DÉVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 2012

2 sommaire PRÉAMBULE LE MOT DU PRÉSIDENT...3 P. 04 ENGAGEMENTS COMPRENDRE LES MÉTIERS DU GROUPE SAMSIC ORGANISATION DES MÉTIERS...6 P. 05 LES MÉTIERS CONCERNÉS PAR LE RAPPORT...8 P. 09 MISE EN ŒUVRE DE LA DÉMARCHE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE LE REGARD DU DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT DURABLE GOUVERNANCE : STRUCTURES ET PRISES DE DÉCISIONS LE COMITÉ DE DIRECTION (CODIR) LE COMITÉ DE PILOTAGE GROUPE (COPIL) PRÉSENTATION DU DOMAINE D APPLICATION DU RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE P. 13 RÉSULTATS ET ACTIONS PORTÉS PAR LE GROUPE PERFORMANCE ÉCONOMIQUE APPRÉCIATION DE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION FIDÉLISATION CLIENT CONTRIBUER AU DéVELOPPEMENT DE LA CARRIèRE DE NOS SALARIéS FORMATION DES SALARIÉS TRAVAIL SUR LA FLUIDITÉ DE LA RELATION EMPLOYEUR-EMPLOYÉ ACTIONS MENéES EN Mécénat PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE APPRÉCIATION DE LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE CONTRIBUER À L ATTÉNUATION DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES APPROVISIONNEMENT ET SOUS-TRAITANTS ENGAGEMENT RESPONSABLE DES FOURNISSEURS P. 34 ANALYSE DES RISQUES FOURNISSEURS INDICATEURS ET TABLES DE CORRESPONDANCE COMMENTAIRE GÉNÉRAL DES DONNÉES FOURNIES DANS LA TROISÈME ÉDITION DU RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE P. 36 P. 42 GLOSSAIRE PERFORMANCE SOCIALE APPRÉCIATION DE LA PERFORMANCE SOCIALE AMÉLIORER LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DES SALARIÉS ACTIONS MENéES EN ACTIONS EN FAVEUR DU HANDICAP Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

3 LE MOT DU PRÉSIDENT LE MOT DU PRÉSIDENT Le Groupe Samsic poursuit sa croissance par l acquisition des Groupes SETS et TEP, renforçant ainsi son positionnement sur le territoire national. Du point de vue interne, l avènement du Facility Management dans le Groupe Samsic s est traduit par la création du pôle «Samsic Facility» en 2012, aboutissement d une réflexion stratégique menée depuis plusieurs années. Ce pôle est animé par une équipe dédiée dont les compétences couvrent tant le marketing ou le commercial, que l opérationnel. Notre volonté est d accompagner les entreprises clientes, pour faire de leur environnement de travail et de leur patrimoine immobilier, un levier de performances sociale, environnementale et économique. à cette fin, nous nous appuyons sur nos propres ressources métiers, ce qui constitue un atout majeur et différenciant. De même, le pôle Samsic RH poursuit son développement dans l accompagnement de ses clients. Une réflexion est actuellement menée pour élargir son panel de services auprès des entreprises à l horizon L année 2012 est aussi orientée vers un travail essentiel de fidélisation fondé sur une meilleure écoute et un accompagnement plus proche de nos clients. Des outils spécifiques sont déployés à ce titre auprès des équipes opérationnelles. Enfin, je ne voulais pas terminer ce mot sans évoquer l adhésion du Groupe Samsic à la marque Bretagne. Cela témoigne de notre engagement aux valeurs développées par notre région et par conséquent, à notre ancrage territorial. Nous avons obtenu des résultats encourageants, appréciés de nos parties prenantes, pour certains thèmes : santé et sécurité au travail, emploi des personnes en situation de handicap Toutefois, nous ne devons pas relâcher nos efforts et nous devons observer sur l année 2013 une amélioration de nos performances. Christian ROULLEAU Président Directeur Général - Groupe Samsic 3

4 engagements 4 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

5 COMPRENDRE LES MÉTIERS DU GROUPE SAMSIC 5

6 COMPRENDRE LES MÉTIERS DU GROUPE SAMSIC / Organisation des métiers Organisation des métiers Créé en 1986, le Groupe Samsic propose à ses clients une offre globale et performante : la gestion du patrimoine immobilier et de l environnement de travail avec Samsic Facility et la gestion des ressources humaines avec Samsic RH. Samsic Facility : Parce que le patrimoine immobilier représente de véritables LA PERFORMANCE DURABLE opportunités, Samsic Facility les transforme en performances. Consulting, propreté, sécurité, accueil, courrier/ reprographie, déchets, espaces verts, maintenance des installations autant de métiers que maîtrise Samsic Facility. Samsic RH : La gestion des Ressources Humaines offre de réelles valeurs ajoutées LA valorisation DEs REssOURCEs si elles convergent vers la performance. Samsic RH maîtrise la totalité de la chaîne RH et accompagne entreprises et salariés dans des solutions de sourcing, recrutement, mobilité, coaching, formation, travail temporaire, conseil RH et externalisation. Le Groupe Samsic compte à ce jour salariés répartis en France et sur la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, l Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni. Avec 1,5 milliard d euros de chiffre d affaires, les salariés œuvrent au quotidien à la satisfaction de clients. LEs MARQUEs CONNEXEs 6 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

7 LA PERFORMANCE DURABLE LA gestion DU PATRIMOINE IMMOBILIER ET L ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL FACILITY CONSULTING PROPReTÉ SÉCURITÉ ACCUeIL LA VALORISATION DES RESSOURCES FLeX SeRVICeS MÉTIeRS TeCHNIQUeS environnement espaces VeRTS COMPRENDRE LES MÉTIERS DU GROUPE SAMSIC / Organisation des métiers LA gestion DES RESSOURCES humaines SOURCING COACHING ReCRUTeMeNT FORMATION MOBILITÉ TRAVAIL TeMPORAIRe CONSeIL RH SeRVICeS A LA PeRSONNe 7

8 COMPRENDRE LES MÉTIERS DU GROUPE SAMSIC / LES MÉTIERS CONCERNÉS PAR LE RAPPORT LeS MÉTIERS CONCERNÉS PAR LE RAPPORT Création en millions d de CA salariés clients Iso 9001 et Iso 14001, MASE, CEFRI 123 établissements en Europe 2 ème en France 200 millions d de CA salariés 16 agences en Europe ISO 9001 et MASE 7 ème en France M M Évolution du chiffre d affaires Évolution du chiffre d affaires Martinique M 300 millions d de CA salariés 97 agences en Europe CEFRI 8 ème en France Évolution du chiffre d affaires 8 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

