N 2. Sommaire EDITO ACTUALITES P.2 INSTANCES P.3 ZOOM SUR P.4-5 RETOUR SUR P.6-7 INFOS PRATIQUES P.8 DE 2 CÉLÉBRITÉ SEPTEMBRE 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 2. Sommaire EDITO ACTUALITES P.2 INSTANCES P.3 ZOOM SUR P.4-5 RETOUR SUR P.6-7 INFOS PRATIQUES P.8 DE 2 CÉLÉBRITÉ SEPTEMBRE 2009"

Transcription

1 MAQU_JOURNAL_OKv3 31/07/09 14:47 Page 1 Trait d'union Journal institutionnel de l Agospap ASSOCIATION POUR LA GESTION DES ŒUVRES SOCIALES DES PERSONNELS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES SEPTEMBRE 2009 N 2 Sommaire ACTUALITES P.2 INSTANCES P.3 ZOOM SUR P.4-5 INTERVIEWS POUR VOUS, LES S! DE 2 CÉLÉBRITÉ RETOUR SUR P.6-7 INFOS PRATIQUES P.8 EDITO Ce numéro de septembre souligne les différentes mesures sociales votées cette année par les administrateurs de l Agospap. Dans le contexte économique actuel, les personnels des administrations fondatrices et des établissements conventionnés peuvent rencontrer des difficultés importantes. L Agospap s efforce de prendre en compte les urgences sociales, c est sa vocation, mais aussi d aider les agents dans leur vie quotidienne avec, par exemple, la mise en place d une nouvelle offre de prêts négociés et/ ou subventionnés en partenariat avec le Crédit municipal de Paris. Les premiers bilans sur les activités vacances (familles ou juniors) montrent ainsi un niveau de consommation très important, conformément à l objectif premier de faciliter la réalisation d un projet vacances pour tous. Je profite de l occasion qui m est donnée pour remercier pour le travail accompli les administrateurs ayant quitté les instances à la suite des élections professionnelles et pour souhaiter la bienvenue aux administrateurs qui ont rejoint l association. Je souhaite également, dans cet éditorial, saluer l investissement de Thierry Lecouturier, vice-président de l Agospap, qui prend sa retraite en fin d année et le remercier d avoir été à l initiative de nombreuses actions en faveur des ouvrants droit. Sa contribution pendant plusieurs années, avec les membres des instances de l Agospap, au développement de l association et au renforcement de sa politique sociale me permet de rester confiant dans l avenir de l association, dans la perspective du renouvellement des conventions avec les deux administrations fondatrices. Le Président Christian Rollet Directeur de publication : Christian Rollet Rédaction / Administration : service Communication Diffusion semestrielle à exemplaires Photos : Agospap, Anae, istock-photo.com/ Andresr Conception : VS Consulting ; Impression : Imprimerie Vincent.

2 Actualités Entretien Mr Rollet et Mr Lecouturier Thierry Lecouturier, vice-président de l Agospap, prend sa retraite en fin d année. Retour sur son parcours au sein de l association, grâce à cet entretien mené par Christian Rollet, président C.R. : Monsieur Lecouturier, pouvez vous nous faire part de votre parcours au sein de l Agospap? T.L. : Administrateur depuis 2002, j ai pu voir évoluer l association et apporter ma contribution à des réformes très importantes qui, même si elles n ont pas été immédiatement perceptibles par les ouvrants droit, sont à présent bien connues. Elles ont permis de développer l aspect social et l accès du plus grand nombre aux prestations offertes. Je pense notamment à la mise en place du quotient familial et à son extension à tous les secteurs d activité de l Agospap. Un chemin formidable a été parcouru et le défi est de retranscrire aux ouvrants droit les difficultés rencontrées et les étapes à franchir pour aboutir à des résultats concrets. C.R. : Justement, vous êtes un homme de terrain, qu est ce qui vous motive? T.L. : Je suis militant syndical CGT depuis 44 ans. Pendant toutes ces années, je me suis battu pour que les organisations syndicales soient écoutées, considérées. Les organisations syndicales sont la force de l association et les nouveaux statuts adoptés en 2002 ont permis une parité entre les collèges salariés et employeurs. Les administrateurs représentants du personnel ont pu et peuvent étudier, échanger et orienter les choix au nom des personnels, suivant les besoins et attentes de ceux-ci. C.R. : L association a connu des réformes et des changements : quels sont, à votre avis, les plus significatifs? T.L. : Vous l avez compris, pour moi, la réforme fondatrice a été l adoption des nouveaux statuts de l association, statuts qui permettent aux syndicats d avoir une véritable part dans les prises de décision. L autre force de l Agospap, dans le même esprit, ce sont les groupes de travail qui réunissent administrateurs et professionnels de l association. Ces groupes sont de véritables espaces de réflexion et préparent aux décisions importantes. La signature des nouvelles conventions avec les administrations fondatrices en 2010 doit être l occasion de relancer les débats et de faire aboutir de nouvelles réformes. L Agospap bénéficie d une très bonne notoriété, l enquête de satisfaction l a bien démontré C.R. : Comment avez-vous concilié votre rôle de syndicaliste et celui de vice-président de l Agospap? T.L. : Traditionnellement, les syndicalistes sont plutôt en position de revendiquer. En tant qu administrateur puis en tant que vice-président (depuis 2005), j ai été en situation de décider et de peser sur les orientations de l association dans le respect des ouvrants droit et des valeurs défendues par les organisations syndicales. Je tiens d ailleurs à remercier mon organisation de m avoir offert cette opportunité. J ai ainsi assuré la présidence du CAE (comité des aides exceptionnelles AP-HP) et des commissions d appels d offres. Je me suis réellement approprié le rôle de vice-président au fur et à mesure de mon mandat, en relation étroite avec le président. C.R. : Que souhaiteriez-vous voir évoluer après votre départ? T.L. : Mon souhait serait que les tranches de quotient familial soient affinées pour réussir à adhérer au plus près des différentes catégories socioprofessionnelles, ce qui, me semble-t-il n est pas le cas actuellement. Il faudra aussi qu une stratégie à moyen terme, sur 5 ans par exemple, soit élaborée en associant tous les intervenants, pour avoir une vision claire et sûre de l avenir. C.R. : Pour conclure, avez-vous un message à faire passer? T.L. : Grâce aux opérations spéciales Astérix, Disneyland Paris, à la création et à l extension des tranches de quotient familial, ainsi qu au subventionnement des vacances et des loisirs, l Agospap bénéficie d une très bonne notoriété, l enquête de satisfaction l a bien démontré. C est très important car cela a mis en évidence la réactivité de l association, sa capacité à gérer des projets d envergure. Les administrateurs doivent continuer à s impliquer et à s investir dans la vie de l Agospap, car l association doit répondre le plus fidèlement possible aux attentes des personnels des administrations fondatrices. 2 Trait d Union n 2- journal institutionnel de l Agospap - Septembre 2009

3 Instances Synthese des instances Nouveaux administrateurs / Elections professionnelles Ville et Département de Paris A la suite des élections professionnelles 2008/2009 qui se sont déroulées à la Ville de Paris (1 er tour les 13 et 14 novembre e tour : 8 et 9 janvier 2009), la répartition des sièges entre les organisations syndicales représentants les personnels aux instances dirigeantes de l Agospap n a pas été modifiée. Organisation syndicale & Nombre de sièges CFDT Assemblée générale 1 Conseil d administration 1 CFTC 1 0 CGT 4 2 FO 1 1 SUPAP 1 0 UCP 1 1 UNSA 2 1 Ce fut l occasion pour certaines organisations syndicales de présenter de nouveaux représentants à l Agospap. Organisation syndicale & Représentants aux instances de l Agospap Titulaires Suppléants CFDT Francis Combaud Jacques Point* CFTC Jacques Paillet* Michèle Matthey Jeantet CGT Joël Marion Thierry Bonus CGT Pascal Muller Mondher Ben Youssef* CGT Bruno Gehan Hervé Loisiel CGT Didier Duchene Ida Cohen FO Christian Pigaglio Didier Chruscika SUPAP Alain Dereudre Alassanne Sakho* UCP Jean-Pierre Arnault Catherine Passelaigue UNSA Olivier Cunial Nathalie Legrand* UNSA Denise Lepage Hérisse Maria* *Nouveaux représentants Départs : Magda Hubert (CFTC), Annie Tanane (CFDT), Jean- Claude Gral (SUPAP), Jean-Pierre Consuegra (UNSA), Laurent Cavellera (UNSA), Thierry Bonus (CGT), Elisabeth Defendini (CGT), M. Michaut (CGT, départ à la retraite). Mesures votées par les instances au premier semestre Les comptes 2008, après validation par le commissaire aux comptes, ont fait l objet d une approbation unanime lors de la présentation du rapport d activité 2008 à l assemblée générale. Ce rapport d activité (disponible sur Internet) est à la fois le reflet d une activité toujours croissante et le témoignage concret de l action et de l engagement des administrateurs qui se poursuit en 2009 par : la revalorisation de l allocation annuelle enfant handicapé à compter du 1 er janvier 2010 : 458 en 2009, 535 en 2010, 615 en Cette allocation est versée aux ouvrants droit dont un enfant âgé de moins de 20 ans (ou de moins de 25 ans s il est scolarisé) est porteur de handicap, afin de faciliter le départ en vacances de leur enfant. la mise en place de la commande en ligne des jouets pour les agents de l AP-HP 7I% des jouets ont été commandés du 30 avril au 2 juin, soit jouets commandés. Exceptionnellement cette année, les ouvrants droit qui n ont pas fait leur démarche à cette période peuvent commander jusqu au 3 octobre. Ce résultat très encourageant devrait permettre à terme d'étendre ce processus de commande à tous les ouvrants droit qui bénéficieraient alors d'un dispositif de commande unique, fiable et simple d'utilisation. l ouverture de la billetterie Loisirs le lundi dès 9h00 pour une ouverture généralisée tous les jours de la semaine du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30. le renforcement des visites de contrôle des centres de vacances dévolues aux administrateurs Ces visites, effectuées par les administrateurs, s inscrivent dans une démarche d amélioration continue de la qualité des services proposés par l Agospap. Il s agit de vérifier sur le terrain la réalité des engagements pris, soit dans le cadre des appels d offres, soit dans le cadre de contrats avec des prestataires. l élargissement du champ d intervention des commissions d appels d offres (CAO) aux marchés des transports par autocars pour la CAO Vacances Juniors et aux marchés des chèques cadeaux pour la CAO «Arbre de Noël et Prestations sociales» la prolongation de la convention AP-HP / Agospap jusqu au 31 décembre 2009 dans l attente de la signature des nouvelles conventions : AP-HP / Agospap et Ville de Paris, Département de Paris / Agospap pour le 1 er janvier la désignation d un nouveau commissaire aux comptes pour les exercices 2009 à Trait d Union n 2- journal institutionnel de l Agospap - Septembre

4 MAQU_JOURNAL_OKv3 31/07/09 14:47 Page 4 Zoom sur... Arbre de Noel 2009 Y-a-t-il un peu de Luc Besson dans votre héros Arthur? «Oui au moins 2 millimètres! Mais aussi quelqu'un dans mes souvenirs d'enfance J'avais le même âge qu'arthur dans les années 60. Et je passais moi C photo : Guy Ferrandis Luc Besson, à partir du 18 novembre, en avant-première (la sortie officielle étant le 2 décembre), l'agospap invite, pour le spectacle de fin d'année, enfants de 9 à 12 ans et leurs parents à la projection d'arthur et la vengeance de Maltazard. Avez-vous un message à faire passer au public de l'association à cette occasion? «Ils ont bien de la chance ces petits enfants car ils auront un beau cadeau bien avant Noël! Il va y avoir du bonheur plein la salle!» 2007 EuropaCorp Pour les lecteurs de «Trait d'union», le service Communication de l'agospap a interviewé Luc Besson et Sophie Edelstein, à l'occasion de l'arbre de Noël aussi mes journées avec mon chien, qui s'appelait Socrate!» Arthur dans la partie live) grandissait beaucoup trop vite!» Un troisième volet des aventures d'arthur est prévu, quand sortira-t-il? «Bonne nouvelle : les enfants n'auront pas à attendre 3 ans mais seulement 11 mois. Nous avons tourné le 2 et le 3 en même temps pour que les films sortent à deux Noël d'affilé. En fait on a tourné les deux car Freddie Highmore (qui joue Selon vous, en quoi l'aventure cinématographique participe-t-elle de la magie de Noël? «Le monde de Noël et du cinéma sont deux royaumes du rêve. Ils sont complémentaires comme deux frères. Ce qui est très important, c'est surtout le lien familial et c est tellement bon de partager les moments de bonheur des enfants de l Agospap». LES SPECTACLES DE L ARBRE DE NOËL 2009 LE CIRQUE PINDER LE FILM ARTHUR ET LA VENGEANCE DE MALTAZARD pour les enfants de 3 à 7 ans pour les jeunes de 8 à 12 ans Dans le cadre unique du Grand Rex, découvrez en avant-première la suite des aventures d Arthur et les Minimoys, réalisée par Luc Besson. Sortie officielle du film le 2 décembre Les plus jeunes sont conviés au traditionnel spectacle de cirque avec des artistes internationaux. À ne pas manquer! places par séance pour un total de 20 séances Dates : du mercredi 18 novembre à 13h45 au mercredi 16 décembre à 18h45 Lieu : Le Grand Rex 1 boulevard Poissonnière Paris M Bonne Nouvelle places par séance pour un total de 10 séances Dates : du mercredi 18 novembre à 13h au samedi 19 décembre à 20h Lieu : Pelouse de Reuilly, Paris 12e M Porte Dorée Trait d Union n 2 - journal institutionnel de l Agospap - Septembre 2009

5 Zoom sur... Arbre de Noel 2009 Interview de Sophie Edelstein, directrice artistique du cirque Pinder Quel est votre rôle en tant que directrice artistique dans l organisation du Cirque Pinder? En réalité, j ai une double casquette : directrice artistique et artiste. C est d ailleurs en tant qu artiste que j ai commencé ma carrière à l âge de 18 ans. J ai débuté avec un numéro aérien, puis de télépathie et d équilibre de sabre et épée. Passionnée par les animaux, j ai assuré pendant 15 ans un spectacle avec 4 éléphantes. Je me suis ensuite lancé un nouveau défi avec le numéro d illusion. Dans le même temps, j ai pris mes fonctions de directrice artistique qui me permettent de découvrir de nouveaux talents dans le monde entier. Le voyage c est également une autre de mes passions. Je visionne énormément de cassettes vidéo, me rend à de nombreux spectacles, visite des écoles de cirque ou découvre de nouveaux univers telle l émission de télévision «Incroyable Talent». Le rôle de directrice artistique consiste donc à toujours renouveler le spectacle en alliant la technique et les paillettes tout en gardant l esprit traditionnel du cirque Pinder. En réalité, j ai une double casquette : directrice artistique et artiste. D où vous vient ce don pour l illusion? N avez-vous pas été attirée comme votre frère par le dressage? Dompter les éléphants peut s avérer très dangereux, j ai donc décidé de changer de cap et de me mettre en scène en tant que magicienne, ce qui est assez rare pour une femme dans le milieu du spectacle vivant. Grâce à mes nombreux voyages j ai notamment beaucoup apprécié les «show à l américaine» qui m ont souvent inspiré pour mon spectacle d illusion. Quant au dressage des fauves, c est vraiment le domaine de prédilection de mon frère et pour nous il est important que chacun soit dans son rôle. Frédéric assume également des responsabilités qui relèvent davantage de la technique avec notamment les convois d animaux, ce qui est une lourde tâche. Il se peut qu un jour je réalise un numéro d illusion avec un lion blanc mais les fauves et les animaux en général ont la caractéristique d occuper les dresseurs de façon permanente et moi j ai vraiment besoin de liberté et de partir pour revenir avec des idées plein la tête. Le public de l Agospap est chaleureux et réceptif et c est la meilleure reconnaissance pour un artiste! Etes-vous tous artistes dans la famille? Notre père nous a transmis à mon frère Frédéric et à moi le virus du cirque dès notre plus jeune âge. Dans les années 70/80, mon père, qui a débuté sa carrière au cirque auprès de Jean Richard, est devenu concessionnaire du groupe Bouglione et du Cirque d hiver avant de racheter le cirque Pinder Jean Richard. Dès l âge de 5/6 ans, nous ne rêvions que d aller au cirque. Frédéric a d ailleurs commencé à dompter les fauves dès l âge de 14 ans. Il est vrai que la vie au cirque peut paraître difficile car c est 11 mois et demi de l année en tournée avec un village itinérant de 170 personnes tous corps de métier confondus où plusieurs nationalités cohabitent (moldave, cubaine, russe..). C est une école de la vie, exigeante, parfois risquée, laissant peu de place à l intimité mais cela est choisi! Plus qu un métier c est une passion! Après quatre ans de collaboration pour le spectacle de Noël, avez-vous un message spécifique à adresser à nos ouvrants droit? Je suis ravie de collaborer avec l Agospap depuis quatre ans, et je souhaite dire à vos ayants droit que je suis toujours à l écoute de leurs remarques et je les remercie de nous aider à nous renouveler. Je comprends tout à fait que le public ait besoin de changement, c est pourquoi cette année une nouvelle troupe de trapézistes a été spécialement recrutée pour l Agospap. En exclusivité, je peux aussi annoncer que mon numéro de grandes illusions sera repensé, avec notamment de nouvelles boîtes et une nouvelle ambiance Je souhaite également les remercier pour leur fidélité car ils sont toujours très nombreux à venir pour deux heures et demie de rêve. Le public de l Agospap est chaleureux et réceptif et c est la meilleure reconnaissance pour un artiste! Trait d Union n 2- journal institutionnel de l Agospap - Septembre

6 Retour sur Partenariat Agospap / Credit municipal de Paris Pour répondre à la situation individuelle des ouvrants droit et renforcer la politique sociale de l'association, les administrateurs de l'agospap ont voté en janvier de nouvelles solutions financières sans conditions de ressources ni d'ancienneté, en partenariat avec le Crédit municipal de Paris (la filiale CMP-banque). D autres organismes ont mis en place ce type de prestations depuis quelques années. Il s avère donc indispensable que l association gérant les œuvres sociales de quelque ayants droit se dote d un dispositif accessible et efficace tels que les prêts négociés destinés à l ensemble des ouvrants droit et les prêts subventionnés pour les agents de l AP-HP. Le caractère social de ces deux offres revêt une importance majeure pour l Agospap et ses ouvrants droit Les agents de l AP-HP ayant ainsi déposé un dossier auprès de l assistant social de leur établissement ou directement auprès du CMP voient leur coût de crédit considérablement diminué grâce à la participation financière de l Agospap qui prend également en charge les frais de dossier. Pour assurer un meilleur suivi des subventions allouées à l Agospap, les demandes de prêts sont soumises au CAE*, le président validant la décision finale après un réajustement éventuel au niveau du taux, de la durée et du montant du crédit. En effet, il s agit avant tout d apporter la réponse la plus adaptée possible aux ouvrants droit ayant fait la démarche. Les offres de prêts sont variées, il peut s agir de prêts sociaux de 0 % à 3,5 %, de rachat de crédit, de prêt hypothécaire, de prêt jeune fonctionnaire pour faciliter l installation d un agent par exemple. Dans certains cas des micro-crédits peuvent également être proposés. Chaque cas étant différent et unique, les dossiers sont tous étudiés scrupuleusement en collaboration directe avec les cadres socio-éducatifs qui siègent au CAE*. Le caractère social de ces deux offres revêt une importance majeure pour l Agospap et ses ouvrants droit, c est pourquoi différentes actions de communication ont été menées : la mise en ligne sur le site Internet au premier trimestre, la mise à disposition de plaquettes auprès des réseaux des assistants sociaux, des correspondants d activité sociale et du CMP, ainsi que l envoi à chaque ouvrant droit à son domicile avec les brochures de l hiver soit de l offre négociée soit de l offre subventionnée en fonction de son administration d origine. L'ensemble de ces offres est consultable dans la rubrique "Prestations" sur Pour tout complément d information, vous pouvez contacter l assistant social de votre lieu de travail ou directement le CMP au , ligne téléphonique dédiée aux ouvrants droit de l Agospap. * Comité des aides exceptionnelles 6 Trait d Union n 2- journal institutionnel de l Agospap - Septembre 2009

