Ciel. é t o i l é. L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ciel. é t o i l é. L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s"

Transcription

1 Ciel é t o i l é L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s

2 Sommaire Le ciel à l oeil nu pages Le ciel tourne! pages Directeurs de la publication : Hugues Dreyssé, directeur du Jardin des Sciences, Anne-Catherine Hauglustaine, Coordinatrice du Jardin des Sciences de l Université de Strasbourg et Christine Welty, Directrice de la Nef des sciences Coordination, rédacteurs et suivi de réalisation : Saïd Hasnaoui, Jardin des sciences de l Université de Strasbourg et Anne-Gaëlle Le Perchec, la Nef des sciences Conseillers scientifiques : Sébastien Derrière, Astronome à l Observatoire de Strasbourg, Stéphane Guibert, Directeur scientifique du Planétarium de Strasbourg et Hervé Wozniak, Directeur de l Observatoire de Strasbourg Remerciements : Comité de pilotage national de l Année Mondiale de l Astronomie (ce projet a reçu le label «AMA09»), l ensemble des sites et des acteurs de l astronomie en Alsace, l Observatoire de Strasbourg et l Agence Spatiale Européenne (ESA) Graphisme & illustrations : Dominique Schoenig, Mulhouse Crédits photographiques : Laurent Laveder, NASA, ESA, Hubble, ESO, STScl, CEA, Institute for Astronomy and Space Physics/Conicet of Argentina, Arizona State University, University of Toledo, A. Fujii, Y. Beletsky, Stéphane Guibert, Sebastian Deiries, Allison Loll, Jeff Hester, Davide De Martin, S. Beckwith, C. Carreau, T. Megeath, M. Robberto, et Felix Mirabel Impression : Imprimerie Manupa (Mulhouse) Edition : la Nef des sciences 40 rue Marc Seguin B.P Mulhouse cedex téléphone : + 33 (0) télécopie : + 33 (0) courriel : - site : N ISBN : Ne peut être vendu. Dépôt légal : Avril 2009 Tous droits de reproduction réservés sans l autorisation de l éditeur. Les constellations pages Les planètes visibles à l œil nu pages Le zodiaque pages Les constellations, c est de l imagination pages Observer les étoiles pages Utiliser un instrument pages A ne pas manquer! pages L Univers pages L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 03

3 Laurent Laveder C est à un voyage loin de notre planète que vous invite ce petit guide L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 05

4 Le ciel à l œil nu Constellation de Persée A. Fujii Les étoiles Masses brûlantes et lumineuses, ces astres géants peuplent l Univers. On peut en distinguer plusieurs milliers à l œil nu. Malheureusement, en ville, l éclairage urbain ne nous permet d en percevoir au mieux que quelques centaines. Premier quartier de Lune Stéphane Guibert La Lune Seul satellite naturel de la Terre, la Lune est responsable des marées. Elle nous offre chaque jour un ballet lumineux magistral dans lequel elle reflète la lumière du Soleil à la saveur de ses cratères et de ses phases. La Voie lactée Brouillard de milliards d étoiles, c est notre propre galaxie vue par la tranche. Seuls les ciels les plus purs permettent d en apprécier toute la majesté. Le soleil Étoile de taille moyenne, il dévoilera les charmes de ses tâches et de sa couronne avec une instrumentation adaptée. L observer à l œil nu peut causer des dommages irréparables. Laurent Laveder Voie lactée au dessus du Mont Paranal ESO/Y. Beletsky Coucher de Soleil sur le Pic de l Ours Laurent Laveder 06 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 07

5 Le ciel tourne Laurent Laveder Dans le ciel, les astres se lèvent et se couchent. Étrange de penser que des étoiles si lointaines décrivent des mouvements si importants au cours d une nuit. En réalité, il n en est rien. Ce ne sont pas les étoiles qui bougent, mais la Terre qui tourne. Une étoile semble immobile : l Étoile polaire. Située dans la prolongation de l axe de rotation de notre planète, elle nous indique le nord. 08 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 09

6 Les constellations Laurent Laveder Devant la majesté du ciel étoilé, les Grecs de l Antiquité ont laissé voguer leur imagination à de multiples dessins et histoires épiques sur le théâtre de la voûte céleste. Ours, taureaux, chasseurs, centaures et autres chevaux ailés ont peuplé de leur présence mythologique les formes géométriques du firmament cosmique. Avec une simple carte du ciel, et quelques conseils, tout ceci s anime au gré des histoires fantastiques de la Grèce antique. Laissez-vous tenter, un soir d été, par la contemplation de ce théâtre animé! 10 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 11

7 Les planètes visibles à l œil nu Saturne La planète aux multiples anneaux est emblématique. Gazeuse, comme Jupiter, elle est elle également dotée d un système de satellites aussi diversifiés que surprenants. Laboratoire d exobiologie à ciel ouvert, le système saturnien est de plus en plus le fantasme des astrophysiciens. Mercure est la plus proche voisine du Soleil. Un jour* y dure 59 jours terrestres, et 1 année** trois mois. Le jour, la température dépasse les 400 C. Elle serait suffisante pour faire fondre du plomb. La nuit, le mercure du thermomètre descendrait sous les -100 C. Sans atmosphère, pas d effet de Serre. Mercure chauffe et se refroidit au gré du rayonnement solaire. Vénus est la planète de l amour. Loin d être la destination idéale d une lune de miel, il y pleut de l acide sulfurique et sa pression atmosphérique est 90 fois plus importante que sur notre confortable Terre. Sa température : 460 degrés en moyenne. Malmenée par un effet de serre important, son atmosphère retient la chaleur du soleil dans cet enfer sulfureux à déconseiller à toute forme de vie humaine. Jupiter est la plus grande planète du système solaire fois plus volumineuse que la Terre, cette planète gazeuse est principalement constituée d hydrogène et d hélium, comme le Soleil. Autour d elle, une soixantaine de satellites exhibent aux yeux des planétologues des mondes étranges, faits de volcans, de roche, de glace, et de mystère. Qu allons-nous y découvrir? Mars L énigmatique planète rouge a la couleur de la rouille et du sang. C est le même composé chimique, l oxyde de fer III, qui donne sa couleur à ces deux éléments. Ayant, il y a très longtemps, abrité une atmosphère plus importante et de l eau à l état liquide, Mars nous tient en haleine au gré des missions qui parviennent à se poser sur son sol. Une question nous taraude : abrite t elle une forme de vie extraterrestre? Contrairement aux étoiles qui dessinent dans le ciel des formes immuables à l échelle d une vie humaine, des astres se déplacent dans le paysage céleste. Ce sont les planètes. * la durée d un jour est le temps nécessaire à une planète pour faire un tour sur ellemême ** la durée d une année est le temps nécessaire à une planète pour effectuer sa révolution autour du Soleil Cinq sont observables à l oeil nu. Parfois éclatantes, ces raretés 12 astronomiques savent surprendre l oeil attentif du badaud céleste. L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 13

8 Le zodiaque Capricorne Sagittaire Ophiuchus Scorpion Balance Aux premiers temps du système solaire, un fragment de nébuleuse s est condensé. En se contractant, ce nuage de gaz et de poussières se mit à tourner sur lui-même. Il forma une étoile en son centre, notre soleil. Autour, l excès de gaz et les poussières formèrent un disque. S attirant par gravité, ces composés façonnèrent peu à peu des planètes et de petits corps rocheux. Verseau Poissons septembre juin décembre mars Vierge Lion Aujourd hui, les planètes tournent à peu près dans le même plan que l orbite de la Terre, avec le Soleil au centre. On appelle ce plan l écliptique. L écliptique est le siège des constellations du zodiaque. Au nombre de 13, ce sont les constellations situées à l opposé du Soleil lorsque la Terre effectue sa révolution autour de lui en une année. Ophiuchus, la constellation du Serpentaire, est ignorée par les astrologues et leurs 12 constellations du zodiaque ne sont pas conformes à la réalité des cieux. Laissez-vous tenter par l observation de ces constellations. Devant elles, vous verrez passer les planètes! Ophiuchus Bélier Verseau Taureau Gémeaux Cancer Scorpion Capricorne Laurent Laveder Sagitaire Sagitaire 14 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 15

9 Les constellations, c est de l imagination! Bonne Courge Gourde pourrie Passage Impérial Cuisine Dans d autres cultures, les peuples ont vu dans les étoiles des formes différentes de celles qu ont dessinées les Grecs anciens. Chinois, Égyptiens, Inuits, Navajos, ou encore Polynésiens ont dessiné le ciel à la couleur de leurs croyances et de leur culture. Fille Drapeau de gauche Tambour Baguette Drapeau de droite Marché Tisserande Fléau La voûte étoilée peut alors s animer de constellations aux noms colorés, telles la Louche du nord, l Homme aux pieds écartés, le Récipient de graisse de baleine, la Bonne courge, le Pot de chambre, la Cuisine, l Hippopotame, la Conspiration du ciel, le Coup de foudre, ou encore l Aimé de la lune. Peut-être vous amusez-vous à voir dans le ciel étoilé, comme dans les nuages, les formes suggérées par votre imagination. Ouvrez la voie aux muses, le ciel est la toile infinie de l artiste et du conteur. Bœuf Lit de la Dame Action! Sept Excellences Officier du Marché Lance Louche du Nord Lanière enroulée Etablissement 16 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 17

10 Observer les étoiles Avec une simple carte du ciel, l astronome amateur peut se repérer dans cette immensité qui donne le vertige. Savoir identifier quelques constellations, et avoir le plaisir de dire à ses amis «celle-là, c est Cassiopée!» lors d un dîner mondain sous les étoiles permet de briller en société et de se sentir moins perdu dans la galaxie! Mais comment s y prendre? Réponse en 7 étapes : 4 S équiper Pour observer les étoiles, il faut que les yeux s habituent à l obscurité. Les pupilles sont alors dilatées, et laissent le maximum de lumière pénétrer à l intérieur de l oeil, révélant les charmes discrets de la voûte cosmique. Pour lire votre carte du ciel, pensez à vous munir d une lampe éclairant de préférence en rouge, c est la couleur éblouissant le moins la nuit. Une simple LED dont vous tamisez la lumière peut faire l affaire. Côté mercure, même en été, les nuits peuvent être fraîches. N hésitez pas à bien vous couvrir et à préférez un habillage multi-couches, vous permettant de mieux retenir la chaleur, et d adapter votre tenue à la température extérieure. Enfin, n oubliez pas d emporter à boire et à manger. Sous les étoiles, les mets prennent une toute autre saveur! Laurent Laveder - Dominique Schoenig Trouver une carte du ciel C est est facile. En plus de l ouvrage, des cartes du ciel sont en vente dans plusieurs lieux en Alsace. Vous pouvez en trouver la liste ou télécharger des cartes du ciel à fabriquer sur le site accompagnant ce livret : Choisir le moment opportun Le ciel nous livre un spectacle variant au gré des phases de la Lune, des mouvements des planètes, ou des nuages d étoiles filantes. Pour être au courant des éphémérides et des dernières nouvelles du ciel, n hésitez pas à surfer sur Par exemple, une pleine Lune est défavorable à l observation des étoiles et du ciel profond. Les astres discrets de la voûte céleste s effacent alors sous la puissante lumière de notre satellite naturel. Choisir un site Selon ce que vous souhaitez observer, préférez les villes ou les champs. Contrairement aux idées reçues, les villes se prêtent à la pratique de l observation du ciel. Il faudra alors se concentrer sur des objets particulièrement lumineux, comme la Lune ou les planètes. Par contre, l éclairage public a le défaut d éclairer également la voûte céleste. Les étoiles, la Voie lactée, et les objets du ciel profond tels les nébuleuses et les galaxies ont disparu des ciels citadins. Pour les observer, il faut s échapper vers les campagnes et les montagnes. En Alsace, certains sites sont le paradis des astronomes amateurs. N hésitez pas à vous renseigner auprès des clubs! 5 Régler sa carte du ciel Le ciel change en fonction du jour et de l heure d observation. Cela est dû à la rotation de la Terre sur elle-même, et à sa révolution autour du Soleil. Sur les cartes célestes, un ingénieux système permet d afficher le ciel visible au dessus de votre tête quel que soit le jour et l heure de l année. Il suffit simplement de faire coïncider le jour et l heure en faisant tourner le ciel! Notons que le ciel visible en Alsace n est pas le même que celui du Mali ou de l Australie. Les cartes du ciel sont ainsi calculées pour correspondre à une zone géographique précise, à une latitude. 6 Se repérer La carte du ciel est réglée. Il ne reste plus qu à l orienter correctement. Pour cela, il faut trouver le nord. Vous pouvez au choix vous équiper d une boussole, ou tout simplement repérer l étoile polaire. Cette dernière est le bout de la queue de la petite ourse. Elle se repère aisément à partir de la grande ourse. Il suffit de prolonger 4 fois vers le haut de la casserole la distance entre les deux étoiles les plus éloignées du manche. Une fois le Nord trouvé, tournez-lui le dos, mettez la carte au dessus de votre tête, et faites correspondre le nord de la carte avec le nord réel. Il ne reste plus qu à repérer les étoiles! 7 Observer La voûte est sous vos yeux. Selon la saison, repérer certaines figures, comme le triangle d été, permet de trouver ses marques rapidement dans cet océan d étoiles. Encore une fois, le site vous donnera des clés plus précises pour observer le ciel à tout moment de l année! Excellente promenade céleste! 18 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 19

11 Utiliser un instrument Il arrive un temps où l astronome amateur ressent l envie de voir au-delà des limites de ses propres yeux. Un instrument est alors le bienvenu. Mais lequel choisir? Les jumelles Avec de simples jumelles, le ciel prend déjà une toute autre dimension. Bien que si le grossissement soit bien plus faible qu avec un télescope, certains objets astronomiques, tels des nébuleuses, des galaxies, et des amas d étoiles sont bien plus jolis à observer aux jumelles. Cela est dû au grand champ de vision que ces instruments peuvent offrir. Les objets apparaissent dans leur contexte. Optez plutôt pour une paire de jumelles ayant un diamètre d au moins 50 mm. Les modèles les plus courants sont les 7X50, les 10X50, les 11X70, et les 12X80. Le premier nombre représente le grossissement, et le second le diamètre en mm. Une fois les jumelles au bout des yeux, laissez-vous tenter par exemple par l amas des Pléiades, l amas des Hyades, la nébuleuse d Orion, la Voie lactée, la galaxie d Andromède, la Lune, les anneaux de Saturne, ou encore la planète Jupiter et ses satellites qui se laissent deviner. Les lunettes et télescopes Contrairement aux idées reçues, en astronomie, un instrument n est pas d autant plus performant qu il est capable de grossir. D autres paramètres sont plus importants, tels la luminosité de l image, sa résolution et son contraste. Il faut alors choisir soigneusement son instrument selon différents paramètres. Le diamètre Pour l observation du ciel profond, une bonne luminosité est nécessaire. Préférez un télescope ayant un diamètre d au moins 150 mm. En dessous, il est préférable d investir dans une bonne lunette astronomique, qui vous permettra d apprécier les merveilles du système solaire. En effet, il est possible de pratiquer l astronomie en ville. Les planètes et la Lune étant des objets très lumineux, ils demeurent observables dans une atmosphère citadine. La lunette est alors le meilleur choix. Cet instrument diffère du télescope parce que son optique est composée uniquement de lentilles, alors que les télescopes sont équipés de miroirs. À budget donné, les lunettes astronomiques offrent, malgré un diamètre plus faible, de meilleures images planétaires que les télescopes de type Newton ou Schmidt Cassegrain. Le trépied Le trépied joue un rôle fondamental dans la stabilité de l instrument. S il n est pas suffisamment stable, les images obtenues trembleront. Préférez un trépied en aluminium, plus rigide que le bois de sapin. Portez également attention à la section de ses pieds, qui doit être la plus grande possible. La monture Il est fortement conseillé de s orienter vers une monture équatoriale, qui permet de compenser efficacement le mouvement de rotation de la Terre. Sans compensation, on voit les objets pointés fuir du champ de vision. Les montures azimutales, moins chères, permettent également de compenser ce mouvement, mais de façon plus difficile si cette correction doit se faire manuellement. En effet, il existe des dispositifs électroniques permettant de compenser automatiquement le mouvement de rotation de la Terre. Des moteurs font tourner l Instrument dans une direction opposée, permettant de conserver le même champ de vision pendant toute la durée de l observation. Le GOTO Simplifier la vie de l astronome amateur va même beaucoup plus loin pour les fabricants de télescopes. Certains instruments sont équipés de dispositifs «GOTO». Ils permettant, une fois rentrés la date, l heure, et le lieu d observation, de faire pointer automatiquement le télescope vers l objet que l on souhaite observer, et ce dans un catalogue de plusieurs dizaines de milliers d étoiles, amas, nébuleuses, galaxies et autres merveilles du ciel! Mais disparaît alors le plaisir de chercher pendant de longues minutes dans la nuit gelée l objet tant convoité Et le plus important Le choix d un instrument n est pas simple, et dépend avant tout de l utilisation que vous en aurez. Cette section est bien trop courte pour exposer tous les critères qui doivent être examinés avant de porter son dévolu sur un modèle en particulier. N hésitez pas à demander le conseil avisé de professionnels et de passionnés. Vous trouverez leurs coordonnées dans la section «Guide pratique» de cet ouvrage. 20 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 21

12 A ne pas manquer! Le ciel offre un spectacle de phénomènes extraordinaires. N hésitez pas à surfer régulièrement sur pour être au courant des prochains évènements célestes! Eclipse de Soleil Comètes Le système solaire est peuplé de petits corps rocheux et glacés. Certains d entre eux décrivent des orbites qui les amènent régulièrement au voisinage du Soleil. L intense rayonnement de cet astre brûlant vaporise alors la glace et les poussières, faisant apparaître dans le sillage de la comète une queue étincelante. Éclipses de Soleil La Lune tourne autour de la Terre, et la Terre autour du Soleil. Lorsque la Lune se place entre la terre et le Soleil, elle éclipse sa lumière. Il est alors extraordinaire de constater que le Soleil et la Lune nous apparaissent aussi gros l un que l autre. En effet, alors que la Lune est 8 millions de fois moins volumineuse que le Soleil, elle est située juste à la bonne distance de la Terre pour apparaître d une taille égale à celle du Soleil. Etrange hasard de la nature Comète Mac Naught au dessus du Pacifique - Sebastian Deiries (ESO) Nébuleuse du crabe NASA, ESA, Arizona State University La Station Spatiale Internationale prend des allures d étoile filante dans l objectif du photographe - Laurent Laveder Supernova Pour les étoiles les plus massives, la fin de vie se solde par une explosion parmi les phénomènes les plus violents de l Univers. Ces événements rares sont perceptibles jusque très loin dans l Univers. Sur Terre, il arrive même que ces supernovae soient visibles en plein jour, comme en 1054, où des textes chinois décrivent l observation de la Supernova ayant aujourd hui donné naissance à la nébuleuse du Crabe. Eclipse totale de Lune du 27 septembre 1996, Cap d Antibes - Laurent Laveder Éclipse de Lune Lorsque la Terre se place entre la Lune et le Soleil, l ombre de la Terre prive la pleine lune de l éclat de l astre solaire. Pourtant, la Lune ne s assombrit pas complètement. Elle roussit. En effet, telle une lentille, l atmosphère terrestre courbe la lumière du Soleil. La Lune est alors illuminée de rouge. Le bleu de la lumière solaire étant plus facilement diffusé que le rouge, il colorie le ciel terrestre, laissant le rouge s évaporer vers le cosmos. Étoiles filantes Les étoiles filantes fascinent les amoureux du ciel nocturne. Imprévisibles, belles, éphémères et rapides, elle ne sont pourtant, et heureusement, pas des étoiles. En effet, une étoile est environ un million de fois plus volumineuse que la Terre. Une chute d un de ces astres sur notre petit rocher céleste ne passerait pas inaperçue En réalité, les étoiles filantes sont des poussières, des cailloux de l espace tombant dans notre atmosphère. Atteignant dans leur chute des vitesses vertigineuses, les frottements avec l air les amènent à se consumer en un trait de lumière. 22 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 23

13 L Univers Difficile de se représenter quelles sont les relations entre les objets cosmiques. L univers est souvent vu comme une sorte de continuum où se croisent sur le même plan galaxies, comètes, planètes, étoiles, etc. Pourtant, l univers a une structure bien organisée et les échelles de taille entre ces objets sont gigantesques. Petite promenade en image! Vue d artiste d une exoplanète et de son étoile ESA - C. Carreau Les étoiles peuvent être accompagnées de planètes, liées à elles par la gravitation. Sur les centaines de milliards d étoiles d une galaxie, combien d entre elles sont le cœur d un système planétaire? Et combien de ces planètes présentent des conditions favorables à la vie? Cette question est encore en suspend dans la communauté des astrophysiciens Champ ultra profond de Hubble NASA, ESA, and S. Beckwith (STScI) and the HUDF Team Galaxie du Tourbillon NASA, ESA, S. Beckwith (STScI), and The Hubble Heritage Team STScI/AURA) Nébuleuse d Orion NASA, ESA, T. Megeath (University of Toledo) et M. Robberto (STScI) Les nébuleuses sont de grands nuages de gaz, souvent berceaux des étoiles naissantes. Dans sa prime jeunesse, l Univers était principalement constitué d hydrogène, d hélium, et de lumière. Les étoiles ont transformé cet hydrogène et cet hélium en de multiples autres constituants : carbone, azote, oxygène, fer Cela signifie que les atomes de notre corps ont été en très grande majorité formés au cœur de ces astres brûlants, parfois à plusieurs milliards de degrés. Nous sommes des poussières d étoiles. Dans l univers l objet de base est réellement la galaxie. Celles-ci s organisent en amas et en super-amas. C est dans les galaxies que nous allons retrouver les étoiles, les planètes, les nébuleuses, etc. Une galaxie est en moyenne constituée de centaines de milliards d étoiles, mais aussi et surtout de gaz. Ces grands nuages nébuleux représentent en général trois quarts de la masse visible d une galaxie. Vue d artiste d un trou noir de masse stellaire ESA, NASA and Felix Mirabel (CEA & Conicet) Pour échapper à la gravitation terrestre, il faut atteindre une vitesse de km/h, appelée vitesse de libération. Plus un astre est dense, plus la vitesse à atteindre pour s en échapper est élevée. Les trous noirs sont des cœurs d étoiles massives effondrés sur eux-mêmes. Leur densité est supérieure à celle qu aurait la Terre si on l enfermait dans un volume de quelques centimètres cubes. Ils sont tellement denses qu il faudrait aller au-delà de la vitesse de la lumière pour s en échapper. La lumière elle-même y est piégée. On ne les voit pas rayonner. Ils sont des trous noirs. 24 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, u n v o y a g e d a n s l u n i v e r s 25

14 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e

15 Directeurs de la publication : Christine Welty, directrice de la Nef des sciences - Mulhouse, Hugues Dreyssé, directeur du Jardin des Sciences et Anne-Catherine Hauglustaine, coordinatrice du Jardin des Sciences de l Université de Strasbourg Rédacteurs et suivi de réalisation : Anne-Gaëlle Le Perchec, la Nef des sciences - Mulhouse et Saïd Hasnaoui, Jardin des Sciences de l Université de Strasbourg Conseillers scientifiques : Sébastien Derrière, astronome à l Observatoire de Strasbourg, Stéphane Guibert, directeur scientifique du Planétarium de Strasbourg et Hervé Wozniak, directeur de l Observatoire de Strasbourg Remerciements : Comité de pilotage national de l Année Mondiale de l Astronomie (ce guide a reçu le label «AMA09»), l ensemble des sites et des acteurs de l astronomie en Alsace, l Observatoire de Strasbourg et l Agence Spatiale Européenne (ESA) Graphisme & illustrations : Dominique Schoenig, Mulhouse Crédits photographiques : Agence Spatiale Européenne (European Space Agency), ESO (European Southern Observatory), NASA, Hubble Heritage Team, STScI, AURA, S. Beckwith, H.H.Heyer, Isabelle Mayer Impression : Imprimerie Manupa (Mulhouse) Edition : la Nef des sciences 40 rue Marc Seguin B.P Mulhouse cedex téléphone : + 33 (0) courriel : site : N ISBN : Ne peut être vendu. Dépôt légal : Avril 2009 Tous droits de reproduction réservés sans l autorisation de l éditeur. Pour les sites proposés, vous vous déplacerez sous votre entière responsabilité dans le respect du code de la route, la nôtre ne pouvant être engagée. «Ciel étoilé» a été réalisé dans le cadre de l Année Mondiale de l Astronomie en Le but de cette manifestation est de stimuler l intérêt du public, particulièrement parmi les jeunes, pour l astronomie et la science sous le thème central «l Univers, découvrez ses mystères». C est dans cet objectif également que le Jardin des Sciences de l Université de Strasbourg et la Nef des sciences - Mulhouse, co-éditeurs de «Ciel étoilé», ont décidé de mettre à disposition du public ce livret, composé de deux volets : -«L astronomie en Alsace, guide pratique» qui recense, en Alsace, les lieux publics dédiés à l astronomie, les clubs et associations, des centres de ressources, propose deux parcours «astro», une liste de livres, de sites web... -«L astronomie en Alsace, un voyage dans l univers» qui donne quelques pistes de réflexion sur l astronomie en général pour aider les lecteurs à observer le ciel, repérer des planètes, des étoiles... et finalement à mieux appréhender cet univers qui nous entoure. L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 03

16 Sommaire Sites astro à visiter pages Clubs & associations pages Centres de ressources page 13 Parcours dans le Bas-Rhin pages Parcours dans le Haut-Rhin pages La recherche en astrophysique pages Où trouver un instrument? page 20 Manifestations nationales page 21 Bibliographie page 21 Biblioweb pages L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 05

17 Sites astro à visiter BAS-RHIN STRASBOURG Horloge astronomique de la Cathédrale de Strasbourg A 12h, projection d un film sur l horloge astronomique suivie du défilé des Apôtres à 12h30. Entrée individuels + groupes : portail Sud. Plein tarif : 2 Tarif réduit : 1,50 (groupes à partir de 12 personnes, enfants 6-18 ans). Gratuit : enfants - de 6 ans. Les tickets sont en vente au stand de cartes postales de 9h à 11h30 et à la caisse du portail Sud de 11h30 à 12h. Pas de projection les dimanches et jours fériés (accès à l horloge libre et gratuit après la messe de 11h). La cathédrale de Strasbourg a connu trois horloges astronomiques. Une première horloge fut construite entre 1352 et 1354 et cessa de fonctionner vers le début du XVIe siècle. Une deuxième horloge, édifiée par les mathématiciens Conrad Dasypodius et David Wolkenstein fonctionna jusqu à la veille de la Révolution. Il fallut attendre l intervention de l ingénieur Jean-Baptiste Schwilgué, qui construisit un nouveau mécanisme à partir de 1838, pour voir à nouveau cette horloge en état de fonctionnement. Cette horloge est dite astronomique car elle est basée sur les observations astronomiques des mouvements de la Terre, du Soleil et de la Lune qui, elles, vont permettre la mesure du temps. Plus d informations sur le site de Pierre Juillot, physicien au CNRS en Physique des Particules au Département Recherches Subatomiques de l Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien, à Strasbourg. STRASBOURG Le Vaisseau 1 bis rue Philippe Dollinger BP Strasbourg Cedex Tél. : Le Vaisseau est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, y compris les jours fériés. Fermé tous les lundis. Fermeture annuelle les trois premières semaines de septembre, le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre. Découvrir les sciences tout en s amusant, c est le défi que relève le Vaisseau afin de sensibiliser le jeune public aux sciences et aux techniques grâce à une centaine d animations interactives, des expositions temporaires, des ateliers, des événements Manifestation «astro» : Une nuit au Vaisseau! Lors de la Nuit des Etoiles de 18h30 à 8h le lendemain. L espace d une nuit, parents et enfants peuvent admirer les étoiles et les planètes et apprendre à les reconnaître. Ateliers, constructions, observations Préparez vos sacs avec lampe torche et duvet. Public : parents et enfants à partir de 7 ans. Accompagnement obligatoire des enfants par un adulte. Tarif et conditions d accès : 18 /personne. Petit déjeuner compris Réservation obligatoire, dans la limite des places disponibles à partir du mois de juin au STRASBOURG Observatoire astronomique 11 rue de l Université Tel. : et Le premier observatoire de Strasbourg fut construit en 1673 mais c est en 1881 que fut édifié l actuel bâtiment. Il dispose de la troisième plus grande lunette de France, d un diamètre de 49 cm et de 7 m de focale. C est aujourd hui un centre de recherche qui héberge le Centre de Données de Strasbourg qui délivre des images et des informations sur les étoiles et les galaxies pour la communauté astronomique internationale. Manifestations «astro» : Portes ouvertes (printemps, dates variables) Visites guidées de la grande coupole (voir avec le Planétarium) Journées européennes du Patrimoine La Fête de la science STRASBOURG Planétarium 13 rue de l Observatoire Tél. : Ouvert les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h, mercredi de 14h à 17h et dimanche de 14h à 18h en période scolaire. Durant les vacances scolaires, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h15 et de 13h30 à 16h30, le dimanche de 14h à 17h30. Réservations conseillées. Le planétarium propose une plongée dans les étoiles et les nébuleuses et simule le ciel de nos ancêtres et celui du futur, vu de différents points de la Terre. Vous pourrez également découvrir dans la Crypte aux Étoiles, une mise en valeur du patrimoine astronomique local, un documentaire vidéo «L horloge astronomique de Nostre Dame de Strasbourg» et des bornes interactives. Une visite guidée vous conduira sous la grande coupole de l Observatoire de Strasbourg à la découverte de la troisième lunette astronomique de France. Manifestations «astro» : La Nuit des étoiles Journées européennes du Patrimoine Nuit des musées La Fête de la science Waldersbach Musée Jean-Frédéric Oberlin 25 montée Oberlin Tél Du 1er avril au 30 septembre : 10h-19h Du 1er octobre au 31 mars : 14h-18h Fermé le mardi et dates suivantes : Vendredi Saint, Dimanche de Pâques, 1er mai, Dimanche de Pentecôte, 1er novembre, 24, 25 et 31 décembre et 1er janvier. Lieu d apprentissage où la pédagogie du fondateur des premières écoles maternelles, Jean-Frédéric Oberlin est mise en oeuvre. Passionné de sciences, il a rassemblé divers instruments scientifiques pour découvrir la lumière, la minéralogie, la botanique, la faune, la flore, les cadrans solaires L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 07

18 haut-rhin HUNINGUE Le chemin des planètes Clubs & associations BIESHEIM Musée de l Instrumentation Optique Place de la Mairie Tél Ouvert le mercredi et le vendredi de 14h à 17h30, le jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h30, le samedi et le dimanche de 14h à 17h. Sur plus de 300 m 2, pas moins de 400 objets décrivent l évolution de l optique au cours des trois derniers siècles et vous font découvrir les grands domaines d application de l optique comme l astronomie, la topographie, la marine, la microscopie, l optique médicale ou encore le laser et l holographie. ENSISHEIM Musée de la Régence 6 place de l église Tél. : Ouvert tous les jours de la semaine de 14h à 18h sauf le mardi et les jours fériés, un week-end sur deux d octobre à mai et tous les week-ends de mai à septembre. C est un parcours de 6 km le long du canal de Huningue, entre Village-Neuf et Rosenau. Dans ce système solaire, les astres et les distances qui les séparent y sont proportionnellement représentés à l échelle du milliardième. On peut donc y voir le soleil et les huit planètes : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne avec ses spectaculaires anneaux, Uranus, et Neptune, ainsi que la planète naine Pluton. Point de départ du parcours : le «Soleil», la pièce maîtresse, se trouve à Huningue, à 200m au nord du pont qui enjambe le canal, non loin du «Parc des Eaux Vives». Arrivée : Pluton, la plus éloignée, est implantée 6km plus loin, à Rosenau. Le parcours peut se faire aussi bien à pied qu en vélo. Osenbach Observatoire astronomique d Osenbach 21 rue du Bois Tél. : Pour les passionnés d astronomie, l observatoire d Osenbach est ouvert au public les vendredis soirs de juillet et août. Il est possible de le visiter le reste de l année sur RDV. BAS-RHIN HEILIGENBERG Orion Astronomie Section astronomie de l ASAL de Heiligenberg Des soirées d observation sont organisées ainsi que des soirées de découverte et d initiation à l astronomie aussi bien pour le jeune public que pour les adultes. 8 fois dans l année, organisation d une soirée d initiation à l astronomie en partenariat avec les magasins «Nature et Découverte», le samedi de 20h à minuit. Manifestations «astro» : Nuit de l astronomie avec d autres clubs d astronomie, 2 fois par an au Champ du feu, dans les Vosges La Nuit des Etoiles au Champ du feu. Adhésion au club : avoir au moins 14 ans. SAVERNE Association d astronomie Nemesis Tél. : Cette association, basée à Saverne, propose des manifestations telles que les Nuits de l Astronomie au Champ du Feu ou la Nuit des Etoiles. Toute personne désirant découvrir l astronomie, se renseigner sur le matériel disponible sur le marché et son utilisation ou se perfectionner dans un domaine particulier comme l astrophotographie et/ou les techniques de traitement d images, partager sa passion en mettant en commun sa propre pratique de l astronomie ou encore contribuer à lutter contre la pollution lumineuse est la bienvenue dans cette association. Manifestations «astro» : La Nuit des Etoiles au Parc du Château des Rohan à Saverne (entrée libre) Nuits de l astronomie au Champ du Feu en collaboration avec les associations SAFGA et ORION (manifestation grand public pour la découverte et la protection du ciel nocturne du Champ du Feu) 2 fois dans l année : en avril et en septembre Lieu : parking du Vieux Pré à la Serva Voir aussi : Entrée libre pour le public, pour des questions d organisation, on demande aux astronomes de bien vouloir s enregistrer au préalable à Le Musée de la Régence ce sont trois musées en un. Le Musée historique qui abrite une météorite dont la chute remonte à 1492 et suscite un grand intérêt auprès des chercheurs, le Musée du mineur et le Musée archéologique. Manifestation «astro» : Chaque année, le musée organise une «Bourse aux météorites», l avant-dernier week-end de juin. Adhésion : cotisation annuelle de L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 09

19 STRASBOURG Societe Astronomique de France Groupe Alsace (SAFGA) 11 rue de l Université Contact : Patrick Ditz Tél. : La SAFGA est une association d astronomes amateurs à Strasbourg. Depuis 1931, au sein de l Observatoire astronomique de Strasbourg, elle propose des activités à l attention des astronomes amateurs, des débutants et du grand public, pour tous ceux qui souhaitent découvrir l astronomie et perfectionner leurs connaissances. Elle édite un bulletin mensuel «Alsace Astronomie», consacré à l information des membres sur les rencontres et événements dédiés à l astronomie. Manifestations «astro» : Organisation de conférences, de réunions, de weekends «astro», de soirées d observation dont la Nuit de l astronomie au Champ du feu. haut-rhin ASPACH (près d Altkirch) Astroaspach Responsable : Jean-Jacques Ludwig Section astro de l A.S.C.L. Aspach. Ses activités ont toujours lieu à l observatoire situé 1 rue Belle vue Aspach (près d Altkirch). Réunions tous les vendredis soirs à partir de 19h30. Observation du ciel et des phénomènes s y déroulant : - en visuel avec un télescope de type Dobson - à l aide d un APN ou d une Caméra astro CCD Traitement des images obtenues et mises sur le site Web. Discussions autour de diverses questions astronomiques Manifestations «astro» : Animations mensuelles à l observatoire, en partenariat avec le magasin «Nature et découvertes» de Mulhouse. Entrée payante réservée aux personnes inscrites via le magasin. Adhésion : Le club est ouvert à toute personne intéressée par ce domaine et âgée de plus de 17 ans Guebwiller Société Astronomique du Haut-Rhin (SAHR) 7 rue du Schrangen BUHL Tél La SAHR est une association fondée le 22 février 1977 par un groupe de jeunes passionnés d astronomie. Les objectifs de la SAHR consistent, entre autres, à vulgariser l astronomie auprès du grand public. Réunions : 2 vendredis par mois à Guebwiller, dans la salle Gautherat de l école Emile Storck. Observations à l Observatoire d Osenbach. Cotisation : 34 /an HUNINGUE Aude Alsace Renseignements auprès du Foyer Paroissial Catholique de Huningue Tél : Contact : Christophe Demeautis Antenne locale de l Association nationale A.U.D.E (Association des Utilisateurs de Détecteurs Electroniques). Le but de cette association est de développer l observation astronomique à base de détecteurs électroniques, notamment les caméras CCD mais aussi à l aide de webcams ou d appareils photo numériques. AUDE est un lieu d échange entre observateurs et développeurs de ces techniques qui révolutionnent l astronomie d observation. KRUTH Chasseurs d Eclipses Contacts : Alain Mory, Président 3 rue des Aulnes Kruth Tél. : Chasseurs d éclipses est une association d astronomie amateur qui s est fortement investie depuis 25 ans dans les présentations au public : Nuit des étoiles, présentation dans les écoles, observations liées à un concert, observations des éclipses solaires et lunaires, prêts d instruments d optique, conférences, animations d événements «avec un planétarium sous tipi» (salon du livre de Colmar), participation en équipe à du théâtre portant sur l histoire des grands savants astronomes. Durant la période estivale, le club intervient dans des centres aérés pour animer des soirées de présentation du ciel. Les activités de l association se déroulent dans la vallée de Saint-Amarin, au parc de Wesserling, ainsi que dans tout le département. Le club restaure et fabrique des cadrans solaires, «l astronomie de jour», en collaboration avec l association Dasypodius, association de sauvegarde et de restauration des cadrans solaires d Alsace. Le club milite aussi en faveur d un meilleur éclairage nocturne. Manifestations «astro» : La Nuit des Etoiles ODEREN Dasypodius Association pour la sauvegarde et le renouveau des cadrans solaires en Alsace Contacts : Lionel Muller, Président 7 rue du Gomm Oderen Tél. : L association Dasypodius a pour objectif la sauvegarde, la restauration, la création et la promotion des cadrans solaires et de la gnomonique (science qui les étudie). Elle «rayonne» sur toute la région. Elle porte le nom de la personne qui a calculé l horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg, d une grande précision dans la représentation du mouvement des planètes. Depuis sa création, l association Dasypodius a contribué à la sauvegarde et à la restauration des monuments gnomoniques ainsi qu à la mise en valeur du superbe polyèdre du Mont Sainte-Odile. Manifestations «astro» : - Journées européennes du Patrimoine 10 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 11

20 SAINT-LOUIS Les As du temps libre Club Astronomie de Saint-Louis-Neuweg Maison pour Tous 15b rue de Strasbourg Tél. : Animateur et contact : Gabriel Bury 3 rue des Chênes Hégenheim Tél Le club d astronomie des As du temps libre de Saint- Louis est ouvert à toute personne souhaitant s initier ou approfondir ses connaissances en astronomie et comprendre les phénomènes qui ornent la voûte céleste. Composé autant de scientifiques que d amateurs sans formation particulière sinon la passion et la curiosité. Adhésion : ouvert à tout public (>12 ans) droits d entrée 10 euros pour l année Wittelsheim Club Astro Wittelsheim (CAW) 2 rue du Grimoire Tél. : Programme d activités et renseignements par téléphone. Publication d une revue bimestrielle le Procyon. Centre de ressources de plus de 400 ouvrages. Réunion tous les 15 jours. Visites de sites professionnels : observatoires, CERN... Centres de ressources A ILLKIRCH GRAFFENSTADEN (67) Bibliothèque de l International Space University (ISU) 1 rue Jean-Dominique CASSINI Illkirch-Graffenstaden Tél. : Fax : Ouvert lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30. Fermé à Noël et trois semaines en été. L ISU organise des événements pour les scolaires grâce au volontariat de ses étudiants. Se renseigner par téléphone. A STRASBOURG (67) Bibliothèque de l Observatoire de Strasbourg 11 rue de l Université Fonds important en astronomie. A MULHOUSE (68) La Nef des sciences Centre labellisé Science et Culture, Innovation 40 rue Marc Seguin BP Mulhouse cedex Tél. : Fax : Prêt d expositions notamment sur le thème de l astronomie : «L espace à quoi ça sert?» Conçue et produite par le Palais de la découverte, la SEP et le CNES «Question d espace». Conçue et produite par le CNES et l IUT Tours Manifestations «astro» : Bourse aux météorites à Ensisheim (voir article sur le musée d Ensisheim page 8) Camp d été d une semaine en août dans les Alpes de Haute-Provence. Participation à la Fête de la science Adhésion : avoir plus de 12 ans. Le Jardin des Sciences de l Université de Strasbourg 7 rue de l Université Strasbourg Tél : Fax : L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 13

21 Parcours astro dans le Bas-Rhin Haguenau Saverne 1er jour : STRASBOURG 1. Le Planétarium et l Observatoire Entrée : 13 rue de l Observatoire - Tél Molsheim Waldersbach Mont Ste Odile Strasbourg Le Planétarium se trouve dans le Jardin de l Observatoire astronomique. Il propose une visite guidée de la grande coupole de l Observatoire astronomique de Strasbourg avant et/ou après chaque séance de planétarium. Lundi, mardi, jeudi et vendredi : ouvert de 9h à 12h et de 14h à 17h. Séances de planétarium sur réservation à 9h15, 10h30, 14h15 et 15h30. À partir de 15 personnes. Mercredi : de 14h à 17h Dimanche : de 14h à 18h Vacances scolaires : du lundi au vendredi de 10h00 à 12h15 et de 14h00 à 18h00, dimanche de 14h00 à 18h00. Réservations téléphoniques du lundi au vendredi de 10h15 à 12h et de 14h15 à 17h30. Bus : lignes 7, 15, 15a, ou 2 - arrêt Observatoire ou Arnold. Tram : lignes C (Elsau-Neuhof) ou E (Robertsau- Boecklin-Baggersee) - arrêt Observatoire. Détails page En plein centre de Strasbourg, visitez l Horloge astronomique de la Cathédrale Place de la Cathédrale Infos pratiques : A 12h, projection d un film sur l horloge astronomique suivie du défilé des Apôtres à 12h30. Pas de projection les dimanches et jours fériés (accès à l Horloge libre et gratuit après la messe de 11h). Détails : voir page 6 2e jour : 1. Mont Sainte-Odile (OTTROTT) (à 9 km au Sud-Ouest d Obernai) Le cadran solaire polyédrique Dans l enceinte de l Abbaye, vous pourrez admirer un remarquable cadran solaire. D après les armoiries du socle, ce cadran solaire date de la deuxième moitié du XVIIIe siècle ; il provient de l abbaye de Neubourg, commune de Dauendorf dans le Bas-Rhin. Lors du démantèlement des bâtiments de Neubourg après la Révolution, le cadran fut installé dans la cour du séminaire Saint- Thomas à Strasbourg ; en 1935, il fut déplacé au Mont Sainte-Odile comme en témoigne l inscription sur la colonne. Site ouvert tous les jours de 7h30 à 20h. Accès libre et gratuit. Bus C.T.S. (Transports Strasbourgeois) : ligne n 210 Strasbourg-Ottrott-Mont Sainte-Odile. Sélestat 2. WALDERSBACH (à 10 km au Sud de Schirmeck) Le Musée Oberlin 25 montée Oberlin - Tél Le Musée propose divers ateliers aux enfants et notamment la réalisation de cadrans solaires. Du 1er avril au 30 septembre : 10h-19h Du 1er octobre au 31 mars : 14h-18h Fermé le mardi et dates suivantes : Vendredi Saint, Dimanche de Pâques, 1er mai, Dimanche de Pentecôte, 1er novembre, 24, 25, 31 décembre et 1er janvier. Détails : voir page 7 14 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 15

22 Parcours astro dans le Haut-Rhin Ribeauvillé Colmar 1er jour : 1. ENSISHEIM (à 20 km au Nord de Mulhouse) Le Musée de la Régence 6 place de l église Tél. : Ouvert tous les jours de la semaine de 14h à 18h sauf le mardi et les jours fériés, un week-end sur deux d octobre à mai et tous les week-ends de mai à septembre. Le Musée abrite une météorite dont la chute remonte à Détails : voir page 8 2. BIESHEIM (au Sud-Est de Colmar) Le Musée de l Instrumentation Optique Place de la Mairie Tél Ouvert le mercredi et le vendredi de 14h à 17h30, le jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h30, le samedi et le dimanche de 14h à 17h. Collection d instruments optiques astronomiques. Détails : voir page 8 3. Osenbach (au Sud-Ouest de Colmar) L Observatoire astronomique 21 rue du Bois Tél. : Ouvert au public les vendredis soirs de juillet et août. Il est possible de le visiter le reste de l année sur RDV. Détails : voir page 8 2e jour : HUNINGUE (près de Saint-Louis) Le Chemin des Planètes Parcours de 6 km, le long du canal de Huningue, entre Village-Neuf et Rosenau. Dans ce système solaire, les astres et les distances qui les séparent y sont proportionnellement représentés à l échelle du milliardième. On peut donc y voir le soleil et les huit planètes : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne avec ses spectaculaires anneaux, Uranus et Neptune, ansi que la planète naine Pluton.* Point de départ du parcours : le «Soleil», la pièce maîtresse, se trouve à Huningue, à 200m au nord du pont qui enjambe le canal, non loin du «Parc des Eaux Vives». Arrivée : Pluton, le dernier astre représenté sur ce parcours, est implanté 6km plus loin, à Rosenau. Le parcours peut se faire aussi bien à pied qu en vélo. Détails : voir page 12 (Les As du temps libre) Osenbach Guebwiller Thann Ensisheim Mulhouse Rosenau Altkirch St-Louis Biesheim Le saviez-vous? «Me Voici Tout Mouillé, J ai Suivi Un Nuage» Cette phrase mnémotechnique vous aidera à retenir l ordre des planètes du système solaire ; la première lettre des mots en majuscule est la première lettre de chaque planète, ce qui donne : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune! Village Neuf Huningue * Lorsque ce parcours fut construit, les astronomes considéraient encore Pluton comme une planète. Aujourd hui, ce n est plus le cas, Pluton est classée comme une planète naine. 16 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 17

23 Deux télescopes auxiliaires du Very Large Telescope, au Chili - ESO/H.H.Heyer La recherche en Astrophysique en Alsace La recherche moderne tente de percer les secrets de l univers. À quoi ressemblent les autres planètes? Combien y a-t-il d étoiles dans l Univers? Combien de galaxies? Comment se forment-elles? Comment évoluent-elles? Comment voyager vers d autres étoiles, d autres planètes? Comment l univers est-il né? Comment évoluera-t-il? La vie existe-t-elle ailleurs dans l Univers? La vie est-elle un phénomène courant dans l Univers? Comment sont constitués les trous noirs? L univers a-t-il une forme? Est-il fini? Qu est-ce que l espace? Qu est-ce que le temps? Quelle est la structure fine de la matière Même si certaines de ces interrogations sont quasiment d ordre métaphysique, la communauté des astrophysiciens ne se décourage pas et met en place des programmes de recherche afin de lever le mystère sur les grandes questions du cosmos. Le télescope spatial Hubble - ESA - Agence Spatiale Européenne Cette recherche est notamment portée par des grands instruments, tels des télescopes spatiaux comme Hubble, Spitzer ou Chandra, des grands télescopes terrestres comme le VLT, des satellites, des observatoires de particules cosmiques, des radiotélescopes ou encore de gigantesques accélérateurs de particules comme le LHC. À Strasbourg, l Observatoire astronomique, structure dédiée à la recherche, contribue à ces grands programmes mondiaux. Par exemple, le Centre de Données astronomiques de Strasbourg est bien connu de la communauté des astrophysiciens. Cette base recense l ensemble des informations mondiales issues des observatoires terrestres et spatiaux. Elle constitue un extraordinaire outil pour la recherche en astrophysique dans le monde entier. Ses données sont notamment utilisées par les chercheurs strasbourgeois. Au sein de l Observatoire, différentes équipes tentent de percer les secrets des galaxies, des étoiles et des objets de haute énergie. Le temps où l astronome était l œil rivé à sa lunette est révolu. Aujourd hui, les grands instruments, les caméras CCD et les ordinateurs sont les outils de base des astrophysiciens. Mais à Strasbourg, l Observatoire témoigne de ces temps anciens. N hésitez pas à flâner dans les jardins historiques de l Université, au cœur du Jardin botanique et des coupoles. Le Planétarium vous fera visiter sous la plus haute d entre elles la troisième plus grande lunette astronomique de France. L Observatoire de Strasbourg - Isabelle Mayer Nébuleuse planétaire de l Hélice - NASA, NOAO, ESA, the Hubble Helix Nebula Team, M. Meixner (STScI),and T.A. Rector (NRAO) 18 L a s t r o n o m i e e n A l s a c e, g u i d e p r a t i q u e 19

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre?

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? I- Les objets du système solaire Activité : Les objets du système solaire (Livre p12-13-14-15) Observations de photos et participation

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

Animations de l AAV destinées à un public scolaire.

Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Les animations décrites ci-dessous ont été conçues pour être effectuées dans les établissements scolaires et s adressent aux classes primaires. Excepté

Plus en détail

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France)

L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) L éclipse de Soleil du 20 mars 2015 comme on la verra en région lyonnaise (et dans le reste de la France) Pierre Thomas, ENS Lyon Observatoire de Lyon 384 000 km Voici les orbites de la Terre et de la

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

Ciel d hiver 101 Comment s y retrouver?

Ciel d hiver 101 Comment s y retrouver? Ciel d hiver 101 Comment s y retrouver? Sylvain Picard www.astro.as2o.com Membre Club d Astronomie Amateur de Longueuil (CAAL) Membre Société d Astronomie du Planétarium de Montréal (SAPM) Formateur dans

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Dossier de presse Le planétarium Hubert Curien passe au «tout numérique»

Dossier de presse Le planétarium Hubert Curien passe au «tout numérique» Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse Pages 1 & 2 6 nouveaux spectacles Pages 3 & 4 Côté technique avec la société RSA COSMOS Page 5 Renseignements pratiques Page 6 Contact presse : Christine

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

4 instruments de pointe 1 Télescope Newton de 600 mm 1 Télescope Newton de 500 mm 1 Lunette Televue de 112 mm 1 Télescope Takahashi de 118 mm

4 instruments de pointe 1 Télescope Newton de 600 mm 1 Télescope Newton de 500 mm 1 Lunette Televue de 112 mm 1 Télescope Takahashi de 118 mm L OBSERVATOIRE 1 observatoire UNIQUE dans la région Rhône-Alpes. 13 ans d expérience dans le domaine de l astronomie. 6321 visiteurs 4657 scolaires 1664 particuliers 1 Ha de surface 1 bâtiment d accueil

Plus en détail

CAHIER D ACTIVITÉS POUR DÉCOUVRIR LA NUIT

CAHIER D ACTIVITÉS POUR DÉCOUVRIR LA NUIT CAIER D ACTIVITÉS POUR DÉCOUVRIR LA NUIT «L autre jour, je suis parti avec mon papa pour faire une expédition à la campagne chez des amis à lui. J avais amené mon filet pour attraper des lucioles car Martine,

Plus en détail

Voyage sous les étoiles

Voyage sous les étoiles Renseignements Planétarium de Reims 49 avenue du Général de Gaulle 03 26 35 34 70 planetarium@mairie-reims.fr www.reims.fr/planetarium Gare TGV de Reims Centre les Hautes Promenades CANAL DE L AISNE À

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA LÈBE

OBSERVATOIRE DE LA LÈBE OBSERVATOIRE DE LA LÈBE Ateliers Cycle 3 2014-2015 Embarquez pour un voyage au cœur des phénomènes célestes! Des observations de jour comme de nuit, des ateliers et des conférences, des projections et

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE le film passe en 3d Produit et réalisé en 2010 par le Planétarium de Saint-Étienne, le film Planètes, voyage dans le système solaire, sort en version

Plus en détail

LE CATALOGUE MESSIER

LE CATALOGUE MESSIER LE CATALOGUE MESSIER Le Français Charles Messier ( 1730-1817 ), surnommé le furet des comètes par Louis XV, fut l un des plus brillants astronomes de son époque. De nos jours, il est surtout connu pour

Plus en détail

Une lueur dans l aube

Une lueur dans l aube 5 n Photographier le ciel de nuit La lumière zodiacale Une lueur dans l aube Lorsque le ciel est particulièrement limpide, sans aucune source de lumière, ni même la présence d un croissant de lune, il

Plus en détail

Essayez l astronomie!

Essayez l astronomie! 1 Présentation Vous? Vous êtes un Centre de Vacances, un Office de Tourisme, etc Vous recherchez une animation «clé en main» pouvant se dérouler aussi bien en soirée qu en journée et pouvant d accueillir

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

Stellarium. Stellarium. 1. Introduction à Stellarium (2/4) 1. Introduction à Stellarium (1/4) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Stellarium. Stellarium. 1. Introduction à Stellarium (2/4) 1. Introduction à Stellarium (1/4) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 Stellarium Stellarium 1. Introduction à Stellarium 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 2.1 Outils de repérage dans le ciel 2.2 Outils de sélection 2.3 Fenêtre de configuration

Plus en détail

L observation de Jupiter dans un télescope d amateur

L observation de Jupiter dans un télescope d amateur L observation de Jupiter dans un télescope d amateur Un rappel préalable mais nécessaire! Après l observation de la Lune, l observation planétaire est sans doute l activité la plus accessible et la plus

Plus en détail

Chapitre I - Le mouvement apparent des étoiles

Chapitre I - Le mouvement apparent des étoiles Chapitre I - Le mouvement apparent des étoiles Introduction Introduction La nuit, le ciel étoilé nous offre un spectacle d une très grande beauté. Le contempler à l œil nu ne manque pas de charme mais

Plus en détail

Programme d observation n 1

Programme d observation n 1 Programme d observation n JUIN/JUILLET Juin n est pas un mois favorable pour l astronomie. Les nuits sont les plus courtes de l année et le ciel n est jamais totalement noir. La région à explorer dans

Plus en détail

Samedi 4 avril à 20h30 Suivie d une observation extérieure. CLUB ASTRO DU TREGOR «Découverte de l astronomie amateur»

Samedi 4 avril à 20h30 Suivie d une observation extérieure. CLUB ASTRO DU TREGOR «Découverte de l astronomie amateur» . Tarif unique à 4,00 par personne Samedi 4 avril à 20h30 Suivie d une observation extérieure CLUB ASTRO DU TREGOR «Découverte de l astronomie amateur» Par une nuit sans lune et sans nuages, admirons le

Plus en détail

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives

Plus en détail

l histoire, la littérature, la musique, extraordinaire pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et en tirer des enseignements.

l histoire, la littérature, la musique, extraordinaire pour comprendre le monde dans lequel nous vivons et en tirer des enseignements. Ateliers Pédagogiques Depuis 20 ans, nous nous consacrons à l animation et à la formation sur un thème unique : l astronomie. Nous pensons, en effet, que la formation et l éducation exigent une rigueur

Plus en détail

LES EXOPLANETES. Les exoplanètes déjà découvertes. A quoi ressemblent-elles? Comment sont-elles détectées? Comment se forment-elles?

LES EXOPLANETES. Les exoplanètes déjà découvertes. A quoi ressemblent-elles? Comment sont-elles détectées? Comment se forment-elles? Accompagnement personnalisé - 2 nde Thème du travail de synthèse : LES EXOPLANETES Les exoplanètes déjà découvertes A quoi ressemblent-elles? Comment sont-elles détectées? Comment se forment-elles? Peuvent-elles

Plus en détail

DES ÉTOILES AU COLLÈGE

DES ÉTOILES AU COLLÈGE DES ÉTOILES AU COLLÈGE à Dossier pédagogique avec le planétarium mobile Pour les élèves de 5 ème /4 ème Jardin des Sciences 12 rue de l Université - 67000 Strasbourg www.jardin-sciences.unistra.fr CONTACT

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5 Le système Soleil Terre Lune p. 2 Le Soleil p. 2 La Terre p. 2 La Lune p. 2 Mouvements au sein du système Soleil Terre Lune p. 3 Les phases lunaires p. 3 Changements d apparence p. 3 Lune croissante et

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire

Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Dossier de Physique Niveau 5 ème à 6 ème secondaire Univers : Détermination de distances dans le Système Solaire Bouquelle Véronique Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation

Plus en détail

Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une

Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une Patrice Octobre 2012 Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une autre, il faut savoir où regarder dans

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler 4. Le rapport f/d Le rapport f/d va influencer le temps de pause photographique. 4.a Définition Le rapport d ouverture ou ouverture relative est le quotient

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

Le Site. 100 heures d astronomie, du jeudi 2 au dimanche 5 avril 2009 à l Observatoire Astronomique d Aniane (34150)

Le Site. 100 heures d astronomie, du jeudi 2 au dimanche 5 avril 2009 à l Observatoire Astronomique d Aniane (34150) 100 heures d astronomie, du jeudi 2 au dimanche 5 avril 2009 à l Observatoire Astronomique d Aniane (34150) Aux portes de Montpellier, La Colline au 7 Coupoles. Les Nations Unies et l'unesco ont déclaré

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Le jour de la nuit : une balade instructive, poétique, étoilée et surprenante à Besançon le 12 octobre

Le jour de la nuit : une balade instructive, poétique, étoilée et surprenante à Besançon le 12 octobre Communiqué de presse Besançon, le 3 octobre 2013 Le jour de la nuit : une balade instructive, poétique, étoilée et surprenante à Besançon le 12 octobre Dans le cadre du Jour de la Nuit, la Ville de Besançon,

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE A. l Univers 1. Unités spécifiques de longueurs - Unité astronomique : 150 millions de km (distance moyenne Terre/Soleil) - Année

Plus en détail

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire Fiche pédagogique n 09 Venus - la deuxième planète du système solaire La planète Vénus est la deuxième planète la plus proche du Soleil (distance 108 millions de kilomètre ou 0.72 AU) et notre voisine

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Nicolas Rambaux Nicolas.Rambaux@imcce.fr (Crédit : Antonio Cidadao) 1 Résumé Ce document décrit le mouvement de la Lune autour

Plus en détail

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre?

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment peut-on donner un âge à l'univers? Dans l'univers, il y a beaucoup de choses : des étoiles, comme le Soleil...

Plus en détail

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil Foire aux questions LA ROTATION DE LA TERRE SUR ELLE-MEME Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil animation Astre, étoile ou planète? Un astre est un corps céleste naturel visible, à l'œil

Plus en détail

CHAPITRE. L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES

CHAPITRE. L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES CHAPITRE L œil et les instruments optiques CORRIGÉ DES EXERCICES . L œil humain Exercices SECTION.. Quels renseignements l œil envoie-t-il au cerveau? L œil renseigne le cerveau sur la orme, la couleur,

Plus en détail

Nuits des Étoiles les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 août

Nuits des Étoiles les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 août Observatoire Jean-Marc Becker. contact@aafc.fr 34 Parc de l'observatoire http://aafc.fr 25000 Besançon Tél : 03 81 88 87 88 Lettre d information n 27 Juillet-Août 2013 Nuits des Étoiles les vendredi 9,

Plus en détail

Voyage sous les étoiles

Voyage sous les étoiles Renseignements Planétarium de Reims 49 avenue du Général de Gaulle 03 26 35 34 70 planetarium@mairie-reims.fr www.reims.fr/planetarium Gare TGV de Reims Centre les Hautes Promenades CANAL DE L AISNE À

Plus en détail

L astrophotographie. L expérience d un amateur débutant... Vincent TARDIEU

L astrophotographie. L expérience d un amateur débutant... Vincent TARDIEU L astrophotographie L expérience d un amateur débutant... Vincent TARDIEU Pourquoi faire de la photo en astronomie? Pour partager ses observations Pour voir plus de détails Pour prolonger ses observations...

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

- Espace au fil du fleuve - ASTRONOMIE Fiche pédagogique Avril 2009

- Espace au fil du fleuve - ASTRONOMIE Fiche pédagogique Avril 2009 - Espace au fil du fleuve - ASTRONOMIE Fiche pédagogique Avril 2009 Cadre Durée de l'atelier : 2 heures Nombre de jeunes : 7 à 26 Age des jeunes : à partir du CE1 jusqu'à la 4ème Animateur : 1 animateur

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

1. Au commencement est l appareil photo... 1. 2. Notions de photographie 15. 3. Le matériel... 21. Temps de pose... 16

1. Au commencement est l appareil photo... 1. 2. Notions de photographie 15. 3. Le matériel... 21. Temps de pose... 16 1. Au commencement est l appareil photo.... 1 Les différents types de capteurs.. 2 Les capteurs CCD........... 3 Les capteurs CMOS.......... 3 Taille des capteurs.......... 4 Format et qualité des images....

Plus en détail

Le système solaire à l échelle

Le système solaire à l échelle Le système solaire à l échelle Page -1- Ce document est destiné aux élèves de 6 e primaire, aux élèves de 1 e secondaire, mais aussi aux mouvements de jeunesse, aux astronomes amateurs, et à toute personne

Plus en détail

Un peu de mécanique. Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org

Un peu de mécanique. Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org Un peu de mécanique Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org Chaos est un film mathématique constitué de neuf chapitres de treize minutes chacun. Il s agit d un film tout public autour

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 6. Réserve de ciel étoilé au Pic du Midi Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Marjolaine

Plus en détail

PROJET La petite école de Villiers-Le-Bâcle dans l infiniment grand

PROJET La petite école de Villiers-Le-Bâcle dans l infiniment grand PROJET La petite école de Villiers-Le-Bâcle dans l infiniment grand P R O J E T E N C O U R A G É P A R L E P R I X I L E D E S C I E N C E T H È M E : A S T R O N O M I E C L A S S E S I M P L I Q U E

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Petit guide d observation lunaire (4)

Petit guide d observation lunaire (4) Petit guide d observation lunaire (4) Du dixième au quatorzième jour de la lunaison Un préjugé à bannir Nous approchons tout doucement de la mi-lunaison. Pendant une grande partie de la nuit, La Lune gibbeuse

Plus en détail

AstroQueyras Mission Société d Astronomie de Nantes 2006

AstroQueyras Mission Société d Astronomie de Nantes 2006 AstroQueyras Mission Société d Astronomie de Nantes 2006 Imagerie du «ciel profond» Compte-rendu de mission à l observatoire du Pic de Châteaurenard Semaine du 26 juillet au 6 août 2006 Composition du

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

médiathèque municipale

médiathèque municipale médiathèque municipale ville d Onet-le-Château Les services / p.5 J emprunte / p.12 Pratique / p.14 Plus que jamais, la nouvelle médiathèque d Onet-le-Château, car c est bien d une nouvelle médiathèque

Plus en détail

Voyage sous les étoiles

Voyage sous les étoiles Renseignements 49 avenue du Général de Gaulle 03 26 35 34 70 planetarium@mairie-reims.fr Gare TGV de Reims Centre les Hautes Promenades CANAL DE L AISNE À LA MARNE CENTRE VILLE RUE DE VESLE Opéra PROGRAMME

Plus en détail

Cartes du ciel Page 1. Utilisation des cartes.

Cartes du ciel Page 1. Utilisation des cartes. Cartes du ciel Page 1 Utilisation des cartes. Très répandues, ces dernières permettent de déterminer la portion de ciel étoilé visible pour n importe quelle heure et date. Pourquoi des dates? La terre

Plus en détail

UN PEU PLUS PRES DES ETOILES

UN PEU PLUS PRES DES ETOILES UN PEU PLUS PRES DES ETOILES ATELIER SCIENTIFIQUE, 14 élèves en 6 ème et 5 ème COLLEGE ANTOINE COURRIERE Partenaires extérieurs : - M. Henri REBOUL Maître de conférences HDR - Astro à l école Objectif

Plus en détail

Quelques Nouvelles. 24 novembre 2015

Quelques Nouvelles. 24 novembre 2015 Quelques Nouvelles 24 novembre 2015 Sur Titan, Cassini observe un curieux nuage géant Un nouveau nuage de glace est apparu rappelant ce qui avait été observé onze ans plus tôt aux antipodes, à la fin de

Plus en détail

Marseille et la nuit européenne des musées Exploitation pédagogique et corrigés

Marseille et la nuit européenne des musées Exploitation pédagogique et corrigés Culture et festivités Marseille et la nuit européenne des musées Exploitation pédagogique et corrigés Introduction Nous proposons de faire découvrir Marseille à l occasion de la nuit des musées (16 mai

Plus en détail

Euro Space Center 30/11/2013 Page 1/5. 6 jours / 5 nuits (du jour 1 à 17h00 au jour 6 à 15h00)

Euro Space Center 30/11/2013 Page 1/5. 6 jours / 5 nuits (du jour 1 à 17h00 au jour 6 à 15h00) Euro Space Center 30/11/2013 Page 1/5 PROGRAMME DES ACTIVITÉS Stages d astronomie 6 jours - 5 nuits Durée 6 jours / 5 nuits (du jour 1 à 17h00 au jour 6 à 15h00) Timing n Jour 1 17h00 : Arrivée / accueil

Plus en détail

Quelques mesures dans l'univers

Quelques mesures dans l'univers Quelques mesures dans l'univers On propose ici une activité logicielle pour : observer la structure lacunaire de l'univers et manipuler les puissances de 10 observer la forme de notre galaxie, et la place

Plus en détail

CAHIER D EXPERIENCES. Quand deux billes se rencontrent?

CAHIER D EXPERIENCES. Quand deux billes se rencontrent? CAHIER D EXPERIENCES 1 ere Experience : Quand deux billes se rencontrent? Matériel : Le pendule de Newton Webcam + ordinateur Eclairage Expérience : 1. lâcher de la bille 1, film de l expérience 2. lâcher

Plus en détail

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Conférences & soirées thématiques Pour agrémenter votre saison d automne, hiver, printemps Dans un ambiance chaleureuse, conviviale, vue sur le fleuve en plein coeur

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

Étude et modélisation des étoiles

Étude et modélisation des étoiles Étude et modélisation des étoiles Étoile Pistol Betelgeuse Sirius A & B Pourquoi s intéresser aux étoiles? Conditions physiques très exotiques! très différentes de celles rencontrées naturellement sur

Plus en détail

GUIDE D ASTROPHOTOGRAPHIE

GUIDE D ASTROPHOTOGRAPHIE GUIDE D ASTROPHOTOGRAPHIE P. Legeay Version n 3 mars 2014 Table des matières Préambule p.4 Les principaux réglages p.5 ----------------------------------------------------------- Arc-en-ciel p.6 Parhélie

Plus en détail

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre.

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre. Connaissances Capacités Propositions d activités A- OPTIQUE I- La vision : pourquoi? comment? 1- Introduction généralités a- Source propagation récepteur b- Milieux transparents, homogènes, opaques vide

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE André Grandchamps Astronome Planétarium de Montréal Source: Nasa DOCUMENT DE TRAVAIL 2005 Planétarium de Montréal. Tous droits réservés. 1 est

Plus en détail

Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages

Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages La photo de paysage est sans doute avec la photo de famille, la photo la plus pratiquée. En effet, en vacances ou en balade, dès que l on rencontre un beau

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

Le chasseur d exoplanètes SPHERE livre ses premières images

Le chasseur d exoplanètes SPHERE livre ses premières images COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 4 JUIN 2014 Le chasseur d exoplanètes SPHERE livre ses premières images Installé avec succès sur le Très Grand Télescope (VLT) de l ESO, l instrument européen SPHERE

Plus en détail

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5 Exposition temporaire : présentation page 2 Exposition temporaire : programme d animations page 3 Évènements :. page 4 Exposition permanente : présentation page 5 Exposition permanente : programme d animations

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

Le système solaire. Notre système solaire* est composé d un. ensemble de planètes et d autres astres* qui. tournent autour d une même étoile*.

Le système solaire. Notre système solaire* est composé d un. ensemble de planètes et d autres astres* qui. tournent autour d une même étoile*. Le système solaire Notre système solaire* est composé d un ensemble de planètes et d autres astres* qui tournent autour d une même étoile*. Le Soleil est l étoile de notre système solaire. LEXIQUE système

Plus en détail

Photographier le ciel avec votre appareil photo

Photographier le ciel avec votre appareil photo Photographier le ciel avec votre appareil photo Christiane Defays Cet article s adresse aux photographes amateurs curieux du monde et du ciel, il a pour but de leur montrer comment réaliser de surprenants

Plus en détail

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm. février 2013 Année 2012-2013 DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.fr Test de connaissances 1. Quelle est la caractéristique des

Plus en détail

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune?

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune? ACCUEIL Éclipse de Lune Frédéric Élie, août 2010 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE.

Plus en détail

L aurore polaire : un phénomène spectaculaire. (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 )

L aurore polaire : un phénomène spectaculaire. (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 ) L aurore polaire : un phénomène spectaculaire (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 ) Un mystère fascinant aux yeux des hommes Pendant des siècles, les hommes

Plus en détail

Un ticket pour l Univers

Un ticket pour l Univers Un ticket pour l Univers une exposition multimédia au coeur des découvertes de la cosmologie contemporaine... Projet labellisé AMA09 Visible à La Galerie Eurêka - Chambéry (73) du 5 mai au 29 août 2009

Plus en détail

BALADE A LA DECOUVERTE DU CIEL NOCTURNE. QUASAR 95 club d astronomie, association Loi 1901, siège social : Mairie FROUVILLE

BALADE A LA DECOUVERTE DU CIEL NOCTURNE. QUASAR 95 club d astronomie, association Loi 1901, siège social : Mairie FROUVILLE BALADE A LA DECOUVERTE DU CIEL NOCTURNE QUASAR 95 club d astronomie, association Loi 1901, siège social : Mairie 95690 FROUVILLE 1 Le ciel nocturne offre un spectacle fascinant et en perpétuel renouvellement

Plus en détail

Jupiter et les satellites galiléens

Jupiter et les satellites galiléens Jupiter et les satellites galiléens Credit & Copyright: Tunç Tezel (from The World at Night ) Observations anciennes Jupiter est l un des astres les plus brillants du ciel nocturne. Il a été observé dès

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde Groupe MPS Michèle Gandit Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde On présente dans la suite un scenario en trois séances d une heure et demie, en faisant l hypothèse que les

Plus en détail

ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC

ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC ASTRONOMIE DE BASE ATELIERS DE VEGA par JMC -LES COORDONNEES GEOGRAPHIQUES - LES COORDONNEES HORIZONTALES - LA LUNETTE AZIMUTALE -COMPENSER LA ROTATION DE LA TERRE -ANGLE ARC - DISTANCE -VISEE DU PÔLE

Plus en détail

Document de travail. Soleil-Terre-Lune GUIDE DE L ENSEIGNANT

Document de travail. Soleil-Terre-Lune GUIDE DE L ENSEIGNANT Document de travail GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 Description de la situation d apprentissage Document de travail Préparation Activité 1 - Activer les connaissances des élèves L enseignante ou enseignant

Plus en détail

1- Qu est ce que le système solaire?

1- Qu est ce que le système solaire? Le système solaire Le sommaire 1 - Qu est ce que le système solaire 2 Comment est-t-il né? : le Big Bang 3 Le soleil 4 Les planètes internes : Mercure, Venus, Terre et Mars 5 Les planètes externes : Jupiter,

Plus en détail

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Notre système solaire Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Les tailles et les distances des planètes ne sont pas respectées 150 millions de km - 1 u.a. 0.38 u.a. 0.72 u.a. 1.5 u.a.

Plus en détail

Anneaux et satellites de Saturne: L héritage de Huygens #-%4$0 5 $)0 " ) ("$*" () " ( "! ) + " "') ' " " )& " $% )& (, - " "!

Anneaux et satellites de Saturne: L héritage de Huygens #-%4$0 5 $)0  ) ($* ()  ( ! ) +  ') '   )&  $% )& (, -  ! Anneaux et satellites de Saturne: L héritage de Huygens! "#!$%& '()*+, -.++/01 2$3 #-%4$0 5 $)0 Résumé! " #$% &'" ( " ) ("$*" () " ( "! ) + " "') ' " " )& " $% )& (, - " "! ))# " # "!")-.$ / " -010 2")

Plus en détail

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Chapitre III Le système Soleil-Terre-Lune I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Questions 1) Quel est le mouvement de la Terre sur elle-même et autour du soleil? Que représente la Terre pour

Plus en détail