Le logiciel OSIRIS-Inondation adapté au bassin versant de la Meuse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le logiciel OSIRIS-Inondation adapté au bassin versant de la Meuse"

Transcription

1 -Inondation adapté au bassin versant de la Meuse Mickaël PINVIN EPAMA 12/06/2014

2 -Inondation 1. L EPAMA, EN BREF (1/2) Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents Syndicat mixte (Région, Département, Intercommunalité) Réalisation d études, aménagements, etc

3 -Inondation 1. L EPAMA, EN BREF (2/2) Exemple de réalisation: la Zone de Ralentissement dynamique des crues de Mouzon (08)

4 -Inondation 2. Les objectifs de la démarche (1/10) Renforcer la culture du risque inondation auprès des collectivités (élus, service technique) Fournir aux collectivités des outils d aide à la décision en situation de crise (PCS, gestion en temps réel sur Osiris)

5 -Inondation 2. Les outils de l EPAMA (2/10) Afin de remplir ses objectifs, l EPAMA a mis en place plusieurs outils pour l assister dans sa démarche : - Le Portail Risque Inondation - - Le site InfoMeuse - Les repères de crue

6 -Inondation 2. Méthodologie de la démarche (3/10) 1. Identification des collectivités soumises au risque inondation et du type d appui souhaité (aide à la gestion de crise, réalisation des PCS, pose de repères de crues, ) Définition de l organigramme de crise (référent élu, référent, ) Recensement des enjeux, des moyens et des actions à mettre en œuvre Formations aux outils d aide à la gestion de crise (Osiris, InfoMeuse, ) Validation des données et des acquis via un exercice annuel de gestion de crise Validation du PCS

7 -Inondation 2. Le Portail Risque Inondation (4/10)

8 -Inondation 2. Le Portail Risque Inondation (5/10)

9 -Inondation 2. (6/10)

10 -Inondation 2. (7/10)

11 -Inondation 2. Les repères de crue (8/10)

12 -Inondation 2. Les repères de crue (9/10) Phase 1 Bilan des crues historiques et définir la crue à matérialiser Phase 2 Phase 3 Phase 4 Phase 5 Phase 6 Noter chaque repère pour obtenir une hiérarchie des repères à poser Etablir une liste finale des repères à poser Fourniture des repères de crue Pose des repères de crue Eléments de communication

13 -Inondation 2. Les repères de crue (10/10)

14 -Inondation 3. Inondation (1/6)

15 -Inondation 2. Méthodologie (2/6) Phase 1 Lancement Etat des lieux Phase 2 Phase 3 Phase 4 Phase 5 Phase 6 Définition du risque / Enjeux Définition des plans d action Définition de l organisation de crise Formalisation PCS DICRIM Validation - Exercice

16 -Inondation 3. Préparation de crise (3/6)

17 -Inondation 3. Préparation de crise (4/6) III. Résultats Plan Communal de Sauvegarde (volet inondation) Echelles d Actions

18 -Inondation 3. Gestion de crise (5/6) Les indicateurs de gestion de crise: Carte des enjeux touchés Plan d action en temps réel Evolution de la courbe de hauteur à l échelle

19 -Inondation 3. Gestion de crise (6/6) VII. Le plan d action dynamique

20 -Inondation 4. Inondation (1/6) Intégration des données des collectivités Intégration du modèle hydraulique Intégration des scénarios d inondation

21 -Inondation 4. Inondation (2/6) Recensements des données les enjeux vulnérables (routes, bâtiments ) les actions à mettre en œuvre les moyens disponibles (humains, matériels)

22 -Inondation 4. Inondation (3/6) Données prévues ou mesurées, intégrées à la main ou par import automatique via Vigicrues

23 -Inondation 4. Inondation (4/6) Les hauteurs d eau des bulletins sont croisées au scénario hydraulique, représenté par un Etat d inondation.

24 -Inondation 4. Quelques chiffres (5/6) Actuellement, 62 communes sont inscrites sur le Portail Risque Inondation. 60 communes possèdent une base de données notifications d alerte ont été envoyées via InfoMeuse depuis le mise en fonction du site en communes participent à la «méthodologie repères de crue».

25 -Inondation 4. Quelques chiffres (6/6) L exercice inondation 2013 s est déroulé les 14, 15 et 16 octobre. 48 communes ont été invitées à participer dont 40 avec. En 2012, 45 communes ont participé à l exercice contre 33 en 2011, 17 en 2010 et 4 en Réunion Retour d Expérience à Sedan (08)

26 -Inondation 5. Contacts (1/1) Site de l EPAMA : Site d -Inondation : Xavier CARON (EPAMA) : Directeur de l EPAMA Mickaël PINVIN (EPAMA) : Référent

Anticiper et gérer les inondations

Anticiper et gérer les inondations Les actions de prévention Anticiper et gérer les inondations : La démarche et le logiciel Osiris inondation Osiris inondation -Un outil d aide à la réalisation du Plan Communal de Sauvegarde de la commune

Plus en détail

La démarche OSIRIS sur le bassin de la Meuse

La démarche OSIRIS sur le bassin de la Meuse La démarche OSIRIS sur le bassin de la Meuse XAVIER CARON EPAMA Renforcer la culture du risque inondation auprès des collectivités (élus, service technique) Les objectifs Fournir aux collectivités des

Plus en détail

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données PLAN 1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données 3. La composition de la base de données 4. Les utilisations de la base de donnée 5. L exploitation et les évolutions à venir 1.

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local OSIRIS-Inondation Inondation et OSIRIS-Multirisques Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local Gilles MOREL - Centre d Études Techniques Maritimes et Fluviales (MEEDDAT/CETMEF)

Plus en détail

OSIRIS, UN OUTIL DE PREVENTION CONTRE LES INONDATIONS

OSIRIS, UN OUTIL DE PREVENTION CONTRE LES INONDATIONS DE PREVENTION FRANCOIS FERRANDON EPAMA 26/05/2011 (1/2 ) Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents Syndicat mixte (Région, Département, Intercommunalité) Réalisation d études,

Plus en détail

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Le PGRI D où vient il? A quoi sert il? Comment ça se présente? Qui l élabore? Qui le met en œuvre? Qu est ce que ça change?

Plus en détail

Forum Samuel de Champlain «Eau et Santé», La Rochelle 2008

Forum Samuel de Champlain «Eau et Santé», La Rochelle 2008 Forum Samuel de Champlain «Eau et Santé», La Rochelle 2008 COMMENT RÉUSSIR UNE COLLABORATION ENTRE ACTEURS ET FINANCEURS POUR MINIMISER LES RISQUES DE CRUE À LA POPULATION? L exemple du projet pilote du

Plus en détail

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn Présentation du Contrat de Rivière Tarn Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn

Plus en détail

Directive Inondations

Directive Inondations DREAL Bourgogne DDT Côte-d'Or Service de l'eau et des Risques Bureau Prévention des Risques Naturels et Hydrauliques 31/03/2014 Directive Inondations Bassin Rhône-Méditerranée Territoire à Risque Important

Plus en détail

Le diagnostic de vulnérabilité : un outil mobilisable (séquence 5) Méthode de diagnostic utilisée dans le cadre de la démarche «industrielle»

Le diagnostic de vulnérabilité : un outil mobilisable (séquence 5) Méthode de diagnostic utilisée dans le cadre de la démarche «industrielle» (séquence 5) utilisée dans le cadre de la démarche «industrielle» 1 Plan de l'intervention 1) Un diagnostic pour quel type d entreprise? 2) Méthodologie développée par le groupement Bureau VERITAS-SOGREAH

Plus en détail

1 - Informatisation du PCS

1 - Informatisation du PCS FICHE N 25 : LES OUTILS INFORMATIQUES Le développement des outils informatiques laisse entrevoir une possible utilisation de ces derniers dans le cadre de la gestion d un événement de sécurité civile.

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE D AIDE À LA GESTION DE CRISE INONDATION SUR L YERRES AVAL

DÉVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE D AIDE À LA GESTION DE CRISE INONDATION SUR L YERRES AVAL DÉVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME CARTOGRAPHIQUE D AIDE À LA GESTION DE CRISE INONDATION SUR L YERRES AVAL EPTB SEINE GRANDS LACS PARIS 12 NOVEMBRE 2015 Direction des Services Techniques POLE RIVIERE/ LOÏCK

Plus en détail

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine Programme d action et plan de financement 2013 d opérations portées par l Etablissement au titre de la prévention et de la réduction du risque inondation - Actions territoriales Il est rappelé que l Etablissement

Plus en détail

Panorama des sites d information sur les risques hydrauliques

Panorama des sites d information sur les risques hydrauliques Panorama des sites d information sur les risques hydrauliques INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT CONFRONTÉES AU RISQUE HYDRAULIQUE Jeudi Journée technique sous l égide de la CoTITA Premiers réflexes Consulter

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde 34 35 36 LE DISPOSITIF COMMUNAL DE CRISE LA CELLULE DE CRISE Elle est constituée selon le schéma ci-dessous. Le maire ou son représentant s assurant que chaque rôle est assumé par une ou plusieurs personnes.

Plus en détail

Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents

Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents n 4 juillet 2006 Sommaire : Plan d'actions et de Prévention des Inondations : Expérimentation du logiciel Osiris Meuse Lancement de l'étude globale du bassin amont de la Meuse Lancement de l'étude hydraulique

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Département de Lot-et-Garonne Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Pôle Sécurité Défense Bernard BRIZARD 2010 7 étapes essentielles pour conduire le projet PCS... Déclinaison étape par étape

Plus en détail

Établissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents

Établissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents Établissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents Cette opération a été cofi nancée par la Communauté Européenne ( Fonds européen de développement régional ) Se préparer à l inondation

Plus en détail

La cartographie multirisques : un outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires

La cartographie multirisques : un outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires La cartographie multirisques : un outil d aide à la décision pour les élus et gestionnaires Nathalie MARÇOT Géologue Risques Naturels BRGM Direction Régionale Provence Alpes Côte d Azur Pourquoi faire

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Gestion des milieux aquatiques et des inondations

Gestion des milieux aquatiques et des inondations Gestion des milieux aquatiques et des inondations Quelques chiffres clés sur le district Adour-Garonne Cours d eau Plus de 240 maîtres d ouvrages «pérennes», soit 71% de la superficie du district Une dizaine

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

CCR acteur majeur dans le domaine des catastrophes naturelles en France

CCR acteur majeur dans le domaine des catastrophes naturelles en France CCR acteur majeur dans le domaine des catastrophes naturelles en France CCR est une entreprise de réassurance chargée de concevoir, mettre en œuvre et gérer des instruments performants répondant à des

Plus en détail

Projet «sites pilotes de gestion intégrée des risques naturels dans les Alpes»

Projet «sites pilotes de gestion intégrée des risques naturels dans les Alpes» Projet «sites pilotes de gestion intégrée des risques naturels dans les Alpes» réunion interrégionale 28 septembre 2009 L Argentière La Bessée (Hautes-Alpes) Jean Marc Vengeon Directeur du PGRN Vincent

Plus en détail

Une présentation sera faite en séance, s appuyant sur le support documentaire produit en annexe.

Une présentation sera faite en séance, s appuyant sur le support documentaire produit en annexe. Déploiement de la démarche «industrielle» de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire et ses affluents Une présentation sera faite en séance, s appuyant

Plus en détail

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti SPPPI PACA Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti Constat : des obstacles à la mise en œuvre des mesures PPRT - des aspects sociaux et habitat

Plus en détail

GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat

GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat Le contexte : la mise en œuvre des Plans de Préventions des Risques Technologiques (PPRT) - les PPRT ont

Plus en détail

Séminaire animateurs AESN Avril 2011

Séminaire animateurs AESN Avril 2011 Séminaire animateurs AESN Avril 2011 Retour d expérience Le SAGE «Aisne Vesle Suippe» B. NIVOY Déroulement 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Janvier AP définissant périmètre Juin AP composant CLE

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Contact presse Préfecture de La Réunion - Service régional de la communication interministérielle

Plus en détail

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Journée technique d information et d échange de l ARRA Lyon, le 4/10/2013

Plus en détail

Etude de cas Etude de cas N 3. Etude de cas N 3 : Allocation des ressources

Etude de cas Etude de cas N 3. Etude de cas N 3 : Allocation des ressources Etude de cas N 3 : Allocation des ressources Chaque année, au troisième trimestre, les directeurs de laboratoire de recherche expriment leurs demandes de moyens pour l année à venir auprès de leur direction

Plus en détail

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Ir Paul DEWIL, Directeur-Coordinateur Charles REGNIER, attaché Centre Régional de Crise de Wallonie (CRC-W) http://environnement.wallonie.be/inondations

Plus en détail

CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L. 6353-1 et L.6353-2 du Code du travail)

CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L. 6353-1 et L.6353-2 du Code du travail) CONVENTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE (Articles L. 6353-1 et L.6353-2 du Code du travail) Une convention par participant Cette convention est établie entre les soussignés précisés ci-dessous : Nom de

Plus en détail

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données»

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015 Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Sommaire 1. Intérêt d un observatoire de l Océan Indien

Plus en détail

Journée «Entretien des cours d eau : Équipe rivière ou marché?» Association Rivière Rhône Alpes 22 janvier 2010 St Jean de Bonnefonds

Journée «Entretien des cours d eau : Équipe rivière ou marché?» Association Rivière Rhône Alpes 22 janvier 2010 St Jean de Bonnefonds Journée «Entretien des cours d eau : Équipe rivière ou marché?» Association Rivière Rhône Alpes 22 janvier 2010 St Jean de Bonnefonds Intervention : Yves PIOT Animateur, Chargé de missions SIMA Coise Xavier

Plus en détail

Nuit de la thermographie Syndicat mixte du Pays Sud Toulousain. Le 16 novembre 2012

Nuit de la thermographie Syndicat mixte du Pays Sud Toulousain. Le 16 novembre 2012 Nuit de la thermographie Syndicat mixte du Pays Sud Toulousain Le 16 novembre 2012 1 Le territoire : 1 200 km² 2 vallées principales 4 bassins de vie 7 intercommunalités 99 communes 92 000 habitants 2

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 BOITE A OUTILS POUR L'ELABORATION DE L'AGENDA 21 RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 Etapes Recommandations du Comité 21 Outils et accompagnement

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT Annexe 05-1 CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT La zone de confinement est constituée d un ensemble de locaux où les élèves et le personnel sont mis à l abri pendant l alerte et disposant, si possible,

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS PREFECTURE DE LA MEUSE SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS A destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels

Plus en détail

L ACCESSIBILITE ET CONCERTATION AU CŒUR DU RESEAU DE BUS VIVACITE

L ACCESSIBILITE ET CONCERTATION AU CŒUR DU RESEAU DE BUS VIVACITE Service Transports et Déplacements L ACCESSIBILITE ET CONCERTATION AU CŒUR DU RESEAU DE BUS VIVACITE Communauté d agglomération de l auxerrois 1 Un objectif affirmé L objectif de la offrir un réseau accessible

Plus en détail

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Forum SMBV Pointe de Caux - Épouville Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Préfecture de la Seine-Maritime SIRACED PC - septembre 2011 le SIRACEDPC Service Interministériel

Plus en détail

Vers une gouvernance unique. Table ronde 3 / Les outils de gestion locaux et leur articulation

Vers une gouvernance unique. Table ronde 3 / Les outils de gestion locaux et leur articulation Table ronde 3 / Les outils de gestion locaux et leur articulation Les outils de gestion locaux et leur articulation Mme Hélène SAZATORNIL Responsable du service environnement du PLVG Animatrice du Contrat

Plus en détail

Gestion Durable des Risques Tarascon

Gestion Durable des Risques Tarascon Gestion Durable des Risques Tarascon www.tarascon.org http://www.tarascon.org/tarascon-en-provence/gestion-des-risques/risques-majeurs/risque-majeur.html André MONTAGNIER Montpellier le 05/10/2011 Contexte

Plus en détail

La prévention des risques et la gestion de crises dans l Aube

La prévention des risques et la gestion de crises dans l Aube La prévention des risques et la gestion de crises dans l Aube Réunion d information des maires de l Aube DDT de l Aube Bureau Risques et Crises Préfecture de l Aube - SIDPC Marigny-le-Châtel - 09 octobre

Plus en détail

THD42 sur votre territoire Des outils de communication à votre disposition

THD42 sur votre territoire Des outils de communication à votre disposition THD42 sur votre territoire Des outils de communication à votre disposition Dans le cadre du projet THD42, porté par le SIEL en partenariat avec le Conseil général de la Loire et les 17 communautés de communes

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

Mode opératoire pour l exploitation et la sortie des bois

Mode opératoire pour l exploitation et la sortie des bois Mode opératoire pour l exploitation et la sortie des bois En vigueur pour tout chantier d exploitation forestière Notice explicative Version actualisée au 1 er février 2015 1 Mise en place d un mode opératoire

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 22/10/2015 Reçu en préfecture le 22/10/2015 Affiché le ID : 038-213805161-20151022-2015_84-DE

Envoyé en préfecture le 22/10/2015 Reçu en préfecture le 22/10/2015 Affiché le ID : 038-213805161-20151022-2015_84-DE ID : 038-213805161-20151022-2015_84-DE ID : 038-213805161-20151022-2015_84-DE Règlement intérieur de la commande publique Conseil municipal du 19 octobre 2015 MONTANT HT MODE DE PUBLICITE CHOIX ATTRIBUTAIRE

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

Atelier 4 Quelles sont les offres des opérateurs énergétiques pour améliorer la gestion énergétique des collectivités territoriales?

Atelier 4 Quelles sont les offres des opérateurs énergétiques pour améliorer la gestion énergétique des collectivités territoriales? François CORTEEL, EDF EDF, de nouvelles offres pour les collectivités territoriales > Des solutions globales ou sur mesure autour de la fourniture d électricité > Des réponses adaptées aux problématiques

Plus en détail

haut comité français pour la défense civile

haut comité français pour la défense civile Lauréats 2010 Les communes Lauréates Les Villes Labellisées Des étoiles sont décernées aux communes dont le travail en terme de protection de la population face aux risques et menaces majeurs va au-delà

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. La Conduite des projets

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. La Conduite des projets Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS La Conduite des projets Comment conduire efficacement les projets de la collectivité Version actualisée du 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue

Plus en détail

PARTENARIAT. «Pays d Auge Expansion - SDEC Energie» CCI du Pays d Auge - LISIEUX. Avec le concours financier de : 9 janvier 2012

PARTENARIAT. «Pays d Auge Expansion - SDEC Energie» CCI du Pays d Auge - LISIEUX. Avec le concours financier de : 9 janvier 2012 PARTENARIAT «- SDEC Energie» 9 janvier 2012 CCI du Pays d Auge - LISIEUX Avec le concours financier de : Page 1 9 janvier 2012 Commission énergie du Syndicat intercommunal d énergies du Calvados 27/09/2010

Plus en détail

Point sur le déroulement du lot 4 Mission lot 4

Point sur le déroulement du lot 4 Mission lot 4 Point sur le déroulement du lot 4 Mission lot 4 1. Bilan des dispositifs de prévention, de protection et d alerte existants 2. Recensement et analyse des configurations administratives et juridiques rencontrées

Plus en détail

Division Environnement et Sous-Sol. Déclaration des rejets. Procédure DIFFUSION. DESS : inspecteurs et secrétariat Directeur Responsable Qualité

Division Environnement et Sous-Sol. Déclaration des rejets. Procédure DIFFUSION. DESS : inspecteurs et secrétariat Directeur Responsable Qualité Page : 1/5 DIFFUSION DESS : inspecteurs et secrétariat Directeur Responsable Qualité Date Indice Modifications 15/03/04 1 10/03/04 0 Rédaction JL.CHAUPIN - modifications mineures - validation - Création

Plus en détail

LE TARIF DE L EAU A BOURGOIN-JALLIEU

LE TARIF DE L EAU A BOURGOIN-JALLIEU LE TARIF DE L EAU A BOURGOIN-JALLIEU Les informations qui suivent sont issues du «Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif exercise

Plus en détail

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES

vous souhaitez identifier les actions à mettre en œuvre pour promouvoir les ÉNERGIES RENOUVELABLES Vous êtes une commune rurale ou semi urbaine vous vous sentez concernée par la protection de l environnement et les économies d énergies vous souhaitez mettre en œuvre des actions pour un développement

Plus en détail

!;$<=!;>$?;@ABC 7=HI@JK#;=H#L@!@=MN#5OM5I@OM=H# =I#PQRS=KI@JK#;=H#@KJK;5I@JKH !"#$%&$'($)*+,#-.$'/01$%-$2"%-.+#3*4#"+$%-$56*74#"+$8&95#:&-$

!;$<=!;>$?;@ABC 7=HI@JK#;=H#L@!@=MN#5OM5I@OM=H# =I#PQRS=KI@JK#;=H#@KJK;5I@JKH !#$%&$'($)*+,#-.$'/01$%-$2%-.+#3*4#+$%-$56*74#+$8&95#:&-$ !"#$%&$'($)*+,#-.$'/01$%-$2"%-.+#3*4#"+$%-$56*74#"+$8&95#:&-$!;$$?;@ABC 7=HI@JK#;=H#L@!@=MN#5OM5I@OM=H# =I#PQRS=KI@JK#;=H#@KJK;5I@JKH!"#$%&#'()(#*"+#"),-#"(#.)#/0'1"&(2%&#*"+#2&%&*)(2%&+# +%&(#*"+#"&3",-#4)3",0+#+,0#."#$)++2&#5*%,067)0%&&"8#

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

au profit des acheteurs publics Christophe PICARD (Directeur général)

au profit des acheteurs publics Christophe PICARD (Directeur général) Achat groupé d électricité avec le Syndicat Energies Haute-Vienne une mutualisation départementale au profit des acheteurs publics Christophe PICARD (Directeur général) Sandra SCHMITGEN-PICARD (responsable

Plus en détail

- La présentation est disponible sur le site internet au lien : http://www.valleedulot.com/fr/pratique/telechargements.

- La présentation est disponible sur le site internet au lien : http://www.valleedulot.com/fr/pratique/telechargements. Compte Rendu du Comité Technique Lot Aval Compte Rendu Comité Technique Lot Aval du PAPI d intention du Bassin du Lot 9 juillet 2013 Casseneuil 9 Juillet 2013 Casseneuil Ordre du Jour Présentation du Programme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER EPISODE I : L audit, un projet initié par le nouveau maire. RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS

Plus en détail

Fin programmée des tarifs réglementés

Fin programmée des tarifs réglementés Fin programmée des tarifs réglementés Électricité 31/12/2014 31/12/2015 Tarifs bleus (puissance 36 kva) Gaz Tarifs vert (puissance >250 kva) Consommation

Plus en détail

Diagnostics de vulnérabilité des habitations (sur le bassin la Saône)

Diagnostics de vulnérabilité des habitations (sur le bassin la Saône) Dommages et réduction de la vulnérabilité du bâti au risque inondation Diagnostics de vulnérabilité des habitations (sur le bassin la Saône) Cédric BORGET resp.«inondations» EPTB Saône Doubs L EPTB Saône

Plus en détail

ATELIER SUR LES SYSTÈMES DE GESTION DE L INFORMATION DES ABH ET DU DÉPARTEMENT DE L EAU

ATELIER SUR LES SYSTÈMES DE GESTION DE L INFORMATION DES ABH ET DU DÉPARTEMENT DE L EAU ATELIER SUR LES SYSTÈMES DE GESTION DE L INFORMATION DES ABH ET DU DÉPARTEMENT DE L EAU DIVISION PLANIFICATION ET GESTION DE L EAU 9-10 MAI 2012 RABAT PLAN 1. Etat des lieux 2. Contraintes/Défis 3. Enjeux/Perspectives

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Port Haut 78 130 LES MUREAUX RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) 8 Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) Les EPCI sont des acteurs de proximité des communes de plus en plus présents au quotidien. Leur vocation de mutualisation

Plus en détail

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile O.R.SE.C. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES pour la protection générale > des populations Direction de la Sécurité Civile Le risque zéro n existe pas Tempête de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DU VAR COMMUNE DE SANARY SUR MER PLAN LOCAL D URBANISME 6.3 PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D INONDATION LA REPPE Plan d Occupation des Sols approuvé par délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION. Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant :

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION. Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant : REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant : - une présidence confiée au préfet de la région Île-de-France et au

Plus en détail

Quelques missions d Amedrys

Quelques missions d Amedrys Quelques missions d Amedrys Les misions longues Pour une coopérative agro-alimentaire Objectif de notre client, le DAF de l entité Construire et déployer un ERP sur sa branche légume 1 ère gamme S appuyer

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-EN-2005-10-14

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-EN-2005-10-14 Page 6013-1 Inondation bris de tuyau d eau bris de tuyau de chauffage refoulement d égout 1. CONTEXTE Les établissements sont dotés d importants systèmes de distribution d eau, de lignes de chauffage et

Plus en détail

Renouvellement du parc automobile de l EPAMA

Renouvellement du parc automobile de l EPAMA Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du code des marchés publics et Application du CCAG fournitures courantes et services) MAPA2009007

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Quai Bucherel 95 500 PONTOISE RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Une enquête de l Institut des Risques Majeurs (IRMa) www.irma-grenoble.com L IRMa souhaite favoriser l émergence des réserves communales de

Plus en détail

APPEL A PROJETS PERMANENT

APPEL A PROJETS PERMANENT APPEL A PROJETS PERMANENT ACTIONS PREVENTIVES DE SENSIBILISATION ET DE CONNAISSANCE DE LA VULNERABILITE AU RISQUE D INONDATION, DE PRESERVATION OU DE RESTAURATION DE CHAMPS D EXPANSION DE CRUES 2016 /

Plus en détail

Commission Départementale Des Risques Naturels Majeurs du 13 novembre 2013 REFERENT INONDATION

Commission Départementale Des Risques Naturels Majeurs du 13 novembre 2013 REFERENT INONDATION FNT INONDATION Dans le cadre de la mission du référent, le recensement des enjeux essentiels communaux sur La Moselle est achevé. Le même travail conduit sur la rivière La Sarre est actuellement soumis

Plus en détail

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS...

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... 4 2. DOMAINE D APPLICATION... 4 3. PRINCIPES DIRECTEURS... 4 4. OBJECTIFS... 5 5. RESPONSABILITES ET REGLES... 5 6. ANIMATION

Plus en détail

Questionnaire Observatoires Régionaux 2008

Questionnaire Observatoires Régionaux 2008 page 1 sur 18 Questionnaire Observatoires Régionaux 2008 Bilan prévu à l article 12 du Protocole d accord du 30 novembre 2004 page 2 sur 18 Sommaire Préambule...3 Informations générales...4 Référentiels

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur Intervention du Colonel Pascal COLIN, directeur départemental des services d incendie et de secours de la Marne L alerte des maires lors d intervention sur leur commune Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DU CONTRAT CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DU 07 JUILLET 2014

PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DU CONTRAT CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DU 07 JUILLET 2014 PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DU CONTRAT CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DU 07 JUILLET 2014 Historique du Contrat 2012 2013 2014 Elaboration du dossier sommaire de candidature, Elaboration du dossier définitif et de

Plus en détail

L outils d aide à l élaboration d exercices PCS

L outils d aide à l élaboration d exercices PCS Retour sur une enquête réalisée auprès d un échantillon de communes des Bouches-du-Rhône L outils d aide à l élaboration d exercices PCS RETOUR SUR L ENQUETE Enquête envoyée aux communes présentes lors

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde Cliquez sur les différentes rubriques Pourquoi un PCS? Comment réaliser son PCS? Le Poste de Commandement Communal Le Plan de Continuité des Activités Les référents communaux

Plus en détail

Les outils de suivi-évaluation des politiques environnementales au Conseil général du Finistère

Les outils de suivi-évaluation des politiques environnementales au Conseil général du Finistère Les rencontres du réseau Bretagne Environnement Les outils de suivi-évaluation des politiques environnementales au Conseil général du Finistère Vannes, mardi 21 janvier 2014 Historique et contexte de la

Plus en détail

GESTION DES CONTRATS DANS LANDPARK MANAGER

GESTION DES CONTRATS DANS LANDPARK MANAGER GESTION DES CONTRATS DANS LANDPARK MANAGER Avril 2014 LA BARRE D OUTILS DE GESTION ASSOCIÉE À L OBJET OUVERT Barre d outils Une fois l objet ouvert vous allez pouvoir consulter ou modifier les éléments

Plus en détail

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme Mardi 17 septembre 2013 Le Syndicat mixte AMEVA, Etablissement public du bassin versant de la Somme Les Inondations de 2001

Plus en détail