DOSSIER 3 LA DYNAMIQUE COMPORTEMENTALE TRAVAIL DIRIGE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER 3 LA DYNAMIQUE COMPORTEMENTALE TRAVAIL DIRIGE"

Transcription

1 Objectifs : Découvrir le marketing sensoriel à travers l analyse d une publicité Produire un document de synthèse Powerpoint Travailler sa communication orale pour présenter son travail 1 ère étape Analyser la publicité Document 1/La publicité choisie 1. Décrivez le document présenté 2. Recensez dans le tableau ci-dessous les différents sens mis en éveil par le produit présenté. Sens Justification Document 2/ Le marketing sensoriel 3. Qu est-ce que le marketing sensoriel? 4. Pourquoi est-il devenu essentiel en mercatique de travailler sur les sensations? 5. Peut-on parler de manipulation? Justifiez. Document 3/ Le marketing visuel, sonore, olfactif, gustatif, tactile 6. Faites un résumé du texte et présentez les exemples cités. 7. Pourquoi le processus de sensation est universel et relatif? 2 ème étape Produire un document de synthèse Se reporter aux fiche outils : Présentation efficace d une diapositive Réaliser un diaporama 1. Sélectionner les informations à présenter 2. Traiter les informations dans un diaporama POWERPOINT 3 ème étape Préparer la prestation orale Se reporter à la fiche outil : L exposé oral Grille d évaluation d une communication orale

2 EVALUER UNE COMMUNICATION ORALE Une intervention orale doit non seulement être observée mais aussi analysée. Les critères d évaluation sont nombreux : ils portent à la fois sur l expression orale, la posture et les attitudes de l intervenant, les informations communiquées lors de l exposé, l utilisation et la présentation de supports pour permettre une évaluation efficace lors de l intervention orale, il est d usage, d utiliser une grille. Nombre d intervenants :... Nom(s) du (des) intervenants :... ECHELLE D EVALUATION* CRITERES D EVALUATION I. La présentation des informations La présentation du thème, du sujet La présentation des objectifs La présentation des idées La structuration des idées (plan) L intérêt des arguments II. La communication orale a) L expression La compréhension La fluidité de l expression L utilisation d un langage adapté b) La voix La clarté L intonation La conviction c) L attitude La tenue L expression du visage d) La posture La tenue du corps La gestuelle III. Les supports a) La forme La conception des supports Le choix des couleurs L esthétique des visuels Le nombre de supports L originalité de la présentation b) Le contenu La pertinence du texte L adéquation des visuels La cohérence avec l oral c) L utilisation Le rythme de présentation des supports La synchronisation entre la prestation orale et le défilement des supports L adéquation des visuels avec le sujet IV. Conclusion : Appréciation générale * 1 = note la plus faible 5 = note la plus forte

3 Le marketing sensoriel (Source : Une odeur de pain frais à l approche de la boulangerie, le chant des oiseaux dans votre jardinerie préférée, la sensation sur la peau que procure votre nouveau gel douche Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais le marketing sensoriel fait partie intégrante de votre quotidien. Face à l évolution des marchés, à l intensité concurrentielle, et aux nouvelles attentes des consommateurs, le marketing «traditionnel», de par ses procédés analytiques et rationnels, ne suffisait plus pour appréhender ces tendances récentes. Les professionnels du marketing ont ainsi entrepris de détecter des nouvelles techniques, permettant de répondre à ces tendances. Enclin à l urbanisation croissante, au développement de l Internet et du monde virtuel, le consommateur recherche désormais un sentiment réconfortant de réalité, de sensation unique, d expérience réelle et s intéresse à tout ce qui éveille ses sens naturels. Il n achète plus seulement un produit pour ses qualités fonctionnelles et intrinsèques. Ainsi, l acte d achat et de consommation ne peut plus être considéré comme un acte purement rationnel. La consommation est aujourd hui plus affective et le consommateur, devenu «poly-sensoriel», est désormais à la recherche de stimulations sensorielles et émotionnelles, lors de ses expériences d achat et de consommation.

