Glossaire français-anglais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Glossaire français-anglais"

Transcription

1 Glossaire français-anglais A ABS (Asset Backed Securities) : actif financier créé à partir des flux financiers de prêts hypothécaires, d obligations ou d autres actifs financiers. ABS CDO : actif financier créé à partir de tranches d ABS. Accord BRI (BIS Accord) : accord conclu en 1988 entre les banques centrales de 12 pays concernant la régulation des banques. Accord-cadre ISDA (International Swaps and Derivatives Association Master Agreement) : accord entre deux parties qui encadre leurs transactions sur les marchés de gré à gré. Actif d investissement (Investment Asset) : actif détenu dans un objectif d investissement. Actif de consommation (Consumption Asset) : actif détenu en vue de consommation et non d investissement. Actif dérivé (Derivative) : actif dont le prix dépend (ou est dérivé) du prix d un autre actif. Actifs pondérés au risque (Risk-Weighted Assets) : quantité calculée dans Bâle I et Bâle II. Le total des fonds propres doit être égal à au moins 8 % des actifs pondérés au risque. Adéquation des fonds propres (Capital Adequacy) : adéquation des fonds propres d une institution financière. Ajustement (Rebalancing) : processus d ajustement périodique d une position de marché, généralement en vue de maintenir un delta-neutre. Ajustement de convexité (Convexity Adjustment) : sert dans de nombreuses situations. Par exemple, dans la conversion de taux d intérêt futures en taux d intérêt forward, ou encore dans l ajustement des taux forward pour l évaluation de certains actifs. Ajustement de duration (Duration Matching) : procédure d ajustement des durations de l actif et du passif. Ajustement des flux (Cash Flow Mapping) : procédure qui représente un actif financier comme un portefeuille d obligations zéro-coupon afin de mesurer une VaR. Aléa moral (Moral Hazard) : possible modification du comportement d un assuré due à l existence d un contrat d assurance. Alpha : rentabilité d un portefeuille au-delà de la rentabilité calculée par le MEDAF. Analyse de scénario (Scenario Analysis) : analyse des effets des variations futures possibles des variables de marché sur la valeur du portefeuille. Également utilisée pour générer des scénarios de pertes opérationnelles. Analyse en composantes principales (Principal Components Analysis) : analyse dont l objectif consiste à trouver un nombre restreint de facteurs qui décrivent la majorité des variations d un grand nombre de variables corrélées (semblable à l analyse factorielle). Analyse factorielle (Factor Analysis) : voir Analyse en composantes principales.

2 564 Gestion des risques et institutions financières Annexe de crédit (Credit Support Annex, CSA) : partie de l accord ISDA qui évoque la question du collatéral. Annuité fixe (Fixed Annuity) : annuité dont les paiements sont fixes. Annuité variable (Variable Annuity) : l assuré verse une somme et choisit les supports d investissement. Au terme du contrat, les sommes accumulées sont converties en annuité. Si l assuré décède avant cette date, le capital est versé aux bénéficiaires désignés. Antisélection (Adverse Selection) : phénomène par lequel une compagnie d assurance peut attirer les risques les plus importants si elle offre des primes identiques à tous les clients. Appel de marge (Margin Call) : demande de marge supplémentaire lorsque le solde du compte de marge est inférieur au niveau réglementaire. Appétit pour le risque (Risk Appetite) : déclaration d une institution financière décrivant le niveau de risque toléré. Approche de mesure avancée (Advanced Measurement Approach) : façon dont les banques les plus sophistiquées seront autorisées à calculer le capital réglementaire pour le risque opérationnel dans Bâle II. Approche hybride (Hybrid Approach) : approche permettant d agréger différents types de capital économique. Approche indicateur de base (Basic Indicator Approach) : façon la plus simple de calculer le capital réglementaire associé au risque opérationnel dans Bâle II. Approche par les notations internes (IRB Approach) : procédure fondée sur les notations internes et visant à évaluer le risque de crédit dans Bâle II. Approche par les tableaux de bord (Scorecard Approach) : procédure d auto-évaluation utilisée pour le risque opérationnel. Approche variance-covariance (Model-Building Approach) : utilisation d un modèle pour estimer la VaR. APT (Arbitrage Pricing Theory) : théorie selon laquelle la rentabilité d un investissement dépend de certains facteurs. Arbitrage (Arbitrage) : stratégie «sans risque» qui consiste à tirer partie d écarts de prix injustifiés entre les actifs cotés. Arbitrage réglementaire (Regulatory Arbitrage) : transactions effectuées pour réduire le capital réglementaire total d une institution financière. Arbitragiste (Arbitrageur) : individu engagé dans une opération d arbitrage. Arbre (Tree) : représentation de l évolution de la valeur d une variable de marché pour évaluer une option ou un autre produit dérivé. Arbre binomial (Binomial Tree) : arbre décrivant l évolution possible du prix d un actif dans un modèle binomial. Assurance de portefeuille (Portfolio Insurance) : fait de conclure des transactions pour s assurer que la valeur du portefeuille ne tombera pas en dessous d un certain niveau. Assurance des biens et des personnes (Property-Casualty Insurance) : l assurance des biens fournit une protection contre la perte ou les dommages, tandis que l assurance des personnes garantit une protection contre la responsabilité civile. Assurance des dépôts (Deposit Insurance) : programmes publics prévoyant la restitution des fonds aux déposants d une banque en cas de faillite. Assurance non-vie (Nonlife Insurance) : voir Assurances des biens et des personnes.

3 Glossaire français-anglais 565 Assurance vie (Life Insurance) : assurance dont les indemnisations dépendent de la date de décès de l assuré. Assurance vie à capital différé (Endowment Life Insurance) : assurance qui verse un capital prédéfini à la maturité du contrat ou bien au décès de l assuré. Assurance vie à échéance (Term Life) : assurance vie qui verse un capital si le décès survient à une date prédéfinie. Assurance vie complète (Whole Life Insurance) : assurance vie qui court tout au long de la durée de vie de l assuré. Assurance vie de groupe (Group Life Insurance) : assurance vie pour un groupe de personnes, généralement souscrite par leur employeur. Assurance vie universelle (Universal Life Insurance) : forme d assurance vie complète où les primes peuvent varier. L indemnisation finale dépend des primes, des performances des investissements et des coûts. Assurance vie variable (Variable Life Insurance) : forme d assurance vie complète où l assuré choisit comment ses versements sont investis. Si ces investissements sont performants, alors les primes sont réduites. Un capital minimum est garanti au décès sachant qu il peut être plus important si les investissements sont performants. Assuré (Policyholder) : détenteur d une police d assurance. Autocorrélation (Autocorrelation) : corrélation entre la valeur d une variable et la valeur de la même variable quelques jours plus tard. Autoévaluation du risque et du contrôle (Risk control and self-assessment, RCSA) : une des approches d évaluation du risque opérationnel. B Bâle I (Basel I) : premier accord sur la réglementation bancaire en Bâle II (Basel II) : nouvel accord international sur les fonds propres bancaires, introduit en Bâle 2.5 (Basel 2.5) : charges en fonds propres supplémentaires pour le portefeuille de marché introduit après la crise de crédit. Bâle III (Basel III) : accord international sur les fonds propres bancaires, introduit en Banque commerciale (Commercial Bank) : banque qui récolte des dépôts et octroie des prêts. Banque d investissement (Investment Bank) : banque qui assiste les sociétés dans l émission d actions et d obligations. Banque de détail (Retail Banking) : banque qui récolte des dépôts et octroie des prêts de petite taille. Banque de gros (Wholesale Banking) : banque qui récolte des dépôts et octroie des prêts de taille importante. Base (Basis) : différence entre le prix spot et le prix futures d une matière première ou d un actif financier. Bêta (Beta) : mesure du risque systématique d un actif. Billet de trésorerie (Treasury Bill) : instrument de court terme payant des coupons émis par le gouvernement pour financer sa dette. Bon du Trésor (Treasury Note) : obligation du Trésor de maturité inférieure à dix ans.