7 Retour sur Le metier d agent de vente Billetterie interview d Alexandra Macedo Alexandra a rejoint l Agospap en 2007, elle est agent de vente Billetterie-loisirs. Alexandra, tout d abord, félicitations pour votre récente embauche à l Agospap puisque vous avez signé un CDI en juin 2009 après une période en CDD. Quelle est votre formation initiale? Titulaire d un BTS «Vente et production touristique», j avais répondu en 2007 à une annonce car l Agospap recherchait une employée pour le secteur des vacances. Il se trouve qu au même moment, un poste d agent de vente Loisirs s est libéré et j ai préféré m orienter sur ce secteur. C est une relation de proximité, presque «familiale» Pour quelle raison? J ai choisi ce poste pour rester en contact avec la clientèle, ce qui n était pas possible à la réservation vacances. Je n ai pas regretté mon choix, les contacts sont très enrichissants, surtout dans notre secteur à vocation sociale. Il faut être très à l écoute des ouvrants droit, les conseiller dans leurs choix. Par exemple, une famille nombreuse à petit budget peut avoir besoin d être orientée sur des loisirs d un bon rapport qualité/ prix. C est à ce moment que les agents de vente à l Agospap remplissent véritablement leur rôle de conseil. Il faut être très à l écoute des ouvrants droit, les conseiller dans leurs choix. Qu est ce qui caractérise la «clientèle Agospap» à votre avis? C est à mon sens une clientèle que je qualifierais «d affective». Dès qu un ouvrant droit arrive en face de moi, il se présente et s attend à être immédiatement reconnu. C est une relation de proximité, presque «familiale», mais qui exige de notre part de la patience et une grande qualité d écoute. Les agents de vente font vraiment leur maximum pour satisfaire toutes les demandes, même aux heures d affluence! Consultations juridiques Les ouvrants droit de l Agospap peuvent obtenir un rendez-vous auprès d un conseiller juridique : services dispensés par un avocat, en prenant rendez-vous lorsqu'ils rencontrent des litiges liés à la famille, à l'habitation ou plus généralement pour des problèmes relevant de la responsabilité civile et du droit de la consommation. Pour les personnels de la Ville et du Département, les rendezvous sont à prendre auprès des conseillers du personnel de la Ville de Paris (Hall d'accueil, rez-de-chaussée). Les consultations sont dispensées deux fois par mois vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30 au Bureau d accueil et d informations des Personnels, 15 rue de la Bûcherie Paris. Pour les personnels de l AP-HP, la permanence juridique est prévue les 1 er et 3 e mardis de chaque mois à compter du mardi 15 septembre de 14h à 18h, jusqu en décembre Les agents pourront obtenir un rendez-vous auprès du service «Prestations Sociales-Arbre de Noël» au et les consultations auront lieu dans les bureaux de l Agospap au 15 rue de la Bûcherie (entrée Agospap). Trait d Union n 2- journal institutionnel de l Agospap - Septembre

8 Infos pratiques Arbre de Noel 2009 Comment proceder a la commande de jouet de mon enfant? Pour la première fois en 2009, si vous faites partie des effectifs de l Assistance publique Hôpitaux de Paris : vous devez commander exclusivement en vous connectant sur le site depuis votre lieu de travail ou votre domicile. La première commande s est achevée le 31 mai 2009, si vous n avez pas pu effectuer votre commande à cette période, vous avez encore la possibilité de le faire sur le site Internet de l Agospap jusqu au 3 octobre au plus tard. Pour les cas particuliers de congés parentaux ou de retraité(es) depuis plus d un an, vous recevrez obligatoirement un chèque-cadeau. Si vous êtes retraité(e) depuis moins d un an, en congé maternité, interne ou vous avez changé d établissement, le retrait de votre jouet s effectuera auprès de la DRH de l établissement pour lequel vous travailliez à la date de la commande. La naissance de votre enfant est prévue après la date de la commande ou vous êtes nouvel interne, votre commande aura lieu en septembre. Pour la commande, voici la marche à suivre : Connectez-vous de votre lieu de travail ou de votre domicile sur le site Consultez le catalogue jouets de Noël Sélectionnez et commandez le(s) jouet(s) de votre (vos) enfant(s) avec votre numéro d identifiant (n AP-HP figurant sur votre fiche de paye). Pour toute question sur ces nouvelles modalités, contactez votre correspondant d activités sociales. Si vous travaillez à la Ville et Département de Paris ou au sein d un établissement conventionné : vous êtes invité à passer votre commande auprès de votre UGD et auprès de votre contact habituel comme les années précédentes jusqu au 30 septembre. Pour les personnes en congé parental ou à la retraite, un chèquecadeau vous sera envoyé pour vos enfants. Comment calculer mon quotient familial? L Agospap module les tarifs en fonction de mes revenus. Ce dispositif relève du quotient familial. Pour calculer mon quotient (de Q1 à Q8), je dois : > prendre mon dernier avis d imposition (2008) > me référer à la ligne revenu fiscal de référence > prendre ce nombre et le diviser par le nombre de parts fiscales indiqué sur cet avis d imposition. Dans un souci d équité, le nombre de parts maximum a été limité à 4. Elle se réfère ensuite au tableau suivant : LES TRANCHES DE QUOTIENT FAMILIAL Q1 Supérieur à Q à Q à Q à Q à Q à Q à Q8 Inférieur ou égal à Le résultat se situe dans la tranche Q4, Jeanne se réfère à cette colonne dans les tableaux de prix pour connaître le prix de son séjour. Exemple Jeanne est infirmière, son revenu fiscal de référence est de (avec son mari). Le couple a 4 enfants, le nombre de parts figurant sur son avis d imposition est de 5. L Agospap limite à 4 le nombre de parts, donc Jeanne divise par 4, elle obtient RAPPEL HORAIRE D OUVERTURE La billetterie Loisirs est ouverte : Du lundi au vendredi de 9h à 18h30 8 Trait d Union n 2- journal institutionnel de l Agospap - Septembre 2009

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT Trouver un mode de garde pour son enfant relève parfois du parcours du combattant. Il existe pourtant un ensemble de dispositifs bon à connaître pour se faciliter la

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Inscription Prépa Concours

Inscription Prépa Concours Inscription Prépa Concours Le dossier d inscription comporte 3 pages. Vous devez les compléter, et joindre les pièces demandées. Le justificatif de responsabilité civile est nécessaire pour effectuer le

Plus en détail

ce que l UNSA a obtenu

ce que l UNSA a obtenu Agents contractuels de la Fonction publique : ce que l UNSA a obtenu UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Inscription CAP Petite Enfance

Inscription CAP Petite Enfance Inscription CAP Petite Enfance La préparation au CAP dans notre établissement ne concerne que les personnes titulaires d un CAP ou d un niveau supérieur, dispensées d examen d enseignement général. Le

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

A/ 1 ER TEMPS : VOTRE ÉTUDE PRÉALABLE

A/ 1 ER TEMPS : VOTRE ÉTUDE PRÉALABLE Notre mission se déroule en 2 temps : Le premier temps a pour intérêt, à travers la réalisation d une étude préalable, d effectuer un point précis de vos droits à la retraite et de l impact d un rachat

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Messier-Bugatti ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES la CFDT, représentée par Monsieur Alain GUILLAUME, Délégué Syndical Central la CFE-CGC, représentée par Monsieur

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

CIF BC GUIDE PRATIQUE. Bilan de compétences Pour préparer son avenir professionnel

CIF BC GUIDE PRATIQUE. Bilan de compétences Pour préparer son avenir professionnel CIF BC CDI Bilan de compétences Pour préparer son avenir professionnel LE BILAN DE COMPÉTENCES EN BREF Qu est-ce que le bilan de compétences (BC)? Le bilan de compétences peut être la première étape dans

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences Le bilan de compétences PLATEFORME CONSEIL: 02 99 29 72 48 WWW.FONGECIF-BRETAGNE.ORG Le bilan, qui doit vous aider à dégager des pistes d action, sera réalisé avec l aide d un conseiller appartenant à

Plus en détail

Pour faciliter vos démarches

Pour faciliter vos démarches Pour faciliter vos démarches La retraite Je suis salarié du régime général : Je souhaite obtenir mon relevé de carrière Je souhaite obtenir des conseils pour poursuivre mon activité Je suis en situation

Plus en détail

De la garde à l accueil...

De la garde à l accueil... De la garde à l accueil... Nous privilégions le terme d accueil à celui de garde qui correspond à l évolution de notre société et à la place faite à l enfant et à sa famille Choisir un mode d accueil pour

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 Entre les soussignés : La BANQUE POPULAIRE D ALSACE, Société Coopérative à Capital Variable, dont le

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

FICHE INTENDANCE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 A REMPLIR PAR TOUS LES ELEVES ET A RENDRE OBLIGATOIREMENT. Remplir en lettres majuscules - merci

FICHE INTENDANCE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 A REMPLIR PAR TOUS LES ELEVES ET A RENDRE OBLIGATOIREMENT. Remplir en lettres majuscules - merci FICHE INTENDANCE ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 A REMPLIR PAR TOUS LES ELEVES ET A RENDRE OBLIGATOIREMENT Fiche de renseignements pour les externes Fiche d inscription à la demi pension EXTERNE DEMI-PENSIONNAIRE

Plus en détail

AP-HP - Direction de la communication - Réalisation : Stéphanie Aguilar - Photos : Gettyimages - Impression : SMS - Septembre 2015 CESU AP-HP

AP-HP - Direction de la communication - Réalisation : Stéphanie Aguilar - Photos : Gettyimages - Impression : SMS - Septembre 2015 CESU AP-HP AP-HP - Direction de la communication - Réalisation : Stéphanie Aguilar - Photos : Gettyimages - Impression : SMS - Septembre 2015 informer CESU AP-HP Garde d'enfants de moins de 4 ans Depliant 10x21_4

Plus en détail

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES 1 La retraite est un sujet complexe, en perpétuelle évolution. Alors Votre Syndicat n a qu un seul mot d ordre : «Préparez vous!» Sachez que le rôle de Votre

Plus en détail

La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL

La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL La petite enfance à Nogent LES MODES D ACCUEIL Septembre 2015 Sommaire COMMENT S INFORMER? 3 COMMENT S INSCRIRE? 3 POINT ÉCOUTE 4 INFORMATIONS GÉNÉRALES Participations familiales 5 Réductions d impôts

Plus en détail

Sans formalités médicales

Sans formalités médicales Sans formalités médicales Tout prévoir aujourd hui pour vivre sereinement demain SwissLife Obsèques Les obsèques restent un sujet tabou et pourtant nous serons tous concernés un jour. Avec une dépense

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement ANNEXE N 3 Médiateur de la Société générale Le rapport d activité de la médiation est uniquement interne, nous n avons donc pas pu en avoir connaissance Historique du dispositif de médiation C est le 15

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

LYON INVITATION GRATUITE. 10.11 sept. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

LYON INVITATION GRATUITE. 10.11 sept. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS LYON 10.11 sept. 2015 CENTRE DES CONGRÈS CITÉ INTERNATIONALE

Plus en détail

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES EDITO DU PRÉSIDENT Le Département des Pyrénées-Atlantiques a placé l accompagnement

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE VPT1 Je suis vraiment contente d avoir réalisé mon premier stage en agence car cela m a permis de découvrir un métier vraiment très diversifié au

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf ... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf Ecran d'accueil du Caf.fr Mon Compte Pour gérer directement son dossier Ma Caf pour accéder aux

Plus en détail

PETITE ENFANCE. L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux. www.montigny78.fr

PETITE ENFANCE. L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux. www.montigny78.fr PETITE ENFANCE L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux www.montigny78.fr Edito Afin d aider les ignymontains, parents ou futurs parents à concilier leur vie professionnelle, familiale et sociale,

Plus en détail

Demande de prestation après séjours d enfants

Demande de prestation après séjours d enfants Demande de prestation après séjours d enfants Séjour linguistique (- de 13 ans) 7,29 par jour (taux au 1 er janvier 2015) ou Séjour linguistique (de 13 à 18 ans) 11,04 par jour (taux au 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015 Projet de loi Modernisation du dialogue social Suivi du projet par l UNSA 25 mai 2015 La commission des affaires sociales de l Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif au dialogue social et

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Partie 1. Gestion courante de la fonction d accueil / 40 points

Appréciation du correcteur. Partie 1. Gestion courante de la fonction d accueil / 40 points DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

NANTES. 22.23 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

NANTES. 22.23 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS NANTES 22.23 sept. 2015 PARC DES EXPOSITIONS LE RENDEZ-VOUS

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE ENQUETE CREATION CRECHE INTERENTREPRISES QUESTIONNAIRE ENTREPRISE 1. Votre entreprise Nom... Commune :... Nom, coordonnées et fonction de la personne répondant au questionnaire : Secteur d activité :...

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

De qualité de vie d impôt. Le Cesu. Une opération gagnante pour tous! www.probtp.com. L assurance d un avenir solide

De qualité de vie d impôt. Le Cesu. Une opération gagnante pour tous! www.probtp.com. L assurance d un avenir solide De qualité de vie d impôt Le Cesu Une opération gagnante pour tous! www.probtp.com L assurance d un avenir solide UNE POLITIQUE DE RESSOURCES HUMAI La bonne opération... Le Cesu (1), c est le moyen de

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

Réalisation - Edition AXE PARTNER SANTE 134 Avenue de Villiers 75 017 Paris

Réalisation - Edition AXE PARTNER SANTE 134 Avenue de Villiers 75 017 Paris Réalisation - Edition AXE PARTNER SANTE 134 Avenue de Villiers 75 017 Paris Paris le 15 avril 2008 AGIR MAGAZINE fêtera son deuxième anniversaire en juillet 2008. Il est né de la volonté d améliorer la

Plus en détail

Parents ou futurs parents... Satisfaits ou non de votre de mode de garde actuel... Votre avis nous intéresse!

Parents ou futurs parents... Satisfaits ou non de votre de mode de garde actuel... Votre avis nous intéresse! Bonjour, La commune de Saint Berthevin engage une réflexion autour de la création d'un service d'accueil pour les jeunes enfants en associant les entreprises du territoire. Nous vous invitons à compléter

Plus en détail

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner Les 7 étapes clés pour devenir Wedding Planner Sommaire Introduction Etape 1 : Réflexion personnelle Etape 2 : Faire son étude de marché Etape 3 : Se former au métier d organisatrice de mariage Etape 4

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Compétences recherchées. Qualification requise. Supérieur immédiat : Supérieur du supérieur immédiat : Subordonné : PROFIL DE POSTE TITULAIRE :

Compétences recherchées. Qualification requise. Supérieur immédiat : Supérieur du supérieur immédiat : Subordonné : PROFIL DE POSTE TITULAIRE : PROFIL DE POSTE TITULAIRE : Supérieur immédiat : Supérieur du supérieur immédiat : Subordonné : PROFIL DE COMPÉTENCES Compétences recherchées PRINCIPALES RESPONSABILITÉS RÉSULTATS ATTENDUS Qualification

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE MUTUEL de la TOURAINE et du POITOU ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Entre les Soussignés : La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE

Plus en détail

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3

taboo Ciel avec Réussir sa compta Nathalie Crouzet Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Nathalie Crouzet sans taboo Réussir sa compta avec Ciel Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12263-3 Avant-propos La comptabilité est pour certains une véritable bête noire, qu il est soit disant difficile,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3078 Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS IDCC : 1000. Personnel salarié IDCC : 1850. Avocats salariés

Plus en détail

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE Je fais un don à la Fondation de France / Fondation des promoteurs immobiliers de France de : 1.500 5.000 Engagement de soutien :

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles

www.tackwin.fr TackWin Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de formations professionnelles TackWin Dossier de Presse septembre 2012 Lancement de la 1 ère plateforme web d achat mutualisé de s professionnelles TackWin est la 1ère plateforme WEB d achat mutualisé de s professionnelles. Grâce à

Plus en détail

Séjour Bafa - 2015. 17 ans

Séjour Bafa - 2015. 17 ans Qu est ce que le BAFA? Le Brevet d Aptitude aux Fonctions d Animateur : c est la formation nécessaire pour encadrer tous types de séjours de vacances ou d accueils de loisirs, de colonies ou de camps d

Plus en détail

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril.

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril. NUMÉRO 216 25 avril 2013 Dans ce numéro : p.1 En direct du Syneas Le Syneas et l Usgeres vont créer une Union des employeurs de l économie sociale et solidaire p.2 Commission Prospective - Handicap p.3

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

CERCLE DES NAGEURS DE VANNES. Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26. Piscine Kercado FICHE D INSCRIPTION. Sexe : F M Date et lieu de naissance :...

CERCLE DES NAGEURS DE VANNES. Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26. Piscine Kercado FICHE D INSCRIPTION. Sexe : F M Date et lieu de naissance :... CERCLE DES NAGEURS DE VANNES Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26 2015-2016 Piscine Kercado FICHE D INSCRIPTION NOM.. PRENOM... Sexe : F M Date et lieu de naissance :...... ADRESSE :.... N SECURITE SOCIALE

Plus en détail

Édito...3 à 5. Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5. Les enfants...6 à 10

Édito...3 à 5. Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5. Les enfants...6 à 10 1 Édito...3 à 5 Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5 Les enfants...6 à 10 Chèque naissance...6 Chèque noël enfants... 7 Participation Séjour et loisirs enfants... 8 Garde

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés Rendre plus compatibles les modalités d organisation du temps

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Sans formalités médicales

Sans formalités médicales Sans formalités médicales Tout prévoir aujourd hui pour vivre sereinement demain SwissLife Obsèques Les obsèques restent un sujet tabou et pourtant nous serons tous concernés un jour. Avec une dépense

Plus en détail

Les Formules d Assistance Sage. > Êtes-vous certain. d être bien. accompagné?

Les Formules d Assistance Sage. > Êtes-vous certain. d être bien. accompagné? Les Formules d Assistance Sage > Êtes-vous certain d être bien accompagné? Sagesse Sagesse Depuis plus de 20 ans, Sage est reconnu pour son expérience dans le domaine des logiciels de gestion pour les

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME SYNDICAT LA CGT DU PERSONNEL DÉPARTEMENTAL Clermont-Ferrand, le 16 décembre 2010 CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME Validé par la Commission Exécutive du 7 décembre 2010

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM DU LYCEE :.. COMMUNE DU LYCEE :. Photo : NOM de L ELEVE CANDIDAT(E) :.. PRENOM :.. Boursier(e) : oui non DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI PREMIERE 2015-2016 Décision finale : Admis(e) Refusé(e)

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

DECLARATION CGT SUR LES NON TITULAIRES

DECLARATION CGT SUR LES NON TITULAIRES DECLARATION CGT SUR LES NON TITULAIRES La CGT demande que les agents soient titularisés dès qu ils remplissent les conditions : qu ils soient de catégorie A, B ou C avec un ratio de 100%. On ne peut monter

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL Introduction Ce questionnaire a pour objectif de permettre à l agent et à son hiérarchique direct de préparer en concertation la mise en œuvre du télétravail à

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Les syndicats ci-après, affiliés aux organisations représentatives sur le plan national (art. L423-2 du Code du Travail) :

Les syndicats ci-après, affiliés aux organisations représentatives sur le plan national (art. L423-2 du Code du Travail) : AVENANT A L ACCORD DU 20/07/2000 CONCERNANT L AMENAGEMENT ET LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL RELATIF AU DISPOSITIF APPLIQUE AUX CADRES AU FORFAIT ET A CELUI CONCERNANT L UTILISATION DU COMPTE EPARGNE

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail