Fatima Chakiri. Mon jardin d amour. Recueil de poésies

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fatima Chakiri. Mon jardin d amour. Recueil de poésies"

Transcription

1 Fatima Chakiri Mon jardin d amour Recueil de poésies 2

2 2

3 Je t écris cette lettre Je t écris avec ma plume de douceur, une lettre d amour mon bel amour, en te disant de tout mon cœur À quel point je t aime mon trésor. A quel point ma vie n a plus de sens ni d importance, loin de la chaleur de ton corps et sa douceur. Quand tu me serres tellement fort tout en pudeur, je me sens une autre, dans un autre univers, à cet instant je ferme mes yeux en savourant ce moment merveilleux, entre tes bras, contre ton corps en chaleur qui me réchauffe le cœur tout en douceur. Je t écris en disant combien je t aime et notre amour ne restera pas le même, parce que jour âpres jour il grandit, il attend que nos corps se réunissent 2 3

4 Je t imagine Quand tu me manques et tu es loin de moi. Je reste assise, je ferme mes yeux je pense à tous ses moments entre tes bras en t imaginant à mes côtés, juste près de moi. J ai besoin de ta main et ta tendresse qui me réchauffe le cœur tout en douceur en m effaçant ce petit bout de tristesse que j avais depuis ton départ mon amour. Tu es mon seul remède contre la mélancolie ma joie et mon bonheur dans cette vie. Mon amour envers toi est pour toujours c est une promesse que je t ai donnée au premier jour. 24

5 Mon amour Elmehdi À toi, la personne la plus précieuse, qui m a rendu tellement heureuse. Je t écris ces quelques lignes d un amour sincère, en te disant à quel point je t aime et j en suis fière. Tu es la seule personne qui hante mes nuits, qui occupe chacune de mes pensées. Tu es celui que j ai toujours désiré, le seul de tout mon cœur que j apprécie, Quand tu n es pas là, je n arrive pas à sourire, je ressens un vide que je n arrive pas à remplir Alors, je ferme les yeux en pensant à toi Elmehdi, en t imaginant à mes côtés jours et nuits Je te dis juste un grand Merci, de faire une partie de ma vie Elmehdi. Je t aimerai pour toujours et à l infini, pour longtemps et même à l éternité, c est une promesse que je te donne, à toi, qu avec ton amour tu m emprisonnes, Je t aimerai jusqu à mon dernier souffle de ton amour Elmehdi, tu m as rendu folle. 2 5

6 Ma raison de sourire Comme je suis esclave de ton amour et la chaleur de ton corps et sa douceur, Saches qu à toi seul, j appartienne, j aimerais que tu restes le mien, à moi-même. Mon cœur ne bat que pour toi, rien qu en pensant à ton sourire mon roi. Tu es mon petit bout de lumière, qui m en sort de la tristesse et de l enfer. Je t aime et c est pour toujours, tout en douceur Comment pourrais-je vivre sans ton amour qui est devenu la raison de mon sourire et mon bonheur? Cet amour qui m emmène dans un univers loin des douleurs. 26

7 Notre bougie d amour Je me demande si un jour mon bel amour, si tes sentiments envers moi seront pour toujours, si tu resteras fidèle et le même tout en douceur et si un jour tu seras la raison de mes pleurs? Je sais que tu m aimes comme je t aime, que tu me restes fidèle malgré les peines. Je te connais mieux que personne, tu es mon atout et mon unique homme, mais j ai peur en me réveillant un jour me voir entre les bras d un autre sous le reflet de ton image d un double visage, Seras-tu bien un autre au double visage? Tourneras-tu un jour ma page? Rassure-moi que tu me resteras fidèle Le même homme du premier jour, mon idole. Promets-moi juste que tu m aimeras pour toujours que tu n éteindras pas la bougie de notre amour, cette bougie que tu as rallumée au premier jour sous les draps parfumés de notre amour. 2 7

8 Tu es mon homme Tu es mon premier amour et mon dernier, ma plus belle histoire d amour et ma fierté. Tu es mon seul remède contre la douleur, ma joie, mon bonheur dans la vie en vérité. Rien au monde ne me changera contre toi, tu es mon unique amour et mon plus beau roi. Je t aime énormément et plus que tout, là où j y vais, je te vois partout. Tu es l homme qui a pu me rendre heureuse, malgré les larmes d hier amères tu as pu me relever. Devant Dieu, je suis devenu ta femme et ton épouse, notre unique rêve que tu as pu enfin réaliser. 28

9 Si tu veux de moi Si tu veux de moi et de mon amour, sentir mon corps et sa chaleur, montre-moi ton amour sincère, loin des promesses amères. Fais de moi une reine. Fais-moi vivre loin des peines, une simple histoire magique ou juste magnifique. Montre-moi a quel point tu m aimes, si avec le temps tu resteras le même, cet homme qui fera battre mon cœur de toute sa puissance et toute sa pudeur. Donne-moi juste une promesse, que tu m aimeras sans cesse malgré la distance et ses peines, que notre amour restera le même. 2 9

10 Te sentir Ce que je souhaite pour cet instant, c est d être à tes cotés rien qu un moment. Te sentir si proche de moi et de mon corps, qui a besoin de ta chaleur et de ton réconfort. J aimerais qu on se donne une autre chance, pour mieux avancer loin des souffrances, pour qu on crée une nouvelle histoire, rien que nous deux sous le parfum de l espoir. J en veux encore ressentir la douceur de tes mains, qui me protègent de mes ennemies du lendemain. Je veux sentir toujours cette merveilleuse sensation, de tes douces mains sur mon corps jusqu à la satisfaction 210

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne Julien Marion Amel Lycéens en Ile-de-France Scientifiques Élena formulatrice en cosmétique Pascale responsable marketing Julie astrophysicienne Marc créateur d'entreprise Nicolas ingénieur en gestion des

Plus en détail

1 Thessaloniciens 2.13-3.5. Tenir, mais comment? Nous ne sommes pas les seuls minoritaires, mais minoritaires nous le sommes.

1 Thessaloniciens 2.13-3.5. Tenir, mais comment? Nous ne sommes pas les seuls minoritaires, mais minoritaires nous le sommes. 1Thess2b FMT 150809.doc 1 Introduction 1 Thessaloniciens 2.13-3.5 Tenir, mais comment? En France, nous sommes habitués : les chrétiens sont minoritaires, et les chrétiens évangéliques très minoritaires.

Plus en détail

Croque la vie à pleines dents L Histoire de Léo le lion. Maternelle et 1 re année

Croque la vie à pleines dents L Histoire de Léo le lion. Maternelle et 1 re année Croque la vie à pleines dents L Histoire de Léo le lion Maternelle et 1 re année Pourquoi avons-nous besoin de nos dents? Pour manger: Pour mâcher notre nourriture,c est évident! Peux-tu manger une pomme,

Plus en détail

Thierry Grootaers. Kaléidoscope 05.09 12.10.2013 # 6. Galerie Nadine Feront

Thierry Grootaers. Kaléidoscope 05.09 12.10.2013 # 6. Galerie Nadine Feront Thierry Grootaers # 6 05.09 12.10.2013 Kaléidoscope Galerie Nadine Feront Thierry Grootaers # 6 Kaléidoscope 4 5 Introduction Par Hadelin Feront, Curateur de la Galerie Peut-on habiter une image? Ou plutôt,

Plus en détail

Suzanne Noël, journal d'une pionnière de la chirurgie esthétique

Suzanne Noël, journal d'une pionnière de la chirurgie esthétique Dossier La beauté Suzanne Noël, journal d'une pionnière de la chirurgie esthétique Yasmine Youssi Publié le 04/01/2015. Télérama n 3389-3390 Le docteur Suzanne Noël dans les années 1920. Photo: Bibliothèque

Plus en détail

Éternelle genèse. Jacques Neefs

Éternelle genèse. Jacques Neefs Jacques Neefs Éternelle genèse «Je vois que je ne peux compter que sur une seule ressource : la création perpétuelle qui sort de mon encrier!» Balzac, à Madame Hanska 1. Hugo célébra, lors des funérailles

Plus en détail

ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT

ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT Ministère des Affaires étrangères et européennes ALLONS Z À LA CAMPAGNE KENT Des clips pour apprendre n 12 : Ils chantent la France Réalisation : Michel Boiron et Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction : Murielle

Plus en détail

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014

Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Médecine de l éducation nationale : féminine donc dominée? Agnès Gindt-Ducros agnes.ducros@ehesp.fr EHESP MD,PhD Lyon, 2 September 2014 Recherche sociologique sur le groupe professionnel des médecins de

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant

Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Innovation pour l apprenant, innovation pour l enseignant Sophie Bailly, Emmanuelle Carette Crapel, université de Nancy 2, France Résumé Dans le cadre de la formation en FLE offerte par le Defle (département

Plus en détail

Des Glycines au Parc. ou le Parc retrouvé. 1 Des Glycines au Parc, ou le Parc retrouvé

Des Glycines au Parc. ou le Parc retrouvé. 1 Des Glycines au Parc, ou le Parc retrouvé 1 Des Glycines au Parc, ou le Parc retrouvé Des Glycines au Parc ou le Parc retrouvé Août 1906 Voilà près d un an que sa mère est morte, la tristesse demeure infinie Il va quitter l appartement du 45 rue

Plus en détail

solution climatique optimale

solution climatique optimale PME, bureaux et non-résidentiel magasins de détail Nous trouvons toujours la solution climatique optimale secteur des soins, secteur public et écoles industrie et horticulture hôtellerie, loisirs et wellness

Plus en détail

Le sanctuaire de Saint-Paul et le troisième degré d humilité

Le sanctuaire de Saint-Paul et le troisième degré d humilité Collectanea Cisterciensia 74 (2012) 133-145 Edmund POWER, osb C Le sanctuaire de Saint-Paul et le troisième degré d humilité et article comporte deux parties : tout d abord, un bref exposé décrivant la

Plus en détail

Pour informations ultérieures visiter notre Site Web: www.a-light-against-human-trafficking.info

Pour informations ultérieures visiter notre Site Web: www.a-light-against-human-trafficking.info Pour informations ultérieures visiter notre Site Web: www.a-light-against-human-trafficking.info Chant d entrée Guide : Commençons cette veillée de prière en écoutant le témoignage d une de nos sœurs victime

Plus en détail

Des cadeaux beauté par milliers

Des cadeaux beauté par milliers Des cadeaux beauté par milliers Noël commence à marquer de son empreinte les vitrines des commerces ainsi que les avenues. Les sapins reprennent du service, les rennes affûtent leurs sabots. Toutelaculture.com

Plus en détail

«Rendez-nous notre argent» : contre l énergie chère et les taxes injustes

«Rendez-nous notre argent» : contre l énergie chère et les taxes injustes BELGIQUE «Rendez-nous notre argent» : contre l énergie chère et les taxes injustes DAMIEN ROBERT 6 SOLIDAIRE FÉVRIER 2016 «C est de l enfer des pauvres qu est fait le paradis des riches», écrivait Victor

Plus en détail

L E A D E R S H I P. Quels sont les éléments qui font qu un individu est un leader? La première caractéristique est qu ils sont suivis!

L E A D E R S H I P. Quels sont les éléments qui font qu un individu est un leader? La première caractéristique est qu ils sont suivis! L E A D E R S H I P MANAG EM EN T E T GESTI O N DES ORGANIS ATIO NS Julien VIDA julien.vida@me.com http://julien-vida.fr mai 2012 Que ce soit en associatif, communautaire ou en entreprise, pour fonctionner,

Plus en détail

Jeudi 2 avril 2015. Discours de Patrick LABAUNE Président du Conseil départemental Député de la Drôme

Jeudi 2 avril 2015. Discours de Patrick LABAUNE Président du Conseil départemental Député de la Drôme Jeudi 2 avril 2015 Discours de Patrick LABAUNE Président du Conseil départemental Député de la Drôme Mesdames, Messieurs les Conseillers départementaux, Chers collègues, Permettez-moi, en votre nom de

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

Messieurs les Cardinaux, Excellences, Madame l Ambassadrice, Monsieur l Ambassadeur, Messeigneurs, Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Messieurs les Cardinaux, Excellences, Madame l Ambassadrice, Monsieur l Ambassadeur, Messeigneurs, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Messieurs les Cardinaux, Excellences, Madame l Ambassadrice, Monsieur l Ambassadeur, Messeigneurs, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Nous voilà donc réunis à la Villa Bonaparte pour la traditionnelle cérémonie

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 20 janvier 2009 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme Licence 5 ème

Plus en détail

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?*

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Primary 2001;1:729 733 Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Les nombreuses modalités d exercice et les innovations que la médecine générale connaît aujourd hui incitent à réfléchir sur sa

Plus en détail

À la verticale de l'été - livre android, PDF, Mac, iphone, EPUB, Windows, tablet télécharger livre (Frans) lire gratuitement

À la verticale de l'été - livre android, PDF, Mac, iphone, EPUB, Windows, tablet télécharger livre (Frans) lire gratuitement Après de longues années sans nouvelles de son premier amour, Lénie le retrouve sur Internet. Les deux protagonistes, dont les retrouvailles apparaissent comme une évidence, feront renaître l histoire de

Plus en détail

Association ARIANA Opération MIX ART

Association ARIANA Opération MIX ART Association ARIANA Opération MIX ART ATELIER PEDAGOGIQUE Du Louvre au street-art, bâtir une saison pédagogique avec un partenaire artistique institutionnel CNAM, le 27 novembre 2013 L opération MIX ART

Plus en détail

Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2

Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Partie I Partie I > Séquence 1 > Plan 1 Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Robe Gros plan - très courte profondeur de champ Léger panoramique sur pied Lumière rasante sur le sujet - contrastes forts 6 s Gros

Plus en détail

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants

La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants LES FICHES du LES FICHES HORS-SÉRIE du De 7 à 14 ans LES FICHES du N 47H www.playbacpresse.fr La République Française et ses valeurs expliquées aux enfants Des attaques terroristes en France (7-9 janvier

Plus en détail

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé!

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! Idéalement, 1 COMBIEN D HEURES MAXIMUM/SEMAINE un jeune doit-il consacrer à son emploi? 15 heures maximum par semaine. Attention : effectuer

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du vendredi 17 septembre 2010 Classe de CE1 Melle EBENER

Compte rendu de la réunion du vendredi 17 septembre 2010 Classe de CE1 Melle EBENER Compte rendu de la réunion du vendredi 17 septembre 2010 Classe de CE1 Melle EBENER Présentations: C'est ma deuxième rentrée à GONFARON et en CE1. Avant cela j'ai eu une classe de CE2, une de CM2, deux

Plus en détail

Comprendre la jeunesse d aujourd hui

Comprendre la jeunesse d aujourd hui Comprendre la jeunesse d aujourd hui 1 Comprendre la jeunesse d aujourd hui Guy Bajoit 1 Être jeune aujourd hui, c est beaucoup plus difficile que de l avoir été il y a trente ou quarante ans. La raison

Plus en détail

Smit Transformator Service

Smit Transformator Service Smit Transformator Service Smit Transformatoren B.V. Smit Transformatoren B.V. Bénéfi ciant d une grande expérience et de collaborateurs très compétents et motivés, Smit Transformatoren est une entreprise

Plus en détail

Les Idées de Léon Walras sur la Nature Humaine

Les Idées de Léon Walras sur la Nature Humaine 99 Les Idées de Léon Walras sur la Nature Humaine Donald A. Walker * Introduction Les grands traits et beaucoup de détails sur les idées de Léon Walras à propos de la nature humaine ont été discutés à

Plus en détail

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres

POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970. Natation Laval. École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 6102 lirva erttelofni mon club POUR LA PASSION DU DÉVELOPPEMENT DE SOI! Depuis 1970 École de natation - Club compétitif - Club des maîtres 3 orémun Natation Laval PLEIN FEUX SUR LE NAGE-O-THON Le vendredi

Plus en détail

Albert Dupontel dans le taxi de Jérôme Colin : L interview intégrale

Albert Dupontel dans le taxi de Jérôme Colin : L interview intégrale Albert Dupontel dans le taxi de Jérôme Colin : L interview intégrale L infobésité, l obésité de l information! ALBERT DUPONTEL : Bonjour. C est possible d aller à la RTBF svp. JÉRÔME COLIN : C est très

Plus en détail

Pensez à offrir des chèques cadeaux Possibilité de dîners- spectacles pour les C.E.

Pensez à offrir des chèques cadeaux Possibilité de dîners- spectacles pour les C.E. Adresse : 58 bis, Avenue Charles Dupuy 43700 Brives-Charensac Téléphone : 04.71.02.80.80 Site : www.smart-cabaret.com Messagerie : lesmartcabaret@gmail.com http://www.facebook.com/lesmartcabaret Laissez-nous

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

Et si des objets se comportaient comme des êtres humains et commençaient à se détester pour quelques légères différences?

Et si des objets se comportaient comme des êtres humains et commençaient à se détester pour quelques légères différences? LA PINCE EST AU CENTRE DE L'UNIVERS Et si des objets se comportaient comme des êtres humains et commençaient à se détester pour quelques légères différences? «Très original» (Arantxa) «Je ne pensais pas

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

SOMMAIRE. Consignes de sécurité 2 Spécifications de l appareil 3 Tableau de référence.4 Utilisation..5 Remplacement des piles..11

SOMMAIRE. Consignes de sécurité 2 Spécifications de l appareil 3 Tableau de référence.4 Utilisation..5 Remplacement des piles..11 Vous venez d acheter un produit électroménager Casino et nous vous remercions de votre confiance. Nous espérons que ce produit répondra à vos attentes et facilitera votre quotidien. La marque Casino met

Plus en détail

Pages 6 et 7 Pas le temps? Sachez vous arrêter PORTRAIT. Ils investissent pour soutenir

Pages 6 et 7 Pas le temps? Sachez vous arrêter PORTRAIT. Ils investissent pour soutenir n 1 Le journal de la paroisse Saint-Jacques-en-Gâtine Mars 2015 38 600 Chemin faisant Pages 2 et 3 Une journée à Parthenay pour rencontrer des migrants Pages 4 et 5 Jeunes et paroissiens de Saint-Jacques

Plus en détail

Le petit Nicolas. Sempé Goscinny. Fiche de lecture. Étude des personnages :

Le petit Nicolas. Sempé Goscinny. Fiche de lecture. Étude des personnages : Le petit Nicolas Sempé Goscinny Fiche de lecture Étude des personnages : Le petit Nicolas : Le petit Nicolas est un jeune garçon de sept ou huit ans, qui vit avec ses deux parents dans une petite maison.

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples receveurs L accueil d embryons Sommaire Du couple donneur au couple receveur 3 L accompagnement médical et l encadrement juridique de

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40 Agreste Picardie - - n 42 Agreste n 42 - juillet 2012 Picardie Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés Même s ils sont moins nombreux qu en 2000, les jeunes agriculteurs de moins

Plus en détail

150 e anniversaire de la bataille de Camerone

150 e anniversaire de la bataille de Camerone 150 e anniversaire de la bataille de Camerone «Légionnaire, qui es-tu?» 1. Présentation des manifestations page 1 2. Qui sont les contributeurs? page 2 3. Sites Internet page 5 4. Illustrations page 6

Plus en détail

infos office n 8 Bachelet s éclaire de vives couleurs Dans ce n o... > Diagnostic de performance énergétique : pour qui? pour quoi? p.

infos office n 8 Bachelet s éclaire de vives couleurs Dans ce n o... > Diagnostic de performance énergétique : pour qui? pour quoi? p. Dans ce n o... > Diagnostic de performance énergétique : pour qui? pour quoi? p.4 > Saint-Ouen HLM forme des futurs gardiens p.7 > Portrait de Nora Belaïdi p.8 office n 8 OCTOBRE DÉCEMBRE 2009 infos Bachelet

Plus en détail

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL April 2007 LE TRAVAIL À quel âge est-ce que je peux travailler? Si tu as moins de 16 ans, tu as besoin d un Permis de travail pour enfant pour pouvoir travailler. (Ceci

Plus en détail

L incertain. Plan. Agir dans l incertitude. Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance.

L incertain. Plan. Agir dans l incertitude. Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance. L incertain 1 Plan Agir dans l incertain; Probabilités; Distributions de probabilités jointes; Indépendance. 2 Agir dans l incertitude Les approches logiques que l on a vues aux chapitres précédents permettent

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Mes dents. Sont longues comme des chansons. Les dents des renards sont grosses. Les dents de cochons

Mes dents. Sont longues comme des chansons. Les dents des renards sont grosses. Les dents de cochons Dent d écureuil, c est comme un œil. Dent de poney, c est un secret. Dent de requin, c est fait sans pain. Dent d Annaëlle, elle sont très belles. Dent de Trésor, ça brille comme de l or. Alexandra Mes

Plus en détail

l industrie à Orléans 1650-1950 laissez-vous conter Dis-moi, n as-tu pas observé, en te promenant dans cette ville,

l industrie à Orléans 1650-1950 laissez-vous conter Dis-moi, n as-tu pas observé, en te promenant dans cette ville, Dis-moi, n as-tu pas observé, en te promenant dans cette ville, que d entre les édifices dont elle est peuplée, les uns sont muets ; les autres parlent ; et d autres enfin, qui sont les plus rares, chantent?

Plus en détail

Ant onio Vivaldi L homme, son temps et sa musique

Ant onio Vivaldi L homme, son temps et sa musique Ant onio Vivaldi L homme, son temps et sa musique Ta bl e des ma tiè res La vie de Vivaldi 2 La vie à l é poque de Vi val di 9 La musique de Vivaldi 15 www.artsvivants.ca 1 La vie de Vivaldi Il y a depuis

Plus en détail

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

TENNIS DE TABLE Saison 2015/2016

TENNIS DE TABLE Saison 2015/2016 COMITE REGIONAL DU SPORT UNIVERSITAIRE ACADEMIE DE CRETEIL 38-40 Rue Saint Simon - 94000 CRETEIL Tél. : 01.48.99.64.00. - Email : crsucreteil@free.fr Site Internet : www.crsuidf.com TENNIS DE TABLE Saison

Plus en détail

JOUR DE FÊTE de Jacques TATI

JOUR DE FÊTE de Jacques TATI JOUR DE FÊTE de Jacques TATI FICHE TECHNIQUE Pays : France Durée : 1h20 Année : 1949 Genre : Comédie Scénario : Jacques TATI, Henri MARQUET, René WHEELER Décors : René MOULAERT Montage : Marcel MOREAU

Plus en détail

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie.

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. Lire l image Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. A. Le cadre L'image inscrit le réel dans un cadre plus ou moins souligné rectangulaire, carré, losangé, ovale, circulaire.

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Des artistes de Street Art se mobilisent

Des artistes de Street Art se mobilisent Des artistes de Street Art se mobilisent au cœur de 2 jours d actions de sensibilisation participative, les 16 et 17 octobre Paris, le 08 octobre 2015 En France, 5 personnes sur 100 souffrent de psoriasis

Plus en détail

Sur le waiter et le sommelier dans l Histoire de ma vie de Casanova

Sur le waiter et le sommelier dans l Histoire de ma vie de Casanova Sur le waiter et le sommelier dans l Histoire de ma vie de Casanova Takeshi Matsumura To cite this version: Takeshi Matsumura. Sur le waiter et le sommelier dans l Histoire de ma vie de Casanova. FRACAS,

Plus en détail

EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle?

EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle? EST-CE GRAVE DOCTEUR? Comment mesurer, suivre et évaluer une situation nutritionnelle? Quels indicateurs nous permettent-ils de juger de l état nutritionnel des individus? Les enfants indicateurs de la

Plus en détail

11. Mots invariables, participes présents, consonnes

11. Mots invariables, participes présents, consonnes 11. Mots invariables, participes présents, consonnes Mots invariables Par définition, les mots invariables sont invariables. Ils ne changent donc pas. Encore faut-il les connaître. Vite, souvent, comment,

Plus en détail

Scenari. La chaîne éditoriale libre. Structurer et publier textes, images et son. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6

Scenari. La chaîne éditoriale libre. Structurer et publier textes, images et son. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6 S t é p h a n e C r o z a t Scenari La chaîne éditoriale libre Structurer et publier textes, images et son Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6 Avant-propos Pourquoi cet ouvrage? Il existe deux

Plus en détail

THÈSE présentée par :

THÈSE présentée par : UNIVERSITÉ FRANÇOIS RABELAIS DE TOURS ÉCOLE DOCTORALE : SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIÉTÉ ÉQUIPE D ACCUEIL «HISTOIRE DES REPRÉSENTATIONS» (EA 2115) THÈSE présentée par : Raid Jabbar HABIB Soutenue le

Plus en détail

Connaître son poids naturel et l accepter

Connaître son poids naturel et l accepter Connaître son poids naturel et l accepter Elodie Liénard, Psychologies.com Mieux vivre sa vie Et si notre poids était aussi génétiquement déterminé que l est notre taille? Et si notre organisme régulait

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS Groupe VI Classe 1 2013 2015 FONDERIE D ART 8 MARS 2013 Conformément au référentiel de la classe, l examen comporte deux épreuves : une épreuve qualificative et une

Plus en détail

www.cpde.ch La société dans laquelle nous vivons se trouve à un tournant Programme 2010-2011

www.cpde.ch La société dans laquelle nous vivons se trouve à un tournant Programme 2010-2011 La société dans laquelle nous vivons se trouve à un tournant «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme»! Cette conclusion que l on tire des constats d Antoine Lavoisier, chimiste, philosophe

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

La gazette de l Ermitage

La gazette de l Ermitage La gazette de l Ermitage 1 2 SOMMAIRE Animations des deux derniers mois Repas Polonais 4-5 Après-midi avec les résidents de Champ St Père 6 Atelier «Gaufres» 7 Mélodia 4 à Longeville sur Vie 8 Décoration

Plus en détail

Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune

Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune Questions-réponses à propos de l impôt sur la fortune Pourquoi un impôt sur la fortune? Pour Elio Di Rupo, Président du PS, c est d abord une simple question de justice : «Quelqu un qui se lève tôt tous

Plus en détail

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans «J ai toujours cherché à intéresser mon équipe à l évolution de l entreprise» Videur de boîte de nuit, avant d intégrer la police, Olivier Couteau,

Plus en détail

Étude du récit : Noé et le déluge

Étude du récit : Noé et le déluge Étude du récit : Noé et le déluge Classe de sixième Recours au Récit (Textes : Genèse 7, 1-16 ; 17-24 ; 8, 1-12 ; 9, 1-17) Ancien Testament Le temps des Patriarches Noé et le Déluge Le récit est proposé

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE. du 6 mai 2011. Présidence de Monsieur Dominique Blanc

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE. du 6 mai 2011. Présidence de Monsieur Dominique Blanc PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL DE BUSSIGNY-PRÈS-LAUSANNE du 6 mai 2011 Présidence de Monsieur Dominique Blanc Présence de 53 conseillers Le président ouvre cette quatrième séance de la

Plus en détail

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013 Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital Point d avancement décembre 2013. Ambition et Enjeux Ambition : Elever l expérience du patient à l hôpital au même niveau

Plus en détail

vous présente LE CAHIER DES CHARGES clubs 2015

vous présente LE CAHIER DES CHARGES clubs 2015 Le vous présente LE CAHIER DES CHARGES clubs 2015 Qu est ce que le NATIONAL TENNIS CUP - La Phase qualificative : Epreuve reine du tennis amateur français, ce tournoi est devenu au fil de ses vingt-cinq

Plus en détail

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE SUR INTERNET

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE SUR INTERNET LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE SUR INTERNET INTERNET C EST QUOI? Internet = Web + messageries + autres protocoles Depuis son invention dans les années 90, le Web a beaucoup évolué : on est passé du web 1.0

Plus en détail

obligation de sécurité de résultat de l'employeur

obligation de sécurité de résultat de l'employeur obligation de sécurité de résultat de l'employeur Obligation de sécurité de résultat et sentiment d insécurité. Cass.soc, 6 octobre 2010, n 08-45.609 La Cour de cassation considère que le «sentiment d

Plus en détail

HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT

HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT HUIT CONSEILS POUR GÉRER LE CHANGEMENT Une entreprise qui veut assumer sa responsabilité sociétale doit inévitablement modifier un certain nombre d habitudes, de règles, de processus. Pour mener à bien

Plus en détail

Martine BOSC Avocate au Barreau de Grasse

Martine BOSC Avocate au Barreau de Grasse Certificats de spécialisation Droit des Personnes Droit Immobilier Martine BOSC Avocate au Barreau de Grasse Géraldine ASSADOURIAN Avocate au Barreau de Grasse D.E.A de Droit Immobilier assadourian@free.fr

Plus en détail

Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT

Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT Semaine 19 Contenu du cours : le système phonologique de l espagnol. 0. Introduction L espagnol connaît un système vocalique remarquablement simple, combiné

Plus en détail

Histoire du travail des enfants en France

Histoire du travail des enfants en France Histoire du travail des enfants en France "Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre Qui produit l'argent en créant la misère Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil" Victor Hugo Si les excès

Plus en détail

Saint-Jacques Saint-Christophe

Saint-Jacques Saint-Christophe Saint-Jacques Saint-Christophe 2015-2016 Guide pratique «Ce n est pas vous qui m avez choisi, c est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Procès-verbal de l'assemblée Générale du 27 février 2012

Procès-verbal de l'assemblée Générale du 27 février 2012 Procès-verbal de l'assemblée Générale du 27 février 2012 Lieu : Auditoire Paul Bourqui, Institut agricole de l Etat de Fribourg Grangeneuve, 1725 Posieux Durée : 19h45 à 22h30 1. Salutations, ouverture

Plus en détail

DÉBAT TONIK L OUTIL QUI QUESTIONNE LE MOUVEMENT

DÉBAT TONIK L OUTIL QUI QUESTIONNE LE MOUVEMENT DÉBAT TONIK L OUTIL QUI QUESTIONNE LE MOUVEMENT DÉBAT TONIK, L OUTIL QUI QUESTIONNE LE MOUVEMENT L OUTIL «DÉBAT TONIK» TE PERMET DE LANCER DES DÉBATS TONIQUES DANS LE MOUVEMENT AVEC LES J&SIENS SUR DES

Plus en détail

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013

Edito. Sommaire. contre le cancer. Les événements Vaincre le Cancer. Bulletin d information n 48 - Novembre 2013. Challenge Nathalie 2013 nwl_mise en page // :5 Page Dossier : L expérimentation au service de la recherche Les événements Vaincre le Cancer contre le cancer Challenge Nathalie 0 Le challenge a été crée par Carla et Daniel VIGNERON,

Plus en détail

INITIATION A L ERGONOMIE. PROMOTION EAS 2016 2017 29 février 2016

INITIATION A L ERGONOMIE. PROMOTION EAS 2016 2017 29 février 2016 INITIATION A L ERGONOMIE INITIATION AUX TECHNIQUES DE PREVENTION DES LOMBALGIES MANUTENTION DES MALADES ET DES HANDICAPES PROMOTION EAS 2016 2017 29 février 2016 1 A APPORTS THEORIQUES I - Les objectifs

Plus en détail

La troisième Nocturne organisée par Art Miromesnil aura lieu le jeudi 15 mars 2012.

La troisième Nocturne organisée par Art Miromesnil aura lieu le jeudi 15 mars 2012. NOCTURNE ART MIROMESNIL PARIS 8e JEUDI 15 MARS 2012 La troisième Nocturne organisée par Art Miromesnil aura lieu le jeudi 15 mars 2012. Les galeries et antiquaires accueilleront les amateurs et collectionneurs

Plus en détail

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques.

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Docteurs Marie-Laure Camp (biologiste), Anastasie Lymperopoulou (gynécologue- obstétricienne), Définition : et Marie-Dominique

Plus en détail

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE Conférence de presse du Dr. Jean-Paul ORTIZ, Président de la CSMF Le 2 octobre 2015 La loi de santé est actuellement

Plus en détail

Mémento du baby-sitter

Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Faire du baby-sitting est une responsabilité qui nécessite des connaissances dans le domaine de la petite enfance. Ce mémento rédigé par les puéricultrices

Plus en détail

Note (ou L Européen)

Note (ou L Européen) Paul VALÉRY (1871-1945) Note (ou L Européen) 1924 Un document produit en version numérique par Pierre Palpant, bénévole, Courriel : ppalpant@uqac.ca Dans le cadre de la collection : Les classiques des

Plus en détail

DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic

DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic UE DE CULTURE GENERALE INITIATION A LA CONDUITE DE PROJET DUCLOT Florian et TELLEY Ludovic fduclot@univ-montp2.fr ltelley@univ-montp2.fr PARTENARIAT Introduction - Qu est qu un partenariat? - Comment trouver

Plus en détail

Méthodes chromatographiques UE :8

Méthodes chromatographiques UE :8 Méthodes chromatographiques UE :8 Il manque des diapos quoi seront mis dans les prochains jours par le professeur Semaine : n 43 (du 19/10/15 au 23/10/15) Date : 22/10/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Binôme

Plus en détail

Joe Gandolfo : Un Géant de la Vente

Joe Gandolfo : Un Géant de la Vente 1 Aimeriez-vous connaître l histoire du plus grand vendeur au monde, le vendeur qui a établi des records colossaux de production, et ce pendant des années, records que personne jusqu à ce jour n a réussi

Plus en détail

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Les poèmes d amour wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui L art du sonnet

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

be.passive présente une maison 68 be.passive 19

be.passive présente une maison 68 be.passive 19 be.passive présente une maison texte photos 68 be.passive 19 Une échelle de Jacob dans un intérieur d ilot be.passive 19 69 maison privée rue de la senne 55 1000 Bruxelles privé architecte Amandine Sellier

Plus en détail

Baudinaud Jean (2010) "L économie de la gratuité", Le Libellio d'aegis, volume 6, n 1, printemps, pp. 28-35. Sommaire. 53 Vancouver H.

Baudinaud Jean (2010) L économie de la gratuité, Le Libellio d'aegis, volume 6, n 1, printemps, pp. 28-35. Sommaire. 53 Vancouver H. AEGIS le Libellio d TIRÉ A PART Baudinaud Jean (2010) "L économie de la gratuité", Le Libellio d'aegis, volume 6, n 1, printemps, pp. 28-35 Sommaire 1 L organisation en dehors des organisations, ou l organisation

Plus en détail

Oui, c est possible!

Oui, c est possible! TEMOIGNAGES Oui, c est possible! par Dominique Dubois dubois.dominique@gmail.com Après des années où tout le monde n a parlé que de mondialisation, de délocalisations inévitables, de société de services,

Plus en détail