4 566 Gestion des risques et institutions financières C Calendrier des vacances (Holiday Calendar) : calendrier des jours de vacances servant à déterminer les dates de paiement des transactions financières. Calibrage (Calibration) : méthode permettant de déduire les paramètres d un modèle à partir d actifs très liquides. Call couvert (Covered Call) : position courte dans un call sur un actif combinée à une position longue dans l actif. Cap (Interest Rate Cap) : option qui procure un paiement lorsqu un taux d intérêt prédéfini dépasse un certain seuil plafond. Le taux utilisé est variable et recalculé périodiquement. Capital économique (Economic Capital) : fonds propres devant être détenus par une banque à partir de son propre calcul. Capital réglementaire (Regulatory Capital) : fonds propres requis par le régulateur que doit détenir une institution financière. Caplet (Caplet) : composant d un cap de taux d intérêt. CDD (Cooling Degree Days) : maximum entre 0 et la différence entre la température moyenne d une journée et 65 Fahrenheit. CDO (Collateralized Debt Obligation) : façon de gérer le risque de crédit. Plusieurs classes de titres (appelées «tranches») sont créées à partir d un portefeuille obligataire, chacune ayant une exposition différente au risque de crédit du portefeuille. CDO synthétique (Synthetic CDO) : CDO créé par la vente de swaps de défaut. CDX (CDX) : indice de qualité de crédit de 125 entreprises américaines de la catégorie investissement. Chambre de compensation (Clearinghouse) : entreprise garantissant la bonne fin des opérations dans un échange d actifs dérivés entre deux parties. Charge pour le risque incrémental (IRC, Incremental Risk Charge) : charge en fonds propres supplémentaires pour des instruments de crédits au portefeuille de marché. Charge pour le risque spécifique (Specific Risk Charge) : capital requis pour les risques idiosyncratiques dans le portefeuille de marché. Clause «high water mark» (High Water Mark Clause) : clause stipulant que les gains doivent compenser les pertes précédentes avant l exigibilité des commissions d incitation. Clause de «claw back» (Clawback Clause) : clause selon laquelle un pourcentage des commissions peut être utilisé pour compenser un pourcentage des pertes. Collar (Interest Rate Collar) : combinaison de taux d intérêt plafond et plancher. Couloir de taux d intérêt. Compensation (Netting) : possibilité de compenser des contrats de valeurs positives et négatives en cas de défaut de la contrepartie. Compensation bilatérale (Bilateral Clearing) : accord entre deux contreparties sur un échange d actifs financiers sur un marché de gré à gré. Compensation centralisée (Central clearing) : utilisation d une chambre de compensation sur les marchés de gré à gré. Composition continue (Continuous Compounding) : limite lorsque l intervalle de composition des taux d intérêt est de plus en plus petit. Comptabilité en juste valeur (Fair-Value Accounting) : implique la comptabilisation des instruments financiers à leur valeur de marché. Concentration (Bunching) : tendance qui implique que les pertes dépassant la VaR soient concentrées sur des jours successifs.

5 Glossaire français-anglais 567 Conglomérat bancaire (Multibank Holding Company) : société holding détenant plusieurs banques. Contagion de crédit (Credit Contagion) : tendance qui implique que le défaut d une société entraîne le défaut d autres sociétés. Contrat forward (Forward Contract) : contrat qui oblige son détenteur à acheter ou vendre le sous-jacent à un prix prédéterminé et à une date prédéterminée. Contrat futures (Futures Contract) : contrat qui oblige son détenteur à acheter ou vendre le sous-jacent à un prix prédéterminé et à une date prédéterminée. Contrat coté sur un marché organisé. Contrat futures eurodollar (Eurodollar Futures Contract) : contrat futures portant sur des eurodollars. Contrepartie (Counterparty) : partie opposée dans une transaction. Contrepartie centrale de compensation (Central Clearing Party) : chambre de compensation pour les marchés de gré à gré. Convexité (Convexity) : mesure de la courbure de la fonction liant le prix d une obligation et son taux actuariel. Copule (Copula) : méthode pour définir une corrélation entre des variables dont les distributions sont connues. Copule t de Student (Student t-copula) : copule fondée sur la distribution de Student multivariée. Corrélation (Correlation) : coefficient de relation linéaire entre deux variables. Corrélation de défaut (Default Correlation) : mesure de la tendance commune à deux entreprises de faire défaut à un certain horizon. Corrélation de queue (Tail Correlation) : corrélation entre les queues de deux distributions. Mesure l ampleur de la réalisation simultanée de valeurs extrêmes. Coupon (Coupon) : intérêt payé par une obligation. Coupon couru (Accrued Interest) : intérêt dû sur une obligation depuis le paiement du coupon précédent. Courbe des taux (Yield Curve) : voir Structure par termes. Courbe des taux zéro-coupon (Zero-coupon Yield Curve) : courbe représentant les taux d intérêt zéro-coupon en fonction de leur maturité. Courbe Libor (LIBOR Zero Curve) : voir Courbe Libor/swap. Courbe Libor/swap (LIBOR/Swap Zero Curve) : courbe zéro-coupon construite à partir des taux Libor, des futures eurodollars et des swaps de taux. Courbe swap zéro-coupon (Swap Zero Curve) : voir Courbe Libor/swap. Coussin contracyclique (Countercyclical Buffer) : supplément de fonds propres exigés par Bâle III dont le montant est laissé à la discrétion des régulateurs. Coussin de conservation en fonds propres (Capital Conservation Buffer) : supplément de fonds propres exigés par Bâle III pour absorber les pertes en cas de dégradation de la conjoncture économique. Coût de portage (Cost of Carry) : coût de stockage plus le coût de financement de l actif moins les revenus dégagés par l actif. Coûts d agence (Agency Costs) : coûts inhérents à une relation entre deux parties prenantes dont les intérêts ne sont pas parfaitement alignés. Coûts de faillite (Bankruptcy Costs) : coûts correspondant, en particulier, à la perte de marché, à la perte de managers clés et aux coûts administratifs lors de la déclaration de faillite. Ces coûts ne sont pas à l origine de la défaillance.

6 568 Gestion des risques et institutions financières Coûts de stockage (Storage Costs) : coûts de stockage d un bien. Coûts de transaction (Transaction Costs) : coûts de passage d un ordre (commissions plus la différence entre le prix obtenu et le prix milieu de fourchette). Couverture (Hedge) : transaction dans le but de réduire un risque. Couverture dynamique (Dynamic Hedging) : procédure de couverture d une position en options à partir d ajustements périodiques de la position en actifs sous-jacents. L objectif est généralement de maintenir une position delta-neutre. Couverture en delta (Delta Hedging) : couverture qui conduit à l invariance de la valeur d un portefeuille d actifs dérivés pour des faibles variations de la valeur des sous-jacents. Couverture extra-modèle (Outside-Model Hedging) : couverture de paramètres supposés constants plutôt que stochastiques par un modèle (voir Couverture intra-modèle). Couverture intra-modèle (Within-Model Hedging) : couverture de variables qu un modèle considère comme stochastiques (voir Couverture extra-modèle). Couverture statique (Static Hedge) : couverture non modifiée après sa mise en place. Covariance (Covariance) : mesure de la relation linéaire entre deux variables. Credit Risk Plus (Credit Risk Plus) : méthode permettant de calculer une VaR de crédit. CreditMetrics (CreditMetrics) : méthode permettant de calculer une VaR de crédit. D Date de maturité (Maturity Date) : fin de vie d un contrat. Date de réinitialisation (Reset Date) : dans le cadre d un swap, cap ou floor, date à laquelle le taux variable pour la période suivante est déterminé. Décomposition de Cholesky (Cholesky Decomposition) : méthode utilisée dans l échantillonnage de distribution normale multivariée. Décote (Haircut) : décote appliquée à la valeur d un actif lorsqu il sert de garantie. Delta (Delta) : variation du prix d un actif dérivé en fonction de la variation du prix du sous-jacent. Dénouement en cash ou dénouement en numéraire (Cash Settlement) : procédure consistant à dénouer un contrat en cash plutôt qu en livrant le sous-jacent. Déplacement parallèle (Parallel Shift) : déplacement de la courbe des taux tel que chaque point de la courbe varie d une même valeur. Dépôt de garantie (Initial Margin) : dépôt requis lors d une prise de position sur un marché futures. DerivaGem (Derivagem) : logiciel d évaluation d options, téléchargeable sur le site de l auteur. Dérivé climatique (Weather Derivative) : produit dérivé dont le paiement dépend du climat. Dérivé de crédit (Credit Derivative) : produit dérivé dont le paiement dépend du défaut (ou de la qualité) de crédit d une entreprise ou d un État. Dérivé de taux (Interest Rate Derivative) : produit dérivé dont le paiement dépend des taux d intérêt futurs. Développement de Cornish-Fisher (Cornish-Fisher Expansion) : approximation de la relation entre les quantiles d une distribution de probabilités et ses moments. Développement en série de Taylor (Taylor Series Development) : dans le cadre d une fonction à plusieurs variables, relation entre les variations (infinitésimales) de la valeur d une fo nction et les variations (infinitésimales) des valeurs des variables.

7 Glossaire français-anglais 569 Dispositions testamentaires (Living Will) : dispositions planifiant la gestion d une faillite bancaire permettant le maintien de certaines activités. Distance au défaut (Distance to Default) : nombre d écarts-types de variation de la valeur d une entreprise conduisant au défaut. Distribution de Poisson (Poisson Distribution) : distribution des événements sur une certaine période de temps pour un processus de Poisson. Distribution de Student (Student t-distribution) : distribution ayant des queues plus épaisses qu une distribution normale. Distribution log-normale (Lognormal Distribution) : une variable a une distribution lognormale lorsque le logarithme de cette variable a une distribution normale. Distribution normale (Normal Distribution) : distribution statistique standard en forme de cloche. Distribution normale bivariée (Bivariate Normal Distribution) : distribution de deux variables normales corrélées entre elles. Distribution normale multivariée (Multivariate Normal Distribution) : distribution jointe de plusieurs variables, ayant chacune une distribution normale. Dividendes (Dividends) : paiement monétaire au détenteur d actions. Dodd-Frank Act : loi américaine introduite après la crise de crédit visant à protéger les consommateurs et les investisseurs, à éviter des renflouements publics futurs, et à mieux surveiller le fonctionnement du système financier. Duration (Duration) : mesure de la durée de vie moyenne d une obligation. Approximation du ratio de la variation proportionnelle du prix de l obligation et de la variation absolue du taux actuariel. Duration partielle (Partial Duration) : variation en pourcentage de la valeur d un portefeuille pour une faible variation d un point de la courbe des taux zéro-coupon. E Enchère hollandaise (Dutch Auction) : processus par lequel des investisseurs font des enchères en indiquant la quantité et le prix d actions qu ils sont prêts à acheter. Engagement ferme (Firm Commitment) : situation dans laquelle une banque d investissement garantit le prix d une émission d actions nouvelles. Équivalent risque de crédit (Credit Equivalent Amount) : taille d un prêt considéré comme équivalent à une transaction hors bilan dans Bâle I. Étude empirique (Empirical Research) : recherche qui se fonde sur des données historiques. Études d impact quantitatif (Quantitative Impact Studies) : études de l effet de la nouvelle réglementation du capital des banques effectuées par le Comité de Bâle. Eurodevise (Eurocurrency) : devise en dehors du contrôle des autorités monétaires du pays émetteur. Eurodollar (Eurodollar) : dollar détenu par une banque en dehors des États-Unis. Évaluation au prix du marché (Marking to Market) : évaluation d un actif permettant de refléter la valeur actuelle des variables de marché pertinentes. Évaluation par le modèle (Marking to Model) : utilisation d un modèle pour déterminer la valeur d un instrument financier. Évaluation risque-neutre (Risk-Neutral Valuation) : évaluation d une option ou d un autre produit dérivé dans un univers risque-neutre.

8 570 Gestion des risques et institutions financières EWMA (Exponentially Weighted Moving Average Model) : modèle dans lequel une pondération exponentielle est utilisée pour estimer les valeurs futures d une variable à partir d historiques de données. Il est parfois appliqué aux variances et covariances pour le calcul de la VaR. Excès de spread (Excess Spread) : situation où la rentabilité totale des tranches est inférieure à celle des actifs sous-jacents. Exercice prématuré (Early Exercise) : exercice d une option avant sa maturité. Expected shortfall (Expected Shortfall) : perte espérée pendant N jours conditionnellement au fait de se situer dans la queue (100 X) % de la distribution des gains ou des pertes. N est l horizon temporel et X % le niveau de confiance. Exposition au défaut (Exposure at Default) : montant maximal pouvant être perdu (taux de recouvrement nul) lorsqu un défaut survient. F Facteur (Factor) : source d incertitude. Facteur ASF (ASF Factor) : facteur de pondération des ressources stables disponibles, utilisé dans le calcul du ratio structurel de liquidité à long terme (NSFR). Facteur RSF (RSF Factor) : facteur de pondération des besoins de financement, utilisé dans le calcul du ratio structurel de liquidité à long terme (NSFR). Facteur d ajustement (Add-on Factor) : lorsque l équivalent risque de crédit est calculé pour une transaction de dérivés, c est le pourcentage de principal ajouté à l exposition courante afin de tenir compte des changements futurs de la valeur du dérivé. Facteur de conversion (Conversion Factor) : sert à convertir un actif hors bilan en équivalent risque de crédit. FICO : score de crédit développé par Fair Isaac Corporation. Floor (Interest Rate Floor) : option qui procure un paiement lorsqu un taux d intérêt prédéfini dépasse un seuil plancher. Le taux utilisé est variable et recalculé périodiquement. Floorlet (Floorlet) : composant d un floor de taux d intérêt. Fonction de répartition (Cumulative Distribution Function) : probabilité qu une variable ait une valeur inférieure à x exprimée comme une fonction de x. Fonds d arbitrage (Hedge Funds) : fonds soumis à des contraintes réglementaires moins fortes que les fonds mutuels. Ils peuvent prendre des positions courtes et utiliser des actifs dérivés, mais ne peuvent pas offrir leurs titres au public. Fonds de fonds (Fund of Funds) : fonds qui investit dans un portefeuille de différents fonds spéculatifs. Fonds fermé (Closed-end Fund) : fonds mutuel à nombre de parts fixe. Fonds indiciel (Index Fund) : fonds qui suit la performance d un indice boursier. Fonds indiciel coté (Exchange-traded Fund) : fonds créé de manière que les parts puissent être échangées contre les actions sous-jacentes (et vice versa) par les investisseurs institutionnels. Fonds mutuel (Mutual Fund) : véhicule d investissement des fonds d un grand nombre de petits investisseurs. Fonds ouvert (Open-end Fund) : fonds mutuel dont le nombre de parts fluctue avec les dépôts et les retraits de fonds par les investisseurs. Fonds propres complémentaires (Tier 2 Capital) : réserves de réévaluation, de subventions non remboursables, de titres subordonnés à durée indéterminée et de dettes subordonnées de maturité initiale supérieure à cinq ans.

9 Glossaire français-anglais 571 Fonds propres de base de catégorie 1 (Tier 1 Equity Capital) : capitaux propres redéfinis par Bâle III. Fonds propres de base supplémentaires (Additional Tier 1 Capital) : fonds propres de base ne pouvant être qualifiés de fonds propres de base de catégorie 1, comme des actions préférentielles à dividende non cumulatif. Fonds propres supplémentaires (Supplemental Capital) : voir Fonds propres complémentaires. Fonds propres surcomplémentaires (Tier 3 Capital) : dettes subordonnées à court terme de maturité initiale d au moins deux ans et non garanties. Fourchette de prix (Bid-Ask Spread) : différence entre le prix offert et le prix demandé. FRA (Forward Rate Agreement) : accord sur un certain taux d intérêt appliqué à un principal pour une période future. Frais d entrée (Front-end Loan) : commission due lors de l entrée dans un fonds mutuel. Frais de sortie (Back-end Loan) : commission due lors de la sortie d un fonds mutuel. Fréquence de composition (Compounding Frequency) : définit comment un taux d intérêt est mesuré. Front running (Front Running) : transactions en actions sur un compte personnel avant qu un fonds n effectue d importantes transactions. Frontière efficiente (Efficient Frontier) : couple optimal rentabilité-risque pour un investisseur. Futures sur bon du Trésor (Treasury Note Futures) : contrat futures sur les bons du Trésor. Futures sur indice action (Stock Index Futures) : futures sur un indice action. G Gamma (Gamma) : taux de variation du delta par rapport à la variation du prix du support. Gestion du risque d entreprise (Entreprise Risk Management) : approche globale de la gestion du risque. Grecques (Greek) : paramètres de couverture comme le delta, le gamma et le thêta. H HDD (Heating Degree Days) : maximum entre 0 et la différence entre 65 Fahrenheit et la température moyenne d une journée. Hypothèse d efficience des marchés (Efficient Market Hypothesis) : hypothèse selon laquelle les prix reflètent l ensemble de l information disponible. I Immunisation de portefeuille (Portfolio Immunization) : fait de rendre le portefeuille relativement peu sensible aux variations des taux d intérêt. Indicateurs de risques clés (Key Risk Indicators) : indicateurs de suivi du niveau du risque opérationnel. Indice action (Stock Index) : indice de la valeur d un portefeuille d actions. Indice de Case-Shiller (Case-Shiller Index) : indice des prix immobiliers aux États-Unis. Indice de crédit (Credit Index) : indice retraçant le coût d une protection contre le défaut d une société.

10 572 Gestion des risques et institutions financières Indice VIX (VIX Index) : indice des volatilités implicites des options sur le S&P 500. Induction arrière (Backward Induction) : procédure consistant à remonter un arbre de la fin au début afin de déterminer le prix d une option. Instrument zéro-coupon (Discount Instrument) : instrument qui ne verse aucun flux intermédiaire. Intensité de défaut (Default Intensity) : mesure de la probabilité de défaut pendant une courte période conditionnellement à la non-défaillance préalable. Intermédiaire financier (Financial Intermediary) : banque ou institution financière facilitant les transferts de fonds entre les différents agents économiques. Introduction en Bourse (IPO, Initial Public Offering) : offre au grand public des actions d une société qui émet des titres pour la première fois. Investissements alternatifs (Alternative Investments) : voir Fonds spéculatifs. itraxx : indice de la qualité de crédit de 125 sociétés européennes notées «investissement». Jours calendaires (Calendar Days) : incluent tous les jours. J Jours de Bourse (Trading Days) : jours pendant lesquels les marchés sont ouverts à la cotation. Kurtosis (Kurtosis) : mesure de l épaisseur des queues d une distribution. K LGD (Loss Given Default) : voir Perte en cas de défaut. L Libid (London Interbank Bid Rate) : taux d emprunt interbancaire auquel les banques empruntent entre elles des fonds libellés en euros. Libor (London Interbank Offered Rate) : taux de prêt interbancaire auquel les banques prêtent des fonds libellés en euros. Loadings (Factor Loadings) : valeurs des variables dans un modèle factoriel pour une unité d un seul facteur. Loi Glass-Steagall (Glass-Steagall Act) : loi séparant, aux États-Unis, les banques commerciales des banques d investissement. Loi puissance (Power Law) : loi statistique décrivant les queues de nombreuses distributions de probabilité. Loi Sarbanes-Oxley (Sarbanes-Oxley) : loi votée aux États-Unis en 2002 qui accroît les responsabilités des dirigeants des sociétés cotées. M Marché à la criée (Open Outcry) : système d échange où les opérateurs se retrouvent sur le parquet. Marché de gré à gré (Over-the-Counter Market) : marché où les opérateurs (généralement des entreprises financières et non financières et des gérants de fonds) effectuent les transactions par téléphone.

11 Glossaire français-anglais 573 Marché organisé (Exchange-Traded Market) : marché organisé en vue d échanges d actifs financiers comme Euronext ou le New York Stock Exchange. Marge nette d intérêts (Net Interest Income) : différence entre les taux d intérêt perçus et payés par une banque. Matrice de corrélation (Correlation Matrix) : matrice des coefficients de corrélation entre des variables de marché. Matrice de transition des notations (Credit Rating Transition Matrix) : tableau montrant la probabilité de modification de la notation d une entreprise durant une période. Matrice variance-covariance (Variance-covariance Matrix) : matrice des variances et des covariances entre différentes variables de marché. Meilleur effort (Best Effort) : situation dans laquelle une banque d investissement accepte de faire de son mieux pour placer une émission d actions nouvelles à un certain prix sans pour autant garantir la bonne fin de l opération. Mesure de risque globale (Comprehensive Risk Measure) : mesure du risque utilisée pour calculer les fonds propres dédiés aux instruments sensibles à la corrélation de crédit. Mesure de risque cohérente (Coherent Risk Measure) : mesure de risque satisfaisant un certain nombre de conditions. Mesure spectrale du risque (Spectral Risk Measure) : mesure de risque qui assigne des poids aux quantiles d une distribution de perte. Méthode de proche en proche (Bootstrap Method) : procédure permettant de construire la gamme des taux zéro-coupon. Également une méthode statistique pour déterminer les niveaux de confiance lorsque les distributions sont estimées de manière empirique. Méthode du maximum de vraisemblance (Maximum-Likelihood Method) : méthode permettant de choisir les valeurs des paramètres en maximisant la probabilité d occurrence d un ensemble d observations. Migration de crédit (Credit Risk Migration) : changement d une notation à une autre. Modèle binomial (Binomial Model) : modèle dans lequel l évolution du prix de l actif sousjacent est décrite par intervalles successifs de courte période. Dans chaque sous-période, deux mouvements sont possibles pour le sous-jacent. Modèle d équilibre des actifs financiers, MEDAF (Capital Asset Pricing Model, CAPM) : modèle reliant l espérance de rentabilité des titres et leur bêta. Modèle de Black (Black s Model) : extension du modèle de Black-Scholes à l évaluation des options européennes sur contrats futures. Très utilisé en pratique pour l évaluation d options européennes sous l hypothèse de distribution log-normale du prix des actifs à maturité de l option. Modèle de Black-Scholes (Black-Scholes Model) : modèle d évaluation des options européennes sur actions, développé par Fischer Black, Myron Scholes et Robert Merton. Modèle de copule gaussienne (Gaussian Copula Model) : modèle de copule fondé sur une distribution normale multivariée. Modèle de marché (Market Model) : modèle largement utilisé par les traders. Modèle de Merton (Merton s Model) : modèle utilisant les prix des actions pour estimer des probabilités de défaut (d autres modèles développés par Merton sont parfois également appelés modèles de Merton). Modèle factoriel (Factor Model) : modèle dans lequel un ensemble de variables est supposé dépendre linéairement d un nombre de facteurs non corrélés. Modèle GARCH (GARCH model) : modèle de prévision de volatilité dans lequel le taux de variance suit un processus de retour à la moyenne.

12 574 Gestion des risques et institutions financières Modèle linéaire (Linear Model) : modèle dans lequel les variations de la valeur d un portefeuille sont une fonction linéaire des rentabilités des variables de marché sous-jacentes. Modèle originate-to-distribute (Origine-to-Distribute Model) : pratique bancaire consistant à octroyer des prêts, puis à les titriser afin de distribuer le risque de crédit aux investisseurs. Modèle quadratique (Quadratic Model) : relation quadratique entre la variation de la valeur du portefeuille et les variations en pourcentage des variables de marché. Montant pondéré au risque (Risk-Weighted Amount) : voir Actifs pondérés au risque. Muraille de Chine (Chinese Walls) : politiques internes aux institutions financières pour prévenir les flux d informations entre différents départements qui pourraient porter préjudice aux clients de la banque. N National Association of Insurance Commissioners : institution qui fournit des services aux régulateurs fédéraux des compagnies d assurances aux États-Unis. NINJA : terme utilisé pour décrire un risque de crédit important (no income, no job, no assets : sans revenus, sans travail, sans apports). Notation de crédit (Credit Rating) : mesure de la qualité de crédit d un émetteur obligataire. Notation interne de crédit (Internal Credit Rating) : notation de crédit produite par une institution financière. Notation spéculative (Noninvestment Grade) : obligation ou autre titre de dette ayant une notation de crédit inférieure à BBB (Baa). Notionnel (Notional Principal) : montant utilisé pour calculer les flux d un swap de taux et qualifié de «notionnel» car il n est pas échangé. O Obligation «callable» ou à option de rachat (Callable Bond) : obligation à laquelle est attaché un droit de rachat au gré de l émetteur à un prix déterminé pendant une période donnée. Obligation «puttable» ou à option de vente (Puttable Bond) : obligation à laquelle est attaché un droit de vente à un prix déterminé pendant une période donnée. Obligation à haut risque (Junk Bond) : obligation notée en dessous de la catégorie «investment grade». Obligation CAT (CAT Bond) : obligation dont les coupons, voire le principal, sont réduits dans le cas de catastrophes naturelles dont la valeur de sinistre dépasse un certain montant. Obligation convertible (Convertible Bond) : obligation pouvant être convertie en action pendant une certaine période. Obligation convertible contingente ou conditionnelle (Contingent Convertible Bonds, CoCos) : obligations automatiquement converties en actions lorsqu un seuil de sous-capitalisation est atteint. Obligation de longévité (Longevity Bond) : obligation dont le coupon est proportionnel à la fraction d une population encore en vie à une date donnée. Obligation du Trésor (Treasury Bond) : instrument de long terme payant des coupons émis par le gouvernement pour financer sa dette. Obligation la moins chère à livrer (Cheapest-to-Deliver Bond) : obligation la moins chère à acheter puis à livrer dans le cadre d un futures ou d un swap de crédit.

13 Glossaire français-anglais 575 Obligation zéro-coupon (Zero-coupon Bond) : obligation qui ne paie pas de coupons. Opérateur en couverture (Hedger) : individu opérant des transactions de couverture. Option (Option) : droit d acheter ou de vendre un actif. Option à la monnaie (At the Money Option) : option dont le prix d exercice égalise le prix de l actif sous-jacent. Option américaine (American Option) : option qui peut être exercée à n importe quelle date pendant sa durée de vie. Option asiatique (Asian Option) : option dont le paiement dépend du prix moyen du sous-jacent pendant une période déterminée. Option barrière (Barrier Option) : option dont le paiement est conditionné par le passage d un certain niveau (appelé «barrière») du sous-jacent. Option composée (Compound Option) : option sur une option. Option d achat (Call Option) : option d acheter un sous-jacent à un prix fixé pendant une période donnée ou à une seule date. Option d achat sur prix moyen (Average Price Call Option) : option qui offre un paiement égal au maximum entre 0 et un montant égal à la différence entre le prix moyen du sous-jacent et le prix d exercice. Option dans la monnaie (In-the-Money Option) : (a) call pour lequel le prix de l actif sous-jacent est supérieur au prix d exercice ou (b) put pour lequel le prix de l actif sous-jacent est inférieur au prix d exercice. Option de vente (Put Option) : option de vente d un actif à un certain prix pendant une période donnée ou à une seule date. Option de vente sur prix moyen (Average PricePut Option) : option qui offre un paiement égal au maximum entre 0 et un montant égal à la différence entre le prix d exercice et le prix moyen du sous-jacent. Option digitale (Binary Option) : option dont le paiement est discontinu (cash or nothing, par exemple). Option down-and-in (Down-and-In Option) : option dont l existence est conditionnée par le passage du sous-jacent sous une certaine barrière. Option down-and-out (Down-and-Out Option) : option qui cesse d exister lorsque le sousjacent passe sous une certaine barrière. Option en dehors de la monnaie (Out-of-the-Money Option) : soit (a) un call dont le prix d exercice est supérieur au prix du sous-jacent, soit (b) un put dont le prix d exercice est inférieur au prix du sous-jacent. Option européenne (European Option) : option qui ne peut être exercée qu à sa maturité. Option exotique (Exotic Option) : option dont les caractéristiques ne sont pas standard. Option implicite (Embedded Option) : option faisant partie intégrante d un instrument financier. Option lookback (Lookback Option) : option dont le paiement dépend du prix maximal ou minimal de l actif sous-jacent sur une période donnée. Option sur action (Stock Option) : option sur action. Option sur devise étrangère (Foreign Currency Option) : option sur taux de change. Option sur futures (Futures Option) : option sur un contrat futures. Option sur indice action (Stock Index Option) : option sur un indice action. Option sur obligation (Bond Option) : option dont le support est une obligation.

14 576 Gestion des risques et institutions financières Option sur panier (Basket Option) : option sur un portefeuille d actifs. Option sur taux (Interest Rate Option) : option dont les paiements dépendent du niveau des taux d intérêt. Option synthétique (Synthetic Option) : option créée par l échange de l actif sous-jacent. Option up-and-in (Up-and-In Option) : option dont l existence est conditionnée par le passage du prix de l actif sous-jacent au-dessus d un certain seuil. Option up-and-out (Up-and-Out Option) : option annulée lorsque le prix de l actif sous-jacent atteint un certain seuil. P Paiement (Payoff) : gain réalisé par le détenteur d une option ou d un autre produit dérivé à l échéance. Parité call-put (Put-Call Parity) : relation entre les prix d un call et d un put européens lorsqu ils ont le même prix d exercice et la même maturité. PD (Default Probability) : probabilité de défaut. Perte de queue (Tail Loss) : voir Expected shortfall. Perte en cas de défaut (Loss Given Default) : pourcentage de l exposition à une contrepartie qui est perdue en cas de défaut. Pilule empoisonnée (Poison Pill) : action entreprise par une société pour rendre plus difficile sa prise de contrôle par une autre société. Placement privé (Private Placement) : vente de titres nouvellement émis à un petit nombre d institutions financières sans offre au public. Plain vanilla (Plain Vanilla) : terme utilisé pour décrire un contrat standard. Plan à contribution définie (Defined Contribution Plan) : plan de retraite selon lequel les contributions de l employeur et de l employé sont investies au profit de ce dernier. Au moment de la retraite, les fonds accumulés sont généralement convertis en rente ou peuvent être retirés en une seule fois. Plan à prestation définie (Defined Benefit Plan) : plan de retraite pour lequel une formule prédéfinie détermine le montant de la retraite. Cette formule dépend généralement du nombre d années travaillées et du salaire de l employé durant les dernières années d activité. Point de base (Basis Point) : utilisé pour décrire les taux d intérêt ; un point de base correspond à 0,01 % de taux d intérêt. Pondération exponentielle (Exponential Weighting) : schéma de pondération dans lequel le poids des observations dépend de leur ancienneté. Le poids attribué à une observation ancienne de t période est l fois celui attribué à une observation ancienne de t 1 période avec l < 1. Portefeuille bancaire (Banking Book) : portefeuille d une banque composé d actifs financiers qui ont vocation à être détenus jusqu à maturité. Portefeuille de marché (Market Portfolio) : portefeuille composé de tous les actifs possibles. Portefeuille de marché bancaire (Trading Book) : portefeuille d une banque composé d actifs financiers qui ont vocation à être revendus. Portefeuille delta-neutre (Delta-Neutral Portfolio) : portefeuille dont le delta est nul et insensible aux faibles variations du sous-jacent. Portefeuille gamma-neutre (Gamma-Neutral Portfolio) : portefeuille de gamma nul.

15 Glossaire français-anglais 577 Position courte (Short Position) : position de traders qui vendent des actions sans les détenir. Position longue (Long Position) : position impliquant l achat d un actif. Position nue (Naked Position) : position courte sur un call non combinée avec une position longue sur l actif sous-jacent. Position ouverte (Open Interest) : nombre total de positions longues dans un contrat futures. Premium (Premium) : prix d une option. Prêt hypothécaire «subprime» (Subprime Mortgage) : prêt immobilier hypothécaire à haut risque. Prêt non performant (Nonperforming Loan) : prêt dont les intérêts sont en retard de plus de 90 jours. Prêt performant (Performing Loan) : prêt dont les intérêts sont perçus avec moins de 90 jours de retard. Prime de liquidité (Liquidity Premium) : différence entre les taux d intérêt forward et les anticipations des taux d intérêt spots futurs. Principal (Principal) : valeur faciale ou au pair d un instrument de dette. Principe de fontaine (Waterfall) : règles de distribution des flux de trésorerie du portefeuille sous-jacent aux différentes tranches. Généralement, les flux servent à payer d abord la rentabilité promise sur la tranche senior, puis sur la tranche mezzanine et enfin sur la tranche equity. Tout flux résiduel sert à payer le principal sur les tranches seniors. Prix coupon couru (Dirty Price) : prix d achat d une obligation. Prix d exercice (Strike Price, Exercise Price) : prix auquel l actif sous-jacent peut être acheté ou vendu par le détenteur d une option. Prix d offre (Offer Price) : prix auquel un opérateur est prêt à vendre un actif. Prix de livraison (Delivery Price) : prix qui sera reçu ou payé dans un contrat forward. Prix demandé ou prix de la meilleure limite supérieure (Ask Price) : prix auquel un opérateur est prêt à vendre l actif (appelé aussi «prix d offre»). Prix forward (Forward Price) : prix de livraison qui rend la valeur du contrat forward proche de zéro. Prix futures (Futures Price) : prix de livraison applicable aujourd hui à un contrat futures. Prix offert ou prix de la meilleure limite inférieure (Bid Price) : prix auquel un opérateur est prêt à acheter un actif. Prix pied de coupon (Clean Price) : prix coté d une obligation. Le prix payé (prix coupon couru ou dirty price) est la somme du prix pied de coupon et du coupon couru. Prix spot (Spot Price) : prix pour une livraison immédiate. Probabilité de défaut physique (Physical Default Probability) : voir Probabilités de défaut historiques. Probabilité objective (Objective Probability) : probabilité fondée sur des données. Probabilité subjective (Subjective Probability) : probabilité qui reflète une opinion personnelle. Probabilités de défaut historiques (Historical Default Probabilities) : probabilités de défaut estimées à partir d historiques de données. Procédure numérique (Numerical Procedure) : méthode de calcul lorsque aucune formule n est disponible. Produit linéaire (Linear Product) : produit dérivé dont le prix est une fonction linéaire d une ou plusieurs variables sous-jacentes.

16 578 Gestion des risques et institutions financières Produit non linéaire (Nonlinear Product) : produit dérivé qui ne dépend pas linéairement des variables sous-jacentes. Produit structuré (Structured Product) : produit dérivé sur mesure proposé par une institution financière à un client. R RAROC (Risk Adjusted Return on Capital, RAROC) : rentabilité ajustée au risque du capital. Ratio Cooke (Cooke Ratio) : ratio de fonds propres pondérés par le risque dans Bâle I. Ratio de couverture (Hedge Ratio) : ratio de la taille de la position de couverture et de la taille de la position à couvrir. Ratio de remplacement net (Net Replacement Ratio) : ratio de l exposition actuelle avec et sans compensation. Ratio structurel de liquidité à long terme (Net Stable Funding Ratio) : moyenne pondérée des ressources et des besoins stables et disponibles de liquidité. Réassurance (Reinsurance) : situation dans laquelle une compagnie d assurances transfère des risques à une autre compagnie moyennant une prime. Règle stop-loss (Stop-Loss Rule) : règle de trading selon laquelle une position doit être dénouée lorsque les pertes atteignent un certain niveau. Rendement au pair (Par Yield) : coupon d une obligation qui égalise son prix et son principal. Réplication statique des options (Static Options Replication) : procédure de couverture qui consiste à construire un portefeuille de valeur approximativement égale à celle du portefeuille à couvrir. Repo (Repo) : accord de rachat. Procédure consistant à emprunter des fonds contre la vente de titres à une contrepartie avec promesse de rachat à un prix légèrement plus élevé. Réhypothèque (Rehypothecation) : utilisation du collatéral déposé par une contrepartie pour servir de collatéral avec une autre contrepartie. Réserve réglementaire (Reserve Requirement) : pourcentage des dépôts à détenir sous forme de liquidités ou de dépôt auprès de la banque centrale. Résultat analytique (Analytic Result) : résultat dont la réponse est sous forme d équation. Retour à la moyenne (Mean Reversion) : tendance au retour à un niveau moyen de long terme d une variable de marché (par exemple, une volatilité ou un taux d intérêt). Rhô (Rho) : taux de variation du prix d un produit dérivé par rapport à un taux d intérêt. Risque d exploitation (Business Risk) : utilisé dans le cadre bancaire, il correspond aux risques stratégiques et de réputation. Risque de base (Basis Risk) : risque pris par un opérateur en couverture, dû à l incertitude sur la valeur future de la base. Risque de crédit (Credit Risk) : risque de perte dû à la défaillance d une contrepartie lors d une transaction. Risque de liquidité (Liquidity Risk) : risque d impossibilité de vendre un actif à son prix théorique. Risque de liquidité de financement (Liquidity Funding Risk) : risque que les sources de financement disparaissent. Risque de liquidité de trading (Liquidity Trading Risk) : risque de non-dénouement d une position en instruments financiers au prix théorique.

17 Glossaire français-anglais 579 Risque de longévité (Longevity Risk) : risque que les individus vivent plus longtemps que prévu. Risque de marché (Market Risk) : risque lié aux variations des variables de marché. Risque de modèle (Model Risk) : risque lié à l utilisation de modèles pour évaluer les prix des produits dérivés. Risque de mortalité (Mortality Risk) : risque que les individus décèdent plus tôt que prévu. Risque de solvabilité (Solvency Risk) : risque que les engagements soient plus importants que les actifs. Risque non systématique (Nonsystematic Risk) : risque qui peut être diversifié. Risque opérationnel (Operational Risk) : risque de pertes résultant de carences ou de défauts attribuables à des procédures, personnels et systèmes internes ou à des événements extérieurs. Risque systématique (Systematic Risk) : risque non diversifiable. Risque systémique (Systemic Risk) : risque que le défaut d une institution financière entraîne des défauts d autres institutions financières. S Scénarios dynamiques (Dynamic Scenarios) : scénarios impliquant des évolutions défavorables des variables de marché en tenant compte des réactions des autres sociétés. Score Z (Z-Score) : indicateur de la probabilité de défaut d une entreprise. SEC (Securities and Exchange Commission) : équivalent américain de l Autorité des Marchés Financiers (AMF). Semi-définie positive (Positive SemiDefinite) : condition que doit satisfaire une matrice variance-covariance pour qu elle soit valide. Sensibilité (Modified Duration) : modification de la mesure de duration standard afin de rendre plus précise la relation entre les variations proportionnelles du prix d une obligation et les variations observées de son taux actuariel. La modification tient compte de la fréquence composée selon laquelle le rendement est coté. Seuil de dégradation de la notation (Downgrade Trigger) : clause dans un contrat spécifiant que ce dernier peut être annulé par l une des parties si la notation de l entreprise passe sous un certain seuil. Simulation (Simulation) : voir Simulation de Monte-Carlo. Simulation de crise (Stress Testing) : simulation de l impact des variations extrêmes du marché sur la valeur d un portefeuille. Simulation de Monte-Carlo (Monte-Carlo Simulation) : procédure de tirage aléatoire des variations de variables de marché. Simulation historique (Historical Simulation) : simulation fondée sur des données historiques. Skew de volatilité (Volatility Skew) : terme utilisé pour décrire le smile de volatilité lorsqu il est non symétrique. Smile de volatilité (Volatility Smile) : variation de la volatilité implicite avec le prix d exercice. Solvabilité I (Solvency I) : cadre réglementaire actuel des compagnies d assurances dans l Union européenne. Solvabilité II (Solvency II) : nouveau cadre réglementaire pour les compagnies d assurances dans l Union européenne. Spéculateur (Speculator) : individu qui prend une position de marché en pariant sur l évolution du prix d un actif.

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

Table des matières. Préface... 1. Chapitre 1 Introduction... 5. Chapitre 3 Les compagnies d assurance et les fonds de pension...

Table des matières. Préface... 1. Chapitre 1 Introduction... 5. Chapitre 3 Les compagnies d assurance et les fonds de pension... Préface...................................... 1 Chapitre 1 Introduction................................ 5 1.1 La rentabilité et le risque................. 6 Mesurer le risque......................... 7

Plus en détail

Table des matières. Préface... 1. Chapitre 1 Introduction... 5. Chapitre 2 Les banques... 25

Table des matières. Préface... 1. Chapitre 1 Introduction... 5. Chapitre 2 Les banques... 25 Table des matières Préface................................................................................ 1 Chapitre 1 Introduction..........................................................................

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché

Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché Parallèle entre dérivés de crédit et produits d assurance Déjeuner débat FFA Jean-Paul LAURENT Professeur à l'isfa, Université de Lyon, Conseiller scientifique

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Options, futures et autres actifs dérivés 9 e éd.

Options, futures et autres actifs dérivés 9 e éd. Options, futures et autres actifs dérivés 9 e éd. John Hull Patrick Roger, Christophe Hénot, Laurent Deville Glossaire A Accord de taux futur : Voir Forward Rate Agreement Actif d investissement : Actif

Plus en détail

Options et Volatilité (introduction)

Options et Volatilité (introduction) SECONDE PARTIE Options et Volatilité (introduction) Avril 2013 Licence Paris Dauphine 2013 SECONDE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

Chapitre 2 : l évaluation des obligations

Chapitre 2 : l évaluation des obligations Chapitre 2 : l évaluation des obligations 11.10.2013 Plan du cours Flux monétaires, prix et rentabilité Bibliographie: caractéristiques générales Berk, DeMarzo: ch. 8 obligations zéro-coupon obligations

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

L état connu de la recherche en gestion des risques. Georges Dionne professeur de finance à HEC Montréal

L état connu de la recherche en gestion des risques. Georges Dionne professeur de finance à HEC Montréal L état connu de la recherche en gestion des risques Georges Dionne professeur de finance à HEC Montréal Table des matières Histoire et définition de la gestion des risques Recherche 1. Gouvernance de la

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

Bâle II. Changements en cours. Janvier 2010

Bâle II. Changements en cours. Janvier 2010 Bâle II Changements en cours Janvier 2010 Sommaire Renforcer de la résistance du secteur bancaire Les raisons des changements. Les fonds propres. Risque de contrepartie. Introduction d un ratio de levier

Plus en détail

Spécialistes de pricing des dérivées actions et crédit complexes et de l obligation convertible.

Spécialistes de pricing des dérivées actions et crédit complexes et de l obligation convertible. Spécialistes de pricing des dérivées actions et crédit complexes et de l obligation convertible. Pedro Ferreira : Présentation de ITO33 27 novembre 2007 1 La société 2 Equity to Credit 3 Le problème de

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE :

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : TERMES, SWAPS & OPTIONS LIVRE BLANC I 2 Table des Matières Introduction... 3 Les produits non optionnels... 3 La méthode des flux projetés... 3 Les options de change

Plus en détail

Risk Adjusted Return On Capital

Risk Adjusted Return On Capital Master gestion des risques Abdelkader Bousabaa 19 Novembre 2008 Historique Définition Historique Charles S. Sanford (Bankers Trust) Développement tardif en France État des lieux Historique Définition Définition

Plus en détail

Introduction aux Produits Structurés

Introduction aux Produits Structurés QUATRIEME PARTIE Introduction aux Produits Structurés Mai 2012 Sommaire Sect 1 Le concept de Produit Structuré Définition Historique Les clients et leur problématique d investissement Sect 2 Introduction

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT

ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT ANALYSE DU RISQUE DE CRÉDIT Banque & Marchés Cécile Kharoubi Professeur de Finance ESCP Europe Philippe Thomas Professeur de Finance ESCP Europe TABLE DES MATIÈRES Introduction... 15 Chapitre 1 Le risque

Plus en détail

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit ESSEC Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Plan de la séance 3 : Le risque de crédit (1) Les opérations de crédit Définition d un crédit La décision de crédit Les crédits aux petites

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

3. Evaluer la valeur d une option. 1. Arbres binomiaux 2. Modèle de Black, Scholes et Merton

3. Evaluer la valeur d une option. 1. Arbres binomiaux 2. Modèle de Black, Scholes et Merton 3. Evaluer la valeur d une option 1. Arbres binomiaux. Modèle de Black, choles et Merton 1 Les arbres binomiaux ; évaluation des options sur actions Cox, Ross, Rubinstein 1979 Hypothèse absence opportunité

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Troisième édition. Alain RUTTIENS. Préface. Bruno COLMANT Didier MARTEAU. L édition professionnelle

GUIDE PRATIQUE. Troisième édition. Alain RUTTIENS. Préface. Bruno COLMANT Didier MARTEAU. L édition professionnelle GUIDE PRATIQUE Futures, Swaps, Options Les produits financiers dérivés Troisième édition Alain RUTTIENS Préface Bruno COLMANT Didier MARTEAU L édition professionnelle L éditeur veille à la fiabilité des

Plus en détail

Problèmes de crédit et coûts de financement

Problèmes de crédit et coûts de financement Chapitre 9 Problèmes de crédit et coûts de financement Ce chapitre aborde un ensemble de préoccupations devenues essentielles sur les marchés dedérivésdecréditdepuislacriseducréditde2007.lapremièredecespréoccupations

Plus en détail

Le risque de crédit. DeriveXperts. 23 juillet 2010

Le risque de crédit. DeriveXperts. 23 juillet 2010 23 juillet 2010 Définitions Exemples - Interactions Obligations Credit Default Swap (CDS) First To Default Collateralized Debt Obligation (CDO) Probabilité de défaut Le modèle exponentiel dynamique - Introduction

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (48 points) M. Smith, responsable des investissements obligataires dans une société de conseil en investissements, a analysé la courbe des taux des obligations

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Table des matières détaillée Préface XIX Avant-propos XXI PARTIE I LA FINANCE ET LE SYSTÈME FINANCIER 1 Chapitre 1 Qu est-ce que la finance? 1 Résumé 1 1.1 Définition de la finance 3 1.2 Pourquoi étudier

Plus en détail

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT ESILV UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT Vivien BRUNEL 05/12/2014 1 AGENDA INTRODUCTION LE TRANSFERT DU RISQUE DE CREDIT A. DERIVES DE CREDIT B. TITRISATION LA CRISE DES SUBPRIMES ET SES PROLONGEMENTS

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement»

Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» Formation «Ba le III (CRR, CRD4) : Approfondissement» REFERENCE : 301 1. Objectif général Situer les enjeux de la nouvelle réglementation issue de Bâle III : «Capital Requirements Regulation (CRR)» et

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Introduction aux produits de taux d intérêts

Introduction aux produits de taux d intérêts Introduction aux produits de taux d intérêts R&D Banque CPR 8 avril 2002 Plan 1. Notations et préliminaires 2. Euribor, caplets, caps 3. Swaps, swaptions 4. Constant Maturity Swap (CMS) 5. Quelques produits

Plus en détail

Forum ESSEC «Questionner la crise»

Forum ESSEC «Questionner la crise» Forum ESSEC «Questionner la crise» Changement du business model des banques : une explication de la crise actuelle Mer cr edi 17 décembr e 2008 Changement de business model des banques Quel est le business

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

2- Instruments de gestion des risques de marché

2- Instruments de gestion des risques de marché 2- Instruments de gestion des risques de marché Objectif : présenter les produits dérivés utilisés dans la gestion des risques de marché. 1- CONTRATS À TERME 2- SWAPS 3- OPTIONS CLASSIQUES Jean-Baptiste

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt

5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt 5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt Objectif : Présenter : 1.Évaluation d'obligation 2.Rendement actuariel (rendement à l'échéance) 3.Risque de taux 4.Structure par termes des

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques David DUMONT - TEAM CALYON 22 avril 2008 Dans 2 ans, si l EURODOL est inférieur à 1,40 touchez 116% du nominal investi en euros, sinon

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 15

Table des matières. Remerciements 15 Pratiques et techniques bancaires 5 Table des matières Remerciements 15 1 Introduction 16 11 À l origine du métier de banquier 17 12 Intermédiation financière 18 121 Ménages 19 122 Entreprises 19 123 États

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

Gestion des Risques Financiers

Gestion des Risques Financiers Gestion des Risques Financiers Thierry Roncalli 9 janvier 2008 Merci de rédiger entièrement vos réponses. 1 La réglementation Bâle II 1. Quelles sont les principales diérences entre l'accord originel de

Plus en détail

1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT...

1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT... Sommaire 1. PÉRIODE DE SOUSCRIPTION... 3 2. PRIME... 3 3. DATE DE PAIEMENT... 3 4. DATE D INVESTISSEMENT... 3 5. PÉRIODE D INVESTISSEMENT... 3 6. DESCRIPTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 3 Date

Plus en détail

Le terme «risque» est porteur de connotations

Le terme «risque» est porteur de connotations 44-49 EchangeBisCor.qxd 12/07/13 11:53 Page 44 SAVOIRS par Dominique Beudin De la couverture à la naissance du risque systémique L idée d une assurance contre les risques financiers est à l origine de

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT INFORMATIONS CLES POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

De BÂLE II à SOLVABILITE II FRACTALES 2005

De BÂLE II à SOLVABILITE II FRACTALES 2005 De BÂLE II à SOLVABILITE II Solvabilité II s inspire largement des accords de Bâle II et en reprend les grands principes avec la structure en «trois piliers» La tentation est forte de reproduire également

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

Couverture dynamique des produits dérivés de crédit dans les modèles à copules

Couverture dynamique des produits dérivés de crédit dans les modèles à copules Couverture dynamique des produits dérivés de crédit dans les modèles à copules David Kurtz, Groupe de Recherche Opérationnelle Workshop Copula in Finance, 14 mai 2004, ENS Cachan Sommaire 1 Le marché des

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Un marché global du risque. Certains enjeux pour le système financier

Un marché global du risque. Certains enjeux pour le système financier Un marché global du risque Certains enjeux pour le système financier Un marché global du risque Le découplage du risque et des capitaux Une meilleure répartition du risque? Les enjeux pour les institutions

Plus en détail

La revue fondamentale du portefeuille de négociation, une réponse aux limites observées pendant la crise

La revue fondamentale du portefeuille de négociation, une réponse aux limites observées pendant la crise La revue fondamentale du portefeuille de négociation, une réponse aux limites observées pendant la crise Conférence PRMIA Revue Fondamentale du Trading Book Quel trading pour les années à venir Paris,

Plus en détail

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Valeur de marché des dettes. Valeur de marché des dettes

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Valeur de marché des dettes. Valeur de marché des dettes Cours de gestion financière (M1) Séance (8) du 20 novembre 2015 Valeurs économiques et comptables des passifs Plan de la séance du 20 novembre Comptabilité économique et financière Non pertinence de la

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017.

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017. Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017... 3 CHAPITRE II AUTRES DISPOSITIONS RELATIVES AU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 6 1. Gestion

Plus en détail

Comment utiliser les modèles mathématiques pour concevoir les stress tests?

Comment utiliser les modèles mathématiques pour concevoir les stress tests? Comment utiliser les modèles mathématiques pour concevoir les stress tests? Idriss Tchapda-Djamen 18 décembre 2015 Sommaire Exécutif 1. Les stress tests ont pris une importance depuis la dernière crise

Plus en détail

ESSEC. Cours FING31259 Management bancaire. Séance 1 Le r isque de mar chés

ESSEC. Cours FING31259 Management bancaire. Séance 1 Le r isque de mar chés ESSEC Cours FING31259 Management bancaire Séance 1 Le r isque de mar chés Plan Les activités de marché Les opérations de marché Le risque de marché Le cadre réglementaire Méthode forfaitaire et méthode

Plus en détail

MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS

MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS . MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS Objectifs et politique d investissement : Profil de risque et de rendement A risque plus faible, A risque plus élevé,

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton ESSEC Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton Les hypothèses du modèle Dérivation du modèle Les extensions du modèle Le modèle de Merton Les hypothèses du modèle Marché

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel

Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Certificat en Risk Management Cas pratiques et applications sur Excel Formateur : Eymen Errais, PhD, FRM Dr. Errais est titulaire d un doctorat en ingénierie financière de Stanford University. Il possède

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Gestion financière internationale GSF-2104 Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Introduction Partie 1 : les produits financiers des marchés des changes (chapitre

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite)

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 3- OPTIONS 3.1- PRINCIPES : Option = droit de réaliser une transaction future à des conditions fixées à l'avance. 3.1.1- Options «vanilles» call

Plus en détail

LA NOUVELLE CLASSIFIC ATION MONETAIRE 16 JUIN 2011

LA NOUVELLE CLASSIFIC ATION MONETAIRE 16 JUIN 2011 LA NOUVELLE CLASSIFIC ATION MONETAIRE 16 JUIN 2011 Rappel : Le 19 mai 2010, le CESR, Comité européen des régulateurs de marchés (maintenant renommé ESMA, European Securities and Markets Authority), suite

Plus en détail

Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Option Adjusted Spread

Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Option Adjusted Spread Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Option Adjusted Spread Dimitri Kassatkine, Sofiane Maayoufi IMI Finance Mars 2006 1 INTRODUCTION 1.1 Présentation des produits obligataires Une obligation est un

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

Examen de Gestion des Risques Financiers

Examen de Gestion des Risques Financiers Examen de Gestion des Risques Financiers Thierry Roncalli 4 janvier 2012 Merci de rédiger entièrement vos réponses. 1 Les réglementations Bâle II et Bâle III 1. Quelles sont les principales différences

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs Cette page est soutenue par ALGOFI Cabinet de conseil, d ingénierie financière et dépositaire de systèmes d information financiers. Par Ingefi, le Pôle Métier Ingénierie Financière d Algofi. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Le paragraphe 27 est modifié. Les paragraphes 27A et 27B sont ajoutés. Importance des instruments

Plus en détail