«Dans nos pays, lorsqu on a faim, on ouvre le réfrigérateur, ou un placard

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Dans nos pays, lorsqu on a faim, on ouvre le réfrigérateur, ou un placard"

Transcription

1 F i c h e n 1 9 Quelques idées pour chanter Chanson à gestes, à répartir par petits groupes, bien respecter la découpe rythmique Dominique DIMEY Pourquoi j ai écrit cette chanson «Dans nos pays, lorsqu on a faim, on ouvre le réfrigérateur, ou un placard dans la cuisine et en général on trouve quelque chose qui nous fait en- vie. Parfois on n a plus faim ou plus envie de ce qu on avait entre les mains, alors on jette. Nous sommes nombreux sur la planète à agir ainsi, on achète vite ce qui nous fait envie, et vite on jette lorsque l on n en veut plus. Imaginez, si tout ce qu on jette et qui est ramassé par les bennes à ordures se vidait au même endroit chaque jour, cela ferait une gigantesque montagne de détritus, de nourriture, de jouets, de vêtements, d objets, de livres qui culmineraient plus haut que le Mont Blanc et chaque jour grandirait un peu plus Il existe d autres pays bien plus nombreux que les nôtres, où les habitants n ont rien, pas de réfrigérateur plein, pas de cuisine, pas de maison, et toutes ces personnes trouveraient largement de quoi vivre et manger dans l immense montagne de nos déchets. Et bien c est exactement ce qui se passe dans de nombreuses ca- pitales, Le Caire, Mexico, Tana, où les plus pauvres fouillent les poubelles du monde, et y trouvent ce qui pour eux constitue de véritables Trésors. Ils s en font des fêtes malgré les dangers qu ils prennent en vivant sur ces montagnes de poubelles. J ai vu ces montagnes, j ai rencontré ces enfants qui y vivent et qui chaque jour fouillent avec énergie, à la recherche de trésors. Ce sont ces enfants que Sœur S Emmanuelle a appelés les «enfants chiffonniers» et a aidé à faire de cette activité de sur- J. McIntosh vie un vrai métier. Alors soyons un peu plus raisonnables, achetons ce qui est nécessaire, utile et ne jetons pas n importe comment!» fiche n 19 p a g e 1

2 (paroles) Une montagne a deux cotés Pour descendre, et pour monter Dans sa terre pourra germer la richesse la pauvreté D un côté des gens achètent Qui profitent et puis qui jettent De l autre il y a ceux qui guettent tous les restes de la fête les enfants creusent la montagne de leurs mains cherchent le trésor c est leur seul pays de cocagne c est la vie ou c est la mort! Un carton de bananes D ananas et d ignames Des coques de coco Une bouteille d eau Une tête de poupée Un ballon dégonflé Etre enfants chiffonniers Ici c est un métier. Il faut qu ils soient les plus rapides arriver bien avant les rats Plonger la tête dans le vide Trouver le trésor dans le tas Ils entendent les camions au loin La gueule remplie de nouveautés Et c est l espoir qui revient La vie qui va se déverser le soleil vient de se glisser sur la montagne enflammée et les enfants fatigués vont dormir sans rien manger Ils continueront demain À creuser avec leurs mains Pour trouver le bon filon Sous les sacs et les bidons Paroles Dominique DIMEY - droits réservés fiche n 19 p a g e 2

3 (musique) Commentaires de l auteur : Couleur musicale : le «Nordeste» brésilien, avec l accordéon (minimaliste), la mandoline (bandolim), le surdo (tambour grave) et le «pandeiro» (tambourin). Quelques sons du «berimbau» en introduction ; l harmonie est faite par la guitare et le cavaquinho. Musique Pierre BLUTEAU Droits réservés fiche n 19 p a g e 3

4 Pour aller plus loin... Cette chanson évoque bien sur le sort des enfants chiffonniers de par le monde ils pourraient être ceux de «la montagne fumante» de Manille, de Stung Mean Chey (à Phnom Penh) ou de Srinivaspuri à Delhi, ou ceux des décharges de Dakar Mais elle évoque aussi l autre côté de cette montagne de déchets notre monde qui consomme, consomme toujours et jette ce qui de l autre coté de la montagne, devient des trésors, des restes qui sont de vrais moyens de subsistance pour les enfants, et leur famille au détriment de leur santé. Que dit la Convention Internationale des Droits de l Enfant? Article Les États parties reconnaissent le droit de tout enfant à un niveau de vie suffisant pour permettre son développement physique, mental, spirituel, moral et social. Article Les États parties reconnaissent le droit de l'enfant d'être protégé contre l'exploitation économique et de n'être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social. Une date... D.R 12 juin Journée Mondiale contre le travail des enfants Le saviez-vous vous? En France, au XVII ème siècle, les gens pauvres récupèrent et «recyclent» vieux vêtements, chiffons (pour faire du papier). Un corps de métier naissait : les chiffonniers. Au siècle dernier, le secteur de la récupération et du recyclage faisait vivre personnes. Aujourd hui, au niveau mondial, il s'agit de plusieurs millions de personnes qui vivent de cette activité, la majorité dans le secteur informel. Les enfants chiffonniers Aux abords des bidonvilles des grandes métropoles du Sud (Argentine, Cambodge, Philippines, Inde, Vietnam ), organisés en vraies cités de baraques en tôle, de maisonnettes sur pilotis, comme une fourmilière s organise la vie, la «société» des familles de chiffonniers dans les grandes décharges. Des centaines de personnes tous les jours partent travailler sur les immenses amas d ordures fumants, puants où un ballet incessant de camions vient y déverser des déchets de toutes sortes, des plus anodins (déchets alimentaires) aux plus dangereux (déchets d hôpitaux notamment). En 2005, une étude de l Organisation Internationale pour les Migrations et de l UNICEF sur les conditions de travail indignes des «cartoneros» de Buenos Aires a conclu que la moitié de ces travailleurs de la décharge non déclarés sont des enfants (certains ont à peine 3 ans!) et des jeunes et que l activité rapporte en moyenne 21 dollars par famille et par semaine, en plus des aliments ramassés et destinés à la consommation immédiate. Cependant, ils sont victimes d un système bien organisé car ils revendent leurs trouvailles (matériaux recyclables : plastiques, métaux ) à de grandes entreprises, qui en tirent des bénéfices en les revendant plus cher à leur tour. Le travail des cartoneros bénéficie aussi à la municipalité, en réduisant le coût du ramassage et du traitement des ordures ménagères. Les conséquences sur la santé des chiffonniers sont alarmantes, les enfants, plus fragiles, sont les premières victimes : ils abîment leurs yeux et leurs poumons dans les ordures (air contaminé, gaz toxiques), et sont souvent atteints de maladie de peau. Ils risquent de se couper et de contracter le tétanos en ramassant métaux et déchets dangereux, en fouillant pieds nus. Certains sites contiennent également des substances fortement toxiques. Et le ramassage reste dangereux car la surface reste instable (éboulements). Leur espérance de vie est donc inférieure à celle du reste de la population (exemple : à Mexico, 39 ans pour les chiffonniers contre 67 ans pour l espérance de vie moyenne). fiche n 19 p a g e 4

5 Du Nord au Sud, nous n avons pas la même perception du déchet! En France, selon la loi, est déchet «toute substance, matériau, produit, que son détenteur destine à l abandon». L objet devient déchet par décision humaine : «C est ce que l on ne veut plus». Ce qui est déchet pour l un, peut être matière première pour l autre. Au Sénégal, «déchet» se dit «malit» (wolof) et signifie «tout ce qui n est pas utile dans la maison» mais peut sous-entendre ce peut être utile en dehors En Occident, quand on achète un objet, on achète «une fonction», dans les pays du Sud, on achète «un objet». On prend soin de le conserver, et une fois obsolète, il devient un nouvel objet. Une citation «Les hommes naissent bien dans l égalité, mais ils n y sauraient demeurer...» Montesquieu Pour en savoir plus Retrouvez des ressources sur ce thème sur : Recycler les déchets en jouets... Les jouets en matériaux de récupération faits par les enfants des pays du Sud témoignent d une créativité particulière, cette économie populaire de la réutilisation est basée sur l originalité, là où notre économie est basée sur la norme et la répétition, l uniformisation des modèles (les petites voitures, les poupées des grandes marques) comme le dénonçait Roland Barthes dans Mythologies (1945) : «Le jouet français est d ordinaire un jouet d imitation, il veut faire des enfants usagers, non des enfants créateurs». De plus, ces enfants en concevant et fabriquant eux-mêmes leurs jouets, ils en acquièrent une saveur affective particulière là où nos enfants deviennent d insatiables consommateurs Ces beaux jouets africains tout comme nombreux objets utiles recyclés (ustensiles), malheureusement, ne sont pas exportés ou sont éliminés du marché européen car ils ne répondent pas aux normes d hygiène ou de sécurité. Contrairement à nos jouets occidentaux uniformisés qui s imposent de plus en plus dans ces pays par leur cadre législatif au détriment de l originalité des ces créations enfantines. Le saviez-vous vous? Même si la récupération des déchets découle d'une situation de grande pauvreté, le revenu des récupérateurs est souvent supérieur au seuil de pauvreté de 1 $ US/jour et peut même dépasser le revenu minimum du pays (en Amérique latine, leur revenu peut atteindre trois fois le revenu minimum). Les enfants gagnent cependant moins que les adultes, les jeunes enfants gagent encore moins que les adolescents, pourtant les enfants contribuent de façon significative, parfois à la moitié, au revenu familial. Utiles à la famille, ils ne sont alors pas scolarisés. A la surface de la terre, les 6 milliards d hommes produisent chaque année 2,8 milliards de tonnes de déchets dont 90% est produit dans les pays industrialisés! Chaque Français produit en moyenne près d 1 kg de déchets par jour (2 tonnes/an pour une famille avec 2 ou 3 enfants) et les emballages constituent 20 à 40 % de nos poubelles! On peut vérifier que quand le niveau de vie s élève, nous consommons plus, mais est-ce que pour autant nous consommons mieux? Les poubelles des Pays en Voie de Développement sont elles plus légères et plus saines : elles contiennent davantage d eau, plus de matières putrescibles, moins de déchets industriels et pas d emballage excessif. En France, l association Emmaüs dans une optique d économie solidaire, met en place des activités de récupération, de recyclage et de vente, ces structures mènent une action d insertion sociale et professionnelle en employant des personnes en difficulté, exclues jusqu alors du monde du travail. fiche n 19 p a g e 5

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST EVALUATION CYCLE III EDUCATION AU TRI ET A LA VALORISATION DES DECHETS 1 1. Réaliser un tri sélectif. 10 Voici les déchets générés par les activités de la maison, écris sous chaque déchet la lettre correspondant

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact

Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Le jeu «Si le monde était un village» Source : Afric Impact Niveau / âge des participants Enfants (à partir de 12 ans), adolescents et adultes. Temps/durée d animation Environ ¼ d heure. Nombre d animateurs

Plus en détail

Animations pédagogiques : le monde des déchets

Animations pédagogiques : le monde des déchets Animations pédagogiques : le monde des déchets Présentation L éducation à l environnement : pour un développement durable au programme L éducation au développement durable est une composante incontournable

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS 16

SITUATION DES ENFANTS 16 SITUATION DES ENFANTS 16 Soumaïla MARIKO et Ibrahim CHAIBOU La convention internationale relative aux Droits de l Enfant du 20 novembre 1989, en son article 3, alinéa 2, stipule que : «tous les États parties

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >>

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> Qui est concerné? les équipages de collecte, les agents de nettoyage des bennes, les techniciens de maintenance, toute personne

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

GEOGRAPHIE Activités économiques CE2 N 5 : Les déchets : réduction et recyclage au Liban et en France

GEOGRAPHIE Activités économiques CE2 N 5 : Les déchets : réduction et recyclage au Liban et en France Suggestions de documents à Repères Vocabulaire à Compétences Idées directrices utiliser géographiques retenir spécifiques Ctrl+clic Dans cette séquence, l élève apprend comment les déchets que produisent

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

Catalogue des outils pédagogiques

Catalogue des outils pédagogiques Catalogue des outils pédagogiques Détri tout Joueurs : 2 à 6 Age : +7 ans Durée : 30 à 50 min Jeux de société Collectionner au moins une carte de chaque «famille de déchets» et totaliser 20 points au minimum.

Plus en détail

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens 1 2 le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES 10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES www.pas-si-bete.fr A5_8PAGES_GESTES.indd 1 07/10/2014 15:11 RÉDUIRE NOS DÉCHETS, POURQUOI? Il y a 40 ans, nos parents produisaient deux fois moins de déchets

Plus en détail

«Je veux un nouveau cellulaire»

«Je veux un nouveau cellulaire» 5 ème année de catéchèse «Libre et responsable». Livre des jeunes p. 31-38 MAI - LA SURCONSOMMATION Pour les catéchètes.' Lire le chapitre «Pertinence de cette réflexion», Guide d'animation p. 41-42, avant

Plus en détail

L Arbromètre, un défi à ma mesure!

L Arbromètre, un défi à ma mesure! L Arbromètre, un défi à ma mesure! Saviez-vous que la forêt est vitale pour la planète? En plus de produire l oxygène, elle est le milieu de vie des deux tiers des espèces animales terrestres du globe.

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

(Les croises de l océan) Programme Educatif. www.oceancrusaders.org

(Les croises de l océan) Programme Educatif. www.oceancrusaders.org (Les croises de l océan) Programme Educatif www.oceancrusaders.org OceanCrusaders 2016 Bienvenue Durant les prochaines semaines nous allons apprendre comment nous pouvons aider nos amis qui vivent dans

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

Réunion UCM. Trier ses déchets. Pierre Gysen - Sales Manager Recycling and Waste Recovery Belgium

Réunion UCM. Trier ses déchets. Pierre Gysen - Sales Manager Recycling and Waste Recovery Belgium Réunion UCM Trier ses déchets Pierre Gysen - Sales Manager Recycling and Waste Recovery Belgium Agenda 1. Introduction (Sita) 2. Que deviennent nos déchets? 3. A chaque déchet sa solution 4. Quelques règles

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre 1 COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT Que fait-on en France? Gaz à effets de serre En France, il est possible de diviser par 4 les gaz à effet de serre avant 2050. Mais ça ne sera pas facile Les gaz

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable 1. Le corrigé Page 32 Carnet-découverte n 2 1. Le corrigé Page 33 2. Des pistes pédagogiques Objectif pédagogique : Découvrir le volet social et solidaire du développement durable

Plus en détail

MADAGASCAR, RECYCLAGE, ETHIQUE ET BUSINESS

MADAGASCAR, RECYCLAGE, ETHIQUE ET BUSINESS Nat Mad est une société fondée en 2005. Cette petite SARL crée, fabrique et distribue des accessoires de mode en matière recyclée. Depuis peu l entreprise lance un nouveau concept pour des agencements

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Le recyclage du verre. Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi

Le recyclage du verre. Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi Le recyclage du verre Les bonnes pratiques pour un recyclage réussi Novembre 2012 L INTÉRÊT DU RECYCLAGE DU VERRE Le recyclage des emballages en verre se fait en boucle fermée. Une bouteille redevient

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets.

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets. Il faut avant tout faire une introduction, un historique et préciser que nous parlons du Niger. Cette technique est probablement applicable dans d autres pays mais pour chaque zone il faudra analyser le

Plus en détail

Le petit-déjeuner et développement durable

Le petit-déjeuner et développement durable Les repas Salle avec tableau 45 à 55 min. Le petit-déjeuner et développement durable Objectifs de l atelier : Sensibiliser les enfants sur la notion de développement durable en se référant aux étapes de

Plus en détail

La campagne CINTRES JAUNES des PETITS RIENS

La campagne CINTRES JAUNES des PETITS RIENS La campagne CINTRES JAUNES des PETITS RIENS LES PETITS RIENS EN 2 MOTS, C EST QUOI? Une Mission Sociale Les Petits Riens, c est une entreprise d économie sociale active depuis 75 ans, où travaillent plus

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

Learning by Ear Environnement et Climat 01 - Déchets

Learning by Ear Environnement et Climat 01 - Déchets Learning by Ear Environnement et Climat 01 - Déchets Texte : Richard Lough [prononcer Lok] Rédaction et idée : Johannes Beck Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear,

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets ménagers QUADRI QUADRI Qui sommes nous? Pourquoi recycler? Le pôle Environnement du Groupe des Eaux de Marseille s engage depuis 30 ans dans les

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SECONDAIRE : 6 ème et 5 ème

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SECONDAIRE : 6 ème et 5 ème THÈME QUESTION LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SECONDAIRE : 6 ème et 5 ème 1 1. Je n utilise pas de déodorant A. en aérosol. B. en vaporisateur. C. à bille. 1 2. Pour faire la fête à la maison avec mes amis,

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable La question du développement durable G 1. Les enjeux du développement durable I. Etude ce cas : les transports à Fribourg Comment la municipalité de Fribourg parvient-elle à développer les transports tout

Plus en détail

Déchets ménagers Le guide du tri

Déchets ménagers Le guide du tri Déchets ménagers Le guide du tri www.agglo-montvalerien.fr La ville de Nanterre met ce guide à la disposition de tous les habitants désireux de s informer sur les consignes de tri et de faciliter le recyclage

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi DOSSIER DE PRESSE 25 septembre 2014 Lancement de l annuaire régional pour le réemploi Contacts presse: Magali Memponte : 01 40 13 40 72 / memponte@syctom-paris.fr Olivier Guillemain : 07 60 20 05 39 /

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Modernisation de la gestion des déchets urbains

Modernisation de la gestion des déchets urbains Etude de cas Modernisation de la gestion des déchets urbains Manoukra est une ville importante d un pays en transition de la zone méditerranéenne. Peuplée d un million et demi d habitants, cette agglomération

Plus en détail

la magie du pétrole Mon nom est SÉRIE RESSOURCES D APPRENTISSAGE Septembre 2008

la magie du pétrole Mon nom est SÉRIE RESSOURCES D APPRENTISSAGE Septembre 2008 la magie du pétrole Septembre 2008 SÉRIE RESSOURCES D APPRENTISSAGE Mon nom est Le pétrole magique Le pétrole est magique, car on peut en faire de nombreux objets différents. Chaque article illustré sur

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

HP TRADE-IN PROGRAM. Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé

HP TRADE-IN PROGRAM. Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé HP TRADE-IN PROGRAM Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé Investissez dans votre avenir Nous nous occuperons de votre passé Vous êtes toujours à l affût de façons d optimiser

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

La gare, au cœur d une mobilité durable

La gare, au cœur d une mobilité durable CORRIgé fiche élève collège EXERCICE ECJS La gare, au cœur d une mobilité durable SÉANCE 1 - L éco-conception au service de l environnement EXERCICE SCIENCES J'APPROFONDIS J OBSERVE??? Observez la vidéo

Plus en détail

Le pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique

Le pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique Les repas Salle avec tableau 1 heure Le pique-nique et le développement durable En amont de cet atelier réaliser la fiche pédagogique : Composition du pique-nique Objectifs de l atelier : Sensibiliser

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets - Animations scolaires sur le tri et

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser 1 Séance 1 - Recueil des conceptions / connaissances des enfants 1ère phase: Ecoute d une histoire comme introduction

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE Rockwell Automation s engage à faire preuve de la gestion la plus stricte en matière d environnement mondial. Notre politique consiste à dépasser la stricte conformité réglementaire

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul 06 Le verre Instruction de travail Tâche: Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul Les élèves doivent compléter le schéma du cycle de recyclage.

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

sans être un super-héros!

sans être un super-héros! ou comment protéger la planète sans être un super-héros! Dans nos gestes de tous les jours, nous utilisons des ressources naturelles (énergie, eau, bois, matières premières ) pour nous déplacer, nous chauffer,

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Atelier régional pour l Afrique de l Ouest sur l intégration de la nutrition dans le PDDAA

Atelier régional pour l Afrique de l Ouest sur l intégration de la nutrition dans le PDDAA Atelier régional pour l Afrique de l Ouest sur l intégration de la nutrition dans le PDDAA Discours d ouverture de Monsieur Khadim GUEYE, Ministre de l Agriculture du Sénégal Dakar, le 09 Novembre 2011

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose!

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Avec le soutien de la Commission européenne Votre magasin : au cœur du dispositif de recyclage page 5 Sommaire Recycler plus et mieux : avec

Plus en détail

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations 1 Développement Durable En 1987, Madame Gro Harlem Brundtland, présidente de la Commission mondiale sur l environnement

Plus en détail

Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN

Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN L impact du plastique sur l environnement et la santé Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN Sommaire Introduction I. Petite histoire

Plus en détail

Les voitures de Jibril (1)

Les voitures de Jibril (1) Les voitures de Jibril (1) Jibril est un berger qui garde un dromadaire et trois petites chèvres. Tous les jours, il les emmène paître. Il sait où trouver les herbes tendres et les points d eau pour les

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS 16 ET ENFANTS VULNÉRABLES L un des effets les plus dévastateurs de l épidémie de VIH/sida est l augmentation croissante du nombre d orphelins et d enfants rendus vulnérables

Plus en détail

L hygiène en restauration collective. Formation aux ouvriers de l épicerie Sociale des Capucines Morgane DANIEL-diététicienne RSD

L hygiène en restauration collective. Formation aux ouvriers de l épicerie Sociale des Capucines Morgane DANIEL-diététicienne RSD L hygiène en restauration collective Formation aux ouvriers de l épicerie Sociale des Capucines Morgane DANIEL-diététicienne RSD Qu est-ce que la sécurité alimentaire? Le principe de la sécurité alimentaire,

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

Commission des affaires européennes

Commission des affaires européennes X I V e L É G I S L A T U R E Communication Mardi 7 juillet 2015 15 heures Commission des affaires européennes Communication de la Présidente Danielle Auroi sur la proposition d initiative législative

Plus en détail

Animation sur les microbes

Animation sur les microbes Animation sur les microbes Programme eau & assainissement à Manakara, Madagascar Objectifs de l animation : Cécile et Damien du Portal Que les participants sachent : 1. Que les microbes existent et sont

Plus en détail

Papiers triés, papiers recyclés! Bonjour! Moi, c est Léo Folio. Viens, je t emmène découvrir le secret des papiers.

Papiers triés, papiers recyclés! Bonjour! Moi, c est Léo Folio. Viens, je t emmène découvrir le secret des papiers. c o m m u n i q u é Papiers triés, papiers recyclés! Bonjour! Moi, c est Léo Folio. Viens, je t emmène découvrir le secret des papiers. Despapiers, toutpartout! À la maison ou à l école, chaque jour tu

Plus en détail

COMMUNES DE CHÊNE-BOUGERIES - CHÊNE-BOURG - THÔNEX, en collaboration avec

COMMUNES DE CHÊNE-BOUGERIES - CHÊNE-BOURG - THÔNEX, en collaboration avec COMMUNES DE CHÊNE-BOUGERIES - CHÊNE-BOURG - THÔNEX, en collaboration avec L exposition pour voir ses déchets autrement Flora Madic, responsable de l information sur la gestion des déchets/onex Objet Déchet

Plus en détail

L arbre et la forêt occupent une place importante dans l histoire de notre pays!

L arbre et la forêt occupent une place importante dans l histoire de notre pays! Histoire d arbres L arbre et la forêt occupent une place importante dans l histoire de notre pays! La forêt au 16 e siècle Dès son arrivée sur les côtes de la Nouvelle-France en 1534, Jacques Cartier est

Plus en détail

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants.

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Solvants au Travail Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Qu est-ce qu un solvant? De nombreux produits chimiques utilisés pour dissoudre ou diluer d autres produits ou matériaux sont appelés

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud.

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. A gauche, une ville. A droite, une ville. Pourquoi autant de différences?

Plus en détail

pourquoi 100% l engagement de la cub impact sur la planète En triant vos déchets ménagers du territoire de la cub équipé

pourquoi 100% l engagement de la cub impact sur la planète En triant vos déchets ménagers du territoire de la cub équipé sélectif? pourquoi le tri En France, chaque habitant produit plus de 400 kg de déchets par an, issus de sa consommation. Ce chiffre est en constante augmentation! impact sur la planète Les emballages représentent

Plus en détail

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE CONCORDE HOTELS ET SES FOURNISSEURS POUR DES ACHATS DURABLES

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE CONCORDE HOTELS ET SES FOURNISSEURS POUR DES ACHATS DURABLES CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE CONCORDE HOTELS ET SES FOURNISSEURS POUR DES ACHATS DURABLES INTRODUCTION Le groupe Concorde Hotels and Resorts représente un réseau international d'hôtels 4 et 5

Plus en détail

I. Pourquoi le Randonneur doit-il lier sa pratique sportive au développement durable?

I. Pourquoi le Randonneur doit-il lier sa pratique sportive au développement durable? La Randonnée est une activité en accord avec la nature et non polluante. C est un moyen d apprendre à connaître son environnement et de découvrir la région et son patrimoine. Mais, lors de manifestation,

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS QUESTIONS Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Décrire la capacité de recyclage d un matériau. Tu dois recopier les questions posées sur une feuille de cours et y répondre

Plus en détail

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie CHAPITRE 2 Genre, structure du ménage et conditions de vie Le type de ménage dans lequel vit une personne peut avoir une influence sur son accès aux ressources, telles que la nourriture, les médicaments,

Plus en détail