RÉAMÉNAGER LE PAYSAGE DE LA NÉGOCIATION D ACTIONS AU CANADA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉAMÉNAGER LE PAYSAGE DE LA NÉGOCIATION D ACTIONS AU CANADA"

Transcription

1 RÉAMÉNAGER LE PAYSAGE DE LA NÉGOCIATION D ACTIONS AU CANADA Reshaping Canada s Equities Trading Landscape Thoughtful OCTOBER 2014 innovation FOR ALL LE MARCHÉ CANADIEN. POUR TOUS. tmx.com

2 RÉAMÉNAGER LE PAYSAGE DE LA NÉGOCIATION D ACTIONS AU CANADA Éléments intrinsèques des marchés financiers canadiens, les Marchés boursiers TSX assument pleinement leur rôle d exploitants de marchés nationaux. Avec la Bourse de Toronto (TSX), la Bourse de croissance TSX (TSXV), TMX Select et Alpha, nous offrons des places boursières où tous peuvent négocier dans la confiance et la certitude. Il s agit là pour nous d une responsabilité de longue date qui constitue un aspect profondément ancré de notre culture. Depuis plus de 160 ans, nous faisons la promotion de marchés financiers canadiens dynamiques et bien établis en nous adaptant et en évoluant de concert avec le secteur pour renforcer notre position collective sur la scène mondiale. Nous avons ainsi su relever les défis et saisir les occasions grâce à des solutions qui répondent aux besoins diversifiés de la clientèle et des investisseurs. Nous sommes aujourd hui de nouveau confrontés à des défis sectoriels qui commandent l adoption de mesures décisives pour préserver l efficience et l intégrité de nos marchés. Trois enjeux majeurs retiennent notre attention et requièrent notre intervention : la migration des flux d ordres canadiens vers les États-Unis le fait que les marchés fondés sur la technologie ne sont pas optimisés pour servir tous les participants la complexité grandissante du marché Nous avons examiné chacune de ces questions avec attention, notamment lors de consultations approfondies auprès de nos clients et d un groupe diversifié d autres participants au marché. Nous proposons maintenant pour les résoudre un ensemble de mesures audacieuses qui sont le fruit d une analyse rigoureuse. Le présent document fournit un aperçu des changements que nous proposons d apporter, sous réserve de l approbation des autorités de réglementation. Nous sommes d avis qu ils seront bénéfiques et auront un effet réellement significatif sur le marché. Il s agit d initiatives qui sont d ailleurs ouvertes à la discussion et nous invitons tous les participants au marché à les examiner soigneusement et à faire part de leurs commentaires. Pour que cette transformation du paysage de la négociation d actions au Canada en faveur de tous se réalise, le débat, la collaboration et les appuis doivent être francs et soutenus. Nous vous invitons à y prendre part. 2

3 Les flux d ordres canadiens migrent vers les États-Unis L ENJEU : À mesure qu augmentent la fragmentation et la complexité des marchés financiers canadiens, les épargnants, les investisseurs institutionnels ainsi que leurs mandataires sont toujours en quête de moyens d améliorer la qualité de l exécution et d en réduire les coûts, ce qui les amène de plus en plus fréquemment à chercher au-delà des frontières. Aux États-Unis, la structure du marché permet aux grossistes et à d autres intermédiaires d offrir des solutions intéressantes aux courtiers en valeurs mobilières canadiens. En contrepartie des flux d ordres de certains investisseurs naturels qui effectuent des placements dans les titres canadiens les plus actifs, les courtiers bénéficient de modalités financières d exécution avantageuses. Ce modèle ne peut toutefois pas être reproduit au Canada en raison du cadre réglementaire existant, notamment des règles régissant l accès équitable, de l interdiction de rémunération pour l acheminement d ordres entre courtiers et des normes minimales en matière d amélioration des cours pour la négociation d ordres invisibles. En raison de ces contraintes, certains courtiers canadiens envisagent ou ont déjà entrepris de modifier leurs pratiques de routage d ordres afin d exécuter les ordres immédiatement exécutables (dits actifs) d épargnants et d investisseurs institutionnels canadiens auprès de grossistes des États-Unis, plutôt que sur les marchés publics du Canada. Ce déplacement de liquidité au sud de la frontière présente un sérieux danger pour la qualité et le dynamisme des marchés financiers canadiens dans leur ensemble et peut avoir des conséquences irréversibles. NOTRE DÉFI : Fournir une solution axée sur le marché adaptée au cadre réglementaire existant pour conserver les flux d ordres au Canada. NOTRE RÉPONSE : Offrir chez nous une exécution de qualité supérieure pour les flux d ordres naturels actifs. Nous prévoyons procéder au lancement, en juin 2015, d un modèle de négociation novateur pour le marché Alpha qui offrira de meilleures modalités financières et une qualité d exécution supérieure pour les flux d ordres naturels actifs, tout en améliorant les conditions de négociation pour les pourvoyeurs de liquidité disposés à s engager à fournir une taille d ordre minimale. Ce nouveau modèle d Alpha repose sur le principe selon lequel les flux d ordres au détail et institutionnels les plus actifs valorisent la certitude et la taille d exécution plutôt que la vitesse et que les courtiers qui exécutent ces types d ordres cherchent à réduire leurs coûts de négociation tout en s acquittant de leur obligation d exécution au meilleur cours. Cette qualité d exécution supérieure sera atteinte en appliquant un délai de traitement particulier (ou «ralentisseur») aux ordres susceptibles de saper la liquidité du registre des ordres, en imposant un volume minimal pour les ordres qui apportent de la liquidité et en accordant des rabais pour les ordres actifs acheminés 1. Élaboré dans le contexte du cadre réglementaire canadien et offert de manière équitable à toutes les catégories de participants, ce modèle s avérera nettement plus économique pour les investisseurs et les courtiers et leur procurera une solution attrayante pour l exécution des flux d ordres naturels actifs au Canada. 1 TSX a déposé une demande de brevet à cet égard. 3

4 Application d un délai de traitement particulier aux ordres consommateurs de liquidité Un ralentisseur sera appliqué aux ordres susceptibles d être exécutés à l encontre de la liquidité passive plus précisément, à tout ordre qui n est pas destiné uniquement à l affichage. Ce ralentisseur s appliquera uniformément aux ordres de ce type pour tous les participants investisseurs naturels et autres et devrait être réglé à une valeur comprise entre 5 et 25 ms. Les ordres pour affichage seulement qui apportent de la liquidité ne seront pas assujettis à un délai de traitement, ce qui permettra aux fournisseurs de liquidité de gérer le risque de manière efficace. Le ralentisseur dissuadera le recours aux stratégies actives sensibles à la latence, mais non les flux d ordres naturels actifs pour lesquels un délai mesuré en millisecondes importe peu. Ainsi, les pourvoyeurs de liquidité passive bénéficieront d une probabilité accrue d interaction avec les ordres actifs d investisseurs naturels, tout en étant protégés contre les stratégies actives opportunistes et sensibles à la latence. L interaction accrue avec les ordres actifs d investisseurs naturels associée à la capacité de contourner le ralentisseur pour la gestion des ordres passifs favorisera l apport de liquidité, de meilleurs cours visibles et une augmentation du volume affiché, ce qui entraînera une amélioration de l exécution pour les flux d ordres naturels. Taille minimale des ordres pour affichage seulement En contrepartie du droit de contourner le ralentisseur, tous les ordres pour affichage seulement seront assujettis à une exigence de taille minimale. Le seuil relatif à la taille permettra d assurer que les pourvoyeurs de liquidité apportent un volume suffisant à l encontre duquel les ordres actifs peuvent être exécutés, ce qui contribuera à accroître la taille moyenne des opérations et à rehausser la qualité et le taux d exécution des flux d ordres naturels actifs et, du même coup, réduira les signaux de déplacement de la liquidité à destination d autres marchés de même que l incidence sur le marché. Étant donné que les titres ont tous leur propre profil de liquidité, l exigence de volume minimal pourra varier en fonction du symbole. Rabais pour ordres actifs Un modèle de tarification «teneur-preneur» inversé procurera un rabais pour les ordres actifs, réduisant ainsi les frais de négociation des courtiers au détail et institutionnels, ainsi que pour les stratégies consommatrices de liquidité qui ne sont pas sensibles à la latence. SOMMAIRE DES AVANTAGES Exécution de haute qualité pour les flux d ordres actifs grâce à une augmentation de la certitude d exécution et de la taille des ordres Réduction des coûts de négociation pour les flux d ordres au détail et institutionnels actifs Augmentation de la taille des ordres affichés à des cours plus concurrentiels Solution de remplacement attrayante aux services offerts par les grossistes des États-Unis 4

5 Les marchés fondés sur la technologie ne sont pas optimisés pour servir tous les participants L ENJEU : L innovation technologique a entraîné des changements remarquables dans la négociation sur les marchés financiers du monde entier. Ces progrès ont permis de lier de multiples bassins de liquidité internationaux en une seule source de liquidité dont la profondeur et la résilience sont sans précédent. Les barrières entre les pays, les secteurs et les catégories d actifs sont tombées et les investisseurs ont aujourd hui accès à un éventail de choix de placements d une richesse impressionnante à des coûts historiquement bas. Alors que nous intégrons ces changements au sein de marchés financiers qui reposent sur la technologie, il est devenu évident que, dans un environnement où certains participants rivalisent de plus en plus au chapitre de la vitesse, d autres sont dépassés et s inquiètent des atteintes à la qualité d exécution et à l intégrité du marché. En particulier, les appréhensions à l égard de l intermédiation à court terme excessive, la course technologique vers la «latence zéro» et la mise à l écart des négociateurs humains ont sapé la confiance de certains participants envers un marché censé maintenir un équilibre entre les besoins de tous les intéressés. NOTRE DÉFI : Préserver les bienfaits des avancées technologiques tout en donnant à chacun les moyens de négocier dans la confiance. NOTRE RÉPONSE : Donner les moyens d agir aux investisseurs naturels et autres investisseurs qui ne sont pas sensibles à la latence en récompensant la liquidité engagée. La Bourse de Toronto et la Bourse de croissance TSX prévoient procéder, au quatrième trimestre de 2015, à la mise en œuvre de modifications qui amélioreront la qualité de l exécution pour les investisseurs naturels et leurs courtiers au détail et institutionnels en récompensant ceux qui sont disposés à engager de la liquidité au registre pendant une période donnée au moyen d un nouveau type d ordre à durée étendue 2. Les ordres à durée étendue seront un engagement inscrit au registre pour une période de répit minimum mesurée en secondes durant laquelle ils ne pourront être annulés. En contrepartie de cet engagement de liquidité, ces ordres auront priorité sur les ordres au même cours qui ne font pas l objet d une période de répit minimum. Les opérations seront attribuées en fonction d un appariement de type cours courtier durée étendue temps plutôt que la séquence actuelle, soit cours courtier temps. En employant le type d ordre à durée étendue, les investisseurs naturels, leurs courtiers et les autres participants qui ne sont pas sensibles à la latence seront en mesure de prendre pleinement part aux marchés en toute confiance, sans devoir rivaliser de vitesse. SOMMAIRE DES AVANTAGES Taux d exécution plus élevés des flux d ordres naturels passifs Taux d exécution plus élevés des ordres actifs en raison d une fiabilité accrue de la cotation Réduction de la liquidité éphémère, de l intermédiation inutile et du trafic de messages Augmentation des interactions entre les ordres d investisseurs naturels 2 TSX a déposé une demande de brevet à cet égard. 5

6 La complexité des marchés s accroît L ENJEU : Les progrès technologiques et l invention de nouveaux produits financiers rendent les marchés plus complexes et plus concurrentiels. Parallèlement, les négociateurs sont témoins d une fragmentation accrue de la liquidité et d une augmentation des risques, des coûts et de la complexité opérationnels. En général, les participants du marché canadien sont de plus en plus dépassés par le nombre sans cesse croissant de marchés et de plateformes qui ne leur offrent qu une valeur marginale. Les coûts excessifs, la fragmentation et les opérations alambiquées représentent un fardeau pour le secteur. NOTRE DÉFI : Réduire la complexité du marché sans sacrifier les choix en matière de négociation. NOTRE RÉPONSE : Simplifier et rationaliser les fonctionnalités et le fonctionnement du marché tout en réduisant la fragmentation. Grâce à un ensemble d initiatives, nous offrirons une approche rationalisée de la structure de marché qui répondra efficacement aux besoins des clients tout en réduisant la fragmentation et les coûts qu elle entraîne. Réduction de la fragmentation Nous prévoyons procéder à la fermeture de TMX Select et à la désactivation d Alpha IntraSpread en juin Ce changement permettra de réduire la complexité, la fragmentation et les coûts pour les négociateurs, sans compromettre le choix. Le mandat d offrir une destination de premier choix pour les flux d ordres au détail actifs, assurée précédemment par Alpha IntraSpread et TMX Select, sera désormais pris en charge par le nouveau modèle d Alpha. Harmonisation des fonctionnalités Les initiatives suivantes rationaliseront les fonctionnalités au sein de l ensemble formé par la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX et Alpha : Élimination des enchères d ouverture d Alpha pour les titres cotés à la Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX Exécution des lots irréguliers au meilleur cours acheteur ou vendeur national (NBBO) sur chacun des marchés Mise en place de fonctions de prévention et de gestion de l autonégociation correspondantes Mise à niveau d Alpha à la plateforme de négociation TMX Quantum XA Prolongation de l horaire de négociation continue sur Alpha Désactivation du protocole de saisie d ordres STAMP SOMMAIRE DES AVANTAGES Réduction de la complexité opérationnelle Réduction des coûts Amélioration de l expérience utilisateur 6

7 Aperçu des marchés d actions TSX DÉCEMBRE 2015 PROPOSITION DE VALEUR MARCHÉS DU CANADA POUR LA DÉTERMINATION DES COURS ET LES COURS DE RÉFÉRENCE PREMIER CHOIX DES INVESTISSEURS NATURELS POUR L AFFICHAGE TAUX D EXÉCUTION LES PLUS ÉLEVÉS POUR LES FLUX D ORDRES PASSIFS NATURELS FIABILITÉ ACCRUE DE LA COTATION RÉDUCTION DE L INTERMÉDIATION ET DU TRAFIC DE MESSAGES PREMIER CHOIX POUR LES ORDRES AU DÉTAIL ET INSTITUTIONNELS ACTIFS TAUX D EXÉCUTION PLUS ÉLEVÉS ET VOLUME SUPÉRIEUR DE FLUX D ORDRES ACTIFS RÉDUCTION DES COÛTS DE NÉGOCIATION POUR LES FLUX D ORDRES ACTIFS PROTECTION DE LA LIQUIDITÉ PASSIVE AUGMENTATION DE LA TAILLE DES ORDRES AFFICHÉS MODÈLE DE MARCHÉ MÉCANISMES D OUVERTURE ET DE CLÔTURE APPARIEMENT : COURS COURTIER DURÉE ÉTENDUE TEMPS LIQUIDITÉ CACHÉE AU REGISTRE TYPE D ORDRE À DURÉE ÉTENDUE PROGRAMME DE TENUE DE MARCHÉ (TSX) NÉGOCIATION DE LOTS IRRÉGULIERS (TSXV) MODÈLES DE TARIFICATION TENEUR-PRENEUR ET SYMÉTRIQUE HORAIRE DE NÉGOCIATION NORMAL AUCUN MÉCANISME D OUVERTURE NI DE CLÔTURE APPARIEMENT : COURS COURTIER TEMPS REGISTRE DES ORDRES VISIBLES UNIQUEMENT DÉLAI DE TRAITEMENT APPLIQUÉ AUX ORDRES ACTIFS (TOUS LES ORDRES, SAUF CEUX POUR AFFICHAGE SEULEMENT) TAILLE MINIMALE DES ORDRES POUR AFFICHAGE SEULEMENT MODÈLE DE TARIFICATION TENEUR-PRENEUR INVERSÉ (RABAIS POUR LES ORDRES ACTIFS) HORAIRE DE NÉGOCIATION CONTINUE PROLONGÉ CARACTÉRISTIQUES ET SERVICES COMMUNS PLATEFORME DE NÉGOCIATION TMX QUANTUM XA TYPES D ORDRES ET FONCTIONNALITÉS HARMONISÉS ROUTEUR D ORDRES INTELLIGENT SERVICES DE GESTION DU RISQUE TMX INSTALLATIONS DE COLOCALISATION DE TMX CENTRE DE SERVICE À LA CLIENTÈLE UNIQUE 7

8 Exprimez votre point de vue Les changements présentés dans le présent document sont assujettis à l approbation des autorités de réglementation ainsi qu à un processus de sollicitation de commentaires. Nous avons déposé les documents relatifs au projet de modification du marché Alpha auprès des autorités de réglementation et prévoyons la publication de ces documents aux fins de sollicitation de commentaires au début du mois de novembre Nous vous invitons à participer activement à l examen de ce projet de Thoughtful modification et à formuler des commentaires. Le groupe de la négociation d actions des Marchés boursiers TSX continuera de lancer d autres dialogues au sein du secteur par le biais de comités consultatifs et de rencontres individuelles et sollicitera des opinions sur les aspects précis des projets, notamment sur la durée du délai de traitement des ordres pour le ralentisseur d Alpha, celle de l engagement de l ordre à durée étendue et l incidence des ordres à durée innovation étendue sur le programme de tenue de marché. Nous vous remercions à l avance de travailler avec nous au parachèvement de ces modifications. Ce n est qu en travaillant ensemble que nous serons en mesure de réaménager le paysage de la négociation d actions au Canada afin de mieux répondre aux besoins de l ensemble des négociateurs et des investisseurs. FOR ALL LE MARCHÉ CANADIEN. POUR TOUS. OCTOBRE 2014 tmx.com tmx.com TMX GROUP Equities Derivatives Post-trade Services Energy Fixed Income Information Services Technologies Le présent document constitue un résumé. De plus amples renseignements sont publiés au ou le seront ultérieurement. Les projets et les applications dont il est question dans ce document sont assujettis à l approbation des autorités de réglementation TSX Inc. Tous droits réservés. TMX, Bourse de Toronto, Bourse de croissance TSX, TMX Select et TMX Quantum XA sont des marques de commerce déposées de TSX Inc. Alpha est une marque de commerce d Alpha Trading Systems Limited Partnership. Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Alpha Bourse de Montréal BOX NGX Shorcan Marchés privés TSX La Caisse canadienne de dépôt de valeurs limitée Corporation canadienne de compensation de produits dérivés TMX Datalinx TMX Atrium Solutions technologiques TMX TMX Equicom Services de transfert de valeurs TMX

BOURSE DE CROISSANCE TSX INC. AVIS CONCERNANT DES MODIFICATIONS PROPOSÉES ET APPEL DE COMMENTAIRES

BOURSE DE CROISSANCE TSX INC. AVIS CONCERNANT DES MODIFICATIONS PROPOSÉES ET APPEL DE COMMENTAIRES BOURSE DE CROISSANCE TSX INC. AVIS CONCERNANT DES MODIFICATIONS PROPOSÉES ET APPEL DE COMMENTAIRES La Bourse de croissance TSX Inc. (la «Bourse de croissance TSX») publie le présent avis concernant des

Plus en détail

Négociation de titres cotés au Canada sur plusieurs marchés

Négociation de titres cotés au Canada sur plusieurs marchés Négociation de titres cotés au Canada sur plusieurs marchés TD Waterhouse et Valeurs Mobilières TD ont pris l engagement d utiliser tous les moyens raisonnables afin de veiller à ce que les clients obtiennent

Plus en détail

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Placements directs TD, Conseils de placement privés, Gestion de patrimoine TD et Valeurs Mobilières TD («nous», «notre» et «nos») ont pris l

Plus en détail

Avis aux organisations participantes et aux membres

Avis aux organisations participantes et aux membres Avis aux organisations participantes et aux membres Le 13 août 2007 2007-027 MARCHÉS BOURSIERS TSX AVIS DE MODIFICATION DES FRAIS DE NÉGOCIATION DES ACTIONS En prévision du lancement de TSX Quantum, la

Plus en détail

Références http://tmx.complinet.com/en/tsx_rulebook.html. http://www.tmxinfoservices.com/?lang=fr. www.ocrcvm.ca

Références http://tmx.complinet.com/en/tsx_rulebook.html. http://www.tmxinfoservices.com/?lang=fr. www.ocrcvm.ca Gestion du document Le présent document sera mis à jour une fois l an ou à l occasion du lancement d une nouvelle fonction ou fonctionnalité, selon la première de ces éventualités, par l équipe des produits

Plus en détail

Étude de l OCRCVM sur l incidence des modifications apportées aux

Étude de l OCRCVM sur l incidence des modifications apportées aux Avis administratif Généralités RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : Victoria Pinnington Vice-présidente

Plus en détail

Types d ordres particuliers

Types d ordres particuliers Le Canada compte de nombreux marchés financiers et CitiGroup Global Markets Canada Inc. (CGMCI) souhaite informer ses clients de la façon dont elle gère leurs ordres. Sachez que sauf instructions contraires

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Avis aux organisations participantes et aux membres

Avis aux organisations participantes et aux membres Avis aux organisations participantes et aux membres Le 30 octobre 2007 2007-037 MARCHÉS BOURSIERS TSX AVIS DE MODIFICATION DES DROITS DE NÉGOCIATION DES ACTIONS Veuillez prendre note des changements aux

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL. Le 30 octobre 2012

CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL. Le 30 octobre 2012 CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL Le 30 octobre 2012 GROUPE TMX LIMITÉE (auparavant, Corporation d Acquisition Groupe Maple) ET SES FILIALES DÉSIGNÉES CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL APPLICATION Ce code de

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS

UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS Profil CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS La Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (CDCC),

Plus en détail

PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE. Guide de l investisseur

PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE. Guide de l investisseur PROGRAMME PATRIMOINE PRIVÉ MACKENZIE Guide de l investisseur la protection de votre patrimoine Au fur et à mesure que votre patrimoine financier s accroît, de nouvelles possibilités se présentent, tant

Plus en détail

Résultats du Sondage sur la meilleure exécution. Avis sur les règles Avis technique RUIM et Règles des courtiers membres

Résultats du Sondage sur la meilleure exécution. Avis sur les règles Avis technique RUIM et Règles des courtiers membres Avis sur les règles Avis technique RUIM et Règles des courtiers membres Personnes-ressources : Naomi Solomon Avocate principale aux politiques, Politique de réglementation des marchés Téléphone : 416 646-7280

Plus en détail

Mot d'ouverture de la Conférence de la CVMO. et de l'ocrcvm sur la structure des marchés. Mary Condon

Mot d'ouverture de la Conférence de la CVMO. et de l'ocrcvm sur la structure des marchés. Mary Condon Mot d'ouverture de la Conférence de la CVMO et de l'ocrcvm sur la structure des marchés Mary Condon Vice-présidente, Commission des valeurs mobilières de l'ontario Toronto Le 26 juin 2012 1 Bonjour. La

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

Groupe TMX 2012 Trade Canada Le 25 juin 2012 Allocution de Tom Kloet, chef de la direction. L allocution prononcée fait foi.

