BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1"

Transcription

1 III.

2 La préservation des habitats naturels permet la diversité des espèces animales et végétales, c est donc l un des grands enjeux environnementaux du territoire Triévois. Ainsi, les dégradations dues aux multiples pressions, essentiellement d origine anthropique, doivent aujourd hui conduire à engager et à assumer des actions de protection et de gestion. Plus que l intérêt purement écologique, la préservation et la mise en valeur du patrimoine naturel participent à la qualité de vie, à la sauvegarde des paysages et conditionnent le maintien à moyen et long terme de la diversité écologique. Divers outils concourent ainsi à la protection de la nature en France. Ainsi, selon, l Institut Français de l environnement, près de 15 % du territoire français est protégé par différents statuts (parcs régionaux, nationaux, arrêtés de biotope, réserves naturelles, etc.) La protection environnementale dans le Trièves III.1

3 Pour mieux comprendre La protection environnementale est intimement liée à l activité écologique d un territoire. Ainsi, le Trièves, malgré un territoire présentant un riche patrimoine environnemental, ne dispose que très peu de protections environnementales hormis, les zones liées au Parc Naturel Régional du Vercors. Toutefois, on dénote quatre types de périmètres distincts sur le territoire : La Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. L objectif d une réserve naturelle est de préserver des espèces ou des habitats en voie de disparition. Le décret de création prévoit une réglementation qui varie selon chaque réserve. Il peut réglementer ou interdire certaines activités et plus généralement prévoir toutes les mesures permettant d assurer les objectifs (via le plan de gestion). Les réserves naturelles protègent ainsi 0,4 % du territoire français. La réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors, créée en 1985, a une superficie de ha, dont la majorité se situe sur 5 communes du Trièves (St Andéol, Gresse en Vercors, St Michel les Portes, St Martin de Clelles et Chichillianne). 15 % du territoire Trièvois est par conséquent protégé et géré dans le cadre de la Réserve Naturelle. Les sites Natura Ces sites sont liés à la directive européenne «Natura 2000» qui englobe les habitats naturels abritant des espèces d intérêt communautaire, mais aussi des paysages qui, de par leur structure sont essentiels à la migration, à la distribution géographique et à l échange génétique d espèces sauvages. Les objectifs étant la protection de la biodiversité dans l Union Européenne et le maintien ou la conservation des habitats naturels. Le Parc Naturel Régional du Vercors. Les PNR naissent, initialement, de la volonté de communes contigües souhaitant mettre en place un projet de conservation de leur patrimoine naturel et culturel sur un territoire cohérent (territoire identitaire notamment, pas forcément basé sur des frontières purement géographiques). Ces projets de territoire apportent, de fait, des réponses au développement des espaces ruraux. La Charte du Parc Naturel Régional du Vercors participe donc à la gestion des espaces et du paysage trièvois. Il convient de rajouter qu elle concerne quasiment la moitié de la surface du Trièves, ce qui représente près de 305 km² pour 11 communes sur les 28 communes du Trièves. Les sites inscrits/classés. Les sites inscrits/classés ont pour objectif la conservation ou la préservation d espaces naturels ou bâtis présentant un intérêt certain au regard des critères prévus par la loi (artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque). Inscrits : Le village de Saint-Paul-les-Monestiers et ses abords Le château de Monestier, place et maisons Le village de Saint-Michel-les-Portes et ses abords Le pont de Brion sur l Ebron et ses abords La place de la Halle et église de Mens Le Pas de l Aiguille (partie inscrite) Classés : Le pas de l Aiguille (partie classée) Les Espaces Naturels Sensibles. Ils ont pour objectif de préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et des champs d expansion des crues et d assurer la sauvegarde des habitats naturels, mais également d aménager ces espaces pour être ouverts au public, sauf exception justifiée par la fragilité du milieu naturel. Les Espaces Naturels Sensibles sont au cœur des politiques environnementales des conseils généraux. Un seul petit site vient d être classé ENS sur le site de la Mare de Bouvetaire à Saint Guillaume, d autres sont en projet (20 sites en Isère). A RETENIR! POUR LE TRIEVES Un patrimoine naturel riche mais très peu protégé (omniprésence des périmètres de protection sur le secteur Vercors) Un potentiel de développement des «Espaces Naturels Sensibles» sur le territoire du Trièves, un outil de préservation, gestion et valorisation des espaces naturels particulièrement efficace très répandu en Isère III.2

4 Inventaires naturalistes A RETENIR! POUR LE TRIEVES Environ 2/3 du territoire est concerné par au moins une zone d inventaire Le balcon-est du Vercors, caractérisé par la superposition de différents zonages Une bonne connaissance des milieux et des espèces du Trièves qui regorge d espèces particulièrement remarquables telles que des amphibiens, des insectes, des poissons ou encore des végétaux (exemple du saule daphné). Pour mieux comprendre Les zones d inventaires naturalistes permettent d évaluer, au mieux, la biodiversité du Trièves. Elles indiquent généralement la présence d espèces remarquables, parfois menacées ou protégées. Aucune gestion n est cependant prévue sur ces zones. Le Trièves compte deux zones d inventaires naturalistes majeures sur le plan «national» (l inventaire régional des tourbières (zones humides) étant plus une spécificité locale) : Les ZNIEFF (Zones Naturelles d Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique). Celles-ci identifient, localisent et décrivent la plupart des sites d intérêt patrimonial pour les espèces vivantes et les habitats. Elles permettent, ainsi, d avoir une connaissance permanente des espaces naturels. Elles n ont pas de portée réglementaire. Il existe deux types de ZNIEFF : ZNIEFF de type 1. Ces zones ont un intérêt biologique remarquable. 30 ZNIEFF de type 1 sont totalement incluses ou pour partie sur le territoire, ce qui représente environ 100 km² ZNIEFF de type 2. Celles-ci caractérisent de grands ensembles naturels riches et peu modifiés. 7 zonages sont ainsi recensés sur une superficie d environ 1/3 du Trièves, ce qui représente environ 200 km². Les ZICO (Zones d Intérêt Communautaire pour la Conservation des Oiseaux). Celles-ci constituent un inventaire des biotopes et habitats des espèces les plus menacées des oiseaux sauvages, établi à partir de critères scientifiques, en application de la directive européenne 79/409/CEE (avril 1979), dite «directive Oiseaux». Cette dernière ayant pour objet la protection, la gestion et la régulation des oiseaux vivant naturellement à l état sauvage sur le territoire européenne des Etat membres, en particulier des espèces migratrices. Elles n ont pas de portée réglementaire. La ZICO des Haut Plateaux du Vercors concerne pour partie 5 communes du Trièves. Cette zone est effectivement riche de nombreuses espèces d oiseaux d intérêt communautaire (ex : Tétras Lyre, Milan Royal, etc.) III.3

5 Le diagnostic global de la biodiversité du Trièves Ce diagnostic a permis de mettre en évidence une cartographie du réseau écologique (ensemble des milieux naturels qui, par leurs interconnexions participent à la conservation de la biodiversité, en garantissant aux espèces des espaces pour leurs cycles de vie). Les richesses écologiques et le fonctionnement des écosystèmes ont été identifiés ainsi que les actions concrètes pour préserver ou restaurer la biodiversité et remédier aux signes de fragilité apparus avec le développement économique des dernières décennies. La biodiversité et le bon fonctionnement des écosystèmes apparaissent comme une résultante positive d une gestion «durable» du territoire. Quelques caractéristiques de notre patrimoine naturel : 165 espèces d oiseaux dont 60 en liste rouge 49 espèces de mammifères dont 20 en liste rouge 10 espèces d amphibiens dont 3 en liste rouge 8 espèces de reptiles Parmi les espèces les plus remarquables, pour la conservation desquelles le Trièves a une responsabilité, on peut noter quelques espèces représentatives : le Tarier des Prés (représentatif des espèces liées aux prairies de fauche) le Moineau Soulcie dont le Trièves est le seul territoire de reproduction en Isère (espèce liée au vieux bâti) le Circaète Jean-le-blanc (emblématique des milieux chauds et secs) le Râle des genêts (espèce emblématique des prairies humides) Tarier des prés Moineau de Soulcie Circaète Jean-le-blanc Râle des genêts En ce qui concerne la flore, le CBNA possède observations floristiques dans sa base de données sur le Trièves, qui concernent 1517 espèces différentes. 16 espèces protégées au niveau national 27 espèces protégées au niveau régional 1 espèce protégée au niveau départemental 22 espèces à cueillette réglementée au niveau départemental 67 espèces en livre rouge national 48 espèces en livre rouge régional Sabot de Vénus Ail à la Tête Ronde Cystopteris Prairie Fleurie Pour plus d informations : III.4

Les espaces naturels protégés autour du Camping Le Pont de Mazerat

Les espaces naturels protégés autour du Camping Le Pont de Mazerat Les espaces naturels protégés autour du Camping Le Pont de Mazerat Les Zones Naturelles d Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) QU EST CE QU UNE ZNIEFF? ZNIEFF désigne en France les Zones

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis

Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis Novembre 2014 Etude réalisée par : Direction de la Nature des Paysages et de la Biodiversité Conseil général de la Seine-Saint-Denis Audrey Muratet Observatoire

Plus en détail

Les espaces naturels

Les espaces naturels D é m a r c h e Les espaces naturels 5 Guide méthodologique de la CDESI* «Comment créer un itinéraire de randonnée non motorisée pérenne et de qualité?» : cdesi.tarn.fr Préambule Depuis plusieurs années,

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT

CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT CONSEIL GÉNÉRAL GIRONDE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DU TOURISME ETUDE ET REALISATION D UN SCHÉMA DEPARTEMENTAL DES ESPACES NATURELS Charte des ENS de la Gironde Mai 2013 1 CHARTE DES ESPACES NATURELS

Plus en détail

PROJET DE CREATION de la Réserve naturelle régionale des LANDES, PRAIRIES ET ÉTANGS DE PLOUNÉRIN (CÔTES-D'ARMOR)

PROJET DE CREATION de la Réserve naturelle régionale des LANDES, PRAIRIES ET ÉTANGS DE PLOUNÉRIN (CÔTES-D'ARMOR) PROJET DE CREATION de la Réserve naturelle régionale des LANDES, PRAIRIES ET ÉTANGS DE PLOUNÉRIN (CÔTES-D'ARMOR) Bilan de la consultation du public et des avis recueillis Photo Françoise Turban Février

Plus en détail

Cartographie des contraintes et des sensibilités à l éolien dans le département des Vosges

Cartographie des contraintes et des sensibilités à l éolien dans le département des Vosges Cartographie des contraintes et des sensibilités à l éolien dans le département des Vosges La France s est fixée, à l horizon 2010, un objectif de production de 10% de ses besoins énergétiques à partir

Plus en détail

Projet de Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne-Ariège

Projet de Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne-Ariège Projet de Réserve Naturelle Régionale ConfluenceS Garonne-Ariège Situé au sud de l agglomération toulousaine, le territoire de la confluence Garonne-Ariège, s étend sur un linéaire d une vingtaine de kilomètres

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE,

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, Ville de Mont De Marsan, Landes (40) PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, COMMUNE DE MONT-DE-MARSAN (40) ETUDE D INCIDENCE AU TITRE DE L ARTICLE L.414-4 DU CODE DE

Plus en détail

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut Recueil d expériences sur la «Prise en compte de la trame verte et bleue dans les territoires de projet» Action portée dans le cadre du Réseau Rural français (www.reseaurural.fr) et financée par le Ministère

Plus en détail

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers»

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Séquence «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Prendre en compte la biodiversité forestière pour la définition des continuités écologiques : Retour d expérience à l échelle de la CA du Grand Evreux

Plus en détail

Programme pédagogique d'éducation des scolaires. au territoire des Basses Vallées Angevines

Programme pédagogique d'éducation des scolaires. au territoire des Basses Vallées Angevines Programme pédagogique d'éducation des scolaires au territoire des Basses Vallées Angevines Les Basses Vallées Angevines sont constituées d un ensemble de prairies inondables situé au nord de l agglomération

Plus en détail

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Table Ronde - Initiative Cacao et Forêts Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Col. TONDOSSAMA Adama, Directeur Général de l OIPR 13 Juin 2017 1 Plan de présentation 1.

Plus en détail

Réseau écologique et Natura Principes. Elise Poskin Département Politique Générale Natagora

Réseau écologique et Natura Principes. Elise Poskin Département Politique Générale Natagora Réseau écologique et Natura 2000 - Principes Elise Poskin Département Politique Générale Natagora Contexte global: Erosion de la biodiversité Contexte global: Erosion de la biodiversité Erosion (crise)

Plus en détail

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6

Objectifs. Comprendre la dynamique agricole du site B6 Objectifs Comprendre la dynamique agricole du site B6 Faire le lien entre agriculture et biodiversité (perception sociale, culturelle, économique, enjeux, etc.) et analyser leurs convergences et divergences

Plus en détail

Biodiversité en forêt

Biodiversité en forêt Biodiversité en forêt 1 Plan La biodiversité: cadre global La biodiversité: cadre national et cantonal La biodiversité: cadre régional Plan d'action biodiversité en forêt: cadre régional Biotopes régionaux

Plus en détail

LES MÉTIERS LIÉS À LA GESTION DES ESPACES NATURELS - Exemple de la réserve naturelle du massif du Pibeste

LES MÉTIERS LIÉS À LA GESTION DES ESPACES NATURELS - Exemple de la réserve naturelle du massif du Pibeste DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT ET D AMÉNAGEMENT PÉDAGOGIQUES ACTION «Projet Professionnel» MERCREDI de la GÉOGRAPHIE du 12 novembre 2008 LES MÉTIERS LIÉS À LA GESTION DES ESPACES NATURELS - Exemple de la

Plus en détail

Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris

Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris 2014 AMÉNAGEMENTS ECOLOGIQUES ET BIODIVERSITÉ Pascal ASPE Terre vivante Campagne pour le fleurissement, Vif, 17

Plus en détail

Mise en place d une mesure agro-environnementale territorialisée «Corridor écologique»

Mise en place d une mesure agro-environnementale territorialisée «Corridor écologique» Mise en place d une mesure agro-environnementale territorialisée «Corridor écologique» Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Conservatoire d espaces naturels Rhône- Alpes en partenariat

Plus en détail

DOSSIeR RESTAURATION DES MILIEUX HUMIDES RHÉNANS ET PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ DANS LES ENVIRONS DE LA LAUTER CISTUDE SANS FRONTIÈRES

DOSSIeR RESTAURATION DES MILIEUX HUMIDES RHÉNANS ET PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ DANS LES ENVIRONS DE LA LAUTER CISTUDE SANS FRONTIÈRES Direction de la Communication CG Bas-Rhin / Claire Haderer. LE CONSEIL GÉN NÉRAL DU BAS-RHIN N AU DE VOS VIES DOSSIeR e S S e R P De RESTAURATION DES MILIEUX HUMIDES RHÉNANS ET PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ

Plus en détail

Loire-Baratte Petit canal de dérivation de la Nièvre : Des TRAMES VERTE ET BLEUE à restaurer

Loire-Baratte Petit canal de dérivation de la Nièvre : Des TRAMES VERTE ET BLEUE à restaurer «Valoriser la nature en ville» Saint-Fiacre Loire-Baratte Loire-Baratte Petit canal de dérivation de la Nièvre : Des TRAMES VERTE ET BLEUE à restaurer Brigitte COMPAIN-MUREZ Décembre 2011 Ingénieur-chercheur,

Plus en détail

Les couches de la DREAL ont été intégrées

Les couches de la DREAL ont été intégrées Les couches de la DREAL ont été intégrées DREAL : Direction Régionale de l environnement, de l aménagement et du logement Missions de la DREAL. La DREAL est un service déconcentré du Ministère de l Ecologie,

Plus en détail

Le Réseau Natura 2000

Le Réseau Natura 2000 Le Réseau Natura 2000 la directive du 2 avril 1979 relative à la conservation des oiseaux sauvages, dite directive «Oiseaux» ; la directive du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels

Plus en détail

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Alexandre DUMAITRE DREAL ALPC 23.09.2016 Thierry Degen / DREAL ALPC Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement

Plus en détail

L intégration des milieux aquatiques dans l aménagement des espaces habités Territoire de Brest métropole. Direction de l Ecologie Urbaine

L intégration des milieux aquatiques dans l aménagement des espaces habités Territoire de Brest métropole. Direction de l Ecologie Urbaine - Brest Métropole - 8 Juin 2017 Brest métropole (21 500 ha) 8 communes 213 000 habitants 8000 ha d espaces urbains 8000 ha d espaces agricoles 5500 ha d espaces naturels - Brest Métropole - 8 Juin 2017

Plus en détail

Synthèse de l état initial de l environnement

Synthèse de l état initial de l environnement Elaboration du Plan Local d Urbanisme de MASSIAC 2a Milieu physique et naturel La commune de MASSIAC s étend sur 3478 hectares au nord est du département du Cantal. Irriguée par la rivière Alagnon et ses

Plus en détail

Contournement Nord de Valenciennes

Contournement Nord de Valenciennes Faire d aujourdd aujourd hui la route de Demain Maîtrise d ouvrage : Département du Nord Contournement Nord de Valenciennes Maîtrise d œuvre : Setec international, Setec tpi et le cabinet d architecture

Plus en détail

Les enjeux. Les enjeux

Les enjeux. Les enjeux Les enjeux En termes de risque majeur, les enjeux suivants sont le plus souvent évoqués : la population (enjeux humains) ; l urbanisation (enjeux humains et économiques) ; la préservation de la biodiversité,

Plus en détail

Site Ramsar de la Baie de Somme

Site Ramsar de la Baie de Somme Site Ramsar de la Baie de Somme Marion Dauvergne, Chargée de la mise en œuvre du plan de gestion Ramsar de la Baie de Somme Syndicat Mixte Baie de Somme Grand Littoral Picard Quelques chiffres Site n 925

Plus en détail

Réserve naturelle régionale «Haute vallée de la Loire» Ateliers de travail

Réserve naturelle régionale «Haute vallée de la Loire» Ateliers de travail Projet porté par l Etablissement public Loire avec l appui technique du dans le cadre d un démarche partenariale associant l ensemble des acteurs locaux Réserve naturelle régionale «Haute vallée de la

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL Christine DOBRONIAK, Dép. Management de l environnement Dunkerque-port 17 Km 7500 HA - 3000 HA DE TERRE DISPONIBLE CIRCONSCRIPTION MARITIME : 38 000 HA. 170 industries

Plus en détail

ATLAS DES PAYSAGES DU PARC NATUREL DES PLAINES DE L ESCAUT LIVRE 1- DIAGNOSTIC PAYSAGER DU PNPE. Cellule d'assistance Architecturale et Paysagère

ATLAS DES PAYSAGES DU PARC NATUREL DES PLAINES DE L ESCAUT LIVRE 1- DIAGNOSTIC PAYSAGER DU PNPE. Cellule d'assistance Architecturale et Paysagère ATLAS DES PAYSAGES DU PARC NATUREL DES PLAINES DE L ESCAUT LIVRE 1- DIAGNOSTIC PAYSAGER DU PNPE Livret 1.2-Vision Globale et raisonnée du territoire Version de décembre 2010 Cellule d'assistance Architecturale

Plus en détail

L exemple du Bois St Martin

L exemple du Bois St Martin L exemple du Bois St Martin Source: M2 Espace et Milieux Table ronde du jeudi 4 février f 2010 Qu est ce que la biodiversité? La biodiversité 1992, Convention de Rio sur la diversité biologique Vulgarisation

Plus en détail

Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées

Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées Sommaire I. CADRE METHODOLOGIQUE GENERAL...2 II. METHODES D ANALYSE DES CONTRAINTES D ENVIRONNEMENT ET D APPRECIATION DES IMPACTS DU PROJET...4

Plus en détail

DOCUMENT de SYNTHESE POTENTIEL EOLIEN & ENVIRONNEMENT. en REGION AUVERGNE

DOCUMENT de SYNTHESE POTENTIEL EOLIEN & ENVIRONNEMENT. en REGION AUVERGNE DOCUMENT de SYNTHESE POTENTIEL EOLIEN & ENVIRONNEMENT en REGION AUVERGNE Ce document n est qu un outil d aide à l appréciation, il n entraîne aucun droit à priori. Juin 2003 SYNTHESE «POTENTIEL EOLIEN

Plus en détail

Les dérogations espèces protégées

Les dérogations espèces protégées Les dérogations espèces protégées Petit Rhinolophe, C. Parisot - 2014 Atelier du SPI Vallée de la Seine 09 avril 2015 Irène OUBRIER Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie

Plus en détail

Moyenne Durance : et si le bonheur était dans le pré ou dans le lac de l ESCALE!

Moyenne Durance : et si le bonheur était dans le pré ou dans le lac de l ESCALE! Moyenne Durance : et si le bonheur était dans le pré ou dans le lac de l ESCALE! Aujourd hui, il manque sur cette zone qui est le principal carrefour du département un site qui permette d avoir une accroche

Plus en détail

Réunions d information

Réunions d information Réunions d information PAEC Gorges de la Loire amont 27, 28 et 29 avril 2015 Milan royal Milvus milvus Chabot Cottus gobio Château d Arlempdes surplombant la Loire Partenaires techniques : Partenaires

Plus en détail

CADRE ENVIRONNEMENTAL, AGRICOLE ET RÉGLEMENTAIRE

CADRE ENVIRONNEMENTAL, AGRICOLE ET RÉGLEMENTAIRE , AGRICOLE ET RÉGLEMENTAIRE Topographie Le site présente une altitude entre 315 m et 345 m. Il est fortement marqué par la topographie. Il est compris entre deux vallées : du Jonan à l ouest et du Broulon

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE SAINT JEAN D ILLAC PROJET DE LOTISSEMENT LE HAMEAU MALEYRAN EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PROJETS Demande d examen au cas par cas Complément 6 Mars 2017 AGEO CONSEILS

Plus en détail

Sigogne comité d'orientation 06/07/2012

Sigogne comité d'orientation 06/07/2012 avec le Fond européen de développement régional Sigogne Union Européenne comité d'orientation 06/07/2012 photographie Loïc Guénin 1/21 plan Présentation du portail web et de son élément central, le porter

Plus en détail

Développement des capacités de transport de gaz naturel entre St-Martin-de-Crau et St-Avit MISSION D ELABORATION ETUDE D IMPACT.

Développement des capacités de transport de gaz naturel entre St-Martin-de-Crau et St-Avit MISSION D ELABORATION ETUDE D IMPACT. Développement des capacités de transport de gaz naturel entre St-Martin-de-Crau et St-Avit MISSION D ELABORATION ETUDE D IMPACT Projet ERIDAN 24 novembre 2008 Sommaire Plan général d une étude d impact

Plus en détail

Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013

Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013 Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013 Introduction Les trois grandes étapes de la protection de la

Plus en détail

Présentation de l Espace Belledonne et du projet de territoire

Présentation de l Espace Belledonne et du projet de territoire Présentation de l Espace Belledonne et du projet de territoire Belledonne en chiffres - 80 km de long sur 15 km de large sans traversée routière - Échelle altitudinale de 200 à 2900 mètres - 54 communes

Plus en détail

Communauté de Communes du Trièves

Communauté de Communes du Trièves Communauté de Communes du Trièves AGRICULTURE AIR BIODIVERSITE DECHETS EAU ENERGIE FORET OCCUPATION DE L ESPACE RISQUES AUTRES POLLUTIONS SOMMAIRE Introduction I. Agriculture II. Air III. Biodiversité

Plus en détail

Ruisseau Le Reins - Sous les Gouttes

Ruisseau Le Reins - Sous les Gouttes Ruisseau Le Reins - Sous les Gouttes 1 - RENSEIGNEMENTS GENERAUX 1.1 - IDENTIFICATION DE LA ZONE HUMIDE Nom de la zone : Autre nom : Code hydrographique : Nom du grand ensemble : Ruisseau Le Reins - Sous

Plus en détail

VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE. Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation. VI. Résumé non technique

VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE. Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation. VI. Résumé non technique VILLE DE NEUILLY-SUR- MARNE Plan Local d'urbanisme 1. Rapport de Présentation VI. Résumé non technique PROJET ARRETE PAR DELIBERATION DU 30 MAI 2013. Contenu du rapport de présentation INTRODUCTION 1.

Plus en détail

ACCA DE LANS EN VERCORS Projet de centrale photovoltaïque, site de la forêt de JAY.

ACCA DE LANS EN VERCORS Projet de centrale photovoltaïque, site de la forêt de JAY. ACCA DE LANS EN VERCORS Projet de centrale photovoltaïque, site de la forêt de JAY. Position de l Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) de LANS EN VERCORS. Document réalisé par : Service Environnement

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Union - Discipline - Travail La gestion du Parc National de Taï - Site de Patrimoine Mondial - MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT,

Plus en détail

PROJET DE MISE EN ŒUVRE D UN ARRETE PREFECTORAL DE PROTECTION DE BIOTOPE SUR LE SITE DE LESQUEBLANQUE

PROJET DE MISE EN ŒUVRE D UN ARRETE PREFECTORAL DE PROTECTION DE BIOTOPE SUR LE SITE DE LESQUEBLANQUE PROJET DE MISE EN ŒUVRE D UN ARRETE PREFECTORAL DE PROTECTION DE BIOTOPE SUR LE SITE DE LESQUEBLANQUE Commune de Saint Aubin de Médoc Département de la Gironde (Source CG33) Février 2013 PREAMBULE Le code

Plus en détail

RÉVISION GÉNÉRALE DU PLU SAINT-VRAIN TRANSFORMATION DU POS EN PLU LEUDEVILLE

RÉVISION GÉNÉRALE DU PLU SAINT-VRAIN TRANSFORMATION DU POS EN PLU LEUDEVILLE SAINT-VRAIN et LEUDEVILLE Réunion de travail Lundi 4 mars 2016 RÉVISION GÉNÉRALE DU PLU SAINT-VRAIN TRANSFORMATION DU POS EN PLU LEUDEVILLE Etat Initial de l Environnement L Etat Initial de l Environnement

Plus en détail

Etang de Sologne Restauration et valorisation d un site d intérêt écologique

Etang de Sologne Restauration et valorisation d un site d intérêt écologique Etang de Sologne Restauration et valorisation d un site d intérêt écologique Concours IDRRIM 2012 Autoroute A71 Présentation simplifiée L étang de Sologne au cœur du réseau Natura 2000 Situé dans le département

Plus en détail

Le réseau écologique du département de l Isère

Le réseau écologique du département de l Isère CORRIDORS BIOLOGIQUES DE L IDENTIFICATION À LA RESTAURATION - Les stratégies amont Le réseau écologique du département de l Isère J.G. BAYON Conseil général de l Isère 27 mai 2008 Le REDI Réseau écologique

Plus en détail

de la Moselle sauvage Présentation RNR vallée de la Moselle 23/10/09

de la Moselle sauvage Présentation RNR vallée de la Moselle 23/10/09 Réserve Naturelle Régionale R de la vallée de la Moselle sauvage Localisation Prend sa source àbussang Vosges (88) Se jette dans le Rhin àcoblence en Allemagne 560 km Les différents enjeux Un des derniers

Plus en détail

Entité 23 «Auxonne» du site Natura 2000 «Gîtes et habitats à chauves-souris en Bourgogne» (FR )

Entité 23 «Auxonne» du site Natura 2000 «Gîtes et habitats à chauves-souris en Bourgogne» (FR ) Entité 23 «Auxonne» du site Natura 2000 «Gîtes et habitats à chauves-souris en Bourgogne» (FR2601012) Cette fiche est un résumé synthétique par entité qui a pour objectifs de vous porter à connaissance

Plus en détail

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français

Continentale. Alpine. Méditerranéenne sites 12,52 % du territoire terrestre. français Le réseau Natura 2000 Atlantique La forêt privée couvre plus de 50% de la surface forestière du réseau Natura 2000. Continentale Alpine Méditerranéenne Régions biogéographiques Natura 2000 75% de la surface

Plus en détail

Évaluation des incidences Natura 2000 des projets de drainage. Formulaire simplifié

Évaluation des incidences Natura 2000 des projets de drainage. Formulaire simplifié Évaluation des incidences Natura 2000 des projets de drainage Formulaire simplifié Ce formulaire permettra au service instructeur du dossier de fournir l autorisation requise pour votre projet de drainage

Plus en détail

Plateau de Saint Sixte

Plateau de Saint Sixte ZNIEFF* de type I N régional : 4284 Ancien N régional : Plateau de Saint Sixte Départements et communes concernées en Rhône-Alpes Surface : 1 576,25 Loire AILLEUX, CEZAY, HOPITAL-SOUS-ROCHEFORT (L'), SAINT-LAURENT-ROCHEFORT,

Plus en détail

ANNEXES Projet Akuo Park 2 Annexes Cas par cas Projet d ombrières intégrant des panneaux photovoltaïques 1 Sommaire Annexes 1. Informations nominatives relatives au maître d ouvrage ou pétitionnaire (joint)

Plus en détail

Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville. Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015

Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville. Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015 Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015 Sources : Geoportail & CCL 1. Contexte Géographique Bassin versant de la

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE FLEURINES

ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE FLEURINES ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE FLEURINES Diagnostic territorial Réunion n 1 Vendredi 1 er avril 2016 Plan de l intervention I - Rappels sur le PLU II - Contexte territorial III - Analyse géographique

Plus en détail

ATLAS DE LA BIODIVERSITE COMMUNALE. de SAINT LUPICIN

ATLAS DE LA BIODIVERSITE COMMUNALE. de SAINT LUPICIN ATLAS DE LA BIODIVERSITE COMMUNALE de SAINT LUPICIN SOMMAIRE Introduction Atlas de la Biodiversité dans les Communes Méthodologie Fiche d identité de Saint Lupicin Données administratives Contexte Informations

Plus en détail

Q est ce qu un Parc Naturel Régional?

Q est ce qu un Parc Naturel Régional? Q est ce qu un Parc Naturel Régional? 1 Quelle assise juridique pour un Parc Naturel Régional? Article L.333-1 1 du Code de l Environnement : «Les parcs naturels régionaux concourent à la politique de

Plus en détail

DREAL / VERPN. Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets

DREAL / VERPN. Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets Espèces protégées Contexte général et enjeux en Limousin, les procédures pour intégrer ces données dans les projets Formation des commissaires enquêteurs Véronique BARTHELEMY DREAL / VERPN 5 novembre 2013

Plus en détail

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Coordination Magali Cerles Juin 2007 Avec le concours du Ministère de l outre mer et de

Plus en détail

Préservation des écosystèmes et de la biodiversité

Préservation des écosystèmes et de la biodiversité Octobre 2012 Fiche action nº 22 - les bonnes pratiques Préservation des écosystèmes et de la biodiversité Médicaments, alimentation, filtration naturelle pour la qualité de l eau, de l air et des sols,

Plus en détail

Trame Verte et Bleue et espèces cibles

Trame Verte et Bleue et espèces cibles Trame Verte et Bleue et espèces cibles Enjeux, méthode et critères de choix dans le Parc naturel régional des Volcans d Auvergne 8 décembre 2010 Rappel du contexte En France comme en Auvergne, ce sont

Plus en détail

Le Marais poitevin et son observatoire. 3 ème séminaire national des observatoires de la biodiversité

Le Marais poitevin et son observatoire. 3 ème séminaire national des observatoires de la biodiversité Le Marais poitevin et son observatoire 3 ème séminaire national des observatoires de la biodiversité Le Marais poitevin en chiffre : Espèces (114 DH DO) - 53 sp odonates - 34 sp poissons - 17 sp amphibiens

Plus en détail

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic L intérêt du diagnostic Le diagnostic des éléments naturels et paysagers permet de caractériser les milieux présents sur l exploitation (prairie, haie, mare, culture...), leur état écologique et leur rôle

Plus en détail

Etat des lieux de la préservation des espaces naturels remarquables de l Ain. Mercredi 17 juin 2009

Etat des lieux de la préservation des espaces naturels remarquables de l Ain. Mercredi 17 juin 2009 Etat des lieux de la préservation des espaces naturels remarquables de l Ain 1 Mercredi 17 juin 2009 1 Milieux naturels et biodiversité de l Ain Les Espaces Naturels Sensibles : - compétence directe du

Plus en détail

Plan Local. d Urbanisme REVISION ALLEGEE N Additif au rapport de présentation

Plan Local. d Urbanisme REVISION ALLEGEE N Additif au rapport de présentation Plan Local d Urbanisme REVISION ALLEGEE N 1 1. Additif au rapport de présentation Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 21 décembre 2016 approuvant la révision allégée du PLU 1.

Plus en détail

Conservatoire d espaces naturels de Poitou-Charentes

Conservatoire d espaces naturels de Poitou-Charentes Conservatoire d espaces naturels de Poitou-Charentes Application des mesures compensatoires en faveur de la faune et de la flore sur une carrière à Bussac-Forêt (17) Le CREN Poitou-Charentes et les Mesures

Plus en détail

Etat des lieux de la Nature en Ville en région Centre-Val de Loire

Etat des lieux de la Nature en Ville en région Centre-Val de Loire Etat des lieux de la Nature en Ville en région Centre-Val de Loire 14 septembre 2015 Plan 1 - Contexte 2 - Objectifs de l étude 3 - Méthode et Résultats Conclusion 2 1 - Contexte Plan national «Restaurer

Plus en détail

OBSERVATIONS DE L ASSOCIATION DEVIBRA POUR LE PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL. Mars 2016

OBSERVATIONS DE L ASSOCIATION DEVIBRA POUR LE PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL. Mars 2016 Association DEFENSE DE LA QUALITE DE VIE A VILLERS BRABOIS Association loi du 1 er juillet 1901 BP n 30059 54600 Villers-les-Nancy devibra54@yahoo.fr contact@devibra.fr http://www.devibra.fr OBSERVATIONS

Plus en détail

Direction de l environnement. LES YVELINES Un capital environnemental d exception

Direction de l environnement. LES YVELINES Un capital environnemental d exception Direction de l environnement LES YVELINES Un capital environnemental d exception DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT concours organisé par l association «Yvelines Environnement» Cycle d éducation à l environnement

Plus en détail

Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes

Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes Réunion de présentation en Mairie des Adrets de l Esterel 26 Novembre 2013 LES RÉSERVES BIOLOGIQUES des espaces naturels remarquables en forêt

Plus en détail

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005 La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n 2005-613 du 27 mai 2005 Publics visés : -organismes responsables de l élaboration des plans et documents, -service

Plus en détail

Travaux de restauration des écosystèmes de la Garonne en aval d un barrage hydroélectrique

Travaux de restauration des écosystèmes de la Garonne en aval d un barrage hydroélectrique Travaux de restauration des écosystèmes de la Garonne en aval d un barrage hydroélectrique Pamplona, el 24 de septiembre 2008 Biodiversidad y Restauración de Ecosistemas fluviales La Garonne de piémont

Plus en détail

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant :

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Pour tous ceux qui n ont pas pour vocation première d éduquer à l environnement ni de gérer des espaces verts ou naturels. Pour tous ceux qui

Plus en détail

Indicateurs «Gestion des milieux naturels»

Indicateurs «Gestion des milieux naturels» Indicateurs «Gestion des milieux naturels» Indicateur «Surfaces en aires préservées» : présentation & résultats Outils en réflexion du Pôle Gestion Pâturage : un mode d entretien des espaces naturels Indicateur

Plus en détail

Urbanisme rural durable et outils de projet DU PROJET DE TERRITOIRE A L AVIS DU PARC

Urbanisme rural durable et outils de projet DU PROJET DE TERRITOIRE A L AVIS DU PARC Urbanisme rural durable et outils de projet DU PROJET DE TERRITOIRE A L AVIS DU PARC Eszter Czobor >> architecte-urbaniste Chargée de mission Urbanisme durable, architecture et patrimoine bâti >> L intervention

Plus en détail

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES I- PARAMÈTRES ÉCOLOGIQUES I.1- TYPES D'HABITAT Les tableaux des types d'habitats observés comprennent 5 colonnes : Syntaxon : indique le rattachement phytosociologique

Plus en détail

Pasto-Loire : un programme d entretien et de mise en valeur des espaces des bords de Loire par le pastoralisme. Stéphane HIPPOLYTE

Pasto-Loire : un programme d entretien et de mise en valeur des espaces des bords de Loire par le pastoralisme. Stéphane HIPPOLYTE 1 Pasto-Loire : un programme d entretien et de mise en valeur des espaces des bords de Loire par le pastoralisme Stéphane HIPPOLYTE 2 A l origine de Pasto Loire : - Un constat : au début du XXième siècle,

Plus en détail

LES ESPACES NATURELS SENSIBLES DE DÉPARTEMENTS. GROUPE DE TRAVAIL ESPACES NATURELS Fabien SIVAZ CG84/ Agnès HENNEQUIN ARPE

LES ESPACES NATURELS SENSIBLES DE DÉPARTEMENTS. GROUPE DE TRAVAIL ESPACES NATURELS Fabien SIVAZ CG84/ Agnès HENNEQUIN ARPE LES ESPACES NATURELS SENSIBLES DE DÉPARTEMENTS GROUPE DE TRAVAIL ESPACES NATURELS Fabien SIVAZ CG84/ Agnès HENNEQUIN ARPE Réunion de lancement du groupe de travail espaces naturels en décembre 2011 : ->

Plus en détail

Notons, en de nombreux endroits, la mise à mal de ce patrimoine, sur des espaces agricoles, mais aussi dans un contexte résidentiel.

Notons, en de nombreux endroits, la mise à mal de ce patrimoine, sur des espaces agricoles, mais aussi dans un contexte résidentiel. Le maillage de haies Depuis 50 ans, le maillage bocager s est érodé, suite aux arrachages et à un entretien parfois inadapté. Or, les haies, bosquets, arbres isolés et mares sont des habitats fonctionnels,

Plus en détail

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche»

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» 151 D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

La création d une réserve naturelle volontaire. : la restauration d une zone humide en voie de disparition.

La création d une réserve naturelle volontaire. : la restauration d une zone humide en voie de disparition. La création d une réserve naturelle volontaire L exemple du Mesnil-le le-roi : la restauration d une zone humide en voie de disparition. Le bilan de départ 1995 :Constat d incivilités gravessur la Prairie

Plus en détail

Biodiversité et réserves naturelles

Biodiversité et réserves naturelles Biodiversité et réserves naturelles Michel CHANTEREAU Conservateur de la réserve naturelle nationale de Saint-Mesmin (Loiret) Membre de la commission scientifique de Réserves Naturelles de France Membre

Plus en détail

Nom de l Enseignement Pédagogique Interdisciplinaire

Nom de l Enseignement Pédagogique Interdisciplinaire Nom de l Enseignement Pédagogique Interdisciplinaire Démarche de l Agriculture durable Disciplines concernées Histoire-Géographie et Enseignement Civique et Moral, Terre. Aussi le cas échéant : Français,

Plus en détail

Réserve de biosphère de Camargue

Réserve de biosphère de Camargue Réserve de biosphère de Camargue Territoire Enjeux Gouvernance Le Puy en Velay 24 octobre 2012 Territoire Camargue gardoise 50 000 ha Plan du Bourg 42 000 ha Ile de Camargue 86 000 ha Plaine deltaïque

Plus en détail

EP1 : Contexte des chantiers d aménagement

EP1 : Contexte des chantiers d aménagement EP1 : Contexte des chantiers d aménagement Disciplines et horaires attribués Sciences et techniques des aménagements de l espace (STAE) : 45h Biologie écologie : 45h Activités pluridisciplinaires : STAE

Plus en détail

Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique?

Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Vendredi 16 octobre 2015 Philippe Gourdain SPN-MNHN : gourdain@mnhn.fr 1 Le Service du Patrimoine Naturel (SPN) du Muséum

Plus en détail

L abondance des populations d oiseaux communs

L abondance des populations d oiseaux communs Thème : Conservation et gestion des ressources naturelles Orientation : Préserver la biodiversité L abondance des populations d oiseaux communs par région Le suivi des espèces communes est aussi important

Plus en détail

MISSION EXPLORATOIRE SUR LA MISE EN ŒUVRE

MISSION EXPLORATOIRE SUR LA MISE EN ŒUVRE MASTER 2 PRO ESPAC MISSION EXPLORATOIRE SUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE RESERVE NATURELLE REGIONALE ET D ACTIVITES ENVIRONNEMENTALES SUR LA BASE DE LOISIRS DE JABLINES-ANNET (SEINE-ET-MARNE) SOMMAIRE REMERCIEMENTS...

Plus en détail

NOTICES EXPLICATIVES SUR LES EFFETS DES PRESCRIPTIONS PARTICULIERES

NOTICES EXPLICATIVES SUR LES EFFETS DES PRESCRIPTIONS PARTICULIERES NOTICES EXPLICATIVES SUR LES EFFETS DES PRESCRIPTIONS PARTICULIERES ANNEXE N 6.1.3 ÉLOIGNEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES Certains espaces du territoire de Saint-Vivien, localisés sur le document graphique

Plus en détail

PARCS NATURELS REGIONAUX ET NATIONAUX

PARCS NATURELS REGIONAUX ET NATIONAUX PARCS NATURELS REGIONAUX ET NATIONAUX LES PARCS NATIONAUX Les parcs nationaux ont été créés par la loi de 1960. Ils ont trois missions essentielles : - Protéger des espaces naturels d une richesse exceptionnelle,

Plus en détail

SPORTS DE PLEINE NATURE et ACTIVITÉS S INDUSTRIELLES

SPORTS DE PLEINE NATURE et ACTIVITÉS S INDUSTRIELLES DOCOB de la ZPS «Corbières Orientales» Groupe de travail SPORTS DE PLEINE NATURE et ACTIVITÉS S INDUSTRIELLES Vendredi 10 décembre d 2010 - Fontjoncouse Agnès BOYE Mathieu BOURGEOIS LPO Aude Natura 2000

Plus en détail