Cité de la musique. Baromètre de l offre musicale. dans les services fournis par voie électronique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cité de la musique. Baromètre de l offre musicale. dans les services fournis par voie électronique"

Transcription

1 Cité de la musique OBSERVATOIRE DE LA MUSIQUE Baromètre de l offre musicale dans les services fournis par voie électronique 8 ème vague 2 ème quadrimestre 2006 André Nicolas Responsable de l Observatoire de la musique Serge Arzoumanov Chargé d études 221 avenue Jean Jaurès Paris Tél. : Site Internet :

2

3 Présentation du baromètre Dans le cadre de l examen du marché des supports musicaux, l Observatoire de la musique a entrepris, depuis 2004, une série d investigations sur l émergence de l offre numérique payante. S attachant à préciser, dans un premier temps, les contraintes de ce «e-marché» (qualification commerciale, définition de nouvelles spécialisations dans la chaîne des traitements, politique des prix, respect des obligations liées à la propriété intellectuelle, discrimination fiscale concernant l application des taux de l impôt sur les sociétés et de la T.V.A. dans le marché européen), l Observatoire a établi des fiches synthétiques des principaux sites commerciaux de téléchargement payants. Dans le contexte actuel de communication partielle sur les flux financiers et la réalité des transactions commerciales, il semble encore difficile de sortir du seul schéma de présentation de la disponibilité des titres ou des albums et donc d une donnée statistique quantitative de l offre numérique. A ce jour, et compte tenu de la spécificité de certains opérateurs, l Observatoire de la musique continue d établir une veille sur cette offre musicale concernant 21 sites : itunes, SonyConnect, FnacMusic, VirginMega (avec en marque blanche les sites d Europe 2, MCM, PepsiCola et RFM), ecompil (avec en marque blanche le site MyNRJCokeMusic), (avec en marque blanche les sites d Alapage, MSN, Alice/Tiscali, Wanadoo, Packard Bell, CORA, M6, MTV France, France Loisirs, Magasins U). Pour l application des engagements des pouvoirs publics dans le cadre de la «Charte d'engagements pour le développement de l'offre légale de musique en ligne, le respect de la propriété intellectuelle et la lutte contre la piraterie numérique» du 28 juillet 2004, l'observatoire de la musique poursuit, en 2006, la publication d un baromètre de l'offre musicale des répertoires accessibles au public dans les services fournis par voie électronique, aussi bien quant aux aspects quantitatifs, de diversité et de pertinence. Ce dispositif est traité en liaison avec les producteurs (SNEP et UPFI) et les 6 «sites» retenus : itunes, SonyConnect, VirginMega,, FnacMusic et ecompil. MPO-Online, prestataire de la Fnac, est consulté en tant que partenaire de la SPPF pour la production indépendante. La production de l Observatoire offrait des vagues barométriques bimensuelles en 2005, puis quadrimestrielles depuis 2006 : - 1) La 1 ère vague était établie à partir des tops des 3 premières semaines de février 2005, - 2) La 2 ème, des tops du mois d avril 2005, - 3) La 3 ème, des tops du mois de juin 2005, - 4) La 4 ème, des tops du mois d août 2005, - 5) La 5 ème, des tops du mois d octobre 2005, - 6) La 6 ème, des tops du mois de décembre 2005, - 7) La 7 ème, des tops du mois de mars 2006 Cette 8 ème vague est établie sur la base des tops du mois de juin 2006, les relevés de présence ayant été réalisés le 24 juillet Observatoire de la musique Page 3/15

4 Méthodologie La méthodologie est la suivante: 1) Un premier examen est réalisé par les producteurs concernant la numérisation des titres et leur disponibilité (données SNEP et MPO-Online intégrant l accord de la SPPF). 2) Une investigation est conduite par l Observatoire de la musique, en liaison avec l institut GfK. Elle consiste à partir des top 200 albums (hors compilations sauf pour les best-of d artistes), top 150 singles, et tops 10 pour le classique, le jazz / blues et les musiques du monde (tops établis à partir des ventes physiques), à vérifier la disponibilité de ces productions, en téléchargement, sur les sites. 3) A partir de la 5 ème vague, pour donner plus de profondeur à l analyse, l examen a été étendu aux tops 200 albums (hors compilations sauf pour les best-of d artistes), 150 singles, et tops 20 pour le classique, le jazz / blues et les musiques du monde (précédemment respectivement tops 100, 100 et 10). 4) Pour permettre une lecture comparative de ces traitements, nous procédons à un examen à périmètre égal sur les 8 vagues (tops 100 et 10) et un complément d analyse sur les tops 200 albums et 150 singles 20 pour le classique, le jazz / blues et les musiques du monde depuis la 5 ème vague. Sont relevés disponibles les albums si tous leurs titres sont téléchargeables (albums complets), dans le cas contraire, un examen complémentaire permet d apprécier le nombre de pistes disponibles. Cette procédure permet d offrir un suivi de la montée en charge de l offre numérique, et de donner aux principaux intéressés une connaissance exacte de l offre comparative des 6 sites totalisant 21 plateformes. Pour autant, ce baromètre n offre pas une vision plus large, voire exhaustive, de l offre numérique. L Observatoire de la musique demande aux 6 sites et à MPO Online de produire, à l occasion de ces traitements, un état quantitatif de leur offre dans une segmentation permettant d identifier: le nombre de titres, la part des titres francophones et internationaux, la part des titres du classique et du jazz / blues. Ces renseignements ne sont pas diffusés par les sites ou très partiellement, ce qui ne permet pas d en faire une exploitation satisfaisante. Hors appréciation des ventes, ce constat qui n exprime que la disponibilité des titres et/ou albums ne permet pas pour autant d avoir une vision réelle et dynamique du marché du téléchargement. Observatoire de la musique Page 4/15

5 Les résultats de la 8 ème vague 1. L offre > Evolution de l offre 8 ème vague 7 ème vague 6 ème vague 5 ème vague 4 ème vague 3 ème vague 2 ème vague 1 ère vague juin 06 mars 06 décembre 05 octobre 05 août 05 juin 05 avril 05 février 05 SNEP (+4,6%/+83,4%) (+17,3%) - (+5%) - (+24,6%) (+14,4%) - MPO-Online (+67%/+765,6%) (+0,5%) - (+11%) (+30,6%) (+69,6%) (+109,8%) - dont SPPF (+19,9%/+216,7%) (+21,8%) - (+7%) (+19,9%) (+14,5%) (+47,5%) - NB : Les variations, indiquées en pourcentage, sont constatées d une vague à l autre, sauf pour celles en gras, constatées de la 1 ère à la 8 ème vague Le SNEP indique que, fin juin 2006, à l international, les majors compagnies avaient numérisé titres soit presque deux fois plus qu'il y a un an. En France, un million de titres des majors disposent d ores et déjà de l autorisation des ayant droits pour être digitalement commercialisés. Près de 83% d entre eux (soit titres) sont d ores et déjà numérisés pour être mis à disposition sur les plates formes françaises. En l espace d'une année, le nombre de titres «clearés» pour la France a progressé de 20 % et, parmi ceux-ci, le nombre de titres disponibles en digital augmente de 33 %. Parmi les titres numérisés disponibles des majors, la moitié d entre eux appartient au répertoire international contre 19 % pour le répertoire francophone et 31 % pour les répertoires classique et jazz. Fin juin 2006, titres étaient disponibles sur les plateformes. Ce chiffre a presque doublé en 18 mois. Par ailleurs, MPO-Online indique que l offre disponible en France d indépendants européens est, au 31 mars 2006, de titres dont relevant de la procédure de numérisation actée dans l accord SPPF. Observatoire de la musique Page 5/15

6 2. Représentativité des échantillons Les tops établis par l institut GfK concernent les ventes physiques détail TTC. La vérification de la disponibilité des titres a été réalisée, à date fixe, pour l ensemble des plateformes visées. Nous avons maintenu le suivi des évolutions à périmètre constant, à savoir tops 100 albums et singles et tops 10 pour les segments thématiques (classique, jazz/blues et musiques du monde), tout en complétant l analyse par l examen des tops 200 pour les albums, 150 pour les singles et tops 20 pour les segments thématiques depuis la 5 ème vague. Un bilan (par rapport au total marché CD audio volume) de la représentativité des échantillons analysés est présenté ci-dessous : - L élargissement du top 100 albums au top 200 albums pour le mois de juin 2006, améliore la représentativité de 5 points. - L élargissement du top 100 singles au top 150 singles améliore la représentativité de 3 points. Evolution du taux de couverture des tops % 95% 97% 97% 95% 97% 95% 96% 95% 80% 60% 40% 20% 40% 30% 30% 23% 32% 40% 30% 30% 0% 1ère vague février 05 2ème vague avril 05 3ème vague juin 05 4ème vague août 05 5ème vague octobre 05 6ème vague décembre 05 7ème vague mars 06 8ème vague juin 06 Top 100 albums Top 100 singles Taux de couverture des tops élargis 100% 80% 60% 40% 20% 0% 32% 97% 95% 96% 95% 98% 98% 98% 98% 40% 45% 38% 36% 35% 30% 30% Top 100 albums Top 200 albums Top 100 singles Top 150 singles 5ème vague octobre 05 6ème vague décembre 05 7ème vague mars 06 8ème vague juin 06 - Le top 100 des singles représente entre 95% et 97% des ventes de singles en volume sur le marché physique. Cette donnée est donc très stabilisée. - Le top 150 des singles, tel qu il est exploité dans les quatre dernières vagues, représente 98% des ventes de singles en volume sur le marché physique. Cet échelon des 150 meilleures ventes a été choisi pour deux raisons : tout en étant plus représentatif du marché physique, il se trouve au seuil du volume de vente. - Le top 100 des albums (hors compilations, best of et opérations spéciales) représente entre 23% et 40% des ventes d albums en volume sur le marché physique. - Le top 200 des albums (hors compilations, best of et opérations spéciales) représente entre 35% et 45% des ventes d albums en volume sur le marché physique. Toutefois, le fait de doubler le nombre d albums décomptés selon leurs ventes, ne fait qu augmenter très faiblement la représentativité du baromètre, la vente des albums se tassant dès lors que l on s éloigne des références les plus marquetées et donc les plus vendues sur le marché physique. La concentration est telle que les échantillons traités dans ce baromètre sont de nature à offrir une image plus que substantielle de la réalité du marché. Observatoire de la musique Page 6/15

7 3. Analyse des échantillons 3.1. Echantillons à périmètre constant > Evolution de la disponibilité des tops depuis la 1 ère vague Top 100 albums - disponibilté des titres Top 100 albums - disponibilté des albums complets Top 100 singles - disponibilté des singles Top 10 classique - disponibilté des titres Top 10 jazz / blues - disponibilté des titres Top 10 mus du monde - disponibilté des titres %tage var* %tage var %tage var %tage var %tage var %tage var Disponibilité moyenne 8 ème vague - tops juin 06 91% % % % % % +38 sur les plateformes étudiées 1 ère vague - tops février 05 65% - 57% - 76% - 12% - 53% - 42% - 8 ème vague - tops juin 06 95% % % % - 90% % ère vague - tops février 05 50% - 47% - 69% - 37% - 60% - 42% - 8 ème vague - tops juin 06 97% % % % % % ère vague - tops février 05 75% - 70% - 77% - 11% - 68% - 61% - 8 ème vague - tops juin 06 92% % % % % % ère vague - tops février 05 66% - 43% - 80% - 2% - 28% - 43% - 8 ème vague - tops juin 06 71% % % +8 32% % -1 44% ère vague - tops février 05 47% - 44% - 69% - 1% - 51% - 22% - 8 ème vague - tops juin 06 96% % % +9 68% % % ère vague - tops février 05 86% - 80% - 88% - 22% - 62% - 73% - 8 ème vague - tops juin 06 92% % % % % % ère vague - tops février 05 65% - 60% - 73% - 1% - 51% - 10% - NB : Les variations, indiquées en points, sont constatées de la 1 ère à la 8 ème vague Le tableau «Evolution de la disponibilité des tops», présenté ci-dessus, permet de mesurer les progressions constatées depuis la mise en place du baromètre. Sur les différentes vagues analysées depuis début 2005, les sites de téléchargement payant offrent, en moyenne : - Entre 57% et 89% des albums (complets) des tops 100 (89% du top du mois de mars 2006, 87% du top de décembre 2005, 81% du top d octobre 2005, 80,5% du top d août 2005, 80% du top de juin 2005, 73% du top d avril et 57% du top des trois dernières semaines de février 2005), - Entre 65% et 93% des titres (pistes d albums) des tops 100 (93%, 85%, 84%, 83,5%, 82%, 76% et 65%), - Entre 76% et 93% des singles des tops 100 (93%, 92%, 90%, 88%, 90%, 84% et 76%). En hausse quasi continue depuis la première vague, l offre des sites de téléchargement, pour les plateformes étudiées, s est nettement améliorée, concernant naturellement, les titres et/ou albums les plus vendus sur le marché physique: un taux avoisinant les 90% semble dorénavant acquis (en dehors des thématiques) compte tenu des difficultés d ordre juridique et/ou technique rencontrées régulièrement pour rendre disponible l offre phonographique. Nous constatons une certaine hétérogénéité d offre entre les plateformes, concernant certains albums. Dans l offre numérique et par rapport à la composition des albums offerts sur le marché physique, dans certains cas, des titres apparaissent en «bonus», alors que dans d autres cas, ils ne figurent pas. Chaque produit représentant une référence individualisée par un code barre, les mêmes contenus musicaux peuvent être différemment comptabilisés selon les plateformes. Observatoire de la musique Page 7/15

8 3.2. Echantillons à périmètre élargi > Taux de disponibilité des tops élargis depuis la 5 ème vague Top 200 albums disponibilité des titres Top 200 albums disponibilité des albums complets Top 150 singles disponibilité des singles Top 20 classique disponibilité des titres Top 20 jazz blues disponibilité des titres Top 20 musiques du monde disponibilité des titres Disponibilité moyenne sur les plateformes étudiées 8 ème vague 86% 82% 92% 50% 63% 71% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème ème vague 91% 89% 97% 48% 73% 69% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème ème vague 93% 89% 100% 69% 62% 82% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème ème vague 87% 84% 91% 45% 70% 80% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème ème vague 67% 65% 77% 33% 38% 43% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème ème vague 91% 88% 98% 66% 88% 81% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème ème vague 86% 81% 89% 42% 48% 68% 8 ème vs. 7 ème ème vs. 6 ème ème vs. 5 ème NB : Les variations sont indiquées en points Le choix de tops élargis permet une profondeur d analyse supplémentaire pour conforter l effet barométrique. Le tableau des tops 200 albums, top 150 singles et tops 20 des thématiques que nous présentons permet de mesurer la disponibilité de l offre de titres et albums moins marquetés s agissant des albums et des singles au-delà des centièmes. Ils peuvent exprimer le dynamisme des plateformes, soucieuses de «coller» à une demande exprimée, par ailleurs, sur le marché physique. Les écarts constatés sur les thématiques (classique, jazz/blues et musiques du monde) sont directement liés à la faiblesse du périmètre. Un seul album référencé, dès lors qu il représente, par exemple, 58 titres pour «les Boréades» de Rameau par John Eliot Gardiner, peut fortement influencer le taux de disponibilité. Observatoire de la musique Page 8/15

9 > Analyse de la disponibilité du top 200 albums par plateformes et par distributeurs (8 ème vague) TOTAL UNIVERSAL SONY BMG EMI WARNER AUTRES Nbre Part Nbre Part Nbre Part Nbre Part Nbre Part Nbre Part Top 200 albums % % % % % % itunes % 58 95% 48 84% 34 92% 19 79% 18 86% FnacMusic.com % 57 93% 49 86% 34 92% 20 83% 18 86% e-compil % 55 90% 48 84% 31 84% 19 79% 14 67% SonyConnect % 43 70% 35 61% 32 86% 15 63% 4 19% VirginMega % 57 93% 49 86% 34 92% 20 83% 16 76% % 54 89% 42 74% 32 86% 18 75% 16 76% Répartition du top 200 albums par distributeurs Universal; 61; 30% Sony Bmg; 57; 28% Pias; 3; 2% Warner; 24; 11% Autres; 21; 11% Discograph EM I; 37; 18% 1,8 % Wagram; 8; 4% Nocturne; 1; 1% Abeille Musique; 1; 1% Harmonia M undi; 1; 1% Ir f an; 1; 1% Analyse de la disponibilité du top 200 albums par plateformes : répartition par distributeurs 40% 30% 20% 10 % 0% 33% 32% 33% 33% 32% 33% 27% 28% 29% 27% 28% 25% 26% 19 % 19 % 19 % 19 % 20% 11% 10 % 11% 10 % 11% 12 % 11% 11% 8% 9% 10 % 3% itunes (/ 177 albums) FnacM usic.com (/ 178 albums) e-compil (/ 167 albums) SonyConnect (/ 129 albums) VirginMega (/ 176 albums) (/ 162 albums) UNIVERSAL SONY BMG EM I WARNER AUTRES Analyse de la disponibilité du top 200 albums par plateformes et par genres 100% 80% 60% 94% 94% 85% 87% 91% 77% 77% 80% 64% 68% 66% 45% 95% 83% 84% 77% 80% 68% 40% 20% 0% itunes (89%) FnacM usic.com (89%) e-compil (84%) SonyConnect (65%) VirginMega (88%) (81%) Variété française (/ 96 albums) Variété int ernationale (/ 82 albums) Autres (/ 22 albums) Concernant l analyse la segmentation des albums du top 200 par genres musicaux, la répartition et le taux de disponibilité moyen sont les suivants : - 96 albums de variété française, avec un taux de disponibilité moyen de 88%, - 82 albums de variété internationale, avec un taux de disponibilité moyen de 80%, - 22 albums d autres genres musicaux, avec un taux de disponibilité moyen de 68%. Le taux de disponibilité des albums de variété française est le plus satisfaisant. Observatoire de la musique Page 9/15

10 > Analyse de la disponibilité du top 150 singles par plateformes et par distributeurs (8 ème vague) TOTAL SONY BMG UNIVERSAL EMI WARNER AUTRES Nbre Part Nbre Part Nbre Part Nbre Part Nbre Part Nbre Part Top 150 singles % % % % % 4 100% itunes % 46 94% 45 96% % % 4 100% FnacMusic.com % % % % % 4 100% e-compil % 44 90% 45 96% 24 83% 20 95% 3 75% SonyConnect % 32 65% 42 89% 25 86% 16 76% 1 25% VirginMega % 48 98% 46 98% % 20 95% 4 100% % 38 78% 44 94% 28 97% 20 95% 4 100% Répartition du top 150 singles par distributeurs EM I; 29; 19% Warner; 21; 14% Naive; 1; 1% Pias France; 1; 1% Universal; 47; 31% Autres; 4; 3% Wagram; 2; 1% Sony Bmg; 49; 33% Analyse de la disponibilité du top 150 singles par plateformes : répartition par distributeurs 40% 30% 20% 10 % 0% 36% 32% 31% 33% 31% 32% 33% 33% 31% 33% 28% 28% 20% 19 % 22% 18 % 20% 21% 14 % 14 % 15% 14 % 14 % 15% itunes (/ 145 singles) 3% 3% 2% 1% 3% 3% FnacM usic.com (/ 150 singles) e-compil (/ 136 singles) SonyConnect (/ 116 singles) VirginMega (/ 147 singles) (/ 134 singles) SONY BMG UNIVERSAL EM I WARNER AUTRES Analyse de la disponibilité du top 150 singles par plateformes et par genres 100% 80% 60% 99% 100% 100% 100% 100% 94% 92% 91% 78% 75% 83% 56% 99% 97% 100% 87% 92% 89% 40% 20% 0% itunes (97%) FnacM usic.com (100%) e-compil (91%) SonyConnect (77%) VirginMega (98%) (89%) Variété française (/ 77 singles) Variété internationale (/ 64 singles) Autres (/ 9 singles) Concernant l analyse la segmentation des singles du top 150 par genres musicaux, la répartition et le taux de disponibilité moyen sont les suivants : - 77 albums de variété française, avec un taux de disponibilité moyen de 92%, - 64 albums de variété internationale, avec un taux de disponibilité moyen de 93%, - 9 albums d autres genres musicaux, avec un taux de disponibilité moyen de 87%. Observatoire de la musique Page 10/15

11 Analyse générale 1. La montée en charge de l offre légale La montée en charge de l offre légale est régulière : depuis la mise en place du baromètre, l offre des majors a augmenté de +83,4%, celle des indépendants européens de +765,6% même si, proportionnellement, elle demeure assez faible. Fin juin 2006, pour les producteurs, l offre légale annoncée avoisinait de titres ( titres), même si les volumes présents sur le marché sont plus importants du fait de l offre d aggrégateurs. L offre de titres sur le marché numérique légal augmente rapidement. La plus importante est celle d itunes, près de 3,5 millions annoncés en octobre Signalons que VirginMega annonce plus de de titres pour la même période d octobre. Les majors compagnies ont, d ores et déjà, pour la France, obtenu les autorisations des ayants droit pour la commercialisation d un million de titres. En juin 2006, sur le marché physique, le top 200 albums (hors compilation, best of et opérations spéciales) représentait, en volume, 35,8% des ventes d albums et le top 150 single, 98% de ce segment de marché (le top 200 comprenant ces différents formats selon leur performance, pèse 49,6% du marché/volume). Nous pouvons constater une concentration plus importante du marché au cours de l année 2006 puisque le top 200 (albums et singles) totalisait 44,8% en mars La disponibilité sur les sites de téléchargement des albums et/ou titres figurant dans ces tops est, en moyenne, de 82% pour les albums complets et 92% pour les singles. Etant donné le taux de concentration du marché physique, la représentativité des échantillons retenus pour vérifier cette montée en charge est significative et restera quasi figée à cet étiage, compte tenu des problèmes inhérents à la mise en disponibilité de certaines productions musicales. Cependant, nous constatons du nouveau sur l exposition de la musique classique. Face aux contraintes d un marketing de marché de masse, les opérateurs spécialisés entendent diversifier leur proposition. Un site spécialisé en musique classique ouvre en novembre : VirginMega-classique, Abeille musique renouvelle son site à la même date et Harmonia Mundi fait le choix d itunes VirginMega-classique : En liaison avec les producteurs de musique classique, VirginMéga ouvre, à la mi-novembre 2006, un site dédié qui se veut une boutique spécialisée sur un marché de niche qui a ses propres repères et un public ciblé : celui des mélomanes. Trois axes de différenciation sont mis en avant : - Une profondeur plus large de l exposition avec un catalogue de plus de albums et une montée en charge, rapide, de albums à la fin du premier semestre Pour mémoire Virgin store présente, actuellement, une offre de Albums. Cela signifie que de nombreux enregistrements, absents du marché physique, seront offerts sur le marché numérique. - Une qualité de son qui permettra aux mélomanes de graver des enregistrements. Les concerts classiques live sont digitalisés et la qualité d encodage des albums passera progressivement de 192 à 320 Kbits (actuellement 1000 albums). - Une richesse éditoriale plus pointue : avec des chroniques, des programmations, des mises en avant thématiques et des interviews filmées par VirginMéga classique qui apporteront une réelle valeur ajoutée. Abeille musique présentera son nouveau site qui offrira : - La possibilité, sur la même page produit, d accéder a l achat du CD, à son téléchargement ou à l écoute en streaming, - Une web radio «nouveautés» gratuite, avec quelques émissions. Des le démarrage du site, en novembre, le téléchargement sera effectif et dès janvier, Abeille Musique, met en place l abonnement qui ouvrira droit : - A de très nombreuses chaines musicales spécialisées autour de thèmes et de genres musicaux, - A l abonnement pour une écoute en streaming de tout ce qui sera clearé ainsi que différentes autres offres promotionnelles. Harmonia Mundi a négocié la diffusion de son catalogue avec itunes et entend pareillement se saisir de toutes les opportunités offertes par la diffusion numérique. Observatoire de la musique Page 11/15

12 2. L état de la consommation numérique A l international comme en France, le téléchargement de la musique numérique dématérialisée ne pallie pas la baisse récurrente des ventes de musique. Selon l IFPI qui vient de publier les derniers chiffres, les ventes de contenus musicaux auraient baissé de -4% au premier semestre 2006 pour s établir à 13,7 milliards de dollars. Les ventes de CD auraient chuté de -10%. Si l organisation internationale constate une part de marché mondial de 11% pour la musique dématérialisée, la réalité du marché numérique reste, cependant, fort contrastée selon les pays. «L explosion» des services de musique en ligne, portée par la demande et la multiplication des distributeurs, représenterait 18% du marché américain (itunes serait entré dans le top 5 des magasins de musique aux U.S.A), 51% en Corée du sud, 11% au Japon, 8% en grande Bretagne. La situation reste en France en deçà de ces estimations. Alors que le marché physique (CD audio) totalisait, au premier semestre 2006, un CA de euros TTC pour un volume de supports vendus, le marché légal numérique de la musique (full track download hors streaming et sonneries musicales) a représenté : - En chiffre d affaires TTC : 16,7 millions d euros (soit 11 sur PC et 5,7 sur mobile), - En volume : 15,8 millions de titres (soit 12,8 sur PC et 2,96 sur mobile). (Source GfK) Le prix moyen du téléchargement s établissant à 0,86 euro TTC sur PC et de 1,92 euro TTC sur mobiles. Les premières données partielles concernant le premier trimestre 2006 laissaient apparaître, pour le téléchargement définitif (full track download hors streaming et sonneries musicales) : - Un chiffre d affaires de 8,9 millions d euros TTC (soit 6 sur PC et 2,9 sur mobile) - Un volume de 8,5 millions de titres téléchargés (soit 7 millions sur PC et 1,5 million sur mobile) Le prix moyen du téléchargement s établissant à 0,86 euro TTC sur PC et de 1,93 euro TTC sur mobiles. Pour le premier semestre 2006, le SNEP indique, par ailleurs, qu en prix de gros HT net de remises, le chiffre d affaires des sonneries, facturé par les maisons de disque, représente 8,71 millions d euros soit 67% du marché du téléphone mobile évalué, en prix de gros HT, à 13 millions d euros comprenant la vente de sonneries, de titres musicaux et d autres contenus comme les vidéos, logos, fonds d écran, etc. Bien que les méthodes de comptage proposées par GfK et le SNEP ne participent pas des mêmes méthodologies, et qu il existe encore de grandes incertitudes sur le chiffre réel du marché numérique (quelles appréciations financières pour les ventes de sonneries polyphoniques?), on peut estimer que le marché numérique ne pèserait guère plus de 4% du marché total de la musique. (L estimation annuelle de 2005 attribuait une valeur de 2% à la part du numérique). De l avis des opérateurs cependant l année 2006 ne connaît pas de fortes progressions. Le constat en est fait chez des opérateurs comme VirginMéga ou FnacMusic et l annonce de SFR qui vient de s aligner, depuis le 7 novembre 2006, sur la politique tarifaire de itunes : 0,99 euros pour un titre, démontre que la vente sur mobile ne décolle pas vraiment. Observatoire de la musique Page 12/15

13 > Top 50 des artistes les mieux classés sur le top albums (physique) : Relevé de présence au sein des tops 100 artistes des plateformes (juin 2006) MEILLEUR RANG ARTISTE ECOMPIL FNAC VIRGINMEGA 1 Voulzy Laurent X X X 2 Garou X X X X 3 Nadiya X X X X 4 Diam S X X X X 5 Pagny Florent X X X X 6 Obispo Pascal X X X X 7 Grand Corps Malade X X X X 8 Ruiz Olivia X X X X 9 Sniper X X X X 10 Red Hot Chili Peppers X X X X 11 Raphael X X X X 12 Belyzel Najoua X X X 13 Anais X X X X 14 The Black Eyed Peas X X X X 15 Juanes X X X X 16 Gnarls Barkley X X X X 17 Arena Tina X X X X 18 Ayo X X X X 19 Keane X X X X 20 Shakira X X X X 21 Les Enfoires X X X X 22 Sinik X X X 23 Bruel Patrick X X X X 24 Upa Dance X X X 25 Benabar X X X X 26 Crazy Frog X X X X 27 Williams Robbie X X X X 28 Madonna X X X X 29 Alagna Roberto 30 Le Roi Soleil X X 31 Gotan Project X 32 Aubert Jean-Louis X X X X 33 Melua Katie X X X 34 Blunt James X X X X 35 Indochine X X X X 36 Paul Sean X X X X 37 Sinclar Bob X X X X 38 Busta Rhymes X 39 Nouvelle Vague X 40 Lavoine Marc X X X X 41 Luengo Beatriz X X X 42 Harper Ben X 43 Il Divo X 44 St Pier Natasha X X X X 45 Louise Attaque X X X X 46 Krys X X 47 Bebe Lilly X X X X 48 Placebo X X 49 Hallyday Johnny X X X X 50 T I King Nombre d'artistes en commun avec le top Observatoire de la musique Page 13/15

14 Nous proposons de retenir les croisements entre marché physique et numérique, à partir d un top 50 des artistes les mieux classés par les sites opérateurs au mois de mars Ce top 50 des artistes les mieux classés a été réalisé à partir du top 200 des ventes physiques, tous supports confondus. Seule la meilleure performance, en volume, par artiste, (album ou single) est retenue pour la confection de ce classement. A partir de ce classement, nous avons effectué un relevé de présence des artistes classés au sein des tops 100 de chaque plateforme (albums et titres confondus). Ce classement diffère des communications habituelles sur le marché numérique puisqu il fait référence à un top mensuel de ventes de titres et albums confondus en l occurrence celles du mois de juin Nous constatons un parallélisme dans la consommation puisque que les mêmes performances d artistes et donc de ventes se retrouvent pratiquement sur les deux marchés. 32 artistes (28 artistes sur la 1 ère vague quadrimestrielle de l année) soit 64%, dont 19 artistes francophones, réalisent les meilleures performances sur les deux marchés. Seuls, deux artistes ne figurent pas dans ce palmarès (top 50) des quatre plateformes au mois de juin 2006: - Roberto Alagna qui est un chanteur d opéra dans un emploi de cross-over populaire (il chante les airs les plus connus de Luis Mariano) dont les ventes de disque ont été importantes. Il ne figure pas sur ecompil bien que ce soit un artiste d Universal, - - T I King, un rapper d Atlanta qui a sorti son quatrième album mais est encore peu popularisé en France. On peut constater que dans ce classement des performances sur les sites, des formations ou des artistes pourtant importants artistiquement comme Gotan Project, Busta Rhymes ou Ben Harper ne sont pas très téléchargés sauf par le public de la FNAC pour ce dernier. La plupart des artistes référencés sont très largement diffusés par les radios musicales et sont repris dans les tops 40 des radios du panel traité par l Observatoire. Gnarls Barkley a encore bénéficié de + de diffusions au cours du troisième trimestre de l année tout comme les artistes tels que Rihanna, Olivia Ruiz qui a reçu un accueil chaleureux de public français. Nous pouvons constater que le rôle des médias reste très prescriptif sur les marchés physique et numérique. Observatoire de la musique Page 14/15

15 Annexes > Top 200 albums disponibilité des albums (Cf. : annexe 1.1) > Top 200 albums disponibilité des titres (Cf. : annexe 1.2) > Top 150 singles disponibilité des singles (Cf. : annexe 2) > Top 20 classique disponibilité des titres (Cf. : annexe 3) > Top 20 jazz / blues disponibilité des titres (Cf. : annexe 3) > Top 20 musiques du monde disponibilité des titres (Cf. : annexe 3) Observatoire de la musique Page 15/15

16 > Top 200 albums juin disponibilité des albums Source : GfK - Relevé de présence du 24 juillet 2006 TITRE INTERPRETE DISTRIBUTEUR ITUNES FNAC MUSIC E-COMPIL SONY CONNECT VIRGIN MEGA 1 LA SEPTIEME VAGUE VOULZY LAURENT SONY BMG GAROU GAROU SONY BMG NADIYA NADIYA SONY BMG DANS MA BULLE DIAM S EMI ABRACADABRA PAGNY FLORENT UNIVERSAL LES FLEURS DU BIEN OBISPO PASCAL SONY BMG MIDI 20 GRAND CORPS MALADE UNIVERSAL LA FEMME CHOCOLAT RUIZ OLIVIA UNIVERSAL TRAIT POUR TRAIT SNIPER WARNER STADIUM ARCADIUM RED HOT CHILI PEPPERS WARNER CARAVANE RAPHAEL EMI ENTRE DEUX MONDES BELYZEL NAJOUA SONY BMG THE CHEAP SHOW ANAIS WARNER MONKEY BUSINESS THE BLACK EYED PEAS UNIVERSAL MI SANGRE JUANES UNIVERSAL ST ELSEWHERE GNARLS BARKLEY WARNER UN AUTRE UNIVERS ARENA TINA SONY BMG JOYFUL AYO UNIVERSAL UNDER THE IRON SEA KEANE UNIVERSAL ORAL FIXATION VOL2 SHAKIRA SONY BMG LES ENFOIRES AU VILLAGE 2006 LES ENFOIRES UNIVERSAL SANG FROID SINIK WARNER DES SOUVENIRS DEVANT BRUEL PATRICK SONY BMG UN DOS TRES UPA DANCE UNIVERSAL REPRISE DES NEGOCIATIONS BENABAR SONY BMG MORE CRAZY HITS CRAZY FROG UNIVERSAL INTENSIVE CARE WILLIAMS ROBBIE EMI I M GOING TO TELL YOU A SECRET MADONNA WARNER ROBERTO ALAGNA CHANTE LUIS MARIANO ALAGNA ROBERTO UNIVERSAL LE ROI SOLEIL COMEDIE MUSICALE WARNER LUNATICO GOTAN PROJECT UNIVERSAL IDEAL STANDARD AUBERT JEAN-LOUIS EMI PIECE BY PIECE MELUA KATIE NAIVE BACK TO BEDLAM BLUNT JAMES WARNER ALICE & JUNE INDOCHINE SONY BMG THE TRINITY PAUL SEAN WARNER WESTERN DREAM SINCLAR BOB UNIVERSAL THE BIG BANG BUSTA RHYMES UNIVERSAL BANDE A PART NOUVELLE VAGUE PIAS FRANCE L HEURE D ETE LAVOINE MARC UNIVERSAL BEATRIZ LUENGO LUENGO BEATRIZ UNIVERSAL BOTH SIDES OF THE GUN HARPER BEN EMI ANCORA IL DIVO SONY BMG LONGUEUR D ONDES ST PIER NATASHA SONY BMG A PLUS TARD CROCODILE LOUISE ATTAQUE UNIVERSAL K RYSMATIK KRYS UNIVERSAL MON MONDE A MOI BEBE LILLY SONY BMG MEDS PLACEBO EMI MA VERITE HALLYDAY JOHNNY UNIVERSAL T I KING T I WARNER DE BOUCHES A OREILLES TRYO SONY BMG ALL THE ROADRUNNING KNOPFLER MARK UNIVERSAL CONFESSIONS ON A DANCEFLOOR MADONNA WARNER PCD PUSSYCAT DOLLS UNIVERSAL MI GENERACION LUENGO BEATRIZ UNIVERSAL CORINNE BAILEY RAE CORINNE BAILEY RAE EMI MELANGEZ VOUS PERRET PIERRE NAIVE PLAYER POKORA M. UNIVERSAL LIGHTS ARCHIVE WARNER LES RISQUES DU METIER BENABAR SONY BMG VEGETAL SIMON EMILIE UNIVERSAL RATHER RIPPED SONIC YOUTH UNIVERSAL METISSE(S) NOAH YANNICK SONY BMG UN JOUR D ETE BENT AMEL SONY BMG LE COQUELICOT JAMAIT WAGRAM MATADOR MICKEY 3D EMI DOUBLE ENFANCE CLERC JULIEN EMI A GIRL LIKE ME RIHANNA UNIVERSAL VICTORY FOR THE COMIC MUSE THE DIVINE COMEDY EMI COLLECTED MASSIVE ATTACK EMI IT S NEVER BEEN LIKE THAT PHOENIX EMI BREAKAWAY CLARKSON KELLY SONY BMG WE SHALL OVERCOME THE SEE SPRINGSTEEN BRUCE SONY BMG QUI DE NOUS DEUX M EMI LE FIL CAMILLE EMI IL DIVO IL DIVO SONY BMG BROKEN BOY SOLDIERS THE RACONTEURS NAIVE TOUCHER L HORIZON ADMIRAL T UNIVERSAL Observatoire de la musique Annexe Page 1/9

17 TITRE INTERPRETE DISTRIBUTEUR ITUNES FNAC MUSIC E-COMPIL SONY CONNECT VIRGIN MEGA NADIYA SONY BMG CHASING TIME THE BEDLAM SESSIONS BLUNT JAMES WARNER LE FORESTIER CHANTE BRASSENS - CHANSONS DE RAPPEL - BEST OF LE FORESTIER MAXIME UNIVERSAL AVRIL ET VOUS LES OGRES DE BARBACK IRFAN TRIPLE VIOLENCES URBAINES LIM WAGRAM MENTEUR CALI EMI I M NOT DEAD PINK SONY BMG BENABAR BENABAR SONY BMG REALITE RAPHAEL EMI CAMPING BOF UNIVERSAL QUI SUIS JE? SEFYU WAGRAM X & Y COLDPLAY EMI PAULINE CROZE CROZE PAULINE WAGRAM LOOSE FURTADO NELLY UNIVERSAL MOTHER KUBB UNIVERSAL END OF AN ERA NIGHTWISH NOCTURNE SING A LONGS & LULLABIES JOHNSON JACK UNIVERSAL EN TETE A TETE M EMI HISTOIRES NATURELLES LEROY NOLWENN UNIVERSAL TIMELESS MENDES SERGIO UNIVERSAL SAKYA TASHI LING LES MOINES BOUDDHISTES UNIVERSAL ROGAMAR EVORA CESARIA SONY BMG UTOPIES HADOUK TRIO NAIVE STREETLY STREET VOL 3 IV MY PEOPLE SONY BMG JE T AIME - TI AMO MICHAEL FRANCK WARNER TRIALS OF VAN OCCUPANTHER MIDLAKE NAIVE SAUF SI L AMOUR... VOISINE ROCH SONY BMG FALLEN EVANESCENCE SONY BMG ROBOTS APRES TOUT PHILIPPE KATERINE UNIVERSAL MOVE BY YOURSELF FRANKENREITER DONAVON UNIVERSAL IN BETWEEN DREAMS JOHNSON JACK UNIVERSAL FIJACION ORAL VOL 1 SHAKIRA SONY BMG LE SAC DES FILLES CAMILLE EMI CLANDESTINO CHAO MANU EMI BACK IN BLACK AC/DC SONY BMG DEMON DAYS GORILLAZ EMI RESTER LA MEME LORIE SONY BMG LA VIE THEODORE SOUCHON ALAIN EMI CANTA AGNES JAOUI WARNER POKHARA NOAH YANNICK SONY BMG OSEZ JOSEPHINE BASHUNG ALAIN UNIVERSAL LES MARCHANDS DE REVES CORNEILLE WAGRAM MAMAGUBIDA TRYO SONY BMG LIVE AT WEMBLEY QUEEN EMI EYE TO THE TELESCOPE TUNSTALL KT EMI PARCE QU ON VIENT DE LOIN NOUVELLE EDITION CORNEILLE WAGRAM INSURRECTION KREGOR MAC & HEMATOM CONCEPT WAGRAM THE AROCKALYPSE LORDI SONY BMG GIBRALTAR ABD AL MALIK UNIVERSAL HIGHWAY TO HELL AC/DC SONY BMG JE NE MACHE PAS LES MOTS TOVATI ELISA UNIVERSAL CHANTE LUIS MARIANO ALAGNA ROBERTO UNIVERSAL UKUYEYE BY MAREVA GALANTER MAREVA WARNER RIOT CITY BLUES PRIMAL SCREAM SONY BMG JEHRO JEHRO WARNER WHATEVER PEOPLE SAY I AM, THATS WHAT IM NOT ARCTIC MONKEYS PIAS LOUISE ATTAQUE LOUISE ATTAQUE UNIVERSAL DEBOUT LES YEUX OUVERTS SINSEMILIA SONY BMG POUR ETRE LIBRE LAAM SONY BMG BRUT DE FEMME DIAM S EMI PLAYING THE ANGEL DEPECHE MODE EMI EVERY MAN FOR HIMSELF HOOBASTANK UNIVERSAL HOPES AND FEARS KEANE UNIVERSAL LIVE UPA DANCE UNIVERSAL J AIME PAS L AMOUR RUIZ OLIVIA UNIVERSAL SURPRISE SIMON PAUL WARNER HYPNOTIZE SYSTEM OF A DOWN SONY BMG EL PRESIDENTE EL PRESIDENTE SONY BMG DAYS TOOL SONY BMG HIDDEN MESSAGE DA VINVI VOX EMI DORA L EXPLORATRICE DORA L EXPLORATRICE WARNER PIEDS NUS SUR LA BRAISE MERZHIN SONY BMG OUEST SIDE BOOBA UNIVERSAL ZU & CO ZUCCHERO UNIVERSAL L INSTANT D APRES ST PIER NATASHA SONY BMG DECEMBRE EN ETE EMMANUEL DA SILVA WARNER OBOK MANSET GERARD EMI AVANT QUE L OMBRE... FARMER MYLENE UNIVERSAL DIS MOI QUE TU M AIMES BADI CHIMENE UNIVERSAL SUNSHINERS SUNSHINERS SONY BMG ORIENT OCCIDENT SAVALL JORDI ABEILLE MUSIQUE TOURNEE 98 EN PASSANT GOLDMAN JEAN JACQUES SONY BMG THRILLER JACKSON MICHAEL SONY BMG Observatoire de la musique Annexe Page 2/9

18 TITRE INTERPRETE DISTRIBUTEUR ITUNES FNAC MUSIC E-COMPIL SONY CONNECT VIRGIN MEGA 162 C EST L HISTOIRE D UN MEC COLUCHE SONY BMG PEQUENOS MEDIANOS Y GRANDES EXISTOS CASAL LUZ EMI CHOPIN / VALSES CHOPIN FREDERIC HARMONIA MUNDI ELEPHUNK THE BLACK EYED PEAS UNIVERSAL SEE YOU ON THE OTHER SIDE KORN EMI HUMPHREY HUMPHREY SONY BMG HEDONIST SOLVEIG MARTIN UNIVERSAL JE DIS AIME M EMI DIMANCHE A BAMAKO AMADOU & MARIAM WAGRAM RAY BOF WARNER LEGEND MARLEY BOB & THE WAILERS UNIVERSAL UN MONDE PARFAIT MITRECEY ILONA SONY BMG ROCK SWINGS ANKA PAUL UNIVERSAL AU DELA DES REVES AMINE EMI NEVERMIND NIRVANA UNIVERSAL AN PIERLE AND WHITE VELVET PIERLE AN PIAS FRANCE LIVE 92 AC/DC SONY BMG WHERE YOU LIVE CHAPMAN TRACY WARNER ON AN ISLAND GILMOUR DAVID EMI TOXICITY SYSTEM OF A DOWN SONY BMG INTACT MONO PASCAL UNIVERSAL NILE PATRICE SONY BMG KIND OF BLUE DAVIS MILES SONY BMG LIVE A L OLYMPIA BADI CHIMENE UNIVERSAL LIVE AU TRIANON CAMILLE EMI LA VIE POPULAIRE MACIAS ENRICO UNIVERSAL GRAIN DE SABLE TRYO SONY BMG FEELS LIKE HOME JONES NORAH EMI AMARANTINE ENYA WARNER REVIENS GAROU SONY BMG BARYTON PAGNY FLORENT UNIVERSAL GUETTA BLASTER GUETTA DAVID EMI GENIUS LOVES COMPANY CHARLES RAY EMI CALL OFF THE SEARCH MELUA KATIE NAIVE FAN STUDIO OBISPO PASCAL SONY BMG YANNICK NOAH NOAH YANNICK SONY BMG METEORA LINKIN PARK WARNER THE BREAKTHROUGHT BLIGE MARY J UNIVERSAL LES SENEGALAISES SANSEVERINO SONY BMG TOTAL 88,5% 89,0% 83,5% 64,5% 88,0% 81,0% Observatoire de la musique Annexe Page 3/9

19 > Top 200 albums juin disponibilité des titres Source : GfK - Relevé de présence du 24 juillet 2006 TITRE INTERPRETE DISTRIBUTEUR NB TITRES ITUNES FNAC MUSIC E-COMPIL SONY CONNECT VIRGIN MEGA 1 LA SEPTIEME VAGUE VOULZY LAURENT SONY BMG GAROU GAROU SONY BMG NADIYA NADIYA SONY BMG DANS MA BULLE DIAM S EMI ABRACADABRA PAGNY FLORENT UNIVERSAL LES FLEURS DU BIEN OBISPO PASCAL SONY BMG MIDI 20 GRAND CORPS MALADE UNIVERSAL LA FEMME CHOCOLAT RUIZ OLIVIA UNIVERSAL TRAIT POUR TRAIT SNIPER WARNER STADIUM ARCADIUM RED HOT CHILI PEPPERS WARNER CARAVANE RAPHAEL EMI ENTRE DEUX MONDES BELYZEL NAJOUA SONY BMG THE CHEAP SHOW ANAIS WARNER MONKEY BUSINESS THE BLACK EYED PEAS UNIVERSAL MI SANGRE JUANES UNIVERSAL ST ELSEWHERE GNARLS BARKLEY WARNER UN AUTRE UNIVERS ARENA TINA SONY BMG JOYFUL AYO UNIVERSAL UNDER THE IRON SEA KEANE UNIVERSAL ORAL FIXATION VOL2 SHAKIRA SONY BMG LES ENFOIRES AU VILLAGE 2006 LES ENFOIRES UNIVERSAL SANG FROID SINIK WARNER DES SOUVENIRS DEVANT BRUEL PATRICK SONY BMG UN DOS TRES UPA DANCE UNIVERSAL REPRISE DES NEGOCIATIONS BENABAR SONY BMG MORE CRAZY HITS CRAZY FROG UNIVERSAL INTENSIVE CARE WILLIAMS ROBBIE EMI I M GOING TO TELL YOU A SECRET MADONNA WARNER ROBERTO ALAGNA CHANTE LUIS MARIANO ALAGNA ROBERTO UNIVERSAL LE ROI SOLEIL COMEDIE MUSICALE WARNER LUNATICO GOTAN PROJECT UNIVERSAL IDEAL STANDARD AUBERT JEAN-LOUIS EMI PIECE BY PIECE MELUA KATIE NAIVE BACK TO BEDLAM BLUNT JAMES WARNER ALICE & JUNE INDOCHINE SONY BMG THE TRINITY PAUL SEAN WARNER WESTERN DREAM SINCLAR BOB UNIVERSAL THE BIG BANG BUSTA RHYMES UNIVERSAL BANDE A PART NOUVELLE VAGUE PIAS FRANCE L HEURE D ETE LAVOINE MARC UNIVERSAL BEATRIZ LUENGO LUENGO BEATRIZ UNIVERSAL BOTH SIDES OF THE GUN HARPER BEN EMI ANCORA IL DIVO SONY BMG LONGUEUR D ONDES ST PIER NATASHA SONY BMG A PLUS TARD CROCODILE LOUISE ATTAQUE UNIVERSAL K RYSMATIK KRYS UNIVERSAL MON MONDE A MOI BEBE LILLY SONY BMG MEDS PLACEBO EMI MA VERITE HALLYDAY JOHNNY UNIVERSAL T I KING T I WARNER DE BOUCHES A OREILLES TRYO SONY BMG ALL THE ROADRUNNING KNOPFLER MARK UNIVERSAL CONFESSIONS ON A DANCEFLOOR MADONNA WARNER PCD PUSSYCAT DOLLS UNIVERSAL MI GENERACION LUENGO BEATRIZ UNIVERSAL CORINNE BAILEY RAE CORINNE BAILEY RAE EMI MELANGEZ VOUS PERRET PIERRE NAIVE PLAYER POKORA M. UNIVERSAL LIGHTS ARCHIVE WARNER LES RISQUES DU METIER BENABAR SONY BMG VEGETAL SIMON EMILIE UNIVERSAL RATHER RIPPED SONIC YOUTH UNIVERSAL METISSE(S) NOAH YANNICK SONY BMG UN JOUR D ETE BENT AMEL SONY BMG LE COQUELICOT JAMAIT WAGRAM MATADOR MICKEY 3D EMI DOUBLE ENFANCE CLERC JULIEN EMI A GIRL LIKE ME RIHANNA UNIVERSAL VICTORY FOR THE COMIC MUSE THE DIVINE COMEDY EMI COLLECTED MASSIVE ATTACK EMI IT S NEVER BEEN LIKE THAT PHOENIX EMI BREAKAWAY CLARKSON KELLY SONY BMG WE SHALL OVERCOME THE SEE SPRINGSTEEN BRUCE SONY BMG QUI DE NOUS DEUX M EMI LE FIL CAMILLE EMI IL DIVO IL DIVO SONY BMG BROKEN BOY SOLDIERS THE RACONTEURS NAIVE TOUCHER L HORIZON ADMIRAL T UNIVERSAL Observatoire de la musique Annexe Page 4/9

20 TITRE INTERPRETE DISTRIBUTEUR NB TITRES ITUNES FNAC MUSIC E-COMPIL SONY CONNECT VIRGIN MEGA NADIYA SONY BMG CHASING TIME THE BEDLAM SESSIONS BLUNT JAMES WARNER LE FORESTIER CHANTE BRASSENS - CHANSONS DE RAPPEL - BEST OF LE FORESTIER MAXIME UNIVERSAL AVRIL ET VOUS LES OGRES DE BARBACK IRFAN TRIPLE VIOLENCES URBAINES LIM WAGRAM MENTEUR CALI EMI I M NOT DEAD PINK SONY BMG BENABAR BENABAR SONY BMG REALITE RAPHAEL EMI CAMPING BOF UNIVERSAL QUI SUIS JE? SEFYU WAGRAM X & Y COLDPLAY EMI PAULINE CROZE CROZE PAULINE WAGRAM LOOSE FURTADO NELLY UNIVERSAL MOTHER KUBB UNIVERSAL END OF AN ERA NIGHTWISH NOCTURNE SING A LONGS & LULLABIES JOHNSON JACK UNIVERSAL EN TETE A TETE M EMI HISTOIRES NATURELLES LEROY NOLWENN UNIVERSAL TIMELESS MENDES SERGIO UNIVERSAL SAKYA TASHI LING LES MOINES BOUDDHISTES UNIVERSAL ROGAMAR EVORA CESARIA SONY BMG UTOPIES HADOUK TRIO NAIVE STREETLY STREET VOL 3 IV MY PEOPLE SONY BMG JE T AIME - TI AMO MICHAEL FRANCK WARNER TRIALS OF VAN OCCUPANTHER MIDLAKE NAIVE SAUF SI L AMOUR... VOISINE ROCH SONY BMG FALLEN EVANESCENCE SONY BMG ROBOTS APRES TOUT PHILIPPE KATERINE UNIVERSAL MOVE BY YOURSELF FRANKENREITER DONAVON UNIVERSAL IN BETWEEN DREAMS JOHNSON JACK UNIVERSAL FIJACION ORAL VOL 1 SHAKIRA SONY BMG LE SAC DES FILLES CAMILLE EMI CLANDESTINO CHAO MANU EMI BACK IN BLACK AC/DC SONY BMG DEMON DAYS GORILLAZ EMI RESTER LA MEME LORIE SONY BMG LA VIE THEODORE SOUCHON ALAIN EMI CANTA AGNES JAOUI WARNER POKHARA NOAH YANNICK SONY BMG OSEZ JOSEPHINE BASHUNG ALAIN UNIVERSAL LES MARCHANDS DE REVES CORNEILLE WAGRAM MAMAGUBIDA TRYO SONY BMG LIVE AT WEMBLEY QUEEN EMI EYE TO THE TELESCOPE TUNSTALL KT EMI PARCE QU ON VIENT DE LOIN NOUVELLE EDITION CORNEILLE WAGRAM INSURRECTION KREGOR MAC & HEMATOM CONCEPT WAGRAM THE AROCKALYPSE LORDI SONY BMG GIBRALTAR ABD AL MALIK UNIVERSAL HIGHWAY TO HELL AC/DC SONY BMG JE NE MACHE PAS LES MOTS TOVATI ELISA UNIVERSAL CHANTE LUIS MARIANO ALAGNA ROBERTO UNIVERSAL UKUYEYE BY MAREVA GALANTER MAREVA WARNER RIOT CITY BLUES PRIMAL SCREAM SONY BMG JEHRO JEHRO WARNER WHATEVER PEOPLE SAY I AM, THATS WHAT IM NOT ARCTIC MONKEYS PIAS LOUISE ATTAQUE LOUISE ATTAQUE UNIVERSAL DEBOUT LES YEUX OUVERTS SINSEMILIA SONY BMG POUR ETRE LIBRE LAAM SONY BMG BRUT DE FEMME DIAM S EMI PLAYING THE ANGEL DEPECHE MODE EMI EVERY MAN FOR HIMSELF HOOBASTANK UNIVERSAL HOPES AND FEARS KEANE UNIVERSAL LIVE UPA DANCE UNIVERSAL J AIME PAS L AMOUR RUIZ OLIVIA UNIVERSAL SURPRISE SIMON PAUL WARNER HYPNOTIZE SYSTEM OF A DOWN SONY BMG EL PRESIDENTE EL PRESIDENTE SONY BMG DAYS TOOL SONY BMG HIDDEN MESSAGE DA VINVI VOX EMI DORA L EXPLORATRICE DORA L EXPLORATRICE WARNER PIEDS NUS SUR LA BRAISE MERZHIN SONY BMG OUEST SIDE BOOBA UNIVERSAL ZU & CO ZUCCHERO UNIVERSAL L INSTANT D APRES ST PIER NATASHA SONY BMG DECEMBRE EN ETE EMMANUEL DA SILVA WARNER OBOK MANSET GERARD EMI AVANT QUE L OMBRE... FARMER MYLENE UNIVERSAL DIS MOI QUE TU M AIMES BADI CHIMENE UNIVERSAL SUNSHINERS SUNSHINERS SONY BMG ORIENT OCCIDENT SAVALL JORDI ABEILLE MUSIQUE TOURNEE 98 EN PASSANT GOLDMAN JEAN JACQUES SONY BMG THRILLER JACKSON MICHAEL SONY BMG Observatoire de la musique Annexe Page 5/9

Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Disque C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles

Plus en détail

MP3 et musique en ligne. 1 Delphine Marty - Philippe Bourinet - Marc Herrera - Christel Brothier - IUP e-marketing / UV 34 D.

MP3 et musique en ligne. 1 Delphine Marty - Philippe Bourinet - Marc Herrera - Christel Brothier - IUP e-marketing / UV 34 D. MP3 et musique en ligne 1 Delphine Marty - Philippe Bourinet - Marc Herrera - Christel Brothier - IUP e-marketing / UV 34 D.Faure - 14/03/03 - 1 - Le marché phonographique 2 Delphine Marty - Philippe Bourinet

Plus en détail

L offre musicale dans les services fournis par voie électronique

L offre musicale dans les services fournis par voie électronique L offre musicale dans les services fournis par voie électronique André Nicolas Observatoire de la musique Analyse générale 1. La montée en charge de l offre légale en 2006 Fin 2006, pour les producteurs

Plus en détail

MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE 9 PREMIERS MOIS 2010 millions d'euros 2009 2010 évolution

MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE 9 PREMIERS MOIS 2010 millions d'euros 2009 2010 évolution LE MARCHE DE GROS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE 9 PREMIERS MOIS 2010 (Valeur gros H.T. nette de remises et retours) 340.2 millions d euros : -2.2 % par rapport aux 9 premiers mois 2009 Au cours des 9 premier

Plus en détail

Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions musicales en radio et télévision

Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions musicales en radio et télévision Cité de la musique OBSERVATOIRE DE LA MUSIQUE Baromètre des investissements publicitaires du secteur des éditions musicales en radio et télévision Sur un panel de 8 stations de radio et 3 chaînes de télévision

Plus en détail

La lettre du SNEP et du GIEEPA

La lettre du SNEP et du GIEEPA La lettre du SNEP et du GIEEPA n 55 février 2009 EDITO CONJONCTURE ET INDICATEURS DU MARCHE DE LA MUSIQUE MARCHE FRANÇAIS ANNEE 2008 Le Midem 2009 a montré un secteur à la fois en crise profonde avec moins

Plus en détail

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Politiques d encadrement, de financement et de développement des filières culturelles Ouagadougou, Burkina Faso, octobre 2012 Principale

Plus en détail

Note d information Paris, 8 septembre 2011

Note d information Paris, 8 septembre 2011 Note d information Paris, 8 septembre 2011 FESTIVAL DE LA ROCHELLE 2011 L OFFRE ET LA CONSOMMATION DE FICTIONS SUR INTERNET Dans le cadre de sa mission d observation des usages numériques et de valorisation

Plus en détail

Cité de la musique. R apport annuel 2009. Observatoire de la musique. Les marchés de la musique enregistrée. André NICOLAS

Cité de la musique. R apport annuel 2009. Observatoire de la musique. Les marchés de la musique enregistrée. André NICOLAS Cité de la musique Observatoire de la musique Les marchés de la musique enregistrée R apport annuel 2009 André NICOLAS Responsable de l Observatoire de la musique Cité de la musique - 221 avenue Jean Jaurès

Plus en détail

Les marchés de la musique enregistrée

Les marchés de la musique enregistrée CITE DE LA MUSIQUE Observatoire de la musique Les marchés de la musique enregistrée 1 er semestre 2008 André NICOLAS Responsable de l Observatoire de la musique 221, avenue Jean Jaurès 75019 Paris Tél.

Plus en détail

17/04/2014 LE PARTAGE DES REVENUS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE VRAIS CHIFFRES ET CONTREVERITES

17/04/2014 LE PARTAGE DES REVENUS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE VRAIS CHIFFRES ET CONTREVERITES 17/04/2014 LE PARTAGE DES REVENUS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE VRAIS CHIFFRES ET CONTREVERITES Partage des revenus de la musique enregistrée : Les vrais chiffres Pour définir exactement la réalité du partage

Plus en détail

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Communiqué de presse 2011 Trouvez toute la musique, achetez au meilleur prix. Hubluc.com

Plus en détail

Mission Création et Internet Réponses de la CSDEM (Chambre Syndicale de l Edition musicale, représentant plus de 80 entreprises et 80% du marché 1 )

Mission Création et Internet Réponses de la CSDEM (Chambre Syndicale de l Edition musicale, représentant plus de 80 entreprises et 80% du marché 1 ) MissionCréationetInternet RéponsesdelaCSDEM (ChambreSyndicaledel Editionmusicale, représentantplusde80entrepriseset80%dumarché 1 ) Préambule:leséditeursdemusiquetiennentàrappelerleurprofondattachementaudroitexclusif

Plus en détail

Deezer à emporter...

Deezer à emporter... Deezer à emporter... deezer premium // pourquoi? 83%* des utilisateurs veulent retrouver toute l offre Deezer en mobilité et en particulier leurs playlists 40%* des utilisateurs veulent du son Haute Qualité

Plus en détail

17 mai 2011 CONFERENCE DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2011

17 mai 2011 CONFERENCE DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2011 17 mai 2011 CONFERENCE DE PRESSE 1 er TRIMESTRE 2011 Mardi 17 mai 2010 1 LE MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE : (ventes gros éditeurs H.T. nettes de retours et remises) 1 er trimestre 2011 : 121.8 millions

Plus en détail

sondage Les Français et la musique

sondage Les Français et la musique sondage Les Français et la musique méthodo logie Étude réalisée par l institut Opinionway auprès d un échantillon de 2010 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. L échantillon

Plus en détail

Smart Solutions Solutions d enquêtes sur smartphone

Smart Solutions Solutions d enquêtes sur smartphone Smart Solutions Solutions d enquêtes sur smartphone Présentation générale 15, place de la république, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 www.opinion-way.com Quelques chiffres En 2013, ceux qui dans le monde

Plus en détail

Lancement de la carte musique

Lancement de la carte musique Lancement de la carte musique Jeudi 28 octobre 2010 Contacts Presse Ministère de la Culture et de la Communication Département de l information et de la Communication 01 40 15 74 71 service-presse@culture.gouv.fr

Plus en détail

ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS DE LA MEDIATHEQUE DU TAILLAN-MEDOC: LIVRES, CD, DVD MARCHE N 2015PAMFC01

ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS DE LA MEDIATHEQUE DU TAILLAN-MEDOC: LIVRES, CD, DVD MARCHE N 2015PAMFC01 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Commune du Taillan Médoc - Hôtel de Ville Place Michel Réglade 33320 Le Taillan-Médoc Tél: 05 56 35 50 60 ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS DE LA MEDIATHEQUE

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013

INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 INFOGRAPHIES REC+ DECEMBRE 2013 DONNEES SOUS EMBARGO JUSQU AU 20 DECEMBRE 2013 A 05H00 GfK 2013 GfK 2013 REC+ Décembre 2013 1 Activités culturelles pratiquées GfK 2013 REC+ Décembre 2013 2 Les Français

Plus en détail

L écosystème de la filière musicale

L écosystème de la filière musicale L écosystème de la filière musicale ŒUVRE AUTEUR COMPOSITEUR GRAPHIQUE ARTISTE INTERPRETE MANAGER MUSICIENS DISQUE PHONOGRAPHIQUE PHONOGRAPHIQUE DISTRIBUTEUR SCENE DE SPECTACLES TOURNEUR ORGANIS. LOCAL

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

Association de la Performance et du Lead sur Internet

Association de la Performance et du Lead sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association de la Performance et du Lead sur Internet Baromètre 2015 de la génération de Leads sur Internet 5 novembre 2015 I. Présentation du Baromètre Il s agit

Plus en détail

1- Les ventes d albums physiques sont en baisse constante au Québec

1- Les ventes d albums physiques sont en baisse constante au Québec ÉTAT DES LIEUX DE L INDUSTRIE QUÉBÉCOISE DE LA MUSIQUE Mise à jour : Juin 2014 1- Les ventes d albums physiques sont en baisse constante au Québec Tableau 1 : Enregistrements sonores vendus sur support

Plus en détail

ANNEE 2003. I Panel étudié (6 chaînes) *********************************

ANNEE 2003. I Panel étudié (6 chaînes) ********************************* BILAN TV CHAINES THEMATIQUES MUSICALES ANNEE 2003 Bilan réalisé à partir des vidéo-clips diffusés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 entre le 1 er janvier et le 31 décembre 2003 sur les 6 chaînes thématiques

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Les marchés de la musique enregistrée

Les marchés de la musique enregistrée CITE DE LA MUSIQUE Observatoire de la musique Les marchés de la musique enregistrée Rapport 20 André NICOLAS Responsable de l Observatoire de la musique 221, avenue Jean Jaurès 75019 Paris Tél. : 01 44

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 3 bis du 23 mars 2007 C2007-02 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 5 février

Plus en détail

Créer et développer un fonds : la musique

Créer et développer un fonds : la musique COLLECTIONS Créer et développer un fonds : la musique Définition Dans une bibliothèque, un fonds est un ensemble de documents présentant les mêmes caractéristiques physiques (type de support) ou intellectuelles

Plus en détail

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée PARTICIPANTS PLATEFORMES Allomusic VOD Mania Vaziva Orange Vidéo @ Volonté Beezik Universal Ecompil Fnac Arte VOD Quickpartitions Alter Musique Qobuz Every

Plus en détail

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte

Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Le déploiement du THD : enjeux et perspectives au regard des usages. Une approche quantitative. Michaël Bourgatte Composition de l échantillon : 1 ère vague de recrutement : 1004 foyers, soit 2440 individus

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation

Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation Solution Web pour l hôtellerie par MMCréation 15 ans d expertise auprès des chaînes hôtelières Une équipe multidisciplinaire Des références reconnues dans le secteur hôtelier De nombreuses récompenses

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011 Etude sur la consommation de musique en ligne Septembre 2011 1 Introduction et méthodologie 2 2 Contexte et objectifs (1/2) Dans le cadre de sa mission de contrôle, de suivi et d encouragement de l offre

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Les «Musiciens du Métro» : la musique aussi transporte les voyageurs

Les «Musiciens du Métro» : la musique aussi transporte les voyageurs D O S S I E R D E P R E S S E vendredi 1er octobre 2010 Les «Musiciens du Métro» : la musique aussi transporte les voyageurs Avec ses 300 stations accueillant chaque jour plus de 5 millions de voyageurs,

Plus en détail

Presse Actualité Musicale JANVIER 2014

Presse Actualité Musicale JANVIER 2014 & Presse Actualité Musicale JANVIER 2014 Avec une croissance de 8,2%, le marché des ventes physiques de musique confirme son embellie. Le panorama du portefeuille MLP page 2 Les chiffres clés page 5 Les

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Les Français sont de plus en plus nombreux à acquérir des biens culturels 20 décembre 2013 Raphaël Couderc Service de Presse T : +33(0)1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Dernière

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus

La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus Les 15-24 ans : la génération digitale, qui a grandi avec internet et le portable. Elle initie de nouveaux usages

Plus en détail

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 Ecostat Numéro 142 - Février 2015 Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 5,08 milliards d euros TTC en 2014 (- 1 % par rapport à 2013) Source : Société 5 A noter que le chiffre d affaires

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

1 «Les services de médias audiovisuels à la demande diffèrent de la radiodiffusion télévisuelle eu égard au

1 «Les services de médias audiovisuels à la demande diffèrent de la radiodiffusion télévisuelle eu égard au Réponse de la Fédération française des télécoms à la consultation publique sur le projet de décret relatif aux services de média audiovisuel à la demande La loi du 30 septembre 1986 modifiée par la loi

Plus en détail

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010 n 13 REPÈRES Septembre 2010 Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ, chef du département de l ONDRP Les mineures mises en cause pour

Plus en détail

Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ

Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ Communiqué de Presse - 29 Octobre 2012 Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ - La première intégrale des œuvres pour orgue de Johann Sebastian Bach en téléchargement 24 Bits / 88,1 khz

Plus en détail

Vaste campagne de rééditions remasterisées

Vaste campagne de rééditions remasterisées Vaste campagne de rééditions remasterisées du catalogue de TELEPHONE : Nouveaux Best-Of (2CD et 3CD) Leurs 5 albums studio remasterisés à partir des bandes masters (CD digipak et Vinyle 180-grammes) 2

Plus en détail

MAR A KE K TI T N I G

MAR A KE K TI T N I G MARKETING 4 éléments du marketing I. LE PRODUIT II. LA DISTRIBUTION III. LE PRIX IV. LA COMMUNICATION Fournir un produit / service de façon efficiente au consommateur et communiquer leurs caractéristiques

Plus en détail

Sinsemilia. Sinsemilia. en concert ce soir et demain à 20 heures à l Olympia.

Sinsemilia. Sinsemilia. en concert ce soir et demain à 20 heures à l Olympia. : On vous souhaite tout le bonheur du monde Et que quelqu un vous tende la main Que votre chemin évite les bombes Qu il mène vers de calmes jardins. On vous souhaite tout le bonheur du monde Pour aujourd

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

PARTENARIAT METTEZ DE LA CULTURE AU CŒUR DE VOTRE MARQUE ET DE VOTRE ENTREPRISE

PARTENARIAT METTEZ DE LA CULTURE AU CŒUR DE VOTRE MARQUE ET DE VOTRE ENTREPRISE PARTENARIAT METTEZ DE LA CULTURE AU CŒUR DE VOTRE MARQUE ET DE VOTRE ENTREPRISE ILS SONT VENUS : BRUCE SPRINGSTEEN PETER GABRIEL THE PIXIES THE CURE JOAN BAEZ LENNY KRAVITZ MOBY MUSE PLACEBO JOHNNY HALLYDAY

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013 La régie de la radio en ligne Offre commerciale 2013 Audience des radios EN LIGNE en France Chaque jour, en moyenne 1.9OO.OOO d internautes ont visité au moins l un des sites de Radio 2.0 la semaine, contre

Plus en détail

15,5 PODCASTS TELECHARGES AU COURS DU DERNIER MOIS

15,5 PODCASTS TELECHARGES AU COURS DU DERNIER MOIS Levallois, le 25 juillet 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Catch-Up Radio Juin 2012 & Streaming-Live Radio Avril-Juin 2012 La mesure marché des programmes radios sur Internet Podcast et Streaming-Live Ce communiqué

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Information pratique...................................................................................7

Plus en détail

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

COMPLÉMENT DU SITE OFFICIEL DES LIONCEAUX ET DES LIONCEAUX REVIVAL

COMPLÉMENT DU SITE OFFICIEL DES LIONCEAUX ET DES LIONCEAUX REVIVAL COMPLÉMENT DU SITE OFFICIEL DES LIONCEAUX ET DES LIONCEAUX REVIVAL n 14 - février 2014 Au moment de la réalisation de ce 14ème numéro de LIONCEAUX-MAGAZINE, les seuls rendez-vous que nous pouvons donner

Plus en détail

Conditions spécifiques d abonnement à l option Internet max -TV.

Conditions spécifiques d abonnement à l option Internet max -TV. Conditions spécifiques d abonnement à l option Internet max -TV. Définitions EDGE Enhanced Data for GSM Environnement. Technique de modulation conçue pour augmenter la capacité de réseau et de données

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

A.C.T.E Sud présente: BERANGER. Nouvel album

A.C.T.E Sud présente: BERANGER. Nouvel album A.C.T.E Sud présente: BERANGER Nouvel album Dossier de presse Olivier Béranger BERANGER : BIOGRAPHIE Auteur, compositeur, interprète, Béranger a longtemps écrit dans l ombre (de Christophe Maé à Tina Arena

Plus en détail

La scène TICKE. Production Diffusion Programmation. Régie Services. Billetterie. Matériel. Matériel. Agents et entrepreneurs de spectacles : page 37

La scène TICKE. Production Diffusion Programmation. Régie Services. Billetterie. Matériel. Matériel. Agents et entrepreneurs de spectacles : page 37 En chiffres Infographie réalisée à partir des contenus publiés dans L Officiel de la musique 2015, le guide-annuaire de référence des musiques actuelles SPECTACLE SPECTACLE Agents et entrepreneurs de spectacles

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

ALBERTO ALEMANNO, PASCAL QUIRY, VANESSA KLEIN

ALBERTO ALEMANNO, PASCAL QUIRY, VANESSA KLEIN ALBERTO ALEMANNO, PASCAL QUIRY, VANESSA KLEIN Les premiers MOOCs d HEC Paris NOM et Prénom : Alberto Alemanno / Pascal Quiry / Vanessa Klein Titre/Fonction : - Alberto Alemanno : Professeur Associé. Titulaire

Plus en détail

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE 2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE Les graphiques ci-dessous illustrent l évolution historique de la facture énergétique régionale et de sa décomposition par acteur, par vecteur

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Livre numérique et terminaux de lecture, quels usages? note d analyse Dans le cadre de la mission légale d observation des utilisations licites et

Plus en détail

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 Dématérialisation des procédures de marchés Modalités organisationnelles à appliquer à l opération Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 (DEMAT 2007 / 2010) SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 1.1 OBJET DU DOCUMENT

Plus en détail

05 le développement de la VoD en France

05 le développement de la VoD en France 05 le développement de la VoD en France L offre de vidéo à la demande (VoD) continue de se développer en France. De nouvelles plates-formes se créent, les offres existantes s enrichissent. Les modalités

Plus en détail

MISE À JOUR DE L APPLICATION MOBILE OCTOBRE 2014

MISE À JOUR DE L APPLICATION MOBILE OCTOBRE 2014 MISE À JOUR DE L APPLICATION MOBILE OCTOBRE 2014 QUOI DE NEUF? Nouvelle marque Galaxie devient Stingray Musique. Nouveau nom, même expérience musicale. Connexion sociale Connexion rapide avec votre compte

Plus en détail

Le commerce électronique (ou e-commerce)

Le commerce électronique (ou e-commerce) Internet est un formidable outil de connaissance, nous avons eu l occasion de le voir et d en parler. Il est également un merveilleux outil de communication. Nous avons déjà vu comment utiliser le Net

Plus en détail

Indicateurs de la diversité musicale dans le paysage radiophonique

Indicateurs de la diversité musicale dans le paysage radiophonique OBSERVATOIRE DE LA MUSIQUE Indicateurs de la diversité musicale dans le paysage radiophonique À partir d un panel de 42 radios Rapport 2013 Judith Véronique Isabelle Martiréné Chargées d étude Cité de

Plus en détail

Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre

Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre Ivry, le 24 avril 2014 Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre Bonne résistance du chiffre d affaires au 1 er trimestre : -1,5% (à taux de change constants et

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

1er TRIMESTRE 2015 NOUVELLE PROGRESSION DE LA PERFORMANCE OPERATIONNELLE RESULTATS EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS, AMPLIFIES PAR LES VARIATIONS DE CHANGE

1er TRIMESTRE 2015 NOUVELLE PROGRESSION DE LA PERFORMANCE OPERATIONNELLE RESULTATS EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS, AMPLIFIES PAR LES VARIATIONS DE CHANGE Paris, le 24/04/2015 1er TRIMESTRE 2015 NOUVELLE PROGRESSION DE LA PERFORMANCE OPERATIONNELLE RESULTATS EN LIGNE AVEC LES OBJECTIFS, AMPLIFIES PAR LES VARIATIONS DE CHANGE Résultats du 1 er trimestre 2015

Plus en détail

Un plan d urgence en faveur des labels indépendants en 2014

Un plan d urgence en faveur des labels indépendants en 2014 Un plan d urgence en faveur des labels indépendants en 2014 Des mesures structurelles pour soutenir les investissements de l ensemble de la filière musicale à compter de 2015 UPFI @ MIDEM 2014 1 SOMMAIRE

Plus en détail

BACON Chantal HEG - Information et documentation Novembre 2000 RAPPORT DE STAGE : DISCOTHEQUE DE VIEUSSEUX

BACON Chantal HEG - Information et documentation Novembre 2000 RAPPORT DE STAGE : DISCOTHEQUE DE VIEUSSEUX RAPPORT DE STAGE : DISCOTHEQUE DE VIEUSSEUX 1 LA DISCOTHEQUE MUNICIPALE DE VIEUSSEUX PARTIE A Mon stage du début de troisième année s est effectué à la Discothèque municipale de Vieusseux, du 1er septembre

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Utiliser de la musique dans vos vidéos

Utiliser de la musique dans vos vidéos Utiliser de la musique dans vos vidéos DVD/web reportage/film institutionnel Marc Chesneau VOUS SOUHAITEZ UTILISER DE LA MUSIQUE POUR UNE VIDEO : COMMENT CHOISIR? MUSIQUE DU RÉPERTOIRE GÉNÉRAL La Sacem

Plus en détail

Filière de la musique enregistrée : quels sont les véritables revenus des artistes interprètes?

Filière de la musique enregistrée : quels sont les véritables revenus des artistes interprètes? Filière de la musique enregistrée : quels sont les véritables revenus des artistes interprètes? Principaux résultats Combien un interprète gagne t-il lorsqu il enregistre et vend des CD? Les sources et

Plus en détail

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 «Évolution du concept de formation à travers l analyse de Cahiers de l Asdifle» C est dans le cadre d un partenariat entre l Asdifle et l Université Paris VII que j

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

PARTAGEZ LA PASSION DES JEUX OLYMPIQUES DE SOCHI AVEC FRANCE TELEVISIONS PUBLICITE OFFRE COMMERCIALE 100% DIGITALE

PARTAGEZ LA PASSION DES JEUX OLYMPIQUES DE SOCHI AVEC FRANCE TELEVISIONS PUBLICITE OFFRE COMMERCIALE 100% DIGITALE copyright CIO 7 au 23 février 2014 PARTAGEZ LA PASSION DES JEUX OLYMPIQUES DE SOCHI AVEC FRANCE TELEVISIONS PUBLICITE OFFRE COMMERCIALE 100% DIGITALE Direction Marketing 10 octobre 2013 UN VERITABLE ECO-SYSTEME

Plus en détail

Les Français, le numérique et la culture

Les Français, le numérique et la culture Les Français, le numérique et la culture Raphaël Berger, Directeur du département Média & Numérique 6 février 2015 MEDIA & NUMERIQUE 1 Panorama des équipements MEDIA & NUMERIQUE 2 L usage d Internet ne

Plus en détail

Toute aide est conditionnée au préalable par l octroi d une reconnaissance 1.

Toute aide est conditionnée au préalable par l octroi d une reconnaissance 1. Aide à la promotion - Mode d emploi Critères d acceptation des dossiers La mission principale du Service de la Musique consiste à soutenir la création et les artistes de la Communauté française susceptibles

Plus en détail

L'ÉCONOMIE DE LA PRODUCTION MUSICALE SOMMAIRE 2011

L'ÉCONOMIE DE LA PRODUCTION MUSICALE SOMMAIRE 2011 L'ÉCONOMIE DE LA PRODUCTION MUSICALE SOMMAIRE 2011 EDITO 4 Chapitre 1 L ETAT DU MARCHE EN 2010 7 1.1 - LES CHIFFRES CLÉS 8 Chapitre 2 LA TVA A L ERE NUMERIQUE 15 2.1 - UNE DISTORSION DES TAUX DE TVA EN

Plus en détail

Le Non Farm Employment Change

Le Non Farm Employment Change FOREX-TRADING-COACHING Le Non Farm Employment Change Secret de trading Eric David Cet Ebook vous est offert par le site http://www.ericdavid-forex.com/ Attention : Cet Ebook est distribué gratuitement

Plus en détail

Quinze ans d un univers artistique nourri par les aventures de Jean-Louis, Eric et Carine.

Quinze ans d un univers artistique nourri par les aventures de Jean-Louis, Eric et Carine. 1992-2007 Les Bubblies ont quinze ans cette année. Quinze ans de musique, d histoire de vies. Quinze ans d un univers artistique nourri par les aventures de Jean-Louis, Eric et Carine. Pour raconter tout

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

Analyser la valeur du contenu avant de l écrire?

Analyser la valeur du contenu avant de l écrire? Analyser la valeur du contenu avant de l écrire? AgoraCMS Benjamin LUPU 15 mai 2013 kytalpa - Fotolia.com «Vous ne devriez pas publier vos contenus à l aveugle alors que vous mettez tant de temps, d énergie

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Manuel d utilisation. «Téléphone, GSM, internet, TV : OSEZ COMPARER!»

Manuel d utilisation. «Téléphone, GSM, internet, TV : OSEZ COMPARER!» Manuel d utilisation «Téléphone, GSM, internet, TV : OSEZ COMPARER!» En fonction des besoins du consommateur, l exercice de simulation sera soit unique, soit double. Il sera unique si le consommateur désire

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

En tant que (expert-) comptable

En tant que (expert-) comptable En tant que (expert-) comptable Doc-it-Easy Doc-it-Easy optez pour une collaboration intelligente avec votre client Doc-it-Easy Contenu Introduction Les PME et les entrepreneurs veulent des conseils stratégiques...

Plus en détail

Association des Producteurs de Leads sur Internet

Association des Producteurs de Leads sur Internet TECHNOLOGIES, MEDIAS & TELECOMMUNICATIONS Association des Producteurs de Leads sur Internet Baromètre 2014 de la génération de Leads sur Internet 10 septembre 2014 I. Présentation du baromètre Il s agit

Plus en détail