Dossier de presse. Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur"

Transcription

1 Dossier de presse Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur Contacts presse Fédération Française de Cardiologie Agence YESwecan - T Céline Dos Santos - T Isabelle Closet - P

2 SOMMAIRE Avant propos p.3 Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour préserver son cœur durant l été : p.4 N 1 - Poursuivre ou reprendre le sport mais pas n importe comment! N 2 - Traitements : l été, le cœur n est pas en vacances de médicaments! N 3 - Arrêt cardiaque : se former aux gestes qui sauvent est un acte citoyen même en vacances! N 4 - OUI à l alimentation équilibrée, NON à l hyper - alcoolisation aiguë! N 5 - Bien ou mieux manger : Fruits, Légumes et Poissons! N 6 - Cet été, j arrête de fumer N 7 - Sport extrême et risque cardiaque : attention, danger! La Fédération Française de Cardiologie p.11 2

3 C est l été! La période des vacances est aussi celle des grands changements de rythme, des habitudes, ou des comportements. Mais attention : notre cœur continue de battre fois par jour. Rien ne doit perturber ses battements, tout doit concourir à améliorer ses performances. Voici nos 7 recommandations pour le préserver pendant cette période. La Fédération Française de Cardiologie 3

4 Les 7 recommandations pour préserver son cœur durant l été N 1 Poursuivre ou reprendre le sport mais pas n importe comment! La sédentarité est reconnue comme un facteur de risque cardiovasculaire, au même titre que l hypertension artérielle, l hypercholestérolémie ou le diabète. Le risque cardiaque est en effet multiplié par 2 chez des personnes n ayant pas d activité physique régulière. Le saviez vous? L activité physique adaptée et régulière (30 minutes au quotidien) peut réduire de 30 % la survenue d un problème cardiaque. Une heure de marche d un bon pas / trois fois par semaine permet d améliorer de 12 % les performances de la pompe cardiaque. L activité physique régulière (dans l idéal journalière) est bénéfique pour : - Améliorer de la circulation sanguine et protéger les artères contre les obstructions, - Diminuer le risque d avoir du diabète, - Améliorer le profil lipidique, - Maintenir un poids de forme, - Préserver et améliorer la fonction «pompe» du cœur, - Améliorer les capacités respiratoires. L effort physique brutal et intense peut être néfaste pour le cœur Pour ceux qui n ont pas de problème cardiaque, la pratique d un sport est conseillée pour le bien-être et la santé. Un avis médical après un certain âge est souhaitable en cas de facteur de risque, et nécessaire pour la pratique d un sport en compétition. Il est aussi essentiel de veiller à suivre les 10 règles d or établies par le club des cardiologues du sport 1 : 1. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l effort *, 2. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l effort ou juste après l effort *, 3. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l effort ou juste après l effort * 4. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives, 5. Je bois 3 à 4 gorgées d eau toutes les 30 min d exercice à l entraînement comme en compétition, 6. J évite les activités intenses par des températures extérieures < 5 ou > +30 et lors des pics de pollution, 7. Je ne fume pas et en attendant d y arriver, je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive, 8. Je ne consomme jamais de substance dopante et j'évite l'automédication en général, 9. Je ne fais pas de sport intense si j ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures), 10. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes. * Quels que soit mon âge, mes niveaux d entraînement et de performance, ou les résultats d un précédent bilan cardiologique. 1 Pour ceux qui ont un problème cardiaque, l avis cardiologique est fondamental avant d envisager une activité inhabituelle. 4

5 N 2 Traitements : l été, le cœur n est pas en vacances de médicaments! «Vacances, j oublie tout» mais pas mes médicaments L été est une période pour se reposer, relaxer et oublier les longs jours d hiver. Mais cela ne doit pas pour autant inciter les patients atteints de pathologies cardiaques à abandonner les traitements qui leur ont été prescrits : ceux-ci sauvent de nombreuses vies» déclare le Professeur Jacques Beaune, Président de la Fédération Française de Cardiologie. L hygiène de vie : le traitement de base Le succès d'un traitement tient avant tout au respect de sa prescription par le patient. Sa mauvaise observance le rend parfaitement inefficace. Il est donc indispensable d'éduquer le patient à sa maladie et c'est aussi à cela que se consacre la Fédération Française de Cardiologie. Une bonne observance signifie la prise des médicaments par le patient avec le respect des posologies prescrites et des horaires de prise, ainsi que celui des visites de contrôle chez le médecin et de la surveillance au laboratoire d'analyses, et enfin un traitement hygiénodiététique. La prise en charge d'une affection cardiovasculaire commence d'abord par ce type de traitement (hygiène de vie, alimentation équilibrée et suppression des facteurs de risque). Il n'est pas question de l'interrompre lorsqu'un médicament est prescrit : il n'est pas prescrit "à la place", il l'est "en plus". 5

6 N 3 Arrêt cardiaque : se former aux gestes qui sauvent est un acte citoyen même en vacances! A la veille de l été, la Fédération Française de Cardiologie rappelle à tous les citoyens la nécessité de connaître les gestes qui sauvent face à l arrêt cardiaque : Appeler le 15 Masser Défibriller En France, chaque année, personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque*. Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10, ils surviennent devant témoin, mais moins de 20 % de ces témoins font les gestes de premiers secours. 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 5 % ; il est 4 à 5 fois plus élevé dans les pays où les lieux publics sont équipés en défibrillateurs automatisés externes et la population formée aux gestes qui sauvent. Depuis mai 2007, la loi autorise tout citoyen à utiliser un défibrillateur. Moins de 1 Français sur 2 est formé aux gestes qui sauvent : ils sont 42% 1 contre 80% en Allemagne! Alors que la majorité des arrêts cardiaques surviennent à domicile (75 à 80%) ou sur la voie publique (15%), il y a 1 chance sur 2 de ne pas être secouru par un témoin et l on sait que chaque minute gagnée, c est 10% de chances de survie en plus. Pour tout renseignement : * L arrêt cardiaque aussi appelé mort subite est dû à un trouble du rythme cardiaque, mortel en quelques minutes en l absence de prise en charge. Une intervention rapide peut faire repartir le cœur et éviter de lourdes séquelles. 6

7 N 4 OUI à l alimentation équilibrée, NON à l hyper alcoolisation aiguë! L été, les vacances sont des périodes de l année où nous pouvons facilement abuser des apéritifs sur les terrasses ensoleillées ou de barbecues bien arrosés entre amis. Mais certaines habitudes de consommation d alcool peuvent augmenter le risque de maladie coronaire s il y a abus. En anglais «binge drinking» ou hyper- alcoolisation aiguë, c est-à-dire la consommation d au moins cinq verres d alcool (soit au moins 50g d alcool) à une occasion au moins une fois dans la semaine, est très fréquente en Europe : en 2006, 28% de la population âgée de plus de 15 ans pratiquent ce type de consommation, qui varie de façon importante en fonction des pays. Or, une étude récente a montré que par rapport à une consommation régulière d alcool, ou l hyper alcoolisation aiguë au moins une fois dans la semaine est associée à un plus haut risque d événements coronaires sévères. La consommation régulière et modérée (un à deux verres/jour) de vin rouge, consommation typique en France, est associée à un risque moindre de cardiopathie ischémique. Il faut limiter la consommation de boissons alcoolisées! Mieux vaut boire un peu de vin (un à deux verres) tous les jours que de faire des excès d alcool le week-end avec à la clé, moins d accidents de la route et moins d accidents cardiaques! N 5 Bien ou mieux manger : Fruits, Légumes, Poissons! L alimentation équilibrée est un excellent moyen de protection contre l excès de cholestérol, le diabète ou et l obésité et favorise la santé du cœur. Les règles de l'équilibre alimentaire sont simples. Les respecter est une garantie de confort de vie et de santé pour le cœur. Consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, Limiter la consommation des graisses, surtout saturées (charcuteries, beurre, sauces, fromages, lait entier ), Consommer à chaque repas des sucres lents, plus énergétiques, notamment du pain, des pâtes, du riz, des pommes de terre, des légumineuses, Consommer soit viande, soit poisson et autres produits de la mer ou soit œuf 1 fois par jour, en diversifiant et en privilégiant les viandes maigres et la consommation de poissons gras, Limiter la consommation de pâtisseries, sucreries, boissons sucrées, L eau est la seule boisson indispensable, il faudrait boire au moins 1 litre et demi / jour voire plus s il fait chaud. 7

8 N 6 Cet été, j arrête de fumer! On ne le sait pas assez, le cœur est le premier à souffrir du tabagisme. Même quand on fume peu, même depuis peu de temps, nos artères et donc notre cœur sont en danger. Pourquoi ne pas profiter de l été pour arrêter? 80 % des victimes d infarctus âgées de moins de 45 ans sont des fumeurs. Le tabac tue chaque jour personnes dans le monde ; 35 % de ces décès sont d origine cardiovasculaire. En France, le tabac provoque décès par an, dont 25 % du fait d une maladie cardiovasculaire. L espérance de vie d un fumeur est réduite de 10 ans par rapport à celle d un non-fumeur! Un fumeur sur deux ayant commencé à fumer à l adolescence va décéder d une maladie liée au tabac. «En France, on estime qu environ personne meurent chaque année du tabagisme passif, dont près de la moitié par infarctus et plus de 30 % par accident vasculaire cérébral».* Arrêter de fumer après un infarctus du myocarde diminue de moitié le risque de décès. Les 10 clés de l arrêt 1. Fixez-vous une date et faîtes la connaître à votre entourage, 2. Débarrassez-vous des briquets, cigarettes et cendriers ; lavez votre linge, aérez votre appartement, 3. Évitez absolument de prendre une seule cigarette, ne serait-ce qu une bouffée. C est la cause majeure de rechute, 4. Attention aux cigares, cigarillos et à la pipe! Ces écarts vous ramèneront rapidement vers la cigarette et ils sont aussi toxiques pour le cœur! 5. Dans les premières semaines, évitez les endroits où l on fume et demandez à votre entourage de ne pas fumer en votre présence, 6. Trouvez votre propre «truc» pour compenser le vide laissé par la cigarette (les chewinggums, l eau par exemple), 7. L envie de fumer ne dure que 2 minutes environ. Lorsqu elle survient, faîtes diversion : buvez un verre d eau, changez d activité ou de pièce, 8. Évitez les contextes déclencheurs : consommation d alcool, de café 9. Reprenez une activité physique pour évacuer le stress, soulager l envie et diminuer les risques de prise de poids, 10. N oubliez pas! Aucune tentative n est une perte d énergie, même en cas d échec : chacune vous rapproche de l arrêt définitif! Les bénéfices de l arrêt sont immédiats! 20 minutes, la pression artérielle et la fréquence cardiaque se normalisent. 24 heures, le monoxyde de carbone (CO) est éliminé du sang, le risque d infarctus du myocarde diminue. 48 heures, l odorat, le goût des aliments et la qualité du sommeil s améliorent. 2 semaines à 3 mois, la toux et la fatigue diminuent, le souffle s améliore. 1 an, le risque d accident vasculaire cérébral est équivalent à celui d un non-fumeur. 5 ans, le risque d infarctus du myocarde est équivalent à celui d un non-fumeur. *publiée dans le bulletin épidémiologie hebdomadaire (BEH mai 2011) 8

9 N 7 Sport extrême et risque cardiaque : attention danger! Il est important de demander l avis de son cardiologue si vous envisagez de pratiquer un sport extrême ou inhabituel durant vos vacances. En pratique, pour tout cardiaque et en particulier coronarien, il est fortement déconseillé de se livrer à des activités stressantes tel qu un exercice physique violent, après un repas copieux, en plein trafic dans une ville polluée. En revanche une activité physique modérée, adaptée et régulière si possible tous les jours, est indispensable pour le bien être d une personne cardiaque. Il convient de privilégier les sports du type "endurance", qui permettent d'améliorer les capacités cardiovasculaires sans imposer d'efforts trop violents au cœur. Faites une activité physique journalière et pas forcément du sport! Si vous êtes sédentaire, reprenez une activité physique ludique qui vous apporte du plaisir, mangez, courrez, nagez, faites du vélo, de façon régulière (tous les jours). Reprenez cette activité physique toujours de manière progressive (votre cœur n aime pas les activités brutales), commencez par un échauffement de 5 à 10 minutes, augmentez petit à petit l intensité de l effort jusqu à un niveau d intensité modérée de telle manière que vous soyez un peu essoufflé c est-à-dire que vous puissiez toujours parler pendant votre activité. Méfiez-vous du côté «sportif» à risque si vous n êtes pas régulièrement entraîné, bannissez les activités physiques brutales, trop intenses avec un essoufflement excessif ne vous permettant plus de parler, plus ou moins associées à la notion de compétition à savoir le fait de vouloir gagner. Après l effort, n oubliez pas la récupération qui doit être active, n arrêtez jamais l effort de façon brutale, ce qui peut être source de malaise dit «vagal». S il fait chaud après l effort ne prenez pas de douche trop froide, les à-coups thermiques sont toxiques pur le cœur (on parle d hydrocution) Les sports conseillés La marche est le sport idéal à condition que l'effort fourni soit suffisant en durée et en intensité. Evidemment, l'augmentation de l'activité doit être progressive (au cours de la même séance et d'une séance à l'autre). Le "footing" ou course lente réclame des efforts plus importants. Il est nécessaire de toujours rester en "aisance respiratoire" et de contrôler souvent, au moins au début, votre fréquence cardiaque. Le cyclisme est aussi excellent, surtout en terrain plat. En côte, les limites de la tolérance peuvent être vite atteintes. Il convient de consulter votre cardiologue avant de le pratiquer. Il est possible aussi de s'adonner chez vous à un exercice voisin en utilisant un vélo d'appartement qui présente le double avantage d'un exercice déjà pratiqué (au cours des épreuves d'effort) et facile à doser. La natation est à conseiller sous réserve que vous soyez bon nageur (coordination et aisance respiratoire) car pour être efficace elle doit, comme la marche, donner lieu à des efforts suffisants, au moins en durée. Il faut se rappeler que la nage en eau froide est mal supportée. 9

10 Des exercices d'éducation physique, "la gymnastique", peuvent également être pratiqués en alternance avec les sports d'endurance, car ils permettent de développer ou d'entretenir le système musculo-articulaire. Les étirements après la pratique sportive facilitent la récupération et diminuent les courbatures du lendemain. La Fédération Française de Cardiologie fédère 204 Clubs Cœur et Santé, animés par des cardiologues bénévoles, présents dans la plupart des départements français. Ces clubs sont des structures d accueil pour des cardiaques en phase de réadaptation. 10

11 La Fédération Française de Cardiologie Reconnue d utilité publique depuis 1977 et financée à 98% par la générosité des particuliers, la Fédération Française de Cardiologie est une association de cardiologues bénévoles présente dans toute la France, avec : 26 associations régionales 204 Clubs «Cœur et Santé» 300 cardiologues bénévoles bénévoles Sa mission : Réduire le nombre d accidents d origine cardiovasculaire qui tuent chaque année en France personnes, soit en moyenne, 400 par jour. Information prévention - Diffusion gratuite de plus de 2 millions de documents d information en 2010 au travers des réseaux de professionnels de santé, d actions de sensibilisation sur le terrain et dans le cadre de ses campagnes nationales. Sensibilisation du public aux bonnes pratiques : 0 cigarette, 5 fruits et légumes par jour, 30/60 minutes d activité physique au quotidien ( participants aux Parcours du Cœur en 2010). Financement et soutien de la recherche clinique - 6,9 millions d euros d aides attribuées en 10 ans 291 projets de recherche soutenus en 10 ans Financement de 50 projets en au profit de jeunes cardiologues (bourses) ou chercheurs confirmés pour un budget total de Attribution de bourses annuelles pour aider les jeunes cardiologues à se perfectionner dans le domaine de la recherche Dotations pour des travaux de recherche clinique individuels et en équipe Lancement de la campagne Donocœur en 2009, en faveur de la recherche cardiologique clinique. Incitation à sauver des vies - Encourager le public à accomplir l acte citoyen de se former aux «gestes qui sauvent» : Arrêt cardiaque : 1 Vie = 3 Gestes Accompagnement clubs Cœur et Santé parrainés par des cardiologues et animés par des bénévoles, accompagnent plus de cardiaques dans leur réadaptation. 11

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental PASS BIEN-ETRE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE EN CHAMPAGNE-ARDENNE Document expérimental Le PASS Bien-Etre Aidez-nous a prendre soin Tête et cou Bras gauche Bras droit Buste et dos Main Droite

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

Vivre avec mon traitement contre la tension

Vivre avec mon traitement contre la tension LES FONDAMENTAUX POUR SOIGNER MA TENSION Vivre avec mon traitement contre la tension L'apprentissage PHARAON UN PROGRAMME POUR l HYPERTENDU Programme éducatif Hygiéno-diététique et d Auto prise en charge

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires :

Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Pour toute information concernant les maladies cardiovasculaires : Ligue Cardiologique Belge Plate-forme d informations et d échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients.

Plus en détail

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge

Arrêt cardiaque. Les Chevaliers du Coeur. rea app. www.osez-sauver.be. Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge Arrêt cardiaque rea app Actions Coeur Les Chevaliers du Coeur Osez Sauver est une initiative de la Ligue Cardiologique Belge www.osez-sauver.be 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié

Plus en détail

MIEUX COURIR. conseils. Röthlin. Ton but est notre but. Avec les précieux. de Viktor. www.ochsnersport-coach.ch

MIEUX COURIR. conseils. Röthlin. Ton but est notre but. Avec les précieux. de Viktor. www.ochsnersport-coach.ch MIEUX COURIR. Avec les précieux conseils de Viktor Röthlin. www.ochsnersport-coach.ch Ton but est notre but. La course: sur le chemin d une vie saine C est un fait: les adeptes de la course à pied vivent

Plus en détail

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE SE LIBERER DU TABAC: LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE Cette importante décision, vous l'avez pourtant prise et votre objectif est cette fois de réussir. Mais savezvous vraiment pourquoi il est si

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

Le diabète et ses complications

Le diabète et ses complications Le diabète et ses complications Toujours plus de diabétiques De quoi s agit-il? On est diabétique lorsqu on a trop de sucre dans le sang. Normalement, notre taux de sucre dans le sang (glycémie) à jeûn

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

Même si vous fumez depuis longtemps, il est toujours avantageux d arrêter de fumer.

Même si vous fumez depuis longtemps, il est toujours avantageux d arrêter de fumer. Cesser de fumer est le meilleur cadeau que vous puissiez vous offrir pour améliorer votre santé Les bénéfices débutent immédiatement après... 20 minutes Le pouls et la tension artérielle redeviennent normaux...

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES

ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES ARRET CARDIAQUE : 1 VIE = 3 GESTES 23 JUIN 2010 AURILLAC CANTAL A L ISSU DE CETTE FORMATION VOUS SEREZ CAPABLE DE PRENDRE EN CHARGE UNE PATIENT EN ARRET CARDIO- RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque, aujourd

Plus en détail

Clinique universitaire de cardiologie. Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire. Centre Cardio-vasculaire Suisse Berne.

Clinique universitaire de cardiologie. Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire. Centre Cardio-vasculaire Suisse Berne. 10ISP 5.4 Clinique universitaire de cardiologie Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire Inselspital Prévention et réhabilitation cardio-vasculaire Centre Cardio-vasculaire Suisse Berne CH-3010 Berne

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE *

FIBRILLATION AURICULAIRE * FIBRILLATION AURICULAIRE * ET AVC La fibrillation auriculaire provoque UN AVC TOUTES LES 0 MINUTES 1 *ou atriale stopavc I PRENEZ VOTRE FA À CŒUR I Qu est-ce que la fibrillation auriculaire ou FA? Pourquoi

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Société Française de Médecine Générale www.sfmg.org

Société Française de Médecine Générale www.sfmg.org EUROPEAN NETWORK FOR PREVENTION AND HEALTH PROMOTION www.europrev.org Société Française de Médecine Générale www.sfmg.org E T U D E E U R O P R E V I E W V O L E T P A T I E N T S 1 Brochure d information

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie

Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie Prenez soin de votre cœur Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie Les informations contenues dans ce kit ne remplacent pas celles que peut vous fournir votre

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation démasquez le tueur silencieux mesurez VOTRE TENSION parlez-en à votre médecin Ligue Cardiologique Belge Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation Pourqu Qui est-ce tueur si oi tueur?

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012 1 Sommaire Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie Journée Européenne de l insuffisance cardiaque «Agir pour vivre mieux!» Communiqué de presse Société Française de Cardiologie

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SFT-Paris 6-11-2014 Dr Voyer Cardiologue et tabacologue Centre de réadaptation cardiovasculaire Bois Gibert Tabacologue CHU Tours La réadaptation

Plus en détail

La perte de poids avec «Ideal Protein»

La perte de poids avec «Ideal Protein» http://www.idealprotein.com La perte de poids avec «Ideal Protein» «Si je vous donne un régime équilibré, vous mangerez mieux, vous ne gagnerez pas de poids, mais vous ne perdrez pas de poids non plus!»

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.»

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.» ECC CARDIOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE : Savoir faire l anamnèse d un patient avec une affection cardio-vasculaire : o Caractériser une douleur rétrosternale o Rechercher les symptômes d une insuffisance

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION

NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION SOMMAIRE LA RATION DE RECUPERATION LA RATION DE PRE-COMPETITION LA RATION D ATTENTE HYDRATATION ET DESHYDRATATION DE RECUPERATION LA RATION Elle se décompose en

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac TABAC pour mon cœur j arrête maintenant! cœur sans tabac Repères > Le tabac tue chaque jour 13 500 personnes dans le monde ; 35 % de ces décès sont d origine cardiovasculaire. > En France, le tabac provoque

Plus en détail

Dossier de l élève : en classe

Dossier de l élève : en classe Dossier de l élève : en classe Le cycle course en durée a pour objectif de vous faire prendre conscience à travers la pratique, des critères de réalisation afin d «Orienter et développer les effets de

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE

RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE RISQUE CARDIOVASCULAIRE ET METABOLIQUE RAPPEL DEFINITIONS Hyperlipidémie g/l mmol/l Triglycérides < 2 < 2.2 Cholestérol Total

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

L aide motivationnelle

L aide motivationnelle 2 èmes Journées des Tabacologues Du Grand Sud 19 et 20 septembre 2008 L aide motivationnelle Atelier 1A Jérôme GILLIARD Psychologue/Tabacologue : Institut Bergonié, CRLCC Bordeaux Gilbert Germaini Psychologue/Tabacologue

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca

Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca Cette fois, je vais m y prendre autrement. Félicitations! Vous venez de faire un premier pas important vers l abandon

Plus en détail

Prévenir le cancer. Une information de la Ligue contre le cancer

Prévenir le cancer. Une information de la Ligue contre le cancer Prévenir le cancer Une information de la Ligue contre le cancer Diminuez votre risque de cancer Chaque année en Suisse, 37 000 personnes sont touchées par un cancer. En modifiant certaines habitudes et

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Se libérer de son tabagisme? Plus de 2.400.000 personnes ont déjà réussi à arrêter... Pourquoi

Plus en détail

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Carnet de suivi Lithium Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Ce carnet est important Si vous le trouvez, merci de le faire parvenir à l adresse ci-dessous Nom Prénom Adresse Téléphone Mobile Date

Plus en détail

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC Mme ZERTAL CHERIFA Mme DJENNA. D Mr KAABOUCHE. A Bureau d Accueil, Orientation et Activités Socio-thérapeutiques Unité d Aide Psychologique CHU BENBADIS DE CONSTANTINE I)

Plus en détail

Prévenir... l alcoolisme

Prévenir... l alcoolisme Prévenir... l alcoolisme 8 Avec l alcool, faites-vous bon ménage ou mauvais usage? Vous faites bon ménage, si vous usez sans abuser (1) Consommateur ponctuel, vous ne buvez pas plus de 4 verres par occasion.

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

«La santé cardiaque pour tous»

«La santé cardiaque pour tous» Dossier de presse Le jeudi 14 mars 2013 «La santé cardiaque pour tous» Lancement de la 38 ème édition des Parcours du Cœur : Les samedi 6 et dimanche 7 avril 2013 Contacts presse : Fédération Française

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail

L accident Vasculaire Cérébral «AVC»

L accident Vasculaire Cérébral «AVC» L accident Vasculaire Cérébral «AVC» Conception-Rédaction : Dr Ludovic MORIN, service de neurologie, C. H. Sainte Anne - 75 674 Paris Relecture : Pr Jean-Louis MAS, Dr Catherine LAMY, Dr Valérie DOMIGO,

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières L1 Estimer VMA. Consignes de sécurité échauf/ /hydr/ étirements. Echauffement ou non en fonction

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

ATTENTION! TRAVAILLER À LA CHALEUR... Victime d un coup de chaleur

ATTENTION! TRAVAILLER À LA CHALEUR... Victime d un coup de chaleur TRAVAILLER À LA CHALEUR... ATTENTION! Victime d un coup de chaleur 22 juin : un coup de chaleur met fin à la vie d un ouvrier avant même sa troisième journée de travail. L ouvrier empilait des planches

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Dossier de presse. Contacts presse

Dossier de presse. Contacts presse Dossier de presse Contacts presse Sylvie MULLER Chargée de communication 21 avenue Foch 57018 METZ Tél. 03 87 39 40 61 Portable 06 34 46 73 52 sylvie.muller@secumines.org Stéphanie FIRETTO Responsable

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

Alimentation et tabac

Alimentation et tabac Alimentation et tabac Le rôle du tabac dans la régulation du poids Les modifications à l arrêt de la cigarette Les conseils (TCC) pour ne pas prendre de poids Les constatations A âge égal, sexe et conditions

Plus en détail

Ce n est qu en dégustant le vin lentement et avec modération que ses qualités gustatives pourront vraiment être ressenties et appréciées.

Ce n est qu en dégustant le vin lentement et avec modération que ses qualités gustatives pourront vraiment être ressenties et appréciées. Brochure Wine in moderation Le vin: la culture de la modération La production et la consommation de vin font partie du patrimoine européen depuis des millénaires. L Union européenne est le plus grand producteur,

Plus en détail

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention santé du cœur Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger Les ennemis de votre cœur TABAC : LAISSEZ VOTRE CŒUR RESPIRER L'ennemi n 1 de votre cœur Le monoxyde de

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail