PUBLICITÉ DIRECTE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLICITÉ DIRECTE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE"

Transcription

1 Novembre 2011 PUBLICITÉ DIRECTE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE FÉDÉRATION CANADIENNE DES SYNDICATS D INFIRMIÈRES/INFIRMIERS Document d information La situation au Canada Le Canada, comme la plupart des autres pays, interdit la publicité directe des médicaments d ordonnance (PDMO), faisant la promotion des marques nominatives, de l efficacité du produit et de ses indications (certains types limités de publicité sont permis). Seuls les États-Unis et la Nouvelle-Zélande permettent la PDMO mais elle est très réglementée. (Actuellement, les démocrates américains proposent de faire de la PDMO une dépense non déductible d impôt). 1 Or, le Canada n est pas immunisé contre les efforts des grandes compagnies pharmaceutiques : Vivant à proximité des É.-U., plusieurs de leurs annonces publicitaires nous rejoignent par la télé ou la presse écrite. Une étude publiée dans le British Medical Journal en septembre 2008 révèle que la PDMO illégale venant des États-Unis a eu un impact sur les taux d ordonnance du médicament Tegaserod au Canada. 2 La publicité étrangère, affichée sur Internet par les compagnies pharmaceutiques, n est ni filtrée ni réglementée. Les compagnies pharmaceutiques dépensent environ $ annuellement, par médecin canadien, en échantillons, représentants des ventes, conférences, voyages, et cadeaux. 3 Par exemple, les représentants de Merck ont fait visites aux médecins canadiens pour la promotion du Vioxx et ont distribué des millions d échantillons. 4 Des «messages publicitaires déguisés» ou «messages pour des personnes recherchant de l aide» mentionnent la maladie que le fabricant de médicaments prétend traiter et dirigent le consommateur vers un site Web offrant des «options de traitement» ou vers leur médecin. Or, le fabricant n est pas requis de parler des effets indésirables du médicament si le nom du médicament n est pas mentionné. 5 Les Canadiens et les Canadiennes doivent aussi se méfier des autres moyens utilisés par les compagnies pharmaceutiques pour contourner les limites imposées à la publicité de leurs produits. Une façon de le faire est par la publicité substitut, i.e. lorsqu un produit ou un service est annoncé dans le but d en promouvoir un autre. Cela peut se faire par des commandites. En Inde, où les restrictions relatives à la PDMO sont similaires, une Ajusté pour l inflation (2005), dollars canadiens Dépenses en médicaments prescrits (Rx) par habitant Canada et États- Unis $ = basé sur prévision 1 000$ 800$ 600$ 400$ 200$ 0$ Canada États-Unis Morgan, S. (2007) Direct-to-consumer advertising and expenditures on prescription drugs: a comparison of experiences in the United States and Canada, Open Medicine: (1), E Données originales tirées des Données sur la santé 2005 de l OCDE. Rajustement en fonction de l inflation selon l indice des prix à la consommation de Statistique Canada. 1

2 compagnie pharmaceutique a trouvé une solution créatrice : «En 2009, Merck Sharp et Dohme India a mis en place un centre d appels appelé Sparsh pour Januvia, son médicament vedette contre le diabète. Le centre offrirait des conseils sur le mode de vie, la nutrition et les programmes d exercice, la livraison à domicile de médicaments, ainsi que des rappels pour que le médicament soit pris en temps opportun. Deux années plus tard, Januvia est devenu une source majeure de revenu pour Merck après que les patients ont commencé à répondre à la publicité de Sparsh.» 6 La PDMO via l Internet En juillet 2011, Santé Canada a communiqué un avis sur son site Web «Publicité des produits de santé sur des sites Web de médecins Questions et réponses.» L avis informait les médecins qu ils ne pouvaient faire la promotion de produits particuliers sur leur site Web personnel. La raison invoquée était la suivante : «Des plaintes ont été adressées à Santé Canada relativement à la publicité, sur des sites Web de chirurgiens esthétique, de médicaments d ordonnance s adressant directement aux consommateurs. Lors du traitement des plaintes, on a observé que cette pratique était assez généralisée. Santé Canada à l impression que les médecins ne sont pas au courant des dispositions fédérales en la matière, ou de leur application à la publicité par des médecins. 7 La PDMO en ligne, conçue par les compagnies pharmaceutiques, est exportée vers d autres pays, dont le Canada où elle est interdite. Certains messages publicitaires sont conçus particulièrement pour les marchés interdisant la PDMO. Pfizer a créé des applications mobiles à l intention des Canadiens, et Novartis a ciblé directement les consommateurs canadiens et coréens. 8 Récemment, de grands titres ont souligné la réduction des dépenses allouées à la publicité par les compagnies pharmaceutiques. Toutefois, si on regarde de plus près, il s agit, en majeure partie, d une réduction du nombre d échantillons gratuits distribués. Le publipostage a augmenté et la publicité imprimée a augmenté de 5 % de 2009 à Les options traditionnelles de publicité sont de plus en plus limitées. C est pourquoi les compagnies pharmaceutiques se tournent de plus en plus vers l Internet. La publicité en ligne franchit les frontières internationales et évite le radar des organes de règlementation, même lorsque l activité web vient du Canada. L Internet offre aussi d autres avantages. Non seulement estil moins coûteux, il peut aussi cibler directement ceux et celles qui sont le plus susceptibles d acheter. Ils peuvent vous trouver et vous envoyer de la publicité basée sur vos recherches en ligne. Vous avez manifesté un intérêt pour une maladie? Une annonce «pertinente» peut alors être affichée sur votre écran. Vous vous retrouvez à la page d accueil offrant des conseils de pairs? Vous pourriez être en train de visionner une page conçue en partenariat avec une compagnie qui essaie de vous vendre une solution plutôt que vous donner des conseils gratuits. Un article publié dans The Globe and Mail à l été 2008 donnent des détails sur les activités en ligne des grandes compagnies pharmaceutiques. 10 2

3 L Internet semble souvent rassembler des «gens comme nous» aux prises avec les mêmes problèmes que nous. Mais les apparences peuvent être trompeuses. Selon une plainte soumise en novembre 2010, à la Federal Trade Commission des États-Unis, la compagnie pharmaceutique Sanofi-Aventis aurait payé des porte-parole afin qu ils prétendent être des consommateurs typiques sur le site Web whyinsulin.com de la compagnie. Les compagnies pharmaceutiques épient les interactions de patients, affichées sur les médias sociaux en ligne, afin de les cibler par leur publicité. Les sites Web indépendants et les bloggeurs «indépendants» parlant de santé ciblent les personnes qui veulent connaître ce que vivent les autres personnes souffrantes. Mentionnez un problème en ligne et vous aurez les compagnies pharmaceutiques sur le dos avec leur «J aime» et leur gazouillis (tweet). Le site Web Doseofdigital.com donne plus de 350 exemples de forums de santé, de pages sur YouTube, Twitter et Facebook, qui sont créés par des compagnies pharmaceutiques. Selon The Globe and Mail, il y a, semble-t-il, une technologie qui règlemente cette activité mais, comme le mentionne Barbara Mintzes, Ph.D. : «Au Canada, le problème vient du fait que nous ne mettons pas adéquatement la loi en application.» [Traduction]. Depuis les années 1970, aucune amende n a été imposée aux compagnies pharmaceutiques pour les activités illégales de marketing. 11 Opposition à l interdiction de PDMO au Canada En 2005, CanWest Global, une des principales entreprises de presse écrite et électronique au Canada, a intenté une poursuite contre le gouvernement fédéral alléguant que l interdiction de PDMO constituait une violation injustifiée de la liberté d expression en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés. En raison des difficultés financières du plaignant, le cas n a pas été résolu. Si le projet de loi C-51 (39e Parlement) avait été adopté, même si ce n était pas encore une loi, les décisions relatives à l interdiction de PDMO seraient alors à la discrétion du ministre et non plus entre les mains ou la surveillance du Parlement. Le projet de loi s est éteint avec l élection 2008, et le gouvernement n a pas mentionné quand il sera ramené à la table. En 2008, un article paru dans le Canadian Medical Association Journal, a critiqué la nonapplication de la loi en disant : «Il semble que la publicité directe au consommateur est interdite seulement aux médias canadiens et entreprises canadiennes», car «les compagnies américaines suivent les règles américaines au Canada.» [Traduction]. La non-application de la loi canadienne pourrait miner la position du Canada lorsque viendra le temps de défendre la règlementation canadienne lors de contestation judiciaire. 12 3

4 La PDMO fait augmenter le pris des médicaments sur ordonnance Les médicaments sur ordonnance constituent déjà la part des dépenses canadiennes en santé, qui affiche la croissance la plus rapide (17 %). Si nous avions permis la PDMO et suivi la trace des É.-U., les dépenses annuelles en médicaments sur ordonnance auraient augmenté d environ 10 milliards de dollars. Cette somme serait suffisante pour payer un salaire annuel de $ à médecins. 13 La publicité incite les gens à rechercher les médicaments de marque déposée plutôt que rechercher les médicaments génériques moins dispendieux. L écart entre les É.-U. et le Canada, relatif aux dépenses en médicaments sur ordonnance, par habitant et rajustées pour inflation, a augmenté d environ 31 $CAN en 1995 à environ 356 $CAN en 2005 en tandem avec la croissance de l industrie de la PDMO aux É.-U. 14 Les compagnies pharmaceutiques dépensent davantage pour le marketing que pour la recherche. 15 Aux É.-U., les dépenses liées à la PDMO ont atteint une somme estimée à 4,24 milliards de dollars US en 2005, soit 11 fois celle dépensée dix ans auparavant. 16 En 2001, par exemple, 160 millions de dollars ont été alloués à la publicité du COX-2 de Merck, distançant les 125 millions dépensés pour faire la publicité du Pepsi. 17 La PDMO augmente l usage de pharmacothérapies inutiles, voire même dangereuses, n ayant pas fait l objet de tests adéquats Les médecins sont 16 fois plus susceptibles de prescrire un médicament particulier si le patient en fait la demande. 18 La PDMO entraîne une augmentation de l usage des médicaments «style de vie» chez les personnes en santé. 19 Les pilules sont une solution rapide à la timidité, l inattention en classe, la tristesse, l anxiété ou l insomnie. La PDMO augmente le nombre de prescriptions pour des usages non compris dans les indications du produit et favorise les médicaments récents même si les risques à long terme sont inconnus. 20 Ces médicaments sont plus dispendieux et offrent rarement un bénéfice substantiel par rapport aux anciens médicaments. 21 La publicité musclée du Vioxx, par exemple, serait, semble-t-il, responsable de près de 25 % des ventes. David Graham de la FDA estime que à Américains sont morts à la suite d une crise cardiaque causée par le Vioxx. 22 Une expression a été inventée pour décrire les effets de la PDMO sur la sécurité des patients et la santé publique : la «loi du bénéfice inverse». Ainsi, plus un médicament fait l objet de publicité, plus l équilibre entre les bénéfices et les dangers se déplace vers le danger. Les personnes les plus susceptibles de bénéficier d un médicament sont typiquement peu nombreuses et on peut les déterminer selon leur état de santé. Toutefois, 4

5 les compagnies pharmaceutiques veulent augmenter le nombre de consommateurs afin d augmenter les profits. Cela signifie vendre le médicament à des personnes peu susceptibles de bénéficier de ce médicament et à qui le médicament pourrait potentiellement faire du tort. Puisque davantage de personnes seraient exposées au médicament, on observerait davantage d effets indésirables. Brody and Light énumèrent six stratégies pour augmenter les ventes d un médicament : «diminuer le seuil pour diagnostiquer la maladie, se baser sur les marqueurs de substitution, exagérer les critères de sécurité, exagérer l efficacité, créer de nouvelles maladies, et encourager l usage non pertinent.» 23 Information et éducation Au cœur de l argument principal des défenseurs de la PDMO est l affirmation selon laquelle la publicité est un moyen de fournir des renseignements valables au sujet de nouvelles pharmacothérapies pouvant potentiellement sauver une vie. Or, publicité n est pas éducation. Le but de la publicité est de vendre, non pas d informer. Les options de traitement sont déterminées à la suite de décisions difficiles et délicates. Le patient est plus en mesure de prendre ces décisions en consultation avec des professionnels de la santé, non pas en consultant des agences de publicité. Les compagnies pharmaceutiques dissuadent le recours aux options alternatives de J ai créé un nouveau médicament miracle! Attendons maintenant que le département de marketing nous dise quelle maladie il pourrait guérir traitement, y compris les traitements non pharmaceutiques, tout en évitant de présenter clairement et adéquatement les effets indésirables potentiels. En fait, une annonce sur quatre aux É.-U. ne respecte pas les normes de base en matière d information. 24 On sait que la publicité crée un faux sentiment de confiance chez le consommateur. Un lien a été établi entre les annonces de médicaments pour traiter le VIH/SIDA et une augmentation des relations sexuelles non protégées et la croyance que le VIH/SIDA est moins grave que l on pense. Les gens sont plus susceptibles de fumer lorsqu ils voient des annonces de médicaments pour cesser de fumer et sont moins susceptibles de faire de 5

6 l exercice lorsqu ils sont inondés d annonces de médicaments pour le contrôle du poids, le diabète, le cholestérol et la tension artérielle. 25 À la suite d une revue extensive de la littérature, Hoffman et Wilkes arrivent à la conclusion que la PDMO «augmente indûment les attentes des consommateurs, force les médecins à consacrer du temps à donner les bons renseignements, affecte la relation médecin-patient si le médecin refuse de prescrire le médicament annoncé, ou se traduit en pratique de moindre qualité si le médecin capitule et prescrit un médicament non approprié». 26 système de soins de santé. Ils ne veulent pas avoir à prendre des décisions difficiles basées sur la prose séductrice des refrains publicitaires ou les annonces scintillantes pas lorsque leur santé est en jeu. Le personnel infirmier canadien vous demande, avec instance, de maintenir l interdiction relative à la PDMO. Or, il y a d autres façons d informer le public. En Australie, le gouvernement fédéral investit dans un service national indépendant de prescription afin d améliorer la pratique des médecins en matière de prescription et aider les patients à faire un usage éclairé des médicaments. Comme le concluent Mintzes et al., il n y a «aucune preuve d un meilleur usage des médicaments, d une meilleure relation médecin-patient ou de diminution des taux d hospitalisation, de morbidité grave ou de mortalité attribuables à la PDMO». 27 Les gens ont besoin d informations précises et pouvant les aider; ils doivent savoir quelles thérapies pourraient potentiellement leur nuire. Ils n ont pas besoin d être bombardés de jargon manipulateur. Subissant une pression extrême de la part des grandes corporations, les décideurs doivent parler au nom des Canadiens qui seront perdants si la PDMO prend de l expansion. Les Canadiens ne veulent pas payer davantage pour les médicaments ni accentuer le stress sur leur cher 6

7 Sources 1 Wechsler, J. (2011). Health Reform Controversies Pose New Challenges. BioPharm International, 24(4), biopharminternational.findpharma.com/biopharm/article/ articledetail.jsp?id=714712&sk=&date=&pageid=2 2 Law, M.R. et al. (2008). Effect of illicit direct to consumer advertising on use of etanercept, mometasone, and tegaserod in Canada: controlled longitudinal study. British Medical Journal, septembre 2008, 337:a oshow=&hits=10&hits=10&resultformat=&fulltext=direct+to +consumer&searchid=1&firstindex=0&resourcetype=hwcit 3 Lexchin, J. (2006). Are Drugs too expensive in Canada? Canadian Family Physician, v.52(5), Lexchin, J. Présentation aux membres du Parlement lors du déjeuner avec les députées et députés organisé par la FCSII, Ottawa, ON, 3 octobre, Kopf Hirsh, J. (2009). Pfizer and Chantix: Stealth advertising at its finest. Consumer Reports, 17 février Pulla, P. (2011). Pharma firms turn to innovative marketing to boost demand. Mint, mardi, 5 avril 2011, Santé Canada. Publicité de produits de santé sur des sites Web de médecins - Questions et réponses. 8 Liang, B.A., Mackey, T. (2011). Direct-to-Consumer Advertising With Interactive Internet Media: Global Regulation and Public Health Issues. The Journal of the American Medical Association, 2011;305(8): Documents/LiangMackeyJAMAeDTCA.pdf 9 Publié par RICHARDM. (2011). The ax comes out for pharma promotional spending. World of DTC Marketing. 10 Barton, A. (2011). Big Pharma wants to friend you. The Globe and Mail, dimanche, 24 juillet. health-policy/big-pharma-wants-to-friend-you/article / 11 Ibid. 12 Hébert, P. (2008). Direct-to-consumer advertising: end the compromise. Canadian Medical Association Journal, 15 juillet (2). 13 Morgan, S. (2007). Direct-to-Consumer Advertising and Expenditures on Prescription Drugs: A Comparison of Experiences in the United States and Canada. Open Medicine, 2007; 1(1): e37-e Ibid. 15 Sufrin, C.B., Ross, J.S. (2008). Pharmaceutical industry marketing: understanding its impact on women s health. Obstetrical & Gynecological Survey, 63 (9): Morgan, S. (2007). Direct-to-Consumer Advertising and Expenditures on Prescription Drugs: A Comparison of Experiences in the United States and Canada. Open Medicine, 2007; 1(1): e37-e Gilbody, S. et al. (2005). Benefits and Harms of Direct-to- Consumer Advertising: A Systematic Review. Qual Saf Health Care, 2005;14: v014p00246.pdf 18 Ibid. 19 Action pour la protection de la santé des femmes. (2006). Contestation de CanWest fondée sur la Charte au sujet de la publicité pour les médicaments d ordonnance. Guide civique. Auteur. 20 Ibid. 21 Coalition canadienne de la santé. (2006). En obtenir plus à meilleur compte. Stratégie nationale d assurance-médicaments. Auteur. 22 Action pour la protection de la santé des femmes. (2006). Contestation de CanWest fondée sur la Charte au sujet de la publicité pour les médicaments d ordonnance. Guide civique. Auteur. 23 Brody, H., Light, D.W. (2011). The Inverse Benefit Law: How Drug Marketing Undermines Patient Safety and Public Health. American Journal of Public Health, mars 2011, 101 (3). Inverse_ Bene_Law_ARTICLE_mar_2011.pdf 24 Gilbody, S. et al. (2005). Benefits and Harms of Direct-to- Consumer Advertising: A Systematic Review. Qual Saf Health Care, 2005;14: v014p00246.pdf 25 Action pour la protection de la santé des femmes. (2006). Contestation de CanWest fondée sur la Charte au sujet de la publicité pour les médicaments d ordonnance. Guide civique. Auteur. 7

8 26 Gilbody, S. et al. (2005). Benefits and Harms of Direct-to- Consumer Advertising: A Systematic Review. Qual Saf Health Care, 2005;14: v014p00246.pdf 27 Ibid. Tous les liens ont été consultés en septembre

Assurance-médicaments : un régime national d assurance-médicaments

Assurance-médicaments : un régime national d assurance-médicaments EN OBTENIR PLUS À MEILLEUR COMPTE Assurance-médicaments : un régime national d assurance-médicaments Coalition canadienne de la santé www.medicare.ca 1 Les médicaments sont un problème au Canada 1. Les

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

Marketing pharmaceutique et pratique médicale

Marketing pharmaceutique et pratique médicale Marketing pharmaceutique et pratique médicale présenté Par Etienne Durand Caroline Lavoie CLAMP (www.leclamp.com) Journée d étude Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances

Plus en détail

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main Aidez vos employés à prendre leur santé en main Programme contre le diabète CibleSANTÉ Financière Sun Life Si la tendance se maintient, un Canadien sur trois sera diabétique ou prédiabétique d ici 2020

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 :

Plus en détail

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014

Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Association de l industrie touristique du Canada (AITC) Mémoire présenté au Comité des finances de la Chambre des communes, avril 2014 Par David Goldstein, président directeur général de l AITC 2 Association

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Nouveaux coûts. Nouveaux traitements contre le cholestérol Votre régime de remboursement des frais de médicaments est-il adéquat?

Nouveaux coûts. Nouveaux traitements contre le cholestérol Votre régime de remboursement des frais de médicaments est-il adéquat? Garanties collectives Nouveaux coûts Nouveaux traitements contre le cholestérol Votre régime de remboursement des frais de médicaments est-il adéquat? Le marché des médicaments de spécialité, en rapide

Plus en détail

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Vue d ensemble de l atelier Qui nous sommes et nos qualifications en animation d atelier Définir les commandites et la philanthropie Tendances

Plus en détail

Que savez-vous au sujet du tabac sans fumée?

Que savez-vous au sujet du tabac sans fumée? Que savez-vous au sujet du tabac sans fumée? Encerclez une réponse 1. Le tabac sans fumée améliore la performance des athlètes. V F 2. Les compagnies de tabac disent toujours la vérité dans leurs annonces

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346

Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346 Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 4 février 2014 Ottawa, le 27 juin 2014 Leclerc Communication inc. Québec (Québec) Demande

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

ACCORD SUR LE COMMERCE INTÉRIEUR GROUPE SPÉCIAL DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS

ACCORD SUR LE COMMERCE INTÉRIEUR GROUPE SPÉCIAL DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS ACCORD SUR LE COMMERCE INTÉRIEUR GROUPE SPÉCIAL DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS Dans l affaire d une contestation par la Saskatchewan à l égard des mesures du Québec régissant les produits oléagineux comestibles,

Plus en détail

Publicité comparative et médicaments : une réglementation à clarifier?

Publicité comparative et médicaments : une réglementation à clarifier? DIVERS Publicité comparative et médicaments : une réglementation à clarifier? Alors que l industrie pharmaceutique connaît un mouvement important de concentration et une évolution sensible marquée par

Plus en détail

Mise à jour économique et financière

Mise à jour économique et financière 2010-2011 Mise à jour économique et financière L hon. Blaine Higgs Ministre des Finances Le 26 novembre 2010 Mise à jour économique et financière 2010-2011 Publié par : Ministère des Finances Province

Plus en détail

L utilisation des indicateurs de la performance pour améliorer les systèmes de santé

L utilisation des indicateurs de la performance pour améliorer les systèmes de santé L utilisation des indicateurs de la performance pour améliorer les systèmes de santé Sheila Leatherman Center for Health Care Policy and Evaluation, Minnéapolis, MN Nuffield Trust, Londres, Grande-Bretagne

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace Notre vision Desjardins Assurances est un acteur canadien important en assurance collective, reconnu pour son

Plus en détail

«Pourquoi choisir les médicaments génériques?»

«Pourquoi choisir les médicaments génériques?» Luxembourg, le 05.09.2014 Communiqué: Les ministres Lydia Mutsch et Romain Schneider présentent le prochain lancement de la politique de substitution des médicaments «Pourquoi choisir les médicaments génériques?»

Plus en détail

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science

Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science Vertex nommée meilleur employeur dans le secteur du biopharmaceutique par le magazine Science -Vertex engage actuellement 150 personnes afin d appuyer sa croissance mondiale; l entreprise prévoit créer

Plus en détail

Solutions de gestion du sang et de transfusion au chevet du patient

Solutions de gestion du sang et de transfusion au chevet du patient Solutions de gestion du sang et de transfusion au chevet du patient Améliorer la sécurité des patients. Maintenir la traçabilité. Réduire les déchets sanguins. Solutions de gestion du sang et de transfusion

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-736 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 12 août 2013 Ottawa, le 19 décembre 2013 0859291 B.C. Ltd. Victoria (Colombie-Britannique)

Plus en détail

Solutions de protection du vivant. Oasis MC. Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves

Solutions de protection du vivant. Oasis MC. Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves Solutions de protection du vivant Oasis MC Un aperçu des demandes de règlement d assurance contre les maladies graves Les gens vivent plus longtemps. Si vous êtes un jour atteint d une maladie grave, il

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Les défis du marché américain.

Les défis du marché américain. Les défis du marché américain. Qui sommes-nous???? Entreprise familiale fondé en 1980 par M. James R. Leahy et ses Fils, Michael et Daniel. Qui sommes-nous???? Entreprise agro-alimentaire dans le domaine

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

Communication de l AIIC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes ÉTUDE SUR LES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE.

Communication de l AIIC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes ÉTUDE SUR LES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE. Communication de l AIIC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes ÉTUDE SUR LES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE 29 septembre 2003 Robert Calnan Président de l Association des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

Une longue tradition de rendement solide

Une longue tradition de rendement solide Une longue tradition de rendement solide La Financière Sun Life offre depuis longtemps de l assurance-vie avec participation. Nous avons su que ce produit était important pour les clients depuis le premier

Plus en détail

- Le Refus de Genzyme d Engager des Discussions Constructives Conduit Sanofiaventis à Présenter son Offre Directement aux Actionnaires -

- Le Refus de Genzyme d Engager des Discussions Constructives Conduit Sanofiaventis à Présenter son Offre Directement aux Actionnaires - Communiqué de presse de Sanofi-aventis Sanofi-aventis Initie une Offre Publique d Achat en vue d Acquérir l Intégralité des Actions en Circulation de Genzyme pour $69 en Numéraire Par Action - Le Refus

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

L assurance vie universelle

L assurance vie universelle L assurance vie universelle ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L assurance vie universelle vise deux objectifs. Protéger au moyen d une assurance à long terme le patrimoine que vous créez à l intention des personnes

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

Le yoga et la pleine conscience : les preuves selon l ACMTS

Le yoga et la pleine conscience : les preuves selon l ACMTS Le yoga et la pleine conscience : les preuves selon l ACMTS Yoga : Le yoga est un type de médecine douce complémentaire qui, croit-on, stimule l interaction entre le corps et l esprit. Il s agit habituellement

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données

Plus en détail

Pourquoi payer plus et recevoir moins? Veillons à ce que nos soins de santé demeurent publics!

Pourquoi payer plus et recevoir moins? Veillons à ce que nos soins de santé demeurent publics! Pourquoi payer plus et recevoir moins? Veillons à ce que nos soins de santé demeurent publics! Coalition canadienne de la santé Avril 2009 1 Première partie : Introduction Deuxième partie : Sept mythes

Plus en détail

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Journée d étude de l Union des consommateurs sur le contrôle du coût des médicaments, UQAM, 21 octobre 2010. Par Marc-André

Plus en détail

Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel

Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel Le Code International est composé d un préambule et de 10 articles : Article 1 : But du Code Le Code International et les Résolutions

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Pourquoi publions-nous cette brochure? En vertu de la Loi sur les banques, les banques sont tenues d aviser leurs clients, en langage clair et

Plus en détail

Politique globale concernant. les interactions avec les professionnels de la santé

Politique globale concernant. les interactions avec les professionnels de la santé Politique globale concernant p les interactions avec les professionnels de la santé Politique globale concernant les interactions avec les professionnels de la santé P fizer est résolu à collaborer avec

Plus en détail

Internet et santé : nécessité et limites de la régulation

Internet et santé : nécessité et limites de la régulation Internet et santé : nécessité et limites de la régulation Quelle protection pour le consommateur? Communication à l Académie nationale de pharmacie Marie-Paule Serre Université Pierre et Marie Curie La

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Ce mémoire est présenté par : Association canadienne des hygiénistes dentaires (ACHD) Sommaire La santé buccodentaire

Plus en détail

LE MARKETING ange ou démon?

LE MARKETING ange ou démon? LE MARKETING ange ou démon? La double logique des médicaments Etre utile au patient qui en a besoin Rapporter de l argent à l industrie qui les produit La bonne santé de l industrie Novartis 2001 Coûts

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS

Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS «Nous subissons des augmentations rapides de coûts (des médicaments d ordonnance) depuis deux

Plus en détail

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada 2010-2011 Rapport ministériel sur le rendement L honorable James Moore, C.P., député Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Hausse immédiate du taux : pourquoi il est grand temps de hausser la taxe d accise sur le tabac

Hausse immédiate du taux : pourquoi il est grand temps de hausser la taxe d accise sur le tabac Hausse immédiate du taux : pourquoi il est grand temps de hausser la taxe d accise sur le tabac Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite»

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Récemment, les équipes de la division de consultation en régimes d avantages sociaux et de retraite de Cowan ont présenté

Plus en détail

C O N V E N T I O N. B. Autorégulation relative à la publicité pour les crédits à la consommation 1. Principes

C O N V E N T I O N. B. Autorégulation relative à la publicité pour les crédits à la consommation 1. Principes C O N V E N T I O N concernant les restrictions à la publicité et la prévention dans le domaine des crédits privés et des leasings de biens de consommation A. Préambule Les membres de l Association Suisse

Plus en détail

Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments. Présenté par Pierre Marion

Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments. Présenté par Pierre Marion Vers une nouvelle génération de programmes d assurance médicaments Présenté par Pierre Marion AGENDA Évolution des régimes d assurance médicaments La tendance actuelle Statistiques sur l utilisation des

Plus en détail

Guide de l assurance vie entière à participation

Guide de l assurance vie entière à participation Avantage Plus Assurance vie entière à participation Guide de l assurance vie entière à participation Table des matières Ce guide est conçu pour vous fournir des renseignements utiles sur l assurance vie

Plus en détail

Assurance médicale sociale et

Assurance médicale sociale et Assurance médicale sociale et couverture universelle Réformes et défis aux USA et Canada Gary M. Oderda, d Pharm.D., M.P.H. Alger, 20 April 2011 Agenda Statut actuel de la couverture sociale aux USA Pourquoi

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière

Personnalisez votre. régime d assurance collective. avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Personnalisez votre régime d assurance collective avec le Compte de dépenses de frais de santé de Desjardins Sécurité financière Quels sont les frais admissibles? Les CDFS comportent une foule de frais

Plus en détail

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB

EN QUELQUES MOTS. L AGENCE Cinetic communication IMPRESSION STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB www.cinetic.ca L AGENCE Cinetic communication EN QUELQUES MOTS STRATÉGIE MARKETING DESIGN PUBLICITAIRE DÉVELOPPEMENT WEB IMPRESSION Par la diversité grandissante des plateformes publicitaires, CINETIC

Plus en détail

Les 10 meilleurs accords pour 500 millions de. consommateurs. Consommateurs

Les 10 meilleurs accords pour 500 millions de. consommateurs. Consommateurs Les 10 meilleurs accords pour 500 millions de consommateurs Consommateurs «J ai réalisé un achat en ligne, et maintenant, j ai un problème» Régler les litiges en ligne plus rapidement et à moindre coût

Plus en détail

LE CHÔMAGE ET LE SOUS-EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA

LE CHÔMAGE ET LE SOUS-EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA LE CHÔMAGE ET LE SOUS-EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA Mémoire de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Le 3

Plus en détail

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne Plus de 1,2 millions de noms

Plus en détail

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives

Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Le secteur bancaire syrien, levier de reprise Réalités et Perspectives Juin 2013 Agenda Facteurs de développement du secteur bancaire syrien Le secteur bancaire syrien: performance solide, mais La Syrie

Plus en détail

Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Étude sur les cigarettes électroniques Le jeudi 30 octobre 2014 1785, promenade Alta Vista Ottawa (Ontario) K1G 3Y6 613-523-7877

Plus en détail

Unissez-vous à l ACIQ

Unissez-vous à l ACIQ Unissez-vous à l ACIQ NOTRE MISSION L Association des couples infertiles du Québec (ACIQ) a pour mission de représenter et de promouvoir les intérêts des couples infertiles du Québec afin que ceux-ci puissent

Plus en détail

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51%

Résultats détaillés. La personne est capable de donner un coût pour sa santé? Oui... 49%... 49% Non... 51%... 51% Résultats détaillés Pour l ensemble des questions traitées, on trouvera deux colonnes de pourcentages : - la première est sur la base des effectifs totaux (total inférieur à 100% pour les questions filtrées)

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

Mémoire présenté. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. sur le

Mémoire présenté. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. sur le Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes sur le PROJET DE LOI C-59 Loi portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 21 avril 2015 et

Plus en détail

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Normand Gervais Vice-président, Administration Assurance et rentes individuelles 1 Conférence Élite, 24 au 31 octobre

Plus en détail

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Un choix avantageux Les médicaments ont certaines choses en commun : ils visent à nous guérir ou à nous soulager

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Connectez-vous à vos participants. 30 Avril 2010

Connectez-vous à vos participants. 30 Avril 2010 Connectez-vous à vos participants 30 Avril 2010 Agenda Objectifs Créer la notoriété de votre course Pourquoi Internet? Rassembler les communautés Générer des inscriptions en ligne Construire sa propre

Plus en détail

Code des pratiques de marketing

Code des pratiques de marketing Information sur les produits Code des pratiques de marketing Produits de santé consommateurs du Canada est consciente de sa situation privilégiée comme partenaire dans l offre de produits de santé consommateurs

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

Le Québec et le commerce international

Le Québec et le commerce international Le Québec et le commerce international Stéphane Paquin, Ph.D Professeur ENAP Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée Qui gagne quand tout le monde perd? Mme Alena

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

Campagne d animation

Campagne d animation Campagne d animation Rencontres régionales sur l adéquation formation-emploi Les communications lors de la tournée de la commission Avril 2011 Les actions en communication Maintenant (à la nomination du

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 L honorable Céline Hervieux-Payette, c.p. Sénateur Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 Nécessité d'une action nationale Préparé par : David E. Hamilton 9/15/2015

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2015-70

Décision de télécom CRTC 2015-70 Décision de télécom CRTC 2015-70 Version PDF Ottawa, le 27 février 2015 Numéros de dossiers : 8661-B54-201408930 Avis de modification tarifaire 495 et 496 de Bell Aliant Avis de modification tarifaire

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 QUESTIONS ET RÉPONSES DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 TITRE DU PROJET : Campagne de marketing de sensibilisation à la cessation du tabac intitulée Je te laisse / Break it Off

Plus en détail

Guide à l intention des investisseurs. Déposer une plainte

Guide à l intention des investisseurs. Déposer une plainte Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit: des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Optimisation du financement

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA UTILISATION D UN SITE WEB À DES FINS DE DIVULGATION (MAI 2003) Contexte

Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA UTILISATION D UN SITE WEB À DES FINS DE DIVULGATION (MAI 2003) Contexte Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA UTILISATION D UN SITE WEB À DES FINS DE DIVULGATION (MAI 2003) Contexte La technologie a des répercussions importantes sur la façon dont les renseignements

Plus en détail

Liste noire des pratiques commerciales réputées trompeuses

Liste noire des pratiques commerciales réputées trompeuses Liste noire des pratiques commerciales réputées trompeuses 1/ Faire comme si un code de conduite avait été signé alors que ce n est pas le cas. Exemple : le professionnel mentionne sur son site Internet

Plus en détail