Souper de crabe du Carnaval

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Souper de crabe du Carnaval"

Transcription

1 Année 10 Numéro 2 23 mars 2015 Photographe : Marie-Hélène Thériault Souper de crabe du Carnaval Samedi 11 avril 2015, 18 h Gymnase de l'école Moisson-D'Arts Inclus : hors d oeuvre, accompagnements, dessert, thé ou café Crabe : $ Brochette de poulet : $ Pour les enfants : $ Soirée dansante avec DJ Bienvenue à tous!!! Il reste encore des cartes disponibles! Joignez-vous à nous pour cette belle soirée! Appelez Francisca au

2 CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE ORDINAIRE 9 FÉVRIER 2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIERE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de L Isle-Verte tenue à la Caserne incendie le lundi 9 FÉVRIER 2015, à 20 heures, à laquelle sont présents les membres du conseil suivants : MONSIEUR STÉPHANE DUMONT MONSIEUR SIMON LAVOIE MADAME GINETTE CARON MONSIEUR FRANÇOIS FILION MONSIEUR ROBERT LEGAULT tous membres du Conseil siégeant sous la présidence de : MADAME URSULE THÉRIAULT, mairesse Le secrétaire-trésorier est également présent. Après constatation du quorum, il est proposé par monsieur Robert Legault et adopté à l unanimité des membres du conseil municipal que l ordre du jour suggéré soit accepté en maintenant l item «Affaires nouvelles» ouvert. Il est par la suite proposé par : Monsieur Simon Lavoie et adopté à l unanimité des membres du conseil que le procès-verbal de la séance régulière tenue le 12 janvier 2015 soit approuvé Rapport de la mairesse Madame Ursule Thériault, mairesse, dépose un état sommaire de ses activités couvrant la période du 13 janvier 2015 au 9 février Rémunération des pompiers en cours de formation Il est proposé par monsieur Robert Legault et adopté unanimement que la Municipalité de L Isle-Verte assume le temps de formation des pompiers volontaires sur la base d un taux horaire de 11,48 $. Le paiement de cette rémunération demeure conditionnel au respect de certaines règles ainsi qu à un engagement formel de la part des personnes en formation, à savoir : Le nombre d heures rémunérées sera fonction des heures de formation spécifiées pour chacun des cours (ne comprenant donc pas le temps de déplacement ainsi que le temps d étude); La rémunération devra être préalablement justifiée par la réussite de la formation (donc payable à la fin d un module); 2

3 CONSEIL MUNICIPAL La formation devra être complétée dans les délais requis; Suite à la réussite de sa formation, le pompier devra assurer 5 années de services auprès de la Municipalité (à moins de circonstances particulières); Advenant que le candidat ne puisse respecter ses engagements, la municipalité exigera un remboursement de la rémunération versée proportionnellement au nombre d années de services rendus suite à la réussite de la formation. Le coût lié à la formation des pompiers est estimé à environ $ et couvre une période de 18 mois (on évalue la durée de la formation à environ 100 heures par personne) Demande d aide financière dans le cadre du Programme d aide à la formation des pompiers du ministère de la Sécurité publique Attendu que le Règlement sur les conditions pour exercer au sein d un service de sécurité incendie municipal prévoit les exigences de formation pour les pompiers des services de sécurité incendie afin d assurer une qualification professionnelle minimale; Attendu que ce règlement s inscrit dans une volonté de garantir aux municipalités la formation d équipes de pompiers possédant les compétences et les habiletés nécessaires pour intervenir efficacement en situation d urgence; Attendu qu en décembre 2014, le gouvernement du Québec a établi le Programme d aide financière pour la formation des pompiers volontaires ou à temps partiel; Attendu que ce programme a pour objectif principal d apporter aux organisations municipales une aide financière leur permettant de disposer d un nombre suffisant de pompiers qualifiés pour agir efficacement et de manière sécuritaire en situation d urgence; Attendu que ce programme vise également à favoriser l acquisition des compétences et des habiletés de base requises par les pompiers volontaires ou à temps partiel qui exercent au sein des services de sécurité incendie municipal; Attendu que la Municipalité de L Isle-Verte désire bénéficier de l aide financière offerte par ce programme; Attendu que la Municipalité de L Isle-Verte prévoit 30 formations de pompiers au cours de la prochaine année pour répondre efficacement et de manière sécuritaire à des situations d urgence sur son territoire. La répartition des formations à être dispensées est la suivante : 12 candidats pour la formation «pompier 1»; 2 candidats pour la formation «opérateur d autopompe»; 3 candidats pour la formation «désincarcération»; 3 candidats pour la formation «officier non urbain». 3

4 CONSEIL MUNICIPAL Attendu que la Municipalité doit transmettre sa demande au ministère de la Sécurité publique par l intermédiaire de la MRC de Rivière-du-Loup en conformité avec l article 6 du Programme. ou à temps partiel au ministère de la Sécurité publique et de transmettre cette demande à la MRC de Rivière-du- Loup Comptes du mois Le secrétaire-trésorier dépose les listes suivantes : Comptes à payer au 31/01/2015 : ,15 $ Déboursés directs de janvier 2015 : ,54 $ Suite au dépôt de l ensemble des comptes à payer et déboursés couvrant le mois de janvier 2015, il est proposé par monsieur Stéphane Dumont et adopté unanimement que ces comptes soient approuvés et que les déboursés inhérents soient autorisés Fin d emploi d un pompier madame Sonia Ouellet Madame Sonia Ouellet a déposé au conseil municipal une correspondance par laquelle elle fait état, pour diverses raisons, qu elle doit mettre un terme à sa carrière à titre de pompier volontaire. Elle mentionne dans cette correspondance, le désir que lui soit remis son casque, portant le numéro 4, lorsqu il aura atteint la fin de sa durée de vie Programme de soutien financier en loisir de l Unité régionale de loisir et de sport du Bas-Saint-Laurent Considérant que la Municipalité de L Isle-Verte est membre de l Unité régionale de loisir et de sport du Bas- Saint-Laurent; Considérant le projet «Programmation d activités de la semaine de relâche 2015» soumit par madame Amélie Martineau, coordonnatrice en loisirs et vie communautaire pour la Municipalité; Considérant que ce projet répond aux objectifs et aux exigences du programme de soutien financier en loisir; 4

5 CONSEIL MUNICIPAL En conséquence, il est proposé par monsieur Stéphane Dumont et unanimement résolu que madame Amélie Martineau, coordonnatrice en loisirs et vie communautaire, soit autorisée, au nom de la Municipalité de L Isle- Verte, à formuler une demande d assistance financière auprès de l Unité régionale de loisir et de sport du Bas- Saint-Laurent dans le cadre du programme de soutien financier en loisir pour le projet «Programmation d activités de la semaine de relâche 2015» Demande de rétablissement du programme d aide à l entretien de la Route verte Attendu que le pacte fiscal signé le 5 novembre dernier par le gouvernement du Québec aura des répercussions importantes sur la piste cyclable Le Petit-Témis et celle de l Estuaire, mais également, sur l ensemble du réseau de la Route Verte au Québec comprenant km; Attendu que le Gouvernement abolit le programme d entretien de la Route Verte, qui permettait d assurer l entretien d un réseau cyclable de qualité, accessible et sécuritaire; Attendu que pour la Corporation sentier Rivière-du-Loup/Témiscouata, ce sont $ de coupures sur le budget d entretien de la portion nord du Petit-Témis et de la Route de l Estuaire; Attendu que cette décision affecte sérieusement la pérennité des sentiers cyclables au Québec; Attendu que les municipalités et les MRC font déjà leur large part dans le financement des frais d entretien; Attendu que l emprise du parc linéaire appartient toujours au ministère des Transports du Québec; Attendu que la Corporation Sentier Rivière-du-Loup / Témiscouata ne détient aucun titre de propriété de la piste cyclable; Attendu qu une infrastructure d une telle ampleur est d une importance capitale pour les régions de Rivièredu-Loup et du Témiscouata; Attendu les répercussions sur l ensemble du réseau cyclable au Québec, sur la population, sur le tourisme et sur l économie des régions; Attendu que de telles actions vont à l encontre du principe que prône la société sur la mise en forme et l exercice physique; Attendu qu en , la piste cyclable du Petit-Témis section nord subissait une remise à niveau d envergure par un investissement total de 2,4 M$; Attendu que toute la collectivité, différents organismes du milieu ainsi que les deux paliers de gouvernement contribuaient à cette réalisation majeure; Attendu que la section sud du Petit-Témis doit également subir une importante remise à niveau; 5

6 CONSEIL MUNICIPAL Attendu que le gouvernement avait demandé aux gestionnaires de pistes de mettre fin aux vignettes obligatoires lorsqu elles ont accepté le programme d entretien; Attendu que la Corporation Sentier Rivière-du-Loup / Témiscouata ne peut assurer l entretien de son réseau cyclable sans ce programme d aide; Attendu que la Corporation Sentier Rivière-du-Loup / Témiscouata remet en question l ouverture de la piste à l été 2015; Attendu que le gouvernement doit absolument revoir sa position; Attendu que le budget annoncé de 50 M$ pour de nouvelles pistes cyclables devrait inclure les sommes nécessaires à l entretien des pistes déjà existantes; En conséquence, il est proposé par madame Ginette Caron et adopté unanimement que la Municipalité de L Isle-Verte demande au Gouvernement du Québec de revoir ses attributions d argents pour l entretien des pistes cyclables, de maintenir le programme d entretien de la Route Verte et de fixer une rencontre avec les dirigeants de la Route Verte, l Association des Réseaux Cyclables du Québec, Vélo-Québec, les MRC ainsi que les municipalités concernées Demande de modification d autorisation auprès de la CPTAQ-immeubles excédentaires et/ou à acquérir par la Ferme Vertile inc. (dossier de l autoroute 20) Considérant que suite à la réalisation du pont d étagement de l autoroute 20 dans le secteur de la rue Notre- Dame, certaines parcelles de terrain, dites excédentaires, peuvent être remises aux producteurs auxquels elles ont été détachées; Considérant qu une telle démarche contribue positivement au maintien de l usage agricole du secteur concerné; Considérant que la Municipalité de L Isle-Verte ne s oppose aucunement à ce que la superficie totale d immeubles excédentaires, soit 2 710,089 mètres carrés, soit remise à son ancien propriétaire, Ferme Vertile inc.; En conséquence, il est proposé par monsieur Simon Lavoie et adopté unanimement que la Municipalité de L Isle-Verte confirme son appui à cette demande d autorisation auprès de la CPTAQ Travaux de rénovation des bureaux administratifs de la Municipalité Attendu les démarches entreprises par la Municipalité afin d intégrer l ensemble des services administratifs et techniques au rez-de-chaussée de l immeuble situé au 141, St-Jean-Baptiste; Attendu que pour mener à terme cet objectif, des modifications de l ensemble des divisions intérieures sont nécessaires; 6

7 CONSEIL MUNICIPAL Attendu le processus d appel d offres, par invitation, effectué auprès de cinq entrepreneurs généraux; Attendu que quatre de ces entrepreneurs se sont prévalus de la possibilité d obtenir un document d appel d offres; Attendu que, de ces entrepreneurs, trois ont déposé une soumission prenant en compte l ensemble des travaux devant être réalisés, soumissions s établissant comme suit : Construction Serge Caron inc ,77 $ (taxes incluses) Constructions Roland Lebel enr ,88 $ (taxes incluses) Les Entreprises de l Île inc ,62 $ (taxes incluses) Attendu que pour donner suite à ces travaux, il est nécessaire de relocaliser, temporairement, les bureaux administratifs et que, pour se faire, des démarches ont été entreprises auprès de la Commission scolaire, coûts de transitions évaluées à $; Attendu que le document d appel d offres fait foi de l ensemble des conditions devant être respectées et qu aucun coût additionnel ne pourra être exigé auprès de la Municipalité; En conséquence, il est proposé par monsieur Robert Legault et adopté à la majorité des membres du conseil que soit accordé le contrat d aménagement au plus bas soumissionnaire conforme, soit à l entreprise «Construction Serge Caron inc.» au montant de ,77 $ (taxes incluses). Cette proposition ne faisant pas l unanimité, deux membres du conseil s y opposent et quatre confirment leur accord Demande d exclusion de la zone agricole aux fins de permettre l implantation d un terrain de camping Attendu que la Municipalité de L Isle-Verte a déjà fait connaître son appui au projet de l Union des Jardiniers 1998 inc. et de la famille Côté d aménager un camping du côté nord de la Route 132, partie en zone blanche, mais partie en zone agricole; Attendu que la Municipalité a appuyé ce projet dans un premier temps dans le cadre d une demande d autorisation du promoteur auprès de la C.P.T.A.Q.; Attendu que la C.P.T.A.Q. a informé le promoteur que son projet étant contigu à la zone blanche de la Municipalité, la demande devait être introduite sous forme d une demande d exclusion; Attendu qu avant d accepter de collaborer à cette démarche, la Municipalité s est assurée auprès de la MRC de Rivière-du-Loup de son appui à ce projet, ce qui a été confirmé après consultation du comité consultatif agricole de la MRC qui s est montré favorable à ce projet en mai 2014; 7

8 CONSEIL MUNICIPAL Attendu que la Municipalité fait siennes l ensemble des représentations et du dossier de demande d exclusion préparés et soumis par ses procureurs auprès de la C.P.T.A.Q.; Attendu qu il y a lieu d adopter une résolution d acceptation dudit document et de ses annexes; Attendu que la Municipalité souhaite que la Commission de protection du territoire et des activités agricoles prenne acte des arguments positifs et de l importance de ce projet pour la Municipalité; Attendu que la C.P.T.A.Q., malgré la demande d exclusion, a le pouvoir de ramener le projet à une demande d autorisation; Attendu que la Municipalité soumet respectueusement à la C.P.T.A.Q. qu une demande d autorisation serait tout aussi souhaitable, sinon plus en termes de protection du territoire agricole, de procéder par autorisation, étant donné qu un usage de camping ne compromet pas irrémédiablement le potentiel agricole; Attendu que le terrain faisant l objet de la demande est dans un secteur de la zone agricole qui ne permet pas actuellement l implantation d un camping et qu il sera donc nécessaire, advenant une exclusion ou une autorisation par la C.P.T.A.Q. de modifier la réglementation de zonage en conséquence. En conséquence, il est proposé par monsieur Robert Legault, et adopté à la majorité des membres du conseil (2 membres s y opposent alors que 4 membres y sont favorables): Que les attendus font partie de la résolution, Que la Municipalité de L Isle-Verte adopte l argumentation et les pièces à son appui relativement à la demande d exclusion de la zone agricole de la partie des lots 167 et 183 du cadastre de la paroisse de Saint- Jean-Baptiste de l Île-Verte, circonscription foncière de Témiscouata, Que la Municipalité demande donc à la C.P.T.A.Q. de procéder à l exclusion de ces parties de lots aux fins d un camping, mais insiste auprès de la C.P.T.A.Q. pour qu elle exerce son pouvoir de retenir plutôt le mode d autorisation à un usage autre qu agricole pour ce projet étant donné qu une autorisation à cette vocation n est pas irréversible en regard d un usage agricole futur, Que la Municipalité s engage, sur réception d une décision favorable, et dans les délais requis par la C.P.T.A.Q., à procéder aux modifications réglementaires pour rendre ce projet conforme à la réglementation de zonage, sujet au cadre permis par le règlement de contrôle intérimaire et/ou le schéma d aménagement de la MRC de Rivière-du-Loup Réclamation de la Corporation de développement économique et touristique de L Isle-Verte programme de développement local Il est proposé par monsieur Simon Lavoie et adopté unanimement que la Municipalité de L Isle-Verte donne suite à la réclamation déposée par la Corporation de développement économique et touristique dans le cadre du programme de développement local. 8

9 CONSEIL MUNICIPAL La réclamation de janvier 2015 s élève à ,38 $ et elle se détaille comme suit : Aide à la construction et à la rénovation : 1 550,95 $ Droits de mutation : 2 170,24 $ Aide à l installation d industries manufacturières : ,19 $ Demande de carte de crédit Visa Desjardins Il est proposé par madame Ginette Caron été adopté unanimement : Que la Municipalité de L Isle-Verte délègue, aux personnes identifiées ci-après, le pouvoir de demander l émission de Cartes Visa Desjardins, incluant leur renouvellement à l échéance et leur remplacement si nécessaire, et ce, avec les limites de crédit octroyées par la Fédération des Caisses Desjardins du Québec; Que la Municipalité soit débitrice envers la Fédération des sommes avancées et de toutes autres dettes reliées à l utilisation des cartes et de tout produit qui s y rattache, incluant les sommes pouvant excéder les limites de crédit applicables, ainsi que des intérêts et des frais applicables; Que la Municipalité s engage à ce que les cartes soient utilisées selon les modalités du contrat de crédit variable de la Fédération les accompagnant et soit responsable de toutes dettes et obligations découlant du nonrespect de ces modalités; Que les personnes identifiées, ci-après, soient autorisées à signer tout document utile ou nécessaire pour donner plein effet à cette résolution, à demander toute modification à l égard des cartes émises, incluant toute majoration des limites de crédit et que ces personnes aient tous les droits et pouvoirs reliés à la gestion et à l utilisation du compte relatif à ces cartes; d assurer la gestion du compte des cartes, incluant notamment la désignation et la révocation des représentants de la Municipalité autorisés à obtenir une carte, la répartition et la modification des limites de crédit autorisées des cartes ainsi que l ajout et le retrait d options liés aux cartes, le cas échéant; Nom des personnes déléguées : le directeur général de la Municipalité. Le détenteur actuel de ce titre est : Directeur général : Guy Bérubé Limite de crédit : $ Que la Fédération des caisses Desjardins du Québec puisse considérer cette résolution en vigueur tant qu elle n aura pas reçu un avis écrit de sa modification ou de son abrogation. 9

10 CONSEIL MUNICIPAL Colloque sur la sécurité civile et incendie 2015 Il est proposé par madame Ginette Caron et adopté unanimement que la Municipalité de L Isle-Verte autorise monsieur Robert Legault à représenter la Municipalité au colloque sur la sécurité civile et incendie 2015 qui se déroulera les 16, 17 et 18 février 2015 au Centre des Congrès de Québec. En occurrence, les frais d inscription (340 $) et de déplacement seront assumés par la Municipalité Levée de la séance À 22 h 05, il est proposé par monsieur Simon Lavoie adopté unanimement que la séance soit levée. Prochaine séance publique : Notez que la séance publique du conseil municipal a eu lieu le lundi 9 mars 2015 et que la prochaine séance se tiendra le 13 avril DATES DE TOMBÉE POUR LES PROCHAINS BULLETINS MUNICIPAUX Prenez note que la date de tombée pour envoyer vos articles est toujours le vendredi suivant la réunion du conseil municipal. Dates de tombée pour les 2 prochains mois : Avril : 17 avril 2015 Mai : 15 mai 2015 Par courriel : N.B. Tous les articles reçus après cette date limite ne pourront paraître dans le journal. Nous ne pouvons garantir la parution de tous les articles reçus en raison de l espace disponible. La priorité est accordée aux organismes à but non-lucratif de la municipalité. 10

11 AFFAIRES MUNICIPALES RÔLE D ÉVALUATION ET TAXES MUNICIPALES Y A-T-IL UN LIEN? La question que tout le monde se pose, actuellement, à savoir pourquoi la valeur de ma propriété est-elle si élevée? Qu est-ce qui a fait augmenter mon compte de taxes? Évidemment, ce n est pas chose facile à comprendre, mais il y a tout de même une explication que nous souhaitons porter à votre attention. D une part, le service d évaluation de la MRC de Rivière-du-Loup avait l obligation de déposer un nouveau rôle d évaluation devant être effectif au 1 er janvier 2015, ce qui a été fait. Ce nouveau rôle d évaluation fait état que la valeur des immeubles de la Municipalité a augmenté de 22,31 % sur une période de 6 ans, soit 3,72 % par année. Les valeurs établies au rôle d évaluation sont basées sur les prix payés sur le marché pour une propriété équivalente à la vôtre. Pour ce qui en est des maisons unifamiliales, la valeur des propriétés a augmenté en moyenne de 25 % au village et dans les rangs. Le prix moyen d une maison unifamiliale standard au village est de $ et le prix de vente moyen d un terrain desservi par les réseaux d égout et d aqueduc est passé de $ à $. Pour tenter d amoindrir l effet pervers d une hausse d évaluation sur votre compte de taxes, la Municipalité a fait passer l ensemble des taxes imposées à l évaluation foncière, d un taux de $ à $ du 100 $ d évaluation, soit une baisse de 18 %. Ce qui signifie qu un immeuble de $ aurait vu passer ses taxes foncières, de 1 195,10 $ à 980,40 $, ce qui n a pas été le cas en raison des variations des hausses d évaluation foncière ne s appliquant pas uniformément sur l ensemble des immeubles imposables. Voici, cité en exemples, quelques variations en % de l affectation de ces hausses : Résidence unifamiliale : 26,40 % Résidence de 2 logements : 27,08 % Résidence de 3 logements : 26,04 % Résidence de 10 à 19 logements : 12,23 % Chalets : 36,88 % Terrains vacants : 70,55 % Boisés : 39,19 % Également, le nouveau rôle démontre une forte hausse des valeurs de terrains, soit une hausse globale de 53,71 %. Votre nouvelle évaluation devrait donc refléter la valeur marchande de votre propriété, ce qui est en soi une bonne nouvelle, si toutefois vous n êtes pas satisfait de cette nouvelle valeur, deux options s offrent à vous. Une première consiste à prendre contact avec l évaluateur de la MRC de Rivière-du-Loup (monsieur Guy Berger , poste 228 ou madame Jessica Paradis au , poste 227) et une seconde qui consiste à compléter officiellement un formulaire de demande de révision (disponible à la Municipalité ainsi qu à la MRC) tout en y joignant le coût requis (valeur mentionnée sur votre compte de taxes). Rappelez-vous que toute demande de révision, pour être recevable, doit être déposée avant le 16 mai Sachez que nous sommes toujours là pour répondre à vos interrogations et vous guider dans vos démarches. N hésitez surtout pas à nous contacter ( ). 11

12 SÉCURITÉ INCENDIE Mettez en valeur vos aptitudes en relevant de nouveaux défis! POMPIERS/POMPIÈRES À TEMPS PARTIEL Caserne de L Isle-Verte (postes syndiqués à temps partiel) Sous l autorité des capitaines du Service de la sécurité incendie, la personne titulaire de l un de ces postes a pour principaux mandats la lutte contre l incendie, l intervention lors de diverses situations d urgence, le travail en caserne, le sauvetage de sinistrés et les activités en prévention des incendies. Notamment, le pompier à temps partiel : Est chargé de combattre, d éteindre et de prévenir les feux, et de sauvegarder les personnes et les biens; Exécute rapidement et efficacement différentes tâches dans des conditions d urgence qui présentent souvent de grands dangers; Assume le commandement des opérations jusqu à l arrivée d un supérieur; Effectue des tâches courantes relatives à l entretien du matériel d extinction de la caserne et des biens du Service; Réponds aux consignes et ordres particuliers qu il reçoit d un supérieur dans le cours ordinaire des opérations d entretien et de lutte contre le feu; Est appelés à intervenir lors de divers appels d urgence, de même qu en cas de désincarcération lors d accidents; Effectue des visites de prévention; Donne des renseignements aux citoyens; Participe activement aux formations et entraînements nécessaires au maintien de ses connaissances et compétences; Tiens à jour les différents registres et rapports; Agis à titre de premier répondant selon les qualifications et exigences de l Agence de santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent; Accomplis toute autre tâche connexe à la fonction de pompier, à la demande de son supérieur. Exigences Être âgé de 18 ans et plus; Posséder la formation de Pompier 1 ou s engager à l obtenir dans un délai de 24 mois suivant la date d embauche; Détenir et maintenir en vigueur un permis de classe 4-A ou être apte à l'obtenir; Demeurer dans un rayon de 10 kilomètres de la caserne de L Isle-Verte; Être en excellente condition physique; Aimer le travail d'équipe; Être capable de travailler malgré la pression; Être disponible selon les horaires variables; Faire preuve de tact, de discrétion et d'autonomie; Être en mesure d utiliser efficacement les outils informatiques et la suite Office. 12

