Carrefour se réinvente. 1SUCCESS STORY Jean Reignier, de Comearth 1ÉVÉNEMENT Sial CONCEPT Sony 1QUESTIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carrefour se réinvente. 1SUCCESS STORY Jean Reignier, de Comearth 1ÉVÉNEMENT Sial 2008 1CONCEPT Sony 1QUESTIONS"

Transcription

1 1SUCCESS STORY Jean Reignier, de Comearth 1ÉVÉNEMENT Sial CONCEPT Sony 1QUESTIONS D ARGENT Planification 1DOSSIER ALIMENTAIRE Confiserie1DOSSIER NON ALIMENTAIRE Photo numérique UN LUNDI SUR DEUX LE MAGAZINE DES MAGASINS Alain Souillard, directeur exécutif France des hypermarchés Carrefour N octobre ,75 Bimensuel ISSN Carrefour se réinvente

2

3 1 ÉDITORIAL Emmanuelle Evina Carrefour fait de la résistance Le groupe n a pas ménagé ses efforts pour stopper sa descente aux enfers. Il a multiplié par 2,2 ses investissements publicitaires du 8 septembre au 5 octobre et diffusé 30 % des prospectus publicitaires de toute la profession! Emmanuelle Evina Rédactrice en chef (28.87) Mais où s arrêteront-ils? En septembre, les hard-discounters ont encore gagné nouveaux clients et vu leur part de marché grimper de 0,9 point. Des chiffres déprimants pour les patrons des hypermarchés français dont les ventes s effritent régulièrement depuis plusieurs mois. Tous sont logés à la même enseigne, y compris les hypers Géant du groupe Casino qui affichent un recul de leurs ventes de 1,7 % au troisième trimestre, soit une baisse 2,1 % depuis le début de l année Autant dire que chaque enseigne cherche désespérément la solution pour faire revenir dans ses rayons des consommateurs rendus frileux par une conjoncture plus que morose et surtout moins mobiles qu autrefois, hausse des prix des carburants oblige. Premier concerné : Carrefour, dont les hypers français représentent toujours plus d un quart des ventes totales du groupe. Or, le bilan du n 2 mondial s est avéré peu glorieux depuis le début de l année : le chiffre d affaires de ses hypers français a reculé de 1,2 % au premier trimestre 2008 (hors carburant) et de 5,5 % au second trimestre. Du coup, le groupe n a pas ménagé ses efforts pour stopper sa descente aux enfers (voir notre enquête p.30). Selon TNS Worldpanel, il a même multiplié par 2,2 ses investissements publicitaires sur la période portant du 8 septembre au 5 octobre 2008 et diffusé plus de 30 % des prospectus publicitaires de toute la profession! Des efforts qui sont, enfin, couronnés de succès, puisque le groupe vient de publier ses résultats du troisième trimestre 2008 : à savoir un chiffre d affaires de 24,7 Md, en hausse de 7 % (+ 2,9 % à magasins comparables). «Carrefour enregistre au troisième trimestre des performances très satisfaisantes dans un environnement difficile», s est félicité José Luis Duran. Mieux encore, les ventes dans l Hexagone ont progressé de 3,5 %, à 10,7 Md. Surtout, celles des hypers ont augmenté de 2,3 %, le panier moyen progresse, lui, de 1,5 % alors que le trafic est en baisse de 1,9 %. Le directeur général peut être satisfait de la stratégie qu il a mise en œuvre. Son siège, que l on disait éjectable il y a quelques mois, est sans doute un peu plus solide aujourd hui, même s il n a pas (encore) réussi à combler la moins-value (estimée à 1 Md ) qui entache les comptes des nouveaux actionnaires du groupe. Tout vient à point à qui sait attendre n octobre

4

5 1 SOMMAIRE N oct. > 9 nov ACTUALITÉ 10 INDICATEURS Le web à l honneur. Octobre : rouge. 12 CEC Les dernières décisions. De cette 23 e édition du Sial, on retiendra le nombre d exposants (5 500) ainsi que la diversité de leurs nationalités (100 pays), et également l étendue de la surface d exposition ( m 2 ). 14 NOMINATIONS Sherpa : Marcel Parcero, un pdg qui connaît les sommets. 16 ACTUS FRANCE Les Supermarchés Match résistent au hard-discount. Atac prend ses quartiers d énergie. Marque Repère se veut 100 % écolo. Les AOC laitières gardent la forme. Système U s allie à Orange. La Salm voit plus loin que la cuisine. Etc. Sony a mis sur pied un nouveau concept de shop in shop qui regroupe l ensemble de ses produits et sousmarques sous un seul et même étendard. Pour Jean Reignier, le pdg de Comearth, on n a jamais deux fois l occasion de faire une bonne première impression à un client. 24 ÉVÉNEMENT 23 e Sial au top! Le Sial, qui a fermé ses portes jeudi dernier, a tenu ses promesses de variété et de diversité ENQUÊTE Carrefour se réinvente 26 SUCCESS STORY Jean Reignier, un pro de la relation client Aux antipodes du low cost, le pdg de Comearth mise sur des centres d appel à la française. 28 VOIR PLUS LOIN Comment limiter les risques dans les Bric? Olivier Macard explique que si les pays émergents sont prometteurs, des précautions s imposent. Les grands hypers ne faisant plus recette, l enseigne change de concept et met en place une nouvelle stratégie fondée sur la dynamique promotionnelle, la réorganisation des magasins et l affirmation de la marque Pétrole cher et interrogations sur le pouvoir d achat obligent Carrefour France à revoir à la baisse le format de ses hypermarchés. En Inde, la classe moyenne, sur laquelle comptaient les groupes de distribution, n a pas assez acheté. Du coup, ils revoient leurs stratégies. 1 DISTRIBUTION 44 CONCEPT Sony se fait une tête au carré En réunissant tous ses produits dans un corner, le fabricant fait l économie de boutiques en propre et booste ses ventes. 46 ACTUS RÉGIONS A Troyes, Carrefour voit deux fois plus grand. Rhône-Alpes : 1001 Piles survolté. A Cahors, la zone de Labéraudie s étoffe. Un centre commercial HQE pour Système U dans le Var. Etc DOSSIER INTERNATIONAL Inde : coup de froid sur les ouvertures Après les annonces d expansion, l enthousiasme est retombé. Les distributeurs réduisent leurs coûts et ferment des magasins. 54 ACTUS INTERNATIONALES Etats-Unis : Home Depot dans la tempête. Allemagne : les discounters discrets sur leurs ambitions hexagonales. Lidl s affiche à la télé. Marks & Spencer à Shanghai. Etc. 27 octobre n

6 1 SOMMAIRE N oct. > 9 nov QUESTIONS D ARGENT 1 56 PLANIFICATION Prévoir pour mieux gérer Les distributeurs rattrapent leur retard en progiciels prévisionnels. Cependant, la mise en œuvre est complexe en raison du nombre de références et d acteurs. 60 VOS DROITS Quelle révision des loyers commerciaux? 62 ACTUS Logiciels retail : quelle évolution pour le secteur? Factures : quel est l intérêt de dématérialiser? Transport : pourquoi se mettre à l eau? Etc. 67 QUI FAIT QUOI? Le marché des palettes Année après année, leur gestion devient l affaire de spécialistes. 69 QUOI DE NEUF? Trois solutions à découvrir 1 PRODUITS ALIMENTAIRES 70 DOSSIER CONFISERIE La bulle se dégonfle 78 ACTUS Rians s enthousiasme pour le lait de chèvre. Volailles festives : à quoi ressemblera la saison 2008? LDC décline Réghalal. Etc. 80 QUI FAIT QUOI? Le marché de la crémerie Les segments les plus porteurs sont ceux de la crème UHT et de l allégé. La marque de crème allégée du groupe Lactalis est leader sur ce segment avec une offre contenant 15 % de matière grasse en frais DOSSIER PRODUITS ALIMENTAIRES Confiserie : la bulle se dégonfle 82 DOSSIER PHOTO NUMÉRIQUE Après des années de croissance facile, le marché du chewing-gum marque le pas. Du coup, innovation et communication sont appelées à la rescousse On n avait pas vu cela depuis 2005 : le nombre de paquets, bottles, tubes et étuis de chewing-gum régresse. 1 PRODUITS NON ALIMENTAIRES Objectif innovation La diversité des offres et les solutions apportées au consommateur soutiennent le marché, qui ralentit en valeur mais tient bon en volume. 88 QUI FAIT QUOI? Le marché des cheveux ethniques Les généralistes s y intéressent sérieusement. 90 QUI FAIT QUOI? Le marché du PEM De nouvelles fonctionnalités. 92 ACTUS Bosch dégaine ses pistolets à peinture. Des patchs chauffants contre les douleurs menstruelles. Etc. 1 TENDANCES 106LANCEMENTS Près de 70 nouveaux produits alimentaires à découvrir. 110 POINT À LA LIGNE Le point de vue de Points de Vente. Un des faits marquants de 2008 est la bonne santé du reflex numérique, qui bénéficie de l arrivée des vrais amateurs de photo, prêts à payer plus cher pour un matériel plus créatif. Les Afrocaribéennes dépensent en moyenne six fois plus en produits capillaires que le reste de la population féminine française globale. Ce numéro comprend un supplément de 20 pages Saveurs de l année en accumulation, un encart de 4 pages CHK jeté en aléatoire dans le magazine et un sent trip collé Psion Teklogix en page 41 sur toute la diffusion octobre n 1035

