Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO"

Transcription

1 REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la Santé Publique dans les districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda Kigali 5 décembre 2006 Swiss Centre for International Health

2 Tables des matières I- Rappels sur le programme... 3 Historique... 3 Zone d intervention... 3 Fondements, Visions & Principes de l orientation du programme... 3 Cadre Institutionnel du programme... 4 Acteurs/Partenaires & Rôles... 5 Méthodes/stratégies et outils d intervention :... 5 II- Objectifs du programme... 6 La finalité du Programme:... 6 Les objectifs du Programme:... 6 Les activités ou appuis selon les objectifs du Programme:... 7 III- Budget du programme sur la Période

3 I- Rappels sur le programme Historique Début Août 2002, Première phase Deuxième phase 2005 : sous forme d année d extension Troisième phase 2006 : année d orientation Quatrième phase : Zone d intervention Entre 2002 et 2005 : la zone d intervention couvrait l ex province de Kibuye A partir de 2006 : la zone d intervention couvre les districts de Karongi et Rutsiro dans la province de l Ouest o Population de la zone d intervention en 2006 : estimée à 601'175 habitants, o Niveau de financement. environ ~ 1.2$US/Capita o Couverts par 33 FOSA (4 Hôpitaux de districts et 29 Centres de santé) et 2 unités de santé Fondements, Visions & Principes de l orientation du programme Subvention d aide au développement : perspective à long terme, vision sectorielle, coordination et concertation pour renforcement capacités locales et institutionnelles. Appui systématique et intégré du système de SP : par opposition aux projets verticaux S inscrire dans la politique nationale santé et dans la stratégie nationale de réduction de la pauvreté. Appuyer de façon subsidiaire le processus de décentralisation, à travers les systèmes existants Optimiser l efficacité des activités de santé : les maladies/problèmes prioritaires & interventions coût efficaces Réduire la duplication en : Subsidiarité et coordination des intervenants Rester flexible et réagir aux besoins en : Baser l approche du programme sur l évidence scientifique Aborder des Thèmes transversaux : genre, paix, pauvreté et VIH/SIDA 3

4 Cadre Institutionnel du programme Cadre Institutionnel du Programme Santé Publique 2006 BUCO DDC Kigali Institut Tropical Suisse Comité de suivi MINISANTE PROVINCE DE L OUEST ITS Bureau d Appui du Projet * DISTRICT : KARONGI * DISTRICT : RUTSIRO Supervision/ Contrôle Orientation-Coordinnation * UNITE SANTE, PF & PDE KARONGI 3 HOPITAUX : Kibuye Kirinda - Mugonero * NITE SANTE, PF & PDE RUTSIRO 1 HOPITAL: Murunda Assistance Technique-PSP Supervision//Suivi-Feed-Back 17 COSA + 3 CA 15 COSA + 1 CA Supervision / vote Le Comité de Suivi: compte 21 membres effectifs issus des niveaux suscités - Présidence province - vice-présidence tournant entre les deux maires Rôles: - Soutenir le bureau d appui, les structures sanitaires dans l exécution du programme - Approuver la mise en oeuvre organisationnelle du programme - Discuter et approuver les plans d opération et budgets; - Analyser les rapports spéciaux du projet; Le Comité de Suivi: compte 21 membres effectifs issus des niveaux suscités - Présidence province - vice-présidence tournant entre les deux maires Rôles: - Soutenir le bureau d appui, les structures sanitaires dans l exécution du programme - Approuver la mise en oeuvre organisationnelle du programme - Discuter et approuver les plans d opération et budgets; - Analyser les rapports spéciaux du projet. 4

5 Acteurs/Partenaires & Rôles - Niveau Opérationnel : Planification opérationnelle et mise en oeuvre o Communautaire : Comité de santé, Agents de santé, Mutuelles santé, Associations o Formations sanitaires (CS, HD) : Personnel de santé (clinique et gestion) - Niveau Intermédiaire : coordination, contrôle, suivi, supervision et appui o Autorités administratives locales o Autorités sanitaires des districts o Autres intervenants locaux - Niveau Central : Orientations stratégiques o Autorités centrales du ministère de la santé o Programmes verticaux et spécifiques o Autres intervenants dans le secteur de la santé o DDC : le bailleur de fond Méthodes/stratégies et outils d intervention : 5 Principaux Outils/Méthodes 1. Renforcement des compétences (Capacity-building): Planification, gestion à tous les niveaux du système décentralisé, Formations techniques 2. Appui budgétaire à tous les niveaux pour mise en œuvre des plans adoptés, supporté par un monitoring et une évaluation à l aide d un système d information renforcé (finances, informations sanitaires, supervision) 3. Développement des sources de financement de la santé: mécanismes d exemption pauvres et vulnérables & Mutuelles de santé. 4. Extension et Généralisation des méthodes préventives, Curatives efficaces, simples à travers la population : MI, condoms, formations à la prise en charge des affections courantes 5. Provision en Equipement et matériels essentiels: Motos, phonie, équipements médical léger, réfections 5

6 II- Objectifs du programme En rappel, la planification de la phase a été faite avec la participation active de tous les acteurs intervenant dans la mise en œuvre du programme. En effet l atelier de planification stratégique a regroupé les partenaires sur le terrain (autorités administratives des deux districts, directeurs d unités santé, les médecins directeurs des hôpitaux, les représentants des titulaires et des comités de santé), le niveau national, les autres intervenants dans le secteur santé, la Direction du Développement et de la Coopération Suisse et l Institut Tropical Suisse. Le document a ensuite été finalisé, puis représenté aux partenaires sur le terrain (autorités administratives des deux districts, directeurs d unités santé, les médecins directeurs des hôpitaux) qui l ont amandé. La finalité du Programme: Réduire durablement, dans les districts de Karongi et Rutsiro, la morbidité et la mortalité dues aux maladies évitables et/ou facilement traitables et ainsi contribuer à la lutte contre la pauvreté. N.B : il s agit en particulier d agir sur la morbidité et la mortalité affectant les mères et les enfants. Cette finalité s inscrit parfaitement dans la mission que s est donnée le Gouvernement du Rwanda, qui est d assurer le bien-être de la population par l augmentation de la production et la réduction de la pauvreté dans un contexte de bonne gouvernance. Les objectifs du Programme: L objectif général est de : Renforcer durablement et de façon efficiente, les performances et l accessibilité du/au système de santé dans les districts de Karongi et Rutsiro. Les objectifs spécifiques sont de : 1) Renforcer, de façon durable, l accès du plus grand nombre des habitants des districts de Karongi et Rutsiro, aux soins de santé grâce au développement des mutuelles de santé. 2) Développer l engagement et la participation communautaire à tous les niveaux du système de santé (demande) dans les districts de Karongi et Rutsiro. 3) Renforcer la qualité des soins dans les districts de Karongi et Rutsiro. 4) Améliorer les capacités en matière de gestion des différents acteurs du système de santé dans les districts de Karongi et Rutsiro. 5) Renforcer la collaboration et la coordination entre les différents acteurs (bailleurs, structures décentralisées) du système de santé des Districts de Karongi et Rutsiro. 6) Contribuer au développement de synergies régionales dans le domaine de la santé. 7) Entamer le désengagement progressif du programme et adapter ses modalités d intervention à l évolution de l approche sectorielle de la santé au Rwanda 6

7 Les activités ou appuis selon les objectifs du Programme: Objectifs Spécifiques Les appuis du programme : il s'agit d'appuie financiers et techniques 1) Renforcer, de façon durable, l accès du plus grand nombre des habitants des Districts de Rutsiro et Karongi, aux soins de santé grâce au développement des mutuelles de santé. 2) Développer l engagement et la participation communautaire à tous les niveaux du système de santé (demande) dans les Districts de Karongi et Rutsiro 1.1 Appui à la mise en place d un système de surveillance des risques de déficits et de contrôle/suivi des certains indicateurs de performances des mutuelles de santé 1.2 Appui à la prise en charge des indigents 1.3 Appui au développement/fourniture d outils de gestion et le renforcement des compétences des responsables des mutuelles de santé. 2.1 Appui à la participation des communautés dans la gestion et la gouvernance du système de santé 2.2 Appui à la sensibilisation (IEC) de la population aux problèmes de santé et le plaidoyer auprès des leaders 2.3 Appui aux animateurs de santé à jouer leurs rôles au sein de leur communauté 2.4 Appui à l'éducation sanitaire dans les écoles 3) Renforcer la disponibilité et la qualité des soins préventifs et curatifs (offre) dans les Districts de Karongi et Rutsiro. 3.1 Appui budgétaire aux Formations Sanitaires et Unités de santé 3.2 Appui à la prise en charge des maladies et conditions prioritaires (PCIME et santé de la reproduction) 3.3 Appui à la mise en place de l'approche contractuelle 3.4 Appui à la gestion et le renforcement des compétences des ressources humaines (aspects cliniques). 3.5 Appui à l'amélioration du service de référence (PCA, Ambulances) 3.6 Appui à l'amélioration des conditions d'hygiène dans les Formations sanitaires (eau potable et assainissement) 4) Améliorer les capacités de gestion des différents acteurs du système de santé dans les Districts de Karongi et Rutsiro. 4.1 Appui à la planification et la gestion décentralisée des activités et des budgets 4.2 Appui à la gestion des ressources physiques ainsi que le développement et le renforcement du système d'information sanitaire 4.3 Appuie à la formation continue du personnel (Fosa, USF) dans la planification et la gestion des ressources 7

8 Objectifs Spécifiques (suite) 5) Renforcer la collaboration et la coordination entre les différents acteurs (bailleurs, structures administratives et sanitaires décentralisées) du système de santé des Districts de Rutsiro et Karongi. 6) Contribuer au développement de synergies nationales et régionales dans le domaine de la santé. Les appuis du programme (suite) 5.1 Appui à la coordination des bailleurs du secteur santé, à travers des réunions de planification et de coordination, avec un rôle central et une présence effective du représentant du Ministère de la Santé 5.2 Appui à la coordination des interventions des structures décentralisées de la santé (autorités des districts, secteurs, cellules, USF, HD, CS) 6.1 Appui au développement de synergies nationales et régionales dans le domaine de la santé 7) Entamer le désengagement progressif du programme et adapter ses modalités d intervention à l évolution de l approche sectorielle de la santé au Rwanda 7.1 Appui à l'élaboration et à la mise en œuvre d'un plan de désengagement 8

9 III- Budget du programme sur la Période Description Objectif 1 Objectif 2 Objectif 3 Objectif 4 Objectif 5 Objectif 6 Objectif 7 Répartition budget Global phase 4: Renforcer, de façon durable, l accès du plus grand nombre des habitants des districts de Karongi et Rutsiro, aux soins de santé grâce au développement des mutuelles de santé. Développer l engagement et la participation communautaire à tous les niveaux du système de santé (demande) dans les districts de Karongi et Rutsiro. Renforcer la disponibilité et la qualité des soins préventifs et curatifs dans les districts de Karongi et Rutsiro. Améliorer les capacités en matière de gestion des différents acteurs du système de santé dans les districts de Karongi et Rutsiro. Renforcer la collaboration et la coordination entre les différents acteurs (bailleurs, structures décentralisées) du système de santé des Districts de Karongi et Rutsiro. Contribuer au développement de synergies régionales dans le domaine de la santé. Entamer le désengagement progressif du programme et adapter ses modalités d intervention à l évolution de l approche sectorielle de la santé au Rwanda Montant en CHF % 362'463 9% 265'958 7% 1'020'774 25% 468'594 12% 227'964 6% 88'653 2% 98'785 2% Assistance technique expatriée 457'200 11% Bureau d'appui Fonctionnement (personnel local, fonctionnement) & Experts locaux 644'590 16% Frais d exécution par l Institut Tropical Suisse 415'272 10% Budget Total (arrondi) 4'050' % 9

Swiss Centre for International Health Les mutuelles de santé dans les districts de Karongi et de Rutsiro au Rwanda

Swiss Centre for International Health Les mutuelles de santé dans les districts de Karongi et de Rutsiro au Rwanda Swiss Centre for International Health Les mutuelles de santé dans les districts de Karongi et de Rutsiro au Rwanda Capitalisation des expériences du Programme de Renforcement de la Santé Publique de la

Plus en détail

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet

Plus en détail

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES Objectifs clés CSRP 1 Actions préalables en gras CSRP II Déclencheurs en gras CSRP III Déclencheurs en gras CSRP IV Résultats de moyen terme/indicateurs Global :

Plus en détail

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base EVALUATION FINALE MLI/016 Programme d Appui à la Santé de Base FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Mali Programme d Appui à la Santé de Base PASAB MLI/016 Version

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ

LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ LES UCS AU COEUR DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ POURQUOI UNE RÉFORME? Améliorer l État de santé de la population Plus d Équité, Une meilleure couverture, Et La maîtrise des coûts! THÈMES PRIORITAIRES

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

Cadre logique du Programme National de Promotion des Mutuelles de Santé 2009-2010

Cadre logique du Programme National de Promotion des Mutuelles de Santé 2009-2010 1 Cadre logique du Programme National de Promotion des Mutuelles de Santé 2009-2010 Objectif global : Le Programme National de Promotion des Mutuelles de Santé contribue effectivement à la mise en place

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ Collaboration DIM Contrôle de Gestion Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ 2 Définition du contrôle de gestion Définition du répertoire national des métiers de la Fonction Publique Hospitalière:

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE. Le samedi 10 Décembre 2011 à Rabat

FORMATION TECHNIQUE. Le samedi 10 Décembre 2011 à Rabat FORMATION TECHNIQUE «Système informatisé de gestion et de suivi-évaluation des projets et programmes basé sur les approches Genre, droit et participation» Le samedi 10 Décembre 2011 à Rabat Tél. : 0537

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Programme des Nations Unies pour le Développement MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES

Plus en détail

ATELIER APPRECIATION

ATELIER APPRECIATION ATELIER APPRECIATION COMPTE-RENDU DE LA SESSION DU 22/03/2012: «SECTEUR SANTE» RAPPORTEUR : Dr. René PARE CTB, Agence belge de développement 1/7 POINTS DEBATTUS Les points suivants ont été débattus lors

Plus en détail

LE MINISTRE. Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig)

LE MINISTRE. Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig) ORGANIGRAMME DIRECTION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE LE MINISTRE Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig) Division Renforcement des capacités

Plus en détail

Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda

Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda Note sur l extension de la couverture d assurance maladie au Rwanda Alexandra Panis, BIT / STEP. Kigali, Janvier 2008 1) Contexte historique des mutuelles de santé au Rwanda En 1999, le gouvernement rwandais

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2)

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Unité de Coordination Centrale (UCC) Direction Générale du Financement, des Investissements et des Organismes Professionnels Ministère de l

Plus en détail

PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT)

PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT) PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT) DIVISION / DEPARTEMENT / LOCATION: International / HECA / DRC / Bukavu SALAIRE: Cfr barème FAMILLE

Plus en détail

Présentation des 6 projets financés sur le FED via le PESCC

Présentation des 6 projets financés sur le FED via le PESCC Présentation des 6 projets financés sur le FED via le PESCC 6projets financés couvrant 7 régions pour un montant total 106 594 738 MRO dont 95 588 077MRO sur contribution FED. Un projet mis en œuvre par

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

Stratégie programme bi-pluriannuel 2008-2010/2011-2016 Province du Sud-Kivu - Province de Hainaut programme de coopération décentralisée

Stratégie programme bi-pluriannuel 2008-2010/2011-2016 Province du Sud-Kivu - Province de Hainaut programme de coopération décentralisée Stratégie programme bi-pluriannuel 2008-2010/2011-2016 Province du Sud-Kivu - Province de Hainaut programme de coopération décentralisée Programme de renforcement des pouvoirs publics et acteurs de santé

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie

L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie L assurance maladie communautaire comme voie vers la couverture maladie universelle: les leçons de l Éthiopie Hailu Zelelew 28 avril 2015 Port-au-Prince Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRAMME CONJOINT MARADI Niger RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 Janvier

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda!"#$%&'()*"#+," &-).!!/&01&23425,)&6778 Données générales du pays Contexte historique des mutuelles

Plus en détail

PROJET D APPUI A L AUTO-PROMOTION DES DISTRICT DE BIRENGA, PROVINCE DE KIBUNGO.

PROJET D APPUI A L AUTO-PROMOTION DES DISTRICT DE BIRENGA, PROVINCE DE KIBUNGO. PHASE II. PROJET D APPUI A L AUTO-PROMOTION DES ENFANTS CHEFS DES MENAGES, DISTRICT DE BIRENGA, PROVINCE DE KIBUNGO. Juillet 2003- Juin 2004 Financement : Croix-Rouge Britannique. Karamagapenabir03 Révision

Plus en détail

MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE

MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE MEMORANDUM MEMORANDUM POSITIONNEMENT DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE SENEGALAISE SUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE Novembre 2013 1. CONTEXTE DU MEMORANDUM Le Sénégal, à l image des pays de la

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED EUROPAID/119860/C/SV/multi Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED LOT N 8 DEMANDE N 2009/201619/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M.

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. Plan de présentation Contexte Objectifs Plan de développement d des RHS Étapes du processus

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE»

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE» Contact et information Cesar Goudon Initiatives Conseil International (ICI) 40 avenue Kwame Nkrumah 01 BP 6490 Ouagadougou 01 Burkina Faso, Tél : 00226 50310553/50310580 cesar.goudon@ici-partenaire-entreprises.com

Plus en détail

Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda

Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda H* D* P* asbl HEALTH, DEVELOPMENT & PERFORMANCE Stratégies pour la mise en place des tarifs dans les Fosas - Rwanda Habineza Christian HDP 14/02/2011 Plan Historique : PBF au Rwanda Organisation des fosas

Plus en détail

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle Projet d Appui Institutionnel

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales Direction de la Coopération Décentralisée Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE»

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE» Formation, organisation, appui-conseil, évaluation, diagnostic, facilitations diverses en microfinance Partenaire agréé du CGAP pour le renforcement des capacités en Afrique francophone Yaoundé, le 06

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Mission d appui au développement de la

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi *********** Ministère de l Intérieur *********** DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL Présentation : Capitaine

Plus en détail

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population Juin 2014 Volume 13, numéro 4 La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti Dans ce numéro Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population - Mise en œuvre de la Politique

Plus en détail

Statuts de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL)

Statuts de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL) 1 Statuts de l Association Régionale pour le Développement Economique Local (ARDEL) Contexte Le problème de réduction de la pauvreté est au centre des préoccupations du gouvernement de la République de

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Burundi Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Organisation : Ministère de l'intérieur et de la Sécurite Publique

Plus en détail

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Titre de l'initiative : Appui à la mise en œuvre du plan d action de la stratégie nationale de développement

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT»

THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES DANS LES PLANS NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE DÉVELOPPEMENT» ATELIER UNION AFRICAINE / COMMUNAUTÉS ECONOMIQUE RÉGIONALES SUR LE COMMERCE DES SERVICES EN COLLABORATION AVEC JEICP ET LA BAD 29-30 MARS 2012, LUSAKA (ZAMBIE) THÈME: «INTÉGRATION DU COMMERCE DES SERVICES

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

EVALUATION A MIS PARCOURS DE MISE EN ŒUVRE Termes de Référence

EVALUATION A MIS PARCOURS DE MISE EN ŒUVRE Termes de Référence page 1/6 Action de renforcement du système sanitaire par un financement basé sur la performance dans 7 pays (le Rwanda, la Zambie, le Burundi, la Tanzanie, la République Démocratique du Congo, le Cameroun

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI)

TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI) TERMES DE REFERENCE Consolidation du programme régional Risques Naturels de la Commission de l Océan Indien (COI) 1) Contexte général La phase I du projet Risques Naturels (RN-COI) a été financée par l

Plus en détail

: Médecins du Monde Belgique (MdM BE) : Coordinateur/trice du programme en Santé Sexuelle et Reproductive. : 12 mois. : 1 er janvier 2015

: Médecins du Monde Belgique (MdM BE) : Coordinateur/trice du programme en Santé Sexuelle et Reproductive. : 12 mois. : 1 er janvier 2015 Descriptif de poste : Coordinateur de projet en santé reproductive HAÏTI (h/f) ORGANISATION TITRE DU POSTE LOCALISATION DU POSTE DUREE DU POSTE DATE D ENTREE EN FONCTION : Médecins du Monde Belgique (MdM

Plus en détail

Une proposition de partenariat pour l éducation primaire

Une proposition de partenariat pour l éducation primaire Une proposition de partenariat pour l éducation primaire Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la communauté internationale poursuivent un objectif commun pour la stabilité et le développement

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4)

Format de rapport pour la notation finale (REF. 4) Processus 1 : Rassembler les parties prenantes autour d'un même espace Donner une note à chaque étape : 0 (ne s'applique pas), 1 (lancé), 2 (en cours), 3 (presque terminé), 4 (terminé) ÉTAPE 1. Choisir

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

EVALUATION FINALE SEN/024. Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle

EVALUATION FINALE SEN/024. Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle EVALUATION FINALE SEN/024 Programme d Appui à la Mise en Œuvre de la Réforme de l Enseignement technique et Formation professionnelle FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

MINISTERE DE L EAU --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ---------------

MINISTERE DE L EAU --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION --------------- MINISTERE DE L EAU SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TERME DE REFERENCE SUR L APPUI ET L ASSISTANCE TECHNIQUE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET BASE DE DONNEES

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère: Santé Publique et lutte contre le SIDA Agence nationale d exécution : Cellule Technique Nationale FBP Accès financier aux soins de santé pour la couverture universelle

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Le Projet Santé Dar Naïm : Une expérience de protection sociale en santé à Nouakchott, R. I. Mauritanie Bâ Abdoulaye Samba Informations générales Zone d intervention La Commune de Dar Naïm est nouvelle

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012 Fòk pèp la jwenn! Les modèles de contractualisation relative à la gestion des maternités: Achats de services Atelier national de santé de la reproduction/ planification familiale, 12-14 décembre 2012 Plan

Plus en détail

L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET

L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET Conclusiones INDEX DE LA PRESENTATION 1ere PARTIE Le programme MdM et la politique nationale namibienne MTP III - COMMENT RÉALISER LES OBJECTIFS DU MTP III COMMENT ILS

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

CAFÉ GENRE N 2 Planification et Budgétisation Sensible au Genre : partage des expériences Cameroun Mali Sénégal

CAFÉ GENRE N 2 Planification et Budgétisation Sensible au Genre : partage des expériences Cameroun Mali Sénégal Mali Sénégal CAFÉ GENRE N 2 Planification et Budgétisation Sensible au Genre : partage des expériences Mali Sénégal SALLE DE CONFÉRENCE, ONU FEMMES, YAOUNDÉ JEUDI 24 AVRIL 2014 À 14H30 Invités : - Monsieur

Plus en détail

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement 7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement Session 3 Thème : Mettre le contexte au centre de l action : opérationaliser une approche sensible à la fragilité Sous-thème : «Prise

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base

Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base Conception et Evaluation des Projets de Développement Andrews University Internationale Development Program 24-30 Juillet 2013 ACCRA Aloysius John Paris,

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

Docteur Georges VAN CANG Nathalie ZANDECKI

Docteur Georges VAN CANG Nathalie ZANDECKI Hôpital Vincent Van Gogh : 1ère institution hospitalière belge certifiée ISO 9001/2000 Quels défis, quelle valeur ajoutée pour l institution et les patients? Docteur Georges VAN CANG, Directeur médical

Plus en détail

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé

Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Code de pratique mondial de l OMS pour le recrutement international des personnels de santé Réunion du réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA Libreville Gabon, 2-3 octobre 2012 Plan de la présentation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Elaboration d un manuel des procédures

Plus en détail

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine ("Fonds Bêkou")

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine (Fonds Bêkou) Ref. Ares(2015)2852973-07/07/2015 COMMISSION EUROPÉENNE Formulaire de description de poste Version descriptive du poste (Active) Poste no. Titulaire du poste Nom Profil du poste Position du poste AGENT

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

Booster la gouvernance de la santé publique

Booster la gouvernance de la santé publique Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) La gouvernance de la santé influence le droit à la santé en son fondement et sa finalité. Tel que défini dans l article 12

Plus en détail

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information.

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information. Plan d intervention d urgence en cas d attaque contre les systèmes d information ou de faille technique des systèmes d information «PIU Cyber» (version publique) Ministère d État Ministère de l Économie

Plus en détail

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior)

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior) 1.1.1 Experts principaux Ces termes de référence définissent les profils requis pour les experts principaux. Le soumissionnaire doit fournir une déclaration d'exclusivité et de disponibilité pour les experts

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Exploiter l'expérience du secteur privé pour améliorer la gestion de la chaîne d approvisionnement au sein du. Ministère de la Santé

Exploiter l'expérience du secteur privé pour améliorer la gestion de la chaîne d approvisionnement au sein du. Ministère de la Santé Ministère de la Santé République d'indonésie Exploiter l'expérience du secteur privé pour améliorer la gestion de la chaîne d approvisionnement au sein du Ministère de la Santé Dr. H.M. Subuh, Ministère

Plus en détail