Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie"

Transcription

1 SEVE Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie L éco-comparateur SEVE: Outil de qualification de l apport durable des solutions techniques 2013

2 SEVE S ystème d E valuation des V ariantes E nvironnementales

3 LE PROGRAMME Rappel Bref historique des démarches de la profession L origine de SEVE = la CEV Présentation de l outil Intégration des critères environnementaux dans la commande publique Les retours d expériences Conclusion

4 QUELQUES REPERES Effet de serre: phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre (-18 C vs 15 C) de conservation de la chaleur dans l atmosphère par absorption et rediffusion du rayonnement infrarouge Gaz à effet de serre ou GES: Gazs participant à l effet de serre (CO 2, CH 4, H 2 O ). L augmentation de leur concentration dans l atmosphère est à l origine du réchauffement climatique. Traduit généralement sur une même échelle CO 2 équivalent

5 QUELQUES REPERES CO 2 ou dioxyde de carbone: Gaz naturellement présent dans l atmosphère dont l augmentation depuis les dernières décennies est à l origine du réchauffement climatique Analyse de Cycle de Vie (ACV): évaluation environnementale en réalisant un inventaire de tous les consommables afin de quantifier les impacts au niveau environnemental d un produit NB: pour l anecdote, la première ACV complète a été menée pour le compte de la société Coca-Cola en 1969

6 L ACV dans le domaine routier EXEMPLE : Analyse de Cycle de Vie d un produit en général A chaque étape il est important de: Définir les hypothèses du champ d étude Faire un inventaire des consommables Analyser et évaluer les résultats (les impacts)

7 EXEMPLE D UNE ETAPE D UNE ANALYSE DE CYCLE DE VIE DU PRODUIT ENROBES BITUMINEUX Entrées Sorties (les impacts) Electricité Eau Fuel Matières premières La fabrication d un enrobé en centrale Emissions dans l air Emissions dans l eau a) Inventaire des différents consommables b) Quantification des impacts en sortie du procédé

8 L ACV dans le domaine routier

9 L ACV dans le domaine routier Résultats étude 2013 Pour 1 tonne de «BB» moyen France (dans les conditions de l étude): 40,3 kg CO2 équivalent 2690 MJ d énergie primaire totale

10 Quelques repères sur l évaluation environnementale Comment faire le tri? Etude Monocritère Bilan énergétique Empreinte écologique Bilan GES Analyse sur un produit Etude Multicritères Analyse sur une activité ACV ECORCE

11 RAPPEL SUR L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE ACV Produit Multicritère Bilan énergétique Monocritère Empreinte écologique ECORCE Bilan GES Activité

12 RAPPEL SUR L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE Conception ECORCE Prescription Phase de réponse à appels d offres

13 Les autres outils «environnementaux» de la profession

14 LA DEMARCHE DES ENTREPRISES Actions USIRF (Union Syndicale des Industries Routières Française) 1999: lancement étude ACV des enrobés 2004: fin de l étude de la partie fabrication 2006: rapport final sur l ACV avec revue critique 2007: développement des divers «outils» 2009: signature de la CEV 2010: lancement de l éco-comparateur SEVE 2013: nouveau rapport sur l ACV de l enrobés bitumineux moyen France

15 2009 une année charnière Avant 2009: De nombreux soucis pour les MO: - Autant de logiciels que d entreprises - Crédibilité des résultats mis en doute - Pertinence des base de données - Problème de vérification des résultats donnés

16 L ORIGINE

17 LES CONSEQUENCES DE LA CEV «Apparition» dans les appels d offres de critères d évaluation basés sur les aspects environnementaux Nécessité de posséder un outil commun à l ensemble de la profession Possibilité pour le donneur d ordre de vérifier les solutions proposées

18 L outil «environnemental» de la profession

19 Bref historique de SEVE 2009 : Début de la réflexion USIRF Fin 2009 : Phase d écriture du logiciel 1 er sem 2010 : tests

20 Bref historique de SEVE 2009 : Début de la réflexion USIRF Fin 2009 : Phase d écriture du logiciel 1 er sem 2010 : tests Juillet 2010: lancement de l Eco-comparateur 2011: revue critique & phase de tests avec MO 2012: SEVE ouvert à l ensemble de la profession (entreprises, MO, MOE, Universités, Ecoles...)

21 LE PRINCIPE DE L OUTIL SEVE Utilisation de SEVE pour réponse à appels d offres But: comparer d un point de vue environnemental différentes solutions techniquement équivalentes Attention: SEVE n est pas un outil de quantification de GES (Bilan GES, OMEGA TP )

22 LES ATOUTS DE SEVE Outil partagé par l ensemble de la profession Accessible par les utilisateurs sur Internet Gestion de la base de données commune en live... pas de mise à jour Sécurisé...audit en 2011 Convivial...par retours d expériences Fiable...BIO IS

23 LES ATOUTS DE SEVE 5 indicateurs simples et lisibles et cohérents avec la CEV Possibilité pour les entreprises d intégrer des «données spécifiques» Transparent Possibilité pour les MO de vérifier les résultats donnés

24 Création de l outil au 01/07/2010. depuis 01/01/2012: Abonnement annuel SEVE est payant depuis 1 er janvier 2012? Tarification (annuelle) : 500 par an l adhésion Puis : 50 par an par login utilisateur Exemples : 1 structure légère avec un BE va payer 500 (Adhésion) + 50 (utilisateur administrateur) +50 (utilisateur fonctionnel) = 600 par an 1 Entreprise de salariés avec 250 utilisateurs va payer environ / an (pris en charge par les DR )

25 LA METHODE D EVALUATION Utilisation sur toutes les phases de chantier

26 SEVE, COMMENT CA MARCHE? Création d un puzzle par utilisation des pièces adéquates: Base de données générale: Matériaux Transport Engins... Base de données à créer: Formules d enrobés Ateliers de mise en oeuvre...

27 SEVE, COMMENT CA MARCHE? Le responsable des formules rentre toutes les formules du poste (noir ou blanc)

28 SEVE, COMMENT CA MARCHE? Le responsable des formules rentre toutes les formules du poste (noir ou blanc) Le bureau d étude des agences travaux entre les données du projet pour répondre à son appel d offres

29 SEVE, COMMENT CA MARCHE? Le Logiciel compare la solution technique de base et la variante(s) proposée(s) selon les différents critères (énergie, CO 2, ressources et recyclage)

30

31 LES RESULTATS DE L EVALUATION

32 LES RESULTATS DE L EVALUATION

33 LES RESULTATS DE L EVALUATION

34 SEVE, COMMENT CA MARCHE? Le responsable des formules rentre toutes les formules du poste (noir ou blanc) Le bureau d étude des agences travaux entre les données du projet pour répondre à son appel d offres Une fois les résultats obtenus, il rend un rapport «environnemental» qu il joint au mémoire technique Comparaison de la variante entreprise avec la solution initialement choisie dans le CCTP

35 UN PDF DE SYNTHESE Joint au mémoire technique pour réponse à l appel d offre Reprise de toutes les données rentrées par l utilisateur Totale transparence dans les résultats obtenus

36 Outil partagé par tous Aujourd hui: SEVE AU 01/09/2013 > 80 entités utilisent déjà l outil (entreprises, MO, MOE, universités) > 2300 utilisateurs > 3900 projets étudiés (moyenne de 100 / mois) Revue critique terminée (BIO IS) & audit de sécurité Version V2 depuis le 01/03/2013 avec *conditions d utilisation* spécifiées par l abonnement Comité Avis de l IDRRIM: GS Eco-comparateur obtenu 04/2013

37 L Avis Technique (AT) de l IDRRIM Sorte de «labellisation» IDRRIM : organisme paritaire mixte (entreprises, collectivités, ingénierie, RST ) GS «Eco-comparateur»: groupe de travail mixte pour évaluer les outils présentés et donner un avis sur ces derniers AT n 157: 12 mois de travail pour donner les clés d utilisation à l utilisateur «lambda»

38 Les MO et SEVE au 01/09/2013

39 MERCI DE VOTRE ATTENTION

Système d Evaluation des Variantes Environnementales

Système d Evaluation des Variantes Environnementales Système d Evaluation d des Variantes Environnementales LA DEMARCHE DES ENTREPRISES AU NIVEAU DES ANALYSES DE CYCLES DE VIES Actions USIRF (Union Syndicale des Industries Routières Française) 1999: lancement

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie L éco-comparateur SEVE : Outil de qualification de l apport durable des solutions techniques Julien.buisson@usirf.com erick.constensou@cg31.fr

Plus en détail

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE 1.Contexte Eco-comparateur comparateur Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous proposons à nos clients des solutions de structures environnementales vérifiées à l aide du programme

Plus en détail

L analyse du cycle de vie d une d route en enrobés s bitumineux : application par l USIRF l norme NF P

L analyse du cycle de vie d une d route en enrobés s bitumineux : application par l USIRF l norme NF P L analyse du cycle de vie d une d route en enrobés s bitumineux : application par l USIRF l de la norme NF P 01.010 Vincent GROSSHENNY représentant l Union des Syndicats de l Industrie l Routière Française

Plus en détail

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2014

BILAN ENVIRONNEMENTAL 2014 BILAN ENVIRONNEMENTAL 2014 Industrie routière française Mai 2015 La convention d engagement volontaire (CEV) pour les infrastructures routières Dans le cadre du Grenelle de l Environnement et de la transition

Plus en détail

L ACV dans le domaine routier

L ACV dans le domaine routier Direction territoriale Est L ACV dans le domaine routier Auteurs : Thibaut Lambert, Michel Dauvergne, Joël M Balla, Oumaya Marzouk, Arnaud Feeser Date : 17/11/2015 L ACV dans le domaine routier Date_Titre

Plus en détail

Outil de bilan environnemental de nos chantiers. Avril

Outil de bilan environnemental de nos chantiers. Avril Outil de bilan environnemental de nos chantiers Avril 2007 1 15 mai 2009 2 Le logiciel Gaïa.be Le contexte normatif L Analyse de cycle de vie en détail Les impacts des F.D.E.S. Exemples Le logiciel Gaïa.be

Plus en détail

Comparaison des impacts environnementaux de maisons individuelles avec des systèmes constructifs différents

Comparaison des impacts environnementaux de maisons individuelles avec des systèmes constructifs différents 1 Comparaison des impacts environnementaux de maisons individuelles avec des systèmes constructifs différents Emma Stéphan Le 6 octobre 2015 - Poitiers Contexte 2 3 Contexte Répartition des consommations

Plus en détail

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Gérard Deroubaix - FCBA JEMAB 2017 Atelier 3 Labels et réglementation carbone Les déclarations

Plus en détail

Les éco comparateurs : quantification des impacts et évaluation des techniques

Les éco comparateurs : quantification des impacts et évaluation des techniques Route et développement durable : la rédaction des marchés de chaussées CoTITA Ouest Les éco comparateurs : quantification des impacts et évaluation des techniques Sarah GOYER LRPC St Brieuc Ministère de

Plus en détail

DD et RSE: les nouveaux défis des Travaux Publics Pratiques, moyens et outils de sensibilisation

DD et RSE: les nouveaux défis des Travaux Publics Pratiques, moyens et outils de sensibilisation DD et RSE: les nouveaux défis des Travaux Publics Pratiques, moyens et outils de sensibilisation Catherine BOHEME Cluster Eco-chantiers des Travaux Publics de Franche Comté bohemec@fntp.fr DREAL-30/09/2013

Plus en détail

Présentation des travaux de l IDRRIM

Présentation des travaux de l IDRRIM Présentation des travaux de l IDRRIM Rencontres du CF-AIPCR et de l IDRRIM 19 janvier 2017 David ZAMBON Directeur Général de l IDRRIM Les missions de l IDRRIM 1 2 3 4 Fédérer et mobiliser Produire des

Plus en détail

Impact environnemental en élevage ovin viande : Emissions de GES et conso. énergie

Impact environnemental en élevage ovin viande : Emissions de GES et conso. énergie Impact environnemental en élevage ovin viande : Emissions de GES et conso. énergie Marc Benoit H.Dakpo G.Laignel M. Roulenc INRA-UMRH Clermont Ferrand Theix Cliquez et modifiez le titre Contexte - Questions

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

Analyse de Cycle de Vie

Analyse de Cycle de Vie Analyse de Cycle de Vie Myriam Humbert CETE Ouest Sabrina Lemaire CETE Ouest Développement de l éco-construction DGBC Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, et de l Energie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Les Inventaires des Gaz à effet de

Les Inventaires des Gaz à effet de Gestion durable des gaz à effet de serre en Tunisie Mesurer, gérer et réduire les émissions de gaz à effet de serre Les Inventaires des Gaz à effet de Serre / utilisation IPCC 2006 en TUNISIE Les Défis

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre - année de reporting 2014

Bilan d émissions de gaz à effet de serre - année de reporting 2014 Bilan d émissions de gaz à effet de serre - année de reporting 2014 Introduction Conformément au décret du 11 juillet 2011 pris en application de l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 dite

Plus en détail

Gaz à Effet de Serre & Industries Graphiques

Gaz à Effet de Serre & Industries Graphiques Gaz à Effet de Serre & Industries Graphiques Union Nationale de Née de la fusion du SICOGIF et de la FICG Plus de 1200 entreprises adhérentes (80% du CA) 15 permanents nationaux+ 5 régionaux Structures

Plus en détail

Synthèse de l Analyse de Cycle de Vie comparative des emballages de Tetra Pak

Synthèse de l Analyse de Cycle de Vie comparative des emballages de Tetra Pak Synthèse de l Analyse de Cycle de Vie comparative des emballages de Tetra Pak Etude réalisée par Bio Intelligence Service Avril 2008 Tetra Pak partenaire du Pourquoi une ACV? Une entreprise engagée et

Plus en détail

QUELS OUTILS UTILISER? Bruno TOUEIX Fabrice CLAUDE

QUELS OUTILS UTILISER? Bruno TOUEIX Fabrice CLAUDE QUELS OUTILS UTILISER? Bruno TOUEIX Fabrice CLAUDE Définissons nos objectifs Sensibiliser nos étudiants aux problèmes de demain Raréfaction des matières premières Changement climatique Pollution de l air,

Plus en détail

La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre

La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre Patrick FAVÉ - DRIEE/SECV Préfecture du Val-d Oise Direction régionale et interdépartementale de l Environnement et de l Énergie d Île-De-France (DRIEE-IF)

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre - année de reporting 2014

Bilan d émissions de gaz à effet de serre - année de reporting 2014 Bilan d émissions de gaz à effet de serre - année de reporting 2014 Introduction Conformément au décret du 11 juillet 2011 pris en application de l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 dite

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet : situation et perspectives. Daniel Delalande Direction Générale de l Energie et du Climat

Bilan d émissions de gaz à effet : situation et perspectives. Daniel Delalande Direction Générale de l Energie et du Climat Bilan d émissions de gaz à effet : situation et perspectives Daniel Delalande Direction Générale de l Energie et du Climat 1 Quelques repères Présentation du décret Perspectives à court et moyen terme

Plus en détail

Bilan carbone et Matériaux de substitution

Bilan carbone et Matériaux de substitution Bilan carbone et Matériaux de substitution AFOCO 21 juin 2016 SGS Environment, Health & Safety Sommaire 1. Contexte de la comptabilisation carbone et objectifs du bilan d émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION I Le cycle de vie et ses impacts Le cycle de vie commencent à l extraction des matières premières jusqu à son élimination (fin de vie ou recyclage). Il est nécessaire de prendre en considération toutes

Plus en détail

Introduction à l éco-conception - de la contrainte à l opportunité -

Introduction à l éco-conception - de la contrainte à l opportunité - UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE COMPIEGNE GE15 Introduction à la gestion d entreprise Introduction à l éco-conception - de la contrainte à l opportunité - Département Génie des Procédés Motivation Objectifs

Plus en détail

5. Empreinte carbone (EC) des produits et des prestations d emballages industriels des entreprises membres du SEILA

5. Empreinte carbone (EC) des produits et des prestations d emballages industriels des entreprises membres du SEILA 5. Empreinte carbone (EC) des produits et des prestations d emballages industriels des entreprises membres du SEILA Lyne BRICKA Mail : lyne.bricka@fcba.fr Tel : 01 40 19 48 86 FCBA Institut technologique

Plus en détail

Contribution à la démarche HQE. Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES)

Contribution à la démarche HQE. Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) Contribution à la démarche HQE Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) 1 INTRODUCTION La recherche et la mise en œuvre de solutions plus respectueuses de l environnement nécessitent

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Onyx Méditerranée (OMED) Code NAF : 3811Z Code SIREN : 073 806 440 00134 Adresse :

Plus en détail

Institut nstitut Des. Routes, outes, des Rues et. des Infrastructures pour la Mobilité

Institut nstitut Des. Routes, outes, des Rues et. des Infrastructures pour la Mobilité Institut nstitut Des Routes, outes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité Président Yves Krattinger Vice-Pr Président de l ADF l Président du Conseil Général G et Sénateur S de Haute-Saône Pourquoi

Plus en détail

LABEL BBCA LABEL BBCA PAR CERTIVEA MARS

LABEL BBCA LABEL BBCA PAR CERTIVEA MARS LABEL BBCA LABEL BBCA PAR CERTIVEA MARS 2016 1 Qui est Certivéa? Filiale du CSTB créée en 2006, Certivéa est dédiée à la certification des acteurs de l immobilier, des bâtiments non résidentiels et des

Plus en détail

ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN PONT COURANT EN BÉTON

ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN PONT COURANT EN BÉTON ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN PONT COURANT EN BÉTON Christophe Aubagnac CETE de Lyon DL Autun Page 1/27 Le contexte ACV d un pont courant Groupe de travail CIMBéton piloté par Patrick Guiraud, avec des

Plus en détail

Fiche de synthèse Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Interdépartementale des Routes de l Est (DIR Est)

Fiche de synthèse Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Interdépartementale des Routes de l Est (DIR Est) Fiche de synthèse Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Interdépartementale des Routes de l Est (DIR Est) 1. Description de la personne morale concernée La Direction Interdépartementale

Plus en détail

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 !! SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V6 de l ADEME Rapport du 7 Juin 2012 Maître d ouvrage Par David LAVOINE Mme LUIS Expert habilité

Plus en détail

Manuel d utilisation SEVE v3. Système d Evaluation des Variantes Environnementales

Manuel d utilisation SEVE v3. Système d Evaluation des Variantes Environnementales Manuel d utilisation SEVE v3 Système d Evaluation des Variantes Environnementales Description du document Propriété USIRF Routes de France Client EURL SEVE Eco-comparateur Titre projet Manuel d utilisation

Plus en détail

Bilan énergétique martiniquais

Bilan énergétique martiniquais 1 Bilan énergétique martiniquais VALORA - Village du développement durable à la Martinique 15 Avril 2016 Contact : rosamont.p@energie.mq www.energie.mq 0696 26 16 13 14/04/2016 Sommaire 1. Contexte énergétique

Plus en détail

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction. Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire des produits de construction Journée d information STBA/LCPC du 11 mars 2008 Vous connaissez la démarche HQE Démarche de management de projet visant

Plus en détail

L Analyse du Cycle de Vie ACV. Dorothée Micheau Master GT2E 2010/2011

L Analyse du Cycle de Vie ACV. Dorothée Micheau Master GT2E 2010/2011 L Analyse du Cycle de Vie ACV Dorothée Micheau Master GT2E 2010/2011 Introduction i. Définition & Historique ii. Contexte & Applications iii. Etude de cas pratique : les lampes électriques Définition des

Plus en détail

des Infrastructures pour la Mobilité

des Infrastructures pour la Mobilité Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité Président Yves Krattinger Vice-Président de l ADF Président du Conseil Général et Sénateur de Haute-Saône Pourquoi l'idrrim? Engagement

Plus en détail

Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion

Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion Description OER Principales données Enjeux et Perspectives Pierre-Yves EZAVIN Directeur

Plus en détail

Voie TRAIN DE RECYCLAGE. Développement Durable

Voie TRAIN DE RECYCLAGE. Développement Durable Voie a TRAIN DE RECYCLAGE du Développement Durable Plan de la présentation Train de recyclage La voie logique du Développement Durable Définition Train de recyclage. Équipement qui consiste à fragmentés

Plus en détail

Présenté par: Mohammed Yassine Abdelaziz Pr. Claudiane Ouellet-Plamondon

Présenté par: Mohammed Yassine Abdelaziz Pr. Claudiane Ouellet-Plamondon Présenté par: Mohammed Yassine Abdelaziz Pr. Claudiane Ouellet-Plamondon Département génie de construction 1100 Rue Notre-Dame O, Montréal, QC H3C 1K3 Plan de la présentation Mise en contexte Méthodologie

Plus en détail

Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie. Mercredi de l info du 14/12/2016

Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie. Mercredi de l info du 14/12/2016 Référentiel Energie-Carbone Zoom sur l Analyse du Cycle de Vie Mercredi de l info du 14/12/2016 Sommaire Principe & périmètre La contribution des Produits de construction et des équipements La contribution

Plus en détail

Valorisation d une grave mousse issue de 100 % de matériaux de déconstruction

Valorisation d une grave mousse issue de 100 % de matériaux de déconstruction Valorisation d une grave mousse issue de 100 % de matériaux de déconstruction COTITA 23 juin 2015 - Valorisation des matériaux alternatifs en techniques routières Alain ROMIER : Fairco et Germain BRUN

Plus en détail

Le pont en maçonnerie de Chaldecoste

Le pont en maçonnerie de Chaldecoste Le pont en maçonnerie de Chaldecoste Un pont vers un développement durable en Lozère Yannick TARDIVEL - SETRA 1 Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir Bilan carbone Ce qu'il faut savoir L'objectif d'un bilan carbone est d'estimer les émissions de Gaz à Effet de Serre dont Lambersart (et chaque lambersartois) est responsable. L'évaluation du niveau d'émission

Plus en détail

FAURECIA INTERIEUR INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA INTERIEUR INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA INTERIEUR INDUSTRIE Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2015 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode

Plus en détail

ANALYSE DU CYCLE DE VIE, BILAN CARBONE ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES MATÉRIAUX

ANALYSE DU CYCLE DE VIE, BILAN CARBONE ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES MATÉRIAUX ANALYSE DU CYCLE DE VIE, BILAN CARBONE ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES MATÉRIAUX Sandrine Braymand, Adélaïde Feraille, Nicolas Serres JOURNEE TECHNIQUE - 21 juin 2016 LYON Les matériaux alternatifs, des

Plus en détail

Ecobilan des bâtiments

Ecobilan des bâtiments Ecobilan des bâtiments Annelore Kleijer Ingénieure, spécialiste en écobilan et directrice du MAS EDD-BAT Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) Laboratoire d énergétique solaire

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Edition 2012 Préambule «Action intégrée à notre démarche Développement Durable, le Bilan Carbone que nous avons effectué a pour ambition d identifier et d analyser

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Direction du transport maritime, aérien et ferroviaire

GUIDE ADMINISTRATIF. Direction du transport maritime, aérien et ferroviaire GUIDE ADMINISTRATIF Programme visant la réduction ou l évitement des émissions de gaz à effet de serre par le développement du transport intermodal (PREGTI) Programme d aide à l amélioration de l efficacité

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre.

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre. Selon le décret du 11 Juillet 2011 Sommaire 1. INTRODUCTION 1.1 Objet 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Contenu du rapport 1.4 Glossaire 2 BILAN DES EMISSIONS DE

Plus en détail

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Nicolas Ricci Marc Fontaine Clothilde Charlier Jean-François Bellin Leïla Bekar Thomas Migliore Groupe Bilan Carbone 09-10 Stéphane

Plus en détail

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2013

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2013 GLOBAL SYNTHESE DU BILAN CARBONE 213 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V7 de l ABC (association Bilan Carbone) Rapport du 7 Mai 214 Maître d ouvrage Par David

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : 3811Z Code SIREN 745 550 111 Adresse :,18-20 rue Henri Rivière - 76000

Plus en détail

PÂTISSERIE SALÉE VENDÉENNE

PÂTISSERIE SALÉE VENDÉENNE PÂTISSERIE SALÉE VENDÉENNE À SAINT GEORGES DE MONTAIGU (85) Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier SIREN : 696 520 410 En application de l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

L aide financière prend la forme d une subvention. Les projets sont recevables en tout temps.

L aide financière prend la forme d une subvention. Les projets sont recevables en tout temps. PROGRAMME D'AIDE À L AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ DU TRANSPORT MARITIME, AÉRIEN ET FERROVIAIRE EN MATIÈRE DE RÉDUCTION OU D ÉVITEMENT DES ÉMISSIONS DE GES 1. INTRODUCTION Dans le cadre de la mise en œuvre

Plus en détail

LEEOS Logiciel d Evaluation Environnementale des Ossatures en béton préfabriquées. Nicolas DECOUSSER Resp. Pôle Evaluations Environnementales

LEEOS Logiciel d Evaluation Environnementale des Ossatures en béton préfabriquées. Nicolas DECOUSSER Resp. Pôle Evaluations Environnementales LEEOS Logiciel d Evaluation Environnementale des Ossatures en béton préfabriquées Nicolas DECOUSSER Resp. Pôle Evaluations Environnementales LEEOS : Objectif Mettre à disposition de l Industrie du Béton

Plus en détail

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre Journée interministérielle d'échanges de pratiques sur l'achat public responsable Le bilan des émissions de gaz à effet de serre 26 novembre 2013 Intervenante Valérie Jakubowski (METL-MEDDE) Chef de projet

Plus en détail

INVENTAIRE DE GES DE L ENTREPRISE

INVENTAIRE DE GES DE L ENTREPRISE INVENTAIRE DE GES DE L ENTREPRISE 2015 CONTENU DE L INVENTAIRE Description de l organisme Période de déclaration et année de référence Responsable de l inventaire Objectifs de l inventaire de GES Périmètre

Plus en détail

Améliorer l empreinte environnementale et la durabilité d une chaussée grâce à l utilisation de chaux hydratée dans les enrobés bitumineux à chaud

Améliorer l empreinte environnementale et la durabilité d une chaussée grâce à l utilisation de chaux hydratée dans les enrobés bitumineux à chaud Améliorer l empreinte environnementale et la durabilité d une chaussée grâce à l utilisation de chaux hydratée dans les enrobés bitumineux à chaud A. SHTIZA*; C. Denayer; D. Lesueur, H-J Ritter, T. Schlegel

Plus en détail

La pensée cycle de vie dans le secteur du bâtiment

La pensée cycle de vie dans le secteur du bâtiment La pensée cycle de vie dans le secteur du bâtiment Mercredi de l info Les impacts environnementaux de la construction : vers un bâtiment responsable CD2E, le 19 mars 2014-1 - Des questions sur le plan

Plus en détail

Programme d aide à l amélioration de l efficacité du transport maritime, aérien et ferroviaire (PETMAF)

Programme d aide à l amélioration de l efficacité du transport maritime, aérien et ferroviaire (PETMAF) MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Programme d aide à l amélioration de l efficacité du transport maritime, aérien et ferroviaire (PETMAF) Conseil des

Plus en détail

Quels leviers d action pour réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre en viticulture avec chai?

Quels leviers d action pour réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre en viticulture avec chai? Quels leviers d action pour réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre en viticulture avec chai? PROGRAMME 1) 16:00-16:30 Consommations énergétiques et émissions de

Plus en détail

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant c3 Pour les générations futures le recyclage des enrobés s maintenant Slide 1 c3 Pourquoi ce titre, parce que la population en général est beaucoup plus sensibilisé au phénomène de dégradation de l'environnement.

Plus en détail

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris C & A France Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris Juillet 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Le palmarès 2016 T.1 T.2. Cofiroute Groupement Vinci Construction Terrassement / Eurovia / Signature Ingerop Yseis

Le palmarès 2016 T.1 T.2. Cofiroute Groupement Vinci Construction Terrassement / Eurovia / Signature Ingerop Yseis Les trophées «Prévention Ensemble» Communiqué de presse 12 décembre 2016 Depuis de nombreuses années, dans le cadre de travaux routiers ou d aménagements urbains, les maîtres d ouvrages publics comme les

Plus en détail

Déclaration environnementale produit du berceau à la sortie d usine Environmental product declaration

Déclaration environnementale produit du berceau à la sortie d usine Environmental product declaration Déclaration environnementale produit du berceau à la sortie d usine Environmental product declaration Production d enrobé bitumineux à chaud représentatif du marché français Janvier 2016 version post-vérification

Plus en détail

BILAN CARBONE DU CENTRE HOSPITALIER DE JONZAC RAPPORT FINAL

BILAN CARBONE DU CENTRE HOSPITALIER DE JONZAC RAPPORT FINAL BILAN CARBONE DU CENTRE HOSPITALIER DE JONZAC RAPPORT FINAL Bilan Carbone Centre Hospitalier de Jonzac 23 06-2015 1 QU EST-CE QUE L EFFET DE SERRE? Ø L'effet de serre est un phénomène naturel important

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats Le développement durable en action Présentation des résultats BEGES 2014 Procter & Gamble France 1 Sommaire 01 02 03 04 05 06 Présentation de l étude Résultats du Bilan de Gaz à effet de serre Comparaison

Plus en détail

Questions environnementales liées au traitement de sols

Questions environnementales liées au traitement de sols Journée Valorisation des sols médiocres 2008, Paris Questions environnementales liées au traitement de sols Agnès JULLIEN Directrice de recherche Unité Démarches Durables en Génie Civil 1 CONTEXTE ET ENJEUX

Plus en détail

Affichage environnemental dans le tourisme : vers une demande des clientèles. 16h00-17h00

Affichage environnemental dans le tourisme : vers une demande des clientèles. 16h00-17h00 Affichage environnemental dans le tourisme : vers une demande des clientèles 16h00-17h00 SOMMAIRE 1. EVEA Tourisme 2. Hôtel Le Morgane 3. L affichage environnemental 4. Résultats sur le Morgane 2 1.Présentation

Plus en détail

Le périmètre d étude du bilan carbone de la ville de Segré concerne 150 agents, 9 secteurs et 32 bâtiments.

Le périmètre d étude du bilan carbone de la ville de Segré concerne 150 agents, 9 secteurs et 32 bâtiments. Bilan carbone 2012 L effet de serre est un phénomène naturel qui permet de maintenir la température à la surface de la Terre à en moyenne 15 C. Sans effet de serre, la température de la Terre serait de

Plus en détail

Enseignement transversal. TP6E 1 ère STI2D. Sensibilisation à la notion de Développement Durable Notions sur le cycle de vie d un produit.

Enseignement transversal. TP6E 1 ère STI2D. Sensibilisation à la notion de Développement Durable Notions sur le cycle de vie d un produit. Présentation du TP Problématique visée Définir l unité fonctionnelle d un système. Objectifs de formation Société et développement durable O1 - Identifier les éléments permettant la limitation de l impact

Plus en détail

L évaluation environnementale des bâtiments

L évaluation environnementale des bâtiments Présentation du 13 janvier 2011 L évaluation environnementale des bâtiments ADEME Bretagne - Pôle ENERGIE PLAN INTRODUCTION Les données environnementales disponibles dans le secteur du bâtiment Base de

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial (PCET)

Plan Climat Energie Territorial (PCET) Plan Climat Energie Territorial (PCET) Plan Climat Energie Territorial du SIEIL Le Syndicat Intercommunal d Energie d Indre-et-Loire a lancé son projet de Plan Climat Energie Territorial en 2011 afin de

Plus en détail

Analyse de Cycle de Vie et Eco Conception

Analyse de Cycle de Vie et Eco Conception Analyse de Cycle de Vie et Eco Conception Francis Vivat, Responsable Informatique LATMOS GDS EcoInfo (www.ecoinfo.cnrs.fr) Eco-responsabilité appliquée à l'informatique X-Stra Novembre 2013 Présentation

Plus en détail

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2010

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2010 SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2010 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V6 de l ADEME Rapport du 7 Juin 2010 Maître d ouvrage Par David LAVOINE Mr Pascal PIAN Expert

Plus en détail

Communication en Conseil des ministres 30 juillet 2014

Communication en Conseil des ministres 30 juillet 2014 Communication en Conseil des ministres 30 juillet 2014 Ségolène Royal, ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, a présenté le projet de loi relatif à la transition énergétique

Plus en détail

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Anthony MATYNIA 10 avril 2013 RST DECHETS Paris Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Présentation des travaux de l IDRRIM David ZAMBON, directeur général de l IDRRIM

Présentation des travaux de l IDRRIM David ZAMBON, directeur général de l IDRRIM Présentation des travaux de l IDRRIM David ZAMBON, directeur général de l IDRRIM Intervenant et titre de la présentation j CHIFFRES CLÉS 49 membres représentatifs 59 adhérents individuels 9 comités opérationnels

Plus en détail

sintra LA ROUTE ÉCOLOGIQUE Dans une perspective de développement durable Par : Pierre T. DORCHIES ing. MSc. Directeur Développement et Ingénierie

sintra LA ROUTE ÉCOLOGIQUE Dans une perspective de développement durable Par : Pierre T. DORCHIES ing. MSc. Directeur Développement et Ingénierie LA ROUTE ÉCOLOGIQUE Dans une perspective de développement durable Par : Pierre T. DORCHIES ing. MSc. Directeur Développement et Ingénierie sintra Remerciements à: Michel CHAPPAT, Directeur de la Recherche

Plus en détail

TP2. Dans ce corrigé, on choisit d étudier l impact de la production des deux bouteilles sur les flux suivants :

TP2. Dans ce corrigé, on choisit d étudier l impact de la production des deux bouteilles sur les flux suivants : Exemple de corrigé du TP Eco-Conception : Etude comparative de la fabrication d une bouteille en plastique et d une bouteille en verre par Analyse de Cycle de Vie (ACV) sur le logiciel GaBi6 TP2 Dans ce

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Enjeux environnementaux des matériaux Quels impacts sur l environnement?

Enjeux environnementaux des matériaux Quels impacts sur l environnement? Journée : Patrimoine Bâti et développement durable - Matériaux et mise en œuvre pratique Association Nationale des Villes et Pays d art et d histoire et des villes à secteurs sauvegardés et protégés Enjeux

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE GROUPE NEXITY

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE GROUPE NEXITY BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE GROUPE NEXITY Décembre 2015 BGES 2015 VERSION 3.d Septembre 2015 Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie SOMMAIRE 1. Description de la

Plus en détail

BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE

BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE BILAN CARBONE : DE LA VIGNE A LA BOUTEILLE Sébastien KERNER Institut Français de la Vigne et du Vin ENTAV ITV France Epernay L effet de serre L effet de serre Phénomène naturel permettant le maintien d

Plus en détail

CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENERGIE ET BATIMENT: LA NOUVELLE DONNE

CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENERGIE ET BATIMENT: LA NOUVELLE DONNE CHANGEMENT CLIMATIQUE, ENERGIE ET BATIMENT: LA NOUVELLE DONNE Jean Carassus s Directeur du département Economie et Sciences Humaines du CSTB Professeur à l Ecole des Ponts ParisTech Sommaire 1/ Le bâtiment

Plus en détail

La méthode du Bilan Carbone, développée

La méthode du Bilan Carbone, développée Fiche thématique I Le bilan carbone DU PARC ÉOLIEN DE DIEPPE - LE TRÉPORT LA MÉTHODE D ANALYSE 1105 Av Pierre Mendès-France 30001 NIMES CEDEX 5 1. La conversion des valeurs de «X éq C» en «X éq CO2» se

Plus en détail

Enseignement transversal. TP8B 1 ère STI2D. Sensibilisation à la notion de Développement Durable. Données Techniques

Enseignement transversal. TP8B 1 ère STI2D. Sensibilisation à la notion de Développement Durable. Données Techniques Présentation du TP Problématique visée Agir sur les produits actifs. Objectifs de formation Société et développement durable O1 - Identifier les éléments permettant la limitation de l impact environnemental

Plus en détail

L affichage environnemental des hébergements touristiques Prestation proposée par la CCI du Doubs

L affichage environnemental des hébergements touristiques Prestation proposée par la CCI du Doubs L affichage environnemental des hébergements touristiques Prestation proposée par la CCI du Doubs Héloïse Mary, consultante en tourisme durable h.mary@evea-tourisme.com EVEA Tourisme, Société d édition

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA)

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA) BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA) CONFORMEMENT A L ARTICLE L. 229-25 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT BILAN DE L ANNEE 2010

Plus en détail

Analyses environnementales de deux filières de biomasse herbacée: Résultats et perspectives

Analyses environnementales de deux filières de biomasse herbacée: Résultats et perspectives Analyses environnementales de deux filières de biomasse herbacée: Résultats et perspectives Colloque final du projet Life Green Pellets 23 septembre - Rennes I. Contexte et objectifs de l'étude "Evaluation

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS. BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010

PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS. BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010 PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010 BILAN CARBONE DE BREST METROPOLE HABITAT 1- Rappels et principes du Bilan carbone 2-Déroulement de l étude

Plus en détail

Directeur par intérim, Bureau de coordination sur les évaluations stratégiques

Directeur par intérim, Bureau de coordination sur les évaluations stratégiques De : Lamontagne, Charles Date d'envoi : 15 avril 014 19:00 À : Harvey, Marie-Josee (BAPE Objet : réponse du BCC Bonsoir madame Harvey En fichier joint je vous fait parvenir les réponses du BCC (Bureau

Plus en détail

FAURECIA AUTOMOTIVE INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA AUTOMOTIVE INDUSTRIE. Bilan d émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA AUTOMOTIVE INDUSTRIE Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2015 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode

Plus en détail