Groupe TMX 2012 Trade Canada Le 25 juin 2012 Allocution de Tom Kloet, chef de la direction. L allocution prononcée fait foi. Groupe TMX 2012 Trade Canada Le 25 juin 2012 Allocution de Tom Kloet, chef de la direction L allocution prononcée fait foi. Merci, Johnny. Bienvenue à Trade Canada! Merci de votre présence à notre événement

Plus en détail

Contrats à terme sur actions Manuel de référence

Contrats à terme sur actions Manuel de référence Contrats à terme sur actions Manuel de référence Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc

Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc Transaction proposée entre Groupe TMX inc. et London Stock Exchange Group plc Position de la FCCQ dans le cadre de la consultation publique tenue par l Autorité des marchés financiers 29 juin 2011 555,

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Méthodes alternatives d inscription en bourse

Méthodes alternatives d inscription en bourse octobre 2014 Bulletin marchés des capitaux Méthodes alternatives d inscription en bourse PRISE DE CONTRÔLE INVERSÉE ET OPÉRATION ADMISSIBLE Les deux principales méthodes alternatives d inscription à une

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Mémoire. Consultation publique

Mémoire. Consultation publique Mémoire Consultation publique Demande liée à l acquisition projetée par corporation d acquisition groupe Maple de Groupe TMX inc. et aux acquisitions projetées subséquentes d Alpha Trading Systems Limited

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Norme canadienne 23-101 Règles de négociation

Norme canadienne 23-101 Règles de négociation Norme canadienne 23-101 Règles de négociation PARTIE 1 DÉFINITION ET INTERPRÉTATION 1.1 Définition 1.2 Interprétation PARTIE 2 LE CHAMP D APPLICATION DE LA RÈGLE 2.1 Le champ d application de la règle

Plus en détail

Tarification comparative pour l'industrie des assurances

Tarification comparative pour l'industrie des assurances Étude technique Tarification comparative pour l'industrie des assurances Les technologies de l'information appliquées aux solutions d'affaires Groupe CGI inc., 2004. Tous droits réservés. Aucune partie

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890 Votre Énoncé de politique de placement Date : 21/03/10 Préparé pour : Adresse : Province : Code postal : Jean Untel 123, rue Untel Ontario A1B 2C3 Téléphone : (123) 456-7890 Préparé par : Adresse : Province

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

Colloque Le marché boursier canadien : évolution, concurrence et perspectives Présenté par l OCRCVM et la CVMO

Colloque Le marché boursier canadien : évolution, concurrence et perspectives Présenté par l OCRCVM et la CVMO Colloque Le marché boursier canadien : évolution, concurrence et perspectives Présenté par l OCRCVM et la CVMO Susan Wolburgh Jenah Présidente et chef de la direction Organisme canadien de réglementation

Plus en détail

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Table des matières 1 Cœur-satellite : une méthode de placement efficace 3 Avantages d une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille 6 La

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Négociation. Compensation. Formation

Négociation. Compensation. Formation www.m-x.ca Négociation Compensation Formation Information de marché Réglementation La Bourse de Montréal est la bourse de produits dérivés financiers au Canada. Elle offre aux investisseurs particuliers

Plus en détail

Des caisses diversifiées et gérées professionnellement. Les Caisses privées

Des caisses diversifiées et gérées professionnellement. Les Caisses privées Des caisses diversifiées et gérées professionnellement Les Caisses privées 3 La simplicité rendue accessible 4 Qu est-ce qu une Caisse privée? 6 La diversification, ou comment réduire votre risque 8 Une

Plus en détail

Atelier de la Banque du Canada sur la réglementation, la transparence et la qualité des marchés de titres à revenu fixe

Atelier de la Banque du Canada sur la réglementation, la transparence et la qualité des marchés de titres à revenu fixe Revue du système financier Atelier de la Banque du Canada sur la réglementation, la transparence et la qualité des marchés de titres à revenu fixe Lorie Zorn E n février 2004, la Banque du Canada a tenu

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

(Les textes sont reproduits ci-après.) Commentaires

(Les textes sont reproduits ci-après.) Commentaires Bourse de Montréal Inc. (la «Bourse») Inscription de nouvelles échéances d options : options à échéance hebdomadaire Modification de l article 6637 de la Règle Six L'Autorité des marchés financiers («l

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

- Seul le prononcé fait foi -

- Seul le prononcé fait foi - Colloque du Conseil scientifique de l AMF «La résilience des infrastructures des marchés financiers» Discours de clôture de Gérard Rameix, président de l AMF 26 mai 2014 Maison du Barreau Paris Mesdames,

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement.

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement. Un bulletin pour les investisseurs de fonds distincts de la Canada-Vie Hiver 2014 commentaire Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant?

Plus en détail

Flex Multipath Routing

Flex Multipath Routing Flex Multipath Routing Regroupement des liens privés et publics pour les réseaux étendus (WAN) d entreprise Flex Multipath Routing (FMR) Regroupement des liens privés et publics pour les réseaux étendus

Plus en détail

Considérant les faits et les représentations soumises par 360 Trading au soutien de la demande, notamment :

Considérant les faits et les représentations soumises par 360 Trading au soutien de la demande, notamment : DÉCISION N 2013-PDG-0196 Dispense temporaire de reconnaissance de 360 Trading Networks Inc. à titre de bourse en vertu de l article 12 de la Loi sur les instruments dérivés, L.R.Q., c. I-14.01 Dispense

Plus en détail

Avis relatif à l intégrité du marché Orientation

Avis relatif à l intégrité du marché Orientation Avis relatif à l intégrité du marché Orientation 28 juillet 2005 N o 2005-026 Acheminement suggéré Négociation Affaires juridiques et Conformité NÉGOCIATION DE TITRES SUR LES MARCHÉS EN DEVISES AMÉRICAINE

Plus en détail

Accès USA RBC facilite l accès aux services bancaires aux É.-U.

Accès USA RBC facilite l accès aux services bancaires aux É.-U. Accès USA RBC facilite l accès aux services bancaires aux É.-U. Des services bancaires commodes conçus spécialement pour les Canadiens qui sont aux É.-U. Accès USA RBC facilite l accès aux services bancaires

Plus en détail

La négociation de valeurs mobilières : un monde en pleine évolution

La négociation de valeurs mobilières : un monde en pleine évolution Revue du système financier Décembre 2007 La négociation de valeurs mobilières : un monde en pleine évolution Éric Chouinard L e paysage concurrentiel de la négociation de valeurs mobilières est influencé

Plus en détail

Votre accès à un monde de placements

Votre accès à un monde de placements Portefeuille HSBC Sélection mondiale MD Votre accès à un monde de placements Accès à des gestionnaires de portefeuille à l échelle locale et mondiale Le service Portefeuille Sélection mondiale tire profit

Plus en détail

Private Mandate Vos objectifs, notre expertise globale en placements

Private Mandate Vos objectifs, notre expertise globale en placements Private Mandate Vos objectifs, notre expertise globale en placements Une banque intégrée qui inspire confiance Vous rejoignez ainsi une communauté de clients internationaux, qui font confiance aux opérations

Plus en détail

Les Rencontres Économiques d Aix-en-Provence. Investir pour inventer demain. Session 15 La spéculation, ennemie de l investissement?

Les Rencontres Économiques d Aix-en-Provence. Investir pour inventer demain. Session 15 La spéculation, ennemie de l investissement? Les Rencontres Économiques d Aix-en-Provence Investir pour inventer demain Session 15 La spéculation, ennemie de l investissement? Susan Wolburgh Jenah Présidente et chef de la direction 5 juillet 2014

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Développements récents Valeurs mobilières canadiennes et questions liées à l audit

Développements récents Valeurs mobilières canadiennes et questions liées à l audit Développements récents canadiennes et questions liées à Juin 2015 kpmg.ca/fr canadiennes et questions liées à Table des matières canadiennes et questions liées à Ce numéro présente un résumé des questions

Plus en détail

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier

Les produits dérivd. des instruments incontournables du paysage financier Les produits dérivd rivés s : des instruments incontournables du paysage financier Léon Bitton Vice-président, R&D Bourse de Montréal Inc. CONGRÈS DE L'ASDEQ 19 mai 2005 1 Produits dérivd rivés s : Outils

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

Avis multilatéral 45-315 des ACVM Projet de dispense de prospectus pour certains placements effectués par l intermédiaire d un courtier en placement

Avis multilatéral 45-315 des ACVM Projet de dispense de prospectus pour certains placements effectués par l intermédiaire d un courtier en placement Avis multilatéral 45-315 des ACVM Projet de dispense de prospectus pour certains placements effectués par l intermédiaire d un courtier en placement Le 16 avril 2015 Introduction Les autorités en valeurs

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Table des matières Introduction 3 Évaluation des options 4 Exemples 6 Évaluation d une option de style américain

Plus en détail

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série REVENU GARANTI POUR LA VIE Série Série Un revenu garanti pour la vie, quelle que soit la conjoncture des marchés. SÉRIE ECOFLEXTRA vous procure un revenu à vie garanti de ne pas diminuer, sans égard au

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Objet Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Le comité de rémunération est créé par le Conseil

Plus en détail

Guide des fonctions de négociation de La Neo Bourse Aequitas Inc.

Guide des fonctions de négociation de La Neo Bourse Aequitas Inc. Guide des fonctions de négociation de La Neo Bourse Aequitas Inc. 1 2 Table des matières 1 HISTORIQUE DES VERSIONS DU DOCUMENT... 5 2 INTRODUCTION... 6 3 COORDONNÉES... 6 4 APERÇU... 7 INSTRUMENTS DE NÉGOCIATION...

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

TELUS Corporation. Programme de vente pour actionnaires détenant 99 actions ordinaires ou moins le 16 septembre 2015. Brochure d information

TELUS Corporation. Programme de vente pour actionnaires détenant 99 actions ordinaires ou moins le 16 septembre 2015. Brochure d information Programme de vente pour actionnaires détenant 99 actions ordinaires ou moins le 16 septembre 2015 Brochure d information Lisez attentivement toute l information fournie avant de décider de participer au

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate PIXMAN MÉDIA NOMADE INC. ANNONCE DES PLACEMENTS PRIVÉS POUR UN MONTANT TOTAL DE 7 605 459 $, L ACQUISITION DE PIXNET INC. ET L OBTENTION D UNE LICENCE EXCLUSIVE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer Solutions PD Parez au risque Rente sans rachat des engagements (Assurente MC ) Transfert des risques pour régimes sous-provisionnés Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in»)

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE Le présent document reflète le travail d organismes de réglementation membres du CCRRA. Les opinions qui y sont exprimées ne doivent

Plus en détail

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique CCRRA Le 30 mars 2004 Madame, Monsieur, Au nom du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), je suis heureux de vous annoncer la publication d un document de consultation

Plus en détail

devant le Conseil de surveillance de la normalisation comptable

devant le Conseil de surveillance de la normalisation comptable VERSION DÉFINITIVE Allocution prononcée par Anthony Ariganello, CGA Président-directeur général CGA-Canada devant le Conseil de surveillance de la normalisation comptable Toronto (Ontario) Le 20 octobre

Plus en détail

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Cadre stratégique de la gestion de trésorerie

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Cadre stratégique de la gestion de trésorerie Leçon 2: GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base Cadre stratégique de la gestion de trésorerie Objectifs d apprentissage À la fin de cette leçon, vous devriez: savoir faire la différence

Plus en détail

Stratégies d optimisation de la gestion de trésorerie

Stratégies d optimisation de la gestion de trésorerie Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation de la gestion de trésorerie Dans la série «Fonds de roulement» Stratégies d optimisation

Plus en détail

Exigences techniques relatives à la fonctionnalité des ordres fermes

Exigences techniques relatives à la fonctionnalité des ordres fermes Avis technique 11-022 À : DE : OBJET : Participants de la Bourse de Montréal, rediffuseurs et FIL Responsable de la connectivité des participants Exigences techniques relatives à la fonctionnalité des

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014

CMC MARKETS UK PLC CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation. Decembre 2014 CMC MARKETS UK PLC et CMC MARKETS CANADA INC. Document d information sur la relation Decembre 2014 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société autorisée et réglementée par la Financial

Plus en détail

Fonds de placement immobilier RioCan

Fonds de placement immobilier RioCan FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER Fonds de placement immobilier RioCan Notice d offre décrivant les modalités d un régime de réinvestissement des distributions à l intention des porteurs de parts et d un régime

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION. visant le maintien d un marché pour la négociation de contrats à terme sur titres à revenu fixe

DEMANDE DE PROPOSITION. visant le maintien d un marché pour la négociation de contrats à terme sur titres à revenu fixe DEMANDE DE PROPOSITION visant le maintien d un marché pour la négociation de contrats à terme sur titres à revenu fixe Publiée par la Bourse de Montréal Dérivés à revenu fixe Le lundi 14 février 2011 Bourse

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES ENTENTE DE RÈGLEMENT

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES ENTENTE DE RÈGLEMENT Traduction française non officielle ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES AFFAIRE INTÉRESSANT : LES RÈGLES DE L ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des gestionnaires de portefeuille du Canada Août 2014 À l attention de : Christine Lafrance Greffière du Comité

Plus en détail

présentés au Comité des Autorités canadiennes en valeurs mobilières sur les dérivés

présentés au Comité des Autorités canadiennes en valeurs mobilières sur les dérivés Commentaires du Mouvement des caisses Desjardins relatifs à la consultation 91-406 Dérivés : Compensation des dérivés de gré à gré par contrepartie centrale présentés au Comité des Autorités canadiennes

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 15 août 2006 SOLLICITATION

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Une vision claire des IFRS

Une vision claire des IFRS Juillet 2014 Secteur des produits industriels Une vision claire des IFRS Perspectives sectorielles sur IFRS 15 La nouvelle norme sur les produits des activités ordinaires pourrait avoir des répercussions

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail