Du 15 au 18 Décembre 2014 Hôtel L Orient Palace - Sousse - Tunisie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du 15 au 18 Décembre 2014 Hôtel L Orient Palace - Sousse - Tunisie"

Transcription

1 3 ème CONGRÈS INTERNATIONAL DE L ATP-BE Du 15 au 18 Décembre 2014 Hôtel L Orient Palace - Sousse - Tunisie

2

3 Mot de Bienvenue Chers participants, C est avec beaucoup de plaisir que nous souhaitons la plus cordiale bienvenue à Sousse à tous les participants aux 3PèmesP Journées scientifiques de l ATPBE Ces journées sont organisées sous l égide de l association Tunisienne de Physiologie et de Bio-surveillance de l Environnement (ATPBE). Les membres du bureau et le Comité d Organisation de l ATPBE s efforceront, avec votre participation, de faire de ce congrès une réussite et un évènement mémorable pour tous les participants. Les 3PèmesP Journées de l ATPBE 2014 rassemblent une large communauté Tunisiennes, Maghrébines et Européennes de scientifiques et des experts en Toxicologie environnementale, en Science de l environnement et en molécules bioactives. Ces journées auront l ambition de traiter des domaines passionnants et variés tels que : Les Biomolécules & la santé, et la Bio-surveillance de l environnement. Ces journées se veulent un moment d échanges, de partage des connaissances, de réflexion, de convivialité entre chercheurs de tous horizons afin de favoriser l émergence de nouveaux projets et collaborations scientifiques interdisciplinaires. Le comité d organisation

4

5 Comité d Organisation (ATPBE 2014) Pr. Abdelfattah El Feki Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Pr. Ferjani Ben Abdallah Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Dr. Hamadi Fetoui Dr. Mohamed Makni Dr. Noomen Hmidet Pr. Radhouane Gdoura Dr. Yassine Chtourou Dr. Walid Kriaa Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Institut Supérieur de Biotechnologie de Sfax. Tunisie Ecole Nationale des Ingénieurs de Sfax- Tunisie Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Faculté des Sciences de Gafsa-Tunisie Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie

6

7 Comité Scientifique (ATPBE 2014) Pr. Abdelfattah El Feki Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Pr. Badiaa Lyoussi Faculté des Sciences Dhar Mehrez, Fès-Maroc Pr. Ferjani Ben Abdallah Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Dr. Hamadi Fetoui Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Pr. Apostolos (Paul) Kiritsakis Greek Observatory of Oxidative Stress, Thessaloniki, Greece Pr. Néji Gharsallah Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Pr. Hélène Talarmin Faculté de Médecine de Brest, France Pr. Michèle Bouchard Faculté de Médecine de Montréal-Canada Pr. Mohamed Bouaziz Institut Supérieur de Biotechnologie de Sfax. Tunisie Dr. Mohamed Dammak Conseil d ordre des pharmaciens -Tunisie Pr. Claire Racaud Sultan INSERM/IRD Toulouse, France Dr. Mohamed Makni Institut Supérieur de Biotechnologie de Sfax. Tunisie Pr. Nozha Cohen Institut pasteur de Maroc. Casablanca -Maroc Pr. Radhouane Gdoura Faculté des Sciences de Sfax-Tunisie Pr. Hammadi Ayadi Centre de Biotechnologie de Sfax, Tunisie

8

9 P Congrès ème Programme du 3P de l Association Tunisienne de Physiologie & de Bio-surveillance de l Environnement (ATPBE 2014) Sousse, du Décembre 2014 Lundi 15 Décembre Accueil des participants & Inscriptions Cérémonie d ouverture Monsieur le Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Monsieur le Président de l Université de Sfax. Monsieur le Doyen de la Faculté des Sciences de Sfax Monsieur le Président de l ATP-BE Cocktail de Bienvenue Session 1 Modérateurs : Pr. Abdelfattah El Feki (Tunisie) ; Pr. Dalila Saidane-Mosbahi (Tunisie) Conférence 1 : Le sepsis/stress oxydant avec un modèle de rat in vivo et un modèle de culture cellulaire in vitro. Pr. Hélène TALARMIN (Faculté de Médecine de Brest, France) Conférence 2 : Phytochimie et thérapie anti-cancer : Ciblage des cellules souches Pr. Claire Racaud Sultan (INSERM/IRD Toulouse, France) Dîner Mardi 16 Décembre Session 2 Modérateurs : Pr. Néji Gharsallah (Tunisie) ; Pr. Claire Racaud Sultan (France) Conférence 3: Risques Sanitaires Emergents et Sécurité de l Environnement Pr. Nozha COHEN (Institut Pasteur du Maroc) Conférence 4 : Suivi biologique de l'exposition aux pesticides pyréthrinoïdes, toxicocinétique et évaluation des risques Pr. Michèle Bouchard (Faculté de Médecine de Montréal. Canada) Pause Café

10 Modérateurs: Pr. Nozha Cohen (Maroc) ; Pr. Michèle Bouchard (Canada) Communications orales (CO > CO8) Déjeuner Session 3 CO1: Analyse et dosage des résidus de carbamates dans les pommes par HPLC Mme. Imane Hachoumi (Université Hassan II Mohammedia-Casablanca, Maroc) CO2: Etude de la génotoxicité induite par l exposition professionnelle aux rayonnements ionisants Mme. Hajer Doukali (Laboratoire de Génétique Moléculaire et Humaine, FMS, Sfax) CO3: Santé et développement des poussins de passereaux éclos dans un habitat oasien pollué dans la région de Gabès Mme. Leila Ltifi Alaya (Laboratoire de Biodiversité et valorisation des bioressources en zones arides, Faculté des sciences de Gabès) CO4: Etude de l accumulation des métaux et des biomarqueurs histopathologiques chez le crabe méditerranéen Carcinus maenas collecté de la lagune de Bizerte, Tunisie Mme. Sana RASSAS BEN KHEDHER (Institut Supérieur Agronomique Chott Mariem, Tunisie) CO5: Environmental risk assessment of pharmaceutical residues in surface waters using Zebrafish embryo acute toxicity test Mr. Aissette Baanannou (Centre de Biotechnologie de Sfax) CO6: Improving performance under cadmium stress: The treatment with proline Mr. Mohamed ZOUARI (Faculté des Sciences de Sfax) CO7: Biosurveillance de l effet du changement climatique associé à la pollution métallique des écosystèmes aquatiques en utilisant la moule Mytilus galloprovincialis Mme.Hajer Attig El Ghali (Laboratoire de Biochimie et Toxicologie Environnementale, Chott Mariem, Tunisie) CO8: Développement d une PCR en temps réel pour la quantification du champignon du sol Verticillium dahliae dans les oliveraies Tunisiennes Mr. Yaakoub GHARBI (Laboratoire de Toxicologie Microbiologie Environnementale et Santé, Sfax. Tunisie) Modérateurs : Badiaa Lyoussi (Maroc) ; Pr. Mohamed Bouaziz (Tunisie) Conférence 5 : Les endophytes des palmiers dattiers, origines et effets Pr. Néji GHARSALLAH (Faculté des Sciences de Sfax, Tunisie) Conférence 6 : Olive Oil and Olive Tree Leaves a Shield to our Health Pr. Apostolos (Paul) KIRITSAKIS (Greek Observatory of Oxidative Stress, Thessaloniki, Greece) Pause Café

11 Modérateurs: Pr. Néji GHARSALLAH (Tunisie) ; Pr. Apostolos (Paul) KIRITSAKIS (Greece) Communications orales (CO > CO16) Diner CO9: Effect of olive storage conditions on the Chemlali olive oil quality Mr. Hazem Jabeur (Laboratoire d'electrochimie et Environnement Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax, Tunisie) CO10: Oxidative stress and mitochondrial dysfunction in chronic manganese neurotoxicity and its amelioration by silymarin Mr. Yacine CHTOUROU (Laboratoire de Toxicologie Microbiologie Environnementale et Santé, Tunisie) CO11: Évaluation in vitro et in vivo de l activité antioxydante d extrait méthanolique de Cistanche tinctoria Mme. Amina Bouzitouna (Département de biochimie, Université Badji Mokhtar Annaba, Algérie) CO12: La Maurocalcine, un peptide naturel efficace pour la vectorisation d une nouvelle molecule anticancéreuse à base de platine Mme. Sonia Aroui (Laboratoire de Biochimie, Unité de recherche "Signalisation Cellulaire et Pathologies", Monastir. Tunisie) CO13: Etudes chimique et structurale des stérols isolés d Echinops spinosus, activité antioxydante Mme. Emna Abida Bouattour (Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles, Faculté des Sciences de Sfax, Tunisie) CO14: Quality Control of Refined Olive and Soybean Oils Blended with Refined Palm Oil during Repeated Deep-Frying Mr. Akram Zribi (LEE. Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax, Tunisie) CO15: Valorisation des déchets organiques gras pour la production du biodiesel Mme. Meha Alouini Université Libre de Tunis, Institut Polytechnique IP2, Tunisie) CO16: Contribution à l'étude de la cinétique de production des amines biogènes dans le poisson suivant l'évolution de la flore bactérienne par HPLC Mme. Charifa ELYOUNOUSSI (Laboratoire d écologie aquatique et environnement. Université Hassan II Faculté des Sciences Ain Chock, Casablanca, Maroc) Session Posters Session 4 Mercredi 17 Décembre 2014 Modérateurs : Pr. Dalila Saidane-Mosbahi (Tunisie) ; Pr. Hélène Talarmin (France) Conférence 8 : Les antioxydants comme cibles thérapeutiques des pathologies cardiovasculaires Pr. Badiaa Lyoussi (Université de Fès. Maroc).

12 Conférence 8 : Valorisation des produits issus de la biotechnologie Pr. Hammadi Ayadi (Centre de Biotechnologie de Sfax, Tunisie) Pause Café Modérateurs : Pr. Badiaa Lyoussi (Maroc); Pr. Hammadi Ayadi (Tunisie) Communications orales (CO > CO24) CO17: Etude de la composition biochimique, activité anti-inflammatoire et analgésique de l huile d Opuntia macrorhiza Engelm Mme. Hassiba Chahdoura ( Laboratoire de Recherche Bioressources : Biologie Intégrative & Valorisation, ISBM. Tunisie) CO18: Antiobesity effect of hydroxytyrosol via modulation of adipogenesis and lipolysis in 3T3-L1 Mr. Riadh DRIRA (University of Tsukuba, Japon) CO19: Evaluation de l activité antioxydante des dérivés d amidine Mme. Fatiha Malki (Laboratoire de recherche sur les produits bioactifs et valorisation de la biomasse, Kouba, Alger, Algérie) CO20: Etude de l effet d un apport exogène de zinc sur le rein de rat après ischémie chaude Mme. Najet Hadj Abdallah (Unité de recherche «Biologie et Anthropologie moléculaire appliquées au développement et à la santé», Faculté de Pharmacie de Monastir, Tunisie) CO21: Propriétés fonctionnelles, antioxydantes et antibactériennes des hydrolysats protéiques préparés par fermentation de chairs de poissons en utilisant Bacillus subtilis. Mme. Ines jemil (Laboratoire de Génie Enzymatique et de Microbiologie. Sfax) CO22: Effet de l extrait de Sarcocornia perennis contre le stress oxydatif et l'apoptose induits par le plomb sur les cellules rénales humaines. Mme. Manel REBAI GARGOURI (Laboratoire d eco-physiologie Animale, Sfax. Tunisie) CO23: Activité antiproliférative et étude chimique des fractions semi-purifiées issues d une gorgone méditerranéenne du genre Eunicella Mme. Monia Deghrigue (Laboratoire de développement chimique, galénique et pharmacologique des médicaments, Faculté de pharmacie de Monastir, Tunisie) CO24: Grape seed and skin extract protects against toxicity induced by garlic in rat brain Mme. Sonia Hamlaoui (Laboratoire de Neurophysiologie Fonctionnelle et Pathologies, Faculté des Sciences de Tunis, Tunisie.) Déjeuner Work Shop: Comment monter et gérer un projet de recherche? P1 : Possibilité de financement de projet de recherche et développement Pr. Hammadi Ayadi (Centre de Biotechnologie de Sfax, Tunisie) P2 : Projet PAQ : Programme d'appui à la Qualité de l'enseignement Supérieur Pr. Zohair Fakhfakh (Faculté des Sciences de Sfax, Tunisie) P3 : Projet TEMPUS: Relation Universités-Entreprises dans le domaine des Sciences de vivant Pr. Radhouane Gdoura (Faculté des Sciences de Sfax; Tunisie)

13 P4 : Projet SMOT: Sustainable Mediterranean Old Towns Dr. Amine Elleuch (Faculté des Sciences de Sfax, Tunisie) P5 : Mobilité internationale et recherche Mr. Nejib Bouthelja (Université de Sfax, Tunisie) Soirée musicale Jeudi 18 Décembre Session 5 Modérateurs : Ferjani Ben Abdallah (Tunisie) ; Pr. Abdelfattah El Feki (Tunisie) Conférence 10: Biomolécules et physiologie intégrative : application dans le cas de l infertilité fonctionnelle féminine Dr. Mohamed Damak (Pharmacien phytothérapeute, Sfax, Tunisie) Communications orale (CO > PO34) Pause café CO23: Activité des glucoflavonoïdes de Diplotaxis Harra sur l inflammation et le cancer colique Mme. Imen Nasri Hamdi Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles, Faculté des Sciences de Sfax, Tunisie) CO24: Study of the antifungal activity of essential oils of Citrus aurantium L. var amara in vitro and in vivo against Penicillium digitatum and Penicillium italicum Mme. Dhekra TRABELSI (Laboratoire des matériaux Molécules et applications Tunisie) CO25: Effet protecteur de l huile essentielle de citrus limon contre la cytotoxicité induite par l acide acétysalicylique in vitro Mme. Bouzenna Hafsia Laboratoire d Ecophysiologie Animale, Faculté des Sciences, Sfax, Tunisie) CO26: Level of polybrominated diphenyl ethers in sole (Solea solea) from Bizerte Lagoon, Tunisia Mr. Walid Ben Ameur (Laboratoire de Chimie Analytique et Environnement, Faculté des Sciences de Bizerte, Zarzouna, Tunisie) CO28: Photodégradation de fongicide: Caractérisation des photoproduits d un fongicide (iprodione) et évaluation de leurs potentiels toxiques Mme. Héla JELLOULI (Département de Génie Biologique, Université Libre de Tunis, Institut Polytechnique IP2 Tunisie) CO29: Effet du cuivre sur la croissance et la régulation des phytohormones chez Suaeda fruticosa Mme. Insaf BANKAJI (Faculté des Science de Bizerte) CO30: Concentrations en oligo-éléments et métaux lourds dans les différents organes d animaux destinés à l abattage de la ville de Casablanca-Maroc Mr. Abdelbasset CHAFIK (Laboratoire de Biochimie et Neuroscience - Faculté des Sciences et Techniques - Université Hassan I, Maroc)

14 CO31: Biosurveillance des eaux de surface d'un écosystème aquatique "Lac Oubeira" (Parc National d'el Kala) Mr. Amine Berghiche (Laboratoire d'ecologie fonctionnelle et évolutive, Université d Eltaref, Algérie) CO32: Génotoxicité induite par la pollution polymétallique de lixiviats de décharge d Etueffont (Belfort, France) sur le gardon «Rutilus rutilus» Melle. Zohra BEN SALEM (Université de Franche-Comté, Laboratoire de Chrono- Environnement, France) CO33: Contribution à la reevaluation de la toxicité d'un fongicide utilisé dans le domaine de l'agriculture chez le lapin male Mme Leila MALLEM (Faculté de Médecine, Département de Médecine Dentaire, Algérie) Clôture et remise des prix

15

16 Hélène TALARMIN Maître de Conférences à l Université de Bretagne Occidentale, Brest Laboratoire de Physiologie - EA 1274 M2S Brest / UFR Médecine et Sciences de la Santé 22 avenue Camille Desmoulins CS Brest Cedex 3 Enseignante à l IUT / Département Génie Biologique Rue de Kergoat CS Brest cedex 3 Equipe de recherche : laboratoire de Physiologie - EA 1274 / M2S, UBO - UFR Médecine et Sciences de la Santé- Dir. : Pr. M.A Giroux-Metgès Orientations des recherches actuelles : évaluation de l intérêt potentiel de biomolécules à activité antioxydante d origine végétale, pour des applications thérapeutiques dans le contexte de neuromyopathies de réanimation Etude in vivo (rats) et in vitro (cultures cellulaires) Participation à des commissions : - Commissions VAE Formation continue - Membre de la commission de recrutement de l IUT de Brest, 2010, Membre de la commission mixte de l IUT de Brest, 2006, Présidente de jury de baccalauréat technologique, 2007 et Membre du comité de lecture : XII Colloque National de la Recherche dans les IUT, 2006 Expertise scientifique Toxicology and Industrial Health 2012, 2013 Human and Experimental Toxicology 2014

17 Le sepsis/stress oxydant avec un modèle de rat in vivo et un modèle de culture cellulaire in vitro. Hélène TALARMIN Laboratoire de Physiologie - EA 1274 M2S Brest / UFR Médecine et Sciences de la Santé 22 avenue Camille Desmoulins CS Brest Cedex 3 La neuromyopathie de réanimation représente la pathologie neurologique acquise la plus fréquente en réanimation. Elle est associée à une augmentation de la morbidité, de la mortalité et de la durée du séjour à l hôpital, mais également à des séquelles à long terme pouvant altérer la qualité de vie des patients. Son principal facteur de risque est une réaction inflammatoire systémique secondaire à une infection (sepsis). La neuromyopathie de réanimation comporte plusieurs atteintes souvent associées : nerf, jonction neuromusculaire, muscle. L atteinte musculaire est multiple : atrophie musculaire, dysfonctionnement de la chaîne respiratoire mitochondriale et troubles de l excitabilité membranaire. Elle prédomine au niveau des muscles distaux. Sa survenue est précoce et corrélée à la gravité des patients. L inflammation est une source de stress oxydant d origine endogène. En effet, au cours du sepsis, non seulement des médiateurs de l inflammation mais également des espèces réactives sont produits en quantité excessive. Ce stress oxydant, à l origine de dommages importants sur la structure et le métabolisme cellulaire tels que l oxydation de l ADN, des protéines, ou encore la peroxydation des lipides, jouerait un rôle déterminant dans le dysfonctionnement des muscles squelettiques. L objectif de cette étude est, dans un premier temps, de mettre en place un modèle in vitro de stress oxydant, et d étudier in vivo le stress oxydant chez des rats septiques dans différents muscles squelettiques. L ensemble de ces travaux permettra, dans un deuxième temps, d évaluer l intérêt potentiel de biomolécules à activité antioxydante d origine végétale, pour des applications thérapeutiques dans le contexte de neuromyopathies de réanimation.

18 RACAUD-SULTAN Claire Full position Researcher 1st class- UMR INSERM U1043/ CNRS U5282- University P. Sabatier- Toulouse-France Member of scientific councils at INSERM, Medecine and Dental Faculties of Toulouse. Coordinator of the national network dedicated to the study of leukemic niche (4 teams, ). Coordinator of the international network dedicated to the study of natural compounds effects on primitive pathological intestinal cells (3 teams) Research activities: *Signal transduction mediated by integrins in cardiovascular diseases and cancer *Cancer stem cells, microenvironment and signal transduction

19 Phytochimie et therapie anti-cancer : Ciblage des cellules souches Claire Racaud-Sultan INSERM/IRD Toulouse (France) Les cellules souches sont responsables du renouvellement des tissus tout au long de la vie des individus. Des mécanismes de protection intrinsèques et extrinsèques spécifiques de ces cellules sont mis en place très tôt dès la naissance. Au cours du vieillissement et de stress répétés, cette protection peut devenir défaillante et promouvoir l initiation d un cancer. Les cellules souches cancéreuses, qu elles proviennent de la transformation des cellules souches ou des progéniteurs ayant anormalement réacquis des propriétés souches, sont donc à l origine du cancer. Ces cellules souches cancéreuses sont importantes à cibler en thérapeutique car elles sont responsables de l extension de la maladie par voie métastatique et des rechutes post-- thérapie. Les cellules souches cancéreuses développent des capacités d adaptation et de résistance qui leur sont propres. Nous avons choisi de cibler la Glycogène Synthase Kinase 3 beta qui contrôle une voie de signalisation centrale pour la régulation de la survie et du métabolisme cellulaires. Nous montrons que la Glycogène Synthase Kinase 3 beta est suractivée dans les celllules souches en conditions inflammatoires ou cancéreuses, et contrôle leur survie. Des flavonoïdes glycosylés naturels induisent l apoptose des cellules souches cancéreuses et épargnent les cellules souches normales. Selon le tissu, l action inhibitrice de ces flavonoïdes sur la Glycogène Synthase Kinase 3 beta dépend de PKB ou de PKC. Le ciblage des cellules souches pré-- cancéreuses o pourrait permettre une thérapie préventive ou curative du cancer chez des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou résistants à la thérapie anti-- cancéreuse conventionnelle

20 Nozha COHEN (HDR, PhD, DVM, DES) Division de Microbiologie et Hygiène Département de Sécurité des Produits Aliments et Environnement Institut Pasteur du Maroc Docteur Nozha COHEN est chef adjoint du Département de Sécurité des Produits Aliments et Environnement à l Institut Pasteur du Maroc à Casablanca depuis novembre 2012, chef de la Division de Microbiologie et Hygiène de ce même département depuis Elle est responsable du Laboratoire de Microbiologie et d Hygiène des Aliments et de l environnement entre février 2000 et juin 2010 et avant responsable du service Audit et Formation en Entre décembre 1996 et janvier 1999, Docteur Nozha Cohen a assuré la responsabilité scientifique, technique et administrative du Centre Expérimental de l Institut Pasteur du Maroc. Docteur Nozha COHEN apporte sa contribution au domaine de la sécurité sanitaire des produits alimentaires et de l environnement qui représentent ses principaux domaines d'expertise. Son travail sur la microbiologie des produits alimentaires, de l eau et de l environnement a été reconnu par le comité scientifique international. Depuis septembre 2012 Docteur Nozha COHEN est Présidente de l Association Maghrébine de la Sécurité Sanitaire des Aliments-Maroc (AMSSA-Maroc): Société savante dont les objectifs sont de favoriser la recherche et le développement des biotechnologies dans le domaine de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments et de leur environnement de production, de développer les recherches pour l analyse des risques liés aux aliments et à l environnement, d assurer la communication des rapports de recherches au moyen de séances de travail, de congrès, de conférences et de colloques ainsi que par des publications scientifiques diffusées au grand public.

21 Risques Sanitaires Emergents et Sécurité de l Environnement Nozha COHEN Département de Sécurité des Produits, Aliments et Environnement, Institut Pasteur du Maroc, 1 Place Louis Pasteur Casablanca L environnement impacte de très nombreux domaines et notamment l hygiène générale, l agroalimentaire, l agriculture, l élevage, l industrie et les loisirs. Tous sont des domaines, fortement liés à la santé humaine. Un environnement sain contribue à l amélioration de l espérance de vie, il a également pour rôle de permettre d éliminer les déchets loin des communautés humaines. La pénurie d eau et l augmentation considérable de la demande, ont induit une forte pression pour le développement de la réutilisation des eaux usées non seulement pour l irrigation mais également pour la production d eau potable aussi bien dans des pays industrialisés que dans ceux en voie de développement. La sécurité sanitaire doit donc être appréhendée dans une perspective globale et transversale, intégrant santé humaine, santé animale et santé de l environnement. Le concept «One Health» reconnaît que la santé de l'homme est reliée à la santé des animaux et de l'environnement. Cet approche sous entend la nécessité d un travail concerté avec des médecins, des vétérinaires et des écologistes, pour surveiller et contrôler les dangers liés à la santé publique. Le contrôle de la qualité de l environnement doit s adapter aux nouveaux enjeux liés à la présence de nombreux polluants dont les pathogènes émergents. Aux besoins déjà classiques des méthodes microbiologiques permettant de surveiller l environnement en continu, s ajoutent la nécessité d évaluer l impact des résidus de médicaments, afin de mener une analyse de risque objective. La contamination croissante de l environnement par l intervention de l Homme, le développement de la réutilisation des eaux usées et la gestion complexe des espaces et des décharges, tous exigent le développement des méthodes de contrôle et donc assurer des progrès analytiques pluridisciplinaires aux interfaces toxicologie-chimie-biologie. Mots Clés : Chimie, Environnement, microbiologie, micropolluants, qualité, pathogènes émergents, toxicologie.

22 Michèle Bouchard Professeure agrégée Titulaire de la Chaire d analyse et de gestion des risques toxicologiques Responsable de l Unité d analyse de biomarqueurs de la plateforme Xénobiotiques et nanoparticules Département de santé environnementale et santé au travail École de santé publique Pavillon Roger-Gaudry, U424 Université de Montréal C.P. 6128, Succursale centre-ville Montréal (Québec) Canada, H3C 3J7 Michèle Bouchard est Professeure au Département de santé environnementale et santé au travail de l Université de Montréal depuis Elle est également titulaire de la Chaire d analyse et de gestion des risques toxicologiques de l Université de Montréal depuis juin Elle dirige aussi la plateforme d analyse de biomarqueurs au Département financée en 2009 par la Fondation canadienne pour l Innovation pour le développement de nouvelles approches pour la caractérisation, l expologie et la biosurveillance de contaminants environnementaux en émergence. Ses principales réalisations portent sur l intégration de la biosurveillance et de la modélisation toxicocinétique dans l évaluation de l exposition à des contaminants chimiques prioritaires et des risques d effets sanitaires précoces associés, dans la population générale et dans le milieu de travail. Les contaminants étudiés incluent les pyréthrines naturelles, les pyréthrinoïdes, les phtalimides, les insecticides organophosphorés, les carbamates, les biphényles polychlorés, les hydrocarbures aromatiques polycycliques, l acrylamide, multi-éléments et les nanoparticules de dioxyde de titane. Ses travaux ont fait l objet de près de 70 articles scientifiques dans des revues dotées de Comités de pairs et plus de 120 présentations scientifiques.

23 Suivi biologique de l'exposition aux pesticides pyréthrinoïdes, toxicocinétique et évaluation des risques Michèle Bouchard Université de Montréal, Département de santé environnementale et santé au travailp La biosurveillance de l exposition aux pesticides de type pyréthrinoïdes est maintenant couramment effectuée. Toutefois, afin de bien interpréter ces données, il devient nécessaire de comprendre le comportement cinétique des biomarqueurs d exposition. Nos travaux ont permis de mieux documenter la toxicocinétique de ces biomarqueurs dans des conditions d exposition contrôlées et professionnelles. D une part, les profils temporels de métabolites de la perméthrine et cyperméthrine ont été documentés dans des matrices biologiques (sang et urine) d individus exposés par voie orale, afin d'établir les déterminants essentiels de la cinétique de ces biomarqueurs d exposition. D autre part, les profils temporels urinaires de ces biomarqueurs ont été documentés chez des travailleurs agricoles suivant un épisode d exposition à la perméthrine et cyperméthrine. Les données chez les volontaires ont montré que les métabolites évalués (cis-dcca, trans-dcca et 3-PBA) étaient rapidement éliminés de l organisme après ingestion (pics atteints 5-7 h après dosage et demi-vies d élimination de 5-9 h en moyenne). Les profils sanguins et urinaires des trois métabolites évalués évoluaient en parallèle et étaient similaires suivant l exposition à la perméthrine et cyperméthrine, confirmant que ces biomarqueurs communs pouvaient être utilisés pour l évaluation globale de l exposition. En milieu de travail, seulement quelques travailleurs montraient un profil temporel de biomarqueurs typique d un épisode d exposition professionnelle. Dans ces cas, les demi-vies d élimination étaient similaires à celles obtenues chez les volontaires exposés dans des conditions contrôlées, mais les pics de concentrations étaient souvent retardés par rapport à la période d application ou de travail dans une zone traitée, suggérant une exposition indirecte. Chez les autres travailleurs, les niveaux urinaires étaient très variables, avec une variabilité intraindividuelle qui dépassait la variabilité interindividuelle (jusqu à 150 et 82 fois, respectivement). En milieu de travail, une bonne stratégie de biosurveillance en routine serait la mesure des niveaux de métabolites dans un échantillon pré-exposition et au moins deux collectes post-expositions. 1

24 2T Association Tunisienne de Physiologie et Bio-surveillance de l Environnement Néji GHARSALLAH État civil : Marié Date de naissance : 27 septembre 1953 à Mellita - Kerkennah - Sfax Profession : Professeur à la Faculté des Sciences de Sfax Adresse : Faculté des Sciences de Sfax, B.P. 802, 3018 Sfax Tél. : ; Télécopie : ; Portable : T UD iplômes 1. Juin 1975 : Baccalauréat Math - Sciences, 2. Juin 1977 : Diplôme des Etudes Universitaires Supérieures en Chimie - Biologie, 3. Juin 1979 : Maîtrise en Sciences de la Vie, 4. Juin 1981 : Diplôme d Ingénieur en Génie - Biologique, 5. Avril 1984 : DEA de Microbiologie, Génie Enzymatique et Bioconversion, 6. Juillet 1987 : Thèse de Docteur-Ingénieur de Microbiologie, Génie Enzymatique et Bioconversion, 7. Mai 2000 : Habilitation à Diriger les Recherches de l Université de Sfax pour le Sud, UR esponsabilités : Codirecteur de l Unité de Technologie Enzymatique et de Microbiologie : Codirecteur du Laboratoire de Génie Enzymatique et de Microbiologie : Sociétaire du Laboratoire Génie Enzymatique et de Microbiologie dirigé par le Professeur Moncef Nasri, et coordinateur au sein du Laboratoire du Projet qui traite de la thématique Microbiologie et traitement des effluents : Coordinateur du Mastère de Biologie Moléculaire et Cellulaire 5- Depuis 2010: Coordinateur du Master de " Biotechnologie Microbienne" UP oste : Ingénieur principal CBS : Assistant, CBS : Maitre Assistant, FSS : Maitre de conférences, FSS : Professeur, FSS

25 Élaboration et mise en œuvre d'une approche de caractérisation systémique d'un agent étiologique émergent à fort impact économique et de moyens de lutte biologique: Application à la maladie de la feuille cassante du palmier dattier (Phoenix dactylifera.l) Pr. Neji Gharsallah La Maladie de la Feuille Cassante du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) constitue un cas d émergence d'une maladie à fort impact économique causée par un agent étiologique inconnu. Notre stratégie a visé à élaborer une approche sans à priori de l'émergence pouvant être transposée à n'importe quelle situation de ce type. En nous appuyant sur des caractérisations successives des compartiments viraux, bactériens et fongiques de tissus sains et malades, nous avons cherché à mettre en évidence des différences de compositions spécifiques et de distributions de ces flores sur 2 campagnes de prélèvements réalisées en 2010 et Alors que la microscopie électronique à transmission nous a permis de visualiser des structures d'origine virale probable au niveau des chloroplastes du parenchyme chlorophyllien, une étude moléculaire de séquençage de gènes ribosomaux nous a permis de corréler l'apparition de ces structures à de profondes modifications qualitative et quantitative de la microflore endophyte. Ainsi, il nous est apparu que la symptomologie de la maladie était corrélée à une modification profonde de la distribution spécifique de la microflore endophyte, visible à la fois au niveau du compartiment fongique et bactérien, suggérant la complète disparition de la pression de sélection exercée par le palmier sain sur sa flore et mise en évidence dans les 2 cas, par un shift d une répartition de type Poisson vers une répartition normale. Dans le compartiment fongique, une claire déplétion des Pleosporaceae, associées à la plante saine pouvait ainsi être liée à une apparition de nouvelles familles (Trichocomaceae et Mycosphaerellaceae). De même, parmi les bactéries, une disparition des Rhizobium et Ensifer sp associés au compartiment racinaire de la plante saine a ainsi pu être mise en évidence, ces espèces pouvant servir ultérieurement d'indicatrices de bonne santé des palmiers. Dans une deuxième partie de notre travail nous avons cherché à utiliser des éléments de la flore endophyte, mais également de substances naturelles dans la lutte biologique contre d'autres pathogènes du palmier. Ainsi, un antagonisme a été mis en évidence entre une souche endophyte d'arthrobacter agilis et un pathogène majeur, Fusarium oxysporum sp Albedinis.

26 13TApostolos (Paul) Kiritsakis M.Sc., Ph.D.13T President of the Greek Observatory of oxidative stress Full Professor on Fats and Oils, Department of Food Technology Technological Institute of Thessaloniki Greece Professor Kiritsakis has been involved in olive oil production since childhood and has devoted his life to improving and promoting olive oil quality. Being a full professor since 1980 he has taught a large number of students on numerous occasions and new scientists in the olive oil field. He started his carrier in 1972 and he is now a world renowned researcher on olive oil and regarded as a leader in olive oil quality, chemistry, adulteration, nutritional and health effects of olive oil. He directed various scientific projects on olive oil and was asked to evaluate several European projects as an expert in the field of olive oil. He was a scientific advisor in olive projects in California (1989, 1992), Albania, ( ), Tunisia (2001), Australia (2000), Argentine (2005), and in Greece (since 1985). He contributed significantly to the Greek and Foreign olive industry by advising, on the setting up of an olive factory, selecting suitability of proposed lot, machineries, processing methods and conditions of operation. He suggested and introduced the application of HACCP (Hazard Analysis Critical Control Points) throughout all the processing steps in the olive factories and the application of traceability system by which from the code number in a bottle of olive oil, one is able to go back step by step to the olive orchard where the oil comes from. Thus, in case of a problem of deterioration or adulteration in the oil which comes in the market, one may detect the step where it happened and the problem can be solved.. He also trained farmers on how to produce better quality olives and olive oil. This effort resulted in significant quality and market improvements for olive oil. Dr. Kiritsakis was one of the first scientists to conduct extensive research on olive oil quality and promoted significantly olive oil internationally. He lectured and gave seminars on the effects of olive oil on health (cancer, cholesterol, aging etc) and persuaded more people to start using olive oil or increase their average consumption. As a Dean of the School of Food Technology and Nutrition, Department of Food Technology, Technological Institute of Thessaloniki, Greece, he pioneered in the field by inviting outstanding scientists to lecture and interact with students and faculty to expand the scope of their research field. He is responsible for the graduate program in Food Science of the School. During his professional carrier he had educated and advised graduate students, from Greece, Maroc, Tunisia, Egypt, Albania and Turkey. Dr. Kiritsakis also educated an important group of Californian farmers and scientists, who came to Greece in 1999 and were interested to be involved in olive business. Lectures were given to the group and visits were paid to the most important olive factories from North to the South part of Greece to gain the best knowledges on olive oil production and quality. Totally Professor Kiritsakis has been working for more than 42 years on the subject of olive oil and presented and taught material to several students in seminars short courses and congresses.

27 P P P P P Association Tunisienne de Physiologie et Bio-surveillance de l Environnement Olive Oil and Olive Tree Leaves a Shield to our Health Apostolos (Paul) KIRITSAKISP P, Eugenio IORIOP P, Fereidoon SHAHIDIP P, Kostas A. KIRITSAKISP P, Demetrios GERASSOPOULOSP PGreek Observatory of Oxidative Stress, Thessaloniki, Greece PInternational Observatory of Oxidative Stress, Salemo, Italy PDept of Biochemistry, Memorial Univ. of Newfoundland, St. Jonh s, NL, Canada 4 PPh.D. Candidate Aristotle University of Thessaloniki, Thessaloniki, Greece 5 PAristotle University of Thessaloniki, Thessaloniki, Greece Certain populations have traditionally enjoyed overall good health. While a number of wide ranging factors certainly contributed to this fact, available information would suggest that contributions of specific components of their diet played a very important role. Olive oil, a natural juice obtained from the fruit of the tree Olea europaea, is not only a flavorful lipid food but also a product with a unique composition, playing an important role in our diet. It contains micro- components, such as aroma, taste and pigments (chlorophyll, pheophytin), all of which may contribute to our health. Olive leaves are the main by-product of olive fruit processing. Olive oil and olive leaves contain phenols such as, oleuropein, oleocanthal, oleacin etc. which contribute to good health. The presence of these constituents in both products is affected by several factors such as cultivar, maturity and processing technology and conditions. Phenolic compounds not only protect olive oil from oxidation but they also modulate in humans and animals the activity of reactive oxygen species (ROS) and other oxidizing chemical agents thus preventing or controlling the oxidative stress. The latter is an emerging health risk factor related to a disturbed oxidative balance that can accelerate aging and promote cardiovascular diseases, neurodegenerative disorders, cancer and so on. The purpose of this presentation is to analyze the properties of phenolic components of olive oil and olive leaves and to provide an overview of evidence that olive oil, mainly virgin, and olive leaves are able to protect our body from different diseases and to slow-down aging process something that makes them ideal functional foods, protecting our body, to some extent,p Pfrom oxidative stress.

28 Badiaâ Lyoussi Professor (PhD) Head of Laboratory Physiology Pharmacology Environmental Health University Sidi Mohamed Ben Abdullah, Fez, Pr Badiaa Lyoussi has a good experience over 25 years in the physiopathology and pharmacology of natural products from medicinal plants. She had more than 80 scientific publications, and chapters in books in the area of acute and chronic toxicity of plants used in traditional medicine, ethnopharmacology and management of several pathologies like diabetes, obesity, hypertension, metabolic syndrome by medicinal plants and supplements, assays of natural products in animals model (SHR rats, mice, rabbit) and in vitro experiments for cardiovascular pathologies and discovery of antimicrobial agent's by endemic Moroccan plants and valorization of essential oils from Moroccan aromatic plants and valorization of bee products, honey, propolis, pollen, royal jelly, bee venom from Moroccan sites. She is director of research of unit valorization of medicinal plants; she is responsible for Master formation on pharmacology and environmental Health, Director of Doctoral formation and president deputy of Arab Union of pharmacology. She is referee of many international journals in the area of medicinal plants research. She is member of several international societies. She had been member of executive committee of International Union of Pharmacology. She received funds from France, Belgium, TWAS and European projects. She is the head of Physiology Pharmacology and Environmental Health Laboratory. She received a Doctorate from France and a second doctorate from Belgium. Membership in French Society of Physiology - Belgium Society of Physiology and fundamental and clinical pharmacology, international society of Brain research organisation, United Nations Educational, Scientific and Cultural organization, ICTP, Trieste, ITALY, French society of Pharmacology- Member of interdisciplinary group of aluminum toxicity, Padova, Italy Member of Arabian Plant Specialist Group ( APSG), Riayd, KSA- Member of excecutive council of Arab Science & Technology Foundation ( UAE), Member of Arab Tech, London, UK- Elected president of the Arab women Scientific foundation for North Africa- Vice President of Arab Union of Pharmacology - Member of executive committee of the International Union of Pharmacology (IUPHAR)- President Association : «Association Espace Sciences Et Vie»- Member of International Society of Hypertension- Member of scientific committee of Association Francophone of Apitheray. She gives more than 30 conferences on bee products in several countries and organized more than 30 international conferences on phytotherapy, apitherapy, natural products and pathologies.

29 54TLes antioxydants comme cibles thérapeutiques des pathologies cardiovasculaires Pr Badiaa Lyoussi Laboratoire de Physiologie-Pharmacologie et santé environnementale Université Sidi Mohamed Ben Abdallah, Fès, Maroc Il est généralement admis que les maladies causées par le stress oxydatif doivent être traitées avec des antioxydants. Les répercussions du stress oxydant se manifestent dans la paroi vasculaire, le cœur, le rein et le cerveau. Il n'est donc pas surprenant qu'il y ait eu intérêt à vérifier si les anti-oxydants améliorent la fonction cardiovasculaire. Les données épidémiologiques suggèrent que certains anti-oxydants tels que la vitamine C et E, α-carotène, β-carotène et d'autres vitamines pourraient donner lieu à de meilleurs résultats. Les fruits et légumes alimentaires semblent jouer un rôle clé dans le maintien de la santé et de la prévention de la maladie. L'endothélium vasculaire est maintenant reconnu comme un organe avec une variété de fonctions, dont la défaillance a des conséquences profondes pour le fonctionnement du système cardio-vasculaire. L'endothélium contrôle les relaxations (dilatations) des cellules sous-jacentes de muscles lisses vasculaires. Les relaxations dépendantes de l'endothélium sont dues à la libération de substances vasodilatatrices non prostanoïdes. Le meilleur facteur relaxant dérivé de l'endothélium (EDRF) est l'oxyde nitrique (NO) qui est formé à partir de la L-arginine par la NO synthase endothéliale constitutive (enos). Le NO stimule la guanylate cyclase soluble avec la production de GMP cyclique. La capacité de la cellule endothéliale à libérer des facteurs de relaxation peut être augmentée par l'alimentation (polyphénols) et des antioxydants. La réactivité vasculaire altérée est associée à une formation excessive d'espèces réactives de l'oxygène dans la paroi artérielle, ce qui favorisera un dysfonctionnement endothélial, pro-inflammatoire et des réponses pro-athérosclérotiques. Plusieurs sources de polyphénols, notamment le raisin, le cacao et le thé vert, la propolis ont été à l origine de la prévention d un dysfonctionnement endothélial dans plusieurs modèles expérimentaux de maladies vasculaires et de réduire le stress oxydatif excessif. Le resvératrol réduit le stress oxydatif cardiovasculaire en diminuant la production de superoxyde à partir de NADPH oxydase et enos, en améliorant l'inactivation des espèces réactives de l'oxygène par les isoformes de la SOD et de la catalase, GPx1. La majorité de ces effets sont SIRT1-dépendante. Ainsi, SIRT1 peut être une cible prometteuse pour le développement de la thérapie anti-oxydante appropriée. De nombreuses études indiquent que la consommation régulière de boissons riches en polyphénols (thé) et des aliments (chocolat, fruits, et légumes) est associée à un effet protecteur sur le système cardio-vasculaire. Les études expérimentales et cliniques ont également indiqué que la consommation chronique de plusieurs produits naturels riches en polyphénols est capable d'améliorer le dysfonctionnement endothélial et à diminuer le stress oxydatif vasculaire associée à des pathologies cardiovasculaires comme l'hypertension artérielle Des expériences menées au sein de notre laboratoire sur des artères isolées ont montré que les polyphénols entraînent une relaxation endothélium-dépendante avec comme médiateur l augmentation du NO endothelial. Ainsi, ces études expérimentales et cliniques mettent en évidence le potentiel des sources riches en polyphénols pour fournir une protection vasculaire dans les conditions de santé et de la maladie. Les essais thérapeutiques, utilisant soit des antioxydants soit de la SOD, n ont pas pour l instant montré d effets bénéfiques pour réduire l incidence des maladies cardiovasculaires ni la mortalité. Il est néanmoins trop tôt pour conclure à l inutilité des stratégies antioxydantes dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Il est même sûr que certains médicaments existants exercent déjà une partie de leurs effets par des voies de signalisation dépendantes des systèmes redox (par exemple le probucol, les statines, les inhibiteurs de l enzyme de conversion). Ces médicaments et ceux qui vont naître des stratégies antioxydantes permettront d améliorer nos connaissances sur les voies de signalisation et les mécanismes du stress oxydant ; de cette meilleure compréhension émergeront de nouveaux marqueurs biologiques de prédiction et de diagnostic ainsi que de nouvelles cibles thérapeutiques. En conclusion, plusieurs sources riches en polyphénols sont capables de prévenir le stress oxydatif dans la paroi artérielle en améliorant l'équilibre entre les enzymes pro-oxydantes et anti-oxydantes. Ils peuvent avoir ces actions bénéfiques en réduisant la production de ROS et les effets pathophysiologiques cardiovasculaires du stress oxydatif. Cela pourrait signifier que si les anti-oxydants sont développés dans l espoir d étancher efficacement le stress oxydatif dans les tissus, et d'améliorer la fonction cardiovasculaire.

30 Prof. Hammadi Ayadi, Centre de Biotechnologie de Sfax : Assistant, immunology and molecular genetics, faculté de médecine de Sfax : Assistant Professor, immunology and molecular genetics, faculté de médecine de Sfax Since 1994 : Professor, immunology and molecular genetics, faculté de médecine de Sfax Since 1998 : Head of the Human Molecular Genetics Laboratory - Faculty of Medicine - Sfax : Director General of the Biotechnology Center of Sfax President of the CBS scientific and administrative councils Focal points : International Centre of Genetic Engineering and Biotechnology ICGEB (Triesta, Italy ), African Agency of Biotechnology ( Alger, Algeria ), Arab Agency of Biotechnology ( Cairo, Egypt ). Co-Director of a CNRS LIA: Gene and Proteins Member of an FP6 integrated Project: Eurohear Coordinator of an FP7 Era-wide project Bioprotech Member of a Tempus project : Université-Entreprise

31 La biotechnologie appliquée à la santé Prof. Hammadi Ayadi Centre de Biotechnologie de Sfax Dans cette intervention, nous aborderons trois parties : A) la première partie concerne les outils moléculaires développés au cours des dernières quarante années, le génie génétique B) Dans la deuxième partie on traitera les approches génétiques et moléculaires pour l obtention de cibles de thérapie et de diagnostic et les domaines d application de la biotechnologie et notamment la biotechnologie rouge c.à.d. touchant à la santé. Nous prenons comme exemple les anticorps monoclonaux et leurs applications en thérapie humaine. C) La troisième partie traitera de la biologie à grande échelle et la naissance de la génomique. Nous prenons comme exemple l étude moléculaire des surdités héréditaires de l enfant et ses retombées socioéconomiques. Une comparaison de valorisation de résultats sera présentée.

32 Mohamed DAMAK Pharmacien phytothérapeute, homéopathe, oligothérapeute, Membre de la Société Internationale de médecine Endobiogénique et physiologie intégrative, Enseignant dans différents Mastères en Tunisie

33 13TBiomolécules et physiologie intégrative : application dans le cas de l infertilité fonctionnelle féminine 13TMohamed Dammak La phytothérapie clinique intégrative est une médecine à part entière qui utilise la plante comme outil thérapeutique. Elle repose sur une approche globale de l'homme, donc sur une notion de traitement du terrain. Pour ceci nous rapportons dans ce travail notre étude rétrospective analytique de 28 observations cliniques de patientes ayant bénéficié d un traitement phytothérapeutique de terrain réalisé dans le cadre d exploration fonctionnelle de l infertilité de la femme durant une période de 3 ans au cabinet de libre pratique d un médecin phytothérapeute. Dans cette étude : la majorité de nos patientes ont consulté pour une raison d infertilité primaire. Presque la moitié de nos patientes étaient obèses % de nos patientes avaient des parents diabétiques, Ceci explique le facteur héréditaire de la résistance à l insuline et de l hyperinsulinisme dans l expression de l infertilité chez la descendance. Cliniquement on a observé essentiellement : des congestions pelviennes (92.8%), des obésités (42.8%), des syndromes prémenstruels (32%) et des ovaires poly-kystiques (25%). D après l étude des terrains de nos 28 patientes, l infertilité pourrait être dûe: à un hypogonadisme avec hypoestrogénie ethypolutéïnie dans 100% des cas, une tendance à l hypothyroïdisme (89.3 %)des cas, une prolactine élevée dans 85.7 %, une résistance à l insuline et un hyperinsulinisme dans43% des cas, un cortisol faible dans 60,7 % des cas, une réaction alpha-sympathique forte (96,4%) suite à l insuffisance ovarienne et une congestion pelvienne dans 92.8 % des cas. Ainsi en agissant à ces niveaux, le terrain des malades sera nettement amélioré voir même guérit. Le médecin dans sa démarche de traitement utilise des plantes médicinales pour équilibrer: Le système endocrinien, le dysmétabolisme glucidique, la Congestion pelvienne et le drainage des émonctoires Dans ce type de stratégie thérapeutique qui respecte mieux la physiologie de l individu, les plantes médicinales ont une place majeure pour leurs actions réparatrices et non substitutives pour aider nos patientes à concevoir. En fonction du terrain, on choisit les plantes qui recouvrent le maximum d activités métaboliques et endocriniennes pour arriver à rédiger une ordonnance avec un minimum de plantes. D après nos travaux les plantes clés de l infertilité sont : l alchémille (utilisée dans 100% des cas), la sauge, la lavande (100%), l avoine (85.7 %), le fraisier (82.1%) et le cyprès (78.6%) Sur les 28 cas cliniques étudiés, 10 grossesses ont été menées à terme, ce qui constitue un taux de réussite de 35.7 %. Parmi les patientes qui n ont pas obtenu une grossesse, certaines sont améliorées et leurs perturbations sont rentrées dans l ordre, tels que par exemple, le cycle menstruel devient régulier, les kystes de l ovaire disparaissent, la malade perd de poids et voit sa cellulite nettement améliorée. On a noté aussi une amélioration de l arthrose, la migraine, la constipation, les colopathies ce qui justifie que la phytothérapie clinique ne traite pas un symptôme mais un terrain. La phytothérapie clinique intégrative est une médecine prometteuse (à part entière) qui permet d équilibrer les éléments inducteurs de la maladie par son action au niveau des processus de régulation physiologique, permettant ainsi la réalisation d une médecine réellement personnalisée et respectueuse des spécificités de chaque individu. Elle utilise l extrait total des plantes avec des doses réparatrices et non substitutives dans l optique d une politique de santé3t 3T22Tla moins iatrogène possible22t, limitant ainsi les effets secondaires et répondant aux principes de la non nuisance. On conclut que cette thérapie pourrait répondre aux insuffisances et à l échec de l allopathie

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

7 mars 2007. 7 mars 2007. 7 mars 2007

7 mars 2007. 7 mars 2007. 7 mars 2007 7 mars 2007 7 mars 2007 7 mars 2007 MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE Arrêté du ministre de l enseignement supérieur, de la recherche scientifique

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

Cellules souches et Médecine régénératrice

Cellules souches et Médecine régénératrice DIPLOME D'UNIVERSITE 2015 / 2016 Cellules souches et Médecine régénératrice Ce Diplôme Universitaire est ouvert aux étudiants des écoles doctorales des Universités Paris / Paris-Saclay, aux cliniciens

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Le métier d enseignant chercheur

Le métier d enseignant chercheur Conférence d UV industrie n 4. Le métier d enseignant chercheur Donnée le 18 janvier 2006, Par Isabelle Margaill. Groupe numéro 4 I. Parcours universitaire. Son parcours : Etude de pharmacie : -5ème année

Plus en détail

Annonce. Beyrouth, le 4/6/2013. La Doyenne. Nina SAADALLAH. UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat

Annonce. Beyrouth, le 4/6/2013. La Doyenne. Nina SAADALLAH. UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat Annonce La Doyenne de la Faculté de Santé Publique annonce le début du dépôt des dossiers de candidature pour les différents Masters Professionnels

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

LES MISSIONS DE BIOASTER

LES MISSIONS DE BIOASTER Unique IRT sélectionné dans le domaine de la santé par le Commissariat Général à l'investissement, BIOASTER est un institut de recherche technologique indépendant dédié à l infectiologie et à la microbiologie,

Plus en détail

Département de Biologie

Département de Biologie UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Département de Biologie Campus Universitaire-Tunis-1060 Tél: 71 872 600 Fax: 71 871 666 Site web: www.fst.rnu.tn

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net DOSSIER DE PRESSE Mardi 12 juin 2012 NOUVEAU TRAITEMENT POUR LE CANCER DU POUMON ET LE MELANOME : LA FONDATION ARC POUR LA RECHERCHE SUR LE CANCER SOUTIENT LES TRAVAUX D UNE ÉQUIPE DE CHERCHEURS À MONTPELLIER

Plus en détail

PARCOURS RECHERCHE : APPROCHE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE

PARCOURS RECHERCHE : APPROCHE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES Avenue Escadrille Normandie Niémen 13397 Marseille Cedex 20 DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE MASTER 2 PARCOURS RECHERCHE ET PROFESSIONNEL MENTION : NUTRITION SECURITE

Plus en détail

LICENCE (LMD) MENTION : SCIENCES DE LA VIE

LICENCE (LMD) MENTION : SCIENCES DE LA VIE LICENCE (LMD) MENTION : SCIENCES DE LA VIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Organisation de la formation L2 Sciences de la Terre

Plus en détail

Production de plantes transgéniques de pomme de terre exprimant un fragment d anticorps recombinant dirigé contre une protéine du PVY

Production de plantes transgéniques de pomme de terre exprimant un fragment d anticorps recombinant dirigé contre une protéine du PVY Laboratoire des Biotechnologies Végétales Appliquées à l Amélioration des Cultures Production de de pomme de terre exprimant un fragment d anticorps recombinant dirigé contre une protéine du PVY Radhia

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0202 Corps : Professeur des universités Article : 51 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE CPR du 0 Février 05 ANNEXE Ecole Doctorale «Santé, Sciences Biologiques (SSBCV)» Santé, Sciences et Technologies Sujets de thèses pour les bourses doctorales 00% Région Année universitaire 05-06 N DECISION

Plus en détail

MASTER (LMD) - USTH BIOTECHNOLOGIE MÉDICALE- BIOTECHNOLOGIE VÉGÉTALE-PHARMACOLOGIE

MASTER (LMD) - USTH BIOTECHNOLOGIE MÉDICALE- BIOTECHNOLOGIE VÉGÉTALE-PHARMACOLOGIE MASTER (LMD) - USTH BIOTECHNOLOGIE MÉDICALE- BIOTECHNOLOGIE VÉGÉTALE-PHARMACOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Objectifs Acquisition

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

LES ETUDES DE PHARMACIE

LES ETUDES DE PHARMACIE 2011-2012 LES ETUDES DE PHARMACIE Organisation des études PAES Première Année commune aux Etudes de Santé Liste de classement 1ER cycle Stage officinal (6 semaines) 2 ème année 3 ème année 2ème cycle 4

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4141

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4141 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4141 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0114 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

Issue de la fusion des DA ExPPRes, MPAB et SIBA DA BIOTECH. Les biotechnologies, un cœur de métier d AgroParisTech

Issue de la fusion des DA ExPPRes, MPAB et SIBA DA BIOTECH. Les biotechnologies, un cœur de métier d AgroParisTech Départements SPAB et SVS Issue de la fusion des DA ExPPRes, MPAB et SIBA DA BIOTECH Les biotechnologies, un cœur de métier d AgroParisTech Un enseignement approfondi en biotechnologie pour former des ingénieurs

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE

INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE Diplô me inter- universitaire INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE Coordination : G. BRUCKER - Paris VI B. REGNIER - Paris VII J.C. DARBORD - Paris V Objectifs et public concerné Former les

Plus en détail

Le monde Microbien : Partie 5 : Les microbes et le cosmos : de nouvelles frontières...

Le monde Microbien : Partie 5 : Les microbes et le cosmos : de nouvelles frontières... UE Pharmacie - Microbiologie Le monde Microbien : Partie 5 : Les microbes et le cosmos : de nouvelles frontières... Professeur Emmanuel DROUET Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

La Formation Complémentaire (Enseignement Obligatoire à Option)

La Formation Complémentaire (Enseignement Obligatoire à Option) La Formation Complémentaire (Enseignement Obligatoire à Option) Son but est de vous permettre d approfondir des notions qui vous intéressent soit de manière générale, soit en prévision d une orientation

Plus en détail

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS Séminaire scientifique annuel Université Sorbonne Paris Cité 2015 Programmes de recherche interdisciplinaires Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre

Plus en détail

COMPOSITION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE POUR LES FORMATIONS A CEVANUTRI

COMPOSITION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE POUR LES FORMATIONS A CEVANUTRI COMPOSITION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE POUR LES FORMATIONS A CEVANUTRI Lettre de motivation +2 photos d identité Curriculum Vitae Une copie légalisée d acte de naissance Photocopie légalisée du dernier

Plus en détail

Le Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Organise. en partenariat avec

Le Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Organise. en partenariat avec Sous le patronage de M. José Manuel BARROSO Président de la Commission Européenne Le Centre International de Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Organise en partenariat avec La Commission

Plus en détail

Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21

Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21 Table des matières Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21 Pourquoi et comment l oxygène est-il une source de vie? 21 Quel est le prix à payer pour vivre sur

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Le Master Biologie Santé est une formation qui s adresse

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS

Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS Effets biologiques d une pollution chimique en milieu estuarien AMIARD JC. Directeur de Recherche Honoraire au CNRS La triade de l écotoxicologie Milieu physique (eau ou sédiment) EXPOSITION Organisme

Plus en détail

Expérience de l Université de Sousse dans la mise en œuvre des Ecoles Doctorales

Expérience de l Université de Sousse dans la mise en œuvre des Ecoles Doctorales Expérience de l Université de Sousse dans la mise en œuvre des Ecoles Doctorales Introduction -L École doctorale Agronomie et Environnement, créée dans le cadre de l Université du Centre au début de l

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

UNIV. BREST (IUT BREST) Référence GALAXIE : 4208

UNIV. BREST (IUT BREST) Référence GALAXIE : 4208 UNIV. BREST (IUT BREST) Référence GALAXIE : 4208 Numéro dans le SI local : 6600MCF0758 Référence GESUP : 0758 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 66-Physiologie Section

Plus en détail

CB-WR-MED: Case study Presentation and achievements

CB-WR-MED: Case study Presentation and achievements Capacity building for Direct Water Reuse in the Mediterranean Area (FP7-INCO-2010-6, ERAWIDE, Area INCO.2010-6.2) CB-WR-MED: Case study Presentation and achievements 7 December 2011 Tunis Frame CB-WR-MED

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

JOURNÉES DE RÉFLEXION. 17 au 18 Juin 2010

JOURNÉES DE RÉFLEXION. 17 au 18 Juin 2010 JOURNÉES DE RÉFLEXION La gestion des déchets industriels - La Promotion de l enseignement Villa Mandarine, Souissi- Rabat 17 au 18 Juin 2010 PR. A. BELFKIRA PRÉSENTATION DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Missions Généthon a pour mission la conception, le développement préclinique et clinique ainsi que la production de médicaments de thérapie génique pour les maladies

Plus en détail

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé MASTER. Biotechnologies. Biochimie

Université de La Rochelle. Sciences, Technologies, Santé MASTER. Biotechnologies. Biochimie Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé MASTER Biotechnologies Biochimie Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master Biotechnologies parcours Biochimie forme des personnels

Plus en détail

Santé Publique et. Environnement. Santé Publique et Environnement. Recherche :

Santé Publique et. Environnement. Santé Publique et Environnement. Recherche : Santé Publique et Environnement Santé Publique et Recherche : Environnement Épidémiologie et recherche clinique Évaluation des actions de santé Sous réserve d habilitation ministérielle Master Vie et Santé

Plus en détail

Gene Predictis parce que je suis unique

Gene Predictis parce que je suis unique Gene Predictis parce que je suis unique Route de Chantemerle 64 - CP 160 - CH-1763 Granges-Paccot Téléphone: +41 26 466 15 45 Fax: +41 26 466 15 46 info@genepredictis.com www.genepredictis.com Gene Predictis

Plus en détail

Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH

Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH De la sécurité alimentaire à la nutrition et la santé La sécurité alimentaire et la nutrition présentent des enjeux majeurs de santé publique et font aujourd hui

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

TECHNOLOGIES DU VIVANT

TECHNOLOGIES DU VIVANT TECHNOLOGIES DU VIVANT L institut Technologies du vivant L institut Technologies du vivant fait partie de la Haute Ecole d Ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis. Les missions de l institut comprennent

Plus en détail

RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE

RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE FRANÇAIS / ANGLAIS VALEUR DE NORMATION POUR LES INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX juillet 2002 E. LABOUZE - BIO Intelligence Service www.record-net.org OBJECTIF

Plus en détail

Données scientifiques et hypothèses

Données scientifiques et hypothèses Académie nationale de pharmacie séance thématique du 27 janvier 2010 Effets des flavonoïdes alimentaires sur la santé Conclusions : Données scientifiques et hypothèses Mécanismes potentiels des effets

Plus en détail

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR MEDECINE THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER I Discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire École doctorale : Sciences Chimiques

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

L accès au marché d un médicament :

L accès au marché d un médicament : L accès au marché d un médicament : Avant de se retrouver derrière le comptoir d une pharmacie, un médicament passe par différentes phases, de la découverte de la molécule à la fixation de son prix par

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE

Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE Kyomed/ Déc. 2015 SMART-MINING DANS LA SANTÉ: POUR QUELLES APPLICATIONS ET POUR QUELS USAGES? UN EXEMPLE DANS LA RHINITE ALLERGIQUE SYLVIE ARNAVIELHE KYOMED- 10 DÉCEMBRE 2015 2 BIG DATA Description en

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Société Française des Antioxydants

Société Française des Antioxydants Société Française des Antioxydants 10 ème Réunion Stratégique SFA Etat des Lieux du Marché et Sciences Microbiote: La Médecine de Demain Jeudi 7 Novembre 2013, Paris 10 ème Réunion Stratégique SFA Microbiote

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Pierre Alain MARTINEZ

Pierre Alain MARTINEZ CURRICULUM VITAE ABRÉGÉ Pierre Alain MARTINEZ ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Professeur Émérite, UFR Sciences

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

Obtention de données génétiques à grande échelle

Obtention de données génétiques à grande échelle Obtention de données génétiques à grande échelle Stéphanie FERREIRA Ph.D. Campus de l Institut Pasteur de Lille 1, rue du Professeur Calmette 59000 LILLE Tel : 03 20 87 71 53 Fax : 03 20 87 72 64 contact@genoscreen.fr

Plus en détail

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr

exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Approches écotoxicogénomiques et application à la biosurveillance exemple de végétaux exposés au benzène atmosphérique Sylvain Dumez sylvain.dumez@univ-lille2.fr Laboratoire des Sciences végétales et fongiques,

Plus en détail

D U T A N A L Y S E S B I O L O G I Q U E S

D U T A N A L Y S E S B I O L O G I Q U E S IUT DE CLERMONT-FERRAND D U T A N A L Y S E S B I O L O G I Q U E S ET B I O C H I M I Q U E S Taux de réponses de la promotion 2006 : 94% Site de Clermont-Ferrand dans le Puy de Dôme (63) L A S I T UA

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés

Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés Les études de pharmacie Si échec mais moyenne >8, passerelle L2 1 2 3 4 CONCOURS Formation commune de base (FCB) Officine

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER ACADEMIQUE Etablissement Faculté / Institut Département

Plus en détail

Exposition de la population française aux substances chimiques de l environnement Résultats (ENNS 2006-2007) et perspectives

Exposition de la population française aux substances chimiques de l environnement Résultats (ENNS 2006-2007) et perspectives Exposition de la population française aux substances chimiques de l environnement Résultats (ENNS 2006-2007) et perspectives Agnès Lefranc Directrice du département santé environnement, Institut de veille

Plus en détail

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique

Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Formations habilités en catégorie A DEUST Systèmes d'information, numérique et électronique Licence Électronique, énergie électrique, automatique Licence Informatique Licence Mathématiques Licence Mécanique

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL ( 60 crédits soit 30 crédits/semestre)

MASTER PROFESSIONNEL ( 60 crédits soit 30 crédits/semestre) UNIVERSITE PAUL CEZANNE - AIX-MARSEILLE III Site Web : www.univ.u-3mrs.fr U.F.R. : Faculté des Sciences et Techniques Avenue Escadrille Normandie Niemen F-13397 Marseille Cedex 20 MASTER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Demi-journée Alim-Scan ANR-11-IDFI-003. Géraldine Boué Sandrine Guillou, Jean-Philippe Antignac, Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré

Demi-journée Alim-Scan ANR-11-IDFI-003. Géraldine Boué Sandrine Guillou, Jean-Philippe Antignac, Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré Demi-journée Alim-Scan ANR-11-IDFI-003 Géraldine Boué Sandrine Guillou, Jean-Philippe Antignac, Bruno Le Bizec et Jeanne-Marie Membré 9 Janvier 2015 1 2 1. Contexte du projet «Les vies humaines sont impactées

Plus en détail

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer»

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer» Ministère de l enseignement supérieur & de la Recherche Scientifique ******************* Université de Sfax ******************** Faculté de Médecine de Sfax Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie

Plus en détail

LOOK, FEEL AND LIVE BETTER. Soins topiques de la peau

LOOK, FEEL AND LIVE BETTER. Soins topiques de la peau LOOK, FEEL AND LIVE BETTER Soins topiques de la peau Pycnogenol pour soins topiques de la peau Pycnogenol est largement utilisé en application locale ainsi que par voie orale dans diverses indications

Plus en détail

De la physico-chimie à la radiobiologie Les radicaux libres

De la physico-chimie à la radiobiologie Les radicaux libres Les nouvelles orientations en radiobiologie et radiopathologie SFRP - 18 novembre 2004 De la physico-chimie à la radiobiologie Les radicaux libres Pr. Monique Gardès-Albert Laboratoire de Chimie-Physique

Plus en détail

Sciences de l'environnement Toxicologie génétique, réalisation de tests in vitro en vue de détecter les propriétés mutagènes (et antimutagènes)

Sciences de l'environnement Toxicologie génétique, réalisation de tests in vitro en vue de détecter les propriétés mutagènes (et antimutagènes) Toxicologie Mycologie & Aérobiologie Toxicologie Sciences biomédicales Sciences de l'environnement Toxicologie génétique, réalisation de tests in vitro en vue de détecter les propriétés mutagènes (et antimutagènes)

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

UFR de Médecine. Objectifs. Description. Débouchés. Modalités d'accès. Organisation. 3, Rue des Louvels 80036 Amiens Cedex 1

UFR de Médecine. Objectifs. Description. Débouchés. Modalités d'accès. Organisation. 3, Rue des Louvels 80036 Amiens Cedex 1 UFR de Médecine 3, Rue des Louvels 80036 Amiens Cedex 1 Licence Domaine Sciences, Technologies, Santé Mention Sciences pour la santé Parcours type Biologie humaine et technologie de la santé -BHTS (Institut

Plus en détail

5. 6 ème Journée des Infirmières. Sfax, 2 Mars 2002 Les agents de santé et la surcharge mentale due au travail Marouen- Jamoussi S.

5. 6 ème Journée des Infirmières. Sfax, 2 Mars 2002 Les agents de santé et la surcharge mentale due au travail Marouen- Jamoussi S. ENSEIGNEMENTS POST-UNIVERSITAIRES & CONFERENCES (72) I- CINQUANTE QUATRE (54) CONFERENCES OU EPU ONT ETE PRESENTES EN INSTANCE INTERNATIONALE ET/OU NATIONALE ET DIXHUIT (18) COURS DE COLLEGES OU EPU SOIT

Plus en détail

Approche de Santé Canada en matière de biosurveillance

Approche de Santé Canada en matière de biosurveillance Approche de Santé Canada en matière de biosurveillance Atelier sur la surveillance de l hygiène du milieu Février 2013 Douglas Haines Bureau de la surveillance des produits chimiques Direction des sciences

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Agro-Bio Tech Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Frank Delvigne (Ulg GxABT) Exploitation industrielle des micro organismes : biotechnologies

Plus en détail

PRESENTATION DE L INTEGRALITE DE L OFFRE D UE LIBRES (UL classées par ORIENTATION, puis par disciplines)

PRESENTATION DE L INTEGRALITE DE L OFFRE D UE LIBRES (UL classées par ORIENTATION, puis par disciplines) OFFRE UL 2015 / 2016 16 JUIN 2015 PRESENTATION DE L INTEGRALITE DE L OFFRE D UE LIBRES (UL classées par ORIENTATION, puis par disciplines) Le tableau ci-dessous rassemble l intégralité de l offre d UL

Plus en détail

MASTER CHIMIE (M1, M2)

MASTER CHIMIE (M1, M2) MASTER CHIMIE (M1, M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Chimie Présentation Le master CEDD propose une formation professionnelle et recherche

Plus en détail

BIO-REMEDIATION D EFFLUENTS LIQUIDES. L offre technologique du CEA Cadarache. Daniel GARCIA JEUDI 19 JUIN 2014

BIO-REMEDIATION D EFFLUENTS LIQUIDES. L offre technologique du CEA Cadarache. Daniel GARCIA JEUDI 19 JUIN 2014 BIO-REMEDIATION D EFFLUENTS LIQUIDES L offre technologique du CEA Cadarache Daniel GARCIA JEUDI 19 JUIN 2014 5èmes rencontres CEA Industrie, en région PACA, pour l innovation et le transfert de technologie

Plus en détail

Ce guide contient tout ce que vous devez savoir pour bien démarrer votre 1 ère AU. Designed by M. Fedy Morgene

Ce guide contient tout ce que vous devez savoir pour bien démarrer votre 1 ère AU. Designed by M. Fedy Morgene Ce guide contient tout ce que vous devez savoir pour bien démarrer votre 1 ère AU Designed by M. Fedy Morgene 20 Qu est-ce que la Licence Co-construite La licence co-construite permet aux étudiants d acquérir

Plus en détail

PHARMACIE - NIVEAU 2

PHARMACIE - NIVEAU 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PHARMACIE

Plus en détail

PROGAMME D INITIATIVE COMMUNAUTAIRE INTERREG III B «ESPACE ATLANTIQUE» 2000-2006. VALBIOMAR Project (2004-2006)

PROGAMME D INITIATIVE COMMUNAUTAIRE INTERREG III B «ESPACE ATLANTIQUE» 2000-2006. VALBIOMAR Project (2004-2006) PROGAMME D INITIATIVE COMMUNAUTAIRE INTERREG III B «ESPACE ATLANTIQUE» 2000-2006 VALBIOMAR Project (2004-2006) Biotechnological exploitation of marine ressources Valorisation Biotechnologique des Ressources

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES -1- PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES SECTION 1 INTRODUCTION CAC/GL 44-2003 1. Pour de nombreux aliments, le niveau de sécurité sanitaire généralement

Plus en détail

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3)

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) 2 Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) + 1 + 2 + 3 L MIA Mathématiques, Informatique et Applications CIMP SDI Sciences De l Ingénieur BAC SVT PCA SDU ORB licences professionnelles Physiques,

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN MASTER 1 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ EN 4 ÉTAPES

VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN MASTER 1 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ EN 4 ÉTAPES UFR SVTE VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN MASTER 1 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ EN 4 ÉTAPES 1/ Imprimez et lisez attentivement le présent document (p 1 à 5) 2/ Lisez attentivement la page 2, qui détaille

Plus en détail

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE 1 st Cycle (1 Ciclo) (I livello) DEGREE (Grado) 240 ECTS (European Credit Transfer System) credits* over four years of university study). The equivalent

Plus en détail