Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE"

Transcription

1 Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice n offre pas de place de stage 2. CONCEPT DE BASE Des apprentis déplacent leur lieu d apprentissage pendant un certain laps de temps. Ils s intègrent dans une entreprise d une autre région linguistique. Des écoles et des entreprises formatrices envoient des apprentis, mais n en accueillent pas. 3. TYPES DE MOBILITÉ Unilatérale : les apprentis accomplissent une partie de leur formation dans une autre entreprise ; expérience limitée dans le temps. Au moment d encourager ou de préparer un stage, les entreprises tiendront compte des éléments suivants : Entreprise formatrice (envoie) Encadrement : selon accord avec les apprentis et en coordination avec les formateurs de l entreprise d accueil Ressources en personnel : pendant le stage de l apprenti, absence d une force de travail Infrastructure : infrastructure existante suffisante Logement : aide au placement pour les apprentis Entreprise d accueil (reçoit) Encadrement : en coordination avec les responsables de la formation professionnelle (école ou entreprise formatrice) ; accompagnement de la phase d adaptation, dans tous les cas pour les mineurs suivi des loisirs (par l entreprise, les apprentis, la famille d accueil) Ressources en personnel : participation active envisageable des apprentis Infrastructure : besoins supplémentaires (place de travail, outils, documents, supports) Logement : aide au placement pour les apprentis accueillis 1

2 4. PÉRIODE, DURÉE Période : Un stage peut être organisé à n importe quelle période, selon les besoins spécifiques à la branche ou au métier. Les vacances d été sont propices : si l apprenti fait son stage pendant les grandes vacances, il ne manque ni les cours de l école, ni les cours interentreprises (CIE). Durée : D après les expériences, un séjour avec changement d entreprise et de région linguistique doit durer entre deux et quatre semaines pour être rentable (adaptation au nouvel environnement de vie, au nouveau contexte de travail, aux personnes de référence, à la langue). Selon les objectifs, la durée peut être prolongée, en particulier dans le cas de scolarisation dans la région d accueil. Plus le temps de trajet entreprise-école est court, plus la flexibilité est grande pour le choix de la période et de la durée d échange (dans le cas d une formation initiale en entreprise). Ce point est à considérer au moment de choisir une entreprise d accueil. Si l échange déborde sur les périodes scolaires, il est envisageable que les apprentis fassent les trajets les jours d école, mais ils peuvent être (partiellement) dispensés de cours, avec l accord préalable des écoles et des autorités cantonales. Temps de trajet entreprise-école Trajet possible Trajet impossible Période Durée flexible pendant les vacances (d été) de l école professionnelle 5. DATES DU STAGE (année d apprentissage) Les dates du stage sont flexibles et sont fonction de la durée du stage et des objectifs (cf. point 6, page 3). Néanmoins, un échange en deuxième année, ou en troisième année pour les apprentis suivant une formation initiale en quatre ans avec maturité professionnelle, permet d utiliser et d approfondir des matières et des compétences linguistiques déjà acquises. Un échange après la fin de la première année peut aussi être envisagé s il représente une récompense ou permet de motiver l apprenti concerné. Au moment de l échange, les apprentis devraient avoir 17 ans. Après la fin de la première année d apprentissage Pendant la deuxième année d apprentissage, si formation initiale en trois ans Pendant la troisième année d apprentissage, si formation initiale en quatre ans et maturité professionnelle 2

3 6. APPRENTIS : OBJECTIFS ET PLUS-VALUE L objectif premier est de découvrir le quotidien professionnel dans un nouvel univers linguistique. Au moment d établir les objectifs et leur plusvalue, différents points peuvent rentrer en ligne de compte afin de favoriser au maximum le développement personnel, technique et linguistique de l apprenti. Par exemple : Expérience pratique Approfondir des compétences professionnelles par la mise en pratique dans une autre langue Langue étrangère Développer des compétences linguistiques (notamment en vue de la maturité professionnelle) Changement de perspective et développement personnel Autonomiser, motiver et stimuler l apprenti dans l apprentissage d un métier et d une langue Approfondir la compréhension de mentalités et de coutumes différentes Compétences professionnelles Développer des compétences professionnelles (organisation et gestion du travail, produits, réseau et relations commerciales et clientèle, utilisation de machines et d outils) et mieux appréhender l environnement professionnel dans une autre entreprise Séjours plus longs : découverte de contenus et de compétences ne pouvant pas être transmises au sein de l entreprise d envoi Séjours plus longs : accomplir un module de formation (selon l ordonnance de formation) dans une autre entreprise et dans une autre langue 3

4 7. ENTREPRISES : MOTIVATION ET PLUS-VALUE En encourageant un projet d échange, les responsables de la formation professionnelle (formateurs et enseignants) s engagent en faveur des jeunes et de leur progression professionnelle. Pour les entreprises se pose la question de la motivation et de la plus-value concrète. Les institutions de formation peuvent avoir des points de vue divergents, notamment du fait de leur taille. Le tableau suivant indique, pour une série de domaines, les perspectives des entreprises d envoi et d accueil. Entreprises : motivations et plus-value Entreprise d envoi Entreprise d accueil Motiver les apprentis et permettre l acquisition d un métier Autonomiser Récompenser le talent, les efforts et les progrès des jeunes professionnels Garantir et stimuler la motivation et l envie de performer Favoriser la compréhension d une mentalité et de coutumes différentes Ressources en personnel FIE 1 entreprise entreprise Compenser le manque de personnel en périodes de vacances Pallier les besoins en période de pics Tâches spécifiques Accomplir de (petites) tâches de A à Z Mettre en pratique des contenus spécifiques (liés à la pratique) dans une entreprise et une langue différentes Entrer en concurrence pour attirer des apprentis doués, travailler sur l image de l entreprise et du métier Nouer des contacts et intensifier les collaborations avec des partenaires commerciaux d autres régions linguistiques 1 FIE : formation initiale en école 4

5 8. PERSONNES IMPLIQUÉES : OBLIGATIONS, COORDINATION, INVESTISSEMENT Personnes impliquées Outre les apprentis, sont particulièrement impliqués les acteurs suivants : entreprise d envoi (formatrice) et entreprise d accueil, écoles, Fondation ch, tiers (autorités, associations professionnelles). Obligations et coordination Pour les personnes impliquées, un stage est synonyme d investissements d ordre organisationnel et financier. Ci-dessous une liste des tâches incombant aux différents acteurs selon leur expérience : Organisation Frais Définir les objectifs Recruter et sélectionner les apprentis Chercher des entreprises partenaires et des possibilités d hébergement Coordonner, notamment programmes, encouragement, reporting, contrôles Gérer l infrastructure : place de travail, appareils, matériel, outils Organiser les ressources en personnel Instruments : formulaire d inscription, recommandations, FAQ, modèles, confirmations, questionnaires Évaluer et rédiger des rapports : questionnaires, interviews, publications, présentations Voyages : voyage aller-retour, déplacements quotidiens entreprise-école Logement : loyer (entre et mensuel environ, selon le lieu et la durée du séjour) Nourriture, loisirs et autres dépenses (matériel, hobbys, etc.) Assurances (assurance accident par l entreprise formatrice) Pour les prestations de service de la Fondation ch, voir l introduction des modèles, page 2. 5

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage).

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). 2. CONCEPT DE BASE Deux apprentis issus de régions linguistiques

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Tâches de l organisation du monde du travail Directives PSE Pratique 1 Participation aux procédures de reconnaissance, assurance de

Plus en détail

Prestations CYP comprises dans le prix du module

Prestations CYP comprises dans le prix du module Freitag, 12. April 2013 Gastgeberin: Raiffeisen Schweiz, St. Gallen 14 mai 2014 v 1.4 Prestations CYP comprises dans le prix du module Pour les clients Pour des raisons de lisibilité, seule la forme masculine

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155

Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155 Directive LPers n 02.03 LPers art. 2 RLPers art. 3-155 Stages 1. Champ d application La présente directive s applique à l ensemble des services et offices de l Administration cantonale vaudoise, y compris

Plus en détail

ESD École supérieure de droguerie Höhere Fachschule für Drogistinnen und Drogisten. Guide d études

ESD École supérieure de droguerie Höhere Fachschule für Drogistinnen und Drogisten. Guide d études ESD École supérieure de droguerie Höhere Fachschule für Drogistinnen und Drogisten Guide d études Avenir et perspectives Notre formation moderne et actuelle vous permet de devenir un cadre supérieur recherché,

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Formations pour formatrices et formateurs pratiques

Formations pour formatrices et formateurs pratiques Formations pour formatrices et formateurs pratiques Formations pour formatrices et formateurs pratiques Dans le cadre de leur formation diversifiée, les apprenti-e-s login peuvent compter sur un encadrement

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

pépinière de talents La formation commerciale de base à la Banque Migros

pépinière de talents La formation commerciale de base à la Banque Migros pépinière de talents La formation commerciale de base à la Banque Migros La Banque Migros est une des premières banques de Suisse et veut le rester. Pour cela, nous cher chons des jeunes gens comme vous:

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Enquête 2016. Besoins en personnel dans l industrie horlogère et microtechnique

Enquête 2016. Besoins en personnel dans l industrie horlogère et microtechnique Enquête 2016 Besoins en personnel dans l industrie horlogère et microtechnique Délai de réponse : 29 janvier 2016 Vos réponses seront traitées de manière confidentielle. Seuls les chiffres globaux seront

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée Votre formation en enseignement spécialisé La HEP Vaud vous prépare au Master of Arts et Diplôme dans le domaine de la pédagogie

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

La formation professionnelle initiale en Suisse

La formation professionnelle initiale en Suisse La formation professionnelle initiale en Suisse Une tâche trois partenaires La formation professionnelle est une tâche qui relève : De la Confédération Des cantons Des organisations du monde du travail.

Plus en détail

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines Groupe Helvetia Politique en matière de ressources humaines Chères collaboratrices, chers collaborateurs Notre politique en matière de ressources humaines est basée sur la charte d entreprise «Les meilleurs

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

STAGE à L'ETRANGER. FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar

STAGE à L'ETRANGER. FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar STAGE à L'ETRANGER FAQ de la STS CI du lycée Alain Borne -Montélimar Où partir? Choisir le pays : Dans une entreprise située À L'ÉTRANGER soit dans un pays de l'union Européenne soit dans un pays Hors

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

Présentation 13 janvier 2016

Présentation 13 janvier 2016 Présentation 13 janvier 2016 Exclusivement pour les formations plt L organisation de la formation professionnelle. Les métiers de l. Conditions d admission. Fonctionnement de l. Un CFC et après. Questions.

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Commentaire des articles

Commentaire des articles - 1 - Luxembourg, le 25 septembre 2013 Objet : Projets de règlements grands-ducaux - portant sur l élaboration et l application du plan de développement scolaire - portant sur l accompagnement des élèves

Plus en détail

Etablir un contrat d apprentissage d employé/e de commerce CFC ou d assistant/e de bureau AFP. Valable à partir du 14 septembre 2015

Etablir un contrat d apprentissage d employé/e de commerce CFC ou d assistant/e de bureau AFP. Valable à partir du 14 septembre 2015 Etablir un contrat d apprentissage d employé/e de commerce CFC ou d assistant/e de bureau AFP Valable à partir du 14 septembre 2015 Abréviation AFP AVS-AI CFC EPAC EPC SFP SPO SPO-C SPO-F Attestation fédérale

Plus en détail

Maturité professionnelle technique multilingue

Maturité professionnelle technique multilingue Maturité professionnelle technique multilingue 3 titres en 3 ans: un métier, une maturité professionnelle, une certification en langue étrangère La voie royale pour entrer en HES! Concept général Les termes

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Gestionnaire du commerce de détail

Gestionnaire du commerce de détail Gestionnaire du commerce La nouvelle voie vers un avenir professionnel dans le commerce Assistant/e du commerce avec attestation fédérale 2 ème année d apprentissage 1 ère année d apprentissage Gestionnaire

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

Concept d information et de formation pour les responsables de la formation professionnelle

Concept d information et de formation pour les responsables de la formation professionnelle Concept d information et de formation pour les responsables de la formation professionnelle formatrices en entreprise formatrices dans les cours interentreprises enseignants en école professionnelle autres

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Réseau d entreprises formatrices Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Pour de nombreux membres VHP il est difficile de former un apprenant, la capacité de l entreprise étant

Plus en détail

Formulaire d adhésion réseau Euro-DIM Organisme de formation

Formulaire d adhésion réseau Euro-DIM Organisme de formation (Logo éventuel de l organisme) Formulaire d adhésion réseau Euro-DIM Organisme de formation Date de mise à jour: (Photo éventuelle de l organisme) L ORGANISME DE FORMATION NOM DE L ETABLISSEMENT STATUT

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

CATALOGUE DES CRITÈRES POUR LES CENTRES DE PERFORMANCE ALPINS

CATALOGUE DES CRITÈRES POUR LES CENTRES DE PERFORMANCE ALPINS Objectif Quoi Précision Centre national de performance Swiss-Ski Centre régional de performance Swiss-Ski Caractérisation Il s agit d un système de labels à deux niveaux pour classer les centres de performance

Plus en détail

L accord est basé sur des dispositions légales (Art. 344ff OR, ArG, BBG, BBV).

L accord est basé sur des dispositions légales (Art. 344ff OR, ArG, BBG, BBV). Accord concernant l apprenant/e XXXYYY comme entre l entreprise formatrice XY Mme XX NP domicile et fribap Réseau d entreprises formatrices Mostereiweg 6 3186 Guin au sujet de la collaboration pour la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES

CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES CAHIER DES CHARGES ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Axe 1 : Développer les e-compétences des professionnels touristiques Module OUVERT POHB1 : Etre plus visible et développer un site

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Congrès de Blois mars 2012

Congrès de Blois mars 2012 Présentation Alain Henriet inspecteur général Le BTS Tourisme Projet en janvier 2011 déposé devant la 17ème CPC. Ce projet a obtenu l unanimité du CNESER et CSE 55 voix pour 55 votants. Les objectifs de

Plus en détail

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Préambule La présente charte tend à rassembler l essentiel des principes, valeurs et visions qui sont chères à la Société suisse de la sclérose en

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015 DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION Gestionnaire nouvellement nommé Année 2014-2015 Guide d utilisation : Ce dossier comprend : Une grille de positionnement Le plan de formation (PIF) dans lequel,

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

Chantiers d initiation à l engagement communautaire

Chantiers d initiation à l engagement communautaire À propos de Chantiers jeunesse L objectif de Chantiers jeunesse est d offrir un support aux jeunes volontaires canadiens et étrangers qui désirent s engager dans un projet de développement personnel, social,

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE!

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! SEANCE D INFORMATIONS Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! Programme Accueil Présentation du secrétariat central, Stages en Entreprise MP Branche S&A Questions 27.03.2014 2 Présentation de la Branche S&A La CIFC-JB

Plus en détail

Projets d échange dans la formation professionnelle. Guide pour préparer, réaliser et évaluer des projets

Projets d échange dans la formation professionnelle. Guide pour préparer, réaliser et évaluer des projets Projets d échange dans la formation professionnelle Guide pour préparer, réaliser et évaluer des projets 1. Introduction Pages 4/5 Chapitre 1 2. Préparation 2.1 Groupes-cibles: à qui s adressent les projets

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d informaticienne/informaticien 1 du 13 décembre 2004 47110 Informaticienne/Informaticien Informatikerin/Informatiker Informatica/Informatico

Plus en détail

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise»

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise» Fiche d animation pédagogique «Une classe, une entreprise» Niveau concerné : 2 nde 1 ère Terminale 2 nde pro 1 ère pro Terminale pro Objectif général : Valoriser et développer des actions en collaboration

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2015 Le programme de bourses Eiffel comporte deux volets : - un volet master qui permet de financer une formation diplômante de niveau master de 12 à 36 mois ; - un volet doctorat

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire. CAHIER DES CHARGES - ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION Territoire concerné : Grand Villeneuvois Fumélois Lémance Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Plus en détail

Assurance Vieillesse et survivants Assurance invalidité Certificat fédéral de capacité Service de l enseignement secondaire du deuxième degré

Assurance Vieillesse et survivants Assurance invalidité Certificat fédéral de capacité Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Personal und Organisation POA Rue Joseph-Piller 13, 1700 Fribourg T +41 26 305 32 52, F +41 26 305 32 49 www.fr.ch/spo Fribourg, le 11 mars 2014 Etablir un contrat de stage 3+1 Stage 3+1 Valable

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE)

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE) Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Aide-mémoire 08. Le stage d observation. Mémento à l usage de l entreprise pour la conduite de stages d observation

Aide-mémoire 08. Le stage d observation. Mémento à l usage de l entreprise pour la conduite de stages d observation Aide-mémoire 08 Le stage d observation Mémento à l usage de l entreprise pour la conduite de stages d observation But d un stage d observation Par le travail pratique et en se forgeant sa propre opinion,

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

Annexe 2: programme des cours de la formation initiale en école

Annexe 2: programme des cours de la formation initiale en école Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Apprendre une langue nationale pour s intégrer

Apprendre une langue nationale pour s intégrer Français en Suisse apprendre, enseigner, évaluer Italiano in Svizzera imparare, insegnare, valutare Deutsch in der Schweiz lernen, lehren, beurteilen fr Une vision politique Parler la langue locale est

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION

CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION 50 CONNAISSANCE DES TECHNIQUES Découverte du cycle de production de la Bijouterie-Joaillerie Commerciaux, force de vente, responsables magasins, chefs de

Plus en détail

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration»

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Le champ d activité des employés 1 de commerce de la branche «Services et administration» va du contact avec la clientèle au back office. La

Plus en détail

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009

Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 CIRCULAIRE N 2574 DU 12/01/2009 Objet : Programme européen d apprentissage tout au long de la vie 2007 2013 LLP Programme COMENIUS INFORMATION ET APPEL AUX CANDIDATS 2009 Réseaux : Tous Niveaux et services

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière

Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière Rapport annuel 2013 Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière Éditorial Le Fonds en faveur de la formation professionnelle fiduciaire et immobilière est déjà dans son troisième

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016)

Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016) Filière Information documentaire Prérequis au Master en Sciences de l information Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016) 1. Introduction Les informations

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 45 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 45 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Art. L. 121-7. Sont à la charge de l État au titre de l aide sociale : 1 Les dépenses d aide sociale engagées en faveur des personnes

Plus en détail

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011

AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans. Participation au colloque du 7 avril 2011 AVENIR jeunes : dispositif régional d insertion professionnelle des 16-25 ans Participation au colloque du 7 avril 2011 Le Service Public Régional d insertion et de Formation Professionnelles Les principes

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Lignes directrices pour les responsables de homes Lignes directrices relatives à la procédure de reconnaissance

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

Apprentissage d'employé(e) de commerce dans le secteur bancaire

Apprentissage d'employé(e) de commerce dans le secteur bancaire Apprentissage d'employé(e) de commerce dans le secteur bancaire SOMMAIRE Introduction 3 Apprentissage d'employé(e) de commerce dans le secteur bancaire 3 Conditions d'admission 3 Déroulement de l'apprentissage

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Introduction Le relevé des coûts pour les cours interentreprises (CIE) est effectué par profession et par année civile. La personne

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a Les entreprises connaissent actuellement de profonds changements organisationnels notamment le recentrage sur les métiers et les missions de l entreprise.

Plus en détail

Stages en documentation pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en documentation pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en documentation pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux documentalistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en documentation

Plus en détail