I. Dermatite (ou eczéma)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Dermatite (ou eczéma)"

Transcription

1

2 I. Dermatite (ou eczéma) 1. Dermatite atopique Définition : lésion chronique prurigineuse. Epidémiologie : forte prédisposition génétique souvent associée à l asthme ou la rhinite petite enfance dans 60 % des cas, dont 80% entre 2 et 5 ans. Clinique : - faces d extension des membres et du visage dans la petite enfance - zone de flexion des genoux et des bras dans l enfance - atteinte plus généralisée chez l adultes ou lésions numulaires - forme aiguë : érythèmes, suintements papules et vésicules - eczéma chronique : sécheresse, desquamation lichénification et hyperpigmentation - infection secondaire : staphylococcus aureus «impétiginisation», HSV (eczéma herpétique)

3 I. Dermatite (ou eczéma) 1. Dermatite atopique Diagnostic : examens : taux élevés d immunoglobulines E (IgE) sériques chez 80% Traitement : - éviter les allergènes connus (animaux) - usage régulier d émollients - corticoïdes topiques - antibiotiques - antihistaminiques

4 I. Dermatite (ou eczéma) 2. Eczéma allergique de contact - de plus en plus fréquente chez les dentistes exposés à des matériaux dentaires allergisants (latex) - réaction d hypersensibilité de type IV - contact avec des allergènes chez des sujets déjà sensibilisés - risques professionnels/de loisirs - allergie de contact Diagnostic : test cutané Prise en charge : éviter les allergènes (gants sans latex)

5 I. Dermatite (ou eczéma) 3. Autres : - eczéma séborrhéique (visage, cuir chevelu, face antérieure du thorax) - lichen simplex (mains, chevilles, cou, grattage chronique) - dermatite de contact irritative (personnels soignants, agents de nettoyage )

6 I. Dermatite (ou eczéma) Implication pour le dentiste : - le patient peut être sous corticoïdes - l eczéma peut affecter les lèvres (chéilite) - les dentistes et leurs assistants ont un risque élevé de développer un eczéma allergique de contact et doivent toujours se protéger des produits dentaires à haut risque

7 II. Psoriasis Définition : maladie chronique bénigne de la peau Épidémiologie : - 2% de la population - héréditaire (1/3 des cas) Clinique : poussées - plaques érythémateuses symétriques bien définies - plaques squameuses épaisses gris argenté - ongles ponctués - arthropathie Sous types : - Psoriasis en plaques chronique - Psoriasis en goutte - Psoriasis érythrodermique - Psoriasis pustuleux

8 II. Psoriasis Traitement : - préparations topiques: émollients, corticoïdes, produits à base de goudron, vitamine D3 - photothérapie UVB, PUVA-thérapie - traitements systémiques (méthotrexate, ciclosporine, rétinoïdes )

9 II. Psoriasis Implication pour le dentiste : - Altération des articulations peut affecter l hygiène buccodentaire - Glossite exfoliative marginée (rare) - Immunodéprimés

10 III. Lichen plan Définition : maladie prurigineuse auto-immune commune Etiologie : inconnue Épidémiologie : entre 30 et 60 ans Clinique : - hypertrophique, atrophique, linéaire - aiguë généralisée, annulaire, palmaire ou plantaire, bulleuse - buccale, actinique - génitale - lichen plan pilaire - ongles

11 III. Lichen plan Diagnostic : - papules planes et brillantes, symétriquement réparties - plaques hypertrophique - lésions atrophiques flexion - cuir chevelu (alopécie) - ongles Traitement : - topique : corticoïdes émollients - systémique : prednisolone, azathioprine, ciclosporine, PUVA-thérapie

12 III. Lichen plan Implication pour le dentiste : lésions buccales fréquentes et douloureuses si elle sont atrophiques ou érosives implication d autres sites muqueux (œsophage, yeux) corticoïdes = risque accru d infection

13 IV. Maladies bulleuses auto-immunes Définition : groupe de maladie avec bulles ou vésicules, Etiologie : érosions cutanées et/ou des muqueuses (cavité buccale, yeux, rhinopharynx), organes génitaux externes, œsophage, larynx. o Bulles sous-épidermiques : Pemphigoide bulleuse Pemphigoide des muqueuses Dermatose à IgA linéaire Épidermolyse bulleuse acquise o Bulles intercellulaires : Pemphigus vulgaire

14 IV. Maladies bulleuses auto-immunes Diagnostic : histologie Traitement : corticoïdes topiques et agents immunosuppresseurs : - Dapsone et prednisolone, - Azathioprine et mycophénolate mofétil

15 V. Tumeurs cutanées 1. Carcinome basocellulaire (épithelioma basocellulaire) Définition : la plus fréquente des tumeurs malignes cutanées Epidémiologie : zones exposées au soleil (visage, autour des yeux, niveau du nez, cuir chevelu, tronc). se développe lentement et localement destructrice. Clinique : lésion nodulaire érythémateuse avec une pointe nacrée opalescente et une dilatation des capillaires superficiels Traitement : exérèse chirurgicale radiothérapie

16 V. Tumeurs cutanées 2. Carcinome épidermoïde (épithelioma malpighien ou spinocellulaire) Epidémiologie : propagation métastatique de novo sur les zones exposées au soleil à partir de lésions préexistantes comme les kératoses actiniques ou les lésions de la maladie de Bowen. patients immunodéprimés Clinique : tumeur douloureuse, nodulaire ou ulcéreuse Traitement : exérèse chirurgicale radiothérapie

17 V. Tumeurs cutanées 3. Mélanome Epidémiologie : de novo à partir de lésions pigmentée préexistante, comme un nævus intradermique métastase souvent au stade précoce l incidence est en augmentation (1 personne sur 100 en Europe et aux Etats-Unis) o Facteurs de risque : excès d exposition au soleil peau blanche prédisposition génétique nævus multiples

18 V. Tumeurs cutanées 3. Mélanome Clinique : un mélanome doit être envisagé si : changement dans la forme, la taille ou de la couleur d un grain de beauté nouveau nævus qui grossit démangeaisons ou saignements d un grain de beauté nævus de plus de 5 mm 4 sous-types histologiques : mélanome malin superficiel extensif (sous type le plus commun) mélanome à lentigo malin (lésions sur le visage des personnes âgées, croissance lente) mélanome malin des extrémités (paumes et plantes des pieds y compris mélanome sous-unguéal) Traitement : exérèse

19 VI. Manifestations cutanées des maladies systémiques Troubles de la thyroïde (hypothyroïdie) cheveux secs et rêches prurit Maladie de Basedow myxœdème prétibial prurit hyperhidrose gonflement périorbitaire des tissus mous

20 Dysfonctionnement corticosurrénal (maladie d Addison) hyperpigmentation de la peau et des muqueuses

21 Syndrome de Cushing bosse de bison obésité tronculaire vergetures acné vulgaire hirsutisme

22 VI. Manifestations cutanées des maladies systémiques Lupus érythémateux disséminé éruption malaire sur le visage vascularites maladie de Raynaud alopécie lésions cicatricielles de la peau et du cuir chevelu, consécutives à un lupus discoïde

23 Sclérodermie épaississement de la peau et contractures

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Les eczémas: l approche au cabinet

Les eczémas: l approche au cabinet Les eczémas: l approche au cabinet Dr H. Brandstätter Dr J. Sommer-Bülher Prof. V. Piguet Plan Comment analyser une lésion? Différentes formes d eczémas Traitement Quand référer chez le dermatologue? 1

Plus en détail

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées.

Psoriasis. Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. Psoriasis Comment reconnaître le psoriasis? Le psoriasis est une dermatose érythematosquameuse chronique évoluant par poussées. La lésion élémentaire est une plaque érythematosquameuse arrondie ou ovalaire,

Plus en détail

DERMATOQUIZZ JUMGA 2010. Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin

DERMATOQUIZZ JUMGA 2010. Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin DERMATOQUIZZ JUMGA 2010 Dr Anne-Sophie Marchesseau-Merlin Cas 1 A-Syndrome de Gianotti- Crosti B-Psoriasis C-Purpura rhumatoide Cas 1 A-Syndrome de Gianotti- Crosti B-Psoriasis C-Purpura rhumatoide Acrodermatite

Plus en détail

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner

Définition. Physio-Pathologie. épidémiologie. Phénomène de Koebner Définition Le Psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse chronique Formes cliniques et traitement épidémiologie Physio-Pathologie 1.5 a 6.5% Ratio homme : femme = 1:1 Association statistique Psoriasis

Plus en détail

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 204 alphabétique Chapitre 10: Psoriasis image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 10: Psoriasis page: 204 Psoriasis Aspects cliniques page: 205 10.1 Aspects cliniques Psoriasis vulgaire Forme érythémateuse Psoriasis très extensif. Grands placards confluents, essentiellement

Plus en détail

CARCINOME BASO CELLULAIRE

CARCINOME BASO CELLULAIRE CARCINOMES CARCINOME BASO CELLULAIRE Développé au dépend des kératinocytes En France :70 cas/100 000 hab/an.facteur causal= exposition solaire+++, 85% surviennent sur des zones photoexposées Ne métastase

Plus en détail

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Introduction Cours APEPPU Psoriasis Dr Cécile Perrigouard Dermatologie, Hôpital Civil de Strasbourg Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Médicamenteux Prédisposition

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille ISO3 DERMATOLOGIE 2 ème Session M. VIRECOULON 13/03/2012 (1 heure) Indiquez pour chaque question, dans la grille correspondante, la lettre de la réponse exacte (une seule réponse exacte par question).

Plus en détail

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Introduction On diagnostique chaque année en France plus de 9 000 nouveaux cas de mélanome. Traité à temps, ce cancer de la peau peut généralement

Plus en détail

Dermatologie ACNÉ ET FURONCULOSE

Dermatologie ACNÉ ET FURONCULOSE ACNÉ ET FURONCULOSE ACNÉ CONGLOBATA Acné suppurative chronique Evolution cicatricielle Lésions polymorphes et nombreuses : nodules, pustules, kystes, comédons FURONCULOSE Furoncles à répétition Rechercher

Plus en détail

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes

40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes Évaluez vous 40 cas cliniques dermato : maladies de peau courantes IFMT IFMT-MS-2006-dermatologie 1 1 Impetigo (pyoderma) Enfant Localisation IFMT-MS-2006-dermatologie 2 2 eczema atopique Enfant Localisation

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Cas 1 Ces lésions cutanées douloureuses sont apparues sur les membres inférieurs d une patiente. Par ailleurs, l état de santé général de celle-ci est bon. Les lésions purpuriques

Plus en détail

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses DIAGNOSTIC HISTOLOGIQUE DES DERMATOSES BULLEUSES ET PUSTULEUSES I BULLES INTRA-EPIDERMIQUES AVEC ACANTHOLYSE : pemphigus et dermatoses avec acantholyse SANS ACANTHOLYSE : toxidermies, bulles virales, eczéma

Plus en détail

Maladies dentaires et de la cavité buccale chez le chien

Maladies dentaires et de la cavité buccale chez le chien Maladies dentaires et de la cavité buccale chez le chien Hyperparathyroïdisme secondaire Hyperparathyroïdisme secondaire à une insuffisance rénale chronique. étail de l animal apathique, avec suspicion

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

Table des matières. I. Modules transdisciplinaires. I. Modules transdisciplinaires. Connaissances. Connaissances

Table des matières. I. Modules transdisciplinaires. I. Modules transdisciplinaires. Connaissances. Connaissances Table des matières Liste des auteurs et collaborateurs............................ Avant-propos................................................. Abréviations.................................................

Plus en détail

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" = bronzage

Plus en détail

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson En partenariat avec la fondation pour la dermatite atopique L eczéma atopique, appelé aussi dermatite atopique, est une maladie fréquente puisqu

Plus en détail

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes Immunité Barrière cutanée ou muqueuse puis système immunitaire Immunité innée - réponse immédiate (minutes) aspécifique - inflammation locale ou généralisée (rougeur, chaleur, douleur, œdème) - composante

Plus en détail

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie?

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie? PEMPHIGOÏDE BULLEUSE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENPEMPHIGOIDE BULLEUSE Deuxième fiche d information pour les malades PREMIERE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENTS Les fiches d'informations ont été rédigées

Plus en détail

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES

DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES DERMATOSES ECZEMATIFORMES LICHENOIDES ET ERYTHEMATO-SQUAMEUSES I ECZEMA ET LESIONS ECZEMATIFORMES II LICHEN PLAN III LICHEN SCLERO-ATROPHIQUE IV MALADIE LUPIQUE V PSORIASIS VI AUTRES Parapsoriasis Kératodermies

Plus en détail

Les dermatoses génitales: Au-delà des infections. Dre Geneviève Thérien Dermatologue CHU de Québec Vendredi le 3 octobre 2014

Les dermatoses génitales: Au-delà des infections. Dre Geneviève Thérien Dermatologue CHU de Québec Vendredi le 3 octobre 2014 Les dermatoses génitales: Au-delà des infections Dre Geneviève Thérien Dermatologue CHU de Québec Vendredi le 3 octobre 2014 Conflits d intérêts Aucun en lien avec cette conférence J ai été consultante

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER

DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER DERMATO-PEDIATRIE PARTIE 2 JEUDI 21 JANVIER 2015 BOULOGNE-SUR-MER Dermatite atopique Gale Teigne Pediculose Molluscum contagiosum CAS CLINIQUE PRISE EN CHARGE Diagnostic retenu : ECZEMA HERPETICUM Début

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

Conférence FLASH DERMATO

Conférence FLASH DERMATO Conférence FLASH DERMATO Item 109: Acné Séborrhée + kératinisation infundibulaire + propionibacterium acnes => inflammation chronique follicule pilosébacée Diagnostic clinique: Séborrhée Lésions rétentionnelles:

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

Pathologies vulvaires. Dermatoses à localisation vulvaire. Lichénification. Lichénification. Lichen scléreux vulvaire. Lichen scléreux vulvaire (LSV)

Pathologies vulvaires. Dermatoses à localisation vulvaire. Lichénification. Lichénification. Lichen scléreux vulvaire. Lichen scléreux vulvaire (LSV) Pathologies vulvaires Dr F Caquant Dermatoses à localisation vulvaire Lichénification Lichénification Hyperplasie épithéliale bénigne Aspect quadrillé pachydermique Grisâtre ou rosé Ttt = Dermocorticoïdes

Plus en détail

Dermatologie Délai d'apparition des différentes toxidermies

Dermatologie Délai d'apparition des différentes toxidermies ü Délai d'apparition des différentes toxidermies Quelques minutes à quelques heures : urticaire De 24 à 48h : - Pustulose éxanthémateuse aiguë généralisée - Erythème pigmenté fixe J7-J21 : - Exanthème

Plus en détail

Dermatologie gériatrique

Dermatologie gériatrique Dermatologie gériatrique E. Delaporte CHRU Lille Lille le 5 Décembre 2013 Particularités (physiologiques) de la peau sénile Les carences L auto-immunité Les infections GALE HUMAINE Premier diagnostic

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Orientation diagnostique devant une ulcération ou érosion des muqueuses orales et génitales (343) Professeur Jean-Claude BEANI Avril 2004 (Mise à jour juin 2005) Pré-Requis : Lésions élémentaires en dermatologie

Plus en détail

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller?

Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Eruptions de l enfant l sous traitement(s): qu en penser, jusqu où aller? Dominique Hamel Groupe hospitalier Necker Enfants-Malades dominique.hamel-teillac@nck.aphp.fr Urticaire? Rash maculopapuleux ou

Plus en détail

Atopie : quelle prise en charge? Delphine Staumont-Sallé

Atopie : quelle prise en charge? Delphine Staumont-Sallé Atopie : quelle prise en charge? Delphine Staumont-Sallé Service de Dermatologie, CHRU Lille Consultation Multidisciplinaire des Dermatoses Professionnelles Le risque cutané dans le BTP, Lille, 30 Mai

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Anik Lepage, résidente IV, dermatologie, Montréal C as n 1 Cette femme présente de multiples petites papules au niveau des deux paupières inferieures depuis plusieurs années.

Plus en détail

PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES

PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES PRINCIPALES ANOMALIES ET AFFECTIONS DE LA PEAU ET DES PHANERES LESIONS ELEMENTAIRES DE LA PEAU Lésions de couleur : - Erythème : rougeur due à une dilatation des artérioles. - Dyschromie : anomalie de

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Simon Nigen, MD, FRP, Université de Montréal as n 1 e patient se plaint d un prurit occasionnel empiré lorsqu il se gratte. e patient souffre de dermographisme. ette condition

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? as n 1 e jeune homme présente ces papules et ces plaques verruqueuses linéaires sur son corps. Il s agit du syndrome du nævus épidermique. 2. Quelles sont les manifestations

Plus en détail

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006

Objectif général. Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Objectif général Analyser les spécificités de l abord dermatologique en médecine générale E.D. MG 01 03 2006 Prévalence 4% des résultats de consultations selon le CREDES Selon la SFMG: dermatoses: 32ème

Plus en détail

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires

Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Enseignement National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Psoriasis J.-J. GUILHOU (Montpellier), L. DUBERTRET (Paris, St Louis), B. CRICKX (Paris, Bichat),

Plus en détail

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Service évaluation médico-économique et santé publique Octobre 2006 SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES État de la question Le mélanome

Plus en détail

Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte

Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte Examen National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie. Réactions inflammatoires Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte Dermatite atopique A. TAIEB (Bordeaux), Y. DE PROST

Plus en détail

Item 114. Eczéma contact

Item 114. Eczéma contact Item 114 Eczéma contact Item 183: eczéma de contact Hypersensibilité cellulaire retardée ; Haptène Diagnostic clinique: prurit; érythème, vésicules, suintement, croutes. Recherche par interrogatoire +++,

Plus en détail

La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY

La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY Définissez-moi d abord ce que vous entendez par Atopie, par Dermatite Atopique (DA) et par Allergie et je vous dirai si le DA c est

Plus en détail

Tumeurs malignes cutanées

Tumeurs malignes cutanées Tumeurs malignes cutanées Carcinomes Carcinomes épidermoïdes cutanés (spino-cellulaires) Carcinomes baso-cellulaires Carcinomes annexiels Mélanomes Carcinomes neuroendocrines Sarcomes Angiosarcomes Les

Plus en détail

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Les cancers de la peau se présentent sous diverses formes.

Plus en détail

page: 70 alphabétique Chapitre 4: Urticaires image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 70 alphabétique Chapitre 4: Urticaires image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 4: Urticaires page: 70 Urticaires Urticaires de contact page: 71 4.1 Urticaires de contact Urticaire de contact au latex Papules urticariennes survenant dans les minutes qui suivent le port de

Plus en détail

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ

PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ. Joëlle OTZ PATHOLOGIES DE LA PEAU CHEZ Joëlle OTZ SOMMAIRE Introduction Examen dermatologique Cas cliniques INTRODUCTION médecine générale est telle que seules les plus fréquente seront traitées dans ce diaporama

Plus en détail

Tumeurs cutanées malignes

Tumeurs cutanées malignes Chapitre 15: Tumeurs cutanées malignes page: 446 Tumeurs cutanées malignes Carcinomes basocellulaires page: 447 15.1 Carcinomes basocellulaires Nodules Carcinome basocellulaire nodulaire Tumeur globuleuse,

Plus en détail

Dermatologie courante du sujet âgé. Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard

Dermatologie courante du sujet âgé. Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard Dermatologie courante du sujet âgé Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard Mécanismes du vieillissement cutané En vieillissant, la peau se ride, s

Plus en détail

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes Psoriasis Pr Alain Dupuy Service de Dermatologie CHU Rennes Avertissement Ces diapositives sont un support à un cours oral. Elles ne sont pas conçues pour se suffire à elles-mêmes Les photographies sont

Plus en détail

Item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés

Item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés 1 Item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : carcinomes cutanés COMPLICATIONS INDUITES PAR L'EXPOSITION REPETEE AUX UV CARCINOME BASOCELLULAIRE CARCINOME ÉPIDERMOÏDE Objectifs pédagogiques

Plus en détail

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle

18 ème de la STPI. B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle 18 ème Congrès National de la STPI Les Pityrosporoses B Fazaa Service de Dermatologie Hôpital Charles Nicolle Définition Mycoses superficielles à Malassezia (Pityrosporon ovale) Levures lipophiles commensales

Plus en détail

Renseignements posologiques. Taro-Clobetasol

Renseignements posologiques. Taro-Clobetasol Renseignements posologiques Taro-Clobetasol Pr Propionate de clobétasol crème USP, 0,05 % p/p Taro-Clobetasol Pr Propionate de clobétasol pommade USP, 0,05 % p/p Classe thérapeutique Corticostéroïde topique

Plus en détail

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003

Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Le psoriasis (123) Professeur Jean-Claude BEANI Octobre 2003 Pré-requis : QCM (bonne réponse) Le psoriasis est : A - une dermatose érythémato-squameuse B - Fréquente C - Pouvant être traité par les bêta-bloquants

Plus en détail

Les eczémas. des entités distinctes à ne pas confondre. Par Christian Lefebvre, M.D., FRCPC. «Eczéma» est plutôt un terme descriptif

Les eczémas. des entités distinctes à ne pas confondre. Par Christian Lefebvre, M.D., FRCPC. «Eczéma» est plutôt un terme descriptif des entités distinctes à ne pas confondre «Eczéma» est un terme descriptif qui permet de classifier une éruption cutanée dans une catégorie de maladies cutanées. Le clinicien évitera de se contenter d

Plus en détail

page: 35 alphabétique Chapitre 3: Eczémas image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante

page: 35 alphabétique Chapitre 3: Eczémas image causes lésions élémentaires recherche contenu imprimer dernière page vue précédente suivante Chapitre 3: Eczémas page: 35 Eczémas Eczémas de contact allergiques et dermatites d'irritation page: 36 3.1 Eczémas de contact allergiques et dermatites d'irritation Macule érythémateuse; Vésicules Eczéma

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? QU EST-CE QUE LE MÉLANOME? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades PEMPHIGUS Deuxième fiche d information pour les malades Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses auto-immunes et l'association de

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis!"# $ Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

DERMATITE ATOPIQUE: PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE

DERMATITE ATOPIQUE: PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE DERMATITE ATOPIQUE: PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE (IMPLICATION DES PNEUMALLERGÈNES ET DES ALLERGÈNES ALIMENTAIRES) Dr SABATIELLO Murielle, dermatologue Service de dermatologie de la Citadelle

Plus en détail

Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique

Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique Item 232 : Dermatoses faciales : Dermatite séborrhéique Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 3 I Diagnostic positif...

Plus en détail

Syndrome de Stevens-Johnson. Pr A Galetto

Syndrome de Stevens-Johnson. Pr A Galetto Syndrome de Stevens-Johnson Pr A Galetto 1 CAS Une garçon de 7 ans a de la fièvre et des douleurs en avalant depuis 5 jours. Il y a deux jours, une éruption a débuté sur son thorax avec des macules qui

Plus en détail

Les candidoses vulvovaginales

Les candidoses vulvovaginales Les lésions dermatologiques de la vulve RÉSUMÉ : Les principales causes de prurit diffus sont les candidoses chez la femme jeune et le lichen scléreux chez la femme plus âgée. Peuvent également être en

Plus en détail

I / ECZEMA CONSTITUTIONNEL = DERMATITE ATOPIQUE :

I / ECZEMA CONSTITUTIONNEL = DERMATITE ATOPIQUE : 1/Définition : ECZEMA CONSTITUTIONNEL ET DE CONTACT I / ECZEMA CONSTITUTIONNEL = DERMATITE ATOPIQUE : La dermatite atopique désigne l ensemble des manifestations cutanées qui surviennent chez un sujet

Plus en détail

La maladie de Darier La maladie de Darier-White Dyskératose folliculaire

La maladie de Darier La maladie de Darier-White Dyskératose folliculaire -White Dyskératose folliculaire La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur Cette fiche est destinée à vous

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

PSORIASIS. Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice -

PSORIASIS. Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice - PSORIASIS Dr Le Duff 2010 Service de Dermatologie Hôpital Archet 2 Nice - Qu est ce que le psoriasis? Maladie de la peau inflammatoire chronique Physiopathologie mal connue Non contagieux! Facteurs génétiques

Plus en détail

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis

Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Item 288 : Troubles des phanères : Onyxis Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières OBJECTIFS... 2 I Atteinte matricielle avec modification

Plus en détail

FENÊTRE VII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DE LA PEAU

FENÊTRE VII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DE LA PEAU FENÊTRE VII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DE LA PEAU Allergie à l'exposition solaire Alopécie diffuse Alopécie en aire - Pelade Chéloïde Cicatrice cutanée douloureuse Cors et callosités Dermatophytose

Plus en détail

Sémiologie dermatologique. Conte Hélène - Imbert Emilie Seneschal Julien Stokkermans-Dubois Josette

Sémiologie dermatologique. Conte Hélène - Imbert Emilie Seneschal Julien Stokkermans-Dubois Josette Sémiologie dermatologique Conte Hélène - Imbert Emilie Seneschal Julien Stokkermans-Dubois Josette La peau et les muqueuses Accessibles facilement à l examen Spécificités topographiques : Palmo-plantaire

Plus en détail

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME

CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME CANCER DE LA PEAU NON MÉLANOME Carcinome spinocellulaire Carcinome basocellulaire Kératose actinique Cette brochure a été réalisée avec l'aimable contribution des Docteurs Jean-Michel AMICI et Rafat MESSIKH,

Plus en détail

Diagnotic différentiel

Diagnotic différentiel CEC Labial Lésion ulcérée plus ou moins infiltrante, saignotante persistante: biopsie+++ 90% de cancers de la lèvre Plus fréquent sur la lèvre inférieure H>F Après 60 ans 2 étiologies Chéliite actinique

Plus en détail

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse

Plus en détail

tourne sur elle-même Au fur et à mesure que la molécule avance vers le spectateur, on découvre les textes sur les atomes Vue d ensemble de la molécule

tourne sur elle-même Au fur et à mesure que la molécule avance vers le spectateur, on découvre les textes sur les atomes Vue d ensemble de la molécule Description Animation Aperçu Apparition d une molécule en 3D constituée de 5 atomes La molécule vient du fond de l écran et tourne sur elle-même «Schering-Plough» (sur l atome centrale) «Psoriasis en plaques»(sur

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Anik Lepage, résidente IV, dermatologie, Montréal as n 1 e jeune homme présente des placards brunâtres au cou, aux aisselles et aux aines depuis quelques années. Il s agit d

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES 6-2006 - frans- 08-06-2006 09:41 Pagina 1 PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES Le psoriasis en plaques est la forme la plus fréquente de psoriasis. Dans les formes légères à modérées, un traitement

Plus en détail

Les anti-egfr. Toxicité cutanée des anti-egfr. La folliculite. La folliculite 23/03/2011

Les anti-egfr. Toxicité cutanée des anti-egfr. La folliculite. La folliculite 23/03/2011 E.P.U. TECHNIQUES DÉDIÉES EN RADIOTHERAPIE Toxicité cutanée des anti-egfr Dr M. BEZIER Service de Dermatologie 24/03/2011 Les anti-egfr Utilisés dans le traitement des carcinomes digestifs et ORL métastatiques,

Plus en détail

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par le présent site web! Un merci spécial à FatimZahra! Erythème

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis ! " #$%&

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis !  #$%& Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! " #$%& "' Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il

Plus en détail

Urticaire, eczéma de contact et atopique, psoriasis, lichen

Urticaire, eczéma de contact et atopique, psoriasis, lichen Urticaire, eczéma de contact et atopique, psoriasis, lichen 1 2 3 Définition Dermatose érythémato-squameuse, chronique, évoluant par poussées, entrecoupées de rémissions Fréquence 3 à 4% de la population

Plus en détail

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Tumeurs cutanées Mélanome Carcinome basocellulaire

Plus en détail

La pemphigoïde bulleuse

La pemphigoïde bulleuse La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur la pemphigoïde

Plus en détail

Fortis Clinique Darné

Fortis Clinique Darné Fortis Clinique Darné Cas Cliniques en Dermatologie 23.04.14 Dr. Christine Schoutens Davidsen Granulomes Annulaires Lésions bénignes indolores Unique ou multiple Mains, pieds, genoux, coudes Recherche:

Plus en détail

Item 288 Troubles des phanères : onyxis

Item 288 Troubles des phanères : onyxis Item 288 Troubles des phanères : onyxis PATHOLOGIE UNGUÉALE DES DOIGTS Objectif pédagogique Recueillir les données sémiologiques d un onyxis et orienter le diagnostic étiologique. La pathologie unguéale

Plus en détail

Cà gratte partout - cas 2. La dermatite atopique. Pré-test 1 CAS CLINIQUE 2 CAS CLINIQUE 2. Pré-test 2 (fin)

Cà gratte partout - cas 2. La dermatite atopique. Pré-test 1 CAS CLINIQUE 2 CAS CLINIQUE 2. Pré-test 2 (fin) CAS CLINIQUE 2 Pré-test 1 Cà gratte partout - cas 2 La dermatite atopique F. Leclercq X. Lefebvre EPU Amiens Sud -25 Avril 2014 Question 1. Le prurit est un critère diagnostique facultatif dans la dermatite

Plus en détail

Guide sur l eczéma des mains

Guide sur l eczéma des mains Guide sur l eczéma des mains Série éducative sur l eczéma www.eczemahelp.ca Qu est-ce que l eczéma des mains? L eczéma des mains, ou dermatite des mains, décrit toute forme d eczéma qui apparaît sur les

Plus en détail

Les allergies cutanées: cellules impliquées, mécanismes, diagnostic et explorations

Les allergies cutanées: cellules impliquées, mécanismes, diagnostic et explorations Les allergies cutanées: cellules impliquées, mécanismes, diagnostic et explorations Aurélie Du-Thanh Département de dermatologie CHU Montpellier a-du_thanh@chu-montpellier.fr Classification de Gell et

Plus en détail

Diagnostic? Cas courants en dermatologie. Acné légère. Acné légère. Acné modérée. Diagnostic? Quel traitement serait votre premier choix?

Diagnostic? Cas courants en dermatologie. Acné légère. Acné légère. Acné modérée. Diagnostic? Quel traitement serait votre premier choix? Diagnostic? Cas courants en dermatologie Françoise Giard, m.d., f.r.c.p.c. Dermatologue C.S.S.S.G 2 février 2007 Acné légère Quel traitement serait votre premier choix? 1. Stievamycin rég. gel top. die

Plus en détail

Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses. l adulte : Dermatite (ou eczéma) atopique

Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses. l adulte : Dermatite (ou eczéma) atopique Item 114 : Allergies cutanéomuqueuses chez l enfant et l adulte : Dermatite (ou eczéma) atopique Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT. «Une réaction allergique» Dr Stéphanie ANDRE, SAU COCHIN

CONDUITE A TENIR DEVANT. «Une réaction allergique» Dr Stéphanie ANDRE, SAU COCHIN CONDUITE A TENIR DEVANT «Une réaction allergique» Dr Stéphanie ANDRE, SAU COCHIN MOTIFS DE RECOURS Contact avec un allergène connu Eruption cutanée, bulles Œdème de la face Gène respiratoire, détresse

Plus en détail

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Prévention et détection du MÉLANOME. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Prévention et détection du MÉLANOME Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Qu est-ce que le mélanome? Le mélanome est un cancer de la peau très grave. Il s agit d un cancer des mélanocytes

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Stage de médecine générale DCEM3 21 Septembre 2010 YOGESPARAN Kirushaanthy

Stage de médecine générale DCEM3 21 Septembre 2010 YOGESPARAN Kirushaanthy Stage de médecine générale DCEM3 21 Septembre 2010 YOGESPARAN Kirushaanthy Cas clinique 1 Ce nourrisson de 6 mois présente depuis l'âge de 2 mois ces lésions très prurigineuses des convexités faciales,

Plus en détail