4 Le marketing visuel (Source : Le marketing visuel fait partie des cinq piliers du marketing sensoriel. On qualifie de marketing sensoriel, «l ensemble de variables d'actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multi sensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l'environnement du produit au point de vente». La vue fut le premier sens sollicité et constituait une première approche du marketing sensoriel. Les hommes ont, depuis tout temps, un besoin naturel d esthétisme, de «beau». Cette culture de la beauté et de l esthétisme s est développée au travers de la société de consommation (publicité, mannequins ). Le visuel est ainsi omniprésent et joue de façon inconsciente un rôle prépondérant au moment de l acte d achat. Le choix d une forme, d une couleur, tant pour un produit que pour un point de vente, va être déterminant et provoquer une réaction cognitive, comportementale et émotionnelle chez le consommateur qui influencera sa perception. Le pouvoir du marketing visuel est immense et incontournable. La vue est le tout premier contact avec le consommateur, il s agit du sens le plus stimulé dans la vie courante, c est pourquoi il demande une attention particulière et est valorisé par l ensemble des entreprises. On peut citer quelques exemples de marketing visuel : les écrans géants «Coca-Cola» ou «Siemens» dans les centres villes des plus grandes métropoles internationales telles que Londres, New York, ou Tokyo, ou encore les têtes de gondole des rayons de grandes surfaces agencées aux couleurs de la promotion de la semaine. La tendance la plus récente en terme de marketing visuel repose sur la présence d un «espace vidéo» dans les points de vente. Décathlon a, par exemple, mis en place dans certains de ses magasins un espace vidéo où le client peut voir des séquences sportives entrecoupées de spots promotionnels. Les grandes surfaces présentent certains de leurs produits à l aide d'écrans vidéo. Les nouvelles technologies d'écrans plats sont aujourd hui un moyen efficace de favoriser les ventes et sont une preuve intangible de l évolution du marketing visuel. Le marketing visuel agit inconsciemment sur le client et influence sa perception et ses réactions au niveau d un produit ou d un lieu de vente. Aujourd hui, il fait partie intégrante de notre environnement de consommation.

5 Le marketing sonore (Source : Le marketing sonore fait partie des cinq piliers du marketing sensoriel. Le son est un sens largement exploité depuis de nombreuses années d où l appellation «marketing sonore». Un bruit d eau qui ruisselle dans un magasin qui vend des produits naturels, les musiques d ambiance dans les grandes surfaces, le bruit d un sèche-cheveux Tous ces éléments sonores contribuent à l identité d un produit ou d un lieu et créent un lien harmonique entre ceux-ci et le client. On notera ainsi qu un son en particulier permettra de renseigner le consommateur sur la fonctionnalité et la qualité d un produit et influencera son comportement. Il a récemment été prouvé, en terme de marketing sonore, que la présence d une musique douce dans un point de vente incitait le consommateur à y rester plus longtemps. De même, un morceau de musique connu des clients aura un impact fort sur les sommes dépensées. Des tests en magasins ont fait l objet d expertises spécifiques. Dans un même point de vente, on a diffusé des musiques différentes pendant deux semaines. Une première semaine, on y passait des chansons souvent entendues sur les ondes puis on observait le comportement des clients. Pendant la deuxième semaine, des morceaux de musiques méconnus du public étaient diffusés. Les différences de comportements d une semaine à l autre se sont avérées flagrantes. La première semaine, les clients étaient plus patients à la caisse, plus agréables au moment de demander un renseignement à un vendeur. La deuxième semaine, on a pu remarquer une durée de présence dans le point de vente plus courte, un agacement certain à la caisse et une amabilité limitée auprès du personnel. Autre exemple pour marquer l impact des types de musique sur les réactions affectives, cognitives et comportementales des consommateurs : une musique «pop rock» dans un magasin de jeux vidéo aura un rôle de stimulateur pour le client et contribuera à l ambiance, et donc à l identité du magasin. De plus, en terme de marketing sonore et de caractéristiques intrinsèques aux produits, on remarque que les constructeurs automobiles analysent et traquent par exemple les grincements de portes. Certains experts designers ont pour fonction d'améliorer l'acoustique d'un moteur ou d'un claquement de portière pour le rendre plus agréable aux oreilles des consommateurs. Chez Audi, un expert occupe la fonction «oreille», il est ainsi chargé de créer l identité acoustique de la marque aux anneaux. «Le développement de la sonorité est crucial, car le conducteur doit retrouver dans ce qu'il entend les motivations de son choix», explique-t-on chez Audi. Le marketing sonore est désormais un facteur de différenciation et de positionnement fondamental pour toute entreprise cernée par un environnement concurrentiel intense.

6 Le marketing olfactif (Source : Le marketing olfactif fait partie des cinq piliers du marketing sensoriel. Une odeur de pain pétri au four en passant devant votre boulangerie préférée le matin, de frites à l entrée du Mc Donald s, tous ces parfums qui émoustillent vos narines ne vous incitent t-ils pas à vous arrêter à la boulangerie pour vous offrir un pain au chocolat ou à entrer dans le premier fast-food qui se présente sur votre chemin? Rassurez-vous, il est dans la nature de l homme d être sensible aux différentes odeurs. D ailleurs, l homme a la capacité de distinguer près de 4000 parfums différents et ce, dès l enfance : le jeune enfant distingue les odeurs avant même d être en mesure de percevoir les couleurs, les bruits et autres sons et textures. Autant dire que les facteurs olfactifs ont un rôle majeur et sont omniprésents dans notre quotidien. C est dans cette optique que les experts et les marqueteurs ont entrepris d exploiter l odorat pour différencier et mettre en avant les divers produits ou points de vente : le marketing olfactif était né. Le marketing olfactif est incontournable pour un point de vente. Il va sans dire que si un magasin laisse au consommateur une odeur désagréable, il n y reviendra sûrement pas. Au contraire, si le parfum diffusé sensibilise le consommateur de manière positive, il aura tendance à rester plus longtemps et à apprécier davantage les produits qui y sont vendus. C est pourquoi, les distributeurs ont commencé à exploiter le filon du marketing olfactif et intègrent de plus en plus dans leurs concepts de magasins, une dimension faisant appel à l odorat. On peut citer l exemple de l enseigne E.Leclerc qui diffuse de l air iodé dans son rayon «Poissonnerie» pour rappeler l air du large et des parfums de produits de saison au niveau des «Fruits et Légumes». En ce qui concerne les magasins de l enseigne "Galeries Lafayette", on a plutôt choisi de diffuser une senteur servant de «rampe olfactive» pour guider les clients à travers le magasin. Autre exemple : «Nature et Découvertes» a basé son concept de magasin sur les fondements du marketing sensoriel et intègre les facteurs olfactifs comme véritable outil d incitation à la flânerie ou à l achat : on diffusera ainsi une senteur de bougies parfumées, d encens ou de thé afin de rendre agréable la visite d un client. L odorat est ainsi sollicité en permanence. D autre part, l odeur est inconditionnelle des produits en eux-mêmes : dernièrement une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation du whisky a élaboré un «packaging olfactif», à savoir que la bouteille a été conçue de mesure à permettre aux consommateurs de sentir et appréhender le produit sans avoir à le goûter. Ainsi, l odorat du consommateur fait aujourd hui l objet d expertises complexes afin de détecter les parfums et fragrances de demain qui favoriseront l acte d achat.

7 Le marketing gustatif (Source : Le marketing gustatif constitue l un des cinq piliers du marketing sensoriel. On connaissait le marketing gustatif au travers des différentes dégustations qui pouvaient avoir lieu sur un point de vente. On testait de tout ; du jus d orange, du café, des brochettes de poulet (et oui, ça se fait chez les espagnols!) A priori on aimait un produit, ou on ne l aimait pas, chacun se faisait sa propre opinion. Parmi l ensemble des sens sollicités au travers du marketing, le goût est sensiblement le moins développé, car plus difficile à mettre en place et à appréhender. Néanmoins, l objectif sera le même que pour les autres sens, à savoir de rassurer le consommateur sur les qualités du produit et lui apporter une dimension de plaisir. Aujourd hui, le concept de marketing gustatif a largement évolué. Il va sans dire que le goût est un sens uniquement sollicité dans le cadre des produits alimentaires et concerne les qualités intrinsèques de ces mêmes produits. A l heure actuelle, des spécialistes sont formés afin de détecter les saveurs qui plaisent au plus grand nombre et ceci, dans le but d optimiser les ventes d un produit. Les entreprises viennent tout juste d entrevoir le potentiel du goût et l utilise désormais à des fins de différenciation et de positionnement stratégique. Il persiste pourtant une limite non négligeable ; les goûts diffèrent largement d un individu à l autre, comme le souligne l expression populaire «chacun ses goûts». Et c est là toute la difficulté du marketing gustatif. En effet, le goût est un facteur difficilement généralisable. Un goût agréable pour quelqu un peut être totalement insupportable pour un autre. De même, l internationalisation et le développement des multinationales contraignent les spécialistes du marketing gustatif à s adapter aux différentes identités et cultures des pays. C est à ce moment précis que les dimensions sociologiques prennent tous leur sens. La culture sociétale influe considérablement sur les perceptions et les appréciations gustatives. L exemple des épices est frappant : en effet, on notera que, pour les pays du Maghreb, elles sont indissociables de leur culture culinaire, tandis que, pour un pays comme la France par exemple, ces ingrédients sont peu appréciés et heurtent davantage les papilles gustatives. L utilisation du marketing gustatif est donc très délicat et requiert une culture sociologique maîtrisée afin d éviter toute erreur en terme de «stratégie-pays». Aujourd hui, des grandes écoles renommées en France et à l étranger sont spécialisées dans le «marketing du goût» et forment des étudiants à cette récente approche sensorielle. Un objectif : Former les futurs dirigeants des entreprises de la gastronomie et du vin aux cultures croisées et aux différentes techniques du marketing gustatif. Le marketing n a sans conteste pas encore fini d exploiter le goût et ses nombreuses caractéristiques

8 Le marketing tactile (Source : Le marketing tactile fait partie des cinq piliers du marketing sensoriel. Le pouvoir du toucher est immense, il contribue à créer une certaine familiarité et intimité entre le produit/point de vente et le consommateur. Le toucher est un des sens qui a le plus progressé ces dernières années. Désormais, la prise en main d un produit est devenue un geste fondamental dans le processus d'achat. Cette tendance conduit les industriels à rechercher des matériaux et des formes qui répondront aux attentes et exigences tactiles des consommateurs. Les marqueteurs ont ainsi lancé le concept de marketing tactile. On a pu remarquer, lors de recherches antérieures, qu un toucher particulier est en mesure de renseigner le consommateur sur les qualités et les fonctions d un produit. Ce dernier est d autre part très sensible à la matière des surfaces. Ainsi, un choix judicieux des matériaux utilisés doit donner envie de prendre le produit, de le consommer. Le marketing tactile est une composante essentielle pour un point de vente et son agencement. Le client doit se sentir accueilli et à l aise afin d apprécier sa visite et garder une image positive du magasin après son passage. Un sentiment de bien-être rassurant en franchissant le tapis rouge moelleux, signe de prestige, de la parfumerie Séphora jouera en faveur de la notoriété de l enseigne. On retrouve également le concept de marketing tactile au niveau des caractéristiques intrinsèques des produits. En effet, la texture ou matière d un produit doit être en parfaite adéquation avec celui-ci. Un pantalon en velours doit être doux, la carrosserie d une voiture doit être lisse. Produit et matière sont fondamentalement liés. D autre part, le contact direct avec un produit doit procurer une sensation de plaisir. C est pourquoi, les facteurs tactiles ont une incidence non négligeable sur les réactions affectives, cognitives et comportementales et jouent en faveur de l'acte d'achat. La sensation agréable en caressant votre futur canapé En terme de relation «produit-toucher», on peut citer la marque de prêt-à-porter «PRADA» qui a eu l idée d introduire des petites pièces de tissus veloutés dans les poches de ses pantalons afin de procurer une sensation rassurante de confort et de douceur. De même, les experts designers des plus grandes marques d automobile testent la texture du volant ou du levier de vitesse afin de procurer des sensations en parfaite adéquation avec le modèle de la voiture et l image de la marque. Les packagings et autres emballages sont également emprunts au marketing tactile et se voient de plus en plus sophistiqués afin de laisser une sensation agréable et inciter le consommateur à acheter le produit : par exemple, les matières de type grès (rouge terre) qui apporteront de l authenticité à des produits frais haut de gamme chez Danone. Aujourd hui, le marketing tactile est en pleine évolution et des experts qualifiés sont à la recherche des moyens les plus sophistiqués pour optimiser l usage du toucher à des fins mercantiles.

Le marketing sensoriel

Le marketing sensoriel Le marketing sensoriel Un concept sensoriel cherche à solliciter un ou plusieurs des cinq sens dans l'objectif d'influencer le plaisir ressenti par l'individu, ses pensées et/ou ses actes de consommateur.

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Le marketing olfactif RÉFÉRENCES ET ÉTUDES DE CAS

Le marketing olfactif RÉFÉRENCES ET ÉTUDES DE CAS Le marketing olfactif RÉFÉRENCES ET ÉTUDES DE CAS INTRODUCTION Le marketing olfactif est une stratégie de stimulation de l odorat pour agir de manière positive sur le comportement du consommateur. Le marketing

Plus en détail

BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN

BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN GD 01 BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN Durée : 7 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Maîtriser les techniques d accueil Etre capable de mettre en place de nouveaux comportements visant à

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management.

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management. Les enseignes spécialisées et l intégration du marketing sensoriel dans l approche multicanale de leur distribution. Fanny NOYELLE Année Universitaire 2007 / 2008 ESUPCOM Lille Directeurs de mémoire :

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE

DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Sept-13 DEVELOPPEMENT DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE Audit commercial Développement de réseau SERVICES Développement commercial Formation vente/négociation Formation management opérationnel Formation communication

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Dynamisation Commerce

Dynamisation Commerce Dynamisation Commerce 2015 Le monde bouge Les consommateurs sont de plus en plus exigeants et la concurrence est rude. En plus, le WEB vient perturber la tranquillité des commerçants! Il est temps d oser

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

LA GRANDE ARNAQUE. Comment on manipule le consommateur. Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3659-3

LA GRANDE ARNAQUE. Comment on manipule le consommateur. Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3659-3 Olivier Clodong Alain Carcopino LA GRANDE ARNAQUE Comment on manipule le consommateur, 2006 ISBN : 2-7081-3659-3 11 h 15 Passage par la boulangerie 10 11 12 1 2 9 3 8 7 6 5 4 Comment le marketing olfactif

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

Processus décisionnel d achat

Processus décisionnel d achat décisionnel d achat Que se passe-t-il dans la tête du prospect entre le moment où l envie prend naissance et sa décision d acheter. Bien cerner ce processus, permet de mettre en œuvre les outils de communication

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

AMBIANCE GÉNÉRALE CARTE ACCROCHE

AMBIANCE GÉNÉRALE CARTE ACCROCHE AMBIANCE GÉNÉRALE Aucun élément contribuant à l ambiance du supermarché n est laissé au hasard. Qu il s agisse des matériaux utilisés, des couleurs choisies ou encore de la musique diffusée, tout est scrupuleusement

Plus en détail

LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE. Dunod

LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE. Dunod BRUNO DAUCE DELPHINE DION KARINE GALLOPEL VIRGINIE MAILLE ERIC REMY SOPHIE RIEUNIER BERNARD ROULLET EDOUARD SIEKIERSKI OUVRAGE COORDONNE PAR SOPHIE RIEUNIER LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE Créer

Plus en détail

Visual packaging solutions

Visual packaging solutions pack Visual packaging solutions Experience reality... VTales graphics Pourquoi utiliser Lyncis Pack? De par sa technologie virtuelle novatrice, le logiciel Lyncis Pack est un outil avantageux à plusieurs

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Sensi, Ateliers Arts & Sens - 40, rue du Bac, Im. 5. - 75007 Paris - www.sensi-ateliers.com - barbara.albasio@sensi-ateliers.com

Plus en détail

du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont

du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont Dossier de présentation 2013 Atelier-découvertes pour enfants, de la nature à l'assiette. Dans le cadre de la Semaine suisse du Goût, Delémont

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS)

Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Rentrons à la maison petit ours Waddel Martin, Firth Barbara Pastel, paru en 2000 (PS, MS) Auteurs du dossier Suzy MALZIEU Annie DIBERT réalisé le 01/1992 Table des matières Remarques préliminaires Page

Plus en détail

AOC / IGP Saisonnalité

AOC / IGP Saisonnalité Morceau / pièce Etat des ressources Condition d élevage Identité du producteur Détaillants Lieu de pêche / élevage Recettes AOC / IGP Saisonnalité Espèces véritable Qui sommes nous Une structure française

Plus en détail

LES MASSAGES POUR BÉBÉ

LES MASSAGES POUR BÉBÉ LES MASSAGES POUR BÉBÉ La philosophie et les engagements du LABORATOIRE HÉVÉA Des produits 100% naturels élaborés exclusivement à partir de plantes en provenance des cinq continents et récoltées dans le

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Ce document est un guide afin de vous soutenir dans la rédaction de votre programme éducatif Un programme éducatif est un document qui présente les grandes

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 3 OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 2 ANS A 3 ANS 5 1. DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile Avant-propos Le monde du transport automobile est prêt pour une révolution. Internet a transformé nos maisons et nos lieux de travail, mais il a eu un impact limité sur l élément qui les relie : nos moyens

Plus en détail

> Études & Conseil en Psychologie Appliquée CATALOGUE DES FORMATIONS

> Études & Conseil en Psychologie Appliquée CATALOGUE DES FORMATIONS > Études & Conseil en Psychologie Appliquée CATALOGUE DES FORMATIONS Le mot du directeur Analytica est un cabinet d études et de conseil en psychologie appliquée qui va propulser votre activité à un niveau

Plus en détail

Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière

Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière Anne-Blandine Hélias 28 juin 2007 BBV Nos objectifs Performance des variétés végétales Qualité : traçabilité génétique

Plus en détail

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011 Les enjeux du design sensoriel Comment et pourquoi intégrer la qualité perçue dans la conception des produits? Claude CHERON Présidente de VALESENS Association

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé,

Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Rêve professionnel, Ambition naturelle ou passage obligé, Diriger une équipe constitue une étape importante au cours d'une carrière. Voici la formation à suivre pour devenir manager. CONTACTEZ NOUS! Marseille

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux

Comment les rongeurs choisissent leurs aliments. Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Jean-Michel Michaux Comment les rongeurs choisissent leurs aliments Nécessité de mieux comprendre le comportement alimentaire du rongeur, Nombreux échecs

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www Web Mobilité Médias Sociaux Moteurs de recherche Assurance automobile Votre nouveau terrain de concurrence: l interactivité On parle

Plus en détail

Le merchandising dans un commerce indépendant

Le merchandising dans un commerce indépendant Le merchandising dans un commerce indépendant CCI du Gers 24 Février 2014 www.lemoineconseil.fr Arnaud Lemoine Définition du merchandising Le bon produit > notion d assortiments Au bon endroit > notion

Plus en détail

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique.

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. LA MARQUE Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. Les cafés sont issus d une sélection 100% ARABICA afin d avoir un café aromatique

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le concept board pour le design digital

Le concept board pour le design digital Le concept board pour le design digital Dans l art d imaginer et de réaliser un design pour le Web, il est une étape cruciale que tous les designers connaissent bien, celle de la conviction du client.

Plus en détail

Les 5 sens Maternelle et cycle 2

Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Les 5 sens Maternelle et cycle 2 Objectifs Exemples de visites Propositions d exploitation en arts visuels Service Educatif du Musée de Saint-Lô Dany Jeanne Pourquoi un projet sur les sens? L approche

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

E-commerce 2.0 Exploitez les nouveaux leviers de performance Frédéric CAVAZZA - Convention E-commerce - 14 Septembre 2006

E-commerce 2.0 Exploitez les nouveaux leviers de performance Frédéric CAVAZZA - Convention E-commerce - 14 Septembre 2006 E-commerce 2.0 Exploitez les nouveaux leviers de performance Frédéric CAVAZZA - Convention E-commerce - 14 Septembre 2006 2 / 60 E-commerce et web 2.0 Rétrospective sur les géants du e-commerce 3 / 60

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

- JAM - LE PROTOCOLE D IDÉATION DE CROP UNE PROCÉDURE UNIQUE D INVESTIGATION DE LA PERCEPTION DES CONSOMMATEURS

- JAM - LE PROTOCOLE D IDÉATION DE CROP UNE PROCÉDURE UNIQUE D INVESTIGATION DE LA PERCEPTION DES CONSOMMATEURS - JAM - LE PROTOCOLE D IDÉATION DE CROP UNE PROCÉDURE UNIQUE D INVESTIGATION DE LA PERCEPTION DES CONSOMMATEURS de la vie aux idées «JAM» : le protocole d idéation de CROP Un protocole inspiré des nouvelles

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys Les écoles de musique qui constituent la réseau Cadences dispensent un enseignement musical diversifié incluant l ensemble des expressions artistiques de

Plus en détail

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» :

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : Synthèse Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : 1. Les études d acceptabilité : exemple du tableau blanc interactif (TBI) par Philippe WOLF. 2. Etwinning, une

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP

DOSSIER PEDAGOGIQUE. La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP π DOSSIER PEDAGOGIQUE La feuille dans tous les sens >>MS, GS & CP Présentation de l atelier L objectif de l atelier est d utiliser ses sens pour découvrir une sélection de plantes. Bruissement, couleur,

Plus en détail

Quelques exercices de phonologie à adapter parfois. De la Maternelle au CP

Quelques exercices de phonologie à adapter parfois. De la Maternelle au CP Quelques exercices de phonologie à adapter parfois. De la Maternelle au CP Petite section : Perception, localisation, reproduction, discrimination des sons Perception et localisation des sons D où vient

Plus en détail

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL]

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE 1 RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] Le Conseil des Ministres des Transports de la CEMT, réuni à Varsovie,

Plus en détail

Le marketing sensoriel

Le marketing sensoriel Le marketing sensoriel Historique et fondements théoriques Les cinq sens Les objectifs Les marques sensorielles 1 Jean-Luc Koehl Lycée Cassin Strasbourg 2012 Le marketing sensoriel : déjà une belle histoire

Plus en détail

Vente. Négociation. Service client

Vente. Négociation. Service client Vente Négociation Service client Sommaire Vente et négociation n Développez vos performances commerciales au téléphone et en face à face P. 1/4 n Déjouez les pièges des acheteurs P. 5/6 n Défendez vos

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Les équipements structurants d'accueil dans l'oenotourisme Approche comparative de deux exemples en projet

Les équipements structurants d'accueil dans l'oenotourisme Approche comparative de deux exemples en projet Page de couv Les équipements structurants d'accueil dans l'oenotourisme Approche comparative de deux exemples en projet 15 avril 2010 3 rue d Enghien 33000 BORDEAUX T 05 57 99 35 30 F 05 57 99 35 38 info@agence-scarabee.com

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

«La Relaillience» 90 rue Léo Ferré 59494 PETITE FORET Tél : 03.27.20.09.40 Fax : 03.27.20.09.41 email : accueil.godenettes@cigtsl.com www.cigtsl.

«La Relaillience» 90 rue Léo Ferré 59494 PETITE FORET Tél : 03.27.20.09.40 Fax : 03.27.20.09.41 email : accueil.godenettes@cigtsl.com www.cigtsl. Tél : 03.27.20.09.40 Fax : 03.27.20.09.41 email : accueil.godenettes@cigtsl.com www.cigtsl.com Page 1 Nos valeurs Les valeurs : ce qui est important pour nous, ce qui guide nos actes et nos décisions 1.

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE (CIP)

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE (CIP) COMMUNICATION INTERPERSONNELLE (CIP) COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ÉLÉMENTS DE DÉFINITIONS La communication interpersonnelle est un processus naturel entre deux personnes. Quoiqu il se passe entre deux

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Le marketing expérientiel

Le marketing expérientiel Master : Marketing Et Management Commercial(MMC) Le marketing expérientiel Réalisé par : AHNYNE REDOUANE Encadré par : Mr A.CHAKOR BOUTAHRA SAAD EL OUASSI MUSTAFA LAFROUJI AHMED SAMIR Sommaire I. Définition

Plus en détail

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1)

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1) Gestion Appliquée BAC CSR C1-1.2 Accueillir la clientèle C1-1.5 Conseiller la clientèle et proposer une argumentation BAC CUISINE C2-2.3 Communiquer avec la clientèle Savoirs associés : La communication

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies des services (STS)

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies des services (STS) Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la (STHR) Programme de sciences et technologies des services (STS) CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie- présente des particularités

Plus en détail

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs Usages & Attitudes Pomme de terre primeur 2014 La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs L étude réalisée en juin 2014 par Opinionway pour le CNIPT et FranceAgriMer a pour

Plus en détail

Dossier Pédagogique du Spectacle

Dossier Pédagogique du Spectacle Dossier Pédagogique du Spectacle Le Petit Collectionneur de Couleurs Spectacle jeune public dès 2 ans en Théâtre de Papier Un spectacle en Théâtre de Papier Un album paru aux Editions Bayard Jeunesse Un

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media Visualisation de processus industriels par l image 3D créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée dans les créations

Plus en détail

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1 Cours de Marketing Gestion Logistique et Transport Semestre 1 CH I Qu est-ce que le Marketing 1.1/ Un peu d Histoire Fin 19 ème - Début 20 ème : Primauté de la fonction de production. Après la crise de

Plus en détail

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013!

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013! MODULE 1 00 CATALOGUE DES 2013 FORMATIONS hôtellerie-restauration À la conquête des compétences 2013! 1 Valoriser votre expérience et/ou celle de vos collaborateurs en obtenant un diplôme d état (Bac +

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail