REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TOURISME STRATEGIE Consultation Nationale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TOURISME STRATEGIE 2016. Consultation Nationale"

Transcription

1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DU TOURISME STRATEGIE 2016 Consultation Nationale 9 Octobre 2010

2 1 Rappel du contexte 2 Axes stratégiques et actions prioritaires 3 Plan de mise en œuvre Etude Réalisée par le Bureau International Roland Berger Strategy Consultants

3 L'étude stratégique s'est décomposée en 3 phases : le diagnostic, la définition de la stratégie et l'élaboration des plans d'actions Approche de l'étude stratégique 1 ère PHASE : Diagnostic de la situation du secteur 1 2 a b c d Bilan des résultats passés du secteur et de ses effets induits sur d'autres secteurs Diagnostic interne : forces et faiblesses (tenant compte des évolutions actuelles et futures) Diagnostic externe : menaces et opportunités (enquêtes dans les pays émetteurs de touristes) Évaluation quantitative et qualitative de la demande globale pour la Tunisie et ses produits touristiques 2 ème PHASE : Fixation des objectifs du secteur à horizon 2016 et définition de la stratégie à mettre en œuvre a Détermination des objectifs du secteur à horizon 2016 b Définition de la stratégie à mettre en œuvre 3 a 3 ème PHASE : Plans d'actions de la stratégie retenue ( ) et estimation de son coût b Diversification et Innovation de l'offre d c Promotion / Marketing Tourisme web compatible Cadre institutionnel Restructuration des finances du secteur Juin 2009 Septembre 2009 Mars 2010 Juin 2010 e Synthèse (vision globale, feuille de route) Comité de pilotage # 1 Comité de pilotage # 2 Ateliers de travail Comité de pilotage # 3 Objectifs de l'étude poursuivis par chaque phase du projet 1 Objectifs globaux à Plans d'actions ( ) 2 Approche intégrée englobant le cadre réglementaire et institutionnel 5 Coûts des plans d'actions 6 Calendrier des plans d'actions et rôles des partenaires 3 Approche globale (tous secteurs liés au tourisme) 7 Système de suivi et d'ajustement 8 Actions d'amélioration de la performance et de l'endettement 9 Dynamisation de la compétitivité de la destination Tunisie par l'amélioration de la qualité du produit et sa diversification

4 Un diagnostic détaillé sur l'ensemble des composantes du secteur du Tourisme tunisien a été réalisé en Phase I de l'étude Rappel - Cadre d analyse du Diagnostic VALORISATION DES ACTIFS ET AMENAGEMENT TOURISTIQUE MARKETING & VENTE DE LA DESTINATION ACCESSIBILITÉ ET MOBILITÉ INTÉRIEURE HEBERGEMENT ANIMATION FILIÈRES & DIVERSIFICATION GOUVERNANCE DU SECTEUR TOURISTIQUE RESSOURCES HUMAINES

5 qui a permis de mettre en relief les points clés du secteur touristique en Tunisie Des actifs solides et un savoir-faire 1 historique 2 Un produit essentiellement balnéaire impliquant une forte saisonnalité Actifs indiscutables : géographie, climat, sécurité, histoire et patrimoine, sens de l'hospitalité et infrastructures (en particulier aéroportuaires) Développement volontariste du secteur initié très tôt base d'un savoir-faire unique à moderniser sur lequel capitaliser 6 Une image et une communication en écart par rapport aux destinations concurrentes Budget global très en deçà des budgets réservés par la concurrence Une image "tourisme de masse balnéaire" en écart avec la diversité de l'offre Une déclinaison insuffisante des "identités" régionales 5 Une distribution centrée sur les TO Taux de distribution par les TOs élevé sur les principaux pays européens (France 66%, Allemagne 80%, GB 63%) Capitalisation insuffisante sur le canal web : peu de distribution directe Panorama synthétique du Tourisme Tunisien Projets de développement touristique essentiellement balnéaires à date Capitalisation insuffisante sur les filières de diversification (taux d'occupation et recettes additionnelles) Pic d'activité fort entre mai et octobre 3 Une offre d'hébergement peu diversifiée présentant une qualité hétérogène Offre d'hébergement principalement hôtelière (+80%) et vieillissante ( lits, dont ~ construits il y'a plus de 20 ans) Qualité de service contrastée déficit de formation (quantité et qualité) Situation financière critique à considérer chez certains exploitants (endettement) 4 Des marchés émetteurs à traiter fonction de la spécificité des attentes clients Marchés européens matures : plus de 3,5 M, en tête la France avec 1,4 M de touristes en 2008 Marchés émergents : Europe de l'est ou plus lointains (Chine, USA, ) dont le développement dépend de l'offre aérienne Pays voisins : 2,7 M d'arrivées qui cherchent un produit spécifique

6 Le diagnostic démontre le nécessaire renforcement de l'adéquation entre l'offre touristique et la demande dans une dynamique durable Amélioration de l'offre Diversification et mise en valeur du produit (filières) Diversification des modes d'hébergement Communication focalisée sur les produits innovants Développement de l'animation Mise à niveau de l'offre existante Révision des normes actuelles de classement et des mécanismes de contrôle et d'incitation (bonus / malus) pour améliorer la qualité globale de l'offre 1 Conclusions du Diagnostic touristique Stratégie de marque du produit Tunisien et de ses composantes Plans marketings ambitieux en lien avec les objectifs quantitatifs par marché Développement du tourisme intérieur Consolidation des position sur les marchés de proximité Renforcement de la présence sur Internet 2 Stimulation de la demande 3 Renforcement de la compétitivité et durabilité du secteur Adaptation de la gouvernance touristique pour soutenir et favoriser le développement du secteur Remise à plat du modèle de formation Sécurisation de la viabilité économique du secteur Intégration des problématiques de développement durable dans les développements futurs 6

7 1 Rappel du contexte Axes stratégiques et actions prioritaires 2 3 Plan de mise en œuvre

8 La stratégie Tourisme 2016 est portée par 5 axes majeurs déclinés en 20 actions prioritaires et plus d'une centaine de mesures STRATÉGIE TOURISME 2016 AXES Diversification & innovation de l offre Promotion / marketing Cadre Institutionnel 2016 Restructuration des finances du secteur Tourisme web compatible PRINCIPALES ACTIONS Développer la Adopter une Signer le Pacte Réaliser un état Refondre le site charte de qualité approche "Stratégie 2016" des lieux financier de l'ontt "Jasmin" marketing par Réorganiser le des hôtels Encourager la pays Mettre en place dispositif Rétablir la santé l'e-gouvernance promotion de Signer des institutionnel financière des l'innovation partenariats Réaliser le Mettre en place la hôtels en difficulté Diversifier les aériens Programme structure projet légère "Archipel" de types d' Construire la Réaliser la Rétablir la santé référencement hébergement nouvelle politique refonte de la financière des touristiques évènementielle Renforcer la formation hôtels en difficulté (villas ) formation Diversifier les moyenne e-tourisme Renforcer l'offre sources de Rétablir la santé des filières de financement (IDE, Renforcer les financière des diversification fiscalité ) moyens alloués hôtels en forte difficulté

9 L'ensemble de ces actions permettront d'atteindre les objectifs ambitieux mais réalistes de la campagne présidentielle Proposer un produit touristique diversifié et innovant Renforcer l'offre existante et construire les 8 filières de diversification dont 5 prioritaires 4 actions prioritaires Renforcer la Promotion de l'offre Tunisienne Renforcer la visibilité de la Tunisie sur les marchés émetteurs et décliner les destinations Tunisie (produit, région, services) 4 actions prioritaires Créer le cadre institutionnel requis Adapter la gouvernance touristique aux exigences du tourisme moderne 4 actions prioritaires Assainir la situation financière du secteur Améliorer les finances du secteur privé et dégager des marges de manœuvre pour les développements futurs 4 actions prioritaires Construire un Tourisme Web Compatible Engager la Tunisie dans l'e-tourisme par la mise en ligne de l'ensemble des composantes du secteur 4 actions prioritaires Stratégie Tourisme Rappel des objectifs ,9 millions de nuitées en > + 5,5 % p.a ,3% de taux d'occupation 5 365,7 MD de recettes Création de lits pour atteindre lits en actions prioritaires Près de 160 mesures à engager piloter Une équipe projet dédiée

10 DIVERSIFICATION DE L'OFFRE / INNOVATION Pour se repositionner, le produit touristique tunisien doit gagner en qualité et promouvoir l'innovation et la diversification Axe Diversification de l'offre / Innovation MACRO ACTION Développer la charte de qualité "Jasmin" Encourager la promotion de l'innovation Diversifier les types d' hébergement touristiques Renforcer l'offre des filières de diversification DESCRIPTION Développer une charte qualité, la "charte Jasmin", appliquée à l'ensemble des professionnels le long du parcours touristique (hôtels, espaces publics, jardins, plages ) Institutionnaliser l'accompagnement des projets innovants Réaménager les zones touristiques (création de zones franches, redéfinition des zones de tourisme) Construire un plan de développement "hébergement alternatif" (maisons d'hôtes, campings, ) Favoriser le développement de ces nouveaux logements (incitations fiscales) Renforcer l'offre des filières de diversification y.c. hébergement (Affaires / MICE, Croisière, Culturel, Eco tourisme, Golf ) HORIZON TEMPS Oct 2010 Janv Oct 2010 Déc Janv Déc Janv Déc. 2016

11 5 ACTIONS PRIORITAIRES 4 actions prioritaires ont été identifiées pour adresser ces questions dont 2 principales : la création d'une charte qualité et la promotion de l'innovation PRIORITE CHARTE JASMIN 1 PROMOTION DE L'INNOVATION DIVERSIFIER LES TYPES D HEBERGEMENT TOURISTIQUES FILIERES DE DIVERSIFICATION Création d'une charte jasmin déclinée sur l'ensemble du parcours du touriste (plage, jardin, hôtel ) Amélioration de la qualité de l'offre existante pour monétiser le touriste balnéaire de haute saison 2 Institutionnaliser l'accompagnement des projets via la mise en place d'un comité d'évaluation et la création d'une ligne budgétaire d'accompagnement Favoriser la création de zones innovantes comme les zones franches 3 Créer des zones franches pilotes (ex : Tabarka et Djerba) afin d'attirer notamment les populations frontalières pour des activités de shopping Revoir l'aménagement des zones de tourisme notamment culturelles pour une meilleure exploitation du potentiel Identifier et favoriser le développement des hébergements correspondant aux nouveaux besoins (ex : maisons d'hôtes, campings, résidences touristiques, ) 4 Diversification de l'offre par le biais de filière pour occuper le hors saison et accroître le panier moyen du touriste (golf, thalassothérapie, croisière ) PRIORITE 1 PRIORITE 2

12 1 AMELIORATION DE LA QUALITE AVEC LA CHARTE JASMIN La mise en place d'une charte qualité la charte "Jasmin" doit accompagner le professionnel dans l'amélioration de son offre Charte "Jasmin" "Charte Jasmin" Proposition de valeur de la charte "Faire du séjour touristique une expérience unique de l'excellence de la Qualité Tunisienne" 1 Faire de la plage un endroit de bien-être 2 Mettre en valeur le jardin, éco-patrimoine de la Tunisie Atteindre l'excellence Qualité tout au long du parcours client 3 Adapter l'hôtel aux nouvelles attentes clients 4 Améliorer la mobilité des touristes autour de parcours facilités et ludiques

13 2 PROMOTION DE L'INNOVATION L'Etat tunisien doit créer les conditions de l'innovation touristique hébergement, animation et services en favorisant l'initiative privée Institutionnaliser l'accompagnement des projets innovants 1) - Etapes proposées Créer une ligne budgétaire d'accompagnement des innovations Redéfinir le cahier des charges des projets innovants Lancer un appel à projets Instaurer un prix de l'innovation Créer une banque de projets Mécanisme de facilitation des projets innovants : facilitation administrative, Mécanisme de cellule de promotion des projets touristiques : accompagnement au cas par cas sous forme d'incubation / aide au démarrage Définir les critères d'éligibilité du projet innovant (hébergement / hôtelier, parahôtelier) : utilité touristique, valeur ajoutée, retour sur investissement Définir les informations à apporter : description du projet, Business Plan, équipe Lancer un appel à projets susceptibles de bénéficier d'incitations et faciliter l'accès des étrangers (communication pour les investisseurs étrangers ) Constituer un Comité d'évaluation des "projets" au sein du Ministère en charge de sélectionner les projets Lancer un concours au niveau national Doter le concours d'un budget et d'une importante couverture médiatique, pour promouvoir à la fois le projet sélectionné et le tourisme tunisien en général Créer une banque de projets au niveau régional par gouvernorat Développer l'aide dans la formalisation des dossiers techniques (cahier des charges, construction et partage des outils de suivi projets ) Renforcement des moyens Définition du cadre Appel au privé Promotion des meilleurs projets Capitalisation des projets Créer un appel d'air pour favoriser l'initiative privée en matière de tourisme 1) Les projets innovants peuvent concerner tous les aspects du produit touristique : hébergement, restauration, lieux de vie, animation, para-hôtelier, publications

14 3 REAMENAGEMENT DES ZONES DE TOURISME Un réaménagement des zones de tourisme favoriserait la diversification du produit touristique Réaménagement des zones touristiques - Actions proposées Aménagement Description Localisation Création de zones franches touristiques Proposition : créer deux zones franches touristiques pilotes : à Tabarka, Djerba et Tozeur Définition : espace où la réglementation applicable à certaines activités a été atténuée, ces dérogations étant souvent de nature fiscales ou sociales, dont le but est de favoriser l'implantation ou le maintien d'entreprises Objectif : attirer les populations frontalières pour des activités de shopping Zone pilote Tabarka Zone pilote Tozeur Zone pilote Djerba Redéfinition des zones de tourisme culturel Proposition : Réexaminer la cartographie des zones touristiques actuelles datant de plusieurs décennies pour faciliter le développement de projets touristiques dans de nouvelles zones, en particulier culturelles Revoir les attributions des zones de tourisme pour faciliter la préservation des sites du patrimoine Objectif : continuer à préserver les sites culturels tout en facilitant les projets d'aménagements touristiques Principales destinations culturelles Mise à niveau des zones touristiques Proposition : Améliorer la mise en valeur des zones touristiques ; par exemple en développant un projet d'aéroport pilote à Yasmine Hammamet (mise en place de vitrines dans l'aéroport avec présentation de sculptures, produits archéologiques, ) Objectif : mettre en valeur l'environnement touristique tout au long du parcours client Lieux : jardins publics, espaces verts, aéroports

15 4 DEVELOPPEMENT DES HEBERGEMENTS La politique d'hébergement doit favoriser la nouveauté afin d'assurer la diversification de l'offre tunisienne Diversification des modes d'hébergement - Actions proposées Recommandations Exemples de modes d'hébergement à développer Identification des hébergements qui correspondent davantage aux nouveaux besoins (ex : besoins d'authenticité, rupture avec la réalité quotidienne ) Mise en place d'une politique d'accompagnement de ces nouveaux logements Maisons d'hôtes Résidences de tourisme Demeures coloniales Autres hébergements concernés Soutien à la création de maisons d'hôtes en Tunisie Accompagnement de la mise en place d'une nouvelle gouvernance du secteur des maisons d'hôtes (cahier des charges) Facilitation administrative des projets de résidences de tourisme Intégration des résidences de tourisme dans le périmètre des projets touristiques prioritaires Facilitation administrative pour la reprise et la rénovation des nombreuses demeures coloniales non utilisées de Tunisie Soutien au projets de transformation des demeures en hébergements touristiques Relais étapes de qualité à chaque site d'intérêt majeur Campings à destination des touristes intérieurs et frontaliers Hébergements modulables respectant l'environnement en particulier dans le Sud Région saharienne de Tozeur : construction de types d hébergement plus petits mais variés et non traditionnels ciblant des segments spécifiques

16 PROMOTION / MARKETING La promotion du tourisme doit trouver de nouvelles sources de financement et revoir son approche des marchés source Axe Promotion / Marketing MACRO ACTION Adopter une approche marketing par pays Signer des partenariats aériens Construire la nouvelle politique évènementielle Diversifier les sources de financement DESCRIPTION Lancer l'étude "Stratégie Marketing & Plan de Communication" Engager des campagnes de communication ciblées pour conquérir, reconquérir, sécuriser ou développer les pays émetteurs prioritaires ainsi que les marchés intérieur et frontalier Développer les partenariats auprès des compagnies aériennes avec la mise en place de vols réguliers et de vols charters Créer un fonds de soutien dédié Créer deux événements de portée internationale de type festival ou compétition sportive en lien avec les richesses touristiques de la Tunisie Sécuriser un calendrier annuel d'événements Mettre en place de nouvelles mesures pour accroître les sources de financement HORIZON TEMPS Oct 2010 Déc Oct 2010 Déc Oct 2010 Déc Oct 2010 Déc. 2012

17 PROMOTION / MARKETING Près de 6 axes forts doivent permettre de renforcer la politique de promotion / Marketing du Tourisme en Tunisie Revue des leviers potentiels ALLOUER PLUS DE MOYENS ACCROITRE LE BUDGET DIVERSIFIER LES SOURCES DE FINANCEMENT Réévaluer le budget pour le hisser au niveau des principaux concurrents Moderniser la politique fiscale (ex: taxe aéroportuaire, taxe d entrée, taxe de séjour, taxation de changes, contribution par pax, prélèvements restaurateurs ) Recourir à l'initiative privé OPTIMISER LES CIBLES Améliorer la couverture des pays d'europe Centrale et de l'est via une campagne ciblée / une allocation de budget plus efficace Cibler le tourisme frontalier Cibler les résidents Cibler les filières lucratives (golf ) PROMOTION AMELIORER L'EFFICACITE DES MOYENS EXISTANT OPTIMISER LE PERIMETRE DE COMMUNICATION CRÉER LA (LES) MARQUE (S) Développer une identité régionale Valoriser le patrimoine culturel Mettre en avant les offres spécifiques adaptées aux niches (ex : parcours bien-être ) Construire la stratégie de marque du Tourisme Créer la / les marques supports de la communication du Tourisme Tunisien et les décliner RENFORCER LE DISPOSITIF DE COMMUNICATION Améliorer l'efficacité de l'administration via l'outil TIC (Site ONTT, e- engineering de l'administration ) Mettre en place un système de communication coordonné à l'échelle national, s'appuyant sur les relais régionaux et les représentations à l'étranger

18 1 UNE APPROCHE MARKETING VOLONTARISTE ET REGIONALE La régionalisation de la promotion passera par la création de marques fortes porteuses de sens pour les marchés ciblées (2/2) Marques régionales Illustratif MARQUE OFFRE MARCHES / SEGMENTS CIBLES MEDIA Djerba "Douceur en toute saison" Offre d'hébergement résidentiel / maisons d'hôtes toute l'année Qualité renforcée des sites (plages ) Parcours gastronomiques Festivals de la mer Marchés européens prioritaires (dont GB, Allemagne) et contributeurs (Pays Scandinaves) Familles et Senior milieu et haut de gamme Campagnes TV hors saison avant vacances scolaires Relais Internet Tozeur " Destination Nature" Offre d'hébergement milieu et haut de gamme diversifiée (éco-sites) Activités sportives (randonnées, ski des sables, trekking) Activités culturelles (Maison de la Culture du Sahara) Marchés européens prioritaires (dont GB, Allemagne) et contributeurs (Pays Scandinaves) Agences de voyage écotourisme ou voyages sur mesure Publicité conjointe Parrainages d'émissions nature Le Golfe de Hammamet 1) "Le golf pour tous" Offre d'hébergement haut de gamme (éco-sites) offrant un accès immédiat aux golfs environnants (navettes) Vols directs des principales capitales du golf Marchés golfiques prioritaires (Royaume-Uni et Pays Scandinaves) Pays débutants Campagnes événement PGA Partenariats fédé. Relais Internet ou spots TV sport Le littoral méditerranéen "Le bien-être à portée de main" Offre d'hébergement haut de gamme offrant un accès immédiat aux centres de soins et sites culturels Thalassothérapies et offres de soins adaptés Marchés européens (Royaume- Uni et Pays Scandinaves) Familles et Senior milieu et haut de gamme Campagnes TV hors saison avant vacances scolaires Relais Internet 1) Hammamet, Monastir, Sousse

19 2 FONDS DE SOUTIEN AÉRIEN La création du fonds de soutien aérien doit permettre de soutenir la politique de renforcement des vols (réguliers et charters) Actions proposées Partage des risques sur les vols réguliers ajouts de lignes régulières sur les destinations existantes et développement de nouvelles destinations vols réguliers sur les lignes cibles (Europe Centrale, Russie, Canada, ) Annualisation de la desserte et/ou un accès à la capacité pour des acteurs ayant des faibles volumes chacun 1) Détermination des nouvelles destinations / # de lignes conjointement entre Tunisair et l'ontt avec la nécessité d'effectuer la programmation en avance de saison (1 an) Estimation des coûts d'exploitation induits pour déterminer l'enveloppe nécessaire du fonds Rappel des principes fondateurs : pas d'annulation / modification au cours de l'année du calendrier des vols décidé, programmation hors dimanche Mise en place d'une politique de communication adaptée auprès des destinations des nouvelles lignes Financement par le fonds de soutien des lignes en cas de coûts variables (année 1) ou de coûts fixes importants (en année 2) Financement conjoint des vols charters Prise en compte des compagnies autres que Tunisair pour éviter tout risque de distorsion : appel d'offres pour sélectionner la compagnie aérienne Mise en place d'un soutien ciblé à l'image de l'egypte pour éviter les délestages : garantie des vols par une subvention basée sur un taux de remplissage cible CRÉATION D'UN FONDS AÉRIEN POUR SOUTENIR L'ACTIVITÉ 4 destinations prioritaires pour 2011 Prague, Bratislava, Varsovie et Budapest, pour une enveloppe de coûts de 2,5 à 3 MEUR 1) Ce dispositif accompagne le développement des charter et n est pas voué à les remplacer

20 3 CALENDRIER ÉVÉNEMENTIEL La politique événementielle doit se concentrer sur la sécurisation de 2 événements majeurs à horizon 2012 Principales étapes identifiées POSITIONNEMENT DES 2 EVENEMENTS MAJEURS CONSTRUCTION DES EVENEMENTS ORGANISATION Oct. - Déc Déc Juin 2011 Juin 2011 Déc ENJEUX "Identifier les 2 événements clés et les positionner dans l'agenda cible" "Construire leur contenu et "Déployer les 2 rendez-vous préparer leur organisation" et les professionnaliser " ACTIVITÉS Partenariat avec une agence de communication institutionnelle internationale Identification des options possibles d'événements Définition du "concept paper" Identification des partenariats locaux et internationaux (à conclure) Supervision de la mise en œuvre Annonce et communication en avance sur la date des évènements Sélection des événements majeurs à développer Positionnement dans le calendrier cible Lobbying auprès des instances requises (fédérations, instances sportives, culturelles) Démarchage de parrainage financier et clôture du budget Communiquer autour des "premières réussites" Organiser un retour d'expérience issu de la première édition Outils de Pilotage

21 4 DE NOUVELLES SOURCES DE FINANCEMENT La mise en place d'une taxe aéroportuaire dédiée à la promotion et la réallocation d'une taxe sur l'hôtellerie devraient permettre de multiplier le budget actuel par 2,5 COMMENTAIRES A Création d'une taxe aéroportuaire payé par chaque passager et prélevée par l'oaca (proposition) Hypothèse de 5 à 10 EUR / Pax Réallocation partielle de la taxe développement durable dans une taxe tourisme pour renforcer le fonds B Passage de 0,5% à 1% pour la taxe tourisme et diminution de 1% à 0,5% pour la taxe développement durable Prélèvement sur les opérations de change aux banques Principe d'une contribution des acteurs indirects du C tourisme (revenus des opérations de changes) Autres pistes non chiffrées à date Prélèvement sur les Recettes casino D Taxe supplémentaire sur l'ensemble des acteurs du secteur (culture, OACA, location de voitures, restauration, )

22 CADRE INSTITUTIONNEL La modernisation du cadre institutionnel doit permettre de donner une nouvelle visibilité au secteur 2016 Axe Cadre Institutionnel MACRO ACTION Signer le Pacte "Stratégie 2016" DESCRIPTION Publier une synthèse des résultats des études de ces dernières années sous forme de pacte Tourisme 2016 préfacé par M. le Ministre et envoyé aux principaux décideurs HORIZON TEMPS Oct Réorganiser le dispositif institutionnel Mettre en place la structure projet Réaliser la refonte de la formation du secteur Renforcer le rôle des instances organisationnelles et clarifier le rôle de l'aft, de l'ontt et du Ministère du Tourisme et des Fédérations des professionnels du tourisme, Créer un fonds d'assistance technique aux collectivités territoriales et d'ingénierie au sein de l'aft Créer la structure «projets et suivi de la vision 2016» auprès du Ministre en charge de la supervision du projet Mettre en place une logique de pilotage projet impliquant public et privé et permettant une évaluation continue des actions Créer un comité pédagogique composé de représentants des acteurs de la chaîne Adapter la formation aux nouveaux besoins du secteur Introduire des pilotes SEM 1) au sein de la formation Oct Juin 2011 Oct Juin 2011 Janv Juin 2011 Janv Déc. 2012

23 2016 CADRE INSTITUTIONNEL La nécessaire adaptation des missions des différentes instances implique l'adoption de nouveaux principes de fonctionnement Vue d'ensemble des instances PRINCIPES CITATIONS DE LA COMMISSION CONCLUSION Mieux capitaliser sur le secteur privé Adopter une approche projet transverse Mieux suivre, mieux communiquer, mieux accompagner "Maximiser la Fédération des acteurs du tourisme, intégrer tous les intervenants et engager les acteurs sur la réalisation des actions«les structures privées devraient être renforcées, élargies et responsabilisées davantage dans une large Union du Tourisme " Possibilité de gérer la formation en partenariat Public-Privé" "Fonctionner si possible en économie mixte en impliquant les acteurs privés (ONTT) "Régionaliser c'est aussi responsabiliser les promoteurs" "Transversaliser l'approche actuelle pour créer des passerelles entre les différents départements concernés" "Adopter une logique Think tank / Task Force pour une meilleure efficacité" "Engager les acteurs autour d'un calendrier projet détaillant les actions, les responsabilités, les livrables et le timing" "Mettre en place un dispositif de suivi de la vision 2016 avec des Key Performance Indicators" "Prévoir un plan de communication interne et externe pour faciliter l'adhésion" Renforcer, élargir et responsabiliser le privé Passer d'une logique guichet à une logique projet Mettre en place un dispositif adapté

24 1 FEUILLE DE ROUTE PROJET La publication du Pacte Stratégie Tourisme 2016 a pour but de fédérer l'ensemble des parties prenantes et de la communication interne et externe PRÉCISIONS APPORTÉES EN SÉANCE "Un document court et synthétique, résumant la stratégie actée par le Ministre et qui peut être utilisé "Un document qui serve à la communication du projet en interne et en externe et qui présente de manière claire les enjeux et les actions à mener" "Nécessité de trouver un nom à cette nouvelle stratégie pour mobiliser les efforts collectifs" COMMENTAIRES Servir de document référence pour l'ensemble des communications internes et externes (administration du Tourisme, autres ministères, acteurs privés et publics ) Favoriser une appropriation rapide de la part de l'ensemble des parties prenantes du projet (administration du Tourisme, autres ministères, acteurs privés et publics ) lors de la séance de kickoff du projet Fédérer, mobiliser l'ensembles des sponsors et équipes projet autour d'une vision synthétique et claire Alimenter les présentations auprès des partenaires potentiels (investisseurs privés, publics, compagnies aériennes et T.O.) sous un format adapté pour convaincre

25 2 RÉORGANISER LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL Un nécessaire ajustement des missions des principales instances Publiques et Privées: Renforcement et réorganisation de la gouvernance du Tourisme RETOURS DE LA COMMISSION CNT 1) I Un renforcement du rôle du Ministère "Renforcer le pouvoir du Ministère autour de ses missions" "Vision stratégique et Planification, mission de veille en s'appuyant sur un outil ad hoc, coordination notamment coopération intersectorielle, contrôle budgétaire, communication (interne, externe) " Un recentrage de l'ontt sur son cœur de métier III AFT I Ministère du tourisme ITTF 2) II "Le refocaliser sur le marketing, la demande" "Gérer la formation en partenariat Public-Privé" II ONTT I I I III Un renforcement du rôle d'opérateur des plans d'aménagement de l'agence Foncière de Développement "Opérateur pour mobiliser le foncier dans le cadre des plans d'aménagement" "Rôle possible de développeur / aménageur" "Ne pas lui donner la prérogative de la vision«iv Les structures privées devraient être renforcées, élargies et responsabilisées davantage dans une large Union du Tourisme

26 3 STRUCTURE PROJETS Au-delà de la stratégie 2016, la structure doit être à même de se saisir des nouveaux projets structurants identifiés dans les années à venir Fonctionnement Proposition MISSIONS DE LA STRUCTURE EXEMPLES D'INTERVENTION AD HOC STRATEGIE 2016 Revue régulière de l'avancement des actions Réunion des comités de pilotage Préparation des documents de restitution d'avancement Identification des difficultés de niveau 2 et mise en place d'actions correctrices PROJET AD HOC Réunion des partenaires publics de différents ministères et institutions et partenaires privés au sein d'une commission ad hoc pour piloter et préparer techniquement tout projet considéré comme structurant qui sera ensuite porté politiquement par le Ministre lui-même au CIM EXEMPLE #1 : Développement d'un tourisme culturel de qualité à DOUGGA En relation avec le Ministère de la culture et de l'environnement Problématiques d'aménagement et mise en valeur Investissement dans l'hébergement et les infrastructures, transport Formations spécifiques,. EXEMPLE #2 : Optimisation des filières tourisme médical et de santé et tourisme de bien être. Structuration d'une offre adaptée à l'évolution du marché supposant une action concertée pour décider de nouveaux efforts d'investissements publics et privés Accompagnement du Ministère de la santé EXEMPLE # 3 : Création d'une zone franche à Tabarka En relation avec le Ministère de l'economie Optimisation de la règlementation fiscale de la zone Problématiques d'aménagements spécifiques

27 4 LA REFONTE DU SYSTÈME DE FORMATION TOURISTIQUE Parmi ces projets structurant, la refonte du système de formation professionnelle touristique constitue une priorité de premier ordre Projet Formation CRÉATION D'UN COMITÉ PÉDAGOGIQUE Créer un comité pédagogique regroupant des professionnels de toutes les composantes de la chaine de valeur du tourisme Tunisien sous le contrôle du Ministère chargée de proposer une réforme en profondeur du système de formation touristique DÉMARCHAGE DU BUDGET Démarcher un budget d étude sur 2 ans pour initier cette réforme PROJET(S) PILOTE(S) Lancer un "projet pilote" emblématique d adaptation du système de formation touristique Tunisien Gestion de 2-3 écoles confiée au secteur privé (ex. : école de Djerba) PPP entre l`institut Sidi Dhrif et une structure de formatiaon de renommée internationale. ATTEINTE DE L'OBJECTIF Communiquer sur les "success stories" réalisées

28 RESTRUCTURATION DES DETTES DU SECTEUR Le secteur touristique doit rétablir la confiance des investisseurs dans la santé financière de ses unités Axe Restructuration des dettes du secteur MACRO ACTION Réaliser un état des lieux de la santé financière des hôtels Rétablir la santé financière des hôtels en difficulté légère Rétablir la santé financière des hôtels en difficulté moyenne Rétablir la santé financière des hôtels en forte difficulté DESCRIPTION Analyser les unités identifiées au regard des 3 principales sources du déséquilibre Qualifier les unités identifiées et cartographier les unités en fonction de leurs symptômes selon 3 catégories Proposer un plan de restructuration viable (rééchelonnement de la dette et révision du taux d intérêt) Proposer un plan de recapitalisation adapté Proposer un plan de restructuration viable (rééchelonnement de la dette et révision du taux d intérêt) Imposer une sortie du propriétaire / gestionnaire défaillant et créer un fonds / société foncière d'investissement mixte Encourager le changement de vocation de certaines unités HORIZON TEMPS Oct Déc Octobre 2010 Oct Octobre 2010 Juin 2012 Octobre 2010 Mars 2013

29 1 DIAGNOSTIC APPROFONDI DE LA SITUATION L'état des lieux doit permettre de catégoriser les unités hôtelières en fonction de la gravité de leur situation financière Méthodologie du diagnostic COLLECTE DE DONNEES SEGMENTATION Profil Géographie CATEGORIE 0 CATEGORIE 1 CATEGORIE 2 CATEGORIE 3 Situation financière Géographie : Ville, zone, Balnéaire? Profil : Année ouverture, classement, # de lits Situation financière : Chiffre d'affaires, dette, charges financière Unités qui honorent leurs engagements envers les banques Unités en déséquilibre de trésorerie qu une restructuration de la dette (rééchelonne ment + abattement sur les intérêts) suffirait pour les positionner en Classe 0 Unités connaissant des problèmes de capitalisation financière Unités en déséquilibre structurel qui ne pourront être sauvées.

30 2 UN TRAITEMENT ADAPTE En fonction des différentes catégories d'hôtel, un traitement plus ou moins fort sera proposé Charte de gestion Restructuration Recapitalisation Sortie du propriétaire Définir la charte de gouvernance (principes de propriété / gestion) et la faire signer par les propriétaires / gestionnaires en difficulté Proposer un plan de restructuration viable comprenant un rééchelonnement de la dette en fonction de la capacité de remboursement de l unité hôtelière ainsi qu une révision du taux d intérêt en ligne avec les pratiques du marché. Proposer un plan de recapitalisation adapté CATEGORIE 1 Imposer une sortie du propriétaire / gestionnaire défaillant Créer un fonds de retournement / société foncière d'investissement mixte pour acquérir les actifs de ces unités CATEGORIE 2 CATEGORIE 3 Changement de vocation Regroupement de structure Encourager le changement de vocation en sollicitant de nouveaux promoteurs immobiliers (apport d'argent frais et revalorisation avec la nouvelle vocation) Identifier les établissements de taille souscritique et les regrouper pour rationnaliser leur fonctionnement, et développer une stratégie industrielle

31 3 UN REMEDE SPECIFIQUE A CHAQUE UNITE Le traitement sera adapté au cas par cas pour traiter chacune des sources de déséquilibre (1/2) Principales sources du déséquilibre financier Présence du symptôme dans l unité hôtelière étudiée? Action Présence du symptôme dans l unité hôtelière étudiée? Action Présence du symptôme dans l unité hôtelière étudiée? Action I Inadéquation Produit / Marché Oui Non Ajustement du couple produit marché Oui Non Changement de vocation Non II Gestion / Gouvernance sous optimale Oui Non Mise en place de standard de gestion Oui Non Changement de gestionnaire Non Restructuration de la dette financière et recapitalisation III Inadéquation de la structure de financement

32 4 UN COMITE DE SUIVI Pour mener à bien la restructuration des finances du secteur, un comité de suivi devrait être mis en place Composition du comité de suivi Proposition de composition pour discussion Fréquence = 1 fois par mois Liste des participants Ministère du tourisme ONTT Banque Centrale Tunisienne STB Autres Banques FTH Cartographie détaillée et actualisée des unités hôtelières en difficulté par catégorie Relevé des principales décisions correctrices prises en séance Plan d'action (description de l'action, responsable, timing) d'ici le prochain comité Missions et moyens du comité Aura la charge de piloter le plan d action qui aura été validé et de présenter un rapport d'avancement sur une base semestrielle sur les avancées Les membres qui siègeront dans ce Comité devront se réunir sur une base mensuelle Devra être muni d un secrétariat pour Rédiger les procès verbaux de réunions Assurer le suivi au quotidien des actions en cours. Devra être doté d un budget si nécessaire pour assurer le succès de sa mission Devra reporter au Ministre du Tourisme de manière trimestrielle

33 TOURISME WEB COMPATIBLE La remise à niveau des TIC dans le secteur du tourisme est essentielle au développement du secteur dans les années à venir Axe Tourisme Web Compatible MACRO ACTION Refondre le site de l'ontt pour lancer la stratégie d'etourisme Mettre en place l'e-gouvernance Renforcer la formation e-tourisme Réaliser le Programme "Archipel" de référencement Renforcer les moyens alloués au Web DESCRIPTION Construire un Intranet dédié à l'administration Construire un Extranet dédié aux professionnels Construire l'espace grand public, plateforme communautaire Mettre en place l'e-gouvernance via une refonte de l'administration Planifier des cycles de formation e-tourisme au sein des écoles hôtelières Lancer le programme d'accompagnement des métiers du tourisme Lancer un Programme "Archipel" pour améliorer le référencement de la Tunisie des mots clés du patrimoine touristique tunisien Allouer un budget dédié à la promotion du tourisme en ligne (min. 20%-30%) Création d'une charte des TIC, d'un code Internet et d'un Observatoire, pour assurer la qualité des contenus HORIZON TEMPS Oct Juin Juil 2011 Déc Oct Déc Juil 2011 Déc Oct Déc. 2011

34 TOURISME WEB COMPATIBLE Les TIC doivent permettre de renforcer la proposition de valeur tourisme de la Tunisie Proposition de valeur TIC pour le tourisme PROPOSITION DE VALEUR TIC MIEUX VENDRE MIEUX ADMINISTRER INFORMER Renforcer la visibilité de la Tunisie sur le net Mieux informer le touriste sur sa destination (visites virtuelles, audioguides, itinéraires) Favoriser le retour d'expériences (forum) TRANSFORMER MONETISER FIDELISER FACILITER FORMER Faciliter la comparaison des offres Accroître la transparence sur prix / qualité offre Proposer la bonne segmentation offre Assurer l'efficacité du booking Guider / Accompagner le touriste sur place (géolocalisation, agenda, audioguide, horaires ) Faciliter l'accès à l'offre (billetterie, "boutique souvenirs", réservation en ligne) Prolonger le voyage au travers des blogs de plate-formes communautaires Animer la communauté au travers d'offres adaptées (logique d'élevage) Guider le touriste dans ses démarches administratives (visas ) Offrir l'accès à certaines formalités Donner accès à une formation en ligne aux professionnels du secteur Professionnaliser le secteur via un e-diplôme Fédérer l'ensemble de la formation hôtelière et touristique (écoles) PILOTER Améliorer l'efficacité de l'administration via l'outil TIC (promotion, distribution, planification, administration financière ) Mettre en place un système de consolidation des données nationales pour assurer le pilotage PAR-

35 TOURISME WEB COMPATIBLE La refonte du site Internet de l'ontt est la clé de voûte de la stratégie Tourisme Web Compatible ACTION CLEF DE VOUTE ACTIONS PRIORITAIRES 1 Refondre le site de l'ontt ADMINISTRATION Dédier un Intranet à l'administration PROFESSIONNEL Dédier un Extranet aux professionnels PUBLIC Construire une plateforme communautaire pour le grand public Déployer l'e-gouvernance Lancer le e-reengineering de l'administration du tourisme Professionnaliser la formation en e-tourisme Formation e-tourisme rendue obligatoire dans le parcours académique et renforcement du contenu des programmes de formation "e-tourisme" Création d'un e-séminaire mondial de l'e-tourisme Lancer le programme Archipel de référencement Référencement des mots clés du patrimoine touristique tunisien - Jasmin, Carthage, Hannibal Appel à projets pour la création de sites spécialisés en relation avec les thèmes concernés Renforcer les moyens alloués Déployer un dispositif réglementaire adapté et allouer un budget conséquent et progressif PAR-

36 1 METTRE EN PLACE L'E-GOUVERNANCE TOURISME Cette refonte passe par la construction de 3 ensembles : un Intranet, un Extranet et un Espace Grand public qui connecteront les acteurs du Tourisme Tunisien Architecture Internet - Illustration SITE Intranet Extranet Tunisia for real "Friends" THEME INTRANET DE L'ADMINISTRATION DU TOURISME EXTRANET DEDIE AUX PROFESSIONNELS ESPACE GRAND PUBLIC SITES / BLOGS REFERENCES CIBLE CONTENU Administration du tourisme Acteurs privés du secteur du Touristes Tunisiens (Ministère du Tourisme, ONTT, tourisme Touristes Internationaux AFT) Acteurs publics de l'administration Fil rouge "Stratégie 2016" avec actions réalisées Mise à disposition des outils / études sur le Tourisme (issu du Ministère et de l'ontt) Bases de données tourisme FAQ à destination des régions sur les principaux textes Mise à disposition des textes réglementaires Fiabilité des sources Fil rouge "Stratégie 2016" avec actions réalisées FAQ (formalités administratives, statuts ) Charte Jasmin Contenu éditorial pour la création d'un site Support de formation (gratuit ou payant) Espace investisseur Code Internet, charte Ethique Espace d'information Espace "Carnet de voyages : visites virtuelles, carte interactive Sondages, opinions Calendrier des événements Espace communautaire de partage de photos, de vidéos, de commentaires Espace personnel et newsletter Espace Boutique Touristes Tunisiens Touristes Internationaux Diaspora "Nostalgiques" Sites référents sur le pays mettant en scène les atouts du pays Ex : la cuisine, les chambres d'hôtes, les marchands de tapis de Kairouan Espace communautaire et réseaux sociaux de partage de photos, de vidéos, de commentaires Organisation de concours pour sélectionner les meilleurs sites PAR-

37 2 METTRE EN PLACE L'E-GOUVERNANCE TOURISME Cet outil doit permettre à l'émergence d'une "e-administration" réorganisée grâce au Web pour une meilleure efficience 1) Méthodologie proposée Lancement Diagnostic des activités Identification des leviers d'optimisation Validation des leviers choisis Élaboration des plans de mise en œuvre Communication Entretiens de cadrage Découpage de l'organisation en départements Lancement Collecte des données LIVRABLES CLÉS Compréhension des activités et des processus clés département Évaluation de la contribution et niveau de service fournis Identification de projets organisationnels en cours ou prévus Identification de premiers axes de progrès (dysfonctionnements, écarts de performance, automatisation ) Revue systématique des activités (contribution, adéquation aux besoins) Elaboration de leviers concrets d'optimisation (productivité, renoncements, ruptures) Suggestions d'améliorations («gains rapides») Première évaluation des gains générés par les leviers identifiés Description des leviers Élaboration de plans et définition éventuelle de mise en œuvre de scénarios plus ou des leviers moins en rupture par Inscription des gains rapport à l'existant dans le nouveau Évaluation des risques budget associés aux scénarios Pilotage des plans Validation formelle des leviers par le management et arbitrages éventuels Réunion de lancement Analyse des activités par département Liste préliminaire de leviers d'optimisation Estimation de l'orga cible Plans d'action et budgets revus Gain réalisé en terme d'efficience 1) de 10-15% 2) PAR-

38 3 FORMER À L'E-TOURISME Le renforcement de la formation e-tourisme doit favoriser la professionnalisation du secteur en matière de TIC Composantes de la stratégie de formation e-tourisme ADAPTATION DU PARCOURS ACADEMIQUE MISE À NIVEAU DE LA FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS ADAPTATION DU PROGRAMME DE MISE À NIVEAU EXISTANT SÉMINAIRE SPÉCIFIQUE DE FORMATION E- TOURISME Formation e-tourisme rendue obligatoire dans le parcours académique des futurs professionnels du secteur Promotion des écoles de formation tourisme en créant un e-campus national des différentes écoles hôtelières Renforcement du contenu et développement des programmes "e-tourisme" spécifiques à destination des professionnels Formation qualifiante (attribution d'un "diplôme" e-tourisme) de quelques jours Facilitation du suivi des cours (e-learning ) Périmètre : hôtels, agences, T.O., administration Elargissement / Adaptation des programmes de mise à niveau déployé chez les hôteliers auprès des agences de voyage et à l'ensemble des acteurs de l'e-tourisme Fréquence biannuelle Benchmarking des meilleures pratiques mondiales en matière d'etourisme Présence d'intervenants extérieurs (ex. : success stories, hommes de terrain, spécialistes étrangers, ) PAR-

39 4 LANCER LE PROGRAMME "ARCHIPEL" Enfin, le projet Archipel pourrait améliorer de façon significative la visibilité de la Tunisie sur le Net grâce au référencement naturel Méthodologie proposée DÉFINITION DU DISPOSITIF APPEL À PROJETS ESSAIMAGE DES SITES Sélection des mots clés du programme (Jasmin, couscous, Carthage, Hannibal ) Rédaction et validation des cahiers des charges proposés pour la création de ces sites (ex. : nombre minimal d'occurrences du mot "Tunisie") Définition du comité de sélection des projets Partenariat avec une agence de communication Web Lancement de l'appel à projets auprès des prestataires techniques et de contenu (écoles de journalisme, régions, particuliers ) Sélection des prestataires retenus sur les différents mots clés Lancement de la réalisation Communication à l'échelle internationale sur le "programme Archipel" Supervision de la réalisation des sites Partenariat avec les écoles de journalistes pour développer les contenus Organisation de concours pour les initiatives privées et les écoles de tourisme Création des sites en partenariat avec les prestataires Web Création de liens auprès des meilleurs sites avec le site "Tunisia for real" PAR-

40 1 Rappel du contexte Axes stratégiques et actions prioritaires 2 3 Plan de mise en œuvre

41 Le plan de mise en oeuvre est organisé autour de 4 éléments structurants pour accompagner la déclinaison de la stratégie 2016 Construire le plan d'action détaillé 1 2 Construire la structure projet Faciliter le pilotage de la stratégie 2016 Responsabiliser les parties prenantes sur un livrable / une deadline et un objectif quantifié le cas échéant Coordonner le travail de l'ensemble des parties prenantes Fédérer l'ensemble des parties prenantes / acteurs du secteur autour du projet Assurer l'appropriation par les principaux sponsors du projet Légitimer le programme via une communication adéquate Construire le plan de communication interne / externe Plan de mise en œuvre "Stratégie 2016" 3 4 Assurer un suivi régulier de l'avancement du projet par les instances dirigeantes Intégrer les compétences nécessaires aux équipes Anticiper les problèmes et prendre les décisions adéquates à temps Réaliser les premières "success stories" pour accélérer le buy-in des acteurs du marché et de l'ensemble des parties prenantes Démontrer l'efficacité du programme proposé Quick Wins

42 1 PLAN D'ACTION DETAILLÉ Un plan d'actions a été construit; il décrit les actions, assigne les responsabilités et détaille le calendrier prévu et l'impact économique estimé Illustration Extrait du plan d'action détaillé Offre Précise le groupe de travail Identifie la macroaction Detaille le contenu de l'action Détaille les étapes clés de l'action Identifie le responsable de l'action Définit le calendrier Détaille les revenus, les OPEX et CAPEX attendus Précise l'importance de l'action Levier OFFRE Macroaction Développ Code de ement circulation d'une des plages charte de qualité, la "charte Jasmin" Filières de diversifica tion Action Description Etapes clés Saharien - développem ent de l'offre Créer un code de circulation des plages : - Réglementation du trafic d'engins à moteur "dangereux" - Partenariats avec les vendeurs ambulants type chameliers, pour les inscrire positivement et de manière organisée dans l'"animation" des plages - Délimitation des espaces accessibles (balisages) aux baigneurs, engins motorisés, Poursuivre le développement de Tozeur comme destination de séjour à part-entière pendant la basse / haute saison (mass market) : par exemple pendant les vacances de Noël ; et développer une offre spécifique pour les ailes de saisons Respon sibilité / Equipe '- Interviewer des acteurs du Ministère Oct 2010 Janv2011 tourisme de plage (hôteliers, du municipalités, commerçants, ) en tourisme vue de la rédaction d'un code de ONTT / circulation Professionnels - Choisir un statut juridique pour ce code (décret, règlement, arrêt) - Nommer une équipe en charge de rédiger le code - Publier le code de circulation et organiser des opérations de communications '- Créer 1 infrastructure en rapport avec le Sahara (ex. : Centre du Monde du Sahara et des Oasis à Tozeur) - Lancer un programme de promotion des sports de désert - Inciter au développement du portefeuille d'activités initiés avec le golf ou d'autres activités sportives (randonnées buggy à l instar de ce que propose le Club Med) - Inciter la mise en place de lignes aériennes directes Début Fin PAX Recettes OPEX CAPEX Ministère 01/12/10 01/12/14 P du tourisme ONTT / Professionnels Imp orta nce P

43 1 PLAN D'ACTION DETAILLÉ Sur l'ensemble de la période, ce sont plus de 160 mesures qui ont été identifiées et détaillées Cartographie des actions Horizon temporel DIVERSIFICATION DE L'OFFRE / INNOVATION 62 ACTIONS PROMOTION / MARKETING 23 ACTIONS TOURISME WEB COMPATIBLE 22 ACTIONS 2 RESTRUCTURATION DES DETTES 37 ACTIONS Vagues d'actions Plus de160 actions dont 20 en 2010 (en cours) 60 en en en en en CADRE INSTITUTIONNEL 22 ACTIONS 17 en Horizon temporel

Etude Stratégique du Secteur Touristique à l Horizon 2016. 5 axes stratégiques 20 actions prioritaires 160 mesures

Etude Stratégique du Secteur Touristique à l Horizon 2016. 5 axes stratégiques 20 actions prioritaires 160 mesures Etude Stratégique du Secteur Touristique à l Horizon 2016 5 axes stratégiques 20 actions prioritaires 160 mesures Diversification & innovation de l offre 1. Développer la charte de qualité "Jasmin" 1.

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Journal Officiel de la République de Djibouti

Journal Officiel de la République de Djibouti Journal Officiel de la République de Djibouti Décret n 2013-178/PR/MDC portant sur la creation, le fonctionnement et l'organisation du centre d'accompagnement des très petites entreprises Nationales (CATPEN).

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com 2015 Itinéraire de formation Politique de développement touristique Délégation régionale Basse-Normandie www.calvados-tourisme.com ITINÉRAIRES POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE CODE ITINÉRAIRE ITSUN

Plus en détail

Ministère du Logement

Ministère du Logement Ministère du Logement Audit organisationnel et fonctionnel de l établissement public «Fonds pour le développement du logement et de l habitat» Résumé exécutif Strictement confidentiel Table des matières

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 1 Sommaire - Management des RH : orientations et principes - Management des RH : réalisations

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

La révision générale des politiques publiques

La révision générale des politiques publiques La révision générale des politiques publiques 1 François-Daniel MIGEON Directeur général de la modernisation de l Etat Forum des responsables de programme Jeudi 21 février 2008 Sommaire Point de situation

Plus en détail

Guide d élaboration du business plan

Guide d élaboration du business plan Guide d élaboration du business plan Vous avez un projet d'entreprise innovante, Sherpa Finance, structure du Groupe SAHAM, dédiée à l'accompagnement des porteurs de projet et à la promotion de la création

Plus en détail

Shé Schéma Régional de développement du

Shé Schéma Régional de développement du Shé Schéma Régional de développement du Tourisme Limousin Des valeurs, des objectifs et des principes autour de priorités fortes - Faire de l activité touristique un facteur d attractivité du territoire,

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze. Réunion de lancement du 3 avril 2014

Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze. Réunion de lancement du 3 avril 2014 Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze 2015 2018 Réunion de lancement du 3 avril 2014 Le Schéma 2009/2014 adopté en 2009, le schéma 2009/2013 a été prorogé d'une année sur 2014

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX TITRE Requérant Contribution au projet régional de facilitation des affaires dans l espace UEMOA «eregulations UEMOA» - Phase 2 Commission UEMOA Durée du

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Promouvoir la performance globale des établissements publics de santé Pierre-Hugues Glardon Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

APTITUDE PROFESSIONNELLE POUR L ORGANISATION ET LA VENTE DE VOYAGES ET DE SEJOURS (IPAV06)

APTITUDE PROFESSIONNELLE POUR L ORGANISATION ET LA VENTE DE VOYAGES ET DE SEJOURS (IPAV06) APTITUDE PROFESSIONNELLE POUR L ORGANISATION ET LA VENTE DE VOYAGES ET DE SEJOURS (IPAV06) PUBLIC & PREREQUIS - Tout public ne répondant pas à la condition d aptitude professionnelle requise pour l'immatriculation

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger DOCUMENT PROJET Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger Synthèse de l étude Réunion CPU du 18 juin 2009 Membre du réseau Ernst & Young Global Limited Les

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Systèmes informatiques Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) REFERENTIEL Chef(fe) de Projet en Communication Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août - Code NSF 320) CHEF(FE) DE PROJETS EN COMMUNICATION TITRE CERTIFIE AU RNCP - CODE NSF : 320 REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE LA POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

Intitulé du poste : Directeur de projet Web à la direction de la communication et de la diffusion des connaissances (DCDC)

Intitulé du poste : Directeur de projet Web à la direction de la communication et de la diffusion des connaissances (DCDC) FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Directeur de projet Web à la direction de la communication et de la diffusion des connaissances (DCDC) Voie d accès Durée d occupation min-max Évolution possible voie

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Introduction à la notion. d Intelligence Territoriale

Introduction à la notion. d Intelligence Territoriale Introduction à la notion d Intelligence Territoriale Copyright: La reproduction totale ou partielle de ce document est autorisée sous réserve qu il soit fait référence à l auteur. Aurélien Gaucherand Consultant

Plus en détail

Termes de références de l Appel d Offre National PAQ-CG N 01/2011

Termes de références de l Appel d Offre National PAQ-CG N 01/2011 MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Programme d'appui à la Qualité - Capacité de Gestion (PAQ-CG) Intitulé du Projet: '' Programme d'harmonisation de l'administration,

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze. Phase 3 Plan d'actions

Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze. Phase 3 Plan d'actions Elaboration du Schéma de Développement Touristique de la Corrèze 2015 2018 Phase 3 Plan d'actions Rappel du calendrier et des grandes étapes Diagnostic Evaluation Concertation enjeux Stratégie Mise en

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 Présentation en Conseil de Surveillance le 28 mars 2014 Démarche d élaboration Thème Analyse stratégique Perspectives de développement du

Plus en détail

Le websig FFRandonnée :

Le websig FFRandonnée : Le websig FFRandonnée : un outil de référence dédié à la gestion des itinéraires de randonnée De nouvelles compétences à acquérir pour les bénévoles Outils ESRI utilisés : ArcGIS Desktop Standard ArcGIS

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

3. Evolution des activités et des compétences de l Action sociale

3. Evolution des activités et des compétences de l Action sociale 3. Evolution des activités et des compétences de l 3.1 Au plan des activités Les tendances d évolution évoquées dans le chapitre précédent ne semblent pas modifier la nature intrinsèque des activités de

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Cahier des charges pour la réalisation d une étude Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Sommaire Sommaire...2 Article 1 Objet du marché...3 Article 2 Contexte...3

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques 2015 1 Le Département de Loire-Atlantique > Repères 4 808 agents (1er janvier 2015) dont 4 322 agents sur poste

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR Regio Basiliensis et ARFE COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR LES POPULATIONS, L ECONOMIE ET LES REGIONS II. Forum ARFE du 22 février 2008 en coopération avec la Regio Basiliensis

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

25,2 millions d'euros.

25,2 millions d'euros. PREFECTURE DE LA REGION AUVERGNE AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Pour la sélection d'un opérateur financier chargé de la gestion d'un fonds de participation européen régionalisé financé principalement

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES

TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES ELABORATION D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE FORMATION POUR LA MISE EN OEUVRE DE LA REFORME DES FINANCES PUBLIQUES FCW BENEFICIAIRES 2009 LOT N 11 : Macro économie, Statistiques,

Plus en détail

Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours)

Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours) QUALIPSO Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours) Formation-action de 5 jours + 3 mois d assistance à distance offerte 1er semestre 2014 Dates : 25-28 mars / 13-16

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail