LESIONS ACR3 EN MAMMOGRAPHIE ET ECHOGRAPHIE: définition, conduite àtenir. Dr M GAYET, Dr M FONSECA, Dr V CALMELS CHU Bicêtre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LESIONS ACR3 EN MAMMOGRAPHIE ET ECHOGRAPHIE: définition, conduite àtenir. Dr M GAYET, Dr M FONSECA, Dr V CALMELS CHU Bicêtre"

Transcription

1 LESIONS ACR3 EN MAMMOGRAPHIE ET ECHOGRAPHIE: définition, conduite àtenir Dr M GAYET, Dr M FONSECA, Dr V CALMELS CHU Bicêtre

2 Définition ACR 3: Anomalie probablement bénigne Risque de malignité inférieur à 2% Devraient représenter moins de 3% des lésions dépistées Contrôle à court terme préférable à une biopsie: éviter les biopsies inutiles dépister un cancer rapidement évolutif se présentant sous une forme bénigne

3 Classification ACR -Bi-Rads ACR 0 Investigations complémentaires nécessaires ACR 1 Pas d anomalie ACR 2 Anomalie typiquement bénigne ACR 3 Anomalie probablement bénigne VPP< 2% Surveillance à court terme ACR 4 Anomalie indéterminée/ suspecte VPP: 2-95% Vérification histologique ACR 5 Anomalie évocatrice d un cancer VPP>95% ACR 6 Cancer prouvé histologiquement ACR Bi-Rads Mammogaphie, 2è édition française, basée sur la 4 ème édition américaine,2004

4 Etude prospective lésions mammographiques «ACR 3» non palpables Suivi: 4 contrôles mammographiques en 3 ou 3,5 ans Diagnostic de 17 cancers (VPP: 0,5%) 15 cas sur 17: modifications mammographiques dans le suivi (avant le développement d une masse palpable) 15 cas: Cancers de bas grade Dans tous les cas: absence de récidive en 5 ans Radiology 1991; 179:

5 Lésions considérées comme probablement bénignes «ACR3» MASSE: Contours nets (circonscrits), forme ronde ou ovale, non calcifiée

6 Quelles lésions sont considérées probablement bénignes? «ACR3» FOYER DE MICROCALCIFICATIONS: rondes ou punctiformes, peu nombreuses, en petit amas rond ou ovale Ou: Probable FA en voie de calcification

7 Asymétrie focale de densité, à limites concaves et/ou mélangée à de la graisse

8 CMS ( PACS: ; RGHC: C ) assimetria focal

9 ACR3 EN MAMMOGRAPHIE: Nécessité d une évaluation complète (clichés localisés, en agrandissement, échographie) avant de classer la lésion en probablement bénin.

10 ACR3 EN ECHOGRAPHIE ECHOGRAPHIE: MASSE solide circonscrite, de grand axe parallèle à la peau ACR3

11 Deux masses rondes contigues à contours nets, hypoéchogènes avec renforcement postérieur (probables kystes denses) Amas de microkystes anéchogènes<3mm avec fines cloisons, sans composante solide

12 A quel rythme surveiller les lésions ACR3? Masse: contrôle écho à4 mois, 12 et 24 mois Microcalcifications/asymétrie: contrôle à6, 12 et 24 mois. Le contrôle à 12 mois doit être bilatéral (ACR, USA). A 24 mois aussi (retour au rythme habituel) Après 2 ans de stabilité, àreclasser en ACR 2 ACR Bi-Rads Mammogaphie, 2è édition française, basée sur la 4e édition américaine,2004

13 Devant toute modification clinique, écho ou mammographique (taille, morphologie, apparition de signes suspects associés ): la réalisation d une biopsie est indispensable.

14 Face gauche

15 Foyer de microalcifications punctiformes apparues chez une patiente traitée d un K du sein: récidive K in situ

16 Quand biopsier une lésion ACR 3? Lors du diagnostic d un cancer du sein homo ou controlatéral Femmes àhaut risque Femmes angoissées (afin d éviter un suivi itératif) Avant chirurgie mammaire, ou FIV Homme Modification de la lésion lors du suivi à court terme

17 ECHOGRAPHIE, masses ACR3: Masses hypoéchogènes, ovales, circonscrites, parallèles à la peau chez une patiente jeune, porteuse de la mutation BRCA1, ex clinique normal: carcinome canalaire invasif grade III, triple négatif

18 Et quand la lésion est palpable? Classiquement, une biopsie est recommandée, mais

19 152 patientes (28-77 ans) avec 157 masses palpables non calcifiées: -108 patientes ont eu un suivi mammo et écho pdt 2 ans : 5% biopsie car augmentation de taille, toutes négatives -44 patientes ont eu une biopsie, toutes bénignes Total suivi à2 ans: aucun cancer Conclusion: Devant une masse palpable non calcifiée d aspect bénin en mammo-écho, raisonner comme si elle n était pas palpable: biopsie non indispensable; suivi pendant 2 ans Radiology 2004; 233:

20 379 patientes avec 443 masses palpables d allure bénigne en écho +/- mammo; suivi àcourt terme. 85 masses biopsiées lors de la découverte: 1 seul CCIS d 1,5mm. Lors du suivi pendant 2 ans, 24 masses biopsiées pour augmentation de taille: aucun cancer. Total: prévalence de K = 0.3% Conclusion: un suivi régulier est suffisant notamment pour les JF avec probable fibroadénome Remarque: si augmentation de taille ou modif mammo/écho, envisager une biopsie, MEME si une 1 e biopsie a étéfaite AJR 2009; 193:

21 Qu en pensez-vous? Microcalcifications peu nombreuses curvilignes de face et de profil associées à une masse aux contours partiellement masqués ACR3

22 Contrôle à6 mois puis 1 an: les calcifications sont devenues épaisses et silhouettent bien la périphérie de l adénofibrome Rappel Seuls deux types de foyers de microcalcifications peuvent être classés ACR3 : les foyers ronds ou ovales de microcalcifications rondes ou pulvérulentes peu nombreuses ; les calcifications évoquant un adénofibrome en voie de calcification

Gynécologue et médecin de famille

Gynécologue et médecin de famille Gynécologue et médecin de famille Tous les deux ans dès 50 ans, les femmes sont invitées à faire une mammographie de dépistage dans le cadre d un programme lorsque leur canton ou région en dispose. Le

Plus en détail

radiologiques afin d approcher leur nature bénigne ou maligne

radiologiques afin d approcher leur nature bénigne ou maligne Microcalcifications mammaires :comment s en sortir? J El Azizi El Alaoui, R Latib, B Benayada, L Jroundi, I Chami, N Boujida Service d Imagerie Médicale Institue d Oncologie Rabat Maroc Introduction L

Plus en détail

Acquis et limites de la classification BI-RADS Prélever ou surveiller. Mammographie-Echographie-IRM

Acquis et limites de la classification BI-RADS Prélever ou surveiller. Mammographie-Echographie-IRM Acquis et limites de la classification BI-RADS Prélever ou surveiller Mammographie-Echographie-IRM Dr Luc Ceugnart LILLE SFSPM Paris 14 novembre 2012 BI-RADS: Breast Imaging Reporting And Data System de

Plus en détail

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO 1 Introduction a IRM : imagerie de l angiogénèse tumorale améliore la sensibilité de détection (> 90 %) par contre faible spécificité (70

Plus en détail

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Les problématiques rencontrées Détection de reliquat tumoral Detection récidive Patiente asymptomatique Patiente

Plus en détail

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein STRATÉGIE DIAGNOSTIQUE FACE À UNE ANOMALIE CLINIQUE OU INFRACLINIQUE DU SEIN I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein 1. Anomalie à la palpation (ou à l inspection : capiton, rétraction

Plus en détail

Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes

Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes AIDE À LA PRATIQUE Cancer du sein Quelles modalités de dépistage, pour quelles femmes? Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie.

Plus en détail

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES?

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté

Plus en détail

Imagerie du sein. Georgios Sgourdos Chef de clinique COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE. Samedi 8 octobre 2011

Imagerie du sein. Georgios Sgourdos Chef de clinique COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE. Samedi 8 octobre 2011 COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE Samedi 8 octobre 2011 Imagerie du sein Georgios Sgourdos Chef de clinique Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle

Plus en détail

Dr Laure Foessel Radiologie 1 Hôpital de Hautepierre Strasbourg CAS CLINIQUES SENOLOGIE ÉCHOGRAPHIE ET IRM LES JEUDIS DE LA RADIOLOGIE

Dr Laure Foessel Radiologie 1 Hôpital de Hautepierre Strasbourg CAS CLINIQUES SENOLOGIE ÉCHOGRAPHIE ET IRM LES JEUDIS DE LA RADIOLOGIE Dr Laure Foessel Radiologie 1 Hôpital de Hautepierre Strasbourg CAS CLINIQUES SENOLOGIE ÉCHOGRAPHIE ET IRM LES JEUDIS DE LA RADIOLOGIE Cas 1 Béatrice, femme de 47 ans, consulte suite à la palpation d une

Plus en détail

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy Atelier 1: Oncogénétique O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy 2 Cas clinique Mme L C Historique Patiente âgée de 61 ans 1998 -Traitement conservateur d un CLI (carcinome lobulaire

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

IRM mammaire Indications et non indications

IRM mammaire Indications et non indications IRM mammaire Indications et non indications CAFCIM - 14 Décembre 2013 G.Hurtevent-Labrot S.Ferron, N.Lippa, M.Boisserie-Lacroix, M.Asad-Syed IRM mammaire : Excellente sensibilité/bonne spécificité VPP

Plus en détail

Imagerie du cancer du sein chez la femme de moins de 40 ans hors mutation

Imagerie du cancer du sein chez la femme de moins de 40 ans hors mutation Imagerie du cancer du sein chez la femme de moins de 40 ans hors mutation B.Bullier (1), M. Boisserie-Lacroix (2), G. MacGrogan (2) (1) Institut Claudius Regaud, Toulouse (2) Institut Bergonié, Bordeaux

Plus en détail

PATHOLOGIE DU SEIN CHEZ L HOMME

PATHOLOGIE DU SEIN CHEZ L HOMME PATHOLOGIE DU SEIN CHEZ L HOMME F Réty (1), M Charlot (1), O Beatrix (2) PJ Valette (1) (1) Service d imagerie, d (2) Service de chirurgie gynécologique Centre Hospitalier Lyon Sud, Pierre Bénite B Rappel

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

IRM mammaire : quelles indications?

IRM mammaire : quelles indications? JIM.fr 05 mars 2015 IRM mammaire : quelles indications? Centre d imagerie médicale JURAS, Paris Service de radiodiagnosic, Hôpital René Huguenin, Institut CURIE L'IRM améliore la détection des tumeurs

Plus en détail

Kit d échographie mammaire C.Héliot, E.Czarnecki, F.Bachelle, L.Ceugnart Centre Oscar Lambret Lille Sommaire Indications de l échographie Technique/ déroulement de l examen Le sein normal: rappels Description

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style des soustitres. Patiente 37 ans qui consulte pour un suivi de contraceptif oral

Cliquez pour modifier le style des soustitres. Patiente 37 ans qui consulte pour un suivi de contraceptif oral Cliquez pour modifier le style des soustitres du masque Patiente 37 ans qui consulte pour un suivi de contraceptif oral Antécédents PR a 13 ans 2 accouchements normaux à terme Chir=0 Med=0 Fam= 2 sœurs

Plus en détail

Cancer du sein chez l homme: aspects écographiques

Cancer du sein chez l homme: aspects écographiques Cancer du sein chez l homme: aspects écographiques F. Sarquis (1), M. Castro Barba (1), B. Miller (1), P. Cobos Bombardiere (1), R. Garcia Monaco (1) (1) Service d Imagerie, Hospital Italiano, Buenos Aires,

Plus en détail

IRM Mammaire chez Les Patientes à Très Haut Risque de Cancer du Sein

IRM Mammaire chez Les Patientes à Très Haut Risque de Cancer du Sein IRM Mammaire chez Les Patientes à Très Haut Risque de Cancer du Sein A. Jalaguier-Coudray, A. Tardivon, L. Ollivier, A. Athanasiou, F. Thibault, S. Neuenschwander Service de Radiologie Institut Curie -

Plus en détail

CANCER DU SEIN ET FEMME JEUNE

CANCER DU SEIN ET FEMME JEUNE CANCER DU SEIN ET FEMME JEUNE Dr Mickael Suissa* *Institut de Radiologie de Paris 31, avenue Hoche 75008 Paris. mickael.suissa@dial.oleane.com Epiémiologie du cancer du sein de la femme jeune* Le cancer

Plus en détail

A PROPOS DU CAD EN SENOLOGIE, DE L'AGRANDISSEMENT GEOMETRIQUE ET DE L'INCIDENCE DE PROFIL.

A PROPOS DU CAD EN SENOLOGIE, DE L'AGRANDISSEMENT GEOMETRIQUE ET DE L'INCIDENCE DE PROFIL. A PROPOS DU CAD EN SENOLOGIE, DE L'AGRANDISSEMENT GEOMETRIQUE ET DE L'INCIDENCE DE PROFIL. Le CAD (computer aide diagnosis) et les micro-calcifications : Les CAD sont très et les plus performants dans

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en médecine générale

Dépistage du cancer du sein en médecine générale SFMG RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN MEDECINE GENERALE Dépistage du cancer du sein en médecine générale Septembre 2004 I. PROMOTEURS Société française de médecine générale (SFMG) Agence

Plus en détail

Surveillance par imagerie des seins et des ovaires

Surveillance par imagerie des seins et des ovaires GENEPY Réseau de prise en charge des personnes à risque GENEtique de Cancer en Midi-Pyrénées Référentiel Régional Syndrome Seins - Ovaires Surveillance par imagerie des seins et des ovaires Janvier 2016

Plus en détail

Qu est-ce qu un bilan exhaustif?

Qu est-ce qu un bilan exhaustif? Qu est-ce qu un bilan exhaustif? Référentiel interrégional (Alsace, Bourgogne, Franche-Comté, Lorraine) Examen clinique Mammographie Incidences face et oblique Le profil permet de préciser la topographie

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

Aspects radiologiques des cancers du sein de phénotype triple négatif

Aspects radiologiques des cancers du sein de phénotype triple négatif Aspects radiologiques des cancers du sein de phénotype triple négatif M Boisserie-Lacroix, G Hurtevent-Labrot, M Asad-Syed, S Ferron Institut Bergonié Bordeaux Assez abondante littérature en biologie moléculaire

Plus en détail

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat.

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. Introduction Le nodule du sein chez l enfant et l adolescente est une situation

Plus en détail

Incidence 75 à 90 /100 00 femmes. Après 35 ans une femme sur 6 ou 7 fera un cancer du sein En France 40 000 Nouveaux cas / an 12 000 décès / an

Incidence 75 à 90 /100 00 femmes. Après 35 ans une femme sur 6 ou 7 fera un cancer du sein En France 40 000 Nouveaux cas / an 12 000 décès / an Dépistage du cancer du sein J Lansac Département de gynécologie Obstétrique Reproduction Médecine foetale CHU de Tours Pourquoi le dépistage du cancer du sein? C est un cancer fréquent Incidence 75 à 90

Plus en détail

Mammographie et échographie : score ACR et conduite à tenir

Mammographie et échographie : score ACR et conduite à tenir Mammographie et échographie : score ACR et conduite à tenir C. Balu-Maestro Le but de la classification BIRADS de l American College of Radiology est d améliorer l évaluation et la prise en charge des

Plus en détail

Masses kystiques compliquées et complexes du sein de l image échographique à l histologie S.Kechaou, M.Jrad, A.Ayedi,M.Chaabane Ayedi Service de radiologie de l hôpital de l Ariana. Tunis.Tunisie INTRODUCTION

Plus en détail

Prise en charge des nodules thyroïdiens. Dr Béatrice Godouet-Getti 21 Novembre 2013

Prise en charge des nodules thyroïdiens. Dr Béatrice Godouet-Getti 21 Novembre 2013 Prise en charge des nodules thyroïdiens Dr Béatrice Godouet-Getti 21 Novembre 2013 Recommandations Américaines 2009, Européennes 2010, Françaises 2011 Généralités sur les nodules thyroïdiens Nodules cliniques

Plus en détail

F JABNOUN, H BERMENT, R KHAYAT, M MOHALLEM, Y BARUKH, P CHEREL Institut Curie Hôpital René Huguenin, Saint Cloud JFR 2010

F JABNOUN, H BERMENT, R KHAYAT, M MOHALLEM, Y BARUKH, P CHEREL Institut Curie Hôpital René Huguenin, Saint Cloud JFR 2010 F JABNOUN, H BERMENT, R KHAYAT, M MOHALLEM, Y BARUKH, P CHEREL Institut Curie Hôpital René Huguenin, Saint Cloud JFR 2010 Une anomalie ACR5 n est pas synonyme de malignité (VPP>95%) Quelle CAT après un

Plus en détail

L IRM dans le. cancer du sein

L IRM dans le. cancer du sein L IRM dans le cancer du sein J.P. BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg FAFEM Alger 2009 IRM généralités Apport diagnostique de l IRM dynamique - injection d un produit de contraste le gadolinium

Plus en détail

Bilan radiologique diagnostique d'une tumeur mammaire. S. Cousin Tuteur: Dr Ceugnart DES d'oncologie médicale 11 décembre 2009

Bilan radiologique diagnostique d'une tumeur mammaire. S. Cousin Tuteur: Dr Ceugnart DES d'oncologie médicale 11 décembre 2009 Bilan radiologique diagnostique d'une tumeur mammaire. S. Cousin Tuteur: Dr Ceugnart DES d'oncologie médicale 11 décembre 2009 Plan Généralités Le dépistage La Mammographie: place/limites/indications L'echographie:

Plus en détail

Department de Sénologie Unilabs Karin Leifland MD, Ph D Brigitte Wilczek MD, Ph D. Hôpital de Capio S:t Göran Stockholm Suède

Department de Sénologie Unilabs Karin Leifland MD, Ph D Brigitte Wilczek MD, Ph D. Hôpital de Capio S:t Göran Stockholm Suède Caractéristiques des cancers du seins détectés par l échographie automatisée 3 D (ABUS) dans le cadre d un grand centre hospitalier de mammographie de dépistage organisé à Stockholm, Suède Department de

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

Chirurgie mammaire à visée diagnostique

Chirurgie mammaire à visée diagnostique Chirurgie mammaire à visée diagnostique Dr L.Cahen-Doidy Hôpital Saint-Louis Circonstances de découverte des tumeurs mammaires - Autopalpation des seins - Examen clinique - Bilan radiologique!! Mammographie!!

Plus en détail

IRM mammaire : Ange ou Démon?

IRM mammaire : Ange ou Démon? Détection et prise en charge des lésions frontières IRM mammaire : Ange ou Démon? Dr Isabelle Doutriaux-Dumoulin ICO Nantes IRM mammaire : Ange?? SE > 90% VPN = 100% IRM mammaire : Démon? Indications IRM

Plus en détail

Surveillance. Éléments de la surveillance. Principe : alternance. Examen d imagerie. Examen clinique. Le suivi post thérapeutique en ville

Surveillance. Éléments de la surveillance. Principe : alternance. Examen d imagerie. Examen clinique. Le suivi post thérapeutique en ville Le suivi post thérapeutique en ville Surveillance Docteur Elisabeth LUPORSI Centre Alexis Vautrin-CHU 25 mai 2012 Strasbourg CNGOF Quelle indications? Quel rythme? Que surveiller? Quand changer l hormonothérapie?

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille

DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES. Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN ACTUALITES RADIOLOGIQUES Dr Sébastien ERRERA, Médecin radiologue Lille EPIDEMIOLOGIE 1 K chez la femme : 50000 nouveaux cas / an 1 femme sur 8 concernée! K sein = 30 % des K

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

Thyroide? Nodule?? Cancer???

Thyroide? Nodule?? Cancer??? Thyroide? Nodule?? Cancer??? Plan 1. Anatomie 2. Histologie 3. Cancer 4. Echographie Données de tt CR TIRADS ANATOMIE HISTOLOGIE 2 types d hormones: - H. thyroidiennes: T3 et T4: métabolisme énergétique,

Plus en détail

QUAND DEMANDER UNE IRM MAMMAIRE?

QUAND DEMANDER UNE IRM MAMMAIRE? QUAND DEMANDER UNE IRM MAMMAIRE? Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Dr Marion DEWAILLY, Dr Nathalie FAYE Service d imagerie de la femme Hôpital Jeanne de

Plus en détail

Dépistage du Cancer du Sein

Dépistage du Cancer du Sein Dépistage du Cancer du Sein Place des Techniques non Irradiantes Dr A. Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, Site Paris Radio Protection des Patients en Imagerie Médicale 13 Décembre 2011 Examen

Plus en détail

Arbre 1 Diagnostic d un CCIS infraclinique

Arbre 1 Diagnostic d un CCIS infraclinique Arbre 1 Diagnostic d un CCIS infraclinique Anomalie infraclinique à la mammographie Mammographie de bonne qualité? Nouvelle mammographie s Incidences complémentaires Agrandissements si micro-calcifications

Plus en détail

INTÉRÊT DE LA CYTOPONCTION DANS L EXPLORATION DES NODULES FROIDS DE LA THYROÏDE

INTÉRÊT DE LA CYTOPONCTION DANS L EXPLORATION DES NODULES FROIDS DE LA THYROÏDE 5 ÈME CONGRÈS NATIONAL 01 AU 03 OCTOBRE 2015 INTÉRÊT DE LA CYTOPONCTION DANS L EXPLORATION DES NODULES FROIDS DE LA THYROÏDE DR SAADAOUI.E ; DR DJILALI AIAD.k CHU SIDI BELABBES - SERVICE ORL INTRODUCTION

Plus en détail

Le cancer du sein est la première cause de cancer chez la femme. Les cancers non conventionnels du sein représentent une entité rare dont l incidence

Le cancer du sein est la première cause de cancer chez la femme. Les cancers non conventionnels du sein représentent une entité rare dont l incidence JFR 2013 Le cancer du sein est la première cause de cancer chez la femme. Les cancers non conventionnels du sein représentent une entité rare dont l incidence dans la littérature varie entre 3 et 10 %.

Plus en détail

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE Dr Philippe de Vanssay de Blavous Sénologie interventionnelle Clinique des ORMEAUX AHFMC 2 avril 2015 EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU SEIN 50 000 nouveaux cas/an 11 000 décès/an

Plus en détail

Cas clinique Sein N 1 M. ESPIE

Cas clinique Sein N 1 M. ESPIE Cas clinique Sein N 1 M. ESPIE Cas clinique Patiente âgée de 46 ans Antécédents familiaux: Mère décédée d un cancer du sein à l âge de 41 ans (2 ans post-diagnostic) Grand-mère: cancer du sein à 45 ans,

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

Nodule Thyroïdien en ville. Conduite à Tenir devant la découverte d'un nodule thyroidien en ville

Nodule Thyroïdien en ville. Conduite à Tenir devant la découverte d'un nodule thyroidien en ville Nodule Thyroïdien en ville Conduite à Tenir devant la découverte d'un nodule thyroidien en ville Introduction Définition: hypertrophie localisée s'individualisant au sein de la glande thyroïde 95% des

Plus en détail

Programme Mammographie. Les examens complémentaires

Programme Mammographie. Les examens complémentaires Programme Mammographie Les examens complémentaires Le saviez-vous? Les différents examens complémentaires à une mammographie de dépistage servent bien souvent à exclure un cancer. Une intervention chirurgicale

Plus en détail

Le Dépistage Mammographique

Le Dépistage Mammographique Le Dépistage Mammographique (Femme non Mutée) avant 50 ans Pour Qui, Pourquoi? Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris Et mes Remerciements à I. Thomassin- Naggara Point de Référence

Plus en détail

REFERENTIEL REGIONAL CANCER DU SEIN

REFERENTIEL REGIONAL CANCER DU SEIN INFILTRANT DIAGNOSTIC (mise à jour juin 2004) Examen clinique : Imagerie Médicale : Biologie : Autres : - Mammographie bilatérale - Echographie mammaire - +/- IRM à évaluer - Radiographie pulmonaire -

Plus en détail

Introduction historique

Introduction historique MICROBIOPSIES ASSISTÉES SOUS VIDE (MAMMOTOME ) SOUS GUIDAGE STÉRÉOTAXIQUE ET ÉCHOGRAPHIQUE Drs Rachel Boutemy, Isabelle Gillard, Veronica Mendez-Mayorga Unité de sénologie imagerie médicale CHIREC Introduction

Plus en détail

Interprétation mammographique Classification BI-RADS. Houriya Amrani Mikou Centre Radiodiagnostic Roudani Casablanca

Interprétation mammographique Classification BI-RADS. Houriya Amrani Mikou Centre Radiodiagnostic Roudani Casablanca Interprétation mammographique Classification BI-RADS Houriya Amrani Mikou Centre Radiodiagnostic Roudani Casablanca définition Lexique publié par l American Collège of Radiology = ACR Uniformise les comptes

Plus en détail

Les lésions infra-cliniques du sein:

Les lésions infra-cliniques du sein: Les lésions infra-cliniques du sein: Expérience de l hôpital Saint-Louis entre 2001 et 2007 : Analyse prospective de 2708 lésions mammaires infra-cliniques Anne-sophie Hamy, Cédric de Bazelaire, Anne de

Plus en détail

Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau?

Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau? Personnalisation des traitements et du suivi des femmes mutées Surveillance radiologique : centralisée ou en réseau? Viviane Feillel Institut Claudius Regaud 1 Mutations BRCA1/2: Quels risques? Risque

Plus en détail

Valeur prédictive négative de l IRM : quand et comment l utiliser?

Valeur prédictive négative de l IRM : quand et comment l utiliser? Valeur prédictive négative de l IRM : quand et comment l utiliser? MRI negative predictive negative: when and how to use it? M. Asad-syed, S. Ferron, M. Boisserie-Lacroix et G. Hurtevent 3 Mots clés :

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements, soins et innovation OCTOBRE 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein in situ COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome

Plus en détail

L examen clinique doit permettre de recueillir un certain nombre d informations.

L examen clinique doit permettre de recueillir un certain nombre d informations. Chapitre 1 Bilans Généralités Examen clinique L examen clinique doit permettre de recueillir un certain nombre d informations. Le compte-rendu doit comporter : - âge de la patiente, le statut ménopausique

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

Indications de l IRM préopératoire. Dr. A. Coessens CHU St. Pierre Clinique du Sein ISALA

Indications de l IRM préopératoire. Dr. A. Coessens CHU St. Pierre Clinique du Sein ISALA Indications de l IRM préopératoire. Dr. A. Coessens CHU St. Pierre Clinique du Sein ISALA 1 IRM du sein: généralités Sensibilité - spécificité bilan sénologique classique : mammographie, échographie indications

Plus en détail

Biopsies mammaires : Comment optimiser votre taux de réussite? Ou «Trucs et astuces en biopsie mammaire»

Biopsies mammaires : Comment optimiser votre taux de réussite? Ou «Trucs et astuces en biopsie mammaire» Biopsies mammaires : Comment optimiser votre taux de réussite? Ou «Trucs et astuces en biopsie mammaire» A Jalaguier-Coudray, S Lasalle, A Tardivon, N Perrot, J Chopier, I Thomassin-Naggara Institut Curie,

Plus en détail

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins Problématiques de recherche en chirurgie du sein Problématiques de recherche en chirurgie du sein C MATHELIN 1, MF BRETZ-GRENIER 2, S CROCE 3, D BRASSE 4, A GANGI 2 1. Pôle de gynécologie-obstétrique,

Plus en détail

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire 21/10/2013 LEONART Valérie L3 F. BARLESI 6 pages CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Plan A. Définition et Physiopathologie I.

Plus en détail

+ Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie

+ Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie Dr Biopsie Corinne du Balleyguier sein guidée par IRM : Technique Service de Radiologie Institut Gustave Roussy,

Plus en détail

Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR 4

Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR 4 UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES Année 2015 Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR 4 (A propos de 180 cas) Expérience du service de Gynéco-obstétrique

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice*

Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice* Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice* De la mammographie de dépistage au prélèvement Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent. Une femme sur 9

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

Sommaire. Pathologie mammaire bénigne. I. Introduction. II. Manifestations cliniques. Evolution des pratiques: Circonstances diagnostiques:

Sommaire. Pathologie mammaire bénigne. I. Introduction. II. Manifestations cliniques. Evolution des pratiques: Circonstances diagnostiques: Pathologie mammaire bénigne V. SAMOUELIAN [1] E. PONCELET [2] D. VINATIER [1] Cours de DES de gynécologie-obstétrique 8 juin 2007 Sommaire I. Introduction Sémiologie clinique I Bilan étiologique IV. Sémiologie

Plus en détail

SÉMÉIOLOGIE MAMMOGRAPHIQUE ÉLÉMENTAIRE DES LÉSIONS MAMMAIRES BÉNIGNES ET MALIGNES. Dr. Laure Foessel Radiologie 1 Hautepierre CHRU Strasbourg

SÉMÉIOLOGIE MAMMOGRAPHIQUE ÉLÉMENTAIRE DES LÉSIONS MAMMAIRES BÉNIGNES ET MALIGNES. Dr. Laure Foessel Radiologie 1 Hautepierre CHRU Strasbourg SÉMÉIOLOGIE MAMMOGRAPHIQUE ÉLÉMENTAIRE DES LÉSIONS MAMMAIRES BÉNIGNES ET MALIGNES Dr. Laure Foessel Radiologie 1 Hautepierre CHRU Strasbourg Fibrose Tissu adipeux Le lexique Bi-Rads (Breast Imaging Reporting

Plus en détail

ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées

ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées ONCOGENETIQUE ET CANCERS SEINS/OVAIRES Recommandations pour le suivi des personnes à haut risque: cas index et femmes apparentées Dr F. CARRE-PIGEON Groupe Courlancy Dr M. MOZELLE-NIVOIX Centre hospitalier

Plus en détail

J. Maladie du sein. Sommaire 01 J 02 J 03 J 04 J 05 J 06 J 07 J 08 J 09 J 10 J 11 J 12 J 13 J 14 J 15 J 16 J 17 J 18 J 19 J

J. Maladie du sein. Sommaire 01 J 02 J 03 J 04 J 05 J 06 J 07 J 08 J 09 J 10 J 11 J 12 J 13 J 14 J 15 J 16 J 17 J 18 J 19 J J. Maladie du sein Sommaire 1 J 2 J 3 J 4 J 5 J 6 J 7 J 8 J 9 J 1 J 11 J 12 J 13 J 14 J 15 J 16 J 17 J 18 J 19 J Dépistage : femmes de moins de 4 ans sans risque génétique... 1 Dépistage : femmes de 4-49

Plus en détail

Sous estimations histologiques des macrobiopsies stéréotaxiques mammaires avec des aiguilles 11g et 8 g

Sous estimations histologiques des macrobiopsies stéréotaxiques mammaires avec des aiguilles 11g et 8 g Sous estimations histologiques des macrobiopsies stéréotaxiques mammaires avec des aiguilles 11g et 8 g B. de Korvin*, C Bouriel*, P. Tas **, M. Clouet*,R. Gastinne*, C. Marchetti*,H. Mesbah***, JF Laurent***

Plus en détail

PLACE DE L ECHOGRAPHIE EN SENOLOGIE

PLACE DE L ECHOGRAPHIE EN SENOLOGIE PLACE DE L ECHOGRAPHIE EN SENOLOGIE Dr.DESHAYES, 14/04/2012, QUAND DEMANDER UNE ECHOGRAPHIE? Les seins denses. Les seins opérés ou irradiés. Les lésions périphériques. Les «petits» seins. La femme enceinte.

Plus en détail

IRM du sein et. E. Pages-Bouic, D. Hoa, P. Taourel. CHU Montpellier - France

IRM du sein et. E. Pages-Bouic, D. Hoa, P. Taourel. CHU Montpellier - France IRM du sein et E-LEARNING CAS CLINIQUES INTERACTIFS ILLUSTRANT LA CLASSIFICATION ACR IRM POUR LES DÉBUTANTS E. Pages-Bouic, D. Hoa, P. Taourel CHU Montpellier - France OBJECTIFS Présenter un module d enseignement

Plus en détail

Traitement du carcinome intracanalaire du sein

Traitement du carcinome intracanalaire du sein Traitement du carcinome intracanalaire du sein Eric SEBBAN 241 rue du faubourg St Honoré, Paris INTRODUCTION 20% des tumeurs mammaires malignes appartiennent à la famille du carcinome intra canalaire et

Plus en détail

Dépistage du Cancer du sein

Dépistage du Cancer du sein Dépistage du Cancer du sein Dr M Si Hocine Département de Médecine M Interne Hôpital St Camille (Bry sur Marne) Données de base 42 000 nouveaux cancers diagnostiqués /an Taux brut : 38,5 /100 000 11 700

Plus en détail

Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2

Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2 Recommandations de prise en charge mammaire des femmes porteuses d une mutation BRCA1 ou BRCA2 AUTOEXAMEN MAMMAIRE non préconisé si demande de la patiente : se rapprocher du gynécologue pour apprentissage

Plus en détail

Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus

Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus Dépistage cancer du sein chez les femmes de 75 ans et plus Généralités 42 000 nouveaux cancers diagnostiqués /an Taux brut : 138,5 /100 000 11 700 décès /cancer du sein /an Taux brut : 38,5 /100 000 35,7%

Plus en détail

Tumeur du sein. Présentée par Eliane EL KHOURY

Tumeur du sein. Présentée par Eliane EL KHOURY Tumeur du sein Présentée par Eliane EL KHOURY Histoire Femme de 59 ans. Il y a 6 ans: apparition d une masse au niveau du QIE du sein droit, de 2x2 cm. Depuis quelques mois: augmentation rapide de la taille

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG UNIVERSITE DU DROIT ET DE LA SANTE - LILLE 2 FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG Année : 2014 T H E S E P O U R L E D I P L O M E D ' E T A T D E D O C T E U R E N M E D E C I N E Néoplasie lobulaire,

Plus en détail

Dr Jean-Baptiste Méric, PH, Oncologie médicale. Mis à Jour en Janvier 2007

Dr Jean-Baptiste Méric, PH, Oncologie médicale. Mis à Jour en Janvier 2007 Cancer du sein Objectifs : Objectifs ECN : N 159 - Tumeurs du sein. - Diagnostiquer une tumeur du sein. - Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Objectifs complémentaires

Plus en détail

Pas de consigne particulière en dehors de rapporter les mammographies antérieures.

Pas de consigne particulière en dehors de rapporter les mammographies antérieures. Sénologie 705 Sein Fiche 1 Mammographie de dépistage organisé Introduction Examen réalisé chez les femmes de 50 à 74 ans répondant aux critères d inclusion du Dépistage Organisé (Bulletin Officiel n 2001-43,

Plus en détail

GENERALITES SUR l imagerie en sénologie. Claire Chapellier Centre Antoine Lacassagne 2010

GENERALITES SUR l imagerie en sénologie. Claire Chapellier Centre Antoine Lacassagne 2010 GENERALITES SUR l imagerie en sénologie Claire Chapellier Centre Antoine Lacassagne 2010 1 SITUATIONS 1/DEPISTAGE (Cancers infra-cliniques) 2/DIAGNOSTIC (Symptômes) 3/SEINS TRAITES 4/MUTATIONS GENETIQUES

Plus en détail

SUIVI DES FEMMES AYANT EU UN CANCER DU SEIN Dr Jocelyne Chiquette 26 septembre 2008 1 SUIVI DES CANCERS POURQUOI????? 2 3 Suivi Cancers: infiltrants - 80% DCIS (CCIS) - 20% 4 CCIS et cancer infiltrant

Plus en détail

DIAGNOSTIC CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DU CANCER DU SEIN

DIAGNOSTIC CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DU CANCER DU SEIN DIAGNOSTIC CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE DU CANCER DU SEIN Réunion du DESC de chirurgie viscérale Poitiers les 24 et 25 juin 2004 Xavier BRIENNON, interne de chirurgie viscérale Service du Pr J-P ARNAUD (CHU

Plus en détail

SÉNOLOGIE 1. Éditorial. Dépistage du cancer du sein: prise en charge des lésions infracliniques suspectes

SÉNOLOGIE 1. Éditorial. Dépistage du cancer du sein: prise en charge des lésions infracliniques suspectes N 1 MARS 2005 Éditorial Dr. Marie-Paule Bersani La mortalité par le cancer du sein décroît en France grâce aux progrès thérapeutiques mais surtout grâce à un dépistage précoce des lésions cancéreuses.

Plus en détail

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher

Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Traitement du cancer du sein: aspect chirurgical Louise Provencher Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Plan Buts de la chirurgie Chirurgie au sein: Y-a-t-il toujours un choix? Reconstruction simultanée?

Plus en détail

La première observation :

La première observation : 1 Dépistage organisé du cancer du sein et risque médicolégal. Faut-il améliorer la concertation entre les différents acteurs des mammographies de dépistage quant à leur interprétation? Avec notre collègue

Plus en détail

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez?

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Fait-on trop de micro- ou de macrobiopsies? Too many breast biopsies? V. Juhan, P. Siles et S. Coze Mots clés : cancer du sein, surdiagnostic,

Plus en détail

Éric Poirier, MD, FRCSC Chirurgien Oncologue Clinique des Maladies du Sein Deschênes-Fabia CHU de Québec

Éric Poirier, MD, FRCSC Chirurgien Oncologue Clinique des Maladies du Sein Deschênes-Fabia CHU de Québec Éric Poirier, MD, FRCSC Chirurgien Oncologue Clinique des Maladies du Sein Deschênes-Fabia CHU de Québec Conflits d intérêts Aucun avec la présente présentation Masse palpable F 54 ans Masse palpable

Plus en détail

Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ?

Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ? RCP SFSPM Rennes-2015 Peut-on ne pas effectuer une irradiation après exérèse conservatrice d un carcinome canalaire in situ? Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Institut Curie, Paris

Plus en détail

Goitre. Définition : 1 femme sur 7 et 1 homme sur 9 de 45 à 60 ans ont un goitre clinique (étude SU.VI.MAX)* Echographique : Volume > 18 ml/f, 20 ml/h

Goitre. Définition : 1 femme sur 7 et 1 homme sur 9 de 45 à 60 ans ont un goitre clinique (étude SU.VI.MAX)* Echographique : Volume > 18 ml/f, 20 ml/h Goitre Définition : Clinique Echographique : Volume > 18 ml/f, 20 ml/h Peut être diffus, micronodulaire ou macronodulaire 1 femme sur 7 et 1 homme sur 9 de 45 à 60 ans ont un goitre clinique (étude SU.VI.MAX)*

Plus en détail