13 SÉCURITÉ INCENDIE Note : Le fait de pouvoir s'absenter de son travail lors d'un appel d'urgence est un critère important qui sera considéré lors de l'embauche. Rémunération et conditions de travail La rémunération et les conditions de travail sont celles prévues à la convention collective liant le Syndicat des pompiers de la Ville de Rivière-du-Loup (CSN) et la Ville de Rivière-du-Loup. Dossier de candidature Votre dossier de candidature devra comprendre, outre votre curriculum vitae, une lettre mettant en évidence vos motivations pour l exercice de cette fonction, de même qu une copie de vos diplômes et attestations de formation. Le processus de sélection peut inclure, en plus des tests et entrevues, une évaluation psychométrique, un test physique, de même qu une évaluation médicale. Vous avez le goût des défis et de vous surpasser? Vous êtes doté d un sens des responsabilités hors de l ordinaire et d une grande autonomie? Vous avez une grande volonté de travailler en équipe? Si vous répondez affirmativement à ces questions, faites parvenir votre curriculum vitæ en y indiquant le titre du poste soit, Pompier-Caserne L Isle-Verte avant le vendredi 17 avril 2015 à 16 h, à l attention de : Monsieur Denis Lagacé, directeur Service des ressources humaines Ville de Rivière-du-Loup 65, rue de l Hôtel-de-Ville, C. P. 37 Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3Y7 Télécopieur : Courriel : La Ville de Rivière-du-Loup applique un programme d accès égalitaire en emploi et invite les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, et les autochtones à présenter leur candidature. L u/lisa/on du masculin ne sert qu à alléger le texte. Seules les personnes retenues en entrevue seront contactées. 13

14 LOISIRS, CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE 14

15 LOISIRS, CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE URBANISME 15

16 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET TOURISTIQUE 16

17 SÉCURITÉ INCENDIE URBANISME LES FEUX DE CHEMINÉE Bien que dans certaines municipalités le ramonage des cheminées soit obligatoire et que les appareils de chauffage sont de plus en plus efficaces, il y a encore trop de feux de cheminée. Voici donc quelques conseils pour vous permettre de passer un hiver au chaud en toute sécurité. Si vous entendez un grondement dans votre cheminée ou si vous croyez qu il y a un feu dans celle-ci, n hésitez pas à composer le et à évacuer la maison. Un feu de cheminée peut rapidement dégénérer et se transformer en feu de résidence. Pour ceux qui utilisent le chauffage solide, il faut prendre les précautions qui s imposent et vérifier l état intérieur de la cheminée. Une accumulation de dépôts de créosote sur les parois de la cheminée d aussi peu que l épaisseur d une feuille de papier peut représenter un danger pour l incendie. Toute cheminée sur laquelle est raccordée un appareil producteur de chaleur alimenté par un combustible solide ou liquide, doit être ramonée aussi souvent que le justifie son utilisation, mais au moins une (1) fois par année ou selon les recommandations du fabricant. Il existe des ensembles de ramonage que l on peut acheter en quincaillerie pour faire le travail soi-même. Nous vous conseillons cependant de faire affaire avec des ramoneurs professionnels. Si vous avez changé votre poêle à combustion lente ou votre foyer récemment, assurez-vous que la cheminée existante convient toujours. Vous devriez également vous munir d un avertisseur de monoxyde de carbone et d un extincteur d une côte minimale de 2A-10B-C. Lorsque vous disposez des cendres vous devez le faire dans un réceptacle muni d un couvercle, le tout incombustible et s il repose sur un sol combustible, il doit être muni de pattes d au moins 50 mm de hauteur. Ce récipient doit être entreposé à l extérieur. Important : N utilisez jamais un contenant combustible (chaudière de plastique, boîte de carton, etc.) pour entreposer vos cendres, même si elles ne semblent plus chaudes, elles peuvent l être suffisamment pour déclencher un incendie. Si vous avez des questions au sujet de la conformité de votre installation de chauffage, vous pouvez contacter le service de prévention des incendies de la MRC de Rivière-du-Loup ou le service de sécurité incendie de votre municipalité. Chris/an Chénard-Guay # 122, Coordonnateur à la sécurité incendie Chef à la préven/on Téléphone : (418) poste 241, courriel : Chris/an Provencher, Préven/onniste à la sécurité incendie, Téléphone : (418) poste 302, courriel : 17

18 LOISIRS, CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE ACTIVITÉS DU MOIS DE MARS ET AVRIL DE LA PROGRAMMATION D ACTIVITÉS D HIVER 2015 Il est encore temps de vous inscrire aux activités suivantes! Contactez avant chacune des dates limites, le poste 306. À vos chaudrons marmitons pour les enfants de 8 à 14 ans. Inscription, avant jeudi 2 avril. Ateliers culinaires pour apprendre aux jeunes les bases de la cuisine en préparant de bons mets nutritifs et savoureux. 3 ateliers, les samedis, de 13 h à 15 h Date : Le 11 avril, le 18 avril et le 25 avril Coût : 15 $ / 3 ateliers Endroit : Salle communautaire de l école Création d une bande dessinée pour les 6 ans et plus. Inscription, avant jeudi 2 avril. Groupe débutant, les mardis, de 18 h 30 à 20 h Date : 14 avril au 12 mai Coût : 50 $ / 5 cours Endroit : Salle municipale de l école (ancienne salle du conseil) Groupe avancé les mercredis, de 18 h 30 à 20 h 30 Date : 15 avril au 13 mai Coût : 50 $ / 5 cours Endroit : Lieu à confirmer Plaisir de cuisiner un savoir-faire! Thème: Les sauces maison. Par la Maison de la Famille du Grand-Portage de Rivière-du-Loup Pour qui : Pour tous Date : 8 avril 19 h 15 Coût : 10 $ Endroit : Salle communautaire de l école Inscription avant jeudi 2 avril COLORIAGE POUR PÂQUES! Colorie le dessin de la page suivante, rapporte-le au bureau municipal, 141, rue St-Jean-Baptiste, et cours la chance de gagner un beau chocolat de Pâques! N oublie pas d y inscrire ton nom, ton âge et ton numéro de téléphone. La date limite pour participer est le mercredi 1 er avril 2015 à 16 h. Bonne chance! Votre comité municipal de loisirs et de la vie communautaire. 18

19 LOISIRS, CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE URBANISME NOM ET PRÉNOM : ÂGE : TÉLÉPHONE : 19

20 LOISIRS, SCOLAIRE CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE OFFRE D EMPLOI-CAMP DE JOUR DE L ISLE-VERTE COORDONNATEUR DE CAMP DE JOUR (1 POSTE) Principales fonctions : Sous la responsabilité de la coordonnatrice des loisirs et de la vie communautaire, le coordonnateur de terrain de jeux devra effectuer les fonctions suivantes : Assurer la coordination et le bon fonctionnement du terrain de jeux; Superviser et encadrer l équipe d animation; Élaborer, avec les animateurs, des programmations d activités divertissantes; Remplir des rapports; Animer et encadrer les groupes qui pourraient lui être confiés; Planifier, organiser et guider les sorties de groupes; Gérer les inscriptions, le matériel et un budget assigné au début de l été; Assurer le suivi avec les parents, les enfants et les animateurs; Voir à la sécurité des enfants et des lieux; Soutenir les décisions prises par la Municipalité. Exigences et conditions de travail : Niveau d études : Collégial Années d expérience reliées à l emploi : 1 à 2 années d expérience. Description des compétences : Étudier dans le domaine du loisir et/ou de l éducation; Détenir de l expérience de terrain de jeux, de base de plein air ou toute autre expérience jugée pertinente; Avoir de la faciliter à travailler en équipe; Démontrer de l intérêt à travailler auprès d enfants; Être organisé, dynamique, responsable, autonome et débrouillard. Qualification professionnelle reconnue en dehors du réseau scolaire ou universitaire : Carte RCR Valide (au moment de l'embauche) Travail à temps plein du 15/06/2015 au 14/08/2015 Salaire horaire offert : entre 11,65 $ et 14,00$ selon l expérience. Nombre d'heures par semaine : 40,00 Date prévue d entrée en fonction : 15/06/2015 N.B. Être disponible pour une (1) soirée d inscriptions, des rencontres de formation et de planification avant le début de l emploi. 20

21 LOISIRS, CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE OFFRE D EMPLOI-CAMP DE JOUR DE L ISLE-VERTE ANIMATEUR DE CAMP DE JOUR (2 POSTES) Principales fonctions : Sous la responsabilité du coordonnateur de terrain de jeux et de la coordonnatrice des loisirs et de la vie communautaire, l animateur devra effectuer les fonctions suivantes : Planifier, organiser et animer une programmation quotidienne d'activités récréatives pour les jeunes dont l âge varie entre 5 et 12 ans; Assurer la sécurité et l'encadrement des enfants sous sa responsabilité; Participer à l'organisation et à la réalisation des thématiques estivales et des activités spéciales; Participer aux réunions avec l équipe de travail et la coordonnatrice des loisirs; Rédiger un rapport d évaluation à la fin du programme de terrain de jeux. Exigences et conditions de travail : Niveau d études : En voie de terminer son 5e secondaire. Années d expérience reliées à l emploi : 1 à 6 mois d expérience Description des compétences : Avoir de la faciliter à travailler en équipe; Démontrer de l intérêt à travailler auprès d enfants; Être une personne dynamique, créative, ponctuelle, responsable et organisée; Être en voie d obtenir ou posséder un diplôme d études au niveau collégial dans un domaine connexe (éducation, loisirs, service de garde et autres) serait un atout; Posséder de l expérience pertinente en animation auprès des enfants, un atout. Travail à temps plein du 22/06/2015 au 14/08/2015 Salaire horaire offert : à partir de 11,65$ selon l expérience. Nombre d'heures par semaine : 40,00 Date prévue d entrée en fonction : 22/06/2015 N.B. Être disponible pour une (1) soirée d inscriptions, des rencontres de formation et de planification avant le début de l emploi. vitae accompagné d'une lettre de présentation, durant les heures d ouverture du bureau municipal, par courier ou par courriel avant le vendredi 17 avril Soumettre votre candidature à : Madame Amélie Martineau Coordonnatrice des loisirs et de la vie communautaire 141, rue Saint-Jean-Baptiste, L Isle-Verte (Qc), G0L 1K poste

22 LOISIRS, SCOLAIRE CULTURE ET VIE COMMUNAUTAIRE GROUPE DE NATURALISTES DE L ISLE-VERTE Prochaine activité : Excursion d observation du nourrissage des Cerfs de Virginie sauvages à Pohénégamook, guidée par Marilyn Labrecque, technicienne de la faune. Samedi 28 mars Rendez-vous à 13 h à l église de L Isle-Verte. Durée approximative : 5 heures. Prix 8,50 $ pour l accès aux sentiers (ajouter 5 $ non membre). Une belle sortie à la base de plein air nous permettra d observer les Cerfs de Virginie sauvages de près pendant le repas quotidien. Avant leur repas, nous parcourrons un sentier à la recherche d oiseaux. Le Grand Pic sera-t-il au rendezvous? Compte-rendu : Observation de la Chouette épervière le 31 janvier 2015 Excursion guidée par Réjean Deschênes Chouee épervière Six participants ont bravé le froid pour aller observer la Chouette épervière! Elle était un peu loin, mais au télescope, on a pu bien l observer! En comptant ce qu on a vu en chemin, 20 espèces ont été observées. Les Bec-croisé bifascié, Durbecs des sapins, Mésangeais du Canada, Sizerin blanchâtre, Perdrix grises et Harfang des neiges sont du nombre. Belle journée! Pour plus de détails et de photos sur nos excursions, visitez notre page Facebook au naturalisteslisleverte. Pour ne rien manquer de nos activités, aimez notre page Facebook ou fournissez votre adresse courriel pour recevoir nos courriels d information. Devenir membre : Abonnement 40 $ pour toute l année Non membre 5 $ par activité (en plus des frais d entrée, lorsqu il y en a). Abonnement auprès d Amélie Martineau, coordonnatrice des loisirs à la municipalité de L Isle-Verte. Informations et abonnement gratuit aux courriels du groupe : Mireille Poulin

23 SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX CONNAISSEZ VOUS LE SERVICE D INFORMATION AUX AÎNÉS? C est un service d information centralisé et informatisé pour informer les personnes aînées et leurs proches de la MRC de Rivière-du-Loup sur tous les sujets qui touchent la vie quotidienne au niveau gouvernemental, communautaire et municipal. Le guide des services, mis en ligne à l adresse est un outil de référence et fait l inventaire des services disponibles dans notre région en vulgarisant l information tant au niveau des crédits d impôt, des services de santé, des activités de loisirs et plus. Ce service a pour but d améliorer l accessibilité à l information, la bonifier et de mettre en place des moyens afin que celle-ci soit à jour et coordonnée avec les autres services et organismes. En plus de répondre à un besoin criant, il contribue au mieux-être des aînés et favorise leur participation active dans notre communauté. Le service dispose d une agente d information afin de fournir de l information ainsi que pour faciliter son repérage et sa compréhension, soit par téléphone, en personne, par courriel ou en présentation de groupe. Cette dernière est également disponible pour de l accompagnement individuel afin d améliorer l accessibilité aux services en aidant la personne dans ses démarches. Si vous avez des questionnements sur tous les sujets concernant les personnes aînées et les services disponibles, n hésitez pas à communiquer avec l agente d information au Source : Anne Packwood Agente d information aux aînés Centre d action bénévole des Seigneuries

24 SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX Associa/on régionale pour l entourage de la personne aaeinte d un trouble majeur de santé mentale La mission de l organisme, La Lueur de l Espoir du Bas-Saint-Laurent, est de soutenir, par différents services (rencontres individuelles et de groupes), l entourage (parents, frères et sœurs, enfants, amis et collègues de travail) d une personne ayant une problématique en santé mentale. Nous couvrons les 8 MRC du Bas-Saint-Laurent. Nous offrons aussi, en collaboration avec le Centre de santé et de services sociaux de Rivière-du-Loup, des séances d informations pour les parents d enfants ayant un diagnostic de, ainsi que le lundi 13 avril Pour informations, contactez-nous au point de services de Rivière-du-Loup. Consultations gratuites et confidentielles. N hésitez pas à communiquer avec nous! Bureau régional (Rimouski) ou (sans frais) Point de services de Rivière-du-Loup Site web : 24

25 SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX LA DIARRHÉE DU VOYAGEUR La diarrhée du voyageur est assurément l un des problèmes de santé les plus fréquents rencontrés en voyage. Si vous prévoyez visiter les pays chauds cet hiver, je vous suggère cet article sur la prévention et le traitement de la diarrhée du voyageur. La diarrhée du voyageur peut être causée par plusieurs bactéries et se transmet par le contact avec d autres individus ou par la consommation d aliments ou d eau contaminés. Pour la prévenir, il est important d appliquer certaines mesures. Tout d abord, manger seulement ce qui a été bouilli, cuit ou pelé. Par exemple, éviter les salades, les crudités, les fruits de mer. Assurez-vous que votre nourriture est bien cuite et encore chaude. Il est aussi important de boire de l eau purifiée ou en bouteille, et ce, même pour les glaçons qui peuvent se trouver dans votre boisson. Utilisez de l eau en bouteille pour vous brosser les dents. Évitez de vous baigner dans de l eau polluée ou contaminée. Il est aussi important de bien vous laver les mains avant de boire ou manger et si cela n est pas possible, utilisez un désinfectant pour les mains à base d alcool. Si vous contractez la diarrhée du voyageur, il est important de bien vous hydrater. Pour cela, il est préférable d utiliser des solutions de réhydratation orale que vous pouvez vous procurer à la pharmacie avant votre départ. La diarrhée se résout habituellement par elle-même en quelques jours. Toutefois, s il y a présence de fièvre, de sang ou de pus avec la diarrhée, des antibiotiques peuvent être nécessaires. Il peut donc être pertinent de consulter un médecin avant de partir pour avoir les antibiotiques en votre possession lors du voyage. Une ordonnance collective en vigueur, valide pour les patients de la Dr. Marianne Harvey, autorise les pharmacien(ne)s du groupe Lépicier et Miousse à prescrire ces antibiotiques comme mesure préventive avec une consultation pharmaceutique. Celleci nous permet également de prescrire le traitement de prévention contre la malaria lorsqu'il est indiqué. N hésitez pas à venir rencontrer votre pharmacien pour plus d informations. Pascale Langlois, pharmacienne 25

26 SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX LE MOIS DE MARS, LE MOIS DE LA NUTRITION. Dans cet article, il sera question de deux nutriments pour lesquels nous recevons souvent des questions à la pharmacie, le calcium et la vitamine D. Il sera aussi question d'ostéoporose, une maladie qui implique ces deux nutriments et qui peut avoir des conséquences graves et insoupçonnées. Le calcium est un minéral essentiel à la formation des dents et des os, ce fait est bien connu. Le squelette contient même jusqu'à 99% de tout le calcium disponible dans le corps humain! Mais bien d'autres cellules ont également besoin de calcium pour fonctionner : le calcium sert en effet à normaliser les battements du cœur, à régulariser la pression sanguine, à contracter et à relaxer les muscles, à faciliter la cicatrisation des plaies, entres autres. Un apport adéquat de calcium est important tout au long de la vie, que ce soit lors de la petite enfance ou lors de l'âge adulte. Les produits laitiers et leurs substituts constituent d'excellentes sources de calcium. Les poissons en conserve (ex. : saumon, sardines) en sont également de bonnes sources, à condition toutefois de manger les arrêtes! Les légumes verts feuillus, comme le brocoli, le chou et les épinards, en fournissent aussi, mais en moins grandes quantités. Finalement, le calcium des légumineuses, noix et graines est moins bien absorbé par l'intestin que celui des produits laitiers. Nous avons à la pharmacie, différentes références pour informer les patients des sources de calcium, des portions recommandées, de même que des apports nutritionnels recommandés selon l'âge. La vitamine D joue plusieurs rôles au sein de l'organisme. Même si ses principales fonctions concernent la santé osseuse et la prévention de l'ostéoporose, en permettant l'absorption du calcium et du phosphore, la vitamine D peut réduire d'autres risques pour la santé tels que les maladies cardiovasculaires, le diabète et les troubles du système immunitaire. La principale source de vitamine D est l'exposition au soleil, c'est pourquoi cette vitamine est surnommée «la vitamine soleil». Sous l'effet des rayons UVB, il y a production de vitamine D à la surface de la peau. Par contre, plusieurs facteurs peuvent affecter la production cutanée de vitamine D, comme l'âge, la pigmentation de la peau, l'usage d'écrans solaires, l'heure de la journée, le temps de l'année et la latitude. De plus, les sources alimentaires sont limitées : on retrouve de la vitamine D dans les poissons gras, certaines huiles de foie de poisson, les œufs de poules ayant ingéré de la vitamine D. En conséquence, la population dépend largement de l'enrichissement des aliments comme le lait, les boissons de soya, la margarine, et de l'usage de suppléments pour satisfaire les besoins en vitamine D. Les recommandations concernant les apports nutritionnels recommandés varient selon l'âge et nous avons également en succursales de la documentation pour les patients à ce sujet. Les pharmaciens de vos quatre pharmacies Lépicier et Miousse peuvent discuter avec vous de vos besoins personnels en suppléments de calcium et de vitamine D. Finalement, un petit mot sur l'ostéoporose. L'ostéoporose est une maladie qui cause l'amincissement et la fragilisation des os, ce qui augmente le risque de fractures. On l'appelle souvent «la maladie silencieuse», car la perte osseuse survient sans symptôme jusqu'à ce qu'une fracture survienne. On ne peut guérir l'ostéoporose, seulement la traiter avec des médicaments, d'où l'importance de maintenir la santé des os tout au long de la vie en consommant suffisamment de calcium et de vitamine D (soit dans l'alimentation, soit en suppléments), en s'adonnant régulièrement à des activités physiques de mise en charge, en évitant de fumer et en évitant de consommer des quantités excessives d'alcool et de café. N'hésitez pas à venir consulter votre pharmacien pour plus d'informations sur le sujet! Catherine Côté, pharmacienne 26

27 SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX VOTRE CLINIQUE MÉDICALE Adresse: 150, rue St-Jean-Baptiste (Presbytère) , option 2 pour CLSC et option 4 pour L Isle-Verte Dr Jacques Caron ( ) : les 3, 10, 17, 24 et 31 mars en avant-midi Dr Munger ( ) : les mercredis 4, 18 et 25 mars et lundi 9 mars Rendez-vous : Les lundis, mardis et jeudis : de 8 h à 12 h Les mercredis et vendredis : de 9 h à 12 h Services infirmiers : (Presbytère) Premiers soins (pansements et autres) pour toute la population de L Isle-Verte. PHARMACIE Adresse: 140, rue St-Jean-Baptiste (Pavillon de L Amitié) Du lundi au vendredi : de 9 h à 18 h : Ouverture de la pharmacie de 9 h à 13 h : Présence de la pharmacienne Merci de faire confiance à nos institutions locales. UN NOUVEAU MÉDECIN Pour faire suite à notre appel voici la confirmation que nous aurons un nouveau médecin à L'Isle- Verte à compter de Mars. Il s'agit du Dr Munger. Nous prions les gens de la communauté de L Isle- Verte qui n'ont pas de médecin de famille de s'inscrire auprès du Guichet Unique au numéro qui suit : et faire l option 7. Les gens de notre village seront privilégiés pour les rendezvous futurs auprès de Dr Munger. Pour l'instant, les rendez-vous seront pris auprès des secrétaires de la Clinique Frontenac, au numéro suivant : Elles donneront des rendez-vous aux gens référés par le Guichet Unique et qui sont déjà sur la liste d attente. La Croix-Rouge est à la recherche de personnes pouvant faire du porte-à-porte dans le but d'amasser des fonds pour aider les gens de la région dans le besoin. Pour les intéressés communiquer avec M. Berthier Lebel au ou à 27

28 Horaire du bureau municipal 141, rue Saint-Jean-Baptiste, JOURS AVANT-MIDI APRÈS-MIDI Lundi FERMÉ AU PUBLIC 13 h à 17 h Mardi 8 h 30 à 12 h 13 h à 17 h Mercredi FERMÉ AU PUBLIC 13 h à 17 h Jeudi 8 h 30 à 12 h 13 h à 17 h Vendredi 8 h 30 à 12 h FERMÉ Horaire de la bibliothèque municipale 136, rue Saint-Jean-Baptiste, , poste 309 JOURS HEURES Lundi 19 h à 20 h 30 Jeudi 13 h à 15 h Horaire de la Friperie du Nordet 143, rue Saint-Jean-Baptiste, , poste 308 JOURS Du mardi au samedi HEURES 13 h à 17 h À VOTRE AGENDA Samedi 28 mars 13 h : Prochaine excursion du Groupe de Naturalistes de L Isle-Verte, page 22 Lundi 30 mars 20 h : A.G.A Mobilisation L'Isle-Verte, page 14 Mercredi 8 avril 19 h 15 : Activité Plaisirs de cuisiner, page 18 Samedi 11 avril 13 h : Début des cours à vos Chaudrons marmitons, page 18 Samedi 11 avril 18 h : Souper de Crabes du Carnaval de L'Isle-Verte, page 1 Mardi 14 avril 18 h 30 : Début des cours de création de BD, page 18 Mercredi 29 avril 19 h 30 : A.G.A de la C.D.E.T, page 16

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE SÉANCE ORDINAIRE 9 FÉVRIER 2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de L Isle-Verte tenue à la Caserne

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE

MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE SÉANCE ORDINAIRE 11 MAI 2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de L Isle-Verte tenue à la Caserne

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-AMBROISE

BULLETIN D INFORMATION DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-AMBROISE Édition spéciale Avril 2015 Expéditeur Municipalité de Saint-Ambroise 330, rue Gagnon St-Ambroise (QC) G7P 2P9 BULLETIN D INFORMATION DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-AMBROISE Commission des loisirs, de la

Plus en détail

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 6 OCTOBRE 2015

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 6 OCTOBRE 2015 Une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Stanstead a eu lieu le 6 e jour du mois d OCTOBRE, de l an DEUX MILLE QUINZE, à l'endroit habituel des sessions. SONT PRÉSENTS Madame et Messieurs

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE SÉANCE ORDINAIRE 11 NOVEMBRE 2013 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE RIVIÈRE-DU-LOUP MUNICIPALITÉ DE L ISLE-VERTE PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de L Isle-Verte tenue à la

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES.

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES. VILLE DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1325-07 (Modifié par 1364-08) PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES. PRÉAMBULE : ATTENDU que le conseil municipal de la ville de

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1576-14 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 17 FÉVRIER 2015

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 17 FÉVRIER 2015 Une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Stanstead a eu lieu le 17 e jour du mois de FÉVRIER de l an DEUX MILLE QUINZE, à l'endroit habituel des sessions. SONT PRÉSENTS Madame et Messieurs

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

La présente est pour vous informer de l affichage d un poste d intervenant accompagnateur au Toit vert à raison de 33 heures/sem..

La présente est pour vous informer de l affichage d un poste d intervenant accompagnateur au Toit vert à raison de 33 heures/sem.. Montréal, le 13 janvier 2015 À tous les employés de la corporation Le Mûrier inc. La présente est pour vous informer de l affichage d un poste d intervenant accompagnateur au Toit vert à raison de 33 heures/sem..

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ DE SAINT-JOSEPH-DE-COLERAINE

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ DE SAINT-JOSEPH-DE-COLERAINE PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ DE SAINT-JOSEPH-DE-COLERAINE Séance ordinaire du conseil de la municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine, tenue à l Hôtel de Ville, ce lundi deuxième

Plus en détail

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations;

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations; RÈGLEMENT NUMÉRO 252 INTITULÉ «RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION FAVORISANT LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES HABITATIONS DANS CERTAINS SECTEURS DE LA VILLE» CONSIDÉRANT QUE la Ville désire

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 14 FÉVRIER 2012 Production : Denis Bernier Directeur des services administratifs Collaboration

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2014-03

RÈGLEMENT NUMÉRO 2014-03 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA MATANIE MUNICIPALITÉ DE BAIE-DES-SABLES RÈGLEMENT NUMÉRO 2014-03 DÉCRÉTANT UN PROGRAMME DE CRÉDIT DE TAXES FONCIÈRES EN VUE DE FAVORISER LA CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE DANS

Plus en détail

LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Procès-verbal d une séance extraordinaire du Conseil municipal de la Ville de Brownsburg-Chatham, tenue le 25 septembre

Plus en détail

MUNI NOUVELLES. Conformément au règlement no 04-06, la session régulière du mois d avril se tiendra le lundi 6 avril 2009 à 19 h 30.

MUNI NOUVELLES. Conformément au règlement no 04-06, la session régulière du mois d avril se tiendra le lundi 6 avril 2009 à 19 h 30. Kingsey Falls, un regard "vert" l avenir! SESSION DU CONSEIL MUNICIPAL Conformément au règlement no 04-06, la session régulière du mois d avril se tiendra le lundi 6 avril 2009 à 19 h 30. COMPTES DE TAXES

Plus en détail

BANQUE DE CANDIDATURES

BANQUE DE CANDIDATURES BANQUE DE CANDIDATURES POSTES À LA DIRECTION D ÉTABLISSEMENT (liste d admissibilité) 2010-2011-C-01 (Secteur jeune) ou 2010-2011-C-02 (Secteur adulte) La Commission scolaire De La Jonquière étudiera, au

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

Programme de recrutement et dotation

Programme de recrutement et dotation Programme de recrutement et dotation Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES Présentée au conseil d administration le 29 novembre 2007 PRODUCTION Monsieur Stanley Smith Service des ressources humaines AUTRES COLLABORATEURS Comité de

Plus en détail

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016 Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études Guide 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation, de l

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES ARTICLE 1 Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. ARTICLE 2 Le service de protection contre les incendies

Plus en détail

Liste des recommandations

Liste des recommandations RECOMMANDATIONS À TOUS LES MINISTÈRES ET ORGANISMES L EXERCICE DES POUVOIRS DISCRÉTIONNAIRES DE L ADMINISTRATION: Que lorsque, dans l exercice de ses pouvoirs discrétionnaires, l Administration prend une

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le Maire Bernard

Plus en détail

Catégorie d'emploi. Pompier et officier SIM. Description

Catégorie d'emploi. Pompier et officier SIM. Description Page 1 sur 5 Aide Offres d'emplois Consultation de l'offre d'emploi numéro: SIM-15-CONC-500000-N Description Titre d'emploi Pompier(ière) Organisation Service de sécurité incendie de Montréal Destinataires

Plus en détail

1. Ouverture de la séance; 2. Vérification des présences; 3. Lecture et adoption de l ordre du jour;

1. Ouverture de la séance; 2. Vérification des présences; 3. Lecture et adoption de l ordre du jour; 2015-10-05 Séance ordinaire 5 octobre 2015 Séance ordinaire du conseil municipal de Cap-Saint-Ignace tenue le lundi 5 octobre 2015 à 20 heures à laquelle sont présents M me la mairesse Jocelyne Caron,

Plus en détail

Dépliant explicatif et critères d attribution

Dépliant explicatif et critères d attribution Dépliant explicatif et critères d attribution Dépôt de candidatures jusqu au Le Fonds de développement culturel s adresse aux organismes culturels, artistes, artisans et établissements d éducation portcartois.

Plus en détail

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016

OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 OFFRES D EMPLOI POUR ÉTUDIANTS ÉTÉ 2016 Tu as 16 ans et plus, tu es étudiant et tu cherches un emploi d été? Tu as de l entregent, tu es autonome, débrouillard et tu as à cœur la qualité du service à la

Plus en détail

Politique de remboursement des dépenses de fonction

Politique de remboursement des dépenses de fonction Adoption : 12 avril 2008 Les deux dernières révisions : Le 21 septembre 2013 Le 14 septembre 2014 Politique de remboursement des dépenses de fonction PRÉAMBULE La mission de la Fédération des comités de

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 2 FÉVRIER 2015

SÉANCE ORDINAIRE DU 2 FÉVRIER 2015 MUNICIPALITÉ DE MONT-CARMEL PROVINCE DE QUÉBEC SÉANCE ORDINAIRE DU 2 FÉVRIER 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de Mont-Carmel, tenue à la salle du conseil municipal au 22,

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES VILLE DE VAUDREUIL-DORION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Numéro de règlement Date d adoption au Conseil

Plus en détail

POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT (RF-P-01) ADOPTION : CC 9402-530 MISE EN VIGUEUR : 1 er juillet 2007 AMENDEMENT : CC 9506-0904 CC 9610-1196 CC 9712-1516 CC 9904-0129 CC 0006-0343 CC 0206-0730

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION BUT POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION En vue de répondre à ses besoins et de développer les compétences particulières des salariés, le Collège fournit à tous ses salariés les possibilités réelles

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE 7-05 TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE 7-05 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Service des ressources humaines CIBLE Tout le personnel TITRE: POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES SECTEUR RÉSOLUTION CC040615-17 DATE D'ÉMISSION OBJET:

Plus en détail

Sous la présidence de monsieur le maire Gaétan Vachon,

Sous la présidence de monsieur le maire Gaétan Vachon, PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 22 janvier 2014. PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire du conseil de la Ville de Sainte- Marie, tenue le vingt-deuxième jour du mois de janvier de l'an

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011 264 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE... 265 2. 2011 05 116 RENONCEMENT À L AVIS DE CONVOCATION... 265 3. 2011 05 117 ACCEPTATION DE L ORDRE

Plus en détail

Monsieur François Fréchette, directeur général, secrétaire-trésorier est également présent.

Monsieur François Fréchette, directeur général, secrétaire-trésorier est également présent. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE WATERVILLE À une séance régulière du conseil de la Ville de Waterville tenue le 2 février 2015, à 19h00, en la salle des délibérations de l hôtel de ville, sous la présidence

Plus en détail

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE)

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le retrait préventif Pour appuyer vos démarches visant à obtenir un retrait préventif, un congé de maternité ou les prestations

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

M U N I C I P A L I T É D E ST E-CÉCILE-DE-WHITTO N R È G L E M E N T # 2010-03. le 1 e r février 2010;

M U N I C I P A L I T É D E ST E-CÉCILE-DE-WHITTO N R È G L E M E N T # 2010-03. le 1 e r février 2010; PROVINCE DE QUÉBEC M U N I C I P A L I T É D E ST E-CÉCILE-DE-WHITTO N R È G L E M E N T # 2010-03 RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE ATTENDU l entrée en vigueur de

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. DE L ÎLE D ORLÉANS

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. DE L ÎLE D ORLÉANS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-FRANÇOIS-DE-L ÎLE-D ORLÉANS M.R.C. DE L ÎLE D ORLÉANS PROCÈS-VERBAL À la séance ordinaire du conseil municipal de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans, tenue le lundi

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT ST-FRANÇOIS VILLE DE SCOTSTOWN RÈGLEMENT NUMÉRO 412-13 abrogeant les règlements numéro 257-90 et 281-93 et 291-96 relatif aux subventions ayant pour objet de compenser

Plus en détail

LA SÉANCE DÉBUTE EN L ABSENCE DU MAIRE, MONSIEUR MICHEL PLOURDE, LEQUEL A AVISÉ LE CONSEIL QU IL SERAIT EN RETARD À LA RÉUNION.

LA SÉANCE DÉBUTE EN L ABSENCE DU MAIRE, MONSIEUR MICHEL PLOURDE, LEQUEL A AVISÉ LE CONSEIL QU IL SERAIT EN RETARD À LA RÉUNION. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE DANVILLE PROCÈS-VERBAL d un ajournement d une séance ordinaire des membres du conseil de la Ville de Danville, tenue le 19 Février 2014 à 19h00, à la salle du conseil sise au

Plus en détail

Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la séance à 19 h 00.

Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la séance à 19 h 00. Province de Québec Municipalité de Chartierville Lundi 4 février 2013 Séance régulière du conseil municipal tenue au centre communautaire. 1. Ouverture de la séance : Le maire Jean Bellehumeur ouvre la

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Procès-verbal du conseil de la MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES

Procès-verbal du conseil de la MUNICIPALITÉ DE MILLE-ISLES PROVINCE DE QUÉBEC MRC D ARGENTEUIL Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil municipal de Mille-Isles, tenue le 26 août 2015 à 19 h 02, à la place régulière des séances, sous la présidence

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Formation et perfectionnement du personnel administratif, technique et de service de garde (membres de l APPA)

Formation et perfectionnement du personnel administratif, technique et de service de garde (membres de l APPA) 1 Cahier des orientations, normes et procédures du Comité paritaire de perfectionnement CSDM-APPA Formation et perfectionnement du personnel administratif, technique et de service de garde (membres de

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON. M. Jean-Marc Grondin Mme Nathalie Grégoire M. Steve Vallerand M.

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON. M. Jean-Marc Grondin Mme Nathalie Grégoire M. Steve Vallerand M. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON À LA SÉANCE ORDINAIRE ET RÉGULIÈRE DU CONSEIL DE CETTE MUNICIPALITÉ, TENUE À LA SALLE DE CONSEIL, LUNDI LE 3 MAI 2010 À 20h00 ET À LAQUELLE

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU Séance # 06-2015 À une session spéciale du conseil municipal de Plaisance tenue le lundi 29 juin 2015 à 19H00, à la Place des aînés de Plaisance, au 62, rue St-Jean- Baptiste, sous la présidence de Madame

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 ORDRE DU JOUR

PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 SONT PRÉSENTS : Monsieur le conseiller, Jérôme Guertin, siège #1 Monsieur le conseiller, Denis Tremblay, siège #2 Monsieur le conseiller, Dany Tremblay,

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION destiné aux formateurs en hygiène et salubrité alimentaires autorisés par le ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Table des matières 1. LE PROGRAMME DE

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014

APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 APPEL DE CANDIDATURES - PROGRAMME DE BOURSES 2014 Dans le cadre du projet «Développement de capacités d enseignement et de recherche en bioéthique francophone», financé par l Agence universitaire de la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Étaient présents également Madame Louise St-Pierre, greffière ainsi que Monsieur Jean Langelier, directeur général.

Étaient présents également Madame Louise St-Pierre, greffière ainsi que Monsieur Jean Langelier, directeur général. Lundi 18 août 2014 Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Saint-Pascal tenue le lundi 18 août 2014, à 20 h 30, à la salle du conseil de l'hôtel de ville. ÉTAIENT

Plus en détail

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire.

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS 150, RUE PRINCIPALE SAINT-GERVAIS (QUÉBEC) G0R 3C0 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS, M.R.C. DE

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE»)

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») La présente Charte du Comité des ressources humaines incorpore la Charte du comité de rémunération et la Charte du comité

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LA HAUTE-YAMASKA VILLE DE WATERLOO

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LA HAUTE-YAMASKA VILLE DE WATERLOO PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LA HAUTE-YAMASKA VILLE DE WATERLOO Procès-verbal de la séance extraordinaire du Conseil municipal de la ville de Waterloo, tenue le 9 mars 2015 à 19h00, en la salle des délibérations

Plus en détail

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière.

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière. Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de Ham-Sud Procès-verbal de la session régulière du Conseil Municipal, tenue le lundi, 1 décembre 2014, à 20h à la salle communautaire

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Hugo Mc Dermott, Jacques Demers, Marie-Josée Beauregard, Jean-François Morin, Lise Bachand et Vincent Perron.

Hugo Mc Dermott, Jacques Demers, Marie-Josée Beauregard, Jean-François Morin, Lise Bachand et Vincent Perron. Province de Québec MRC des Maskoutains Municipalité de Saint-Dominique Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Saint- Dominique, tenue le 2 juin 2015, à 20 h, à la salle du

Plus en détail

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC RÈGLEMENT DE L ÉCOLE ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC Adopté par le Conseil d administration en mai 2009 révisé en janvier 2013 Table des matières 1 ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

Plus en détail

Tous membres du conseil et formant quorum. Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été donné le 12 mars 2012;

Tous membres du conseil et formant quorum. Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été donné le 12 mars 2012; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-BASILE MRC DE PORTNEUF RÈGLEMENT NUMÉRO 11-2012 Règlement portant sur les dérogations mineures au règlement de zonage et lotissement. Séance ordinaire du conseil municipal

Plus en détail

Les membres présents forment le quorum et déclarent avoir reçu l avis de convocation.

Les membres présents forment le quorum et déclarent avoir reçu l avis de convocation. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-IRÈNE Sainte-Irène, le 7 mai 2013 Procès-verbal de la séance régulière du conseil municipal, lundi, 6 mai 2013 à 20 h 00 au centre municipal et communautaire

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE 439 ième séance SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, tenue le 5 septembre 2012,

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 480 RÈGLEMENT CONSTITUANT UN COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME

RÈGLEMENT NUMÉRO 480 RÈGLEMENT CONSTITUANT UN COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 480 RÈGLEMENT CONSTITUANT UN COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME ATTENDU QUE la Loi sur l Aménagement et l urbanisme prévoit

Plus en détail

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083)

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083) RÈGLEMENT DE DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME Projet n : SHE-00022549 (STTV-083) Préparé par : Les Services exp inc. 150, rue de Vimy Sherbrooke (Québec) J1J 3M7 www.teknika-hba.com Tél.

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC COMTÉ DE SAGUENAY

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC COMTÉ DE SAGUENAY PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC COMTÉ DE SAGUENAY PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL, TENUE LE 20 NOVEMBRE 2013, À LA SALLE MUNICIPALE, SITUÉE AU 162 RUE DES JÉSUITES,

Plus en détail

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement 144-2014 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaire et la délégation d autorisation de dépenses 2015 ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa

Plus en détail

Monsieur Rémi Dumont Madame Annick Bédard Madame Annette Rousseau Madame Élisabeth Cloutier

Monsieur Rémi Dumont Madame Annick Bédard Madame Annette Rousseau Madame Élisabeth Cloutier PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE TÉMISCOUATA-SUR SUR-LE LE-LAC LAC Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, tenue à la salle du conseil, mardi le 8 septembre

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail