MENSUEL MAI SERVICE SOCIAL JUIF - AVENUE DUCPETIAUX, BRUXELLES - TEL FAX mail :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MENSUEL MAI 2014. SERVICE SOCIAL JUIF - AVENUE DUCPETIAUX, 68-1060 BRUXELLES - TEL 02-538 81 80 - FAX 02-538 37 04 - mail : carrefour.ssj@laposte."

Transcription

1 SERVICE SOCIAL JUIF - AVENUE DUCPETIAUX, BRUXELLES - TEL FAX mail : Avec le soutien de la COCOF, de la Fondation du Judaïsme de Belgique et de la Centrale des Œuvres Sociales Juives MENSUEL MAI 2014 SOMMAIRE Belgique P.P. Bruxelles X 1/1525 P Edito 2 Une permanence énergie au CASG 5 Agenda C.A.S.G 7 Agenda Club Amitié 7 Agenda C.M.P 10 Un pourim délicieusement sucré La fête de pourim au SSJ 12 Bienvenue, welkom, welcome, willkommen, 13 shalom David! Le diner au CCOJB 15 Entraîner sa mémoire en lien avec son histoire 18

2 INFORMATIONS UTILES Mai 1944 Edito Directeur Daniel Berman Centre d Action Sociale Globale Coordinatrice Stéphanie Dock Centre Médico-Psychologique Médecin - Directrice Laurence Ayache Centre Médico-Psychologique Coordinatrice Chrystelle Ledecq Club Amitié Anne-Marie Carette Locations Eliane Wieder 02/ Site Internet Secrétaire de Rédaction Shavit Rubin Corrections Hilda Helfgott Graphisme Chrystelle Ledecq Production Couverture Imaginez une personne qui vous annoncerait en ce début mai une guerre européenne qui ferait morts par jour pendant un an, soit à peu près dix millions de morts. Aujourd- hui, même à l occasion de la montée des périls en Ukraine ou en Hongrie, vous estimeriez qu elle hallucine. L Histoire nous montre que de tels chiffres ne relèvent pas d hypothèses mais de la réalité de ceux qui la vivaient depuis 4 ans en mai Sur tous les fronts, les régimes fascistes totalitaires faisaient preuve d une résistance à la mesure de la tragédie qu ils avaient engendrée. La volonté d anéantir l Autre et son passage à l acte efface toute idée de conciliation et ne trouve sa résolution que dans le rapport de force. L homme ordinaire allemand, japonais ou collaborateur, perçoit inconsciemment ou sait que le système auquel il a adhéré ne peut plus reculer. Nous savons aujourd hui qu il participait à un suicide collectif en croyant encore à la victoire du crime qu il pensait légitime, ou en étant persuadé qu il ne pouvait plus échapper à la mort qu il avait engendrée, en projetant dans les deux cas ses propres intentions sur ses victimes. Mais alors, l illusion était encore assez forte pour entretenir ses pulsions et justifier les tragédies en cours notamment au Mont Cassin, en Nouvelle- Guinée et dans les camps d extermination. Seuls ceux qui reconnaissent la réalité et la nature de ces actes peuvent revendiquer une appartenance à une civilisation humaine. Le négationnisme et la minimisation se situent de l autre côté du miroir. En ce sens, les gestes de reconnaissance vis-à-vis des victimes revêtent une valeur universelle. La responsabilité d un pays consiste à reconnaître l égalité des victimes et à ne pas les discriminer. Il est donc consternant de constater que la législation belge a bafoué ce principe jusqu à maintenant en matière de reconnaissance des victimes de guerre à deux niveaux : la date de naturalisation et la différence de traitement des dossiers d une chambre linguistique à l autre. Il est cependant réjouissant qu avant les élections, alors que ce thème n est pas porteur électoralement, des responsables politiques se prononcent et agissent pour mettre un terme à une injustice dont notre collaboratrice Adeline Fohn a démontré les effets sur les survivants (*) dans 2

3 différents articles publiés en novembre Vous le savez, c est ce type de travail auquel nous rendrons hommage lors de la Commémoration du 70 ème anniversaire du Service Social Juif, ex-aivg, le 21 octobre 2014, et non le 16 comme annoncé dans le Carrefour d avril, et ceci afin de vous permettre de fêter Shemini Atzeret qu on a failli oublier et préparer tranquillement Simhat Torah. Ceci écrit, le souvenir n a de sens que s il est au service de la vie qui continue. Je vous invite donc à profiter pleinement de nos activités de plus en plus élaborées et adaptées aux exigences de notre époque. Vous les retrouverez dans notre site actualisé et dans les réseaux sociaux que nos animateurs vont investir avec créativité. A ce sujet, nous lançons un appel au volontariat tant pour s insérer dans nos activités, dans l élaboration de projets, ou la participation à la gestion d un Service Social Juif qui vous appartient. Profitez pleinement du joli mois de mai. Daniel Berman (*) Recherche UCL Traumatismes, souvenirs et après-coups : l expérience des enfants juifs cachés en Belgique Adeline Fohn, doctorante en psychologie à l UCL, a réalisé sa thèse de doctorat sur la thématique des enfants juifs cachés durant la seconde Guerre mondiale (promoteurs : professeurs Susann Heenen-Wolff et Olivier Luminet). La Claims Conference aide de façon décisive le Service Social Juif à maintenir des services d aides aux personnes et à distribuer des aides matérielles. Si vous êtes survivants de la Shoah ou si vous connaissez dans votre entourage des survivants en difficulté, n hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions examiner les possibilités d aide que la Claims Conference met à notre disposition. Pour l actualité en matière de réparations, aides sociales et pensions diverses, consultez le site Contact : permanence du Service Social Juif au 02/ ou via 3

4 4!!!! Annonce les Enfants cachés!!!!!

5 Une permanence énergie au CASG du Service Social Juif Le Service Energie (SE) est un projet d'accompagnement social polyvalent en matière d'énergie. Il est financé par la Ministre bruxelloise de l Energie. Il est le résultat de l adaptation d'un projet de guidance sociale énergétique (GSE), mis en oeuvre par la Fédération sociale (FdSS-FdSSB ) en Il part du constat que les problèmes rencontrés par les ménages en matière d'énergie sont multiples (financiers, de type administratif, liés à l'état du logement et/ou des installations ou encore aux habitudes de vie) et nécessitent chaque fois une approche adaptée. Il se développe en partenariat avec 8 Centres de Service Social bruxellois membres de la FdSS-FdSSB dont le Service social Juif. Missions Dans le cadre de ce projet, la FdSS-FdSSB a reçu une triple mission : 1. En priorité, répondre aux divers besoins des usagers des Centres de Services en matière d énergie et d eau, à travers un suivi sur-mesure. 2. Assurer la transmission de compétences énergétiques vers les assistants sociaux de ces Centres, dans le but de leur permettre d acquérir une série de «réflexes énergétiques». 3. Etudier la possibilité d'étendre le projet de SE à d'autres secteurs de l'aide sociale à Bruxelles, afin d'en faire bénéficier un plus grand nombre de personnes. L'accompagnement des ménages Cinq travailleurs sociaux (4 ETP), appelés accompagnateurs énergie, sont à disposition des usagers des Centres de Service Social pour un accompagnement dans leur gestion de l énergie et de l eau. Ils assurent dans chaque Centre de Service Social des permanences énergies, ouvertes au public. En fonction de la demande des ménages, cet accompagnement peut suivre différents axes : Gestion de la consommation Gestion du cadre de vie Soutien administratif 5

6 La gestion de la consommation : les accompagnateurs énergie se rendent au domicile des ménages et, en fonction de leur cadre de vie, de leurs habitudes et de leurs besoins spécifiques, leur dispensent des conseils personnalisés pour diminuer leur consommation sans diminuer leur confort. La gestion du cadre de vie : les accompagnateurs énergie envisagent avec les ménages, éventuellement en lien avec le propriétaire, des interventions simples au niveau du logement et/ ou des installations (isolation, chauffage, appareils électriques, petits équipements sanitaires). Une attention particulière est apportée aux problématiques de santé (humidité, moisissures, pollution intérieure, ). Le soutien administratif : en lien avec les assistants sociaux des Centres partenaires, les accompagnateurs énergie interviennent au niveau administratif : analyse et explication des factures, gestion du contentieux éventuel (endettement), rectification d'erreurs, soutien dans les démarches pour avoir accès aux mesures sociales (tarif social, statut de client protégé, ) ou pour changer de fournisseur. Le type de suivi proposé (plutôt centré sur le comportement, l accompagnement administratif, l état des installations, ou un mélange de différents aspects), son intensité et sa durée sont fonction de la demande et des besoins des ménages. Des questions? Envie d avoir un avis sur votre facture d électricité ou d eau? Le mardi 6 mai 2014 de 10 h à 12 h L équipe du CASG BUREAUX À LOUER Le Service Social Juif met en location 2 bureaux de 12 mètres carrés au 5 ème étage de son bâtiment situé 68 avenue Ducpetiaux à 1060 Bruxelles. Rénovation récente, environnement sécurisé, toutes fonctionnalités bureautiques facilement accessibles, service d accueil disponible. Possibilités de location d une salle de réunion modulable à tarif préférentiel. Bail locatif, toutes charges comprises. Intéressé? Contacter Eliane Wieder à l adresse 6

7 C.A.S.G. - C.A.S.G. - C.A.S.G. - C.A.S.G. - C.A.S.G. - C.A.S.G. - C.A.S.G. - C.A.S.G. - C AGENDA C.A.S.G. - MAI 2014 ATELIERS PERMANENTS Les lundis 5, 12, 19, 26 Les mardis 6, 13, 20, 27 Les jeudis 8, 15, 22 ECOLE DE DEVOIRS Le samedi GROUPE IDENTITÉ «TUTSI» de 16h à 19h à 14h15 - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE AGENDA CLUB AMITIE - MAI 2014 ATELIERS PERMANENTS Atelier de peinture assuré par Dina Kathelyn Les lundis 5, 12, 19, 26 L atelier yoga assuré par Isabelle Divoy Les mardis 6, 13 Table de conversation en anglais animée par Béryl Joachimowitch-Harris Le mardi 6 Les cours d hébreu 2ème niveau assurés par Micheline Smorodinsky Le mardi 6 de 10h à 13h de 14h20 à 15h20 de 15h30 à 17h de 9h30 à 12h30 Les cours d hébreu 1er niveau de 9h30 à 12h30 assurés par Micheline Smorodinsky Le mercredi 7 Conversation et lectures. (horaire variable : info 02/ ) 7

8 - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE AGENDA CLUB AMITIE - MAI 2014 Jeudi 1 : Fermé Jeudi 8 à partir de 14h30 GOÛTER SPÉCIAL FÊTE DES MERES Au programme, nous vous proposons, en exclusivité, un concert avec Joëlle Strauss Grauwels, violoniste, pianiste, passionnée de chants yiddish. Tout un merveilleux répertoire puisé dans la musique juive traditionnelle. PAF : 6 Mercredi 14 JOURNEE DÉCOUVERTE. VISITE GUIDÉE DU MUSÉE LE LOUVRE-LENS (FRANCE) Départ en car à 9h30 précises! RDV devant le bâtiment du Service Social Juif, 68 Av. Ducpétiaux. Attention, soyez à l heure! nous n attendrons pas les retardataires. Arrivés à Lens, vous pourrez prendre une petite restauration à la cafétéria ( 110 places, terrasse extérieure, 90 places). Mais, comme il n y a pas de réservation possible, l attente risque d être longue, soyez patients! NB : il vous est possible d emporter votre sandwich et de le consommer sur place. Un espace pique- nique, situé dans le hall d accueil du musée (80 places), est réservé à cet usage. Un restaurant semi-gastronomique est aussi accessible. En ce cas, il faut réserver votre place en téléphonant au (nous vous conseillons de faire cette démarche dès lecture de ce message) A 13h45 : début de la visite guidée de la Galerie du Temps, durée 1h30h. Lieu : Grande Galerie 15h15 : fin de la visite. Temps libre pour prendre un café /gâteau. Retour à Bruxelles et arrivée aux environs de 19h. Jeudi 15 à 15h LES SYNAGOGUES DE CRACOVIE ET LA CULTURE JUIVE EN POLOGNE, avec projection de photos en power-point. Une conférence exceptionnelle donnée par Boleslaw Bieniasz, professeur, écrivain, critique musical, compositeur et violoniste. Les médecins juifs des rois de Pologne, La sagesse légendaire du Rabbi Meisels, 8

9 CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - CLUB AMITIE - L enthousiasme des hassidim qui ont «fait descendre le ciel sur la terre», L art pianistique d Arthur Rubinstein et les cosmétiques d Helena, La splendeur des 7 synagogues de Cracovie, Le Yiddish Theater, Le Dibbouk, Isaac Bashevis Singer, Prix Nobel de Littérature, et. tant d autres événements à travers 1000 ans de Judaïsme en Pologne. Jeudi 22 de 11h15 à 13h15 Cycle de conférences sur la musique, 5 ème saison : la MUSIQUE AMERICAINE, assurée par Dalia de Macar-Elbaum (dernière séance) PAF : 6, sandwich compris, pour autant que votre réservation soit effective, au plus tard la veille de l exposé. Mardi 27 à 15h Hommage à Hénia Eichenbaum, première coordinatrice des volontaires du Service Social. En présence de Katia et Pascal Akenbaum-Lenoir, nièce et neveu de Hénia. Jeudi 29 Fermé, ASCENSION SEMINAIRE de Dalia de Macar-Elbaum : EXEGESE BIBLIQUE Les mardis 6 et 20 mai de 10h30 à 12h30. Séminaire organisé par la Maison de la Culture Juive, en partenariat avec le Club Amitié Dans ce cycle d études, Dalia de Macar -Elbaum vous fera découvrir l immense richesse de la culture juive. Mazal Tov, nous souhaitons un joyeux anniversaire à : Le 7 : Fanny Biber Le 10 : Gilbert Goderis Le 20 : Yvonne Bouche Le 26: Denise Kaminsky, volontaire Le 31 : Fanny Rozenthal 9

10 C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. - C.M.P. AGENDA C.M.P. - MAI 2014 «SHMUES TISH OÏF YIDISH» - «TABLE DE CONVERSATION YIDDISH» GROUPE I : (les anciens) Le mercredi 21 GROUPE II (les nouveaux) Le mercredi 28 de 10h à 12h de 10h à 12h Lieu : Service Social Juif Contact : Régina Goldfarb au 02/ Dans le cadre de notre cycle : «L IMAGE DE LA PERSONNE ÂGÉE AU CINEMA» le vendredi 23 mai à 14 heures pour le film : «Sous le figuier» Réalisé par : Anne-Marie Etienne - durée : 1h32 (Comédie dramatique 2013) Avec : Gisèle Casadesus, Anne Consigny, Jonathan Zaccaï Nathalie, Christophe et Joëlle sont en pleine crise existentielle. Ils vont se retrouver réunis autour de Selma, 95 printemps et gravement malade, pour passer des vacances d été mémorables au bord de la Moselle où ils comprendront que celle qu ils pensaient aider à mourir, va les aider à vivre. Après le film Comme à l accoutumée, nous nous retrouverons autour d une tasse de thé ou de café et des petits gâteaux pour échanger nos impressions. Lieu : Service Social Juif P.A.F. : 3,50 Contacts : Cécile Dethier ou Vincent De Mulder au 02/

11 Un pourim délicieusement sucré Que mes chères bénévoles soient une fois de plus sincèrement remerciées pour leurs délicieux gâteaux et leur chaleureuse présence. Elles ont chacune leurs qualités. Celles-ci, mises ensemble, font merveille! Je les cite pour que leur nom soit honoré comme il se doit: Francine Moskovics, notre coordinatrice, Denis Baumerder, Léa Fajwlewicz, Viviane Hasard, Hilda Helfgott, Esther Korenberg, Léna Poznanski, Betty Rechtwag, Adina Sapir, Iliane Segers, Thérèse Silbering, Francine Sperber, Edith Stellner, Catherine Weksler, Francine Weinrech, Paula Zand. J adresse une petite pensée amicale à Sarah Potezman pour lui dire que nous attendons tous impatiemment son retour. Qu elle prenne bien soin d elle. Je garde sa fonction de «caissière» bien au chaud! Quelques mots d encouragements aussi à Jeannette et à Armand Zadek et à Samy Perelsteyn. Qu ils reviennent vite au Club! Anne-Marie Carette 11

12 La fête de Pourim au SSJ La Reine Esther (Beryl Johachimowitch-Harris) trônait majestueusement dans son royaume. Souriante, elle portait sa couronne qui scintillait sur sa tête. Tandis que Anne-Marie Carette, légère et attentive comme toujours, s'étant travestie en jolie hippie au bandeau sur le front, veillait à seconder la Reine. Dans la salle de réunion du Club Amitié, la foule se pressait ce jeudi 20 mars, premier jour du printemps. Elle se composait de petits groupes, certains travestis pour la circonstance, d'autres, non qui prirent place autour des tables soigneusement dressées. Après que tout le monde se soit assis, Anne-Marie annonça qu'un jury, constitué de personnalités éminentes, allait voter pour désigner le plus beau déguisement et invita les candidats à défiler devant le jury. Ce fut Micheline Smorodinsky qui l'emporta! Il faut dire que son déguisement fit plus que sensation: elle portait une énorme perruque noire à frisettes, des lunettes géantes en forme de papillon et sa tenue, un peu criarde et désinvolte, reflétait bien les années '70. Les applaudissements de la Reine Esther, entourée de son peuple, fusaient! Au son de l'accordéon d'andré Reinitz. Après cette première phase qui mit de l'ambiance, on passa à la dégustation des pâtisseries. Tout en les savourant, je ne pus m'empêcher de penser, avec une pointe de nostalgie, que l'animation et l'entrain, qui se poursuivaient sous mes yeux, avaient ce côté " yiddishè taam" de mon enfance... Mon admiration alla particulièrement à Anne-Marie, aux bénévoles qui s'afféraient, n'hésitant pas à servir, desservir, avec le sourire, contribuant ainsi à la réussite de cette belle fête de Pourim. Ida Opal 12

13 Bienvenue, welkom, welcome, willkommen, shalom David! Tout le monde, maintenant, est familiarisé avec la personnalité chaleureuse et souriante de David Erzmann qui travaille depuis plus de 7 mois déjà avec Anne Marie dans le cadre du volontariat ASF. Et chacun a pu apprécier son dévouement et sa gentillesse. Dernièrement, il nous avait proposé une après-midi musicale où nous avions pu apprécier ses talents et son don pour la communication. Complétons le portrait aujourd hui par quelques questions plus personnelles. C : David, dis-nous quelques mots à propos de ta famille. D : J ai 18 ans. Je suis né à Brême. Ma mère travaille avec des handicapés, mon père est en fonction dans le milieu politique. J ai un frère de 17 ans avec qui je m entends très bien. C est mon meilleur ami - cela en étonne certains! et je me réjouis de l accueillir prochainement pour quelques jours ici à Bruxelles. C : Tu parles déjà très aisément le français. Quelles études as-tu faites jusqu à présent? D : Au lycée, j ai choisi trois options : les mathématiques, les langues, l art. Et j ai passé plus d heures au lycée que ce que le programme exigeait! Pour les langues, j ai choisi le français, l anglais et le chinois. Mon lycée est le seul à Brême à l enseigner! Le chinois, comme le japonais m attirent pour leurs difficultés très différentes de celles de nos langues européennes. Mais c était dur, et de plus, je n ai pas l occasion de pratiquer ce que j ai appris. C : Comment enseigne-t-on l histoire dans ton lycée de Brême? D : Comme dans tous les lycées allemands, le cours d histoire porte surtout sur le XXème siècle : les deux Guerres Mondiales, l Allemagne d après-guerre, la réunification. La Seconde Guerre Mondiale est un sujet de conversation très large, qui concerne tout le monde, cela m a préparé à m intéresser au peuple juif, et à privilégier des conversations et des contacts sociaux avec des personnes âgées (ce qui m intéresse beaucoup plus que de m occuper d enfants!) C : Quel parcours as-tu suivi pour arriver jusqu à nous? 13

14 C : Que retires-tu personnellement de ton engagement? D : Je ne souhaitais donc pas entrer tout de suite à l université. Une amie de mon père avait été volontaire ASF en Israël en Cela m a incité à rechercher sur internet des informations sur l ASF. J ai dû préciser mes motivations : j avais demandé de travailler dans un pays francophone par intérêt pour un peuple attaché à sa culture, et j avais exprimé mon désir de mieux connaître le peuple juif. Avant même d être engagé par l ASF, j avais été volontaire pour participer à une semaine d étude sur la Shoah et de visiter en Pologne dans les camps de Lublin et Majdanek. J avais donc choisi dans une candidature de travailler dans une institution juive. J ai été désigné pour la Belgique et le SSJ à Bruxelles. D : Personnellement, j ai acquis de la confiance en moi, un sentiment d indépendance vis-à-vis de la famille J ai découvert la complexité du judaïsme, les fêtes juives, des tables de conversation intéressantes en anglais, en yddish. J ai appris à organiser des activités, des excursions. J ai avancé dans la compréhension du comportement des gens. C est très agréable de travailler avec Anne Marie. Elle a fait preuve de patience, car au début je ne comprenais pas toujours ce qu'on attendait de moi! C : Et la Belgique? D : Totalement inconnue au début. J adore Bruxelles, une ville multiple, d une grande richesse culturelle. J habite un quartier populaire, la rue de Mérode, en colocation avec quatre Français dont un ASF qui travaille à la création d une ONG. Je dois encore visiter la Belgique francophone, mais côté flamand, je connais bien Anvers, Gand, Bruges Nous avons encore quelques bonnes semaines à passer tous ensemble avec David. Après, il volera de ses propres ailes qui l amèneront, nous le lui souhaitons de tout cœur, à la hauteur de ses souhaits, de ses talents, de ses projets et de ses rêves. Micheline Smorodinsky 14

15 Le dîner du CCOJB : un message de fermeté et de vigilance Grand événement, le 1 er avril dernier : le dîner du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique qui s est déroulé en présence de M. Elio Di Rupo, Premier Ministre, et de nombreuses personnalités politiques. Le CCOJB regroupe près de 40 associations dont bien entendu le Service Social Juif. Dans son discours, Maurice Sosnowski, Président, a rappelé que le CCOJB est une institution exceptionnelle dans le paysage politique belge parce qu il est l expression d une volonté à la fois communautaire et citoyenne. «Le pari du CCOJB est de proposer à la société belge, dont il est partie intégrante une «lecture juive» des concepts de paix, de justice et de tolérance avec l Homme au centre de nos préoccupations». Comme l a souligné l orateur, nous citoyens belges aimant notre pays, nous devons faire face ensemble au spectre de la haine. «Avec toujours la même cible : Juifs, Noirs, musulmans, Roms, homosexuels ne sont que la seule et même figure de l Autre, cet être honni au seul motif qu il est différent». La haine, cancer de notre époque. La liberté, si précieuse, ne peut pas être la liberté d appeler à la haine. Le Président a demandé que les autorités interviennent pour mettre fin à la promotion de la haine qui sévit sur internet. Autre requête de l orateur : en matière d enseignement, soutenir notamment les enseignants qui sont trop souvent empêchés d exercer leur métier lorsqu ils abordent des sujets tels que la Shoah «car il y a urgence à pouvoir enseigner les mécanismes qui ont amené l humanité dans les ténèbres». Ecoutez Maurice Sosnowski : «Trouvez-vous normal, Monsieur le Premier Ministre, qu à Anvers, les Juifs orthodoxes soient agressés, qu à Bruxelles, le porteur d un signe distinctif, tel qu une kippa ou une étoile de David, n ose plus prendre le métro de peur d être agressé? Que la gangrène raciste atteigne les préaux des écoles où le mot juif est devenu une insulte?» Et de rappeler que devant les écoles, synagogues, centres culturels, lors des fêtes juives, nous devons assurer les frais d organisation de la sécurité. Ce cri commun à celui de nombreux parents : «Quand viendra-t-il le jour où je pourrai conduire mes enfants à l école sans apercevoir les gardes privés et la police assurer leur sécurité?». Autre point fort du discours, lorsque Maurice Sosnowski a tracé le parallèle entre lui-même et Elio Di Rupo : «Nous sommes tous les deux fils d immigrés. Votre père a travaillé à la mine et l on sait ce que cela signifie. Et vous voici Premier Ministre d un pays qui a accueilli vos parents». Et d ajouter : «Ce même pays a ouvert les bras à mon père, rescapé d Auschwitz, venu sans famille et les mains vides.». 15

16 L orateur a rappelé que des générations entières de Belges juifs ou de Juifs belges ont contribué au rayonnement de notre pays. «Cette fierté d appartenance ne peut cependant pas empêcher d éprouver la honte face à un mouvement de boycott académique d Israël, qui sévit sur nos campus universitaires». En conclusion, Maurice Sosnowski s est félicité du dialogue franc et respectueux qui a toujours prévalu entre les autorités politiques du pays et le CCOJB qui existe depuis 42 ans. «On peut rêver l avenir. Nous sommes un peuple de rêveurs éveillés, c est cela qui nous a permis de traverser les épreuves.» Longuement applaudi, le Président a cédé la parole à M. Elio Di Rupo, Premier Ministre. Prendre le mal à sa racine Il a rappelé la responsabilité de l Etat belge dans la déportation des Juifs. «C est chez nous que des étoiles jaunes ont été portées, que des registres ont été ouverts, que des crimes raciaux ont été commis Qui nie le génocide ou tente de le minimiser se met au ban de notre société.» Et d ajouter : «Je réaffirme l absolue nécessité d enseigner la Shoah dans les écoles». Ce que prône depuis longtemps le CCOJB. L orateur a été clair : «C est notre devoir de veiller à ce que votre vie soit paisible et épanouie». Il s est déclaré fort ému devant l identité de parcours entre sa famille et celle d une partie importante de la communauté juive, et qui a montré la voie d une immigration et d une intégration réussie. Antisémitisme : «Un constat désolant Nous devons identifier le mal et le prendre à sa racine. Apporter des réponses fortes que commande notre Etat de droit et nos valeurs démocratiques.» L orateur a précisé que jamais la pauvreté, le chômage ou la précarité ne peuvent servir d alibi au racisme et à l antisémitisme, aux cris haineux dans les stades, aux insultes auxs Juifs dans la rue, ou aux profanations des mosquées. Heureusement, a-t-il constaté, nos services publics, nos services sociaux, notre police de proximité, notre sécurité sociale sont des remèdes contre l exclusion et la frustration. Mais les défis restent nombreux. En conclusion, le Premier Ministre a rendu hommage à notre communauté : «Les Juifs n ont cessé de contribuer au développement et au rayonnement de notre pays qu il s agisse de médecine, de recherche scientifique, d économie, de culture ou d enseignement, les Juifs aident inlassablement notre pays à progresser.» L auditoire a apprécié le message de solidarité et surtout le message de fermeté et de vigilance adressé à notre communauté. Par un fils d immigré à un autre fils d immigré. Denis Baumerder L intégralité des 2 discours peut être obtenue au CCOJB (68 avenue Ducpétiaux 1060 Bruxelles. Tél. 02/ ) 16

17 UNE QUESTION DE BUDGET ALORS QUE LE TEMPS PRESSE? Dans son discours, le Président du CCOJB a rappelé les fortes paroles du Premier Ministre, le 9 septembre 2012 à Malines, que les rescapés de la Shoah attendaient depuis 70 ans. «Pourtant, aujourd hui encore, de nombreux citoyens belges juifs survivants se voient refuser la reconnaissance de leur invalidité consécutive aux persécutions nazies, aux motifs que n étant pas belges en 1940, ils ne le sont devenus qu après 1960 ou que depuis la fin de la guerre, ils ont momentanément quitté le pays.» Maurice Sosnowwski a insisté auprès du Premier Ministre pour que justice soit rendue aux derniers rescapés «car le temps presse, surtout pour eux.» Dans sa réponse, M. Di Rupo a signalé que : en novembre 2013, le Conseil des Invalides et Victimes de Guerre a enfin proposé d assouplir les conditions de nationalité et de résidence. Il s agirait de remplacer la condition de résidence ininterrompue par une condition de résidence au moment de la guerre et l obtention de la nationalité belge à la date du 1 er janvier 2013 au lieu du 1 er janvier Le Premier Ministre : «Ce dossier n a que trop traîné. Les prochaines élections ne peuvent pas instituer une excuse ou un prétexte pour prendre encore du retard. Il a promis d y veiller lors de la confection du prochain budget.» 17

18 Entraîner sa mémoire en lien avec son histoire Cette année, nous réorganisons un atelier «MÉMOIRE» au Centre Médico-Psychologique à partir du mois d octobre Nous vous proposons un cycle de 8 séances autour des différents types de mémoire dans une ambiance ludique et conviviale. Le groupe est ouvert à 10 personnes et sera animé par Adeline Fohn, psychologue et Pina Cocuzza, logopède au CMP. Les séances hebdomadaires auront lieu le lundi après-midi au Club Amitié du Service Social Juif, de 14h à 15h30, 68 avenue Ducpétiaux à 1060 Bruxelles. Le premier atelier débutera le 20 octobre 2014 à 14 heures. Vous êtes intéressé(e)? N hésitez pas à contactez Adeline Fohn ou Pina Cocuzza au 02/ Une rencontre individuelle préliminaire sera prévue avant le début des ateliers avec chaque personne afin de discuter des modalités du groupe et de vos attentes. Participation : 40 pour le cycle, à payer lors de la première séance (facilités et réductions possibles en cas de difficulté de paiement). 18

19 19

20 8 mai 2014 à partir de 14h30 Au programme nous vous proposons un concert de violon avec Joëlle Strauss Grauwels PAF 6 20

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Pour bien travailler ensemble

Pour bien travailler ensemble Programme d éducation à la citoyenneté pour l enseignement primaire Pour bien travailler ensemble Nous sommes heureux d accueillir vos classes dans le cadre de notre programme "La haine, je dis NON!".

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Decouvrir. Une association unique en France

Decouvrir. Une association unique en France Decouvrir Une association unique en France Les Routes de la Soie est une association biculturelle rassemblant des étudiants des meilleures grandes écoles françaises et des plus prestigieuses universités

Plus en détail

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE Le réseau communautaire pour les professionnels des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 Edito SOMMAIRE Page 3 Edito de Vincent Sigaud, Directeur Général de FoodConnexion

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Elections simultanées du 25 mai 2014 - Circulaire concernant la désignation des membres de bureaux électoraux.

Elections simultanées du 25 mai 2014 - Circulaire concernant la désignation des membres de bureaux électoraux. Service public fédéral Intérieur Direction générale Institutions et Population Service Elections Madame, Monsieur le Président du Bureau Principal de Canton, Madame, Monsieur le Bourgmestre, Votre correspondant

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

www.nikel-voyages.com

www.nikel-voyages.com Agence de voyages et de tourisme Parce que vos envies n ont pas de frontières... www.nikel-voyages.com Le mot de la Directrice GénéraleG Bienvenue chez NIKEL! Nous avons tout mis en oeuvre pour vous accueillir

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Bien vivre CLIC ENTOUR AGE. dans sa tête, dans son corps et avec les autres

Bien vivre CLIC ENTOUR AGE. dans sa tête, dans son corps et avec les autres CLIC ENTOUR AGE Centre local d information et de coordination pour les retraités Bien vivre dans sa tête, dans son corps et avec les autres Janvier à juin 2013 Activités de prévention - animation - aide

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE)

CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) CONFERENCE DE MONSIEUR BAK (PSYCHOLOGUE GEMELLOLOGUE) DONNEE A LYON LE 9 MAI 2004 A L OCCASION DE L AG DE LA FEDERATION L INFLUENCE DES JUMEAUX SUR LA FAMILLE ET LA FRATRIE PENDANT LA GROSSESSE Deux grands

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS ARTICLE I : PRESENTATION L Aide aux devoirs est un atelier que le Centre jeunesse municipal propose aux résidants de la commune, scolarisés

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception.

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception. Rapport de Stage Secteur Agro alimentaire de DEInternational Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception Aisha Moritz Du 01.06.2012 au 30.08.2012 1. Pourquoi la Chambre Tuniso Allemande

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

14 avril 1912 14 avril 2012

14 avril 1912 14 avril 2012 14 avril 1912 14 avril 2012 24/02/12 10:18 Découvrez l histoire du plus célèbre naufrage du xx e siècle, Le Titanic, à travers le témoignage étonnant de l un des survivants, Michel Navratil C était un

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Evolution de la jurisprudence dans le domaine du «In-House». Maitre Jean-Marc Wolter du Cabinet Exelia Cf fichier powerpoint en annexe

Evolution de la jurisprudence dans le domaine du «In-House». Maitre Jean-Marc Wolter du Cabinet Exelia Cf fichier powerpoint en annexe Procès-verbal de la réunion d installation du Groupe de Travail et d Information Marchés publics des 19 communes de Bruxelles-Capitale (GTI MP BXL) - 22 mars 2010 Introduction Les représentantes du service

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

«La Belgique, pays d accueil»

«La Belgique, pays d accueil» «La Belgique, pays d accueil» Activités réalisées dans le cadre de l appel à projets interculturels 2009-2010 CONTEXTE Athénée Royal Serge Creuz 1 à BRUXELLES Cours d ouverture aux cultures Professeur

Plus en détail

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE NUMÉRO 86 AOÛT 2012 DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE M le Hommage anonyme des Maîtres de Chiens Guides Même si le chien guide est une aide précieuse et efficace pour nos déplacements,

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants,

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants, DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers Votre présence remarquée dans cette salle me procure une joie et une satisfaction

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2008 Les échos de la Prépa Quelques temps forts : La fin de l année est proche Mais nos étudiants travaillent toujours avec autant de sérieux. En classe préparatoire, les cours se terminent fin juin

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2011 Cher membre, cher sympathisant, Comme vous le savez peut-être déjà, les équipes d Ingénieurs Sans Frontières vous offrent la possibilité de vous investir à travers une grande

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Ecole KAPLAN International College à Auckland

Ecole KAPLAN International College à Auckland Ecole KAPLAN International College à Auckland Proposée par Frogs-in-NZ pour les adultes à partir de 16 ans Kaplan Aspect possède une expérience de plus de 35 ans dans le domaine des cours de langue à l

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR!

CE QU IL FAUT SAVOIR! VOICI VOUS ÊTES DEMANDEUR DE LOGEMENT? TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! SERVICE LOGEMENT Hôtel de Ville 5 avenue du Président Wilson 78520 LIMAY Tél. : 01 34 97 27 01 Ouvert du lundi au vendredi : 8h30-12h /

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Infos Parents n 37 JANVIER Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Dans ce numéro : Planning baby gym 2 Suite à un important dégât des eaux survenu en novembre dernier, les

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge. de Rome qui s ouvrait le 22 novembre de l année dernière et qui fut

Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge. de Rome qui s ouvrait le 22 novembre de l année dernière et qui fut Monsieur le Président, Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge Monsieur l Ambassadeur, Autorités, Chers Collègues, Je suis heureux de Vous rencontrer encore une fois après

Plus en détail

C est ainsi que tout a commencé!

C est ainsi que tout a commencé! Nous sommes un jeudi du mois de Juin 2007, je travaille comme tous les soirs au Bar 1515 de l hôtel Marignan à Paris. Mon ami Michele, dirigeant de Roberta traiteur, passe déguster un cocktail et me demande

Plus en détail

Séisme au Népal. Appel aux dons

Séisme au Népal. Appel aux dons Séisme au Népal Appel aux dons Urgence dédiée à la zone la plus touchée, et plus précisément vers le village de Laprak et la région du Manaslu (région de l épicentre du séisme) Pour la première fois depuis

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans L accueil à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans Les familles souhaitant des informations sur les modes d accueil

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage Restaurant (self-service) Rez-de-chaussée Infirmerie Le gymnase Cour de récréation Etude Arts plastiques Vie scolaire HALL Etude Classe ULIS Musique Entrée et sortie pour les externes 1er étage Entrée

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE

BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE est s- O u BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE Sèvres s est ues -Ou -O aris vres vres 1 parvis Charles de Gaulle 92310 Sèvres France email : sis@sis-sevres.net Tel. : +33 [0]1 72 77 70 40 Les

Plus en détail

ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) DEVENEZ

ASSISTANT(E) FAMILIAL(E) DEVENEZ Le Département de Seine-et-Marne recrute et forme des assistants familiaux, un vrai métier au service des enfants et des adolescents. Édito L enfance est une période cruciale pour l épanouissement de l

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

Répartition de l ensemble des structures présentes

Répartition de l ensemble des structures présentes Bilan Demi-journée de réflexion et d échanges de pratiques «Sexualité et Handicap» Date Mardi 30 Juin 2009 Lieu Heure Nombre de participants 43 Type de structures présentes Professionnels CoDES 13 présents

Plus en détail