T as coupé ton portable toi? OUI, la dernière fois ça m a réveillé pendant l intervention!!!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "T as coupé ton portable toi? OUI, la dernière fois ça m a réveillé pendant l intervention!!!"

Transcription

1 T as coupé ton portable toi? OUI, la dernière fois ça m a réveillé pendant l intervention!!!

2 ACTUALISATION FISCALE APLRL 2015 Grenoble 24 février Valence 2 mars Bourg en Bresse 3 mars Lyon : 5 mars, 13 mars et 2 avril

3 ACTUALISATION FISCALE APLRL 2015 Campagne 2015 : nouvelles dates de fin de campagne Avantages fiscaux Tableaux OG : BIC et BNC Déclarations de TVA : obligations facilités CVAE : encore du changement Crédits et réductions d impôt : nouvelle annexe Extranet APLRL et CEDAGE Balance Rappels importants : divers Valorisation des valeurs locatives (Nouveau) Actualisation fiscale par Patrick POLI

4 CAMPAGNE 2015 Début de campagne : les grandes dates en EDI TDFC : 1 er avril 2015 Envoi avec ancien millésime : 20/03/2015 Attention si envoi avec l ancien millésime, vous devez vous assurez d envoyer les autres déclarations annexes correspondantes à ce millésime (ex: 1330 CVAE, CI ) Date limite d envoi à l administration : 5 mai 2015 (tolérance par mention expresse jusqu au 20 mai (+ 15j))

5 AVANTAGES FISCAUX La non majoration de 25% reste en place, la réduction du délai de prescription fiscale disparaît. La réduction de 915 pour l option au régime de la déclaration contrôlée disparaitra à partir du 1 er janvier 2016 Conjoint collaborateur à partir du 1 er janvier 2016 limite de déduction à au lieu de l intégralité actuellement. Le pardon fiscal ainsi que la déduction du 3% pour les médecins secteur I pour la première année complète d activité, restent d actualité.

6 TABLEAUX OG Nouveautés ou modifications : En BNC : a priori aucune Rappels : OGBNC 00 : le n Siret du cabinet inscrit à cet endroit doit être celui de notre base de donnée penser à la mettre à jour si vous changez de Siret. OGBNC01 : Penser à remplir les informations complémentaires pour ne pas avoir des questions intempestives

7 DÉCLARATIONS DE TVA Contrôle des bases TVA collectée et déductible Obligation de transmettre ou de télétransmettre les déclarations de TVA vers les OGA Moyens de transmission : EDI TVA Numérisation au format pdf, jpeg, tif...attention à la résolution (taille de fichier)! Papier

8 DÉCLARATIONS DE TVA Depuis le 1 er octobre 2014 : Obligation de télétransmettre et de télé-payer la TVA pour tout le monde Favoriser l EDI plutôt que l EFI (Compte fiscal) Via l Extranet APLRL : Saisie et paiement de la TVA Et c est gratuit! Avantages : Double flux minimum vers la DGFIP et l OGA Voir à l avenir triple flux vers le cabinet comptable Alerte en amont pour l adhérent et suivi en aval de la procédure par l adhérent ou l OGA

9 CVAE Attention à partir de cette année pour les contribuables dont le CA dépasse ht, mono établissement et respectant la condition des salariés Les informations sont à compléter sur la 2035 E

10 BALANCE Transmission obligatoire : prévue dans tous les bons logiciels du marché en automatique Information alerte au niveau des portails Si la balance est bien détaillée au niveau des postes assurances, charges sociales obligatoires, facultatives, cotisations,... Alors pas besoin de renseigner l OGBNC08 d où gain de temps et moins de question(s)

11 RAPPELS IMPORTANTS : DIVERS En cas d événement : Cessation / Décès Penser à renseigner cette information dans votre logiciel (soit au niveau du programme fiscal, soit au niveau du programme de transfert EDI TDFC) + OG. Respecter la date de fin de période car c est depuis 2 ans un cas de rejet (Erreur 13B) SNIR BNC : En possession du SNIR penser à remplir l OG BNC08 en indiquant le montant de recettes indiqué sur ce dernier. Dans ce cas pas besoin de joindre le document papier. Tout document ou toute information nécessaire à une meilleure compréhension du dossier peut être soit joint ou explicité sur l OGBNC08

12 EXTRANET Le site Extranet APLRL permet en toute sécurité : L accès pour visualiser télécharger DAE CRM certains courriers échangés avec les adhérents L accès pour répondre aux questions des ECV L accès pour joindre des pièces annexes (XLS, DOC, JPEG, TIF, PDF...) La gestion des dossiers du cabinet au niveau «collaborateurs» La gestion du niveau de réponse soit par l EC, soit par le Collaborateur directement L accès à l Administratif du dossier (Dossier Adhésion, radiation, guide...)...

13 VALORISATION DES VALEURS LOCATIVES Informations des loyers à communiquer à la DGFIP uniquement en EDI TDFC à partir de la campagne 2015 (report de 2014) 1 ère phase : obtenir par un EDI Requête les éléments du local pour tous ceux qui sont référencés sur la base du cadastre en tant que locataire (Adresse, N invariant ) 2 ème phase : Obtenir les éléments pour compléter, modifier afin de renvoyer l information vers DGFIP dans le document DEC Loyer. (Montant du loyer au 1 er janvier 2015, corriger les éléments de l adresse ) 3 ème phase : Télétransmettre le DEC Loyer

14 PROGRAMME Actualisation fiscale par Patrick POLI - ancien Délégué Général APLRL

15 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 Patrick POLI Réunions de Bourg, Grenoble et Valence Édition du 08/02/2015 Maj le 20/02/2015 Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 1 / 45

16 Table des matières Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses 1 Les Buzz du moment 2 Fiscalité générale 3 Fiscalité BNC 4 TVA 5 CFE et CVAE 6 Taxes et contributions diverses Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 2 / 45

17 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Professions Libérales réglementées ou non Le rapport de l Inspection Générale des Finances (IGF) de mars 2013 a été publié sur le site http : //www.eco.gouv.fr : source MINEFI du 24 septembre 2014 ; Par ailleurs, le Credoc (centre de recherche pour l étude et l observation des conditions de vie) a publié un rapport en septembre 2014 sur le poids économique des professions libérales : ce rapport peut être consulté sur le site http : //www.credoc.fr ; Une mission d information sur les professions réglementées a été mise en place le 17 septembre 2014 par l Assemblée Nationale ; les premières auditions ont eu lieu le 15 octobre 2014 ; Une réunion d actualisation devait avoir lieu à Paris fin janvier 2015, mais a été reportée au mois de juin, compte tenu notamment de la Loi Macron et de ses dispositions sur la liberté d installation, le droit de présentation et l ouverture au capital ; Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 3 / 45

18 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Professions Libérales réglementées ou non Le rapport Ferrand sur les professions réglementées a été diligenté début octobre 2014 et déposé moins d un mois après : communiqué du ministère de l économie du 3 novembre 2014 ; Le dispositif en discussion est vivement contesté par l UNAPL et risque d entraîner pour le Président des notaires la création de déserts juridiques comme il y a déjà des déserts médicaux ; Pour ce qui est du cas particulier des notaires, le Conseil Constitutionnel, dans une décision du 21 novembre 2014, a considéré que leur droit de présentation est tout à fait conforme à la Constitution. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 4 / 45

19 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Revenus de source étrangère Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Sont concernés les professionnels indépendants exerçant tout ou partie de leur activité professionnelle à l étranger, mais domiciliés fiscalement en France et dont la base professionnelle taxable est majorée de 25 % car ils ne sont pas membres d un OGA. La base BOFIP a, le 26 janvier 2015, apporté un certain nombre de précisions consultables aux références : BOI-IR-BASE ,135 et 137, mais aussi BOI-DJC-OA Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 5 / 45

20 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Revenus de source étrangère Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Ces revenus peuvent ne plus être majorés sous certaines conditions : Revenus professionnels imposables à l impôt sur le revenu en France ou exonérés, mais pris en compte pour le calcul du taux effectif ; Revenus provenant d un État membre de l UE ou d un autre État parti à l accord sur l Espace Economique Européen ayant conclu avec la France un contrat d assistance administrative dans le cadre de la lutte contre la fraude ; Revenus vérifiés par : Soit un certificateur étranger ayant signé une convention avec la DGFIP, Soit un expert-comptable disposant du visa fiscal, Soit un organisme agréé (associations agréées de professions libérales pour les BNC). Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 6 / 45

21 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Revenus de source étrangère Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Exceptionnellement, pour l exercice clos en 2014 (et donc à déclarer en 2015), une tolérance a été prévue par note du 4 février 2015 afin que les contribuables concernés aient jusqu au 30 avril 2015 pour faire appel à l un des trois organismes précités, évitant ainsi la majoration de 25 % de leur base professionnelle imposable. Attention : ce délai est indiqué à trois paragraphes différents, selon la nature de l organisme de contrôle ( 77 du BOI-IR-BASE pour les OGA). Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 7 / 45

22 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Réforme des OGA : Modifications Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières A la suite du rapport de la Cour des Comptes de septembre 2014, la loi de finances pour 2015 a supprimé pour les adhérents des OGA les trois avantages suivants : Déduction totale du salaire du conjoint d un adhérent (commun en biens ou aux acquêts), alors que la déduction est plafonnée à e pour un non-adhérent. En revanche, à compter du 1er janvier 2016, le plafond de déduction sera le même pour les adhérents et les non-adhérents, mais porté à e (à proratiser en fonction de la durée d activité du conjoint ou en cas d exercice incomplet de l entreprise). Les charges sociales patronales, quant à elles, demeurent intégralement déductibles ; Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 8 / 45

23 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Réforme des OGA : Modifications Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Réduction d impôt plafonnée à 915 e pour les professionnels pouvant relever du régime Micro, mais ayant souhaité opter pour le réel 2035 : suppression de la mesure à compter du 1er janvier 2016 ; Réduction du délai de reprise de trois ans à deux ans en cas de contrôle fiscal professionnel sous réserve des conditions du CRM ; les nouvelles dispositions s appliquent à compter du contrôle de l exercice 2013 qui ne serait plus prescrit à fin 2015, mais à fin Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 9 / 45

24 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Réforme des OGA : Maintien Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières En revanche, demeurent valables les avantages suivants : La non majoration de 25 % du résultat de la 2035, La possibilité pour les médecins secteurs I adhérents pour la première fois à une association agréée de pratiquer une fois la déduction de 3 %, Le pardon fiscal lors de l adhésion à l AGA. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 10 / 45

25 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Révision des valeurs locatives foncières Cette déclaration devait primitivement être envoyée, exclusivement par télétransmission, au plus tard fin mai 2014 ; cette échéance a d abord été reportée à fin d année 2014 et maintenant à 2015 par la seconde LFR 2014 ; Depuis le 4 novembre 2014, il y a possibilité pour les locataires de ces locaux de consulter la base des impôts à l aide de la procédure EDI-REQUETE pour récupérer les données posées par les propriétaires en 2013 ; Le projet de loi de finances rectificative pour 2014 a reporté à 2016 l intégration prévue d abord en 2014, puis en 2015 ; Les modifications seront prises en compte par la commission départementale des impôts directs à compter de 2017 et non plus 2016 ; Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 11 / 45

26 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Révision des valeurs locatives foncières Le lissage des écarts d imposition, initialement prévu de 2015 à 2018 devrait s effectuer de 2016 à 2019 ; Cette révision a pour but la mise à jour en matière de CFE et de taxe foncière. L arrêté du 29 août 2014 précise la loi ALUR du 24 mars 2014 en obligeant les professionnels de l immobilier intervenant dans le cadre d un contrat de bail d un logement à transmettre toutes données utiles aux observatoires locaux des loyers territorialement compétents et ce, au plus tard, le 31 mars de chaque année, pour les logements mis en location l année précédente ou gérés au 1er janvier de l année en cours. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 12 / 45

27 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Professions Libérales réglementées ou non Revenus de source étrangère Réforme des OGA Révision des valeurs locatives foncières Révision des valeurs locatives foncières Cette révision s étend maintenant aux locaux d habitation : Les cinq départements tests ont été choisis par arrêté de décembre 2014 (Charente-Maritime, Nord, Orne, Paris et Val-de-Marne) ; Sont concernées les révisions de la taxe d habitation, de la taxe foncière et de la taxe d enlèvement d ordures ménagères ; Le rapport sur les résultats de l expérimentation sera remis au gouvernement au plus tard le 30 septembre 2015 ; L extension du dispositif à l ensemble du territoire pourrait avoir lieu en 2016 et 2017 avec objectif aux envois d imposition expédiés en fin Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 13 / 45

28 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte FEC : Contrôle fiscal si Systèmes Informatisés Ce dispositif est applicable à compter de 2013, en dépit d engagements gouvernementaux contraires au moment de son élaboration ; Ces nouvelles normes ont été définies par arrêté du 29 juillet 2013 et détaillées dans une notice sur le site impots.gouv.fr le 2 août 2013 avec mise à jour du 23 août ; L administration propose aux professionnels qui le souhaitent de télécharger un logiciel TEST COMPTA DEMAT sur le site economie.gouv.fr pour s assurer que les logiciels qu ils utilisent sont bien conformes aux normes. Six nouvelles questions/réponses ont été portées par la DGFIP sur le site eco.gouv.fr/dgfip le 19 décembre Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 14 / 45

29 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Délai de réponse de l Administration FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte Cette mesure est applicable depuis le 12 novembre 2014 ; Mais dans certains cas, l ancienne règle est maintenue : il est donc nécessaire de consulter les textes d application, c est-à-dire les décrets généraux à 1292, 1297 et 1304 du 23 octobre Les anciens textes continueraient de s appliquer : En matière fiscale conformément aux décrets et 1299 du 23 octobre 2014, En matière sociale conformément aux décrets à 1291 inclus, Dans d autres domaines (écologie, agriculture, justice, affaires étrangères), une trentaine de décrets ont été publiés au JO du 1er novembre Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 15 / 45

30 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte Saisie de l administration par voie électronique L ordonnance du 6 novembre 2014 a mis en place les modalités d application de la loi du 12 novembre 2013 qui permettra aux usagers de : Transmettre par voie électronique demande, déclaration, document ou information à une autorité administrative ; À lui répondre par la même voie ; Éventuellement, par lettre recommandée électronique. Ces dispositions sont applicables : À compter du 7 novembre 2015 pour l État et ses Etablissements Publics, À compter du 7 novembre 2016 pour les autres autorités administratives. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 16 / 45

31 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte Renforcement du droit de communication de l Administration Alignement des services de recouvrement sur le droit de communication des services chargés de l établissement et du contrôle de l impôt ; Transmission sur demande de l administration de tout document relatif à l activité professionnelle pour les professionnels assujettis à des obligations comptables ; Demande de l administration sur toute personne non connue ou identifiée dans le cadre de la lutte contre la fraude sur Internet. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 17 / 45

32 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte Suppression d avantages fiscaux en cas de manquements graves Dans une mise à jour de la base BOFIP du 6 mai 2014 (BOI-CF-INF ), l Administration fiscale précise les sanctions prévues, telles qu elles ont été renforcées par la Loi de Finances pour 2012, notamment en matière de non déductibilité des déficits en matière d impôt sur le revenu et d ISF ; elles concernent l imposition des revenus 2012 et suivants. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 18 / 45

33 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur La DGFIP, dans un communiqué du 6 janvier 2015, admet la télétransmission des liasses fiscales professionnelles 2014 sur les formulaires du millésime 2014 jusqu au 20 mars 2015 ; à partir du 21 mars 1015, l utilisation du nouveau millésime devient obligatoire. Il pourra être utilisé les anciens formulaires jusqu au 20 mars 2015, sous réserve que les contribuables en cause ne soient pas concernés par des rubriques qui auraient été créées sur le nouveau tracé, auquel cas, c est le nouveau millésime qui devrait être utilisé. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 19 / 45

34 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE La base BOFIP, dans une mise à jour du 4 février 2015 : Rappelle que cette date est le second jour ouvré suivant le 1er mai (soit cette année le 5 mai), Indique qu il n y a pas de délai supplémentaire de dépôt en cas de télétransmission, Mais donne une dérogation pour la dernière fois cette année, jusqu au 15 mai 2015, pour les entreprises clôturant leur exercice au 31 décembre 2014 (cf BOI-BIC-DECLA ) sous réserve que les entreprises en cause en fassent la demande lors de la transmission TDFC sous forme de mention expresse, en annexe libre du dépôt. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 20 / 45

35 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Nouveau Plan Comptable Général FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte L arrêté du 8 septembre 2014 a homologué le nouveau PCG en en modifiant la structure et la numérotation sans changer les règles comptables. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 21 / 45

36 Mayotte Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses FEC : Systèmes Informatisés Relations avec l Administration Fiscale Transmission de la liasse fiscale sur un formulaire antérieur Dépôt des déclarations 2035, CA 12 et CVAE Nouveau Plan Comptable Général (PCG) Mayotte La base BOFIP a été mise à jour les 26 et 27 juin 2014 appliquant à Mayotte, avec effet au 1er janvier 2014, le statut de département d outre-mer en matière d impôt sur le revenu et d impôt sur le bénéfice des entreprises. Ces dispositions se sont appliquées pour l exercice 2013 en matière d impôt sur le revenu. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 22 / 45

37 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses BNC : acte anormal de gestion BNC : acte anormal de gestion Micro-BNC AFDG Le Conseil d État, par arrêt du 23 décembre 2013, a accepté le principe d un acte anormal de gestion lorsqu un BNC renonce à des recettes sans que cette renonciation ait des contreparties équivalentes. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 23 / 45

38 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses BNC : acte anormal de gestion Micro-BNC AFDG Les régimes de l Auto-entrepreneur et du Micro-BNC : La loi relative à l artisanat et aux PME : Étend obligatoirement aux Micro-BIC et BNC le régime micro social applicable jusqu à présent aux seuls auto- entrepreneurs, et ce, au plus tard le 1er janvier 2016 : Contraint les auto-entrepreneurs artisans soumis obligatoirement à l obligation d une RCP à indiquer le détail de celle-ci sur leurs devis et factures... Cette obligation ne concerne pas... pour l instant... les BNC..., Autorise le maintien du régime Micro-BNC jusqu au 31 décembre de l année de dépassement du seuil majoré de euros ; ceci entraîne notamment comme conséquences : La sortie, au même moment, des régimes Microsocial et Micro-BNC, Mais un décalage d un an entre l assujettissement à TVA (année de dépassement) et le régime d imposition au réel (au titre de l année suivant celle du dépassement), L adhésion à une association agréée ne devant plus être rétroactive au 1er janvier de l année de dépassement, mais la première année où le professionnel établit une 2035 (c est-à-dire l année N plus un). Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 24 / 45

39 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses BNC : acte anormal de gestion Micro-BNC AFDG Les régimes de l Auto-entrepreneur et du Micro-BNC : Les nouvelles dispositions s appliquent aux exercices arrêtés à compter du 31 décembre 2015, mais a priori pas aux cessations intervenues en cours d année Professions Professions Exercice Chiffre assujetties non assujetties d affaires à TVA à TVA Franchise TVA et RDS* RDS* Franchise TVA et RDS* RDS* Franchise TVA et RDS* RDS* 2018 TVA et RDS* TVA et *RDS : Régime déclaratif spécial Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 25 / 45

40 Micro-BNC Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses BNC : acte anormal de gestion Micro-BNC AFDG Le tribunal administratif de Rouen, dans un jugement du 30 janvier 2014, a jugé qu un professionnel, médecin en l espèce, ne peut relever du régime micro-bnc s il dépasse, dès la première année, le plafond de recettes prévues par les textes. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 26 / 45

41 AFDG Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses BNC : acte anormal de gestion Micro-BNC AFDG Entrent dans ce cadre, des dépenses admises si elles sont dans l intérêt de l activité et assorties des pièces justificatives nécessaires : Séminaires professionnels : sauf si ces dépenses peuvent être fiscalement qualifiées de somptuaires (bateaux de plaisance, yachts, châteaux... ), Invitations à des événements sportifs ou culturels (matchs de football ou rugby, première d une représentation musicale ou théâtrale...) ; Ne sont admises en aucun cas pour un BNC : Des parties ou parts de chasse de pêche, cette déduction étant exclusivement réservée aux sociétés dont c est l activité professionnelle ; Des invitations à des événements familiaux (mariage d un enfant, par exemple), dépenses non déductibles, éléments précisés par arrêt de Conseil d État ; Sauf cas particulier (BOI-BIC-CHG N 30 dans sa mise à jour du 18 février 2014), les charges découlant de l achat, de la location, de la mise à disposition ou de l entretien de résidence de plaisance ou d agrément. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 27 / 45

42 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art Modifications en matière de TVA à compter de 2015 pour les redevables du RSI (Régime Simplifié d Imposition) : Sont concernées les entreprises dont le chiffre d affaires est inférieur à ou e(ces seuils étant valables pour 2014, 2015 et 2016) et dont le montant de taxe annuelle exigible est inférieur ou égal à e ; Le paiement des acomptes se fera par semestre et non plus par trimestre, soit : Juillet : 55 % de la taxe due au titre de l exercice précédent avant récupération de la TVA sur immobilisations ; Décembre : 40 % de la même base ; Le complément de la taxe éventuellement dû est à prendre en compte sur la déclaration annuelle qui servira également de base pour les acomptes de TVA de l exercice suivant. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 28 / 45

43 Quelques précisions : Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art Les professionnels dont le chiffre d affaires est inférieur au plafond, mais qui ont payé plus de e de TVA l année précédente doivent déclarer mensuellement la TVA ; Les limites d application du RSI s appliquent depuis le 1er janvier 2015 par rapport au chiffre d affaires de N-1 et non de l année en cours ; Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 29 / 45

44 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Quelques précisions (suite) : Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art Le RSI demeure applicable la première année suivant celle du dépassement des seuils et non l année de dépassement, mais à condition que le chiffre d affaires de l année en cours n excède pas les seuils majorés ; Chaque versement d acompte est accompagné d un relevé indiquant l échéance, le montant et, s il y a lieu, le montant de la TVA récupérable sur immobilisations (sachant que cette dernière taxe peut faire l objet d un remboursement lorsque le montant en cause est supérieur ou égal à 760 e). Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 30 / 45

45 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Quelques précisions (ter) : Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art Une note de l Administration diffusée par le Conseil Supérieur des Experts-Comptables début février 2015 précise le dispositif qui est applicable aux professionnels n ayant pas une connaissance précise du dépassement du seuil de e en 2014 au moment du dépôt de la CA 12/2014 au plus tard le 5 mai Pour ce qui est des BNC, clôturant par définition leur exercice le 31 décembre de l année civile, le professionnel concerné devra télétransmettre, entre le 15 et le 24 juin (selon sa date limite de dépôt prévu à l article 39 de l annexe IV du CGI), une CA3 portant sur la période du 1er janvier au 31 mai Il déclarera ensuite sa TVA mensuellement. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 31 / 45

46 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Médecine et chirurgie esthétiques : Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art Dans une mise à jour du 4 février 2015, la base BOFIP a précisé que : L assujettissement à TVA s applique quel que soit le type d établissement dans lequel l acte est pratiqué, Et quand le devis remis par le praticien dans le cadre de ce type d opération ne fait pas l objet d un remboursement par les caisses maladie, c est l ensemble des prestations figurant sur le devis qui se trouve soumis à TVA. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 32 / 45

47 Divers Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art La loi de finances pour 2015 soumet les manifestations sportives (matchs par exemple...) à une TVA à 5,5 % et non plus à l impôt sur les spectacles les recettes encaissées à dater du 1er janvier 2015 ; Nous rappelons que cet impôt sur les spectacles correspondait à : Entre 14 et 21 % des recettes pour les courses d automobiles et le tir aux pigeons, Et de 8 à 12 % pour les autres manifestations. Nous rappelons aussi que l Union Européenne a demandé à la France d appliquer le taux normal de TVA sur ces prestations... Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 33 / 45

48 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses TVA sur livraison d œuvres d art Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art La Loi de Finances pour 2015 prévoit que les cessions d œuvres d art effectuées par leur auteur ou leur interprètes ou ses ayants droit, et uniquement eux, sont soumises au taux réduit de TVA de 5,5 % à compter du 1er janvier Le tableau ci-après peut être consulté sur le site mis à jour le 5 janvier 2015 ; Il y est aussi précisé la définition des œuvres d art concernées par les taux intermédiaire et réduit. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 34 / 45

49 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Modifications en matière de TVA pour les redevables du RSI Quelques précisions Divers TVA sur livraison d œuvres d art Tableau récapitulatif des taux applicables aux objets culturels et œuvres d art au 1er janvier 2015 Importation d œuvres d art, d objets de collection 5,5 % ou d antiquité (en provenance d UE ou non) Vente d une œuvre originale par l auteur ou ses ayants droit 5,5 % Cession de droits d auteur (droit de représentation, de reproduction, 10 % d adaptation, d exploitation) et d interprétation Vente réalisée par un tiers (galerie d art, négociant, 20 % intermédiaire agissant en son nom propre) Vente d un bien culturel non considéré comme une œuvre d art : 20 % - Dessin d architecte, d ingénieur et autre dessin industriel, commercial, topographique - Article manufacturé décoré à la main - Toile peinte pour décors de théâtre ou fonds d ateliers - Article de bijouterie, de joaillerie ou d orfèvrerie - Pièce d ébénisterie de plus de 100 ans d âge (considérée comme objet d antiquité) - Epreuve posthume de photographies (non signées ou authentifiées par l artiste) Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 35 / 45

50 CFE Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses CFE CVAE Les auto-entrepreneurs sont exonérés de CFE 2014 si leur chiffre d affaires a été nul en 2012 et 2013 ; Ce qui est des autres entreprises qui n auraient pas eu d activité économique depuis leur création, un dégrèvement pourra être demandé au SIE. Les personnes ayant créé ou repris une activité en 2014 ont dû déposer avant le 1er janvier 2015 une déclaration 1447 C, dite provisoire, mais qui sert à établir la CFE des deux années suivantes ; Le nouvel établissement ne paye pas de CFE au titre de l année de création ; Il existe des exonérations totales de CFE pour les activités qui étaient déjà exonérées de taxe professionnelle : par exemple, les sages femmes, les artistes... Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 36 / 45

51 CFE Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses CFE CVAE De plus, sauf dégrèvements particuliers avant le 21 janvier 2013 dans certaines communes à la suite de délibérations municipales (barème revu en 2014), la CFE doit être réglée avec une base minimale conformément au tableau ci-dessous pour 2014 : Montant du Montant de la chiffre d affaires base minimum M < M < M < M < M < M < M < M < M < M < M < M < Les montants du tableau sont en Euros Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 37 / 45

52 CFE Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses CFE CVAE Cette CFE a du être payée avant le 15 décembre 2014 de façon dématérialisée : Soit par prélèvement à l échéance, Soit par paiement en ligne sur le site impôts. gouv.fr dans l espace professionnel du contribuable ; Par ailleurs, normalement, les entreprises n ont pas dû recevoir d avis d imposition de CFE par courrier. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 38 / 45

53 CVAE Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses CFE CVAE Les BNC ne disposant que d un seul établissement en 2014, n auront plus à servir le formulaire 1330 CVAE-SD (Cerfa 14030), mais simplement à : Cocher la case mono établissement, Et indiquer le chiffre d affaires de référence, Sur l imprimé 2035 E (Cerfa 11700) disponible sur le site depuis le 21 novembre Toutes informations sur le rétablissement de la dispense de déclaration 1330 CVAE SD peuvent être obtenues sur la base BOFIP aux références BOI-CVAE-DECLA et 30 mises à jour le 21 novembre Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 39 / 45

54 CVAE Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses CFE CVAE Conformément à la rectification de la base BOFIP du 4 février 2015, la date de dépôt des déclarations 1330 est fixée cette année au 5 mai 2015 que ces déclarations soient télétransmises ou envoyées sous format papier. Toutefois, pour cette dernière année 2014 (envoi 2015), les entreprises qui le souhaitent peuvent bénéficier d un délai complémentaire à condition d en faire la demande lors de la transmission TDFC sous forme d une mention expresse lors du dépôt. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 40 / 45

55 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Taxes sur les locaux commerciaux / bureaux en Ile-de-France CRL (contributions sur revenus locatifs) Taxe sur le chiffre d affaires des dispositifs médicaux Agents privés de sécurité Taxes sur les locaux commerciaux ou les bureaux IDF Pour les exercices clos à compter du 31 décembre 2015, la déductibilité de cette taxe est supprimée... Sauf pour la nouvelle taxe instituée en 2015 sur les parkings de plus de 500 mètres carrés annexés aux bureaux. Pour information, le tarif de la taxe annuelle sur ces locaux diminue de 0.61 % en 2015 Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 41 / 45

56 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses CRL (contributions sur revenus locatifs) Taxes sur les locaux commerciaux / bureaux en Ile-de-France CRL (contributions sur revenus locatifs) Taxe sur le chiffre d affaires des dispositifs médicaux Agents privés de sécurité La base BOFIP a mis à jour le 8 août 2014 les informations relatives à cette contribution qui n avait pas été incluse lors de son ouverture le 12 septembre Toutes informations peuvent être consultées aux références suivantes : BOI-RFPI-CTRL-20-10, et Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 42 / 45

57 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Taxes sur les locaux commerciaux / bureaux en Ile-de-France CRL (contributions sur revenus locatifs) Taxe sur le chiffre d affaires des dispositifs médicaux Agents privés de sécurité Taxe sur le chiffre d affaires des dispositifs médicaux : Les associations agréées avaient été saisies de nombreuses demandes concernant les éventuelles professions libérales assujetties à cette taxe et il en était ressorti qu a priori seuls les podologues et pédicures-podologues pouvaient être concernés ; Cette taxe demeure valable jusqu au 31 décembre 2014 ; La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2015 la supprime avec effet au 1er janvier et la remplace par une contribution qui ne sera pas exigible si le montant total des ventes n atteint pas un montant annuel hors-taxes de e. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 43 / 45

58 Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Agents privés de sécurité Taxes sur les locaux commerciaux / bureaux en Ile-de-France CRL (contributions sur revenus locatifs) Taxe sur le chiffre d affaires des dispositifs médicaux Agents privés de sécurité Il y a deux ans, il avait été mis en place une contribution de 0,5 % sur le chiffre d affaires hors taxes des activités exercées en France ; Il avait ensuite été précisé que cette contribution s ajoutait au chiffre d affaires hors taxes et était donc elle-même assujettie à TVA ; La Loi de Finances Rectificative pour 2014 réduit le taux de cette contribution à 0,45 % en 2015 et 0,40 % en Il est rappelé par ailleurs que les personnes morales faisant exercer en France, pour leur propre compte, par certains de leurs salariés une ou plusieurs de leurs activités devaient s acquitter d une contribution de 0,7 % sur les rémunérations correspondantes versées aux salariés concernés ; cette contribution sera réduite à 0,65 % en 2015 et 0,6 % en Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 44 / 45

59 Conclusion Les Buzz du moment Fiscalité générale Fiscalité BNC TVA CFE et CVAE Taxes et contributions diverses Taxes sur les locaux commerciaux / bureaux en Ile-de-France CRL (contributions sur revenus locatifs) Taxe sur le chiffre d affaires des dispositifs médicaux Agents privés de sécurité Le président Béchir CHEBBAH, Yannick JAN et Patrick POLI se tiennent à votre disposition pour vous communiquer tout renseignement complémentaire que vous souhaiteriez obtenir. Notre équipe tient à vous remercier pour votre présence et votre attention au cours de la présente réunion. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 1 45 / 45

60 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 Patrick POLI Réunions de Bourg, Grenoble et Valence Édition du 08/02/2015 Maj le 20/02/2015 Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 1 / 38

61 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Table des matières 1 Social 2 Crédits et réductions d impôts 3 Zones défiscalisées privilégiées 4 Divers Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 2 / 38

62 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles Pénalités et majorations de retard versés aux organismes sociaux La base BOFIP, aux références BOI-BNC-BASE , a, le 7 octobre 2014, précisé que ces dépenses ne sont pas déductibles sur 2035 car ne constituant pas des charges nécessitées par l exercice de la profession. BOFIP n évoque que les organismes de sécurité sociale et d allocations familiales, mais une lettre adressée par la DLF à une association de gestion agréée fait également mention des caisses retraite. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 3 / 38

63 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Calcul des cotisations vieillesse de base Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles 10,1% dans la limite de 0,85% du PASS 2014 plus 1,87% de la tranche comprise entre 0,85% et 5 fois le PASS. A compter de ,23% dans la limite d un PASS plus 1,87% des revenus jusqu à cinq PASS. Décret du 27 novembre Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 4 / 38

64 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Plafond 2015 de la Sécurité Sociale Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles Ce montant s élève à 3170 e par mois et, en valeur annuelle, à e. Le plafond annuel était de pour 2013 et de pour Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 5 / 38

65 URSSAF Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles Une note explicative a été publiée le 12 décembre 2014 sur le site www. URSSAF.fr, note détaillée selon qu il s agit de professions libérales : Relevant des PAM, Ou relevant des autres régimes. Attention : les informations ci-dessous ne concernent que les professions libérales non PAM (en effet, pour les PAM, les modalités sont toujours en discussion) ; seul le tableau de calcul de cotisations ci-après concerne les deux groupes. Sont concernées les cotisations URSSAF, CSG/CRDS (et CURPS pour les PAM). La note précise qu il y a suppression des dispenses de cotisations et contributions, les cotisations URSSAF et CSG/CRDS demeurant dues. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 6 / 38

66 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Cotisations 2015 : PAM et non PAM Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles Revenus par Taux rapport PASS annuel 2015 Inférieur à 110% 2,15 % (5.25 % antérieurement) supérieur à 110 % et entre 2,15 % inférieur à 140 % et 5.25 % supérieur à 140% reste à 5.25 % Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 7 / 38

67 Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers URSSAF : Télétransmission Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles Si revenus professionnels 2013 sont supérieurs à euros (50 % du Pass 2015) : DSI 2014 à dématérialiser obligatoirement avec paiement des cotisations par dématérialisation avant d avoir effectué la DSI 2014 ; Si les revenus professionnels de 2014 sont supérieurs à euros, paiement des cotisations par dématérialisation mais après avoir effectué la DSI 2014, toujours par télétransmission. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 8 / 38

68 Précisions URSSAF : Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2015 a été publiée au JO du 24 décembre 2014 ; Revenus de remplacement : la note URSSAF du 10 juillet 2014 a fait le point sur ce type de revenus destinés à compenser la perte d une rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale ; sont considérés notamment comme revenus de remplacement les indemnités journalières maladie maternité, accidents du travail, maladies professionnelles, les allocations de préretraite... Auto-entrepreneurs : en cas de cumul du micro social et de l ACCRE, la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2015 prévoit qu à compter d une date prochaine (fixée au plus tard au 1er janvier 2016), l exonération de cotisations due à l ACCRE cessera de s appliquer dès lors que les auto-entrepreneurs cesseront de bénéficier du régime micro BNC. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 9 / 38

69 Précisions URSSAF : Social Crédits et réductions d impôts Zones défiscalisées privilégiées Divers Pénalités et majorations de retard versées aux organismes sociaux Professions libérales : Tableau comparatif : taux et plafonds Plafond 2015 de la Sécurité Sociale URSSAF Précisions URSSAF SMIC et SMIG Particularités professionnelles Sont renforcées notamment les pénalités pour travail dissimulé et pour défaut d affiliation et/ou de paiement des cotisations obligatoires ; ces peines vont de six mois à deux ans d emprisonnement et peuvent entraîner une amende de à e ; ces peines peuvent être alternatives ou cumulatives et le nouveau dispositif s applique à compter du 1er janvier 2015 ; ces précisions interviennent après une circulaire du RSI du 21 octobre 2014 rappelant les obligations applicables en France en matière sociale. À compter du 1er janvier 2015, les bénéficiaires du micro social seront affiliés automatiquement au régime d assurance-maladie qu ils aient ou non un montant positif de recettes ou de chiffre d affaires. Patrick POLI Loi de Finances 2015 et Seconde Loi de Finances 2014 Partie 2 10 / 38

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion Livret fiscal du créateur d entreprise Sociétés civiles immobilières de gestion Régime d imposition Les sociétés civiles immobilières (SCI) ont pour objet la gestion d'un patrimoine immobilier. Leur activité

Plus en détail

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire

L auto entrepreneur. Sous-titre. Séance d information aux professions libérales. Au sommaire L auto entrepreneur Sous-titre Séance d information aux professions libérales Mise à jour JUILLET 2015 Au sommaire La Sécurité sociale Le dispositif AE Ses conditions Ses avantages L adhésion Les cotisations

Plus en détail

N 2009 / 026 22/04/2009

N 2009 / 026 22/04/2009 N 2009 / 026 22/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau (DIRRCA) : Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E.

Plus en détail

Actualisation Fiscale APLRL 2014 Lyon Bourg en Bresse Valence - Grenoble

Actualisation Fiscale APLRL 2014 Lyon Bourg en Bresse Valence - Grenoble Actualisation Fiscale APLRL 2014 Lyon Bourg en Bresse Valence - Grenoble T as coupé ton portable toi? OUI, la dernière fois ça m a réveillé pendant l intervention!!! Actualisation Fiscale APLRL 2014 Lyon

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2 13/11/14 1 L auto-entrepreneur Les éléments clés 13/11/14 2 Hervé ROBERT CMAR BN INTERVENANTS Maître BARUFFOLO Avocat 13/11/14 3 Sommaire Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration

Plus en détail

téléprocédures des professionnels

téléprocédures des professionnels téléprocédures des professionnels Fiche technique Les téléprocédures fiscales : c est quoi? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et de payer les principaux impôts en utilisant des

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 Micro -entreprises L option pour l année 2009 pour le versement forfaitaire libératoire des cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants relevant

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Aout 2012 Une information de notre partenaire Texte phare de la session parlementaire extraordinaire convoquée en juin dernier par le nouveau président de

Plus en détail

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit

Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA pour les non-salariés non-agricoles (travailleurs indépendants) Conditions de droit Le RSA vise à améliorer les revenus d activité en les complétant jusqu à atteindre un niveau de revenu garanti

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010

Artisans, commerçants et professions libérales. L auto-entrepreneur. Édition 2010 Artisans, commerçants et professions libérales Édition 2010 2 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de créer, avec des formalités de déclaration simplifiée, une entreprise

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Flash du RSI Bretagne aux experts comptables Envoi de l'échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 15 décembre 2014 l

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Régime micro BIC Régime d'imposition de plein droit des entreprises individuelles dont le chiffre d'affaires

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE

RETRAITE. Microentrepreneur PRÉVOYANCE RETRAITE Microentrepreneur PRÉVOYANCE 2 micro-entrepreneur vous avez choisi d adhérer au régime du micro-entrepreneur, institué par la Loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août 2008 et entré

Plus en détail

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015 Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi de finances pour 2016 Loi n 20151785 du 29 décembre 2015, Journal officiel du 30 décembre 2015 Loi de finances rectificative pour 2015 Loi n 20151786

Plus en détail

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 Sujet 1-6 points 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois composantes - 1 point Le coefficient de déduction permet de déterminer pour chaque bien ou service

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

N 2009 / 038 2/09/2009

N 2009 / 038 2/09/2009 N 2009 / 038 2/09/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E. RODRIGUEZ elise.rodriguez@le-rsi.fr

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE / AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE / FISCAL Date : 24/04/2009 N Juridique : 21.09 N Affaires sociales : 22.09 N Fiscal : 15.09

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite N 2010 / 034 14/10/2010 Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite Contact : Laurent Périé laurent.perie@le-rsi.fr A : Mesdames et Messieurs les Directeurs des caisses RSI Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

LE DOSSIER / 2035 MODE D EMPLOI

LE DOSSIER / 2035 MODE D EMPLOI LE DOSSIER / 2035 MODE D EMPLOI Préambule DÉCLARATION DES BÉNÉFICES NON COMMERCIAUX 2014 Nous avons choisi cette année d aménag la présentation du dossi de la déclaration n 2035. Il est fait état des principales

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 06.15 du 15/01/15 Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2015 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Mars 2015 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2015 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2015 : 38040 par an (PASS) et 3170 par mois (PASS mensuel)

Plus en détail

téléprocédures des professionnels

téléprocédures des professionnels téléprocédures des professionnels Fiche technique Les téléprocédures fiscales : c est quoi? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et de payer les principaux impôts en utilisant des

Plus en détail

Bordereau de renseignements OG B.I.C. Millésime 2015

Bordereau de renseignements OG B.I.C. Millésime 2015 LE MANS LAVAL ALENCON Siège social 1 rue de la Paix Parc d activités du Londreau 126-128 rue de la Mariette CS 60506 BP 230 - Cerisé 72000 LE MANS 53005 LAVAL CEDEX 61007 ALENCON CEDEX Tel : 02 43 86 36

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-120

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-120 PARIS, le 19/08/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-120 OBJET : Mise en oeuvre de la convention nationale des médecins généralistes et spécialistes

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS

Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS Téléprocédures Fiscales des Professionnels DDFIP 78 DIVISION DES PROFESSIONNELS Téléprocédures : Les procédures existantes 1 L'EFI - mode simplifié 2 L'EFI - mode expert 3 L'EDI Téléprocédures : L'obligation

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS NUMÉRO SPÉCIAL LOI DE FINANCES - 15 JANVIER 2014 N 2/2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2013 INTRODUCTION La loi de finances rectificative pour 2013, définitivement adoptée

Plus en détail

FRANCE GESTION. Professions Libérales ASSOCIATION AGRÉÉE

FRANCE GESTION. Professions Libérales ASSOCIATION AGRÉÉE FRANCE GESTION Professions Libérales ASSOCIATION AGRÉÉE Association agréée par l'administration fiscale A été créée à l initiative de membres de l Ordre des Experts-Comptables le 17 décembre 1977. Notre

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA

VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA BORDEREAU DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES VEUILLEZ EGALEMENT JOINDRE LA BALANCE ET L ENSEMBLE DES DECLARATIONS DE TVA Code adhérent : Nom et prénom / Raison Sociale : 0GID00 Informations Identification

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Mars 2012 Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse pas 76 300

Plus en détail

Fiche technique téléprocédures des professionnels

Fiche technique téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu'est-ce que c'est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

téléprocédures des professionnels

téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu est-ce que c est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

L activité déclarée sous le statut d auto-entrepreneur. Le statut. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le statut d auto-entrepreneur. Le statut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le statut Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le statut d auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

EXTRANET Cabinet Comptable Mode d emploi

EXTRANET Cabinet Comptable Mode d emploi EXTRANET Cabinet Comptable Mode d emploi 1 L extranet du CGA 47 est un lien direct entre le CGA 47 et le cabinet comptable. Comment y accéder? Connectez-vous au site www.cga47.fr Identifiez-vous dans la

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE EXTRAITS DU N 48 MARS 2012 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Question de bateaux IR : un barème gelé A noter Du crédit pour le bio Page 3 A table! Trois ans de plus Taxi

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

L OGID00 : Données d identification de l adhérent Vérifier que la rubrique «Situation au regard de la TVA» (codes 1-2-3-4) est bien renseignée.

L OGID00 : Données d identification de l adhérent Vérifier que la rubrique «Situation au regard de la TVA» (codes 1-2-3-4) est bien renseignée. Document modifié le 20/03/2015 Guide des Tableaux OG Campagne fiscale 2015 I. LES TABLEAUX OG (dématérialisés) L OGID00 : Données d identification de l adhérent Vérifier que la rubrique «Situation au regard

Plus en détail

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012.

Les assurés reçoivent un échéancier de leurs cotisations et contributions sociales personnelles obligatoires à payer en 2012. Informations aux experts-comptables Envoi de l échéancier de cotisations Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent en décembre 2011 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE?

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR En pratique, le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal simplifié pouvant s appliquer à tous les exploitants individuels,

Plus en détail

Les différents régimes fiscaux : micro entreprise, réel normal, réel simplifié (mini réel)

Les différents régimes fiscaux : micro entreprise, réel normal, réel simplifié (mini réel) Les différents régimes fiscaux : micro entreprise, réel normal, réel simplifié (mini réel) Public concerné : Tout public Descriptif : Il existe trois régimes d'imposition : la micro entreprise, le réel

Plus en détail

JE RELÈVE DU RÉGIME «MICRO» ET DE LA FRANCHISE EN BASE DE TVA (voir les exclusions visées p. 3 du guide)

JE RELÈVE DU RÉGIME «MICRO» ET DE LA FRANCHISE EN BASE DE TVA (voir les exclusions visées p. 3 du guide) ANNEXE 974 1 MON CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL HT, EN FONCTION DE L ACTIVITÉ EXERCÉE (1) 1 BIC MICRO activité «ventes» (2) : jusqu à 76 300 prestations de services : jusqu à 27 000 activités mixtes : jusqu

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. applicable à la fourniture des prestations d aide au traitement & à l Analyse des documents. par les Experts-Comptables

CAHIER DES CHARGES. applicable à la fourniture des prestations d aide au traitement & à l Analyse des documents. par les Experts-Comptables CAHIER DES CHARGES applicable à la fourniture des prestations d aide au traitement & à l Analyse des documents par les Experts-Comptables Correspondants du CGL Page 1 sur 6 PREAMBULE Conformément aux textes

Plus en détail

2014 INFORMATIONS IDENTIFICATION OGID00

2014 INFORMATIONS IDENTIFICATION OGID00 Adh. n Nom : Profession : 2014 INFORMATIONS IDENTIFICATION OGID00 Libellés IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique Code Activité de la famille comptable Code Activité Libre PERIODE Date de

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux

Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux Communiqué de lancement Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux V16.02 CAMPAGNE FISCALE 2011 Disponibilité commerciale : Mars 2011 Edition spéciale : Campagne fiscale 2011 I. Sommaire I. SOMMAIRE... 2 II.

Plus en détail

Communiqué de lancement CAMPAGNE FISCALE 2012

Communiqué de lancement CAMPAGNE FISCALE 2012 Communiqué de lancement Sage 100 Etats Comptables & Fiscaux V16.50 CAMPAGNE FISCALE 2012 Disponibilité commerciale : 15 Mars 2012 Edition spéciale : Campagne fiscale 2012 I. Les Versions requises : Mises

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA

GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA GUIDE PRATIQUE DU VDI MANDATAIRE ELORA Vos premiers pas. PREAMBULE Le Vendeur à Domicile Indépendant est chargé de la commercialisation des produits de la société ELORA directement auprès du consommateur,

Plus en détail

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015

Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Envoi du nouvel échéancier de cotisations et contributions sociales 2015 Dans le cadre d un nouveau calendrier mis en place en 2015, les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent un nouvel

Plus en détail

La mission de «tiers de confiance» a été instaurée par l article 68 de la loi 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010.

La mission de «tiers de confiance» a été instaurée par l article 68 de la loi 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010. DROIT FISCAL 64/2012 LES NOUVELLES MISSIONS DES NOTAIRES Les notaires (comme les avocats et les experts comptables) peuvent être habilités par l administration à devenir «tiers de confiance» pour le compte

Plus en détail

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs Réf. > CC 8812 Groupe /Rubrique > Texte(s) > Questions sociales/406 Sécurité Sociale Loi n 2010-1594 du 20 décembre 2010 de financement de la Sécurité Sociale pour 2011 Objet > Loi de financement de la

Plus en détail

La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014

La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014 CABINET Marc Emmanuel PAQUET MARTINIQUE COMPTA FINANCE SARL La lettre de votre Expert-comptable Juillet 2014 Au sommaire : SOCIAL - Contrôle URSSAF - Artisans commerçants/indemnités journalières - RSI

Plus en détail

REEL D'IMPOSITION I. LE REGIME DU REEL NORMAL II. LE REGIME DU REEL SIMPLIFIE

REEL D'IMPOSITION I. LE REGIME DU REEL NORMAL II. LE REGIME DU REEL SIMPLIFIE REEL D'IMPOSITION 02/08/2012 Il existe aujourd hui trois modes d imposition des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) qui sont fonction du volume d affaires de l entreprise : le régime du bénéfice

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

RECETTES PROFESSIONNELLES BNC

RECETTES PROFESSIONNELLES BNC RECETTES PROFESSIONNELLES BNC Les recettes à prendre en compte pour la détermination du bénéfice non commercial imposable au titre d une année civile sont les recettes encaissées au cours de l année considérée

Plus en détail

Le régime microentrepreneur. mode d emploi

Le régime microentrepreneur. mode d emploi LES ATELIERS THÉMATIQUES Jeudi 5 novembre 2015 Le régime microentrepreneur : mode d emploi organisé par 1 LES ATELIERS THÉMATIQUES Guillaume PINEAU Jean-Patrick LANDREAU organisé par 2 Partie 1 : ETAT

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES SUPPLEMENT JANVIER 2012 DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES ENTREPRISES (B.I.C., I.S. ET AGRICOLE) DATE DE DEPOT DES DECLARATIONS FISCALES

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre)

Auto-entrepreneur. Pensez à votre protection sociale. (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) Auto-entrepreneur Pensez à votre protection sociale (présenté par Alain Rousselet RSI Centre) 1 1. La protection sociale en France 2. Le Régime Social des Indépendants (RSI) 3. L Auto-Entrepreneur 2 La

Plus en détail

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA Décembre 2013 1. Le contrôle fiscal informatisé Pour les contrôles fiscaux dont l'avis de vérification sera adressé

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

EXTRANET. Mode d emploi

EXTRANET. Mode d emploi A.G.A.P.L. 47 EXTRANET Cabinet Comptable Mode d emploi 1 L extranet de l AGAPL 47 est un lien direct entre l AGAPL 47 et le cabinet comptable. Comment y accéder? Connectez-vous au site www.agapl47.fr Identifiez-vous

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 3.5 Annexes Centres de Gestion Agréés (2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2015. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

Gestion de votre compte Extranet :

Gestion de votre compte Extranet : Gestion de votre compte Extranet : - Connexion - Saisie 2035 Connexion Connexion sur www.aplrl.fr Connexion Espace adhérent 3 Codes envoyés par l APLRL 4 Saisie de votre déclaration 2035 (2) Choix de saisie

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

Point de vue d experts

Point de vue d experts Point de vue d experts Cette lettre fiscale porte sur des mesures votées dans la 3 ème Loi de Finances Rectificative pour 2012 applicables à compter du 1er janvier 2014 prochain. Elle porte sur les nouvelles

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Octobre 2012 Sommaire 1. CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE SUR LA FORTUNE...2 2. DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION...2 2.1 Réduction de l abattement

Plus en détail