7

8 1 INDEX DES MARQUES 27 oct. > 9 nov , bd de Sébastopol, Paris Pour nous joindre par téléphone : composer le O suivi des 4 chiffres entre parenthèses. Président et Directeur de la publication : René-Charles Millet Directrice générale : Frédérique Carton Assistante : Christine Gros RÉDACTION (fax : 28 83) Rédactrice en chef : Emmanuelle Evina (28 87) Rédactrice en chef adjointe : Caroline Maréchal (28 82) DISTRIBUTION Rédacteurs : Christelle Magaud (29 02), David Bayot (28 79), Camille George, Mérième Alaoui par intérim (28 53) PRODUITS Rédactrice en chef adjointe : Caroline Maréchal (28 82) QUESTIONS D ARGENT Chef de rubrique : Elise Cornevin (28 81) SITE WEB Chef de rubrique : Christelle Magaud (29 02), Rédacteur en chef technique : Philippe Gawsewitch Secrétaire général de la rédaction : Philippe Duru Secrétaires de rédaction : Geneviève Caux, Marie-Françoise Wabnick Maquettiste : Christian Moulin Ont collaboré à ce numéro : W. Allaire, G. Beauvarlet, J.-F. Belanger, D. Bonnet, G. Bouchez, N. Champenois, M. Chauveau, G. Danger, I. Doiseau, Félé, T. Goussin, C. Griffoulières, A. Heulard, F. Jacquemoud, M. Lejeune-Piat, J. McLean, S. Monzie, M. Reidiboym, L. Rose, F. Van Her, P.-H. Vérant, D. Westhoff. Photo de couverture : P.-H. Vérant Création graphique : Archipresse PUBLICITÉ Directeur commercial : Jérôme Millan (29 04) Commerciaux : Patricia Bonnefoy (29 03) Karine D ly (28 80), Stéphanie Dumans (28 31), Fabien Spacagna (29 27), Sud de la France et Espagne : Françoise Delorme, tél. : ; Administration des ventes : Carla Correia de Sousa (28 45) Administration technique : Carole Dussaucy (28 75) PETITES ANNONCES (Régie ABC) Annick Charreau (28 30) DIFFUSION ABONNEMENTS Directrice : Frédérique Carton assistée de Francine Cuchetet et Richard Mestre Tél. : Fax : Tarif annuel France : (1 an, 23 numéros + suppléments thématiques + 2 spéciaux Innovation): 180 TTC (dont TVA 2,10 %) PROMOTION Sophie Thisse-Masbou (29 07) SERVICE LECTEURS Aude éditeur SPDC, au capital de , 84, bd de Sébastopol, Paris RC Paris B Principal actionnaire : SIAC Numéro de Commission paritaire : 1109 T Dépôt légal à parution ISSN : IMPRIMEUR Actis-Maulde-Renou Aisne : chemin de la Cavée, ZI Saint-Lazare, Gauchy Tirage Points de Vente n 1035 : ex Piles 46 A Aditya Birla 52 Airwaves 76, 77 Aldi 16, 55 Alès 88 Alshaya 55 Apéricube 17, 79 Aqua Kiss 77 Atac 19 Atacadao 28 Atrium 50 Auchan 17, 19, 22, 31, 50, 65 B Baby Gap 51 Baugur 55 Bel 17 Bershka 51 Bharti 52 Bharti Entreprises 29 BHS 55 Bic Phone 93 Big Bazaar 52 Biscuiterie de l Abbaye 18 Bongrain 80 Bosch 90, 92 Brico Dépôt 50 Bricomarché 49 Bricorama 48 Bridélice 80 Bridelight 80 C Cadbury 72, 74, 76 Canon 83, 84, 86, 87 Carrefour 14, 22, 31, 40, 46, 48, 65, 71, 72 Carrefour City 38 Carrefour Market 38, 40 Carrefour Property 34 Carrefour Voyages 38 Cartridge World 48 Carwest 50 Casino 65, 72 Casio 83 Cegid 62 Champion 38, 40 Chep 67 Chupa Chups 72 Claude Léger 16 Coca-Cola 78 Conforama 49, 65 Conizza 52 Cool Shock 77 Cora 16, 31 Cuisinella 23 D Daikin 14 Daily Monop 17 Danone 17, 78 Darégal 24 Décathlon 48 Dop 88 E Ecomarché 16 Ed 72 Editis 14 Elle & Vire 80 Elsève 88 Emk 23 Ethiquable 22 Eurimpex 59 Expert 46 F Faber-Halbertsma 67 Factory2Shelf 58 Farida b 88 Ferrania 83 Ferrero 74 Fisherman s Friend 76 Fly 49 Fnac 14, 18 Foir Fouille 50 Franprix 17 Freedent 76, 77 Frisk 74, 76 Fujifilm 83 G Gap 51 Generix 59 Georgia-Pacific 93 Gifi 50 H H&M 55 Halls 74 Haniel 55 Haribo 74 Havas 14 Herta 78 Hollywood 72, 76, 77 Home Depot 54 Home Way 54 HP 86 Hyper U 48 I Ikea 54, 57, 65 Inditex 51 Innocent 79 Inside Contactless 62 Intermarché 16 Internity 46 IPP-Logipal 67 J JDA 57 JDA Software 58 K Kazed 22 Kiabi 49 Kodak 83, 84 Kraft 17, 90 Krups 92 L L Oréal 88 La Librairie Payot 54 La Potagère 22 Laboratoires Phytosolba 88 Laboratoires Pierre Fabre 88 Lactalis 80 LaScad 88 Laura Chenel 78 Lavazza 79 Lazartigue 88 Le Printemps 14 Leader Price 72 Leclerc 18, 22, 51 Leroy Merlin 16, 65 Lidl 14, 16, 55, 72 Loblaws 58 LPR 67 M Malo 22 Marks & Spencer 53, 54 Marque Repère 18 Martinet 24 Matines 22 McDonald s 57 Media Saturn 14 Melitta 90 Mentos 71, 72, 74, 76, 77 Metro 53, 55 Michigan 50 Mindscape 92 Monoprix 14 Moulinex 90 Moy Park 21 Mr. Bricolage 49 My Bag 77 N Nature & Découvertes 50, 54 Next 52 Nicolas 58 Nike 52 Nikon 83, 84, 86, 87 Nintendo 92 Norma 55 O Olympus 83, 84, 86, 87 Orange 22 Orchestra 20 P Packard Bell 93 Panasonic 83, 86, 87 Pantaloon 52 Papillon 24 Passion Beauté 20 Pentax 86, 87 Perfetti Van Melle 74 Petit Navire 17 Philips 90 Phytospecific 88 Plein Fruit 22 Polaroïd 86 Procanar 79 Procter & Gamble 17 Prowest 50 Puma 51 R Reebok 52 Réghalal 79 Relais H 38 Reliance 52 Rians 78 Ricola 72, 74, 76 S s. Oliver 51 Samsung 83, 84, 86 SAS 58 Schmidt 23 Schmidt-Ruthenbeck 55 Sears 58 Seb 90 Seib 22 Selvia 79 Sherpa 14 Shopi 38 Sill 22 Simply Market 19 Sodiaal 80 SoftSheen.Carson 88 Solinest 72, 74, 76 Sony 44, 78, 83, 84, 86, 93 Spencer s Retail 52 St Sever 79 Stoc 40 Style 76 Subhiksha 53 Super U 48, 50 Superdrug 58 Supermarchés Match 16 Surcouf 14 Système U 22, 48 T Tata 52 Tati 49 Tefal 90 Tex 36 Tic Tac 74 Tiempo 62 Topshop 55 Toque angevine 79 Toshiba 92 Tricostéril 93 TXT e-solutions 57, 59 U U Express 17 U mobile 22 V Vaio 93 Vania 93 Vêt Affaires 18 Vivendi Universal 14 W Wal-Mart 29, 53, 58 Werther s 76 Wrigley 71, 72, 74, 76, 77 X Xtrium 14 Y Yoplait 80 Z Zara 18, 50, 53 EUROPEAN DISTRIBUTION PRESS GROUP 8 27 octobre n 1035

9

10 1 INDICATEURS / Par Christelle Magaud Le web à l honneur Plus de 19 Md : tel est le chiffre d affaires réalisé par les cybermarchands en 2007 et la tendance est largement à la hausse pour l année en cours. Si le montant des recettes générées par les e-commerçants dans l alimentaire s élève seulement à 350 M, il enregistre néanmoins une réelle progression. C est sans doute la raison pour laquelle Intermarché, qui compte 126 adhérents e-commerçants, a décidé de faire la promotion de son site alimentaire à la télé. C est la première enseigne alimentaire qui passe à l attaque. Pédagogique, le film met en avant le positionnement prix de son site avec un message simple : Vos courses en ligne au prix Intermarché. Du côté des GSS, But est la première enseigne qui réalise un spot sur son site. Nouvelle, la communication des enseignes sur leurs activités de e- commerçants devrait se poursuivre au fur et à mesure de la montée en puissance des distributeurs dits mortars sur le Net. En alimentaire, Système U, qui compte 30 adhérents e-commerçants, doit ainsi déjà penser à un spot télé sur cette nouvelle activité.1 Yacast spécialiste de la pige publicitaire plurimédia (cinéma, presse, radio, affichage, internet, télé) fournit aux professionnels l exhaustivité des diffusions des messages publicitaires, leurs tarifs, positions, etc., ainsi qu un accès aux créations publicitaires. Retrouvez dans notre prochain numéro le baromètre de la promotion du Site Marketing, spécialiste en pige publicitaire hors média et internet. GSA & GSS 1TOP 10 DES INVESTISSEMENTS TÉLÉ Semaines 40 et 41 : du 29/09/2008 au 12/10/2008 Enseignes Total TV Budgets TF1, M6, Canal+ Auchan 1,6 M 1,2 M Super U/Système U 1,5 M 1,5 M Leclerc 1,5 M 1,1 M Ikea 1,1 M 1,1 M But 971 K 971 K Lapeyre 906 K 771 K Cuir Center 833 K 581 K Décathlon 686 K 560 K Château d Ax 630 K 445 K Fournier Mobalpa 585 K 385 K Source : Baromètre Yacast. Semaines 40 et 41 : du 29 septembre au 12 octobre Les budgets indiqués dans le tableau ci-dessus sont des montants bruts. Les distributeurs misent sur le PAF de complément Si les enseignes ont réduit d environ 9 % leurs dépenses en télé (évaluées à 220 M depuis le début de l année) sur les chaînes nationales, elles ont, en revanche, augmenté de l ordre de 6 % leurs investissements sur les chaînes thématiques, notamment sur celles de la TNT. Selon l agence Aegis Media Expert, Les solutions moins chères d Auchan sont simples : des MDD attractives et une carte de fidélité active. Voilà ce que présente l enseigne à la télé. Des messages pas très originaux! De plus, Auchan s affiche bonne dernière parmi le classement des GSA en investissements télé, avec 13,1 M, contre 24,8 M pour Carrefour la suppression de la pub après 20 heures sur France Télévisions et les mesures qui l accompagneront (déplafonnement horaire, 2 e coupure pendant les films, etc.) devraient permettre d injecter 500 M dans le média télé dès 2009, dont 210 M sur la TNT. La télé reste un média porteur pour les distributeurs!1 GSA & GSS1 TOP 10 INVESTISSEMENTS PLURIMÉDIA Semaines 40 et 41 : du 29/09/2008 au 12/10/2008 Enseignes Budgets Carrefour 16,7 M Leclerc 11,5 M Intermarché/Les Mousquetaires 6,5 M Auchan 6,3 M Super U/Système U 4,1 M Monoprix 3,1 M Mr. Bricolage 2,7 M Bricomarché 2,2 M Netto 1,9 M Les Galeries Lafayette 1,7 M Source : Baromètre Yacast. Semaines 40 et 41 : du 29 septembre au 12 octobre Les budgets plurimédia regroupent les chaînes hertziennes et thématiques, la radio, le cinéma et la presse. Le Nordiste Auchan peine à sortir du lot par exemple. Sur le plurimédia, Auchan affiche un budget de 6,3 M seulement, alors que Carrefour a dépensé 16,7 M (sur un budget total distributeurs en plurimédia de 92,1 M ). En cherchant une nouvelle agence de communication, Auchan espère sûrement rectifier le tir. A suivre donc octobre n 1035

11 Baromètre de la consommation INDICATEURS 1 1 COMMERCE DE DÉTAIL Ça déraille Après un bon début de mois en septembre, l activité du commerce de détail plonge de nouveau en octobre. Sur 12 mois glissants, le chiffre d affaires s inscrit en baisse de 3,5 % sur fond de turbulences économiques et financières et de rapide remontée du chômage. D ailleurs, après être remonté en septembre, il y a fort à parier que le moral des ménages s affaisse de nouveau. Ceci intervient dans un contexte de grande incertitude conjoncturelle liée aux montagnes russes des marchés financiers et aux annonces d une probable récession. Résultat : le commerce restera atone jusqu à la mi ALIMENTATION Chiffre d'affaires oct. 05 oct. 06 oct. 07 oct. 08 Source : estimations Xerfi (données historiques INSEE via Reuters EcoWin) 1 ÉQUIPEMENT DE LA PERSONNE Maldonne La descente aux enfers continue pour l équipement de la personne : le cumul annuel mobile n a de cesse de s enfoncer à vive allure. Ceux qui parviennent le mieux à résister sont les grands magasins et les magasins populaires. En revanche, il est à craindre des dégâts parmi les détaillants indépendants, notamment ceux de petite taille et qui ne disposent pas des ressources suffisantes pour traverser la crise. Parmi les grands acteurs, nous anticipons des mouvements de concentration faisant émerger des réseaux résistants.1 1 ÉQUIPEMENT DU FOYER Chiffre d'affaires xerfi.com oct. 05 oct. 06 oct. 07 oct. 08 Source : estimations Xerfi (données historiques INSEE via Reuters EcoWin) xerfi.com % % Chiffre d'affaires oct. 05 oct. 06 oct. 07 oct. 08 Source : estimations Xerfi (données historiques INSEE via Reuters EcoWin) Moins bon xerfi.com Le chiffre d affaires en valeur du commerce de détail continue de progresser à un rythme respectable, mais l allure se ralentit en octobre. Il est vrai que les prix progressent moins rapidement qu en début d année en raison de la morosité de la demande et de la détente sur les cours des principales matières premières agricoles. Il est probable que ce ralentissement se confirme au cours des mois à venir. Les arbitrages continuent de se faire en faveur des tarifs les plus bas : l eau du robinet est préférée aux eaux minérales, la soupe est achetée en brique et les pâtes sèches sont privilégiées aux pâtes fraîches. Bref, on se serre la ceinture Chiffre d'affaires 85-4 oct. 05 oct. 06 oct. 07 oct. 08 Source : estimations Xerfi (données historiques INSEE via Reuters EcoWin) Dégonflé xerfi.com La bulle est crevée dans l équipement du foyer. Le meuble et l électroménager souffrent de la dégradation de la conjoncture et du retournement de l immobilier. L électronique de loisirs continue de résister, mais ne saurait éviter de faire les frais de la cure d austérité que s imposeront les ménages français. Il faut dire que même si les prix continuent de baisser sur ces segments, il s agit là de dépenses importantes pour lesquelles les consommateurs ont souvent eu recours au crédit. Or, pour l heure, les vannes se sont refermées et la reprise sera longue à venir, malgré les initiatives gouvernementales.1 % % Octobre : rouge Une économie quasiment en récession, des marchés financiers qui donnent le tournis, un chômage qui remonte Il y a de quoi déprimer. Que l on se rassure, cette situation ne durera pas éternellement. De fait, les ménages français sont relativement peu endettés et disposent d une épargne abondante. Certes, les incertitudes actuelles n incitent pas à la dépense et les six à neuf mois qui viennent s annoncent pénibles. Mais nous continuons de tabler sur une reprise à partir du second semestre C est encore loin, mais cela aurait pu être bien pire!1 22,1 21,8 21,5 21,2 20,9 20,6 20,3 Chiffre d'affaires xerfi.com 20,0 1 oct. 05 oct. 06 oct. 07 oct. 08 Source : estimations Xerfi (données historiques INSEE via Reuters EcoWin) 1 1 Le groupe Xerfi a pour mission de fournir aux décideurs les analyses indispensables pour surveiller les marchés et la concurrence, et décrypter les stratégies et les performances des entreprises. Xerfi et ses filiales publient ainsi chaque année plusieurs milliers d études réalisées en totale indépendance au sein de ses 20 pôles sectoriels. Méthodologie Ces indicateurs sont réalisés et analysés tous les mois par le département macroéconomie de Xerfi, après consultation des meilleures sources statistiques. Les estimations et prévisions sont systématiquement validées par les experts du département Distribution-Consommation du groupe Xerfi, qui effectuent une veille permanente des marchés concernés. Les barres verticales représentent la tendance sur les trois derniers mois, la courbe la tendance sur un an. Les histogrammes sont une mesure de la consommation et du chiffre d affaires moyen en valeur sur les trois derniers mois, à l exception de l inflation qui est présentée en glissement annuel. Les courbes indiquent une tendance annuelle (12 derniers mois rapportés aux 12 mois précédents). % 4,5 4 3,5 3 2,5 2 1,5 n octobre

12 1 CEC Les dernières CEC autorisées en France CEC 1LES DÉCISIONS PAR SECTEUR ET PAR DÉPARTEMENT HM : hypermarché SM : supermarché GM : grand magasin MP : magasin populaire BRICO : GMS bricolage TEX : GMS textile JARDIN : jardinerie LISA : libre-service agricole JOUET : GMS jouet CULTURE : GMS culture-loisirs BEAUTÉ : GMS beauté-santé SPORT : GMS sport ÉLEC : GMS électrodomestique CASH : cash and carry CC : centre commercial HD : hard-discount alimentaire DECISION : A : autorisation R : refus CEC : commission d équipement commercial D : départementale N : nationale La base de données de la distribution Contact : Laurent Jamin Tél. : Fax : Département Décision ville Nature Enseigne Type de projet Elément Surface CEC Date 01 - Ain A VIRIAT SM GRAND FRAIS Création Magasin 1150 N 16/09/2008 A VIRIAT SURG PICARD SURGELES Création Magasin 270 N 16/09/ Aisne A RIBEMONT SM ECOMARCHE Extension Magasin 1540 D 11/09/ Alpes-Hte-Provence A MANOSQUE HM HYPER U Extension Magasin 812 D 17/09/ Calvados A FALAISE HM SUPER U Extension Magasin 1078 D 19/09/2008 A FALAISE HM SUPER U Extension Galerie marchande 142 D 19/09/2008 A ROTS CC CENTRE COMMERCIAL Création D 19/09/ Charente-Maritime A ROCHEFORT HM CENTRE E. LECLERC Extension Galerie marchande 178 D 11/09/2008 A ROCHEFORT BEAUTE UNE HEURE POUR SOI Extension Magasin 51 D 11/09/ Corse A AJACCIO HM CARREFOUR Transfert/Extension Magasin 2495 D 16/09/2008 A AJACCIO HM CARREFOUR Création Galerie marchande 577 D 16/09/ Gard A ALES SM GRAND FRAIS Création Magasin 999 D 16/09/2008 A ALES TEX TEXTILE Création Magasin 440 D 16/09/ Gers R VALENCE-SUR-BAISE SM SUPER U Création Magasin 1200 N 16/09/ Hérault A AGDE BRICO BRICOMARCHE Regularisation Magasin 3890 D 25/09/2008 A BEDARIEUX BRICO BRICOMARCHE Transfert/Extension Magasin 2070 D 25/09/2008 A JUVIGNAC BRICO BRICORAMA Création Magasin 5835 D 25/09/2008 A PEROLS SM GRAND FRAIS Création Magasin 1150 D 25/09/2008 A ST-JEAN-DE-VEDAS CC GALERIE ST JEAN Création 4717 N 16/09/2008 A ST-JEAN-DE-VEDAS TEX LA HALLE! Création Magasin 1350 N 16/09/2008 A ST-JEAN-DE-VEDAS TEX ORCHESTRA Création Magasin 450 N 16/09/ Ille-et-Vilaine A JAVENE BRICO BRICO DEPOT Création Magasin 3106 D 22/09/2008 A NOYAL-SUR-VILAINE SM CENTRE E. LECLERC Extension Magasin 490 D 22/09/2008 A RENNES HM CENTRE E. LECLERC Extension Magasin 160 D 22/09/2008 A RENNES HM CENTRE E. LECLERC Extension Galerie marchande 2625 D 22/09/2008 A RENNES CULTURE ESPACE CULTUREL Extension Magasin 500 D 22/09/2008 E. LECLERC 36 - Indre A CHABRIS SM SUPER U Transfert/Extension Magasin 840 D 17/09/2008 A CHABRIS SM SUPER U Transfert/Extension Station-service 244 D 17/09/2008 A ST-MAUR HM CENTRE E. LECLERC Transfert Magasin 3500 D 17/09/2008 A ST-MAUR HM CENTRE E. LECLERC Transfert/Extension Station-service 435 D 17/09/2008 A ST-MAUR HM CENTRE E. LECLERC Création Galerie marchande 2100 D 17/09/ Isère A VILLETTE-D ANTHON JOUET JOUETS SAJOU Création Magasin 500 N 16/08/ Loire R MABLY HM CARREFOUR Extension Magasin 1535 D 23/09/2008 A MABLY JARDIN VIVE LE JARDIN Extension Magasin 1464 D 23/09/ Loire-Atlantique A ST-HERBLAIN CC ATLANTIS Extension 5100 D 09/09/ Lozère R MENDE BRICO MR. BRICOLAGE Transfert/Extension Magasin 2460 N 16/09/ Maine-et-Loire R CHOLET SM GRAND FRAIS Création Magasin 1150 N 16/09/ Mayenne R LAVAL BRICO BRICO DEPOT Création Magasin 3190 N 16/09/ Morbihan A BELZ SM SUPER U Transfert/Extension Magasin 800 D 05/09/2008 A BELZ SM SUPER U Transfert/Extension Galerie marchande 66 D 05/09/2008 R LANESTER CULTURE UNIVERS CULTUREL ODYSSEE Création Magasin 1900 D 05/09/2008 R QUESTEMBERT SM CENTRE E. LECLERC Création Magasin 2490 D 05/09/2008 R QUESTEMBERT SM CENTRE E. LECLERC Création Station-service 200 D 05/09/2008 R QUESTEMBERT CULTURE ESPACE CULTUREL E. LECLERC Création Magasin 500 D 05/09/ Oise A FITZ-JAMES SM INTERMARCHE Extension Magasin 1002 D 22/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL SURG PICARD SURGELES Création Magasin 290 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX CAMAIEU Création Magasin 350 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX CELIO Création Magasin 500 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX ETAM Création Magasin 450 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX JENNYFER Création Magasin 350 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX KIABI Création Magasin 1200 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX TEXTILE Création Magasin 1490 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX TEXTILE Création Magasin 890 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL TEX TEXTILE Création Magasin 490 D 09/09/2008 A LA CHAPELLE-EN-SERVAL JOUET KING JOUET Création Magasin 900 D 09/09/ Orne R ST-LANGIS-LES-MORTAGNE HD MUTANT (LE) Création Magasin 800 N 16/09/2008 R ST-LANGIS-LES-MORTAGNE TEX DEFI MODE Création Magasin 900 N 16/09/2008 R ST-LANGIS-LES-MORTAGNE JOUET JOUET CLUB Création Magasin 600 N 16/09/ Pas-de-Calais A ARQUES SM CHAMPION Transfert/Extension Station-service 56 D 09/09/2008 A MARLES-LES-MINES SM INTERMARCHE Extension Magasin 1264 D 09/09/ Puy-de-Dôme A AUBIERE ELEC BOULANGER Création Magasin 4000 D 11/09/2008 A CLERMONT-FERRAND HD NETTO Création Magasin 899 D 11/09/2008 A CLERMONT-FERRAND HD NETTO Création Galerie marchande 96 D 11/09/ Pyrénées-Orientales R PERPIGNAN CC AVENUE D'ESPAGNE Extension 3388 D 23/09/2008 R PERPIGNAN HM AUCHAN Extension Magasin 2456 D 23/09/2008 A PERPIGNAN BRICO TRIDOME Extension Magasin 2000 D 23/09/ Bas-Rhin A ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN HM AUCHAN Extension Magasin 1808 N 16/09/ Haut-Rhin A ST-AMARIN SM ATAC Extension Magasin 1000 D 09/09/ Rhône A L ARBRESLE HM SUPER U Extension Magasin 1600 N 16/09/ octobre n 1035

13 Les dernières CEC autorisées en France CEC Haute-Savoie A ANNEMASSE ELEC BOULANGER Création Magasin 2560 D 05/09/2008 A CHARVONNEX SM SUPER U Création Magasin 2000 D 19/09/2008 A CHARVONNEX SM SUPER U Création Station-service 135 D 19/09/2008 A NEYDENS CC VITAM PARC Création 5675 D 05/09/2008 A NEYDENS SM MIGROS Création Magasin 1350 D 05/09/2008 A NEYDENS SM MIGROS Création Galerie marchande 2660 D 05/09/2008 A NEYDENS CULTURE CULTURE-LOISIRS Création Magasin 707 D 05/09/ Seine-et-Marne A LORREZ-LE-BOCAGE-PREAUX SM ATAC Création Magasin 1200 D 12/09/2008 A LORREZ-LE-BOCAGE-PREAUX SM ATAC Création Station-service 118 D 12/09/ Deux-Sèvres A ST-LEGER-DE-LA-MARTINIERE SM SUPER U Extension Magasin 220 D 26/09/2008 A ST-LEGER-DE-LA-MARTINIERE SM SUPER U Transfert/Extension Station-service 361 D 26/09/2008 A ST-LEGER-DE-LA-MARTINIERE ELEC ESPACE U ELECTROMENAGER Création Magasin 530 D 26/09/ Tarn A GAILLAC HM CENTRE E. LECLERC Extension Magasin 1450 D 18/09/2008 A LAVAUR JARDIN AMIS VERTS Transfert/Extension Magasin 2990 D 18/09/ Tarn-et-Garonne A MONTAUBAN HM AUCHAN Transfert/Extension Magasin 1677 D 08/09/2008 A MONTAUBAN HM AUCHAN Transfert/Extension Station-service 300 D 08/09/2008 A MONTAUBAN HM AUCHAN Création Galerie marchande 1545 D 08/09/ Var A HYERES HM GEANT CASINO Extension Magasin 1234 N 16/09/ Vaucluse A AVIGNON TEX C&A Création Magasin 1600 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX GEMO Création Magasin 1529 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX KIABI Création Magasin 1500 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX TATI Création Magasin 2750 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX TEXTILE Création Magasin 425 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX TEXTILE Création Magasin 408 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX TEXTILE Création Magasin 389 D 09/09/2008 A AVIGNON TEX TEXTILE Création Magasin 765 D 09/09/ Vendée A LA GUERINIERE BRICO BRICOMARCHE Extension Magasin 1940 D 11/09/2008 A LA ROCHE-SUR-YON JARDIN JARDILAND Extension Magasin 1551 D 11/09/2008 A MONTAIGU TEX TEXTILE Création Magasin 1200 D 11/09/ Essonne A EGLY SM INTERMARCHE Extension Magasin 1038 N 16/09/2008 A EGLY SM INTERMARCHE Création Galerie marchande 220 N 16/09/2008 n octobre

14 1 NOMINATIONS Le carnet de la quinzaine Un nouveau secrétaire général à la Fnac Didier Couerbe est nommé secrétaire général et rejoint le comité exécutif de la Fnac. Il aura sous sa responsabilité la direction financière, la direction du développement, la direction de l organisation et des systèmes d information, la direction juridique, la direction de la prévention des risques ainsi que la direction des achats indirects et du patrimoine. Agé de 41 ans, cet ancien directeur général adjoint finance, administrateur et développement du groupe Monoprix était, entre 2002 et 2005, directeur délégué en charge des opérations financière du groupe Editis. Diplômé de l institut commercial de Nancy, Didier Couerbe a occupé précédemment plusieurs postes de directeur administratif et financier au sein du groupe Havas, puis de Vivendi Universal. Avec un chiffre d affaires de M, la Fnac dispose de 137 magasins, dont 78 en France et 59 à l étranger. Karl-Heinz Holland, président de Lidl Karl-Heinz Holland, 49 ans, le nouveau président de Lidl, travaille pour le deuxième plus important discounter allemand depuis vingt-sept ans. Il était alors vice-président du conseil d administration et responsable des achats. Dans sa nouvelle fonction de président, il a du pain sur la planche. L image de Lidl est en effet altérée par l affaire des employés espionnés par l enseigne, lesquels viennent d avoir gain de cause. La justice a condamné le discounter à leur payer 1,462 M de dédommagement. Il devra aussi gérer d autres dossiers sensibles comme la fermeture de filiales en Scandinavie. Marcel Parcero / Sherpa Un pdg qui connaît les sommets Marcel Parcero est d origine espagnole, mais c est dans les montagnes françaises qu il a le plus souvent vécu. En 1988, à l âge de 29 ans, il a l idée, avec Michel Veillet, de fonder l enseigne Sherpa. Il est alors jeune assistant commercial. «A l époque, nous avions constaté que la consommation des clients était différente, en vacances, du reste de l année. Notamment à la montagne! Il fallait répondre aux nouveaux besoins», se rappelle le nouveau pdg. Depuis la création de l enseigne alimentaire à la marmotte, Marcel Parcero a tenu le rôle de responsable commercial et développement, tout en étant salarié dans d autres groupes, comme le Printemps ou Carrefour. Aujourd hui, il devient logiquement le présidentdirecteur général de Sherpa. Sous sa présidence, l enseigne va faire peau neuve. En effet, les prochains vacanciers d hiver vont découvrir une enseigne Un spécialiste du marketing produit chez Xtrium Ancien chef de groupe chez Media Saturn France et acheteur dans diverses enseignes renommées comme Surcouf ou la Fnac, Houman Assadian vient d être nommé directeur commercial et marketing du distributeur Xtrium. Agé de 37 ans, cet autodidacte s est forgé une solide expérience de la distribution et du marketing produit. Xtrium compte sur ses connaissances du secteur pour développer l implantation de ses marques partenaires. Importateur et distributeur de grandes marques de l informatique depuis plus de dix ans, Xtrium bénéficie d une bonne relookée. «Nous allons avoir un nouveau logo, mais surtout la couleur vert sapin de notre enseigne va être remplacée par du marron chocolat et du vert fluo. Ce sera plus moderne et plus jeune», affirme-t-il. Avec un chiffre d affaires de 75 M pour , Sherpa reste leader dans son domaine.1 Mérième Alaoui 11 1 Nous allons avoir un nouveau logo chocolat et vert fluo, plus moderne et plus jeune. réputation en commercialisant des produits novateurs. Un directeur technique chez Daikin France Leader du marché de la climatisation et du chauffage, Daikin France a nommé Frédéric Pignard directeur technique. Il remplace Jean Paris qui est parti en retraite. Depuis 1993, il a occupé différents postes au sein de Daikin, d abord comme responsable prescription à Marseille, puis à Lyon, avant de prendre, en 1997, la responsabilité de la prescription au niveau national. Il a ensuite dirigé les agences commerciales de Paris, puis de la région Nord, qui comprend six succursales octobre n 1035

15

16 1 ACTUALITÉS France 111 En bref Stratégie Supermarchés Match Leroy Merlin investit Le leader du bricolage vient d annoncer la construction d une plateforme logistique dans la Drôme. Pour y parvenir, Leroy Merlin a signé l acquisition d un terrain de 23 hectares d un montant de 6 M. La mise en service de ce nouveau site est prévue pour le mois de septembre Les Mousquetaires récompensés Lors de la dernière édition du Sial, les enseignes Intermarché et Ecomarché ont été récompensées aux Grands Prix Tendances et Innovations. Ainsi, deux produits à marque de distributeur (Tendre et Grillé au micro-ondes et les pâtes à tarte Claude Léger) ont été distingués lors du salon, sur la centaine de produits, dits innovants, commercialisés par les deux enseignes. Haro sur l ameublement La DGCCRF vient de publier une enquête sur les pratiques illicites dans le secteur de l ameublement. Cibles particulières : les professionnels s installant dans des locaux avec des baux précaires. L organisme s est également attaché à vérifier la véracité des annonces publicitaires en matière de rabais. «Avec 123 anomalies sur 659 actions de contrôle, le taux infractionnel s établit à 18,7 % et caractérise assez nettement les pratiques qui ont cours chez les commerçants titulaires d un bail précaire», expliquent les responsables de la répression des fraudes. Comment résister au hard-discount? Quelle stratégie adopter pour contrer les discounters allemands quand votre zone de chalandise est le Nord de la France? «Nous sommes convaincus que c est en faisant du Match que nous résisterons, martèle Jean- Jacques Grégoire, directeur général délégué en charge du marketing et de la communication des Supermarchés Match. Nous métier, c est le supermarché conventionnel. Et notre zone de chalandise, le Nord, la Lorraine et l Alsace. Nous n avons donc pas vocation à sortir de notre territoire.» Depuis deux ans, la filiale supermarchés du groupe familial Cora réalise ainsi deux types d investissements : d une part, en se renforçant sur ses sites avec agrandissements et éventuellement transferts de magasin, dont la taille passe généralement de à m 2 ; d autre part, en remettant du linéaire frais libre-service dans les points de vente. «Nous avons également développé le non-alimentaire, qui était très faible dans nos magasins, confie Jean-Jacques Grégoire. Pour ce faire, nous nous appuyons sur la centrale d achat de Cora.» Carte de fidélité : porteurs actifs Depuis deux ans, l enseigne a ainsi rénové les deux tiers de son parc et une quarantaine de tranfertsagrandissements a été réalisée. Le magasin de Dombasle (54) vient ainsi d être inauguré après une extension portant sa surface à m 2. Même combat pour celui de Marcq-en-Barœuil, dans la région lilloise. «Dans notre concept, nous réaffirmons les rayons frais traditionnels sous la forme de place de marché. C est un choix d investissement que nous faisons. Nous disposons pour cela d une école des métiers qui propose aux élèves un cycle long (de 12 à 15 mois) en boucherie. Nous avons également Une enseigne française qui mise sur le frais traditionnel pour lutter contre les hard-discounters allemands. investi dans une trentaine de moniteurs qui assistent les vendeurs en magasin», détaille Jean-Jacques Grégoire. La marque propre Match est, quant à elle, actuellement en cours de rénovation. «D ici à la fin de l année, produits Match bénéficieront d un nouveau packaging et nous lancerons 500 références inédites en 2009.» Les Supermarchés Match bénéficient par ailleurs d un autre atout avec la carte de fidélité de l enseigne, lancée en 1999, qui compte aujourd hui plus de porteurs actifs, lesquels affichent un panier moyen trois fois supérieur aux non-porteurs de carte! Quant à l avenir, «nous avons des CDEC en portefeuille, affirme Jean-Jacques Grégoire. Parallèlement, nous cédons des magasins situés hors de notre zone de chalandise, comme à Paris ou à Belfort.» Dernier rempart contre les discounters allemands : la création de magasins, dits défensifs, entièrement en libre-service. «Nous en avons inauguré une dizaine de m 2 chacun.» Les Supermarchés Match se donnent donc les moyens de résister à l invasion, non avouée, mais probable, des Aldi et autres Lidl sur le territoire français.1 Emmanuelle Evina octobre n 1035

17 Merchandising Le low cost n est plus tabou Auchan organise les linéaires de ses magasins en se servant des pages de prospectus ; le spécialiste du fromage, Bel, teste la double implantation en exportant sa marque Apéricube au rayon produits salés pour apéritif ; Petit Navire incline les étagères du rayon pour permettre au consommateur de mieux lire les indications visibles sur le dessus de ses boîtes Autant d initiatives merchandising simples, créées pour coller aux attentes des consommateurs en quête de praticité, d économies de temps et d argent. Des innovations ont également été réalisées, comme le rappelle Frédéric Perodeau, délégué général de l Institut français du merchandising (IFM), qui regroupe 330 membres à ce jour. Il donne l exemple de Danone avec son Eco-pack. Il s agit d un nouveau yaourt économique au prix conseillé de 1 le pack de 6 pots de 115 g (contre 125 g habituellement), le tout vendu sans emballage ni promotion. «Cette innovation répond aux préoccupations actuelles des consommateurs, soucieux de leur pouvoir d achat. En effet, jusqu à présent, la notion de low cost n était pas vraiment prise en compte par les distributeurs et les industriels, qui laissaient cela aux hard-discounters allemands. Or, dans un contexte de crise, le concept de low cost devient moins tabou», explique-t-il. Kraft et Procter & Gamble sont ainsi parmi les premiers à prendre en compte cette notion de discount en s invitant dans les rayons de Lidl et Aldi. «Ils ont compris que le low cost n était pas un argument destructeur de valeur», souligne-t-il. Reste à savoir qui est le véritable patron du rayon. «Ni l industriel, ni le distributeur, ni le consommateur ne peuvent prétendre à ce titre. C est le produit qui dicte sa loi dans un univers hautement concurrentiel. C est lui le véritable patron», assure-t-il. Les professionnels du secteur doivent donc s efforcer de recréer un lien fort entre le produit et le consommateur, et redonner confiance à ce dernier. «Ce qui passe très souvent par un traitement catégoriel du magasin (regroupement par secteur, segmentation ), mais aussi par un vrai développement du magasin de proximité», poursuit Frédéric Perodeau avant de citer Franprix, qui multiplie les ouvertures, les U Express, qui s implantent en centre-ville, ou encore les Daily Monop, un concept de convenient store qui fleurit dans les grandes villes.1 Christelle Magaud Dans un univers hautement concurrentiel, c est le produit qui dicte sa loi. C est lui le véritable patron. FRÉDÉRIC PERODEAU, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL DE L IFM n octobre

18 1 ACTUALITÉS France 111 En bref Communication Marque de distributeur Vêt Affaires en hausse L enseigne textile enregistre au troisième semestre 2008 une hausse de 1,6 % de son chiffre d affaires, à 25,6 M. «La réussite du lancement du concept Hard Shopping, au mois d août, confirme Vêt Affaires comme le référent du hard-discount textile en France», souligne un communiqué du groupe. Poursuivant son maillage de l Hexagone, le groupe a ouvert neuf points de vente lors du troisième trimestre. Encore deux ans de morosité Selon Leclerc, le pouvoir d achat devrait baisser de 1,3 % en 2008 et, pire encore, la baisse devrait durer deux années consécutives! Deux raisons majeures expliquent cette baisse : la croissance du revenu disponible des ménages va ralentir et la bouffée inflationniste perdurera sur 2008 et Selon le distributeur, l inflation avoisinerait 3,4 % en 2008 et 3 % en Nouvelle version du site de la Fnac Eveil & Jeux Eveiletjeux.com propose de nouvelles portes d entrée vers le site, comme la recherche de produits par âge, par listes d événements (naissance, carnaval, rentrée des classes, etc.) ou encore par centres d intérêt de l enfant. Le scénario transactionnel du site a aussi été revu pour fournir davantage d informations lors des prises de commande (livraison, disponibilités, etc.). A l approche des fêtes de fin d année, la nouvelle version se veut «plus conviviale». Marque Repère se veut 100% écolo La MDD de Leclerc, Marque Repère, fête en grande pompe la signature de son e Contrat de progrès pour l environnement, conclu avec la Biscuiterie de l Abbaye. «Nous avons été sensibles à l écologie dès 2004, bien avant que cela soit à la mode et bien avant le Grenelle de l environnement», tient à préciser Jean-Pierre Gontier, président de la Scamark/Marque Repère. Ces contrats engagent les fournisseurs à adapter leur méthode de production pour faire des économies sur l énergie, l eau ou l écoconception. La MDD a convaincu aujourd hui 74 % de ses fournisseurs, soit 392 usines, comme celle du fabricant de chips de pommes de terre Altho. «Mais les grands producteurs ont encore du mal à adhérer», reconnaît le président. Ce qui ne l empêche pas de mettre en valeur son bilan. Pour ce faire, la MDD des Centres Leclerc lance une campagne de publicité à destination des consommateurs avec le slogan Ne prenez que le meilleur sans faire payer la nature. Le site internet marquerepere.com s aligne sur ce dispositif de communication avec une nouvelle rubrique qui souligne cette démarche environnementale. Mis en ligne le 20 octobre, il rassemble toutes les informations sur les initiatives de la marque et offre une promotion aux fournisseurs déjà éco-responsables. Marque Repère, la MDD de Leclerc, a fêté la signature de son e Contrat de progrès pour l environnement, conclu cette fois avec la Biscuiterie de l Abbaye. Des pictogrammes environnement informent le consommateur sur l effort écologique fourni par le fabricant du produit. Une façon de «récompenser les fournisseurs pour leur engagement». Mais il s agit d une demi-récompense puisque ces pictogrammes ne seront visibles que sur internet. Jean-Pierre Gontier explique avoir attendu les résultats d un vrai bilan avant de communiquer sur les contrats. Un énorme chantier Aujourd hui il se rattrape : «Les contrats signés ont permis, par exemple, d économiser m 3 d eau, soit l équivalent de la quantité consommée dans une ville comme Cherbourg, ou d éviter tonnes de déchets, soit l équivalent de la production d une ville comme Colmar» Ces contrats doivent aussi garantir le même prix d origine. «Un développement raisonné, plus soucieux de notre environnement! C est un énorme chantier (...)qui, en ces temps de crise, ne doit pas obérer le pouvoir d achat des consommateurs», confirme le patron de l enseigne, Michel-Edouard Leclerc. Avec 140 salariés, Md de CA et références, Jean-Pierre Gontier lance «un appel écologique pour 100 % de fournisseurs Marque Repère écoresponsables en 2009».1Mérième Alaoui octobre n 1035

19 Solidarité Atac prend ses quartiers d énergie Lancée par Atac et Simply Market, cette opération, réalisée en partenariat avec les industriels, a permis de récolter à destination des associations de quartier. Nous ne voulions pas réaliser cette opération pendant la Semaine du développement durable, car nous faisons un focus sociétal et non environnemental», explique Christophe Mulliez, directeur du développement durable pour Atac et Simply Market. L opération Quartier d énergie proposée par les deux enseignes s est donc déroulée du 14 au 19 octobre dernier. «Pendant cette semaine, tous nos points de vente montrent leur engagement citoyen», se félicite Christophe Mulliez. Et pour cause : chacun d eux accueille deux à quatre associations locales, auxquelles il offre un espace dédié. Elles peuvent ainsi présenter leurs actions, sensibiliser le public à leurs missions, recruter des bénévoles ou encore convaincre de nouveaux adhérents. Mais le plus important est qu elles bénéficient de la vente des produits spécifiquement commercialisés à cette occasion, offerts par les industriels partenaires. Lancée en 2006 avec 400 associations partenaires, Quartier d énergie en a fédéré cette année environ 600, 400 magasins Atac et Simply Market ayant participé à l opération. «Nous avons récolté en 2006, en 2007 et cette année, , qui sont entièrement reversés aux associations, précise Christophe Mulliez. C est bien mais surtout, avec cette opération, nous créons du lien social dans les quartiers où nous sommes implantés.» Les consommateurs sont largement sensibilisés grâce à de l affichage, déployé dans les points de vente. Une PLV spécifique a également été créée pour signaler les produits participant à l opération. Et pour stimuler les magasins participants, Christophe Mulliez a même imaginé un challenge inter-magasins : «Les 20 points de vente qui ont le mieux vécu la semaine bénéficient d une dotation complémentaire de à reverser aux associations qu ils soutiennent et ce, toujours pour créer du lien social», se félicite Christophe Mulliez. Fort du succès de ses Quartiers d énergie, le directeur du développement durable de la branche supermarchés du groupe Auchan pense déjà à l avenir : «L an prochain, nous devrions disposer de gencods spécifiques pour les produits que nous ont donnés certains industriels, à l exemple de HP, qui a offert cette année une vingtaine d imprimantes.» Une belle énergie déployée au service des autres!1 E. Evina n octobre

20 1 ACTUALITÉS France 111 En bref Appellations d origine Bilan Levée de fonds de 7,3 M pour Private Outlet Le site français de vente en ligne PrivateOutlet.com finalise sa première levée de fonds de 7,3 M, qui réunit l Allemand Baytech, les Anglais GP Bullhound et Kreo ainsi que les fondateurs. C est l une des plus grosses levées de fonds dans le e-commerce en Europe cette année. Elle va permettre au site de vente événementielle de s implanter sur de nouveaux marchés et d attirer d autres marques. Orchestra poursuit sa croissance La société a réalisé un CA de 37,1 M au 2 e trimestre 2008, en progression de 9,8 % par rapport à la même période de L activité des succursales progresse de 9,2 % et celle des franchises, des commission-affiliations et des multimarques de 10,1 %. Le parc de magasins sous enseigne Orchestra a gagné 13 points de vente pour atteindre 399 unités, dont 196 en France et 203 à l international. Les AOC laitières gardent la forme Le Conseil national des appellations d origine laitières (CNAOL), qui regroupe l ensemble des AOP laitières françaises (soit 47, dont deux beurres et une crème), vient de publier les chiffres sur la santé des AOP. Dans un environnement orienté vers les économies en matière de consommation alimentaire et dans un contexte laitier difficile, les AOP maintiennent leur cap. La production totale des fromages AOP en France est de tonnes, en régression de 1,2 %, due aux stocks en affinage, dont tonnes en fermier et tonnes en lait cru (71 % de la production totale). Toucher de nouveaux consommateurs En hypers, supermarchés et harddiscount, les AOP pèsent tonnes sur un total fromage de tonnes pour un chiffre d affaires de 105 M, soit 14 % en volume et 19 % en chiffre d affaires sur le total des fromages. Le prix moyen du kilogramme pour les AOP en GMS est de 11,90, contre 7,90 pour les fromages non AOP. Les fromages AOP ont augmenté de 2,5 % en volume dans les GMS, contre 2,2 % pour les autres fromages. La différence est encore plus nette en valeur, puisque les AOP prennent 3,5 %, contre seulement 2,5 % pour les autres fromages. Et ce sont les pâtes pressées cuites qui se valorisent le mieux, à + 4,5 %. Les AOP restent des produits encore majoritairement vendus à la coupe (58 %), plutôt qu en libre-service (42 %). Les fromages AOP demanderaient-ils une certaine expérience et un portefeuille plutôt garni? Oui, répond l étude TNS Worldpanel et Cniel. Le consommateur d AOP est plutôt d âge mûr, avec de bons revenus et possède surtout une expérience et une connaissance des fromages. Il habite à proximité des grands bassins de production Auvergne, Franche-Comté, Savoie. Les indices de pénétration les plus élevés par grandes régions se retrouvent dans le Centre-Est, suivi du Centre-Ouest, du Sud-Est et de l Est. Mais le développement de la communication devrait populariser davantage ces produits : «Grâce aux budgets cofinancés par l Europe, nous pouvons mieux communiquer et toucher de nouveaux consommateurs, se réjouit Anne Richard, directrice du CNAOL et du département économie et qualité du Cniel. Nous commençons, par exemple, à intéresser les amateurs de moins de 35 ans sur une consommation à l apéritif.»1 Dominique Chaillouet Sources : Cniel/IRI, panel de distributeurs. Passion Beauté se structure Réunie à Fontainebleau (77), l assemblée des associés de la coopérative s est engagée à ce que 100 % des points de vente adhérents au programme de fidélité nationale soient sous l enseigne Passion Beauté avant la fin de L unification devra être totale et à cette fin, 100 % des magasins devront bénéficier de la même ambiance musicale. Le réseau de Passion Beauté devrait compter 190 parfumeries d ici à la fin de Selon une étude TNS Worldpanel, l amateur de fromages AOP serait plutôt provincial, d âge mur et aisé. L enjeu de communication du CNAOL est de simplifier et de rajeunir l image des produits afin d intéresser les moins de 35 ans octobre n 1035

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 %

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

La distribution : vue à la TV

La distribution : vue à la TV La distribution : vue à la TV Les résultats du 24 au 30 août 2009 (Semaine 35) Les enseignes s activent cette semaine + 52 % : c est la hausse du niveau des investissements radio et télé des distributeurs

Plus en détail

Thème : La consommation des ménages

Thème : La consommation des ménages Thème : La consommation des ménages Vous effectuez votre période de PFMP au sein du magasin ZARA, grande surface spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, implantée dans le centre commercial Cap 3000

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

N I E L S E N T R E N D S

N I E L S E N T R E N D S N I E L S E N T R E N D S R É S U LTAT S AU 2 9 N O V E M B R E 2 0 1 5 S Y N T H È S E Le PGC+FLS est en croissance de +0,5% en valeur sur la dernière période de 4 semaines (+1,1% en cumul à date). Cette

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Impact du placement produit

Impact du placement produit Semaine 21 du 24 au 30 mai 2010 Impact du placement produit L agence L ère du temps, avec le soutien du Syndicat national de la publicité télévisée (SNPTV), a recensé et analysé les preuves d effi - cacité

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Un marché publicitaire peu brillant

Un marché publicitaire peu brillant Semaine 40 du 28 septembre au 4 octobre 2009 Un marché publicitaire peu brillant Par rapport aux six premiers mois de 2008, le marché publicitaire plurimédia a reculé de 18,1 %, soit un manque à gagner

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 5 e édition 15 Février 2012 L image prix en 2011 : la 5 e édition! Méthodologie Le baromètre annuel d OC&C sur

Plus en détail

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage CHAPITRE La proximité des magasins Hard Discount : possible avantage concurrentiel 3.1. Le consommateur recherche toujours plus de proximité 90 3.2. L évolution des implantations des magasins Hard Discount

Plus en détail

Système U se bat au quotidien

Système U se bat au quotidien Semaine 13 du 29 mars au 4 avril 2010 Au programme cette semaine en radio Système U se bat au quotidien Un quotidien à bas prix : voilà ce que proposent les Nouveaux Commerçants avec leur liste de 320

Plus en détail

La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs

La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs Semaine 15 du 12 au 18 avril 2010 La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs Réclames, coupons de réduction figurent au programme des prestataires de la publicité mobile géolocalisée. Pourquoi?

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction

Coupon. Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction Coupon Comprendre l univers du coupon et ce qui se cache derrière 10 cm 2 de réduction 110, avenue Galilée - BP 70392 / 13799 Aix en Provence Cedex 3 Tél. : 04 42 24 85 00 @highcodata www.highco-data.fr

Plus en détail

LES GRANDES ENSEIGNES SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE. Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche

LES GRANDES ENSEIGNES SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE. Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche LES GRANDES ENSEIGNES DE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche Rapport d étude - juillet 2014 1 1. Le marché de la proximité : un nouvel

Plus en détail

Depuis plus de onze ans, En-Contact informe

Depuis plus de onze ans, En-Contact informe Depuis plus de onze ans, En-Contact informe régulièrement plus de 25 000 lecteurs du monde francophone sur les problématiques, les «best practices», les acteurs, les outils en matière de : Relation Client

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés Sommaire -Définition, qu est ce qu un produit surgelé? -principe du surgelé -Politique produits et stratégie croissante -Les chiffres, parts de marché en tableau

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de distribution La Stratégie de Distribution Séance 3 I Les circuits de distribution 1.1 Les fonctions de la distribution 1.2 La longueur des circuits 1.3 La rémunération

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES T1 2006. Chiffre d affaires en hausse de +6,0% à taux de changes constants, +8,3% à taux de changes courants

CHIFFRE D AFFAIRES T1 2006. Chiffre d affaires en hausse de +6,0% à taux de changes constants, +8,3% à taux de changes courants Le 12 avril 2006 CHIFFRE D AFFAIRES T1 2006 Chiffre d affaires en hausse de +6,0% à taux de changes constants, +8,3% à taux de changes courants Une croissance solide en France: - Forte croissance à magasins

Plus en détail

Observatoire des prix

Observatoire des prix Dossier de presse Jeudi 10 janvier 2013 Observatoire des prix Présentation, résultats et analyse Contacts presse : Laëtitia Verdier : 01 44 91 88 88 laetitia.verdier@famillesrurales.org Nelly Jennin :

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Centre commercial Les Halles à Amiens

Centre commercial Les Halles à Amiens Centre commercial Les Halles à Amiens Dossier de presse 3 février 2009 Jacques BLANCHARD, CB Richard Ellis Investors, Responsable du portefeuille commerce de MRM Eric RAVOIRE, CB Richard Ellis Investors,

Plus en détail

VENTES TTC T4 2009 Le 14 janvier 2010

VENTES TTC T4 2009 Le 14 janvier 2010 Chiffres d affaires 2009 et T4 en progression, soutenus par les marchés de croissance 2009 : 96,2 Md d, +0,9% hors essence et à changes constants T4 2009 : 26 Md d, +1,0% hors essence et à changes constants

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Communiqué de presse Février 2012 Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Promocash inaugure lundi 5 mars un nouveau drive à PONTIVY dans le Morbihan. Ce service répond à l attente des professionnels

Plus en détail

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais I) Diagnostic Stratégique a) Diagnostic Interne Diagnostique interne : Les Points forts : Politique innovatrice : 1 er a osé les couleurs, le concept des parrures coordonées, Création du modèle Tanga en

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Concours de vitesse pour Décathlon

Concours de vitesse pour Décathlon Semaine 36 du 31 août au 6 septembre 2009 Au programme : les nouvelles campagnes Concours de vitesse pour Décathlon Deux jeunes garçons, voisins d immeubles, se réveillent, se lèvent et se préparent à

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. I. Les unités commerciales physiques. Une unité commerciale physique nécessite le déplacement réel du client

Plus en détail

AMBIANCE GÉNÉRALE CARTE ACCROCHE

AMBIANCE GÉNÉRALE CARTE ACCROCHE AMBIANCE GÉNÉRALE Aucun élément contribuant à l ambiance du supermarché n est laissé au hasard. Qu il s agisse des matériaux utilisés, des couleurs choisies ou encore de la musique diffusée, tout est scrupuleusement

Plus en détail

C8S1 : La conjoncture économique : L EVOLUTION DES PRIX

C8S1 : La conjoncture économique : L EVOLUTION DES PRIX C8S1 : La conjoncture économique : L EVOLUTION DES PRIX 1. L observation des prix et du pouvoir d achat Doc 1 : L indice des prix à la consommation L'indice des prix à la consommation (IPC) est l'instrument

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

Dossier de Presse - Avril 2013

Dossier de Presse - Avril 2013 - Avril 2013 DeguiseToi.fr : Une entreprise en plein essor Une success story à la Française Le Déguisement, Un marché de niche VegaooPro, le nouvel interlocuteur «pro» du déguisement! VegaooParty, Bienvenue

Plus en détail

Information financière du 11 mars 2016

Information financière du 11 mars 2016 Information financière du 11 mars 2016 Progression du chiffre d affaires (hors activités abandonnées*) : +13,3 % au 4 ème trimestre +16,3 % sur l année Acquisition d un réseau de six magasins de puériculture

Plus en détail

Le nouveau visage de la distribution de produits frais

Le nouveau visage de la distribution de produits frais Le nouveau visage de la distribution de produits frais Entretiens de Rungis SARL au capital de 7622 - Siret 423 106 756 00012 - NAF 7022Z 18, rue Pasteur - 69007 LYON - FRANCE Tel :+33 (0)4 78 69 84 69

Plus en détail

20 000 professionnels

20 000 professionnels Tous les matins, 20 000 professionnels lisent autoactu.com Soyez au cœur de leurs discussions Communiquez sur autoactu.com Autoactu.com 3 avenue des Pavillons 92270 Bois-Colombes - 01 41 19 49 20 - contact@autoactu.com

Plus en détail

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport

Sur la route de la coopération. Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Un livre édité par la Fédération nationale des groupements et coopératives du transport Sur la route de la coopération Démocratie, solidarité, autonomie, transparence sont

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 GÉANT CASINO FAIT PEAU NEUVE Après une baisse des tarifs sans précédent qui a permis à Géant Casino de devenir leader des prix bas, l enseigne d hypermarchés

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne n 33 Mai 2013 Le commerce alimentaire en Val-de-Marne Ce Flash Eco est issu de l étude «le tissu commercial du Val-de-Marne : rétrospectives et perspectives «réalisée par la CCI Val-de-Marne. Crise économique,

Plus en détail

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France

Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Institut d Informations et de Conjoncture Professionnelles Synthèse de la première étude structurelle sur le marché des Arts de la Table en France Contacts presse : Samantha Guanine / Isabelle Lebaupain

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012]

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012] [JANVIER 2012] 2011, le décollage du drive (Sources : lesitemarketing, Kantar WorldPanel) Le parc Déjà plus de 850 drives (incluant points retrait) à fin décembre 2011 1 400 drives prévus en novembre 2012

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten

ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ETUDE DE CAS Marketing relationnel pour l Avent avec Fotokasten ENTREPRISE fotokasten SITE WEB www.fotokasten.de DOMAINE Commerce de détail / Édition de photos CAMPAGNE Jeu concours de l Avent Client Fotokasten

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce

SCPI Gemmeo Commerce SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte des risques en perte de capital 2 Avertissement Facteurs de risques Lorsque vous

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé

La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé Communiqué de presse Paris, le 3 septembre 2012 La dépendance en France, un enjeu sociétal majeur dans lequel Crédit Agricole Assurances est pleinement engagé Vers l Autonomie, la nouvelle offre dépendance

Plus en détail

Croissance des ventes encourageante au premier trimestre

Croissance des ventes encourageante au premier trimestre Croissance des ventes encourageante au premier trimestre CA TTC T1 2011 : + 3,9% à taux de changes courants, +2,1% à taux de changes constants + 0,6% en comparable hors essence, ajusté de l effet calendaire

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

Petitélectroménager. Table Déco. Art de la cuisine. Le plus grand réseau français de magasins. dédiés aux ustensiles de cuisine. www.cuisineplaisir.

Petitélectroménager. Table Déco. Art de la cuisine. Le plus grand réseau français de magasins. dédiés aux ustensiles de cuisine. www.cuisineplaisir. Le plus grand réseau français de magasins dédiés aux ustensiles de. www.plaisir.fr Tout savoir sur Cuisine Plaisir L enseigne leader Adhérer à l enseigne Cuisine Plaisir, c est rejoindre le réseau leader

Plus en détail

DOSSIER petfood Réalisé par Éric Leforestier. Les défis. de demain

DOSSIER petfood Réalisé par Éric Leforestier. Les défis. de demain petfood Réalisé par Éric Leforestier Les défis de demain Pour coller au mieux à l évolution du marché du pet food, la grande distribution alimentaire et la distribution spécialisée ont chacune leurs challenges

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

> E-boutique CE. > Contact. Numeria CE 10, rue des roches 63110 BEAUMONT

> E-boutique CE. > Contact. Numeria CE 10, rue des roches 63110 BEAUMONT E-boutique CE Profitez de la puissance Numeria CE à partir de 99 /mois! Contact Numeria CE 10, rue des roches 63110 BEAUMONT Tél : 0 981 628 657 Fax : 0 972 267 667 Site web: www.numeria-ce.fr @ : contact@numeria-services.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION. Le Concept 3 Les Cibles 4 Les Dates Clé 5 Le Développement 6 Une Politique Humaine 7 Les Chiffres 8 Les Objectifs 9 L Organigramme 10 2 1. Le Concept Juridiquement, Dépanordi est

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

IPEA News. Indicateur de Conjoncture Note Septembre 2014. Evolution du marché septembre 2014/septembre 2013-2,8 %

IPEA News. Indicateur de Conjoncture Note Septembre 2014. Evolution du marché septembre 2014/septembre 2013-2,8 % Le mois de septembre en bref Evolution du marché septembre 2014/septembre 2013-2,8 % Evolution du cumul à fin septembre 2014/2013-1,2 % Incidence du résultat de septembre sur le cumul -0,3 pt Rentrée morose

Plus en détail

Réussir. en toute indépendance

Réussir. en toute indépendance Réussir en toute indépendance notre mission Acteur reconnu dans la distribution spécialisée Nature et Jardin, le Groupe Inédis fédère aujourd hui près de 400 commerçants indépendants sur l ensemble du

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

> E-boutique Loisirs. > Contact. Numeria CE 10, rue des roches 63110 BEAUMONT

> E-boutique Loisirs. > Contact. Numeria CE 10, rue des roches 63110 BEAUMONT E-boutique Loisirs Profitez de la puissance Numeria CE à partir de 29,90 /mois! Contact Numeria CE 10, rue des roches 63110 BEAUMONT Tél : 0 981 628 657 Fax : 0 972 267 667 Site web: www.numeria-ce.fr

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier présenté par Mme/M. :. Entreprise :.. Activité principale :.. Commune d implantation : Création Reprise Date de

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution GC - Observatoire de la consommation OA - Service Etudes UFC-Que Choisir - Juillet 2013 2 Résumé Alors qu à l approche de la rentrée,

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 1 Internet au service de l immobilier 1. Le Groupe Acheter-Louer.fr 1. Chiffres clés : une crise immobilière qui impacte les résultats 1. Une structure

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE ETAT des LIEUX SEPTEMBRE 2014 ZOOM GRANDE DISTRIBUTION SOMMAIRE 1. La consommation alimentaire 2. Les circuits 3. L offre 4. Les enseignes 1-Consommation alimentaire

Plus en détail

Baromètre Affiliation Bilan 2012

Baromètre Affiliation Bilan 2012 Collectif des Plateformes d Affiliation La valeur de la performance pure Baromètre Affiliation Bilan 2012 7 ème édition Le CPA Présentation Nos Adhérents 2 Le CPA Présentation Notre rôle Promouvoir et

Plus en détail

Pourquoi ce guide? Ce guide vous éclaircira sur ses différents points et vous permettra de comprendre l intérêt d organiser des jeux-concours.

Pourquoi ce guide? Ce guide vous éclaircira sur ses différents points et vous permettra de comprendre l intérêt d organiser des jeux-concours. Pourquoi ce guide? L équipe de Jouer Gagnant Concept (et jorganiseunjeuconcours.com) a décidé de mettre en place un guide afin de vous aider à en savoir plus sur les jeux-concours. Pour cela, nous avons

Plus en détail

Le groupe Auchan intervient en France dans la distribution de meubles domestiques à travers l'enseigne Alinéa.

Le groupe Auchan intervient en France dans la distribution de meubles domestiques à travers l'enseigne Alinéa. Alinéa : L enseigne appartient au groupe Auchan. Elle est uniquement présente sur le territoire français avec 17 magasins de 8000 m2 environ (axée principalement sur la décoration intérieure et l art de

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail