Frame Relay. Objectifs. Evolution. Apports. Fonctionnement. Contrôle d admission et de trafic. Frame Relay (1/18)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Frame Relay. Objectifs. Evolution. Apports. Fonctionnement. Contrôle d admission et de trafic. Frame Relay (1/18)"

Transcription

1 Frame Relay Objectifs Evolution Apports Fonctionnement Contrôle d admission et de trafic Frame Relay (1/18)

2 Objectifs Meilleure utilisation des Liaisons Louées Adaptation aux Nouvelles Applications Prise en compte de la plus grande fiabilité des systèmes de transmission Interconnexion de LANs Haut-Débit et QOS adaptative Frame Relay (2/18)

3 Evolution (1/3) Leased Lines $27.7B $22.6B Frame Relay $6.8B Network Service Market Worldwide 1997 and 2000 Estimates $3.9B X.25 $2.7B $2.6B ATM $1.6B $.242B SMDS $.128B $.167B Sources: Vertical Systems Group 1997 and Data Comm 1998 Forecast Frame Relay (3/18)

4 Evolution (2/3) 14,000 Worldwide Services and Equipment $14.6 Revenue ($ billion) Revenue ($ billion) 12,000 10,000 8,000 6,000 4,000 2,000 1st Public FR Service 1st FR Forum Meeting Group of Four Document $.262 FR Forum Membership Tops 300 $.793 $ Source: Vertical Systems Group $3.5 More Than 30,000 FR Customers $9.1 $6.1 $11.9 Over 500,000 Ports Installed Frame Relay (4/18)

5 Evolution (3/3) Ports Source: Vertical Systems Group Frame Relay (5/18)

6 Généralités Inspiration de l architecture X.25 Mode Avec Connexion Réseaux Haut-Débit et Large Bande Adaptation des débits Trames de taille variable LAN / WAN Vers ATM Frame Relay (6/18)

7 Apports (1/3) X25-3 LAPB X21-1 / V24 Réseau à Commutation de paquets L intelligence est dans le réseau Frame Relay (7/18)

8 Apports (2/3) Temps de transmission réduit en réduisant certains traitements dans les noeuds devenus obsolètes avec les avancées technologiques (ex. Contrôle d erreurs...) Evolution du contrat de l abonné avec un partage dynamique des ressources Gestion des Circuits Virtuels au niveau liaison (DLCI: Data Link Connexion Identifier) Mécanismes de contrôle du trafic Frame Relay (8/18)

9 Apports (3/3) Conservation des équipements utilisés par les abonnés X.25 ou LS Débits évolutifs: - Circuits Numériques à 56/64 Kbps -DS DS-1/T1 (1,544 Mbps) ou E1 (2,048 Mbps) - T1 ou E1 fractionné (n*64 Kbps) -DS DS-3 ou E3 fractionné (n*t1 ou n*e1) - Canaux B du RNIS... Frame Relay (9/18)

10 Composants UNI Réseau Frame Relay NNI Réseau Frame Relay DCE DTE DCE PVC DCE DTE SVC DCE DTE DTE DCE = Commutateur Frame Relay DTE = routeur, multiplexeur, FRAD (FR Access Device...) Frame Relay (10/18)

11 Circuits Virtuels (1/2) PVC: Paramètres exprimés dans un formulaire et configurés par un administrateur. La connexion existe qu il y ait ou non de l information à envoyer. SVC: Paramètres précisés dans la demande connexion. Il y a trois étapes: - Etablissement; - Transfert de l information; - Libération; SVC plus adapté aux réseaux hautement maillés, aux accès distants, aux nouvelles applications... Frame Relay (11/18)

12 Circuits Virtuels (2/2) Setup Call Proceeding Connect Setup Connect A Information Réseau Frame Relay Information B Disconnect Release Release Complete Release Release Complete Le CV est identifié par un DLCI. (Data Link Connection Identifier) Frame Relay (12/18)

13 Contrôle d erreurs Le protocole suppose que le réseau est fiable et que les équipements d extrémité sont intelligents (contrairement à X.25) Frame Check Sequence (FCS) utilisé par les équipements d extrémité uniquement. Le réseau vérifie la taille de la trame et les adresses pour savoir si elles sont valides. Les trames invalides sont écartées Le réseau ne fournit aucun autre contrôle d erreurs. Frame Relay (13/18)

14 Structure de la trame Frame Relay (14/18)

15 Encapsulation Frame Relay (15/18)

16 Contrôle d admission(1/2) Un contrat de trafic est établi entre l usager et le réseau concernant le trafic qui sera envoyé sur le CV. Trois paramètres essentiels pour le descripteur de trafic: -Commited Information Rate (CIR): bande passante définie pour un CV (débit moyen garantie par le réseau durant un intervalle T); -Commited Burst Size (CBS-Bc Bc): nombre maximum de bits pouvant être transmis pendant T; - Excess Burst Size (EBS-Be Be): nombre maximal de bits que le réseau essaiera de transmettre en plus de Bc; Frame Relay (16/18)

17 Contrôle d admission(2/2) bits Bc+Be Bc Débit d accès Activité Utilisateur CIR Trames rejetées Trames marquées Garanti DE=0 DE=0 DE=1 Rejetée t T Le bit DE (Discard Eligibilty- Autorisation de Rejet) est mis à 1 lorsque la somme des bits pendant T est compris entre Bc et Bc+Be. Frame Relay (17/18)

18 Contrôle de trafic Pas de contrôle de flux de bout en bout comme dans X.25 ou TCP. Des indications (bits positionnés) sont donnés à l émetteur et/ou récepteur pour que le protocole de niveau supérieur agisse: - Forward Explicit Congestion Notification (FECN) pour le destinataire; - Backward Explicit Congestion Notification (BECN) pour l émetteur. Lors d une congestion les trames marquées avec bit DE=1 sont rejetées. Frame Relay (18/18)

Introduction à Frame Relay. Protocole FR

Introduction à Frame Relay. Protocole FR Introduction à Frame Relay 1 Protocole FR Les réseaux Frame Relay sont: Des réseaux à accès multiples comme les protocoles des LAN Plusieurs périphériques peuvent être connectés au réseau Non-Broadcast

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux Frame Relay fournissent plus de fonctionnalités et de bénéfices que les connexions point-à-point

Plus en détail

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr Les réseaux WAN Christophe Borelly IUT GTR Béziers 2000 http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr WAN Wide Area Network. Utilisation des réseaux opérateurs. Modes

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Fame Relay? Frame Relay a remplacé le protocole X25 comme nouvelle technologie à base de commutation de paquets Standardisé en 1990,

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

- Partie 2 - La Couche Liaison

- Partie 2 - La Couche Liaison - Partie 2 - La Couche Liaison exemple avec HDLC Ahmed Mehaoua 2006 - page 1 PLAN Ahmed Mehaoua 2006 - page 2 1. La couche physique : Rappel 2. La couche Liaison de données Définition et fonctions Services

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Plan de la présentation Chapitre 5 - Les réseaux xdsl 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com 2 3

Plus en détail

Couche liaison de données

Couche liaison de données Chapitre 7 Exploration 1 Couche liaison de données - Page 1 sur 35 Couche liaison de données Pour permettre aux utilisateurs de communiquer, le modèle OSI divise les fonctions d un réseau de données en

Plus en détail

Transmissions et Protocoles

Transmissions et Protocoles Bibliographie Andrew Tanenbaum, «Réseaux» Dunod 2002 Guy Pujolle, «Les Réseaux», Eyrolles, ed. 2005 Khaldoun Alagha & Guy Pujolle & Guillaume Vivier, «Réseaux sans fil et mobiles», octobre 2001 Claude

Plus en détail

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique 1 4 critères à considérer Spectre du signal: chaque méthode utilise des fréquences différentes. Interférences et distorsions dépendent des fréquences.

Plus en détail

Modèle OSI. Chapitre 2

Modèle OSI. Chapitre 2 Chapitre 2 Modèle OSI A la fin des années 70 on a connu le développement de plusieurs solution réseaux indépendantes (SNA d IBM, DECNET de DEG, DSA de Bull...) et on avait besoin d une norme internationale

Plus en détail

Master 1ère année. Réseaux Avancés I. Corrections TD n 5

Master 1ère année. Réseaux Avancés I. Corrections TD n 5 Master ère année Réseaux Avancés I Corrections TD n 5 TCP vs UDP TCP Est-ce que la fragmentation et le ré-assemblage des datagrammes IP concernent TCP? Est-ce que cela veut dire que TCP n a pas à se préoccuper

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Guy Pujolle. Cours. réseaux. télécoms. Avec exercices corrigés. Avec la contribution de Olivier Salvatori. 3 e édition

Guy Pujolle. Cours. réseaux. télécoms. Avec exercices corrigés. Avec la contribution de Olivier Salvatori. 3 e édition Guy Pujolle Cours réseaux et télécoms Avec exercices corrigés Avec la contribution de Olivier Salvatori 3 e édition Groupe Eyrolles, 2000, 2004, 2008, ISBN : 978-2-212-12414-9 Sommaire Cours 1 Introduction

Plus en détail

Réseaux Open System Interconnection

Réseaux Open System Interconnection Réseaux Open System Interconnection Sommaire 1. Généralités sur les réseaux 2. Les différents types de réseaux 3. Le modèle OSI 4. Les différentes couches 5. Encapsulation 2 Généralités sur les réseaux

Plus en détail

Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet

Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet. Intro Technos Internet & VPN 006 / 007 VPN Au programme & VPN Origine définit des classes d adresses intranet 0.0.0.0 0... (class A) 7.6.0.0 7... (class B) 9.68.0.0. 9.68.. (class C) Mêmes adresses réutilisées par plusieurs

Plus en détail

DL TC72 Protocoles de communication: HDLC, SDLC, X.25, Frame Relay, ATM

DL TC72 Protocoles de communication: HDLC, SDLC, X.25, Frame Relay, ATM DL TC72 Protocoles de communication: HDLC, SDLC, X.25, Frame Relay, ATM OBJECTIFS: Formation de base d un technicien installateur et entreteneur de systèmes de Télécommunications Digitaux et de Internetworking.

Plus en détail

INITIATION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES

INITIATION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES INITIATION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES Définition du réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des informations.

Plus en détail

Interopérabilité des services de Frame Relay à ATM (FRF.8 - Mode traduction)

Interopérabilité des services de Frame Relay à ATM (FRF.8 - Mode traduction) Interopérabilité des services de Frame Relay à ATM (FRF.8 - Mode traduction) Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Configurez Diagramme du réseau

Plus en détail

TP 3 : Qualité de service (Qos) Mutualisation (voix, données)

TP 3 : Qualité de service (Qos) Mutualisation (voix, données) MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI TP 3 : Qualité de service (Qos) Mutualisation (voix, données) Matériel Requis 1. Mise en œuvre de la plate forme voix et données Architecture physique du réseau à mettre

Plus en détail

La Couche Réseau (couche 3 de l OSI) Introduction au Routage IP

La Couche Réseau (couche 3 de l OSI) Introduction au Routage IP La Couche Réseau (couche 3 de l OSI) Introduction au Routage IP I. Introduction La couche réseau (3) fournit des services à la couche transport (4) : Acheminement/routage des paquets à travers le réseau

Plus en détail

Transmission de donnée

Transmission de donnée Transmission de donnée Modèle OSI Mise en situation. Pour des raisons d efficacité, on essaie de plus en plus de connecter des systèmes indépendants entre eux par l intermédiaire d un réseau. On permet

Plus en détail

Cisco Discovery - DRSEnt Module 7

Cisco Discovery - DRSEnt Module 7 Page 1 of 7 Cisco Discovery - DRSEnt Module 7 Select language : English Mode examen : Oui (Changer la couleur du site, écriture noire sur fond blanc). Liens utiles : Site Netacad Télécharger Packet Tracer

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT I.321 COMITÉ CONSULTATIF INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU NUMÉRIQUE AVEC INTÉGRATION DES SERVICES (RNIS) ASPECTS GÉNÉRAUX ET FONCTIONS

Plus en détail

Couche 2/OSI: LIAISON de DONNEES. Protocole HDLC. if G.Beuchot. Protocole de Liaison de données: HDLC

Couche 2/OSI: LIAISON de DONNEES. Protocole HDLC. if G.Beuchot. Protocole de Liaison de données: HDLC Couche 2/OS: LASON de DONNEES Protocole HDLC 147 Présentation High Level Data Link Control Protocole de niveau 2/OS Premier protocole moderne 1973-1976 Utilise des mécanismes qui sont repris dans de nombreux

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs

Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs Frédéric Dumas Sommaire ATM SONET/SDH ADSL X25 (Rappel) Réseau des années 80! Commutation de circuit virtuel Taux d'erreur élevé = protocole lourd

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Réseaux locaux sans fils (Wireless LAN) IEEE 802.11 WIFI

Réseaux locaux sans fils (Wireless LAN) IEEE 802.11 WIFI Réseaux locaux partagés Réseaux locaux sans fils (Wireless LAN) IEEE 802.11 WIFI Généralités Niveau liaison Niveau physique 1 Généralités Wifi: différentes catégories de réseaux sans fils 1) Réseaux personnels

Plus en détail

Transmission de données sur RTC

Transmission de données sur RTC Transmission de données sur RTC Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Architecture d une liaison ETCD transmission numérique ETCD ETTD ETTD Eléments d'une liaison ETCD : Equipement

Plus en détail

AC 1750. Répéteur Wi-Fi double bande RE450. Caractéristiques : Description

AC 1750. Répéteur Wi-Fi double bande RE450. Caractéristiques : Description AC 1750 Répéteur Wi-Fi double bande RE450 Caractéristiques : Vitesse Wi-Fi simultanée de 450Mbps sur la bande 2.4GHz et 1300Mbps sur la bande 5GHz pour une bande passante totale de 1750Mbps Trois antennes

Plus en détail

Technologie RNIS Philippe Latu philippe.latu(at)inetdoc.net

Technologie RNIS Philippe Latu philippe.latu(at)inetdoc.net http://www.inetdoc.net Technologie RNIS Philippe Latu philippe.latu(at)inetdoc.net Résumé Cet article est une introduction à la technologie des Réseaux Numériques à Intégration de Services (RNIS). Il présente

Plus en détail

Objectif top-of-rack 10 Gigabit Ethernet!

Objectif top-of-rack 10 Gigabit Ethernet! Objectif top-of-rack 10 Gigabit Ethernet! Critères de sélection des commutateurs top-of-rack Les commutateurs top-of-rack 10 GbE permettent de développer la virtualisation et de déployer le stockage à

Plus en détail

TD n 1 Traitement et transmission du signal Pour le traitement et la transmission des images

TD n 1 Traitement et transmission du signal Pour le traitement et la transmission des images TD n 1 Traitement et transmission du signal Pour le traitement et la transmission des images Exercice 1. Transmission d'un message avec vérification d'erreurs Soit le message "BONJOUR" à transmettre codé

Plus en détail

L3 informatique TP n o 5 : Configuration de commutateurs ethernet administrables

L3 informatique TP n o 5 : Configuration de commutateurs ethernet administrables L3 informatique TP n o 5 : Configuration de commutateurs ethernet administrables Sovanna Tan Juillet 2012 1/23 Sovanna Tan TP n o 5 : Configuration de commutateurs administrables Plan 1 Présentation du

Plus en détail

WAN 2003 1 PRINCIPES GENERAUX...2

WAN 2003 1 PRINCIPES GENERAUX...2 Wide Area Network 1 PRINCIPES GENERAUX...2 1.1 DÉFINITION DU WAN... 2 1.2 SOLUTIONS DISPONIBLES... 2 1.3 CARACTÉRISTIQUES DES RÉSEAUX DE PAQUETS... 3 1.3.1 Datagramme... 4 1.3.2 Circuit virtuel... 4 1.3.3

Plus en détail

VLAN 1 = VLAN de gestion (=> au moins 1 des ports doit être dans le VLAN1) VLAN Statique dynamique

VLAN 1 = VLAN de gestion (=> au moins 1 des ports doit être dans le VLAN1) VLAN Statique dynamique VLAN = regroupement logique de machines, qlq soient leur branchement physique. création d un domaine de broadcast (niveau 2) par VLAN modification aisée de la config du LAN (ajout, déplacement, suppression

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction aux réseaux informatiques Dernière maj : vendredi 7 octobre 2011

Chapitre 1 Introduction aux réseaux informatiques Dernière maj : vendredi 7 octobre 2011 Chapitre 1 Introduction aux réseaux informatiques Dernière maj : vendredi 7 octobre 2011 I. GENERALITES... 1 A. DE L ORDINATEUR AUTONOME AU RESEAU D ORDINATEURS... 1 B. RAPPEL HISTORIQUE... 2 II. ECHELLE

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Questions à poser

FICHE PEDAGOGIQUE. Questions à poser FICHE PEDAGOGIQUE Chapitre IV Titre du Chapitre : Les réseaux informatiques Durée de réalisation du chapitre: 6h Classe :3 ème Math Objectifs : L élève sera capable de : Définir un réseau. Connaître le

Plus en détail

Configuration du formatage du trafic sur des circuits virtuels permanents (FRF.8) avec interopérabilité de services Frame Relay à ATM

Configuration du formatage du trafic sur des circuits virtuels permanents (FRF.8) avec interopérabilité de services Frame Relay à ATM Configuration du formatage du trafic sur des circuits virtuels permanents (FRF.8) avec interopérabilité de services Frame Relay à ATM Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants

Plus en détail

Séance de travaux pratiques

Séance de travaux pratiques A Transmission parallèle Séance de travaux pratiques 1. Préparation du dispositif expérimental : Vous allez utiliser : le logiciel «PortParallele» qui va permettre d émuler le port parallèle une carte

Plus en détail

M21. Conception d'un interréseau

M21. Conception d'un interréseau M21 Conception d'un interréseau Définition Inter-réseau deux ou plusieurs réseaux locaux interconnexion de niveau 3 (routeurs) contenu dans un immeuble ou étendu sur la planète Conception d'un inter-réseau

Plus en détail

FICHE 1. Mise en place de VLANS et de routage inter-vlan de l'entreprise booktic

FICHE 1. Mise en place de VLANS et de routage inter-vlan de l'entreprise booktic FICHE 1 Intitulé de la situation professionnelle : Mise en place de VLANS et de routage inter-vlan de l'entreprise booktic Contexte : Un Routeur et un Switch vont être installés au sein du centre administratif

Plus en détail

1.Introduction. 2.Concepts Frame Relay. 2.1. Terminologie Frame Relay

1.Introduction. 2.Concepts Frame Relay. 2.1. Terminologie Frame Relay 1.Introduction La technologie Frame Relay a été développée à l'origine en tant qu'extension du RNIS. Elle a été conçue pour permettre l'acheminement de la technologie à commutation de circuits sur un réseau

Plus en détail

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Alex Corenthin Département Génie Informatique Laboratoire de traitement de l Information Ecole Supérieure Polytechnique Université Cheikh Anta Diop

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

EXERCICES SUR LES MATERIELS D INTERCONNEXION RESEAU

EXERCICES SUR LES MATERIELS D INTERCONNEXION RESEAU EXERCICES SUR LES MATERIELS D INTERCONNEXION RESEAU EXERCICE 1 CONTEXTE DE TRAVAIL Cinq postes (P1 à P5) sont reliés en réseau de la façon suivante : TRAVAIL À RÉALISER Relevez les adresses MAC ou IP erronées,

Plus en détail

ANALYSE RESEAU GIGABIT ET 10 Gb

ANALYSE RESEAU GIGABIT ET 10 Gb ANALYSE RESEAU GIGABIT ET 10 Gb Brochure Surveillance de la périphérie au cœur Analyse en profondeur pour réseaux Gigabit et 10 Gb Pour la gestion d'une enterprise, les réseaux Ethernet gigabit et 10 Gb

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Formation Cisco CCVP. Quality of Service. v.2.1

Formation Cisco CCVP. Quality of Service. v.2.1 Formation Cisco CCVP Quality of Service v.2.1 Formation Cisco Certified Voice Professional La formation Cisco CCVP proposée par EGILIA Learning présente toutes les connaissances fondamentales et pratiques,

Plus en détail

SIMULATION D UN COMMUTATEUR CISCO 2950 APPLICATION DES MESURES DE SECURITE DE BASE

SIMULATION D UN COMMUTATEUR CISCO 2950 APPLICATION DES MESURES DE SECURITE DE BASE ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : SIMULATION D UN COMMUTATEUR CISCO 2950 APPLICATION DES MESURES DE SECURITE DE BASE CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc.

Plus en détail

Fonctionnement des réseaux sans-fil

Fonctionnement des réseaux sans-fil Fonctionnement des réseaux sans-fil Introduction aux réseaux sans fil Didier BARTHE (didier.barthe@univ-reims.fr) Standards Vitesse Couverture Applications WAN (Wide Area Network) MAN (Metropolitan Area

Plus en détail

Comprendre le POE. Qu est est l intérêt d une telle technologie?

Comprendre le POE. Qu est est l intérêt d une telle technologie? Comprendre le POE Qu est-ce que c est? Le Power over Ethernet (PoE), ou l alimentation électrique par câble Ethernet, est une technologie qui permet d alimenter les infrastructures LAN standard. Les équipements

Plus en détail

Comment faire du Vlan sur un GS191048 dans une architecture Multi SSID

Comment faire du Vlan sur un GS191048 dans une architecture Multi SSID Exemple de configuration Vlan GS191024, GS191024HP, GS191048, GS191048HP Comment faire du Vlan sur un GS191048 dans une architecture Multi SSID Voici une procédure vous démontrant un exemple de configuration

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

portant sur les conditions d application et de mise en œuvre de l essai de reproductibilité économique

portant sur les conditions d application et de mise en œuvre de l essai de reproductibilité économique Projet de RÈGLEMENT 14/XXX/ILR DU XX 2014 portant sur les conditions d application et de mise en œuvre de l essai de reproductibilité économique Secteur Communications électroniques La Direction de l Institut

Plus en détail

TP Introduction aux Réseaux Analyse pratique de l'architecture du réseau du DGEI

TP Introduction aux Réseaux Analyse pratique de l'architecture du réseau du DGEI BOUVOT Simon CALVIGNAC Raphaël TP Introduction aux Réseaux Analyse pratique de l'architecture du réseau du DGEI 29 Mars 2011 Professeur : Slim Abdellatif 1/9 Première partie : Utilisation du programme

Plus en détail

Modem Routeur WiFi AC1200

Modem Routeur WiFi AC1200 Performance et usage AC1200 Vitesse Wifi AC1200-300 + 867 Mbps Idéal pour connecter de nombreux périphériques Wifi au réseau 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Application NETGEAR Genie - Profitez de votre réseau

Plus en détail

Rappel réseaux: Modèle en couches Notions de protocoles et de services

Rappel réseaux: Modèle en couches Notions de protocoles et de services Rappel réseaux: Modèle en couches Notions de protocoles et de services Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.fr 0 Introduction 1 1 Structure physique d Internet Des machines utilisateurs (hosts)

Plus en détail

Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E

Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E Reprise des matériaux : mode d emploi pour les collectivités Document mis à jour dans le cadre de l'agrément 2011-2016 et du barème E Glossaire Année calendaire : toute période de douze mois successifs.

Plus en détail

Le GSM. Partie 3 : Architecture des protocoles. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur

Le GSM. Partie 3 : Architecture des protocoles. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur Le GSM Partie 3 : Architecture des protocoles 74 introduction Réseau GSM : structuration en couches Répartition des protocoles sur divers équipements Respect de la philosophie générale du modèle de référence

Plus en détail

COTISATIONS VSNET 2012

COTISATIONS VSNET 2012 COTISATIONS VSNET 2012 Approuvées par le comité VSnet en séance du 15 décembre 2011 SOMMAIRE 1. Principe 2. Réseau 3. Services internet 4. Ressources électroniques 5. Divers 1. PRINCIPE Les membres de

Plus en détail

Réseaux à grande distance WAN

Réseaux à grande distance WAN INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE SILIANA République Tunisienne Ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Réseaux à grande distance WAN o o o o o Nizar.chaabani@gmail.com

Plus en détail

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS Les B. DAVENEL Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée B. DAVENEL Les Sommaire 1 2 3 4 B. DAVENEL Les Bibliographie PUJOLLE, Guy. Les réseaux, Quatrième édition, Eyrolles HARDY, Daniel. MALLEUS,

Plus en détail

Les technologies cellulaires

Les technologies cellulaires Les technologies cellulaires 2G 1996 2.5 G 2002 2.5G+ 2002-2003 - 3G 2003-2005 L après 3G? GSM GPRS UMTS EDGE 900 MHz-1800 MHz Mode circuit 900 MHz-1800 MHz Mode paquet Infrastructures radio inchangées

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

1.SOMMAIRE. Manuel : Analyseur réseau Wireshark. Architectures Réseaux Télécoms. Création : 28/12/2006 15:20:00 Mise à jour : 04/05/200707 09:52:00 AM

1.SOMMAIRE. Manuel : Analyseur réseau Wireshark. Architectures Réseaux Télécoms. Création : 28/12/2006 15:20:00 Mise à jour : 04/05/200707 09:52:00 AM Architectures Réseaux Télécoms Auteur : David ROUMANET Manuel : Analyseur réseau Wireshark Création : 28/12/2006 15:20:00 Mise à jour : 04/05/200707 09:52:00 AM 1.SOMMAIRE 1. SOMMAIRE...1 2. OBJET...2

Plus en détail

L architecture IP VPN de TRANSPAC

L architecture IP VPN de TRANSPAC TEP de Veille technologique no?? 2002-2003 Les valeureux travailleurs :p L architecture IP VPN de TRANSPAC Table des matières 1 Introduction à Transpac 4 1.1 Présentation générale.............................

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-invalidité. Opérations et connectivité de l interface de données

Programme canadien pour l épargne-invalidité. Opérations et connectivité de l interface de données Opérations et connectivité de l interface de données Version : 1.1 Date : octobre 2008 Historique des versions du document Version Date Description 1.0 Le 11 juillet 2008 La version 1.0 du document Opérations

Plus en détail

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24)

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24) Introduction (1/24) Internet = Interconnexion de réseaux et Services Informatiques (Années 60) Applications Informatiques: Transfert de fichier, Messagerie, News Internet = Interconnexion de réseaux et

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Cisco Certified Voice Professional. Comprendre la QoS

Cisco Certified Voice Professional. Comprendre la QoS Cisco Certified Voice Professional Comprendre la QoS Présentation Définition Méthodes de QoS Facteurs d amélioration Cisco CCNA -2- Définition Capacité d un réseau à fournir des services spécifiques Notion

Plus en détail

Mise en œuvre de la technologie Sigfox

Mise en œuvre de la technologie Sigfox Mise en œuvre de la technologie Sigfox (Internet des objets). Avril 2016 Thierry Vorms / HB9FXO vormsty@gmail.com Le problème auquel on voudrait répondre Transmettre de l'information (mesures) sans connexion

Plus en détail

WEB TV DIFFERE APRES MONTAGE

WEB TV DIFFERE APRES MONTAGE WEB TV DIFFERE APRES MONTAGE VOUS ETES DEVANT UNE CAMERA, X PERSONNES VOUS REGRDERONS DES LA MISE EN LIGNE Camera 300 Micro 150 Cadreur 500 Montage 600 Web 300! Pour une durée inf à 15 mn Prix HT : 1650

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

MR A.KHARTOCH Ä. Université Sidi Mohamed Ben Abdellah-Fés

MR A.KHARTOCH Ä. Université Sidi Mohamed Ben Abdellah-Fés Université Sidi Mohamed Ben Abdellah-Fés Ecole Supérieure de Technologie Département : Informatique Option : Administration Systèmes et Réseaux EL BAZ Ä Réalise par: @ Encadré par: @ MR A.KHARTOCH Ä Année

Plus en détail

NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE

NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE COMMUNICATION TECHNIQUE N TC0600 Ed. 01 OmniPCX Enterprise Nb de pages : 11 Date : 15-11-2004 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : RAPPORT DE TEST: UTILISATION DES E- EN LIGNE (POE) FOURNIE

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

Introduction aux Réseaux Etendus (WAN)

Introduction aux Réseaux Etendus (WAN) Introduction aux Réseaux Etendus (WAN) N. Lebedev CPE Lyon lebedev@cpe.fr WAN 2007-2008 1 / 35 Plan I 1 Introduction 2 Rappels sur la couche physique (L1) 3 Fonctionnalités de la couche liaison Délimitation

Plus en détail

Réseaux. Services de circuits virtuels X.25, Frame Relay, ATM. Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (Second semestre 2009-2010)

Réseaux. Services de circuits virtuels X.25, Frame Relay, ATM. Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (Second semestre 2009-2010) Réseaux Services de circuits virtuels X.25, Frame Relay, ATM Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis (Second semestre ) Jean-Pierre Lips (jean-pierre.lips@unice.fr) (à partir du cours de Jean-Marie

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Aspects liées à la sécurité «Téléphonie sur Internet»

Aspects liées à la sécurité «Téléphonie sur Internet» Aspects liées à la sécurité «Téléphonie sur Internet» 26 Juin 2004 Journée voix sur IP Nouar.HARZALLAH Président Directeur Général Eepad TISP n.harzallah@eepad.dz http://www.eepad.dz http://www.asila.net

Plus en détail

TP 4.2.9e LinkRunner Fluke Tests des câbles et de la carte réseau

TP 4.2.9e LinkRunner Fluke Tests des câbles et de la carte réseau TP 4.2.9e LinkRunner Fluke Tests des câbles et de la carte réseau Objectif Se familiariser avec les fonctionnalités du LinkRunner Fluke. Vérifier la longueur d un câble et son intégrité. Déterminer l emplacement

Plus en détail

Relevé des déductions ------

Relevé des déductions ------ Cahier des charges du mode EDI du téléservice SIMPL-TVA Relevé des déductions ------ Version 1.1 10 Février 2016 SUIVI DES VERSIONS Date N Version Motif de Mise à Jour 24/07/2015 1.0 Création 10/02/2016

Plus en détail

L architecture IP VPN de TRANSPAC

L architecture IP VPN de TRANSPAC TEP de Veille technologique 2002-2003 Baillou Gilles * Ficheau Fabien * Mizzi Arnaud L architecture IP VPN de TRANSPAC Table des matières 1 Introduction à Transpac 3 2 Les VPNs 6 2.1 Qu est-ce qu un VPN.............................

Plus en détail

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 1 Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 2 Le multicast, Pourquoi? Multicast vs Unicast 3 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast vs Broadcast 4 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast 5 Réseau 1 Serveur

Plus en détail

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS De la téléphonie classique à la ToIP hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS 2 La téléphonie La téléphonie est un système de communication avec la voix Deux composantes sont nécessaires à ce système

Plus en détail

IMPLÉMENTATION DE L API DE CTI

IMPLÉMENTATION DE L API DE CTI IMPLÉMENTATION DE L API DE CTI REVISION : 20 FÉVRIER 2015 Table des matières 1 Préambule 2 1.1 Définitions.................................................. 2 1.2 Description de l API CallBox de CTI....................................

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique x CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o

Plus en détail

Pourquoi le Multicast?

Pourquoi le Multicast? Pourquoi le Multicast? Envoi des mêmes données à plusieurs destinataires Meilleure utilisation de la Bande Passante Moins de traitement sur les hosts et les routeurs Adresses des destinataires inconnus

Plus en détail

MASTER IST - Spé ResTEL Université Paris-Sud - 2015. RAN réseaux. Partie 2 Architecture de communication Commutation.

MASTER IST - Spé ResTEL Université Paris-Sud - 2015. RAN réseaux. Partie 2 Architecture de communication Commutation. RAN réseaux Partie 2 Architecture de communication Commutation 1 RAN réseaux (2) 1 Chapitre 1 Architecture de communication système Modèle OSI d extrémité 7 application système d extrémité application

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Diseqc. www.sandbox-team.be

Diseqc. www.sandbox-team.be www.sandbox-team.be Diseqc 1/10 1) Documentation créé par Betamax & map : Le diseqc I Introduction : Combien d entre nous n a-t-il pas «galéré» pour configurer le diseqc.conf Pour bien le configurer encore

Plus en détail

Les Canaux et Trames du réseau GSM

Les Canaux et Trames du réseau GSM Les Canaux et Trames du réseau GSM www.rsaid.uae.ma/chakkor.html 2015-2016 Génie des Systèmes de Télécommunications et Réseaux 1 Les canaux GSM On retrouve dans un système GSM deux types de canaux : 1.

Plus en détail

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX Dans ce chapitre, nous nous la description des et normes disponibles pour un administrateur afin d effectuer le d un local ou non. Les documents sont issus de la Transtec

Plus en détail

Comprendre la dématérialisation. Forum des collectivités Juin 2013

Comprendre la dématérialisation. Forum des collectivités Juin 2013 Comprendre la dématérialisation Forum des collectivités Juin 2013 La dématérialisation des Marchés Publics Objectifs : mise en ligne des AAPC et DCE Définition: sur un profil acheteur, permettre la réponse

Plus en détail

Partie 1 : présentation générale. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 1 : présentation générale. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 1 : présentation générale Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Définitions et objectifs des réseaux 2 Classification

Plus en détail

PROJET ISRE M1 2006 GROUPE KING Proposition client

PROJET ISRE M1 2006 GROUPE KING Proposition client Page :1 / 28 Ref : UEVE /ASR/PRP Date : 15 Janvier 2007 PROJET ISRE M1 2006 GROUPE KING Proposition client Réf doc : Projet_M1_ISRE_2006 Fiche projet : Fichier : Diffusion : Limité Mots clefs : Diffusion

Plus en détail

MPLS. Plan. Quel est le problème? Comment le résoudre en Théorie... Principe de MPLS. Architecture de réseaux MPLS. QoS et VPN. Farid Naït-Abdesselam.

MPLS. Plan. Quel est le problème? Comment le résoudre en Théorie... Principe de MPLS. Architecture de réseaux MPLS. QoS et VPN. Farid Naït-Abdesselam. MPLS Farid Naït-Abdesselam. Maître de Conférences Université des Sciences & Technologies de Lille. ENIC Telecom Lille 1 Tél.: +33 (0)3 20 43 64 01 E-mail: nait@enic.fr Web: http://www.lifl.fr /~nait 1

Plus en détail

9.2. Opérations périphériques - contrôleurs spécifiques parallèle. Interfaces - caractéristiques et standards

9.2. Opérations périphériques - contrôleurs spécifiques parallèle. Interfaces - caractéristiques et standards 9. Opérations périphériques - contrôleurs spécifiques (série et parallèle), interfaces - caractéristiques et standards 9.1. Opérations périphériques - contrôleurs spécifiques (série et parallèle) Les procédures

Plus en détail