returc %e&ru 'K re&tutu re:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "returc %e&ru 'K re&tutu re:"

Transcription

1 ry sre$ ffi sudsinre8eim ::;' ff SPANC %ffi&rutr returc %e&ru 'K re&tutu re: ffieffiffiffireg &rurujffitu xffi re COMPTE RENDU FINANCIER,l,Ul-= {l;;l-fr?. Je' -,. r."'i :d r=., j;.,1-f H f,j,,,,. j lj\,tl,.=,1.*r;'=.;j *=]r:'f{jg{.*. ;Ut* \-Jj*\:.1.J { L: [*)r"ri.,j,/dl- 35 Boulevrd Jen Jr-lrds SAINT CYR SUR MER " (fx) Emil: cont c-sudsintebume. orq

2 50trI11{A1AE t. il ? PRCDUITS, CHARGES ET RESU].TAT FINAIVCIER PROPRES AU FERMIER """"" """"' 3 ) b) c) RES U]_TAT FiNANCiER...-. /- il1. Prembule Le present compte rendu finncier pour voction d'expliquer ie care {Compte Annuel de Resu]itd,Exploittion)dnsierespeciducdredecriiprleContrideDelegtiondeSenricePublic de l'assinissemeni Non Colieciif' 5AS 5PANC 5ud Sinte Bume 15 Boulevrd Jen Jurds SAINT CYR sur X'{ER Tel: '62 / f x: O+'g+'ZZ'53'62 / Emil:

3 Cornpte rendu rinncier I. CARE CARE 2013 {nnexe u Rppcrt Finncier?* 13,} LepresenicompieAnnuel der^esulttd'exploitrion{carel d crei estetblienppliciiondeiloi g5-127du8fdvrier du 14 mrs 2005, et du contrt de, DiP..il.r;g."p" 19g5etdu prr impuibles r"ture u I'ensembre conirt, des produits de mniere en et refi6ter chrges Ie plus fiddle#"nipoitllr" Ies conditions dconomiques. Sur20 mob HT Pe,'iode du 0i/06/ 12 u 31/05/ Redevnce nnuerie fciuree en Fer,,rier 20 r3 Periode du01/06/13u31/12/2013-redevncennueileiiciurer enfevrier2r4 1u pi'ort temporisj Ccntrdies de conception Ccnrrdles de Relisiion Conir-oies de vente All ortions finnciei-es Produiis divers de gestion ) IIUI OU)U= )f,aa= CHARGES Chrges de structure /Gestion et direction. fournrures dministrtive, /ogicie/s et informiique mintennce ssurnce RC documenttion honcires conptb/ei i)lridiques.../ Chrges d'exploiition Lociion immobijidre Vehicules {fi nncement, ssurnces, crburni, entreiien...,) Currier / Affrnchissements Petites fourniiures I F:'is Finnciers Irnpois et txes Creiion de I Bse De Donnees {Fichier des usgers, flchiei- des instiltions, flchier cles contr6les...) Personnel Doni Personne/ embuche p.tr l SAS SpAA/C Don t Personne/ /nidrimire Dont sous tritnce gesiion dminisirtive Ch;'ges clcuiees TOTAL CFIARGE5 Resr.iltt Cournt,A,/nt lmpot RESULIAT EXCEPTlONNEL Imp6t sur les Societ6s Sur 20 mob HT 136 l. 3 tsl AA0 47 )OO. it5y/ )-- )Q ra. LA )VV.C A Chrges prortisdes 1/2 mors/ 8i 65E i i7 1A0?)4 q94- e 7J.Q )-/,/././ v5 749 U IJQC q t sa5 SPANC 5ud Sinte Bume 35 Boulerzrd Jen Jures SAINT CyR SUR MER Ter: / Fx: 04.g / Emir: contctts)spnc-sudsintebume.org

4 2. COfu'iFTEs DE TiEi?S Encissements I 3 : Nous vons enciss A TTC {voirs deduitsj. Le tux de r-aglernents est de 84,7 o/. ce qui porte le tux de fciu;'es impyees h 15,34/. Voir /isie des reg/ements en nnexe..,;-.:, ; "-11,..i r -t Du O1/05/2012 U 31/ 12/2013, I',ciivite clu SPANC donnd lieu une fciurtion unique concernni l periode du 01/06/2012 u 31/A5/2C13. Ceire fciurtion pernris cle ciegger les produiis suivnts : fctures pour un CA HT de HT lvoir /iste des reglements en nnexef Nous vons en ouire cree 541 voirs pour un monini de 32 b24 HT ifcturtion tori: rccord s, ps hbiie, une seule fosse pour plusieurs hbiitions...j soit '68 ltc. Soit un CA HT de HT { ltcl o Dont Rede,rnces nnuelles : HT ( TTCJ. 5't CYr 5u;" lrier : 101 I fctures 45 HT, Auires comll'iunes :5745 fctures A bl Hf Nous vons en ouire enciss 377 ABA TTC {voirs deciuitsj' Ainsi le t1x de rdgiemenis est de 84,7 o/0. Ce qui porte Ie tux de fctures impyees it 15"30/o. 5AS 5FANC 5ud Sinte Bume 35 Boulevrd Jen Jures SAINT CYR sur MER Tel: / Fx: / Emil; org

5 CHARGES Chrges d'exp I oittion Personnel : 5 technrciens de lerrin pour / relisiion ces conrroles i hoiesse d'ccuei/ interimire [Accueii physique cles usgers, suppori cres 6quipes terrtn, ppels ielephoniques, pi-ise de RD{ 1 technicienne SIG Recours poncrue/ ux employds du Group e pizzorno Enyironnemenr Recours ponciuel i prestlion cie sen.iice de fo,-,-niion et cle coniro]e ANC ryi un ncien conirojeur SpANC ujourd.hui son comoie Nom Prenom entrie posie Bobmin Pot Groze/ Ro//nd Oger /1UUI Ciuignc Cvd Axei Stephnie Sophie Nicois ien-mrc Benddicte Cphdlie Mrilou 17/0e/21 z 24/0e/ s/1 1/ /0 1/201 3 y02/ /A3/ /07/ /0e/ technicien AtdC secreiire ANC Secr tire technicien SIG.,:,;i,,...:. -tti.. ';. j _, t- t -., L gestion dministr-tive generje esi sous iritee une soci6t6 exterieure specilisee dns lgestion d'enireprises fin de permeitre ux equipes iechniques du spanc d'ssurer leur mission premiere, ie conirole des instiltions ANC. Elle en chrge ies domines suivnts:./ Fcturtion,/ Encissernenis,/ Avoirs v l<elcturlions,/ Relnces '/ Sisie comptble./ Routge du courrier '/ cretion et dilfusion de medis {courriers, deplints, vis cle pssge, cornrnuniciion iniernej./ Gestion dministrtive clu Dersonnel 1 ';:-. :,. ti: t:1,:,. "/ 4 vehicutes equipes de rype Beeper (peugeoi)./ Lociionsponctuelles SAS SPAN{ 5ud Sinte Bume 35 Boulevrd Jen Jures SAINT CyR SUR MER Tel: / Fx: / Emilr

6 Ce posie comprend y'snrroi du premier courrier d'informiicn i'ensemble cies usgers identifles. il integre ussi ie collt cl'envci de l premiere fcturtion, insi que les multiple-s relnces de recollvrement des fctures emises. En outre une enveioppe T de reiour eie envoyee vec chque icture, scn coui esr-'compris dns ce poste. - t.i: ;i:.:,t;-:.-il,i. i.,iiit:- Les chrges de sirucrure englobeni i'ense,-nble des chrges non r,'ribles necessire-( l'expjoiiiion du service.,/ Gesiion du contrt et direciion,/ Fournitures dminisirtives./ Miniennce logiciels et informiique,/ Mintenncegenerle,/ Assurnces (RC exploittion, RC pro, Locux, Credits/Lesings) '/ Documenttion '/ Honorires comptbles./ Honoriresjuridiques,/ Alrme / TdlesurveiJlnce '/ Geoloclistion des vehicules. di :ttrt;',..s r: *J:. l:i* ; Les chrges clculees foni I'objei d'un clcul economique qui perrnet Ce refleier insi I reiiie economique de ces chrges sur l'nnde etudiee' Enirent insi clns ce clcul ies moriissemenis et ies provisions. Amoriissemenis : Nous vons rnorii ies logiciels huieur e 914A ei l'ouiillge divers pour 1 i 23 ' pr.ovisions : Nous vons pu observer un tux cl'impyes de 15/o sur l prernidre fcturtion' Nous vons en ouire niicip6 une seconde nnee vec un tux d'impye de 2/o iennt compte d'une possible incomprehension cle l rednctnce de l redevnce (piemeni ious les ns). ;.:;;.'i i: -l':1. : :-:t\!,.:l;; i!-,::-j*,. ): :!l i.:i,: {Voir C4RE) Le resultt du premier exercice esr deflcitire compie tenu d'un,forr inrresiissement en personnei et rnteriel clns un double objectif ; -lnventorier les insilliions ei leurs donn es de conici -Reiiser 1e pjus rpidement possible l'inveniire exhusiif des insilltions ANC. 5A5 SPANf 5ud 5inte Bume 35 Boulevrd Jen Jures SAINT CYR SUR MER Tel:04.94, / Fx: ,53.62 / Emil;

7 Annexes Annexe 1 : Eii des fciures u 31/12/20l 3 Annexe 2:Eit Ces piements u 3l/12/2013 5AS 5PAN( Sud 5inte Bume 35 Boulevrd Jen Jurds - B3Z7O SAINT CyR SUR MER Tel: o / Fx: / Emii:

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

Cumuls. Poste Commuos Durée Txes Cout HT Cout TTC. Page 1

Cumuls. Poste Commuos Durée Txes Cout HT Cout TTC. Page 1 Cumuls Poste Commuos Durée Txes Cout HT Cout TTC 200 163 11:32:25 0 46,895 56,2733 201 106 07:50:31 0 27,1846 32,6217 202 181 08:14:52 0 49,7814 59,7375 203 1370 24:36:21 0 183,5157 220,2161 204 154 17:25:34

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises / 7 3 e rtie : Les modes de finncement (à moyen et long terme) Cf. Document : Les différents modes de finncement des entrerises Cf. Fiche conseil.37 : Les modes de finncement des investissements - L utofinncement

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

Du 5 au 7 mai 2014. 4 eme édition du Pavillon France ACCESSORIE CIRCUIT. Vous êtes... Vous voulez...

Du 5 au 7 mai 2014. 4 eme édition du Pavillon France ACCESSORIE CIRCUIT. Vous êtes... Vous voulez... 4 eme édition du Pvillon Frnce ACCESSORIE CIRCUIT ÉTATS-UNIS - New-York Du 5 u 7 mi 2014 Plus de 233 000 $ de commndes rélisées sur plce lors de l précédente session. un rendez-vous incontournble, bien

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Compt Avec EBP Compt, vous ssurez le suivi de l ensemble de vos opértions et exploitez les données les plus complexes en toute sécurité. Toutes les fonctionnlités essentielles

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral Cours de mthémtiques Terminle S1 Chpitre 12 : Clcul Intégrl Année scolire 2008-2009 mise à jour 5 mi 2009 Fig. 1 Henri-Léon Leesgue et Bernhrd Riemnn n les confond prfois 1 Tle des mtières I Chpitre 12

Plus en détail

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle Clsseur courtier d ssurnce Comment orgniser son ctivité et se préprer à un contrôle 67, venue Pierre Grenier 92517 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél : 01.46.10.43.80 Fx : 01.47.61.14.85 www.streevocts.com

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE F L O I R AC

REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE F L O I R AC DEPARTEMENT DE LA GIRONDE ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX CANTON DE FLOIRAC COMMUNE DE FLOIRAC Objet : Gestion de l dette délégtion de pouvoirs du conseil municipl u Mire REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

11 A11 12 A12 13 A13. r 13

11 A11 12 A12 13 A13. r 13 B. GRAFCET srucure 1. Srucures de bse ) Séquence unique (srucure linéire) Dns un cycle à séquence unique les épes e les rnsiions se succèden de mnière linéire. r 10 b) Sélecion de séquences Un GRAFCET

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Ater Lucis. La lumière maîtrisée

Ater Lucis. La lumière maîtrisée Ater Lucis L lumière mîtrisée 09/2009 Contenu A propos de Bonhomme Bâtiments Industriels Ater Lucis Démrche Qulités Focus pr modèle Circeo Xelios Arboris A propos de Bonhomme Bâtiments Industriels Bonhomme

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de Usger Gérer session utilisteur Client Système comptble Client fidélisé Gérer Suivi Rés Administrteur site de réservtion Gestionnire fidélité Gérer Fidélité Gestionnire Hotels Gérer Hotels Site web de réservtions

Plus en détail

Dispositifs d'extinction - Extincteurs portatifs et postes incendie

Dispositifs d'extinction - Extincteurs portatifs et postes incendie Recommndtion N 101 ECAP Plce de l Gre 4 Cse postle 2002 Neuchâtel Tél.: 032 889 62 22 Fx: 032 889 62 33 www.ecp-ne.ch ecp@ne.ch Edition du 26.10.2015 Dispositifs d'extinction - Extincteurs porttifs et

Plus en détail

Module 2 : Déterminant d une matrice

Module 2 : Déterminant d une matrice L Mth Stt Module les déterminnts M Module : Déterminnt d une mtrice Unité : Déterminnt d une mtrice x Soit une mtrice lignes et colonnes (,) c b d Pr définition, son déterminnt est le nombre réel noté

Plus en détail

Sociétés scientifiques de soins (AFG)

Sociétés scientifiques de soins (AFG) Schweizerischer Verein für Pflegewissenschft Assocition Suisse pour les sciences infirmières Swiss Assocition for Nursing Science Sociétés scientifiques de soins (AFG) REGLEMENT DES SOCIETES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

Pour le SNU, cet accord acte des points importants car il maintient : LA SOLIDARITE ENTRE LES REVENUS

Pour le SNU, cet accord acte des points importants car il maintient : LA SOLIDARITE ENTRE LES REVENUS Mutuelle : Le SNU signtire de l ccord Le SNU vient de décider de signer le nouvel ccord sur l mutuelle d étblissement de Pôle emploi. Cet ccord qui concerne tous les personnels de Pole Emploi révise l

Plus en détail

Créez et gérez votre entreprise

Créez et gérez votre entreprise Une Assistnce téléphonique pour bien démrrer Une question sur l instlltion ou l utilistion de votre logiciel? Grâce à nos techniciens spécilisés, obtenez pr téléphone une réponse précise à vos interrogtions.

Plus en détail

La paye. La comptabilité. Comparez et choisissez votre logiciel. Comparez et choisissez votre logiciel. Paye Bâtiment 2012. Paye Agricole 2013

La paye. La comptabilité. Comparez et choisissez votre logiciel. Comparez et choisissez votre logiciel. Paye Bâtiment 2012. Paye Agricole 2013 L comptbilité Comprez et choisissez votre logiciel L pye Comprez et choisissez votre logiciel TABLEAUX COMPARATIFS Compt Prtic Pour les créteurs et les entrepreneurs novice en Compt Compt Clssic Pour l

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Les meilleurs magazines de Suisse pour l automobile et la moto

Les meilleurs magazines de Suisse pour l automobile et la moto Les meilleurs mgzines de Suisse pour l utomobile et l moto Données médis 2014 Données médis 2014 Mobilité. Fscintion. Vleur d usge. Les mgzines et portils Internet de Motorpresse (Schweiz) AG sont d une

Plus en détail

Compta & Gestion Commerciale

Compta & Gestion Commerciale Pour développer votre entreprise Compt & Gestion Commercile Deux logiciels, pour couvrir tous vos besoins en gestion d entreprise : de l chîne commercile (ventes, chts, stocks, sttistiques détillées )

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

CHAPITRE 9 : PRIMITIVES - INTEGRALES

CHAPITRE 9 : PRIMITIVES - INTEGRALES Primitives et intégrles Cours CHAPITRE 9 : PRIMITIVES - INTEGRALES. Primitives d une fonction Définition Soit f une fonction définie sur un intervlle I. Une fonction F est une primitive de f sur I, si

Plus en détail

Promat. Canaux de ventilation, désenfumage selon les dispositions de l'aeai/sia

Promat. Canaux de ventilation, désenfumage selon les dispositions de l'aeai/sia Promt Cnux de ventiltion, désenfumge selon les dispositions de l'aeai/sia Protection contre l'incendie pour des cnux de ventiltion Cnux de ventiltion et de désenfumge utonome; revêtements pour cnux de

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

lttl RBPUBLIQUE FRANCAISE DBPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE ARRETE La unaguet tr' CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

lttl RBPUBLIQUE FRANCAISE DBPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE ARRETE La unaguet tr' CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES tr' RBPUBLIQUE FRANCAISE DBPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE lttl mffitr Le Mire de Lunguet, UILLE ile L unguet MUNICIPAL PORTANT REGLEMENTATION DE L'OCCUPATION DU DOMAINE PT]BLIC, SUR LA COMMUNE DE LAUNAGUET

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

. -il... .r~. '. FORTIS AG CONDITIONS GENERALES .~.. :... Table des matières

. -il... .r~. '. FORTIS AG CONDITIONS GENERALES .~.. :... Table des matières Assurnce de Groupe..~.. :.....r~. '. Slid prtnecs, flexible solutions CODITIOS GEERALES Tble des mtières 1. Les ntrts individuels d'ssurnce de groupe Définitions 1. Qu'entend-on pr "éprgne nstituée"? 2.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETERIE DE BRENOLO (ST JEAN BREVELAY)

REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETERIE DE BRENOLO (ST JEAN BREVELAY) REGLEMENT INTERIEUR DE LA DECHETERIE DE BRENOLO (ST JEAN BREVELAY) SOMMAIRE ARTICLE l : DEFINITION """"" 3 ARTICLE 2: CONDTTIONS D'ACCES """"""""""' 3 2.1 Origine des déchets...'... """""""' 3 2.2 Conditions

Plus en détail

LOIS A DENSITE (Partie 1)

LOIS A DENSITE (Partie 1) LOIS A DENSITE (Prtie ) I. Loi de probbilité à densité ) Rppel Eemple : Soit l'epérience létoire : "On lnce un dé à si fces et on regrde le résultt." L'ensemble de toutes les issues possibles Ω = {; ;

Plus en détail

Directive relative à la mise en oeuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes

Directive relative à la mise en oeuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes Directive reltive à l mise en oeuvre de grues et de mchines de chntier à proximité de lignes électriques ériennes 1 Chmp d ppliction Chmp d ppliction L présente directive s pplique ux trvux exécutés u

Plus en détail

Caisse enregistreuse électronique CE-6100 GROCERY DAIRY H.B.A. 6!00 FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K.

Caisse enregistreuse électronique CE-6100 GROCERY DAIRY H.B.A. 6!00 FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K. Cisse enregistreuse électronique CE-6100 GROCERY DAIRY H.B.A. 6!00 FROZEN FOOD DELICATESSEN Eu Di U.K. Mode d emploi Introduction et tle des mtières Introduction Toutes nos félicittions pour l cht de cette

Plus en détail

Primitive et intégrale d une fonction continue

Primitive et intégrale d une fonction continue Primitive et intégrle d une fonction continue O. Simon, Université de Rennes I 24 mi 2005 Avertissement : Ceci n est ps le contenu d une leçon de CAPES. Dns le progrmme 2002 de terminles S, on introduit

Plus en détail

Chapitre 9: Primitives et intégrales

Chapitre 9: Primitives et intégrales PRIMITIVES ET INTEGRALES 7 Chpitre 9: Primitives et intégrles Prérequis: Limites, dérivées Requis pour: Emen de mturité 9. «À quoi ç sert?» Un peu d histoire Isc Newton (64-77) Les clculs d ire de figures

Plus en détail

Lancement d u site Internet

Lancement d u site Internet Lncement d u site Internet d u S M E T O M - G E E O D E www.smetom-geeode.fr Votre contct presse Erwn GUILLERON, chrgé de communiction SMETOM-GEEODE - 14 rue l Mirie - 77160 Poigny Tél : 01.64.00.26.45

Plus en détail

1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1.

1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1. T/TR 01-01 Pge 3 r+ 1. EQUIPMENT CONCERNE L interconnexion numerique interntionl pour le service visiophonique et de visioconf&ence necessite l stndrdistion des principux prmttres num&iques tels que d~it,

Plus en détail

Utiliser l inverse d une matrice pour résoudre un système d équations & courbes polynomiales

Utiliser l inverse d une matrice pour résoudre un système d équations & courbes polynomiales Utiliser l inverse d une mtrice pour résoudre un système d équtions & coures polynomiles Exercice : Dns une ferme, il y des lpins et des poules. On dénomre 58 têtes et 60 pttes. Comien y -t-il de lpins

Plus en détail

CHARTE CLIENTS TCL 2014/2016 PONCTUALITÉ INFORMATION ACCUEIL CONFORT/ PROPRETÉ ACCESSIBILITÉ RESPECT DE L ENVIRONNEMENT PARTOUT, POUR TOUS, IL Y A TCL

CHARTE CLIENTS TCL 2014/2016 PONCTUALITÉ INFORMATION ACCUEIL CONFORT/ PROPRETÉ ACCESSIBILITÉ RESPECT DE L ENVIRONNEMENT PARTOUT, POUR TOUS, IL Y A TCL CHARTE CLIENTS TCL 2014/2016 PONCTUALITÉ INFORMATION ACCUEIL CONFORT/ PROPRETÉ ACCESSIBILITÉ RESPECT DE L ENVIRONNEMENT PARTOUT, POUR TOUS, IL Y A TCL LA CHARTE CLIENT, LA SOMME DE NOS ENGAGEMENTS Mdme,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2007 valant Rapport financier annuel valant Document de référence

RAPPORT ANNUEL 2007 valant Rapport financier annuel valant Document de référence RAPPORT ANNUEL 2007 vlnt Rpport finncier nnuel vlnt Document de référence Le présent document de référence été déposé uprès de l AMF le 31 mrs 2008, conformément à l rticle 212-13 du Réglement Générl de

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

3- Les taux d'intérêt

3- Les taux d'intérêt 3- Les tux d'intérêt Mishkin (2007), Monnie, Bnque et mrchés finnciers, Person Eduction, ch. 4 et 6 Vernimmen (2005), Finnce d'entreprise, Dlloz, ch. 20 à 22 1- Mesurer les tux d'intérêt comprer les différents

Plus en détail

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES

DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires obligatoirement

Plus en détail

le journal de GDP Vendôme GDP VENDôME, un groupe

le journal de GDP Vendôme GDP VENDôME, un groupe é DITION 2013 le journl de GDP Vendôme n édito GDP VENDôME, un groupe résolument tourné vers l venir En 2013, les conjonctures chngent, l investissement en EHPAD demeure vec des dispositifs fiscux toujours

Plus en détail

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR

LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR ÉCLAIRAGES À LED CH OL/AOL ET OFR/AFR LUMINAIRES D EXTÉRIEUR À LED SÉRIE OL/AOL ET PROJECTEURS À LED SÉRIE OFR/AFR NOUVELLES SÉRIES D ÉCLAIRAGES À LED PUISSANCE LUMINEUSE ET DESIGN INGÉNIEUX PERFORMANTS,

Plus en détail

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous!

#Guide jeunes. @étudiant @demandeur d emploi @travailleur. L accès à la santé pour tous! #Guide jeunes @étudint @demndeur d emploi @trvilleur MUTUALITE SOIALISTE DU BRABANT L ccès à l snté pour tous! rembourse 40 /n L Mutulité sociliste pour t contrception Love4you.be by Mutulité Sociliste

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels Etb=MK2, Timbre=G430, TimbreDnsAdresse=Vri, Version=W2000/Chrte7, VersionTrvil=W2000/Chrte7 Direction des Études et Synthèses Économiques Déprtement des Comptes Ntionux Division des Comptes Trimestriels

Plus en détail

METHADOSE MC Dépendance aux opiacés

METHADOSE MC Dépendance aux opiacés METHADOSE MC Dépendnce ux opicés OCTOBRE 2013 Mrque de commerce : Methdose Dénomintion commune : Méthdone (chlorhydrte de) Fbricnt : Mllinckro Forme : Solution Orle Teneur : Ajout ux listes de médicments

Plus en détail

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K.

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K. Cisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN Eu Di U.K. Mode d emploi Introduction et tle des mtières Introduction Toutes nos félicittions pour l cht de cette

Plus en détail

clés de Les l'apprentissage

clés de Les l'apprentissage Réseu des centres publics de formtion professionnelle et pr pprentissge du Ministère de l Agriculture en Midi-Pyrénées clés de l'apprentissge Les c+5 B u du CAP L'Employeur L pprentissge constitue un excellent

Plus en détail

Lycée Faidherbe, Lille MP1 Cours d informatique 2013 2014. Automates

Lycée Faidherbe, Lille MP1 Cours d informatique 2013 2014. Automates Lycée Fidhere, Lille MP Cours d informtique 203 204 Automtes I Déterministes........................... 2 Définitions 2 Exemple 2 Action des mots 3 Lngge reconnu 3 II Incomplets.............................

Plus en détail

Rapport de gestion. Comptes consolidés du Groupe SE au 31 décembre 2OO5

Rapport de gestion. Comptes consolidés du Groupe SE au 31 décembre 2OO5 Rapport de gestion Comptes consolidés du Groupe SE au 31 décembre 2OO5 r PERIMETRE DE CONSOLIDATIOI*. Les comptes consotidés du groupe SE, SARL au capitat de 39480000. ont été étabtis par ta société SE

Plus en détail

DCG session 2011 UE8 Systèmes d information et de gestion Corrigé indicatif. 1. Expliquer les cardinalités des associations NECESSITER, SE DEROULER

DCG session 2011 UE8 Systèmes d information et de gestion Corrigé indicatif. 1. Expliquer les cardinalités des associations NECESSITER, SE DEROULER DCG session 2011 UE8 Systèmes d informtion et de gestion Corrigé indictif DOSSIER 1 : PREPARER ET FORMER LES ENTRAINEURS 1. Expliquer les crdinlités des ssocitions NECESSITER, SE DEROULER Intitulé de l'ssocition

Plus en détail

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement.

Fiabilité, sécurité et enfichage intégral éprouvés. Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillage antiarrachement. Fibilité, sécurité et enfichge intégrl éprouvés Tous les connecteurs sont équipés de dispositifs de verrouillge ntirrchement. 100% stekerbr Qu est-ce qu une instlltion 100 % enfichble? Mtériel fourni en

Plus en détail

CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE a

CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE a CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE Diplôme de comptbilité bncire CNAM-INTEC, ADICECEI, AFGES Le métier de comptble de bnque présente des spécificités mises en exergue pr des formtions et des ouvrges

Plus en détail

Augmentation de capital - Comptabilisation

Augmentation de capital - Comptabilisation Ctluppi & Hug AG Softwre d Augmettio de cpitl - Comptbilistio Descriptio Ue ugmettio de cpitl est ue ugmettio du cpitl ctio d'ue société oyme pr émissio de ouvelles ctios. Il existe différetes formes d'ugmettio

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA TRANSFORMÉE DE F OURIER

CHAPITRE 4 LA TRANSFORMÉE DE F OURIER CHAPITRE 4 LA TRANSFORMÉE DE F OURIER 4. Fonctions loclement intégrbles Soit I un intervlle de R et soit f : R R une ppliction. Définition 4.. On dit que f est loclement intégrble sur I si f est intégrble

Plus en détail

Cours (Terminale S) Limite d une fonction

Cours (Terminale S) Limite d une fonction Cours (Termile S) Limite d ue octio Limite d ue octio e + ou Foctio déiie u voisige de + (resp ) Soit ue octio d esemble de déiitio D O dir que «l octio est déiie u voisige de + (resp )» s il eiste u réel

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

Stage olympique de Cachan Géométrie

Stage olympique de Cachan Géométrie Stge olympique de chn Géométrie Exercices du vendredi 20 février 2015 1 Quelques définitions et résultts utiles éfinition (Nottions) Soit un tringle non plt. On utiliser usuellement les nottions suivntes

Plus en détail

Analyse des besoins du Projet N : 151555391185

Analyse des besoins du Projet N : 151555391185 Leds-logiciel.com Anlyse des besoins du Projet N : 151555391185 Rélisée le 18/06/2015 11:05:00 Lieu : 83 Nb Postes/Utilisteurs : Entre 30 et 70 Démrrge du Projet : 3 mois Prix de vente : 120 HT Périmètre

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

SyGEMe: Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau ESRI France, Paris, 2 octobre 2008 k

SyGEMe: Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau ESRI France, Paris, 2 octobre 2008 k SyGEMe: Système de gestion municiple intégrée du cycle de l eu Géomonitoring, structurtion de l informtion, gestion de l connissnce et rchitecture système 1. Introduction 2. Géomonitoring et structurtion

Plus en détail

Lois de probabilité à densité

Lois de probabilité à densité Lois de probbilité à densité Christophe ROSSIGNOL Année scolire 0/03 Tble des mtières Loi à densité sur un intervlle I. Deux exemples pour comprendre..................................... Densité de probbilité...........................................3

Plus en détail

Microéconomie de l Incertitude M1

Microéconomie de l Incertitude M1 Microéconomie de l Incertitude M1 Emmnuel DUGUET Notes de Cours, 2012-2013, V1 2 I Concepts de bse 5 1 Les loteries 9 2 Le critère d espérnce mthémtique 13 2.1 Le prdoxe de Sint Pétersbourg....................

Plus en détail

Votre Image au travers de vos éditions Clients

Votre Image au travers de vos éditions Clients Votre Imge u trvers de vos éditions Clients Nos prtenires: LOGITAS SA est un tiers de confince, prtenire des éditeurs de logiciels et des utilisteurs pour l conception, le contrôle et l conservtion de

Plus en détail

ANNEXE (article 10) ANNEXE (articles 38 a41) FORMULE 1 CERTIFICATION CONCERNANT UN RETRAIT FONDE SUR DES DIFFICULTES FINANCIERES

ANNEXE (article 10) ANNEXE (articles 38 a41) FORMULE 1 CERTIFICATION CONCERNANT UN RETRAIT FONDE SUR DES DIFFICULTES FINANCIERES ANNEXE (article 10) ANNEXE (articles 38 a41) FORMULE 1 CERTIFICATION CONCERNANT UN RETRAIT FONDE SUR DES DIFFICULTES FINANCIERES 1. Institution financiere concernee : (inscrire Ie nom de I 'institution

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire Méthodologie pour les projets réduisnt l consommtion de combustibles fossiles dns une instlltion préexistnte de production d énergie thermique pour chuffge, pr optimistion de l gestion de l production.

Plus en détail

Le Plancher Rayonnant Surfacique à faible inertie

Le Plancher Rayonnant Surfacique à faible inertie Le Plncher Ryonnnt Surfcique à file inertie Vue en coupe mm *4 mm 0 5 4 * Selon le type d isolnt et selon le niveu d isoltion du plncher G r n t 0 i e ns Avis technique CSTB 4/-55 Grntie 0 ns GAN M34-0-058/059

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

Calcul de la rugosité surfacique

Calcul de la rugosité surfacique VI èmes Journées d Etudes Techniques 200 The Interntionl congress for pplied mechnics L mécnique et les mtériux, moteurs du développement durble du 05 u 07 mi 200, Mrrkech Mroc Clcul de l rugosité surfcique

Plus en détail

Liste des lois et textes d application. I - Code du Travail. II - Textes d application du Code du travail. A - Formation professionnelle

Liste des lois et textes d application. I - Code du Travail. II - Textes d application du Code du travail. A - Formation professionnelle iste des lois et textes d application - Code du Travail O NO 92/007 DU 14 OÛT 1992 PORTNT CODE DU TRV - Textes d application du Code du travail - Formation professionnelle DÉCRET N 79/201 DU 28 1979 PORTNT

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

6.1 STRUCTURES PLANES FORMEES DE POUTRES RELATIONS ENTRE CHARGES ET ELEMENTS DE REDUCTION

6.1 STRUCTURES PLANES FORMEES DE POUTRES RELATIONS ENTRE CHARGES ET ELEMENTS DE REDUCTION 6.1 STRUTURES PLES FOREES DE POUTRES RELTIOS ETRE HRGES ET ELEETS DE REDUTIO Les vritions des éléments de réduction,,, lorsqu'on psse d'une section à l'utre, sont liées pr des reltions fondmentles que

Plus en détail

6 apprentissages supplémentaires

6 apprentissages supplémentaires 6 pprentissges supplémentires pour être polybâtisseur étnchéité couverture construction de fçdes Construction d échfudges systèmes de protection solire Ferblntier T crrière! Polybâtisseur des métiers vec

Plus en détail

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module Logiciel Anti-Spywre Enterprise Module version 8.0 Guide Qu est-ce qu Anti-Spywre Enterprise Module? McAfee Anti-Spywre Enterprise Module est un module d extension qui permet d étendre les cpcités de détection

Plus en détail

Théorie des Langages Épisode 2 Automates finis

Théorie des Langages Épisode 2 Automates finis AFD AFN Opértions Lemme de pompge 1/ 36 Théorie des Lngges Épisode 2 Automtes finis Thoms Pietrzk Université Pul Verline Metz AFD AFN Opértions Lemme de pompge Reconnisseur Définition Configurtion Accepttion

Plus en détail

abc ING Direct Stratégie Fonds Commun de Placement Prospectus complet

abc ING Direct Stratégie Fonds Commun de Placement Prospectus complet bc Fonds Commun de Plcement Prospectus complet Prospectus Simplifié OPCVM respectnt les règles d investissement et d informtion de l directive 85/611/CE ING DIRECT STRATEGIE PARTIE A STATUTAIRE Présenttion

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux 1/29 Théorie des Lngges Formels Chpitre 5 : Automtes minimux Florence Levé Florence.Leve@u-picrdie.fr Année 2014-2015 2/29 Introduction Les lgorithmes vus précédemment peuvent mener à des utomtes reltivement

Plus en détail

Calcul int egral. 15 d ecembre 2008

Calcul int egral. 15 d ecembre 2008 Clcul intégrl. 15 décembre 2008 2 Tble des mtières I Intégrles multiples 5 1 Rppels sur l intégrle définie des fonctions d une vrible. 7 1.1 Motivtions................................ 7 1.1.1 Cs des fonctions

Plus en détail

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle Clsseur courtier d ssurnce Comment orgniser son ctivité et se préprer à un contrôle 67, venue Pierre Grenier 92517 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél : 01.46.10.43.80 Fx : 01.47.61.14.85 www.streevocts.com

Plus en détail

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services

Des solutions pour l eau potable. Solutions pour le traitement de l eau potable par Severn Trent Services Des solutions pour l eu potble Solutions pour le tritement de l eu potble pr Severn Trent Services Des solutions complètes pour le tritement de l eu potble Severn Trent Services, principl fournisseur de

Plus en détail

Document de référence 2006

Document de référence 2006 Document de référence 2006 Le présent document de référence été déposé uprès de l Autorité des Mrchés Finnciers le 7 juin 2007, conformément à l rticle 212-13 du règlement générl de l Autorité des Mrchés

Plus en détail

catalogue SECURISATION RESERVE HAUTE ET BASSE

catalogue SECURISATION RESERVE HAUTE ET BASSE tble c r t é R e d r t p.2 Blus bine C e d t i o T r u o p es l b t c r t é R s e-pied d r G s e l ô T 4 p. Du stndrd vers l singulrité Depuis s crétion en 1972, LYCMA rticule s strtégie utour de 4 xes

Plus en détail

DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL

DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL Première Distnces de l Terre à l Lune et u Soleil Pge 1 TRAVAUX DIRIGES DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL -80 II ème siècle p J-C 153 1609 1666 1916 199 ARISTARQUE de Smos donne une mesure de

Plus en détail

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2016

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2016 Enseignement supérieur PRÉPAS / BTS 2016 L Enseignement Supérieur de Stnisls une double mission : ider nos étudints à réussir leurs Exmens et leurs Concours d dmission en Grnde École et contribuer, grâce

Plus en détail

SPANC Sud Sainte Baume 35 boulevard Jean Jaurès 83270 SAINT CYR SUR MER Tél: 04.94.32.56.62 / Fax: 04.94.32.53.62 / mél:

SPANC Sud Sainte Baume 35 boulevard Jean Jaurès 83270 SAINT CYR SUR MER Tél: 04.94.32.56.62 / Fax: 04.94.32.53.62 / mél: Les eaux usées SUPPORTS QUESTIONS Les eaux usées de nos habitations nécessitent d être évacuées puis restituées dans le milieu naturel tout en préservant: - La santé publique, - l environnement et notamment

Plus en détail