Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université de Haute- Bretagne - Rennes II

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université de Haute- Bretagne - Rennes II"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université de Haute- Bretagne - Rennes II juin 2008

2 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université de Haute- Bretagne - Rennes II juin 2008

3 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Administration des territoires et des entreprises Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): B Avis global : (sur la mention et l offre de formation) L objectif est de former des professionnels appelés à exercer des fonctions d'encadrement avec des responsabilités de management. La formation se veut proposer un cadre de référence commun sur les territoires, les organisations et sur les régulations par le marché et les politiques publiques. La cohérence n apparaît pas a priori, le déploiement de spécialités disparates puis de parcours à l intérieur des spécialités ne contribuant pas à une bonne lisibilité. Les spécialités portent sur des domaines très différents, sans grande cohérence entre eux, et le lien avec le territoire mis en avant dans le titre du master est parfois très ténu. Le tronc commun contient un grand nombre d'heures de méthodologie, certaines plus pertinentes pour ceux qui veulent poursuivre dans la recherche. L'accent mis sur l'europe et le développement durable est sans grand lien avec un grand nombre de spécialités. Points forts : Une expérience passée (DESS, Master) avec une équipe pédagogique expérimentée. Certaines spécialités proposent un projet cohérent, en partenariat avec d'autres institutions et ouvertes à l'international. Approche multidisciplinaire intéressante pour certaines filières. Points faibles : Tronc commun assez faible dans le contenu. Pas de réelle cohérence entre le tronc commun et les différentes spécialités. Le point le plus négatif, est que formés pour des postes d'encadrement, très peu d'étudiants semblent trouver un emploi de cadres à bac +5. Des écarts importants entre le nombre historique d inscrits et le nombre d étudiants passant l examen, qui ne réussissent par ailleurs qu à 50%. 2

4 Des spécialités très disparates et trop de parcours. Ce Master manqué de lisibilité et de visibilité, mais les débouches sont réellement à préciser. Mettre en adéquation le titre du master «Administration des territories et des enterprises» et les contenus des spécialités. 3

5 Avis par spécialité Etudes internationales : europe et asie Appréciation : B Les objectifs sont d acquérir de solides compétences en matière de culture européenne et de relation euroasiatiques afin d accéder à la haute fonction publique, Consultants, Corps diplomatique, organismes consulaires, Avocats d'affaires... Un parcours délocalisé (accord de partenariat avec Hanoï University) et un parcours local très axés sur la connaissance (dispositifs juridiques, géopolitiques ) moins sur la professionnalisation (projets, financements ) Points forts : Projet novateur. Un fort partenariat sur un des deux parcours (coopération euro-asiatique). Points faibles : Des finalités professionnelles très éloignées des autres spécialités. Un partenariat professionnel peu défini sur un parcours (métiers internationaux) qui reste trop vague. Avis réservé : Il faudrait attendre les résultats du parcours numéro 1 (euro-asie) avant d habiliter le parcours numéro 2, d ailleurs prévu pour 2010 Management des organisations Appréciation : B Il s agit pour cette spécialité de former des professionnels en management et conduite de projets dans le secteur des services et de l'économie sociale et solidaire. Elle vise à former des professionnels aptes à intervenir sur tout problème d'organisation générale : Chargés d'études développement / auditeur en analyse de gestion, Cadres gestionnaires de l'économie solidaire Le parcours Economie sociale semble cohérent et bien structuré. faire. Le parcours Activités de services donne une impression d émiettement, sans réelle spécialisation sur un savoir Point fort : Expérience de l équipe pédagogique. 4

6 Points faibles : Le rassemblement de deux parcours au sein de la même spécialité est artificiel. L opportunité du parcours «services» n est pas évidente. Ecart important entre le titre de la Spécialité et les contenus peu managériaux. Adossement à la recherche. Avis réservé : le parcours «ingénierie des services» ne semble pas opportun. Management public Appréciation : C Cette spécialité doit permettre la maîtrise des instruments de gestion d'une collectivité territoriale et former aux postes de secrétaire de mairie, gestionnaire de marché, directeur d'urbanisme, responsable de gestion, préparation aux concours de catégorie A de la fonction publique. Points forts : Stages / interventions de professionnels. Le CES régional de Bretagne a confié une étude en Existence d'un partenariat avec la chambre régionale des comptes de Bretagne. Points faibles : Faible effectif. Equipe pédagogique juriste. L'insertion professionnelle des étudiants. Manque de modules de management. Avis réservé quant au rattachement à une mention en SHS. Ce master pourrait s intituler «Droit des collectivités territoriales». Politiques d emploi, ressources humaines, formation et insertion Appréciation : B Il s agit de former des professionnels compétents dans la promotion de l'emploi aptes à travailler dans le secteur de l insertion sociale et des RH. Deux parcour s: «Mise en oeuvre d'une politique de ressources humaines» et «Conception d'une stratégie de développement de territoire visant l'insertion sociale». Cette spécialité rentre directement en concurrence avec le master gestion des ressources humaines proposé par les gestionnaires de Rennes 1. Ce diplôme s'en démarque néanmoins en proposant une approche multidisciplinaire et en mettant l'accent sur l'insertion. 5

7 Points forts : Formation cohérente avec l'objectif affiché. Possibilité d'effectuer un semestre à l'étranger (Belgique, Irlande, Québec, Australie). Bon mélange de professionnels et universitaires dans l équipe enseignante. Points faibles : L évolution du flux d étudiants et le ciblage imprécis des matières. Non repérage des partenaires. Fortement concurrencée par les gestionnaires, les étudiants peinent à trouver un emploi de cadre à bac +5. Avis assez favorable sous réserve de regrouper les deux parcours et de rechercher un partenariat professionnel qui augmente l attractivité pour les étudiants et améliore l insertion des diplômés. 6

8 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Histoire Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) La mention Histoire de Rennes 2 est clairement implantée localement et régionalement, comme en témoigne son adossement à plusieurs laboratoires de recherche du Grand-Ouest. La demande de création d'une spécialité Médiation du patrimoine en Europe s'appuie sur un réseau régional professionnel cohérent. Les débouchés visés diffèrent entre les deux premières et la troisième spécialités. Les deux premières, qui correspondent à un master recherche, sont logiquement articulées sur des objectifs et des débouchés dans la recherche et l'enseignement supérieur ainsi que dans les métiers des champs culturels. C'est la troisième spécialité, en création, qui offre le plus de débouchés professionnels dans un secteur en expansion : celui du patrimoine et de sa médiation. Points forts : Très bon adossement sur plusieurs équipes de recherches du Grand-Ouest de la France, couvrant les quatre périodes. Qualité du réseau international tissé par l équipe. Forte présence d'enseignants HDR susceptibles de suivre les étudiants en doctorat. Progression bien articulée entre première et deuxième année du master avec la possibilité d'aller soit vers la recherche soit vers la professionnalisation. Points faibles : Forte déperdition des effectifs au cours du M1. L'extrême abondance de l'offre pédagogique se fait au détriment d'une forme de lisibilité du programme, notamment en spécialité «Histoire, société et culture», et, pour l'essentiel, en M1. 2

9 Avis par spécialité Histoire, sociétés et cultures (HSC) Appréciation : A Formation cohérente, en étapes clairement articulées et conçues comme un parcours d'initiation progressif. Points forts : Très bon adossement sur plusieurs équipes de recherches du Grand-Ouest de la France, couvrant les quatre périodes. Qualité du réseau international tissé par l équipe. Importance de l effectif des enseignants-chercheurs : une soixantaine appartenant principalement aux 21 et 22e sections du CNU. Forte présence d 'enseignants HDR susceptibles de suivre les étudiants en Doctorat. La progression bien articulée entre première et deuxième année du master avec la possibilité d'aller soit vers la recherche soit vers la professionnalisation. Formation assurée au SUED (Service universitaire d enseignement à distance) unique en France. Importance de la formation continue. Point faible : L'extrême abondance de l'offre pédagogique se fait au détriment d'une forme de lisibilité du programme pédagogique. Histoire et relations internationales (HRI) Appréciation : A La spécialité est cohabilitée avec l IEP Rennes. Au-delà des visées traditionnelles d'initiation à la recherche, il s'agit, grâce à la co-habilitation avec l'iep de Rennes, de faire ressortir un axe dédié à l'étude de l'histoire internationale contemporaine. L'insistance est mise sur un partenariat international, avec des cours disciplinaires en langues étrangères. L'objectif est notamment d'ouvrir à une histoire comparée des pays européens et des autres continents. La co-habilitation renforce sa pertinence. Point fort : Le lien avec l'iep de Rennes est profond. Il permet une mutualisation de tous les enseignements, offre des cours en langue étrangère et renforce la formation (et les perspectives professionnelles) des étudiants. Point faible : Légère hésitation entre la voie de la recherche et celle de la professionnalisation, même si la première voie l'emporte. 3

10 Médiation du patrimoine en Europe (demande de création) Appréciation : A L'offre a été conçue au sein d'un projet plus général : le projet européen MAGISTHERE qui est destiné à favoriser la mobilité professionnelle des médiateurs du patrimoine en Europe. Les programmes sont homogénéisés de façon européenne. La force de cette spécialité est son positionnement européen, qui lui donne son originalité dans le monde déjà nombreux de la médiation culturelle. L'insertion dans le programme Magisthere lui donne une légitimité évidente, ainsi que son inscription dans son université comme prolongement d'un DU «médiateur du patrimoine en Europe». Un master rendu particulièrement précieux par sa dimension européenne (souvent absente des formations à la médiation du patrimoine) et par la diversité des intervenants, à la fois universitaires (liés aux activités de recherche des laboratoires concernés) et extérieurs, pour une formation vraiment «professionnalisante». Points forts : La liste des intervenants extérieurs ainsi que la liste des conventions signées (avec des universités étrangères mais aussi avec le réseau de villes AVEC, avec le Ministère de la Culture et enfin avec l'université Bretagne Sud) sont autant de signes d'une future capacité d'insertion professionnelle de qualité. L'insertion de cette spécialité dans une dimension européenne concrète, via le projet «Magisthere». Le réseau de partenaires institutionnels régionaux, nationaux et internationaux qui favorise l'insertion professionnelle des étudiants. Point faible : La spécialité est en création, il est donc difficile de tirer ici un bilan. On peut regretter que l'articulation (existante) avec le département d'histoire de l'art, ne soit pas plus nettement renforcée. 4

11 Recommandations L observatoire du suivi des étudiants ou de la vie étudiante de l Université devrait fournir des données précieuses pour évaluer les motifs des abandons en cours de M1 et à l issue du M1. Il s agit d une question importante. Concernant la spécialité HRI, préciser plus clairement les débouchés hors recherche et l'insertion dans la vie professionnelle. 5

12 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Archéologie et histoire Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Il s agit d une mention de grande qualité, originale (l archéologie historique des paysages notamment), qui s appuie sur un solide ancrage dans l Ouest du territoire et sur la collaboration active des établissements partenaires (Rennes 1, Rennes 2 et Nantes) qui pilotent chacun une spécialité de M2 après un M1 mutualisé. L équipe pédagogique a fait l effort de proposer une maquette qui n entre pas en concurrence directe avec d autres formations visant le même créneau. Le partenariat étroit avec les collectivités territoriales et les professionnels permet d offrir une solide formation qui prévoit d ailleurs la mise à niveau des étudiants soit en histoire soit en archéologie. L articulation entre histoire et archéologie a été véritablement pensée dans l offre de formation proposée. Les volumes horaires de la formation sont élevés et surtout exagérément concentrés dans le temps, ce qui laisse sceptique quant à la capacité des étudiants à assimiler simultanément de nombreux cours. Les flux sont soutenus et témoignent du rayonnement local et régional d une formation dont les débouchés professionnels sont importants. Points forts : Un projet scientifique clairement revendiqué et bien maîtrisé. Une attention particulière aux étudiants inscrits en formation continue. L adossement à la recherche et notamment aux deux UMR d histoire et d archéologie des Universités de Rennes. 2

13 Points faibles : Trop d enseignements de tronc commun. L absence d ouverture internationale alors même que la formation s adresse à l ensemble de l Arc atlantique. 3

14 Avis par spécialité Archéologies, Archéosciences, Préhistoire et protohistoire (Rennes 1) Appréciation : B Cette spécialité est organisée autour de l archéologie pré et protohistorique du Grand-Ouest. La cohérence de la formation avec l adossement à l UMR 6566 rend cette spécialité attractive pour un public d abord régional ou intéressé par la préhistoire et la protohistoire de cette région, ce qui se conçoit sans problème en raison du patrimoine archéologique pré et protohistorique de la Bretagne et des Pays-de- la-loire. Les flux sont corrects mais il faut prendre en compte la spécialisation pointue et l orientation régionale de la formation. Compte tenu du dynamisme régional et de la richesse patrimoniale, ils permettent d escompter un placement régulier à moyen terme des diplômés. Mais le régionalisme que manifeste parfois le dossier, a également pour conséquence de limiter la capacité d attraction de la formation en direction du territoire national et de l étranger. Points forts : L adossement à la recherche et tout particulièrement à l UMR L attention à l âge des métaux dans l Ouest de la France, période moins explorée jusque-là dans cette région que la Préhistoire ou l époque gallo-romaine, qui donne à la protohistoire dans l Ouest une dimension nouvelle intéressante et porteuse. Points faibles : L absence d ouverture internationale, notamment en direction de l arc atlantique : Angleterre, Paysde-Galles, Irlande, Espagne, Portugal. La quasi-absence d enseignants-chercheurs dans l équipe pédagogique (hormis la responsable de la spécialité). En parallèle, surreprésentation des chercheurs et personnels CNRS. Archéologie des périodes historiques (Rennes 2) Appréciation : A Cette spécialité est organisée autour de l archéologie historique du Grand-Ouest français. La cohérence de la formation avec l adossement aux UMR 6258 et 6566 rend cette spécialité attractive pour un public d abord régional ou intéressé par l histoire et les paysages de bocage de cette région. Mais il semble dans ces conditions, peu logique d opter pour un spectre chronologique qui va de l age des métaux aux temps modernes et même aux temps contemporains pour ce quadriennal. Points forts : Le solide adossement aux deux UMR dont l aire géographique principale de recherche est le Grand Ouest : UMR 6566 CERAAH (Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences et Histoire) et UMR 6258 CERHIO (Centre de Recherche Historique de l Ouest). L effort d identification des débouchés. 4

15 Le souci de donner aux étudiants une solide formation en langue et la maîtrise des outils nécessaires à la valorisation de leur recherche : stages de terrain, rédaction d articles et de communication notamment. Point faible : La trop grande couverture chronologique de cette spécialité. Métiers de l archéologie (Nantes) Appréciation : A Cette spécialité s appuie sur une solide tradition : elle a pris le realis d un DESS Métiers de l archéologie, reconnu pendant dix ans. Professionnelle, elle est organisée autour de l archéologie pré et protohistorique du Grand- Ouest français. La cohérence de la formation avec l adossement aux UMR 6258 et 6566 rend cette spécialité attractive pour un public d abord régional issu de formation initiale ou de formation continue mais aussi national par une politique de recrutement volontairement affichée vers l extérieur. L intérêt pour les métiers de l archéologie, ou pour la préhistoire et la protohistoire de cette région, trouve sans problème un champ d application, en raison du patrimoine archéologique pré et protohistorique de la Bretagne et des Pays de la Loire. Les finalités professionnelles sont bien affichées et bien comprises. L articulation public/privé, concours nationaux et régionaux doit concourir à une bonne intégration professionnelle. Points forts : Solide ancrage de l offre de formation : ancien DESS Métiers de l archéologie. L adossement à la recherche (UMR 6258 et UMR 6566). La richesse patrimoniale régionale. Le potentiel démographique et le dynamisme régional. Le réseau des acteurs professionnel visés par la formation. La collaboration constante entre professionnels et universitaires Des débouchés qui paraissent satisfaisants. Points faibles : Un certain régionalisme qui en fait cependant aussi un centre de convergence pour les étudiants intéressés par l archéologie du Grand-Ouest français grâce à l ouverture des places au recrutement national. Une internationalisation absente dans le cursus de formation en M2. Une ouverture insuffisante aux pays de l Arc atlantique. 5

16 Recommandations L ouverture internationale est inexistante. Elle doit être l un des objectifs prioritaire du présent contrat. Réduire les enseignements de tronc commun au profit des enseignements optionnels. Malgré les arguments avancés, notamment les stages et la rédaction des mémoires, il n est pas raisonnable de maintenir la concentration de la formation académique sur un nombre de semaines aussi restreint, si l on veut que les étudiants profitent au mieux de leur formation. 6

17 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : sciences humaines et sociales Mention : Psychologie Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Ce master de psychologie, demandé en renouvellement avec des modifications, comporte trois spécialités indifférenciées (professionnelles et recherche) : une spécialité CCSIP (cognition, conduites sociales et ingénierie psychologique, comprenant 5 parcours), une spécialité PCPC (Psychopathologie, criminologie et pratiques cliniques, comprenant 4 parcours) et un master à partenariats internationaux (avec l Université de Moscou d une part, avec les Universités de Liège et de Fribourg d autre part), incluant deux parcours. Le dossier de cette demande est très bien présenté, clair, avec des schémas permettant de visualiser l offre de formation. Le niveau M1 est fortement mutualisé, les étudiants choisissant des modules (fondamentux, théoriques, méthologiques) en focntion de leur choix de parcours en M2. Au niveau M2, un tronc commun existe au niveau de chaque spécialité, ainsi que des mutualisations plus partielles entre certains parcours. La structure en deux grosses spécialités avec des parcours différenciés accroît la lisibilité de l offre et lui assure certainement une grande stabilité. Les implantations locales et régionales de ces formations sont certaines et efficaces. Les objectifs pédagogiques des différentes formations sont bien définis et l adéquation des contenus à ces objectifs est très satisfaisante pour la spécialité CCSIP, plus discutable pour la spécialité PCPC (une orientation psychanalytique apparemment trop marquée avec un manque d ouverture à d autres approches). Points forts : La structure en parcours très cohérente et conférant une grande unité au master. Une claire lisibilité de l offre de formation et des équipes pédagogiques associées, avec une bonne mutualisation des enseignements aux différents niveaux. Une bonne insertion universitaire et environnementale. Une insertion professionnelle globalement satisfaisante. Une ouverture à l international intéressante avec le parcours Psychocriminologie. Une diversité des parcours pertinente pour la spécialité CCSIP. 2

18 Points faibles : Des flux en M2 importants, à réduire dans les deux spécialités afin de ne pas étouffer le marché de l emploi. La spécialité PCPC présente des faiblesses : le parcours «psychopathologie fondamentale» se différencie mal du parcours «psychopathologie : concepts et pratiques», que ce soit en termes d objectifs pédagogiques ou en termes de débouchés professionnels. Un seul parcours «psychopathologie adulte» ou «psychopathologie généraliste» serait préférable. Par ailleurs, cette spécialité présente une orientation psychanalytique très marquée, sans ouverture sur d autres approches de la psychologie clinique, ce qui nuit à des rapprochements possibles avec la spécialité CCSIP. Enfin, elle présente une faiblesse au niveau de la formation à la recherche. la dimension professionnalisante du parcours Psychologie cognitive de la spécialité CCSIP paraît fort fragile. Le parcours Psychopathologie, institutions de soins et cliniques psychanalytiques du master international Rennes-Moscou constitue une idée intéressante mais prématurée, pas assez étayée pour l instant. 3

19 Avis par spécialité Cognition, conduites sociales et ingénierie psychologique Appréciation : A Spécialité à finalité indifférenciée (recherche et professionnelle), en renouvellement avec modifications, comprenant cinq parcours : Ergonomie (en collaboration avec Rennes1 ; effectif prévu de formation continue), Psychologie cognitive ( prévus), Développement humain et handicap (20 prévus), Psychologie sociale et communautaire de la santé (16 ou 20 prévus), Ingénierie psychosociale et cognitive ( prévus). Elle vise à former des psychologues-ingénieurs dans les domaines du travail, de l ergonomie, de la santé et de l exclusion. Points forts : Une orientation vers l ingénierie qui est certainement une très bonne solution pour un ancrage sur le marché de l emploi, correspondant à ces besoins régionaux et nationaux. Une très bonne lisibilité et complémentarité des parcours du point de vue des débouchés. Les contenus d enseignement sont en adéquation avec les objectifs pédagogiques et sont clairement appuyés sur la recherche contemporaine. Bonne mutualisation des parcours, avec des choix optionnels en M1 et des mutualisations en M2. Bon adossement recherche de cette spécialité (sur l EA 1285). Points faibles : Un flux de 100 psychologues en moyenne formés par an paraît excessif et dépasse d ailleurs la somme des inscrits durant les années passées. Une limite à 80 places pour l ensemble de la spécialité paraît plus justifiée. La dimension professionnalisante du parcours «Psychologie cognitive» apparaît pauvre et incertaine. Ce parcours continue à se présenter davantage comme un parcours recherche ; pour que les effectifs soient garantis dans ce parcours indifférencié, il s agira de développer de manière plus spécifique les pratiques professionnelles. Psychopathologie, criminologie et pratiques cliniques Appréciation : B Spécialité à finalité indifférenciée (recherche et professionnelle), en renouvellement avec modification pour trois parcours, en création pour un quatrième parcours. Les parcours sont : Psychopathologie fondamentale, Psychopathologie : concepts et pratiques, Psycho-criminologie et victimologie (les trois parcours correspondant à d anciens masters), et Psychopathologie infanto-juvénile, parcours en création. Chaque parcours prévoit de former entre 20 et 35 psychologues en formation initiale, autour de cinq étudiants en formation continue. Points forts : Un M1 complètement mutualisé et des mutualisations sont bien établies au niveau M2, ce qui justifie de regrouper ces parcours sous une spécialité commune. La lecture des schémas d organisation des enseignements est très claire. 4

20 Ces formations sont très bien implantées localement et régionalement. L équipe pédagogique est nombreuse, la participation de professionnels aux formations est également importante et la dimension professionnalisante de ces formations apparaît certaine (stages et enseignements pratiques). Cette spécialité est aussi portée par une équipe dynamique et compétente pour les parcours impliqués. Points faibles : Le taux d insertion professionnelle des diplômés ne semble pas très satisfaisant, ce qui pose le problème du nombre de places prévues en M2, certainement excessif. L ensemble de la spécialité ne devrait pas conduire à former plus de psychologues. Dans la même perspective, il est conseillé de fusionner le parcours «psychopathologie fondamentale» avec celui «psychopathologie : concepts et pratiques» dont on ne voit pas du tout les différences fondamentales, que ce soit en termes de formation ou en termes de débouchés professionnels. Un parcours «psychopathologie adulte» ou «psychopathologie généraliste» pourrait résulter de cette fusion. Cette fusion contribuerait aussi à diminuer le nombre total de psychologues formés. Le parcours en création «psychopathologie infanto-juvénile» a, par contre, son originalité. Un autre point faible de cette spécialité est le peu de développement de la formation à la recherche ; cette spécialité est bien davantage professionnalisante que recherche. La réalisation d un TER n apparaît pas suffisante pour garantir une véritable initiation à la recherche. L enseignement de la psychopathologie, dans cette spécialité, est trop exclusivement orientée vers la psychanalyse et ne s ouvre pas suffisamment aux évolutions de la psychologie clinique dans le contexte international. Psychopathologie, institutions de soins et clinique psychanalitique Psychocriminologie Appréciation : B Spécialité de master à partenariats internationaux, demandée en création, et qui intègre deux parcours : un parcours «Psychopathologie, institutions de soins et clinique psychanalytique» en partenariat avec l Université de Moscou, et un parcours «Psychocriminologie» en partenariat avec l université de Liège et le Max Planck de Fribourg (Allemagne). L objectif est celui d une bi-diplômation à des fins d intervention dans le secteur des pratiques professionnelles liées à l approche psychanalytique pour l un des parcours, ou liées à la criminologie et victimologie pour l autre parcours. Points forts : Le fait même de mettre en place des masters internationaux est à encourager. Les deux domaines visés sont des domaines de compétence de l Université de Rennes. Ces spécialités internationales partagent d ailleurs de nombreuses mutualisations avec les parcours correspondants de la spécialité Psychopathologie, institutions de soins et clinique psychanalytique. Le parcours psychocriminologie offre une structure pédagogique intéressante, avec une réelle alternance en M1 entre Lièges et Rennes pour la formation, suivie d une possibilité d effectuer le M2 dans trois structures différentes (Rennes, Liège et Fribourg). Les apports de Liège et de Fribourg dans la formation, par rapport à Rennes, sont évidents. 5

21 Points faibles : Le partenariat entre Moscou et Rennes pour le parcours «Psychopathologie» n apparaît pas suffisamment clair pour que ce parcours soit créé. Les aspects professionnalisants, et pire encore, les aspects recherche, ne sont qu embryonnaires sur Moscou. Les deux pôles de la formation (français et russe) apparaissent trop déséquilibrés pour qu un bidiplôme soit envisageable. Il faudrait que le projet murisse davantage. Par ailleurs, un bi-diplôme nécessite obligatoirement que les étudiants suivent des formations dans les deux structures. Le barrage de la langue russe est anticipable et on ne voit guère comment avec seulement 12h de russe par année, ce problème peut être réglé. Une sélection sur la langue devrait être effectuée en M1. La visioconférence avec traduction simultanée ne peut remplacer le séjour dans le pays. 6

22 Recommandations Revoir les flux en M2. Examiner la fusion entre deux parcours de la spécialité PCPC (psychopathologie fondamentale et psychopathologie : concepts et pratiques). Ouvrir le parcours psychopathologie infanto-juvénile au sein de la spécialité PCPC. Ouvrir le parcours psychocriminologie du master européen Rennes-Liège. Retravailler le dossier du master international Rennes-Moscou. Renforcer la dimension professionnalisante du parcours Psychologie cognitive de la spécialité CCSIP. Ouvrir les contenus d enseignement de la spécialité PCPC à d autres perspectives que celle psychanalytique. 7

23 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sociologie Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ) : B Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Ce master apparaît comme une suite logique aux diplômes de licence de sociologie, de linguistique, de sciences de l'information et de la communication, d'aes, et de science politique ; il est aussi ouvert à des étudiants de droit, d'histoire ou de géographie. Il apparait cohérent pour beaucoup de ces spécialités avec les partenariats locaux affichés. Les formations s appuient sur des laboratoires qui sont dans le champ de la formation et qui correspondent à une inscription pluridisciplinaire (sociologie, géographie, psychologie). Il existe en appui une EA, le LAS (Laboratoire d'anthropologie et de Sociologie) pour une grande part des spécialités et parcours, et une équipe RESO Géographie sociale et humaine et sociologie des territoires de l'umr "E.S.O." Le master se situe dans une université qui a construit des partenariats avec son environnement : collectivités territoriales, entreprises, associations, et intervenants sociaux La présence de laboratoires (EA et UMR) permet un bon adossement. L offre proposée a été resserrée par rapport à l offre antérieure. Les contenus semblent bien ciblés pour les métiers visés notamment en ce qui concerne les spécialités professionnelles. Les autres semblent plutôt généralistes. Cela appellerait un regroupement de certains parcours, notamment pour les spécialités sociologiques ou sciences du langage. Il y a 5 spécialités en M2. Une des spécialités comprend 3 parcours, une autre en comprend 2. Cela paraît un peu trop fragmenté pour au moins une des spécialités : métiers de la sociologie et des sciences du langage, mais on notera une mutualisation importante des enseignements dans différentes spécialités. Les équipes pédagogiques varient selon les spécialités ; elles sont le plus souvent pluri-disciplinaires, avec un nombre important de professionnels pour les spécialités professionnelles. Ces dernières comportent de nombreux stages le plus souvent articulés avec les enseignements en alternance. Au total, près de 120 étudiants attendus par les différentes spécialités en M2. Malgré les chiffres produits cela paraît très élevé. Les débouchés concernent des métiers très divers en fonction des spécialités. Il faut noter que toutes les spécialités professionnelles ont des relations importantes avec les partenaires qui peuvent à la fois participer à la professionnalisation des étudiants et à leur insertion. Les formations font l effort de chiffrer l insertion qui apparaît dans l ensemble bonne. 2

24 Pour l ensemble, c est un master qui a des atouts, mais dont l éventail très large laisse voir des qualités inégales selon les spécialités. Points forts : Compatibilité d ensemble des formations et de la recherche. Variété de parcours adaptée à la diversité des demandes et du territoire. Inscription dans la politique scientifique de l établissement. Adossement satisfaisant à la recherche, mais qui peut être encore optimisé si l on prend en considération l intégration plus forte du laboratoire RESO et du laboratoire de psychologie à ce master. Il faut pour cela procéder à l intégration pédagogique et scientifique de la spécialité 5 à la spécialité 1. Points faibles : Faiblesse de l initiation à la recherche de certaines spécialités trop exclusivement centrées sur une sociologie opérationnelle et, ce qui est problématique, sur une formation professionnalisante qui n a plus avec la sociologie qu un rapport opérationnel et instrumental (spécialité 2). Une offre en spécialités parfois indifférenciées qui apparaît construite de manière trop générale pour favoriser l insertion dans une famille de métiers (sciences du langage), ou un type de profil de chargé d étude. Un meilleur ciblage serait plus pertinent pour les étudiants. 3

25 Avis par spécialité Métiers de la sociologie et des sciences du langage Appréciation : A Point fort : Cette spécialité prend à son compte la formation disciplinaire académique en sociologie, elle assure l enseignement des fondamentaux de la discipline et fonctionne de ce point de vue comme point d ancrage, pivot et point de repère des spécialités proposées par ailleurs. A maintenir absolument sous peine de déstabiliser l offre sociologique de formation. Point faible : Cette spécialité de master dénommée «Métiers de la sociologie et des sciences du langage» déploie de plus une logique d intégration de formations congruentes, participant de la sorte à un projet fédérateur de formation sociologique fondamentale incluant les sciences du langage. Mais on peut s interroger sur la cohérence entre ses trois parcours. Seul le premier emporte complètement la conviction. Bien qu étant à finalité indifférenciée, cette spécialité propose toutefois avec netteté des sorties professionnalisantes ; ces débouchés sont réalistes et en lien étroit avec les formations théoriques et pratiques proposées. Et l on ne peut a priori pas imputer à cette formation de grande qualité la rareté des emplois sur le marché du travail. Cette formation originale pertinente et sérieuse, offerte aux étudiants de Rennes, trouve naturellement sa place dans l offre régionale et nationale de formation. L avis est très favorable. Maîtrise d ouvrage urbaine et immobilière Appréciation : B Points forts : Professionnalisation sérieuse. Très bonne insertion des étudiants ; enseignement très professionnel et bien ciblé. Points faibles : L intérêt insuffisant pour la discipline en tant que connaissance propre non technique mais scientifique, et l absence d authentique enracinement sociologique de cette formation sont manifestement le point faible de cette spécialité. L adossement pour la forme à la recherche (laboratoire LAS) constitue également une faiblesse de cette formation, ceci ayant pour conséquence une absence quasi-complète de possibilités sérieuses, 4

26 pour les étudiants, de poursuite d études dans un cursus recherche (doctorat) en raison de l esprit de cette formation orientée vers la maîtrise d ouvrage et l ingénierie urbaine. Les informations accessibles concernant l équipe pédagogique, en particulier leurs compétences par champs sont également insuffisantes, ne permettant pas de se faire une idée juste de la nature de l encadrement, en particulier en ce qui concerne les extérieurs. Groupe d étudiants assez petit. Spécialité très cohérente dans sa catégorie (professionnalisante) qui ne relève de la sociologie que par relation instrumentale à cette dernière. S il s agit de promouvoir ce type d études fortement opérationnelles dans le domaine de la maîtrise d'ouvrage urbaine et du développement local, et de pourvoir prioritairement à l insertion professionnelle, il faut maintenir cette formation et cette spécialité de master. Toutefois, son hébergement dans la mention sociologie du master apparaît d opportunité, compte tenu de l enracinement très marginal de cette formation dans la recherche sociologique académique. Cette formation présente cependant des caractéristiques convergentes qui la qualifient manifestement comme relèvant plus d un IUT, que d un master, d où un avis final mitigé. Métiers de l ingénierie des sciences et des technologies de l information et de la communication Appréciation : A Points forts : Bonne insertion dans le marché de l emploi et dans l environnement socio-économique de la région. Fort taux de professionnalisation. Cohérence dans l ajustement de la formation aux objectifs. Le parcours de stages. Les enseignements diversifiés ainsi que la composition de l équipe, les partenariats. L existence d une voie de formation continue. Points faibles : Une certaine faiblesse en ce qui concerne la recherche fondamentale. L alternance cours/stages pourrait se traduire par une formule d apprentissage. Spécialité convaincante qui a sa place dans le master de sociologie et dans l offre de formation de l université. Métiers de l ingénierie sociale Appréciation : B Les parcours de cette spécialité devraient être regroupés avec ceux de la spécialité 1. Points forts : Métiers de l ingénierie de l action sociale et éducative, un enseignement professionnalisé, une bonne articulation aux concours de préparation du social. 5

27 Parcours 1 : Association étroite à l IRTS de Bretagne ; offre de formation légitime et nécessaire qui doit trouver sa place, son identité et ses débouchés. Parcours 2 : Formation originale et spécifique bien intégrée dans le tissu régional. Point faible : Effectifs extrêmement faibles : 4 étudiants en Aucun argument décisif ne vient étayer la thèse d une amélioration prévisible des flux. Existe-t-il une concurrence locale avec une autre offre de formation très proche (IRTS ou autre?) L avis pourait cependant être favorable si un regroupement est réalisé avec la spécialité 1. Insertion, médiation, prévention Appréciation : B Cette spécialité pourrait disparaître en tant que 5 spécialité du master pour s intégrer à la spécialité 1. Elle permet de former des étudiants dans le champ des politiques sociales. Points forts : Solidité de l ancrage régional et institutionnel (complémentaire de la spécialité 1), sérieux de la formation, bon débouché professionnel. L organisation des enseignements et la diversité des intervenants. L accès de la formation en initial et en continu. Le suivi des stages. Point faible : Il s agit d une formation sociologique qui ne s appuie pas sur le principal laboratoire de la discipline, le LAS, et qui s adosse par contre à un laboratoire de géographie, dont les autres spécialités du master ne bénéficient pas en l état actuel du diagramme de ce master. La formation à la recherche est par ailleurs un point faible de cette formation. Une formation, au total, bien intégrée au cadre institutionnel et associatif qui valorise l articulation réflexion, travail de terrain. Des modalités d alternance favorisent l insertion des étudiants. Le rapport à la recherche est peu précis. Très cohérente dans sa catégorie (professionnalisante), cette spécialité ne relève de la sociologie que par relation instrumentale à cette dernière. 6

28 Recommandations Effectuer des regroupements de spécialités et/ou de parcours. L adossement aux équipes de recherche pourrait être amélioré. 7

29 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sciences de l éducation Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): B Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Sous la mention «sciences de l éducation», sont proposées quatre spécialités dont trois sont en renouvellement et une à créer. SIFA Stratégie et ingénierie en formation des adultes (en renouvellement), TEF Technologies de l éducation et de la formation (en renouvellement), E&F Education et formation (en renouvellement) organisée en deux parcours : 1. EAD Education, apprentissage et didactique, 2. SCE Sport, cultrure et éducation. IFS Ingénierie de formation en sport (à créer). L offre de formation est diversifiée, elle prend place dans un environnement scientifique reconnu et correspond à une analyse des besoins de formation dans les domaines de l éducation, des apprentissages, de la didactique, de la formation des adultes, des technologies de l éducation et de la formation, du sport et de la culture. La mutualisation d une partie des enseignements, la qualité des équipes de formateurs, la contribution de professionnels, l organisation et l accompagnement des stages constituent des atouts importants. Certaines choses seraient à améliorer telles que : - La richesse et la diversité de l offre rendent nécessaire la définition d un projet scientifique et pédagogique bien structuré afin de garantir une cohérence d ensemble et d assurer une bonne lisibilité nationale et internationale. A ce sujet, le dossier aurait pu être plus développé. - Le passage de l architecture antérieure au LMD à une nouvelle configuration ne semble pas toujours complètement accompli. - L organisation générale de la spécialité «Education et formation» en deux parcours mérite d être davantage précisée pour conforter une conception intégrée (et non juxtaposée) donnant une identité plus lisible. 2

30 - On constate un faible nombre de diplômés par rapport aux inscrits en M2 (faible présence aux examens). Le projet de créer une nouvelle spécialité «Ingénierie de formation en sport» en partenariat international demande à être davantage instruit notamment en termes de positionnnement par rapport à l ensemble du master et des autres spécialités. 3

31 Avis par spécialité Statégie et ingénierie en formation des adultes Appréciation : B Points forts : Spécialité bien en rapport avec une partie des travaux conduits au sein de l unité de recherche d adossement. La mise en œuvre de modalités pédagogiques innovantes bien adaptées aux caractéristiques de étudiants est un atout de la formation. Bon taux d insertion professionnelle. Participation des professionnels bien articulée à celle des formateurs universitaires. Points faibles : Organisation de la formation un peu confuse. Absence d études des flux. Technologie de l éducation et de la formation Appréciation : A Points forts : Cette spécialité correspond bien à l évolution rapide des débouchés professionnels dans le domaine de l utilisation et du développement des TIC à des fins d éducation, de formation, d animation, de création, d insertion L équipe pédagogique réunit des spécialistes et des experts reconnus. L implication des professionnels est avérée. Les stages (10 semaines en M1 et 20 semaines en M2) constituent une modalité de formation bien intégrée à l ensemble du cursus. Le taux d insertion des diplômés est appréciable : 83 % en CDI ou CDD. Point faible : La déperdition entre M1 et M2 et le faible effectif de diplômés peuvent étonner alors que la qualité de la formation et sa pertinence eu égard à la demande sociale ne posent aucun problème. Un effort semble nécessaire pour rendre plus lisible l offre et l organisation interne du cursus. 4

32 Education et formation Appréciation : B Points forts : Les objectifs scientifiques et pédagogiques sont bien définis. Cette spécialité est largement ouverte aux étudiants de formation initiale. L environnement scientifique de la formation est de qualité, l équipe est composée de formateurs reconnus pour leurs travaux de recherche dans les domaines de la spécialité. La double visée (professionnalisation et préparation à l entrée en doctorat) ouvre des possibilités d orientation au sein du cursus. Point faible : Compte tenu de la double visée (professionnelle et recherche) et de l existence de deux parcours distincts (EAD et SCE), une analyse détaillée de la façon dont les étudiants choisissent leur parcours et l accomplissent semble nécessaire afin de perfectionner le dispositif dont les faiblesses doivent être corrigées : baisse des effectifs, faible taux de présence aux examens, manque de précision sur le devenir des inscrits en M1 puis en M2. Ingénierie de formation en sport Appréciation : C Cette spécialité peut ouvrir des perspectives internationales intéressantes mais telle qu elle est présentée, elle semble s ajouter à l offre de formation existante sans que l ensemble soit reconsidéré et réorganisé, ce qui fait courir le risque d une simple juxtaposition. 5

33 Recommandations Outre la nécessité de situer la spécialité «Ingenierie et formation en sport» par rapport à l existant, la création envisagée mérite plus amples précisons en matière de volume et de répartition des enseignements dont certains seraient dispensés à Sofia (Bulgarie). La composition de l équipe pédagogique réunissant des partenaires de plusieurs universités et les compétences scientifiques associées devraient être davantage développées pour ce qui est des formateurs de l Académie nationale des sports de Sofia. Les rapports de partenariat avec les secteurs professionnels concernés dans chaque pays devraient également être précisés. A moyen terme, la place et la configuration de la spécialité Education et formation devront être reconsidérées, ce qui pourrait conduire à la redistribution des deux parcours dans l ensemble de l offre de master (notamment dans la perspective de la création de la spécialité «Ingénierie de formation en sport», IFS). 6

34 Habilitation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Établissement : Rennes 2 Demande n Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Arts Avis Aeres Appréciation (A, B ou C ): A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) La mention Arts se définit par une formation à la recherche dans le domaine des arts : Histoire de l art, Arts plastiques, Musique et musicologie, Etudes cinématographiques et Etudes théâtrales. La formation est très ouverte sur les perspectives pluridisciplinaires. Les nouvelles technologies tiennent une place importante comme champ d investigation et comme instrument de recherche. Plusieurs parcours regroupent des enseignements plus pratiques susceptibles d ouvrir la voie à une insertion professionnelle : enseignement et formation, métiers du monde de l art et de la culture et conception de produits multimédia. La formation se caractérise par son homogénéité à l intérieur d un continuum LMD très cohérent. Les enseignements communs sont nombreux à l intérieur d un dispositif complexe qui permet des mutualisations et des cours spécifiques. A côté des étudiants issus des licences correspondant aux spécialités ou parcours, la part de la formation continue est essentielle (par exemple, les personnels enseignants du secteur public ou privé, les formateurs, artistes, techniciens, etc.). L ancrage local et régional est excellent pour les parcours recherche comme pour les parcours professionnels. L ouverture internationale est variable selon les parcours, mais la mobilité étudiante est encouragée dans l espace européen (Erasmus/Socrates), avec de nombreuses universités européennes partenaires. L équipe pédagoqgique est mixte (universitaires et professionnels), diversifiée et riche. L adossement à la recherche passe par les EA 3208 et Le master est d une évidente qualité à tous égards. 2

35 Points forts : Dispositif LMD très cohérent. Mention fort bien implantée dans le contexte régional ; la formation a en outre un rayonnement à l échelle nationale. La professionnalisation est performante. L adossement à la recherche est très convaincant. Point faible : Le dispositif général est complexe. 3

36 Avis par spécialité Arts : pratiques et poétiques Appréciation : A La spécialité Arts : pratiques et poétiques regroupe dans le domaine des arts, tous les parcours menant aux métiers de la formation, de la production artistique et de la médiation culturelle. La spécialité est divisée en plusieurs parcours : Arts plastiques, Arts numériques, Théâtre, Musique et Cinéma. Chaque parcours propose une formation à la recherche, originale, en synergie avec le contexte local ou régional. Le parcours Arts plastiques est en relation avec la préparation aux concours. D autres ( Arts et technologies numériques ) associent la recherche fondamentale et la recherche appliquée. Les liens sont forts avec les milieux professionnels du théâtre, du cinéma, de la musique, de la création artistique et des galeries. De nombreux professionnels associés sont impliqués dans les cursus, de même que des stages sont proposés dans diverses entreprises culturelles. Dans certains parcours, un partenariat a été créé avec des institutions de recherche ou du domaine artistique et culturel. L ensemble constitue un réseau extrêmement riche. L adossement à la recherche est donc fort, à partir de l EA 3208 qui développe des programmes de recherche transversaux. Excellent cursus qui mérite d être poursuivi. Points forts : Efficacité du dispositif LMD. Synergie enseignement-recherche. Bonne articulation entre la spécialisation et la transdisciplinarité. Ancrage fort dans le contexte professionnel et institutionnel local. Partenariats très diversifiés. Grande qualité de l adossement à la recherche. Point faible : Il manque un bilan sur le devenir des étudiants. Créateur de produits multimédia, artistiques et culturels Appréciation : A La spécialité Créateur de produits multimédia, artistiques et culturels est une formation définie en partenariat, notamment avec l Ecole des Beaux-Arts de Rennes. Elle englobe toutes les compétences définissant les métiers de la création multimédia, depuis la conception jusqu à la direction, dans le domaine artistique et technologique : création, direction artistique multimédia, conception de produits appliqués en multimédia et web, outils plurimédias de la médiation artistique et culturelle, scénographie multimédia et interactive, design graphique multimédia et réalisation multimédia. L organisation très efficace du cursus rassemble en M1 des enseignements méthodologiques et fondamentaux mutualisés avec la mention Arts ; la spécialisation se construit progressivement en atelier où se construit le projet 4

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable grands comptes de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Psychologie. Institut catholique de Toulouse. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Psychologie. Institut catholique de Toulouse. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Psychologie Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management intégré : sécurité, environnement, qualité (SEQ) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Médiation culturelle de l Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'institut National des Langues et Civilisations Orientales

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l'institut National des Langues et Civilisations Orientales Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'institut National des Langues et Civilisations Orientales Juillet 2009 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Manager en maintenance de matériels

Licence professionnelle Manager en maintenance de matériels Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Manager en maintenance de matériels Centre universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse III - Paul Sabatier UPS

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'environnement littoral et marin de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences historiques de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant ressources humaines

Licence professionnelle Assistant ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant ressources humaines Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et finance de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADEMIE : CAEN. Etablissement : Université de Caen Basse-Normandie

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADEMIE : CAEN. Etablissement : Université de Caen Basse-Normandie Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : CAEN Etablissement : Université de Caen BasseNormandie Demande n S3MA120000016 Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Banque, finance, assurance

Plus en détail

Licence professionnelle Coloriste/infographiste

Licence professionnelle Coloriste/infographiste Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coloriste/infographiste Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé, populations, et politiques sociales (SPPS) de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique juin 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l Ecole des Hautes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Affaires politiques et internationales

Master Affaires politiques et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Affaires politiques et internationales Université de Bordeaux (déposant) Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Licence Information et communication

Licence Information et communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Information et communication Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole Section des Formations et des diplômes Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation des diplômes de l

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ COLLECTIVITÉS TERRITORIALES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités Le M2CT, audité en

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : ROUEN Etablissement : Université de Rouen Demande n S3MA12000050 Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues, idées, sociétés Présentation de la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Analyse, conception et développement de solutions réseaux internet et intranet de l Université du Littoral Côte

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Institut des sciences et techniques de l ingénieur

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du management de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international des affaires de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des organisations de l économie sociale et solidaire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019

Plus en détail

Master Economie, banque et finance internationales

Master Economie, banque et finance internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Economie, banque et finance internationales Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie contemporaine de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la qualité : Industrie, services, santé de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

Formations et diplômes. Champ " STAPS " Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (déposant) Université Toulouse 1 Capitole - UT1

Formations et diplômes. Champ  STAPS  Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (déposant) Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Formations et diplômes Synthèse des évaluations Champ " STAPS " Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS (déposant) Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Scénarisation multimédia de contenus de formation en ligne de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague D. Avis Aeres ACADÉMIE : PARIS. Appréciation (A+, A, B ou C) : A

Evaluation des diplômes Masters Vague D. Avis Aeres ACADÉMIE : PARIS. Appréciation (A+, A, B ou C) : A Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : PARIS Établissement : Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Demande n S3100020187 Domaine : Droit, science politique Mention : Droit de l innovation,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international et européen de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE) de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail