Action. Législ. Description de la problématique. Drainage des zones humides

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Action. Législ. Description de la problématique. Drainage des zones humides"

Transcription

1 Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Avec le soutien de la Drainage des zones humides Photo : D. Vieuxtemps Description de la problématique Les zones naturellement humides 1 (mares, étangs, marais, marécages, ) deviennent de plus en plus rares dans nos régions. Etant généralement considérées comme «malsaines» et «non rentables», elles subissent d importantes transformations les dénaturant complètement : drainage 2, remblaiement, plantation d épicéas, etc. Ceci a pour conséquence une perte importante de l intérêt biologique de ces zones due à la régression des espèces sauvages qui y sont inféodées. Or, les zones humides sont parmi les milieux naturels les plus riches. Berceaux de la diversité biologique, elles fournissent l eau et les produits primaires dont dépendent, pour leur survie, des espèces innombrables de plantes et d animaux. On y trouve des concentrations élevées d oiseaux, de mammifères, de reptiles, d amphibiens, de poissons et d invertébrés. Plus de 40% des espèces de poissons du monde vivent dans les eaux douces. Ce sont donc des éléments très importants du réseau écologique qui constituent une source remarquable de biodiversité. Le drainage conduit, selon son intensité, à une modification du fonctionnement hydrologique de la zone humide, voire à sa disparition totale par assèchement. La flore et la faune spécifiquement liées au fonctionnement antérieur de la zone sont ainsi plus ou moins fortement bouleversées. Audelà de la zone humide elle-même, le drainage a des incidences sur le régime des eaux en aval. Une zone humide drainée évacue plus rapidement l'eau et perd ainsi son pouvoir naturel de régulation des eaux (réduction des crues, soutien des étiages). Photo : H. Mardulyn 1 Voyez le lexique 2 Voyez le lexique page 1

2 Réglementation 1. Drainages interdits Le drainage est purement et simplement interdit si : La zone dans laquelle il est envisagé est définie comme zone naturelle au plan de secteur 3. Ces zones naturelles comprennent aujourd hui les anciennes zones naturelles, les zones naturelles d intérêt scientifique et les réserves naturelles 4. La Loi sur la conservation de la nature interdit de creuser de nouveaux fossés de drainage dans ces zones 5. Il est situé dans une réserve naturelle. La loi 6 interdit en effet d y «procéder à des terrassements, d'effectuer tous travaux susceptibles de modifier le sol, l'aspect du terrain, les sources et le système hydrographique et d'établir des conduites aériennes ou souterraines» Le drainage reste néanmoins possible s il est prévu dans le plan de gestion de la réserve. Cette hypothèse est peu probable étant entendu que l intérêt écologique des réserves qui sont créées dans des habitats humides dépend justement de la présence, temporaire ou permanente, d eau dans le sol! Il porte atteinte aux espèces animales et/ou végétales protégées 7 diverses diverses espèces de mammifères, amphibiens, reptiles, poissons et invertébrés sont intégralement protégées (cf. annexes de la Loi). Cette protection implique notamment 8 l interdiction de détériorer ou de détruire les sites de reproduction, les aires de repos ou tout habitat naturel où vivent ces espèces à un des stades de leur cycle biologique ; diverses espèces de plantes sont intégralement protégées, à tous les stades de leur cycle biologique (cf. annexes de la Loi). Cette protection implique notamment 9 l interdiction de détériorer ou détruire intentionnellement les habitats naturels dans lesquels la présence de ces espèces est établie. 3 Art. 58 de la loi sur la conservation de la nature du 12 juillet Ces deux dernières «zones» étant devenues des zones naturelles par l effet du décret du 28 mars Art. 58 de la Loi sur la conservation de la nature du 12 juillet Art. 11, al3 de la loi sur la conservation de la nature du 12 juillet Loi sur la conservation de la nature du 12 juillet Art. 2bis, 2, 4, de la Loi du 12 juillet Art de la Loi du 12 juillet 1973 page 2

3 2. Drainage soumis à permis Sont soumis à permis d urbanisme : Les drainages qui impliquent une modification de la végétation dans les zones de protection 10 suivantes: o 1 les biens immobiliers inscrits sur la liste de sauvegarde ou classés au titre de site, o 2 o les zones de protection établie autour d'un bien immobilier classé, o 3 o les sites bénéficiant du statut de réserves forestières, de zones humides d'intérêt biologique, de cavités souterraines d intérêt scientifique, o 4 o les habitats naturels d'intérêt communautaire (site Natura 2000), tant qu'ils ne sont pas couverts par un arrêté de désignation 11. Les drainages qui entraînent une modification sensible du relief du sol 12. Néanmoins, l établissement ou la modification d un système de drainage dans une zone non destinée à l urbanisation n est pas soumis à permis et requière une simple déclaration urbanistique. Or, la plupart des drainages se réalisent dans ce type de zones. Si le drainage implique des actes ou travaux préparatoires soumis à permis d urbanisme ou dérogatoires à des dispositions légales décrétales ou réglementaires, la dispense de permis n est plus applicable 13. En outre sont soumis à étude d incidences : Les projets d hydraulique agricole (y compris projets d irrigation et de drainage des terres) dont la superficie est supérieure à 50 ha 14. Les services de la DNF 15 et de la DGA 16 doivent être consultés. 3. L absence de drainage est une condition à l octroi d un permis ou d une prime Dans certaines hypothèses un permis ne peut être délivré qu à la condition que le projet n entraîne aucun drainage du sol : Le CWATUP 17 impose cette condition pour les permis relatif au boisement et à la culture intensive d'essences forestières, ainsi que pour des constructions indispensables à la surveillance et à l'exploitation des bois. De plus, les demandes de permis relatives à ces activités doivent être motivées, selon le cas, au regard de l'incidence de ces activités sur l'activité agricole, le paysage, la flore, la faune et le débit et la qualité des cours d'eau 18. Photo : D. Vieuxtemps - Grue à l oeuvre à Nassogne 10 Art. 84, 1 12 du CWATUP 11 Art. 452/27 du CWATUP 12 Art. 84, 1er 7 du CWATUP 13 Art. 263, 1er, 6 du CWATUP 14 Arrêté du Gouvernement wallon du 4 juillet 2002 arrêtant la liste des projets soumis à étude d'incidences et des installations et activités classées, rubrique Division de la Nature et des Forêts faisant partie de la Direction Générale des Ressources Naturelles et de l Environnement 16 Direction Générale de l Agriculture 17 Art. 452/31, 452/36 et 452/37 du CWATUP 18 Art. 452/35 et 452/42 du CWATUP page 3

4 Enfin, certaines primes ne peuvent être octroyées qu à la condition que l exploitant ne pratique pas de drainage sur la parcelle concernée : Pour bénéficier de la prime accordée dans le cadre de la MAE (mesure agri-environnementale) «Prairie de haute valeur biologique», l exploitant doit respecter un ensemble de conditions parmi lesquelles l interdiction de pratiquer des travaux de drainage ou de curage des fossés 19. Soulignons par ailleurs que la conditionnalité à l octroi des primes aux agriculteurs contient l obligation pour tout agriculteur de solliciter une autorisation de la DGRNE pour drainer des parcelles en Natura Concrètement, si un agriculteur ne sollicite pas cette autorisation avant d effectuer un drainage sur une parcelle située dans un périmètre Natura 2000, il viole la conditionnalité et peut se voir réclamer une part des primes qu il reçoit. CAS PARTICULIER Le drainage dans un site Natura 2000 peut-il être légal? Tant que les sites ne sont pas couverts par un arrêté de désignation, on applique les articles 84, 1er, 8 et 12 et 452/27 du CWATUP relatifs aux permis d urbanisme, ainsi que les articles 2bis et 3 de la loi sur la conservation de la nature relatifs à la protection des espèces. Une fois les sites couverts par un arrêté de désignation, celui-ci prendra le relais et précisera les mesures interdites, soumises à permis ou autorisées dans le site. Marche à suivre Remarque préalable : En cas de refus des Administrations de vous donner accès aux informations en matière d environnement, vous pouvez introduire un recours en vertu du droit d accès à l information (cf. fiche : comment introduire un recours en vertu du droit d accès à l information). Pour vérifier le caractère légal ou non d un drainage, vérifiez TOUTES les étapes de la procédure suivante : Question 1 : Le drainage est-il interdit? Photo : G. Schütz Question 1a : Le drainage est-il effectué en zone naturelle au plan de secteur? > Se renseigner auprès de l administration communale (service «urbanisme» ou «travaux») ou sur le site de la DGATLP. Si OUI, ACTION 1 Si NON, question 1b 19 Arrêté du Gouvernement wallon du 28 octobre 2004 page 4

5 Question 1b :Le drainage est-il effectué dans une réserve naturelle? > Se renseigner auprès de l association (réserve agréée) ou de la DNF (réserve domaniale). Si OUI, le drainage est-il repris dans le plan de gestion de la réserve? Si NON > ACTION 1 Si OUI, le drainage fait partie de la gestion de la réserve, il est sans aucun doute justifié par de bonnes raisons écologiques ou pratiques. Si NON, question 1c Question 1c : Le drainage porte-t-il atteinte à une espèce animale ou végétale protégée? Si OUI > ACTION 1 Si NON, question 2 Question 2 : Le drainage est-il soumis à permis? Question 2a : Le drainage implique-t-il une modification sensible du relief du sol? Si OUI, le drainage est soumis à permis d urbanisme. Il est cependant soumis à simple déclaration s il se situe en zone non destinée à l urbanisation (cfr plan de secteur). S il n y a pas de permis d urbanisme ou de déclaration > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme mais que la modification du relief engendrée par le drainage n y est pas autorisé > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme qui autorise la modification du relief engendrée par le drainage > ACTION 3 Si NON, question 2b Question 2b : Le drainage implique-t-il la modification de la végétation d une des zones suivantes : site classé ou inscrit sur la liste de sauvegarde, zone de protection autour d un bien immobilier classé, Réserve forestière, Zone Humide d Intérêt Biologique, Cavité souterraine d intérêt scientifique ou site Natura 2000 non couvert par un arrêté de désignation? > Se renseigner sur le site du sibw. Si OUI, le drainage est soumis à permis d urbanisme, la modification de la végétation constituant un acte préparatoire soumis à permis. S il n y a pas de permis d urbanisme > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme mais que la modification de la végétation engendrée par le drainage n y est pas autorisée > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme qui autorise la modification de la végétation engendrée par le drainage > ACTION 3 Si NON, question 2c page 5

6 Question 2c : S agit-il d un projet d hydraulique agricole d une surface supérieure à 50ha? Si OUI, le drainage est soumis à permis d urbanisme et la demande de permis doit contenir une évaluation des incidences sur l environnement et les services de la DNF et de la DGA doivent avoir été consultés S il n y a pas de permis d urbanisme ou de déclaration > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme mais que la modification du relief engendrée par le drainage n y est pas autorisé > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme qui autorise la modification du relief engendrée par le drainage > ACTION 3 Si le permis ne contient pas d évaluation des incidences le permis est irrégulier et un recours est possible > ACTION 4 Si la DNF et/ou la DGA n ont pas été consultées le permis est irrégulier et un recours est possible > ACTION 5 Si NON > question 3 Question 3 : L absence de drainage est-elle une condition à l octroi d une prime ou d un permis? Question 3a : S agit-il d un drainage réalisé dans le cadre du boisement ou de la culture intensive d'essences forestières, ou de l installation de constructions indispensables à la surveillance et à l'exploitation des bois? Si OUI, vérifier qu un permis a bien été délivré pour ces activités et qu il contient une clause interdisant le drainage. S il n y a pas de permis d urbanisme > ACTION 2 S il y a un permis d urbanisme mais qu il ne contient pas la condition relative au drainage ou qu il autorise le drainage, le permis est irrégulier et un recours est possible > ACTION 3 Si NON > question 3b Question 3b : Le drainage est-il réalisé sur un site agricole couvert par une MAE «Prairie de haute valeur biologique»? > Contacter les services extérieurs de la DGA pour savoir s il existe un contrat de MAE. Si oui, le contrat comporte-t-il la mesure «Prairie de haute valeur biologique»? Si OUI > ACTION 6 S il n existe pas de contrat MAE ou si la mesure n y est pas reprise > ACTION 7 Photo : G. Schütz page 6

7 Actions à mener!! Dans tous les cas et dans la mesure du possible, prendre contact et tenter une conciliation avec l auteur des faits. Nombre de «méfaits» ne sont pas nécessairement le résultat de gestes intentionnels, mais sont davantage dus à la méconnaissance de la problématique!! Action 1 Dans le cas d une infraction à la Loi sur la conservation de la nature : non respect des dispositions spécifiques à la zone naturelle du plan de secteur ou du régime de protection des réserves naturelles ou des espèces, avertir par courrier : 1- l ingénieur de la DNF de la direction concernée, 2- les membres de la police fédérale et les agents de police communale, 3- le fonctionnaire délégué de la Direction extérieure de la DGATLP concernée, 4- le garde assermenté responsable de la réserve naturelle concernée (dans le cas où le site est une réserve naturelle) > Ces personnes sont habilitées à dresser un PV et le cas échéant à demander une remise en état dans le cadre d une procédure devant le tribunal correctionnel. En ce qui concerne les espèces protégées, vérifier qu une dérogation n a pas été accordée par l inspecteur général de la Division Nature et Forêts de la Direction Générale des ressources naturelles et de l environnement en application de l article 5 de la loi sur la conservation de la nature 20. Action 2 Dans le cas d une infraction au permis d urbanisme, avertir par courrier : 1- la commune (CBE - collège des bourgmestre et échevins), 2- le fonctionnaire délégué (FD) de la direction extérieure de la DGATLP 21, 3- l agent de la DNF de la direction concernée qui est compétent pour rechercher et constater les infractions au permis d urbanisme sur toute l étendue de son territoire (direction, cantonnement et triage). > Ces personnes sont habilitées à dresser un PV. Seuls le CBE et le FD sont habilités, le cas échéant, à demander une remise en état dans le cadre d une procédure devant le tribunal correctionnel. En cas d'inexécution des engagements, l'administration des eaux et forêts peut faire procéder d'office à l'exécution de travaux aux frais des propriétaires. Action 3 S il y a un permis d urbanisme, depuis quand ce permis est-il délivré? Il n y a pas de recours possible en premier instance pour les tiers dans le cadre des demandes de permis d urbanisme, seul les demandeurs et le Collège peuvent introduire un recours auprès du Gouvernement (Ministre de l Aménagement du Territoire). Une démarche possible est d obtenir la demande de permis d urbanisme auprès de la commune afin de prendre connaissance des raisons ayant conduit à l octroi du permis. Peut-être des mesures particulières auront elles été prévues afin de limiter l impact du drainage. Cependant, un recours peut être introduit devant le Conseil d Etat dans les 60 jours de la prise de connaissance du permis. 20 Voyez l AGW du 20 novembre 2003 relatif à l'octroi de dérogations aux mesures de protection des espèces animales et végétales, à l'exception des oiseaux. 21 Direction Générale de l Aménagement du Territoire, du Logement et du Patrimoine page 7

8 Action 4 Dans le cas d une infraction à la législation sur l évaluation des incidences, le manquement à la législation a pour effet de rendre le permis irrégulier et donc contestable. Il faut donc avertir par courrier: la commune (CBE) et le fonctionnaire technique (FT) si permis d environnement la commune (CBE), le FT (pour le volet exploitation) et le fonctionnaire délégué (FD) (pour le volet urbanisme) si permis unique. De plus un recours peut être déposé > ACTION 3 Action 5 Ecrire un courrier à la DNF Direction de la Nature et/ou à la DGA afin de signaler que le permis d urbanisme a été délivré pour un projet d hydraulique agricole d une surface supérieure à 50ha sans que leur service n ait été contacté et qu un avis ait été donné. De plus un recours peut être déposé > ACTION 3 Action 6 Dans le cas du non respect d un contrat de MAE reprenant la mesure «Prairie de haute valeur biologique», avertir par courrier l unité de contrôle concernée de la DGA. En effet, chaque année un contrôle est normalement organisé dans chaque exploitation bénéficiant de subventions relatives entre autres aux MAE. Le non respect des conditions liées aux MAE entraîne la suppression des aides et le remboursement de celles déjà perçues. Action 7 Si aucunes des démarches précédentes ne donnent de résultats, une action de sensibilisation auprès du propriétaire ou de ses ayant droit à la problématique et aux conséquences du drainage est souhaitable. En particulier, il faut savoir qu un exploitant agricole qui décide de mettre en place certaines méthodes favorables à la protection de l environnement et du milieu naturel dans le cadre de MAE pour une durée minimum de 5 ans peut obtenir des primes de la Région Wallonne. Une aide aux agriculteurs pour la mise en œuvre de ces MAE est fournie par les services de la DGA. Lexique Le drainage vise à éliminer l'excès d'eau contenu dans les sols, généralement dans un but de mise en valeur agricole. On peut drainer en enterrant dans le sol des drains perforés, ce qui s'accompagne souvent d'un retournement des prairies. Ces drains, disposés en profondeur et en pente débouchent dans un collecteur qui évacue l'eau dans un fossé ou un cours d'eau. On peut aussi drainer à ciel ouvert (fossés ou rigoles). Les zones humides sont des régions où l eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Elles apparaissent là où la nappe phréatique arrive près de la surface ou affleure. Ce sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l'eau est statique ou courante (étang, mare, marécage). Les zones humides d intérêt biologique sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l'eau est statique ou courante, et dont la valeur écologique et scientifique est reconnue par arrêté du Ministre chargé de la conservation de la nature sur avis du CSWCN 22. Pour toutes informations complémentaires, n hésitez pas à contacter la cellule Aménagement de Natagora / Conseil Supérieur Wallon de la Conservation de la Nature page 8

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Description de la problématique

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Description de la problématique Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Avec le soutien de la Destruction d arbres et de haies. M. Pontegnie Description de la problématique On assiste depuis plusieurs décennies

Plus en détail

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Avant que le site ne fasse l objet d un Arrêté de désignation

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Avant que le site ne fasse l objet d un Arrêté de désignation Avec le soutien de la Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Natura 2000 Règlementation Avant que le site ne fasse l objet d un Arrêté de désignation I.a. Activités interdites

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution 11 octobre 2012 LES REGLES DU JEU : L ANCIEN ET LE NOUVEAU Introduction Le cadre légal et réglementaire Les principes généraux La liste des

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION ARBRES DES HAIES ET DES

FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION ARBRES DES HAIES ET DES FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION DES ARBRES ET DES HAIES 1 PROTECTION DES ARBRES ET DES HAIES VOUS CONSTATEZ : l abattage d un arbre ; la taille «exagérée» d une haie ; la destruction d une haie ou

Plus en détail

Action. Législ. Description de la problématique. Boisement et déboisement

Action. Législ. Description de la problématique. Boisement et déboisement Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Avec le soutien de la Boisement et déboisement Photo : A. Bernier Description de la problématique Avec 544.800 ha, les zones boisées

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE FERNELMONT DECLARATION

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

NATURA 2000 U.W.E. 11/06/2013. 1. En tant qu entreprise wallonne, suis-je concernée par le réseau Natura 2000?

NATURA 2000 U.W.E. 11/06/2013. 1. En tant qu entreprise wallonne, suis-je concernée par le réseau Natura 2000? NATURA 2000 U.W.E. 11/06/2013 Ivan THIENPONT DNF 1 1. En tant qu entreprise wallonne, suis-je concernée par le réseau Natura 2000? 2. Quelles conditions supplémentaires sont assignées aux entreprises situées

Plus en détail

Réglementation environnementale dans les écoles. PERMIS d ENVIRONNEMENT

Réglementation environnementale dans les écoles. PERMIS d ENVIRONNEMENT Réglementation environnementale dans les écoles PERMIS d ENVIRONNEMENT Introduction et grands principes Camille DERMONNE, Institut Eco-Conseil 11 mars 2010 Base légale Décret du 11 mars 1999 (M.B. 08.06.1999)

Plus en détail

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS)

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) Dernière révision du document : juillet 2012 QUAND ET COMMENT DÉPOSER LE DOSSIER AUPRÈS DE L'ADMINISTRATION? Le projet d assainissement est à envoyer

Plus en détail

Réunion d information préalable du public

Réunion d information préalable du public Réunion d information préalable du public Demande de permis d environnement Mise en location de kayaks sur la Lesse entre Houyet et Anseremme 15 juin 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion

Plus en détail

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile...

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile... D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A g r iculture, de s Ressourc e s n a t u re l le s e t de l Environnement D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A m é n a gement du Territoire,

Plus en détail

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Les installations de stockage de déchets inertes ISDI 1 er et 2 décembre 2014 DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Références règlementaires : Directive

Plus en détail

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable,

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable, Décret n 2005-1991 Du 11 juillet 2005, relatif à l étude d impact sur l environnement et fixant les catégories d unités soumises à l étude d impact sur l environnement et les catégories d unités soumises

Plus en détail

La réforme du CoBAT. Partie Urbanisme. Stéphanie Hanssens

La réforme du CoBAT. Partie Urbanisme. Stéphanie Hanssens La réforme du CoBAT Partie Urbanisme Stéphanie Hanssens Soumission expresse à PU de la modification du nombre de logements (article 98, 1 er, nouveau 12 ) La liste des actes et travaux soumis à permis

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Bureau d'ingénieurs Géomètres - Sécurité - Construction - Stabilité

Bureau d'ingénieurs Géomètres - Sécurité - Construction - Stabilité 6.3. PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES MODIFIÉES Lotissement des parcelles cadastrées : METTET, 2 ème Division, section C, n 657S DEMANDEURS : a) Le propriétaire : S.A. Les Etablissements G. SARTO Chaussée de

Plus en détail

ACTE DE CLASSEMENT RESERVE NATURELLE REGIONALE DE SAINT-MAURIN. Commune de La PALUD SUR VERDON. Département des ALPES DE HAUTE PROVENCE

ACTE DE CLASSEMENT RESERVE NATURELLE REGIONALE DE SAINT-MAURIN. Commune de La PALUD SUR VERDON. Département des ALPES DE HAUTE PROVENCE ACTE DE CLASSEMENT RESERVE NATURELLE REGIONALE DE SAINT-MAURIN Commune de La PALUD SUR VERDON Département des ALPES DE HAUTE PROVENCE ARTICLE 1 : Dénomination et délimitation Sont classées en réserve naturelle

Plus en détail

Comment introduire la demande?

Comment introduire la demande? Vous avez, ou vous voulez, introduire une demande de permis d environnement de classe 1 ou 2. Cette fiche, élaborée par la Fédération Wallonne de l Agriculture, vous aide à suivre la procédure de votre

Plus en détail

Schéma de Structure Communal

Schéma de Structure Communal Schéma de Structure Communal Définition et objectifs Le SSC est un document d orientation, de gestion et de programmation du développement de l ensemble du territoire communal. Territoire concerné Il concerne

Plus en détail

LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3

LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3 LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3 Dernière révision du document : février 2013 Entré en vigueur le 1 er octobre 2002, le "Permis d Environnement" (créé par le décret du 11 mars 1999) peut être considéré

Plus en détail

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole Données générales sur le drainage et ses impacts PREFET DE LA HAUTE-MARNE Direction départementale des territoires Service environnement et ressources naturelles Bureau préservation des milieux aquatiques

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière Classement de la Réserve naturelle régionale Marais de Brière VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU le Code de l environnement, notamment ses articles L. 332-1 à L. 332-27, R.332-30 à

Plus en détail

ANNEXE RESERVATION 1 TABLEAUX COMPLEMENTAIRES A UTILISER EN CAS DE BESOIN

ANNEXE RESERVATION 1 TABLEAUX COMPLEMENTAIRES A UTILISER EN CAS DE BESOIN P a g e 1 ANNEXE RESERVATION 1 TABLEAUX COMPLEMENTAIRES A UTILISER EN CAS DE BESOIN 30 NOVEMBRE 2006. ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT WALLON RELATIF À LA PROMOTION DE L ÉLECTRICITÉ PRODUITE AU MOYEN DE SOURCES

Plus en détail

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1565 Liège, le 23 octobre 2006 Objet : Demande de permis unique relative à la régularisation d une porcherie d engraissement de 3.500 porcs et d une étable de 30 bovins à Kettenis

Plus en détail

DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008

DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008 DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008 ENVIRONNEMENT Classement de la Tour du Valat en réserve naturelle régionale VU le Code général des collectivités territoriales ; VU le code de l environnement, notamment

Plus en détail

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 DÉCRÉTANT UN CONTRÔLE INTÉRIMAIRE PROHIBANT UNE CONSTRUCTION, UN OUVRAGE OU DES TRAVAUX SUR DES TERRAINS COMPORTANT UN MILIEU HUMIDE SANS UNE CARACTÉRISATION

Plus en détail

GISER Législation. inondation boueuses

GISER Législation. inondation boueuses GISER Législation inondation boueuses En 2014, il n existe pas de législation spécifique aux inondations boueuses en Wallonie. Cependant, un ensemble de lois et règlements encadrent les éléments qui influencent

Plus en détail

Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1

Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1 COMPOSITIONS DE DOSSIER Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1 I. Actes et travaux concernés Procéder à l urbanisation d un bien, en ce compris la promotion ou la publicité y afférente.

Plus en détail

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires La police de l'eau - Pourquoi une police de l'eau? Les directives européennes, la loi sur l'eau de 2006 et le Grenelle de l'environnement ont

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

Prise en compte des ZONES HUMIDES

Prise en compte des ZONES HUMIDES DOSSIERS LOI SUR L'EAU au titre de l article L.214 3 du code de l environnement régimes DECLARATION ou AUTORISATION DOSSIERS ICPE au titre de l'article L.511 1 du code de l'environnement Prise en compte

Plus en détail

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT Art. 1 er. Le présent règlement règle une matière visée par les articles 117 et 119 de

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

Réunion d information préalable du public. Exploitation d un circuit de karting à Amay

Réunion d information préalable du public. Exploitation d un circuit de karting à Amay Réunion d information préalable du public Exploitation d un circuit de karting à Amay 14 juillet 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion par la commune 1. Présentation des différents intervenants

Plus en détail

Réseau-métier «biodiversité»

Réseau-métier «biodiversité» Direction territoriale Est Réseau-métier «biodiversité» Veille juridique janvier-octobre 2014 Auteur : Luc Chrétien Droit international et européen Accord-cadre Energie-Climat 2030 http://www.developpement-durable.gouv.fr/paquet-energie-climat-2030-par-l.html

Plus en détail

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale 3 Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale er novembre au plus tard de l année qui précède l engagement, engagement qui porte sur cinq périodes annuelles comprises entre le 1 er janvier et

Plus en détail

La Fédération Inter-Environnement Wallonie vous informe

La Fédération Inter-Environnement Wallonie vous informe La Fédération Inter-Environnement Wallonie vous informe Le déroulement d une enquête publique De nombreux citoyens ont déjà aperçu, au bord de la route, de grands panneaux avec des affiches jaunes collées

Plus en détail

Commission d accès aux et de réutilisation des documents administratifs

Commission d accès aux et de réutilisation des documents administratifs Commission d accès aux et de réutilisation des documents administratifs Section publicité de l administration 19 octobre 2009 AVIS n 2009-74 Sur le refus de donner accès à des plans de construction (CADA/2009/79)

Plus en détail

I. DISPOSITIONS GENERALES

I. DISPOSITIONS GENERALES EAU 1. Estavayer-le-Lac, le 15 décembre 2011 REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L EPURATION DES EAUX **************************************************** Le Conseil général vu : - la loi du 22 mai 1974

Plus en détail

Le permis d urbanisme en Wallonie

Le permis d urbanisme en Wallonie Le permis d urbanisme en Wallonie Table des matières: 1. INTRODUCTION... 2 2. QU EST-CE QUE LE PERMIS D URBANISME?... 2 3. QUAND FAUT-IL UN PERMIS D URBANISME?... 2 4. QUI DOIT DEMANDER CE PERMIS?... 3

Plus en détail

LE DOMAINE DE LA POLYNESIE FRANçAISE

LE DOMAINE DE LA POLYNESIE FRANçAISE LE DOMAINE DE LA POLYNESIE FRANçAISE GOUVERNEMENT DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE DOMAINE PRIVE ET PUBLIC DE LA POLYNESIE FRANCAISE LOCATION D EMPRISES DU DOMAINE PRIVE La réglementation en vigueur Les textes

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE :

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE : FICHE DE RÉACTION LOCALE 1 LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE : RÉUNIONS D INFORMATION PRÉALABLE, ENQUÊTES PUBLIQUES ET INFRACTIONS 1 LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE VOUS CONSTATEZ EN WALLONIE

Plus en détail

Réunion d information préalable du public

Réunion d information préalable du public Réunion d information préalable du public Demande de permis d urbanisation Perwez avenue Wilmart/ rue de Seumay 20 janvier 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion par la commune 1. Présentation

Plus en détail

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ;

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Vu la demande de permis introduite en date du 17 septembre 2003 par laquelle CLUB ALPIN BELGE -AILE FRANCOPHONE ASBL, ci-après dénommé( e ) l'exploitant, sollicite

Plus en détail

LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES

LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES LA CHARTE REGIONALE D ACCES AUX AIDES AGRICOLES Version A Aide sollicitée auprès du Conseil Régional de Picardie au titre de (cocher l aide sollicitée) : o L investissement en agriculture biologique o

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

LOI N 96-050 PORTANT PRINCIPES DE CONSTITUTION ET DE GESTION DU DOMAINE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES.

LOI N 96-050 PORTANT PRINCIPES DE CONSTITUTION ET DE GESTION DU DOMAINE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES. LOI N 96-050 PORTANT PRINCIPES DE CONSTITUTION ET DE GESTION DU DOMAINE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES. L'Assemblée Nationale a délibéré et adopté en sa séance du 27 septembre 1996 ; Le Président de la

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

AVIS. Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1216 Liège, le 28 août 2006 Objet : Demande de permis unique pour la création d un centre de formation à la pratique du golf sur le site dit «du Haras» rue Belle-Vue à PEPINSTER

Plus en détail

Construire en zone agricole

Construire en zone agricole Construire en zone agricole Que puis-je réaliser? Qu est-ce qui est interdit? Edition du 1 er mai 2012 Bureau du citoyen Klötzerbahn 8 / 4700 Eupen Tél. 087/55.77.43 Fax. 087/74.26.83 Courriel : info@buergerbuero.be

Plus en détail

Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE32008 - Bois d'arpes et de l'hôpital

Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE32008 - Bois d'arpes et de l'hôpital Le Gouvernement wallon, Avant-projet d arrêté de désignation du site Natura 2000 BE32008 - Bois d'arpes et de l'hôpital Vu la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature, telle que modifiée

Plus en détail

Réunion d information préalable du public

Réunion d information préalable du public Réunion d information préalable du public Demande de permis d urbanisme de constructions groupées Wavre Chaussée des Nerviens 17 juin 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion par la commune

Plus en détail

Infractions en matière d urbanisme

Infractions en matière d urbanisme Agents habilités à dresser procès-verbal : service de police agents de la DNF (en zone non urbanisable) service de contrôle de la DGO4 (Arlon) agents techniques communaux (désignés par le Gouverneur) Remarque

Plus en détail

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC

Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Prise en compte des agricultures en zones humides au sein du 2nd pilier de la PAC Journées mondiales des zones humides PNR de Camargue Vendredi 21 février 2014 agro-environnementale des zones humides 1.1

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE Direction générale opérationnelle de lêagriculture, des Ressources naturelles et de lêenvironnement

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE Direction générale opérationnelle de lêagriculture, des Ressources naturelles et de lêenvironnement SERVICE PUBLIC DE WALLONIE Direction générale opérationnelle de lêagriculture, des Ressources naturelles et de lêenvironnement DECRET DU 11 MARS 1999 RELATIF AU PERMIS D ENVIRONNEMENT CALCUL DES DELAIS

Plus en détail

CHAPITRE I DELINQUANCE ENVIRONNEMENTALE

CHAPITRE I DELINQUANCE ENVIRONNEMENTALE CHAPITRE I DELINQUANCE ENVIRONNEMENTALE Section I - interdictions prévues par le décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets Article L3.1 Sont passibles d'une amende administrative en vertu du présent livre,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme Direction départementale des territoires de la Drôme Service Aménagement du Territoire et Risques Pôle Planification Dossier de demande de dérogation à l'urbanisation limitée application de l article L

Plus en détail

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Page : 2/5 Table des matières 1. Qu est-ce que la bourse de préactivité? 3 2. Quel type

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 24/08/2012 COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 09LY01834 Inédit au recueil Lebon 3ème chambre - formation à 3 M. FONTANELLE, président M. Pierre Yves GIVORD, rapporteur Mme SCHMERBER, rapporteur

Plus en détail

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Christian Mulders et Marc Reuter, Direction du Développement Rural Herresbach, le 7 septembre 2012 Législation = ensemble des lois concernant un domaine particulier

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Cotita 03/03/2014 Présentation de Dominique STEVENS Directeur de la Nature - Communauté Urbaine de Bordeaux Réserve Naturelle de Bruges

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

VENTES SUR LE DOMAINE PUBLIC

VENTES SUR LE DOMAINE PUBLIC VENTES SUR LE DOMAINE PUBLIC 26/08/2015 Toutes les ventes sur la voie publique sont réglementées. L exercice d une activité commerciale sur le domaine public est soumis, en application des articles L2213-1

Plus en détail

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19.

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19. PROVINCE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOILEAU MRC PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 01-065 RÈGLEMENT SUR LES DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME ATTENDU QUE la Municipalité de Boileau a adopté un règlement

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

Le rôle du Service Public de Wallonie

Le rôle du Service Public de Wallonie La nouvelle réglementation wallonne pour les services de taxis et de location de voitures avec chauffeur Le rôle du Service Public de Wallonie SPW- DGO2 - Direction du Transport de personnes Florence Wathelet

Plus en détail

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Un colloque inédit sur les techniques de prévention et la gestion de crise le 3 avril 2014 au centre culturel «La Marlagne» à Wépion ASPECTS

Plus en détail

Assainissement des eaux usées

Assainissement des eaux usées Assainissement des eaux usées? d assainissement collectif Éditeur responsable Bernard ANTOINE Directeur général adjoint Juillet 00 Crédits photos Enterpix - Kévin Manand www.sxc.hu AIVE Vous construisez

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2007-2008 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2007-2008 PROPOSITION DE DÉCRET 764 (2007-2008) N 1 764 (2007-2008) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2007-2008 16 avril 2008 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant les articles 35 et 111 du Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme,

Plus en détail

Vu la loi n 94/01 du 20 janvier 1994 portant régime des forêts, de la faune et de la Pêche ;

Vu la loi n 94/01 du 20 janvier 1994 portant régime des forêts, de la faune et de la Pêche ; MODELE DE CONVENTION DEFINITIVE DE GESTION D UNE FORET COMMUNAUTAIRE (Extrait du manuel des procédures d attribution et de gestion des forêts communautaires 2009) REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX - TRAVAIL

Plus en détail

I LE CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE

I LE CONTEXTE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE Au printemps 2013, le Président de la République a souhaité, dans le cadre du choc de simplification, que soit renversé le principe en vigueur depuis la publication de la loi du 12 avril 2000, dite loi

Plus en détail

Eléments de présentation de la nouvelle réglementation française pour la géothermie de minime importance

Eléments de présentation de la nouvelle réglementation française pour la géothermie de minime importance 30 juin 2015 Auteurs : J. C. MARTIN, P. DURST, F. JAUDIN avec la collaboration du Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Eléments de présentation de la nouvelle réglementation

Plus en détail

NOTICE D'ÉVALUATION PRÉALABLE DES INCIDENCES SUR L'ENVIRONNEMENT

NOTICE D'ÉVALUATION PRÉALABLE DES INCIDENCES SUR L'ENVIRONNEMENT NOTICE D'ÉVALUATION PRÉALABLE DES INCIDENCES SUR L'ENVIRONNEMENT Arrêté du Gouvernement Wallon du 4 juillet 2002 organisant l'évaluation des incidences sur l'environnement dans la Région Wallonne 1. Demandeur

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

A l attention du Collège. 1495 Villers la Ville Rue de Marbais 37 1495 Villers la Ville

A l attention du Collège. 1495 Villers la Ville Rue de Marbais 37 1495 Villers la Ville Cadev A l attention du Collège Drève de la Curette, 18 Communal de Villers la Ville 1495 Villers la Ville Rue de Marbais 37 1495 Villers la Ville Villers la Ville, le 16 Novembre 2010 Vos réf : Service

Plus en détail

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17.1 Généralité 16.17.2 Objectifs Toutes les rives, le littoral et les plaines inondables des lacs et cours

Plus en détail

Demande de permis d urbanisme dispensée de l intervention d un architecte Article 291 du CWATUPE 1

Demande de permis d urbanisme dispensée de l intervention d un architecte Article 291 du CWATUPE 1 COMPOSITIONS DE DOSSIER Demande de permis d urbanisme dispensée de l intervention d un architecte Article 291 du CWATUPE 1 I. Actes et travaux concernés Placer une ou plusieurs enseignes, ou un ou plusieurs

Plus en détail

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3 FONCTIONNAIRES DE L ÉTAT - STATUT GÉNÉRAL - Télétravail 1 TÉLÉTRAVAIL Sommaire Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis).... 3 Règlement grand-ducal

Plus en détail

Les permis d'urbanisme dans la pratique. des permis. d urbanisme. Pratiques développées es par la Commune de Schaerbeek: 2. l'exécution du permis.

Les permis d'urbanisme dans la pratique. des permis. d urbanisme. Pratiques développées es par la Commune de Schaerbeek: 2. l'exécution du permis. Les permis d'urbanisme dans la pratique 1. Pratiques développées es par la Commune de Schaerbeek: Lignes de conduites pour instruire certains types de demandes Lettre explicative lors de la délivrance

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT Le Permis de Construire (PC) et le lotissement sont deux outils de planification urbaine qui touchent plus particulièrement la construction. Ces deux outils ont émergé

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

SOMMAIRE. N 39 MAI 2001 Annule et remplace le n 34 de Novembre 2000 MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION DU 3 AOUT 1998 ENTRE L ETAT ET L UESL

SOMMAIRE. N 39 MAI 2001 Annule et remplace le n 34 de Novembre 2000 MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION DU 3 AOUT 1998 ENTRE L ETAT ET L UESL N 39 MAI 2001 Annule et remplace le n 34 de Novembre 2000 SOMMAIRE MISE EN APPLICATION DE LA CONVENTION DU 3 AOUT 1998 ENTRE L ETAT ET L UESL QUESTIONS PRATIQUES (les nouvelles questions/réponses par rapport

Plus en détail

LE CONSEIL COMMUNAL,

LE CONSEIL COMMUNAL, LE CONSEIL COMMUNAL, Considérant l article D.220 du Code de l Eau en vertu duquel le Conseil Communal est tenu d édicter un règlement communal qui complète les obligations d évacuation des eaux usées dérivant

Plus en détail

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2»

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Préavis No 25/2011 Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers, 1. OBJET DU PRÉAVIS Le présent préavis a pour

Plus en détail

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 Une correction doit être apportée au document ci-dessous. Au point 1.3., il faut lire : 1.1. Nouveaux engagements Les nouveaux engagements

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif. Missions du SPANC. Fonctionnement d un ANC. Procédures et Règlementation

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif. Missions du SPANC. Fonctionnement d un ANC. Procédures et Règlementation S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Missions du SPANC Fonctionnement d un ANC Procédures et Règlementation Campagnes de vidanges Missions du SPANC Le SPANC? C est le Service Public

Plus en détail