Plan de la présentation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de la présentation"

Transcription

1 Développement d une pensée critique à travers une leçon de sciences au primaire Par Émilie Morin et Annie Savard Université Laval Plan de la présentation Enseigner une pensée critique au primaire Qu est-ce qu une pensée critique? Perspectives socioconstructivistes de l enseignement des sciences Exemple d une leçon 1

2 Enseigner une pensée critique au primaire Point de vue du Ministère de l Éducation du Québec (2001). Quelques finalités d une pensée critique. Enseigner une pensée critique au primaire L école a un rôle important à jouer pour étoffer la capacité de juger de l élève, pour l amener à tenir compte des faits, à faire la part de ses émotions, à recourir à l argumentation logique, à relativiser ses conclusions en fonction du contexte, à faire une place au doute et à l ambiguïté et à renoncer aux idées arrêtées ou toutes faites (MEQ, 2001; p. 20). 2

3 Quelques finalités d une pensée critique «La visée ultime de l enseignement de la pensée critique est d en arriver à ce que les élèves acquièrent des habitudes, des comportements, une disposition à la recherche, à la discussion, à la remise en cause des fausses évidences, des opinions toutes faites, des généralisations abusives, pour se construire un savoir solide sur lequel ils puissent fonder leur action et leur vie tout entière» (Laliberté, 1992; p. 35). Quelques finalités d une pensée critique «Semble un très bon outil d adaptation face au monde en perpétuel changement et face à la gestion d un volume de plus en plus grand d informations» (Guilbert, 1990; p. 196). «la formation de citoyens et citoyennes lucides, responsables et capables de se situer face à l inédit ou vis-à-vis des questions prêtant à controverse» (Laliberté, 1992; p. 33). «raisons qui sont à l origine de la nécessité de former la pensée critique à l école : répondre aux exigences sociales assurer un développement socioéconomique global favoriser le fonctionnement harmonieux de l individu et du citoyen» (Boisvert, 1999; p. 11). 3

4 Qu est-ce qu une pensée critique? Une définition Habiletés de pensée critique Qu est-ce qu une pensée critique? C est un processus soutenu par le langage et des habiletés plus ou moins complexes qui permet une action réfléchie et soutenue par des arguments valables en fonction du projet poursuivi. Elle est dépendante de l environnement, du contexte ainsi que de la situation dans laquelle elle est produite sous forme d actions. 4

5 Qu est-ce qu une pensée critique? Elle est régulée par des composantes affective et cognitive qui peuvent se définir comme les conceptions spontanées, savoirs disciplinaires, valeurs, idéologies, intérêts, rapports aux savoirs et attitudes construits par un individu en interrelation avec son environnement. Qu est-ce qu une pensée critique? Elle se développe au fil des jours en étant encouragée par un enseignement qui considère adéquatement l individu et ses conceptions initiales. Elle permet la résolution de problème et la prise de position éclairées et critiques face aux différents savoirs présentés (par exemple les savoirs experts). 5

6 Habiletés de pensée critique Identification de la situation Concentration sur une question Observer et explorer Recherche de sens et de compréhension Poser et répondre à des questions de clarification Identification d une ou plusieurs problématiques Recueillir d autres informations Métacognition Habiletés de pensée critique Analyse de la situation Identifier : les informations et les idées pertinentes les problèmes centraux et les arguments les inconsistances dans un raisonnement les ambiguïtés dans les explications ou les raisonnements les inférences et les présupposés Déterminer l exactitude des faits présentés Détecter les biais Distinguer entre faits, opinions et jugement de valeur Comparaison Métacognition Se poser des questions sur le comment, le quand et le pourquoi Remettre en question ce qui semble établi Évaluer tous les éléments et les relations entre eux 6

7 Habiletés de pensée critique Construction d un point de vue Analyser les arguments Élaboration et appréciation de déductions Élaboration et appréciation d inductions L interaction avec les autres personnes Juger de l exactitude des observations rapportées Juger de la crédibilité d une source d information Élaborer des critères Développer son propre point de vue Métacognition Habiletés de pensée critique Adoption d une opinion La personne prend position Formation d un jugement ou d une évaluation Argumentation de son point de vue Évaluation de sa démarche Métacognition S appuie sur des critères 7

8 Habiletés de pensée critique Présentation de son point de vue Mettre ses idées en ordre Communiquer en justifiant ses propos Métacognition Répondre aux questions Perspectives socioconstructivistes de l enseignement des sciences Les connaissances dans une perspective socioconstructiviste Caractéristiques de l enseignement des sciences Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste 8

9 Perspectives socioconstructivistes de l enseignement des sciences Les connaissances dans une perspective socioconstructiviste: sont construites (et non transmises) sont temporairement viables (et non définies une fois pour toutes) nécessitent une pratique réflexive sont situées dans des contextes et des situations (Jonnaert, 2002; p. 69) Tableau des caractéristiques de l enseignement des sciences, inspiré de Martin, Sexton et al. (1998). Les attitudes Les processus Les connaissances -approche positive envers l échec, -objectivité, -curiosité, -ouverture d esprit, -éviter la crédulité, -scepticisme, habiletés de base comme: -observer, -classifier, -mesurer, habiletés intégrées comme : -formuler des hypothèses, -expérimenter, -investiguer, -les faits, -les concepts, -les principes, -les théories, 9

10 Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste Cerner un problème d ordre scientifique en posant une ou des questions ouvertes sur un phénomène particulier. Laisser les enfants aller jusqu au bout de leurs démarches et expérimentations. Questionner les enfants sans attendre «une» réponse. Partir des idées des élèves et les prendre en compte dans la réalisation de toute activité. Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste Tenter de rééquilibrer au niveau affectif lors d une déstabilisation cognitive, en respectant les idées et le rythme de chacun des élèves. Faire de l écoute active. Confronter les conceptions spontanées avec le monde empirique, les idées des autres et les savoirs experts lors de discussions, d expérimentations et de présentations de synthèse des résultats. Faire un retour sur les processus et stratégies utilisées par les enfants. 10

11 Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste Inviter les élèves à prendre des risques. Mettre en place un environnement qui favorisera une attitude d ouverture à d autres possibles par exemple en consultant le travail qu ont réalisé d autres équipes. Favoriser le travail en coopération. Favoriser le questionnement métacognitif en faisant réfléchir les élèves sur leur processus de pensée. Faire expérimenter les élèves sans proposer une démarche précise et fermée. les objets qui flottent, les objets qui coulent Niveau: 2 e cycle du primaire Durée: environ 75 minutes Coopération Matériel: contenant d eau différents fruits différents objets feuille de travail balance couteau affiche cylindre gradué 11

12 Exemple de feuille de travail Date Nom Les objets qui flottent et les objets qui coulent. Objet Nom ou dessin Ce que je pense qu il fera dans l eau. Ce qu il fait dans l eau. situation de départ Les élèves émettent individuellement des prédictions quant à la flottabilité de certains fruits et/ou d objets. Par la suite, en équipes, ils doivent discuter de leurs prédictions afin d essayer d obtenir un consensus. 12

13 réalisation En équipe les élèves expérimentent afin de vérifier leurs conceptions. Ils discutent des résultats en cherchant à expliquer les phénomènes observés. en cours de réalisation Des instruments sont à la disposition des élèves (couteaux, balance, cylindre gradué) pour être utilisés à leur convenance. 13

14 mise en commun Selon le projet poursuivi par l enseignant, les élèves pourraient présenter leurs résultats sous forme d affiche afin de les communiquer aux autres équipes. plénière À tout le groupe, chaque équipe est invitée à présenter son affiche. Un retour en plénière rend ensuite possible la mise en parallèle des résultats et des méthodes des différentes équipes. On essaie de dégager une constante à partir des résultats obtenus. 14

15 retour réflexif Lors du retour sur l activité, l enseignant favorise une réflexion métacognitive sur l expérience et sur les habiletés de pensée critique utilisées. discussion Lors de la discussion, des questions peuvent être soulevées par les élèves auxquelles l enseignant n a pas de réponse. Il peut suggérer une consultation de documentaires ou de sites Internet. 15

16 développer des habiletés de pensée Nous croyons que l enseignant doit toujours garder en tête de favoriser le développement de la pensée critique dans le processus d apprentissage dans toutes ses interventions. suite à la maison Pour poursuivre cette leçon, les enfants pourraient reprendre l expérimentation à la maison avec d autres fruits. Une feuille servant à consigner les démarches de l expérimentation serait fournie par l enseignant(e) et pourrait être utilisée afin de permettre une mise en commun des résultats produits par les élèves. En groupe, il serait possible de vérifier la validité des caractéristiques introduites lors de la leçon. 16

17 liens avec les savoirs utilitaires De plus, il nous apparaît important d inclure les parents dans cette démarche, ce qui permet une ouverture intéressante, facile et concrète sur les sciences et technologies, à exploiter par eux. Les parents auraient alors l opportunité de connaître concrètement le contenu traité en classe et seraient ainsi en mesure d aider l enfant à faire des liens dans leur quotidien. En outre, cela permettrait aussi l utilisation d une pensée critique à la maison. Pensée critique s inscrit dans un contexte Processus Langage Habiletés Réflexion Argumentation Attitudes Ouverture d esprit Valeurs Scepticisme Curiosité Collaboration Coopération Connaissances Contenu scientifique Conceptions Représentations du monde 17

18 Questions et commentaires Merci de votre participation! 18

19 Références " Boisvert, J. (1999). La formation de la pensée critique. Théorie et pratique. Saint- Laurent : Éditions du Renouveau Pédagogique, collection «L école en mouvement». " Guilbert, L. (1990). La pensée critique en science : présentation d un modèle iconique en vue d une définition opérationnelle. The Journal of Educational Thought, v.24, n.3 p " Jonnaert, P. (2002). Compétences et socioconstructivisme. Bruxelles : De Boeck. " Laliberté, J. (1992). L école et le développement de la pensée critique. Vie pédagogique, vol.77, mars, p " Ministère de l Éducation du Québec (2001). Programme de formation de l école québécoise au primaire. Gouvernement du Québec. 19

L accompagnement pour favoriser le développement des compétences

L accompagnement pour favoriser le développement des compétences L accompagnement pour favoriser le développement des compétences En cohérence et en complémentarité 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca

Plus en détail

Questionnement dans l action et pratique réflexive

Questionnement dans l action et pratique réflexive Questionnement dans l action et pratique réflexive Questionnaires, entretiens et journaux de réflexion 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca

Plus en détail

AMORCE D UNE PENSÉE CRITIQUE AU PRIMAIRE. par Annie Savard et Émilie Morin

AMORCE D UNE PENSÉE CRITIQUE AU PRIMAIRE. par Annie Savard et Émilie Morin AMORCE D UNE PENSÉE CRITIQUE AU PRIMAIRE par Annie Savard et Émilie Morin Le ministère de l Éducation du Québec (MEQ, 2001), dans le Programme de formation de l école québécoise, demande de favoriser le

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Conception. Manon Paquette Consultante en éducation, formation et évaluation

TABLE DES MATIÈRES. Conception. Manon Paquette Consultante en éducation, formation et évaluation P TABLE DES MATIÈRES 1 PRÉSENTATION DE LA VIDÉO 4 2 ANIMATION DESTINÉE AU PERSONNEL ENSEIGNANT 5 2.1 Préparation 6 2.2 Visionnement 6 2.3 Intégration 7 3 ANIMATION DESTINÉE AUX PARENTS 8 3.1 Préparation

Plus en détail

Organisation par cycle et travail en équipe-cycle

Organisation par cycle et travail en équipe-cycle Organisation par cycle et travail en équipe-cycle Accompagner la mise en place d équipes-cycle 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Physique CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Décembre 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères

Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères Projet personnel Pour une meilleure compréhension des critères CRITÈRE A : RECHERCHE (Enquête, découvertes, résoudre une problématique) Premier aspect à traiter dans ce critère Définir le but dans un contexte

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

MÉTACOGNITION. Pour un accompagnement dans une optique métacognitive

MÉTACOGNITION. Pour un accompagnement dans une optique métacognitive MÉTACOGNITION Pour un accompagnement dans une optique métacognitive 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca http://www.uqtr.ca/accompagnement-recherche

Plus en détail

Cours 12. LIN2512 La communication orale : fondements et didactique. Christian Dumais. 25 mars 2008

Cours 12. LIN2512 La communication orale : fondements et didactique. Christian Dumais. 25 mars 2008 Cours 12 LIN2512 La communication orale : fondements et didactique Christian Dumais 25 mars 2008 Informations provenant de Lizanne Lafontaine, Clémence Préfontaine et Christian Dumais 1 L évaluation d

Plus en détail

SITUER ET VALIDER SES RÉFÉRENCES : UN EXERCICE INCONTOURNABLE LORS DU CHOIX DES CONTENUS

SITUER ET VALIDER SES RÉFÉRENCES : UN EXERCICE INCONTOURNABLE LORS DU CHOIX DES CONTENUS SITUER ET VALIDER SES RÉFÉRENCES : UN EXERCICE INCONTOURNABLE LORS DU CHOIX DES CONTENUS Nicole BIZIER, conseillère pédagogique Cégep de Sherbrooke RÉSUMÉ À l enseignement collégial, contrairement à l

Plus en détail

Planification d une activité d enseignement. L accord de l adjectif

Planification d une activité d enseignement. L accord de l adjectif Planification d une activité d enseignement L accord de l adjectif Discipline(s) ou domaine(s) Date : 6 novembre 2008 Cycle : 1 er et 2 e de développement Durée prévue : ± 60 minutes Durée réelle : ± 70

Plus en détail

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac

Programme éducatif. Garderie École Marie-Clarac Programme éducatif Garderie École Marie-Clarac 1 PROGRAMME ÉDUCATIF 1.1 Orientations générales de l établissement Permettre aux enfants de 3-4 ans de vivre dans un milieu chaleureux et stimulant afin qu

Plus en détail

L'observation en philosophie pour les enfants

L'observation en philosophie pour les enfants PHI-1064 L'observation en philosophie pour les enfants Professeur : Michel Sasseville I BUT DU COURS Un linguiste français, Gustave Guillaume, aimait à dire qu on explique selon qu on a su comprendre et

Plus en détail

OUTIL DE PLANIFICATION

OUTIL DE PLANIFICATION OUTIL DE PLANIFICATION En fonction des intentions d apprentissage et ainsi que du moment de l année, sélectionner les éléments observables appropriés et les exigences retenues. La liste des éléments observables

Plus en détail

Le profil de sortie, étape préliminaire

Le profil de sortie, étape préliminaire Le profil de sortie, étape préliminaire à l élaboration de l épreuve synthèse de programme Françoise Otis Lise Ouellet Conseillères pédagogiques Cégep François-Xavier-Garneau Le profil de sortie est un

Plus en détail

Recherche : définition de l objectif de l unité

Recherche : définition de l objectif de l unité Enseignant(s) Tom Ansuini Groupe de matières et discipline Musique Titre de l unité Le déchiffrage d une partition et le jeu au clavier Année du PEI Sec.1 Durée de l unité (heures) 30 Recherche : définition

Plus en détail

Des écoles en réseau, des écoles sans frontières. Thérèse Laferrière, Chercheure, Université Laval Jessica Métivier, Coordonnatrice, École en réseau

Des écoles en réseau, des écoles sans frontières. Thérèse Laferrière, Chercheure, Université Laval Jessica Métivier, Coordonnatrice, École en réseau Des écoles en réseau, des écoles sans frontières Thérèse Laferrière, Chercheure, Université Laval Jessica Métivier, Coordonnatrice, École en réseau École éloignée en réseau Pour une égalité des chances

Plus en détail

DID3370 PROJETS : FRANÇAIS ET AUTRES DISCIPLINES

DID3370 PROJETS : FRANÇAIS ET AUTRES DISCIPLINES DID3370 PROJETS : FRANÇAIS ET AUTRES DISCIPLINES CHRISTIAN DUMAIS, M.A. 14 novembre 2008 1 L évaluation d une production orale Quelle est la différence entre 73 % et 87 %? Comment un élève peut-il s améliorer?

Plus en détail

Initiation à la philosophie pour les enfants

Initiation à la philosophie pour les enfants PHI-6003 Initiation à la philosophie pour les enfants Professeur : Michel Sasseville 1. BUT DU COURS S'appuyant sur une série documentaire, ce cours permet de découvrir, voire d'approfondir, les principes

Plus en détail

Fiche 17 Le projet personnel d orientation

Fiche 17 Le projet personnel d orientation La place du programme dans le PFÉQ Le renouveau pédagogique se caractérise notamment par un nouveau programme de formation, le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ). Comme l illustre le schéma

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Science et technologie LES MATIÈRES RÉSIDUELLES Juin 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations.

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations. Les animations proposées par le CRIE de Modave visent et développent des compétences relatives à l apprentissage du français, à l éveil scientifique, géographique et historique ainsi qu à l éducation physique

Plus en détail

Un modèle d accompagnementformation. réflexive dans la formation en santé

Un modèle d accompagnementformation. réflexive dans la formation en santé Un modèle d accompagnementformation pour une démarche réflexive dans la formation en santé Résultats d un projet en sciences infirmières Mai 2012 Louise Lafortune, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/]. Gouvernement du

Plus en détail

Conception d une activité d enseignement Le mois de l alimentation Nos collations spéciales

Conception d une activité d enseignement Le mois de l alimentation Nos collations spéciales 1 Conception d une activité d enseignement Le mois de l alimentation Nos collations spéciales Date : 19, 20 et 21 mars 2013 Domaine de développement au préscolaire : langagier Cycle : préscolaire Durée

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015

Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015 Service des concours agronomiques et vétérinaires Réforme des épreuves du concours A BCPST 2015 1 - Épreuves écrites d admissibilité Biologie A - Épreuve de synthèse (3 heures) Modalités de l épreuve Elle

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Science et technologie FABRIQUE-MOI ÇA! Juin 2015 Table des matières Introduction... 1 Contenu

Plus en détail

Le changement Mais pourquoi changer?

Le changement Mais pourquoi changer? Le changement Mais pourquoi changer? Une réflexion sur le changement à partir d expériences de recherche-action et d interactions avec des enseignants et futurs enseignants Julie Myre Bisaillon Professeure

Plus en détail

Autonomie et Citoyenneté. «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?»

Autonomie et Citoyenneté. «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?» Autonomie et Citoyenneté «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?» Journée de formation des Conseillers Pédagogiques du 1er degré, Académie de Nice ALLEC Stéphane Mars, 2011 Définition des concepts

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

Histoire et éducation à la citoyenneté Monde contemporain

Histoire et éducation à la citoyenneté Monde contemporain ÉCHELLES DES NIVEAUX DE COMPÉTENCE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, 2 e CYCLE Histoire et éducation à la citoyenneté Monde contemporain Troisième édition 3 e, 4 e et 5 e année du secondaire ÉCHELLES DES NIVEAUX

Plus en détail

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Faire le point pour aider l élève à poursuivre ses apprentissages Première partie Claudine Lachapelle, conseillère pédagogique Commission scolaire du

Plus en détail

Aider les étudiantes à traverser les périodes de remise en question

Aider les étudiantes à traverser les périodes de remise en question 1 Aider les étudiantes à traverser les périodes de remise en question La question Quelles stratégies (moyens, outils, activités) employez-vous afin d aider vos étudiantes à traverser une période de remise

Plus en détail

Les différents intervenants et leurs tâches

Les différents intervenants et leurs tâches Faculté des sciences Département de des sciences de l activité physique Baccalauréat d intervention en activité physique Profil enseignement de l éducation physique et à la santé (7236) Les différents

Plus en détail

COMPÉTENCE N o 1 COMPOSANTES NIVEAU DE MAÎTRISE ATTENDU. Tableau synthèse

COMPÉTENCE N o 1 COMPOSANTES NIVEAU DE MAÎTRISE ATTENDU. Tableau synthèse COMPÉTENCE N o 1 Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d'objets de savoirs ou de culture dans l exercice de ses fonctions. " Situer les points de repère fondamentaux

Plus en détail

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16.

PAYETTE A., CHAMPAGNE C., Le groupe de codéveloppement professionnel, Presses de l Université du Québec, 1997, page 16. «Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d améliorer leur pratique. La réflexion effectuée,

Plus en détail

Section VI ÉVALUATION DES STAGES

Section VI ÉVALUATION DES STAGES Section VI ÉVALUATION DES STAGES 6.1 CE QU EST ÉVALUAER «Évaluer c est faire sortir ce qui est sain, c est mettre en évidence le positif latent de l élève, c est chercher à en dire du bien.» Jonnaert et

Plus en détail

Planification d une activité d enseignement. La reconnaissance des adjectifs

Planification d une activité d enseignement. La reconnaissance des adjectifs Planification d une activité d enseignement La reconnaissance des adjectifs Discipline(s) ou domaine(s) Date : 4 novembre 2008 Cycle : 1 er et 2 e de développement Durée prévue : ± 55 minutes Durée réelle

Plus en détail

Conceptions, croyances et représentations en maths, sciences et technos

Conceptions, croyances et représentations en maths, sciences et technos Conceptions, croyances et représentations en maths, sciences et technos En éducation, les conceptions, les croyances et les représentations des élèves, des étudiants et étudiantes en formation à l enseignement,

Plus en détail

LA MÉTACOGNITION, UNE AIDE AU TRAVAIL DES ÉLÈVES Coordonné par Michel Grangeat

LA MÉTACOGNITION, UNE AIDE AU TRAVAIL DES ÉLÈVES Coordonné par Michel Grangeat LA MÉTACOGNITION, UNE AIDE AU TRAVAIL DES ÉLÈVES Coordonné par Michel Grangeat Editeur ESF, 1997 [Accueil] [page précédente] Quels apports en matière de théorie des apprentissages? La métacognition, qu

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Éthique et culture religieuse Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/].

Plus en détail

C:\Users\granem1\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.Outlook\PDXNWKW1\santé plein air et environnement document

C:\Users\granem1\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.Outlook\PDXNWKW1\santé plein air et environnement document C:\Users\granem1\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.Outlook\PDXNWKW1\santé plein air et environnement document informatif 14-15.doc Édifice Sud 3 e cycle 2014 2015 PROJET

Plus en détail

La tâche complexe est une tâche mobilisant :

La tâche complexe est une tâche mobilisant : La tâche complexe Définition La tâche complexe est une tâche mobilisant : -Des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu...) -Des ressources externes (aides méthodologiques, protocoles,

Plus en détail

RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES

RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES Alaeddine BEN RHOUMA - Ghislain ROYER Inspection Pédagogique Régionale de Mathématiques Académie de la Guyane 28 janvier 2016 RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Éthique et culture religieuse Enseignement secondaire 1 er et 2 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/].

Plus en détail

INTERAGIR POUR COMPRENDRE ET INTERPRÉTER DES TEXTES LITTÉRAIRES BREFS. Érick Falardeau CRIFPE Université Laval

INTERAGIR POUR COMPRENDRE ET INTERPRÉTER DES TEXTES LITTÉRAIRES BREFS. Érick Falardeau CRIFPE Université Laval INTERAGIR POUR COMPRENDRE ET INTERPRÉTER DES TEXTES LITTÉRAIRES BREFS Érick Falardeau CRIFPE Université Laval Plan de la présentation Comprendre et interpréter Pourquoi lire des textes littéraires? Le

Plus en détail

Nom du/de la participant(e)

Nom du/de la participant(e) Publicité Nom du/de la participant(e) Connaissances/ certaine grande d une d une du d une certaine d une grande du (concepts, s du du du tout à fait idées, opinions, remarquables information) Réflexion

Plus en détail

X X X X X X X X X X X X X X

X X X X X X X X X X X X X X Grille d observation sur ma pratique professionnelle Pratique 1 Accueille les élèves 2 Fait une mise en situation de la matière (élément déclencheur, lien avec la matière précédente) 3 Donne un aperçu

Plus en détail

L EVALUATION. en EDUCATION MUSICALE

L EVALUATION. en EDUCATION MUSICALE L EVALUATION en EDUCATION MUSICALE Qu est-ce que l évaluation? Lorsqu on parle d évaluation, on pense d abord vérification des connaissances et des acquisitions, contrôle, notation, examen, évaluations

Plus en détail

UE 2 Fiche de lecture

UE 2 Fiche de lecture PETITFRERE Sébastien Université Catholique de l'ouest Institut de formation de l UCO aux métiers de l enseignement Année 2013-2014 UE 2 Fiche de lecture Palier 1 Parcours : BEP-ASH L APPRENTISSAGE DE L

Plus en détail

PLONGÉE SOUS-MARINE ET EFFICACITÉ

PLONGÉE SOUS-MARINE ET EFFICACITÉ FORMATION GÉNÉRALE COMMUNE DÉPARTEMENT D ÉDUCATION PHYSIQUE PLONGÉE SOUS-MARINE ET EFFICACITÉ Plan de cours de l ensemble 2 Compétence visée : AMÉLIORER SON EFFICACITÉ LORS DE LA PRATIQUE D UNE ACTIVITÉ

Plus en détail

Ressource GROUPE HANDI - Nantes 2010

Ressource GROUPE HANDI - Nantes 2010 Ressource GROUPE HANDI - Nantes 2010 Titre : CONCERTATION LORS DE L INTEGRATION D UN ELEVE D ULIS EN COURS D EPS Résumé : Accueillir un élève appartenant à une Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire

Plus en détail

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 4 ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Les ressources pour construire l enseignement Illustration 1 : travail plus spécifique de l attendu «Mesurer

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE

ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE Enseignement primaire et secondaire Ministère de l Éducation Direction des ressources didactiques Bureau d approbation du matériel didactique

Plus en détail

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS Maternelle 4 ans TPMD 1 SESSION DE FORMATION MAI 2014 COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS 2014-2015 Direction de l évaluation des apprentissages Ministère

Plus en détail

Différentes approches de l enseignement et de l apprentissage

Différentes approches de l enseignement et de l apprentissage Différentes approches de l enseignement et de l apprentissage Approches transmissive, béhavioriste, gestalstiste, constructiviste et socioconstructiviste pour l apprentissage et l enseignement Karine Robinault

Plus en détail

Communiquer à l aide du langage mathématique : la place du langage courant

Communiquer à l aide du langage mathématique : la place du langage courant Communiquer à l aide du langage mathématique : la place du langage courant Michel Beaudoin Université du Québec en Outaouais Février 2008 Congrès de l ACFAS Contexte L implantation d un programme par compétences

Plus en détail

FORMATION PSYCHOPEDAGOGIQUE I

FORMATION PSYCHOPEDAGOGIQUE I FORMATION PSYCHOPEDAGOGIQUE I UE n 12 CATEGORIE : PÉDAGOGIQUE Année : Bloc 2 SECTION : NORMALE PRIMAIRE OPTION : Acronyme : NPU21FP Langue(s) d enseignement : Français Coordonnées du service : HELdB -

Plus en détail

Pour une supervision-médiation entre savoirs universitaires et savoirs pratiques en formation initiale à l enseignement

Pour une supervision-médiation entre savoirs universitaires et savoirs pratiques en formation initiale à l enseignement FACULTÉS S UNIVERSITAIRES NOTRE-DAME DE PAI DÉPARTEMENT ÉDUCATION ET TECHNOLOGIE NAMUR 24 octobre 2006 Pour une supervision-médiation entre savoirs universitaires et savoirs pratiques en formation initiale

Plus en détail

Échelles des niveaux de compétence

Échelles des niveaux de compétence Échelles des niveaux de compétence Enseignement secondaire 1 er cycle Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte. Les établissements

Plus en détail

Quelle sera la formation en français au secondaire?

Quelle sera la formation en français au secondaire? Quelle sera la formation en français au secondaire? Au secondaire, l apprentissage de la langue française s inscrit dans un cadre plus large en s appuyant sur les domaines généraux de formation et en visant

Plus en détail

L apprentissage de l abstraction. Méthodes pour une meilleure réussite à l école

L apprentissage de l abstraction. Méthodes pour une meilleure réussite à l école L apprentissage de l abstraction Méthodes pour une meilleure réussite à l école Britt-Mari Barth Pédagogie : interaction entre l enseignant et l élève en vue d une transmission de connaissances. Observation

Plus en détail

Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation

Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation Présenté par Sakay Ottawa le 4 décembre 2015 dans le cadre du Colloque en Éducation POURQUOI MON ENGAGEMENT EST-IL IMPORTANT? QUEL EST MON RÔLE DE PARENT? COMMENT M Y PRENDRE POUR GUIDER, SOUTENIR ET ENCOURAGER

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Français, langue d enseignement Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/].

Plus en détail

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage)

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) ANNEXE 2 ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) Nom de l organisation : Maitre de stage : Nom : Fonction : Courriel : Téléphone : Stagiaire

Plus en détail

Le levier 1. (6 e -1) Discipline (s) ou domaine (s) de développement : Science et technologie. Date : 16 mars Cycle : 2e

Le levier 1. (6 e -1) Discipline (s) ou domaine (s) de développement : Science et technologie. Date : 16 mars Cycle : 2e Le levier 1 (6 e -1) Discipline (s) ou domaine (s) de développement : Science et technologie Date : 16 mars 2010 Cycle : 2e Degré : 3 e et 4 e année Durée prévue : ± 120 minutes Durée réelle : Description

Plus en détail

Tâche disciplinaire Mathématique 1 er cycle. La foire. Guide

Tâche disciplinaire Mathématique 1 er cycle. La foire. Guide Tâche disciplinaire Mathématique 1 er cycle La foire Guide Information générale Titre La foire Question de départ Suis-je capable de gérer un budget? Cycle Premier cycle du primaire Durée suggérée 1 heure

Plus en détail

Section d études hispaniques

Section d études hispaniques Le programme de formation en espagnol, langue tierce et ses incidences sur les pratiques pédagogiques Suzanne Belzil 1 Ministère de l'éducation du Québec Comme plusieurs sociétés dans le monde depuis le

Plus en détail

La démarche de modélisation en sciences: le tableau périodique comme exemple

La démarche de modélisation en sciences: le tableau périodique comme exemple La démarche de modélisation en sciences: le tableau périodique comme exemple Louise Guilbert Mathieu Gagnon Mohamed Righi PISTES, Université Laval www.pistes.org 42e Congrès de l APSQ Gatineau, octobre

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUE Fin du troisième cycle du primaire (6 e année) 022-610 Juin 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2010 Le

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418)

2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418) TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... REMERCIEMENTS... vii ix INTRODUCTION Un leadership d accompagnement pour la mise en œuvre d un changement prescrit... 1 À qui s adresse le référentiel... 2 Huit compétences

Plus en détail

PED 1015 : Internat à l école primaire Automne 2017

PED 1015 : Internat à l école primaire Automne 2017 PED 1015 : Internat à l école primaire Automne 2017 FICHE D APPRÉCIATION DE L ENSEIGNANTE ASSOCIÉE Stagiaire Nom : Téléphone : Courriel : Enseignante associée Nom : Courriel : Superviseure du stage Nom

Plus en détail

Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative. Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte

Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative. Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte Le cahier d expériences, un outil au service des apprentissages et de l évaluation formative Clotilde Marin Micewicz La main à la pâte 1 La main à la pâte: une démarche centrée sur l élève un enseignement

Plus en détail

Conception d une activité d enseignement Je me questionne sur les dinosaures

Conception d une activité d enseignement Je me questionne sur les dinosaures 1 Conception d une activité d enseignement Je me questionne sur les dinosaures Date : mercredi 13 mars 2013 Domaine de développement au préscolaire : Développement cognitif Cycle : préscolaire Durée prévue

Plus en détail

Planification d une activité d enseignement. Les adjectifs pour de la précision!

Planification d une activité d enseignement. Les adjectifs pour de la précision! Planification d une activité d enseignement Les adjectifs pour de la précision! Discipline(s) ou domaine(s) Date : 27 octobre 2008 Cycle : 1 er et 2 e de développement Durée prévue : ± 75 min. Durée réelle

Plus en détail

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L 2 0 1 7 Trois types de modalités d évaluation (rappel) Evaluation diagnostique:

Plus en détail

Grille d'autoévaluation des compétences entrepreneuriales

Grille d'autoévaluation des compétences entrepreneuriales Créativité et innovation Utiliser son imagination pour concrétiser un projet, trouver une solution un problème ou accroître la valeur ajoutée d un produit ou d un service. Garder l esprit ouvert Faire

Plus en détail

Porte-nom Les vacances d été Français de base, 9 e année

Porte-nom Les vacances d été Français de base, 9 e année Aperçu Porte-nom Les vacances d été Français de base, 9 e année Pendant la première semaine de classe, en septembre, les élèves reçoivent des porte-nom (voir modèles ci-joints) où sont inscrits certaines

Plus en détail

ANALYSE DU MATÉRIEL DIDACTIQUE DE FRANÇAIS AU PRIMAIRE EN LIEN AVEC LA RÉFORME DU CURRICULUM

ANALYSE DU MATÉRIEL DIDACTIQUE DE FRANÇAIS AU PRIMAIRE EN LIEN AVEC LA RÉFORME DU CURRICULUM ANALYSE DU MATÉRIEL DIDACTIQUE DE FRANÇAIS AU PRIMAIRE EN LIEN AVEC LA RÉFORME DU CURRICULUM Titre : Éditions : Année : Classe : Auteurs : Sylvie Gagnon, Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Plus en détail

Planification annuelle e année du primaire École du Petit-Collège. À l intention des parents

Planification annuelle e année du primaire École du Petit-Collège. À l intention des parents Planification annuelle 2014-2015 6 e année du primaire École du Petit-Collège À l intention des parents Chers parents, C est avec plaisir que nous accueillons votre enfant à l école du Petit Collège. Tel

Plus en détail

CONSEILS : Pas de fautes d orthographe

CONSEILS : Pas de fautes d orthographe CONSEILS : Pas de fautes d orthographe CONSEILS : Pas de fautes d orthographe Fil directeur bien clair dans le plan et lors de l exposé CONSEILS : Pas de fautes d orthographe Fil directeur bien clair dans

Plus en détail

Guide pour l enseignant(e) École maternelle

Guide pour l enseignant(e) École maternelle Guide pour l enseignant(e) École maternelle Découvrir le monde dans les programmes de l école maternelle À l école maternelle [L enfant] observe, il pose des questions et progresse dans la formulation

Plus en détail

Baccalauréat International

Baccalauréat International Baccalauréat International Critères d'évaluation pour les sciences Secondaires 4 et 5 Nom : Polyvalente Deux-Montagnes 2015-2016 Document crée par Anne Archambault, mis à jour par Francis Lapointe, septembre

Plus en détail

STAGES EN ORTHOPHONIE

STAGES EN ORTHOPHONIE Faculté de médecine École d orthophonie et d audiologie STAGES EN ORTHOPHONIE CADRE RÉFÉRENTIEL POUR LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DES ÉTUDIANTS ORA 2240 Stage I : Stage de B. Sc. II en orthophonie

Plus en détail

Guide d écriture d un rapport d expérimentation

Guide d écriture d un rapport d expérimentation Guide d écriture d un rapport d expérimentation 1- Qualités principales d un rapport d expérimentation Les scientifiques se sont donnés un cadre rigoureux de travail afin de s assurer que leurs résultats

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Anglais, langue seconde Programmes de base Programmes enrichis Enseignement secondaire 1 er et 2 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante

Plus en détail

RALLYE DES CŒURS OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES

RALLYE DES CŒURS OUTILS D ANIMATION DÉMARCHE DURÉE : 30 MINUTES DURÉE : 30 MINUTES Cette activité collaborative permet à l élève de développer son vocabulaire de base en trouvant des expressions qui contiennent le mot cœur et qui correspondent aux images. Elle favorise

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ATELIER D EXPRESSION FRANCAISE ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ATELIER D EXPRESSION FRANCAISE ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

ENSEIGNER «APPRENDRE À DÉBATTRE» UN ENSEIGNEMENT EXPLICITE

ENSEIGNER «APPRENDRE À DÉBATTRE» UN ENSEIGNEMENT EXPLICITE ENSEIGNER «APPRENDRE À DÉBATTRE» UN ENSEIGNEMENT EXPLICITE La place du débat à l école : les programmes Par l appropriation des différents usages du langage dans tous les domaines, l élève prend conscience

Plus en détail

RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE

RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE Dans l activité d intégration, les étudiants sont amenés à se pencher de façon approfondie sur un sujet. Ils doivent se livrer à une recherche, analyser la matière,

Plus en détail

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval

Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Politique de valorisation de l enseignement et Dispositions relatives à l évaluation de l enseignement à l Université Laval Approuvée : Conseil universitaire (Résolution CU-2011-19) Entrée en vigueur :

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Source : http://public.srce.hr/husar/ Planification d une situation d apprentissage en univers social et en français, langue seconde Clientèle : 1 er cycle

Plus en détail

Établir l équilibre pour faciliter la réussite des élèves

Établir l équilibre pour faciliter la réussite des élèves Quelles sont les pratiques de gestion de classe les plus prometteuses? Établir l équilibre pour faciliter la réussite des élèves La gestion de classe est un défi pour plusieurs enseignants. Elle implique

Plus en détail