Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Affiche : Découvrir Niveau : élémentaire De la 4 e à la 6 e année Consultez la trousse complète portant sur la santé mentale (disponible en anglais) à l adresse Extrait de la trousse Be Kind to Yourself and Others (Sois bon envers toi-même et les autres) élaborée par Alberta Health Services (Regional Health Program, and Community Services), l Association canadienne pour la santé mentale Région d Edmonton, et les autorités scolaires publiques et catholiques d Edmonton.

2 Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Espoir Les élèves vont : R-4.1 R-4.6 R-5.3 R-5.5 R-6.3 R-6.5 reconnaitre que les gens peuvent exercer une influence positive et négative sur les sentiments d autrui. identifier et décrire des façons d aider autrui; ex. : en aidant un ami ayant subi un deuil. reconnaitre que les agents stressants touchent les gens différemment et décrire diverses manières de réagir au stress. reconnaitre les changements susceptibles de caractériser les relations familiales et explorer des stratégies pour s adapter au changement; ex. : dans le cas d un deuil. élaborer des stratégies personnelles pour faire face au stress et au changement; ex. : avoir le sens de l humour, se détendre, faire de l activité physique. élaborer et mettre en pratique des stratégies pour nouer et améliorer les relations familiales; ex. : en étant honnête, en faisant preuve d empathie. Contexte pour l enseignant L espoir peut être perçu comme un besoin humain capable de transformer la vie d une personne. L espoir permet aux gens de se tourner vers l avenir et de vivre leur vie pleinement. L espoir est un sentiment positif, tout comme sa forme verbale, «espérer». Sans espoir, on peut avoir peur d aller de l avant ou être triste. En aidant les élèves à étudier la notion d espoir, ils peuvent acquérir un nouveau point de vue, penser à différentes possibilités et développer des pensées positives. L espoir permet d établir des objectifs. L établissement d objectifs passe dans un premier temps par une vision du futur. Lorsque l on commence à étudier la notion d espoir, définir l image de l espoir devrait être l une des premières activités à faire. On peut également refaire l activité plus tard pour aider les élèves à approfondir leur compréhension de l espoir en comparant plusieurs dessins réalisés à différentes périodes. Objectifs Déterminer les choses qui renforcent ou diminuent notre espoir. Comprendre qu il est important de remarquer les choses qui renforcent ou diminuent notre espoir et d y prêter attention. Accepter que l espoir puisse changer, en fonction des évènements vécus par les personnes, mais que certaines choses qui nous sont propres maintiennent ou améliorent notre espoir. 1

3 Matériel nécessaire Stylos, crayons, crayons de couleur ou feutres; Papier blanc; Lettre aux parents : L image de l espoir. Préparation L espoir désigne la capacité à vouloir quelque chose et à s attendre à ce que cela se produise ou à ce que vous l obteniez. L expérience et la vision de l espoir diffèrent en fonction de chacun. Aujourd hui, nous allons transposer l espoir en image. Afin de rester ouverts à ce que nous ne réalisons peut-être pas consciemment, nous devons nous empêcher de catégoriser les idées selon qu elles sont justes ou fausses, ou acceptables ou inacceptables. Nous devons accepter que ce que nous dessinons nous apprenne quelque chose sur nous-mêmes. Attendre patiemment que quelque chose d inconnu se révèle à nous prend parfois plus de temps que ce à quoi nous sommes habitués. Activité 1 Demandez aux élèves de réfléchir au terme «espoir» et au dessin qu ils pourraient créer pour illustrer leur espoir. Demandez-leur : «Quelles images ou quels symboles vous viennent à l esprit lorsque vous pensez à l espoir et à ce que ça représente pour vous? Faites un dessin représentant ce que l espoir signifie pour vous en ce moment.» (Pour adapter cette activité, les élèves peuvent prendre des photos). Encouragez les élèves à réaliser cette activité seuls sans se parler. Indiquez-leur le temps qui leur est imparti pour réaliser cette activité. Cette activité encourage l introspection chez les élèves qui analysent ce qu ils savent de l espoir. Cette expérience créative de réflexion peut constituer un point de départ pour découvrir en quoi consiste pour eux l idée de l espoir. À la fin de l activité, invitez les élèves à afficher leurs dessins sur un tableau. Certains préfèreront montrer leurs dessins à la classe après que tout le monde a terminé. Écoutez la conversation qui suit. Si les élèves ne veulent pas montrer leurs dessins, vous pouvez leur demander la permission de les afficher sur le tableau sans indiquer leur nom. Discussion en classe : o Quelles similitudes remarquez-vous entre les dessins? o Quelles différences remarquez-vous entre les dessins? o Quel message ces dessins transmettent-ils sur l espoir? Conclusion Aujourd hui, nous avons parlé de l espoir. En étudiant l espoir, nous pouvons aborder notre vie de façon positive et nous réjouir à l idée de ce que nous réserve l avenir. Nous avons également entendu parler d une fille de votre âge qui a donné de l espoir à d autres personnes. Nous pouvons tous agir d une manière ou d une autre afin que les gens autour de nous cultivent leur espoir. 2

4 Activité à faire à la maison Pour approfondir la sensibilisation des élèves à l espoir dans leur vie, donnez-leur une activité similaire à faire à la maison. Demandez aux élèves de créer un dessin avec un adulte représentant des symboles ou des activités d espoir avec leur famille, ou un moment au cours duquel ils ont participé à une activité leur apportant de l espoir (voir l exemple de Lettre aux parents sur l image de l espoir. Stratégies d évaluation Les élèves démontreront leur compréhension de l espoir en : créant un dessin qui illustre leur espoir; participant à une discussion de groupe leur permettant de déterminer les différents aspects de l espoir; déterminant une manière dont l espoir les aide à se sentir bien. 3

5 Lettre aux parents : L image de l espoir Date : Chers parents ou tuteurs, Dans le cadre de nos leçons portant sur le bienêtre émotionnel, nous étudions l espoir. L espoir peut être perçu comme un besoin humain capable de transformer la vie d une personne. L espoir permet aux gens de se tourner vers l avenir et de vivre leur vie pleinement. L espoir est un sentiment positif. Sans espoir, on peut avoir peur ou être triste de grandir. En aidant les élèves à étudier la notion d espoir, ils peuvent acquérir un nouveau point de vue, penser à différentes possibilités et développer des pensées positives. L espoir aide les gens à établir des objectifs dans leur vie. Aujourd hui, pendant le cours sur la santé, votre enfant a illustré ses idées d espoir sur un dessin. Après avoir terminé leurs dessins, les élèves ont parlé de leurs espoirs. Ils ont ensuite réfléchi aux différentes façons dont les gens perçoivent l espoir. Afin de les aider à mieux comprendre l espoir, nous vous demandons de réaliser un dessin en famille. Votre enfant a apporté à la maison une feuille de papier vierge pour illustrer vos espoirs en famille. Il peut s agir d activités optimistes auxquelles vous participez en famille, de symboles d espoir de votre famille (p. ex., photos ou souvenirs) ou des espoirs que votre famille entretient pour le futur. À la fin de l activité, veuillez rendre ce dessin à votre enfant pour qu il puisse le rapporter à l école et le partager en classe. 4

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure.

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. C est faire l expérience quelques fois d une première séparation, c est faire connaissance avec

Plus en détail

«En tant que relais du champ social, comment organiser sa visite au musée de Bretagne?»

«En tant que relais du champ social, comment organiser sa visite au musée de Bretagne?» Musée de Bretagne, A. Amet «En tant que relais du champ social, comment organiser sa visite au musée de Bretagne?» Une visite au musée se prépare, se vit et s exploite : avant, pendant, après. Voici quelques

Plus en détail

Alimentation saine, vie active, sommeil et santé mentale

Alimentation saine, vie active, sommeil et santé mentale Alimentation saine, vie active, sommeil et santé mentale Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 7.1 comparer leurs choix personnels

Plus en détail

CAREP de l ACADEMIE de REIMS

CAREP de l ACADEMIE de REIMS CAREP de l ACADEMIE de REIMS Guide pour l accompagnateur à la scolarité 2010/2011 faciliter l accompagnement d un élève hors temps scolaire dans la prise en charge de son travail personnel ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

BTS : Epreuve de culture générale et expression

BTS : Epreuve de culture générale et expression BTS : Epreuve de culture générale et expression Métropole SESSION 2013 PROPOSITION DE CORRECTION Première partie : Synthèse (40 points) Proposition de corrigé : La synthèse de documents ne portait pas

Plus en détail

Faire confiance à son intuition

Faire confiance à son intuition oui! Faire confiance à son intuition durée : 2 jours Explorer la perception des autres à son égard et la sienne à l égard des autres Faire un retour en exprimant son ressenti et en se basant sur du concret

Plus en détail

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains permet d acquérir des connaissances concernant les droits humains, mais aussi de développer des habiletés et

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous?

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous? MODULES DE PERFECTIONNEMENT DE FORMATEURS Chaque thématique est indépendante l une de l autre Ce programme a pour objectifs : d élargir son champ de conscience dans le domaine de la formation des adultes

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert Mise en route PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Découvrir l autisme Classe : CE-CM Niveau : cycles 2 & 3 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Descriptif du projet coopératif

Plus en détail

Capsule pédagogique La discipline un jeu d enfants!

Capsule pédagogique La discipline un jeu d enfants! Capsule pédagogique La discipline un jeu d enfants! Pour vivre en harmonie avec les enfants, il est primordial d'établir avec eux de solide lien d'attachement et de confiance. Afin d offrir un milieu de

Plus en détail

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence.

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Mise en route / Activité 1. - Anticiper le sujet du reportage, parler de ses habitudes de sommeil, découvrir quel type de dormeur on est. Durée : 15-25

Plus en détail

Les 11 compétences clés du coach selon ICF

Les 11 compétences clés du coach selon ICF www.coachfederation.fr Les 11 compétences clés du coach selon ICF Selon le processus d'accréditation d'international Coach Federation. A. Établir les fondations : 1. Respecter les directives éthiques et

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème. à usage des parents. Pourquoi un stage?

Petit guide du stage de 3 ème. à usage des parents. Pourquoi un stage? 1 Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de

Plus en détail

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage La bataille la réussite Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage Analyse de : La bataille / La réussite Connaissances et compétences visées Obstacles potentiels (du point de vue

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Le dragon qui se regardait le nombril

Le dragon qui se regardait le nombril Le dragon qui se regardait le nombril - Stéphanie Léon Niveau : cycles 1 et 2 Thèmes abordés : - Egoïsme. - Aider les autres. - Richesse de la vie en communauté. - Beauté du monde, de la vie. Question

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE D UNE FORMATION A DISTANCE CENTRA

GUIDE TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE D UNE FORMATION A DISTANCE CENTRA rectorat mission formation division de la formation GUIDE TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE D UNE FORMATION A DISTANCE CENTRA 1 TYPES DE FORMATION (Individuelle, d équipe) L objet de ce document est de présenter

Plus en détail

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le «Quoi de Neuf?» est un des outils de la vie coopérative de la classe qui permet la construction d une histoire commune au «groupe de vie».

Plus en détail

CATALOGUE des actions

CATALOGUE des actions CATALOGUE des actions programmes groupes 2014 / 2015 Bureau Information Jeunesse de Loir et Cher 15, avenue de Vendôme 41000 Blois Le BUREAU INFORMATION JEUNESSE, c est quoi? Le Bureau Information Jeunesse

Plus en détail

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique L AP3 Présente En collaboration avec LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl L enquête Grundtvig Belgique Association de Parents et de Professionnels autour de la Personne Polyhandicapée

Plus en détail

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire GUIDE DE SUGGESTIONS D ACTIVITÉS PAGE 1 Les Journées de la persévérance scolaire...3 La situation au Centre-du-Québec...4 Encourager les jeunes à persévérer...5

Plus en détail

AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS

AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS AFFRONTEZ VOS CRAINTES: COMMENT ADMINISTRER LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION AVEC SUCCÈS L ÉVITEMENT NOURRIT L ANXIÉTÉ COMMENT LA TRAITER À L AIDE DE LA THÉRAPIE PAR L EXPOSITION L exposition est la plus importante

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE II

LIVRET D EVALUATION CYCLE II LIVRET D EVALUATION CYCLE II NOM : Photo de l élève Prénom : Né(e) le :. Langue(s) parlée(s) avec la mère :. Langue(s) parlée(s) avec le père :.. Autre langue parlée à la maison : SCOLARITE ANNEES ECOLES

Plus en détail

Description: En faisant une bande dessinée originale basée sur une fable d Ésope, l élève explore son rôle dans la société moderne.

Description: En faisant une bande dessinée originale basée sur une fable d Ésope, l élève explore son rôle dans la société moderne. Le Lion et La Souris Créateur: Niveau: Matière: Forme artistique : Thème: Julian Lawrence 2 ème Études sociales Arts visuels Une fable d Ésope qui est une leçon sur l amitié Description: En faisant une

Plus en détail

Christian Bergeron, Université Laval, Québec, Canada

Christian Bergeron, Université Laval, Québec, Canada Christian Bergeron, Université Laval, Québec, Canada PLAN DE PRÉSENTATION Introduction Qu est-ce qu un individu individualisé? Qu est-ce qu une épreuve de la vie? Cadre de réflexion Objectif Questions

Plus en détail

Validation des acquis de modules par fideval Instructions pour l usage du portail de validation

Validation des acquis de modules par fideval Instructions pour l usage du portail de validation Validation des acquis de modules par fideval Instructions pour l usage du portail de validation Français en Suisse - apprendre, enseigner, évaluer On obtient le certificat de «Formateur/trice en langue

Plus en détail

RECHERCHE DE PARTENARIAT FINANCIER

RECHERCHE DE PARTENARIAT FINANCIER SERVICE MECENAT JANVIER 2016 RECHERCHE DE PARTENARIAT FINANCIER Voici la démarche de recherche de financement privé pour les groupes et territoires afin d organiser un week-end Mission Aventure, un Brevet

Plus en détail

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit

Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit Prévenir la violence, gérer les conflits les 3 questions à garder à l esprit 1 - Comment devenir crédible aux yeux de l élève, des élèves, de l enfant/adolescent? 2 - Comment développer chez l enfant /

Plus en détail

FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE

FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE Coachs professionnelles certifiées FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE 1 Un engagement, des objectifs, une démarche «Evolution des ligues, Pourquoi et comment s adapter?» Notre situation actuelle, Nos nouveaux

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

10 jours sans écrans les enfants et les parents d une école de Strasbourg ont relevé le défi

10 jours sans écrans les enfants et les parents d une école de Strasbourg ont relevé le défi 10 jours sans écrans les enfants et les parents d une école de Strasbourg ont relevé le défi Du 20 au 29 mai 2008, les 259 élèves de l école du Ziegelwasser, dans le quartier du Neuhof à Strasbourg, ont

Plus en détail

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 Objectifs La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17. (8.008 signes)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17. (8.008 signes) Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE N 17 (8.008 signes) La reconnaissance du volontariat Quelles responsabilités pour le volontaire

Plus en détail

Collège-Lycée de l Immaculée Conception

Collège-Lycée de l Immaculée Conception Collège-Lycée de l Immaculée Conception Dossier d inscription 2016-2017 1 Fiche d inscription Photo obligatoire à coller 2016-2017 Entrée en classe de L'ÉLÈVE Nom de famille Prénoms de baptême Date de

Plus en détail

DOCUMENTS et OUTILS PPRE

DOCUMENTS et OUTILS PPRE Académie de Besançon Commission académique PPRE Octobre 2008 DOCUMENTS et OUTILS PPRE TITRE : EXEMPLES DE PPRE PROPOSES EN COLLEGE OBJET- DESTINATION : EQUIPE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS GUIDE D UTILISATION:

Plus en détail

Stage Gestion du Stress: Préservation, Savoir dire non et assertivité, à Lyon 1/5

Stage Gestion du Stress: Préservation, Savoir dire non et assertivité, à Lyon 1/5 Stage Gestion du Stress: Préservation, Savoir 1/5 Accueil du Public Six Sigma opérationnel Gestion du stress et préservation de soi Pratique de la Médiation Gestion du temps Négociation Pratique Prise

Plus en détail

DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia

DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia Utiliser l ordinateur pour fabriquer et créer ensemble plutôt que s isoler dans sa bulle devant des jeux vidéo. La création, c'est

Plus en détail

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons www.festivalshakespeare.fr Du 23 au 31 Juillet 2016 (Dates à confirmer) Tournon sur Rhône Tain l Hermitage Le Festival

Plus en détail

UNE PERTE, UN DEUIL UN PROCESSUS

UNE PERTE, UN DEUIL UN PROCESSUS UNE PERTE, UN DEUIL UN PROCESSUS PRÉSENTATION INFIRMIÈRES, INFIRMIÈRES AUXILIAIRES, ENSEIGNANTS ET ÉTUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS MARC PEPPER, Chef du service des soins spirituels du CSSSNL, Intervenant

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE

ENVIE D ENTREPRENDRE ENVIE D ENTREPRENDRE GUIDE POUR LES ENSEIGNANTS Envie d Entreprendre Guide pour les Enseignants Page 2 Présentation de l Opération L'Entreprise que vous vous proposez de créer et gérer avec vos élèves

Plus en détail

FORMATIONS À LA CARTE PROGRAMMES BASÉS SUR LES APPORTS SCIENTIFIQUES DE LA RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE POSITIVE

FORMATIONS À LA CARTE PROGRAMMES BASÉS SUR LES APPORTS SCIENTIFIQUES DE LA RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE POSITIVE PROGRAMMES BASÉS SUR LES APPORTS SCIENTIFIQUES DE LA RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE POSITIVE OUTILS & JEUX PÉDAGOGIQUES FORMATIONS À LA CARTE CLIMAT DE CLASSE CONFIANCE EN SOI RÉSILIENCE GESTION DU STRESS MOTIVATION

Plus en détail

EUIL VIVRE SON DEUIL HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM

EUIL VIVRE SON DEUIL HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM VIVRE SON DEUIL EUIL HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM Hôpital de Soultz / Maison de Retraite «Les Capucines» 80 Route de Guebwiller 68360 SOULTZ Tél.: 03.89.62.17.10 Maison Zimmermann 23 Quai de

Plus en détail

FAQ Questions fréquemment posées

FAQ Questions fréquemment posées FAQ Questions fréquemment posées Questions générales sur le programme Voltaire Quel est le but du programme Voltaire? Le programme Voltaire donne la possibilité à de jeunes gens d acquérir, dès leur scolarité,

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION FICHE CYCLE 2 COURSE D ORIENTATION Compétence propre à l EPS Adapter ses déplacements à différents types d environnements Définition : La course d orientation est une course contre la montre qui se déroule

Plus en détail

Enquête sur les attitudes des Canadiens envers les psychologues et l accès aux services de psychologie

Enquête sur les attitudes des Canadiens envers les psychologues et l accès aux services de psychologie Enquête sur les attitudes des Canadiens envers les psychologues et l accès aux services de psychologie Conclusions de l'enquête () Juillet 2011 www.ekos.com Perceptions relatives aux professionnels de

Plus en détail

NIVEAU SC E YCLE DU PRIMAIRE

NIVEAU SC E YCLE DU PRIMAIRE i o t s n Joi I F É D au! T U O B DE : OL AIRE NIVEAU SC E YCLE DU PRIMAIRE C E 1ER, 2 ET 3 NOTRE PROGRAMME D ENGAGEMENT DU PUBLIC EST FINANCÉ PAR AFFAIRES ÉTRANGÈRES, COMMERCE ET DÉVELOPPEMENT CANADA.

Plus en détail

Service d ACCOMPAGNEMENT à l autonomie de LOISIRS, d ÉDUCATION PERMANENTE Centre d EXPRESSION et de CRÉATIVITÉ pour personnes ayant un handicap

Service d ACCOMPAGNEMENT à l autonomie de LOISIRS, d ÉDUCATION PERMANENTE Centre d EXPRESSION et de CRÉATIVITÉ pour personnes ayant un handicap Service d ACCOMPAGNEMENT à l autonomie de LOISIRS, d ÉDUCATION PERMANENTE Centre d EXPRESSION et de CRÉATIVITÉ pour personnes ayant un handicap AGRÉÉ PAR : la COCOF la Fédération Wallonie-Bruxelles NOS

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE Candidat : Nom

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

Une approche des Réseaux Sociaux

Une approche des Réseaux Sociaux Une approche des Réseaux Sociaux Plan de travail 1 2 3 Introduction. Fonctionnement d un réseau social.. Configurer un compte Facebook. 4 5 6 7 Gestion création de listes d amis Glossaire Autres réseaux.

Plus en détail

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV»

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» «LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» Textes élaborés par la Commission Formation en coordination avec la Commission Bénévolat Mars 1999 à 2002 LA FORMATION : principes généraux - Septembre 2000 Présentation

Plus en détail

INSCRIPTIONS SAISON 2014-2015

INSCRIPTIONS SAISON 2014-2015 Marseille, le 10 juin 2014, INSCRIPTIONS SAISON 2014-2015 Chers tenniswomen et tennismen, La saison 2014-2015 commence le 1 er octobre 2014 et nous vous invitons à venir renouveler votre adhésion ou vous

Plus en détail

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF).

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF). REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION RELATIF A L UNITE DE PEDAGOGIE INITIALE COMMUNE DE FORMATEUR PREAMBULE Les dispositions du présent référentiel sont prises en application de l arrêté

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE

PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE PROGRAMME DE BOURSES DE PERSÉVÉRANCE Qu est-ce qu une bourse de persévérance, et à qui s adresse-t-elle? Durant leurs études préuniversitaires ou techniques, plusieurs étudiants font preuve de détermination

Plus en détail

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole»

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Nombre de réunions en 2009 : 4 3 (13 février, 10 avril, 22 septembre 2009) + 1 dérivée : «mutualisation des

Plus en détail

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève

Rapport de la Médiatrice 2006. Bureau international du Travail Genève Rapport de la Médiatrice 2006 Bureau international du Travail Genève Rapport de la médiatrice (1 er janvier 31 décembre 2006) L actuelle médiatrice a d abord été nommée à titre intérimaire (pour la période

Plus en détail

DISCOURS DE JENNY BA CHEF DE PROJET AQUARIUS ABROAD

DISCOURS DE JENNY BA CHEF DE PROJET AQUARIUS ABROAD DISCOURS DE JENNY BA CHEF DE PROJET AQUARIUS ABROAD ENTHOUSIASME, CRAINTES ET ATTENTES DES ETUDIANTS EN MATIERE DE MOBILITE PROFESSIONNELLE ET DE STAGE DANS UN PAYS ETRANGER Le 4 novembre 2008, Grand Amphithéâtre

Plus en détail

SEANCE 1 Activité Objectifs Organisation Matériel Durée. 1 : Collectif

SEANCE 1 Activité Objectifs Organisation Matériel Durée. 1 : Collectif SEANCE 1 Problèmes dictés (complément et partage) Résoudre deux problèmes dictés oralement 1 boite avec 8 images puis 12 images 4 images cachées dans un livre sur le bureau Exercice 1 page 66 a. Dans cette

Plus en détail

Démarche d investigation

Démarche d investigation SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE Séance N 1/5 Durée : 1h 30 minutes Cycle II - Niveau CP CE1 Découvrir le monde du vivant Les animaux de la litière Progressivité apprentissages au cours cycles CYCLE

Plus en détail

RECOMMANDATIONS. Langues vivantes

RECOMMANDATIONS. Langues vivantes RECOMMANDATIONS Langues vivantes L entrée en baccalauréat professionnel trois ans correspondant au niveau A2-B1, l objectif de l enseignant est d amener les élèves à atteindre le niveau B1-B2 en fin de

Plus en détail

De l école au monde professionnel

De l école au monde professionnel De l école au monde professionnel Information à l intention des parents Chers parents Vous avez une fille ou un fils qui fréquente la 7e, 8e, 9e ou 10e année d école. C est le moment pour elle ou pour

Plus en détail

Formation-Coaching-Consulting. JE Formation. 1685 chemin du Tucaut. 31600 Eaunes. Tél 06 99 46 07 74. Mail :laurent.espinosa@jeformation.

Formation-Coaching-Consulting. JE Formation. 1685 chemin du Tucaut. 31600 Eaunes. Tél 06 99 46 07 74. Mail :laurent.espinosa@jeformation. JE FORMATION Formation-Coaching-Consulting JE Formation 1685 chemin du Tucaut 31600 Eaunes Tél 06 99 46 07 74 Mail :laurent.espinosa@jeformation.com EURL au capital de 500 - N Siret : 482 033 172 00040-

Plus en détail

Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé.

Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé. Oser aimer à nouveau ou comment balayer les restes du passé. Par Jean Rochette Dernièrement, j ai reçu un message privé d une dame via Facebook. Voici sa question : «Dans ce monde ou le divorce est normal,

Plus en détail

1. EXPLORER TWITTER AVEC SAS VISUAL ANALYTICS. Sommaire

1. EXPLORER TWITTER AVEC SAS VISUAL ANALYTICS. Sommaire 1. EXPLORER TWITTER AVEC SAS VISUAL ANALYTICS Dans notre monde interconnecté, il est plus important que jamais de comprendre non seulement des détails sur vos données, mais aussi la façon dont ses différentes

Plus en détail

Matériel alternatif. Si vous visez

Matériel alternatif. Si vous visez Activité : jouer avec le téléphone chuchoter, contacter, discuter, entendre, expliquer, informer, parler, partager, raconter, ramasser, relater, répondre Jouer avec le téléphone Cet appareil permet aux

Plus en détail

«L affirmation de soi dans le respect d autrui.»

«L affirmation de soi dans le respect d autrui.» L Assertivité «L affirmation de soi dans le respect d autrui.» Par Marc Alexandre Legrain, consultant en développement. 1 Objectifs du développement. «On peut définir l affirmation de soi comme la faculté

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

Collège Via Domitia JE 58

Collège Via Domitia JE 58 Collège Via Domitia JE 58 Le 2 mai 2007 Salut, J ai appris des choses sur ta situation au repas de famille où je pensais te trouver. Je suis un peu inquiet de ce qui t arrive mais je suis persuadé que

Plus en détail

CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS

CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS CONTRACEPTION IST RELATIONS FILLES-GARÇONS ObjectifS DU JEU Objectif général : le jeu «RELATIONS ET PRÉVENTIONS» permet d aborder sous forme ludique trois thèmes de santé : - La contraception - Les Infections

Plus en détail

Adapter ses déplacements à différents types d environnements

Adapter ses déplacements à différents types d environnements Un exemple d unité d apprentissage : ORIENTATION CP-CE1 Adapter ses déplacements à différents types d environnements activités d'orientation : retrouver quelques balises dans un milieu connu.bo juin 2008

Plus en détail

Fiche descriptive. Présentation Dimitri Ange NIOSSOBATOU. JOOMLA Fiche descriptive Présentation : Dimitri Ange NIOSSOBANTOU

Fiche descriptive. Présentation Dimitri Ange NIOSSOBATOU. JOOMLA Fiche descriptive Présentation : Dimitri Ange NIOSSOBANTOU Fiche descriptive Présentation Dimitri Ange NIOSSOBATOU 1 Table des matières I INTRODUCTION.. Page 3 II ETUDE DE JOOMLA.... Page 4 1 Pré-requis..... Page 4 2 Installation....... Page 4 3 Fonctionnalités......

Plus en détail

ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS

ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS Domaines : (Percevoir, Sentir, Imaginer,Créer), DEVENIR ELEVE, S'APPROPRIER LE LANGAGE, DECOUVRIR LE MONDE Objectifs généraux : Former l enfant spectateur

Plus en détail

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE 1 AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE Course en Cours est un dispositif pédagogique original centré sur les Sciences et la Technologie. Durant une année scolaire, des équipes de 4 à 6 collégiens ou lycéens montent

Plus en détail

ATELIER: LES AVANTAGES DU TRAVAIL EN ÉQUIPE DÉROULEMENT

ATELIER: LES AVANTAGES DU TRAVAIL EN ÉQUIPE DÉROULEMENT ATELIER: LES AVANTAGES DU TRAVAIL EN ÉQUIPE 1.0 Mot de bienvenue (5 minutes); 2.0 Les objectifs de la session (5 minutes): Présentation PPT (Acétates 1, 2). 3.0 Ce qui fait équipe (10 minutes) : Activité

Plus en détail

L Europe pour tous! Editorial. Index. Journal de la plateforme européenne des auto-représentants

L Europe pour tous! Editorial. Index. Journal de la plateforme européenne des auto-représentants Journal de la plateforme européenne des auto-représentants Editorial Bonjour à tous les auto-représentants! Séminaire de formation d Inclusion Europe Inclusion Europe a organisé une formation de 3 jours

Plus en détail

«LES ADOLESCENTS ET LE VIRTUEL»

«LES ADOLESCENTS ET LE VIRTUEL» Enquête au point Ecoute prévention ENQUETE AU POINT ECOUTE PREVENTION «LES ADOLESCENTS ET LE VIRTUEL» QUEL USAGE FONT LES ADOLESCENTS DES JEUX VIDEOS, DE L ORDINATEUR ET DU TELEPHONE PORTABLE? Nous avons

Plus en détail

Groupe «Math, TICE et surdité»

Groupe «Math, TICE et surdité» Sommaire Groupe «Math, TICE et surdité» Compte-rendu d activités Deux années de 2008 à 2010 - Présentation de travaux du groupe - Adresse des sites pour l accès aux travaux du groupe - Points essentiels

Plus en détail

Association Crésus Île-de-France Paris (CIFP) L argent, parlons-en (APE) Ateliers d échanges et de formation. Programme de janvier à juillet 2016

Association Crésus Île-de-France Paris (CIFP) L argent, parlons-en (APE) Ateliers d échanges et de formation. Programme de janvier à juillet 2016 Association Crésus Île-de-France Paris (CIFP) L argent, parlons-en (APE) Ateliers d échanges et de formation Programme de janvier à juillet 2016 1. Présentation L association Crésus Île-de-France Paris

Plus en détail

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER Besoins Les infirmières d aujourd hui doivent planifier longtemps à l avance la nouvelle génération de chefs de file de la profession. C est d autant plus important

Plus en détail

Association. BENEVOLES ou STAGIAIRES. - Loi 1901 POUR MADAGASCAR. Loi 1901

Association. BENEVOLES ou STAGIAIRES. - Loi 1901 POUR MADAGASCAR. Loi 1901 Association - Loi 1901 L BENEVOLES ou STAGIAIRES POUR MADAGASCAR Dans le cadre de la Solidarité Internationale, notre Association souhaite développer les actions de bénévoles et stagiaires Français (de

Plus en détail

LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE

LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE Module 1 Mieux comprendre LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE D é m a r c h e p e r s o n n e l l e Objectifs du module S approprier la définition de la construction identitaire telle qu elle

Plus en détail

Toutes bénéficières collégiennes du programme Pathways auront les avantages suivants :

Toutes bénéficières collégiennes du programme Pathways auront les avantages suivants : 200 BP 334 Atakpamé www.pathwaystogo.org Pour usage officiel du Comité: Formulaire est complet à l heure originale Mérite Besoin Rédaction Soutien DEMANDE D AIDE SCOLAIRE 2016-2017 Soumission du formulaire

Plus en détail

Les enfants vont être séparés en 6 équipes. Et chaque équipe devra réaliser3 défis différents. (Ateliers tournants)

Les enfants vont être séparés en 6 équipes. Et chaque équipe devra réaliser3 défis différents. (Ateliers tournants) OBJECTIFS : Etre capable d identifier un axe de symétrie dans une figure et pouvoir le tracer. Reconnaître une symétrie orthogonale. Etre capable de reproduire une figure par axe de symétrie. COMPÉTENCES

Plus en détail

Le Developpement Durable

Le Developpement Durable être acteur aujourd hui Paroles d'habitants... Le Developpement Durable Cultures Santé CS Réalisation : Cultures & Santé asbl Recueil : Jérôme Legros Graphisme et Illustrations: Marina Le Floch et Daniel

Plus en détail

«Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie»

«Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie» «Mieux se connaître pour mieux orienter sa Vie» L objectif de la formation : > Une formation pour apprendre à vous ressourcer, devenir vous mêmes, ou encore apprendre à aller au bout de vos rêves. «Mieux

Plus en détail

Je grandis. Présentation des livres et pistes pédagogiques

Je grandis. Présentation des livres et pistes pédagogiques FICHE PÉDAGOGIQUE LE CORPS HUMAIN 2 Je grandis Dans une école qui accueille les enfants quelques mois après qu ils aient découvert la marche et les formidables explorations du monde qu elle permet, le

Plus en détail

Cahiers Thématiques Cahier 8 L analyse de conflits

Cahiers Thématiques Cahier 8 L analyse de conflits La prévention et la gestion des conflits par les Conseils Locaux des Organisations de la Société Civile Guinéenne Cahiers Thématiques Cahier 8 L analyse de conflits Edité par le Conseil National des Organisations

Plus en détail

DÉCOUVRIR L ARCHÉOLOGIE

DÉCOUVRIR L ARCHÉOLOGIE Photos : Alain Vandal Vous allez vivre une simulation de fouilles archéologiques à Pointe-à-Callière dans l atelier Archéo-aventure. Préparez vos élèves à la visite en éveillant leur curiosité à l égard

Plus en détail

Plantu dessine les femmes

Plantu dessine les femmes Plantu dessine les femmes Le site Terriennes Un portail dédié aux femmes : leurs parcours, leurs combats, les idées reçues les concernant à travers des entretiens, des articles, des reportages, une frise

Plus en détail

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ

FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ FELLOW PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ «Le cours sur le leadership du programme de FPAA m a été extrêmement utile et j ai pu mettre immédiatement en pratique mes nouvelles connaissances au travail. J ai

Plus en détail

Descriptif de la Formation professionnelle en Kinésiologie

Descriptif de la Formation professionnelle en Kinésiologie Descriptif de la Formation professionnelle en Kinésiologie Définition La Kinésiologie, considérée comme un art de l éducation, permet de découvrir son potentiel inné, de se responsabiliser et de se respecter

Plus en détail

«Il ne me confie plus rien...»

«Il ne me confie plus rien...» LA LETTRE AUX PARENTS N o 7 Cher-s Parent-s, Parler pour mieux s entendre Communiquer, c est bien plus que transmettre des informations. Communiquer signifie une ouverture à l autre et un échange réciproque.

Plus en détail

CAMILLE DE PASQUALE -CANDIDATURE VICE PRESIDENTE-

CAMILLE DE PASQUALE -CANDIDATURE VICE PRESIDENTE- CAMILLE DE PASQUALE -CANDIDATURE VICE PRESIDENTE- Photo soirée : International Beer Pong Tournament 2016 //COLLEGE PARTY Position actuelle dans l association : Présidente CMC section Vet Expériences/projets

Plus en détail

INTRODUCTION. Document de Lucie Latour revu et corrigé par Jacynthe Audet et Lucie Verreault

INTRODUCTION. Document de Lucie Latour revu et corrigé par Jacynthe Audet et Lucie Verreault 1 INTRODUCTION Je m appelle Lucie Latour et je suis mère d un enfant qui a un trouble envahissant du développement (TED). Il y a quelques années de cela, apprendre que mon fils était «différent» a été

Plus en détail

SAVS : Projet d établissement SAVS

SAVS : Projet d établissement SAVS SAVS : Projet d établissement Les autorisations Autorisation du 14 septembre 2001 : Ce service s adresse aux seules personnes fréquentant le centre Ad appro ; il est destiné au soutien pour une vie à domicile

Plus en détail

Guide pratique : Facebook

Guide pratique : Facebook 1 Guide pratique : Facebook Qu est-ce que Facebook? 1 er réseau social actif Publier des informations diverses : photographies, liens, textes... Se faire connaître du grand public (consommateurs finaux)

Plus en détail

Exemples d activités coopératives

Exemples d activités coopératives Exemples d activités coopératives Activités Remue-méninges Cercle de discussion Objectif pédagogique (Le pourquoi) Faire reconnaître l utilité de la mise en commun d idées pour étendre son champ de réflexion

Plus en détail