9 MISE EN ŒUVRE DE LA DÉMARCHE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE 9

10 Mise en œuvre de la démarche responsabilité sociétale / LE REGARD DU DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT DURABLE LE REGARD DU DIRECTEUR DÉVELOPPEMENT DURABLE L année 2012, au-delà de la poursuite des actions engagées, a permis d estimer le chemin parcouru au travers d une évaluation de la responsabilité sociétale du groupe. Pour ce faire, nous avons fait appel à une organisation externe, «Eco-vadis», pour mener à bien cette mission. Le but de cette évaluation était d apporter, pour nos parties prenantes, un regard objectif sur la démarche engagée. L approche du Groupe Samsic en termes d engagement RSE a été qualifiée par cette organisation de niveau «confirmé», représenté par le logo «CSR rating Silver». Ces résultats positifs nous encouragent à poursuivre nos efforts notamment sur les plans : - environnemental, quant à l extension du bilan des émissions de gaz à effet de serre pour l ensemble du groupe, - social, en confirmant l amélioration constatée en matière de santé et sécurité au travail et en renforçant le dialogue social, - économique, en faisant de la fidélisation clients un axe majeur d amélioration, - enfin, en déployant une politique d achats responsables plus affirmée. Pour cela, nous nous appuyons toujours sur les outils de communication du groupe pour rendre plus perceptible la politique RSE. Il apparaît donc que notre niveau de maturité progresse, ce que semblent confirmer les témoignages de nos parties prenantes externes, ainsi que la lecture de nos indicateurs. Durant cette année 2012, une communication bimestrielle a permis de diffuser des exemples de bonnes pratiques au niveau de l encadrement. Nous devons accentuer ces moments d information mais également communiquer auprès des équipes opérationnelles. Atteindre cette population, en termes de communication, est le défi que nous nous sommes fixés pour l année à venir. Diverses idées sont actuellement à l étude afin de répondre à ces problématiques pour une mise en œuvre en Michel PERRAULT Directeur Développement Durable Groupe Samsic 10 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

11 GOUVERNANCE : STRUCTURES ET PRISES DE DÉCISION Le Comité de Direction (CODIR) Le comité est constitué des membres de la Direction Générale et des Responsables des pôles. Les membres du CODIR sont : C. Roulleau : Président Directeur Général Groupe Samsic G. Jicquel : Directeur Général Groupe Samsic P. Dubos : Directeur Général Adjoint Groupe Samsic et International G. Roulleau : Président Samsic Facility T. Geffroy : Président Samsic RH Le Comité de Pilotage Développement Durable Groupe (COPIL) Le rôle du COPIL réside dans la réflexion, l animation et l organisation de la démarche Développement Durable au sein du Groupe Samsic. Les membres du COPIL sont : M. Perrault : Directeur Développement Durable Groupe Samsic M.-H. Degroux : Responsable QSE Samsic Propreté F. Piérot : Responsable QSE Facility T. Roussel : Secrétaire Général Samsic RH B. Delaporte : Responsable QSSE Sécurité P. Convers : Directeur QSE D. Sencier : Directeur Régional Propreté C. Leloutre : Responsable Département Propreté Mise en œuvre de la démarche responsabilité sociétale / Gouvernance : structures et prises de décision 11

12 Mise en œuvre de la démarche responsabilité sociétale / Gouvernance : structures et prises de décision GOUVERNANCE : STRUCTURES ET PRISES DE DÉCISION Présentation du domaine d application du rapport développement durable La nouvelle organisation selon trois grands pôles annoncée dans le rapport 2010 a officiellement démarré au 1 er janvier Le présent rapport fait l objet d une synthèse de l activité du Groupe Samsic sur les secteurs suivants : Propreté Les membres du CODIR des métiers de la Propreté sont : C. Roulleau : Président Directeur Général Groupe Samsic G. Jicquel : Directeur Général Groupe Samsic P. Dubos : Directeur Général Adjoint Groupe Samsic et International F. Leroux : Directeur des Ressources Humaines Groupe Samsic B. Gendrot : Directeur Administratif et Financier Groupe Samsic T. Gueffier : Directeur Général Délégué Ile-de-France D. Bisaga : Directrice Générale Déléguée Est, Rhône-Alpes, Sud-Est, Sud-Ouest M. Perrault : Directeur Développement Durable Groupe Samsic securité Les membres du CODIR des métiers de la Sécurité sont : G. Roulleau : Président de Samsic Sécurité C. Busca : Directeur Général de Samsic Sécurité F. Curé : Directeur des Ressources Humaines Samsic Sécurité F. Leroux : Directeur des Ressources Humaines Groupe C. Gillet : Responsable Droit Social Groupe B. Gendrot : Directeur Administratif et Financier Groupe S. Deviercy : Directeur Comptabilité Groupe M. Perrault : Directeur Développement Durable Groupe Samsic Samsic Facility comprenant : - Samsic Propreté - Samsic Sécurité Samsic RH sur le périmètre unique de : - Samsic Emploi EMPLOI Les membres du CODIR des métiers de Samsic Emploi sont : T. Geffroy : Président Samsic RH T. Roussel : Secrétaire Général Samsic RH P. Peccatte : Directeur Général Délégué Samsic Emploi M. Bonnefous : Responsable Ressources Humaines O. Bodiguel : Directeur Régional Samsic Emploi F. Lalos : Directeur Régional Samsic Emploi 12 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

13 RÉSULTATS ET ACTIONS PORTÉS PAR LE GROUPE 13

14 résultats et actions portés par le groupe Les indicateurs, présentés à la fin du rapport, font l objet d un commentaire directement dans les tableaux si nécessaire. Daniel Delaveau - Maire de Rennes et Président de Rennes Métropole Le corps du rapport est destiné : - aux évolutions significatives des indicateurs nécessitant une clarification, - aux faits marquants, notamment issus des interviews, et qui sont la réponse aux attentes de nos parties prenantes. NOS PARTIES PRENANTES EN PARLENT «Nous sommes très sensibles au fait que le volet social soit mieux pris en compte par nos cocontractants, et voir que Samsic s engage dans la charte de développement durable est un critère important dans nos choix lors de nos appels d offres.» «Nous nous enrichirions à mener des actions conjointes.» Sophie Lefevre Responsable mission DD et démocratie participative Conseil Général d Ille-et-Vilaine Aurélie Basse - Responsable Innovation Sociale et RSE de Bretagne Développement Innovation «Nous souhaitons réfléchir à la mise en place d une démarche RSE qui s appuierait sur les réels besoins des entreprises afin qu elles s y engagent de plus en plus et qu elles aient les moyens d appliquer cette démarche si elles en ont envie. Nous imaginons une coordination régionale autour de ces éléments.» 14 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

15 Appréciation de la performance économique En 2012, le Groupe tail de prestations dans le salariés (en équivalent temps réalisant 87 millions d euros Samsic a réaffirmé domaine du facility. plein) et a réalisé un chiffre de chiffre d affaires avec sa position de leader d affaires de 34 millions salariés (en équivalent temps indépendant du service aux entreprises en France et en Europe. Dans un contexte de morosité économique, le groupe a poursuivi sa marche en avant avec l ajout de nouvelles spécialités à son éven- En France, le groupe s est ainsi porté acquéreur du Groupe SETS, un acteur significatif sur le marché du facility management, maintenance technique, factotum, sécurité... En 2012, SETS a employé 831 d euros. Le Groupe Samsic a également fait l acquisition du Groupe TEP sur la même période. Installée en Ile de France et dans le Nord, cette entreprise plein), intervient dans le nettoiement urbain, la propreté des bâtiments, le traitement des façades et les 3D, l entretien des voiries et la désinfection des ouvrages. Bruno GENDROT - Directeur Administratif et Financier - Groupe Samsic «Avec un chiffre d affaires en croissance de 10,8 %, le Groupe Samsic maintient un niveau d activité soutenu dans un contexte économique difficile, fortement impacté par la crise de la zone euro. Les activités de Samsic en France et en Europe contribuent à cette performance. L analyse par activité permet de mettre en évidence plusieurs éléments : - Le fort développement commercial du pôle Sécurité sur 2012 : il a connu un accroissement de son chiffre d affaires de près de 43,9 millions d euros, soit une progression de 39 % par rapport à l exercice précédent, dont 18 % au titre de sa croissance organique ; - Le maintien à de bons niveaux d activité des secteurs de la Propreté et de l Emploi, notamment grâce à des opérations de croissance externe.» GROUPE résultats et actions portés par le groupe / PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Jacques PRUNEAU - Banque Populaire de l Ouest Directeur Grandes Entreprises de l Ouest «Il serait intéressant que les Rapports Développement Durable de toutes les entreprises soient systématiquement joints aux dossiers financiers, y compris dans le cadre de négociations avec des pools bancaires. Cela apporterait une possibilité d analyse supplémentaire d ordre extra-financière.» 15

16 Principes et valeurs Ce que cela représente pour SAMSIC résultats et actions portés par le groupe / PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Lutte contre la corruption 1. La charte éthique En 2011, nous avions fait une analyse de risques par zones géographiques, par secteur d activité et au sein du groupe. En 2012, suite à cette analyse, les dispositions prises ont démontré leur efficacité : nous n avons constaté aucun écart sur l ensemble des risques identifiés. Néanmoins, de manière préventive, nous avons élargi le spectre des mesures de maîtrise par une disposition d ordre juridique intégrée dans les contrats de travail des collaborateurs dirigeants et commerciaux. Cette disposition se traduit par l insertion de trois clauses anticorruption dans les nouveaux contrats de travail notifiant : - L interdiction d avoir recours à des actes de corruption, - L interdiction d accepter ou de solliciter un avantage, quel qu il soit, en échange de l exécution d un acte, - L interdiction d accepter ou de solliciter un cadeau, une faveur Traduction de la politique d incitation au comportement éthique en date du 11 novembre ou un avantage venant d un collaborateur ou d une relation d affaire. Pour compléter ces informations, le dispositif déployé par Samsic concerne non seulement la lutte contre la corruption mais aussi le comportement managérial. Ces deux composants sont accompagnés d une méthode et d outils qui contribuent à l adoption d un comportement éthique par l ensemble de nos collaborateurs. 2. Le guide de comportement éthique du 2 mai 2012 Il a pour objectif d aider l ensemble des collaborateurs à comprendre leur rôle dans la politique menée par l entreprise en matière d intégrité et de comportement éthique. Chaque principe de responsabilité sociétale et l ensemble des valeurs de l entreprise sont déclinés et illustrés à travers des exemples et des contre-exemples de pratiques à risque, à la fois du point de vue managérial envers les collaborateurs et du point de vue de la corruption envers les parties prenantes externes. 3. Guide de comportement éthique 3. Guide de comportement éthique Exemple interne Exemple externe??? 3. L éthico-test du 8 mars 2012 Il permet de se poser les bonnes questions lors d une prise de décision pouvant présenter un risque de non respect de l éthique. ETHICO-test ETHICO-test CHARTE éthique CHARTE éthique Il est à souligner qu en 2012 : - aucune affaire de corruption n a été observée, - aucune affaire judiciaire n est en cours, - aucune amende n a été enregistrée à aucun moment de la vie de l entreprise. VECTOflyer ethicotest.indd 1 01/03/ :02:32 VECTOflyer ethicotest.indd 2 01/03/ :02:32 16 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

17 Au Programme, Udigene ssusam assim 3. La politique sociale fondée sur un process de recrutement, un cursus de formation et un niveau de rémunération attrayant limitant le turnover, FIDELISATION CLIENT 1. «Le client est roi» Al o r s menée sur la fidélisation clients établissement / agence, que la a abouti à un programme - une prise en compte conjonc- ambitieux de fidélisation nommé des clients au niveau du ture économique se tend jour après jour et que les entreprises sont de plus en plus attentives à leurs dépenses, un vecteur primordial de développement du Groupe Samsic est la fidélisation de ses clients. En 2011, une large réflexion «Le client est roi» est l année test de la mise en œuvre de ce programme. Structuré au plus haut niveau du groupe, il s articule de la manière suivante : - une présence accrue sur le terrain, planifiée par groupe, par une organisation centralisée (hotline, enquêtes de satisfaction deux fois par an, newsletters clients ). - un challenge «fidélisation» en interne. 2. Sam Anime : plateforme d animation locale Sam Anime est une visite, les invitations clients, plate-forme web qui les mailings commerciaux permet à chaque et de prospections. Cet outil établissement de gérer ses donne une grande liberté actions commerciales et de d action aux acteurs dans réaliser les documents liés à les établissements tout en la vie de sa structure, comme respectant le cadre défini par par exemple les cartes de le groupe. Samsic Sécurité VILLE Adresse XXXXX VILLE Tél. : XX XX XX XX XX Mail : XX XX XX XX XX Samsic Sécurité, la sécurité a un nom - Surveillance, - Prévention incendie, - Télésurveillance, - Installation et maintenance de systèmes de sécurité, - Sécurité événementielle, Afin de mieux faire face à l univers concurrentiel, vous devez vous concentrer sur le cœur de votre métier. Pour cela, vous devez vous libérer, en toute confiance, des activités périphériques comme la Sécurité de vos salariés et de vos biens. Samsic Sécurité est à l écoute de ses clients en proposant son offre de service sous 4 fondements : 1. L obligation de résultat et de moyens avec une analyse complète de vos besoins traduite dans une offre précise et détaillée, 2. La satisfaction client atteinte par des plannings d intervention, un encadrement résultats et actions portés par le groupe / PERFORMANCE ÉCONOMIQUE - Formation. rigoureux, des contrôles qualité accessibles dans My Samsic, le portail client web, le tout répondant à l ISO 9001 v.2008, PROGRAMME Madame, Monsieur, Notre établissement a le plaisir de vous inviter à l évènement de Roland Garros ou autre match de tennis le xx xxxxxx 20xx. Vous recherchez du travail mais Vous ne trouvez Pas! rejoignez-nous! nous recrutons Près de Chez Vous : des ouvriers Pour La démarche développement durable initiée en 2005 via notre adhésion au Global Compact de l ONU et l ISO Forts de cette expérience unique, les salariés de Samsic Sécurité mettent à votre service leurs compétences spécifiques en surveillance et prévention incendie pour vous permettre de vous concentrer sur l essentiel : votre métier. Samsic a mis en place une offre aux multiples avantages Rendez-vous sur notre site Internet : alliant souplesse et services. Sous huitaine, nos experts et découvrez nos métiers en régionaux vous contacteront téléchargeant notre plaquette. afin de vous la présenter. Dans l attente de cette rencontre, nous vous prions de croire en l expression de nos sentiments dévoués. Prénom NOM Titre INVITATION VIP Évènement Rolland Garros ou autre match de tennis LE xx xxxxxx 20xx SÉSAME Ce carton vous permettra de garder avec vous l adresse du lieu ainsi que la date et l heure du rendez-vous. Date : xx xxxxxx 20xx Heure : xxhxx RÉPONSE À NOUS RETOURNER PAR MAIL : AVANT LE XX XXXXX 20XX xxh : idessit atiosae eliquiat mi, et reic tem adi ut dit expellanis elloreheniat qui beatureritet voluptasim iume veritium eosapel xxh : is simil ipsa pos vollatquae veres quia deliquatrioreictotae veribusapit occum is doluptia sanda nus am, qui assum fugit volest ullest exerum nobitatet, inimporest. XXXXXXXXX XXXXXXXXX xx, xxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx XXXXX XXXXXXXXXXXXX Tél. : XX XX XX XX XX Fax : XX XX XX XX XX ContaCtez-nous samsic Propreté Z.I. Sud-Est 40, rue du Bignon CS CESSON SEVIGNE Tél. : Postulez directement sur recrut_propreté_iaa.indd 1 16/04/ :29:18 Sécurité_Tennis.indd 1 31/07/ :16:43 Sécurité_Tennis.indd 2 31/07/ :16:44 17

18 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE GROUPE Appréciation de la performance sociale François Leroux - Directeur des Ressources Humaines - Groupe Samsic «2012 comme 2011 a été une année riche en événements. Le changement de majorité présidentielle a amené ses nouvelles réformes, telles que l obligation d entamer des négociations sur le contrat de génération, la qualité de vie au travail et enfin l inclusion de la réduction des écarts de rémunération dans les accords égalité hommes / femmes. L année 2012 a également été l année de l acquisition des Groupes SETS et TEP. Ces groupes nous apportent une autre vision de nos différents métiers. Il nous a fallu préparer l intégration des fonctions back office sur notre siège, ce qui a occasionné un travail considérable et pour quelques-uns un choc culturel qu il nous a fallu franchir. Nous avons également mis en service notre nouveau SIRH (Système d Information des Ressources Humaines ). Cet outil nous apporte plus de fonctionnalités, mais comme tout nouvel outil, il nous faut nous l approprier afin d en tirer le meilleur profit. L année 2013 nous permettra de conforter cette mise en place et d apporter encore de nouvelles fonctionnalités destinées à faciliter le travail en exploitation. Enfin, nous avons commencé notre réflexion sur la poursuite de nos engagements en faveur des personnes en situation de handicap et envisagé la création d une entreprise adaptée. Ce nouveau projet permettra l aboutissement de notre politique dans ce domaine. Nous pensons arriver à cet objectif en En ces temps de crise économique, il nous faut continuer à être innovant afin d être le mieux préparé possible à la sortie de cette situation.» «Samsic doit aider ses salariés à concilier vie professionnelle et vie personnelle.» Aurélie Basse - Responsable Innovation Sociale et RSE de Bretagne Développement Innovation 18 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

19 Témoignage de EMPLOI Mickael Bonnefous - Responsable Ressources Humaines - Samsic RH «Samsic RH a connu une forte croissance sur les quatre dernières années, multipliant par trois le nombre de ses salariés, soit une évolution de 300 à 900 salariés permanents. Cette variation rapide a été accompagnée par un éclatement géographique de nos centres de profits, entraînant de fait l apparition de deux problématiques majeures : - Comment trouver l adéquation entre besoins et compétences? - Comment limiter la stagnation professionnelle? Disposant de véritables spécialistes des métiers de l emploi (formation, travail temporaire, cabinets de recrutements), il est déterminant de pouvoir conserver et étoffer notre savoir-faire. Pour cela, nous nous devons de proposer un plan de carrière attrayant afin de nous rapprocher des désidératas du plus grand nombre. En effet, nombre de salariés aspirent à se rapprocher de leur famille, à obtenir plus de responsabilités, et à une rémunération supérieure. Afin de répondre à ces problématiques, nous avons, dans un premier temps, axé nos recrutements sur la mobilité interne en proposant prioritairement chaque poste à pourvoir à l ensemble des collaborateurs du groupe. Cette mobilité peut également s accompagner d une véritable évolution professionnelle. Dans ce cas, un nouveau parcours de formation est mis en place afin de favoriser l adaptation au poste.cependant, pour certains profils tels que les Responsables de centres de profit, les perspectives d évolution peuvent paraître plus limitées, compte tenu du nombre restreint de postes à pourvoir. Il a donc été établi que, pour faire grandir nos équipes, nous devions inévitablement créer en parallèle de nouvelles structures. C est pourquoi la Direction Générale a mis en place un système de gestion de carrière où le collaborateur est totalement acteur de son évolution. Un Responsable de centre de profit ayant parfaitement stabilisé son agence ou son centre pourra, s il le souhaite, créer lui-même un secteur dont il deviendra le Responsable. De cette façon, nous pouvons constater sur l année 2012 : dix-sept promotions dont cinq avec mutation, ainsi que quatre créations de centres de profits. RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Cependant, cette approche n est que réaction et non pas anticipation. En collaboration avec le service formation, nous souhaitons donc mettre en place, dans les années à venir, les bases d une GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) permettant d anticiper nos futurs besoins ainsi que nos potentiels existants, afin de préparer et former nos équipes à relever de nouveaux challenges.» Nos parties prenantes en parlent «La recherche de la parité et de la diversité, la lutte contre l exclusion par les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), l absence de compétences et l illettrisme sont autant de thèmes sur lesquels une entreprise se doit de progresser.» Dominique Théfioux - Directeur Régional Adjoint et Responsable du pôle des entreprises, de l emploi et de l économie - la DIRECCTE Bretagne 19

20 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Diverses formations prises de Services) et avec sont dispensées au le soutien d Opcalia Propreté sein du groupe, en (Organisme paritaire collecteur agréé des entreprises de partenariat avec l IFES (l Institut de Formation des Entre- propreté). Témoignage de Rachel Marbach - Chef d Etablissement - Samsic Propreté Colmar «Fin 2010, diverses formations valorisantes pour nos salariés nous ont été présentées, dont la «formation aux écrits professionnels». Elle répondait à un réel besoin : régulièrement, nos clients nous faisaient part de certaines difficultés qu ils pouvaient rencontrer dans les échanges avec nos salariés. Inversement, nous nous interrogions sur leur compréhension des consignes qui leur étaient données, notamment sur les règles de sécurité. Depuis mars 2011, nous avons donc signé une convention inter-entreprises avec Opcalia Propreté, pour la formation «Maîtrise des compétences clés de la propreté». Cette initiative nous a permis de recueillir immédiatement plusieurs demandes de la part de nos salariés. La première session a commencé le 08 mars 2011 à l établissement de Colmar et s est terminée le 27 novembre Une autre session a immédiatement pris le relais, avec de nouveaux volontaires. Propreté Les 250 heures nécessaires à la formation sont réparties sur 10 à 14 mois à raison d une à deux séances par semaine. Un minimum de 6 candidats est nécessaire pour une formation inter-entreprises : certains abandonnent, d autres arrivent et prennent le relais. Les horaires de formation sont fixés afin de ne pas perturber nos interventions auprès de nos clients. Les salariés sont motivés, ils apprennent à se perfectionner dans le contexte professionnel : adopter la bonne attitude face au client, dialoguer plus aisément avec lui. Chaque document interne à l entreprise est analysé et expliqué : le cahier de liaison, les fiches de poste, le plan de prévention, les consignes de sécurité. À la fin du module, chaque salarié répond à un examen oral et écrit. Ces derniers sont fiers de démontrer à leurs chefs qu ils sont compétents, et nous ne manquons pas de les féliciter. Nos clients et nos prospects sont également très sensibles à cette démarche.» 20 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

21 Améliorer la santé et la sécurité des salariés La première responsabilité d une entreprise est d assurer des conditions de travail qui ne mettent pas en danger la vie et la santé des salariés. Cette thématique est prioritaire pour Samsic. Nous pouvons d ailleurs, au fil des années, constater de nombreux progrès. Propreté TF 1 50 Indicateurs Pour la Propreté 41,37 * 40 TF 1 (avec arrêt) : 2010 : 46, : 40, : 35,88 Moyenne du métier (Source FEP) : 35, securité Indicateurs Pour la Sécurité Commentaires : Les meilleurs résultats jamais atteints par Samsic Propreté. Depuis 2010, le TF 1 a diminué 46,90 de 25 % et le TG, qui passe sous le TG moyen des entreprises de propreté, a baissé de 20 %. TG * : 40,12 38, : 3, : 3, : 2,56 Moyenne du métier (Source FEP) : 2, * TF 1 (avec arrêt) : 2010 : 27, : 20, : 15,54 Rappel Moyenne métier 2011 (en attente de la consolidation des chiffres 2012) : 16, Commentaires : Une progression remarquable. Les accidents avec arrêt et les jours d arrêt associés ont diminué de 40 % en 3 ans. TG * : 2010 : 2, : 1, : 1,21 Rappel Moyenne métier 2011 (en attente de la consolidation des chiffres 2012) : 1,20 Indicateurs par métier : Les indicateurs TF * 1 (avec arrêt) et TG * sont présentés par métier. 4 3,5 3 2,5 TG FEP emploi Indicateurs Pour l Emploi * TF 1 (avec arrêt) : 2010 : : 76, : 64,46 Le taux de fréquence est exprimé par le Comité Technique National selon un code couleurs : - vert < 60 - orange < ou = rouge au-delà Rappel Moyenne branche 2011 (en attente de la consolidation des chiffres 2012) : 39,90 TF 1 Commentaires : Les résultats sont en dessous des attentes, le TF 1 a baissé significativement mais reste à un niveau élevé et le TG demeure en croissance. TG * : 2010 : 1, : 1, : 1,78 Rappel Moyenne branche 2011 (en attente de la consolidation des chiffres 2012) : 2,10 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE 1,5 TG TF ,5 TG ,5 76,07 0, TF TF 1 * TF 1 + TG : définition dans le glossaire P.43 21

22 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Actions menées en 2012 Philippe ARSENE - Responsable SST - Groupe Samsic «Les 3 principaux métiers de Samsic (la Propreté, la Sécurité et l Emploi) sont parmi les plus accidentogènes de France (tous métiers confondus), ce qui exige que nous soyons encore plus professionnels pour maîtriser les risques générés par nos activités, ainsi que ceux rencontrés chez nos nombreux clients. C est pourquoi nous avons fait l acquisition d un outil performant de veille réglementaire paramétrable selon chaque métier, indispensable face à une réglementation en évolution Pour le Groupe Samsic Sam Assure pour la prévention des risques routiers permanente et toujours plus exigeante. Aujourd hui, la sécurité de nos salariés est une priorité pour nos managers, s impliquant toujours plus sur ce sujet, en utilisant des services centraux eux aussi très mobilisés sur ce thème. On en mesure les effets par des résultats «sécurité» en constante amélioration. Il faut aussi se féliciter du fait que de plus en plus de clients nous entraînent avec eux vers le chemin de l excellence : des agences de Sécurité et des établissements de Propreté sont certifiés MASE ou en voie de l être.» GROUPE Le Groupe Samsic a lancé un programme de formation routière, sous la forme d un e-learning, destiné à sensibiliser tous les conducteurs du groupe aux risques routiers. Tous les 2 mois, un module ludique est proposé à travers un site internet dédié. Des modules complémentaires, plus spécifiques, sont offerts aux conducteurs de véhicules Samsic. 55% des accidents professionnels sont liés à la conduite d un véhicule, 38,5% concernent les trajets domicile-lieu de travail ( accidents par an). Les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail. 22 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

23 Pour Samsic Propreté Nos parties prenantes en parlent Témoignage du Docteur Mercier - Médecin du travail au centre AIMT «Je travaille avec plus de 150 entreprises et je place Samsic plutôt dans le haut du classement. Vous ne faites pas partie aujourd hui des entreprises qui nous posent le plus de problèmes en termes de pathologies et de risques psycho-sociaux. J ai pu observer le travail important que vous avez fait pour diminuer le nombre de produits chimiques. Quand j ai commencé à étudier vos fiches de données sécurité, j étais incapable de dire combien de produits vous utilisiez tellement il y avait de références. Aujourd hui, même sur les plus sophistiqués comme l agro-alimentaire, les Agents travaillent avec seulement 5 à 7 produits.» Substitution des produits chimiques : Engagée en 2011, la substitution des produits chimiques se poursuit et évolue. Cette action a un double effet : tout d abord sur la santé et la sécurité au travail, ensuite sur l environnement. La part de produits éco-labellisés pour les produits substituables est passée de 61%* en 2010 à 71%* en 2011 à 73%* en RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE AFFICHE RISQUE DE CHUTES Pour Samsic Sécurité Mai 2012 Risque de chutes et de faux-pas 109 Accidents du travail sont survenus en Les règles d Or : Ne jamais se précipiter ni c ourir inutilement (au cours d une intervention par exemple), Ne jamais mettre sa propre sécurité en danger pour assurer la sécurité des autres, Remonter les anomalies qui pourraient engendrer une chute ou un faux pas (zones de rondes dangereuses, sols à dénivellations marquée, chaussures inadaptées, etc ) à votre responsable. À plusieurs reprises, nous avons mis en lumière les risques de chutes. En effet, les chutes constituent la première cause d accident chez Samsic Sécurité et représentent la moitié des accidents du travail (soit 109 en 2010 et 2011). C est pourquoi l entreprise met à disposition cette affiche, dont le visuel est issu d un organisme de prévention suisse, qui permet de véhiculer une image et un slogan frappants et efficaces. Restez vigilant *% en litres commandés par Samsic Propreté selon le référentiel achat 23

24 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Actions en faveur du handicap Indicateurs Le taux de personnes en situation de handicap par rapport à l effectif global est de 9,29%, contre 8,4% en 2011 et 7,98% en En partenariat avec Nos parties prenantes en parlent les Services de Santé au Travail (SST) et le Service d Appui au Maintien dans l Emploi des Travailleurs Handicapés (SAMETH), 97 personnes ont été maintenues en emploi en 2012 sur l ensemble du groupe, contre 70 en 2011 et 60 en Commentaires : Le travail, mené par les équipes du siège en partenariat avec les équipes opérationnelles, a permis de consolider notre démarche. Valérie Rannou - Responsable Sameth 29 «Plus le groupe est important, plus il faut développer de passerelles pour que les salariés puissent changer de métier à l intérieur du groupe.» François Massolo - Agefiph Rennes «La cohérence dans la stratégie de développement du Groupe Samsic lui octroie une légitimité pour avoir un rôle de messager auprès des autres entreprises sur les questions du handicap.» 24 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

25 des personnes en situation de handicap. Le 29 mars dernier, la Direction et le service Emploi & Handicap du groupe ont eu l honneur de recevoir Pierre Blanc, Directeur Général de l Agefi ph - Sylvain Gachet, Directeur Grands Comptes - Sandrine Roy, Chargée de mission Grands Comptes - François Massolo, Délégué Régional Bretagne et Laurent Pottier, Chargé d Etudes Délégation Régionale Bretagne pour une réunion-bilan de ces 7 années de partenariat. Toutes les avancées signifi catives en matière de politique handicap du groupe ont ainsi été passées en revue. C est dans ce contexte que Sandrine Roy a association opère sous la tutelle du Ministère et les bénéfi ciaires handicapés. Pour offrir la meilleure réponse adaptée aux bénéfi ciaires, nous nous appuyons sur un réseau de partenaires tels que les acteurs chargés de l emploi (Pôle-emploi, Cap Emploi), du maintien dans l emploi (Sameth) et de l information et de la sensibilisation des entreprises (Alther). Régulièrement, en fonction du contexte économique, de nouvelles priorités et de nouveaux principes d intervention sont défi nis par le conseil d administration. Pour 2012/2015, le Conseil d Administration a décidé de prioriser la formation, en cohérence avec les actions menées par le Groupe Samsic, la qualité du conseil et de l accompagnement des employeurs et des personnes en situation de handicap et enfi n une meilleure prise en compte des besoins des personnes les plus éloignées de l emploi. V : Vous nous avez accompagnés pendant 7 ans. À l issue de ce partenariat, que diriez-vous de la politique d emploi du Groupe Samsic? S.R. : Ce partenariat a été exemplaire. Nous avons débuté avec l entité Samsic Propreté et au regard des résultats engrangés en , les engagements ont été élargis à l ensemble du groupe. D un point de vue quantitatif, le Groupe Samsic a largement dépassé son obligation légale de 6%, mais au-delà de ces résultats, qui ne résument pas à eux seuls une politique d emploi efficace, il convient également de souligner les efforts signifi catifs du Groupe Samsic sur les aspects qualitatifs. Le groupe agit en ce sens de manière responsable en maintenant un haut niveau d engagement dans sa politique RH. Et malgré la crise, l insertion des personnes en situation de handicap reste toujours prioritaire. V : Avez-vous constaté des évolutions depuis S.R. : Notre dernière convention a été symbolique des engagements qualitatifs pris par le Groupe Samsic qui ne se contente pas uniquement de respecter les obligations légales mais prend à coeur d aller bien au-delà. C est une belle performance témoignant du caractère volontariste de la démarche et du souci du groupe d intégrer une dimension qualitative davantage affi rmée. Le Groupe Samsic a su se prendre en mains et structurer sa politique d emploi dans le but de la rendre pérenne. Un dossier qui doit être géré de manière transversale dans la mesure où il touche à plein d autres sujets : les séniors, la santé au travail, les risques psycho-sociaux. Votre groupe l a compris très tôt, peut-être même plus tôt que bien d autres entreprises. S.R. : Les efforts du Groupe Samsic sont remarquables en matière de maintien dans l emploi de ses collaborateurs et nous encourageons son ambition à privilégier les salariés en situation de handicap. Le maintien dans l emploi ce n est pas simple. C est une démarche de longue haleine. Reclasser un collaborateur déclaré inapte sur son métier est très compliqué et nécessite CHARLEEN SE DÉVELOPPE DANS LE BORDELAIS développement et de synergie vont pouvoir émerger. Anne-Claude Vallade, Chargée d Affaires et Myriam Znaty-Cohen, Directrice de Charleen a su imposer cette maxime «renvoyer du possible», donnant ainsi par l exemple et l expérience la preuve de la faisabilité du maintien en emploi et l envie de s y engager. Cette dimension sociétale est particulièrement importante pour une entreprise paternaliste comme la vôtre. Un service y est d ailleurs dédié et met tout en œuvre pour rendre possible toute embauche ou tout reclassement. V : Quels conseils nous prodigueriez-vous pour l avenir? S.R. : Nous ne pouvons que vous souhaiter «bon vent» et vous encourager à maintenir cette dynamique en terme de coordination et l alternance. C est certes plus facile sur cer- démarche plus visibles. Vous êtes très discrets sur l ensemble de vos actions. Si votre politique a un caractère tout naturel elle pourrait aussi servir d exemple à d autres entreprises qui n en ont pas encore pris le chemin. aujourd hui pour faire évoluer son recrutement des personnes en situation de handicap via tains métiers que sur d autres mais le principe même de l alternance repose précisément sur la formation dispensée aux stagiaires. A l issue de leur cursus, ces personnes sont immédiatement opérationnelles. De quoi anticiper sereinement les éventuels aménagements de poste pour faciliter leur intégration. TÉMOIGNAGE DE David Le Port - Responsable du Service Emploi et Handicap - Groupe Samsic «L engagement du Groupe Samsic en faveur des personnes en situation de handicap a été notamment acté par la signature de trois conventions de partenariat avec l AGEFIPH. Le comité de pilotage signifiant la fin de cette forme de partenariat a eu lieu le 29 mars Il s agit du fait marquant de notre engagement au titre de l année Nous avons eu le privilège de recevoir Pierre Blanc, Directeur Général de l AGEFIPH, Sylvain Gachet, Directeur des Grands Comptes, François Massolo, qualité de leur santé, le Délégué Régional Bretagne, respect des partenaires. Vous Sandrine Roy, Chargée de pouvez très sincèrement être Mission Grands Comptes fiers de ce qui a été réalisé». et Laurent Pottier, Chargé de Mission Délégation Pour l équipe du service Régionale Bretagne. Emploi et Handicap, la mise en avant de la notion de En présence de Christian respect par Pierre Blanc a été Roulleau, Gérard Jicquel particulièrement remarquée... et François Leroux, Sylvain Gachet, Directeur des respectivement PDG, DG Grands Comptes : «Votre et DRH du Groupe Samsic, politique valide toutes les l équipe du service Emploi thèses de l AGEFIPH, vous et Handicap a pu retracer la avez mis en œuvre toutes construction et l évolution de les conditions pour réussir la politique d emploi en faveur votre politique d emploi en des personnes en situation faveur des personnes en de handicap. Les valeurs situation de handicap, à qui portent cet engagement savoir : implication du top ainsi que sa mise en œuvre management, implication opérationnelle ont également de vos acteurs internes, lien été signifiées au cours de ce avec les réseaux externes, comité de pilotage. Il paraît lien avec vos clients et enfin pertinent de ressortir ici les une équipe dédiée». Cette témoignages de l AGEFIPH observation de Sylvain quant à l engagement Gachet vient corroborer la du groupe : Pierre Blanc, volonté initiale de la DG et de Directeur Général de la DRH qui souhaitaient, dès l AGEFIPH: «Ce que je l origine, que cet engagement retiendrai d abord, c est soit soutenu par l ensemble le respect. Le respect des des acteurs du Groupe personnes, le respect de la Samsic.» 4 ARRÊT-SUR-IMAGE Visionère PARTENARIAT AGEFIPH : UN BILAN PLUS QU ENCOURAGEANT Voilà 7 ans déjà que l Agefi ph œuvre aux côtés du Groupe Samsic en faveur de l insertion professionnelle et du maintien dans l emploi Visionère ARRÊT-SUR-IMAGE 5 d être accompagné. En cela le Groupe Samsic RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Sandrine Roy entourée de Sylvain Gachet (à gauche) et de Laurent Pottier (à droite) accepté de répondre à quelques-unes de nos questions. de pilotage. Nous pourrions effectivement vous conseiller de rendre vos efforts et votre Visionère : En quelques mots, pouvez-vous nous repréciser le rôle de l Agefi ph? Sandrine Roy : Depuis 1987, l Agefi ph assure une mission visant à favoriser l insertion professionnelle et le maintien dans l emploi des Christian Roulleau aux côtés de Pierre Blanc - Directeur Général de l Agefi ph D autre part, votre groupe semble assez outillé personnes en situation de handicap. Cette 2005, début de notre partenariat? Si oui, lesquelles? de l Emploi, au carrefour entre les entreprises V : Quelles sont, selon vous, les caractéristiques de notre politique de maintien dans l emploi? Myriam Znaty-Cohen, Directrice de Charleen, accueille Anne-Claude Vallade pour développer les prestations d accueil dans le sud-ouest. Avec Safran et Sabena, Charleen s est entourée de 6 hôtesses. Siégeant dans les locaux de Samsic Propreté, et non loin de Samsic Sécurité, de belles perspectives de Exe_visionere_15_200x250_V5.indd 4 02/07/12 14:38 Exe_visionere_15_200x250_V5.indd 5 02/07/12 14:38 L évènement du 29 mars 2012, relaté dans le Visionère, magazine interne du Groupe Samsic. 25

26 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Contribuer au développement de la carrière de nos salariés Propreté securité En 2012, Samsic Sécurité a formé ses salariés à hauteur de 2,22% de sa masse salariale soit près de 40% de plus que l obligation règlementaire (1,6%). L accent a été mis sur les formations obligatoires en sécurité ou sécurité incendie mais également sur les formations de prévention. La formation Parce que l apprentissage, c est aussi fidéliser de nouveaux salariés, Samsic encourage ses établissements de propreté à avoir recours à ce type de contrat. Julien Lecoq, Responsable d Exploitation à l établissement de Rennes 1, nous fait part de son expérience : «Sur l établissement nous accueillons chaque année plusieurs apprentis. Cette année nous en avons intégré quatre. Grand nombre de nos sites sont propices à cet accueil et leur permettent de découvrir diverses techniques de nettoyage. C est une grande satisfaction de former un jeune et de le voir évoluer. Nous en embauchons régulièrement au terme de leur contrat SST comprend une demijournée de sensibilisation aux risques professionnels (mécanisme de l accident, arbre des causes, moyens de préventions décrits dans le Code de la Sécurité Sociale). 20% des salariés Samsic Sécurité ont suivi une formation initiale ou continue en La formation de d apprentissage, et certains deviennent même Animateur de Secteur. Une évolution dont nous sommes très fiers.» préparation à l habilitation électrique H0B0 comprend également une large partie de prévention des risques électriques. Elle s adresse à tous les salariés susceptibles d entrer dans une zone de danger électrique (local électrique par exemple). Près de 10% des salariés y ont été formés en Julien Lecoq - Responsable d Exploitation Samsic Propreté, Rennes 1 Répartition par type de formation Samsic Sécurité 2012 Thierry Langou - Responsable du Centre de Formation Samsic Sécurité Prévention des risques électriques H0B0 9% Prévention des risques professionnels SST 20% Autres formations 39% Formation Prévention des risques professionnels SST Prévention des risques électriques HOBO Autres formations Non formées Non formés 32% Nb de personnes formées Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

27 FORMATION DES salariés EMPLOI Six Responsables d agence Samsic Emploi ont reçu leur passeport de fin de cursus signant le terme de quatre ans de formation comprenant douze modules tels que «animer et motiver» ou «la gestion commerciale». C était la première promotion de ce genre. En haut : Jean-Marc Jaureguito (Bordeaux) ; Bruno Trebouville (St-Lo) ; Éric Vallée (Sinfoni) ; Yann Sonneck (Formateur Praxis) En bas : Séverine Gardie (Le Neubourg) ; Frédérique Ronsse (Rouen Industrie) ; Karine Cochard (St-Brieuc) ; Delphine Chevalier (Dinan) RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Travail SUR la fluidité de la relation employeur-employé Nos parties prenantes en parlent «Il faut anticiper la lutte contre l exclusion». Dominique Théfioux - Directeur Régional Adjoint et Responsable du pôle des entreprises, de l emploi et de l économie de la DIRRECTE Bretagne 27

28 RÉSULTATS ET actions portés par le groupe / Performance SOCIALE Actions menées EN 2012 securité François CURÉ - Directeur des Ressources Humaines - Samsic Sécurité «L année 2012 a été marquée par la mise en place d audits RH au sein des agences de Samsic Sécurité ; ces audits ont été réalisés selon une trame définie et formalisée permettant d obtenir ainsi : - une cartographie à un instant T des indicateurs RH indispensables : cartes professionnelles, visites médicales, DUE, travailleurs étrangers, - un bilan au niveau de chaque agence de la maîtrise des procédures relatives au suivi social, depuis l embauche jusqu à la fin de contrat des salariés opérationnels. Les objectifs de ces audits RH étaient multiples : - s assurer que les agences étaient en conformité par rapport aux obligations légales, - vérifier que toutes les procédures étaient appliquées à l identique selon les règles définies par l entreprise, - harmoniser les pratiques et tendre vers un fonctionnement unique au niveau national, - mesurer le niveau de maîtrise des outils et logiciels informatiques RH. La mission d audit se déroulait sur deux jours en agence selon un calendrier prédéfini avec un objectif ambitieux de deux audits par an et par agence. Une restitution orale a été faite entre le service RH et l agence (le Directeur d Agence et l Assistante) dans les quinze jours qui suivaient l audit. À l issue de cette restitution un rapport d audit est transmis au Directeur d Agence et à la Direction Générale. Ce rapport permet de formaliser les plans d actions mis en place pour améliorer les points majeurs. Dans la continuité de l amélioration continue, un book RH a été élaboré : c est un classeur (version papier et informatique) recensant toutes les procédures administratives RH en agence. Ce book, destiné principalement aux Assistantes d agences, permet de déployer et d harmoniser les mêmes process au niveau national. Véritable outil de formation, il facilite l intégration lors de l embauche d une nouvelle Assistante.» «Mieux maîtriser nos outils et nos procédures pour une meilleure fiabilité de nos exploitations». 28 Rapport 2012 DÉVELOPPEMENT DURABLE

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ L EMPLOI A UN NOM DES SERVICES AUX O C C U P A N T S E T A U X B Â T I M E N T S A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE PROPRETÉ SOURCING RECRUTEMENT BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D SÉCURITÉ /

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL.

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. Communication on progress (COP) / en cours Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. 1 er RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS Date : 23/06/2014 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2013

Communication sur le Progrès 2013 . Communication sur le Progrès 2013 En 2012, le Groupe Samsic poursuit sa croissance notamment par l acquisition de deux entreprises dans les métiers du facility-management et de la propreté. Le groupe,

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL.

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS LE 26 JUIN 2015 1. INTRODUCTION J ai

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE Le Groupe Adecco recherche un(e) stagiaire à partir de juillet-aout 2014 pour rejoindre la Direction Générale des Opérations des activités du Pôle

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pacte Mondial Communication on Progress 2010 Entreprise : ADP France Date : Janvier 2011 Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pays : France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

9 Septembre 2010. Déclaration de soutien au Pacte Mondial

9 Septembre 2010. Déclaration de soutien au Pacte Mondial 9 Septembre 2010 Déclaration de soutien au Pacte Mondial Les événements de ces dernières années nous apportent la démonstration de la sensibilité de tout modèle de développement, particulièrement dans

Plus en détail

L entretien professionnel annuel (EPA)

L entretien professionnel annuel (EPA) INSTRUCTION n 2012-43 du 21 février 2012 L entretien professionnel annuel (EPA) Emetteurs : DGA RH Direction gestion des carrières et politique de rémunération Correspondants : Marie BALLAND Isabel IBANEZ

Plus en détail

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE Le Groupe Gaz de France Une ambition : être un leader de l énergie en Europe Une stratégie : développer ses activités sur l ensemble

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm 28 novembre 2014 V2 Page 1 PREAMBULE La mobilité professionnelle constitue un objectif stratégique pour le développement et la croissance

Plus en détail

Atelier n 1 3ème session

Atelier n 1 3ème session Atelier n 1 3ème session Thématique : Mobilité Interne Synthèse Relevé de discussion 30 janv 2012 Ressources Humaines Groupe Co construction GPEC 2012 Retour sur le dispositif Espace Mobilité 2004 2005

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Communication sur le progrès (COP) ATALIAN 2014

Communication sur le progrès (COP) ATALIAN 2014 Communication sur le progrès (COP) ATALIAN 2014 Pacte Lettre d engagement Mondial des Nations Unies Depuis notre adhésion au Pacte Mondial des Nations Unies en 2012, nous avons renforcé notre stratégie

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

Actualiser, développer et valoriser les compétences des seniors

Actualiser, développer et valoriser les compétences des seniors Actualiser, développer et valoriser les compétences des seniors Fiche 6 Enjeux Face aux changements importants que connaissent les entreprises : évolution du contenu des métiers, des technologies et des

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

L E S E R V I C E A U N N O M

L E S E R V I C E A U N N O M L E S E R V I C E A U N N O M ÉDITO Toute notre expertise à votre disposition Depuis 1986, le Groupe Samsic ne perdure que par les compétences des femmes et des hommes qui le composent. C est pourquoi,

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Eurocommerce 15-09-2009 Sommaire Le contexte en France et pour le groupe Carrefour Présentation

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013?

ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS Quelles sont vos pratiques en 2013? ENQUETE RESPONSABLES FORMATIONS ENQUETES Quelles RESPONSABLES sont vos pratiques FORMATIONS en 2013? Quelles sont vos pratiques en 2013? Enquête réalisée entre juin et septembre 2013 sur un échantillon

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Web-conférence 12 Mai 2011 Sommaire Les enjeux de l évaluation Le processus d évaluation Les livrables

Plus en détail

Certification AFAQ 9001 PAR ETAPES. Osez la démarche QUALITÉ!

Certification AFAQ 9001 PAR ETAPES. Osez la démarche QUALITÉ! Certification AFAQ 9001 PAR ETAPES Osez la démarche QUALITÉ! Vous pensez : «Mettre en place une démarche qualité? Ça coûte cher, c est compliqué, ça prend du temps» La solution? AFNOR Certification a développé

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI!

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI! Forum Développement Durable 2015 Ayez le réflexe CCI! Nouvelles normes Comment se préparer à la mise en oeuvre des nouvelles normes ISO 9001 et 14001? Nouvelles normes Des évolutions majeures, sans pour

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG

ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG ACCORD D ENTREPRISE PORTANT SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES AU SEIN D ELECTRICITE DE STRASBOURG ENTRE LES SOUSSIGNES Électricité de Strasbourg, société anonyme au capital de

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail