RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2013 -"

Transcription

1 RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE

2 Table des matières I. Présentation du Cabinet... 3 A. Le cabinet en France Présentation de la structure juridique et du capital J.CAUSSE & ASSOCIES SA Description du réseau en France Description de la structure de gouve a e du a i et, de ses odalit s d o ga isatio et de fonctionnement en France Le cabinet au plan international II. Description du dispositif interne de contrôle qualité et de gestion des risques du Cabinet A. Indépendance Description des p o du es d i d pe da e ises e pla e au sei du Ca i et Déclaration relative à la vérification interne de cette indépendance... 4 B. Contrôle Qualité Description du système interne de contrôle qualité D la atio elative à l effi a it du s st e interne de contrôle qualité Date du de ie o t ôle vis pa les dispositio s de l a ti le R du Code de commerce III. Clients... 6 A. Chiffre d affaires du réseau France... 6 B. Liste des clients APE... 6 IV. Ressources Humaines... 6 A. Informations sur les bases de rémunération des associés... 6 B. Formation continue... 6 Exercice

3 I. Présentation du Cabinet A. Le cabinet en France 1. Présentation de la structure juridique et du capital J.CAUSSE & ASSOCIES SA. Le cabinet J. Causse & Associés - JCA est une société a o e à Co seil d Ad i ist atio e e ça t les a tivit s d e pe t-comptable et de commissaire aux comptes. La société est implantée sur un site unique à Avignon et son capital s l ve à. Le apital est d te u pa 10 associés principaux, et deux experts-comptables salariés po teu s d u e a tio ha u. 2. Description du réseau en France Le a i et JCA est e e de l asso iatio te h i ue AUDECIA ui eg oupe des a i ets d e pe tise o pta le et de commissaires aux comptes choisis pour leur compétence et leurs projets d'entreprise, partageant les es o je tifs de ualit et d effi a it. AUDECIA est présente dans plus de 90 villes et regroupe environ 150 experts comptables et collaborateurs, ce qui en fait une association technique de premier plan au niveau national. Les e es d AUDECIA t availle t e olla o atio pou ett e e o u leu s o p te es g ales ou spécifiques au service du développement de leu s lie ts. Il e iste au u lie o o i ue et/ou pat i o ial entre les différents cabinets adhérents. Ce eg oupe e t epose su des ha ges gulie s e t e sp ialistes de l e pe tise o pta le, du o seil, de l audit, de l o ga isatio, de l i fo ati ue, de l valuatio ou de la fusio d e t ep ise, a outissa t à la constitution de sources documentaires communes et notamment de dossiers de travail conçus pour garantir la qualité de la réalisation des missions. Il se traduit par une normalisation de la qualité et des méthodes de travail, des dossiers types, des sessions de formation et des contrôles de qualité réalisés systématiquement et annuellement par l'association auprès des membres. Les s e gies pe ette t la ise e o u d e p ie es, ha ue professionnel pouvant faire appel à ses ho ologues pou des ha ges d e p ie e su des do ai es ouveau ou pa ti uli e e t te h i ues. La vo atio de l asso iatio est e au u as la e he he de p ofits o u s, d u e ide tit o u e ou le regroupement capitalistique des cabinets. AUDECIA est pas u seau au se s de l a ti le du Code de d o tologie de la profession de commissaire aux comptes. 3. Description de la structure de gouvernance du cabinet, de ses odalit s d orga isatio et de fonctionnement en France Le a i et est o pos de i st u tu es d e e i e p ofessio el de o issa iat au o ptes inscrites à la CRCC de Nî es, il s agit de t ois pe so es o ales et deu pe so es ph si ues. La Direction Générale est assurée par Messieurs Jean-Claude Germain (Président Directeur Général), Jean Dreveton (Directeur Général Délégué), Frédéric Moretti (Directeur Général Délégué) et Bernard Causse (Administrateur). Le Comité de Direction est composé des trois membres de la Direction Générale et est assisté par sept associés do t u ad i ist ateu. Il a pou ôle de d fi i la politi ue g ale du Ca i et, d la o e sa st at gie de Exercice

4 développement, de proposer un budget de fonctionnement, de veiller à la pérennité du Cabinet et de déterminer la politique de ressources humaines et de formation. Les mandats des membres du Comité sont renouvelables tous les 4 ans et le Comité se réunit une fois par mois, suite à la convocation du Président. 4. Le cabinet au plan international Le Ca i et est pas p se t à l i te atio al et l asso iatio te h i ue AUDECIA eg oupe des a i ets p se ts su le te itoi e atio al, da s les D pa te e ts et Te itoi es d Out e-mer. II. Description du dispositif interne de contrôle qualité et de gestion des risques du Cabinet. A. Indépendance 1. Descriptio des proc dures d i d pe da ce ises en place au sein du Cabinet Le pe so el i te ve a t su les issio s d audit est te u de se o fo e au p i ipes d'i t g it, d'objectivité, d'indépendance, de secret professionnel, de respect des règles professionnelles et doit avoir les o p te es e uises. Afi d assu e le espe t de es valeu s, le Ca i et a ta li u e ha te d i d pe da e soumis, chaque année, à la signature des associ s et de l e se le des collaborateurs et a o pag e d u e v ifi atio atte tive afi de d te te toute situatio sus epti le de o p o ett e l i d pe da e. Les valeurs communes de travail au sein du cabinet résultent des engagements suivants : La discrétion, confidentialité et secret professionnel ; L i d pe da e ; L i t g it ; La compétence ; L i pa tialit. Le Ca i et et gale e t e œuv e u e p o du e d acceptation et de ai tie des issio s afi d value les risques associés au client, sa capacit à effe tue la issio et les is ues ve tuels e ati e d i d pe da e ou de o flit d i t t. 2. Déclaration relative à la vérification interne de cette indépendance Les gles d i d pe da e so t e a i es pa ha ue asso i. La taille modeste des mandats traités et la taille est ei te des uipes d i te ve tio pe ette t de o se ve u e e elle te visi ilit de ette uestio. Toutefois, afi de se si ilise l e se le des i te ve a ts su ette uestio, u e attestatio d i d pe da ce est signée par les membres du personnel intervenant sur les mandats. Les valeurs déontologiques sont régulièrement rappelées lors des formations du personnel. Nous o fi o s ue l appli atio du dispositif de ai tie et de o t ôle de l i d pe da e, tel que décrit p de e t, fait l o jet de v ifi atio e i te e. Exercice

5 B. Contrôle Qualité 1. Description du système interne de contrôle qualité Notre Cabinet a historiquement une tradition de recherche de la qualité la plus aboutie, ce qui a forgé sa réputation locale et régionale. L o ga isatio o duisa t à la ualit est d ite e pa ti ulie da s le a uel de p o du e ta li pa le Ca i et, la ise e pla e d outils de t aite e t des issio s da s le espe t des NEP, tout e laissa t la pla e au juge e t p ofessio el pou adapte les dilige es ota e t à la taille, la o ple it et l esti atio des is ues p op es à ha ue dossie. U e fle io po ta t su l a lio atio des p o du es et des outils est e e à la fi de ha ue p iode d i te ve tio (intérimaire et finale) par les associés et les responsables techniques. Le système de contrôle de qualité du Cabinet comprend notamment les éléments suivant : Respe t des o es d e e i e p ofessio el ; Déontologie, intégrité, indépendance et objectivité ; P o du es d a eptatio et de ai tie des lie ts et des issio s ; Gestion du personnel, comprenant notamment la formation et le développement professionnel ; Supervision des missions ; Mise e pla e d u Co it «des doutes» permettant, da s le espe t des o ligatio s d i d pe da e et de secret professionnel, de traiter des questions ponctuelles pouvant présenter une difficulté telle ue d fi ie p de e t. Si essai e, e e o it peut t e ha g d effe tue u e evue indépendante des dossiers. Le Ca i et a pas jug utile de o stitue u e p o du e o pl e tai e de o t ôle ualit des dossie s, sachant que des contrôles sont effectués au plus tous les 3 ans par le H3C par délégation à la CNCC et la CRCC de Nîmes. Par ailleurs, le a i et fait l o jet d u o t ôle ualit dilige t pa AUDECIA tous les a s. 2. Déclaration relative à l efficacit du syst e i ter e de contrôle qualité La volo t des asso i s a de tout te ps t d avoi u e i age gio ale d u a i et de g a de qualité technique et d thi ue. Telle est la putatio du a i et aujou d hui, à l ga d de l e se le des i te ve a ts économiques (Ordre et Compagnie, confrères, administration fiscale et sociale, banques, Tribunal de Commerce, syndicats patronaux, etc.). Notre société a su acquérir une taille conséquente au fil des années, sans croissance externe, par une progression ait is e fo d e su u e s le tio igou euse de lie ts de ualit d u e pa t et de olla o ateu de haut iveau d aut e pa t, pe ettant de développer des spécialisations et des outils pour accompagner les entreprises dans toutes les phases de leur évolution, et partout dans le monde. L assu a e de la ualit est u e gage e t p i o dial du Ca i et et u poi t d atte tio pe a e t. Les rapports des contrôles qualité effectué sur la qualité de nos audits permettent de considérer que les procédures de o t ôle i te e du Ca i et fo tio e t o ve a le e t. Les a es d a lio atio s ide tifi s et o stats des différents rapports sont suivis de pla s d a tio s. Exercice

6 3. Date du der ier co trôle vis par les dispositio s de l article R du Code de commerce. Dans le cadre des contrôles qualité périodiques auxquels sont soumises les activités de commissariat aux comptes du Cabinet, la dernière intervention du Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) a eu lieu en avril III. Clients A. Chiffre d affaires France Le hiff e d affaires du Cabinet au 31 décembre 2013, s l ve à M do t %, soit, M elatifs au issio s de commissariat aux comptes. B. Liste des clients APE Le a i et d tie t i a dats EIP o pos s d u ta lisse e t de dit o ot et de uat e AGP : Banque Chaix ; Terre et Humanisme ; Ligue contre le cancer Comité du Vaucluse ; Partage dans le Monde ; Bergerie de Berdine. IV. Ressources Humaines A. Informations sur les bases de rémunération des associés Les Associés sont rémunérés en qualité de salariés selon les performances du Cabinet. Les rémunérations sont o pos es d u e pa tie fi e et d u e pa tie va ia le ui sulte de la performance des équipes intervenant sur les a dats do t l Asso i a la responsabilité. La u atio des asso i s e d pe d pas des sultats d e tit s l gales aut es ue le a i et lui-même. Tous les associés sont actionnaires du cabinet. Ils détiennent de fait tous les droits et obligations liés à cette qualité d a tio ai e. B. Formation continue «Le commissaire aux comptes veille à ce que ses collaborateurs disposent des compétences appropriées à la o e exé utio des tâ hes u il leu o fie et à e u ils eçoive t et ai tie e t u iveau de fo atio approprié.» Art. 7 du code de déontologie. E out e, l a ti le R. - du Code de o e e affi e l o ligatio de suiv e u e fo atio et d e e d e compte à la CRCC, ce même article prévoit que les CRCC rendent compte à leur tour à la CNCC de la mise en œuv e de ette fo atio. Exercice

7

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP -----------------------------------

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- Module n 3 : «Règles d exécution en AE et CP» Programme des Nations Unies pour le développement Plan de la présentation La comptabilité

Plus en détail

AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet

AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet AUTO DIAGNOSTIC La gestion de production de mon cabinet En 5 minutes et 15 questions, esu ez l effi a it de vot e fo tio p odu tio et d te i ez les a es d a lio atio s. Pour chaque réponse «Oui», comptez

Plus en détail

Contexte. Outil TASDIR+ composante du PDE3 (programme de développement des exportations) Poids des exportations dans la formation du PIB

Contexte. Outil TASDIR+ composante du PDE3 (programme de développement des exportations) Poids des exportations dans la formation du PIB Contexte Poids des exportations dans la formation du PIB Volonté de relance économique Exigüité du marché local Vulnérabilité des exportations tunisiennes Outil TASDIR+ composante du PDE3 (programme de

Plus en détail

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre Rapport sur l entente de principe FTQ Convenue à la 62 e rencontre Conseil général CPAS, décembre 2015 Durée: CONGÉ CFTÉ-ÉS AVEC ÉTALEMENT DU SALAIRE D u e à uat e se ai es Étalement : De six ou 12 mois

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE D HABILITATION D UN ORGANISME DE FORMATION Processus et dossier de demande 1 INRS/FOR /SG/Dossier habilitation OF partenaire

Plus en détail

L évolution des pratiques de GRH en milieu hospitalier : le cas de la mise en place d une démarche GPEC au sein du Groupe Hospitalier Mutualiste

L évolution des pratiques de GRH en milieu hospitalier : le cas de la mise en place d une démarche GPEC au sein du Groupe Hospitalier Mutualiste L évolution des pratiques de GRH en milieu hospitalier : le cas de la mise en place d une démarche GPEC au sein du Groupe Hospitalier Mutualiste Marie Lambresa To cite this version: Marie Lambresa. L évolution

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE SECA FOREZ RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2015 1 Préambule Conformément à l article R 823 21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE

DOCUMENT DE REFERENCE Dispositifs de Formation Sauvetage Secourisme du Travail (SST) DOCUMENT DE REFERENCE V2 04/2012 Sommaire 1. ETUDE D OPPORTUNITE... 4 2. ORGANISATION GENERALE... 6 3. DISPOSITIF DE FORMATION ET DE SUIVI...

Plus en détail

Rapport annuel de transparence

Rapport annuel de transparence Rapport annuel de transparence Exercice clos le : 31 décembre 2010 Fiduciaire Audit Conseil Chapitre : 1. Présentation du Cabinet SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet... 3 1.1. Le cabinet en France... 3

Plus en détail

Rapport annuel de transparence

Rapport annuel de transparence Rapport annuel de transparence Exercice clos le : 31 décembre 2012 Fiduciaire Audit Conseil Chapitre : 1. Présentation du Cabinet SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet... 3 1.1. Description des entités CAC

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence SEGESTE Alain BARRÉ, Pierre ESTOURNET et Associés Sociétés de Commissaires aux Comptes Exercice clos le 30 septembre 2013 Rapport de Transparence Publié sur le site www.cabinetmartin.fr en application

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Sommaire Introduction... 4 1. Groupe Fourcade... 5 1.1. Organigramme du groupe... 5 1.2. F2A - FOURCADE AUDIT ASSOCIES... 5 1.3. Description de la Gouvernance et de ses modalités

Plus en détail

Cabinet EAA Guillaume Drancy

Cabinet EAA Guillaume Drancy RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Cabinet EAA Guillaume Drancy Le 26 novembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. Présentation du Cabinet Page 1 1.1 Le cabinet en France 2. Gestion des risques du cabinet Page 1-2 2.1

Plus en détail

Rapport de transparence Groupe JOYE

Rapport de transparence Groupe JOYE Rapport de transparence Groupe JOYE Préambule 1. Références aux textes Conformément à l article R 823-211 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant

Plus en détail

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers de la filiale ACOREX AUDIT, détenue à 100 % par ACOREX CONSEIL.

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers de la filiale ACOREX AUDIT, détenue à 100 % par ACOREX CONSEIL. RAPPORT DE TRANSPARENCE Conformément à l article R823-21 du code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne ou auprès d établissements

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 Etabli en application de l article R823-21 du Code de Commerce 1 Présentation du cabinet 1.1 Description du cabinet Monsieur Laurent ARROUASSE exerce

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE Inscrite au tableau régional de l ordre des Experts comptables de Marseille et à la Compagnie régionale des Commissaires aux comptes près la Cour d Appel d Aix en Provence S.A.S. J. KALPAC & CIE AU CAPITAL

Plus en détail

Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE

Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE Groupe LAVIALE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31/12/2014 1 SOMMAIRE Préambule... 3 1 Présentation du Cabinet... 3 1.1 Structure juridique et capital... 3 1.2 Description de la Gouvernance...

Plus en détail

Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce

Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce [Texte] Rapport de transparence Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce Groupe Fiduciaire de Commissariat et d Audit Exercice clos le 30 septembre 2013 Sommaire Présentation du

Plus en détail

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014

RAPPORT TRANSPARENCE. Mise à jour le 15 avril 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2013 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU CABINET 1.1 Description du cabinet 1.2 Description du réseau 2. GESTION DES RISQUES DU CABINET 2.1 Indépendance 2.2 Contrôle qualité 3. CLIENTS

Plus en détail

Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE

Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Cabinet CAMS B&B ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 30/09/2014 G:\CAC RAPPORTS PLAN MISSION LETTRE MISSION\Contrôle qualité 2013 H3C\Rapports de transparence\rapport DE TRANSPARENCE CAMS

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PREVU PAR L ARTICLE R 823-21 DU CODE DE COMMERCE RELATIF A L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2013

RAPPORT DE TRANSPARENCE PREVU PAR L ARTICLE R 823-21 DU CODE DE COMMERCE RELATIF A L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE PREVU PAR L ARTICLE R 823-21 DU CODE DE COMMERCE RELATIF A L EXERCICE CLOS AU 31 DECEMBRE 2013 RAPPEL Les Commissaires aux Comptes, désignés auprès de personnes ou entités faisant

Plus en détail

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des deux structures suivantes :

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des deux structures suivantes : PREAMBULE Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne ou auprès d établissement de crédit

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 août 2013 Préambule En application des dispositions de l article R.823-21 du Code de Commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d

Plus en détail

INVER INVEST Société Privée à Responsabilité Limitée Rue des Brasseurs 6 4000 Liège BCE n 0475.592.186

INVER INVEST Société Privée à Responsabilité Limitée Rue des Brasseurs 6 4000 Liège BCE n 0475.592.186 INVER INVEST Société Privée à Responsabilité Limitée Rue des Brasseurs 6 4000 Liège BCE n 0475.592.186 OFFRE PUBLIQUE RELATIVE A DES INVESTISSEMENTS DANS LA PRODUCTION AUDIOVI UELLE OU LE REGIME DU TAX

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce

RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce CO PHO TRI RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de Commerce Exercice clos le 30 septembre 2008 www.cophotri.com SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE établi en application de l art. R823-21 du Code de commerce. Exercice clos au 31 décembre 2015

RAPPORT DE TRANSPARENCE établi en application de l art. R823-21 du Code de commerce. Exercice clos au 31 décembre 2015 RAPPORT DE TRANSPARENCE établi en application de l art. R823-21 du Code de commerce Exercice clos au 31 décembre 2015 ROUXEL TANGUY & Associés 2C allée Jacques Frimot Zone Atalante Champeaux 35000 RENNES

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALITÉ NOTRE DAME DE MONTAUBAN POUR FAVORISER L AUGMENTATION D UTILISATION DE NOS SALLES MUNICIPALES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALITÉ NOTRE DAME DE MONTAUBAN POUR FAVORISER L AUGMENTATION D UTILISATION DE NOS SALLES MUNICIPALES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALITÉ NOTRE DAME DE MONTAUBAN POUR FAVORISER L AUGMENTATION D UTILISATION DE NOS SALLES MUNICIPALES DÉCEMBRE 2006 MESSAGE DU MAIRE : La municipalité de Notre Dame

Plus en détail

Introduction. 1. Présentation dtt cabinet 1. b) Procédures de qttatité 2. 3. Clients 4. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chêne - MEYMN

Introduction. 1. Présentation dtt cabinet 1. b) Procédures de qttatité 2. 3. Clients 4. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chêne - MEYMN RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE 1. Présentation dtt cabinet 1 b) Description de ta gouvernance 2 2. Gestion des risques b) Procédures de qttatité 2 e) Lutte contre te blanchiment 3 d) Formation professionnelle

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

CABINET CLEON MARTIN BROICHOT & ASSOCIES

CABINET CLEON MARTIN BROICHOT & ASSOCIES CABINET CLEON MARTIN BROICHOT & ASSOCIES RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l art. R. 823-21 du Code de commerce Exercice clos au 31 août 2014 cabinet CLEON MARTIN BROICHOT & Associés 7 rue

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST RAPPORT DE TRANSPARENCE EXCO FIDOGEST Exercice clos le 31 Août 2014 Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation du Cabinet EXCO FIDOGEST Conclusion

Plus en détail

Cabinet Monceau Finance Conseil. Introduction au rapport de transparence 2014

Cabinet Monceau Finance Conseil. Introduction au rapport de transparence 2014 Cabinet Monceau Finance Conseil Cabinet Monceau Finance Conseil MONCEAU FINANCE CONSEIL - 23, rue La Boëtie- 75008 Paris Tél. : +33 1 44 51 72 00 Introduction au rapport de transparence 2014 Rapport de

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012

RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 Préambule Conformément à l article R 823-21 du Code du commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel à l épargne public ou

Plus en détail

Introduction à la Programmation Orientée Objet et au C++ Concepts et exemples. Christophe Collard

Introduction à la Programmation Orientée Objet et au C++ Concepts et exemples. Christophe Collard Introduction à la Programmation Orientée Objet et au C++ Concepts et exemples Plan Notions de programmation de base Classes et Objets Les fonctions amies La surdéfinition d op ateu s Les patrons de fonctions

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 aout 2014. - Déclaration de la direction relative à l indépendance et la formation

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 aout 2014. - Déclaration de la direction relative à l indépendance et la formation RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 aout 2014 Sommaire - PRESENTATION DU CABINET - Organigramme juridique - Activité - Chiffre d Affaires et Clientèle - PROCEDURE QUALITE - Indépendance - Contrôle

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2014 www.gescomm-sca.com PREAMBULE A pplication des textes Conformément à l article R. 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE ANNEE 2013 Etabli en application de l article R. 823-21 du Code de Commerce SOMMAIRE 1. Présentation du Cabinet 2. Gestion des risques 3. Gouvernance 4. Déclarations - 1

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Publié sur le site www.2aec.fr en application des dispositions de l article R.823-21 du Code de commerce Préambule Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 30 juin 2015 Axiome Audit & Stratégie

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2013 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice 2013. Rapport de transparence 2013 (mars 2014)

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice 2013. Rapport de transparence 2013 (mars 2014) RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice 2013 Rapport de transparence 2013 (mars 2014) RAPPORT DE TRANSPARENCE DU CABINET MALEVAUT-NAUD Exercice clos le 31 décembre 2013 La dénomination Cabinet MALEVAUT-NAUD,

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE EXPERTISE COMPTABLE COMMISSARIAT AUX COMPTES 11, rue de Mogador F-75009 PARIS Téléphone +33 (0)1 42 601 606 Fax +33 (0)1 42 613 792 INTRODUCTION Le présent rapport de transparence

Plus en détail

Charte Qualité H3P 2014

Charte Qualité H3P 2014 Charte Qualité H3P 2014 SOMMAIRE 1. Présentation du cabinet...3 2. Déontologie Professionnelle...4 3. Gestion des Risques...4 Indépendance...4 Contrôle qualité...5 Page 2 sur 6 1. Présentation du cabinet

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE au 30 juin 2015

RAPPORT DE TRANSPARENCE au 30 juin 2015 RAPPORT DE TRANSPARENCE au 30 juin 2015 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU CABINET... 2 Description des entités commissariat aux comptes.....2 Description du réseau en France... 2 Le réseau dans le monde... 2

Plus en détail

NANTES Notice de montage

NANTES Notice de montage NANTES Notice de montage 1 2 Nom du produit REFERENCE NANTES AV041-2 Pignon Pignon Pignon Portes Portes Fenêtres Chevrons Chevrons Planche de support Planches de toit Plancher Plancher Planche sol terrasse

Plus en détail

Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte

Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte Choix modal: quand la chaîne crée la contrainte 5 e colloque annuel de la Chaire Mobilité 26 mai 2015 Gabriel Sicotte, M.Sc.A. Diplômé à la maîtrise Superviseurs : Catherine Morency Bilal Farooq 1 Plan

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE INTRODUCTION Le présent rapport de transparence est rédigé et publié en application de l article R 823-21 du Code de Commerce aux termes duquel «les commissaires aux comptes désignés

Plus en détail

POUR L ETE PROCHAIN, RECRUTEZ EN DIRECT. OPERATION «JOBS D ETE» - 29 mars De 9h30 à 12h30 & de 13h30 à 17h

POUR L ETE PROCHAIN, RECRUTEZ EN DIRECT. OPERATION «JOBS D ETE» - 29 mars De 9h30 à 12h30 & de 13h30 à 17h POUR L ETE PROCHAIN, RECRUTEZ EN DIRECT OPERATION «JOBS D ETE» De 9h30 à 12h30 & de 13h30 à 17h A la MJC Maison Pour Tous 5 rue d Arleu - DOUAI Organisée par le Point Info Jeunes de Douai en partenariat

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE CABINET CIFRALEX

RAPPORT DE TRANSPARENCE CABINET CIFRALEX CABINET CIFRALEX AU 30 SEPTEMBRE 2014 RAPPORT DE TRANSPARENCE CABINET CIFRALEX AU 30 SEPTEMBRE 2014 SOMMAIRE MESSAGE DES ASSOCIES... 1 1. PRESENTATION DU CABINET... 2 1.1. LE CABINET EN FRANCE... 2 1.2.

Plus en détail

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement

Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE 1 Cabinets de commissariat aux comptes 26 rue Victor Schoelcher - BP 31037-68050 MULHOUSE CEDEX 1 Tel : (+33) 03 89 44 55 55 Fax : (+33) 03 89

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne publient sur leur

Plus en détail

BECOUZE Rapport de transparence

BECOUZE Rapport de transparence Rapport de transparence Rapport de transparence 2 RAPPORT DE TRANSPARENCE à jour au 15 janvier 2010 Sommaire 1 - PRESENTATION DU CABINET 3 à 5 1.1 Le Cabinet en France 3-4 1.1.1 Description de l entité

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE DECEMBRE 2014 Etabli en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce 1 Préambule Le présent rapport établi par la Société Thierry MOREL & Associés

Plus en détail

2. Gestion des risques 2. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chê,ze MEYL4N Tél: 04760404 10 fax: 047604 0489 SOMMAIRE.

2. Gestion des risques 2. CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chê,ze MEYL4N Tél: 04760404 10 fax: 047604 0489 SOMMAIRE. 38240 CABINET MURAZ PA VILLET 3 Chemin du Vieux Chê,ze MEYL4N Tél: 04760404 10 fax: 047604 0489 RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE SOMMAIRE Introduction Le présent rapport de transparence est rédigé et publié

Plus en détail

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE

FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE FIDEREC ANNEE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE Article R 823-21 du code du commerce : Les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d'entités faisant appel public à l'épargne ou auprès d'établissements

Plus en détail

RAPPORT TRANSPARENCE 2012

RAPPORT TRANSPARENCE 2012 RAPPORT DE TRANSPARENCE 2012 - : - : - Le 31 Mars 2012 - : - : - TABLE DES MATIERES 1 Présentation du Cabinet Page 2 1.1. Le Cabinet en France 2 Gestion des risques du Cabinet Page 2 2.1. Indépendance

Plus en détail

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE

CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE CABINET OLIVIER BOSSARD RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R.823.21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Mai 2015 1. Présentation du

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE FIDREX Société d expertise comptable et de commissariat aux comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE PUBLIE SUR LE SITE www.fidrex.com EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE R. 823-21 DU CODE DE COMMERCE

Plus en détail

traduction gestion de projet rédaction web Formation professionnalisante création multimédia création de sites multilingues Gestion de contenu

traduction gestion de projet rédaction web Formation professionnalisante création multimédia création de sites multilingues Gestion de contenu traduction gestion de projet rédaction web Formation professionnalisante création multimédia création de sites multilingues Gestion de contenu LE MASTER CAWEB EN APPRENTISSAGE - ÉTUDIANTS langues : http://mastercaweb.u-strasbg.fr

Plus en détail

«Participer, dans la région PACA, à la mise en œuvre d une politique d accueil et d insertion par l habitat et par l économique, des jeunes, des

«Participer, dans la région PACA, à la mise en œuvre d une politique d accueil et d insertion par l habitat et par l économique, des jeunes, des «Participer, dans la région PACA, à la mise en œuvre d une politique d accueil et d insertion par l habitat et par l économique, des jeunes, des familles et personnes en difficulté ou exclues» RAPPORT

Plus en détail

LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT. Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016. 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre. 0,05 %, exclusif TVA

LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT. Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016. 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre. 0,05 %, exclusif TVA LISTE DES TARIFS DE PLACEMENT Nr. 2016/02 Version dd. 19/04/2016 1. SERVICE FEE Droits de garde inclus, par trimestre 0,05 %, exclusif TVA 2. FRAIS DE TRANSACTION 1. TITRES COTES EN BOURSE (achat/vente/ipo)

Plus en détail

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Cabinets de commissariat aux comptes 2 avenue de Bruxelles F-68350

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est u e alit ui est pas

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence En application des dispositions de l article 40 de la directive 2006/43/CE du Parlement Européen et du Conseil du 17 mai 2006 relative au contrôle légal des comptes, transposé en

Plus en détail

Rapport de Transparence

Rapport de Transparence Exercice 2013 Publié sur le site http://www.ksca.fr/ en application des dispositions de l article R.823-21 du Code du Commerce Préambule Conformément aux dispositions de la directive européenne relative

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE Publié sur le site www.bewiz.fr en application des dispositions de l article R. 823 21 du Code de commerce Exercice clos le 30 septembre 2014 Décembre 2014 1. PRESENTATION DU GROUPE

Plus en détail

À travers deux grandes premières mondiales

À travers deux grandes premières mondiales Les éco-i ovatio s, le ouvel a e st at gi ue d ABG À travers deux grandes premières mondiales - éco-mfp, premier système d impression à encre effaçable - e-docstation, premier système d archivage intégré

Plus en détail

FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015

FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015 FIDEXCO France RAPPORT DE TRANSPARENCE ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE R 823-21 ET PUBLIE SUR LE SITE INTERNET LE 31 MARS 2015 FIDEXCO France Page 1 sur 11 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DE FIDEXCO FRANCE...

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE RAPPORT DE TRANSPARENCE SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION DU CABINET... 1 1.1) Le cabinet PROCOMPTA... 1 1.1.1) Indépendance juridique économique et financière... 1 1.1.2) Organigramme... 2 1.1.3) Gouvernance et

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC)

RAPPORT DE TRANSPARENCE. Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC) RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 30/09/2014 INSTITUT EUROPEEN D AUDIT ET DE CONSEILS (IEAC) INTRODUCTION Le présent rapport de transparence est rédigé et publié en application de l article R 823-21

Plus en détail

S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE

S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE S.E.C.E.F. SOCIETE D'EXPERTISE COMPTABLE ECONOMIQUE ET FINANCIERE RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R.823-21 du Code de commerce SOMMAIRE 1. Présentation de SECEF...3 2. Présentation

Plus en détail

EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE

EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE EXA S.A. RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le 31 décembre 2012 EXA S.A. Téléphone : 02.62.30.41.00 Siège social Télécopie : 02.62.30.27.96 4, rue Monseigneur Mondon 97476 Saint-Denis CEDEX Saint-Denis,

Plus en détail

Consultants Auditeurs Associés. Rapport de Transparence 2011

Consultants Auditeurs Associés. Rapport de Transparence 2011 Consultants Auditeurs Associés Rapport de Transparence 2011 En application des dispositions de l article 40 de la directive 2006/43/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 mai 2006 relative au contrôle

Plus en détail

Rapport de transparence Article R 823-21 du Code de commerce

Rapport de transparence Article R 823-21 du Code de commerce Rapport de transparence Article R 823-21 du Code de commerce 1. Présentation de Strego Strego en France Description des entités CAC en France SAS Strego au capital de 6.000 k. Filiales de la SAS Strego

Plus en détail

Rapport de transparence

Rapport de transparence Rapport de transparence Rapport de transparence 2 RAPPORT DE TRANSPARENCE à jour au 17 mai 2011 Sommaire 1 - PRESENTATION DU CABINET 3 à 5 1.1 Le Cabinet en France 3-4 1.1.1 Description de l entité commissariat

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Étude sur le développement des médias. Gabon. Basée sur les indicateurs de développement des médias de l UNESCO

Étude sur le développement des médias. Gabon. Basée sur les indicateurs de développement des médias de l UNESCO au Étude sur le développement des médias Gabon Basée sur les indicateurs de développement des médias de l UNESCO Pu li e pa l O ga isatio des Natio s U ies pou l du atio, la science et la culture 7, place

Plus en détail

Politique de sélection de T iathlon Canada pou l uipe du Championnat du monde junior 2017

Politique de sélection de T iathlon Canada pou l uipe du Championnat du monde junior 2017 Politique de sélection de T iathlon Canada pou l uipe du Championnat du monde junior 2017 * Le gé é i ue as uli est utilisé sa s dis i i atio et u i ue e t da s le ut d allége le texte A. PRÉAMBULE Le

Plus en détail

Politique de sélection de T iathlon Canada pou l uipe du Championnat du monde U

Politique de sélection de T iathlon Canada pou l uipe du Championnat du monde U Politique de sélection de T iathlon Canada pou l uipe du Championnat du monde U23 2017 *Le gé é i ue as uli est utilisé sa s dis i i atio et u i ue e t da s le ut d allége le texte A. PRÉAMBULE Le présent

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLOME D EXPERTISE COMPTABLE Session de novembre 2010 Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation

Plus en détail

www.eurexfrance.com RAPPORT DE TRANSPARENCE

www.eurexfrance.com RAPPORT DE TRANSPARENCE www.eurexfrance.com RAPPORT DE TRANSPARENCE Version 2015 HISTORIQUE DES REVISIONS Historique des révisions N ordre Date N de page Objet de la révision V2015 01/2015 Toutes Mise à jour des données chiffrées

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2014-2015 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

Rapport de transparence Article R 823 21 du Code de commerce

Rapport de transparence Article R 823 21 du Code de commerce Rapport de transparence Article R 823 21 du Code de commerce 1. Présentation de Strego Strego en France Description des entités CAC en France SAS Strego au capital de 6.000 k. Filiales de la SAS Strego

Plus en détail

du Maroc Avec le concours du B.E.T. Focus-Urba Sarl au Octobre 2014

du Maroc Avec le concours du B.E.T. Focus-Urba Sarl au Octobre 2014 du Maroc Mi ist e de l U a is e et de l A age e t du Te itoi e Age e U ai e d Agadi Sessio de fo atio au p ofit de l age e u ai e d Agadi Avec le concours du B.E.T. Focus-Urba Sarl au Octobre 2014 PERMIS

Plus en détail

Association Loi 1901, laïque, sans but politique, syndical, religieux ni discriminatoire. Pour qui? Pourquoi?

Association Loi 1901, laïque, sans but politique, syndical, religieux ni discriminatoire. Pour qui? Pourquoi? Association Loi 1901, laïque, sans but politique, syndical, religieux ni discriminatoire. Pour qui? Pourquoi? «U deuil p écoce sig e u e vie u e histoi e d e fa t et pa ce ue ie e e place la PAROLE et

Plus en détail

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 Exercice clos le 31 août 2014 1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 3. GESTION DES RISQUES DU CABINET 5 4. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 6 5. ACTIVITE D AUDIT LEGAL 7 Exercice clos

Plus en détail

Conseil Economique du Réseau La Salle Règlement intérieur

Conseil Economique du Réseau La Salle Règlement intérieur Conseil Economique du Réseau La Salle Règlement intérieur PREAMBULE Le Conseil Economique du Réseau La Salle est une commission technique consultative. Il revient au Conseil de Tutelle de valider les avis

Plus en détail

L innovation sociale par la filière laine en Pays de Saugues : l expérience d une recherche action collaborative

L innovation sociale par la filière laine en Pays de Saugues : l expérience d une recherche action collaborative L innovation sociale par la filière laine en Pays de Saugues : l expérience d une recherche action collaborative Jean-Baptiste Grison To cite this version: Jean-Baptiste Grison. L innovation sociale par

Plus en détail

Les centres techniques industriels : spécificités et impacts sur l audit des comptes

Les centres techniques industriels : spécificités et impacts sur l audit des comptes Les centres techniques industriels : spécificités et impacts sur l audit des comptes Faustine Suco To cite this version: Faustine Suco. Les centres techniques industriels : spécificités et impacts sur

Plus en détail

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP

FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP FORMATION SUR LA GESTION EN AE/CP ----------------------------------- Module n 5 : Programme des Nations Unies pour le développement Objectifs et résultats escomptés 1. Décrire les règles de budgétisation

Plus en détail