-Calédonie. Article 13 : Dans le cadre des contrats d objectifs afférents au projet d école, une évaluation interne du travail d équipe et des actions pédagogiques entreprises est conduite au cours des 18 heures annuelles consacrées aux conseils de cycles. 2

3 CE N EST PAS une déclaration d intention un éparpillement ou un catalogue d actions le travail du directeur tout seul C EST un ensemble d objectifs réalistes un plan précis d actions cohérentes et articulées un programme avec : une programmation un calendrier des échéances précises pour chaque phase 3

4 du projet d école institutionnels éducatifs pédagogiques 4

5 Enjeux institutionnels Viser l amélioration des résultats scolaires Maîtriser les compétences du programme et du Socle Commun de connaissances et de compétences assurer la maîtrise des fondamentaux harmoniser l organisation des aides (différenciée, personnalisée, spécialisée, ) donner des références culturelles et artistiques développer des compétences relatives à l hygiène de vie et à la santé développer des compétences sportives 5

6 Enjeux éducatifs Considérer les élèves dans et à l extérieur de l école responsabiliser les élèves développer leur autonomie communiquer avec les familles articuler à bon escient les activités scolaires et les Interventions des partenaires 6

7 Enjeux pédagogiques Développer le travail en équipe pédagogique travail d équipe = levier d action instaurer une cohérence d ensemble à l application des commandes institutionnelles assurer la continuité : des apprentissages entre les cycles entre l école maternelle, l élémentaire et le collège des démarches pédagogiques des méthodes de travail des outils des élèves 7

8 une démarche en 5 points 1. Analyse de la situation (vient après avoir fait le bilan du précédent) 2. Expression des intentions de changements et choix des priorités 3. Effets attendus et analyse critique de ceux-ci 4. Stratégies pédagogiques 5. Évaluations 8

9 Axe 1 : Axes : disciplinaire et transversal Le contrat d objectif (méthodologie identique à 2011). Axe 2 : L organisation pédagogique de l école 9

10 Axe 1 : Amélioration des résultats des élèves dans les disciplines fondamentales : français ou mathématiques Le contrat d objectif centré sur les résultats des élèves établi à partir d un diagnostic partagé fixant un nombre limité d objectifs concrets, réalistes et quantifiés, que l on cherchera à atteindre par des actions appropriées 10

11 Axe 2 : Parcours de l élève : linguistique, culturel, artistique, sportif, civique Prise en compte de la diversité et des besoins éducatifs particuliers Continuité inter et intra cycles, 1 er et 2 nd degré 11

12 Évaluer régulièrement la mise en œuvre du projet d école à travers l évaluation du contrat d objectif et le bilan des actions menées dans un ou deux volets. 12

13 Dossier 4 pages dans lequel s insèrent le tableau de bord de l école et les avenants annuels 1 ère page : présentation globale du projet 2 ème page : fiche descriptive du contrat d objectif 3 ème page : fiche descriptive des axes de travail pour l axe transversal 4 ème page : bilan / évaluation du projet d école (partie contrat, partie axe transversal) 13

14 Échéancier Validation des projets par l'iep Bilan intermédiaire (interne à l'école) Bilan annuel (partagé avec l'iep) Phase 1 "le quoi" Rédaction des projets d école Phase 2 "le comment" Phase 3 Mise en œuvre Phase 4 Evaluation Début d'année Février Vacances 1 ère période Avril Fin Mai Fin Septembre Fin d'année 14

1. Analyse du diagnostic

1. Analyse du diagnostic Projet d'école 2011-2015 Nom des écoles du groupe scolaire public de Romillé : Ecole maternelle Anne Sylvestre Ecole élémentaire Jean de la Fontaine Type : Code UAI : MATERNELLE / ELEMENTAIRE 0352017C/0351025Z

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Orientation : Manifestation culturelle ou sportive. Dossier de candidature

APPEL A PROJETS. Orientation : Manifestation culturelle ou sportive. Dossier de candidature APPEL A PROJETS Orientation : Manifestation culturelle ou sportive Dossier de candidature Nos orientations 2 Critères de sélection 2 Suivi de votre dossier 2 Candidature 3 1. Porteur du projet 3 2. Structure

Plus en détail

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel 1/ Description de la séance Rubriques Commentaires éventuels Auteur

Plus en détail

La formation en Master MEEF mention 1 er degré

La formation en Master MEEF mention 1 er degré ÉSPÉ de l académie de Créteil La formation en Master MEEF mention 1 er degré Sigolène Couchot-Schiex, Responsable du Master MEEF Premier degré 1 Pour devenir PE Deux conditions : Vous devez être lauréat.e

Plus en détail

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :..

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :.. Projet pédagogique EPS détaillé impliquant des intervenants extérieurs Document de référence à joindre à la fiche projet de toute demande d agrément (formulaires 2 et 3) Nom de la structure CENTRE EQUESTRE

Plus en détail

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES DES OUTILS AU SERVICE DE LA FORMATION DE LA PERSONNE & DU Depuis plus de 70 ans, La Jeunesse au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances. Elle soutient ainsi financièrement le départ

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE ACCUEIL EN DETACHEMENT DANS LE CORPS DE CONCEPTION ET DE DIRECTION DE LA POLICE NATIONALE Bureau des commissaires

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

LICENCE SCIENCES DE LA VIE PARCOURS BIOLOGIE GENERALE ET SCIENCES DE LA TERRE

LICENCE SCIENCES DE LA VIE PARCOURS BIOLOGIE GENERALE ET SCIENCES DE LA TERRE LICENCE SCIENCES DE LA VIE PARCOURS BIOLOGIE GENERALE ET SCIENCES DE LA TERRE Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Présentation La mention de licence Sciences de la vie se déroule

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E1/014 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 21 JANVIER RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Journée Régionale Qualité de Champagne-Ardenne 2 décembre 2014. Centre Hospitalier de Mâcon Bertrand Gelly, Ingénieur Qualité

Journée Régionale Qualité de Champagne-Ardenne 2 décembre 2014. Centre Hospitalier de Mâcon Bertrand Gelly, Ingénieur Qualité Journée Régionale Qualité de Champagne-Ardenne 2 décembre 2014 Centre Hospitalier de Mâcon Bertrand Gelly, Ingénieur Qualité 1 Définition et objectifs Définition: Outil de suivi longitudinal de la démarche

Plus en détail

NOR : MENH1310119A. Le ministre de l éducation nationale et la ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique,

NOR : MENH1310119A. Le ministre de l éducation nationale et la ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale Arrêté du fixant les modalités d organisation du concours externe, du concours externe spécial, du second concours interne, du second concours interne

Plus en détail

Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL

Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL Rencontre départementale d Ille et Vilaine l Evaluation des structures sociales et médico-sociales LE CADRE NATIONAL 1 EVALUATIONS : LE CADRE LEGISLATIF et REGLEMENTAIRE La loi du 2 janvier 2002 dispose

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

mondiale des sciences de l él

mondiale des sciences de l él Quelle place et quel rôle pour les sciences dans la formation des élèves? Représentations d enseignants du primaire au Maroc au regard de la hiérarchisation des matières et de l interdisciplinarité XIV

Plus en détail

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 l CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 Le Programme Opérationnel (PO) FSE Martinique Etat 2014-2020 adopté par la Commission européenne

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) LICENCE Arts, Lettres, Langues mention Langues Littératures et Civilisations Etrangères spécialité ANGLAIS Autorité responsable

Plus en détail

Toutes bénéficières collégiennes du programme Pathways auront les avantages suivants :

Toutes bénéficières collégiennes du programme Pathways auront les avantages suivants : 200 BP 334 Atakpamé www.pathwaystogo.org Pour usage officiel du Comité: Formulaire est complet à l heure originale Mérite Besoin Rédaction Soutien DEMANDE D AIDE SCOLAIRE 2016-2017 Soumission du formulaire

Plus en détail

PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011

PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011 PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011 Projet Randonnée Sportive 2010-2010 Classes de 4 ème Descriptif du projet : L équipe d Education Physique et Sportive du collège Michel DEBRE propose de mettre en place

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 EPI 3 e Sciences, technologie et société Physique-Chimie / Éducation Musicale À propos des sons Présentation de l EPI DESCRIPTION SYNTHÉTIQUE

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie N de la mesure : 6.3.2 Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, lles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie Action 6.3 : Former et éduquer les citoyens de demain Pilote : Finalité

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE»

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» Guide d élaboration du plan de formation incluant les PFMP Document d aide à destination des équipes d établissement

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

Illustration de compétences transversales

Illustration de compétences transversales Illustration de compétences transversales 1/ Prendre en charge un bilan de la 6 ème année Recueillir et analyser les données de l élève, de ses parents, de la PMI et des enseignants. Synthétiser les données

Plus en détail

Fédérer vos équipes pour positiver le changement

Fédérer vos équipes pour positiver le changement Fédérer vos équipes pour positiver le changement Cohésion et performance opérationnelle Le paramètre essentiel pour qu un changement devienne avant tout une opportunité pour l entreprise est la création

Plus en détail

Ecole Supérieure du Professorat et de l'education ESPE. Objectifs. Débouchés Modalités d'accès

Ecole Supérieure du Professorat et de l'education ESPE. Objectifs. Débouchés Modalités d'accès Ecole Supérieure du Professorat et de l'education ESPE Site d'amiens 03 22 53 59 80 Site de Beauvais 03 44 48 72 00 Site de Laon 03 23 26 33 80 Objectifs Débouchés Modalités d'accès Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle coef. type

Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle coef. type E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle partir d un dossier ressource et de ses connaissances professionnelles, le candidat analyse À un document

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION DROIT DES AFFAIRES

DROIT ECONOMIE GESTION DROIT DES AFFAIRES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : DROIT ECONOMIE GESTION DROIT DES AFFAIRES Juriste d affaires Parcours Juriste d affaires internationales (Professionnel et Recherche) Parcours Juriste

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Ville de Bécancour Décembre 2013 Ville de Bécancour 1295, Nicolas-Perrot Bécancour (Québec), G9N 1A1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 2 1. DÉVELOPPEMENT DURABLE...

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-981 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION 07/10/10 10:10:00 4 Université Paris 8 Extension de l IUT de Montreuil Convention de cofinancement n 10 ES 03 La Région Ile-de-France,

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

DISPOSITIF DES CADETS DE LA DÉFENSE

DISPOSITIF DES CADETS DE LA DÉFENSE DISPOSITIF DES CADETS DE LA DÉFENSE Dossier de presse 14 février 2011 École du génie SOMMAIRE Présentation des cadets de la Défense page 3 Objectifs des cadets de la Défense page 4 L engagement de l Académie

Plus en détail

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration

Courriel:hugues.drouin@globetrotter.net Site web du département: http//tad.cegepbceapp.qc.ca Discipline: Administration SESSION AUTOMNE 2010 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: L entreprise et le monde No du cours: 401-300-BA Préalable: aucun Pondération: 2-1-3 Code

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LES PROGRAMMES L' objectif essentiel de l' école maternelle est l' acquisition d' un langage riche, organisé et compréhensible par l' autre. IO p 12 TRAVAILLER LE LANGAGE

Plus en détail

MARATHON EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR

MARATHON EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR MARATHON EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR 13 et 14 février 2016 sur l Autoroute de l Avenir Dakar-Diamniadio-AIBD Dossier de presse LA COURSE EIFFAGE DE L AUTOROUTE DE DAKAR Nom officiel de l évènement

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001 MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE DE CERTIFICATION ISO 9001 PLAN Analyser la situation initiale par rapport à l ISO 9001. Définir l objet de l organisme (finalité, clients internes et externes, attentes?) :

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

VENTE GESTION. BP Esthétique Académie de BORDEAUX Avril 2005. Nicole NOILHETAS IEN économie Gestion Académie de BORDEAUX

VENTE GESTION. BP Esthétique Académie de BORDEAUX Avril 2005. Nicole NOILHETAS IEN économie Gestion Académie de BORDEAUX VENTE GESTION Brevet Professionnel Esthétique Arrêté du 23 Juillet - J.O du 2 Août 2003 Note à l attention des enseignants de vente et de gestion EPREUVES PONCTUELLES EPREUVE E3A : Suivi de clientèle et

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Investissement hors la classe des élèves : l engagement

Investissement hors la classe des élèves : l engagement Témoignage Investissement hors la classe des élèves : l engagement Filière économie gestion Académie de Lyon 5 novembre 2015 Agnès Mallet-Drivon Conseillère Principale d Education Constats Les textes réglementaires

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 - 1-411.200 Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 8, 43, 56, 58 et 59 de la loi sur le cycle

Plus en détail

Règlement de l assistance juridique de l UNSP secteur Finances

Règlement de l assistance juridique de l UNSP secteur Finances Règlement de l assistance juridique de l UNSP secteur Finances L UNSP secteur Finances offre à ses affiliés une assistance juridique pour autant qu ils soient en ordre de cotisation. Cette assistance juridique

Plus en détail

PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE (PPRE)

PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE (PPRE) PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE (PPRE) SOMMAIRE 1. PPRE IA 27 (page 2 et 3) Document usuel pour tout PPRE de l élémentaire. 2. Fiches PPRE Passerelle Volet école (page 4) Volet collège (page

Plus en détail

Formation PNNS. de formateurs. istna. Organisée par le

Formation PNNS. de formateurs. istna. Organisée par le Formation de formateurs PNNS Organisée par le istna Publics visés Les publics visés en priorité par les formations sont : Les professionnels de la nutrition et de l activité physique, intervenant comme

Plus en détail

CHARTE «COMMUNE HANDICAP»

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» CHARTE «COMMUNE HANDICAP» Entre La Ville de NEVERS, représentée par son Maire, Monsieur Didier BOULAUD Et Les associations suivantes Association Regards Positifs, représentée par Monsieur Marc HENNEBOIS,

Plus en détail

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT

ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT ECOLE BELGE DU BURUNDI APPEL A CANDIDATURE POUR LE POSTE DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT L Ecole belge de Bujumbura (EBB) est une école (Asbl) privée située au centre de Bujumbura. Elle dispense un enseignement

Plus en détail

Annexe 2. Descriptif de l expérimentation des classes d immersion bilingues

Annexe 2. Descriptif de l expérimentation des classes d immersion bilingues cadémie de Nancy-Metz d immersion en anglais à l école élémentaire Cette action est une expérimentation qui relève de l article 34 Ecole Jean Jaurès 25 boulevard Jean Jaurès 54000 Nancy Tél. 03 83 40 32

Plus en détail

Service Enfance Jeunesse

Service Enfance Jeunesse Service Enfance Jeunesse Tu es plus Courageux que tu ne le crois, Tu es plus Fort que tu ne le parais, Et tu es plus Intelligent que tu ne le penses. A.A. Milne Winnie l ourson Centre de loisirs Gare aux

Plus en détail

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales.

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales. DÉCISION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANCEAGRIMER MEP/SMEF/ Délégation nationale de VOLX. BP 8 25 Rue Maréchal Foch 04130 VOLX Dossier suivi par : Denis Cartier-Millon Tel. : 04.92.79. 34.55 E-mail : denis.cartier-millon@franceagrimer.fr

Plus en détail

Programme - Formation postgraduée au cabinet du praticien de premier recours (Assistanat au cabinet médical)

Programme - Formation postgraduée au cabinet du praticien de premier recours (Assistanat au cabinet médical) Programme - Formation postgraduée au cabinet du praticien de premier recours (Assistanat au cabinet médical) Cahier des charges du maître de stage Par la signature du contrat de travail, le maître de stage

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections INSPECTION ACADÉMIQUE Année scolaire 2015-2016 DES PYRÉNÉES ATLANTIQUES Circonscription ANGLET Ecole des Arènes 64100 Bayonne ce.ienanglet@ac-bordeaux.fr tel : 05 59 59 37 37 L Inspectrice de l Education

Plus en détail

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS 2007-2012 2012 0 SCHEMA DEPARTEMENTAL ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS Préambule 4 Préambule Le présent document constitue le troisième

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

Les épreuves portant sur les enseignements technologiques en STL- Biotechnologies

Les épreuves portant sur les enseignements technologiques en STL- Biotechnologies Les épreuves portant sur les enseignements technologiques en STL- Biotechnologies Nom de l épreuve Caractéristiques Documentation/ source CBSV Programme 1ere et T de CBSV Note de service 2012-033 du 5/3/2012

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009 POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts 1) L éclairage public des communes Investissements éligibles : l éclairage public des voies

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

I 1 PRESENTATION DE L OFFRE DE FORMATION ET DES POSSIBILITES DE PARTICIPATION A UN

I 1 PRESENTATION DE L OFFRE DE FORMATION ET DES POSSIBILITES DE PARTICIPATION A UN A propos de l organisation de la structure que l université Panthéon Assas met à la disposition des programmes de mobilité (Erasmus, doubles diplômes, formations intégrées etc.) : Le bureau des programmes

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Les périscolaires de l après-midi

GUIDE PRATIQUE. Les périscolaires de l après-midi GUIDE PRATIQUE Les périscolaires de l après-midi Les temps périscolaires de l après-midi (TAP), comment ca marche? MA SITUATION Je souhaite que mon enfant participe aux TAP (Temps d Activités Périscolaires

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES

HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES HISTOIRE DES ARTS _ CAHIER DES CHARGES L histoire des arts fait partie des 4 épreuves passées au moment de l examen du Brevet des Collèges et son coefficient est de 2. C est une épreuve orale devant un

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

L entretien professionnel. les clés pour le réussir

L entretien professionnel. les clés pour le réussir L entretien professionnel les clés pour le réussir L essentiel à retenir. Redéfini par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, l entretien

Plus en détail

Connaissance du cadre d intervention

Connaissance du cadre d intervention MECS du Breuil Priieuré du Breuiill 55200 COMMERCY Grille d auto-évaluation pour Educateur Spécialisé en formation dans le cadre d un stage à responsabilité à la MECS du Breuil Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Favoriser la professionnalisation des intervenants à domicile auprès de personnes en HANDEO 38 EN QUELQUES MOTS Les missions principales du Pôle Ressources Local : o Centre

Plus en détail

Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES

Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES 49 50 ÉPREUVE E 1 :CONDUITE D ACTIVITES PROFESSIONNELLES: U 1, coefficient 5 & Objectifs et contenu de l épreuve Cette épreuve relative à la pratique de la relation client

Plus en détail

CADRE DE PRÉSENTATION - TROIS APSA DE LA CP5 -

CADRE DE PRÉSENTATION - TROIS APSA DE LA CP5 - CADRE DE PRÉSENTATION - TROIS APSA DE LA CP5 - PRESENTATION Définition Les compétences attendues Les incontournables POURQUOI PROGRAMMER? Avantages pour les élèves Avantages pour les enseignants UN EXEMPLE

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement devrait assurer en 2015 le rôle de structure

Plus en détail

Les contrôles : quand, comment, quelles conséquences pour le bénéficiaire?

Les contrôles : quand, comment, quelles conséquences pour le bénéficiaire? Les contrôles : quand, comment, quelles conséquences pour le bénéficiaire? Octobre - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de

Plus en détail

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime)

DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) DIPLOME D ETAT DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE REGLEMENT DES STAGES (ancien régime) I - Extrait de l Arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au Diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute

Plus en détail

Document d orientation

Document d orientation CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC ROUSSILLON DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L APPRENTISSAGE 201 avenue de la Pompignane 34 064 Montpellier Cedex 2 UNION EUROPÉENNE Fonds Social Européen MARCHES

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Circonscription d Orthez Année scolaire 2010-2011. Organisation des animations pédagogiques --- Année 2010 / 2011

Circonscription d Orthez Année scolaire 2010-2011. Organisation des animations pédagogiques --- Année 2010 / 2011 PLAN DE FORMATION Circonscription d Orthez Année scolaire 200-20 Organisation des animations pédagogiques --- Année 200 / 20 Assurer les conditions de la réussite de tous les élèves Pilier : la maîtrise

Plus en détail

BROCHURE. Découvrez nos savoir-faire

BROCHURE. Découvrez nos savoir-faire BROCHURE Découvrez nos savoir-faire SOMMAIRE Page Que souhaitez-vous faire? 3 et 4 ECRITURE SUR MESURE 5 SAYNÈTES CATALOGUE 6 & 7 ATELIERS PARTICIPATIFS 8 SPECTACLES INTERACTIFS 9 MISES EN SITUATIONS 10

Plus en détail

La Commission des titres d Ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des titres d Ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/01-01 relatif à l accréditation de l'université de Chambéry - École polytechnique universitaire de Savoie (Polytech Annecy-Chambéry) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet Dossier

Plus en détail

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV»

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» «LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» Textes élaborés par la Commission Formation en coordination avec la Commission Bénévolat Mars 1999 à 2002 LA FORMATION : principes généraux - Septembre 2000 Présentation

Plus en détail

FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING

FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING De quoi s agit-il? Un test de discrimination consiste à proposer, pour un même emploi, deux candidatures ayant le même profil

Plus en détail

d assistant de service social

d assistant de service social Institut Régional du du Travail Travail Social Social Champagne-Ardenne Champagne-Ardenne acteur de la solidarité et de la citoyenneté Champagne-Ardenne Diplôme d Etat d assistant de service social g g

Plus en détail

Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire

Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire Pratiques numériques en éducation : L exemple des usages de Twitter en milieu scolaire Cécile Delesalle (Vérès Consultants) et Gérard Marquié (Institut national de la jeunesse et de l éducation populaire).

Plus en détail

Economie Dauphine Licence 2015-2016

Economie Dauphine Licence 2015-2016 Economie Dauphine Licence Type de diplôme : Diplôme de grand établissement conférant le grade de licence Niveau : Bac +3 Crédits ECTS : 180 Durée des études : 6 semestres Domaine : Droit, Economie, Gestion,

Plus en détail

Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014

Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014 Pilotage pédagogique : groupes départementaux 2013-2014 SOCLE COMMUN DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES Groupes départementaux Pilotes Axes de travail pour 2013-2014 et ENVISAGÉES LA MAÎTRISE DE LA LANGUE

Plus en détail

MANAGEMENT DES EQUIPES PAR LE SPORT: «DE LA PRATIQUE A LA THEORIE»

MANAGEMENT DES EQUIPES PAR LE SPORT: «DE LA PRATIQUE A LA THEORIE» MANAGEMENT DES EQUIPES PAR LE SPORT: «DE LA PRATIQUE A LA THEORIE» Donner l envie à son équipage, communiquer avec ses salariés Un exemple concret dans une séance s d enseignement autour du foot salle

Plus en détail

PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE. 3Heures

PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE. 3Heures Collège Les Ormeaux BP 60818 35008 RENNES cedex PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE 3Heures Mars 2005 OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE Ce qui existe en 2004/2005! Projet découverte de l entreprise

Plus en détail

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Formation aux : Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basket-Ball (DEFB)

Plus en détail

Bienvenue au Lycée. Clémence ROYER

Bienvenue au Lycée. Clémence ROYER Bienvenue au Lycée Clémence ROYER Le dynamisme au service de la réussite des élèves Cette année 94,3 % de réussite au baccalauréat Un Lycée de secteur à taille humaine A la rentrée 2016: 10 classes de

Plus en détail

PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT

PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT Un premier pas vers l autonomie PRÉSENTATION DE LA VARAPPE La Varappe est un service d accompagnement à l autonomie travaillant dans le contexte de l Aide à la Jeunesse

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail