L Association chiropratique canadienne Guide des relations chiropraticiens-médecins Module 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Association chiropratique canadienne Guide des relations chiropraticiens-médecins Module 2"

Transcription

1 L Association chiropratique canadienne Guide des relations chiropraticiens-médecins Module 2 Bienvenue à ce deuxième module du guide de l Association chiropratique canadienne sur les relations entre les chiropraticiens et les médecins : un outil qui vous aidera à entretenir de bonnes relations de travail avec le corps médical. Le premier module contient des conseils pratiques sur la façon de prendre contact avec les médecins. Nous vous recommandons fortement de le consulter. Ce deuxième module poursuit dans cette voie avec d autres précieux conseils de chiropraticiens et de médecins. Vous y découvrirez comment des chiropraticiens ont développé leurs relations de travail avec des médecins. Vous entendrez aussi des médecins exprimer leurs attentes et leurs besoins. Ce cédérom vous propose des conseils pratiques pour prendre contact avec des médecins et pour aborder des sujets délicats comme l ajustement cervical. Vous y trouverez également des outils pour mettre en pratique ces conseils: dépliants référencés, rapports de recherche, exposé PowerPoint et lettre de présentation type. Commençons par un bref rappel des étapes contenues dans le premier module. Dans le premier module, nous avons discuté de l importance d amorcer la communication sous l angle du patient. Nous avons vu que l envoi d un rapport clinique au médecin de famille de votre patient constituait un excellent moyen d amorcer les relations avec un médecin. Lorsqu un patient vous consulte sur la recommandation d un médecin, vous devriez envoyer un rapport à ce dernier, idéalement dans les deux semaines. Vous ferez ainsi preuve de courtoisie professionnelle, en plus de gagner son respect, comme l explique ce médecin: 1

2 Chaque fois que je recommande un patient à un chiropraticien, j aimerais recevoir une lettre qui m explique ce qu il a fait, son diagnostic et son plan de traitement. Cette information me permet de savoir ce qui se passe, même si je ne comprends pas toutes les subtilités de la chiropratique. Cependant, si le traitement est bien exposé, je me sens plus en confiance. Et puis, j apprécie d être informé des progrès du patient. Les patients ne réagissent pas tous positivement à un traitement. Dans ce cas, il est tout aussi important de faire un rapport de suivi. Si le diagnostic n est pas favorable, n hésitez pas non plus à en informer le médecin et à suggérer au patient de reconsulter son médecin. Vous atténuerez ainsi les inquiétudes du médecin à l égard de traitements qui n en finissent plus, comme en témoigne ce chiropraticien: Les médecins veulent avoir l assurance que vous leur renverrez le patient si vous ne pouvez rien pour lui. Si vous l informez simplement que vous ne pouvez rien pour ce patient, au moins il saura que vous ne le traiterez pas inutilement. De nombreux patients vous consultent de leur propre chef. Voilà une autre bonne occasion de prendre contact avec leur médecin. À l ouverture du dossier, obtenez de votre patient l autorisation de communiquer avec son médecin. Envoyez au médecin un rapport de suivi et votre plan de traitement. Vous jetterez ainsi les bases d une relation professionnelle. Voyons comment ce chiropraticien établit le contact avec les médecins des patients qui se présentent d euxmêmes. Ce qui m aide le plus à tisser de bonnes relations, c est l envoi d un rapport clinique. Lorsqu un patient se présente, demandez-lui l autorisation d envoyer une note à son médecin de famille. Dans mon cabinet, nous envoyons une note au médecin de famille de chacun de nos patients indiquant la nature de leur problème. Il se peut que ce médecin ne nous ait pas recommandé son patient, mais au moins il ou elle sera au courant. Si, un jour, il décide d envoyer l un de ses patients à un chiropraticien, il y a de fortes chances pour qu il en choisisse un qu il respecte, un qui le tiendra au courant de l évolution du patient. Dans notre bureau, le rapport clinique est d une importance capitale. Je reçois des demandes de consultation de la part de médecins que je n ai jamais rencontrés ou à qui je n ai jamais parlé. Tout tient dans l envoi de rapports. Ce médecin confirme que le fait de recevoir des chiropraticiens un rapport de suivi sur des patients qui consultent d eux-mêmes joue un rôle clé dans l établissement de relations professionnelles: 2

3 Il suffirait que le chiropraticien qui traite l un de mes patients m envoie une note de courtoisie qui dit : «Permettez-moi de vous informer que j ai vu l un de vos patients. J ai obtenu son autorisation pour communiquer avec vous et je vous tiendrai au courant s il y a du nouveau.» Je crois que j aborderais nos relations de façon différente. J aurais l impression que nous sommes partenaires dans le traitement de ce patient. Le fait d envoyer des rapports de suivi et de contacter le médecin d un patient qui vous consulte de lui-même ouvre la porte à un dialogue continu. Profitez-en pour informer et sensibiliser le médecin, comme l explique ce chiropraticien: Vous commencez par une lettre. Par exemple: «M me Tremblay est venue me consulter pour telle ou telle chose. Après quelques traitements, elle s est sentie mieux.» Dans cette même lettre ou dans une lettre de suivi, vous pouvez aussi dire: «M me Tremblay se porte mieux. Voici quelques renseignements ou données de recherche qui pourraient vous intéresser.» Le maintien d un dialogue avec le médecin d un patient qui vous consulte peut aussi vous être très utile. S il vous faut des tests ou des radiographies, vous aurez peut-être besoin de ce médecin. Il vous sera plus facile de faire appel à lui si vous entretenez déjà une relation. Voici le point de vue d un médecin et d un chiropraticien: Les patients arrivent avec une ordonnance, une note de leur chiropraticien qui demande «une radiographie de la colonne lombaire». Cela me dérange. Si les chiropraticiens veulent être traités en professionnels, il faut qu ils envoient des rapports de consultation professionnels. Par exemple: «J ai examiné votre patient qui se plaignait de telle et telle chose. J ai constaté ceci. Les radiographies suivantes pourraient nous permettre à tous les deux une meilleure évaluation de la situation. J apprécierais votre collaboration à cet effet.» De cette façon, je saurais ce qu ils font et ce qu ils veulent. Nous avons parfois besoin de demander à un médecin des tests diagnostiques. Si le patient souffre d une hernie discale et que vous soupçonnez un problème connexe, vous avez tout intérêt à écrire rapidement au médecin pour l en informer plutôt que d attendre et de l alerter lorsque les choses deviennent urgentes. En prenant contact dès le début, vous travaillez dans l intérêt du patient. 3

4 Voilà qui termine la révision du module un sur l importance de l envoi d un rapport clinique dans les relations entre chiropraticiens et médecins. Nous explorerons maintenant d autres façons d établir des relations. Nous verrons comment contrer les faussetés véhiculées sur les traitements chiropratiques et nous apprendrons à gérer les situations délicates. Il peut être intéressant de dépasser le cadre professionnel et de tisser des liens plus personnels avec des médecins. Recherchez les occasions informelles où vous êtes susceptibles de rencontrer des médecins: événements locaux, organismes caritatifs, activités récréatives et clubs sociaux. Nos membres peuvent en témoigner: Le fait de rencontrer d abord un médecin dans un cadre personnel simplifie grandement les choses. Par exemple, le vendredi aprèsmidi, je joue au hockey avec une gang de médecins. Je vous recommande vraiment de participer à des activités locales où vous rencontrerez d autres professionnels de la santé de façon informelle, hors du cadre clinique. Vous apprenez à mieux vous connaître avant de commencer à parler de chiropratique. Lorsque vous connaissez assez bien la personne, invitez-la à passer une heure dans votre bureau. C est ce que je fais. La personne vient dans mon bureau et observe mon travail. Il m arrive d inviter des physiothérapeutes et des étudians en médecine. Bon nombre de médecins refuseront probablement par manque de temps mais les plus intéressés accepteront l invitation. Dans la ville où je pratique, il y a quelques grosses industries. Je voulais voir par moi-même ce qui causait les blessures dorsales de mes patients. J ai donc fait le tour des usines de la ville. L une d elles a sur place un médecin généraliste qui fait un travail fantastique. En discutant comme ça ensemble, nous avons tissé des liens intéressants. Par la suite, un de ses patients et puis un autre se sont présentés à ma clinique. Il peut être aussi intéressant d animer un atelier à l hôpital ou à un centre médical local. La présentation PowerPoint comprise dans ce cédérom peut vous aider à préparer votre exposé. Vous pouvez aussi faire le tour de votre immeuble ou du quartier. Si vous voyez un cabinet de médecin, entrez et présentez-vous. Voici quelques suggestions de chiropraticiens: À l ouverture de notre clinique, nous avons invité quelques médecins généralistes du coin à une journée portes ouvertes. Plusieurs d entre eux sont venus. 4

5 Nous avons organisé dans un hôtel un séminaire multidisciplinaire d une journée sur les douleurs dorsales. Nous y avons convié des conférenciers de divers horizons : chiropraticiens, médecins, chirurgiens, pour qu ils puissent discuter et échanger leurs points de vue. Voilà quelques exemples pour prendre contact avec des médecins, dans un contexte informel ou professionnel. Vous pouvez même vous présenter au téléphone, comme le raconte ce chiropraticien: La première chose que j ai voulu faire en ouvrant mon cabinet a été de mettre des médecins de mon côté. Alors, je les ai appelés. J expliquais à la réceptionniste qui j étais, ce que je faisais et je sollicitais une rencontre d une quinzaine de minutes avec le médecin, le temps d un café par exemple. Je me suis fais répondre non à l occasion. Mais je dirais que dans 95 pour cent des cas, la réponse a été : «Oui, bien sûr, génial». Et cette rencontre est un point de départ. Voici deux autres idées qui se sont révélées efficaces pour ces chiropraticiens: Dans le cas de patients communs, j envoie à leur médecin un petit mot. J y joins un bloc-notes avec mon en-tête en indiquant : «Si vous avez des patients qui souffrent de disfonctionnement vertébral ou des membres supérieurs ou inférieurs qui ne peuvent se régler par des interventions courantes, voici une autre option.» Grâce à mon petit bloc-notes, j ai reçu de nombreuses demandes de consultation de la part de médecins qui me demandaient d examiner leur patient pour un problème quelconque. Il arrive qu un patient dont le traitement a bien réussi devienne ma carte de visite. Pour obtenir un rendez-vous avec un médecin, je peux dire, par exemple: «J ai traité l un de vos patients qui se porte aujourd hui beaucoup mieux.» Ce patient me sert à amorcer le dialogue. Quelle que soit la méthode utilisée discussion sur un patient commun, rencontre informelle, présentation dans le cadre d un atelier ou appel téléphonique il est important de faire les premiers pas vers les médecins. Bien que la plupart des médecins n iront pas vers vous, bon nombre d entre eux reconnaissent que la chiropratique est une option et sont disposés à vous écouter et à s informer. Écoutons ce médecin: À mon avis, la plupart d entre nous pensent que les chiropraticiens ne font que des manipulations. Je sais pourtant que leur champ d intervention est beaucoup plus étendu. Un jour, un chiropraticien du coin est venu à notre cabinet pour se présenter. Il m a parlé un peu 5

6 de ce qu il faisait, ce qui a été excellent car j avais une vision un peu étroite de la chiropratique. J ai appris des choses. Quelle que soit la technique utilisée pour prendre contact avec les médecins, il est important de vous rappeler que nombre d entre eux en savent très peu sur la chiropratique. Votre interaction constitue une excellente occasion de les renseigner et de leur fournir des rapports de recherche, des articles et autres informations susceptibles de répondre à leurs questions sur les traitements chiropratiques. Voici ce que nos médecins en pensent: Au fil des ans, j ai eu des contacts avec de nombreux chiropraticiens. Certains se sont bien déroulés, d autres moins bien. Par contre, j ai beaucoup appris des bonnes expériences. J ai appris ce qu ils font, pourquoi ils le font et ce qu ils font de bien. Lorsque je rencontre un bon chiropraticien fiable et compétent, je n ai aucune réticence à lui envoyer des patients et à tisser des liens avec lui. Je crois que nous aurions intérêt à mieux comprendre leur rôle. Par exemple, j aimerais qu on me dise: «Voici ce que je fais et pourquoi je le fais». J aimerais savoir dans quels cas cliniques ils peuvent être utiles. J aimerais avoir des exemples concrets, qu on me dise: «Voici ce que je peux faire et je compte procéder selon tel plan de traitement. Je prévois voir le patient x nombre de fois et je suis qualifié pour ce type de traitement.» Pour ma part, j aimerais avoir une petite liste des traitements chiropratiques reconnus. Qu est-ce qui est courant? Donnez-moi une liste. Si un patient me parle d un traitement qui n entre pas dans cette liste, je saurai qu il y a quelque chose d anormal. Comme vous venez de l entendre, les médecins veulent de l information sur la chiropratique. Nous vous encourageons donc à leur envoyer un mot pour vous présenter et à y joindre des renseignements sur les troubles neuro-musculosquelettiques et des détails sur les traitements que votre clinique dispense. Prenez garde cependant de ne pas les inonder d information. Vous trouverez ci-joint un modèle de lettre de présentation dont vous pouvez vous inspirer. Assurez-vous d utiliser une terminologie médicale et profitez de l occasion pour transmettre au médecin des données scientifiques reconnues et publiées. Écoutons ces médecins: J aimerais lire des choses qui démontrent l avantage de la chiropratique par rapport à des thérapies médicales ou à la physiothérapie, par exemple. J aimerais des données scientifiques sérieuses qui pourraient me convaincre intellectuellement. Pour moi, cela contribuerait à la crédibilité de la chiropratique. J aurais l impression de pouvoir traiter d égal à égal avec les chiropraticiens. Mais je n ai jamais rien lu de ce genre. 6

7 J aimerais en savoir plus sur les études qui ont été réalisées sur les coups de fouet cervicaux ou les douleurs lombaires sans complications. Pour vous aider à fournir aux médecins des articles scientifiques, vous trouverez sur ce cédérom plusieurs dépliants référencés sur la chiropratique, de même que des rapports de recherche récents et concluants. Prenez garde cependant de ne pas les submerger d information. Vous trouverez également sur le site de l ACC, d autres articles et rapports de recherche. Choisissez ceux qui conviennent le mieux. Voici d ailleurs quelques conseils de chiropraticiens à cet égard: J envoie une lettre de présentation qui dit: «À titre d information, voici les données scientifiques les plus récentes sur le problème qui nous intéresse. J espère que vous trouverez un moment pour les lire, et n hésitez pas à m appeler si vous avez des questions.» J envoie tout nouveau rapport de recherche publié. Je le photocopie et je l envoie aux médecins des environs que je connais. Il y a plus de chances qu ils le lisent s ils vous connaissent et si c est vous qui l envoyez personnellement plutôt que s ils reçoivent une grosse pochette de l association. N ayez pas peur d envoyer de l information à un médecin de votre secteur que vous savez être anti-chiro. Dans ce cas, je joins une lettre qui dit: «Je sais que vous avez certaines réserves. J espère que cette information contribuera à dissiper certains malentendus.» Pour pouvoir entretenir de bonnes relations de travail avec les médecins, il faut avant tout régler la question des idées fausses. Le point le plus délicat demeure l ajustement cervical. Comme bien des gens, les médecins ont été influencés par la mauvaise couverture de presse et sont réfractaires à ce traitement. Des chiropraticiens nous parlent de leurs expériences à cet égard. Il m arrive de recevoir une note du médecin m indiquant: «Pas de manipulation cervicale». Dans ces cas-là, je mets mon ego de côté et j appelle le médecin pour m enquérir de la raison de ses inquiétudes. Il peut répondre: «Bien, je ne veux pas d AVC». Ce à quoi je réponds: «Est-ce que je peux me permettre de vous envoyer de l information à ce sujet?». Cette façon de faire n est ni menaçante ni conflictuelle. Voici comment je procède. Je commence par une lettre. Si je ne reçois pas de réponse, j appelle et demande à parler au médecin. Si vous avez un peu de culot, vous pouvez même vous présenter à son bureau. Mais, à mon avis, il faut faire quelque chose. Ce qui importe, 7

8 c est d avoir de bons renseignements et de les transmettre de manière objective. Vous n arriverez à rien si vous vous mettez en colère. Outre l influence de la presse, vous avez à faire face à certains préjugés, car les médecins ont une connaissance et une compréhension très limitées de l ajustement cervical, comme l explique ces médecins: Il serait intéressant qu on nous explique les raisons de ce traitement et la fréquence de problèmes. J aimerais aussi savoir le genre de consentement éclairé que les chiropraticiens obtiennent de leurs patients. Si je prescris de l ASA à un patient, un produit qui a certainement fait du tort à plus de gens que les manipulations cervicales, je leur en explique les avantages, mais aussi les risques. J aimerais savoir si ce genre de conversation a lieu entre le chiropraticien et son patient. Toute intervention médicale comporte des risques. Il faut peser le pour et le contre. Quels en sont les avantages? Pourquoi ce choix? Parfois, c est le patient qui laisse entendre que son médecin a des réserves à l égard de l ajustement cervical. Il se peut cependant que ce soit le patient lui-même qui ait des réserves. Il est important de le savoir. Commencez par prendre contact avec le médecin comme le conseillent nos chiropraticiens: C est une situation qui revient souvent. Certains patients me disent: «Voici ce que mon médecin m a dit.» Mais, posez-vous la question: le médecin a-t-il vraiment dit cela? C est la première chose à éclaircir. Généralement, je le fais par écrit, quelque chose comme: «Mon patient m a informé que vous avez dit telle chose. Est-ce exact?» Certains m ont rappelé pour m informer qu ils n avaient jamais dit cela. Vous voyez, vous vous êtes peut-être énervés pour rien. Il arrive que les patients comprennent mal. Si vous exposez clairement les choses, le médecin peut y réfléchir. Souvent, ils rappellent ou envoient un mot. Vous pouvez toujours ignorer le commentaire, mais vous avez peutêtre intérêt à parler directement au médecin. En premier lieu, tentez de cerner le problème. Si le médecin craint que son patient ne soit blessé, vous pouvez lui répondre: «Je sais que plusieurs personnes partagent cette inquiétude, mais voici les statistiques à cet égard. D innombrables activités comportent un risque bien plus grand.» Donnez des exemples. Parlez de votre expérience. «Je pratique la chiropratique depuis 16 ans. Je n ai jamais eu de problèmes et il en va de même pour la plupart des chiropraticiens qui, durant toute leur carrière, ne vivront jamais ce genre de situation.» Veillez à ce qu ils aient bien saisi les statistiques. 8

9 Vous trouverez dans ce cédérom un dépliant sur l ajustement cervical qui vous aidera à répondre aux idées préconçues sur ce traitement. Vous rencontrerez aussi des médecins qui croient, à tort, qu ils sont tenus responsables lorsqu ils envoient un patient consulter un chiropraticien. En effet, certains sont convaincus que l Association canadienne de protection médicale a émis un avis contre la consultation en chiropratique. C est faux. La responsabilité du médecin qui recommande une consultation en chiropratique est la même que pour tout autre spécialiste. Voilà qui termine ce deuxième module du Guide de l Association chiropratique canadienne sur les relations chiropraticiens-médecins. Dans ce deuxième module, nous avons approfondi le rôle du rapport écrit et exploré diverses façons de prendre contact avec un médecin. Nous avons discuté de l importance des rencontres informelles avec des médecins, notamment dans le cadre d organismes ou d activités communautaires. Nous avons aussi parlé des situations délicates, telles que la manipulation cervicale et la responsabilité, et entendu des chiropraticiens et des médecins souligner l importance de la recherche comme base des relations entre nos deux secteurs. Nous vous invitons à mettre ces conseils en pratique, de même que les outils contenus dans ce document, afin de poursuivre vos efforts pour établir des relations de travail constructives avec les médecins. Il suffit de faire le premier pas. Ce qu il faut, en fin de compte, c est de connaître les médecins. Il faut les appeler, prendre contact et communiquer. Avec le temps, ils développeront une confiance en vous et en votre profession et ils auront recours à vos services. 9

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Solution emails 2015 qui donnent des résultats

Solution emails 2015 qui donnent des résultats Solution emails 2015 qui donnent des résultats J ai bien failli tout perdre avant de changer mes emails Si vous aussi avez vu une baisse d ouvertures et de clics sur vos statistiques d emails, alors, vous

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Le cancer et la planification préalable des soins

Le cancer et la planification préalable des soins Le cancer et la planification préalable des soins Vous venez de recevoir un diagnostic de cancer. Que faire maintenant? Vous avez beaucoup de choses à considérer, et vous ne savez sûrement pas par où commencer.

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

On a souvent entendu que l information c est le pouvoir. En fait, c est le pouvoir d agir.

On a souvent entendu que l information c est le pouvoir. En fait, c est le pouvoir d agir. Le droit d être informé prend sa source dans les droits fondamentaux de la Charte des droits et libertés québécoise. L article 44 confirme que tout Québécois a droit à l information, sous réserve de la

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR

L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR 2014 L ITINÉRAIRE DU CHERCHEUR Définir ses objectifs d emploi. Où chercher un emploi qui vous convient? Faire un appel efficace: Conseils pratiques Canevas d appels aux employeurs Bien réussir votre entrevue.

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition Guide santé sécurité sur l orientation des nouveaux travailleurs Première édition Orientation des nouveaux travailleurs Objectif Portée Ce guide présente aux nouveaux travailleurs un survol des sujets

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B3 : Remplir et créer des documents B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0

Katja Ingman. Être pro en anglais. Sous la direction de Marie Berchoud. Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Katja Ingman Être pro en anglais Sous la direction de Marie Berchoud, 2009 ISBN : 978-2-212-54352-0 Fiche 1 Grow Your English : autoévaluation et plan d action Passez à l action : définissez votre objectif,

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA.

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA. Votre Défi commence maintenant, alors commencez à collecter des fonds maintenant! Que vous soyez un pro ou un novice de la collecte de fonds, nous vous aiderons à maximiser votre potentiel de collecte

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Guide des correspondances

Guide des correspondances Aidons les enfants à rendre le monde meilleur! Guide des correspondances Contact : Service Parrainage Tel. 09 52 50 33 25 Email : parrainage@coeuretconscience.org www.coeuretconscience.org 1 Correspondre

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E -

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - + P O U R Q U O I V É R I F I E R L E S R É F É R E N C E S + A S P E C T S J U R I D I Q U E S + P R O C E S

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles

Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Guide sur l alphabétisation et les compétences essentielles destiné aux fournisseurs de services qui travaillent auprès de clients sans

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

* POURQUOI CREER UNE MAILING

* POURQUOI CREER UNE MAILING * POURQUOI CREER UNE MAILING LISTE VOUS RAPPROCHE INÉVITABLEMENT D UNE VENTE Laurence Galambert - Easy-socialmedia.com Créer une mailing liste ou liste de diffusion est une étape incontournable dans le

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

http://forum.afrh.fr Forum d information sur la maladie de Verneuil et son traitement, soutien aux malades et leurs familles.

http://forum.afrh.fr Forum d information sur la maladie de Verneuil et son traitement, soutien aux malades et leurs familles. http://forum.afrh.fr Forum d information sur la maladie de Verneuil et son traitement, soutien aux malades et leurs familles. Instructions basiques à lire dans tous les cas Ce forum n est pas un lieu de

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

Gagner en assurance et en confiance en soi

Gagner en assurance et en confiance en soi D après le site CIDJ.com Durant vos 3 ans de formation de BAC PRO, vous allez devoir effectuer au total 22 semaines de stage, généralement réparties en 6 + 16, c est-à-dire 6 semaines en classe de seconde

Plus en détail

Devenez manager coach!

Devenez manager coach! Laurent CAUDRON Devenez manager coach! Les meilleurs outils du coaching pour mieux manager vos collaborateurs, 2006 ISBN : 2-7081-3683-6 Chapitre 3 Décelez et dépassez les imprécisions de langage Sans

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Exemples de feuilles de travail remplies

Exemples de feuilles de travail remplies Exemples de feuilles de travail remplies 30 EXEMPLES DE FEUILLES DE TRAVAIL REMPLIES Dans cette section, vous verrez des exemples de la façon dont des infirmières immatriculées de différents milieu d exercice

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

«JE SAIS FAIRE» ACTIVITÉ 1 : compréhension orale. Fiche enseignant

«JE SAIS FAIRE» ACTIVITÉ 1 : compréhension orale. Fiche enseignant 12 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 12 «JE SAIS FAIRE» Objectifs : Parler de sa profession, apprécier, décrire sa personnalité Points de langue : Exprimer le souhait Thème culturel - lexique : Les professions

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche?

La recherche et vous. Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Pourquoi accepter ou refuser de participer à un projet de recherche? La recherche et vous Dépôt légal - octobre 2012 Bibliothèque et archives nationales du Québec Bibliothèque et archives

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

1. J exerce un métier varié

1. J exerce un métier varié 1. J exerce un métier varié 1 Ma place dans l entreprise I. Trois secrétaires témoignent : Je travaille pour une assez grosse société. Je ne suis pas la seule assistante, nous sommes nombreuses : plusieurs

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX?

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX? Les médias sociaux sont maintenant presque aussi utilisés que le courriel pour partager des nouvelles et de l information en ligne. Facebook compte plus de 1 milliard d utilisateurs, plus de 55 millions

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Communication Médecin-Pharmacien

Communication Médecin-Pharmacien Communication Médecin-Pharmacien Prescriptions et Remèdes Médecin-Pharmacien Deux perspectives, un même objectif François Parent, MD, CMFC(mu), FCMF Marc Parent, D.P.H, MSc., BCPS Communiquer... Émetteur

Plus en détail

CONSEIL SUR LA PRATIQUE

CONSEIL SUR LA PRATIQUE CONSEIL SUR LA PRATIQUE TRAVAILLER EFFICACEMENT AVEC LES MANDATAIRES SPÉCIAUX: LOI ET CONSENTEMENT DATE: 2012 Par Alexandra Carling-Rowland, Ph.D., Inscr. OAOO Directrice de pratique professionnelle et

Plus en détail

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale)

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) Pouvez-vous vous présenter? Je suis Philip English, économiste en chef pour 5 pays, notamment le Sénégal, la Gambie, la Mauritanie,

Plus en détail