Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modif

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modif"

Transcription

1 Mécanismes de défense Concept psychanalytique, «Différents types d opérations dans lesquelles peut se spécifier la défense».(laplanche et Pontalis, 1967) Anna Freud y consacre un ouvrage «le moi et les mécanismes de défense» (1949)

2 Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modification susceptible de mettre en danger l intégrité et la constance de l individu biopsychologique..(laplanche et Pontalis, 1967) C est un mécanisme psychique qui consiste à protéger le sujet de dangers externes ou internes, en cherchant à diminuer notamment son anxiété face à une situation vécue comme menaçante.

3 On peut dire que ce sont des réactions psychologiques inconscientes. Retenons que ces mécanismes sont -Variés - Complexes «Daprès D après nos connaissances actuelles, nous pouvons affirmer que le moi, dans sa lutte contre les représentants t de la pulsion et contre les affects, disposent de dix méthodes différentes.» (anna Freud, 1949)

4 Le refoulement La régression La formation réactionnelle L isolation L annulation rétroactive La projection L introjection i Le retournement contre soi La transformation en contraire La sublimation ou déplacement du but instinctuel (Anna Freud, 1949)

5 Le concept de mécanismes de défense est très utilisé en psychologie clinique i afin, en particulier, de comprendre les mécanismes psychologiques que les sujets peuvent mobiliser lorsqu ils sont confrontés à la maladie.

6 Ils se mettent en place lorsque le sujet est menacé par des évènements extérieurs (évènements stressants, maladies ) ou par le monde interne du sujet (désir, angoisse ) Chabrol et Callahan, dans leur ouvrage «mécanismes de défense et coping» (2004) explique que ces mécanismes permettent au sujet de maintenir un équilibre psychique qui permet au moi de fonctionner de manière autonome. Un point important à retenir: ils ne constituent pas nécessairement une manifestation pathologique.

7 Rappelons nous le schéma de la vésicule Modèle de la «vésicule»- Au Au-delà du principe de plaisir, 1920)( ORGANISME PARE-EXCITATION

8 La notion de mécanisme de défense est aussi utilisée selon une perspective de psychopathologie py p cognitive. Nous ferons référence ici au DSM IV (manuel diagnostique des troubles mentaux texte révisé) qui dans définit les mécanismes de défense (ou style de coping) comme «des processus psychologiques automatiques qui protègent l individu de l anxiété ou de la perception de dangers ou de facteurs de stress internes ou externes. Les individus n ont généralement pas conscience de ces processus lorsqu ils sont à l œuvre œuvre.»

9 Dans cette approche les mécanismes de défense sont considérés comme opérant «une médiation entre la réaction de l individu aux conflits émotionnels et les facteurs de stress internes et externes». L Echelle de fonctionnement défensif permet d évaluer les mécanismes de défense qui sont «divisés en différents groupes qui se rapportent à 7 Niveaux de fonctionnement défensif».

10 1 Niveau adaptatif élevé : «assure une adaptation optimale aux facteurs de stress» 2 Niveau des inhibitions mentales (formation de compromis) : «a pour objet de maintenir en dehors de la conscience les idées, sentiments, souvenirs, désirs ou peurs susceptibles de représenter une menace potentielle». 3 Niveau mineur de distorsion de l image : «est caractérisé par des distorsions mineures de l image de soi, du corps et de soi afin de réguler l estime de soi». 4 Niveau du désaveu : «est caractérisé par le maintien hors de la conscience des facteurs de stress, des impulsions, i des idées, des affects ou des sentiments de responsabilité déplaisants ou inacceptables».

11 Niveau majeur de distorsion de l image : «est caractérisé éié par une distorsion i ou une perturbation majeure de la référence à l image de soi et des autres». Niveau de l agir : «est caractérisé par un fonctionnement défensif qui répond aux facteurs de stress internes ou externes par l agir ou le retrait» Niveau de dysrégulation défensive : «est caractérisé par l échec de la régulation défensive à contenir les réactions de l individu aux facteurs de stress ce qui conduit à une ruture marquée avec la réalité objective.

12 Nous le voyons ce concept de mécanisme de défense est utilisée : Soit dans une orientation psychanalytique py y «qui se réfère à une compréhension du fonctionnement psychique inconscient dans le cadre d une approche psychodynamique», elle est alors différente du coping. Soit une approche cognitive appréhendant «les mécanismes de défense comme des processus cognitifs orientés vers l adaptation positive à la réalité externe en vue du bien être de l individu». Mécanisme de défense = coping

13 Mécanismes de défense et maladie Lorsque l individu est confronté a la maladie ils ont un rôle essentiel. Ils peuvent aider le sujet à lutter contre la menace qu est la maladie Différents mécanismes de défense peuvent être provoquer par l apparition de la maladie:

14 La négation de la réalité: le sujet nie la maladie La projection : le sujet attribue a autrui ses propres pensées, ses peurs La rationalisation : le sujet donne des explications inattaquables sur le plan logique à des évènements ou des comportements t qu il n accepte pas La formation réactive agressive : le sujet réagit agressivement à la maladie, comme si elle était le fait d un agent externe. La régression : certains aspects cognitifs et comportementaux des premiers stades de développement sont repris afin d affronter le stress lié à la maladie

15 Dans l approche du sujet face à la maladie il est indispensable de tenir compte des mécanismes de défense mis en œuvre tout comme des mécanismes de coping. C est ce qui permettra aux soignants d accompagner le sujet pour lui permettre de trouver les stratégies d adaptation les plus pertinentes face à sa maladie.

Mécanismes de défense

Mécanismes de défense Mécanismes de défense Concept psychanalytique, «Différents types d opérations dans lesquelles peut se spécifier la défense».(laplanche et Pontalis, 1967) Anna Freud y consacre un ouvrage «le moi et les

Plus en détail

Chapitre 5 : Freud et l'inconscient (pp ) L'angoisse selon la théorie freudienne

Chapitre 5 : Freud et l'inconscient (pp ) L'angoisse selon la théorie freudienne Chapitre 5 : Freud et l'inconscient (pp. 136-141) L'angoisse selon la théorie freudienne Biographie de Sigmund Freud et Quelques données pour meilleure compréhension Sigmund Freud est né le 6 mai 1856

Plus en détail

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes LA PARTICULARITE DE LA RELATION SOIGNANT/SOIGNE UNE SITUATION DE CRISE LES

Plus en détail

LES MECANISMES D ADAPTATION

LES MECANISMES D ADAPTATION LES MECANISMES D ADAPTATION L ANALYSE DE LA RELATION EN SITUATION SCAM - Claude - Pierre VINCENT 1 Les mécanismes d adaptation L analyse de la relation en situation 1. Introduction : Dans son adaptation

Plus en détail

CONTRIBUTION DU MODELE PSYCHANALYTIQUE A LA COMPREHENSION DU CONCEPT DE STRESS

CONTRIBUTION DU MODELE PSYCHANALYTIQUE A LA COMPREHENSION DU CONCEPT DE STRESS CONTRIBUTION DU MODELE PSYCHANALYTIQUE A LA COMPREHENSION DU CONCEPT DE STRESS Bruno Quintard Professeur de Psychologie de la Santé INSERM U1219 Equipe Psycho-Epidémiologie du vieillissement et des maladies

Plus en détail

Prise en charge psychologique du patient blessé médullaire en clinique de réadaptation

Prise en charge psychologique du patient blessé médullaire en clinique de réadaptation Prise en charge psychologique du patient blessé médullaire en clinique de réadaptation Stéphanie Granges Cordonier Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP Sion, janvier 2017 Les deux activités principales

Plus en détail

NEVROSES : SEMIOLOGIE ET NEVROSES POST-TRAUMATIQUES

NEVROSES : SEMIOLOGIE ET NEVROSES POST-TRAUMATIQUES 12.01.09 Dr Lagier Psychiatrie NEVROSES : SEMIOLOGIE ET NEVROSES POST-TRAUMATIQUES Névrose : façon dont on est fabriqué pour être dans la société : lot du genre humain Décompensation dans une névrose :

Plus en détail

ESTIME DE SOI ET COMPÉTENCES PSYCHO-SOCIALES

ESTIME DE SOI ET COMPÉTENCES PSYCHO-SOCIALES ESTIME DE SOI ET COMPÉTENCES PSYCHO-SOCIALES Gwénaëlle Boscher Ingénieure de formation Pole régional des savoirs 115 Bd de l Europe 76100 Rouen 02.32.18.07.60 Première conférence internationale pour la

Plus en détail

Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace

Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace Cours du 12 novembre 2012 Philippe BARAN «N oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu

Plus en détail

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique 12 octobre 2010 De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique Concept de fragilité Approche psychique Intervention du Docteur FREDET Psychiatre Fédération de Géronto-Psychiatrie Centre

Plus en détail

MECANISMES ADAPTATIFS A LA MALADIE. Faculté de médecine de Lille Psychologie médicale PCEM 2 Pr. M. GOUDEMAND

MECANISMES ADAPTATIFS A LA MALADIE. Faculté de médecine de Lille Psychologie médicale PCEM 2 Pr. M. GOUDEMAND MECANISMES ADAPTATIFS A LA MALADIE Faculté de médecine de Lille Psychologie médicale PCEM 2 Pr. M. GOUDEMAND La notion de mécanismes adaptatifs! Théorie psychanalytique : les «mécanismes de défense»! Théorie

Plus en détail

Chapitre 5 : Freud et l'inconscient

Chapitre 5 : Freud et l'inconscient Chapitre 5 : Freud et l'inconscient Introduction I. L'angoisse selon la théorie freudienne II. Les émotions selon la théorie freudienne III. Les mécanismes de défense I. L'angoisse Rappel du ça, du moi

Plus en détail

Dernière fille de Sigmund. D abord maitresse d école, convertie à la psychanalyse après 1918 a été analysée par son père. En opposition avec M.

Dernière fille de Sigmund. D abord maitresse d école, convertie à la psychanalyse après 1918 a été analysée par son père. En opposition avec M. Dernière fille de Sigmund. D abord maitresse d école, convertie à la psychanalyse après 1918 a été analysée par son père. En opposition avec M. Klein Pour une pédagogie analytique Se fait en plus du diagnostique

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL PSYCHIQUE LES THEORIES DES PULSIONS

CHAPITRE 8 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL PSYCHIQUE LES THEORIES DES PULSIONS CHAPITRE 8 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL PSYCHIQUE LES THEORIES DES PULSIONS Définitions. La libido.! Il s agit selon Freud, de l énergie considéré comme une grandeur quantitative quoiqu elle ne soit

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

Les stratégies de défense et de coping

Les stratégies de défense et de coping Année 2005-2006 Université de Paris 10 Nanterre MC Gay, C Mazé, JF Verlhiac Les stratégies de défense et de coping Jean-François Verlhiac Libre niveau licence: Initiation à la psychologie de la santé JFV

Plus en détail

Le développement de l enfant dans la perspective psychanalytique

Le développement de l enfant dans la perspective psychanalytique Le développement de l enfant dans la perspective psychanalytique Les aspects cliniques et psychopathologiques auxquels le psychologue clinicien se confronte CM1 : 12 Septembre CM2 : 26 Septembre CM3 :

Plus en détail

Pourquoi ce comportement

Pourquoi ce comportement Introduction à la psychologie!!!?!! Pourquoi ce comportement F.Rosset / Gymnase du Bugnon 1 Tout comportement subit l influence de 3 facteurs Les composantes du facteur Les structures cérébrales Le système

Plus en détail

ÉLEMENTS DE PSYCHOPATHOLOGIE LES MECANISMES DE DEFENSE

ÉLEMENTS DE PSYCHOPATHOLOGIE LES MECANISMES DE DEFENSE Les mécanismes de défense O. GRONDIN, MCU Psychologie clinique, Département de Psychologie, Université Victor Segalen Bordeaux2. ÉLEMENTS DE PSYCHOPATHOLOGIE LES MECANISMES DE DEFENSE Olivier Grondin Maître

Plus en détail

Santé psychique au travail : Une question d équilibre

Santé psychique au travail : Une question d équilibre Santé psychique au travail : Une question d équilibre Les obligations de l employeur L employeur prend les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de

Plus en détail

Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans. les TCA et autres addictions?

Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans. les TCA et autres addictions? Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans les TCA et autres addictions? Les patients ayant des troubles du comportement alimentaire ou toutes autres addictions ont souvent un niveau

Plus en détail

Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs

Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs 1 Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs Nena STADELMAIER, Psychologue, Dép CARE, Institut Bergonié Martine LAVAL, Psychologue EMSP CHU Bordeaux DU

Plus en détail

Comprendre la névrose n pour pouvoir la prendre en charge. Cours ifas

Comprendre la névrose n pour pouvoir la prendre en charge. Cours ifas Comprendre la névrose n pour pouvoir la prendre en charge Cours ifas Objectifs Identifier les mécanismes m psychopathologiques mis en jeu dans les troubles névrotiques n pour savoir prendre en charge Introduction

Plus en détail

LE SURMOI ET L'IDÉAL DU MOI

LE SURMOI ET L'IDÉAL DU MOI LE SURMOI ET L'IDÉAL DU MOI Précisions "Moi", "Surmoi" et "Idéal du Moi" sont des concepts Freudiens; Instances (rappel) - Systèmes, parties de l'appareil psychique d'après la conception Freudienne. -

Plus en détail

ASPECTS THEORIQUES ET PRATIQUES DE GESTION DE CONFLITS

ASPECTS THEORIQUES ET PRATIQUES DE GESTION DE CONFLITS ASPECTS THEORIQUES ET PRATIQUES DE GESTION DE CONFLITS I. Typologie des conflits... 1 A. Conflit psychique ou intra-personnel... 1 1. Conflits pulsionnels... 2 2. Conflits moraux... 2 B. Conflits individuels...

Plus en détail

IDENTIFICATION ET EXPRESSION DES EMOTIONS

IDENTIFICATION ET EXPRESSION DES EMOTIONS IDENTIFICATION ET EXPRESSION DES EMOTIONS DANS LA PROBLEMATIQUE AUTISTIQUE Charlie KALIS (2012). En ligne sur detour.unice.fr Psychologue clinicienne Texte issu d une intervention lors du cycle de conférence

Plus en détail

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Retentissement psychique de la maladie grave Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Définition de la souffrance psychique : se sentir mal n Sentiment pénible, désagréable de la pensée n

Plus en détail

CHAPITRE 5: LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE

CHAPITRE 5: LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE CHAPITRE 5: LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE A partir de quand une attitude, un comportement devient pathologique, anormal? Le normal et le pathologique en médecine. Maladie= variation quantitative d un même

Plus en détail

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Retentissement psychique de la maladie grave Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Définition de la souffrance psychique : se sentir mal Sentiment pénible, désagréable de la pensée Expression

Plus en détail

Regard sur la toxicomanie chez les troubles de la personnalité. Jean-Sébastien Leblanc, D.Ps., Caroline Audet, Ph.D., et Solange Marchildon, Ph.D.

Regard sur la toxicomanie chez les troubles de la personnalité. Jean-Sébastien Leblanc, D.Ps., Caroline Audet, Ph.D., et Solange Marchildon, Ph.D. Regard sur la toxicomanie chez les troubles de la personnalité Jean-Sébastien Leblanc, D.Ps., Caroline Audet, Ph.D., et Solange Marchildon, Ph.D. Objectifs de la présentation Distinguer le trouble de la

Plus en détail

Méthodologie Clinique 1: Examen psychologique et tests. Licence 2

Méthodologie Clinique 1: Examen psychologique et tests. Licence 2 Méthodologie Clinique 1: Examen psychologique et tests Licence 2 CM 1 : 16 Septembre, 09:00-11:00 CM 2 : 30 Septembre, 09:00-11:00 CM 3 : 14 Octobre, 09:00-11:00 CM 4 : 4 Novembre, 09:00-11:00 CM 5 : 18

Plus en détail

Partie 1. Points importants sur la psychiatrie pour comprendre la suite

Partie 1. Points importants sur la psychiatrie pour comprendre la suite Partie 1 Points importants sur la psychiatrie pour comprendre la suite Chapitre n 1 Troubles psychiatriques Item n 59 Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne

Plus en détail

Mécanismes de défense et coping

Mécanismes de défense et coping Mécanismes de défense et coping p s y c h o s u p Henri Chabrol Stacey Callahan Mécanismes de défense et coping 2 e édition entièrement revue et actualisée Illustration de couverture France Novati Dunod,

Plus en détail

Appréhender le vécu psychologique du patient et de la famille : «la douleur a-t-elle un sens»?

Appréhender le vécu psychologique du patient et de la famille : «la douleur a-t-elle un sens»? Appréhender le vécu psychologique du patient et de la famille : «la douleur a-t-elle un sens»? DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement Décembre 2014 Philippe Ceccaldi, psychiatre, Unité 29, CHU Nena

Plus en détail

Le bébé est dépendant de son environnement mais a une capacité d ouverture au monde, de réception des stimulations et de communication

Le bébé est dépendant de son environnement mais a une capacité d ouverture au monde, de réception des stimulations et de communication Le bébé est dépendant de son environnement mais a une capacité d ouverture au monde, de réception des stimulations et de communication Zone érogène (toute région du corps susceptible d être le siège d

Plus en détail

Difficultés scolaires des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement ou des handicaps psychiques et les enfants avec TDA/H

Difficultés scolaires des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement ou des handicaps psychiques et les enfants avec TDA/H Difficultés scolaires des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement ou des handicaps psychiques et les enfants avec TDA/H Inspection de l Éducation nationale de Calais ASH Description

Plus en détail

Les Risques Psychosociaux

Les Risques Psychosociaux Les Risques Psychosociaux Dr Françoise Siegel Médecin du Travail, Spécialiste en Santé au Travail Référent en Risques Psychosociaux Forum Risques Psychosociaux - 20 octobre 2009 Forum Risques Psychosociaux

Plus en détail

EVC/EPR LA COMPLEXITE PSYCHOLOGIQUE DE LA PRISE EN CHARGE CRFTC- Formation niveau 2. Raphaëlle BEDOIAN Psychologue clinicienne

EVC/EPR LA COMPLEXITE PSYCHOLOGIQUE DE LA PRISE EN CHARGE CRFTC- Formation niveau 2. Raphaëlle BEDOIAN Psychologue clinicienne EVC/EPR LA COMPLEXITE PSYCHOLOGIQUE DE LA PRISE EN CHARGE CRFTC- Formation niveau 2 Raphaëlle BEDOIAN Psychologue clinicienne 1 INTRODUCTION 2 Contexte Parcours médical du patient - Service de réanimation

Plus en détail

Résumé Hassan Rahioui

Résumé Hassan Rahioui Résumé Les mutations sociales actuelles déstabilisent nos modes de relation, si bien que face à des événements stressants, faute d un soutien réel ou supposé, des individus «craquent». Dans ce contexte,

Plus en détail

Formation de sensibilisation

Formation de sensibilisation GESTION DU STRESS Apprendre à connaître les origines et le fonctionnement du stress et appréhender les techniques permettant de mieux le gérer dans les conditions de travail et/ou dans la vie de tous les

Plus en détail

Illustrations cliniques. Sylvie Dolbeault, psychiatre Chef du Pôle Psycho-oncologique et social Département de Soins de Support INSTITUT CURIE, Paris

Illustrations cliniques. Sylvie Dolbeault, psychiatre Chef du Pôle Psycho-oncologique et social Département de Soins de Support INSTITUT CURIE, Paris FÉDÉRER Séminaire LA SHS RECHERCHE : Décisions, normes ET L INNOVATION et éthique dans MÉDICALE le cancer EN CANCÉROLOGIE Illustrations cliniques Sylvie Dolbeault, psychiatre Chef du Pôle Psycho-oncologique

Plus en détail

Syndrome névrotique. Névrose d angoisse et phobique, hystérie de conversion, névrose obsessionnelle. Emmanuel Mulin,

Syndrome névrotique. Névrose d angoisse et phobique, hystérie de conversion, névrose obsessionnelle. Emmanuel Mulin, Syndrome névrotique Névrose d angoisse et phobique, hystérie de conversion, névrose obsessionnelle Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr Plan I. Enjeux et définition II. Généralités III. Physiopathologie IV.

Plus en détail

LA RELATION AIDANT-AIDE

LA RELATION AIDANT-AIDE LA RELATION AIDANT-AIDE LA RELATION AIDANT-AIDE L annonce diagnostique est un bouleversement pour la personne malade, mais aussi pour son entourage. Les projets sont remis en cause L équilibre et l organisation

Plus en détail

TCC THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES

TCC THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES TCC THÉRAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES TCC INTRODUCTION INTRODUCTION En France, les thérapies comportementales et cognitives (TCC) se développent dans les années 1970 Pierre Janet serait à l origine

Plus en détail

CONCEPTS EN RELATION D AIDE

CONCEPTS EN RELATION D AIDE CONCEPTS EN RELATION D AIDE Les 3 attitudes fondamentales Les modes d intervention Les situations de crises IFSI Charles FOIX 1 I)LES 3 ATTITUDES FONDAMENTALES EN RA Empathie C est la vraie capacité de

Plus en détail

Le STRESS au travail Approche Clinique

Le STRESS au travail Approche Clinique Le STRESS au travail Approche Clinique Présenté par Pauline Hanique, psychologue clinicienne, EPSM Lille Metropole, doctorante en psychopathologie clinique et santé. Membre de l association PROMOCOM. phanique@epsm-lille-metropole.fr

Plus en détail

Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie

Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie Cours intensif de psychiatrie Toulouse, 27 février 2014 Dr Ludivine Franchitto, SUPEA franchitto.l@chu-toulouse.fr Les interactions parents bébé

Plus en détail

La Folie créatrice: art, pathologie, philosophie

La Folie créatrice: art, pathologie, philosophie Université Lille III Pôle Arts UE 8. Théorie de l art L 2 / semestre 4 La Folie créatrice: art, pathologie, philosophie Florian Gaité / contact@floriangaite.fr Qu est-ce que la névrose? Elle se distingue

Plus en détail

PRINCIPES DE LA PSYCHANALYSE. Cours du Professeur Askenazy

PRINCIPES DE LA PSYCHANALYSE. Cours du Professeur Askenazy PRINCIPES DE LA PSYCHANALYSE Cours du Professeur Askenazy 1. Historique Freud: inventeur de la psychanalyse à la fin du XIXème/ debut XXème siecle Son metier de base était neurobiologiste. Puis rencontre

Plus en détail

Développement affectif Pr. Grégory NINOT

Développement affectif Pr. Grégory NINOT Pr. Grégory NINOT Directeur du laboratoire Epsylon, Université Montpellier www.lab-epsylon.fr Théorie psychanalytique Conflits infantiles et relations intra familiales mise en jeu active des zones de plaisirs

Plus en détail

PIONNIÈRE DE L APPROCHE INTÉGRÉE. Le stress et ses couleurs

PIONNIÈRE DE L APPROCHE INTÉGRÉE. Le stress et ses couleurs PIONNIÈRE DE L APPROCHE INTÉGRÉE Le stress et ses couleurs OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION 1 Comprendre le phénomène physique du stress et ses déclencheurs 2 Identifier les impacts physiques, psychologiques

Plus en détail

Le refus de l animation GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE AMPLITUDE

Le refus de l animation GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE AMPLITUDE Le refus de l animation GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE AMPLITUDE Quelques données 28% des PA en EHPAD participent régulièrement 35% n y participent jamais 50% des personnes dépendantes n y participent

Plus en détail

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comment utiliser les connaissances sur la prise de décision pour prévenir des

Plus en détail

Stage Gestion du Stress et préservation de soi (Avec gestion des interruptions)

Stage Gestion du Stress et préservation de soi (Avec gestion des interruptions) 1/6 Accueil du Public Six Sigma opérationnel Gestion du stress et préservation de soi Pratique de la Médiation Gestion du temps Négociation Pratique Prise de parole en public Coaching individuel Préparation

Plus en détail

La personnalité et le sport

La personnalité et le sport La personnalité et le sport La personnalité est l ensemble des caractéristiques qui font qu une personne est unique. On peut la caractériser par 3 niveaux distincts: Le noyau psychologique comporte les

Plus en détail

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT C O U R R I E L : N A T H A L I E. F R A N C O L S @ O R A N G E. F R S I T E : W W W. N A T H A L I E F R A N C O L S. C O M LE DÉVELOPPEMENT, C EST QUOI? Psychocognitif LE

Plus en détail

EVC/EPR LA COMPLEXITE PSYCHOLOGIQUE DE LA PRISE EN CHARGE CRFTC- Formation niveau 2. Raphaëlle BEDOIAN Psychologue clinicienne

EVC/EPR LA COMPLEXITE PSYCHOLOGIQUE DE LA PRISE EN CHARGE CRFTC- Formation niveau 2. Raphaëlle BEDOIAN Psychologue clinicienne EVC/EPR LA COMPLEXITE PSYCHOLOGIQUE DE LA PRISE EN CHARGE CRFTC- Formation niveau 2 Raphaëlle BEDOIAN Psychologue clinicienne 1 INTRODUCTION 2 Contexte Parcours médical du patient - Service de réanimation

Plus en détail

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent A la rencontre de l adolescent Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent Adolescence Le développement de l adolescent dépend de la conception que la société a de l adolescence (ex: rites de passage

Plus en détail

Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire

Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire Réseau francophone international de prévention des traumatismes et de promotion de la sécurité Référentiel de bonnes pratiques Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire Sous la direction

Plus en détail

Définitions Les théories de la personnalité La psychologie clinique contemporaine Les approches béhavioristes L'approche cognitive Théorie humaniste

Définitions Les théories de la personnalité La psychologie clinique contemporaine Les approches béhavioristes L'approche cognitive Théorie humaniste La personnalité Introduction plan Définitions Les théories de la personnalité La psychologie clinique contemporaine Les approches béhavioristes L'approche cognitive Théorie humaniste Origines des différences

Plus en détail

La relation d aide. Soin relationnel : vivre le mieux possible dans une institution juste.

La relation d aide. Soin relationnel : vivre le mieux possible dans une institution juste. I. Définitions La relation par MANOUKIAN et MASSEUBEUF : Une relation «c est une rencontre entre deux personnes au moins c est-à-dire deux caractères, deux psychologies particulières et deux histoires.

Plus en détail

Les personnalités limites

Les personnalités limites Jean-Michel Fourcade Les personnalités limites Hypersensibles, à fleur de peau, écorchés vifs Tous borderlines?, 2011 ISBN : 978-2-212-54710-8 Chapitre Trop émotif? Beaucoup d entre nous éprouvons des

Plus en détail

Préserver son potentiel psychologique

Préserver son potentiel psychologique Préserver son potentiel psychologique Objectif: A la fin de la séquence, les JSP seront capables individuellement de: Enumérer les principes d une bonne hygiène de vie et les principaux risques liés aux

Plus en détail

UE 2.6 S2 : Processus psychopathologiques. Promotion HAMILTON Année 2015/2018 A.F / MB.G / P.K / C. Pa

UE 2.6 S2 : Processus psychopathologiques. Promotion HAMILTON Année 2015/2018 A.F / MB.G / P.K / C. Pa UE 2.6 S2 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. Promotion HAMILTON Année 2015/2018 A.F / MB.G / P.K / C. Pa Pré requis : UE

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires Apprendre au collège Quelles souffrances? Quelles solutions? TROUBLES PSYCHOAFFECTIFS DANS LES TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Le point de vue du pédopsychiatre. Dr S. SERRET Pédopsychiatre Service de Psychiatrie

Plus en détail

Facteurs de risque et de protection dans la modulation de l État de Stress Post-Traumatique. Mélissa Martin, M.Ps., Psychologue

Facteurs de risque et de protection dans la modulation de l État de Stress Post-Traumatique. Mélissa Martin, M.Ps., Psychologue Facteurs de risque et de protection dans la modulation de l État de Stress Post-Traumatique Mélissa Martin, M.Ps., Psychologue 1 Plan de la présentation Définition des facteurs de risque et de protection

Plus en détail

Motivation, satisfaction implication : est-ce la même chose?

Motivation, satisfaction implication : est-ce la même chose? Motivation, satisfaction implication : est-ce la même chose? Introduction I. Motivation II. Satisfaction III. Implication IV. Liens entre motivation, satisfaction et implication 1. Motivation et satisfaction,

Plus en détail

École de la SEP PRO 2013 Mme SANCHEZ Ariane, Psychologue clinicienne RRASEP, HCL

École de la SEP PRO 2013 Mme SANCHEZ Ariane, Psychologue clinicienne RRASEP, HCL École de la SEP PRO 2013 Mme SANCHEZ Ariane, Psychologue clinicienne RRASEP, HCL Troubles psychocomportementaux et SEP Une intrication complexe entre: Des phénomènes neuropsychobiologiques (troubles cognitifs

Plus en détail

Catalogue de formation 2017

Catalogue de formation 2017 Catalogue de formation 2017 Cabinet de conseil en ressources humaines spécialisé dans le bien-être au travail et la prévention du stress, nous accompagnons les entreprises dans leurs démarches en faveur

Plus en détail

UNIVERSITE P. MENDES FRANCE DE GRENOBLE U.F.R. SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE S3.U.E.1 L2 PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT

UNIVERSITE P. MENDES FRANCE DE GRENOBLE U.F.R. SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE S3.U.E.1 L2 PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT UNIVERSITE P. MENDES FRANCE DE GRENOBLE U.F.R. SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE S3.U.E.1 L2 PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT Examen 1 ère session 2009-10 (11 janvier 2010) Durée 1h sans documents. 1) On

Plus en détail

L ES MÉCANISMES DE DÉFENSE

L ES MÉCANISMES DE DÉFENSE L ES MÉCANISMES DE DÉFENSE Henri CHABROL, Professeur de psychopathologie à l Université du Mirail, Toulouse. RÉSUMÉ Les mécanismes de défense Les mécanismes de défense sont des opérations mentales involontaires

Plus en détail

LES MECANISMES DE DEFENSE

LES MECANISMES DE DEFENSE 09.01.09 Mme Millet Sciences Humaines LES MECANISMES DE DEFENSE INTRODUCTION I)Principes généraux II)La conception de l'appareil psychique A)Métapsychologie B)La première topique C)La deuxième topique

Plus en détail

APIRAF mars Annie DEBARD Psychologue du travail. Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle.

APIRAF mars Annie DEBARD Psychologue du travail. Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle. La dépression APIRAF mars 2009 Annie DEBARD Psychologue du travail Introduction La dépression est elle une maladie? Un diagnostic qui renvoie à une fragilité personnelle. Une «externalisation» de la maladie

Plus en détail

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale Le processus de transmission transgénérationnelle Objets et enjeux de la transmission familiale Conférence du 28 mai 2011 à l ABMP présentée par Fabienne SIMON, psychologue Résumé Nous sommes un maillon

Plus en détail

Consultation Infirmière spécialisée en Thérapie Comportementales et Cognitives Meyer Marie-Astrid Infirmière au SHU de l Hôpital Sainte Anne

Consultation Infirmière spécialisée en Thérapie Comportementales et Cognitives Meyer Marie-Astrid Infirmière au SHU de l Hôpital Sainte Anne Consultation Infirmière spécialisée en Thérapie Comportementales et Cognitives Meyer Marie-Astrid Infirmière au SHU de l Hôpital Sainte Anne Déclaration de liens d intérêts Je n ai pas de conflits d intérêts

Plus en détail

INTRODUCTION. Histoire de la psychologie Grands domaines Différentes formes de thérapies. Dr Catherine AGBOKOU Psychiatre

INTRODUCTION. Histoire de la psychologie Grands domaines Différentes formes de thérapies. Dr Catherine AGBOKOU Psychiatre Département Universitaire des Soins Infirmiers Enseignement 1.1. Psychologie Cours n 1 S109PSYCHO01CA INTRODUCTION Histoire de la psychologie Grands domaines Différentes formes de thérapies Dr Catherine

Plus en détail

B.TOUMANION Ph.D, TMC Consulting Group

B.TOUMANION Ph.D, TMC Consulting Group 1 Définition de la santé La définition de la santé proposée par l OMS en 1978 «La santé est un état complet de bien être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en l absence de la maladie

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Introduction à l'édition américaine de Préface à l'édition française (2009) 11

Table des matières. Sommaire 5 Introduction à l'édition américaine de Préface à l'édition française (2009) 11 Sommaire 5 Introduction à l'édition américaine de 1976 7 Préface à l'édition française (2009) 11 CHAPITRE 1 Du «bon sens» et au-delà 15 Le dilemme du patient 15 La conscience et le bon sens 18 Quand le

Plus en détail

Nous allons ainsi d abord définir la crise, puis apporter des éclaircissements aux questions suivantes :

Nous allons ainsi d abord définir la crise, puis apporter des éclaircissements aux questions suivantes : La Crise Dr Anjali Mathur, Dr Carlos Ochoa-Torres, Dr Christine Sarramon- Bacquié, Dr Etienne Very Centre de Thérapie Brève et Service Universitaire des Urgences Psychiatrique CHU Toulouse Purpan Introduction

Plus en détail

Analyse et. prise en charge psychologique de la personne obèse. Cabinet Nutrition Longchamp

Analyse et. prise en charge psychologique de la personne obèse. Cabinet Nutrition Longchamp Cabinet Nutrition Longchamp Analyse et prise en charge psychologique de la personne obèse Déborah THOLLIEZ Psychologue clinicienne Psychothérapeute Docteur en psychopathologie Introduction L obésité s

Plus en détail

Modèle Cognitif du Stress

Modèle Cognitif du Stress LE STRESS Modèle Cognitif du Stress Expérience Entraînement Exigences liées à la situation Fatigue Méconnaissance Ressources perçues Exigences perçues Il y a réaction de stress lorsque les exigences perçues

Plus en détail

Les mécanismes de défense des soignants. Face à la maladie grave,un diagnostic grave,une annonce de handicap

Les mécanismes de défense des soignants. Face à la maladie grave,un diagnostic grave,une annonce de handicap Les mécanismes de défense des soignants Face à la maladie grave,un diagnostic grave,une annonce de handicap Ces mécanismes de défense, fréquents, automatiques et inconscients, ont pour but de réduire les

Plus en détail

Psychologie médicale

Psychologie médicale Psychologie médicale Définitions, données de base Structure de la personnalité et décompensation Psychologie Médicale Pr Jean Louis Senon Faculté de Médecine de Poitiers Bibliographie générale (1) Ouvrage

Plus en détail

Le CBSM outil éducatif intégré pour une participation active du patient douloureux chronique à sa prise en charge

Le CBSM outil éducatif intégré pour une participation active du patient douloureux chronique à sa prise en charge Le CBSM (Cognitive Behavioral Stress Management) outil éducatif intégré pour une participation active du patient douloureux chronique à sa prise en charge Dominique GILLET - Sophie HERITIER Unité d Evaluation

Plus en détail

Le cours est fini! LES ÉMOTIONS. et leurs mécanismes de régulation. Cours 12 - Frédérick Philippe

Le cours est fini! LES ÉMOTIONS. et leurs mécanismes de régulation. Cours 12 - Frédérick Philippe Le cours est fini! LES ÉMOTIONS et leurs mécanismes de régulation Cours 12 - Frédérick Philippe MÉCANISMES DE DÉFENSES Mécanismes de défense Régissent la capacité d ouverture à l expérience émotionnelle

Plus en détail

Approche des groupes de patients ou de familles à visée psychothérapeutique. P. Bruguière, P. de Collasson, H. Petropoulou, Psychologues cliniciennes

Approche des groupes de patients ou de familles à visée psychothérapeutique. P. Bruguière, P. de Collasson, H. Petropoulou, Psychologues cliniciennes Approche des groupes de patients ou de familles à visée psychothérapeutique P. Bruguière, P. de Collasson, H. Petropoulou, Psychologues cliniciennes Pratique des psychothérapies avec les patients cérébrolésés

Plus en détail

Emergences de compétences : le point de vue des neurosciences et de la psychologie positive

Emergences de compétences : le point de vue des neurosciences et de la psychologie positive Emergences de compétences : le point de vue des neurosciences et de la psychologie positive Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer

Plus en détail

LA NEVROSE D ANGOISSE

LA NEVROSE D ANGOISSE 19.01.09 Dr Lagier Psychiatrie LA NEVROSE D ANGOISSE I)L anxiété et l angoisse : définition II)Les différentes formes d anxiété (= angoisse) A)Crise d angoisse aiguë 1)Les manifestations de la crise d

Plus en détail

La santé mentale des aînés. P. Giannakopoulos HUG, Faculté de médecine de l Université de Genève Suisse

La santé mentale des aînés. P. Giannakopoulos HUG, Faculté de médecine de l Université de Genève Suisse La santé mentale des aînés P. Giannakopoulos HUG, Faculté de médecine de l Université de Genève Suisse Plan Santé mentale: définition et limites Psychologie clinique du vieillissement Epidémiologie des

Plus en détail

Chapitre 8. Développement du soi

Chapitre 8. Développement du soi Chapitre 8 Développement du soi émotions 2 perspectives du développement de la personnalité Relations sociales Famille Groupe de pairs Santé mentale Développement du soi Concept de soi Estime de soi Le

Plus en détail

PROBLEMES PSYCHIATRIQUES DANS NOS COMMUNAUTES THERAPEUTIQUES «NORMALES» POUR PERSONNES TOXICOMANES

PROBLEMES PSYCHIATRIQUES DANS NOS COMMUNAUTES THERAPEUTIQUES «NORMALES» POUR PERSONNES TOXICOMANES PROBLEMES PSYCHIATRIQUES DANS NOS COMMUNAUTES THERAPEUTIQUES «NORMALES» POUR PERSONNES TOXICOMANES Johanna Martens, Ph.D. Directrice CT "De Spiegel", Belgique Contactez : johanna.martens@advalvas.be 1.

Plus en détail

COLLOQUE CDOS

COLLOQUE CDOS COLLOQUE CDOS 95 25.01.2014 «LA MORT SUBITE DU SPORTIF» QUELLES ATTITUDES FACE À CETTE SITUATION? Le stress post-traumatique et prise en charge psychologique de l environnement Anne Desplanques, psychologue

Plus en détail

Le PTSD selon le DSM-IV-TR. Le traumatisme psychique de guerre et ses conséquences sur les comportements des enfants de moins de 12 ans.

Le PTSD selon le DSM-IV-TR. Le traumatisme psychique de guerre et ses conséquences sur les comportements des enfants de moins de 12 ans. Le traumatisme psychique de guerre et ses conséquences sur les comportements des enfants de moins de 12 ans. Dr. Garine Zohrabian Psychologue clinicienne, psychothérapeute Maître de Conférence Directrice

Plus en détail

LA SANTÉ MENTALE AU TRAVAIL : DÉCRIRE LES MAUX, LEURS SOURCES ET LEURS CONSÉQUENCES : EN MOTS

LA SANTÉ MENTALE AU TRAVAIL : DÉCRIRE LES MAUX, LEURS SOURCES ET LEURS CONSÉQUENCES : EN MOTS LA SANTÉ MENTALE AU TRAVAIL : DÉCRIRE LES MAUX, LEURS SOURCES ET LEURS CONSÉQUENCES : EN MOTS Sheraton Laval, 7-8 mai 2013 Jean-Simon Deslauriers, c.o. Université Laval CRIEVAT. Journées de réflexion sur

Plus en détail

L ÉTAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

L ÉTAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE L ÉTAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE Dr N PRIETO Psychiatre Cellule d Urgence Médico-Psychologique SAMU de Lyon Hôpital Edouard Herriot La temporalité Tr. immédiats Tr. post-immédiats ESA PTSD Evt 24 h 1

Plus en détail

Optimiser sa communication CYCLE DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL FORMATION QUALIFIANTE - DIF

Optimiser sa communication CYCLE DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL FORMATION QUALIFIANTE - DIF Module 1 COMMUNIQUER. Le module a pour but de découvrir les mécanismes de la communication interpersonnelle et de maîtriser la pratique de l écoute active (questionnement + reformulation).. 3 jours (2

Plus en détail

LES MECANISMES DE DEFENSES

LES MECANISMES DE DEFENSES LES MECANISMES DE DEFENSES MECANISMES DE DEFENSE, COPING, UN MÊME BUT : L ADAPTATION Quel que soit le modèle pris en référence, il s agit de repérer de quelle façon l individu fait face au stress. Stress

Plus en détail

Hermann RORSCHACH «Rorschach Inkblot test»

Hermann RORSCHACH «Rorschach Inkblot test» Hermann RORSCHACH «Rorschach Inkblot test» Concepts introductifs Définition «Opération par laquelle un fait neurologique ou psychologique est déplacé et localisé à l'extérieur.» En psychologie: jugement

Plus en détail

Le processus de deuil. Boutros Ghanem Clinical Psychologist and Psychoanalyst

Le processus de deuil. Boutros Ghanem Clinical Psychologist and Psychoanalyst Le processus de deuil PLAN Le deuil : définition. Les réactions des endeuillés Les réactions de l équipe soignante. Le processus du deuil: temps-patience-courage Les étapes du deuil: 1- Le choc 2 - La

Plus en détail